Page 65

HappyPaper L’art de la table en papier décoré C’est une ligne de fabrication unique en Belgique et ses principaux concurrents étant essentiellement localisés en Allemagne ou en Pologne. Fort de ses vingt-six collaborateurs, HappyPaper conçoit, fabrique et commercialise, uniquement vers le secteur de la grande distribution, un très large choix de serviettes en papier - son produit de base - et plus largement des gammes de produits, toujours éphémères, liées à la décoration et plus globalement aux arts de la table. Papier trois couches pour les serviettes, toujours colorées, livrées en trois formats, avec une offre séquencée en fonction des saisons de l’année, des périodes de fête ou encore de gros événements ponctuels et populaires comme la Coupe du monde 2O14 au Brésil,… Tout part des bureaux et ateliers d’HappyPaper à Enghien.

Pour renouveler et étoffer les collections, étudier les packagings les plus attractifs pour le chaland mais aussi les plus fonctionnels pour la grande distribution, une équipe de quatre personnes constituée de designers graphiques et industriels est en permanence sur le pont, explique le directeur, Paul De Witte. Chaque année, nous mettons sur le marché près de 15O nouveaux dessins, soit un taux de renouvellement annuel de l’ordre de 5O% pour l’ensemble de notre assortiment, précise Véronique Loeuillet, coordinatrice de l’équipe maison des créatifs d’HappyPaper. L’inspiration, les tendances mode à (pres)sentir, viennent par la fréquentation assidue des salons dédiés aux arts décoratifs à Paris ou à Londres, ou encore par la lecture intensive de magazines spécialisés. Objectif : adapter ces tendances et les décliner pour le consommateur en grande surface. À cette équipe design de concevoir des assortiments - la marque de fabrique d’HappyPaper - qui, au-delà des serviettes, inciteront à l’achat d’une nappe coordonnée, d’assiettes ou de gobelets jetables en carton présentés chaque fois dans des tonalités proches.

Le marché de la décoration éphémère de la table avec, outre les serviettes en papier, les chemins et parures de table réutilisables ou non, des photophores, des marque-places… est globalement assez stable en termes de vente en Europe mais est aussi très soumis aux évolutions des tendances, invitant donc à renouveler les dessins, couleurs, packaging et à une créativité permanente de nos équipes, souligne Olivier Ciselet, directeur commercial. C’est le challenge permanent des équipes d’HappyPaper, société rachetée au début des années 8O par Paul De Witte - un nom issu du secteur textile - qui affiche un chiffre d’affaires en progression depuis cinq années consécutives, soutenu par de robustes parts de marché dans la grande distribution française.

Olivier Ciselet & Véronique Loeuillet

« CHAQUE ANNÉE, NOUS METTONS SUR LE MARCHÉ PRÈS DE 150 NOUVEAUX DESSINS, SOIT UN TAUX DE RENOUVELLEMENT ANNUEL DE L’ORDRE DE 50% » V. LOEUILLET

COMPANY: HappyPaper S.A. H.L.

DIRECTOR: Paul De Witte SECTOR: Table decorating DATE OF INCORPORATION: 198O LOCATION: Enghien (Hainaut)

HappyPaper designs, produces and distributes a whole range of printed paper napkins and items for art

WORKFORCE: 26

of food. These products are continuously renewed by a team of 4 in-house designers. The items are sold

ANNUAL TURNOVER 2013:

in retail stores. In the hands of Paul De Witte since the early 1980s, HappyPaper draws its added value from the imagination of its designers.

EUR 4,OOO,OOO WEBSITE: www.happypaper.be DESIGN: In-house

63

Wallonie+Design+Entreprise 50 success stories - Volume 3  
Wallonie+Design+Entreprise 50 success stories - Volume 3  

Voici le Volume 3 de « Wallonie + Design + Entreprise, 50 success stories » ! Cette nouvelle série d’histoires s’ouvre désormais à tous les...

Advertisement