Page 1

VOCATION

N°12 N°15

emplois recrutements - concours et mobilité dans le service public actus --infos pratiques - dates des concours - tests et QCM

50

QCM magazinespécialisé de l’emploi, pour du recrutement de la mobilité dans le service public Le seul Le magazine entrer et et évoluer dans le service public

POUR RÉVISER L’ACTUALITÉ

LE BOOM SPÉCIAL RENTRÉE 2013-2014

DES RECRUTEMENTS ÉTAT, TERRITORIALE, HOSPITALIÈRE... COMMENT INTÉGRER LA FONCTION PUBLIQUE

EN

40 QCM

ÊTES-VOUS

«SUPER CANDIDAT» ? RÉUSSIR LES CONCOURS EUROPÉENS

TOUTES LES ÉPREUVES EXPLIQUÉES

N°12 - 2,90 E seulement N°15 OCTOBRE JANVIER - NOVEMBRE - FEVRIER--DÉCEMBRE MARS 2013 2013 www.vocationfonctionnaire.fr

ur s’insc avant 20 rire 14

SANTÉ - SOCIAL

LES FILIÈRES ANTI-CHÔMAGE GENEVIÈVE, THOMAS, CORALIE ILS TÉMOIGNENT ET PARTAGENT LEUR EXPÉRIENCE DES CONCOURS

L 14734 - 15 - F: 2,90 € - RD

LE TEST D’AUTO-ÉVALUATION

Tous les concou recrutemrs et ents po

octobre - novembre - décembre 2013 / 1


Exemple pour un Prêt BFM Energie(1) de 1 500 € sur 24 mois : taux débiteur annuel fixe de 2,47 %, soit un TAEG fixe de 2,50 %. Mensualités de 64,12 € (hors

PRÊT BFM ÉNERGIE

Montant total dû : 1 538,88 € (sans frais de dossier). Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

assurance DIT(2) facultative).

En cas d’adhésion à l’assurance groupe DIT(2), cotisation de 0,43 €(2) par mois, à ajouter à l’échéance de crédit. En fonction du montant et/ou de la durée de votre prêt, une assurance DIT peut être obligatoire. Conditions en vigueur au 01/09/2013. Pour un crédit d’une autre durée et/ou montant, renseignez-vous auprès de votre conseiller BFM en agence Société Générale.

Banque Fédérale Mutualiste, la banque des agents du secteur public

ON dIt

qu'Il EST PaRFoIS DIFFICIlE DE FInanCER SES

pROjEts

2,50% tAEG fixe hors assurance(2) pour une durée de 6 à 24 mois, à partir de 1 500 €

taux en vigueur au 01/09/2013

jE nE dIs JE cONcRÉtIsE

!

(1) Prêt amortissable non affecté, consenti par la BFM (société anonyme coopérative de banque au capital de 118 882 976,25 €. RCS Créteil 326 127 784. Siège social : 1, place des Marseillais 94227 Charenton-le-Pont Cedex. ORIAS n° 08 041 372), établissement prêteur, sous réserve d’être titulaire d’un compte bancaire SG/BFM ouvert à Société Générale (S.A. au capital de 998 320 373,75 €. RCS Paris 552 120 222. Siège social : 29, boulevard Haussmann 75009 Paris. ORIAS n° 07 022 493), avec domiciliation de salaire souhaitée, d’être âgé de 18 à 34 ans inclus à la souscription du prêt et d’acceptation de votre dossier par la BFM. Le Prêt BFM Energie ne peut être conclu qu’après acceptation par l’emprunteur de l’offre de contrat de crédit proposée par le prêteur. Vous disposerez du délai légal de rétractation de 14 jours à compter de votre acceptation pour renoncer au crédit. Voir conditions en agence • (2) Contrat d’assurance Groupe DIT - Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie et Incapacité Totale de Travail, souscrit par la BFM, intermédiaire en assurances auprès de CNP Assurances et de MFPrévoyance, SA régies par le Code des Assurances et présenté par Société Générale, en sa qualité d’intermédiaire en assurances. Une assurance DIT est obligatoire pour tout prêt d’un montant supérieur à 10 000 € au-delà de 36 mois (différé d’amortissement inclus). Elle est facultative mais conseillée dans les autres cas. Tarif standard d’assurance donné à titre indicatif pouvant évoluer et hors surprime éventuelle.

En savoir plus… Rencontrons-nous : un conseiller BFM vous accueille dans chaque agence Société Générale.

BFM, partenaire du groupe Société Générale

Contactez-nous du lundi au samedi de 9h à 18h :

AP Prêt BFM énergie CA 2013 - VSP - © Groupe Opéra - Crédit photo : Thinkstock - Document non contractuel.

plus RIEN


SOMMAIRE

Vocation Service Public est le magazine trimestriel publié par le Groupe Vocation Service Public www.vocationfonctionnaire.fr www.forum-concours.cap-public.fr Directeur de la publication Philippe Batreau philippe.batreau@vocationfonctionnaire.fr Rédacteur en chef Olivier Davon redaction@vocationfonctionnaire.fr

CONNAÎTRE LA FONCTION PUBLIQUE

RÉUSSIR LES CONCOURS

En Fait p. 4 L’actualité de l’emploi public Recrutements 2013 : le boom p. 6 Le Forum des candidats et des lauréats p. 8 Geneviève, Thomas, Coralie... ils témoignent et partagent leur expérience des concours

QCM d’actualité p. 23 Retour sur le 3e trimestre 2013 en 50 QCM Réussir les concours européens p. 26 Tout savoir sur les épreuves, exemples à l’appui Livres Concours p. 33 Notre sélection pour réussir Êtes-vous «super candidat» ? p. 34 Le test en 40 QCM - Concours Rédacteur

.........................................................................................................................................................

............................................................. ............

SPÉCIAL RENTRÉE 2013-2014

............................................................................................................

............................................

..............................................................................................................

.................................................

Fonction publique d’État, Territoriale et Hospitalière : Les différents modes de recrutement Santé - Social, les filières anti-chômage Des métiers au coeur du service public

p. 12 p. 18

.....................

........

Abonnez-vous et recevez en cadeau l’album Cérébral Quiz «Les Profs » voir page 44

Editeur Antoine Ingold antoine.ingold@vocationfonctionnaire.fr

RECRUTEMENTS MODE D’EMPLOI Le calendrier des concours 2013 Les conditions pour s’inscrire Les dates dans toute la France Le carnet d’adresses du candidat Pour s’informer, se préparer, s’inscrire

......................................

p. 39

.....................................

p. 45

Edito

Direction artistique SCOB scob.o@wanadoo.fr Publicité, annonces, opérations spéciales Tél. 09 81 92 05 59 pub@vocationfonctionnaire.fr Service des ventes - Destination Média reseau@destinationmedia.fr Tél. 01 56 82 12 06 (réservé aux dépositaires et marchand de journaux)

Le boom des recrutements Au cours des six premiers mois de 2013, l’État a plus recruté que pendant toute l’année 2012 ! Ainsi ce sont 36.575 nouveaux agents qui ont intégré la Fonction publique d’État au 1er semestre. Pour l’ensemble de l’année 2012, les recrutements étaient de 34 054 personnes. Les Fonctions publiques Territoriale et Hospitalière ne sont pas en reste. Alors, comment profiter de ces recrutements ? Administration, enseignement, sécurité, santé-social, technique, culture et patrimoine... La Fonction publique recrute dans de nombreux secteurs, à tous les niveaux... Notre dossier de la rentrée vous propose une visite guidée pour tout savoir sur les différents modes d’accès (p. 12). Soigner, soutenir, écouter, accompagner, assister... que vous deveniez aide soignant, assistant de service social, infirmier ou éducateur spécialisé... ces missions seront au coeur de vos actions quotidiennes auprès de personnes en difficulté, malades ou handicapées. Découvrez ces métiers du service public qui ne connaissent pas le chômage (p. 18). Vous souhaitez travailler pour une institution de l’Union européenne ? Devenir fonctionnaire européen présente de nombreux attraits : la vie dans un milieu multiculturel, la perspective de servir de grandes causes, les possibilités d’évolution dans un environnement administratif stimulant… Le dossier (p. 28) vous prépare aux épreuves des différents concours, exemples à l’appui. La Rédaction

Distribution MLP Impression SIEP (77)

Abonnement à Vocation Service Public Tarif normal France 8 numéros : 23,20 € DOM-TOM et étranger : (Par avion) + 16 €, soit 39,20 € abonnement@vocationfonctionnaire.fr Groupe Vocation Service Public Sarl de presse au capital de 15 000 € RCS Versailles 507 936 169 Adresse Rédaction : 53, rue Saint-Merry 77300 Fontainebleau Siège social : 33, avenue Auguste-Renoir 78160 Marly le Roi N° 15 - CPPAP : 1113 T 89656 ISSN : 2107 - 3341 Dépôt légal : Septembre 2013 La rédaction n’est pas responsable de la perte ou de la détérioration des textes et photos qui lui sont adressés pour appréciation. La reproduction, même partielle, sur tout support, de tout matériel publié dans le magazine est interdite. Photos de couverture Fotolia


EN FAIT ACTUS Près de 24 000 enseignants pour la rentrée 2014 Les nouveaux métiers de la cyberdéfense Outre la campagne de recrutement lancée pour la fin de l’année 2013 afin de trouver 10 000 nouveaux soldats, la cyberdéfense offre des possibilités d’emplois militaires importantes. Avec la terre, la mer, l’air et le nucléaire, le cyberespace est le 5e champ de bataille. “L’armée française souhaite développer ses capacités informatiques offensives, associée à la capacité de renseignement”, a déclaré le ministre Jean-Yves Le Drian. Dans ce domaine, la France dispose du Centre d’analyse de lutte informatique défensive, et depuis 2009 de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. 350 personnes supplémentaires vont compléter le dispositif d’ici à 2019. Le ministre a confirmé la création en Bretagne d’un “pôle d’excellence” de formation à la cyberdéfense, dans le cadre de l’école de Saint-Cyr-Coëtquidan. Les forces spéciales, qui comptent actuellement 3 000 militaires surentraînés, sont également concernées par la hausse de leurs effectifs. 1 000 personnes supplémentaires devraient intégrer cette unité d’ici à 2019. Informations sur les recrutements : http://www.recrutement.terre.defense. gouv.fr/ou-nous-rencontrer

Photos : Fotolia - Istock

Hausse de revenus pour la catégorie C La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a confirmé pendant l’été l’augmentation du traitement de certains fonctionnaires. La hausse interviendra le 1er janvier 2014 sur les plus bas salaires de la cat. C. 47 % des agents, soit près de 2.4 millions sont concernés. Ces fonctionnaires se verront attribuer de 4 à 6 points d’indice supplémentaires, ce qui représente une hausse de 200 à 300 euros par an. Avec cette mesure, la ministre entend ne pas augmenter la valeur du point d’indice.

4 / octobre - novembre - décembre 2013

Le métier de professeur revient à la mode. La crise et son corollaire de hausse du chômage, mais également une campagne médiatique du ministère de l’Education nationale, ont généré une hausse significative des candidats aux concours d’enseignants 2013. Le ministère se félicite de cette affluence et des bons résultats de cette année : 9 744 lauréats admis sur 26 317 candidats présents pour le 1er degré, et 14 159 sur 35 733 candidats présents pour le second degré. Le millésime 2013 du CAPES de lettres modernes illustre bien le changement opéré en matière de recrutement à l’Education nationale. Durant ces dernières années, le nombre de postes ouverts à ce concours était très faible. Pour rattraper le retard accumulé, 1 000 postes ont été pourvus à la rentrée 2013. Pour la rentrée 2014, le ministère de l’Education a recruté 23 903 nouveaux professeurs, lauréats du concours 2013. Mais certaines matières peinent encore à faire le plein de candidats : maths, allemand, anglais essentiellement. Informations sur les recrutements : http://www.education.gouv.fr/pid29075/recrutement.html

Police nationale, le nouveau site de recrutement Le portail dédié aux métiers de la police devient : www.lapolicenationalerecrute.fr Il est le fruit du rapprochement entre les sites du ministère de l’Intérieur et celui du recrutement de la Police nationale, qui rencontre un grand succès : plus de 3,5 millions de visiteurs depuis sa création et une fréquentation qui dépasse les 50.000 visiteurs par semaine lors des campagnes de recrutement de la Police nationale. En plus des informations liées aux différents métiers, aux offres d’emploi, aux personnels et aux concours, le site comprend une partie blog qui permet aux internautes de communiquer directement avec les professionnels de la police et de partager leurs expériences. www.vocationfonctionnaire.fr


MIEUX CONNAÎTRE LA FONCTION PUBLIQUE Les emplois saisonniers de la Fonction publique

Les auxiliaires de vie scolaire, nouveau statut, nouvelle grille de salaire En cette rentrée 2013, une profession est en première ligne. Reconnus récemment, les auxiliaires de vie scolaire (AVS) accompagnent les élèves handicapées en milieu scolaire ordinaire. Le métier est majoritairement féminin. La création officielle de ce nouveau métier et de son statut est intégrée au programme de refondation de l’école voulu par François Hollande. Actuellement, 28.000 AVS exercent en CDD. Les nouvelles mesures d’intégration devraient permettre à

3.000 d’entre-elles de signer un CDI, mais seulement à partir de la rentrée 2014. Ensuite, chaque année devrait voir la conversion de 3.000 nouveaux CDD en CDI. Si la transformation des CDD en CDI ne permettra pas l’intégration des AVS dans le statut de fonctionnaire, elle leur donnera un vrai droit à la formation, une grille de salaires calquée sur la catégorie C et la création du diplôme d’État. Pour la rentrée 2014, les besoins en hausse vont créer 2 000 nouveaux postes.

