Page 1

Exclusif

JEAN-MARC ROUILLAN

CONFESSIONS BEL : 2,90 € - CH : 5,50 CHF - CAN : 8 CAD – A : 3,60 € - D : 3,70 € - ESP : 3,20 € – GR : 3,20 € - ITA : 3,20 € – LUX : 2,90 € – NL : 3,30 € - PORT.CONT. : 3,20 € – DOM : Avion : 4 € – MAY : 5,50 € – Maroc : 30 DH – Tunisie : 4.2 TND - Zone CFA Avion : 3 200 XAF - Zone CFP Avion : 1 000 XPF

D’UN EX-MEMBRE D’ACTION DIRECTE

VALÉRIE TRIERWEILER

UNE REBELLE A L’ELYSEE Entre son métier de journaliste et son statut de première dame, elle ne veut pas choisir...

SNUFF MOVIES

ANADIEN LE DÉPEÇEUR C

Ces meurtres filmés qui polluent le Net. Enquête GRANDEUR ET DÉCADENCE

LE ROMAN DES STRAUSS-KAHN M 01713 - 1816 - F: 2,50 E

3:HIKLRB=XUWZUZ:?l@i@b@q@a;

COUV-VSD1816S001.indd 1

2,50 € N° 1816 - DU 14 AU 20 JUIN 2012

11/06/12 17:03


Époque Portrait

Libre et indépendante Valérie Trierweiler, 47 ans, a décidé de continuer d’exercer son métier de journaliste, parce que, dit-elle, « ce métier est vital pour moi et qu’il assure mon indépendance financière. » Selon ses proches, c’est une femme de caractère. Et selon, le cardinal de Richelieu : « Les gens qui ont du caractère ont souvent mauvais caractère. »

Valérie Trierweiler

B. PAT RICK/A BACA

UNE REBELLE A L’ELYSEE ELLE AVAIT PRÉVENU : ELLE NE SERAIT PAS UNE POTICHE. SON STATUT DE “PREMIÈRE DAME”, ELLE VEUT LE CRÉER À SA MESURE. ET ELLE SEULE DÉCIDERA DU RÔLE QU’ELLE JOUERA… PAR CHRISTOPHE GAUTIER

VSD1816D020-S022.indd 20-21

11/06/12 20:43


Époque Portrait

Libre et indépendante Valérie Trierweiler, 47 ans, a décidé de continuer d’exercer son métier de journaliste, parce que, dit-elle, « ce métier est vital pour moi et qu’il assure mon indépendance financière. » Selon ses proches, c’est une femme de caractère. Et selon, le cardinal de Richelieu : « Les gens qui ont du caractère ont souvent mauvais caractère. »

Valérie Trierweiler

B. PAT RICK/A BACA

UNE REBELLE A L’ELYSEE ELLE AVAIT PRÉVENU : ELLE NE SERAIT PAS UNE POTICHE. SON STATUT DE “PREMIÈRE DAME”, ELLE VEUT LE CRÉER À SA MESURE. ET ELLE SEULE DÉCIDERA DU RÔLE QU’ELLE JOUERA… PAR CHRISTOPHE GAUTIER

VSD1816D020-S022.indd 20-21

11/06/12 20:43


Époque Reportage

Combative Sur le marché de Port-Neuf, les passants l’appellent Ségolène. Cette semaine, le PS va mettre les bouchées doubles pour sauver le soldat Royal.

ombien de mains serrées ? Combien de paires de chaussures usées ? De vestes de couleurs vives enfilées le matin, changées à midi, déposées le soir au pied du lit ? Froissées, usées, abandonnées. Chaque jour, les sorties s’enchaînent : SaintXandre, La Rochelle, Niel-sur-Mer… Et Ségolène serre des mains, encore et toujours. Des moites, des sèches, des râpeuses, des qui sentent bon, d’autres moins. Elle doit avoir de la corne sur la paume, à force. Trois campagnes dans les pognes, ça n’est pas rien. Après la primaire, après la présidentielle, voici venu le siège de La Rochelle. La der des ders. Elle la croyait gagnée d’avance. Ce sera la plus dure des batailles. Son opposant socialiste, Olivier Falorni, a obtenu 28,91 % des voix, contre 32,03 % pour elle. Cette guerre des roses, faite de vieilles haines recuites, est une sorte de danse des morts-vivants qui voit s’agiter les fantômes de 2007 et se gagnera à grandes poignées de main et de « Votez pour moi ! ». Ce matin du 7 juin, sur le marché de Port-Neuf, un quartier populaire du chef-lieu de la Charente-Maritime, les troupes royalistes regorgent d’anecdotes. « Vous savez ce qu’ils font – Cette guerre des roses entendez : le camp d’en face est une sorte de danse –, non mais vous savez ? » on ne sait pas, alors on des morts-vivants Non, nous l’explique : « Ils arrachent nos affiches, les bombent, les aspergent d’eau de Javel, on a des films. » Il n’y a pas pire bataille qu’entre frères ennemis. D’autant que celle-ci pourrait être ourdie par le « père » lui-même. Lionel Jospin. Acte 1 : en décembre dernier, le siège du PS impose Royal à La Rochelle sans passer par le vote des militants, comme c’est le cas dans toutes les autres circonscriptions. Localement, l’affaire fait grand bruit car un homme est déjà dans les starting-blocks, le patron des socialistes rochelais : Olivier Falorni, ami de François Hollande. Acte 2 : le secrétaire départemental du PS, qui dénonce une investiture de droit divin, décide de se présenter coûte que coûte. Il est exclu du PS en février. Acte 3 : le 10 juin, les électeurs donnent à peine quelques points d’avance à Ségolène Royal. Malgré les pressions de la rue de Solférino, Olivier Falorni décide de se maintenir, expliquant le lundi 11, sur Europe 1 : « Ségolène Royal veut être candidate unique au second tour. Ça, c’était du temps de l’URSS, pas dans la France du XXIe siècle. » Falorni pourrait bénéficier des voix des électeurs UMP.

