Page 1

VU BIEN VU Le magazine du bien-être & de l'éco attitude 0 juin, juillet, août 2011 / n°1

L'EAU, UN BIEN COMMUN

Éco quartier Rue Paul-Camelle, Bordeaux

Éco tourisme À la découverte des Landes

Éco mobilité

presse gratuite

Le car à pattes

www.deyrollepourlavenir.com

®


Un petit pépin, un gros accident… cela n’arrive pas qu’aux autres !

MAAF vous aide à protéger ceux que vous aimez Grâce au contrat prévoyance Tranquillité Famille, votre famille et vous-même serez à l’abri du besoin en cas d’accident de la vie courante.

MAAF à votre service : pour connaître l’agence la proche de chez vous, connectez-vous sur www.maaf.fr ou téléphonez au 0 969 328 328

R.C.S. NIORT B 542 073 580

(appel non surtaxé - coût selon opérateur)


Édit(H O) Édit(H 2 O) 2

« Presque partout présent dans la nature, l’eau est pourtant un liquide incolore, inodore et transparent. Elle peut être sournoise, violente, instable et pourtant elle est reconnue comme vitale, purificatrice, régénératrice. Elément de la richesse de notre région, l’eau ne se contente pas d’abreuver, elle est un besoin vital pour les êtres vivants au même titre que l'air et la lumière. Ici en Aquitaine, cette eau est pompée en partie dans la nappe phréatique éocène, réserve d'eau de pluie âgée de plus de 100 000 ans. Les autres nappes d’eau sont alimentées par les pluies tombées sur le Massif Central et dans le bassin aquitain, il y a 20 000 ans. C’est pourquoi nous ne devons pas la gaspiller mais mieux la partager et mieux la protéger.»

Dynam'eau

Association humanitaire bordelaise qui œuvre pour un accès à l’eau potable et à l’assainissement pour les populations en difficulté www.dynameau.org - contact@dynameau.org

Sommaire

L'Eau, un bien commun p 4 p 5 p 8 p 9

Bien être p 12 p 14 p 16

L'eau en Aquitaine L'empreinte H2O mesurée 20 000 ans au robinet Pourquoi l'eau de la Garonne est-elle marron ? La peur du regard de l'autre L'Été, la chaleur et le chien Agenda Viv'Expo Bien Etre

Environnement p 18 p 20 p 22

Les Hémérocalles L'air aquitain sous surveillance Agenda Viv'Expo Eco-Habitat

Éco-attitude

p 24 Le Car à pattes p 26 et 27 La première Eco-Rue de Bordeaux

Éco-Tourisme p 28 p 30

Les Landes de Gascogne à vélo Mimizan


L'Eau, un Bien Commun L'Eau, Un Bien Commun L’Eau en Aquitaine : usages et qualité L’Aquitaine est une des régions françaises les plus riches en eau, ressource indispensable à la vie humaine, animale et végétale. Cependant, loin des usages domestiques, l’eau constitue également pour l’homme une ressource essentielle au développement des activités économiques (agriculture, industrie, transports, pêche, loisirs). On considère qu’en moyenne un être humain va consommer jusqu’à 150 litres d’eau par jour. En Aquitaine, environ 110 m3 d’eau par jour est nécessaire à chacun d’entre nous, essentiellement pour l’hygiène corporelle, les sanitaires, l’entretien de l’habitat et diverses tâches ménagères. Il faut rajouter à cela les consommations d’eau des collectivités dont les écoles, les hôpitaux, les bureaux, les fontaines dans les villes, etc. Cependant, l’agriculture est la principale source de consommation d’eau en Aquitaine, essentiellement à des fins d’irrigation (pour à la culture du mais), suivie de prés par les activités d’élevage. L’industrie consomme également de l’eau, soit pour la fabrication proprement dite, mais également pour le lavage et l’évacuation des déchets, pour le refroidissement des installations, etc. On notera aussi les utilisations de l’eau pour la production d’énergie (barrages, les centrales hydroélectriques, etc.) et celles liées aux transports (maritime, fluvial, marchand ou de plaisance). Enfin, en Aquitaine, comme sur l’ensemble du territoire français, l’eau est aussi fortement impliquée dans les activités de pêche et de loisirs. Mais, sur l’ensemble des activités liées à l’eau, celles relatives à la santé avec le thermalisme et la thalassothérapie sont parmi les plus appréciées des français. Pour nos usages domestiques, l’eau est pompée dans des nappes souterraines. Elle est ensuite traitée pour la rendre potable. Cette eau contient des oligoéléments, des sels minéraux (dont du calcium, du magnésium et du sodium), et des chlorures. Sa composition dépend de sa « course » à travers les sols et les roches. Par exemple, à Bordeaux, l'eau provient des nappes alimentées par les pluies tombant sur le Massif Central. Elle est ainsi d'excellente qualité à l'état naturel, mais relativement calcaire.

Bordeaux

Norme de potabilité européenne CEE (1975)

Dureté

17 à 34°F

Calcium

60 à 94 mg/l

100 mg/l (Ca)

Potassium

1,9 à 6,9 mg/l

12 mg/l

Sodium

16 à 69 mg/l

150 mg/l (Na)

Magnésium

Non Communiqué

50 mg/l (Mg)

Fluor

0,5 à 1,3 mg/l

1 à 1,5 mg/l (F)

Bicarbonates

Non Communiqué

Non communiqué

Nitrates

2,5 à 16 mg/l

50 mg/l (NO3)

Sulfates

Non Communiqué

250 mg/l (SO4)

Chlorures

Non Communiqué

200 mg/l (Cl)

Provenance

100 % eau souterraine

Tableau de comparaison de l’eau à Bordeaux (Agence de l’Eau) et normes de potabilité (°F = degré de dureté français).

e p4

Bérengère CLAVE-PAPION

Association Terre et Ocean - Médiation scientifique 05 56 49 34 77 - contact@ocean.asso.fr www.ocean.asso.fr


L'Eau, un Bien Commun L'Eau, Un Bien Commun L’Aquitaine à l’origine de l'empreinte H2O mesurée… Savez-vous que la fabrication de votre T-shirt en coton aura nécessité l’utilisation de 1200 litres d’eau mais aussi l’eutrophisation des milieux aquatiques en envoyant l’équivalent de 1 g de Phosphore dans l’eau de mer et 8 g d’Azote dans l’eau douce et aura contribué à la pollution en envoyant l’équivalent de 13 g de produits toxiques dans l’eau de mer et 19 g dans l’eau douce. Ces impacts sont induits par l’utilisation d’engrais et de pesticides pour la culture du coton mais aussi par les process de transformation et les transports pour arriver au produit fini T-shirt. Comme une Empreinte Ecologique et dans l'esprit du Bilan Carbone, il existe aujourd’hui un outil ludique pour mesurer l'EMPREINTE H2O® : www.empreinteh2o.com

Un outil ludique pour apprendre à préserver l'eau en diminuant la pollution et la consommation. Chacun de nos gestes a un impact direct sur l'eau et ce à l'échelle mondiale. Sommes-nous conscients de notre empreinte personnelle sur le cycle de l'eau ? L'eau est une ressource considérée comme inépuisable or de nombreuses études montrent que de plus en plus, la croissance de la population mondiale aidant, les besoins en eau vont devenir critiques.

