Issuu on Google+

A C T U A L I T É S

MAGAZINE

N°106 - octobre 2010


Sommaire

TRAVAUX

3

VIE QUOTIDIENNE

8

sécurité

9

Jeunesse

10

VIE QUOTIDIENNE

12

culture

14

Massifs forestiers

16

VIE QUOTIDIENNE

18

ÉDUCATION

19

VIE QUOTIDIENNE

23

DÉVELOPPEMENT DURABLE 24 VIE QUOTIDIENNE

25

CULTURE

26

SONDAGE

27

TRIBUNE LIBRE

29

ENTREPRENDRE

30

ALBUM SOUVENIR

32

ANECDOTES DE L’HISTOIRE D’ALLAUCH

34

NUMÉROS UTILES

35

AGENDA

36

Allauch Actualités N°106 - Octobre 2010 • Rédaction : Service communication Ville d’Allauch - A.N. - A.B. - Ph.P. • Photos : Mairie d’Allauch • http://www.allauch.com • Dépôt légal à parution • Réalisation - conception : MAYA press tél. 0 811 651 605 - www.mayapress.net

2 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

Roland POVINELLI Maire d’Allauch Sénateur des Bouches-du-Rhône Allaudiens, chers amis, Le bulletin municipal de la rentrée est souvent l’occasion de vous présenter le bilan de la période estivale. L’été 2010 s’est particulièrement bien passé. De juillet à mi-septembre, ma principale inquiétude se porte sur nos collines. Chaleur, sécheresse, actes de déséquilibrés ou négligence de certains randonneurs me font craindre le pire. Pour éviter qu’un incendie ravage ce patrimoine naturel qui fait la fierté de nombreux Allaudiens, une surveillance du massif forestier est assurée et renforcée pendant les deux mois d’été où le risque est à son niveau maximum. Cette année, cet effort ponctuel et la politique d’entretien régulier du domaine collinaire municipal a permis de préserver nos espaces boisés. Cela nous incite à poursuivre dans cette voie. Les plus jeunes d’entre-nous et les adolescents n’ont pas été oublié. Les centres aérés ont encore fait le plein. Les enfants de 3 à 11 ans ont pu bénéficier de la qualité de cette structure où de nombreuses animations et sorties ont ponctué leur été. Pour les plus grands, ils avaient le choix entre de nombreuses activités tout au long de la journée et même en soirée grâce aux Nocturnes 13190, les rendez-vous désormais connus et reconnus par nos jeunes. La culture était aussi au programme de l’été. Des spectacles de qualité et accessibles ont été proposés aux Allaudiens. Si les chiffres de fréquentation sont en progression par rapport à 2009, je déplore cependant que trop peu d’administrés viennent découvrir notre programmation culturelle. Pour cette raison, je vais être amené dans les prochains mois à repenser la politique de la ville dans ce domaine. C’est ce qui m’amène aujourd’hui à recueillir votre avis. Je compte sur vous pour participer à cette consultation puisque les actions que nous menons le sont pour vous. Une nouvelle année scolaire commence, plutôt sous de bons auspices puisque nous avons obtenu l’ouverture d’une 8ème classe à l’école maternelle du Logis-Neuf. L’année 2011 s’annonce difficile avec les coupes budgétaires de l’État et la réforme des collectivités locales, mais je puis vous assurer que je me battrai avec détermination, comme je l’ai toujours fait, pour préserver notre qualité de vie et les intérêts des Allaudiens.


travaux

Le message :

“Enfin, on rentre à la maison ” En complément des travaux d’aménagement de voirie réalisés par le Département et la Communauté Urbaine MPM, la Commune a souhaité créer un aménagement paysager du Carrefour des Aubagnens. Les travaux ont consisté en la création d’espaces verts, d’un réseau d’arrosage, la réalisation

de l’éclairage public avec mise en valeur des principaux végétaux et du portail. Comme pour marquer son attachement à la qualité du cadre de vie de ses administrés, la Commune souhaitait, sur cet espace, mettre en oeuvre un aménagement novateur allant au-delà d’une simple végétalisation.

Ainsi, le portail mis en place permet aux automobilistes qui empruntent la voie, d’appréhender, par une symbolique de «fenêtre ouverte» sur ces sites remarquables, tout l’attachement que la Commune porte à son patrimoine, image préservée de son histoire, de sa culture et de ses traditions. octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 3


travaux

Opération d’hélitreuillage des derniers pylônes ERDF (Electricité Réseau Distribution France) a hélitreuillé, en juin dernier, 53 pylônes métalliques qui traversaient une partie du massif boisé du Garlaban sur notre Commune. Soucieuse d’améliorer et de sauvegarder le paysage d’Allauch, la Municipalité se bat, en effet, depuis de nombreuses années pour que soient déposées les lignes haute et très haute Tension. La filiale distribution d’ERDF a donc donné un écho favorable aux préoccupations de la commune, et a procédé au remplacement de son réseau aérien de distribution moyenne tension existant en fils nus sur pratiquement l’intégralité du territoire communal. Ces lignes ont été remplacées en trois phases par des réseaux souterrains. Ceci, outre l’amélioration des paysages, permet de supprimer les risques de départs d’incendies liés à la chute de câbles et permet de rénover et de sécuriser la desserte en électricité de la commune. 4 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

Y La phase 1 (2006 – 2007) a consisté en la dépose de la ligne aérienne de l’auberge de Pichauris au quartier des Maurins. Y La phase 2 (2007 – 2010) a permis la dépose de la ligne aérienne entre le quartier des Maurins et le chemin de Pauvre Bête (derrière le Château de Carlevan). La dépose de tronçons a nécessité la création de réseaux souterrains sur de nombreuses voies. La Commune, lors de travaux d’aménagement des voies, avait anticipé les besoins d’ERDF en faisant poser des fourreaux en réservation ou directement des câbles sous la chaussée. Y La phase 3 (2008 – 2010) a permis de supprimer les derniers tronçons aériens existants, en créant les réseaux souterrains sur de nombreuses voies. Au total, ces travaux représentent la dépose

d’environ 13 Km de lignes aériennes en fil nus, et la création d’environ 11 km de réseaux souterrains. Les poteaux non accessibles dans les massifs ont été évacués par hélicoptère. Certains d’entre eux feront l’objet d’une évacuation spécifique, car même l’hélicoptère ne peut les atteindre. Au fur et à mesure de la mise en service des réseaux souterrains, ERDF procédera à la dépose des lignes situées en secteur urbain. A elles seules, les phases 2 et 3 de ce projet représentent des investissements de l’ordre de 3 millions d’euros pour ERDF. Les pylônes ont une hauteur moyenne de 15 mètres pour un poids de 1,5 tonne pour les plus lourds. Les pylônes démantelés ont été déposés, par helicoptère, sur une aire de stockage avant d’être évacués, puis entièrement recyclés.

webtv.allauch.com


travaux

Modernisation du réseau d’eau potable Afin de moderniser le réseau d’eau potable et d’en sécuriser la distribution aux robinets des Allaudiens, la Société des Eaux de Marseille a procédé au remplacement de canalisations. Ainsi, d’importants travaux sur le réseau d’eau potable ont été conduits depuis octobre 2009 pour se terminer le 21 septembre dernier. Le coût global de l’opération a été d’environ 300 000 euros, entièrement pris en charge par la Société des Eaux de Marseille dans le cadre de ses obligations contractuelles. Plus précisément, 510 mètres d’une nouvelle canalisation de 200 mm de diamètre ont été posés et 43 branchements ont été remplacés au chemin du Gueridon. Le diamètre de la nouvelle

conduite d’eau a été augmenté, la nouvelle conduite possède un diamètre de 200 mm au lieu de 80 auparavant. De même, 220 branchements ont été remplacés au mois de septembre 2010, dans les voies suivantes : route du Claous, chemin du Gaguerasset, chemin de la Pignatelle, vallon des Gages, chemin des Blacassins et chemin de Bon Rencontre. L’ensemble de ces travaux réalisés en parfaite collaboration entre les services municipaux et ceux de la SEM, s’inscrivent dans le droit fil du schéma directeur pour l’eau, établi en 2004. Au total, la longueur du réseau d’eau potable de la commune d’Allauch est de 120 km.

Travaux réalisés dans les collines

Situés au carrefour des pistes DFCI, huit blocs calcaires jalonnent désormais les massifs forestiers Allaudiens. Ces blocs disposant d’une signalétique gravée, ont pour vocation d’indiquer aux promeneurs les sites Allaudiens les plus connus, tels que : Grande Tête Rouge, le Pic du Taoumé, le Garlaban... Coût de l’opération : 6 027 e TTC Ont également été posés à l’entrée des pistes DFCI, treize panneaux d’information précisant les conditions réglementaires d’accès aux collines. Montant total : 724 e TTC octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 5


travaux

Aménagement d’une piste de défense incendie dans le Massif de l’Etoile Dans le cadre de son programme annuel de prévention contre les incendies et au terme de deux mois de travaux, le Conseil Général vient d’achever l’aménagement de la piste DFCI (Défense des Forêts Contre les Incendies) «ET 116» (Massif Forestier de l’Etoile). Cet ouvrage, destiné à améliorer l’accès au massif par les équipes de secours en cas d’incendie, a été réalisé sur 4,6 km de piste et a consisté en l’élargissement 6 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

de la piste (6 mètres de large). Désormais opérationnelle, la piste du massif de l’Etoile faisant la liaison entre la commune d’Allauch et Cadolive permet à présent aux véhicules d’intervention de se croiser. Le coût total de l’opération s’élève à 98 191 € TTC. Les travaux ont été pris en charge à hauteur de 50% par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône et à 50% par l’Etat.

Inauguration de la piste DFCI le 5 juillet 2010 par (de gauche à droite) : Maurice ATTIAS, Adjoint au Maire d’Allauch, le Conseiller Général du Canton, Philippe LAMINE, sous-Directeur du service environnement et Forêt du Conseil Général, Madame Evelyne RODRIGUEZ, Chef du Service forestier en relation avec les collectivités locales (CG 13), Capitaine Olivier LOSI, Commandant des Sapeurs Pompiers d’Allauch, Jacky GERARD, Vice-Président du Conseil Général, délégué à la Protection des Espaces Naturels, Eric ROUBAUD, Adjoint au Maire de Cadolive, délégué à l’environnement et à la sécurité, Vincent GOMEZ, Technicien Forestier du Conseil Général et Laurent MESRINE, de l’ONF (Office Nationale des Forêts).


travaux

Les jeux d’enfants entièrement rénovés Durant les mois de juillet et août, la réfection des sols souples des aires de jeux a été réalisée conformément aux normes en vigueur. Au cours de ces travaux, la municipalité a aussi procédé au remplacement de l’ensemble des jeux ainsi qu’à la mise en place de jeux complémentaires. Les enfants de 2 à 9 ans, auront de nouveau le plaisir de jouer en toute sécurité sur les sites suivants : Y Place des Moulins Y Pié d’Autry Y Val Fleury Y La Pounche Le montant des travaux s’élève à 83 052 euros TTC financés à hauteur de 80% par le Conseil Général dans le cadre des Travaux de Proximité.

Travaux sur les voies communales Avenue Marcel Pagnol, reprise du trottoir et pose d’une glissière en bois : 35 000 euros

Création de deux ralentisseurs au Chemin des Cauvelles : 6 000 euros

octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 7


VIE Q UOTI D IE N N E

Roland POVINELLI, Sénateur-Maire d’Allauch, avec le peuple arménien L’engagement du Sénateur Maire pour le peuple arménien s’est traduit concrètement par la création de la Place du 24 avril 1915 au Logis-Neuf et la mise en place d’un jumelage avec Armavir. Roland POVINELLI, Sénateur des Bouches-du-Rhône vient de cosigner une proposition de loi visant à punir de cinq années d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende ceux qui auront contesté l’existence du génocide arménien de 1915. Ce texte proposé par le Sénat vient en complément de la loi votée en novembre 2000 et où la France reconnaissait publiquement le génocide arménien de 1915. À ce moment là, un pas important vient d’être franchi : la reconnaissance de ce génocide c’est aussi la reconnaissance du peuple arménien, à qui les parlementaires français ont rendu sa dignité et son identité qui avaient été perdues depuis plus de 80 ans. En cosignant cette proposition de loi, le Sénateur Povinelli reste fidèle à ses engagements auprès de la communauté arménienne d’Allauch, qu’il soutient depuis de nombreuses années. Chaque arménien d’Allauch sait pouvoir compter sur son Sénateur Maire pour défendre les intérêts de sa communauté.

Un nouveau Commandant pour les Sapeurs Pompiers d’Allauch Rencontre avec le nouveau commandant des Sapeurs Pompiers d’Allauch en présence de (de gauche à droite) Monsieur POULAIN, Directeur Général des Services, Monsieur le Conseiller Général du Canton, Lieutenant DELQUIE, Monsieur  ATTIAS, adjoint au Maire, Capitaine LOSI, Monsieur POVINELLI, Sénateur-Maire d’Allauch, Colonel JORDA, Directeur du SDIS 13.