C

Ségolène Royal

JOSPIN ASSOUVIT

UNE VIEILLE RANCUNE À LA ROCHELLE, SÉGOLÈNE ROYAL EST MISE EN DIFFICULTÉ PAR SON OPPOSANT SOCIALISTE, QU’ELLE ACCUSE D’ÊTRE MANIPULÉ PAR L’ANCIEN PREMIER MINISTRE. PAR CHRISTELLE BERTRAND. PHOTOS : PASCAL VILA/VSD

VSD1816D024.indd 24-25

11/06/12 17:21


Époque Reportage

Combative Sur le marché de Port-Neuf, les passants l’appellent Ségolène. Cette semaine, le PS va mettre les bouchées doubles pour sauver le soldat Royal.

ombien de mains serrées ? Combien de paires de chaussures usées ? De vestes de couleurs vives enfilées le matin, changées à midi, déposées le soir au pied du lit ? Froissées, usées, abandonnées. Chaque jour, les sorties s’enchaînent : SaintXandre, La Rochelle, Niel-sur-Mer… Et Ségolène serre des mains, encore et toujours. Des moites, des sèches, des râpeuses, des qui sentent bon, d’autres moins. Elle doit avoir de la corne sur la paume, à force. Trois campagnes dans les pognes, ça n’est pas rien. Après la primaire, après la présidentielle, voici venu le siège de La Rochelle. La der des ders. Elle la croyait gagnée d’avance. Ce sera la plus dure des batailles. Son opposant socialiste, Olivier Falorni, a obtenu 28,91 % des voix, contre 32,03 % pour elle. Cette guerre des roses, faite de vieilles haines recuites, est une sorte de danse des morts-vivants qui voit s’agiter les fantômes de 2007 et se gagnera à grandes poignées de main et de « Votez pour moi ! ». Ce matin du 7 juin, sur le marché de Port-Neuf, un quartier populaire du chef-lieu de la Charente-Maritime, les troupes royalistes regorgent d’anecdotes. « Vous savez ce qu’ils font – Cette guerre des roses entendez : le camp d’en face est une sorte de danse –, non mais vous savez ? » on ne sait pas, alors on des morts-vivants Non, nous l’explique : « Ils arrachent nos affiches, les bombent, les aspergent d’eau de Javel, on a des films. » Il n’y a pas pire bataille qu’entre frères ennemis. D’autant que celle-ci pourrait être ourdie par le « père » lui-même. Lionel Jospin. Acte 1 : en décembre dernier, le siège du PS impose Royal à La Rochelle sans passer par le vote des militants, comme c’est le cas dans toutes les autres circonscriptions. Localement, l’affaire fait grand bruit car un homme est déjà dans les starting-blocks, le patron des socialistes rochelais : Olivier Falorni, ami de François Hollande. Acte 2 : le secrétaire départemental du PS, qui dénonce une investiture de droit divin, décide de se présenter coûte que coûte. Il est exclu du PS en février. Acte 3 : le 10 juin, les électeurs donnent à peine quelques points d’avance à Ségolène Royal. Malgré les pressions de la rue de Solférino, Olivier Falorni décide de se maintenir, expliquant le lundi 11, sur Europe 1 : « Ségolène Royal veut être candidate unique au second tour. Ça, c’était du temps de l’URSS, pas dans la France du XXIe siècle. » Falorni pourrait bénéficier des voix des électeurs UMP.

C

Ségolène Royal

JOSPIN ASSOUVIT

UNE VIEILLE RANCUNE À LA ROCHELLE, SÉGOLÈNE ROYAL EST MISE EN DIFFICULTÉ PAR SON OPPOSANT SOCIALISTE, QU’ELLE ACCUSE D’ÊTRE MANIPULÉ PAR L’ANCIEN PREMIER MINISTRE. PAR CHRISTELLE BERTRAND. PHOTOS : PASCAL VILA/VSD

VSD1816D024.indd 24-25

11/06/12 17:21


Époque Monde

Crise européenne

CHEZ LES

GRECS PAR SYLVIE LOTIRON - PHOTOS : IAKOVOS HATZISTAVROU POUR VSD

PRÉCIPITÉES DANS LA PAUVRETÉ, PLUSIEURS FAMILLES D’ATHÈNES NOUS ONT OUVERT LEUR PORTE. REPORTAGE CHEZ LES DÉSESPÉRÉS DE L’EURO.