L'empreinte H2O® a été créée pour calculer notre impact individuel sur l'eau. Quatre thèmes clés de notre quotidien sont évalués : le textile, l'alimentation, les équipements de la maison et l'eau domestique. Il s'agit de répondre à des questions, telles que : "combien de salades je mange par semaine ?", "combien je prends de douches par jour ?" ou encore "combien de tee-shirts j'utilise chaque année ?". En plus de l'évaluation des quantités d'eau utilisées directement au robinet, l'Empreinte H2O® définit la quantité d'eau nécessaire au cycle de vie des produits du quotidien. Sans oublier l'influence sur les milieux aquatiques des rejets de cette eau une fois utilisée (pollution). L'impact de pollution fort ou faible modifie la quantité d'algues et le volume d'eau disponible dans le bocal du poisson Sushi, mascotte du jeu, altérant ainsi son état de santé. Il est alors possible de prendre des engagements (la démarche NEGAWATER) sur des actions simples comme réduire sa consommation d'eau en diminuant le nombre de douches, ou recycler ses vêtements, manger moins de viande… Ces actions réduisent l'Empreinte en eau et améliore instantanément les conditions de vie de Sushi, qui aura un bocal plein d'eau claire !

Anne-Sophie MOULINIER

APESA et Association du Flocon à la vague 05 59 30 81 16 - Annesophie.moulinier@apesa.fr www.empreinteh2o.com

e p5


L'Eau, un Bien Commun L'Eau, Un Bien Commun De la nature au robinet Quels enjeux, quels risques, quelles perspectives pour la qualité de l'eau ? L’Aquitaine est pleine de richesses mais nous n’en sommes pas assez conscients, comme si c’était un « acquis » ! Ainsi, 53 % de notre territoire est en milieu naturel, nous avons plus de 57 000 km de cours d’eau et presque 51 000 plans d’eau naturels, 10 % de notre superficie est constituée de zones humides, sans compter nos 1,8 millions d’Ha de forêts… Les sept milieux que l’on y distingue ont chacun des caractéristiques propres à préserver : l’estuaire de la Gironde, la zone littorale et arrière littorale, les Landes de Gascogne, le massif pyrénéen, le Périgord, la Basse vallée de la Garonne, enfin l’Adour et Gaves. Tous ces milieux abritent une faune et une flore à la fois ordinaire et exceptionnelle qui dépendent directement et indirectement de l’état qualitatif et quantitatif de la ressource… Quant à la santé humaine, elle est également sous l’influence directe de la qualité de la ressource en eau. N’oublions pas qu’adultes, nous sommes composés à 65 % d’eau  ! Cette ressource est malheureusement en souffrance et les conséquences pour la biodiversité et la santé humaine sont déjà graves. Ainsi, la pression sur les sols (artificialisation et produits phytosanitaires dans l’agriculture) et les menaces sur la ressource en eau (en quantité et en qualité) mettent ces richesses en péril. Les prélèvements en nappe profonde sont bien trop importants et la sécheresse s’annonce encore... Les perturbateurs

endocriniens et autres résidus médicamenteux sont des poisons lents et invisibles pour la biodiversité et la santé humaine. Enfin, n’oublions pas le risque des rejets radioactifs dans l’eau suite à une catastrophe nucléaire… Nous devions atteindre le « bon état écologique de nos masses d’eau » en 2015 selon la Directive Cadre Européenne, et nous savons déjà que nous n’y parviendrons pas pour plus d’un tiers de nos cours d’eau ! La qualité de l’eau au robinet dépend de nombreux facteurs, et pas seulement du traitement infligé lors des prélèvements. Nous ne savons pas aujourd’hui stopper certaines molécules perturbatrices lors du traitement en stations d’épuration. La technique a non seulement un coût mais aussi, et surtout, ses limites. Tout ce qui se passe en amont de cette « fin de cycle » est déterminant. Il faut donc limiter les rejets polluants ET diminuer les prélèvements. Chaque acteur de la société a une part de responsabilité  : producteurs, consommateurs, élus et techniciens des collectivités locales, associations, sans oublier l’Etat. A chacun de l’exercer. Sud Ouest Sustainable a pour objet de souligner le lien important qui existe entre la qualité de la biodiversité, la qualité de l’eau et la santé humaine, tous trois en étroite relation d’interdépendance

e p6

Anne-Laure Bedu Association Sud Ouest Sustainable 06 64 83 56 33 anne-laure.bedu@presquiledurable.fr


Idées

neuves sur l’eau Pour réinventer ensemble le modèle de l’eau Quelles technologies pour protéger, en quantité et en qualité, la ressource en eau ? Comment fixer le prix du service rendu à l’environnement ? Quelle gouvernance pour une gestion économiquement et socialement durable de l’eau ? Quels indicateurs biologiques pour mesurer les pollutions diffuses ? Comment valoriser l’énergie qu’il y a dans l’eau pour rentrer dans l’ère de l’économie circulaire ? Autant de questions adressées dans le cadre de la démarche Idées neuves sur l’eau initiée par Lyonnaise des Eaux en 2010 avec tous ceux que l’eau intéresse : élus, Agences de l’eau, AMO, fonctionnaires territoriaux, agriculteurs, associations, consommateurs, économistes, sociologues,…

Plusieurs outils ont été créés pour favoriser le dialogue et l’intelligence collective : les forums d’experts présidés par ERIK ORSENNA et LUC FERRY, une plateforme collaborative www.ideesneuvessurleau.net sur laquelle chaque français a eu la possibilité de s’exprimer, les forums d’élus dans 15 régions françaises. Objectif ? Formuler de nouveaux engagements et refonder la stratégie industrielle de Lyonnaise des Eaux à partir d’une analyse partagée et de propositions résolument nouvelles. Les idées proposées par les experts ont été éditées dans la collection des Cahiers de l’eau.

Cahiers de l’eau n°2

Cahiers de l’eau n°1

40 idées d’internautes sélectionnées au terme de 100 000 visites sur www.ideesneuvessurleau.net

Forum d’experts présidé par LUC FERRY

Forum d’experts présidé par ERIK ORSENNA

CE QUE DISENT LES ÉLUS DE L’EAU (À paraître) Revue des forums régionaux organisés par Lyonnaise des Eaux dans 15 régions pour échanger avec les élus autour des propositions d’experts

Les ouvrages de cette collection sont disponibles gracieusement. Écrire à : virginie.guth@lyonnaise-des-eaux.fr

épéus communication / © Les Rois Mages

40 VRAIES BONNES IDÉES SUR L’EAU

VALEUR ET PRIX DE L’EAU, UNE GOUVERNANCE À RÉINVENTER

EAUX, SCIENCES ET TECHNOLOGIES : L’INNOVATION AU SERVICE DE L’ENVIRONNEMENT


L'Eau, un Bien Commun L'Eau, Un Bien Commun 20 000 ans au robinet en Gironde

comment économiser ce trésor pour notre santé ?  En Gironde, ce sont les nappes profondes qui nous fournissent l’eau du robinet. C’est une eau naturellement d’excellente qualité, âgée de plusieurs milliers d’années, et qui pourrait être mise en bouteille sans traitement.

pour aller chercher de l’eau plus loin. Actuellement, nous avançons puisque le volume total prélevé dans les nappes profondes baisse, alors que le nombre de girondins augmente, mais nous sommes encore loin d’avoir gagner la bataille !

