Issuu on Google+

VOIRON2014 JulienPolAt

avec

Liste de rassemblement de la droite, du centre, de la sociĂŠtĂŠ civile et des indĂŠpendants constituĂŠe autour de Julien POLAT

LE PROJET SOMMAIRE P. 02|03 Voiron,capitaleforte d’unPaysVoironnaisindĂŠpendant ! P. 04|05 Priorite 1 : Soutenirlesentreprises,les commercesetlesartisans,pour combattrelacriseetredynamiser l’emploiĂ Voiron P. 06|07 Priorite 2 : Faciliterlestationnementetles circulations,pourunevilleaccessible etoxygĂŠnĂŠe P. 08|09 Priorite 3 : RĂŠtablirnotresĂŠcuritĂŠ, etamĂŠnageruncadredeviepropre etagrĂŠable P. 10|11 Priorite 4 : Solidairespourgrandir,s’Êpanouir, bienvieillir P. 12|13 Priorite 5 : Unegestionexemplaire,sans augmenterlesimpĂ´ts,pourinvestir sereinementdansl’avenir P. 14 Vieculturelle,sportive etassociative P. 15 NouvelhĂ´pital,friche Rossignol,quartiersBaltisset Brunetière :desenjeuxd’avenir ! P. 16 JulienPOLATetVoiron2014.

www.voiron-2014.net – contact@voiron-2014.net

voiron2014

Permanence :19avenueDugueyt-Jouvin38500VOIRON

voiron2014


821

Le chire

hAbitAntS ont QUittÉ voiron

entre le recensement de 2008 et celui de 2012, soit près de 5 % de la population. C’estextrĂŞmementprĂŠoccupant carcelaillustrelaperted’attractivitĂŠqueconnaĂŽtlavilleet tĂŠmoignedudynamisme qu’elleestentraindeperdre. NousdevonsrĂŠagirvitepourendiguerledĂŠclinquinous menace.VoirondoitrenoueravecuneĂŠnergienouvelle, pourreconquĂŠrirsonrangdecapitaleforted’unPays VoironnaisindĂŠpendantets’ouvrirlesportesd’unavenir meilleur.(SourceINSEE)

Voiron capitale forte d’un pays voironnais indĂŠpendant ! nous aimons voiron, et ce n’est pas par hasard. IdĂŠalementsituĂŠeauxportes delaChartreuse,aucĹ“urdutriangle Grenoble-Lyon-Valence,forted’unriche passĂŠindustrieletd’untissucommercialet ĂŠconomiqueparticulièrementdensemĂŞme s’ilestensourance,Voironatousles atoutsdelaÂŤ villeĂ lacampagne Âť. Nousdevonsvalorisercesatoutsdansles meilleursdĂŠlaispourĂŠviterqueVoironne perdelaforcequiluipermettaitjusqu’à prĂŠsentderĂŠsisterĂ l’emprisede l’agglomĂŠrationgrenobloise.voiron doit demeurer la capitale forte d’un Pays voironnais indĂŠpendant. Aujourd’hui,uneabsorptionpar l’agglomĂŠrationgrenobloisenousmenaceet lesconsĂŠquencesenseraientdĂŠsastreuses : nous hĂŠriterions de la dette de la MĂŠtro, de ses taux de ďŹ scalitĂŠ ĂŠlevĂŠs, et les entreprises devraient subir la taxe du versement transport (1,8 %delamasse salarialedanslaMĂŠtro,contre0,8 %en

PaysVoironnaisaujourd’hui).Toutesles richessesgĂŠnĂŠrĂŠes surleterritoireseraient versĂŠesdanslepotcommunauseulproďŹ t deGrenoble. Noussouhaitonsconduireunepolitique ďŹ dèleĂ l’identitĂŠdeVoiron,desoncentrevillecommerçantactifetdynamiqueetde ladiversitĂŠdeseshameaux.nous refusons la logique de bĂŠtonisation Ă  outrance qui consiste Ă  construire des immeubles chaque fois qu’un espace se libère en ville. nous devons redonner de l’oxygène Ă  la ville, et la doter de nouveaux espaces verts. IlnefautpassecontenterdegĂŠrerle prĂŠsent,maisilfautrĂŠsolumentprĂŠparer l’avenir.NousdevonspermettreĂ la jeunessed’imaginersonavenir professionneletfamilialĂ Voiron.Laville doitredeveniraccueillanteetattractive,et elledoitlutterpournepasdeveniruneville dortoir.Ilfautpermettredetravailler,dese divertirenjournĂŠeetensoirĂŠe,etde consommerĂ Voiron.

brUno GAttAZ MÉDeCin

Nonâ€ˆĂ â€ˆune ville dortoir! ÂŤ Voiron est Ă  la croisĂŠe des chemins. Soit nous redynamisons la ville, renforçons le Pays Voironnais et lui assurons son indĂŠpendance, soit le lent dĂŠclin se poursuit et nous finirons absorbĂŠs par l’agglomĂŠration grenobloise. Nous serions alors son dortoir social et nous hĂŠriterions de sa fiscalitĂŠ et de ses impĂ´ts. Cette ĂŠlection municipale sera dĂŠcisive car c’est l’une de ces deux perspectives qui s’ouvre Ă  nous. C’est parce que ce choix est dĂŠterminant pour l’avenir que je me suis engagĂŠ. Âť

AnthonY MoreAU ConSeiller MUniCiPAl

Un pays voironnais moteur de l’action ÂŤ Benjamin du Conseil Municipal au sein duquel je siège depuis 2011, je suis intimement convaincu du rĂ´le essentiel que doit jouer l’inter-communalitĂŠ dans l’avenir. Voiron ne s’Êpanouira qu’à la condition qu’il en soit de mĂŞme pour le Pays Voironnais. La ville et notre CommunautĂŠ d’AgglomĂŠration ne peuvent pas fonctionner l’une sans l’autre, et encore moins l’une contre l’autre ! Cela passe par la reconnaissance des contraintes et des charges de centralitĂŠ qui ne doivent pas peser uniquement sur le budget municipal et les ĂŠpaules du contribuable Voironnais. A l’avenir, nous devrons nous pencher sur toutes les possibilitĂŠs de mutualisation, afin que l’intercommunalitĂŠ permette de faire des ĂŠconomies, et ainsi rompre avec l’habitude qui a consistĂŠ Ă  alourdir le mille-feuille administratif français. Âť

02|03

VOIRON2014 AVEC JULIEN POLAT – LE PROJET


Le chire

860 loGeMentS vACAntS sont dÊnombrÊs par l’inSee à voiron Cela tÊmoigne du manque d’attractivitÊ de la ville et dÊmontre qu’une amÊlioration du bâti existant est prÊfÊrable à des constructions trop nombreuses qui bouleversent les Êquilibres du cadre de vie.

NOS ENgAgEMENtS â€˘â€ˆVOIRON DOIt AffIRMER SON StAtUt DE VILLE-CENtRE d’unPaysvoironnaisdont nousdevonsassurerl’indĂŠpendanceparunepolitiqueambitieusevalorisantsesatouts. nousrefusonslaperspectived’êtreabsorbĂŠsparl’agglomĂŠrationgrenobloise,qui relĂŠgueraitlavilleaurangdecitĂŠ-dortoir.nousdevonsnouerdespartenariatsavecnos voisinsdynamiquesquiaccueillentdelapopulationnouvelleetdesentreprises,Ă l’image delaplainedeBièvredontledĂŠveloppementestprĂŠfĂŠrableĂ celuidumodèleGrenoblois quicumulebĂŠton,assommoirďŹ scal,embouteillagesetinsĂŠcuritĂŠgalopante. â€˘â€ˆNOUS REVItALISERONS LE CĹ’UR DE VILLE enrecrĂŠantdesespacesde stationnement, ensoutenantlescommercesetlesartisans,etenrecrĂŠantdel’animation lessoirsetlesweek-end,pourpermettrenotammentĂ lajeunessedesedivertiretdesortir Ă voiron. â€˘â€ˆIL ESt INDISPENSAbLE DE PRÉSERVER LES HAMEAUX, LES ESPACES NAtURELS Et RURAUX quisontsituĂŠsenpĂŠriphĂŠriedelaville,carilsfontpartieintĂŠgrantedenotre identitĂŠetgarantissentnotrequalitĂŠdevie.LemondeagricolevoironnaisdoitĂŞtresoutenu etrespectĂŠ,cequipasseparundialogueetlerefusdespolitiquesdeplaniďŹ cation dĂŠfenduesparlamunicipalitĂŠsortante,Ă l’imageduPaen.

YoUCeF AiFA

FrAnK MArion

AnCien CoMMerÇAnt

inGÉnieUr CoMMerCiAl

Dialogue et conďŹ ance

DĂŠfendre l’agriculture

 Les Voironnais ont besoin de renouer un lien de confiance et de proximitÊ avec leurs Êlus. Cela passe d’abord par de la franchise ! Le Maire ne respecte pas les citoyens lorsqu’il leur dit  oui  mais qu’il ne parvient pas ensuite à tenir sa parole. TÊmoigner du respect à ses administrÊs, c’est d’abord savoir leur dire la vÊritÊ et leur accorder une Êcoute attentive, pas une Êcoute de façade. Le courage de dÊcider implique de savoir dire  non , mais de le faire le cas ÊchÊant en toute transparence, sans fuir ses responsabilitÊs. Je fais confiance à Julien POLAT pour tenir sa parole. 

 J’ai fait le choix il y a quelques annÊes de m’installer rue du Château, à Voiron, car j’y retrouve le calme de la campagne et le charme de la ruralitÊ. Plusieurs exploitations agricoles sont situÊes à proximitÊ de mon domicile, et j’ai nouÊ des liens prÊcieux avec des personnes qui les entretiennent. Les agriculteurs Voironnais incarnent une frange essentielle de l’identitÊ Voironnaise, ils protègent une partie de notre terroir local, ils façonnent les paysages que nous aimons et dÊfendent fièrement leur travail. Mais leur survie est aujourd’hui menacÊe par des projets d’extension de zones commerciales ou des projets publics, et il faudra les protÊger si nous souhaitons que Voiron reste comme nous l’aimons : une ville à la campagne. 