À bout Vaggelis, électricien, ne parvient plus à nourrir sa famille. Il risque aussi de perdre son logement et sa fille, Spyridoyla, qui lui serait alors retirée.

VSD1816D034.indd 34-35

11/06/12 16:20


Époque Monde

Crise européenne

CHEZ LES

GRECS PAR SYLVIE LOTIRON - PHOTOS : IAKOVOS HATZISTAVROU POUR VSD

PRÉCIPITÉES DANS LA PAUVRETÉ, PLUSIEURS FAMILLES D’ATHÈNES NOUS ONT OUVERT LEUR PORTE. REPORTAGE CHEZ LES DÉSESPÉRÉS DE L’EURO.

À bout Vaggelis, électricien, ne parvient plus à nourrir sa famille. Il risque aussi de perdre son logement et sa fille, Spyridoyla, qui lui serait alors retirée.

VSD1816D034.indd 34-35

11/06/12 16:20


Époque Enquête

Bryan Aaron Bijaoui

IL A SURVECU A MOHAMED A MERAH Il aurait pu être la huitième victime du tueur. Grièvement blessé, le collégien a survécu au massacre. Trois mois plus tard, alors que de troubles relations se font jour entre l’assassin et la police, l’adolescent rescapé cherche à tourner la page. PAR PIERRE COMET/NICE MATIN

PHOTOS : LAPOIRIE/NICE MATIN/MAXPPP – D. R.

Miraculé Bryan Aaron Bijaoui (à g., avec son avocat, Me Soussi) a été atteint le 19 mars par une balle de Mohamed Merah (ci-contre), devant l’école Ozar Hatorah de Toulouse.

VSD1816D040.indd 40-41

u mauvais endroit. Au mauvais moment. Il était là, dans la cour de l’école juive Ozar Hatorah… Ce 19 mars 2012, à Toulouse, Bryan Aaron Bijaoui, petit bonhomme de 15 ans originaire d’Antibes, s’apprête à rentrer en cours. Devant l’établissement, Mohamed Merah vient, lui, de garer son scooter. Il est 8 heures. Premier coup de feu. Première exécution. Le rabbin Jonathan Sandler s’écroule. Au milieu de la cour, Bryan pourrait s’enfuir. Il choisit le courage, en portant secours aux plus jeunes. Tant qu’il le peut, il les fait monter dans les étages. Et c’est en voulant protéger une fillette qu’il est pris pour cible. Une balle à fragmentation l’atteint au flanc. En éclatant, elle perfore les deux poumons. Elle le touche au foie et au cœur. Bryan est au sol, jeune héros fauché par un meurtrier. Dans les premières heures, sa vie ne tient qu’à un fil. Les médecins préparent sa famille au pire alors qu’il est en soins intensifs à l’hôpital Rangueil, dans la ville Rose. Mais le jeune homme est solide. Déjouant les pronostics, il n’ajoutera pas son nom à la terrible liste des sept victimes de Mohamed Merah. Bryan vit. Survit. Mieux, Bryan guérit, et vite. Dès le 12 avril, il a l’autorisation de quitter Toulouse, où il était venu suivre l’enseignement religieux d’Ozar Hatorah. C’est debout qu’il rejoint les siens dans les AlpesMaritimes. Pas d’assistance médicale. Mais des souffrances. « Ce qui est le plus difficile, pour moi, c’est de respirer, nous confie-t-il alors, dans sa seule et unique interview. Le moindre mouvement, le moindre pas nécessitent beaucoup d’efforts. J’ai besoin de temps. Tout ce que je souhaite, c’est reprendre “Ce qui est le une vie normale. » plus difficile pour moi, Mais comment y parvequand on a vécu l’horc’est de respirer” nir reur ? Il faut croire que Bryan a trouvé, depuis avril, la recette. À l’image de sa spectaculaire guérison, le jeune miraculé reprend, aujourd’hui, le fil de sa vie quatre à quatre. À Antibes, au côté de sa mère, il s’échine à rattraper son retard scolaire en suivant des cours intensifs à domicile. Son objectif : intégrer, en septembre, à Nice, la classe de seconde qui lui était, jadis, promise à Toulouse. Il mène aussi tambour battant sa reconstruction. Après des semaines à voir ses amis au compte-gouttes, Bryan vient d’apparaître, pour la toute première fois, en public, lors d’une soirée en hommage aux victimes. Et, ce soir-là, le garçon a souri, a ri. « Il a les mêmes délires qu’avant,

11/06/12 18:21


Époque Enquête

Bryan Aaron Bijaoui

IL A SURVECU A MOHAMED A MERAH Il aurait pu être la huitième victime du tueur. Grièvement blessé, le collégien a survécu au massacre. Trois mois plus tard, alors que de troubles relations se font jour entre l’assassin et la police, l’adolescent rescapé cherche à tourner la page. PAR PIERRE COMET/NICE MATIN

PHOTOS : LAPOIRIE/NICE MATIN/MAXPPP – D. R.

