Page 1

académie de Montpellier ÉDUCATION NATIONALE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET RECHERCHE

de l’Académie de Montpellier n° 12 ● Octobre 2010

Edito

Cette lettre d’octobre 2010, vous présente l’organisation que l'académie de Montpellier a mise en place pour favoriser cette ouverture sur le monde, et les actions qu'elle a entreprises en ce sens. Il faudra être plus ambitieux encore. Tout établissement devrait être lié par des appariements avec au moins un établissement européen et un établissement non européen, avec lesquels il entretiendrait des échanges réguliers (utilisant les moyens modernes de la visioconférence et du courrier électronique), adossés à des projets pédagogiques concrets. Il faut que nous parvenions également à faciliter la mobilité des enseignants à l'étranger, en l'organisant sur la base de la réciprocité (sur le principe de l'échange de postes sur une année scolaire). Il nous faut enfin rendre cette mobilité plus attractive pour les enseignants, en les accompagnant dans leurs démarches et en aplanissant avec eux les difficultés concrètes qu'ils pourraient rencontrer.

Pages 2 à 4 Le dossier : Ouverture européenne et internationale

académiques

• Agenda

Sommaire

Page 5 • Brèves

our réussir demain, nos élèves doivent pouvoir participer pleinement à la mondialisation qui caractérise ce début du XXIème siècle. Parce que je suis convaincu de ce fait, j’ai souhaité mettre l'accent sur l’apprentissage de deux langues vivantes étrangères par tous nos élèves, et ce le plus tôt possible dans leur scolarité. Je souhaite également que nous développions les échanges internationaux et la mobilité des jeunes comme des enseignants.

P

Octobre est aussi marqué par la visite dans l'académie de nos deux ministres de tutelle. Monsieur Chatel est venu reconnaitre le caractère exemplaire de l’Internat d’Excellence de Montpellier, qui sera présenté en détail dans une prochaine lettre. Madame Pécresse viendra prochainement dialoguer avec nos universités sur la future gouvernance du site universitaire montpelliérain qui postule pour abriter l’une des huit ou neuf « Initiatives d’Excellence » autour desquelles s’épanouiront bientôt l’enseignement supérieur et la recherche en France. Il est urgent que nos universités s’entendent pour présenter une candidature susceptible d’être retenue. Puisse Madame Pécresse constater leur union et leur projet commun ! Jouer collectivement, c'est jouer gagnant. La récente décision d’implanter à Montpellier le Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale (GCRAI) le prouve une fois de plus. Il est vital pour notre académie que nos universités suivent cet exemple, et réussissent ensemble à décrocher « l’Initiative d’Excellence » !

Christian Philip Recteur de l’académie de Montpellier, Chancelier des Universités

La Lettre du Recteur • n°12 • Octobre 2010

1


Ouverture européenne et internationale

Délégation Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération ans l’académie de Montpellier la création, en 1996, de la « Cellule Relations Internationales » marque les débuts du soutien aux initiatives d’ouverture européenne et internationale au sein de nos établissements. La circulaire n° 97-105 publiée au BO n° 20 du 15 mai 1997 conforte la démarche par la mise en place nationale des Délégués Académiques aux Relations Européennes Internationales et à la Coopération. Placés sous l’autorité directe du Recteur dont ils sont conseillers techniques, les DAREIC ont pour mission de mettre en œuvre, en fonction des spécificités locales et des priorités définies par le Recteur, les orientations nationales et leurs déclinaisons au niveau académique. Animation, assistance, évaluation et expertise auprès des établissements porteurs de projets relèvent également de leurs tâches.

D

Les actions ouvertes sur le monde, alliant la pratique des langues vivantes à la qualification et à la formation d’élèves et personnels éducatifs suscitent de plus en plus d’intérêt. Le schéma académique de développement des langues étrangères lancé à la rentrée 2010 par le Recteur renforce encore cette dynamique. Ainsi, l’objectif premier, « contribuer à faire de la dimension européenne et internationale un volet naturel des projets d’établissement » est atteint. En 2010 les actions d’ouverture internationale ont bénéficié d’un budget de plus de 1 060 000 €.

Les partenariats institutionnels Signés avec des pays étrangers ou conclus avec de proches partenaires locaux, les partenariats institutionnels sont l’élément moteur indispensable à une action favorisant échanges, projets et financements.