Après 4 ans de service au sein de la caserne d’Allauch, le Lieutenant Philippe DELQUIE quitte notre commune pour Gardanne. Suite à la proposition de l’Etat Major, le Capitaine Olivier LOSI a été nommé comme 8 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

Chef du Centre de Secours d’Allauch et a pris ses nouvelles fonctions depuis le 15 juin 2010. La Caserne des Sapeurs-Pompiers d’Allauch compte 18 Sapeurs-Pompiers Professionnels et 110 Sapeurs-Pompiers

volontaires qui veillent quotidiennement sur nos vies et notre environnement. C’est avec un grand respect pour son engagement qu’Allauch Actualités tient à le féliciter de sa nomination.


sécurité

Pascal LALLE, Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Jean Jacques FAGNI Procureur de la République Adjoint, et Jacques DALLEST, Procureur de la République sont venus visiter le Poste de Police Municipale.

Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance au service de notre sécurité Le 27 septembre dernier, le Conseil I n t e r c o m m u n a l d e S é c u r i t é e t d e Prévention de la Délinquance s’est réuni à Allauch. A cette occasion, le Procureur de la République, Jacques DALLEST, et le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Pascal LALLE, avaient spécialement fait le déplacement à Allauch, montrant ainsi leur intérêt pour notre canton et le dispositif de partenariat mis en place pour accroitre la sécurité. Les principaux partenaires du Conseil I n t e r c o m m u n a l d e S é c u r i t é e t d e Prévention de la Délinquance étaient aussi présents Monsieur GASPERINI, Commissaire Divisionnaire représentant Philippe KLAYMAN, Préfet délégué à la sécurité, Béatrice FONTAINE, Commissaire Principal à la division sud représentante le Commissariat Allauch/Plan de Cuques, Georges BERT, Adjoint à la sécurité, représentant Jean Pierre BERTRAND, Maire de Plan de Cuques, Maurice ATTIAS, Adjoint délégué à la Sécurité, représentant Roland POVINELLI, Martine CHAIX, Adjointe déléguée à la Jeunesse, Maryse LUIU, Principale du Collège de Plan de Cuques , Jean Paul SAVIGNAC, Principal du Collège d’Allauch, et des représentants des différents services de l’État (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, Direction des Affaires Sanitaires, l’Inspection Académique...)

Des chiffres de la délinquance en baisse : - 26%

Les chiffres de la délinquance de voie publique sont en baisse de 26% sur Allauch. Il s’agit principalement de délinquance sans atteinte à la personne (cambriolages, vol à la roulotte, dégradations...) qui créé un sentiment d’insécurité. Les résultats ont été présentés par Madame FONTAINE, Commissaire de la division sud de Marseille, dont dépend le Commissariat d’Allauch-Plan de Cuques. Elle a souligné que les chiffres sont très satisfaisants puisque le taux de délinquance est très faible et que la criminalité est en baisse, en ajoutant que ces résultats sortent de l’ordinaire par rapport aux restes des résultats de la division sud. Il convient de préciser qu’une part importante des mis en cause ne sont pas des habitants du canton.

La vidéoprotection, outil de dissuasion

Il est également à noter qu’à Allauch le taux d’élucidation est de 53%, en forte progression par rapport aux années précédentes. La vidéoprotection a donc joué un rôle important dans ces bons résultats. Le Procureur de la République a rappelé que la videoprotection est un moyen de dissuasion et il s’est satisfait de l’enga-

gement de la commune sur ce dispositif. Pour lui, il s’agit d’un outil qui ne remplace pas la vigilance des hommes, de l’action des élus et de tous, mais une aide supplémentaire à l’action et à la preuve pour identifier les auteurs de méfaits. Allauch s’est donc engagée pour l’année à venir à étendre ce dispositif. Pascal LALLE, Directeur Départemental de la Sécurité Publique, s’est proposé de soutenir les dossiers des communes pour obtenir des subventions.

Le Procureur de la République et le Directeur Départemental de la Sécurité Publique en visite imprévue et en toute simplicité au centre municipal de surveillance et de vidéoprotection

le Procureur de la République, Jacques DALLEST, et le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Pascal LALLE ont profité de leur venue pour visiter la salle qui accueille le système de vidéoprotection. Ils ont pu échanger avec les agents sur l’importance d’un tel dispositif pour la sécurité de nos concitoyens. Une visite en toute simplicité qui leur a permis d’apprécier les efforts de la municipalité pour la tranquilité des Allaudiens. octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 9


j e u n e ss e

L’album d’un été ludique, culturel et sportif A.L.S.H.

Sacs à dos, baskets, maillots de bain... ont envahi les structures municipales spécialement consacrées aux activités d’été des 3/25 ans. Pleines de surprises et d’aventures, petits, préados ou ados ont bien profité de ces vacances, oh combien réussies. Et même si cela fait deux mois que les choses ont repris leur cours normal, voici ce qu’il faut retenir.

10 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

(Accueil Loisirs Sans Hébergement) de 3 à 11 ans Du 6 juillet au 28 août les centres aérés ont fait le plein une fois de plus. «Les Petits Princes» (3/6 ans), «Saint-Exupéry» (6/9 ans) et Pié d’Autry (9/11 ans) ont diverti pas moins de 544 enfants durant les deux mois d’été.

Adaptées à chaque tranche d’âge, toutes les animations proposées ont une finalité pédagogique : être ludiques tout en étant éducatives. En totale cohérence avec les actions menées toute l’année en direction de l’enfance, les objectifs sont établis sur la base de l’écoute, de l’autonomie, de la socialisation, tout en favorisant la créativité et l’épanouissement des enfants. Jeux, animations, sports, sorties et ateliers sont déclinés en fonction de la thématique de la semaine. Fort Boyard, Koh Lanta, voyage au tour du monde... furent quelques moments forts de l’été. Les quatre bonnes raisons de revenir aux centres aérés : animateurs diplômés, diversité des activités, repas équilibrés et transports sécurisés. Rendez-vous l’été prochain pour de nouvelles aventures.


j e u n e ss e

Activités gratuites et sorties «Nocturnes 13190» Proposées gratuitement pour les 14/25 ans, les «Nocturnes 13190» ont réuni cet été plus de 300 jeunes au Complexe Sportif Jacques Gaillard. De 20h00 à 1h00 la « permission de minuit » était bien encadrée par des animateurs et des éducateurs sportifs qualifiés. De plus un bus avec accompagnateur était mis à leur disposition pour les trajets aller/retour sur le complexe sportif. Trois fois par semaine (les lundis, mercredis et vendredis) chacun était libre de participer aux animations et aux stages sportifs proposés. Pour les plus courageux, les installations sportives municipales leur ont permis de pratiquer : badminton, tennis de table, piscine, taekwondo, boxe... pour les plus indolents de nos jeunes noctambules, jeux vidéo, billard, baby foot...

Quand les ados font de la RADIO le succès est garanti. Lancée en 2008 et renouvelée cette année, l’animation attire bon nombre de jeunes chaque soir. Pour les mordus du micro, l’occasion est idéale pour apprendre les techniques d’une émission radio, passer de la «zique branchée»... et peut-être qu’un jour ils seront sur toutes les ondes. Les Nocturnes, un outil pédagogique : information et prévention se sont invitées durant ces soirées. Dispensées par des intervenants extérieurs, ces rencontres ont ainsi permis d’ouvrir le dialogue sur des sujets tels que la drogue, l’alcool, ou encore les dangers d’internet. Ce dispositif a rempli une nouvelle fois ses objectifs : assurer la tranquilité des riverains, mais surtout, a permis à de nombreux jeunes de se distraire durant leurs nuits d’été..

Eté culture et Loisirs (sport été) «Vis ma vie de...» un thème autour de la solidarité, du sport et des arts en général

Stages d’été Allauch a une nouvelle fois répondu aux attentes de nombreux ados durant l’été. Voile, balade en zodiac... les 11/17 ans ont pu faire le plein d’activités.

Durant les mois de juillet et août et pour la deuxième année consécutive, Eté Culture et Loisirs s’est enrichi d’activités Au menu : socioculturelles. • C entre de Loisirs de la Police Nationale (plage du De 11 à 17 ans, chacun y a trouvé son plaisir. Intégrant sport et Prophète) : dix-neuf ados (11/17 ans) ont goûté aux culture, cette opération a permis, à 195 enfants de découvrir des joies de la baignade, des jeux de plage et aux balades activités sportives (floorball, tennis, piscine, karaté, etc) et artisen zodiac. tiques (percussions, chant, danse, théâtre, arts du cirque...) • Centre de voile du Roucas Blanc : en partenariat avec Très apprécié de tous les participants, le thème de cette année l’U.C.P.A. Action Locale et l’A.D.D.A.P 13. sept jeunes de leur a permis de faire connaissance avec différents métiers et acti11 à 16 ans ont choisi un voilier habitable. vités méconnus, en accord avec une série télévisée bien connue du jeune public. Autre activité estivale du Service Jeunesse, les révisions Mais cette année, «Eté culture et Loisirs» a bien rempli son rôle scolaires. «Préparons la rentrée» offre aux élèves de la éducatif. En intégrant au projet pédagogique, l’entraide et le 6e à la 3e de se remettre dans le bain avant la reprise des partage. Des valeurs essentielles auxquelles il faut sensibiliser cours. Une aide personnalisée découpée en deux temps : nos jeunes citoyens et ce dès maintenant. le matin travail, l’après-midi place à la détente. Une journée à l’extérieur et un spectacle clôturaient la semaine. + retrouvez toutes les photos de l’A.L.S.H. sur www.allauch.com

Si tu veux en savoir plus RDV sur www.generation13190.com, le site 100% jeunes Allaudiens. octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 11


V i e q u o t i d i e nn e

Les Sapeurs Pompiers à la rencontre du grand public Mercredi 9 juin dernier les Sapeurs Pompiers d’Allauch ont investi le marché hebdomadaire pour une opération placée sous le signe de l’«urgence cardiaque». Ce dispositif, lancé en mai 2010, a pour but d’initier le public, peu ou pas formé à ce type d’urgence. Chaque personne formée se voit remettre une attestation d’initiation à l’urgence cardiaque. Lorsqu’un accident cardiaque survient, chaque minute compte. C’est pourquoi, le Lieutenant DELQUIE et le Major ROMAIN, de la caserne des Sapeurs Pompiers d’Allauch, dispensent des sessions d’initiation aux gestes de première urgence auprès de la population. Déjà précurseurs en la matière au niveau national avec les journées du coeur, les Sapeurs Pompiers d’Allauch, offrent une courte, mais vitale, formation de 10 minutes permettant de venir en aide à la victime en attendant l’arrivée des secours.

Depuis la mise en place, en 2009, de Défibrillateurs Entièrement Automatisés «externes» (D.E.A.) dans les lieux publics de la commune, il était important de sensibiliser le public à l’utilisation de ces appareils. Dispensées par des moniteurs habilités par le SDIS 13 (Service Départemental d’Incen-

Un Allaudien décoré dans l’Ordre du Mérite Agricole Jean-Claude GARNERO, Allaudien, Juge et Expert Confirmateur à la Société Centrale Canine et à la Fédération Cynologique Internationale, a reçu la Croix de Chevalier du Mérite Agricole pour son implication, depuis trente ans, dans le monde cynophile. Il juge actuellement près de vingtcinq races dont il est Juge Formateur pour bon nombre d’entre elles. Vice-Président du Club des Amateurs de Molossoïdes latino-américains, la race de prédilection de Jean-Claude GARNERO est le Dogue Allemand.

12 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

die et de Secours) et/ou UDSP 13 (Union Départementale des Sapeurs Pompiers) ces interventions seront reconduites régulièrement. Une initiation simple, avec des gestes simples, mais qui peuvent sauver une vie. N’hésitez pas à participer.

En hommage à

Monsieur Olivier Pannetier

Olivier Pannetier vient de s’éteindre à l’âge de 88 ans. Le 8 mai 2009 il avait été décoré de la Légion d’Honneur à titre militaire. Pour son engagement patriotique durant une des périodes les plus tragiques de l’Histoire, Allauch Actualités lui rend ici un dernier hommage. Né le 26 juin 1922 à Aix en Provence, Olivier Pannetier s’engage volontairement dans la 405° Division des Chasseurs Alpins à Marseille en 1942,. Pour échapper au Service du Travail Obligatoire, il se cache en Ardèche et rejoint la résistance de Haute-Savoie en 1943. En février 1944, il subit l’attaque du maquis des Glières par les Troupes Allemandes et va subir les affres de la guerre. Remis à la milice, il sera incarcéré à Thorens des Glières, transféré à Annecy puis envoyé au fort de la Duchère à Lyon et enfin à la prison Saint-Paul pour être déporté en août 1944 à Dresde, en Allemagne. Fin avril 1945 il sera libéré par les troupes américaines et rapatrié en France au mois de mai de la même année. Avec la disparition de cette figure Allaudienne, c’est un peu de notre «mémoire» qui s’efface. Nos plus sincères condoléances à sa famille et ses amis.


V i e q u o t i d i e nn e

En été, tout n’est pas permis L’été est le moment propice au farniente et aux soirées entre amis. Inhérente à l’activité estivale il n’est pas rare, durant cette période, que la vie du voisinage soit un peu plus animée. Cependant, certains bruits persistants (cris, aboiements de chiens, musique...) peuvent être définis comme étant des nuisances sonores. Punies par la loi, les nuisances sonores sont un véritable problème de santé publique, pouvant être à l’origine de certaines pathologies : stress, manque de sommeil, troubles auditifs... Dans nos précédents magazines, nous évoquions, à plusieurs reprises, les droits et devoirs de chacun pour bien vivre ensemble. Aujourd’hui, nous attirons de nouveau votre attention en faisant appel au bon sens de tous.