Miraculé Bryan Aaron Bijaoui (à g., avec son avocat, Me Soussi) a été atteint le 19 mars par une balle de Mohamed Merah (ci-contre), devant l’école Ozar Hatorah de Toulouse.

VSD1816D040.indd 40-41

u mauvais endroit. Au mauvais moment. Il était là, dans la cour de l’école juive Ozar Hatorah… Ce 19 mars 2012, à Toulouse, Bryan Aaron Bijaoui, petit bonhomme de 15 ans originaire d’Antibes, s’apprête à rentrer en cours. Devant l’établissement, Mohamed Merah vient, lui, de garer son scooter. Il est 8 heures. Premier coup de feu. Première exécution. Le rabbin Jonathan Sandler s’écroule. Au milieu de la cour, Bryan pourrait s’enfuir. Il choisit le courage, en portant secours aux plus jeunes. Tant qu’il le peut, il les fait monter dans les étages. Et c’est en voulant protéger une fillette qu’il est pris pour cible. Une balle à fragmentation l’atteint au flanc. En éclatant, elle perfore les deux poumons. Elle le touche au foie et au cœur. Bryan est au sol, jeune héros fauché par un meurtrier. Dans les premières heures, sa vie ne tient qu’à un fil. Les médecins préparent sa famille au pire alors qu’il est en soins intensifs à l’hôpital Rangueil, dans la ville Rose. Mais le jeune homme est solide. Déjouant les pronostics, il n’ajoutera pas son nom à la terrible liste des sept victimes de Mohamed Merah. Bryan vit. Survit. Mieux, Bryan guérit, et vite. Dès le 12 avril, il a l’autorisation de quitter Toulouse, où il était venu suivre l’enseignement religieux d’Ozar Hatorah. C’est debout qu’il rejoint les siens dans les AlpesMaritimes. Pas d’assistance médicale. Mais des souffrances. « Ce qui est le plus difficile, pour moi, c’est de respirer, nous confie-t-il alors, dans sa seule et unique interview. Le moindre mouvement, le moindre pas nécessitent beaucoup d’efforts. J’ai besoin de temps. Tout ce que je souhaite, c’est reprendre “Ce qui est le une vie normale. » plus difficile pour moi, Mais comment y parvequand on a vécu l’horc’est de respirer” nir reur ? Il faut croire que Bryan a trouvé, depuis avril, la recette. À l’image de sa spectaculaire guérison, le jeune miraculé reprend, aujourd’hui, le fil de sa vie quatre à quatre. À Antibes, au côté de sa mère, il s’échine à rattraper son retard scolaire en suivant des cours intensifs à domicile. Son objectif : intégrer, en septembre, à Nice, la classe de seconde qui lui était, jadis, promise à Toulouse. Il mène aussi tambour battant sa reconstruction. Après des semaines à voir ses amis au compte-gouttes, Bryan vient d’apparaître, pour la toute première fois, en public, lors d’une soirée en hommage aux victimes. Et, ce soir-là, le garçon a souri, a ri. « Il a les mêmes délires qu’avant,

11/06/12 18:21


Époque People

GRANDEUR ET DÉCADENCE

M. PELLETIER/CORBIS

LE ROMAN DES

STRAUSS-KAHN IL ÉTAIT UNE FOIS UN COUPLE STAR. AU COURS DE LEUR NOUVELLE ENQUÊTE, “LES STRAUSS-KAHN”, RAPHAËLLE BACQUÉ ET ARIANE CHEMIN SE SONT PLONGÉES DANS L’HISTOIRE EFFARANTE D’UN DUO QUI SE CROYAIT INDESTRUCTIBLE. PAR ANASTASIA SVOBODA

Plan de com’ Elle est belle et célèbre, il est brillant et a sa carrière devant lui. La légende est en marche. Mariés depuis le 26 novembre 1991, les époux affichent deux ans plus tard leur bonheur devant les objectifs.

VSD1816D026.indd 26-27

11/06/12 19:22


Époque People

GRANDEUR ET DÉCADENCE

M. PELLETIER/CORBIS

LE ROMAN DES

STRAUSS-KAHN IL ÉTAIT UNE FOIS UN COUPLE STAR. AU COURS DE LEUR NOUVELLE ENQUÊTE, “LES STRAUSS-KAHN”, RAPHAËLLE BACQUÉ ET ARIANE CHEMIN SE SONT PLONGÉES DANS L’HISTOIRE EFFARANTE D’UN DUO QUI SE CROYAIT INDESTRUCTIBLE. PAR ANASTASIA SVOBODA

Plan de com’ Elle est belle et célèbre, il est brillant et a sa carrière devant lui. La légende est en marche. Mariés depuis le 26 novembre 1991, les époux affichent deux ans plus tard leur bonheur devant les objectifs.