L’Allemagne - Sarre Ce partenariat franco-allemand facilite les échanges individuels d’élèves dans le cadre du programme « Brigitte Sauzay » - OFAJ (Office Franco Allemand pour la Jeunesse), et a également permis l’organisation d’un séjour d’observation à l’attention des personnels de direction en formation initiale. Entre 2007 et 2010, ce partenariat a permis 274 échanges. Le programme Brigitte Sauzay y contribue à hauteur de 55 000 €.

La Grande Bretagne « Inter Action » est un programme d’appariements électroniques entre des Specialist Schools anglaises et des sections européennes de collège ou de lycée d’enseignement général, technologique ou professionnel. Il est géré par le Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP) en lien avec l’inspection générale d’anglais et la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire (DGESCO), dans le cadre des accords bilatéraux franco-anglais. Entre 2007 et 2010 : 27 appariements

Au Lycée Jean Moulin à Béziers, en septembre 2010, la conférence du Docteur Zinnia GonzalezCarranza, maître de conférence à l’Université de Nottingham, portait sur l’application de la biologie moléculaire à l’amélioration des plantes. « Connecting Classrooms » Le British Council et la DGESCO proposent un nouveau programme pour l’ouverture internationale des Internats d’Excellence. A Montpellier, l’Internat d’Excellence ouvre un partenariat portant sur la notion de responsabilité et de citoyenneté, avec le Pays de Galles, la Roumanie et la Hongrie. Deux projets seront définis lors des échanges : un projet sportif et un projet culturel et sportif. « Joint curricular project » entre le Lycée Jean Moulin à Béziers et la Royal Latin School. Les « grands » de la Royal Latin School guident les élèves du collège voisin, eux aussi impliqués dans le projet, pour une expérience en physique. In English, of course !

« Science in Schools » Dans le cadre du programme « Science in Schools » mis en place par le British Council et la DAREIC, des chercheurs anglophones donnent des conférences devant les élèves français des sections européennes scientifiques. Ces conférences, en anglais, portent à la fois sur le travail spécifique du chercheur et sur sa carrière scientifique.

2

La Lettre du Recteur • n°12 • Octobre 2010

Buckinghamshire County Council La convention signée depuis 2006 permet en particulier le développement de programmes croisés pour la formation linguistique des professeurs des écoles (72 enseignants). Les liens tissés entre maîtres et écoles et la mise en contact d’établissements facilitent le développement d’une pédagogie de projet. Parmi ces programmes le « Joint curricular project » (6 projets) bénéficie d’un financement du British Council et de la DGESCO, via la DAREIC, de 30 000 €. Université de Salford Une convention a été signée en 1999 entre la Business School de l’Université de Salford et le Lycée Diderot de Narbonne, déjà partenaires depuis 1993. Elle propose une formation aux titulaires d’un BTS et prétendant à une double certification (Higher National Diploma) ou à l’obtention d’une licence selon le niveau de langue. Entre 2007 et 2010 : 21 bourses / 8 550 €


Ouverture Ouv ertu re européenne et internationale

L’Espagne Gouvernement autonome de Castilla La Mancha (Comunidad de Castilla La Mancha) Une convention signée en 2005 avec le Gouvernement autonome de Castilla La Mancha favorise les échanges linguistiques dans le 2nd degré et la formation professionnelle, en particulier dans les secteurs de l’hôtellerietourisme. Entre 2007 et 2010 : envoi de 38 élèves / 45 600 € et accueil de 21 élèves. Gouvernement autonome des Iles Baléares (Govern de les Illes Balears) Grâce à une convention portant sur la formation professionnelle signée en 2008 avec le Gouvernement autonome des Iles Baléares, ce partenariat en plein essor s’enrichit d’année en année de nouvelles offres pour les stagiaires dans les domaines de l’hôtellerietourisme, de la coiffure et de la prévention hygiène-environnement. Entre 2007 et 2010 : envoi de 42 élèves / 37 800 € et accueil de 13 élèves Generalitat de Catalunya Le caractère transfrontalier de ce partenariat lui confère sa spécificité et son dynamisme. Une convention cadre signée en 1999 avec la Generalitat de Catalunya impulse : • l’apprentissage réciproque des langues pour un développement du bilinguisme franco-catalan ; • l’engagement de l’Inspection académique des Pyrénées-Orientales sur l’enseignement primaire et les actions transfrontalières ; • la mise en place de partenariats et de projets entre établissements scolaires ; • les échanges d’assistants de langue, la préparation des certifications en Français et en Catalan (DELF) ; • l’accueil des primo-arrivants ; • la mobilité d’élèves et étudiants en formation professionnelle initiale ; • la collaboration de l’académie avec l’Institut Français de Barcelone dans le cadre du plan