MiChel MArCoZ, AnCien ConSeiller MUniCiPAl

ProtĂŠgeons nos hameaux! ÂŤ Les hameaux de Voiron, souvent très recherchĂŠs pour leur tranquillitĂŠ, ne peuvent pas devenir des quartiers rĂŠsidentiels car ils ne peuvent offrir aux nouveaux habitants les mĂŞmes services qu’un centre-ville. Si le calme, les couleurs des prĂŠs et les chants des merles ou tourterelles ont leurs cĂ´tĂŠs positifs, leur accessibilitĂŠ par des routes ĂŠtroites et le manteau blanc dont ils sont les premiers servis ne doivent pas ĂŞtre source de mĂŠcontentement. Ces familles implantĂŠes depuis des gĂŠnĂŠrations sur ce pĂŠrimètre rural ne sont pas toujours comprises par certains qui ne supportent pas le chant du coq, la cheminĂŠe qui fume ou le silo qui sent. Ces hameaux doivent ĂŞtre protĂŠgĂŠs. Leur extension doit ĂŞtre limitĂŠe et pour celles et ceux qui s’y implantent une prise en compte de leurs spĂŠcificitĂŠs s’impose. Âť


JeAn GUeYDon CheF D’entrePriSe retrAitÉ

Renouer avec l’attractivitĂŠâ€ˆdu Pays Voironnais ÂŤ Voiron et le Pays Voironnais disposent d’atouts fantastiques pour des entreprises qui souhaitent s’y dĂŠvelopper. Mais le monde a changĂŠ, les grandes entreprises s’installent dĂŠsormais dans le territoire oĂš les meilleures conditions d’implantation leur sont offertes, et elles ont l’embarras du choix‌ Il faut redynamiser nos zones d’activitĂŠ, mieux dialoguer avec les entreprises pour mieux rĂŠpondre Ă  leurs besoins, et surtout ĂŞtre beaucoup plus rĂŠactifs que nos ĂŠlus locaux le sont actuellement. Âť

PrioritÉ 1

Soutenir les entreprises, les commerces et les artisans, pour combattre la crise  et redynamiser l’emploiâ€ˆĂ â€ˆVoiron LechĂ´mageetlepouvoird’achatsontune prĂŠoccupationgĂŠnĂŠrale,particulièrement depuisquenotrepaysestengluĂŠdansune criseĂŠconomiqueetsocialedontilne parvientpasĂ sortir.Mais Ă  l’Êchelle locale ĂŠgalement, des actions doivent ĂŞtre mises en Ĺ“uvre pour crĂŠer des emplois et essayer d’amortir les eets les plus violents de la crise. Depuisplusde10ans,lacompĂŠtence ÂŤ Économie ÂťestconďŹ ĂŠeauPays Voironnais,Ă quiilrevientdecrĂŠeretgĂŠrer leszonesd’activitĂŠĂŠconomique.Ilest ĂŠgalementchargĂŠd’accueilliret d’accompagnerlesentreprisesduterritoire. LemairesortantdeVoironassumela fonctionde1er vice-prĂŠsidentduPays VoironnaischargĂŠduDĂŠveloppement ĂŠconomiquedepuis2008 :ilestdoncbien responsabledutristebilanenmatière d’emploi,d’installationd’entreprisesenPays Voironnais,etdeďŹ scalitĂŠimposĂŠeĂ ces

dernières(rappelonsqueladÊcisionaÊtÊ priseen2012d’augmenterlaCotisation FoncièredesEntreprisesjusqu’à500 %) ! nous dÊfendons une conviction forte : seules les entreprises peuvent permettre de crÊer des emplois stables et pÊrennes, car elles sont les seules à gÊnÊrer de la richesse. C’estunconstatsimpleet probablementbasique,maisilmÊrited’être ÊtablicarilneparaÎtpaspartagÊpartoutle monde :depuismaintenantdesmois,les ÊlusdelamajoritÊmunicipaleneparlent d’emploiqu’autraversd’emploisaidÊs oud’unepartierÊservÊesurlesmarchÊs publics,c’est-à-dired’emploisprÊcaires directementsupportÊsparles contribuables. il faut donc amÊnager des conditions favorables à l’accueil de nouvelles entreprises, de commerces et d’artisans en Pays voironnais, et soutenir celles et ceux dÊjà prÊsents sur le territoire.

ChriStiAn leblAnC, ArtiSAn PloMbier ChAUFFAGiSte

DĂŠfendre les artisans ÂŤ Les artisans sont un maillon essentiel de l’Êconomie locale, et ils sont les premiers employeurs du pays. Il devient cependant difficile pour eux de s’installer Ă  Voiron, alors que les besoins existent. Il faut ĂŠgalement aider les jeunes qui le souhaitent Ă  se former pour les mĂŠtiers d’artisanat qui recrutent. Les difficultĂŠs de stationnement et de circulation n’arrangent ĂŠvidemment rien pour notre activitĂŠ professionnelle et les dĂŠplacements de nos clients. Âť

04|05

VOIRON2014 AVEC JULIEN POLAT – LE PROJET

GhiSlAine FAvre, SAlAriÉe

SimpliďŹ er les dispositifs ÂŤ Personne ne peut honnĂŞtement dire que rien n’est fait pour ceux qui recherchent un emploi. Mais la jungle des dispositifs est tellement difficile Ă  comprendre que le premier parcours du combattant consiste Ă  trouver l’interlocuteur susceptible de vous rĂŠpondre, et Ă  identifier les organismes qui peuvent s’adresser Ă  vous. Sur le fond, le dĂŠfi demeure de toutes façons d’attirer les entreprises. S’il n’y a pas d’emploi Ă  pourvoir localement, tous les conseillers pĂ´le emploi de la terre n’y changeront rien ! Âť


LE VRAI  bILAN  DE LA  MAJORItĂ‰â€ˆ PS/PC/VERtS‌

Le chire

+ 104 %

NOS ENgAgEMENtS â€˘â€ˆMIEUX ACCUEILLIR LES ENtREPRENEURS, ARtISANS Et COMMERçANtS qui souhaitents’installerĂ voironetĂŞtreaccompagnĂŠsdanslarĂŠalisationdeleurprojet.ceux quisontdĂŠjĂ prĂŠsentsdoiventĂŠgalementtrouveruneoreilleattentivepourlesaiderĂ  surmonterd’ÊventuellesdiďŹƒcultĂŠs.cesdernièresannĂŠes,nosgrandeszonesd’activitĂŠse sontpeudĂŠveloppĂŠescomparativementĂ cellesdenosvoisins(danslaBièvrenotamment). ilfautdavantaged’Ênergie,d’enthousiasmeetd’ÊcoutepourceuxquicrĂŠentdel’emploietde lavaleurajoutĂŠe. â€˘â€ˆEN CONtREPARtIE D’AIDES CONSENtIES AUX ENtREPRISES pourfavoriserleur installationenPaysvoironnais,desexigencesdoiventĂŞtredemandĂŠes :emploisd’ÊtĂŠpour desjeunesvoironnais,postesd’apprentissageenalternancepourdesĂŠtudiants‌ â€˘â€ˆES DISPOSItIfS DE REtOURâ€ˆĂ â€ˆL’EMPLOI DOIVENtâ€ˆĂŞtRE SIMPLIfIÉS pourplusde lisibilitĂŠetd’eďŹƒcacitĂŠ.al’heureactuelle,lenombred’interlocuteursetdedispositifsesttrop important,aupointquepluspersonnenesaitvĂŠritablementĂ quoiilpeutprĂŠtendre ! LeÂŤ trop Âťestl’ennemiduÂŤ bien Âť.ilfautsimpliďŹ erlesdispositifsd’aideauxdemandeurs d’emploi,pouruneeďŹƒcacitĂŠretrouvĂŠe.

nosautres

PROPOSItIONS • ASSUrer Ă NOS ENTREPRISES unevisibilitĂŠ ďŹ scale,enn’augmentant paslesimpĂ´tsprĂŠlevĂŠspar lavilleoulePays VoironnaissurlesactivitĂŠs ĂŠconomiques. Nousrefuseronspar exemple devoterune haussedelaCFE ! • reCoUrir PRIORITAIREMENT auxentreprises, aux commercesetartisans locauxpourlesbesoins delacollectivitĂŠ,dans lerespectdesrègles imposĂŠes.

• SoUtenir LES COMMERçANTS dont l’activitĂŠseraitimpactĂŠe pardestravauxetqui subiraientdecefaitune baissedeleurchire d’aaires. • FACiliter LERAMASSAGE descartonsetencombrants pourlescommerçantsen centre-ville,aďŹ ndetenir comptedescontraintes deceuxquinepeuventpas lesstockerdansdes petitesboutiques.

• renForCer LESPARTENARIATS etlesÊchangesentre lacollectivitÊ,lesunions Êconomiques(UNIRV, VoironCommerces‌) etleschambres consulaires(Chambrede Commerceetd’Industrie, ChambredeMÊtierset del’Artisanat,Chambre d’Agriculture).

de chĂ´mage Ă  voiron entre mars 2008 et septembre 2013, soit 825 nouveaux demandeurs d’emploi, etune augmentationdeuxfois supĂŠrieureĂ lamoyenne nationale!(Sourcemairie). Des dizaines d’entreprises du territoire ont ĂŠtĂŠ liquidĂŠes enl’espacedesix ans,sansimplantation signiďŹ cativeencontrepartie.

4 M₏ ontÊtÊengagÊs pourleseulsauvetagedes papeteries  Vertaris ,pour aboutiràuneliquidation prÊvisible:combiendePME etd’emploisauraientpuêtre sauvÊsavecunetelle somme? Chute de 28,5 % du nombre d’ores d’emploi recueilliesparPôleEmploiau premiersemestre2013.

1080 emplois privÊs ont ÊtÊ dÊtruits surleterritoire duPaysVoironnaisentre 2008et 2012.(Sourcemairie). Seulement 31 % des voironnais sedÊclarent satisfaitsdel’action municipaleenmatière d’emploid’aprèsl’enquête rÊalisÊeparlavilleen novembre 2012!