VSD1816D026.indd 26-27

11/06/12 19:22


Musiques

CultureVSD V O T R E

G U I D E

D U

WEEK-END

Le Woodstock breton

En 2011 et pour sa 20e édition, le festival breton des Vieilles Charrues battait tous les records d’affluence avec 270 000 spectateurs venus applaudir une des plus belles affiches de l’été: de Lou Reed à David Guetta et de Snoop Dogg à Stromae.

endant longtemps, jazz excepté, le climat français ne semblait guère propice à l’éclosion de festivals. Et les plus belles réussites du genre, les seules, nos Woodstock à nous si l’on veut, se confondaient avec les grands raouts politiques : c’est à la fête de l’Huma qu’on allait voir les Who et les Kinks, Chuck Berry et Jerry Lee Lewis, et nulle part ailleurs. Les choses ont bien changé et c’est désormais de toute l’Europe qu’on se déplace pour investir la citadelle d’Arras, la pinède Gould de Juan-les-Pins, les bords de Seine à Samois ou les jardins Albert 1er à Nice. De la Fête des pères à la rentrée des classes, c’est par centaines qu’ils vont éclore dans l’Hexagone (pas grand-chose dans les DOM), et il n’est pas un canton qui n’ait son weekend musical, une banlieue son symposium reggae, une région son badaboum hard rock. Les nostalgiques attendront le week-end du 14 au 16 septembre pour leur sacro-sainte fête de l’Huma. F. J.

NICOLAS JOUBARD

P

Les Nuits de Fourvière

Spécial festivals de l’été

CONCERTS GENERALISES

Véritable é sport national, les raouts musicaux attirent de plus en plus de monde, de tout l’Hexagone et de l’Europe entière. Notre sélection. PAR JEAN-LOUIS DEBEVER ET CHRISTIAN EUDELINE

VSD1816D052-054.indd 52-53

Lyon (69), jusqu’au 31 juillet De par sa diversité, c’est le plus riche des festivals d’été. Juliette Gréco, Ben Harper, Yannick Noah, Björk, Jane Birkin ou les Stone Roses sont quelques exemples de ces nuits qu’on imagine blanches. L’artiste à ne pas manquer : Björk, l’Islandaise, toujours aussi magique. nuitsdefourviere.com

Festival Django Reinhardt

Samois-sur-Seine (77), du 27 juin au 1er juillet Les fans du guitariste gitan viennent chaque année faire la fête là où Django rendit l’âme, en 1953. Ils sont tous ici les virtuoses du jazz manouche, les anciens (Ferré, Rosenberg) et les jeunes (Manetti, Moignard). L’artiste à ne pas manquer : Biréli Lagrène, monstre sacré de la guitare. festivaldjangoreinhardt.com

Jazz à Vienne

Vienne (38), du 28 juin au13 juillet. De midi à au-delà de minuit, le jazz affiche ici sa diversité. Des géants du genre (McCoy Tyner, Pat Metheny, Eddy Louiss) côtoient sur la scène du théâtre romain aux 7 500 places les stars d’aujourd’hui. L’artiste à ne pas manquer: Tony Bennett. Retour d’un crooner de légende à 85 printemps. jazzavienne.com

08/06/12 13:42


Musiques

CultureVSD V O T R E

G U I D E

D U

WEEK-END

Le Woodstock breton

En 2011 et pour sa 20e édition, le festival breton des Vieilles Charrues battait tous les records d’affluence avec 270 000 spectateurs venus applaudir une des plus belles affiches de l’été: de Lou Reed à David Guetta et de Snoop Dogg à Stromae.

endant longtemps, jazz excepté, le climat français ne semblait guère propice à l’éclosion de festivals. Et les plus belles réussites du genre, les seules, nos Woodstock à nous si l’on veut, se confondaient avec les grands raouts politiques : c’est à la fête de l’Huma qu’on allait voir les Who et les Kinks, Chuck Berry et Jerry Lee Lewis, et nulle part ailleurs. Les choses ont bien changé et c’est désormais de toute l’Europe qu’on se déplace pour investir la citadelle d’Arras, la pinède Gould de Juan-les-Pins, les bords de Seine à Samois ou les jardins Albert 1er à Nice. De la Fête des pères à la rentrée des classes, c’est par centaines qu’ils vont éclore dans l’Hexagone (pas grand-chose dans les DOM), et il n’est pas un canton qui n’ait son weekend musical, une banlieue son symposium reggae, une région son badaboum hard rock. Les nostalgiques attendront le week-end du 14 au 16 septembre pour leur sacro-sainte fête de l’Huma. F. J.

