Page 79

IpraBio Pourquoi compliquer quand on peut être simplement beau ? Avant de passer dans les mains d’un designer, le système de contrôle des cultures cellulaires en laboratoire CYTOSYS existait déjà. Mais il s’agissait alors d’un assemblage disparate de différents éléments. Autrement dit, une solution difficile à commercialiser à grande échelle. Or, la société IpraBio ne cache pas son ambition mondiale. Elle a donc confié l’évolution de son appareil à l’agence iol Strategic Design avec une mission : intégrer les diverses parties dans un seul boîtier et donner au produit une meilleure allure. Cette intervention a été soutenue dans le cadre du programme Spécialiste en Design de l’Awex et du programme européen 3pod.

David Sergeant

Les designers sont en fait allés beaucoup plus loin, raconte David Sergeant, CEO du groupe Ipratech qui compte entre autres la société IpraBio. Nous n’imaginions pas qu’ils aborderaient d’autres aspects tels que la technique, l’assemblage, la méthode de production, l’ergonomie ou encore les coûts. Le travail a permis de rationnaliser l’ensemble de la solution. Résultat : CYTOSYS est devenu un produit compact, sans multiplication de pièces, et donc moins coûteux à produire. L’appareil est toujours modulable mais à l’intérieur au lieu de l’extérieur, explique François Royen, designer industriel chez iol Strategic Design. Pour nous, la belle modularité est celle que l’on ne voit pas et qui ne coûte pas. La tâche des designers s’est avérée relativement complexe. Il s’agit d’un domaine très pointu, aux normes extrêmement contraignantes en matière d’hygiène, de techniques d’assemblage, d’emploi des couleurs et autres. Nous avons la chance d’avoir une solide expérience dans le domaine médical. Malgré tout, nous avons dû sortir de notre bureau pour aller voir comment l’appareil était utilisé dans les laboratoires et nous plonger dans le monde des biologistes. Car sur le terrain, les gens utilisent très rarement le matériel comme préconisé dans le mode d’emploi. Les phases d’observation et d’empathie sont très inspirantes pour développer des produits plus pertinents. CYTOSYS est le concept de base, mais il a donné suite à une série de nouveaux produits satellites, dont les clients et prospects soulignent régulièrement le design. Un vrai signe de différenciation, selon l’équipe d’IpraBio. Aujourd’hui, celle-ci n’envisage d’ailleurs plus aucune mise sur le marché sans être passée par la case design, qu’elle considère comme une validation de la qualité du produit puisque cette discipline propose une approche globale. Autant dire que les designers ont du pain sur la planche, au vu des efforts en matière de recherche et développement et des projets que la société compte encore mener. Sa gamme vient notamment de s’enrichir de produits jetables qui seront désormais produits en quantité industrielle. Ici aussi, les conseils de designers ont été très utiles…

« LA BELLE MODULARITÉ EST CELLE QUE L’ON NE VOIT PAS ET QUI NE COÛTE PAS » F. ROYEN

COMPANY: IpraBio S.A. DIRECTOR: David Sergeant SECTOR: Biotechnology DATE OF INCORPORATION: 2OO7 LOCATION: Mons (Hainaut)

L.F.

WORKFORCE: 5 ANNUAL TURNOVER 2013: EUR 326,OOO

IpraBio has worked with an industrial designer on CYTOSYS, a remote control system for cell cultures. Working with a designer has been a real point of differentiation for the company. It allowed them to adopt

WEBSITE: www.iprabio.be DESIGN: Co-operation with iol Strategic Design

a holistic approach of the product that even includes the technical aspects. Since then, the company doesn’t even consider developing and selling a product without going through a design process. 77

Wallonie+Design+Entreprise 50 success stories - Volume 3  

Voici le Volume 3 de « Wallonie + Design + Entreprise, 50 success stories » ! Cette nouvelle série d’histoires s’ouvre désormais à tous les...

Wallonie+Design+Entreprise 50 success stories - Volume 3  

Voici le Volume 3 de « Wallonie + Design + Entreprise, 50 success stories » ! Cette nouvelle série d’histoires s’ouvre désormais à tous les...

Advertisement