ZooM SUr

L’OPPORtUNItĂ‰â€ˆD’AMÉNAgEMENt  DU tERRAIN DE L’EX-SERNAM SituĂŠ Ă  proximitĂŠ immĂŠdiate du cĹ“ur de ville, le terrain de l’exSERNAM, d’une surface de 4 000 m² appartenant Ă  RĂŠseau FerrĂŠ de France, constitue l’opportunitĂŠ unique de rĂŠaliser rapidement, et Ă  moindre frais, des espaces de stationnement pour rĂŠpondre aux besoins qui se manifestent en centre-ville. Le projet portĂŠ en catimini par l’actuelle majoritĂŠ (dont un immeuble de cinq ĂŠtages en bordure de l’avenue des Frères Tardy et des commerces sous l’Êgide de l’Êconomie sociale et solidaire) sera malheureusement une catastrophe pour les commerçants situĂŠs Ă  proximitĂŠ et les riverains. C’est pourquoi nous avons dĂŠposĂŠ un recours Ă  son encontre devant le tribunal administratif.

PrioritÉ 2

faciliter le stationnement  et les circulations, pour une ville accessible et oxygĂŠnĂŠe Stationner en centre-ville Ă  voiron devient un vĂŠritable calvaire, et les conditions de circulation en ville ne cessent de se dĂŠgrader. C’estlarĂŠalitĂŠĂ laquellesont confrontĂŠslesVoironnaisauquotidien,ainsi quelesvisiteursdepassage.Lebaromètre municipalcommandĂŠrĂŠcemmentparla municipalitĂŠPS/PC/Verts(etďŹ nancĂŠavec nosimpĂ´ts)rĂŠvèlesanssurprisequele stationnement estlapremièreprĂŠoccupation desVoironnais.Alaquestion ÂŤ Qu'est-cequi manqueleplusĂ Voiron ? Âť,22 %des rĂŠponsesspontanĂŠesdecebaromètre concernentlestationnement,etplusde 61 %desvoironnaissedĂŠclarentinsatisfaits del’actiondelamunicipalitĂŠenlamatière. AlorsqueplusdehuitVoironnaissurdix possèdentaumoinsunevoiture(source INSEE),lenombredeplacesde stationnementdisponiblesencentre-ville

06|07

n’acessĂŠdeserĂŠduire.Depuis 2009, ce sont presque 100 places en cĹ“ur de ville qui ont ĂŠtĂŠ supprimĂŠes sans compensation ! ConsĂŠquencedecettepolitiqueautiste ĂŠvidemmentteintĂŠedel’empreintedes ĂŠcologisteslesplusdoctrinaires :mĂŞmeen dehorsdesheuresdepointeoudesjours demarchĂŠ,stationnerĂ Voironestdevenu uncalvairequotidienpourles automobilistes.Lecentre-villeestasphyxiĂŠ parlesvĂŠhiculesquitournentennetrouvant pasdeplacepoursegarer,cequirenforce lesdiďŹƒcultĂŠsdecirculationainsiquela pollutionatmosphĂŠrique.le centre-ville perd en attractivitĂŠ, au proďŹ t des zones commerciales pĂŠriphĂŠriques de l’agglomĂŠration Grenobloise, et les commerces voironnais de proximitĂŠ s’Êteignent peu Ă  peu.

JeSSiCA FortÉ inGÉnieUr PAtriMoniAl

DĂŠsengorger la ville ÂŤ J’appartiens Ă  la catĂŠgorie des nombreux Voironnais qui se rendent chaque jour en voiture dans l’agglomĂŠration grenobloise pour des raisons professionnelles. Depuis quelques annĂŠes, je constate que les conditions de circulation et de stationnement Ă  Voiron se sont considĂŠrablement dĂŠgradĂŠes. Je me retrouve quasi-systĂŠmatiquement dans les embouteillages Ă  l’entrĂŠe de Voiron et le stationnement en centre-ville, lieu oĂš je rĂŠside, est une vĂŠritable galère compte tenu des places supprimĂŠes au fil des mois. Âť

roSAnnA MAZZilli

Corinne Servotte

inFirMière libÉrAle, CADre De SAntÉ

CoMMerÇAnte CheF De CUiSine

Les professionnels en diďŹƒcultĂŠ

Les commerçants en danger

 En tant que professionnelle de santÊ, je suis amenÊe à me dÊplacer rÊgulièrement dans Voiron pour aller à la rencontre des patients. La suppression d’une centaine de places en cœur de ville pÊnalise notre activitÊ, et nous prenons retard sur retard dans nos rendez-vous. C’est un problème qui porte atteinte à la qualitÊ de travail et de vie à Voiron, et le rÊsoudre doit être une prioritÊ des prochaines annÊes. 

 Les difficultÊs de stationnement en centre-ville sont incontestablement un sujet de discussions rÊcurrent de nos clients et des riverains. Beaucoup de commerces ont dÊjà baissÊ le rideau car la clientèle dÊlaisse Voiron oÚ elle ne peut plus stationner. Il faut agir vite et fort, sinon ce sera la mort du centre-ville et du commerce de proximitÊ. 

VOIRON2014 AVEC JULIEN POLAT – LE PROJET


ZooM SUr

ParkinGdescĂŠLestinsĂ€Lyon Un exeMPle Ă  ÉtUDier? Par le passĂŠ, certaines hypothèses de rĂŠalisation d’un parking souterrain en centre-ville de Voiron ont butĂŠ sur des considĂŠrations techniques. De nouvelles mĂŠthodes de construction permettent cependant de rouvrir le dĂŠbat, Ă  l’image du ÂŤ parking des CĂŠlestins Âť Ă  Lyon. Les parkings souterrains de ce type, construits en ÂŤ spirale Âť, ont ĂŠtĂŠ dĂŠveloppĂŠs en permettant une ĂŠdiďŹ cation plus rapide et moins coĂťteuse que les ouvrages traditionnels. En gĂŠrant les problèmes techniques liĂŠs Ă  l’eau, ils permettent de rendre l’espace de surface exploitable pour des amĂŠnagements d’embellissement et de confort. Nous souhaitons ĂŠtudier la faisabilitĂŠ technique et ďŹ nancière d’une telle hypothèse, ainsi que les partenariats envisageables, sous l’Êgide du Pays Voironnais, aďŹ n d’orir une solution de stationnement Ă  long terme en cĹ“ur de ville.

NOS ENgAgEMENtS â€˘â€ˆDÉSENgORgER LA VILLE AUX HEURES DE POINtE : lecontournementroutierdevoiron doitĂŞtrerĂŠalisĂŠ,etlagratuitĂŠdel’autorouteentreGrenobleetvoirondoitĂŞtrenĂŠgociĂŠe. â€˘â€ˆRECRÉER RAPIDEMENt DU StAtIONNEMENt EN CENtRE VILLE : nousproposonsque leterraindel’ex-sernaM(Ă cĂ´tĂŠdelagaresncF)soitamĂŠnagĂŠenespacesde stationnementquiserontutilesĂ ceuxquisouhaitentserendreĂ voironpourconsommer danslescommercesdeproximitĂŠ. â€˘â€ˆNOUS LANCERONS DESâ€ˆĂ‰tUDES POUR LA RÉALISAtION D’UN PARkINg SOUtERRAIN consĂŠquentaucĹ“urducentre-ville,aďŹ nderĂŠsoudrelesdiďŹƒcultĂŠsde stationnementĂ longtermeetpermettrederendredelasurfacesurlemailnotamment, pourcrĂŠerdesespacesdepromenadeetdedĂŠtente.Pourenvisagersereinementl’avenir c’estunesolutiontechniquementpossiblequidoitĂŞtreexplorĂŠe,carĂ l’exceptionduterrain del’ex-SERNAM,lesespacesdisponiblesencĹ“urdevillepourrecrĂŠerdustationnement sontaujourd’huiinexistants.

LE VRAI  bILAN  DE LA  MAJORItĂ‰â€ˆ PS/PC/VERtS‌

Le chire

94

places de stationnement ont ÊtÊ supprimÊes dansle cadredel’opÊrationcœurde villeet400autresseront supprimÊesdansl’avenir, dufaitdeschoixdel’actuelle majoritÊ:

- 150 placesauparking Bazin(parkingdumarchĂŠ)

- 120 placessurlesite ÂŤ Rossignol Âť

- 60 placesàl’angledela rueF.Mitterrand etdubdF.Roosevelt

- 45 placesauparking desTisserands

- 25 placesaucentre culturelMillePas.

nosautres

PROPOSItIONS • DÉneiGer DEMANIèRE EFFICACE lesvoieset espacespublicspour permettredecirculeret d’accÊderauxcommerces entoutesÊcuritÊ.Voironne peutpasdemeurerlarisÊe desesvoisinsenlamatière ! • enviSAGer LA GRATUITÉDES TRANSPORTSPUBLICS pournosainÊs,et ponctuellementlesdemijournÊesdemarchÊ.

• MoDiFier LESRèGLES DUPLU relativesà l’obligationdecrÊationde placesdestationnement danslesnouvelles opÊrationsdeconstructions (actuellementde1,2places parlogementet0,8par logementsocial).Onne peutpascontinuerà aggraverlestationnement chaquefoisqu’unlogement estconstruitàVoiron.

• AMÉliorer L’ACCESSIBILITÉdesvoies etbâtimentspublicspour mieuxtenircomptedes diďŹƒcultĂŠsquotidiennes rencontrĂŠesparles personnesĂ mobilitĂŠ rĂŠduite.L’augmentation dunombredeplacesde stationnementpermettra parexempledemultiplier cellesrĂŠservĂŠesĂ cepublic, pourquilesdĂŠplacements nesontpasfaciles.

la ville ne respectera pas la loi quiluiimposed’êtreaux normesd’accessibilitĂŠpour lespersonnesĂ mobilitĂŠ rĂŠduiteen2015surlesvoiries etdanslesbâtiments recevantdupublic. le maire a choisi de renoncer au droit de prioritĂŠ dontil disposepourl’acquisition duterraindel’ex-SERNAM, auproďŹ td’unamĂŠnageur privĂŠ,alorsquecetteparcelle permettraitlarĂŠalisationde placesdestationnementĂ  proximitĂŠimmĂŠdiatedu centre-ville. le projet de ďŹ n de contournement routier demeureĂ l’Êtatdeprojet lointain.