C’est un trésor pour notre santé ! En effet, en profondeur, ces eaux sont protégées des pollutions superficielles. Et surtout, ces eaux âgées (20 000 ans au droit de Bordeaux) au renouvellement lent, ne comportent pas de pesticides ou de résidus médicamenteux.

Si nous voulons profiter longtemps de cette eau exceptionnelle, tous en réduisant nos factures d’eau et d’énergie, nous pouvons facilement agir :

Ces précieuses nappes profondes girondines sont réservées à l’eau potable (l’agriculture et les industries girondines utilisent des eaux superficielles), et alimentent quasiment tout le département. Elles suffiraient largement à nos besoins, si les prélèvements dans ces nappes n’étaient pas trop concentrés dans l’espace, en particulier autour de l’agglomération bordelaise. Pour gérer ce patrimoine profond, un Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE nappes profondes de Gironde) a été adopté fin 2003. Il est en cours de révision, et sera prochainement opposable à tous. Il a fait des économies d’eau une priorité, afin de limiter les couteuses infrastructures nécessaires

les particuliers dans leurs logements consomment 65% de l’eau du robinet produite : ils peuvent vraiment jouer un rôle. C’est dans la salle de bain que ça se passe : 40% de l’eau d’un logement standard est consommée pour le bain ou la douche (les WC représentent ensuite 20%). L’action la plus efficace pour économiser l’eau consiste à s’équiper d’une douchette économe (8 à 10 litres/minute au lieu de 15 à 20 habituellement), et à être raisonnable sous la douche (4 minutes). Vous pouvez consulter le site www.jeconomiseleau.org 

Corinne HERBERT SMEGREG* 05 57 01 65 63 - corinne.herbet@smegreg.org www.jeconomiseleau.org

*Syndicat mixte d’études pour la gestion de la ressource en eau du département de la Gironde En collaboration avec CESEAU, CREAQ, CREPAQ et PACTHD

e p8


L'Eau, un Bien Commun L'Eau, Un Bien Commun Pourquoi l’eau de la Garonne est-elle marron ? Bon nombre d’explications paraissent aussi irrationnelles que fantasques…Certains phénomènes physiques ont même été incriminés afin d’expliquer la cause de cette fameuse couleur. Non, le mascaret n’est pas responsable d’une extraordinaire remise en suspension capable de colorer l’estuaire sur 150 kilomètres ; non, les dragages d’entretien du port ne peuvent être les boucs émissaires d’une telle suspension… L’origine de la coloration « vin blanc nouveau » de notre fleuve est d’origine physique. La Garonne possède une charge sédimentaire (particules solides d’origine terrigène en suspension dans l’eau) estimée en moyenne à 1 700  000 tonnes de sédiments par an. Cette charge est en permanence remaniée par les marées à cause des courants qui alternent entre le descendant (jusant) et le montant (flot). Ce même courant, dont l’influence se fait sentir jusqu’à La Réole, engendre une confrontation entre les eaux douces venant du bassin versant et les eaux salées venant du Golfe de Gascogne. C’est alors qu’intervient la  floculation des particules d’argile. En effet, au contact des cations des eaux salées (sodium, magnésium, calcium), chargés positivement, les particules d’argile, chargées quant à elles négativement, forment des floculats, ou flocs qui restent en suspension dans un fleuve en mouvement. C’est ainsi qu’à l’étale de haute mer ou de basse mer, lorsque l’eau est calme pendant quelques minutes, ces floculats se déposent au fond de l’estuaire et forment la "crème de vase".

A la limite de la pénétration des eaux salées amenées par la marée, à cause de l'interaction des courants de surface et des frottements induits par les courants sur le fond, un stock sédimentaire, désigné par le terme de "bouchon vaseux" ou "maximum de turbidité" se forme. La position de ce bouchon vaseux oscille en fonction des conditions hydrodynamiques (marées, débits fluviaux). Ainsi, en période d’étiage, le bouchon vaseux remonte vers la partie amont de l’estuaire et à l’intérieur des fleuves. Pendant les périodes de crue, le bouchon vaseux redescend vers la partie avale et peut être partiellement expulsé vers l’océan. Il est le siège de réactions chimiques de dégradation de la matière organique, entrainant une consommation de l’oxygène. Le sel est donc le seul responsable de la coloration de notre fleuve. Notons que la Garonne est totalement limpide à Toulouse ou la salinité de l’eau est nulle. La coloration n’est donc pas un signe de pollution ! L’estuaire de la Gironde est d’ailleurs le moins pollué d’Europe et de nombreux organismes se partagent ses niches écologiques. D’ailleurs, depuis 2007, chaque année, à Bordeaux, « La traversée de Bordeaux à la nage » rassemble plusieurs centaines de nageurs qui parcourent 1700 mètres dans la Garonne dans la bonne humeur et l’esprit sportif !

e p9

Jérôme COUGOU Océanographe


F aites - vous plaisir ! M angez raisonnable ! Mardi 17 mai dernier a eu lieu à Bordeaux l’inauguration de la première boutique française entièrement

dédiée à l’agriculture raisonnée locale et à l’artisanat de proximité, qui a pour spécificité d’héberger une association consacrée à la mise en pratique du concept de développement durable.

En plein centre de Bordeaux, au sein même du centre commercial Saint-Christoly, « Le panier d’Eve » propose des produits de saison issus de l’agriculture raisonnée locale. Il dispose d’un laboratoire de transformation artisanale sur place, et présente également les produits de l’ESAT* de Captieux, ainsi que de producteurs bio et d’artisans locaux. Ceci afin d’inviter le grand public à consommer durablement et de manière plus responsable. A travers l’acte de consommation, le consommateur devient « consom’acteur » en privilégiant l’économie locale, l’équité sociale et l’environnement commun. Venez découvrir des produits sains et savoureux, et à prix raisonné grâce aux circuits courts de distribution ! * Etablissement et service d’aide par le travail


Bien dans sa tête Bien dans son corps

La peur du regard de l'autre Nous sommes tous sensibles au regard de l'autre. C'est à travers le regard des autres que nous nous sommes construits : nos parents, nos frères et sœurs, nos amis, nos enseignants et même les inconnus. Il est toujours plus agréable d'être apprécié et nous avons tendance à adopter des comportements qui nous permettent de l'être. Si ce besoin d'attention de l'autre est naturel, il arrive que l'on y soit trop sensible. Ainsi certaines personnes se mettent en retrait, pensant ne jamais faire ou être assez bien. Dans les cas les plus légers on parlera de réserve ou de timidité, mais cela peut aller jusqu'à la phobie du regard de l'autre, c'est à dire l'anxiété sociale ou la phobie sociale. Face à la peur du jugement négatif, la personne anxieuse sociale adopte toutes sortes de stratégies d'évitement qui lui permettent de soulager l'angoisse. Elle peut, par exemple, s'efforcer d'être aimable en toutes circonstances : sourire quand on lui fait un reproche, ne jamais dire son désaccord, accepter tout ce qu'on lui demande de faire, ne pas poser de questions pour ne pas déranger... Elle s'efface donc verbalement mais elle peut aussi le faire physiquement