Que dit la Loi ? Y « Art. R. 1334-31 du code de la santé publique : « Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité. » Y L’article 222-16 du code pénal sanctionne les agressions sonores pouvant perturber la tranquillité publique et conduit à un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende. Y Conformément à l’article L.2212-2 du code des collectivités territoriales, Le maire, eu égard à ses pouvoirs de police, peut également intervenir. En effet, il est tenu, de « réprimer les atteintes à la

La Police Municipale

se dote d’un nouvel équipement Face à une augmentation du risque d’agressions par arme blanche, les agents de la Police Municipale s’équipent de nouveaux gilets pare-balles/pare-couteaux et pics à glace. Plus performant, ce nouvel équipement permet d’une part de remplacer celui déjà existant et d’autre part d’être en conformité avec les nouvelles normes de sécurité. Les nouveaux gilets à port dissimulé ont pour effet d’augmenter la protection des agents. Discrets et plus légers, ils permettent aussi une meilleure mobilité lors des différentes interventions. Un budget de plus de 6 000 euros a été nécessaire pour équiper l’ensemble des Policiers municipaux. Mais face à la violence, une vie sauve n’a pas de prix !

tranquillité publique, les bruits, y compris les bruits de voisinage, … ». « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. Le respect d’autrui commence par le respect de ses voisins ». (extrait de l’article 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789) Vols de végétaux Autre acte récurrent d’incivisme : le vol de végétaux dans les espaces verts publics. Le dernier en date a été commis sur le rond-point des Aubagnens. Toutefois, grâce au système de vidéoprotection mis en place par la municipalité, les auteurs des faits ont pu être rapidement interpellés. Pour les dégâts occasionnés, ils ont aussitôt été condamnés à rembourser la commune.

Tout savoir sur... les timbres amendes Une amende est une condamnation à payer au Trésor Public au profit de la communauté urbaine, une somme d’argent fixée par la loi après qu’une infraction a été commise. Ce n’est donc pas la commune qui l’encaisse. L’auteur d’une contravention (4 premières classes) condamné à payer une amende peut, pour éviter toute poursuite pénale, soit la payer immédiatement

à l’agent qui l’a verbalisé, soit la payer ultérieurement par un timbre-amende. Le timbre-amende est une «vignette» à apposer soit sur la carte de paiement soit sur la carte de consignation. Le ministère du budget propose un service de télépaiement des amendes. L’amende peut être majorée si les délais de paiement ne sont pas respectés.

octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 13


c u lt u r e

Culture et tourisme : un été à Allauch

Malgré le contexte plutôt morose, la culture et le tourisme se portent bien à Allauch. Si la fréquentation est stable à la Maison du Tourisme et au Musée, les Estivales ont connu une progression de plus de 20%. Ces chiffres démontrent bien qu’Allauch est toujours incontournable pour ceux qui aiment l’authenticité d’un véritable village provençal et/ou la culture de qualité. La vocation de notre commune est véritablement la culture et le tourisme.

Estivales Théâtre, musique, danse, cinéma ... voilà la recette du succès des Estivales. En 2000, la vocation culturelle d’Allauch s’est affirmée. En réalisant le Théâtre de Nature, il a été possible de faire une programmation culturelle estivale dans un lieu d’exception. L’objectif a immédiatement été d’offrir aux Allaudiens des spectacles de qualité, variés et tout à fait accessibles en terme de prix. Dix ans après, le pari est gagné.

14 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

Le succès au rendez-vous de l’édition 2010 Le bilan des Estivales 2010 est positif avec une progression du nombre de spectateurs de 20% par rapport à 2009 soit près de 2 500 personnes. Les raisons de ce succès sont sans doute à chercher dans la qualité de la programmation. En effet, du magnifique « Petit Prince » au Ballet d’Europe, en passant par le classique «Médecin Malgré lui », la musique de Chopin et Schubert, le populaire spectacle de « Quartiers Nord », ou le dynamique spectacle de rock des années 50 à 70, sans oublier les excellentes prestations du

Cartoun Sardines Théâtre, de la Compagnie César choisi et de Ventadis, jeunes et moins jeunes ont pu trouver une soirée où ils ont passé un bon moment, d’autant que globalement la météo a été favorable. Une nuance est à apporter sur le festival de cinéma « Allauch sous les étoiles » dont la fréquentation est en baisse par rapport à l’année précédente, avec tout de même 955 cinéphiles. La pluie du premier jour et le vent violent du dernier ont sans doute refroidi l’ambiance et bon nombre de spectateurs.


c u lt u r e

Musée d’Allauch

Une programmation estivale de qualité Depuis 2002, le Musée d’Allauch organise sur la période estivale des animations et des expositions temporaires de qualité autour de ses thématiques : « Symboles et Sacré », création artistique et patrimoine régional. Des artistes de renom comme Raymond Depardon, Jean Dieuzaide, Raymond Fraggi,Thyde Monnier entre autres y ont été exposés les années précédentes. Cette année, Bernard Plossu a présenté au Musée d’Allauch une série de photographies sur les croyances dans les Bouches-du-Rhône. Les visiteurs ont pu découvrir ses images originales et poétiques, toujours d’une grande beauté, sur ce thème d’une grande richesse (christianisme, bouddhisme, islam, judaïsme, croyances populaires).

Musée d’Allauch Place du docteur Chevillon Tél. : 04.91.10.49.00 Du mardi au dimanche de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

En partenariat avec le Muséon Arlaten, le musée a aussi organisé sur la place du Docteur Joseph Chevillon, « Le voyage des 10 », un spectacle créé autour d’un majestueux collier d’harnachement de la Saint-Eloi. Le succès a été au rendez-vous puisque de nombreux visiteurs sont ensuite venus découvrir cet objet exposé dans les salles du musée. L’ensemble des animations proposées, la qualité de l’exposition de Bernard Plossu et la beauté de ses salles d’exposition permanente ont donc permis au Musée d’Allauch de conserver une fréquentation estivale stable par rapport à 2009, autour de 1000 visiteurs.

La Maison du Tourisme : un lieu d’accueil toujours sollicité La municipalité a créé en 2000, sur l’esplanade des Moulins, la Maison du Tourisme. Son objectif premier est de proposer à ses visiteurs de la documentation sur Allauch mais également sur le département, la région et même la France entière. Cette année, à l’image du tourisme régional, la fréquentation de la Maison du Tourisme est assez stable par rapport à 2009. Avec comme conséquence de la morosité économique, une forte progression du tourisme de proximité (plus 23% de visiteurs de la région). Les touristes partent donc moins loin et privilégient les activités gratuites. Il n’en demeure pas moins que 3 661 personnes ont contacté la

Maison du Tourisme en juillet et en août : à l’accueil (2 596), par téléphone (912), par courriel (82) et par courrier (71). Les demandes concernent principalement les manifestations, le patrimoine et enfin des informations sur d’autres communes. Il est à noter que tous les touristes qui viennent visiter Allauch ne passent pas tous par la Maison du Tourisme. Dans le contexte économique actuel, cette stabilité est plutôt encourageante.

octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 15


m a ss i f s f o r e s t i e r s

Été 2010 La prévention et la vigilance ont permis de sauvegarder nos collines La chaleur, le vent, la sécheresse et l’insouciance de certains sont un cocktail dangereux pour nos 4000 hectares de collines et de zones boisées. Pour que ce risque estival soit limité au minimum, la Commune a développé différentes actions mises en oeuvre tout au long de l’année. Entre la prévention quotidienne et la vigilance accrue en période estivale, l’été 2010 a été exceptionnel puisque un seul départ de feu est à signaler.

Service protection des collines : une action estivale renforcée

Tout au long de l’année, les agents du service municipal de la protection des collines oeuvrent pour préserver notre patrimoine naturel : débrousaillement, élagage, entretien des voies Défense des Forêts Contre les Incendies (D.F.C.I.) ... Mais quand vient l’été, leur travail de prévention se transforme en action de surveillance. Après des travaux de débroussaillement, de 6h00 à 13h30, une patrouille de deux agents surveillait les secteurs périurbains et les massifs forestiers et contrôlait la fermeture des barrières et portails D.F.C.I. afin d’empêcher la pénétration de véhicules. Ils profitaient de leur présence sur le terrain pour informer la population sur les risques d’incendie et la réglementation en vigueur. Les jours d’alerte au niveau noir, une patrouille supplémentaire était présente de 18h00 à minuit. Durant les mois de juillet et août, les travaux dans les massifs forestiers se poursuivent notam-

16 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

ment le débroussaillement, l’abattage d’arbres dangereux, la réparation des portails et barrières D.F.C.I. ou encore le débarras d’encombrants laissés par quelques personnes irrespectueuses de notre environnement et qui prennent nos collines pour des décharges sauvages. Le travail de prévention n’est pas oublié notamment par la pose de panneaux d’informations sur les conditions d’accès aux massifs.

Les brigades jeunes : un renfort nécessaire à la surveillance

Du 1er juillet au 31 août, 16 jeunes Allaudiens ont été recrutés pour surveiller les collines. Leur mission est de renforcer le personnel du service protection des collines. Ils ont effectué des tâches de surveillance à partir de la vigie de Notre Dame des Anges (de 11h00 à 22h00) ou ils patrouillaient avec les membres du Comité Communal Feux de Forêts (C.C.F.F.) de 13h00 à 18h00. Le financement de ces Assistants à la Prévention


m a ss i f s f o r e s t i e r s

Les abreuvoirs pour animaux sauvages permettent de préserver la faune.

Le CCFF sur le terrain pour surveiller nos collines.

et à la Surveillance des Incendies de Forêts (A.P.S.I.F.) est pris en charge à 80% par le Conseil Régional.

• 1 322 heures de vigie • 536 heures de patrouilles • et 13 719 km parcourus.

Le Comité Communal Feux de Surveiller les espaces sensibles, c’est bien, Forêts (C.C.F.F.) : des bénévoles mais il faut également penser à préserver au service de nos collines la faune et la flore. Le C.C.F.F. arrose donc

Le Comité Communal Feux de Forêts (C.C.F.F.), composé de 70 bénévoles, est au coeur du dispositif de surveillance estivale des collines. Les membres du C.C.F.F. assurent chaque jour pendant près de deux mois et demi, trois points de vigie de 13h00 à 19h00 ou 22h00 les périodes à risque, plusieurs patrouilles (en véhicules, à cheval ou en V.T.T.) ce qui représente :

les plantations des journées de reboisement et remplit les abreuvoirs qui ont été créés pour que les animaux de nos collines puissent boire durant la période la plus chaude de l’année. Un grand merci à tous ces bénévoles qui chaque année surveillent nos collines pour préserver notre patrimoine naturel.

Jean NAYA, Maire-Adjoint délégué à l’environnement

L

a principale richesse d’Allauch ce sont ses 4000 hectares de collines. Ce patrimoine naturel doit être entretenu et préservé. C’est ce que nous faisons depuis de nombreuses années. Bien qu’en période estivale le risque soit au maximum, il a fallu attendre le 2 octobre pour connaître le premier départ de feu, du à la négligence lors d’une brûlage. Des efforts de toute une année peuvent ainsi être anéantis.

L’été, lutter contre les incendies nécessite une attention de chaque instant. octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 17


V i e q u o t i d i e nn e

La Clinique «La PAGERIE», une nouvelle impulsion

Inaugurée en 1974 par le Docteur GAILLARD, ancien Maire d’Allauch, la Clinique La Pagerie fait partie depuis juin 2003 du réseau JCM santé. Ce réseau, présidé par Monsieur AMARANTINIS comprend entre autres plusieurs EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), deux Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) et un service d’aide à domicile (AZUR DOM). Le Docteur Aline MIRRIONE, pharmacien de formation et ancien Interne des Hôpitaux de Marseille dirige cet établissement depuis janvier 2010. Dans le cadre de ses fonctions, elle souhaite donner une nouvelle impulsion aux projets de cet établissement. Avec une capacité d’accueil de 95 lits de Soins de Suite et Réadaptation, la clinique offre plusieurs types de soins : médicaux (maladies cardiaques, respiratoires...), post-

opératoires (ophtalmologie, gastroentérologie...), orthopédiques (rééducation légère), des soins de suite lourds : Accidents Vasculaires Cérébraux, des soins palliatifs et bien d’autres encore. L’orientation de l’établissement est fortement gériatrique, les patients admis pouvant être autonomes, à risque de dépendance ou dépendants. Engagée dans la procédure de la Haute Autorité de Santé (HAS) en charge de promouvoir et de contrôler la qualité des soins dans les établissements de santé, la Pagerie a pour objectif de se positionner parmi les meilleurs centres de gérontologie de la région. Elle dispose pour cela de plusieurs atouts : le renforcement de l’équipe médicale, la disponibilité du personnel soignant mais aussi la qualité de ses prestations hôtelières. Selon la direction, afin d’améliorer les pres-

Carte Transpass, comment ça marche ?

Mit en place par le Conseil Général et la Communauté Urbaine «Marseille Provence Métropole» ce titre de transport unique vient uniformiser et moderniser la billettique du réseau de transports en commun des Bouches-du-Rhône.