Auto-entrepreneur et fonctionnaire, fin du cumul ? Le cumul des statuts de fonctionnaire et d’une activité complémentaire en tant qu’auto-entrepreneur a toujours fait débat. Il semble que l’on s’achemine vers la fin du cumul. Courant juillet 2013, Marylise Lebranchu a présenté en conseil des ministres son projet de loi sur la déontologie des fonctionnaires, dans lequel la suppression du cumul entre emploi public et création d’une autoentreprise figurait en bonne place. Le projet veut purement et simplement empêcher toute nouvelle création d’auto-entreprise par les agents publics. Les fonctionnaires qui sont déjà auto-entrepreneurs ne sont pas concernés. Les agents pourront toujours utiliser les autres dispositions pour créer une entreprise, mais les critères seront durcis : autorisation de l’administration, passage devant la commission de déontologie de la fonction publique et durée du cumul limitée à deux ans au lieu de trois. Marylise Lebranchu rappelle un principe de base de la réforme : “Les fonctionnaires consacrent l’intégralité de leur activité professionnelle aux tâches qui leur sont confiées. Ils ne peuvent exercer à titre professionnel une activité privée lucrative de quelque nature que ce soit.” Cette disposition s’applique également aux fonctionnaires à temps partiel. www.vocationfonctionnaire.fr

Les étudiants et les jeunes connaissent bien les jobs saisonniers dans les secteurs du tourisme et de l’agriculture. Ces emplois sont moins connus dans la Fonction publique, territoriale en particulier. Ils constituent pourtant un vivier d’emplois d’été dans toute la France, et d’hiver dans les stations de ski. Les communes recherchent, afin de renforcer les équipes et assurer la continuité du service public, pour les piscines, plages publiques, centres de loisirs, services techniques, campings, office du tourisme, accueil, etc. des saisonniers pour des périodes allant de 15 jours à 6 mois. Ces postes représentent une source de recrutement stable, proposant une rémunération au SMIC et autant de portes d’entrée supplémentaires dans la Fonction publique.

Comment évolue le salaire des fonctionnaires Une étude, publiée courant août par l’Insee, révèle qu’en 2011, le salaire net moyen en équivalent temps plein et en euros constants, atteignait 2 430 euros dans la Fonction publique d’Etat. Il a baissé de 0,1% sur un an en raison de l’inflation et de la RGPP. En effet, avec le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, le nombre de fonctionnaires âgés, les mieux rémunérés, a diminué. Ce salaire était de 1 820 euros dans la Fonction publique territoriale en baisse de 0,8%, et 2  210 euros dans la Fonction publique hospitalière (-0,6%). La baisse n’est pas uniforme. La rémunération moyenne a légèrement progressée pour les fonctionnaires restés en place durant deux ans. La rémunération moyenne des personnes en place en équivalent temps plein augmente de 0.9 % en euros constants pour l’Etat, 0.2 % dans les collectivités locales et 1.1 % dans les hôpitaux. octobre - novembre - décembre 2013 / 5


En fait Zoom Le boom des recrutements en 2013 Déclarations alarmistes, annonces fracassantes sur la réduction des effectifs, réactions indignées des syndicats, etc. Les indicateurs de l’emploi public sont au rouge... dans les médias. La réalité est différente. Le précédent gouvernement avait annoncé la couleur : non remplacement d’un départ à la retraite sur deux, et mise en place de la RGPP. Le message était clair, diminuer le nombre de fonctionnaires pour faire baisser la masse salariale. Le candidat Hollande avait été prudent, ne promettant “que” l’embauche de 60 000 enseignants. Non seulement les promesses seront tenues dans l’Education nationale, mais les chiffres récents des autres ministères prouvent que les recrutements ont repris.

n 179 nouveaux agents pour le ministère des affaires étrangères contre 81 en 2012. n Enfin, les ministères de l’écologie ont embauché 499 personnes, l’enseignement supérieur et la Recherche, 296 et le ministère de la culture 14 personnes. Le ministère du travail a conforté les 116 recrutements de l’année dernière par 73 agents supplémentaires. A ces chiffres, il faut ajouter les contrats CDI et CDD ainsi que les contrats aidés (Emplois d’avenir, PACTE, etc.). Dans la Fonction publique territoriale, les données sont plus difficiles à rassembler en raison de l’éclatement des employeurs, mais les recrutements progressent au cours des trois dernières années. Les annonces sur la réduction des effectifs sont avant tout électorales et politiques. En temps de crise, il est de bon ton de montrer sa préoccupation pour une saine gestion. La réduction du nombre de fonctionnaires est réelle avec un recul de la masse salariale depuis deux ans. Mais il n’y a pas de corrélation entre cette diminution et les recrutements.

Des besoins croissants

Photo Conseil de l’Union européenne / DR

Au cours des six premiers mois de 2013, l’État a plus recruté que pendant toute l’année 2012 ! Ainsi ce sont 36.575 nouveaux agents qui ont intégré la Fonction publique d’État au 1er semestre !

Les recrutements du premier semestre Publiés dans la discrétion par le ministère de la Fonction publique, les chiffres des six premiers mois de 2013 sont parus au début du mois de septembre. n L’Éducation nationale arrive en tête, avec 28.828 nouveaux agents, dont 23.538 professeurs issus du concours 2012. 5.290 fonctionnaires non enseignant ont intégrés le ministère pour des emplois d’encadrement des élèves, des postes techniques et logistiques. En 2012, ce ministère avait recruté 21.165 personnes. n Pour les ministères économie et finance, 2.807 embauches en 2012, déjà 1.698 en 2013, essentiellement pour la lutte contre la fraude fiscale. n Le ministère de la justice a déjà embauché 954 agents et 324 surveillants de prison. Les recrutements de 2012 étaient de 1.893 personnes. n 1.267 recrutement pour le ministère de l’intérieur. En 2012, 2.299 pour l’ensemble de l’année. n La plus forte progression appartient au ministère de l’agriculture avec 875 agents. Pour toute l’année 2012, 307 agents avaient rejoint ce ministère. La hausse est due principalement à la création de postes professeurs dans les lycées agricoles.

6 / octobre - novembre - décembre 2013

Depuis 2005, on sait que la moitié des fonctionnaires partiront en retraite en quinze ans. 2.7 millions de personnes à remplacer. Environ 180 000 par an, sans tenir compte de la règle du non remplacement de 1 sur 2 que François Hollande a abrogée. Les concours externes couvrent les 2/3 des départs ; l’intégration des contractuels, la promotion et les concours internes absorbent le reste, laissant de la place... à de nouveaux recrutements sous contrats. La demande des usagers est également un moteur du recrutement dans les collectivités locales : soins, assistance à domicile, éducation, environnement. Comme le nombre d’agents bénéficiant du statut de fonctionnaire est étroitement surveillé, l’utilisation des contrats est devenue courante. Par ailleurs, dans la Fonction publique territoriale, le recours au secteur privé a trouvé ses limites et la gestion directe redevient à la mode. Les «re-municipalisations» des services des eaux, des ordures ménagères, aidées par le mille-feuille de l’intercommunalité, sont nombreuses, recréant ainsi des emplois. Le nombre global de fonctionnaires va effectivement diminuer dans des proportions qui resteront modestes (de l’ordre de 5 % selon les prévisions), mais les embauches resteront fortes pour au moins les cinq années à venir. Pour en bénéficier, les postulants devront élargir leur approche. De plus en plus difficile et concurrentiel en raison du décalage entre le niveau requis et celui -souvent très supérieur- des candidats, le concours n’est plus la seule voie d’accès. Les jeunes peuvent dès à présent bénéficier de nombreuses formes d’emplois aidés. Pour les personnes diplômées ou possédant une expérience professionnelle, il sera plus fréquent de les valoriser dans un cadre contractuel. n Voir le dossier "Intégrer la Fonction publique" p. 12


Guy – sociétaire MAIF à Lyon.

FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX, VOUS AUSSI REJOIGNEZ-NOUS SUR WWW.MAIF.FR/TERRITORIAUX

MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - 79038 Niort cedex 9. FILIA-MAIF - Société anonyme au capital de 114 337 500 € entièrement libéré - RCS Niort : B 341 672 681 - 79076 Niort cedex 9. Entreprises régies par le Code des assurances.

« C’est le jour où tu auras un pépin que tu verras vraiment la différence. »


LE FORUM TÉMOIGNAGES

Tranches de WEB Cap Public (nouveau nom de Mobilité Territoriale), est le Forum des candidats aux concours des trois Fonctions publiques. Il accueille chaque mois des dizaines de milliers de candidats et de lauréats. Certains d’entre eux témoignent ici et partagent leur expérience. Galerie de portraits.

J 4 ans classe Genevièvein, 5istr atif de 1ère Adjoint adm

e travaille actuellement au sein des ressources humaines d’un Etablissement Public des Bouches du Rhône, en tant qu’adjoint administratif de 1ère classe. Je suis âgée de 54 ans et je n’ai que 5 années au service de la Fonction Publique. J’avais décidé de

une bonne introduction, un bon plan. J’ai eu juste le temps pour tout noter. Le sujet demandé me plaisait et les documents fournis se lisaient relativement facilement. Deux mois après, tombait le verdict, j’ai eu 15 et étais admise à l’oral. Je problème est que je n’avais pas un niveau suffisant en culture territoriale pour passer l’oral. J’ai dû tout apprendre encore une fois, toute seule. Le défaut que j’ai eu pour mes révisions et que j’ai appris de manière trop scolaire, sans vision politique. Une semaine avant l’épreuve orale, je ne me souvenais plus de rien tellement j’ai passé de temps à apprendre mes fiches. Résultat : un blanc devant les membres RÉVISIONS, du jury et une note catastroDE MANIÈRE phique. Je n’ai pas été reçue.

m’inscrire au concours d’atPOUR MES taché territorial de 2012 (cat. J’AI APPRIS A) car je pensais avoir un niveau suffisant pour réussir TROP SCOLAIRE, ce concours. Conclusion : j’aborderai plus SANS VISION POLITIQUE Je l’ai préparé moisereinement le concours même de manière très d’attaché territorial la prosérieuse. J’ai préparé l’épreuve écrite en apchaine fois, de manière moins scolaire, plus réfléchie et surtout je n’apprendrai que le nécessaire pour prenant par cœur la méthodologie, le plan, ne pas me noyer dans un flot d’informations qui des phrases de transition standard, une introduction encombre le cerveau. Cette expérience a été vécue correcte, bref, je pouvais tenter ce concours. comme gratifiante et enrichissante. Le jour de l’épreuve, j’ai honoré le contrat : j’ai pu finir mon épreuve dans les temps et rendre une copie avec 8 / octobre - novembre - décembre 2013

www.vocationfonctionnaire.fr

www.vocationfonctionnaire.fr


MIEUX CONNAÎTRE LA FONCTION PUBLIQUE

À

la suite de la réussite de mon Master 2 en Économie publique, j’ai intégré une banque. Cette expérience m’ayant fortement déplu, j’ai donc quitté la sphère du privé et me suis réorienté vers une classe préparatoire

7 ans, Thomas, 2 es Impôts Inspecteur d

J’ai eu la chance d’intégrer une prépa gratuite à Marseille au lycée Jean Perrin, qui est d’une qualité au dessus de tout soupçon, et qu’évidemment je recommande à tous. Une fois lauréat du concours d’inspecteur des impôts, j’ai intégré l’École Nationale des Finances Publiques à Clermont-Ferrand. Ce fût une année géniale. Les cours furent impressionnants au départ, mais une fois dans le bain, tout s’est bien passé.

Mon travail me plaît énorSI UNE ADMINISTRATION aux concours de la fonction mément, c’est un travail VOUS TENTE, publique. passionnant mais qui deN’HÉSITEZ PAS À PASSER Mes conseils aux candidats : mande beaucoup d’impli1/ Essayez de passer les cation. TOUS LES CONCOURS concours directement après vos études, essayez de ne pas Si votre cursus scolaire/ laisser de laps de temps entre les deux. universitaire ne vous permet pas de trouver un tra2 / Si vous voulez réussir au plus vite, impliquez-vous vail qui vous convient en sortie d’études, tentez les à 100%, sans vous décourager. concours de la fonction publique, soyez motivés, 3 / Si une administration vous tente plus qu’une tentez toutes les catégories, car une fois entré, vous autre, n’hésitez pas à passer tous les concours de cette y trouverez forcément un métier dans lequel vous administration (A B et C). vous plairez.

Antoine

J’ai choisi d’entrer dans la police parce que c’est un corps où l’on se serre les coudes et où l’on doit aussi être réactif face aux événements. Autant de qualités que je partage avec ma banque : la Banque Fédérale Mutualiste. La BFM est une banque créée par les mutuelles de la Fonction publique, pour les agents du secteur public, comme moi. C’est une banque citoyenne, proche de mes préoccupations avec une réelle vocation solidaire. Par exemple, quand j’ai loué mon premier appartement, la BFM m’a proposé son offre réservée aux moins de 35 ans : BFM Énergie, une offre avec des conditions attractives et des avantages exclusifs

pour la gestion de mon compte, pour faciliter mon installation, pour financer mes projets et aussi pour mon épargne ! De plus, la Banque Fédérale Mutualiste me propose des outils pour bien gérer mon budget grâce à l’application iPhone* gratuite « BFM et MOI », dans laquelle je trouve aussi une large palette d’informations pédagogiques pour mieux connaître les risques financiers. De quoi céder à mes coups de cœur et être prévoyant contre les coups durs…

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Pour en savoir plus : www.vocationfonctionnaire.fr

octobre - novembre - décembre 2013 / 9

Publi-rédactionnel. © Groupe Opéra - Photo © Thinkstock *iPhone est une des marques déposées d’Apple Inc.

22 ans, gardien de la paix


LE FORUM TÉMOIGNAGES

J

ans Coralie, 3in0ance s publiques Agent des F

pour l’intérêt général me permet de me sentir plus utile, car notre métier est avant tout de pouvoir apporter une aide à l’usager, que ce soit pour ses démarches administratives ou pour régler des litiges.

’ai travaillé pendant plusieurs années dans le secteur privé (en comptabilité). La recherche du profit, le manque d’humanité et la pression constante m’ont poussée à me diriger vers le secteur public : j’avoue que je ne regrette pas du tout mon choix, même si le salaire est moins élevé ! Travailler avant tout

site, malheureusement ! Mais une chose est sûre, peu importe la réponse que vous fournissez, du moment que vous savez argumenter... la preuve, j’ai eu 17/20 à ce fameux oral :) Le Forum Cap Public m’a réellement été utile : on y trouve des annales, des conseils, le vécu des anciens ayant passé le concours, et surtout on s’entraide. Le Forum m’a aussi beaucoup servi pour préparer ma formation à Clermont (renseignements divers sur le logement, sur le déroulement des cours...) au point que mon conjoint me reprochait de le délaisser le soir pour Cap public!