: ne pas aller dans des endroits où il y a du monde, se mettre dans le coin le plus discret en soirée, ne pas contacter ses amis, ne pas intégrer une activité sportive, s'habiller de façon à passer inaperçue... Ce repli que s'infligent les personnes anxieuses sociales les amène à ne plus se respecter, voire à perdre leur identité. Elles mettent en priorité les autres et font office de caméléon qui s'adapte à la situation ou disparaissent complètement. Cette tendance passive, de mise en retrait, peut paradoxalement s'accompagner de mouvements d'humeur agressive. C'est le principe de la cocotte minute qui explose lorsque la pression devient trop forte, le besoin d'exister jaillit fortement. L'anxiété sociale se résout, quel que soit l'âge, avec la thérapie cognitive et comportementale en apprenant à se libérer de ses peurs et en adoptant une attitude affirmée afin de retrouver l'aisance et le plaisir dans les situations sociales.

e p 12

Marie SANDERS

Psychologue 09 50 03 70 79 - psychologue.sanders@gmail.com www.psychologue-bordeaux-tecc.fr


RETROUVER L’EQUILIBRE AU NATUREL s

Régénérez vous grâce à un soin Vitalisation avec luminothérapie

Bol d’air Jacquier + Cabine Infrarouge offre de bienvenue 25

une cure de revitalisation "Santé" Nettoyage en profondeur de l’organisme et stimulation des défenses immunitaires

Véronique Brice

tél. 06 59 12 85 30

Dégustation sur place Vente à emporter

www.bioresonance-thérapie.fr

Le Roof Centre de bien-être et de soins naturels 960, avenue de l'Europe - Entrée 2 - 1er étage 33260 La Teste de Buch - Bassin d'Arcachon

Port de la teste 33260 la Teste de Buch 05 57 73 62 88 - 06 15 20 62 35 lacabanedelaurinette.free.fr

Les Opticiens Mutualistes La solution optique la mieux adaptée à votre bien être visuel

Lunetterie

2ème paire offerte

Lentilles de contact Solaires Pôle dédié au sport Large gamme de lunettes sportives adaptées à votre vue, tous styles de verre, en blanc ou solaires : ADIDAS, NIKE, RUDY, PUMA, JULBO...

10%*

de remise sur un achat monture sport + verres correcteur *sur présentation de ce coupon

Les Opticiens Mutualistes pour le prix et pour l’esprit

Découvrez nos 8 centres optiques :

www.pavillon-mutualite.com 0826 300 033*

*15 cts la minute


Animaux Animaux L’été, la chaleur et le chien Ah non ce n’est pas le titre d’une nouvelle Fable de La Fontaine ! Mais bien trois composantes dont-il faut tenir compte en cette période de juin, juillet, août et septembre. Pourquoi ? Le chien familier épouse nos modes de vie modernes (avec ou sans son consentement). Et que faisons-nous en ces périodes estivales ? Les vacances, la plage, les bains de soleil, les randonnées, bref toutes les activités qu’il nous tardait de pratiquer quand nous étions cloîtrés au chaud, emmitouflés dans nos couettes cet hiver. C’est pour notre chien l’occasion de sortir encore plus souvent que cet hiver quand nous lui faisions faire ses besoins en un temps record à cause du froid. Nous devrions amener notre chien le plus souvent possible avec nous, ainsi son statut d’animal social (animal qui vit en société, en meute pour le chien) serait respecté. Quand les beaux jours sont là, les promenades et autres activités de plein air sont plus agréables que sous la pluie et dans le froid. Mais l’été apporte son lot de précautions et adaptations de nos comportements. Faites preuve de jugeote et de vigilance.

Un chien peut-il attraper un coup de soleil ? Oui. Malgré tout, son poil le protège mais on peut attraper un coup de soleil même sous un teeshirt ! Le chien régule sa température corporelle non pas en suant comme nous les humains mais en haletant. Vous avez remarquez, quand il a chaud, sa respiration s’accélère et il garde la gueule ouverte. C’est comme cela qu’il fait rentrer le maximum d’air dans ses poumons. On dit qu’il ventile. A ce moment précis, votre vigilance doit augmenter : il a chaud. Tant qu’il ne bave pas, tout est normal. Mais présentez lui de l’eau et faites le boire tout de même (petite astuce : trempez une chewing-ball appétente dans l’eau pour lui donner « bon goût »). L’eau justement. Le chien doit avoir en permanence à sa disposition de l’eau propre et fraîche. Veuillez à changer son eau souvent dans la journée car avec la chaleur, il y a prolifération d’algues et de bactéries et la température de l’eau augmente. Si votre chien a trop chaud, vous pouvez faire baisser sa température en le mouillant d’eau fraîche, en insistant sur le crâne et la cage thoracique et en le menant à l’ombre ou au frais. PRECAUTION IMPORTANTE  : ne laissez pas votre chien dans la voiture même vitres ouvertes. En période de chaleur la voiture se transforme vite en «  four solaire ».

Eric Féménias

Nutrologiste animalier eric.femenias@gmail.com

e p 14


« ERRATUM le visuel de la couverture du précédent numéro a été tronqué. La planche originale Deyrolle pour l’avenir Gestion durable de la forêt est disponible sur http://www.deyrollepourlavenir.com » Vu Bien Vu®, Le Magazine du Bien-Être & de l’Eco Attitude Édité par : ÉDIR Immeuble le France 9, rue Montgolfier - 33700 Mérignac Tél : 05 57 81 70 77 / edir-regie@wanadoo.fr www.edir.fr Directeur de publication : Jean-Paul Benedetti Publicité : Alexandre Viel (a.viel@vubienvu.fr) Conception, impression, publicité et distribution : ÉDIR. Dépôt légal : à parution Ne pas jeter sur la voie publique.

Ont collaboré à ce numéro : J. Cougou, E. Féménias, M. Sanders, les associations : Dynam'eau, Terre et Océan, la Sabline, Apesa, Graine d'Aquitaine, Du Flocon à la Vague, Vélo-cité , Smegreg, Airaq, SOS. Vu Bien Vu®, Le Magazine du Bien-Être & de l’Eco Attitude sont des marques déposées de ÉDIR. Toutes reproductions même partielles sont interdites sans autorisation de l’éditeur. L’éditeur ne peut être tenu responsable du contenu des annonces publicitaires et textes publiés dans le numéro. Crédit photos : E. Féménias, Bourdillon, Deyrolle, les associations : Terre et Océan, la Sabline, Apesa, Graine d'Aquitaine, Du Flocon à la Vague, Vélo-cité, Airaq, SOS, Studio Bleu Banane (Nelly Rivière), Tigre 21, Fotolia, x.