Depuis cet été, la carte «Transpass Métropole» donne accès à tous les réseaux des dix-huit communes de la Communauté Urbaine. Elle peut être utilisé par les usagers sur l’ensemble du réseau RTM : bus, métros, mais également vélos et navettes maritimes pour le Frioul. A terme, ce dispositif sera compatible avec les autres réseaux du département : TER, bus du Conseil Général et bien d’autres. Quels sont les avantages ? Plus pratique, puisqu’il s’agit d’un titre de transport unique sur l’ensemble des transports en commun. Comment l’utiliser ? Plus facile d’utilisation, cette carte dite «sans contact» est validée sans compostage. Pour la valider il suffit d’approcher la carte à moins de 5 cm de la cible orange : Si un voyant vert s’allume et si vous entendez 18 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

un bip court, vous pouvez passer. A contrario, si un voyant rouge s’allume accompagné d’un bip long, vous ne pouvez pas passer. Réessayez à nouveau en approchant votre carte de la cible en ralentissant votre geste. Si le problème persiste adressezvous au point d’accueil RTM.

tations santé de l’établissement, quatre axes prioritaires sont en cours d’exécution :

Y La réinsertion toujours plus optimale des patients avec entre autres le développement de nouveaux ateliers individuels et collectifs, le renforcement des actions sociales et la création d’un parcours santé dans le parc de la clinique. Y La création d’un Hôpital de jour (en attente d’autorisation). Y Des relations encore plus privilégiées avec les usagers et les associations d’usagers. Y Le renforcement de ses partenariats, notamment avec le centre hospitalier d’Allauch. «La Pagerie» Clinique de Soins de Suite et de Réadaptation Chemin des Rascous tél. : 04.91.05.52.52 / fax : 04.91.05.23.09

der ou pour plus de renseignements connectez-vous sur : www.transpass-mpm.fr. Par téléphone au : 0.800.94.11.13 (appel gratuit depuis un poste fixe). Ou rendez vous sur un point d’accueil Service «Client Transpass», du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00.

Combien coûte la carte Transpass ? La première carte est gratuite. Cependant, pour tout renouvellement en cas de perte, vol ou dégradation volontaire, des frais de dossier de 7,50 € vous seront demandés. Quelle est sa durée de validité ? Elle est en principe d’au moins huit ans (l’échéance est inscrite dans la carte).Toutefois, vous pouvez consulter le contenu de votre carte sur tous les distributeurs, aux guichets et auprès des vendeurs agréés. Comment la recharger ? Vous pouvez recharger votre carte dans les distributeurs automatiques du métro, du tramway et aux points de ventes agréés RTM. La carte Transpass Métropole est délivrée par le Service «Client Transpass», pour la deman-

Myriam MALLIA, Conseillère Communautaire déléguée aux transports

L

e transport fait partie intégrante de notre qualité de vie. Pour cette raison, nous nous devons de proposer aux Allaudiens un réseau répondant à leurs attentes. Ainsi de nouvelles lignes ont vu le jour et avec la carte Transpass, la billetterie se trouve simplifiée. Pour vous, nous poursuivons nos efforts.


D O S S IER É D UCATIO N

Comme chaque été depuis plusieurs décennies, les vacances scolaires sont l’occasion pour la commune de réaliser des travaux d’entretien dans les écoles. Cette année n’a pas échappé à la règle. Ce sont près de 360 000 € qui ont été investis pour entretenir et rénover les groupes scolaires. Si l’objectif est certes de préserver notre patrimoine, la municipalité a comme devoir d’offrir aux petits Allaudiens un environnement favorable à leur apprentissage. L’éducation a toujours été au cœur de l’action de Roland POVINELLI : des locaux en bonne état, des nombreux services (transports scolaires gratuits, activités pendant l’heure du déjeuner, garderie du matin et du soir, les éducateurs sportifs, la restauration traditionnelle...) ... autant de conditions qui facilitent la vie des parents et des enfants. La qualité de vie doit se conjuguer dès le plus jeune âge. Permettre à nos enfants de bénéficier des meilleures conditions pour étudier a amené la municipalité à se battre pour avoir un collège puis un lycée à Allauch. Rappelons que les compétences de la commune en matière scolaire se limitent à la construction et l’entretien des écoles primaires, à la mise en place d’activités périscolaires pour les enfants de plus de 6 ans et au financement du mobilier et des fournitures. Tout le reste est soit facultatif (écoles maternelles, cantine scolaire, et les nombreux services que nous avons mis en place) soit de la responsabilité de l’État (les actions pédagogiques, l’ouverture ou la fermeture de classe et le corp enseignant). La rentrée 2010 s’est donc passée dans les meilleures conditions.

La rentrée 2010 : Maternelle du Logis-Neuf : ouverture d’une 8e classe L’augmentation des effectifs de la maternelle du Logis-Neuf a conduit la municipalité ainsi que l’Association de Parents d’Elèves à demander à l’Inspection Académique, l’ouverture d’une 8ème classe, afin que les enfants soient scolarisés dans de bonnes conditions. Il apparaît en effet, que le nombre d’enfants nés en 2007, scolarisés cette année, était bien supérieur à la capacité d’accueil de ces classes. Après l’intervention du Sénateur-Maire d’Allauch Roland POVINELLI auprès de l’Inspecteur d’Académie, la décision d’ouvrir cette 8e classe vient d’être prise. Un vrai soulagement pour les parents mais aussi pour les enseignants pour qui cette décision permet un meilleur suivi des enfants par une individualisation de leurs acquisitions. Allégées considérablement, les classes de maternelle du Logis-Neuf passent de 32 à 25/26 élèves comme le prévoit la moyenne nationale. Il est bon de rappeler que toutes les mesures concernant l’ouverture ou la fermeture des classes sont prises par l’Inspection Académique, seule décisionnaire en matière de répartition des enseignants et des élèves. La commune, quant à elle, a à sa charge le personnel ATSEM et agents de service, la construction et les travaux dans les écoles ainsi que les inscriptions dans les établissements. octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 19


D O S S IER É D UCATIO N

Escaliers refaits du groupe scolaire d’Allauch Centre

avant

après

Travaux d’été dans les écoles pour une rentrée scolaire en toute sécurité Menuiseries, peintures, entretien des espaces verts (taille d’arbres et arbustes, arrosage et nettoyage)... une fois n’est pas coutume, cette année encore la municipalité a mobilisé différents corps de métiers afin de remettre en état les établissements scolaires de la commune. Inventaire des travaux réalisés dans les différents groupes scolaires : Groupe scolaire de La Pounche • Ecole Maternelle La Farandole : Remplacement de 34 m de clôture, création d’une rampe pour personnes à mobilité réduite, peinture des portails, peinture et remplacement du sol souple des jeux de cour. • Ecole Maternelle Simonne Charlet : peinture des portails, remplacement du sol souple des jeux de cour, agrandissement du dortoir. • Restaurant scolaire : reprise de l’enrobé. Groupe scolaire d’Allauch Centre • Ecole Primaire : Démolition et reconstruction des deux escaliers en béton. Ces escaliers donnent accès à deux coursives de circulation extérieures qui desservent directement les salles de classe de l’étage. Remise en état de l’alarme incendie. • Ecole maternelle : Réalisation de sol souple sur les marches de l’issue de secours. Dépose d’un jeu à ressort avec reprise du sol souple. Groupe scolaire de Val Fleuri • Création d’une ouverture de la salle informatique, peinture des portails et des jeux de la cour.

Groupe scolaire de Pié d’Autry • Ecole Primaire : Remise en peinture des circulations et salles de classe du rez-de-chaussée.Remplacement des fenêtres et portes en bois par des menuiseries en aluminium. Déménagement de la classe 10 et Arts Plastiques. • Ecole maternelle : Réfection des peintures WC et couloirs. • Restaurant scolaire : installation de deux ventiloconvecteurs. Groupe scolaire du Logis-Neuf • Ecole Primaire : Mise en conformité électrique. Remplacement de l’alarme intrusion. Peinture des portails. Aménagement du cabinet médical scolaire. • Ecole maternelle : Pose d’un lavabo. Peinture des portails. Déménagement de 4 classes. • Restaurant scolaire : Reprise du bi-couche. Dans tous les groupes scolaires Bureaux et chaises ont été remplacés compte tenu de leur vétusté. De nombreuses classes ont été équipées en mobilier supplémentaire face à l’augmentation du nombre d’élèves en maternelle.

Le montant total des opérations réalisées durant l’été s’élève à 356 468 € TTC

Mouvement des enseignants > Départs à la retraite : • M. BOISSEL, Directeur de l’école primaire d’Allauch-Centre, est remplacé par Mme MOULIN. • Mme BOËDA, école maternelle de Pié d’Autry, est remplacée par Mme PRADO. 20 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

• Mme PICANO, école maternelle du LogisNeuf, est remplacée par Mme GARCIN. > Mutations : •Mme CHOQUET, école maternelle de la Pounche «La Farandole», est remplacée par Mme GEORGELIN.

• Mme MANGIANTE, école primaire de Pié d’Autry, est remplacée par Mme SNIDARO. • Mme PHILIPPE-JANON, école maternelle d’Allauch-Centre, est remplacée par Mme BALLESTER. > Nouvelle enseignante : • Mme BORDE, école primaire du Logis-Neuf.


D O S S IER É D UCATIO N

Les élèves de 5ème ont reçu la visite du Sénateur Maire et de son Adjointe à l’enseignement en compagnie de Monsieur Savignac, Principal du collège.

Collège : une attractivité indéniable

La qualité de son équipe pédagogique, mais aussi son environnement favorable à l’épanouissement de nos jeunes collégiens font que le collège d’Allauch est de plus en plus plébiscité. Passée l’excitation de la pré-rentrée, 955 élèves de la 6 ème à 3ème, ont donc repris le chemin des études. Le 7 novembre, en visite au collège, le Sénateur Maire, Roland Povinelli et Madame Drouot, Adjointe au Maire déléguée à l’enseignement, ont pu faire le point sur cette nouvelle rentrée scolaire.

Accueillis par Monsieur SAVIGNAC, Principal du Collège, le Premier Magistrat et son adjointe déléguée à l’enseignement, ont commencé leur visite par une rencontre avec des élèves d’une classe de 5ème. Un moment d’écoute et de partage toujours très apprécié par les collégiens. Après quelques échanges avec les élèves et la communauté éducative, l’heure est venue d’évoquer les projets éducatifs et pédagogiques envisagés pour l’année sco-

laire 2010/2011. Mais des questions plus généralistes sur l’école publique ont été abordées tels que : la sécurité, l’encadrement et la santé. Depuis de nombreuses années, la municipalité et le collège partagent une même politique éducative : responsabiliser l’élève et le préparer à se construire professionnellement et socialement. Un partenariat entre ces deux institutions qui se traduit par une seule volonté com-

mune : l’égalité des chances pour tous les élèves. Résultats du brevet (DNB) : Juin 2010 fut un excellent «cru» pour le collège d'Allauch puisque le taux de réussite du brevet a été de 89,7% dont 49 % avec mention. Un résultat très encourageant qui place le Collège Yves Montand largement au dessus de la moyenne nationale.

“La Guerre des Boutons” s'est jouée à guichets fermés Les 28 et 29 juin 2010 “deux bandes” se sont affrontées pour nous interpréter la cultissime épopée de Lebrac, p'tit Gibus et les autres dans la Guerre des Boutons. A la fois drôle et émouvante, cette adaptation théâtrale fut un énorme succès pour les élèves de CM2 d'Allauch-Centre et du Logis-Neuf qui durant six mois ont travaillé d'arrache “bouton”. Sous l’impulsion de la municipalité, Jacques DURBEC, professeur de mime, comédien, metteur en scène et scénariste, a su mener de main de maître les enfants sur le sentier du théâtre. Une expérience unique pour nos jeunes comédiens en culottes courtes et un bijou d'interprétation joué avec brio dans un bel écrin qui est celui du

Théâtre de Nature. Après le triomphe de ce premier projet théâtral original et inédit d'autres verront, espérons-le, le jour. Alors, d'après... Lebrac : Qu'est-ce qu'on dit à tout le monde ? Allauch Actualités : Un grand merci à tous. octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 21


D O S S IER É D UCATIO N

Des journalistes en culottes courtes !

«Génération 2000», une fresque sous le préau

Les Enfants de l’école primaire de la Pounche ont réalisé une grande fresque murale sous le préau. Une tâche conséquente puisqu’elle a demandé près de 3 mois de travail. Du CE2 au CM2, encadrés par une intervenante en arts plastiques et la bibliothécaire, nos petits artistes ont choisi de décorer leur préau avec des personnages de

leur “Génération 2000”, ou pas. Bien évidement les élèves de CP et CE1 ont apporté également leur contribution. Ils n’ont pas hésité à plonger leurs petites mains dans la peinture pour y laisser leurs empreintes. Une belle réussite et un très beau travail créatif qui vient égayer la cour de récréation.

Un avant goût de grandes vacances

Pour clôturer une année scolaire bien remplie, plusieurs animations ont rythmé les mois de mai et juin. Sports, danses, chansons, jeux, tout y était pour s'amuser en attendant les vacances. Les Olympiades “En mai fait ce qu'il te plaît”. C'est chose faite. Au programme de cette rencontre sportive : athlétisme, sports collectifs et natation. Tous les élèves des écoles primaires ont participé avec un grand enthousiasme à cette manifestation. L'occasion pour chacun de se dépasser. La Fête des écoles Les 8, 17, 18 et 28 juin derniers, les élèves des différents groupes scolaires de la commune ont déployé toute leur énergie pour cette grande fête de fin d'année. Des spectacles riches en chants et en danses qui ont réjoui un public très nombreux.