J’avoue que les premiers mois en poste, en tant que stagiaire, ont été assez étranges : un mois d’archivage, pas de prise en charge par le personnel... Mais j’ai vite compris que le système À L’ORAL, VOTRE FAÇON fonctionnait comme cela : D’ARGUMENTER IMPORTE après quelques mois, j’étais PLUS QUE VOTRE RÉPONSE plongée au coeur de l’action et les collègues m’ont formé sans difficulté.

J’ai passé 2 fois le concours commun d’agent des finances publiques : le préparer tout en étant salariée à temps plein et en ayant une vie de famille n’a pas été simple, mais avec de la motivation et de l’organisation, on y arrive ! Je me souviens de mes oraux, et une question entre autres : «quelle personne incarnerait selon vous un modèle de réussite ?» Contre toute attente, j’ai répondu «Jeanne d’Arc...» ! Je me suis moi-même étonnée car vraiment avec du recul, ce n’est pas la réponse que j’aurais apportée ! Mais avec les conditions de stress propre à chacun... J’ai donc tout de suite nuancé ma réponse en ajoutant : «...car bien qu’elle ait fini brûlée vive sur le bûcher, elle a tout de même mené à bien ses troupes...» En effet, ce n’est pas vraiment un modèle de réus-

Il y a un décalage entre la réalité et ce que j’avais imaginé de mes fonctions. J’ai parfois l’impression d’en faire plus qu’il ne faudrait. Ensuite, les missions ne sont pas toujours adaptées à la réalité du terrain et notamment par rapport aux effectifs, mais là, c’est un autre sujet ! J’envisage très bien mon avenir dans la Fonction publique : je vais passer le concours de contrôleur et d’inspecteur, demander une mutation. C’est une grande chance de pouvoir aller travailler ailleurs et découvrir de nouveaux services, de nouvelles fonctions. Vraiment, pour avoir travaillé dans différents secteurs du privé, je peux confirmer que c’est dans la fonction publique que je m’épanouis le plus !

www.forum-concours.cap-public.fr Préparez-vous à réussir avec le 1er Forum français sur les concours et les métiers de la Fonction publique, qui rassemble candidats et fonctionnaires en activité dans un esprit d’entraide, de partage et de convivialité. Vous aussi, partagez votre expérience et adressez votre témoignage : 10 /10octobre / octobre - novembre - novembre - décembre - décembre 20132012 temoignages@vocationfonctionnaire.fr www.vocationfonctionnaire.fr www.vocationfonctionnaire.fr


Parce que la vie n’est pas toujours

UN LONG FLEUVE TRANQUILLE… Un acte qui peut sauver des vies

Ne laissez pas vos proches dans le doute

Grâce au dON d’ORGANEs, il est possible de sauver 4 vies par un seul prélèvement.

Pour que ce don soit facilité, n’hésitez pas à ExPRImER votre choix et à le PARTAGER avec votre entourage. Pour tout savoir sur le don d’organes, rendez-vous sur :

Flashez ce code avec votre smartphone

www. actions-prevention

.com

Vivre Heureux, en Harmonie


SPÉCIAL RECRUTEMENT

Fonction publique mode d’emploi

Photos : Fotolia

Comment intégrer la Fonction publique ? Faut-il toujours passer un concours ? Administration, enseignement, sécurité, santé-social, technique, culture et patrimoine... La Fonction publique recrute dans de nombreux secteurs, du niveau Brevet à Bac + 5 et plus... Visite guidée pour tout savoir sur les modes d’accès,

12 / octobre - novembre - décembre 2013

www.vocationfonctionnaire.fr


[PRÉPAREZ-VOUS À RÉUSSIR]

DUNOD CONCOURS CONCOURS

FONCTION PUBLIQUE

L

a Fonction publique française emploie un actif sur cinq, et regroupe trois Fonctions publiques distinctes, régies par leurs propres modes de recrutement : La Fonction publique d’État , La Fonction publique territoriale, La Fonction publique hospitalière… auxquelles s’ajoutent la Ville de Paris et la Fonction publique européenne (voir notre dossier page 28).

O. Meyer 9782100598298

15,90 €

Avec près de 500 métiers différents, certains connus : enseignants, infirmiers, policiers, surveillants de l’administration pénitentiaire... ou moins connus : greffiers des tribunaux, contrôleurs de gestion, techniciens du patrimoine… la Fonction publique emploie près de 5.5 millions de personnes. En emplois cumulés, elle est le premier employeur de France, et continue d’offrir une grande diversité de métiers pour celles et ceux qui souhaitent servir l’intérêt général. Ces métiers sont généralement accessibles par concours, qui garantissent l’égalité des chances, mais les conditions d’accès ont considérablement évolué, avec un recours massif aux contractuels et aux emplois aidés. Ainsi, le recours aux procédures de recrutements directs, sans concours, est de plus en plus fréquent.

B. Priet, C. Pelletier, H. Bautheney, T. Couarc’h 9782100600397

19,00 €

CONCOURS PARAMÉDICAUX

L’ADMINISTRATION FRANÇAISE EST ORGANISÉE EN TROIS FONCTIONS PUBLIQUES : n La Fonction publique d’État (FPE) regroupe l’en-

semble des ministères et leurs délégations régionales et départementales, les agences nationales (agence de l’eau, de la recherche, de l’habitat, etc.). Les emplois proposés ne sont pas cantonnés aux ministères parisiens mais répartis sur l’ensemble du territoire et organisés en corps (enseignants, policiers, chercheurs, ingénieurs, agent administratifs, etc.). Les concours sont organisés à l’échelon national. n La Fonction publique territoriale (FPT)

comprend l’ensemble des 36 000 communes, les 101 départements, les 27 régions (dont 22 en France métropolitaine) ainsi que les innombrables établissements publics intercommunaux, les offices publics d’HLM, et toutes les structures publiques liées aux collectivités locales, soit près de 58 000 employeurs au total ! Les concours sont organisés par les Centres départementaux de gestion et le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) pour la plupart. Mais les établissements intercommunaux ont tendance à être autonomes. Les offices d’HLM et beaucoup de syndicats mixtes organisent eux-mêmes leurs recrutements. www.vocationfonctionnaire.fr

B. Myers, B. Priet, D. Souder 9782100587865

19,90 €

Dans la Fonction publique d’État, certains concours sont nationaux mais à affectation régionale ou départementale, et d’autres peuvent vous envoyer aux quatre coins du pays ! Pensez à demander la localisation du ou des postes à pourvoir...

> Suite page 14

CONCOURS SOCIAUX

P.-B. Lebrun, A. Garelli, M.-C. Lefort 9782100700790

18,00 €

+

www.dunod.com

ÉDITEUR octobre - novembre - décembre 2013 /DE 13SAVOIRS


SPÉCIAL RECRUTEMENT

> n La Fonction publique hospitalière (FPH) gère

les établissements de soins publics (hôpitaux, maisons de santé, de retraite, établissements d’accueil, etc.). La FPH est surtout constituée des soignants recrutés par concours sur titre après leur formation, mais aussi de personnels des filières administratives, techniques et de maintenance. QU’EST-CE QU’UN FONCTIONNAIRE ? Un fonctionnaire est un agent qui a été titularisé, soit après avoir réussit un concours, soit par une mesure spéciale : fin de contrat PACTE, résorption de l’emploi contractuel, travailleur handicapé, etc. ÊTRE «TITULAIRE» CONFÈRE UN CERTAIN NOMBRE D’AVANTAGES : - La fameuse garantie de l’emploi. Un titulaire est «propriétaire» de son grade. Autrement dit, si son poste est supprimé, il est certain d’en retrouver un autre, dans la même filière, aux mêmes conditions de rémunération et de grade que le précèdent. - Le bénéfice d’une grille de rémunération et d’avancement qui assure une élévation salariale et hiérarchique tout au long de la carrière. - Une retraite garantie à un taux (pour le 14 / octobre - novembre - décembre 2013

moment) avantageux. Si les réformes successives visent à mettre au niveau du secteur privé les taux et les modes de calculs de la fonction publique, les gouvernements successifs ont toujours adoucis leur impact. La dernière réforme portée par le gouvernement Ayrault en est un exemple : la hausse programmée devait être de 0,27 point par an mais le gouvernement envisage de ramener ce taux à 0,15 en 2014, et 0,05 point par an jusqu’en 2017.

> Suite page 16

DEVENIR CONTRACTUEL La Fonction publique recrute par voie contractuelle lorsqu’elle recherche des profils ou des compétences particulières. La majorité des emplois contractuels sont : • des emplois saisonniers ou occasionnels • des emplois permanents à temps incomplet, qui peuvent être recrutés en CDI • des emplois en établissements publics, dits dérogatoires • des recrutements de travailleurs handicapés. • Les emplois de cabinet, les postes de chargés de mission et de communication sont le plus souvent attribués à des contractuels. Sans concours, les candidats adressent leur CV et lettre de motivation.

www.vocationfonctionnaire.fr


C O N C O U R S S A N T É , PA R A M É D I C A L & S O C I A L Mettez toutes les chances de votre côté avec !

Un grand choix d’ouvrages pour répondre à tous vos besoins : Le Tout-en-un pour une préparation complète

Les Entraînements pour se mettre en condition

Les Fiches pour aller à l’essentiel

N°1 du Social ! www.concours

.fr


SPÉCIAL RECRUTEMENT LES DIFFÉRENTS TYPES DE CONCOURS En général, les concours comprennent 2 étapes : l’admissibilité avec des épreuves écrites, et l’admission comportant des épreuves orales (et parfois sportives) et un entretien avec le jury. - CONCOURS EXTERNE : concours ouvert à tous mais sous conditions de diplômes. - CONCOURS 3E VOIE : voir encadré page suivante - CONCOURS SUR TITRE : concours sans épreuves, mais nécessitant un niveau et un type de formation particuliers. Surtout pratiqué dans la FPH, il consiste en un entretien avec un jury. - CONCOURS INTERNE ET EXAMEN PROFESSIONNEL : uniquement accessibles aux fonctionnaires titulaires sous certaines conditions de grade et d’ancienneté. RÉUSSIR UN CONCOURS Le principe même du concours est basé sur la concurrence entre les inscrits : un nombre de places déterminé, un nombre d’inscrits supérieur, les lauréats seront donc les mieux classés. Cette compétition s’est accrue ces dernières années avec l’augmentation du chômage et de la précarité qui a poussé de jeunes diplômés (Bac + 3 ou 4) à se présenter à des concours de catégorie B (BAC) ou même C (Brevet). Avant de s’inscrire, il convient de bien se positionner par rapport à sa formation et son niveau d’études. Avant les épreuves, une remise à niveau et une préparation méthodique sont nécessaires. Attention en particulier à la spécificité des épreuves, souvent très éloignées des habitudes scolaires ou universitaires.

16 / octobre - novembre - décembre 2013

LES CONDITIONS POUR S’INSCRIRE Certaines conditions sont à remplir, de diplôme en particulier. Les concours de catégorie A nécessitent un diplôme de niveau 2 (Bac + 3 ou 4 minimum). Ceux de catégorie B, Bac à Bac + 2. Pour les concours de catégorie C, un titre de niveau V (Brevet, CAP, BEP) et parfois aucun diplôme. Si les conditions d’âges ont été supprimées, elles subsistent pour certaines professions qui demandent aussi une bonne condition physique mesurée lors du concours. Seuls les citoyens de l’Espace économique européen (EEE) ou suisses peuvent s’inscrire aux concours nationaux. La nationalité française peut être exigée pour les métiers liés à la sécurité (policiers, administration pénitentiaire, justice, etc.). Attention, les inscriptions ne peuvent se faire qu’à certaines périodes. voir p.39 S’INFORMER SUR LES CONCOURS - Pour la FPE, contactez le service concours de chaque ministère ou consultez leur site Internet. Dans les régions et les départements, les représentations de l’Etat comme les rectorats et les académies, les commissariats de police, etc., sont un premier relais d’informations. - Pour la FPT, contactez les Centres Départementaux de Gestion et le CNFPT pour connaître la liste et les modalités d’organisation de chaque concours. - Pour la FPH, votre Agence Régionale de Santé pourra vous aiguiller. Le Centre National de Gestion regroupe les informations sur les concours nationaux du secteur hospitalier http://www.cng.sante.fr/

> Les fonctionnaires représentent environ 80 %

des agents de la Fonction publique. Les 20 % restants sont des personnels contractuels, embauchés en contrat à durée déterminée d’une durée maximale de trois ans, renouvelable une fois. Devant la précarité d’un cinquième de ses agents, le gouvernement précédent a pris une mesure d’intégration massive, par titularisation ou CDI sous certaines conditions d’ancienneté. Les agents contractuels ne bénéficient pas de la garantie de leur emploi et des avantages liés au statut de fonctionnaire, et sont recrutés sans concours. LES CORPS ET LES FILIÈRES S’inscrire à un concours implique le choix d’une filière (FPH et FPT) ou d’un corps (FPE). - Les fonctions publiques hospitalières et territoriales sont segmentées verticalement en filières qui définissent le secteur d’activité (médical, social, administratif, technique, etc.). A l’intérieur de chaque filière sont classés les emplois selon des catégories (A, B et C), elles même divisées en classes et en échelons pour définir le niveau hiérarchique (et de rémunération) de chaque fonction. Par exemple dans la filière administrative, l’adjoint administratif est un emploi de catégorie C comprenant les adjoints de seconde et de première classe, puis les adjoints principaux. A l’intérieur d’une filière, l’agent peut monter «en grade» par l’ancienneté en gravissant, de manière automatique, les échelons de sa classe, puis en passant à la classe supérieur. Pour devenir adjoint principal, il pourra passer un examen professionnel. Il peut monter de catégorie par concours interne (ou externe), plus exceptionnellement par promotion interne. Cet automatisme de la promotion ne s’applique que pour les agents ayant le statut de fonctionnaires. Les contractuels devront négocier à l’embauche les modalités de leur avancement. Si l’égalité de rémunération est la règle de base pour l’ensemble de la Fonction publique par l’intermédiaire du point d’indice, l’appartenance à une filière défini des règles propres, en particulier pour le régime indemnitaire (primes et indemnités spécifiques). L’évolution verticale est clairement organisée et permet à un fonctionnaire de parcourir l’ensemble des échelons de la hiérarchie au cours de sa carrière. Mais l’évolution transversale (changement de filière) en restant au même grade est plus délicate. Il est donc important de s’orienter vers celle qui correspond le mieux à ses désirs. www.vocationfonctionnaire.fr


POUR VOUS PRÉPARER AUX CONCOURS IFSI ET IFAP LE CONCOURS DE 3E VOIE Il vise un public différent de celui des concours externes ou internes, son but étant de diversifier l’origine des candidats. Pour ce concours, la qualité à concourir ne résulte pas des titres ou des diplômes (comme pour le concours externe), mais de l’expérience acquise en dehors de la Fonction publique. Il est ouvert aux candidats justifiant de l’exercice, pendant une durée déterminée (4 ans en règle générale), d’une ou plusieurs activités professionnelles ou d’un ou plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou plusieurs activités en qualité de responsable d’une association. Il faut être en mesure de prouver le caractère effectif et qualifiant de cette expérience.