Je m'abonne au magazine VU BIEN VU pendant :

1 an (6 numéros) : 9 euros

2 ans ( 12 numéros) : 16 euros

Bon à découper et à renvoyer : Édir - Immeuble Le France 9 rue Montgolfier - 33700 Mérignac Nom : ................................................................................................Prénom :.......................................................................................................................................... adresse :.......................................................................................................................................................................................................................................................... Code Postal :......................................................................................... Ville :.........................................................................................................................................

Rejoignez-nous sur Facebook et faites-nous part de vos remarques. Suivez notre actualité sur www.vubienvu.fr

Pour toute autre question, contactez : a.viel@vubienvu.fr / T +33 (0)5 57 81 70 77


Agenda Salon BIEN-ÊTRE & NATURE 3 jours de conférences et d'animations pour vivre au naturel et manger sain

Les 16, 17, 18 septembre au HANGAR 14 (Bordeaux) De nombreuses interventions en complément des stands d'exposition, durant les 3 jours de salon.

DEBATS & TABLES RONDES sur les ENJEUX D'ACTUALITE De la nature au robinet : quels enjeux, quels risques et quelles perspectives pour la qualité de l'eau ? par LYONNAISE DES EAUX

La place de la nature dans l’agglomération bordelaise.

Projection-débat autour du film de Fabien Mazocco "Juste dans la ville" (52min.) co-produit par CISTUDE NATURE et LYONNAISE DES EAUX.

La mobilité durable : table-ronde organisée à l'occasion de la Semaine de la mobilité.

CONFERENCES

La réflexologie faciale holistique Dien Cham par Nhuan LE QUANG, réflexologue Les bienfaits de la méditation : retrouver le goût du bien-être ! par Yves HAAZ, RAJA YOGA BKF Pour la libération de la semence par Bruno MORANDEAU, KOKOPELLI Plaisir, santé et forme avec les oligo-éléments par Dr Marie-Claude ROMIEU VUILLET, LABORATOIRES PRONUTRI Ecologie, ethnobiologie, bien-être par Emmanuel FILLAUDEAU, ETHNOLIA Détox : métaux lourds, radiations solaires et nucléaires, résidus de pesticides par Patrice PERCIE DU SERT, POLLENERGIE Sea Shepherd France : 30 ans d'action pour la protection des océans par Lamya ESSEMLALI, présidente Les rêves et l'inconscient par Alain B. DELAISSEZ, psychothérapeute analyste La micronutrition : détoxication, régénération et régulation de l'organisme par Irma ZANIN Probiotiques, intestins, énergie et santé par Patrice PERCIE DU SERT, POLLENERGIE Les harmonisants de lumière, source de notre équilibre intérieur par Emmanuel FILLAUDEAU, ETHNOLIA Cristaux et minéraux pour le bien-être par Hervé ROUCHÉ, CRISTAL DE VIE L'art de trouver la paix en soi par Nathalie BRIDONNEAU, sophro-analyste Couches jetables, un fléau écologique et économique. Comment agir ? par Florian BOURRET, JOLILOLA Enseignement professionnel pluridisciplinaire : réflexologie plantaire et shiatsu conscients par Eric SEVIN et Nelly MIGNOT, ECOLE DU DEVELOPPEMENT DE L'ÊTRE

Alimentation et maladies de civilisation : le point de vue de la Cellsymbiosisthérapie par Christine VAN HOOF et Michel GALLERAND

Le sommeil des séniors par SENIOR MAG Comment protéger l'immunité des enfants et améliorer leur tonus par Patrice PERCIE DU SERT, POLLENERGIE Intoxication par les métaux lourds : symptômes et prise en charge par la micronutrition par Alain B. DELAISSEZ Le plaisir d'être végétarien par Isabelle DUDOUET-BERCEGEAY, ASSOCIATION VEGETARIENNE DE FRANCE

ATELIERS PRATIQUES ET DEMONSTRATIONS Faire ses 1er pas avec une écharpe de portage avec JOLILOLA Cuisiner le tofu, c'est facile et c'est bon ! avec l'ASSOCIATION VEGETARIENNE DE FRANCE Ateliers Compostage / Plantes dépolluantes par TruffauT Artistes au naturel : à la découverte des GOMMES MAGIQUES par Christine DORVILLE

Programme complet et détaillé sur www.vivexpo.com Programme arrêté au 24/05/2011 soumis à modifications. Mise à jour consultable sur le site internet. Crédits photo Fotolia

e p 16


SALON

BIEN-ÊTRE NATURE

4e

édition

BORDEAUX

16, 17, 18 Sept. 2011 Hangar 14 eu ] [ Nouveau li

rtenaire Vu Bien Vu pa t de l’événemen

RATUITE Votre ENTRÉivEeGxpo.com sur www.v

urs réservée lecte Offre spéciale de APVBV Co – Vu en Bi de Vu

POUR EXPOSER : 05 57 54 34 82 - contact@vivexpo.com


Environnement Environnement Les Hémérocalles, Reines de l’Été On les appelle quelque fois ‘lis d’un jour’. En effet, chaque fleur ne dure qu’une journée, mais la plante est généreuse et les fleurs se succèdent pendant plusieurs semaines.

Les hybrideurs, américains pour la plupart, ont si bien travaillé qu’il existe des centaines de variétés, de quoi combler le jardinier le plus exigeant.

A la seule évocation de ce nom, les jardiniers font souvent la grimace, car ils n’en connaissent que les variétés botaniques. Hemerocallis fulva, (origine asiatique) aux fleurs simples orange avec une médiane jaune, ou Hemerocallis fulva « Kwanzo » (origine, Japon) aux fleurs doubles. Ces espèces d’origine sauvage ne demandent aucun soin particulier, fleurissent une grande partie de l’été et font rapidement d’importantes touffes car ce sont des colonisatrices qui envoient des racines souterraines dans toutes les directions, c’est là le principal défaut que leur reprochent les jardiniers. Cultivées depuis la nuit des temps, elles ne sont pas originaires de notre région, mais se sont si bien adaptées qu’on les trouve souvent dans les vieux jardins ou les espaces abandonnés et sont souvent assimilées à des fleurs sauvages…

La forme des fleurs à six tépales est très variée, simples, doubles, triples, lisses ou frisées, presque ronde pour certaines, jusqu’à très découpées comme les ‘Spider’.

Pour moi, le plus grand défaut de ces deux sauvageonnes, ce n’est pas d’envahir l’espace, mais de complètement discréditer un genre riche de variétés hybrides auxquelles je ne trouve que des qualités. La principale, et non des moindres, est de rester sagement à leur place. Les touffes grossissent d’années en années sans jamais s’étaler, mais en donnant une profusion de fleurs.

La palette de couleurs est presque infinie, il n’y manque que le blanc pur et le bleu. Souvent le cœur présente un halo de couleur contrastée, et certaines fleurs sont bicolores. Leur durée de floraison s’étale sur 3 mois, si on associe les précoces et les mi-saison aux tardives Les plus hautes (50 à 80 cm, voire plus) font des touffes magnifiques, tandis que les plus basses sont idéales en bordure de massifs. Les longues feuilles souples ou rigides, participent à la beauté de la plante. Certaines sont persistantes. Les curieux pourront récolter les graines et les semer, un nouvel hybride est peut être au rendez-vous. Ajoutez à cela que ce sont des plantes qui ne sont jamais malades, qui s’accommodent de tous les terrains et de toutes les situations, et vous conviendrez que c’est bien dommage de ne pas en avoir quelques unes au jardin, mais attention, on en tombe vite amoureux et les choix sont cornéliens.