Le groupe scolaire de Val Fleuri à Enco de Botte est le plus petit de la commune mais néanmoins un grand générateur d'animations scolaire et extra-scolaires, toute l'année. Grâce à une équipe pédagogique motivée et dynamique tous les enfants, de la maternelle au CM2, ont pu s'initier au journalisme de presse écrite. Le choix des mots, le mode descriptif, l'art de l'image, rien a été laissé pour compte.“Le Petit Journal”, c'est toute l'actualité en France et dans le monde, des pages sportives et culturelles mais aussi toute l'info sur l'école et Allauch. Lauréate au concours des journaux scolaires, dans la catégorie “écoles primaires”, c'est de la main de Monsieur Jean-Paul De Gaudemar, Recteur de l'Académie, que l'école a reçu, au mois de juin, son diplôme. Placé sous le signe de l'éducation aux médias et de la maîtrise de la langue, ce projet a été une des meilleures réalisations de l'année 2010. Félicitations à tous !

La rentrée en quelques chiffres Ecoles maternelles et primaires Pour cette nouvelle année scolaire 1 727 enfants on pris le chemin de l’école. 650 petits écoliers en maternelle et 1 085 élèves dans le primaire. Cette année 1 300 enfants mangeront dans les cantines scolaires, soit 75 % des effectifs.

Vacances scolaires 2010/2011 Vacances de la Toussaint : Du Samedi 23 octobre 2010 au Jeudi 4 novembre 2010 Vacances de Noël : Du Samedi 18 décembre 2010 au Lundi 3 janvier 2011 Vacances d’hiver : Du Samedi 19 février 2011 au Lundi 7 mars 2011 Vacances de Printemps : Du Samedi 16 avril 2011 au Lundi 2 mai 2011 Vacances d’été : Samedi 2 juillet 2011

Restauration scolaire

Pour cette nouvelle rentrée scolaire 1 727 enfants on pris le chemin de l’école. 1 300 d’entre eux mangent chaque jour dans les cantines scolaires, soit 75 % des effectifs. Ce sont donc autant de repas qui sont élaborés par la cuisine centrale.

Depuis de nombreuses années, la municipalité a opté pour une cuisine traditionnelle, équilibrée et adaptée au goût des enfants. Mais tout cela à un coût. Un repas normal est facturé aux familles 2,40 €. Il faut savoir aussi que cette tarification n’est pas le coût réel d’un repas. En effet, il en coûte à la municipalité 7,50 € par jour et par enfant, soit un peu plus de 3 fois le prix payé par les familles. Outre le coût des repas une autre réalité préoccupe la municipalité, l’emploi du temps 22 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

des écoliers. De la garderie du matin à l’étude du soir, beaucoup d’enfants vivent déjà à une cadence effréné. Pour toutes ces raisons, nous attirons l’attention des parents, dont un au moins ne travaille pas : prenez au moins une fois par semaine votre enfant pour déjeuner. Cela lui permettra de passer un moment avec vous à la maison et d’être aussi plus en adéquation avec son rythme biologique. Pour eux Merci.

Prix des repas :

• Coût réel d’un repas : 7,50 € • Tarif normal : 2,40 € • Demi-tarif (accordé sur dossier par le C.C.A.S.) : 1,20 € • Enfant allergiques : 1,20 € • Repas exceptionnel : 2,60 € • Gratuité accordée sur dossier par le C.C.A.S.


V i e q u o t i d i e nn e

Création de la Maison Municipale des Seniors :

des Allaudiens qui bougent

L’attachement de la municipalité aux seniors est une réalité de longue date. Jusqu’à présent « Entraide Solidarité 13 » et l’association « Les Séniors d’Allauch » proposaient des activités culturelles et sportives à nos aînés. Elles ont fait un travail extraordinaire d’animation en direction de cette partie de la population. Les bénévoles de ces associations se sont pleinement investis afin d’offrir aux retraités de la commune diverses activités.Qu’ils en soient grandement remerciés. Cependant, des évolutions réglementaires ont mis fin aux possibilités de mise à disposition de personnels municipaux. Cette nouvelle situation implique donc une réorganisation du fonctionnement des associations. En plein accord avec les membres du Conseil d’Administration de l’association “Les Séniors d’Allauch”, un service municipal dénommé « Maison Municipale

des Seniors » a vu le jour. « L’Entraide Solidarité 13 » continue a proposé à ces adhérents ces animations. La « Maison Municipale des Seniors » est dédiée aux personnes de plus de 50 ans sans activité professionnelle et qui ont envie de convivialité, de loisirs, de bouger, de se cultiver... La carte de la Maison Municipale des Seniors donne accés à la pratique de nombreuses activités : gymnastique, danse, yoga, randonnée pédestre, promenade d’oxygénation, remue-méninges, chant convivial, jeux de société, contrée, boules, rendez-vous du livre, ateliers créatifs, informatique, sorties à la journée, sorties culturelles, après-midi récréatifs, séjours sportifs et farniente...

Renseignements et informations pratiques : pour pouvoir bénéficier des activités proposées par la « Maison Municipale des Seniors » et des avantages consentis par ses partenaires, une carte seniors a été créée dont le tarif annuel est de 15 € pour les résidents et de 20 € pour les personnes n’habitant pas Allauch. Il faut également être licencié de la Fédération Française de Retraite Sportive (cotisation : 23€ avec assurance). Par ailleurs, certaines activités sont payantes aux mêmes conditions financières que celles pratiquées précédemment par l’association « Les Seniors d’Allauch ».

«Le petit monde des Santons de Provence» un livre façonné par Gilbert Orsini aux éditions Equinoxe

Tombé dans l’argile à l’âge de huit ans, Gilbert ORSINI a toujours été fasciné par le monde des santons. Depuis une quarantaine d’années, il collectionne moules, crèches et pièces anciennes de ses plus illustres pairs. Avec ses propres textes et les photos de Laurent Giraudou, ce santonnier Allaudien nous raconte l’art et l’histoire des Santons de Provence. De Jean-Louis Lagnel (1764/1822), l’inventeur du santon en argile en passant par l’Abbé César Sumien (1858-1934), premier créateur du santon habillé et Simone Jouglas, avec qui Gilbert Orsini a travaillé jusqu’à Thierry Deymier jeune santonnier meilleur ouvrier de France, cet ouvrage ne ressemble à aucun autre. Après six mois de travail et 130 pages plus tard, les mots de Gilbert Orsini retracent le travail des plus grands sculpteurs d’argile d’hier et d’aujourd’hui. Ponctué d’histoires vécues et anecdotes, ce livre nous emmène au coeur de la Provence à travers ce patrimoine si singulier. « Le petit monde des Santons de Provence » aux éditions Equinoxe, sortie nationale en vente dans les points habituels.

Maison Municipale des Seniors Bastide de Fontvieille 780 route des 4 saisons Tel : 04 91 07 74 12 04 91 07 74 14

L’ Hôtel «Côté Sud» homologué trois étoiles En parfaite adéquation avec Allauch et son environnement, l’hôtel «Côté Sud» a reçu sa troisième étoile le 4 août 2010. Ce classement délivré par la Commission Départementale de l’Action Touristique (CDATPréfecture des Bouches-du-Rhône), répond aux nouvelles normes de classifications des établissements hôteliers. Rappelons aussi que l’hôtel avait déjà obtenu en 2009, le label « Tourisme et Handicap ». Ce label assure un accueil de qualité et d’accessibilité pour toute personne en situation d’un handicap moteur, visuel, auditif ou mental. Toutes ces dispositions dont à fait l’objet l’hôtel « Côté Sud », viennent récompenser le fruit de trois années de travail. Hôtel « Côté Sud » Parc de Carlevan, 657, Av Marcel Pagnol Tel : 04 91 95 14 00 - Fax : 04 91 95 14 39 www.cotesud-hotelsresidences.fr octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 23


Développement Durable

En ce début de rentrée scolaire,

consommez responsable ! La plus grande période de dépenses des familles, après Noël, est celle de la rentrée scolaire. Alors, même si la rentrée a déjà bien sonné, il n’est jamais trop tard pour faire les bons choix. Deux bonnes raisons pour le faire : sensibiliser les enfants à l’impact de la consommation sur la planète et faire des économies avec l’écologie. Pour vous accompagner dans vos achats, Allauch Actualités vous propose quelques idées pour mieux consommer «vert». Le papier Optez pour le papier recyclé qui préserve les forêts et économise l’énergie et l’eau. Toute une gamme de produits écologiques existe désormais. Cahiers, blocs, carnets, feuillets mobiles, copies doubles... portant l’écolabel «NF Environnement» ou l’écolabel européen sont de tout aussi bonne qualité que son homologue. Sachez que : • 42% du bois utilisé à but commercial sert à la fabrication du papier. • 50 à 100 m2 de forêt sont nécessaires à faire une tonne de papier. • A cela s’ajoutent des quantités énormes d’énergie et d’eau, qui en sort polluée par les procédés industriels. Les stylos, crayons, feutres, colles, règles, ruban adhésif, gommes, taille-crayons... Là encore de nombreux produits écologiques aux normes européennes sont disponibles dans le commerce. Certains de ces produits sont fabriqués avec des produits naturels, recyclés et non toxiques. Se référer aux labels. Les cartables, sacs à dos et trousses scolaires Une option pratique et environnementale est d’opter pour un produit pouvant durer quelques années. Aujourd’hui, certains procédés permettent de fabriquer des cartables sans polychlorure de vinyle (PVC), un matériau qui dégage des substances 24 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

toxiques. Comment convaincre les enfants pour le choix du modèle ? Le défi est de les sensibiliser au développement durable tout en restant tendance. Pour ce faire : montrez l’exemple et utilisez l’engagement de certains de leurs idoles pour l’écologie. Les vêtements Autre grand budget des ménages pour la rentrée : le renouvellement de la garderobe des enfants. Mais, une fois de plus cela n’est pas sans conséquences pour l’environnement.

Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde ! Cela nous invite à ne pas produire moins, mais autrement. Cet autrement est à inventer.

Mohandas Karamchand GHANDI

Le saviez-vous ? Pour confectionner un T-shirt il faut environ 35 m2 de champ de coton. • 25 % des insecticides utilisés dans le monde et près de 30 traitements chimiques sont utilisés dans les champs de coton.

• 1 kg de coton nécessite 75 g de pesticides et 2 kg d’engrais chimiques. • Entre 7 000 et 29 000 litres d’eau sont utilisés à l’irrigation des champs. Cette consommation d’eau a déjà asséché de moitié les fleuves dans certains pays d’Asie et 95% des marécages ont disparus. • Le nylon met 40 ans pour se dégrader, soit 80 fois plus que le coton et près de 10 fois plus que la laine. Autres petits conseils pour vous guider dans vos choix. • Donnez un nouveau souffle à vos vêtements. • Pe n s e z a u co m m e rc e é q u i t a b l e . Aujourd’hui, il est possible de minimiser le désastre écologique tout en contribuant à l’économie locale. • Optez pour les vêtements fabriqués à partir de matières recyclées ou issues de l’agriculture biologique qui sont disponibles dans les commerces... • Achetez uniquement le nécessaire en matière de fournitures scolaires et réutilisez celles de l’année précédente. • Ecartez de vos achats les produits jetables. • Choisissez des produits rechargeables afin de diminuer les déchets. • Choisissez des produits en matériaux recyclés non toxiques. • Enfin, pensez à trier les déchets. Ils ne doivent pas être jetés à la poubelle mais déposés dans les points d’apport volontaire (P.A.V.) prévus à cet effet et limiter, ainsi, leur impact sur l’environnement.


V i e q u o t i d i e nn e

Vincent Coulomb,

un Allaudien à la présidence de la Commission Fonctionnement de la Communauté Urbaine Souvent décriée, la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole fait désormais partie de notre quotidien par les compétences qu’elle gère : entretien des voies, collecte des déchets, transports... Au coeur de cette immense machine, Vincent Coulomb, Conseiller Communautaire d’Allauch, dirige depuis près de deux ans, la Commission Fonctionnement de la Communauté Urbaine. « Allauch Actualités » l’a donc rencontré afin de mieux comprendre sa mission et la situation budgétaire de cette institution. Entretien ! Allauch Actualités : Quelle délégation est exercée par la commission fonctionnement de la Communauté Urbaine ? Vincent Coulomb : Cette commission a en charge les finances, le personnel et la logistique, les centres névralgiques de la collectivité territoriale en somme. En effet, avec un budget de 1,4 milliard d’euros (dont 500 millions d’investissement) et 3 800 agents, la Communauté Urbaine est un acteur économique important du département. A.A. : Malgré cet important budget, la Communauté Urbaine est très endettée, n’est-ce pas difficile de construire le budget ? V.C. : En effet, avec une dette d’un milliard d’euros, bâtir le budget n’est pas une chose facile. D’autant que l’État ne cesse de se désengager, à l’exemple de travaux de l’extension du réseau métro-tramway

où la participation de l’État se limite à 5% des 800 millions d’euros d’investissements. Si nous voulons poursuivre nos investissements, il nous faut avoir une programmation plus prospective de notre politique d’équipement. A.A. : A ce propos, quelles vont être les conséquences de la réforme de la Taxe Professionnelle sur les finances de la Communauté Urbaine ? V.C. : La Taxe Professionnelle a représenté près de 300 millions d’euros en 2009 soit 35% des recettes de la Communauté Urbaine. La réforme devrait amputer cette ressource de moitié. Nous avons donc de quoi être inquiets, même si l’État s’est engagé à compenser les pertes. Mais cela ne vaut que sur l’année 2010. Au delà de cet aspect comptable, cette réforme réduit la marge de manoeuvre fiscale des collectivi-

Permanences «ADIL 13»

L’Agence Départementale d’Information sur le Logement dans les Bouches-duRhône, tient, depuis le 3 septembre dernier, une permanence tous les 1ers vendredis du mois de 13h30 à 17h00 à la Maison du Citoyen et de la Solidarité. L’ADIL a pour vocation de conseiller et

informer les particuliers sur toutes les questions juridiques (copropriété, droits et obligations des locataires et des propriétaires, urbanisme...), financières (prêts, aides au logement...) et fiscales relatives au logement (impôts locaux, plan de financement...).

tés à l’impôt sur les ménages (les impôts locaux) et nous risquons de voir les politiques économiques des institutions se vider de leur contenu au profit d’un développement immobilier, plus rentable. A.A. : Pour finir, quelles sont les principales priorités dans les investissements de la Communauté Urbaine ? V.C. : Tout d’abord Eugène Caselli, le Président de la Communauté Urbaine, s’est prononcé pour la poursuite de l’effort d’investissement. Il y aura donc 250  millions d’euros consacrés à des travaux neufs avec comme priorités : l’extension du réseau de transports collectifs en site propre, la voirie et l’assainissement. Ces investissements recevront l’aide du Conseil Général puisque son Président Jean-Noël Guerini a fait voter un plan quinquennal de 250 millions d’euros.