- La Fonction publique d’Etat est, quant à elle, divisée en corps (qui peuvent être eux-mêmes divisés en grades et classes) avec une notion de secteur d’activité (administratif, technique, enseignants, etc.). On trouvera par exemple, en catégorie A+, le corps des professeurs agrégés, des commissaires de police, en catégorie administrative A, le corps des greffiers en chef, des conseillers d’orientation psychologues ; en catégorie B, les greffiers, les contrôleurs des impôts ; en catégorie C, le corps des magasiniers de bibliothèque, des adjoints administratifs, etc.

Où trouver les dates des concours ? Le site www.vocation fonctionnaire.fr rassemble les annonces des concours de la Fonction publique d’Etat, Territoriale et Hospitalière.

L’UNION EUROPÉENNE AUX CONCOURS ADMINISTRATIFS

Comme dans la FPT et la FPH, l’évolution dans la hiérarchie se fait en gravissant de manière automatique les échelons, et par concours interne pour passer à la catégorie supérieure. L’évolution transversale est encore mal aisée, même si des passerelles ont été créées depuis une dizaine d’années entre ministères et entre secteurs d’activité proches.n

LA LIMITE D’ÂGE EST SUPPRIMÉE, SAUF POUR : - Les Sapeurs-pompiers professionnels : être âgé de 18 ans à 25 ans au 1er janvier de l’année du concours. - L’Administration pénitentiaire : être âgé de 19 ans à 40 ans au 1er janvier de l’année du concours. - La Police nationale (gardien de la paix ou officier de police) : être âgé de 17 ans à 35 ans au 1er janvier de l’année du concours. Les adjoints de sécurité doivent être âgés de 18 à 30 ans l’année de leur sélection. - La Gendarmerie : être âgé de 18 ans au moins à 36 ans le jour de l’entrée à école de sous-officier et de 25 à 36 ans pour les officiers. - Contrôleur aérien de l’aviation civile: être âgé de moins de 26 ans au 1er janvier de l’année du concours. - Dans l’armée, les limites d’âge dépendent du grade d’engagement.

www.vocationfonctionnaire.fr

Retrouvez tous les titres des ouvrages de préparation aux concours sur octobre www.editions-ellipses.fr - novembre - décembre 2013 / 17


À LA UNE LE DOSSIER

SANTÉ - SOCIAL

LES FILIÈRES ANTI-CHÔMAGE Vous souhaitez aider les autres, vous rendre utile auprès de personnes en difficulté, malades ou handicapées ? Soigner, soutenir, écouter, accompagner, assister... que vous deveniez aide soignant, assistant de service social, infirmier ou éducateur spécialisé... ces missions seront au coeur de vos actions quotidiennes. Découvrez ces métiers du service public qui ne connaissent pas le chômage. LE SECTEUR SANTÉ-SOCIAL : AU COEUR DU SERVICE PUBLIC La frontière entre la santé et le social est de plus en plus difficile à délimiter. Prenons l’exemple d’une personne âgée à laquelle on a posé une prothèse de hanche en urgence. Elle relève en premier lieu du court séjour, puis sera traitée en soins de suite et de réadaptation. De retour chez elle, elle devra bénéficier de soins à domicile mais aussi d’un environnement de « soutien » (portage de repas, aide-ménagère). Cet exemple illustre bien l’imbrication des filières.

Photo : fOTOLIA

POURQUOI S’ORIENTER VERS CES FILIÈRES ? Les nombreux départs à la retraite qu’il faut remplacer (plus de 500 000 sont prévus dans les 5 années à venir), la multiplication des structures d’accueil pour la petite enfance, le vieillissement de la population... stimulent les recrutements de professionnels. Plus de 80 % des nouveaux diplômés de ces filières trouvent un emploi dans les 3 mois après leur sortie de formation. La diversité des structures (maisons de retraite, PMI, établissements hospitaliers, conseils généraux, caisses d’action sociale, centres de santé…) permet de connaître un parcours professionnel enrichissant et à multiples facettes.

18 / octobre - novembre - décembre 2013

OBTENIR UN TITRE OU DIPLÔME D’ÉTAT Pour exercer l’un des métiers des soins, du paramédical ou du travail social, il faut au préalable intégrer une école agréée pour obtenir un titre ou diplôme d’Etat de niveau CAP, BEP, Bac ou supérieur : - Exemples de diplôme d’Etat : Aide soignant, Auxiliaire de puériculture, Infirmier, Secrétaire médicale, Aide médico-psychologique, Aide soignant… - Exemples de BTS : Economie sociale et familiale, Services et prestations des secteurs sanitaire et social...

LES QUATRE VOIES D’ACCÈS : - La formation initiale s’adresse à ceux qui sont toujours dans le système scolaire ou universitaire - La formation continue concerne les demandeurs d’emploi relevant des politiques de l’emploi, et les salariés relevant des organismes paritaires collecteurs agréés ; - La validation des acquis de l’expérience (VAE), qui monte doucement en puissance et s’applique encore principalement aujourd’hui aux formations de niveau V, par exemple aidesoignant, auxiliaire de vie sociale ; - et enfin, l’apprentissage. Le mode de formation en alternance se développe et il existe de plus en plus de sections « apprentissage » dans les écoles. www.vocationfonctionnaire.fr


Le secteur santé-social recrute

Certains candidats (pour des postes d’aides-soignants par exemple) sont déstabilisés lorsqu’on leur demande ce qu’ils comptent tirer, pour leurs futurs postes, des centres d’intérêts qu’ils ont pourtant fait figurer sur leur CV ! La plupart des métiers du secteur social demande un diplôme d’Etat ou un certificat. Pour les emplois de catégorie C, les formations courtes sont aisément accessibles dans le cadre de la formation continue. Pour les postes de catégorie B et A, des instituts de formations du travail social sont répartis sur tout le territoire. La formation est en général au minimum de deux ans, souvent après le Bac.

LES MÉTIERS DU SOCIAL

Il n’y a pas de profil-type pour travailler dans un établissement social, médicosocial ou sanitaire et social. Il n’y a qu’une succession de comportements et de signes qui indiquent au recruteur que la personne qui pose sa candidature a la volonté chevillée au corps, de tout faire pour améliorer sans cesse le confort ou la situation de la personne accueillie, et la respecter comme toute autre personne sans lien avec son état de santé ou de dépendance. Lors du recrutement, les recruteurs insistent également sur l’importance de l’équipe pluridisciplinaire, et ils vérifient la capacité du candidat à travailler en équipe. Cependant, certaines qualités sont nécessaires pour s’épanouir dans ces métiers : patience, écoute et capacité d’adaptation.

ENTRETIEN DE RECRUTEMENT : LES QUALITÉS RECHERCHÉES En dehors des compétences professionnelles liées au diplôme, voici les qualités personnelles recherchées : Vous devez avoir un bon contact, une idée précise de la relation à un public particulier (personnes âgées, personnes handicapées, personnes en difficultés sociales, économiques, familiales…) et le recul nécessaire pour faire face à ces situations. Il faut aussi savoir ce que vous pouvez tirer de vos centres d’intérêts ou de vos loisirs personnels pour créer des ateliers d’animation par exemple, ou simplement nouer des relations avec les patients. www.vocationfonctionnaire.fr

Pub Vocation P1113_Mise en page 1 25/07/13 > 15:50 Page1 Suite page 20

FOUCHER , la référence concours

Paramédical · Travail social

+ doeur5r0éutsitsrires! p

TE EN VENAIRIE R B I EN L

www.concours-foucher.com

octobre - novembre - décembre 2013 / 19

P1113

AVEZ-VOUS LE PROFIL POUR RÉUSSIR ?

Toutes les fonctions publiques emploient des travailleurs sociaux. On les trouve aussi bien dans les structures territoriales que dans la fonction publique hospitalière ou la fonction publique d’Etat, mais les contextes professionnels et les missions sont différentes. Les assistants sociaux sont surtout regroupés au sein des collectivités locales (communes avec les CCAS et départements).


À LA UNE LE DOSSIER > La fonction publique hospitalière recrute près

de 3.000 personnes chaque année pour les établissements de soins et pour les maisons d’accueil des personnes âgées. L’Etat est un peu en retrait avec seulement 15 % des travailleurs sociaux. Une centaine de postes par an sont disponibles, répartis dans les grands ministères ou dans les collèges et les lycées. Les associations représentent à elles seules plus du tiers des postes. Environ 600 000 personnes occupent des emplois du travail social, auquel il faut ajouter les personnels qui interviennent dans le domaine de l’aide à domicile. C’est le Code de l’action sociale et des familles qui permet de définir les métiers qui entrent dans le champ de l’action sociale. Ces métiers sont accessibles le plus souvent avec un diplôme du travail social.

Les métiers du social que vous pouvez exercer... ... sans diplôme (Cat. C)

Agent d’animation Assistant familial Auxiliaire de vie sociale Auxiliaire de vie scolaire Moniteur éducateur

... avec un brevet, cap, bep ou diplôme pro niveau V (Cat. C)

Adjoint d’animation Agent social territorial ATSEM Opérateur des activités physiques et sportives

... avec un Bac jusqu’à Bac + 2 (Cat. B)

Animateur Assistant de service social Assistant socio-éducatif Conseiller conjugal et familial Conseiller d’insertion et de probation Conseiller en économie sociale et familiale Diététicien Educateur de jeunes enfants Educateur de la Protection judiciaire de la jeunesse Educateur spécialisé Educateur technique spécialisé Ergothérapeute Moniteur éducateur

... avec un Bac + 3 et plus (Cat. A et A+)

Conseiller d’éducation populaire de la jeunesse Directeur d’établissement sanitaire, social et médicosocial Infirmier Inspecteur de la jeunesse et des sports Inspecteur de l’action sanitaire et sociale Psychologue Puericultrice

20 / octobre - novembre - décembre 2013

LES GRANDS SECTEURS D’INTERVENTION DU SOCIAL - L’action sociale générale. Ces professionnels interviennent auprès d’un public en difficulté en milieu ouvert. Ce sont généralement des actions territorialisées et portées par les conseils généraux, les centres communaux ou intercommunaux d’action sociale ou/et les communes. On trouve également des travailleurs sociaux dans les collèges et les lycées et dans tous les établissements de soins hospitaliers. - L’action sociale qui concerne les personnes handicapées. Dans ce domaine, les financements sont publics, mais près de 80 % des structures relèvent du secteur associatif. Dans les quelques établissements gérés par les collectivités territoriales, les agents relèvent du statut de la Fonction publique hospitalière. - L’action sociale en faveur des personnes âgées : les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes ou non, les accueils de jour, les unités de soins de longue durée. Se mêlent ici des établissements rattachés à la FPH ou à la FPT, des associations et du secteur privé. - Les services à domicile : ce sont essentiellement des aides à domicile, recrutés par des associations, des CCAS (Centre communal d’action sociale) ou de l’emploi direct. - L’enfance et la jeunesse regroupent les modes d’accueil de la petite enfance, mais aussi la protection de l’enfance dévolue aux conseils généraux (foyer de l’enfance, aide sociale à l’enfance…), la protection judiciaire de la jeunesse (ministère de la Justice). - L’action sociale en faveur des personnes malades. Ce sont essentiellement les hôpitaux. Les travailleurs sociaux y sont moins nombreux que dans les établissements qui s’occupent de personnes handicapées. - L’action sociale autour de l’insertion professionnelle, ce sont les missions locales, les PAIO (Permanence d’accueil, d’information et d’orientation)… - Parmi les autres intervenants, on compte les CAF (Caisse d’allocation familiale), CRAM (Caisse régionale d’assurance maladie) et MSA (Mutuelle sociale agricole), les centres sociaux financés par les CAF et/ou les mairies dans les quartiers.

COMMENT TRAVAILLER DANS LE SECTEUR SOCIAL ? Le terme de « travailleur social » recouvre de nombreuses professions : animateur, agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM), éducateur spécialisé, assistant de service social... (voir tableau ci-contre). Il est important de rapwww.vocationfonctionnaire.fr


RÉUSSIR

LES CONCOURS CONCOURS INFIRMIER 12 titres disponibles

CONCOURS AS/AP 7 titres disponibles

CAP PETITE ENFANCE

Les travailleurs sociaux exercent partout où l’humain est présent, dans des structures très diverses : établissements accueillant des jeunes enfants, des adultes, des adolescents, hôpitaux, établissements à caractère sanitaire et/ou social, etc.

QUELS SONT LES MÉTIERS PORTEURS DU SECTEUR SOCIAL? - Dans le classement établi par le ministère de l’Emploi, les assistantes maternelles et les professionnels de la petite enfance arrivent largement en tête des métiers qui seront les plus demandés sur le marché du travail d’ici à 2015. La protection de l’enfance, qui relève des conseils généraux, se réorganise avec la montée en puissance des assistantes familiales. Les aides médicophsychologique connaissent une croissance rapide de la demande dans les collectivités locales. - Les métiers de la dépendance sont en expansion depuis 10 ans. La tendance devrait perdurer durant les 10 prochaines années. Cela www.vocationfonctionnaire.fr

3 titres disponibles SECTEURS PRIVÉ ET ASSOCIATIF Les secteurs privé et associatif sont également d’importants employeurs des professions paramédicales et sociales, notamment dans les maisons de retraite qui recrutent massivement. Par ailleurs, un grand nombre de professionnels exercent en libéral (75% de kinésithérapeutes et 80% des orthophonistes).