Dany Neveu

La SABLINE Association (Amis des Plantes du Pays de Buch) 05 56 21 60 33 / asso-lasabline1@aliceadsl.fr http://lasabline.free.fr/index.htm

e p 18


.fr

www.mavieco.fr Le premier salon virtuel des produits et services écologiques, bio et naturels

Eco-habitat

Eco-construction

Véhicules propres

Alimentation bio

Bien-être

Eco-tourisme

Découvrez les meilleures solutions pour consommer d’une façon plus écologique tout en réalisant des économies sur :

w w w. m a v i e c o.f r


Environnement Environnement L'air d'Aquitaine sous Surveillance De par sa position géographique en proximité du littoral, et sous forte influence océanique, l’Aquitaine est considérée comme une région plutôt privilégiée en terme de qualité de l’air. Toutefois, même si cette observation est plutôt positive à l’échelle régionale, il n’en existe pas moins des disparités locales, se traduisant par certains enjeux : - une forte urbanisation des grandes agglomérations, ayant pour conséquence de fortes sur-émissions de polluants (dioxyde d’azote, particules en suspension…). - un transport import­ant, avec entre autres, la présence d’un transit important sur le corridor atlantique. - la présence de zones industrielles importantes, pouvant générer ponctuellement des zones de sur-émissions, en particulier de dioxyde de soufre. - une activité agricole conséquente, pouvant contribuer significativement aux émissions de particules en suspension, ou encore de produits phytosanitaires. Le dispositif de surveillance de la qualité de l’air en Aquitaine s’appuie à ce jour sur une trentaine de stations de mesures, une centaine d’analyseurs, des outils de modélisation et de prévision, ainsi que des campagnes de mesures à l’aide de stations mobiles. Ce dispositif permet entre autre, la diffusion au public des mesures relevées en temps réel sur chaque zone géographique observée, et de l’indice de la qualité de l’air journalier. En terme de niveaux de pollution constatés, on observe en Aquitaine pour l’année 2010 des concentrations en ozone en augmentation. L’évolution des concentrations en particules en suspension est disparate en fonction de la zone observée et de la typologie de la station. Néanmoins, elles sont globalement en baisse par rapport à l’année dernière. Il ne se dégage pas de tendance pour le dioxyde d’azote, à la hausse ou à la baisse en fonction des zones concernées. Enfin, les

concentrations en dioxyde de soufre et en monoxyde de carbone poursuivent leur baisse entamée il y a de cela plusieurs années. Cette baisse est nettement plus remarquable pour le monoxyde de carbone. En 2010, trois procédures d’information et de recommandation à la population ont été déclenchées pour les particules en suspension sur l’agglomération bordelaise, et pour l’ozone sur les départements des Pyrénées Atlantiques (Pau, BAB) et les Landes (Dax). En complément, des dépassements de valeurs limites, en particulier en situation de proximité trafic régulièrement constatés sur le territoire aquitain, entraînent une situation de précontentieux de l’Etat français vis-à-vis des instances européennes. Ainsi, dans le cadre de la loi Grenelle II des Plans de Protection de l’Atmosphère (PPA) sont mis en place dans les villes en dépassements. Les agglomérations de Pau, Bayonne, Bordeaux et Dax sont ainsi concernées. Par ailleurs huit agglomérations françaises se sont portées volontaires dont la Communauté Urbaine de Bordeaux pour réfléchir à l’expérimentation d’études préalables de Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air « ZAPA » dont le principe est de limiter les émissions de polluants atmosphériques sur une zone donnée.

e p 20

Isabelle PAILLOT

Association AIRAQ Surveillance de la qualité de l'air en Aquitaine www.airaq.asso.fr


CONSTRUIRE BOIS

®

À partir d'un plan type permis de construire nous proposons : - un devis adapté aux différents composants de votre projet - la conception et la réalisation des éléments : planches bois, murs ossature bois et charpente - un plan de pose clair et précis

Quérandeau 40, av. du Duc de Lorge 33127 Saint Jean d'Illac Tél. 05 57 97 73 73

www.construirebois.fr

G

R

O

U

P

E

BA R I LLET®


Agenda Salon ÉCO-HABITAT 3 jours de conférences et d'animations pour rénover, aménager et construire son logement au naturel

Les 16, 17, 18 septembre au HANGAR 14 (Bordeaux) Parmi les nombreux sujets évoqués durant les 3 jours de salon en complément des stands d'exposition…

DEBATS & TABLES RONDES sur les ENJEUX D'ACTUALITE Ecoconstruction : labels, qualifications, les signes de qualité des entreprises

par la CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT REGION AQUITAINE, avec la participation du CREAQ, de la CAPEB, de la Fédération française du Bâtiment, et le témoignage d'entreprises

De la nature au robinet : quels enjeux, quels risques et quelles perspectives pour la qualité de l'eau ? par LYONNAISE DES EAUX

La mobilité durable : table-ronde organisée à l'occasion de la SEMAINE DE LA MOBILITE Consommateurs : vos artisans et commerçants se mobilisent pour relever des écos-défis

par CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT REGION AQUITAINE, avec le témoignage de collectivités et de commerçants engagés.

Parmi les CONFERENCES et ATELIERS PRATIQUES… Le confort de l'habitat : comment améliorer le confort de son logement et réaliser des économies par Pierre-Loïc VALLIER, HABITAT SOLAIRE.

La maison écologique : qualité sanitaire des constructions par Didier DULOUBE de MAISONS DURABLES. Présentation du label Eco-Artisan® par la CAPEB Gironde. Une véritable marque de confiance au service des particuliers qui souhaitent réaliser des travaux en matière de performance énergétique. L'eau du robinet : pourquoi et comment économiser ce trésor pour notre santé ?

Les conseillers ESPACE INFO ECONOMIE D'EAU rappellent qu'en Gironde, notre eau du robinet a 20 000 ans. Elle vient des nappes profondes, qui sont naturellement d'excellente qualité, mais nos prélèvements dépassent leurs capacités de renouvellement. Conseils pratiques sur les matériels et gestes efficaces pour économiser l'eau.

Testez vous-même votre air intérieur par LABORATOIRE EXCELL.

Antoine FLEURY vous fait découvrir un système de piégeage athmosphérique breveté, fiable, facile et rapide.

Enduit à la Chaux par COLOR RARE.

Réalisation des enduits à la chaux ferrés naturels et traditionnels ; aspect brillant imitant le tadelakt.

Construction, aménagement, rénovation : le projet dans toutes ses étapes par le C.A.U.E. DE LA GIRONDE.

Information et éclairage méthodologique et juridique sur la conduite d'un projet avec Isabelle ANDRIEUX, Juriste conseillère : qu’ai-je le droit de faire ? quelles autorisations dois-je demander ? quelles précautions prendre pour que mon projet se déroule le mieux possible ?