espagnol de relance de l’enseignement des langues et en particulier, du français en Catalogne (région pilote) ; • les regards croisés sur nos systèmes éducatifs, séminaires « Gouvernance des établissements » en 2008 et « Rencontres de Montpellier : la prise en compte de la mobilité dans l’enseignement technologique et professionnel » en 2010. Ce séminaire a attiré partenaires transfrontaliers (Catalogne, Baléares, Andorre) et académies voisines (Grenoble, Toulouse).

Les Etats-Unis - New York City

La délégation américaine entourée de chefs d’établissement de l’académie à Montpellier en février 2010.

Un projet de signature d’accord (Memorandum of Understanding) est en cours entre le Département d’Education de la ville de New York et l’Académie de Montpellier. Pour l’année scolaire 2010-2011 dans le cadre du programme Jules Verne, 2 enseignants américains ont été accueillis (Section Internationale anglo-américaine au Collège Camille Claudel à Montpellier, Ecole Jules Ferry à Perpignan) et deux enseignants français sont partis à New-York. Dans le cadre de cette opération 8 chefs d’établissement new-yorkais, un représentant du Département d’Education de la ville de New York et l’attaché de coopération pour le Français de l’Ambassade de France aux Etats-Unis ont été accueillis par le Recteur à Montpellier en février 2010. A cette occasion des rencontres ont eu lieu dans plusieurs établissements de l’académie.

Les échanges et les programmes communautaires Grâce aux partenariats évoqués ainsi qu’aux possibilités offertes par les programmes communautaires, élèves, enseignants et personnels éducatifs bénéficient de nombreuses possibilités d’expériences alliant pratiques linguistiques et ouverture humaine et culturelle. Comenius bilatéral à vocation linguistique : la section européenne « espagnol » du Collège du Mourion à Villeneuvelès-Avignon accueille son partenaire de Yecla en Espagne pour une rencontre de projet sur le thème de l’eau.

Le Maroc AEFE Depuis 2004, l’académie de Montpellier, partenaire du réseau Maroc-AEFE (Agence pour l’Enseignement du Français à l’Etranger), assure l’essentiel de la formation continue des enseignants français en poste dans ce pays, selon un plan de formation annuel élaboré conjointement. AREF de Marrakech Basé sur les liens traditionnels unissant la France et le Maroc, le partenariat entre l’AREF (Académie Régionale d’Education et de Formation) de Marrakech et l’académie de Montpellier, est défini par un accord-cadre interministériel, signé en 2005 et complété par une convention bilatérale de coopération. La forte implication conjointe du Ministère des Affaires étrangères et des académies contribue à la mise en place de ces nouvelles structures académiques au Maroc. Un plan d’action annuel détermine le champ des coopérations en fonction des demandes et des attentes : • optimisation de la formation continue des personnels de direction et d’encadrement à travers les TICE ; • optimisation de la formation continue des cadres et personnels administratifs ; • généralisation d’une offre préscolaire moderne (type maternelle française) ; • optimisation des potentialités du partenariat au niveau des BTS ; •optimisation des conditions de réussite de poursuite d’études.

Présidence française de l’UE 2008, les établissements célèbrent l’Europe avec un défilé de mode.

Les échanges dans le cadre des appariements d’établissements Les appariements homologués entre deux établissements français et étranger représentent l’exemple le plus fréquent des échanges linguistiques et culturels. Chaque année scolaire, plus de 30 établissements se déplacent chez leurs partenaires et les accueillent à leur tour, pour une quinzaine de pays différents.