ZooM SUr

l’AUGMentAtion De lA DÉlinQUAnCe Ă  voiron l’annĂŠe 2012 (chiffres les plus rĂŠcents Ă  notre disposition) a donnĂŠ lieu Ă  une forte augmentation de l’insĂŠcuritĂŠ par rapport Ă  2011, dans les secteurs suivants : •volsavecviolence :+22 % •violencesvolontaires :+19 % •volsdedeuxroues :+75 % •dĂŠgradations :+22 % •cambriolages :+ 60% sur le seul mois de dĂŠcembre. *Source : Chiffres officiels communiquĂŠs par la mairie de Voiron

PrioritÉ 3

RĂŠtablir notre sĂŠcuritĂŠ,  et amĂŠnager un cadre de vie propre et agrĂŠable la sĂŠcuritĂŠ est la première des libertĂŠs. C’estaussiuneconditionindispensable Ă laqualitĂŠdeviedansunevilledetaille moyennetellequeVoiron.Larubriquedes faitsdiversdanslapresselocalele dĂŠmontrepourtant :ladĂŠlinquancefrappe danslescommerces,encentre-villeetdans certainsquartiersdeVoiron.Les annĂŠes 2012et 2013ontdonnĂŠlieuĂ une augmentationconsidĂŠrabledunombrede certainescatĂŠgoriesdedĂŠlitsgraves. il n’y a aucune raison valable Ă  faire preuve de laxisme avec les coupables de dĂŠgradations, de vols, d’actes d’incivilitĂŠ ou de dĂŠlinquance. LafermetĂŠn’exclutpas ledialogue,maiselledoits’exercerdansle cadred’unecoopĂŠrationĂŠtroiteentrele MaireetlesĂŠlusmunicipaux,laPolice Municipale,lesagentsdĂŠdiĂŠsĂ la prĂŠventionenville,etlaPoliceNationale.

DenombreuxVoironnaissontvictimesde cambriolages,d’actesdeviolenceenville, oudedĂŠgradationsquiportentatteinteĂ la qualitĂŠducadredevieauquelchaque citoyenestendroitdeprĂŠtendre.C’est inacceptable.il importe de renouer avec une volontĂŠ municipale farouchement exprimĂŠe pour assurer la sĂŠcuritĂŠ des voironnais, et dĂŠcidĂŠe Ă  y consacrer les moyens nĂŠcessaires. Parailleurs,enpleincĹ“urdeVoiron, plusieurssecteursmalentretenus,sales oumalĂŠclairĂŠs,deviennentdiďŹƒcilement frĂŠquentablesdèslanuittombĂŠe.Ils’agit pourtantd’espacesquipourraientĂŞtre accueillantsdansd’autrescirconstances, situĂŠsĂ proximitĂŠimmĂŠdiatedel’Êglise Saint-Bruno,dumusĂŠeMainssieux oudelagareSNCF,parexemple.

CoMMerÇAnte

RĂŠagir vite! ÂŤ En tant que commerçante, je suis bien placĂŠe pour tĂŠmoigner du climat insupportable de travail auquel nous devons faire face. Les cambriolages et les attaques nous obligent Ă  travailler dans la peur, les assurances ne veulent plus nous couvrir, ou leurs tarifs augmentent fortement. L’insĂŠcuritĂŠ qui s’est accrue au cours des derniers mois n’arrange rien Ă  un contexte ĂŠconomique dĂŠjĂ  difficile. Gagner sa vie dans ces conditions devient compliquĂŠ. Âť

briGitte PAriS,

AlAin blAnCAneAUx

MÉDeCin

DentiSte retrAitÉ

Renouer avec un discours clair

Uneâ€ˆĂŠcologie responsable

 MÊdecin à Voiron depuis 26 ans, j’appartiens à la catÊgorie de ceux qui finissent souvent leur travail tard le soir. À la nuit tombÊe, comme beaucoup, je ne me sens pas en sÊcuritÊ en ville. Ce n’Êtait pas le cas dans le passÊ, et à l’Êvidence la situation ne s’arrange pas. Je souhaite une nouvelle Êquipe municipale qui ne conteste pas cette rÊalitÊ, et qui aura un discours ferme et clair pour lutter contre la dÊlinquance. De plus des tags jonchent les murs, et les patients disent souvent que la ville est nettement moins bien entretenue. 

08|09

lYDiA MoGore,

VOIRON2014 AVEC JULIEN POLAT – LE PROJET

 Il est nÊcessaire, à Voiron, de promouvoir une Êcologie rÊaliste et responsable, qui soit compatible avec notre Êpoque, l’Êconomie et notre mode de vie. J’ai toujours militÊ pour le DÊveloppement Durable, et je continuerai de le dÊfendre. Mais je ne suis pas un  Khmer Vert , et des actes concrets au quotidien seraient prÊfÊrables à toutes les mesures destinÊes à bannir la voiture de la ville qui font que Voiron rÊgresse et se meurt. 


LE VRAI  bILAN  DE LA  MAJORItĂ‰â€ˆ PS/PC/VERtS‌

JÉrôMe robert, SYnDiCAliSte PoliCier

Renforcer les eectifs ÂŤ Comparativement aux communes de mĂŞme catĂŠgorie, Voiron est largement sous-dotĂŠe en effectifs de Police Municipale. Alors que la situation se dĂŠgrade, les effectifs du Commissariat de Police Nationale diminuent eux aussi. On ne peut pas assurer la sĂŠcuritĂŠ sans Hommes pour la faire respecter, et des outils modernes comme la vidĂŠoprotection doivent ĂŞtre dĂŠveloppĂŠs pour les y aider. Âť

Le chire

12 voix

NOS ENgAgEMENtS

Par contre 14, lamajoritĂŠn’a

â€˘â€ˆLA VIDÉO-PROtECtION DOItâ€ˆĂŞtRE DÉPLOYÉE AVEC VOLONtARISME encentre-ville etdansleslieuxrĂŠgulièrementtouchĂŠspardesactesd’incivilitĂŠoudedĂŠlinquance. contrairementĂ lamajoritĂŠmunicipalesortanteauseindelaquellesiègentdesdĂŠtracteurs virulentsdelavidĂŠo-protection,l’ensembledesacteursdevoiron2014soutientsans ambiguĂŻtĂŠl’installationdecamĂŠraspourfavoriserlasĂŠcuritĂŠdesvoironnais.

pasapprouvÊleprojetde vidÊo-protection(votÊgrâce àl’opposition)quiaparla suiteÊtÊpromisaux Voironnaispourlemoisde novembre 2013,maisqui n’a toujours pas vu le jour en fÊvrier 2014 !

â€˘â€ˆLES EffECtIfS DE LA POLICE MUNICIPALE DOIVENtâ€ˆĂŞtRE RENfORCÉS!â€ˆĂ€l’heure actuelle,lenombred’agentsdĂŠdiĂŠsĂ laverbalisationdustationnementestplusimportant quelenombred’agentsquiassurentlasĂŠcuritĂŠdesvoironnais.LaprĂŠsencesurleterrain doitĂŞtreassurĂŠepardesagentssupplĂŠmentaires. â€˘â€ˆCERtAINS SECtEURS DE LA VILLE DOIVENtâ€ˆĂŞtRE MIEUXâ€ˆĂ‰CLAIRÉS entretenusetmis envaleur,aďŹ ndesupprimerceuxquisontpropicesĂ l’insĂŠcuritĂŠenvillepourlesfemmes,les personnesâgĂŠes,lesenfantsetlesvoironnaislesplusfragiles.

PROPOSItIONS Voiron,etqueles moderniserseraitpeut-être prÊfÊrableàenconstruire desnouveaux‌ •reCrÉer DESESPACES VERTSenville,notamment surlesitedesfriches  Rossignol oÚilsdevront êtreprÊvusengrand nombre,etrevÊgÊtaliser lecœurdeville(arbres, espaceseuris‌). • ÉtUDier UNE OPTIMISATIONpossible deseectifsdesagents chargÊsdueurissement etdelapropretÊurbaine, etcrÊerunservice d’eacementdestags.

9 agents de police de moins qu’audĂŠbut del’annĂŠeprĂŠcĂŠdente(4 agentstitulaireset5adjoints desĂŠcuritĂŠ)sansquele maireousamajoritĂŠnese soientmobilisĂŠspour endiguercettechutedes eectifs !

nosautres

• enGAGer UNVASTE PLANDERÉNOVATION de l’HabitatdÊjàexistant,au traversnotammentdu renforcementdel’isolation etd’unemodernisationdes Ênergies.Ilestpossiblede fairedesÊconomies importantestouten respectantmieux l’environnement.L’argent investipourmoderniserun logementpeutêtrerÊcupÊrÊ intÊgralementen5à7ans parl’allÊgementdesfactures d’ÊlectricitÊ !C’estaussiun bonmoyendecrÊerde l’emploilocalnon dÊlocalisable.Rappelonsnousqueplusde860 logementssont actuellementvacantsà

LecommissariatdeVoiron entamel’annÊe2014avec

• ACCoMPAGner FINANCIèREMENT les commercesquisouhaitent s’ÊquiperenmatĂŠrielde protection(camĂŠras-vidĂŠo, rideauxmĂŠtalliques‌)Ă  traverslacrĂŠationd’une subventionspĂŠciďŹ queselon desmodalitĂŠsĂ dĂŠďŹ nir, commecelaestdĂŠjĂ  dĂŠveloppĂŠĂ Grenoblepar exemple. • Se MobiliSer FORTEMENTpourendiguer ladiminutiondeseectifs ducommissariatdeVoiron (-9agentsentre 2013 et 2014).

L’union des commerçants a ĂŠtĂŠâ€ˆcontrainte des’attacher lesservicesd’unesociĂŠtĂŠ privĂŠeaumoisde dĂŠcembre 2013,aďŹ nque deuxagentspuissent patrouillerenvillepourfaire delaprĂŠventionetprotĂŠger lescommerces! L’absence d’entretien de certainssecteursdelaville (lelongdesArcadesoule passagederrièrel’Êglise Saint-Brunoparexemple) engendreunedĂŠgradation ducadredevie.Comptezles jardinièresquiserventde poubelleouderĂŠceptacleaux dĂŠjectionscanines!


