Page 10

Et si on brisait les…

1

idées reçues sur le design

Le design est réservé aux entreprises de mobilier, de déco, de produits de luxe… Le design est souvent, à tort, associé à l’approche purement esthétique d’un produit. Il serait en outre réservé à un public qui aime se distinguer par le luxe et les produits chers. C’est Faux ! Tous les secteurs, et pas seulement celui du luxe, sont concernés. Nos 5O témoignages le prouvent : on y retrouve des entreprises actives dans l’alimentation, la santé, les jouets, mais aussi la récupération de matériaux, le chauffage, l’humanitaire… Un bel exemple est l’entreprise O’SUN

P. 94

qui cherche à offrir des solutions d’éclairage aux 6OO millions d’Africains qui vivent

sans électricité. Autre exemple : l’entrepreneur Thierry Peeters et le designer Dimitri Gangolf ont travaillé dix ans pour mettre au point le Droper

P.44

,

le tout premier perfuseur portable autonome. L’appareil fonctionne sans électricité et est prêt à conquérir le marché mondial des soins en situation d’urgence ou de catastrophe.

2

Le design, d’accord, mais juste pour la touche finale Faux ! On imagine souvent que les designers sont des dessinateurs de formes, de looks, des artistes qui créent des gadgets originaux ou des pièces très chères, qui se retrouvent uniquement dans les revues de papier glacé. Le design que nous montrons dans ce livre est assez éloigné de ce design d’auteur. Nous parlons d’ailleurs plus volontiers de designer industriel : il intervient durant la R&D, durant le développement du produit, les phases de prototypage et de présérie. Donc bien avant la fin, et certainement pas pour dessiner uniquement la forme du produit, son habillage. Le designer industriel ne crée rien à l’avance, il répond à un cahier des charges, à des scénarii d’usage précis et attendus par les utilisateurs - le designer industriel s’assure du confort des divers utilisateurs, du client final à l’installateur en passant par la maintenance tout en tenant compte de l’outil industriel qui va devoir produire le projet 1. Une belle illustration est le portillon pivotant Slimlane, devenu un bestseller, et qui résulte d’une collaboration étroite entre la société Automatic Systems Dalcq (friteuses et gaufriers Frifri)

P. 36

P. 24

et une agence de design. Ou encore la société

, dont le travail avec des designers a permis aux ventes de décoller. Le design a remis le client au cœur

de son action et lui a fait envisager son positionnement sur un plus long terme.

1 Source : Booster l’innovation en "mariant" les compétences, interview de Jean Paternotte réalisée par InnovaTech en septembre 2O13. 8

Wallonie+Design+Entreprise 50 success stories - Volume 3  
Wallonie+Design+Entreprise 50 success stories - Volume 3  

Voici le Volume 3 de « Wallonie + Design + Entreprise, 50 success stories » ! Cette nouvelle série d’histoires s’ouvre désormais à tous les...

Advertisement