La Lettre du Recteur • n°12 • Octobre 2010

3


Ouverture Ouv ertu re européenne et internationale

Erasmus Premier grand programme européen et premier en France, Erasmus s’adresse à tous les ● appariements homologués : 480 étudiants, notamment aux élèves de BTS et de classes préparatoires implantées en 2007-2010 lycées. Ce programme permet d’effectuer une période de mobilité européenne pour ● échanges réalisés : 99 des études ou des stages en entreprises. Il ● élèves : 3 137 favorise également les actions de mobilité en ● professeurs : 310 Europe pour le personnel enseignant (missions d’enseignement), ainsi que pour ● pays : 15 l'ensemble des personnels des établisse● budget : 125 354 € ments d'enseignement. En France, aujourd'hui, la totalité des universités françaises ainsi que la plupart des Leonardo da Vinci établissements d'enseignement supérieur Le volet « Placements » permet aux élèves de non universitaires participent à Erasmus. l’enseignement professionnel d’effectuer Notre académie, pionnière en la matière, y une période de formation en entreprises adhère depuis 2000. européennes. Essentiels pour la poursuite d’étude et précédés par une préparation Entre 2007 et 2010 : linguistique et culturelle, ces stages ont pour Leonardo : 560 élèves-étudiants, objectif l’acquisition de compétences profes30 établissements, sionnelles, linguistiques et interculturelles 802 487 € qui seront déterminantes lors des examens. Erasmus : 245 élèves-étudiants, Le volet « Echanges » permet aux ensei25 établissements, gnants, formateurs et professionnels de la 750 000 € formation professionnelle, d’effectuer des Comenius : 2 549 élèves-étudiants, périodes d’observation et d’échange de 35 établissements, pratiques au sein d’entreprises et d’établis760 000 € sements partenaires européens. Total : 3 354 élèves-étudiants, L’attribution d’un Europass Mobilité - attes90 établissements, tation de parcours européen - valorise ces 2 312 487 € expériences. Appariements

Remise solennelle d’Europass-Mobilité aux élèves du Lycée professionnel Jules Ferry à Montpellier.

Les programmes communautaires Comenius Ce programme permet les échanges et la coopération entre les établissements scolaires en Europe, de la maternelle au lycée. Son objectif est de favoriser le développement personnel et les compétences, notamment linguistiques, tout en développant les notions de citoyenneté européenne et de multiculturalisme. Selon les publics et les objectifs, ce programme se décline en partenariats scolaires (bi ou multilatéraux), en formation continue des personnels éducatifs, en accueil d’assistants européens, en mobilité individuelle des élèves, en projets ou réseaux multilatéraux.

L’ouverture internationale de l’académie, c’est aussi… ● Pour les sections européennes et internationales : l’impulsion et le suivi, ainsi que l’encouragement à la certification en langues vivantes étrangères en liaison avec les corps d’inspection concernés ; ● Pour les enseignants : la formation continue - linguistique ou transversale - à l’étranger, les échanges « poste pour poste », le programme international de mobilité « Jules Verne », les séjours professionnels ; ● Pour les personnels de direction, les corps d’inspection, les responsables administratifs : les visites d’étude et les périodes d’observation ; ● Pour les élèves : les bourses pour les lycées français à l’étranger, les bourses académiques de mobilité BTS, les financements mobilité et échanges enseignement professionnel de l’OFAJ ou du Secrétariat Franco Allemand ; ● Pour les différents partenariats, externes ou internes : l’expertise et la contribution aux projets (Collectivités territoriales, Agence Europe Education Formation France, Délégation Académique à l’éducation Artistique et l’Action Culturelle…).

4

La Lettre du Recteur • n°12 • Octobre 2010

Formation continue des personnels enseignants et d’éducation entre 2007 et 2010 Stages ministériels (Centre International d’Etudes Pédagogiques - CIEP) : Linguistiques Séjours professionnels

75 17

Visites d’études Comenius

162

Pour un financement global de

326 200 €

Contacts : Romy FELIU ALMANZA - DAREIC Nicolas DUGARDIN - assistant Ramón GONZALEZ - enseignement professionnel et technologique ce.recdaric@ac-montpellier.fr