MiChAel De JAhAM, CADre ADMiniStrAtiF, AnCien viCe-PrÉSiDent DU SAMU SoCiAl De Grenoble

Remettre l’humain au cĹ“ur de nos politiques ÂŤ On ne peut pas conduire de politique de solidaritĂŠ sans placer l’humain au cĹ“ur de toutes nos prĂŠoccupations. Notre sociĂŠtĂŠ est souvent très dure pour ceux qui sont victimes d’accidents de la vie, et la solidaritĂŠ est notre devoir. Pendant plus de 10 ans chef d'ĂŠquipe bĂŠnĂŠvole au SAMU Social de Grenoble, je sais que personne n'est Ă  l'abri de la prĂŠcaritĂŠ. Mais la solidaritĂŠ ne signifie pas l’assistanat. Si la collectivitĂŠ doit garantir les conditions de la dignitĂŠ humaine, elle doit avant tout aider ceux qui sont prĂŞts Ă  consentir les efforts nĂŠcessaires. Chaque citoyen doit ainsi pouvoir ĂŞtre accompagnĂŠ en fonction de son mĂŠrite et de ses diffĂŠrences, certainement pas en fonction de ses origines. Âť

PrioritÉ 4

Solidaires pour grandir, s’Êpanouir, bien vieillir la solidaritĂŠ est une vertu essentielle de la vie en sociĂŠtĂŠ, et nul ne peut en revendiquer le monopole. Alorsquela FrancetraversedepuisdesannĂŠesunecrise particulièrementĂŠprouvantepournombre deceuxquinousentourent,nousavons ledevoird’êtreattentifsauxplusfragiles, etĂ ceuxquisontfrappĂŠspardesaccidents delavie. la solidaritĂŠ ne soit cependant pas ĂŞtre confondue avec l’assistanat. Ets’ilestutile quelasociĂŠtĂŠsemobilisepour accompagnerceuxquienontbesoinvers leretourĂ l’autonomie,personnenedoit pouvoirenabuserpourvivreauxdĂŠpens deceuxquitravaillentetpaientdesimpĂ´ts : n’oublionspasquetouteslesaides

redistribuÊesparlescollectivitÊssontle fruitdeseortsconsentispard’autres ! la ville doit Êgalement veiller à ce que chaque gÊnÊration puisse s’Êpanouir dans les meilleures conditions. Lestrès jeunesenfantsdoiventpouvoirêtre accueilliscommelesouhaitentleursparents, lajeunessedoitpouvoirs’Êduqueret accÊdersereinementàl’autonomiedel’âge adulte.NosaÎnÊsdoiventrecueillirune attentiontouteparticulière carilssontplus fragilesettouteslesfamillessont concernÊesparlesproblèmesliÊsaugrand âge.LacrÊationd’unlienintergÊnÊrationnel fortdoitpouvoirpermettredeconcilier l’Ênergiedelajeunesseetlaforcede l’expÊrience.

ZooM SUr

OUIâ€ˆĂ â€ˆLA SOLIDARItÉ, MAIS NON Ă â€ˆL’ASSIStANAt :  APPLIqUER LA LOgIqUE DES DROItS Et DES DEVOIRS PersonnenedoitjamaisoublierquelorsquelacollectivitĂŠaideunepersonneen diďŹƒcultĂŠtemporaireoudurable,l’argentredistribuĂŠesttoujourslefruitdesimpĂ´ts descontribuablesquitravaillentetconsententdessacriďŹ cespours’enacquitter. UnesociĂŠtĂŠnepeutfonctionnerdurablementavecdesDroitsquesiilyadesDevoirs. LesaidesdelavilledoiventpouvoirĂŞtreadossĂŠesĂ unservicerenduauxVoironnais enretour.NousproposonsainsiquelesaidessocialesdelavillesoientconditionnĂŠes Ă quelquesheuresdeserviced’intĂŠrĂŞtgĂŠnĂŠralencontrepartie :aideauxdevoirsdes jeunesenfantsaprèslesheuresd’Êcole,accompagnementdepersonnesâgĂŠesdans leurspetitsachatsauprèsdescommerces,aideĂ l’eacementdestagssurlesmurs delaville,aideĂ l’arrachagedesmauvaisesherbesquiprolifèrentaprèsl’interdiction d’usagedespesticides,etc‌ToutlemondepeutcontribuerselonsesfacultĂŠsetsa situation.C’estaussilemoyenderappelerquechacunpeuttoujoursĂŞtreutileĂ autrui lorsquel’exclusionsocialeconduitĂ faireperdrel’estimedesoi.

10|11

VOIRON2014 AVEC JULIEN POLAT – LE PROJET

AlYne Motte, viCe-PrÉSiDente DU PAYS voironnAiS, ConSeillère MUniCiPAle

Passer des discours  Ă â€ˆl’action ÂŤ Les Voironnais sont lassĂŠs des grands discours, et nous avons aujourd’hui besoin d’actes concrets. La municipalitĂŠ sortante a beaucoup parlĂŠ de ÂŤ social Âť, mais beaucoup de situations nous montrent que le nombre de gens dĂŠlaissĂŠs n’a pas diminuĂŠ ! En ce qui concerne nos aĂŽnĂŠs particulièrement, nombre d’entre eux sont dans des situations très prĂŠcaires et sont complètement ignorĂŠs. Nous considĂŠrons que permettre de bien vieillir Ă  Voiron doit ĂŞtre une prioritĂŠ. Il faut respecter ceux qui ont construit la ville dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Âť


ChoKri bADreDDine, ProFeSSionnel De l’ÉDUCAtion

La jeunesse, notre avenir ÂŤ La jeunesse incarne l’avenir de Voiron. Il est donc nĂŠcessaire de lui offrir les meilleures conditions d’Êducation, d’Êpanouissement et de divertissement. Une sociĂŠtĂŠ qui n’accorde pas d’attention Ă  sa jeunesse est une sociĂŠtĂŠ qui se meurt. Père de 4 enfants en bas âge, j’ai mesurĂŠ les consĂŠquences dĂŠlicates de la mauvaise dĂŠcision qui a consistĂŠ Ă  adopter la rĂŠforme des rythmes scolaires dans la prĂŠcipitation et sans concertation pour des raisons idĂŠologiques et politiques. Il faut agir avec davantage de rĂŠflexion, de prudence, et surtout de dialogue. Un partenariat constructif entre la ville, les familles et les acteurs de l’Êducation est la clĂŠ de la rĂŠussite. Âť

1

â€˘â€ˆIL NE DOIt PAS Y AVOIR DE DROIt SANS DEVOIR. ainsi,touteaideapportĂŠeparlaville devraĂŞtreassortied’unecontrepartie,parunservicerenduĂ lacollectivitĂŠ.chacunpeut toujoursĂŞtreutileĂ autrui,enfonctiondesescompĂŠtencesetdesescentresd’intĂŠrĂŞt.ilest normalquelesaidespubliquessoientconditionnĂŠesĂ unserviceenretour. â€˘â€ˆDANS LES ANNÉESâ€ˆĂ â€ˆVENIR L’ENJEU DU VIEILLISSEMENt DE LA POPULAtION sera absolumentessentiel.nousdevonsaccompagnernosaĂŽnĂŠspourleurpermettredeÂŤ bien vieillir àvoiron.celasupposeunaccompagnementpersonnalisĂŠdessituationsdiďŹƒciles,et unrenforcementdel’ored’hĂŠbergementetdesservicesadaptĂŠs,quisontinsuďŹƒsants.Pour cefaire,unadjointseraexclusivementconsacrĂŠĂ cetenjeu. â€˘â€ˆIL fAUt AIDER LES JEUNESâ€ˆĂ ďŹ nancerleurpermisdeconduire carc’estsouventla conditionnĂŠcessaireĂ lamobilitĂŠetĂ l’obtentiond’unemploi.demĂŞme,autraversd’un ÂŤ contratMunicipalĂŠtudiant Âťlavillepourraitaccompagnerceuxquiontbesoind’êtreaidĂŠs dansleďŹ nancementd’uneformation.Parcequecesontdesinvestissementsutileset pĂŠrennesquipermettentl’autonomie,lavillepourraaccompagnerďŹ nancièrementles demandeursenĂŠchangedequelquesheuresdeservicesrendus :aideauxdevoirsdesjeunes ĂŠcoliers,accompagnementdepersonnesâgĂŠes,participationĂ lapropretĂŠpublique‌

nosautres

PROPOSItIONS

• DÉveloPPer DES LOGEMENTSPRIVÉSde typeÂŤ sĂŠnioriales Âťpour rĂŠpondreĂ desbesoins spĂŠciďŹ quesliĂŠsĂ l’âge. Assurerenparallèleun accompagnementdes personnesâgĂŠesrecensĂŠes commevivantseulesquien

fontlademande,etlutter contreleurisolement.

personnesdĂŠpendantes poursoulagerlesfamilles.

• DÉveloPPer LES SERVICES quipermettentde favoriserlemaintienà domicile :TÊlÊalarmeencas d’urgence,portagederepas àdomicile‌Nous souhaitonsaussimettreen œuvredespetitsgestes concretsquifavorisentles rencontresetlesÊchanges : colisdeNoÍloertsaux aÎnÊsetconfectionnÊspar lescommerceslocaux,repas defêtepourlesaÎnÊs‌

• FAvoriSer L’ACCESSION àLAPROPRIÉTÉpourceux quitravaillentavecdes salairesmodestes,carceux quiaccomplissentdes eortsdoiventêtreaidÊsà acheterleurlogement, plutôtquedepayertoute leurvieunloyerparfois ÊlevÊ.

• DÉveloPPer UNE STRUCTURED’ACCUEILde jourdestinÊeàaccueillirles

Le chire

0 place

NOS ENgAgEMENtS

• AUGMenter L’OFFRE D’ACCUEILpourlapetite enfanceencrĂŠant notammentdenouvelles placesdecrèchesetde halte-garderieen concertationavecles parentsaďŹ nquechaque famillepuissetrouverune solutionadaptĂŠe.