Les permanences se font sans rendez-vous sauf pour les diagnostics et plans de financement. Maison du Citoyen et de la Solidarité 355, Av. du Général de Gaulle tél. : 04.91.10.44.30 / fax : 04.91.10.44.31 internet : www.adil13.org octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 25


c u lt u r e

Programme culturel 2 semestre 2010 e

Octobre

Novembre

> Mercredi 8 décembre à 14h30 Espace François Mitterrand

> Mercredi 13 octobre à 14h30 Espace François Mitterrand

> Mardi 16 novembre à 14h30 Espace François Mitterrand

Spectacle tout public à partir de 8 ans

Spectacle pour tout-petits de 18 mois à 5 ans - Saison 13 « Dans le lit du géant toboggan » par la Cie Qui-bout

Spectacle tout public à partir de 8 ans « Le médecin volant » par la Cie Le Mille-Feuille - Saison 13

Un vrai spectacle de théâtre pour les Tout-Petits. Des images, des mots, des rythmes, de la musique, des chansons. C’est une histoire de pluie, de vent et de lit géant : cette nuit, Clara n’a pas dormi dans son lit, mais dans le grand lit de la Tante Eulalie. Qu’il est grand ce lit-là! C’est surement celui d’un géant ! Tiens la pluie est tombée sur le lit, cette nuit ? Aîe, aîe, aîe ! Il ne faut pas le dire à la Tante Eulalie. Mais grâce à la pluie, tout a rétréci! Les chaussettes, la robe et même la Tante Eulalie. La voilà toute riquiqui dans son tout petit lit... > Vendredi 15 octobre à 20h30 Espace Culturel Robert Ollive Café littéraire : théâtre «Coeur à prendre» de et par Edmonde Franchi > Du lundi 25 au jeudi 28 octobre de 13h30 à 16h30 Espace François Mitterrand Ateliers scientiques : «La terre et les volcans», à partir de 8 ans. Réservations obligatoires pour toutes les séances, nombre de places limités. >Mardi 26 octobre Bibliothèque Municipale Bernard Monge

Le spectacle est une farce (andante rapido) qui fait tourner les personnages comme des toupies. Les scènes s’enchaînent comme des cases d’une bande dessinée. C’est Molière, c’est du théâtre, mais avec sa part essentielle de magie en plus qui opère entre le vivant et le mécanique. “Le médecin volant” est la première pièce de théâtre que Molière a écrite en 1645. C’est une farce qui comporte 16 scènes et sept personnages. > Vendredi 19 novembre à 18h30 Salle Paul Plonjon Espace Robert Ollive Lectures extraites du livre d’Eve Ansler et de Mollie Doyle « Des mots pour agir contre les violences faites aux femmes » par MarieChristine BARRAULT dans le cadre de la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes. > Vendredi 26 novembre à 18h30 Espace François Mitterrand : Café littéraire : conférence diapositives sur la reliure « Des premières traces de mémoire au livre », par Danielle Franco. Organisé par la Ville d’Allauch. Entrée libre. > Mardi 30 novembre Bibliothèque Municipale Bernard Monge

L’heure du conte : de 17h15 à 17h30 enfants de 2 à 4 ans de 17h30 à 18h00 enfants de 4 à 7 ans

L’heure du conte : de 17h15 à 17h30 enfants de 2 à 4 ans de 17h30 à 18h00 enfants de 4 à 7 ans

>Du vendredi 29 octobre au 6 mars 2011 Musée d’Allauch

Décembre

Exposition temporaire : «  Le grand rêve aborigène » > Les samedis 30 octobre et 11 décembre à 15h00 Musée d’Allauch : Visite conférence de Michèle Panhelleux  : « La peinture sacrée aborigène », dans le cadre de l’exposition «Le grand rêve aborigène». Organisée par la Ville d’Allauch. 26 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

> Lundi 6 décembre à 20h30 Eglise Saint-Sébastien : 18ème édition de la tournée départementale des chants de Noël : « Polyphonies corses » par le groupe Barbara Furtuna. Organisée pa par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône.

« Etrange » par Sam Harkand & Cie - Saison 13 Un spectacle familial dans la pure tradition burlesque. Lorsque la vie est bien organisée, qu’elle semble nous avoir mis à l’abri des surprises, sommes-nous prêts à y voir s’introduire la nouveauté? Sommes-nous en sympathie systématiquement avec la singularité et la différence? Otto et Emile Le Toc vont bien être obligés d’affronter la question lorsque Kabour va débarquer sur leur piste !

Les sentiers de la connaissance Programmation 2010/2011 Espace Culturel Robert Ollive à 20h > Le mardi 16 novembre 2010 Reymond Tonneau (Auteur de Vercors… Pays de la liberté) Le maquis du Vercors > Le mardi 14 décembre 2010 Rémi Lucas (Chargé du développement chez Véolia Environnement – Dalkia) et François Contal (Directeur du développement chez EDF Energies Nouvelles) Les énergies renouvelables > Le mardi 18 Janvier 2011 Docteur Marc Bartoli (CNRS et U INSERM 910 université d’Aix-Marseille) La thérapie génique > Le mardi 15 Février 2011 Pr Pierre L. Roubertoux (U INSERM 910 université d’Aix-Marseille) Chimie du coup de foudre, de la haine, du sommeil et de quelques autres futilités > Le mardi 22 mars 2011 Dr Pascal Huguet (Directeur de Recherche au CNRS, Directeur du pôle 3C, Université d’Aix-Marseille) L’échec et la réussite scolaire, des clés pour comprendre > Le mardi 19 avril 2011 Pr Pierre L. Roubertoux (U INSERM 910 université d’Aix-Marseille) Gustav Mahler


S o nd a g e

Programmation culturelle : votre avis nous interesse !

La vie culturelle allaudienne est intense : spectacles tout au long de l’année, festival en juillet, animations de la bibliothèque... Afin de nous permettre de vous proposer une programmation répondant à votre attente et des services en adéquation, nous vous invitons répondre au questionnaire ci-dessous. Nous vous remercions de nous le faire parvenir en nous le renvoyant dans l’enveloppe T jointe à ce magazine. NOM : Prénom : Adresse : ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................ ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

CP : ............................ Ville : .........................................................................................................E-mail : . ..............................................................................................................................................

I.

V.1.

Pensez-vous connaître la programmation culturelle de la ville d’Allauch ?

En période estivale, les jours de programmation vous conviennent-ils ?

 OUI

 NON

II.1.

 OUI

 NON

V.2.

Êtes-vous informés de l’existence d’un festival d’été à Allauch ?

Vous semblent-ils déterminants sur la fréquentation ?

 OUI

 NON

II.2. Si OUI, en êtes-vous satisfait ?

 OUI

 NON

III. Êtes-vous satisfait de la diversité qu’offre la pro-

 OUI

 NON

VI.1.

Savez-vous que la ville d’Allauch organise chaque année, en été, un festival de cinéma en plein air gratuit ?

 OUI

 NON

grammation des Estivales (théâtre, danse, musique, chansons, cirque,etc) ?

VI.2. Si OUI, en êtes-vous satisfait ?

 OUI

 NON

IV. Seriez-vous favorable à la mise en place d’un sys-

tème d’abonnement offrant un tarif dégressif, selon le nombre de spectacles choisis, dans le programme des Estivales ?

 OUI

 OUI

 NON

VII.1.

Avez-vous connaissance des programmations destinées aux enfants ?

 OUI

 NON

 NON >>> octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 27


S O N D AGE

>>>

VII.2. Si OUI, y avez-vous déjà assisté ?

IX.1. Avez-vous connaissance de l’organisation de

Spectacles

 OUI  NON

Gouters littéraires

 OUI  NON

Muséo-junior

 OUI  NON

IX.2. Si OUI, y avez-vous déjà assisté ?

cafés littéraires par la bibliothèque ?

 OUI

 OUI

 NON

 NON

VIII.1. Avez-vous connaissance des conférences

X. Connaissez-vous (fréquentez-vous) les structures

Musée

 OUI  NON

Bibliothèque

 OUI  NON

des « Sentiers de la Connaissance », conférences scientifiques gratuites organisées une fois par mois ?  OUI

 NON

VIII.2. Si OUI, avez-vous déjà assisté à l’une de

ces conférences ?

 OUI

 NON

VIII.3. Souhaitez-vous en recevoir à domicile le

programme ?

 OUI

 NON

culturelles d’Allauch ?

Salles de spectacles (F. MITTERRAND ou R. OLLIVE)  OUI  NON Théâtre de Nature

 OUI  NON

XI. Quelles-sont vos propositions pour parfaire l’offre

culturelle :

• en matière de bâtiments, de lieux ? .............................................................................................................................................................

Si OUI,

............................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................

NOM :

Prénom :

Adresse : ................................................................................................................................... ............................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................

• en matière de types de spectacles ou manifestations ? ............................................................................................................................................................. ............................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................

CP : .................... Ville : ..............................................................................................................

• en matière de tarifs ?

E-mail : . ......................................................................................................................................

............................................................................................................................................................. ............................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................

28 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com


Tribune

libre

Dans le cadre de la loi sur la démocratie de proximité de février 2002, l’un des articles prévoit qu’un espace doit être réservé à l’expression des conseillers municipaux, notamment ceux n’appartenant pas à la majorité. L’objectif de cette tribune libre est de respecter la loi, le règlement intérieur du Conseil Municipal ayant défini les modalités d’application.

Le nouveau Plan Local d’Urbanisme, garant de notre qualité de vie Allauch vient de voir son Plan Local d’Urbanisme voté à l’unanimité par la Communauté Urbaine Marseille. Cet acte important va orienter le développement de notre commune pour les 20 ans à venir. Les grands principes qui ont conduit la majorité municipale depuis plus de 30 ans en matière d’urbanisme sont respectés : - maintien de la qualité du cadre de vie - respect de l’environnement - d é ve l o p p e m e nt d ’u n u r b a n i s m e harmonieux - création de nombreux équipements publics Cependant, les directives de ce Plan Local d’Urbanisme n’ont pas pour conséquence d’isoler notre commune du reste du territoire métropolitain. La prise en compte des grandes infrastructures

routières et des extensions prévues du réseau de transports en commun font que l’évolution d’Allauch se fera en cohérence avec le développement du reste du territoire Notre commune n’est pas une « ville dortoir », le Plan Local d’Urbanisme prévoit le maintien et le développement de sa vie économique propre et de son dynamisme culturel autour de sa vie associative, dont nous connaissons la grande richesse. L’extension des zones d’activités va permettre la création d’emplois afin de limiter les migrations quotidiennes de nos habitants. Le dynamisme d’une commune se mesure également à l’accroissement de sa population. Le choix raisonné d’une population de 25 000 habitants à l’horizon de 2020 est de nature à favoriser l’expansion d’Allauch sans attenter aux grands principes de gestion de l’espace qui font sa renommée.