MÉTIERS DU SOCIAL 3 titres disponibles www.nathan.fr/concours-paramedical-social/ Les infos pratiques et tous nos ouvrages LE LIVRE

NOMADE

P3413

peler que les travailleurs sociaux sont formés pour exercer leurs fonctions d’aide, de conseil, d’assistance et d’accompagnement auprès de tous les publics, et qu’ils peuvent changer de monde, de public et de problématique plusieurs fois au cours de leur carrière..

100% EN LIGNE

Pour chaque ouvrage acheté*, l’intégralité du livre accessible en ligne !

> Suite page 22 Smartphone

Tablette

PC/Mac

octobre - novembre - décembre 2013 / 21 * Disponible pour certains titres.


À LA UNE LE DOSSIER > concernera davantage les métiers de niveau V

comme les auxiliaires de vie sociale, mais aussi les métiers de l’encadrement pour coordonner les actions. - Concernant le handicap, si les effectifs dans les établissements d’accueil se stabilisent, la demande est très forte pour les auxiliaires de vie scolaire et les auxiliaires de vie sociale. Quant à l’exclusion, on va vers une pérennisation des dispositifs d’urgence dont la majorité est confiée au secteur associatif ou gérée par des structures territoriales. La réduction des budgets publics en la matière a tendance à désorganiser ce secteur.

LES MÉTIERS DE LA SANTÉ Les principaux employeurs du secteur santé sont les hôpitaux et donc, la Fonction publique hospitalière. En dehors de la FPH, très peu de postes sont disponibles dans les collectivités territoriales, l’Education nationale ou la Sécurité sociale. La Fonction publique hospitalière compte près d’un million d’agents qui Les métiers de la santé que vous officient dans les pouvez exercer... centres hospitaliers publics, les établis... avec un Aide médico-psychologique sements sociaux, brevet, cap, Aide médico-technique les établissements bep ou diplôme Aide-soignant médico-sociaux pro niveau V Auxiliaire de puériculture (maisons de retraite (Cat. C) Auxiliaire de soins publiques, maisons ... avec un Bac Audioprothésiste d’accueil spéciajuqu’à Bac + 2 Diététicien lisées et certains (Cat. B) Manipulateur d’électroradiologie foyers de l’enfance). médiacle L’armée, pour les Masseur-kinésithérapeute Orthopédiste-orthésie services civils de Orthophoniste santé représente Orthoprothésiste une opportunité de Orthoptiste carrière. Le nombre Pédicure podologue de postes ouverts Préparateur en pharmacie chaque année, bien Psychomotricien que faible est plus Rééducateur élevé que dans la Secrétaire médicale - Assistant FPT et l’Etat. médico-administratif ... avec un Bac + 3 et plus (Cat. A et A+)

Biologiste Directeur des soins Directeur d’établissement hospitalier Infirmier Inspecteur de la santé publique Vétérinaire Médecin Médecin inspecteur de santé publique Pharmacien Pharmacien inspecteur de santé publique Puéricultrice Sage-femme

22 / octobre - novembre - décembre 2013

COMMENT ÊTRE RECRUTÉ DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIÈRE ? La FPH emploie des personnels dont les métiers sont réglementés. Pour devenir infirmier(ère)

ou aide-soignant(e), ou pratiquer une autre profession dans le secteur de la santé, il faut être titulaire d’un titre ou d’un diplôme d’État (DE). Ces diplômes se préparent dans des centres de formation ou des instituts où l’on entre après avoir été reçu à un concours. Ainsi, la plupart des recrutements se fait sur titre. Vous avez le diplôme d’aide-soignant, de masseur kinésithérapeute ? Un établissement passe une annonce, vous répondez ! Les concours sur épreuves concernent principalement les personnels administratif et techniques des catégories B et C, et sont organisés par les établissements d’un même département ou d’une même région. De manière générale, ces concours sont mis en place dans le cas où il n’existe pas de formation spécifique à l’exercice des métiers. Les lauréats sont directement affectés à un poste par le directeur de l’établissement concerné. Enfin, l’Ecole nationale de santé publique organise les concours de directeur d’établissement (Cat. A). En vertu de l’autonomie des établissements publics de santé, le recrutement des personnels est totalement décentralisé et relève de la seule autorité du chef d’établissement. Notez que l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) fait partie de la fonction publique hospitalière.

QUELS SONT LES MÉTIERS PORTEURS DU SECTEUR SANTÉ ? D’ici 2015, les départs en retraite des agents de l’Hospitalière vont s’accélérer. Les techniciens de laboratoire, les métiers du secrétariat vont décroître en volume. Ce phénomène est essentiellement lié aux évolutions technologiques. En revanche, tous les métiers des soins : infirmiers généraux et spécialisés, aides-soignants, ergothérapeute, aides médico-psychologique, kinésithérapeutes, orthophonistes, assistants sociaux… notamment autour de la personne âgée, vont croître. Outre les métiers du soin, des métiers émergent et vont se développer, tels qu’acheteur, contrôleur de gestion ou autour des systèmes d’informations médicalisées. Le niveau de qualification à l’embauche va également s’accroître. Il y aura davantage d’ingénieurs par exemple. Le secteur technique (technicien et ingénieur) hospitalier représente un réservoir important d’emploi pour les prochaines années (privilégiez les spécialités des réseaux, de l’appareillage médical, de la bio-médicale et de l’informatique).n www.vocationfonctionnaire.fr


L’ACTUALITÉ EN 50 QUESTIONS Les sujets de concours sont souvent issus de l’actualité de l’année. Les concepteurs de sujets s’inspirent de leur environnement et attendent de vous de la curiosité, de l’ouverture d’esprit et de l’intérêt sur ce qui se passe en France mais aussi à l’international. Afin de vous aider à évaluer votre niveau de connaissances, voici un test ludique sous la forme de 50 questions sur l’actualité du 3e trimestre 2013. A réaliser en une seule fois. Une seule bonne réponse possible.

50

questions d’actualité L’ACTUALITÉ EN FRANCE 1

Si vous vous faites « flasher » en Espagne, vous recevrez une contravention à votre domicile en France : A. Vrai B. Faux

2 Le 1er Aout dernier, le taux du livret A, placement préféré des Français, a été : A. Maintenu à 1.75 % B. Augmenté pour passer à 2 % C. Abaissé à 1.25 % 3 Selon l’INSEE, le nombre de femmes travaillant dans les services à domicile est de : A. 3 salariés sur 10 B. 5 salariés sur 10 C. 1 salariés sur 10 4

Lorsque la France veut « frontalement » déclarer la guerre à un Etat, le Parlement doit être consulté : A. Vrai

B. Faux

www.vocationfonctionnaire.fr

5 Le 1er ministre Français est : A. Le chef des armées B. Le responsable de la défense nationale C. N’a pas de responsabilité en matière de défense 6

La loi prévoit des sanctions pénales pour les maires refusant d’unir deux personnes du même sexe : A. Vrai B. Faux

7 Le taux d’occupation des prisons Françaises est de : A. 90 % B. 100 % C. 120 % 8 La fraude prive chaque année la SNCF de : A. 300 000 euros B. 3 millions d’euros C. 300 millions d’euros

9 ■ ■ ■

Le montant de la « garantie jeunes » pour les 18-25 ans qui sera expérimentée cet automne s’élèvera à : A. 250 euros B. 450 euros C. 650 euros

10 Combien de personnes ont le statut avantageux d’auto-entrepreneurs ?  A. 293 000 B. 593 000 C. 893 000 octobre - novembre - décembre 2013 / 23


L’ACTUALITÉ EN 50 QUESTIONS 11 Le mois de juillet a enregistré la mortalité sur les routes, depuis 1948 : A. La plus faible B. La plus haute

19 Gérard Feldzer et Pierre Chabert viennent de traverser la Manche : A. A la nage B. En dirigeable électrique C. En delta plane

12 Les Français peuvent désormais saisir directement en ligne la « police des polices » en cas d’abus ou de dérapages constatés : A. Vrai B. Faux

20 Les Malgrés-Eux sont des : A. Gitans forcés à la sédentarisation dans les années 60 B. Jeunes Alsaciens et Mosellans incorporés de force dans l’armée Allemande lors de la 2ème guerre mondiale C. Des anciens détenus du centre de Sangatte

13

Le judoka Teddy Riner vient d’obtenir un nouveau titre mondial dans la catégorie des plus de 100 kg. Il s’agit de son : A. Troisième titre mondial B. Cinquième C. Sixième

14

Pour boucler en tête les 168 km de l’Ultra-Trail du Mont Blanc qui a lieu chaque année fin Août, il faut courir : A. Environ 15 heures B. Environ 20 heures C. Environ 30 heures

15 Le tournoi de tennis de Wimbledon a été remporté chez les femmes par : A. Amélie Mauresmo B. Marion Bartoli C. Mary Pierce 16 L’équipe de France des moins de 20 ans a été championne du monde de football : A. Pour la 1ère fois de son histoire B. Pour la 3ème fois C. Pour la 8ème fois 17 Jacques Vergès, décédé le 15 Août dernier, était : A. Acteur B. Editeur C. Avocat

Photo : Fotolia

18

Le nombre de communes à avoir mis en place la semaine scolaire de quatre jours et demi dès la rentrée 2013 est de : A. 4 000 B. 24 000 C. 36 000

24 / octobre - novembre - décembre 2013

21 Un Pacu, poisson d’Amérique du sud de la famille des piranhas, vient d’être pêché dans la Seine : A. Vrai B. Faux 22 La loi fondatrice du statut général des fonctionnaires a, cette année, : A. 10 ans B. 20 ans C. 30 ans 23 Les heures supplémentaires seront dès janvier 2014 à nouveau défiscalisées : A. Vrai B. Faux 24

Les nouveaux modèles de permis de conduire, délivrés à partir du 16 septembre devront être renouvelés pour les catégories A et B : A. Tous les 5 ans B. Tous les 10 ans C. Tous les 15 ans

25 Le RSA a été revalorisé de 2 % au 1er septembre : A. Vrai B. Faux

26 ■ ■ ■

27- Le vélo électrique Solex, essentiellement produit en Chine et en voie de relocalisation est une marque : A. Finlandaise B. Italienne C. Française 28 Le PSG Handball appartient désormais : A. A la Russie B. Au Qatar C. L’Arabie saoudite 29 Un programme de circoncision volontaire mené, entre autres, par des chercheurs français a permis de réduire le taux de nouvelles infections par le sida : A. Vrai B. Faux 30 Selon Facebook, le nombre de Français ayant un compte s’élève à : A. 5 millions B. 17 millions C. 34 millions

L’ACTUALITÉ À L’ÉTRANGER 1

L’accident de train qui a fait 79 morts à Saint-Jacques de Compostelle en juillet dernier est dû à : A. Un problème sur les rails B. La vitesse C. Une panne de frein

2 Au 1er janvier 2014 le groupe aéronautique Européen EADS deviendra : A. Airbus B. Boeing C. Antonov

Le nombre de Français ne sachant pas nager est de : A. 1 sur 2 B. 1 sur 5 C. 1 sur 10 www.vocationfonctionnaire.fr


SE PRÉPARER ET RÉUSSIR

3 Edward Snowden est un ancien : ■ A. Informaticien créateur du site WikiLeaks ■ B. Consultant du renseignement Américain, en fuite ■ C. Soldat Américain ayant vendu des informations au site WikiLeaks

9 Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) en 2016 auront lieu à : A. Rio de Janeiro B. Cracovie C. Johannesbourg

18 Les membres du G20 représentent : A. 85 % du territoire mondial B. 85 % de la population mondiale C. 85 % du commerce mondial

10 Le logiciel de communication VoIP et visioconférence SKYPE a fêté le 29 août dernier ses : A. 1 an B. 5 ans C. 10 ans

19 Le Talkie-Walkie est : A. Le nouveau char d’assaut Français à têtes nucléaires B. Le nouveau dirigeable de Zeppelin C. Un nouveau gratte-ciel londonien

11 La taille moyenne des hommes européens a augmenté en un siècle de : A. 2 cm B. 7 cm C. 11 cm

4 Selon le magazine Forbes, l’actrice la mieux payée d’Hollywood cette année est : A. Angelina Jolie B. Charlize Theron C. Julia Roberts

12 Les prochains championnats du monde d’athlétisme auront lieu en 2015 à : A. Moscou B. Pékin C. Rio de Janeiro

5

13

Le « royal baby », fils du prince William prénommé George Alexander Louis est dans l’ordre de succession à la couronne britannique : A. Le 2ème B. Le 3ème C. Le 4ème

6 Le Peyotl dont on parle en août chaque année est : A. Un cactus hallucinogène B. Un nouveau maïs transgénique C. Un désherbant naturel 7

Au regard de l’intensité des Brevets, calculée par l’OCDE, la ville la plus innovante au monde cette année est : A. Eindhoven B. San José C. Shanghai

8 Mohamed Morsi, renversé par l’armée le 3 juillet dernier, était le président de : A. La Tunisie B. De l’Egypte C. De l’Iran www.vocationfonctionnaire.fr

Les salaires des hauts dirigeants des entreprises publiques seront désormais plafonnés à 290 000 euros par an en : A. France B. Belgique C. Suisse

14- La branche téléphonie du Finlandais Nokia vient d’être rachetée par l’américain Microsoft A. Vrai B. Faux 15 Stromae est un chanteur : A. Français B. Belge C. Algérien 16 Des chercheurs autrichiens et anglais viennent de réussir à créer un mini-cerveau in vitro : A. Vrai B. Faux 17 L’actuel président Syrien est : A. Bachar al Assad B. Hamid Harzaï C. Mahmoud Abbas

20 Le 1er fabriquant de jouets au monde est : A. Lego B. Hasbro C. Mattel

Corrigés du QCM

L’ACTUALITÉ EN FRANCE

1- Réponse : A 2- Réponse : C 3- Réponse : C 4- Réponse : A 5- Réponse : B 6- Réponse : B 7- Réponse : C 8- Réponse : C 9- Réponse : B 10- Réponse : C 11- Réponse : A 12- Réponse : A 13- Réponse : C 14- Réponse : B 15- Réponse : B 16- Réponse : A 17- Réponse : C 18- Réponse : A 19- Réponse : B 20- Réponse : B 21- Réponse : A 22- Réponse : C 23- Réponse : B 24- Réponse : C 25- Réponse : A 26- Réponse : B

27- Réponse : C 28- Réponse : B 29- Réponse : A 30- Réponse : B

L’ACTUALITÉ

À L’ÉTRANGER 1- Réponse : B 2- Réponse : A 3- Réponse : B 4- Réponse : A 5- Réponse : B 6- Réponse : A 7- Réponse : A 8- Réponse : B 9- Réponse : B 10- Réponse : C 11- Réponse : C 12- Réponse : B 13- Réponse : B 14- Réponse : A 15- Réponse : B 16- Réponse : A 17- Réponse : A 18- Réponse : C 19- Réponse : C 20- Réponse : C

octobre - novembre - décembre 2013 / 25


RÉUSSIR LES CONCOURS

RÉUSSIR LES CONCOURS EUROPÉENS

Photos Fotolia

Vous souhaitez travailler pour une institution de l’Union européenne ? Devenir fonctionnaire européen présente de nombreux attraits : la vie dans un milieu multiculturel, la perspective de servir de grandes causes, les possibilités d’évolution dans un environnement administratif stimulant, des conditions fiscales et salariales avantageuses… Pour les candidats aux concours, voici le dossier pour tout savoir sur les épreuves de sélection, exemples à l’appui.