LE VRAI  bILAN  DE LA  MAJORItĂ‰â€ˆ PS/PC/VERtS‌

• APPliQUer LESERVICE MINIMUMD’ACCUEILdans lesÊcolesdelavillepour donnerunesolutionde gardeauxparentslesjours degrève.

en crèche crÊÊe en l’espace de 6 ans malgrÊ l’engagementprisparle Mairesortantdurantla campagnede2008.Dece fait,seuls62 % des besoins sont satisfaits! (source:DLdu7 juin2013) • Diminution des subventions attribuÊes auFoyerLogementPierre Blancheetàl’EHPADLa Tourmaline,engendrantune augmentationdesloyerspour lesrÊsidentsetlesfamilles. • Mise en place de la rÊforme des rythmes scolaires dèslarentrÊe deseptembre 2013,dans la prÊcipitation et sans rÊelle concertation avecles famillesetlesacteurs del’Êducation, occasionnant des dÊpenses supplÊmentaires d’un montant de

362 000 â‚Ź

cetteannĂŠe. • Fermeture partielle de 3 centres de loisirs de proximitĂŠ : MosaĂŻque,RenĂŠ PayotetJulesFerry. • Suppression de 2 postes permanentsd’animateurs jeunesse,remplacĂŠspardes emploisaidĂŠsplusprĂŠcaires. oĂš est la prioritĂŠ aďŹƒchĂŠe pour l’Éducation?


PrioritÉ 5

Une gestion exemplaire, sans augmenter les impĂ´ts, pour investir sereinement dans l’avenir LesimpĂ´tslocaux,Taxed’HabitationetTaxe Foncière,s’ajoutentdouloureusementĂ la longuelistedesimpĂ´tsdiversdĂŠjĂ  supportĂŠsparlesmĂŠnages,ainsiqu’aux taxesnouvellesausujetdesquellesl’Etat semblefairepreuved’uneimaginationsans borne. les ĂŠlus de la majoritĂŠ municipale appliquent Ă  la lettre la politique ďŹ scale des dirigeants nationaux qu’ils soutiennent ; personne n’y ĂŠchappe, pas mĂŞme les classes moyennes ou les retraitĂŠs modestes ! LeniveaudeďŹ scalitĂŠimposĂŠaux contribuablesdevientinsupportable,au pointqu’onenďŹ nitparsedemandersiles ĂŠlusquivotentcesimpĂ´tsontencore conscienceque les contribuables doivent s’en acquitter par le fruit de leur travail ! AVoiron,lemalaiseďŹ scalportebienson nompuisqu’enl’espacede6ans,laTaxe d’HabitationaaugmentĂŠdeplusde17 %,la taxefoncièreaaugmentĂŠdeplusde22 %, etunetaxesupplĂŠmentairequis’appliqueĂ 

touslesmĂŠnagesaĂŠtĂŠvotĂŠeparlePays Voironnaisen2010.Globalement, les recettes ďŹ scales de la ville ont augmentĂŠ de 19 % depuis 2009, alors que le nombre d’habitants (donc de contribuables) a diminuĂŠ fortement (-821 habitants). Ceci sanscompterlapressionďŹ scalequi s’appliqueaussisurlescommerceset entreprisesdeproximitĂŠ,avecuneexplosion delaCotisationFoncièredesEntreprises prĂŠlevĂŠeparlePaysVoironnaisqui atteignaitjusqu’à500 %l’annĂŠedernière ! Pour nous, les choses sont claires : cette situation ne peut plus durer ! nous avons besoin de renouer avec une responsabilitĂŠ ferme dans la gestion de l’argent public, une vigilance de tous les instants, et la conviction que les ressources d’une ville doivent ĂŞtre gĂŠrĂŠes avec le mĂŞme bon-sens que celles d’une famille ! Unegestionplusrespectueusedel’argent desVoironnaisestpossible.C’estpourla mettreenĹ“uvrequenousnousmobilisons.

YveS AllArDin, ConSeiller MUniCiPAl

Assainir lesâ€ˆďŹ nances ÂŤ J'ai ĂŠtĂŠ ĂŠlu pour la première fois Ă  Voiron en 1983. Adjoint au maire Philippe Vial pendant deux mandats en parallèle d'une carrière professionnelle dans le secteur bancaire, j'ai ĂŠtĂŠ un tĂŠmoin privilĂŠgiĂŠ de la dĂŠgradation financière de la ville depuis 6 ans. Les charges de fonctionnement ont considĂŠrablement augmentĂŠ alors que dans le mĂŞme temps l'investissement diminuait de près de la moitiĂŠ. En renouant avec une attention de tous les instants il sera possible de faire des ĂŠconomies sans dĂŠgrader la qualitĂŠ du service public tout en investissant davantage pour prĂŠparer l'avenir. Âť

MArtine ChASSon, retrAitÉe

Halte aux hausses d’impĂ´ts ÂŤ Contrairement Ă  leur engagement ĂŠlectoral de 2008, le maire sortant et sa majoritĂŠ ont votĂŠ une hausse des impĂ´ts pendant leur mandat. Compte tenu de la situation ĂŠconomique du pays et du pouvoir d’achat des Voironnais en berne, c’est absolument inacceptable. Je n’envisage pas un seul instant de prendre part Ă  une politique de la ville qui dĂŠciderait d’augmenter les impĂ´ts. Trop c’est trop. La poche du contribuable n’est pas extensible, et le matraquage fiscal a trop durĂŠ ! Âť

12|13

VOIRON2014 AVEC JULIEN POLAT – LE PROJET


ZooM SUr lA MUniCiPAlitÉ SortAnte voUDrAit AloUrDir DAvAntAGe lA PreSSion FiSCAle ! L’adjointdĂŠlĂŠguĂŠĂ lacitoyennetĂŠetĂ l'intercommunalitĂŠdĂŠclarait danslescolonnesduDauphinĂŠLibĂŠrĂŠdu24 novembre2010 : ÂŤ J'aurais souhaitĂŠ qu'on puisse aller plus loin en termes de prĂŠlèvement fiscal Âť. PlusrĂŠcemmentencore,le3 octobre2013,c'ĂŠtaitautour du1er adjointauxďŹ nances,des'exprimerdanslescolonnesduDL : ÂŤ Des abattements [occasionnant des rĂŠductions d’impĂ´ts locaux] avaient ĂŠtĂŠ votĂŠs dans les annĂŠes quatre-vingt et n’ont jamais ĂŠtĂŠ remis en question. Ce qui correspond Ă  près d’un million d’euros de recette en moins pour la Ville. Il faudra probablement avoir un dĂŠbat sur cette question dans les annĂŠes Ă  venir Âť

LE VRAI  bILAN  DE LA  MAJORItĂ‰â€ˆ PS/PC/VERtS‌

Le chire

23,43 %

NOS ENgAgEMENtS â€˘â€ˆNOUS N’AUgMENtERONS PAS LES IMPĂ´tS LOCAUX, carĂ lavilledevoironcommeau Paysvoironnais,leslimitesdel’acceptableontdĂŠjĂ ĂŠtĂŠlargementdĂŠpassĂŠesenmatièrede ďŹ scalitĂŠ.nousrendronsdescomptesprĂŠcischaqueannĂŠeĂ cesujet. â€˘â€ˆNOUS fERONS LA CHASSE AUX gASPILLAgES duquotidienquiconstituentunesource d’ÊconomieconsidĂŠrablepourlaville.Lesvoironnaissontendroitd’exigerdescomptessur lamanièredontestgĂŠrĂŠlefruitdeleursimpĂ´ts.unexamenattentifdubudgetrĂŠvèlede nombreusesdĂŠpensesinutilesousuperuesquipeuventdisparaitrentsansdĂŠgraderla qualitĂŠduservicepublicnilesconditionsdetravaildesagentsmunicipaux. â€˘â€ˆNOUS RÉDUIRONS LES CHARgES DE fONCtIONNEMENt delavilleavecunadjointqui seconsacreraessentiellementĂ cetenjeuprioritaire.Lagestionrigoureused’unbudget nĂŠcessiteuneattentionpermanente,etdoitdemeureraucĹ“urdel’actionmunicipale.

d’augmentation de la taxe foncière et17,16 % d’augmentation de la taxe d’habitation, entre 2008 et 2013,aumÊprisdela promesseÊlectoraledumaire sortant. LesbudgetsprimitifsvotÊs parlamajoritÊmunicipale entre 2009et 2014laissent apparaitre:

14 % d’augmentation des dÊpensesdefonctionnement (lesdÊpensesduquotidien).

nosautres

PROPOSItIONS • PoUrSUivre l’eortde mutualisationdesservices demanièreraisonnĂŠeaďŹ nde rĂŠaliserdesĂŠconomies. • enviSAGer davantagede partenariatsentrelepublic etleprivĂŠaďŹ ndemobiliser denouvellesressources d’investissement.

• PrivilÉGier les Êconomiesd’Ênergiepour rÊduirelesconsommations delaville,tantencequi concernelebâtiquele parcdevÊhicules. • Mettre untermeàla pratiquemenÊeparla municipalitÊsortante consistantàvendrele

47 % de baisse des patrimoinecommunalpour ĂŠquilibrerlebudget,cequi conduitĂ l’appauvrissement delacommune. • AUGMenter lebudget investissementdelaville quiaĂŠtĂŠpratiquement divisĂŠpar2en6ansaďŹ n deprĂŠparersereinement l’avenir.

dÊpensesd’investissement (lesnouveauxÊquipements etlaprÊparationdel’avenir).

21 % d’augmentation desfraisdepersonnel.

22 % d ‘augmentation derecettesďŹ scales. 4629706 â‚Ź de

brUno SArrAt CADre De l’inDUStrie

tenir compte des rĂŠalitĂŠs ÂŤ J’achèverai bientĂ´t une carrière professionnelle accomplie pendant 43 ans dans l’entreprise, avec notamment des ĂŠchanges Ă  l’international. Comme tous ceux qui sont dans cette situation, je suis souvent surpris et inquiet de voir que l’argent public paraĂŽt parfois gĂŠrĂŠ avec moins de rigueur que les ressources d’un mĂŠnage ou d’une entreprise. Le Service Public a ĂŠvidemment ses spĂŠcificitĂŠs, mais il est ĂŠgalement nĂŠcessaire de nous adapter aux rĂŠalitĂŠs ĂŠconomiques du monde qui nous entoure. Âť

patrimoine vendu surla durĂŠedumandatpour bouclerlebudgetcommunal.