Pour accueillir ces nouveaux Allaudiens, la politique de logements mise en place a comme objectif le respect de la mixité sociale et le brassage des générations afin de maintenir la qualité de notre vie en commun. Le taux de 25 à 30% de logements sociaux imposé par le nouveau Plan Local d’Urbanisme va participer au rééquilibrage social du parc bâti. De même, la concentration urbaine programmée, tout en limitant le mitage coûteux en services publics, va participer à renforcer le dynamisme commercial et économique et surtout permettre le maintien des commerces de proximité. Le développement durable qui sert de fil rouge à ce Plan Local d’Urbanisme est le garant de l’harmonie préservée de notre commune et le gage de notre avenir maîtrisé. Vincent COULOMB pour le groupe « Allauch d’Abord »

Allauch, réveille-toi ! La commune d’Allauch ne serait-elle pas en train de devenir peu à peu une ville dortoir au centre ville fantôme et à la population sélectionnée par l’argent ? Plusieurs faits incitent à le penser : fermeture envisagée d’une vingtaine de petits commerces de proximité, engagement de deux projets de supermarché sur la commune, aucune mesure concrète pour la revitalisation du centre du village, projets immobiliers encours oubliant les classes moyennes, projets touristiques de luxe ( Un palace à Carlevan ?) … Cette vision d’Allauch est-elle partagée par les habitants de notre commune, actuellement laissés à l’écart de ces choix ? ELGAA et ses élus défendent l’idée d’une

commune d’Allauch riche de la diversité de sa population, de l’animation de ses quartiers et de la participation active de ses habitants. Ils proposent : la réorientation des projets immobiliers permettant une véritable mixité sociale par des propositions de logement pour tous, Un programme de rénovation de l’habitat dans le centre du village permettant le renouvellement de la population par de jeunes arrivants, L’aide à l’installation ou au maintien des commerces de proximité dans les quartiers, Le développement sur la commune du tourisme pour tous et non pour quelques fortunés,

La participation effective des citoyens aux décisions engageant leur avenir… Ces propositions, ELGAA et ses élus les soumettent aux habitants d’Allauch. Contactez nous ! elgaa@laposte.net Dernière minute : ELGAA est membre de la coordination 13 qui milite pour le retour en gestion publique de l’eau et de l’assainissement sur le territoire de la communauté urbaine. Affaire à suivre. ELGAA et ses élus

octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 29


En t r e p r e nd r e

changement de gérance

«A l’eau Fleurs» change d’enseigne et de gérance Depuis le 1er mars 2010, Madame Christine ARMANI et sa fille Julie ont le plaisir de vous accueillir dans leur boutique nommée «Végétal». Ces deux fleuristes vous feront partager leur passion pour les fleurs et végetaux avec créativité et originalité. Dans une ambiance zen, «Végétal» ne manquera pas de surprendre tout amateur ou collectionneur de plantes rares tels que : orchidées Tacca, iris de collection, plantes sensitives... Egalement en boutique des soins pour plantes, naturels et bio. Transmission florale, possibilité de livraison, voir conditions en magasin. La boutique est ouverte du mardi au samedi de 9h00 à 19h30 sans interruption. Le dimanche de 9h00 à 12h30. Fermé le Lundi. « VEGETAL » Galerie Marchande de Fontvieille Route des 4 saisons tél. : 04.91.50.49.60

Retrouvez l’annuaire des commerces sur allauch.com rubrique “économie et tourisme”

«Les Vergers de Manon» devient «Les Jardins d’Allauch» et change de gérant Charles DALMASSO, Conseiller Municipal délégué aux commerçants et aux artisans

D

epuis de longues années, la municipalité soutient les commerçants et les artisans de la commune. Nous faisons tout pour que la population, notamment les plus anciens d’entre-nous, ait à proximité une offre variée et de qualité. 30 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

Repris par Monsieur Benromdhane, ce magasin de fruits et légumes propose aussi un rayon crémerie, fromages à la coupe, produits artisanaux locaux.... Horaires d’ouverture : du mardi au samedi de 7h00 à 19h30. Le dimanche matin de 7h00 à 13h00. « Les Jardins d’Allauch » Galerie marchande de Fontvieille Route des 4 saisons tél. : 04.91.05.99.85

« Le Carré de Soi » Désormais géré par Madame Cathy Belin, ce temple de la forme et du bien-être propose quatre pôles d’activités : le spa (massages, hammam, soins esthétiques), les ateliers de la forme (Power Plate, Kinésis, Pilates), les cours collectifs et un pôle séminaires. Des nouveautés pour une reprise en forme : nouveaux cours de fitness, nouveaux professeurs, une salle Pilates Machines, une nouvelle carte de soins avec des soins gourmands et des cours de Yoga. Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h00 à 19h30. Le samedi de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00. « Le Carré de Soi » Galerie Marchande Fontvieille Route des 4 Saisons Tél. : 04.91.05.77.77 www.carredesoi.com


e n t r e p r e nd r e

Nouveaux entrepreneurs

«Attrap’Rêves», un hébergement de loisirs pas comme les autres La SARL Attrap’Rêves est une société familiale qui offre à ses hôtes un hébergement éco-responsable en pleine nature... La SARL Attrap’Rêves est une société familiale qui offre à ses hôtes un hébergement éco-responsable en pleine nature...

«Au Jardin du Puisatier»,

un nouveau primeur au Logis-Neuf Monsieur Karim GARBARA a ouvert les portes de son magasin en août dernier. Ce nouveau commerce de fruits et légumes frais propose aussi quelques produits laitiers. Le primeur est ouvert du lundi au samedi de 7h00 à 13h00 et de 15h30 à 20h00. Dimanche matin de 7h00 à 13h00. « Au Jardin du Puisatier » 60, Av Marcel Julien - Logis-Neuf

Véritables cocons, ces bulles transparentes installées dans un environnement privilégié, sont à la fois ludiques et designs pour vivre la nuit autrement.... Et pour mieux rêver, Attrap’Rêves met à disposition de sa clientèle un télescope ainsi qu’une carte du ciel pour astronomes amateurs !

Chaque bulle offre une expérience cosmique unique et raconte une histoire différente de par une décoration personnalisée pour voyager encore plus loin afin que le dépaysement soit total :

• Pour un voyage au pays du soleil levant la bulle «Zen» offre une décoration soignée, propice à la relaxation. • Shéhérazade vous accueille en Orient dans la bulle «1 001 nuits» : mobilier oriental aux couleurs chatoyantes. Les bulles d’un diamètre de • La «Bubble Suite», très raffinée, 4 mètres sont équipées d’un sas dispose d’un mobilier blanc épuré d’entrée, d’un plancher rigide et et de tissus soyeux et élégants. d’une literie format queen size). De forme arrondie, elles sont Pour vivre une expérience inoumaintenues par un dispositif bliable ou faire un cadeau original de soufflerie créant un renou- (mariage,anniversaire...) contactez : vellement continue de l’air et sont composées d’un matériau « SARL Attrap’Rêves » anti UV renforcé, répondant aux Domaine Lou Baou normes applicables pour l’accueil Chemin de la Ribassière du public. Tél. : 06.88.43.68.25 e-mail : attrapreves@gmail.com

Autres...

METSENS, traiteur

Traiteur, organisateur de réceptions, réalisateur de plateauxrepas, concepteur culinaire..., cette entreprise allaudienne, regorge d’inventivité et de créativité. Créé par Jérôme DI SALVIO et Thomas ARNAUD, Metsens propose aux particuliers et aux professionnels des produit frais de qualité et met à disposition de sa clientèle un espace privatif pour la dégustation des produits. La nouveauté : dès janvier 2011, Metsens proposera des cours de cuisine pour particuliers, professionnels et enfants. « Metsens » Parc d’Activités de Fontvieille Bt 1 Route des 4 Saisons tél. : 04.96.21.84.14 e-mail: t.arnaud@metsens.fr

«Champ Vert»

tout pour le jardinage

Pour le jardinage, la décoration ou le bricolage, le magasin « Champ Vert » propose une gamme très variée de produits. Fleurs, plantes, alimentation animale, vêtements de travail, produits de piscine et articles d’outillage…

Monsieur Gilles MOREAU et son équipe, vous conseillent du lundi au samedi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. « Champ Vert » Le Moulin de la Sartan Route des 4 Saisons tél. : 04.91.68.01.91 mail : sartan@gps04.com

octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 31


ALBUM S OUVE N IR

Allauch au fil des jours…

Embrasement du Feu, dans l’esprit festif d’autrefois.

Ouverture des Fêtes de la St-Jean en présence de Monsieur le Sénateur Maire

St Jean Messe provençale

De beaux chars colorés... La commune d’Allauch remercie tous les bénévoles qui ont oeuvré pour que les fêtes de la Saint-Jean et Saint-Laurent se soient bien déroulées ainsi que Eric Napoléoni, Jean-Claude Mary, Georges Testa et Gisèle Lettieri respectivement Président(e)s des Association : Comité des Fêtes d’Allauch, Groupe Saint-Eloi du Logis-Neuf, Groupe Saint-Eloi Allaudien et Leis Amis d’Alau.

...pour clôturer cette belle fête d’été. Une belle cavalcade pour la Saint-Laurent

St Laurent Divers spectacles ont égayé ces festivités

La St-Laurent c’est aussi les jeux d’enfants Retraite aux flambeaux

32 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com


ALBUM S OUVE N IR

Fête de la Bière : quand la Bavière visite Allauch

66ème anniversaire de la libération d’Allauch

La Bretagne au Festival de folklore des régions Un sublime feu d’artifice pour célébrer le 14 juillet

1er Festival des Scènes d’Allauch

« Le médecin malgré lui », Molière aux Estivales 2010

Retrouvez tous les évènements en photo ou en vidéo sur www.allauch.com

Il était... « One more time » par le Ballet d’Europe octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 33


au Village

An e c d o t e s d e l ’ h i s t o i r e d ’A l l a u c h

Le Front Populaire Si les écrits traitant de la période où le Front Populaire gouverna la France (1936/1938) abondent, peu d’articles, à ma connaissance, traduisent son influence sur la vie d’un village. J’avais neuf ans lors de la formation du premier gouvernement BLUM et onze lorsque DALADIER lui succéda en mars 1938. Certaines images de la vie de notre village d’alors restent en moi bien vivantes. Les archives municipales compléteront mes souvenirs sur cette époque particulière de notre histoire locale. En 1936, la grande préoccupation de la communauté allaudienne est la sécession de Plan-de-Cuques. Ce vieux litige qui empoisonne la vie politique locale depuis des décennies, sinon des siècles, va trouver sa solution le 23 février 1937 par la loi signée d’Albert LEBRUN érigeant la section de Plan-de-Cuques en commune distincte, en dépit des appels à la raison du Maire Louis BRUNET et de l’avis défavorable du Préfet des Bouches-du-Rhône. De plus, l’entente ne règne pas chez les élus d’Allauch et du Logis-Neuf. Deux des adjoints du Docteur BRUNET : FONTAINE et NALPAS s’opposent systématiquement à son administration et préparent une liste concurrente pour les élections prochaines. Le climat est alors délétère à l’Hôtel de Ville et il faudra attendre le 25 mars 1937, lors de la proclamation des résultats des élections des 14 et 21 mars par Henri BREMOND, Président de la délégation spéciale, nommé par le Préfet à la suite de l’éclatement de la commune pour retrouver, avec la réélection de Louis BRUNET, une ambiance plus sereine... jusqu’en 1940. Chez les gens du peuple, le Front Populaire a suscité un souffle de grande espérance dans un ciel assombri par la montée des périls : la crise (déjà !), les grèves, le chômage, le nazisme, le fascisme, la guerre civile espagnole. Mais la semaine de quarante heures, les congés payés, l’augmentation générale des salaires, l’amorce d’une protection sociale, faisaient contrepoids à l’incertitude du lendemain. Il y avait alors dans le village une ambiance particulière. Certes, il y avait comme toujours les «blancs» et les «rouges», mais rien à voir avec le climat de 34 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

haine qui avait régné chez nous en 1909 lors de la démolition de la chapelle des Pénitents Bleus.

grévistes, moi, qui fus l’un de ses enfants de choeur préférés pendant de longues années, je pense que c’était peut-être vrai.

A la Mairie, le Conseil Municipal était nettement favorable au gouvernement BLUM. Le 23 juillet 1936, il vote à l’unanimité sa confiance au Cabinet d’Union de la Gauche et adresse un télégramme de félicitations à «l’Allaudien» Henri TASSO, Maire de Marseille, qui s’est vu confier le poste de Secrétaire d’Etat à la Marine Marchande. Il soutient les mineurs de bauxite de Cago. FERRI en grève, les quelques 200 chômeurs de la commune et le Comité d’Aide au Peuple Espagnol. Il fustige les auteurs d’attentat moral qui a conduit Roger SALENGRO, Ministre de l’Intérieur au suicide. Il est soutenu par une bonne partie de la population. Lors de sa brillante réélection en 1937, le Docteur BRUNET est porté en triomphe par une foule enthousiaste qui, le poing levé, chante l’Internationale alors que des femmes lui offrent des fleurs. Hélas, à la chute de BLUM, l’exaltation tombe et les conseillers se voient contraints de renoncer avec désenchantement aux mirobolants projets qu’ils avaient conçus pour le bienêtre de leurs concitoyens.

Il faut être d’Allauch, pays de paradoxes, et dont la population est de droite mais vote toujours à gauche, pour ne pas s’offusquer de l’alliance de la faucille, du marteau et du goupillon.