Programme complet et détaillé sur www.vivexpo.com Programme arrêté au 24/05/2011 soumis à modifications. Mise à jour consultable sur le site internet. Crédits photo Fotolia

e p 22


SALON

ÉCO-HABITAT

4e

édition

BORDEAUX

16, 17, 18 Sept. 2011 Hangar 14 eu ] [ Nouveau li

rtenaire Vu Bien Vu pa t de l’événemen

RATUITE Votre ENTRÉivEeGxpo.com sur www.v

urs réservée lecte Offre spéciale de APVBV Co – Vu en Bi de Vu

POUR EXPOSER : 05 57 54 34 82 - contact@vivexpo.com


Éco-mobilité Éco-mobilité Réinventer le Chemin de l’École Né dans les années 70 au Danemark, et de plus en plus répandu en France, l’autobus pédestre est un ramassage scolaire qui se fait à pied. On l’appelle Car à pattes… la caravane d’enfants (autobus) est menée par des adultes (conducteurs ou conductrices) qui la prennent en charge à tour de rôle. Il accueille des enfants (passagers) en différents endroits de l’itinéraire (arrêts) selon un horaire fixe. Comme un vrai bus ! Et ça marche aussi avec le vélo : ce sont les Car à cycles ! Contexte Les déplacements quotidiens courts contribuent aux problèmes de pollution, d’insécurité et de stress. L’utilisation de la voiture individuelle pour emmener les enfants à l’école, un trajet inférieur à 2 km dans la majorité des cas, est quasi systématique. Cela a des conséquences négatives en termes de santé (manque d’activité physique) mais aussi de sécurité, de pollution, de consommation d’énergie. En milieu rural comme en milieu urbain, les modes de déplacement doux sont une solution à cette problématique. En Aquitaine, de nombreux acteurs ont pris conscience de l’importance de la question des déplacements domicile-école et de la nécessité de repenser nos modes de fonctionnement. Sur la route de l’école… Pour répondre à ces enjeux, le réseau régional d’éducation à l’environnement GRAINE accompagne la mise en place de plans de déplacement scolaire. Concrètement, il s’agit de changer les pratiques de mobilité pour les trajets domicile-école, en remplaçant la voiture par des modes moins polluants et moins consommateurs d’énergie comme les autobus pédestres ou à vélo (Cars à pattes ou Cars à cycles), les transports scolaires et collectifs ou le covoiturage. Cette éco-mobilité scolaire s’inscrit dans une démarche plus globale de développement durable par ses impacts environnementaux, sociaux et économiques positifs.

Un dispositif qui fait son chemin Le dispositif a permis d’enclencher une dynamique en Aquitaine et de confirmer l’intérêt d’une telle démarche. Un site Internet (www.surlaroutedelecole.fr) permet aux parents d’élèves et enseignants d’identifier les Cars à pattes existants, de gérer leur trajet directement sur le site et de trouver facilement les ressources pour créer de nouvelles lignes. Aujourd’hui, un réseau de 16 relais départementaux formés et d’écoles pilotes déjà bien engagées est constitué.

e p 24

Julie Charles

Association GRAINE Aquitaine 05 56 88 19 07 – julie.charles@graine-aquitaine.org www.graine-aquitaine.org


LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES onT LEUR SPÉCIALISTE

Vente•Location•Entretien 09 64 09 37 39

rouelec@orange.fr www.rouelec.fr

100% Crédit photo : Fotolia

electrique

aqui.fr

Votre journal régional en ligne www.aqui.fr

38/40, cours du Maréchal de-Lattre-de-Tassigny Route de Bazas - 33 210 LANGON

Un accès multi parcs à vélos.

Abonnement Mensuel 2011: Gratuit Carte d’accès : 15 € TTC

        

Front du Médoc Huit Mai 1945 C.Commercial Mériadeck Place Gambetta Rue Lhôte Victoire Pessac Centre Charles de Gaulle Mérignac Prochainement : Pey Berland….

Espaces Deux Roues Renseignements Tél 05 56 99 50 02 contact @parcub.com 9 terrasse du Front du Médoc BP 722 33006 BORDEAUX CEDEX


Éco-quartier Éco-quartier

Paul Camelle, Quartier Bastide La première " rue-jardin " de Bordeaux Les riverains de la rue Paul-Camelle de la Bastide à Bordeaux, ont longtemps été agacés du stationnement anarchique des voitures (système de stationnement en alternance et du changement par quinzaine) et s'alarmaient de leur grande vitesse dans un endroit où l’on va aussi à pied, à vélo, à roller, où vivent des familles, des enfants, des personnes âgées… Ils ont travaillé sur deux projets de réaménagement : le premier (urgent) réglait le problème du stationnement par un marquage au sol avec des chicanes alternées sécurisantes et par la pose de potelets. Il a permis d’ordonner le stationnement, de rendre les trottoirs aux piétons et de sécuriser la rue. Le second projet, très innovant, s’inspirait des expériences de "cours urbaines" : des rues écologiques, solidaires, réalisées dans certains pays nordiques. Le projet de «Rue-jardin» (ainsi baptisé par ces riverains impliqués), a été validé fin 2008 et inauguré le 11 octobre 2010. Elle montre ce que pourrait être la "rue de demain", en termes de partage, de respect de l’environnement et d’économies d’énergie. Eclairage public à LED et détection de présence, peu consommatrices d’énergie. La rue est classée "Zone de

rencontre" : les voitures, non-prioritaires, doivent circuler à 20 km/h maximum. Vélos et piétons sont prioritaires. La rue est à double sens cyclable. Elargissement des trottoirs et accessibilité aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. La chaussée est en Végécol, un liant de nature végétale, sans dérivé pétrochimique ni bitume. Enfin, la rue est paysagée : arbres, arbustes, bosquets, parterres de fleurs, compositions florales, ainsi que deux portails végétaux en début et en fin de rue, sur lesquels grimpent des lianes parfumées. Cette végétation est peu gourmande en eau car un système d’arrosage goutte à goutte, programmé et modulable en fonction des conditions météo, a été mis en place. Les riverains se sont engagés à entretenir une partie des plantes. Tout cela pour le respect de l’environ nement et le souci de s’inscrire dans une démarche de développement durable. La rue Camelle, une rue où il fait bon vivre ! L'association Vélo-Cité l'a valorisée lors d'une balade vélo à l'occasion de ses 30 ans en 2010. www.velo-cite.org/spip.php?article300

e p 26


Éco-quartier Éco-quartier " La Cour Urbaine " Un Concept, Deux Interpretations France Définition : Une zone 30 est une section ou un ensemble de sections de routes constituant, dans une commune, une sorte de circulation homogène. La vitesse y est limitée à 30 km/h et les entrées et sorties sont annoncées par une signalisation et font l'objet d'aménagements spécifiques. Objectifs : • Diminuer la vitesse pour une meilleure cohabitation et communication automobiles-piétons. • Rendre les rues plus sécuritaires en régularisant la circulation motorisée. • Augmenter la qualité de vie grâce à un environnement moins pollué et moins bruyant.