AnDrÉ GAl ConSeiller MUniCiPAl

Voiron ville sportive ÂŤ Ceux qui connaissent ma passion du sport savent que je ne conçois pas mes week-end ailleurs qu’autour des terrains de compĂŠtition ou de loisirs. Voiron doit pouvoir conserver la grande diversitĂŠ d’activitĂŠs qui est proposĂŠe Ă  ses habitants, et nous devrons accompagner les clubs pour savoir ce dont ils ont besoin Ă  l’avenir, et pour qu’au moins un grand club Voironnais renoue avec le haut-niveau de compĂŠtition.Âť

Vie culturelle, associative, sportive et animation de la ville Lesportetlacultureconstituentlesdeux piliersdesactivitĂŠsd’Êpanouissement,de divertissement etdeloisirsenville.Voiron estrichedeplusde300associations,qui rassemblent prèsde10 000passionnĂŠs d’activitĂŠsdiverses,adaptĂŠes auxpossibilitĂŠs etauxcentresd’intĂŠrĂŞtdechacun.

Pourtant,notrecommunen’Êchappepasau sentimentdiusquelespossibilitĂŠsdes’y divertirsontinsuďŹƒsantes.UnÂŤ microtrottoir ÂťrĂŠcemmentrĂŠalisĂŠparleDauphinĂŠ LibĂŠrĂŠlaissaitapparaĂŽtredesattentesfortesen animations, notammentĂ destinationdes jeunes,quipermettraientd’Êviterqueces derniersnesoient obligĂŠsdeserendreĂ  Grenoblepourseretrouver ensoirĂŠe.

NOS ENgAgEMENtS â€˘â€ˆLE tISSU ASSOCIAtIf JOUE UN RĂ´LE ESSENtIEL danslaviesportive,culturelleetsocialede Voiron.LavilledoitdoncaccompagnerĂŠtroitementlesassociations, etpasseulementsurleplan ďŹ nancier.ElledoitpouvoirlesĂŠpaulersurleplanadministratif,techniqueetjuridique. â€˘â€ˆUNE gRANDE CONCERtAtION DEVRAâ€ˆĂŞtRE ENgAgÉE aveclesclubssportifspourdĂŠďŹ nirles ĂŠquipementsquidoiventĂŞtrerĂŠalisĂŠsourĂŠnovĂŠsenprioritĂŠ. â€˘â€ˆLA POLItIqUE CULtURELLE DE LA VILLE doitĂŞtretournĂŠerĂŠsolumentverslegrandpublic. Noussommespartisansd’unecultureaccessibleĂ tous.TouteslesfestivitĂŠsetanimations culturellesquiattirentlesVoironnaisserontĂŠvidemmentmaintenues. â€˘â€ˆNOUS SOUHAItONS DÉVELOPPER UN COMPLEXE dedivertissementetdeloisirsquiserait portĂŠparuninvestisseurprivĂŠaďŹ nd’accueillirdesactivitĂŠsludiquesdiverses(bowling,jeux d’arcade‌)quipourrontpermettredesedivertirĂ Voiron,notammentlesoir,sanssedĂŠplacer jusqu’àGrenoble,surunlieuquineporterapasatteinteĂ latranquillitĂŠduvoisinage.

LE VRAI  bILAN  DE LA  MAJORItĂ‰â€ˆ PS/PC/VERtS • Des eurons de notre patrimoine architectural et historique tombent en dĂŠsuĂŠtude et se dĂŠgradent. L’ancienneBanquedeFrance, frappĂŠeparunimportantdĂŠgât deseauxilyaplusieursannĂŠes, n’atoujourspasĂŠtĂŠrĂŠparĂŠe!Il fautluiredonneruneplacedans Voiron,toutcommelechâteau deMillePasoulemusĂŠe Mainssieux‌ • voiron manque cruellement d’animations en week-endet ensoirĂŠequisoient susceptiblesdefairevivrela villeetderetenirceuxqui souhaitentsedivertir.Surce plan,beaucoupd’attentes, exprimĂŠesnotammentparla jeunesse,n’ontpasĂŠtĂŠ entendues. • l’essentiel des animations sportives et culturelles qui font vivre voiron sontportĂŠespar desassociationsqu’ilconvient defĂŠliciter.Parmiles manifestationsportĂŠesparla municipalitĂŠ,laplupart existaientavant2008etn’ont ĂŠtĂŠquereconduites.

â€˘â€ˆNOUS NE SOUHAItONS PAS fAIRE DISPARAĂŽtRE lesinstancesdeconcertationquiontĂŠtĂŠ crĂŠĂŠescesdernièresannĂŠes(Conseildessages,Conseilsdequartiers‌),maisnoussouhaitons amĂŠliorerleureďŹƒcacitĂŠenconcertationavecleursmembrespourfavoriserundialoguepermanent entrelavilleetlesadministrĂŠs. DolorèS ZAMbon

niColAS tAMborini

reSPonSAble ADMiniStrAtive DAnS l’inDUStrie

SAlAriÉ bAnCAire

Une culture pour tous ÂŤ PassionnĂŠe de culture depuis toujours, spectatrice assidue des spectacles et animations accessibles aux Voironnais, je regrette que trop peu de monde assiste Ă  ces reprĂŠsentations de qualitĂŠ. Il importera dans les annĂŠes Ă  venir de diversifier l’offre pour ĂŠlargir les publics. Âť

14

VOIRON2014 AVEC JULIEN POLAT – LE PROJET

L’identitĂŠâ€ˆde Voiron ÂŤ Le dynamisme sportif et culturel de Voiron lui permet de rayonner bien audelĂ  de son territoire. C’est un ĂŠlĂŠment essentiel pour conserver notre indĂŠpendance par rapport Ă  Grenoble. Sans les associations sportives et culturelles, nous serions dĂŠfinitivement relĂŠguĂŠs au rang de citĂŠ dortoir ! Âť


Nouvel hĂ´pital, friche Rossignol, quartiers baltiss et brunetière des enjeux d’avenir !

LE VRAI  bILAN  DE LA  MAJORItĂ‰â€ˆ PS/PC/VERtS‌

Le chire NOS ENgAgEMENtS â€˘â€ˆNOUS NOUS bAttRONSâ€ˆĂ‰VIDEMMENt pourlarĂŠalisationdunouvelhĂ´pitalĂ Voironqui estuneprioritĂŠ.C’estuneabsoluenĂŠcessitĂŠpourlasantĂŠpublique.IlestnĂŠcessairedeporterce dossieravecuneĂŠnergieplusconvaincanteauprèsdel’État.C’estunenjeudeportĂŠe dĂŠpartementalequidoitmobiliserau-delĂ denotreseulecommune.LeMairesortantavait promisen2008quel’hĂ´pitalseraitrĂŠalisĂŠdanslecourantdesonmandat:iln’enesttoujours rien,etnousensommesmalheureusementloin‌Rappelonsquedegraveserreursdelavilleet duPaysVoironnaisontconduitĂ l’annulationdesDĂŠclarationsd’UtilitĂŠPubliqueetduPermisde construire,etontconsidĂŠrablementaggravĂŠleretarddĂŠjĂ importantquenoussubissons! LaqualitĂŠtechniquedudossierĂŠtabliparl’administrationetsoncaractèreindispensablene peuventpasĂŞtreremisencause,maislesĂŠlusVoironnaissontaujourd’huipolitiquement incapablesdefaireensortequeleurparolesoitentendueau-delĂ duPaysVoironnais:c’estla causepremièredecetĂŠchec.

rien ! le dossier de nouvel hôpital est enlisÊ; rossignol est toujours à l’Êtat de friche; on parle beaucoup de brunetière et baltiss mais les travaux sont loin d’avoir commencÊ! Au-delà des discours et des supposÊes concertations qui meublent du vide, depuis 6 ans sur le terrain rien n’a bougÊ!

â€˘â€ˆNOUS REMEttRONSâ€ˆĂ â€ˆPLAt LE PROJEt D’AMÉNAgEMENt delafricheRossignolquidoit ĂŞtrecomplètementredĂŠďŹ nidansunelogiquedevasteconcertationaveclesriverainsetles Voironnaisdansleurensemble.Ilnefautpasfairel’erreurd’unedensitĂŠdeconstructiontrop importantequiporteraitatteinteĂ laqualitĂŠdevieĂ moyenetlongterme.Ilestfondamentald’y dĂŠvelopperdesespacesdeverdureetdesĂŠquipementspublicsquidonnerontdelavieauquartier. â€˘â€ˆLA REStRUCtURAtION DU gRAND bRUNEtIèRE Et DE bALtISS aprisunmauvais dĂŠpart.Alorsque32 Mâ‚ŹdoiventĂŞtreengagĂŠsdanslesannĂŠesĂ venirsurcesdeuxquartierspar lescollectivitĂŠsetlesbailleurs,unequestionfondamentalen’apasĂŠtĂŠposĂŠe:ÂŤ Quesouhaitent rĂŠellementleshabitants? Âť.IlestnĂŠcessairederediscuterd’abordavecceuxquihabitentle quartierpourquecettesommeconsidĂŠrablerĂŠpondeauxvraiesprioritĂŠs:favoriserl’emploi, amĂŠliorerl’isolationpourdiminuerleschargeslocatives,etdonnerdesgarantiessurlanonaugmentationdesloyersĂ l’issuedestravaux.IlimporteraaussidenepasnĂŠgligerlesautres quartiersquinesontaujourd’huipasconcernĂŠsparcesprojetsderestructuration:leFaton etleColombierparexemple,nedoiventpasĂŞtreoubliĂŠsetontĂŠgalementdroitĂ l’amĂŠlioration deleurhabitat! â€˘â€ˆUN VÉRItAbLE tRAVAIL DE fOND devraĂŞtreengagĂŠsurl’embellissementdecertains secteursdelavillequisontvictimesplusqued’autresd’unvieillissementapparentquiporte atteinteĂ leurimageetpĂŠnaliselaqualitĂŠdeviedeleursriverains.IlseraainsinĂŠcessaire d’engagerdesĂŠchangessoutenusavecleshabitantsetriverainsdessecteursPaviot,Sermorens etrueGrande,pourconvenirdeprojetsĂ moyenetlongtermes.