26 / octobre - novembre - décembre 2013

www.vocationfonctionnaire.fr


LES CONCOURS EUROPÉENS

ENTREZ DANS LES INSTITUTIONS EUROPÉENNES L’arrivée de l’automne coïncide avec l’ouverture des concours de la fonction publique européenne pour les assistants (AST). Cette année, le recrutement devrait couvrir au moins trois domaines : le droit, la comptabilité et les finances. Si vous possédez un diplôme de l’enseignement supérieur ainsi qu’une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans l’un de ces domaines et si vous parlez une langue étrangère, vous pourrez postuler. Sinon, ne vous découragez pas. D’autres concours seront organisés pour les administrateurs (AD) au printemps et pour les traducteurs et interprètes en été. En 2014, les concours AD pourraient d’ailleurs couvrir des domaines très généraux n’exigeant pas d’expérience professionnelle. Passer un concours AST, c’est aussi une bonne occasion de se préparer à un concours AD. Les tests sont en effet très similaires. Par comparaison avec la fonction publique française, un poste d’assistant au sein d’une institution européenne correspond à un poste de catégorie B. Par exemple, un assistant en gestion financière/comptabilité effectuera des tâches aussi variées que l’élaboration de prévisions budgétaires, la planification et la gestion des procédures de passation des marchés publics ou la gestion financière et opérationnelle de contrats ou subventions. Les postes de fonctionnaires européens sont essentiellement basés à Bruxelles, mais des opportunités de carrière existent aussi dans d’autres pays, en Europe et dans le reste du monde.

PREMIÈRE ÉTAPE : S’INSCRIRE À UN CONCOURS EUROPÉEN Les concours sont organisés pour l’ensemble des institutions européennes par l’EPSO (Office européen de sélection du personnel). Premier conseil : consultez régulièrement le calendrier des concours sur leur site et ne tardez pas pour vous inscrire. Les inscriptions s’achèvent en général un mois après la publication de l’avis de concours. Vous devez aussi réserver à l’avance votre place au centre d’examen ! Avant de vous inscrire, lisez attentivement l’avis de concours. Il vous renseigne notamment sur les conditions d’inscription, la nature des tests et le choix des langues. Les inscriptions se font par voie électronique. Vous devez créer votre « compte EPSO » qui inclura un CV très détaillé et vos motivations. Ces informations sont très importantes pour la seconde phase du concours : le jury rejettera votre candidature s’il considère que ces informations ne sont pas en adéquation avec le profil recherché.

TESTS D’ACCÈS Test

Concours AST AD

Raisonnement verbal

Nombre de Durée questions

Langue

X

X

20

35 min L1

Raisonnement numérique X

X

10

20 min L1

Raisonnement abstrait

X

X

10

10 min L1

Jugement situationnel

X

X

20

30 min L2

Exactitude et précision

X

40

6 min

Priorité et organisation

X

24

30 min L2

www.vocationfonctionnaire.fr

L2

Tous les concours se déroulent en deux phases : une phase de présélection et une phase d’évaluation. La nature des épreuves varie en fonction des concours. La présélection comprend toujours trois tests de raisonnement logique et le plus souvent, un test de jugement situationnel. Les candidats aux concours AST doivent en outre passer deux tests de compétences spécifiques : exactitude et précision d’une part, et priorité et organisation d’autre part. La phase d’évaluation comprend un entretien structuré et, selon le type de concours, un exercice de groupe, une présentation orale, une étude de cas et/ou un exercice de bac à courrier. Le choix des langues est très important. Pour réussir les concours, vous devez maîtriser une langue étrangère, de préférence l’anglais ou l’allemand. Toutes les épreuves, à l’exception des trois tests de raisonnement logique, se passent dans la deuxième langue qui peut être le français, l’anglais ou l’allemand. Les trois tests de raisonnement logique se déroulent dans la première langue, qui doit être une des 24 langues officielle de l’UE et qui doit être différente de la seconde langue. Un francophone peut donc choisir de passer les tests de raisonnement en français et le reste des épreuves en anglais ou en allemand… ou inversement ! A chacun de voir.

SECONDE ÉTAPE : SE PRÉPARER La réussite au concours exige une préparation rigoureuse étalée sur plusieurs semaines. Le nombre de semaines varie en fonction du niveau de départ du candidat. L’essentiel est de trouver le bon rythme et de progresser par étapes, tout en restant confiant. Tous les tests sont chronométrés et la plus grande difficulté pour les candidats est de réussir à répondre à toutes les questions dans les délais impartis, condition indispensable pour être admissible ! D’où la nécessité d’acquérir des automatismes. Dans un premier temps, le candidat doit assimiler la méthodologie spécifique à chaque test. Comment ? En suivant des cours et en travaillant sur des ouvrages. Il existe sur le marché des ouvrages très complets pour chaque type de test. Préférez ceux contenant une méthodologie détaillée. Une fois les automatismes acquis, vous pourrez vous exercer dans les conditions du concours en effectuant des tests sur écran. Vous trouverez des exemples de test auprès d’organismes de formation dont la liste figure sur le site de l’EPSO : http://europa.eu/epso/apply/ info_sessions/index_fr.htm.

TROISIÈME ÉTAPE : LA PRÉSÉLECTION Les tests de présélection (appelés aussi tests d’accès) sont difficiles : en général, plus de 95% des candidats sont éliminés durant cette phase. Mais rassurez-vous : avec une bonne préparation, il est tout à fait possible d’être dans les 5% ! Voici quelques exemples de questions proposés par ORSEU Concours, un organisme de préparation aux concours européens (www. orseu-concours.com). 1- Le test de raisonnement verbal évalue la capacité des candidats à comprendre et à analyser des données verbales. Il est constitué de 20 questions à choix multiple. A chaque question correspondent un texte et quatre affirmations. Le candidat doit choisir l’affirmation qui se déduit du texte. La durée totale du test est de 35 minutes. > Suite page 28 octobre - novembre - décembre 2013 / 27


RÉUSSIR LES CONCOURS > Le test de raisonnement verbal est un test de logique. Pour réus-

sir, le candidat doit savoir analyser un texte et comprendre le sens d’une affirmation. Il doit aussi maîtriser certaines règles de logique verbale pour déterminer dans quel cas une affirmation peut ou non se déduire du texte. Pour gagner du temps, il doit enfin être capable de repérer rapidement les affirmations qui ont la plus grande probabilité de constituer la bonne réponse et lire un texte de manière sélective.

EXEMPLE 1 - RAISONNEMENT VERBAL (réponse p.31) A quelques exceptions près, le commerce international des baleines est interdit. La Commission baleinière internationale n’a pas encore donné son accord pour autoriser le rétablissement du commerce des baleines. L’UE soutient cette position et n’est donc pas favorable au maintien du commerce du petit rorqual. Un certain nombre d’espèces de poissons ne sont pas encore suffisamment protégées par CITES. L’UE fait donc pression pour réglementer le commerce du remarquable poisson Napoléon qui vit dans le Pacifique, mais qui est menacé de surexploitation (aquariums et industrie alimentaire). La Commission souhaite un renforcement des contrôles pour le grand requin blanc, dont les mâchoires et les dents sont très prisées comme souvenirs. Elle va également insister pour une meilleure protection de la datte de mer, qui fait déjà l’objet d’une stricte protection au titre de la directive « Habitats ». Laquelle de ces propositions est correcte ? a) Le petit rorqual est une espèce de baleine. b) La Commission baleinière internationale ne souhaite pas rétablir le commerce des baleines. c) Le grand requin blanc est surtout recherché pour ses mâchoires et ses dents. d) Le commerce international des baleines est totalement interdit.

2- Le test de raisonnement numérique évalue la capacité des candidats à comprendre et à analyser des données numériques. Il comprend 10 questions à choix multiple. Chaque question est le plus souvent associée à un tableau ou un graphique. Pour chaque question, le candidat doit choisir, parmi 5 affirmations, celle qui répond à la question. La durée totale du test est de 20 minutes. L’usage de la calculatrice (basique !) est autorisé.

Le test de raisonnement numérique ne se résume pas à une épreuve de calcul. Pour réussir, le candidat doit savoir lire un énoncé et interpréter un tableau ou un graphique pour poser correctement les opérations à effectuer. Il doit maîtriser certains concepts mathématiques de base comme les proportions, les taux de variation et les moyennes. Pour répondre dans les délais impartis, il doit éviter les longs calculs chaque fois que possible et ne pas recourir systématiquement à la calculatrice.

3- Le test de raisonnement abstrait évalue la capacité des candidats à résoudre des problèmes, à appréhender des notions complexes et à développer des stratégies. Il comprend 10 questions à choix multiple. Chaque question consiste en une série de cinq diagrammes contenant des formes géométriques qui sont répétées ou modifiées suivant une séquence logique. Pour chaque question, le candidat doit identifier la logique sous-jacente et trouver, parmi 5 options, le diagramme qui complète la série. La durée totale du test est de 10 minutes. Le test de raisonnement abstrait est un test de logique. Pour réussir, le candidat doit être capable d’établir des analogies entre des formes et des combinaisons de formes différentes. Il doit savoir repérer des changements : par exemple, des changements de couleur, des déplacements, des superpositions de formes... Il doit également connaitre certaines notions de géométrie comme les rotations, les translations ou les symétries.

EXEMPLE 3 – RAISONNEMENT ABSTRAIT (réponse p.31)

a

b

c

d

e

Parmi les cinq options a, b, c, d et e, choisissez le diagramme qui complète la série du haut.

EXEMPLE 2 – RAISONNEMENT NUMÉRIQUE (réponse p.31)

RÉPARTITION DU NOMBRE D’EXPLOITATIONS AGRICOLES SELON LEUR TAILLE Moins de 5 ha

5 à 10 ha

10 à 20 ha

20 à 50 ha

Plus de 50 ha

Total

Poldavie

5 408

8 402

2 170

3 800

10 620

30 400

Télonie

12 600

11 410

6 400

16 820

7 050

54 280

Lévonie

8 322

10 818

13 900

32 155

7 105

72 300

Zogland

2 100

5 640

25 000

36 850

12 930

82 520

En Télonie, quelle proportion d’exploitations ont une superficie d’au moins 5 ha ? a) 11,5% b) 17,8% c) 23,2% d) 76,8%

28 / octobre - novembre - décembre 2013

e) 82,2% www.vocationfonctionnaire.fr


LES CONCOURS EUROPÉENS

EXEMPLE 4 – JUGEMENT SITUATIONNEL (réponse p.31) Vous venez de terminer un rapport qui vous a demandé beaucoup de temps et d’énergie. On vous demande maintenant de gérer un nouveau projet avec des délais très courts. Cependant, votre planning est déjà très chargé. a) Vous prenez cela pour une marque de confiance et acceptez. S’il le faut, vous effectuerez une partie du travail chez vous le week-end. b) Avant d’accepter, vous demandez à bénéficier de l’aide de quelques collègues. c) Vous refusez, mais proposez d’intervenir selon vos compétences en cas de besoin. d) Vous acceptez. Cependant, la qualité du travail ne sera pas au niveau attendu. 4- Le test de jugement situationnel évalue le comportement et la prise de décision des candidats en milieu professionnel. Il comprend 20 questions à choix multiple. Chaque question décrit un scénario en rapport avec une situation de travail et une série de 4 actions possibles. Le candidat doit choisir l’action qui lui paraît la plus

www.vocationfonctionnaire.fr

efficace et celle qui lui paraît la moins efficace. La durée totale du test est de 30 minutes. A travers ce test, le jury évalue 5 compétences : analyse et résolution de problèmes, qualité et résultats, hiérarchisation des priorités et organisation, persévérance, et travail d’équipe. Dans l’exemple ci-dessus, c’est la compétence « qualité et résultats » qui est jugée. 5- Le test d’exactitude et de précision est uniquement présent dans les concours AST. Il évalue la capacité des candidats à repérer rapidement des erreurs dans un document. Il comprend 40 questions à choix multiple. Chaque question comporte deux tableaux devant contenir les mêmes informations. Le candidat doit comparer les informations contenues dans les deux tableaux et recenser les éventuelles erreurs. La durée totale du test est de 6 minutes. Le principe du test est simple : vous devez chercher les erreurs. Toute la difficulté repose sur le délai imparti : le candidat dispose en moyenne de 9 secondes par question ! Pour réussir le test, il est indispensable de développer la concentration visuelle et d’évacuer le stress lié à la pression horaire. Les techniques de concentration et de relaxation sont ici les bienvenues. > Suite page 30

octobre - novembre - décembre 2013 / 29


RÉUSSIR LES CONCOURS EXEMPLE 5 – EXACTITUDE ET PRÉCISION (réponse p.31)

Douche WC Homme WC Femme WC Handicapé Aire

Autoroute

Distance

1

Balville

A45

200 km

2

Parligu

A36

195 km

3

Ficard

A45

260 km

4

Postiva

A36

300 km

5

Mitiru

A45

380 km

4

Aire

Autoroute

Distance

Postiva

A36

300 km

Douche

Quelles sont les erreurs? a) Equipements b) Nom et autoroute c) Nom, autoroute et équipements d) Nom et équipements e) Aucune erreur

> 6- Le test de priorité et d’organisation est aussi uniquement pré-

sent dans les concours AST. Il évalue les capacités d’organisation des candidats et leur aptitude à hiérarchiser les priorités dans le travail. Il comprend 24 questions à choix multiple. Certaines ont trait à des problèmes d’horaires, comme organiser un trajet ou gérer un planning. D’autres sont des problèmes d’optimisation sous contraintes : le candidat doit choisir la meilleure option possible compte tenu de contraintes. La durée totale du test est de 24 minutes. Le test de priorité et d’organisation exige de la rigueur et de la méthode. Pour réussir, le candidat doit interpréter correctement un tableau et être capable de retranscrire une question sous la forme d’équations ou d’une série d’instructions.