« Mallette des parents » Le dispositif la « Mallette des parents » est étendu à toutes les académies depuis la rentrée 2010. Ce dispositif, expérimenté depuis 2008 dans l'académie de Créteil, a permis à l’institution scolaire de construire un véritable partenariat avec les familles. Il contribue à la prévention de l'absentéisme et de la violence à l’école. Dans l’académie de Montpellier, Gilles Gustau est le référent académique des 50 établissements sélectionnés par les inspections pour bénéficier de ce dispositif. Il s’agit de collèges des Réseaux Ambition Réussite (RAR) et du programme Clair (Collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite). La « Mallette des parents » prévoit trois ateliers-débats de deux heures avec les parents volontaires, d’octobre à janvier. Un DVD et des fiches, supports aux interventions des animateurs des ateliersdébats, permettent de les animer. Les thèmes principaux de ces ateliers-débats concernent le fonctionnement du collège, l’accompagnement à la scolarité, les façons dont les parents peuvent aider leur enfant… Lien : http://www.education.gouv.fr/cid53081/le-dispositif-lamallette-des-parents.html

Conférence nationale sur les rythmes scolaires La Conférence nationale sur les rythmes scolaires qui vise à améliorer les conditions de vie et d’apprentissage de tous les élèves ouvre une vaste concertation dans les académies afin d’enrichir la réflexion générale par des apports mieux enracinés dans les diversités régionales. Dans l’académie de Montpellier, une série d’auditions seront tenues entre le 15 octobre et le 15 novembre et permettront aux syndicats des personnels, associations de parents, associations péri-éducatives, collectivités territoriales, experts, représentants d’institutions, d’exprimer leur point de vue. En novembre, des tables rondes et des réunions-débats sont prévues dans les départements sous l’égide de leur IA-DSDEN. Ces temps forts vont se compléter de débats dans les conseils d’écoles, en liaison avec les IEN de circonscription, ainsi que dans les instances des collèges et lycées. Les lycéens ont été invités à inscrire ce sujet à l’ordre du jour de leur Conseil de la Vie Lycéenne. Une table ronde académique aura lieu le 19 novembre, sous la présidence du Recteur, en présence de Christian Forestier, co-président de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires. Séances plénières et ateliers de réflexion, à l’ordre du jour de cette journée, contribueront à alimenter la synthèse académique qui sera achevée le 15 décembre. Cette synthèse académique s’appuiera largement sur les propositions et comptes-rendus issus des débats à tous les niveaux, reçus au Rectorat jusqu’au 30 novembre, et qui seront dans une large mesure mis en ligne (site www.rythmes-scolaires.fr, lien académie de Montpellier) Christian Pouteau, Proviseur, est nommé chargé de mission « rythmes scolaires ». contact : christian.pouteau@ac-montpellier.fr

5

La Lettre du Recteur • n°12 • Octobre 2010

• Comité d’Action Régionale (CAR) à la préfecture de région 19/10 • Inauguration de la Fête de la Science au Jardin des Plantes 21/10 • Visite au Collège Marcel Pagnol à Montpellier, expérimentation « Cours le matin, sport l’après-midi » 21/10 • Visite de René Ricol, Commissaire général à l’investissement 22/10 • Réunion de travail avec Jacques Touchon, adjoint au maire de Montpellier, pour préparer la venue d’une délégation chinoise 27-28/10 • Réunion « Investissement d’Avenir » au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche 05/11 • Réunion des recteurs au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche 09/11 • Comité de pilotage Campus à la préfecture 10/11 • Conseil Académique de l’Education Nationale (CAEN) au rectorat 15/11 • Visite de l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur à Montpellier 17/11 • Comité d’Action Régionale (CAR) à la préfecture de région 18/11 • Conférence sur l’histoire de la faïence, à l’UFR de Pharmacie de Montpellier 18/11 • Conférence académique sur les rythmes scolaires en présence de Christian Forestier, co-président de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires 19/11 • Clôture et synthèse d’un stage UNESCO, au rectorat de Montpellier 19/11

Directeur de Publication : Christian Philip Rédaction : Service information et communication Rectorat de l’académie de Montpellier 31 rue de l’Université - CS 39004 - 34064 Montpellier Cedex 2 Mise en page : SRD-PAO Rectorat de Montpellier Crédits photo bandeau : Marzanna Syncerz, Yuri Arcurs, Endostock, Fotolia.com Crédits photo : rectorat de Montpellier (DAREIC)

Agenda du Recteur

Brèves académiques

la lettre du recteur n°12 octobre 2010  

lettre du recteur n°12 octobre 2010