JoSette CoUtUrier ConSeillère MUniCiPAle

Respecter tous nos quartiers ÂŤ Dans les quartiers l’Êcoute et la proximitĂŠ au quotidien sont indispensables. Il ne suffit pas de faire des promesses au moment des ĂŠlections : les ĂŠlus doivent ĂŞtre jugĂŠs sur des rĂŠsultats. Ă€ Brunetière et Baltiss, on mesure bien que les dĂŠceptions sont grandes. Nous souhaitons nous consacrer Ă  la rĂŠnovation de ces quartiers en rouvrant un dialogue avec les habitants qui ne soit pas une parodie de concertation. Le respect est essentiel ! Âť

hAKiM AMroUn ChirUrGien AU Centre hoSPitAlier De voiron

L’hĂ´pital: une prioritĂŠ ÂŤ En tant que chirurgien, je passe mes journĂŠes Ă  l’hĂ´pital‌ et bien souvent mes nuits ! Je sais parfaitement les difficultĂŠs auxquelles nous sommes confrontĂŠs au quotidien, le vieillissement de l’infrastructure, et les efforts fournis par l’ensemble du personnel pour maintenir la qualitĂŠ des soins dans ces conditions. Je connais bien Julien POLAT et nombre de ceux qui l’entourent dans son ĂŠquipe. J’ai la conviction qu’ils auraient dĂŠjĂ  pu permettre Ă  ce projet de voir le jour, car leur ĂŠnergie et la force de leurs convictions sont remarquables. C’est la raison pour laquelle je suis Ă  leurs cĂ´tĂŠs et leur fais confiance. Âť

15


Rejoignez Julien PolAt etVOIRON2014 ! Julien PolAt JesuisdiplĂ´mĂŠdeSciencesPoet del’ÉcoleSupĂŠrieurede CommercedeGrenoble.DĂŠsireux deconstruiremonavenirfamilial etprofessionnelĂ VoironoĂš j’habiteĂ proximitĂŠduGrand Angle,jesouhaiteĂŠtablirune relationdeconďŹ ancedurableavecmesconcitoyenset jemesuisengagĂŠdanslavielocaleaveclavolontĂŠde bâtiruneactiondansladurĂŠe. Surleplanprofessionnel,jetravailleentantqueCadre Administratifd’unecommuneduPaysVoironnais,en ĂŠtroiterelationavecdesĂŠlusmunicipaux,pour participeraudĂŠveloppementduterritoire.,Jedispose Ă cetitred’unesolideconnaissancedescollectivitĂŠs publiques,deleursrouages,deleurfonctionnement, etdesdossiersimportantsdelavilledeVoiron etduPaysVoironnais. Petit-ďŹ lsdedeuxgrands-pèresmineursdefond,jesuis attachĂŠausensdutravailetdel’eort.Jesouhaite dĂŠfendrelalibertĂŠd’agiretd’entreprendre,ainsiquela rĂŠussiteparlemĂŠrite.Jecroisqu’unesociĂŠtĂŠestsaine lorsquechacunpeutyapportersacontributionetsa partderichesse,cequiconduitĂ encouragerun systèmedesolidaritĂŠquivientenaideĂ ceuxquisont danslebesoin,maisquinepermetpasqu’onenproďŹ te durablementdansunelogiqued’assistanat.Jesuis profondĂŠmentconvaincuquelamissiondespouvoirs publicsdoitlesconduireĂ intervenirpourprotĂŠgerles citoyensenluttantvigoureusementcontrel’insĂŠcuritĂŠ, etpourleurdonnerlesoutilsd’unĂŠpanouissement personneletprofessionnel.Chacundemeurepour autantprofondĂŠmentmaĂŽtredesondestin,etnulne doittoutattendredelacollectivitĂŠsansassumerses propresresponsabilitĂŠs. JemiliteenďŹ npourplusdetransparenceet d’exemplaritĂŠ,aďŹ nderenouerunliendeconďŹ ance entrelescitoyensetleursĂŠlus.

Nepasjetersurlavoiepublique–ImprimĂŠavecdesencresvĂŠgĂŠtalesparunimprimeurcertiďŹ ĂŠImprimVert

Un projet des voironnais, pour voiron ! LadĂŠmarchedeÂŤ Voiron2014 ÂťaĂŠtĂŠinitiĂŠeaumoisde septembre 2012,soitplusde18moisavantl’Êlectionmunicipale, aďŹ ndedonnerdutempsĂ l’examendesgrandsdossiersetĂ la rÊexionnĂŠcessaireĂ larĂŠalisationd’unprojetcrĂŠdiblepour Voiron.Uncollectifs’estconstituĂŠ,fondĂŠsurleconstat communqu’ilĂŠtaitnĂŠcessairederedonnerdusoueĂ Voiron autraversdel’Êlectionmunicipaledes23et30 mars2014. LecollectifÂŤ Voiron2014 ÂťregroupedesVoironnaisesetdes VoironnaisdegĂŠnĂŠrations,d’expĂŠriencesetdesensibilitĂŠs complĂŠmentaires.L’ÊcrasantemajoritĂŠdesmembresdugroupe n’aaucuneappartenancepartisaneetnesouhaitepasenavoir, mĂŞmesicertainsd’entrenousontunengagementpublicdĂŠjĂ  bienconnu,grâceauquelnousavonsrecueillilesoutiendes deuxprincipalesfamillespolitiquesdelaDroiteetduCentre quesontl’UMPetl’UDI. NotreprojetestlefruitdesrÊexionsdetousceuxquiont acceptĂŠd’yprendrepart.Autotal,cesontplusde450Voironnais quil’ontenrichideleursobservations,grâcenotammentĂ cinq rĂŠunionspubliquesquisesonttenuesauCentreculturelMille PasennovembreetdĂŠcembre 2013. RefusanttoutepolĂŠmique,etsimplementdĂŠsireuxderassembler touteslesbonnesvolontĂŠsquisouhaitentpermettreĂ Voiron derayonnerdenouveaudansl’avenir,notreobjectifestunique : faire gagner voiron !

LereçuquivousseraadressĂŠparlemandataireďŹ nancier, ĂŠditĂŠparlaCNCCFP,vouspermettradedĂŠduire66 % dumontantdevotredondevosimpĂ´tsvosimpĂ´tsdans leslimitesďŹ xĂŠesparlaloi(20 %durevenuimposable). ConformĂŠmentauxdispositionsdel’articleL.52-9du CodeĂŠlectoral,lemandataireďŹ nancier,AnthonyPeres dĂŠclarĂŠenprĂŠfecturele8 octobre2013estseulhabilitĂŠ Ă recueillirdesdonsenfaveurdeJulienPolatdansles limitesprĂŠcisĂŠesĂ l’articleL.52-8duCodeĂŠlectoral, modiďŹ ĂŠ par la loi de ďŹ nances pour 2006, article 5 II n° 2005-1 719du30 dĂŠcembre2005,reproduitci-après : ArticleL52-8ducodeĂŠlectoral :Lesdonsconsentispar une personne physique dĂťment identiďŹ ĂŠe pour le ďŹ nancementdelacampagned'unouplusieurscandidats lorsdesmĂŞmesĂŠlectionsnepeuventexcĂŠder4 600 â‚Ź. Les personnes morales, Ă  l'exception des partis ou groupements politiques, ne peuvent participer au ďŹ nancementdelacampagneĂŠlectoraled'uncandidat,ni enluiconsentantdesdonssousquelqueformequece soit,nienluifournissantdesbiens,servicesouautres avantagesdirectsouindirectsĂ desprixinfĂŠrieursĂ ceux quisonthabituellementpratiquĂŠs.Toutdondeplusde 150 eurosconsentiĂ uncandidatenvuedesacampagne doit ĂŞtre versĂŠ par chèque, virement, prĂŠlèvement automatiqueoucartebancaire.Lemontantglobaldes donsenespècesfaitsaucandidatnepeutexcĂŠder20 % dumontantdesdĂŠpensesautorisĂŠeslorsquecemontant est ĂŠgal ou supĂŠrieur Ă  15 000 â‚Ź en application de l'article L. 52-11. Aucun candidat ne peut recevoir, directement ou indirectement, pour quelque dĂŠpense quecesoit,descontributionsouaidesmatĂŠriellesd'un EtatĂŠtrangeroud'unepersonnemoralededroitĂŠtranger. PardĂŠrogationaupremieralinĂŠadel'articleL.52-1,les candidatsouleslistesdecandidatspeuventrecourirĂ la publicitĂŠ par voie de presse pour solliciter les dons autorisĂŠs par le prĂŠsent article. La publicitĂŠ ne peut contenir d'autres mentions que celles propres Ă  permettreleversementdudon.

Julien Polat etVoiron2014 !

oUi Je SoUtienS Bulletin à renvoyer à notre local de campagne : voiron 2014 - 19 avenue Dugueyt-Jouvin 38500 voiron nom :........................................................................... PrÊnom : ............................................................................................................. adresse : ..................................................................................................................................................................................................... codepostal : ............................................................. ville :.................................................................................................................... Mail :.......................................................................................................................... tÊl. ......................................................................... Je soutiens voiron 2014 en me rendant disponible pour : ■ Participer aux rÊunions ■ Devenir correspondant de quartier ■ Distribuer nos documents ■ Publier mon nom sur la liste du ComitÊ de soutien Je soutiens voiron 2014 en faisant un don de : ■ 150₏ ■ 100₏ ■ 80₏ ■ 60₏ ■ 40₏ ■ 20₏ ■ ‌‌‌‌‌‌₏ *51,00 ₏

*34,00 â‚Ź

*27,20 â‚Ź

*20,40 â‚Ź

*13,60 â‚Ź

Ă€l’ordrede :ÂŤ Anthony PERES — Mandataire ďŹ nancier de J. POLAT Âť

www.voiron-2014.net – contact@voiron-2014.net

voiron2014

Permanence :19avenueDugueyt-Jouvin38500VOIRON

voiron2014

*6,80 â‚Ź

*Après dĂŠduction ďŹ scale


Voiron 2014 avec Julien Polat - Le Projet