NICOLAS JOUBARD

P

Les Nuits de Fourvière

Spécial festivals de l’été

CONCERTS GENERALISES

Véritable é sport national, les raouts musicaux attirent de plus en plus de monde, de tout l’Hexagone et de l’Europe entière. Notre sélection. PAR JEAN-LOUIS DEBEVER ET CHRISTIAN EUDELINE

VSD1816D052-054.indd 52-53

Lyon (69), jusqu’au 31 juillet De par sa diversité, c’est le plus riche des festivals d’été. Juliette Gréco, Ben Harper, Yannick Noah, Björk, Jane Birkin ou les Stone Roses sont quelques exemples de ces nuits qu’on imagine blanches. L’artiste à ne pas manquer : Björk, l’Islandaise, toujours aussi magique. nuitsdefourviere.com

Festival Django Reinhardt

Samois-sur-Seine (77), du 27 juin au 1er juillet Les fans du guitariste gitan viennent chaque année faire la fête là où Django rendit l’âme, en 1953. Ils sont tous ici les virtuoses du jazz manouche, les anciens (Ferré, Rosenberg) et les jeunes (Manetti, Moignard). L’artiste à ne pas manquer : Biréli Lagrène, monstre sacré de la guitare. festivaldjangoreinhardt.com

Jazz à Vienne

Vienne (38), du 28 juin au13 juillet. De midi à au-delà de minuit, le jazz affiche ici sa diversité. Des géants du genre (McCoy Tyner, Pat Metheny, Eddy Louiss) côtoient sur la scène du théâtre romain aux 7 500 places les stars d’aujourd’hui. L’artiste à ne pas manquer: Tony Bennett. Retour d’un crooner de légende à 85 printemps. jazzavienne.com

08/06/12 13:42


Le marché

ConsoVSD PHOTOS : PASCAL VILA/VSD - D. R.

LE MAQUEREAU

(*) L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

VOTRE GUIDE DU W E E K - E N D

La recette

Maquereau grillé, fumé et laqué à la sauce soja PRÉPARATION : 20 MIN. CUISSON : 30 MIN. POUR 4 PERSONNES

•4 maquereaux de 400 g pièce • 40 cl de sauce soja • 4 branches de romarin • 40 g de miel de châtaigner • le zeste d’1 citron vert • 1 planche en bois de hêtre.

Les conseils du poissonnier

“Plus ils sont gros, plus ils sont fondants”

P

oisson très prisé pour ra richesse en oméga 3, le maquereau est fragile car très sanguin. « Comme tous les poissons bleus, précise Jean-Pierre Lopez, de la poissonnerie du Dôme, à Paris*, le maquereau doit être cuisiné dans les vingt-quatre heures qui suivent sa pêche. On reconnaît sa fraîcheur à son œil luisant et bien bombé, à son dos bleu-vert et brillant, à son ventre bien blanc. Au toucher, il doit être élastique. » Si un maquereau (de 8 à 12 €/kg) peut peser entre 300 g et 1,2 kg, contre une centaine de grammes pour les plus petits, qui sont alors appelés lisettes (de 6 à 7 €/kg), il faut savoir que « plus ils sont gros, plus ils sont gras, et plus ils seront fondants ». (*) Poissonnerie du Dôme, 4, rue Delambre, 75014 Paris. 01.43.35.23.95.

AU MENU

de Sylvain Sendra* uereau grillé, * Maqué à la sauce soja fumé et laq che de gigot d’agneau *Trancondiment mostarda à grillée, la feuille de citronnier pignons de Paris sur *Cham e, gomasio d’épices la brais 05 Paris (*) Restaurant Itinéraires, 750

PAR PHILIPPE BOÉ

VSD1816D064-D066indd 64-65

Et avec ça ?

Un blanc, comme le collioure* 2011 du domaine Notre-Dame-desAnges. Premier millésime dans cette couleur, il se distingue par des notes fumées, en accord avec le plat, puis minérales et florales. Il est brillamment élaboré et l’intégralité des recettes qu’il rapporte est affectée à la restauration des « casots » et des « feixes » (abris de vignerons et murets), emblématiques du vignoble. 14 €, en GMS. M. G.

La préparation du poisson.Je plonge la planche de hêtre dans l’eau, en l’immergeant totalement 30 min afin que le bois se gorge d’humidité. Pendant ce temps, je glisse dans chaque maquereau, préalablement vidé, une branche de romarin. La sauce laquée au soja. Dans une casserole, je mélange la sauce soja avec le miel de châtaigner. Je porte le tout à ébullition, puis je fais réduire, à feu moyen, jusqu’à obtenir la consistance d’un sirop. La cuisson des maquereaux. Je pose la planche de hêtre sur le barbecue. Au bout de 10 min, je la retourne, puis, quand elle est bien chaude et fumante, je dépose dessus les maquereaux bien huilés et je les fais cuire ainsi pendant environ 10 min de chaque côté, couvercle fermé. Le laquage. Une fois que les poissons sont cuits et fumés au bois de hêtre, je les badigeonne de sauce laquée au soja, puis j’ajoute les zestes de citron vert (ou de rhubarbe râpée).