Mais, pendant plus d’un an la rue d’Allauch a appartenu aux «rouges». De mon «agachon» situé derrière la fenêtre de ma maison familiale, rue Frédéric Chevillon, j’ai vu passer les seuls cortèges vraiment politiques qui ont martelé le pavé Allaudien. Certaines images sont demeurées vivaces en mot esprit vieillissant. C’est Janine RAMPAL, la fille du conseiller d’arrondissement, pacifiste et disciple de GIONO, qui ouvrait le défilé, drapeau rouge déployé et poing levé. C’est le maçon, Victor GAUTIER, dit «Printemps», l’un des pionniers du communisme local qui, alors que le cortège croisait le bon curé DELESTRADE, lança de sa voix de stentor : «les capelans avec nous», phrase qui déclenchera un tonnerre d’applaudissements. Certains bigot invétérés faisaient courir le bruit, en critiquant leur pasteur, qu’il «votait rouge». En me remémorant son action en 1947 où il allait lui même mendier chez les commerçants des denrées qu’il distribuait aux familles des chômeurs et des

C’est aussi cette foule colorée et bon enfant qui, parodiant le tube à la mode : «tout va très bien, Madame la Marquise...» chantait à pleins poumons : «Allo, allo, James, quelles nouvelles ? C’est la faucille et le marteau. Les communistes sont à la tête, Les socialistes sont des fumistes, Les croix de Feu sont à la queue.» Ce sont aussi les militants encadrant la procession laïque qui vendaient aux badauds pour quelques sous, les partitions accolées de «La Marseillaise» et de «L’Internationale». Les rares privilégiés d’alors, possesseurs de voitures automobiles annonçaient aussi leurs couleurs en roulant dans la rue principale, certains arborant fanion et cocarde tricolore, d’autres le pavillon rouge. Certains même, très accommodants hissaient le rouge à babord et le tricolore à tribord. Souvent, comme cela était le cas dans ma famille, les occupants d’un même véhicule n’avaient pas leurs coeurs du même côté. Mais les nuages s’accumulaient à l’horizon et, en attendant les hypothétiques lendemains qui chantent, les participants à cette kermesse éphémère devaient bientôt retrouver la grisaille de leur vie quotidienne alors que les bruits de bottes se faisaient chaque jour plus distincts à l’Est. Il me paraissait injuste, dans le long cheminement de l’Histore, qu’au pied de la chapelle de la tutélaire vierge du château, qui n’a jamais voulu distinguer parmi ses protégés les «rouges» des «blancs», les Allaudiens du Front Populaire puissent être oubliés. Bernard MONGE Président Fondateur de la  Société Historique A.P.D.C


N UMERO S UTILE S

SERVICES MUNICIPAUX

> Standard Mairie

04 91 10 48 00

> Bibliothèque Municipale Bernard Monge 04 91 10 49 30

AUTRES > Aide Sociale Mairie (CCAS)

04 91 10 44 30

> Centre Anti-Poison

04 91 75 25 25

> Centre de Chèques Volés ou Perdus

08 92 68 32 08

> Centre d’opposition cartes bancaires

0 892 705 705

> C.I.R.D. Routes départementales

04 91 21 21 00 04 91 10 41 00

> Bus des Collines (n° vert)

0 805 460 113

> Centre aéré « Les Petits Princes » (3/5)

04 91 68 77 38

> Centre aéré « Saint-Exupéry » (6/12)

04 91 07 18 77

> Complexe Sportif « Jacques Gaillard »

04 91 68 18 69

> Collège «Yves Montand»

> Crèche du Logis-Neuf

04 91 21 95 74

> Communauté Urbaine M.P.M. Antenne d’Allauch

> Espace Culturel et Sportif du Logis-Neuf 04 91 05 08 78

04 91 07 81 30

> Crèche de la Pounche « Les Angelots » (ADALE)

> Gymnase « Francis Tommasi »

04 91 05 30 06

> Halte Garderie « Les Petits Princes »

04 91 68 77 38

> Instruction Publique

04 91 05 27 89

> Mairie Annexe de la Pounche

04 91 05 27 77

> EDF/GDF Abonnés

0 810 060 333

> EDF Dépannage

0 810 333 113

> Mairie Annexe du Logis-Neuf

04 91 05 12 96

> GDF Dépannage

0 810 433 113

> Maison de l’Emploi

04 91 05 27 77

> Hôpital d’Allauch

04 91 10 46 46

> Maison de la Vie Associative

04 91 07 81 79

> Paroisse Allauch-Village

04 91 68 19 41

> Maison Municipale des Seniors

04 91 07 74 12

> Paroisse de la Bourdonnière

04 91 68 19 41

> Maison de Quartier Gerard Philipe

04 91 10 49 43

> Perception

04 91 07 73 73

> Maison de Quartier Logis-Neuf

04 91 68 73 31

> Police Nationale

17

> Maison de Quartier La Pounche

04 91 07 20 94

> Pompiers

18

> La Poste Service courrier

36 31

> Maison de Quartier Pié d’Autry

04 91 68 63 32

> Préfecture des Bouches-du-Rhône

04 91 15 60 00

> SAMU

15

> Maison de Tourisme «Louis Ardissone» 04 91 10 49 20 > Musée d’Allauch

04 91 10 49 00

> Piscine Municipale

04 91 68 08 00

> Police Municipale - Bureau

04 91 10 49 07

> Police Municipale - Portable

04 91 07 00 74

> Eclairage Publique dépannage (n° vert) 0 800 301 481

> SEM interventions techniques et autres 0 810 400 500 > Sida Info Service (n° vert)

0 800 840 800

> SOS Enfance Maltraitée (n° vert)

0 800 051 013

06 20 82 32 27

> SOS Femmes battues

04 91 24 61 50

> SOS Médecins

04 91 52 91 52

> Service Education/Jeunesse

04 91 05 00 93

> SOS Vétérinaires

04 91 63 09 00

> Service Protection des Animaux

04 91 62 67 19

> SPA

08 20 82 08 96

> Service Protection des Collines

04 91 05 76 17

> Service Etat Civil

04 91 10 48 71

> Service Cimetières

04 91 10 49 27

> Service Elections

04 91 10 48 75

> Service Techniques

04 91 10 49 50

> Service de l’Urbanisme

04 91 10 48 40 octobre 2010 n°106 I www.allauch.com I 35


agenda octobre

Maison duTourisme Louis Ardissone Tél :04 91 10 49 20 www.allauch.com http://tourisme.allauch.com

> Du vendredi 8 au jeudi 21 octobre Atelier des Caves du Logis-Neuf Exposition de peinture : «Oeuvres récentes» de Geneviève Maison Dieu Organisée par l'Atelier des Caves du Logis-Neuf. Entrée libre.

Mitterrand Ateliers scientifiques «La terre et les volcans», par Les Petits Débrouillards, enfants à partir de 8 ans. Organisés par la Ville d'Allauch. Inscriptions obligatoires pour les 4 séances au 04.91.10.49.30.

> Du samedi 9 au dimanche 24 octobre tous les jours de 14h30 à 18h30, Galerie du Vieux Bassin Exposition de peinture : «Salon d'automne». Organisée par la Palette Arc-en-Ciel. Entrée libre.

> Mardi 26 octobre Bibliothèque Municipale Bernard Monge «L'heure du conte». De 17h15 à 17h30 : enfants de 2 à 4 ans. De 17h30 à 18h00 : enfants de 4 à 7 ans. Organisée par la Ville d'Allauch. Inscriptions obligatoires au 04.91.10.49.30.

> Mercredi 13 octobre à 14h30 Espace François Mitterrand «Dans le lit du géant toboggan» par la Cie Qui-bout. Spectacle pour tout-petits de 18 mois à 5 ans. Saison 13. Organisé par la ville d'Allauch. > Vendredi 15 octobre à 20h30 Espace Robert Ollive Café littéraire : théâtre : «Coeur à prendre» de et par Edmonde Franchi. Organisé par la Ville d'Allauch. Entrée libre. > Vendredi 22 octobre à 17h00, Stèle commémorative du Capitaine Webb (Vallon des Gages) Commémoration à la mémoire du Capitaine Webb. Organisée par la Ville d'Allauch. > Du lundi 25 au jeudi 28 octobre de 13h30 à 16h30, Espace François

> Du vendredi 29 octobre au dimanche 6 mars 2011 Musée d'Allauch Exposition : «Le grand rêve aborigène». Organisée par la Ville d'Allauch. > Samedi 30 octobre à 15h00 Musée d'Allauch Visite conférence de Michèle Panhelleux : «La peinture sacrée aborigène», dans le cadre de l'exposition «Le grand rêve aborigène». Organisée par la Ville d'Allauch. > Samedi 30 et dimanche 31 octobre de 10h00 à 18h00, Complexe Sportif Jacques Gaillard Bourse internationale : «Fossiles, gemmes et minéraux». Organisée par l'association Allauch pour Passion et l'Institut du Monde Minéral en partenariat avec la Ville d'Allauch.

novembre

> Lundi 1er novembre à partir de 16h00, Chapelle Notre Dame-du-Château Conférence et observation de la chaîne du Mont Canigou, par Alain Origné, Ingénieur de recherche au CNRS. Places limitées. Organisées par l’association Pour Notre Dame-du-Château. > Du vendredi 5 au jeudi 18 novembre Atelier des Caves du Logis-Neuf Exposition de peinture de Guy Cantalloube. Organisée par l’Atelier des Caves du Logis-Neuf. Entrée libre. > Dimanche 7 novembre toute la journée, Allauch Village 24e Foire aux vins et aux Produits du Terroir. Organisée par le Syndicat d’Initiative d’Allauch.

> Jeudi 11 Novembre à 11h45, Monument aux Morts du Cimetière d’Allauch Centre Commémoration du 92ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918. Organisée par la Ville d’Allauch.

> Mardi 16 novembre à 14h30, Espace François Mitterrand Spectacle à partir de 8 ans : «Le médecin volant» de Molière par la Cie Le Mille-Feuille. Saison 13. Organisé par la Ville d’Allauch. > Mardi 16 novembre à 20h00, Espace Robert Ollive Les Sentiers de la connaissance : «Le maquis du Vercors» par l’auteur Reymond Tonneau. Organisés par la Ville d’Allauch en partenariat avec le Professeur Pierre L. Roubertoux. Entrée libre.

36 I octobre 2010 n°106 I www.allauch.com

décembre > Vendredi 3 et dimanche 4 décembre Complexe Sportif Jacques Gaillard 24e édition du Téléthon. Organisé par la Ville d'Allauch en partenariat avec l'association Les 4 As.

> Dimanche 5 décembre (à confirmer) toute la journée, Allauch Village 15e Journée de l'âne. Organisée par le Groupe St-Eloi Allaudien > Dimanche 5 décembre à 10h45, Monument aux Morts du Cimetière d’Allauch Centre Hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Organisé par la Ville d’Allauch. > Lundi 6 décembre à 20h30, Eglise Saint-Sébastien 18e édition de la tournée départementale des chants de Noël : «Polyphonies corses» par le groupe Barbara Furtuna. Organisée par le Conseil Général 13 et la Ville d'Allauch. > Mercredi 8 décembre à 14h30, Espace François Mitterrand Spectacle tout public : «Etranger» par Sam Harkand & Cie. Saison 13. Organisé par la Ville d'Allauch. > Vendredi 10 décembre à 18h30, Espace François Mitterrand Café littéraire. Organisé par la Ville d'Allauch. Entrée libre. > Samedi 11 décembre à 15h00, Musée d'Allauch Visite conférence de Michèle Panhelleux : «La peinture sacrée aborigène», dans le cadre de l'exposition «Le grand rêve aborigène». Organisée par la Ville d'Allauch. > Samedi 11 et dimanche 12 décembre toute la journée, Allauch Village Marché de Noël. Organisé par la Ville d'Allauch.

> Vendredi 19 novembre à 18h30, Espace Robert Ollive Lectures extraites du livre d’Eve Ansler et de Mollie Doyle «Des mots pour agir contre les violences faites aux femmes», par Marie-Christine Barrault, dans le cadre de la journée internationale contre les violences faites aux femmes. Organisées par la Ville d’Allauch. Entrée libre. > Vendredi 26 novembre à 18h30, Espace François Mitterrand Café littéraire : conférence diapositives sur la reliure «Des premières traces de mémoire au livre», par Danielle Franco. Organisé par la Ville d’Allauch. Entrée libre. > Du vendredi 26 novembre au jeudi 9 décembre, Atelier des Caves du LogisNeuf

Retrouvez l’agenda en détail sur www.allauch.com

> Mardi 14 décembre à 20h00, Espace Robert Ollive Les Sentiers de la connaissance : «Les énergies renouvelables» par Rémi Lucas et François Contal. Organisés par la Ville d'Allauch en partenariat avec le Professeur Pierre L. Roubertoux. Entrée libre. > Du mardi 14 décembre au mardi 4 janvier 2011 Atelier des Caves du Logis-Neuf Exposition «Travaux d'atelier de petits formats». Organisée par l'Atelier des Caves du Logis-Neuf. Entrée libre.

> Vendredi 17 décembre à 17h00, Musée d'Allauch Goûter Muséo Junior: diffusion d'un film d'animation dans le cadre de l'exposition «Le grand rêve aborigène». Organisé par la Ville d'Allauch. > Vendredi 17 et samedi 18 décembre (à confirmer) à 20h30, Espace François Mitterrand Le Gros Souper. Organisé par Leis Ami d'Alau. Réservations à la Maison du Tourisme Louis Ardissone. > Samedi 18 décembre (à confirmer) à 21h00, Espace Robert Ollive Veillée calendale. Organisée par le Groupe St-Eloi du Logis-Neuf. Entrée libre. > Vendredi 24 décembre à 22h15, Allauch Village Descente des Bergers. Organisée par le Comité des Fêtes d’Allauch, en collaboration avec la Ville d’Allauch , le Groupe folklorique Leis Ami d’Alau, le Groupe St-Eloi Allaudien, la Chorale Saint-Sébastien et le Théâtre du Terroir. 23H00 : Eglise Saint-Sébastien (Allauch Village) Messe de Minuit (retransmise sur grand écran). 23H00 : Eglise Saint-Laurent de la Bourdonnière (Logis-Neuf) Messe de Minuit.

Exposition de peinture de Rodia Bayginot. Organisée par l’Atelier des Caves du Logis-Neuf. Entrée libre. > Du samedi 27 novembre au dimanche 30 janvier 2011 Galerie du Vieux Bassin 33e Crèche de Gilbert Orsini. Organisée par le Syndicat d’Initiative d’Allauch. > Mardi 30 novembre Bibliothèque Municipale Bernard Monge «L’heure du conte». De 17h15 à 17h30 : enfants de 2 à 4 ans. De 17h30 à 18h00 : enfants de 4 à 7 ans. Organisée par la Ville d’Allauch. Inscriptions obligatoires au 04.91.10.49.30.


Magazine municipal n°106