QUATRIÈME ÉTAPE : LE CENTRE D’ÉVALUATION Les candidats qui remplissent toutes les conditions d’admission et qui ont obtenu les meilleurs résultats aux tests d’accès (en général, entre 80 et 90% de bonnes réponses !) sont invités à la seconde phase du concours. Alors que les tests d’accès se déroulent dans tous les pays européens (il existe un centre d’examen à Paris), les épreuves en centre d’évaluation se déroulent à Bruxelles, en général sur une journée et demie.

30 / octobre - novembre - décembre 2013

Téléphone

Equipements

WC Homme

WC Femme

WC Handicapé Téléphone

La nature des épreuves varie en fonction de la catégorie du concours. Les candidats aux concours AST passent une étude de cas, une épreuve de bac à courrier, et un entretien structuré. Les candidats aux concours AD ont quatre épreuves : une étude de cas, un exercice de groupe, une présentation orale et un entretien structuré. L’étude de cas évalue les compétences spécifiques des candidats dans le domaine du concours (par exemple en droit, si le concours s’adresse à des juristes). Les autres épreuves évaluent des compétences générales. En plus de celles évaluées dans le test de jugement situationnel (analyse et résolution de problèmes, hiérarchisation des priorités et organisation, qualité et résultats, persévérance, et travail d’équipe), on trouve deux ou trois autres compétences : communication, apprentissage et développement et, pour les AD uniquement, capacités d’encadrement. La définition de ces compétences est donnée dans le guide applicable aux concours généraux que les candidats sont invités à télécharger sur le site de l’EPSO au moment de leur inscription. Des exemples d’épreuves figurent également sur ce site.

CINQUIÈME ÉTAPE : LA LISTE DE RÉSERVE Les candidats qui ont réussi les épreuves d’évaluation (les «lauréats» du concours) sont inscrits sur une liste de réserve. Avant de devenir fonctionnaire, il leur reste à passer une dernière épreuve : l’entretien d’embauche. Il se déroule avec les responsables du service intéressé par leur candidature. Les CAST : une autre voie pour travailler dans les institutions européennes et préparer un concours Un autre moyen d’accéder aux postes très convoités de la fonction publique européenne est de passer un examen pour www.vocationfonctionnaire.fr


EXEMPLE 6– PRIORITÉ ET ORGANISATION (réponse p.31) DISPONIBILITÉ DES HÔTELS Nom

Catégorie Type de chambre Prix

L

M

M

J

V

S

D

California

3 étoiles

Individuelle Double

70 € 90 €

2 3

4 5

4 5

2 2

4 2

4 3

2 5

Superstar

2 étoiles

Individuelle Double

50 € 60 €

4 3

1 7

4 2

3 7

2 8

2 9

2 2

Universal

2 étoiles

Individuelle Double

60 € 80 €

1 5

2 7

5 7

2 6

3 4

3 4

1 5

Shining

2 étoiles

Individuelle Double

60 € 65 €

3 4

4 4

2 0

2 3

4 3

4 2

4 1

Venus

2 étoiles

Individuelle Double

75 € 90 €

4 2

7 3

7 3

5 3

3 5

3 5

2 2

Bernd souhaite réserver huit chambres pour deux nuits dans le même hôtel. Le jour d’arrivée est le mardi. Quel hôtel choisira-t-il s’il recherche le tarif le plus bas ? a) Superstar b) California c) Universal d) Shining e) Venus > être agent contractuel (CAST). Pour les CAST généralistes, les

épreuves du concours sont similaires à celles des concours généraux. On trouve en particulier un test de raisonnement verbal, un test de raisonnement numérique et un test de raisonnement abstrait. La deuxième phase comprend un test de compétence, sous forme écrite ou orale, et une étude de cas dans le domaine concerné. Les examens CAST sont moins difficiles que les concours dans la mesure où le candidat doit obtenir un pourcentage minimum de bonnes réponses (variable selon la catégorie) et non le maximum de bonnes réponses. Réussir un examen CAST permet aussi de bénéficier d’une expérience professionnelle dans les institutions. Un atout non négligeable lorsque l’on aspire à devenir fonctionnaire européen ! n www.vocationfonctionnaire.fr

Réponses exemple 1 : a ; exemple 2 : d ; exemple 3 : b ; exemple 4 : plus efficace b et moins efficace d ; exemple 5 : a ; exemple 6 : c.

> Suite page 32 octobre - novembre - décembre 2013 / 31


RÉUSSIR LES CONCOURS

TESTEZ-VOUS ! Le test de raisonnement abstrait est utilisé dans les concours de la fonction publique européenne pour évaluer les capacités du candidat à détecter et à comprendre des relations entre des concepts qui ne comportent pas d’éléments linguistiques ou numériques. Chaque question consiste en une série de diagrammes contenant des formes géométriques qui sont répétées ou modifiées selon une séquence logique. Pour chaque question, le candidat doit identifier la logique sous-jacente et trouver, parmi 5 options, le diagramme qui complète la série. Extrait du livre QCM de raisonnement abstrait des concours des institutions européennes - Une méthodologie et 180 questions avec corrigé d’E. Hetru et C. Mercier. Editions ORSEU. Mars 2013 - ISBN 978-2-918796-49-7

Parmi les cinq options A, B, C, D et E, choisissez le diagramme qui complète la série du haut.

a

b

c

d

e

ALLONS-Y PAS À PAS Le test de raisonnement abstrait est un test visuel. Vous devez observer les formes contenues dans les diagrammes et visualiser la séquence logique. Cela peut se faire de deux façons : analytiquement ou globalement. 3 1 2 L’approche analytique est recommandée à ceux qui ne sont pas (encore) familiarisés avec le raisonnement abstrait. Si vous ne «voyez» rien, cette méthode est pour vous ! Elle est très progressive. Vous êtes prêt ? Allons-y. 4 que voyons-nous 5 D’abord, dans 6les diagrammes du haut ? Deux formes : un rond et un losange. Choisissons l’une des deux, par exemple le rond. Si vous préférez le losange rassurez-vous, ça marche aussi ! Revenons au rond. Nous voyons qu’il change de couleur selon la séquence suivante (on peut la chanter !) : blanc, blanc, blanc, noir, noir, donc… noir. Le diagramme réponse doit donc contenir un rond noir. On peut donc éliminer les options A et E. Continuons avec le rond. Nous voyons aussi qu’il change de taille selon la séquence suivante : grand, grand, petit, grand, grand, donc... petit. Le diagramme réponse doit donc contenir un petit rond. On peut donc éliminer l’option C. La bonne réponse est donc soit B, soit D. Regardons ce qui différencie les diagrammes B et D. C’est la position du losange. Il est à gauche dans le diagramme B et à droite dans le diagramme D. Pour trouver le bon diagramme, il faut donc déterminer la séquence associée à la position du losange : gauche, droite, droite, gauche, droite, donc… droite. La bonne réponse est donc D. Finalement, l’approche analytique est très ludique. Trouver la séquence visuelle est une question de rythme. Il ne faut pas hésiter à la chanter (pas nécessairement tout haut !). La suite vient

?

32 / octobre - novembre - décembre 2013

automatiquement.

ELARGISSONS NOTRE VISION Il y a ceux qui ne voient pas… et ceux qui voient tout de suite (ils sont énervants pour les premiers). Rassurez-vous, avec un peu d’entraînement, si ce n’est pas déjà le cas, vous serez vous aussi dans la deuxième catégorie. Ceux qui voient tout de suite utilisent l’approche globale. Ils ne se focalisent pas sur un élément du diagramme en particulier, mais sur l’ensemble des diagrammes. Ils repèrent des analogies. Dans notre exemple, ils établiront tout de suite une analogie entre les diagrammes 1, 2 et 3 d’un côté, et les diagrammes 4, 5 et donc… le diagramme réponse de l’autre. a

b

c

1

2

3

d

? 4

5

6

Voici comment ils voient la série : Mettons-nous un instant à leur place. Par analogie, on voit qu’il faut, dans le diagramme 6, placer un losange blanc en haut à droite et un petit rond noir en bas à droite. Cette configuration correspond au diagramme D.

EN CONCLUSION Le raisonnement abstrait est souvent le test qui pose le plus de difficultés aux candidats. Il fait en effet appel à des compétences que l’on n’a pas l’habitude d’utiliser dans la vie de tous les jours : capacité à visualiser des transformations géométriques (rotations, symétries, etc.), aptitude à repérer des analogies entre des formes complexes, etc. Chacun est capable de développer de telles compétences. Ce n’est pas une question d’intelligence, www.vocationfonctionnaire.fr


LIVRES SELECTION Pour vous aider à préparer vos épreuves de concours, nous réalisons à chaque numéro une sélection d’ouvrages incontournables. En fonction de votre niveau d’étude et de l’état d’avancement de vos révisions… utilisez les bons outils ! professionnelle).

LE GUIDE DES CONCOURS 2014 Sylvie Grasser
 Nathan - Col. Intégrer la fonction publique 15,40 € - 460 p. - Août 2013 Rédigé par des collaborateurs de votre magazine, ce guide présente les différentes Fonctions publiques (Etat, territoriale, hospitalière, européenne, Ville de Paris) et apporte des conseils méthodologiques. Les fichesmétiers détaillent les missions, les conditions de recrutement, les épreuves du concours, l’estimation du nombre de postes à pourvoir, les salaires...

LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Odile Meyer
 Dunod - Col. Je prépare 15,90 € - 314 p. - Août 2013 Acquérir une culture territoriale est indispensable pour réussir les épreuves écrites et orales des concours de cat. A, B et C. Cet ouvrage propose 36 fiches synthétiques, regroupées en 4 grands thèmes et complétées par 400 QCM et exercices corrigés : 
L’État, les collectivités territoriales, les finances publiques,
 la fonction publique (statuts, organisation, carrières, rémunérations).

 www.vocationfonctionnaire.fr

LES CLÉS DE LA CULTURE GÉNÉRALE Christophe Parent Ellipses
- Collection Les bleus 22 € - 312 p. - Juillet 2013 Cet ouvrage d’initiation rassemble plus de 100 fiches abordant tous les aspects de la culture générale posés aux concours : arts, littérature, sciences, histoire, religions, géographie. 
 500 QCM complètent ce livre pour se tester dans tous ces domaines.

L’ENTRETIEN AVEC LE JURY - EPREUVE ORALE. RAEP Chantal Perrin-Van Hille La Documentation française – Col. Formation Administration Concours 11 € - 136 p. - Mai 2013 Nouvelle édition mise à jour avec les récentes réformes des oraux des concours, ce livre petit format est une mine de conseils pour tous les candidats ayant à préparer un oral de concours, quel que soit le niveau du concours et quel que soit le contenu de l’oral : questions du jury, présentation de la carrière du candidat, RAEP (reconnaissance des acquis de l’expérience

NOTE DE SYNTHÈSE Michel Deyra, Fabienne Ferrer
 Gualino - Exos LMD 3e édition 18,50 € - 272 p. - Août 2013
 L’épreuve de synthèse est présente dans tous les concours de catégorie A. Ce livre, à travers 6 dossiers thématiques sur la société contemporaine, vous met en situation d’appliquer la méthode de lecture-analyse et d’écriture-synthèse, pour surmonter la contrainte du temps (3 ou 4 heures) et de l’espace (4 à 5 pages) qui font toute la difficulté de cet exercice.

GENDARME, GENDARME ADJOINT V.Béal, V. Saunier, T. Marquetty, P. Alban, R. Lüthi Foucher - Col. Concours F. Publique 19,70 € - 288 p. - Juin 2013 Ce livre propose des fiches méthode et des cours, des exercices et des sujets d’annales corrigés pour chacune des épreuves du concours : composition et compréhension de textes, tests psychotechniques, langues étrangères, connaissances générales et professionnelles, entretien avec le jury, épreuves physiques et sportives.

CONCOURS INFIRMIER ENTRÉE EN IFSI

FINANCES PUBLIQUES POUR LES CONCOURS 2013-2014 Jean-Marc Maillot
 Hachette Education
 Collection Objectif concours 20,50 € - 224 p. - Juillet 2013 Toutes les connaissances inclues dans les programmes des concours comportant, à l’écrit ou à l’oral, une épreuves de finances publiques, sont réunies dans cet ouvrage. À la fin de chaque chapitre, la page « En pratique » propose des sujets de dissertation et leur corrigé sous forme de plans-types, des QRC (questions à réponse courte) 
et des QCM.

J. Jean, M. Moutarlier, V. Serrière Vuibert - Tout-en-un 21,40 € - 352 p. - Sept. 2013 Cet ouvrage complet propose un planning de révision et une méthodologie pour réussir les épreuves écrites et l’entretien avec le jury. 27 fiches de connaissance, des sujets d’annales et des tests corrigés ainsi que de nombreuses annexes complètent l’ouvrage.

RUBRIQUE RÉALISÉE AVEC LA LIBRAIRIE DU CANDIDAT

octobre - novembre - décembre 2013 / 33


Auto-évaluation Test en 40 QCM

Êtes-vous “super-candidat” ? Finances publiques, Droit public, Action sanitaire et sociale, Droit civil... Testez votre niveau de connaissance sur ces thèmes incoutournables avec ces 40 QCM extraits du livre de préparation aux concours de catégorie B Rédacteur territorial / Rédacteur principal paru chez Vuibert. Extraits du livre Rédacteur territorial / Rédacteur principal de Luc Deslandes - Pierre-Brice Lebrun et Pascal Leprêtre. Editions Vuibert - 100% Efficace - Le tout-en-un - 272 pages - Mars 2013 - ISBN 978-2-311-01145-6

Photo : Fotolia

du QCM : 35 min.  Durée Plusieurs bonnes réponses possibles. Réponses page 38.