Le maquereau au resto

À LA MOUTARDE. Sur la route d’Albi, une vieille maison du XIIe siècle avec, à sa tête, Daniel Gonzalez au piano et David Biasibetti à la pâtisserie. Ici, la cuisine fait la part belle aux produits de la mer, à l’image de ce filet de lisette (petit maquereau) à la moutarde à l’ancienne, servi avec une crème légère de chou-fleur (menu à 42 €). Ô Saveurs. 8, place des Ormeaux, 31180 Rouffiac-Tolosan. 05.34.27.10.11. AVEC DU WASABI ET DU CASSIS. Face au port et à ses départs quotidiens de caseyeurs et autres langoustiers, Arnaud Guillou cuisine des produits de la baie d’Audierne et du littoral breton, comme le maquereau de ligne relevé au wasabi, agrémenté d’une mousse de vitelotte et d’un coulis de cassis acidulé (19 €). Le Goyen, place Jean-Simon, 29770 Audierne. 02.98.70.08.88. AVEC DU YUZU. Dans cet hôtel très british, Nicolas Clavier sert une cuisine contemporaine aux accents parfois asiatiques, à l’instar de ces maquereaux de nos côtes marinés au yuzu et kombu, accompagnés de rouleaux de légumes de printemps au citron confit (17€). Hôtel Astor Saint-Honoré, 11, rue d’Astorg, 75008 Paris. 01.53.05.05.05.

N° 1816

65

07/06/12 12:38


Le marché

ConsoVSD PHOTOS : PASCAL VILA/VSD - D. R.

LE MAQUEREAU

(*) L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

VOTRE GUIDE DU W E E K - E N D

La recette

Maquereau grillé, fumé et laqué à la sauce soja PRÉPARATION : 20 MIN. CUISSON : 30 MIN. POUR 4 PERSONNES

•4 maquereaux de 400 g pièce • 40 cl de sauce soja • 4 branches de romarin • 40 g de miel de châtaigner • le zeste d’1 citron vert • 1 planche en bois de hêtre.

Les conseils du poissonnier

“Plus ils sont gros, plus ils sont fondants”

P

oisson très prisé pour ra richesse en oméga 3, le maquereau est fragile car très sanguin. « Comme tous les poissons bleus, précise Jean-Pierre Lopez, de la poissonnerie du Dôme, à Paris*, le maquereau doit être cuisiné dans les vingt-quatre heures qui suivent sa pêche. On reconnaît sa fraîcheur à son œil luisant et bien bombé, à son dos bleu-vert et brillant, à son ventre bien blanc. Au toucher, il doit être élastique. » Si un maquereau (de 8 à 12 €/kg) peut peser entre 300 g et 1,2 kg, contre une centaine de grammes pour les plus petits, qui sont alors appelés lisettes (de 6 à 7 €/kg), il faut savoir que « plus ils sont gros, plus ils sont gras, et plus ils seront fondants ». (*) Poissonnerie du Dôme, 4, rue Delambre, 75014 Paris. 01.43.35.23.95.

AU MENU

de Sylvain Sendra* uereau grillé, * Maqué à la sauce soja fumé et laq che de gigot d’agneau *Trancondiment mostarda à grillée, la feuille de citronnier pignons de Paris sur *Cham e, gomasio d’épices la brais 05 Paris (*) Restaurant Itinéraires, 750

PAR PHILIPPE BOÉ

VSD1816D064-D066indd 64-65

Et avec ça ?

Un blanc, comme le collioure* 2011 du domaine Notre-Dame-desAnges. Premier millésime dans cette couleur, il se distingue par des notes fumées, en accord avec le plat, puis minérales et florales. Il est brillamment élaboré et l’intégralité des recettes qu’il rapporte est affectée à la restauration des « casots » et des « feixes » (abris de vignerons et murets), emblématiques du vignoble. 14 €, en GMS. M. G.

La préparation du poisson.Je plonge la planche de hêtre dans l’eau, en l’immergeant totalement 30 min afin que le bois se gorge d’humidité. Pendant ce temps, je glisse dans chaque maquereau, préalablement vidé, une branche de romarin. La sauce laquée au soja. Dans une casserole, je mélange la sauce soja avec le miel de châtaigner. Je porte le tout à ébullition, puis je fais réduire, à feu moyen, jusqu’à obtenir la consistance d’un sirop. La cuisson des maquereaux. Je pose la planche de hêtre sur le barbecue. Au bout de 10 min, je la retourne, puis, quand elle est bien chaude et fumante, je dépose dessus les maquereaux bien huilés et je les fais cuire ainsi pendant environ 10 min de chaque côté, couvercle fermé. Le laquage. Une fois que les poissons sont cuits et fumés au bois de hêtre, je les badigeonne de sauce laquée au soja, puis j’ajoute les zestes de citron vert (ou de rhubarbe râpée).