PAYS BAS Définition : Une cour urbaine (« woonerf ») est une partie continue de l’espace urbain où la fonction habitat prend clairement le pas sur la fonction de circulation et dans laquelle ce choix s’exprime par un aménagement particulier de l’espace. Objectifs : • Ne plus donner priorité à l’automobile. • Ne plus interdire le jeu sur la voie publique. • Ne plus autoriser le stationnement sur les trottoirs. • Abolir la vitesse maximale de 50 km/h. • Aménager l’espace en accord avec ces principes

e p 27

Muriel Sola et Marie Nancy

Association VELO-CITE 05 56 81 63 89 - bordeaux@fubicy.org www.velo-cite.org - www.aquibike.canalblog.com


Éco-tourisme Éco-tourisme L es L andes

de

G ascogne

Pour découvrir les Landes de Gascogne à vélo, il faudra s’armer de patience puisqu’une multitude de paysages vous attendent. Enfourchez votre vélo et traversez la forêt de pins, idéale pour les jours de grandes chaleurs et humez ce doux parfum de pinède. Quelques dénivelés se présenteront à vous autour de la Leyre, rivière de près de 100 kilomètres, qui s’étend le long du territoire. Les libellules vous accompagneront un instant, posez le vélo et faites la pause pique-nique au cœur de la forêt galerie. Un peu plus loin, le paysage d’habitat typique des Landes apparaitra : l’airial, un espace enherbé où sont disposées des maisons anciennes à ossature de bois, avec une façade à l’est et le plus souvent à auvents pour les maisons de maîtres. Côté espaces naturels, les lagunes, classées site Natura 2000 constituent une lande humide où vous aurez peut-être la chance de croiser une loutre ou une tortue aquatique : la Cistude d’Europe.

à

V élo

Afin de protéger ces paysages, le Parc naturel régional des Landes de Gascogne a mis en place une démarche pour développer l’écotourisme avec un réseau de prestataires. Ces paysages vous attirent ? Jusqu’au 1er novembre 2011, réservez un séjour Ecocyclo dans les Landes de Gascogne, en semaine ou en week-ends. Trois jours et deux nuits pour rencontrer ces hébergeurs engagés dans une démarche d’écotourisme afin de protéger ce territoire. Ces hôtes utilisent des produits locaux ou bio, réduisent leur consommation d’eau, d’énergie et utilisent des produits sains pour mieux vous accueillir. Fins connaisseurs de leur région, ils ont crée des itinéraires depuis leurs maisons à partir de thèmes et de lieux qui leur sont chers, illustrant leur passion, ou la volonté de vous faire partager un angle de vue, sur les paysages qu’il affectionne plus particulièrement. Ils ont préparé un carnet de route pratique signalant les lieux insolites et les bons plans, avec descriptif illustré et cartographie. La réservation du séjour comprend un hébergement en chambre d’hôte ou gîte, 2 circuits à vélo, et la pension complète à un prix unique (165 €/adulte, 145 €/enfant). Les pentes dans les Landes de Gascogne sont brèves et peu accentuées, souvent à l’approche d’un ruisseau ou d’une rivière. Tous les 10 kilomètres environ, apparaissent des petits villages, avec une place ombragée de platanes. La forêt de pins couvre la majorité de l’espace du Parc naturel. L’intimité de ce pays boisé se révèle au rythme lent de la bicyclette.

Maison du Parc

Document Ecocyclo disponible au 05 57 71 99 99 - tourisme@parc-landes-de-gascogne.fr www.ecotourisme-landes-de-gascogne.fr

e p 28


Éco-tourisme Éco-tourisme M imizan , T erritoire N ature La Communauté de communes de Mimizan est un territoire 100% nature. Forêts, lac, étangs, littoral, plages et dunes… Autant de paysages authentiques, magnifiques mais fragiles. Pour sensibiliser la population à la protection de cet environnement précieux, l’Office Intercommunal de Tourisme de Mimizan propose de nombreuses visites au cœur de la nature, pour tous les publics. Scolaires, vacanciers, familles, … tous ont la chance de pouvoir profiter d’un large choix d’animations centrées sur la nature. De septembre à juin, des séjours pédagogiques à l’attention des scolaires, des étudiants et des professionnels abordent des thèmes variés comme la découverte du milieu forestier des Landes de Gascogne, la gestion et la protection du littoral et des zones humides, caractéristiques de nos lacs. Durant la saison touristique (15 juin-15 septembre), de nombreuses animations sont organisées par l’Office, valorisant la filière bois, les milieux dunaires, la faune et la flore locales ou encore les zones protégées. Des sentiers pédestres de découverte à travers le patrimoine naturel de la communauté de communes de Mimizan sont également proposés. Lac d’Aureilhan

Vue de l’océan depuis le Belvédère de la Mailloueyre, inauguré le 20 mai.

La réserve naturelle de la Mailloueyre fait partie de ces trésors naturels présents sur le territoire de la Communauté de communes de Mimizan. Deux étangs la parcourent et de nombreuses espèces animales et végétales y réapparaissent naturellement, grâce à une gestion rigoureuse des lieux réalisée par l’Office National des Forêts. Un nouveau parcours de visite a récemment été inauguré, permettant de s’émerveiller des joyaux qu’offre cet havre de paix sans déranger les oiseaux et autres animaux vivant ici. Du cercle nautique à la pisciculture, en passant par les zones humides et la promenade fleurie, le lac d’Aureilhan-Mimizan est un programme de découverte à lui seul. Les associations locales en partenariat avec la communauté de communes mènent des actions considérables pour entretenir ce lieu unique. A pied, à vélo ou à cheval, découvrir son pourtour est comme un enchantement, notamment à Aureilhan, ou une réserve naturelle mêlant faune locale et espèces végétales protégées vient embellir ce lieu déjà si beau. Autant de lieux et bien d’autres à découvrir sur le territoire de la communauté de communes de Mimizan !

Office de tourisme

05 58 09 11 20 - contact@visites-bois.com


TouTes vos émoTions

sur le territoire de la communauté de communes de Mimizan

% Découverte...

% Adrénaline...

% Frisson...

Renseignements au 05 58 09 11 20 www.mimizan-tourisme.com


do éservé aux r g n i k r Pa

nneurs de sang

Affiche generique 120 X 176 - Campagne jeunes EFS - V01 - 03/2011 - thalamus-communication.fr - Credits photos : Gettyimages / istockphoto

S U L P T S ON E QU’ AMiS, urs e n n o d t s e On de sang : ))

facebook.com/EtablissementFrançaisduSang

Tra m

EFS SITE DE BORDEAUX PLACE AMELIE-RABA-LEON B.P. 24 - 33035 BORDEAUX CEDEX www.dondusang.net

lig n

ion

tat e A- S

rin g e ell P l ita Hôp

Nouveaux horaires de 10h à 16h45 et sur rendez-vous

0 800 744 100

Vu Bien Vu mag n°10  

Le magazine du bien-etre & de l'éco attitude

Vu Bien Vu mag n°10  

Le magazine du bien-etre & de l'éco attitude

Advertisement