Le maquereau au resto

À LA MOUTARDE. Sur la route d’Albi, une vieille maison du XIIe siècle avec, à sa tête, Daniel Gonzalez au piano et David Biasibetti à la pâtisserie. Ici, la cuisine fait la part belle aux produits de la mer, à l’image de ce filet de lisette (petit maquereau) à la moutarde à l’ancienne, servi avec une crème légère de chou-fleur (menu à 42 €). Ô Saveurs. 8, place des Ormeaux, 31180 Rouffiac-Tolosan. 05.34.27.10.11. AVEC DU WASABI ET DU CASSIS. Face au port et à ses départs quotidiens de caseyeurs et autres langoustiers, Arnaud Guillou cuisine des produits de la baie d’Audierne et du littoral breton, comme le maquereau de ligne relevé au wasabi, agrémenté d’une mousse de vitelotte et d’un coulis de cassis acidulé (19 €). Le Goyen, place Jean-Simon, 29770 Audierne. 02.98.70.08.88. AVEC DU YUZU. Dans cet hôtel très british, Nicolas Clavier sert une cuisine contemporaine aux accents parfois asiatiques, à l’instar de ces maquereaux de nos côtes marinés au yuzu et kombu, accompagnés de rouleaux de légumes de printemps au citron confit (17€). Hôtel Astor Saint-Honoré, 11, rue d’Astorg, 75008 Paris. 01.53.05.05.05.

N° 1816

65

07/06/12 12:38


Grand angle

ÉvasionVSD V O T R E

G U I D E

D U

WEEK-END

Destination Los Angeles

MON GUIDE EST UN

Rédemption Alfred Lomas (à g.) le créateur du tour, est passé d’une vie de truand à celle à celle d’entrepreneur « social ». Il témoigne aujourd’hui de son expérience dans différents pays touchés par le problème des bandes criminelles. Melvin, alias C-Dog (à dr.), intervenant du tour, s’est occupé de la musique pour le clip de rap officiel du LA Gang Tours.

VSD1816D074-076.indd 74-75

GANGSTER

À LA, LA d’anciens d’ i criminels i i l organisent i t un circuit i it touristique t i ti dans South Central, quartier réputé le plus dangereux de la ville, à des fins caritatives. En route pour le LA Gang Tours ! PAR AURÉLIE GUILLE – PHOTOS : ELIOT PRESS

07/06/12 22:59


Grand angle

ÉvasionVSD V O T R E

G U I D E

D U

WEEK-END

Destination Los Angeles

MON GUIDE EST UN

Rédemption Alfred Lomas (à g.) le créateur du tour, est passé d’une vie de truand à celle à celle d’entrepreneur « social ». Il témoigne aujourd’hui de son expérience dans différents pays touchés par le problème des bandes criminelles. Melvin, alias C-Dog (à dr.), intervenant du tour, s’est occupé de la musique pour le clip de rap officiel du LA Gang Tours.

VSD1816D074-076.indd 74-75

GANGSTER

À LA, LA d’anciens d’ i criminels i i l organisent i t un circuit i it touristique t i ti dans South Central, quartier réputé le plus dangereux de la ville, à des fins caritatives. En route pour le LA Gang Tours ! PAR AURÉLIE GUILLE – PHOTOS : ELIOT PRESS

07/06/12 22:59


Évasion V O T R E

G U I D E

D U

Moteur W E E K - E N D

Décoiffant ! Dans la pure lignée de ses prédécesseurs, la sixième génération de SL AMG combine ligne agressive (multiples entrées d’air, logo V8 biturbo sur les ailes avant, jupes latérales), intérieur soigné et équipement digne d’une berline.

Mercedes SL 63 AMG

BOURGEOISE DELUREE

Belle gueule et gros moteur. La plus puissante des SL produite par Mercedes est un beau bijou.

PHOTOS : DAIMLER AMG

PAR LIONEL BRET

Mercedes SL 63 AMG

• Moteur : V8, biturbo, 32 soupapes, 5 461 cm3 • Puissance : 537 ch • Vitesse maxi limitée : 250 km/h (sur circuit) • Conso mixte : 9,9 l/100 km • Émissions de CO2 : 231 g/km • Prix : 176 900 €

VSD1816_MOTEUR_BAT.indd 78-79

08/06/12 10:36


Évasion V O T R E

G U I D E

D U

Moteur W E E K - E N D

Décoiffant ! Dans la pure lignée de ses prédécesseurs, la sixième génération de SL AMG combine ligne agressive (multiples entrées d’air, logo V8 biturbo sur les ailes avant, jupes latérales), intérieur soigné et équipement digne d’une berline.

Mercedes SL 63 AMG

BOURGEOISE DELUREE

Belle gueule et gros moteur. La plus puissante des SL produite par Mercedes est un beau bijou.

PHOTOS : DAIMLER AMG

PAR LIONEL BRET

Mercedes SL 63 AMG

• Moteur : V8, biturbo, 32 soupapes, 5 461 cm3 • Puissance : 537 ch • Vitesse maxi limitée : 250 km/h (sur circuit) • Conso mixte : 9,9 l/100 km • Émissions de CO2 : 231 g/km • Prix : 176 900 €

VSD1816_MOTEUR_BAT.indd 78-79

08/06/12 10:36

VSD 1816  

du 14 au 22 juin 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you