34 / octobre - novembre - décembre 2013

www.vocationfonctionnaire.fr


SE PRÉPARER ET RÉUSSIR

FINANCES PUBLIQUES 1. Le projet de loi de finances est présenté : a. indifféremment en premier devant le Sénat ou l’Assemblée nationale b. en priorité devant le Sénat c. en priorité devant l’Assemblée nationale d. devant le Parlement 2. L’ordonnateur des dépenses d’une commune est : a. le service comptable b. le maire-adjoint chargé des finances c. le directeur général des services d. le maire 3.

La LOLF, promulguée le 1er août 2001, a rénové la gestion des finances publiques, mais que signifie LOLF ? a. loi d’organisation des lois de finances b. loi organique relative aux lois de finances c. législation officielle des lois de finances d. législation offi cielle relative aux lois de finances

4. Le budget de l’État doit respecter le principe d’unité (ou d’exhaustivité), c’est-à-dire : ■ a. la loi de finances doit être adoptée à l’unanimité ■ b. la loi de finances est adoptée en une seule session, pour éviter l’éparpillement et la longueur des débats ■ c. un document unique, qui prévoit et autorise l’ensemble des recettes et des charges, est présenté au Parlement ■ d. l’opposition et la majorité s’unissent pour présenter en toute exhaustivité un budget équilibré

www.vocationfonctionnaire.fr

5.

L’administrateur de crédit qui intervient dans l’exécution des recettes et des dépenses publiques : a. gère les dettes et les crédits b. juge l’opportunité de la dépense c. ordonne le recouvrement des recettes ou le paiement des dépenses ; d. encaisse les recettes pour les inscrire au crédit de la collectivité. 6. Liquider une recette signifie : a. l’annuler b. l’enregistrer comme étant payée c. l’encaisser en espèces d. en déterminer le montant et indiquer les bases sur lesquelles elle est effectuée 7. Le préfet peut inscrire d’office une dépense au budget de la collectivité : a. s’il estime qu’elle a été oubliée b. s’il s’agit d’une dépense importante qui a été oubliée c. s’il s’agit d’une dépense obligatoire qui a été oubliée d. si le créancier le lui demande.

8. Le Centre national de la fonction publique territoriale (qui gère la formation des fonctionnaires territoriaux) est financé par : ■ a. l’État ■ b. les cotisations des agents ■ c. une retenue sur les impôts locaux ■ d. les cotisations des collectivités 9.

Les collectivités peuvent recevoir des legs (argent, château, maison, collection de tableaux ou d’objets d’art, etc.) : a. de la part d’une personne vivante, si elle en a envie b. de la part d’une personne décédée, si elle le prévoit dans son testament c. de la part d’une personne décédée, d’office si elle n’a ni héritiers, ni testament d. de la part d’une personne décédée, si elle ne s’est pas acquittée de ses impôts locaux pendant trois années consécutives 10. Les impôts locaux sont recouvrés par : a. la commune, qui reverse leur part à l’intercommunalité, au conseil général et au conseil régional b. le conseil général, qui reverse leur part aux communes du département et au conseil régional c. le conseil régional, qui reverse leur part aux communes et aux conseils généraux de la région d. par l’État, dont c’est l’une des missions régaliennes octobre - novembre - décembre 2013 / 35


Auto-évaluation Test en 40 QCM ACTION SANITAIRE ET SOCIALE

DROIT PUBLIC 1. Le préfet est : a. un fonctionnaire territorial b. un fonctionnaire d’État c. un élu local d. un attaché territorial 2. Le premier acte de décentralisation date du : a. 5 juillet 1972 (gouvernement Messmer) b. 2 mars 1982 (gouvernement Mauroy) c. 6 janvier 1978 (gouvernement Barre) d. 16 mars 1986 (gouvernement Chirac) 3. Le préfet est : a. une autorité décentralisée b. une autorité déconcentrée c. une autorité délibérante d. une autorité centralisée 4. Un EPCI est un : a. établissement public de coopération intercommunale b. établissement public à caractère industriel c. établissement public de collaboration intercommunale d. établissement public à compétence intercommunale

Photo : Fotolia

5. Les conseillers territoriaux vont en 2014 remplacer : a. les conseillers municipaux, généraux, régionaux b. les conseillers municipaux, communautaires, généraux, régionaux c. les conseillers communautaires, généraux, régionaux d. les conseillers généraux, régionaux 6. La décentralisation a renforcé les pouvoirs : a. des préfets b. des collectivités territoriales c. des fonctionnaires territoriaux d. des administrations locales 36 / octobre - novembre - décembre 2013

1. La santé publique est de la compétence en France : a. de l’État, dont c’est une des missions régaliennes b. des collectivités territoriales c. des hôpitaux publics d. de la caisse primaire d’assurance maladie 7 Au suffrage universel direct : ■ a. tout le monde peut voter ■ b. tous les habitants peuvent voter ■ c. tous les électeurs peuvent voter ■ d. tous les citoyens peuvent voter 8. Le conseil général assume : a. l’entretien et la construction des lycées b. l’entretien et la construction des collèges c. l’entretien et la construction des gymnases d. l’entretien et la construction des hôpitaux 9.

Les dépenses liées à l’organisation des transports scolaires sont pour un conseil général : a. des dépenses facultatives b. des dépenses obligatoires c. des dépenses parfois nécessaires d. des dépenses compensées par la participation des parents 10. Le maire est un agent de l’État signifie : a. qu’il est rémunéré comme un fonctionnaire b. qu’il peut signer des arrêtés c. qu’il est de sa commune le premier magistrat d. que son élection est confirmée par un décret s’il a les diplômes requis

2. La caisse d’allocations familiales est : a. un organisme de droit public chargé de la gestion d’un service public b. un organisme de droit privé chargé de la gestion d’un service social c. un organisme de droit privé chargé de la gestion d’un service public d. un organisme de droit public chargé de la gestion d’un service social 3.

Le montant maximal de l’allocation adulte handicapé (au 1er janvier 2013) est de : a. 655,40 € / mois b. 776,59 € / mois c. 984,65 € / mois d. 1 412,73 € / mois

4. Le pacte civil de solidarité (PACS) concerne : a. surtout les couples homosexuels (plus de la moitié des PACS signés le sont entre partenaires de même sexe) b. autant les couples homosexuels que les couples hétérosexuels c. surtout les couples hétérosexuels (à peine 5 % des PACS sont signés entre partenaires de même sexe) d. surtout les couples hétérosexuels (plus de la moitié des PACS sont signés entre partenaires de sexe opposé) www.vocationfonctionnaire.fr


SE PRÉPARER ET RÉUSSIR

5. Les mineurs « délinquants » peuvent être incarcérés : a. dès 10 ans b. dès 12 ans c. dès 13 ans d. dès 16 ans

6. Si je compose le 115 (numéro vert) sur mon téléphone, qui va décrocher ? ■ a. Allô enfance maltraitée (pour les enfants confrontés à une situation de risque et de danger, pour eux-mêmes ou pour un autre enfant qu’ils connaissent, pour les adultes confrontés ou préoccupés par une situation d’enfant en danger ou en risque de l’être) ■ b. SAMU Social (pour informer, orienter, loger toute personne qui se retrouve sans hébergement) ■ c. Drogues-alcool-tabac Info service (pour lutter contre les addictions) ■ d. la HALDE (pour les personnes victimes ou témoins de discriminations) 7. La pyramide de Maslow : a. détermine une hiérarchie des besoins de l’Homme, classés en cinq grandes catégories b. classe de la plus grave à la moins grave les pathologies mentales c. se visite à proximité de Louxor (il faut prendre le bus) d. est un outil qui aide à calculer les indices démographiques www.vocationfonctionnaire.fr

8. Laquelle de ces missions n’appartient pas à l’ARS ? a. Piloter le système de santé b. Assurer la sécurité sanitaire, et mener des actions de prévention c. Venir en aide aux enfants et à leur famille par des actions de prévention individuelle ou collective, de protection et de lutte contre la maltraitance d. Organiser l’offre de soins en fonction des besoins de la population 9. L’Établissement et service d’aide par le travail (ESAT) accueille : a. les adultes handicapés qui ne peuvent pas travailler, et ont besoin d’occuper leurs journées b. les adultes handicapés de plus de 25 ans qui ont perdu leur emploi en milieu ordinaire c. les adultes handicapés de plus de 16 ans qui ne peuvent pas travailler en milieu ordinaire d. les adultes handicapés de plus de 20 ans qui ne peuvent pas travailler en milieu ordinaire

DROIT CIVIL 1. La majorité civile et le droit de vote ont été abaissés à 18 ans : a. le 5 juillet 1974 b. le 4 juin 1970 c. le 18 septembre 1981 d. le 2 mars 1982 2. La déclaration de naissance d’un enfant peut être anticipée : a. si les deux parents sont d’accord (on parle alors de pré-déclaration) b. par la mère pour faire obstacle à la déclaration par le père (on parle alors de déclaration sur le ventre) c. jamais : il ne faut pas confondre déclaration et reconnaissance ! d. dès la conception 3. L’émancipation est prononcée par le juge : a. après le mariage d’un mineur b. pour qu’un mineur puisse se marier c. pour un mineur âgé d’au moins 16 ans d. pour un mineur âgé d’au moins 15 ans

10. C’est une maladie neurodégénérative (perte progressive de neurones) incurable du tissu cérébral, qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales : ■ a. la maladie de Parkinson ■ b. la maladie d’Alzheimer ■ c. le syndrome de Hutchinson Gilford ■ d. la spondylarthrite ankylosante

octobre - novembre - décembre 2013 / 37


Auto-évaluation Test en 40 QCM 4. Le parrain et la marraine : a. n’existent pas en droit français b. récupèrent leur filleul(le) si ses parents décèdent pendant sa minorité c. sont de fait titulaires d’une délégation de l’autorité parentale d. apparaissent en marge de l’acte de naissance de l’enfant

7. ■ ■ ■ ■

5. Lorsqu’il se marie, l’homme peut : ■ a. conserver son nom de naissance ■ b. changer de nom au profit de celui de son épouse ■ c. porter à titre d’usage le nom de son épouse ■ d. accoler à titre d’usage le nom de son épouse au sien 6. Un géniteur doit reconnaître, par déclaration volontaire, qu’il est le père de son enfant : a. quand il n’est pas marié avec sa mère b. quand il veut faire obstacle à la reconnaissance par la mère c. quand il n’est pas marié avec la mère et qu’il n’a pas conclu de PACS d. uniquement quand il n’est pas sûr d’en être le père, pour qu’un test ADN soit pratiqué 38 / octobre - novembre - décembre 2013

L’âge légal du mariage est de : a. 15 ans pour les filles, 18 ans pour les garçons b. 15 ans et trois mois pour les filles, 18 ans pour les garçons c. 16 ans pour les filles et les garçons d. 18 ans pour les filles et les garçons

8. Quel juge se prononce après un divorce sur la résidence des enfants ? a. le juge des enfants (JE) b. le juge des enfants et de la famille (JEF) c. le juge aux affaires familiales (JAF) d. le juge aux affaires matrimoniales (JAM) 9. L’autorité de tutelle du maire, en matière d’état civil est : a. le préfet b. le ministère de la Famille c. la DDASS d. le procureur de la République 10. L’autorité parentale : a. est commune aux deux parents, uniquement s’ils sont mariés b. est commune aux deux parents c. appartient au mari d. appartient à la mère non mariée

Corrigés du QCM Finances publiques

1 c. 2 d. 3b. 4 c. 5 b. 6 d. 7 c. 8 d. 9 b. 10 d.

Droit public

1 d . 2 b. 3 b. 4 a. 5 d. 6 b. 7 c. 8 b. 9 b. 10 b.

Action sanitaire et sociale 1 a. 2 c. 3 b. 4 c. 5 c. 6 b. 7 a. 8 c. 9 d. 10 b.

Droit civil

1 a. 2 c. 3 c. 4 a. 5 c et d. 6 a. 7 d. 8 c. 9 d. 10 b.

www.vocationfonctionnaire.fr


LE CALENDRIER DES CONCOURS

Les conditions pour s’inscrire à1- un concours 5Jouir de ses droits civiques.

être de nationalité française.

être en situation réguliére au regard des obligations du code du service national.

Certains concours sont néanmoins ouverts aux ressortissants de l’Union européenne, en particulier dans l’Enseignement, la Recherche, dans le secteur Santé et social.

3- A

6- A

2-

voir un casier judiciaire vierge.

Plus exactement, ne pas avoir subi de condamnations incompatibles avec l’exercice de vos futures fonctions.

4-

être apte physiquement : certains concours exigent, par exemple, une certaine taille minimum et une bonne acuité visuelle.

voir le niveau d’études ou les diplômes exigés (une photocopie certifiée conforme de

vos diplômes est réclamée dans le dossier d’inscription).

7-

Les catégories : les concours sont classés en trois catégories qui déterminent le niveau d’étude indispensable pour passer ces concours.

- Les concours de catégorie A sont accessibles aux diplômés de niveau bac +3 ; - Les concours de catégorie B s’adressent aux bacheliers ; - Les concours de catégorie C sont ouverts aux titulaires d’un Brevet, d’un CAP ou d’un BEP, et même dans certains cas aux non-diplômés. Attention, parfois des niveaux supérieurs sont exigés. En ce qui concerne le secteur Santé et social, il est indispensable d’être titulaire des diplômes d’État préparant à ces fonctions.

8-

Limite d’âge : elle est supprimée depuis le 2 novembre 2005, sauf pour les personnels actifs (policiers, pompiers, gendarmes...) et certaines écoles de l’administration (ENA, ENSP et ENM).

Les informations relatives aux concours sont publiées à titre indicatif. Elles correspondent aux dernières informations connues par notre rédaction et SONT SUSCEPTIBLES D’ÊTRE MODIFIÉES PAR L’ADMINISTRATION ORGANISATRICE. Pour toute information ou complément d’information, il convient donc de s’adresser au centre de concours ou à l’administration concernée. La liste des concours externes, internes, réservés, sur titres, 3e voie et examens professionnels est consultable sur le site :

CATÉGORIE C FONCTION PUBLIQUE D’ETAT Intitulé

Secteur

Mode recrutement

Retrait

Dépôt

Contact

Département

Agent technique

Technique

externe

24/09/13

24/09/13

Inscriptions : www.concours-civils.defense.gouv.fr - CMG de Rennes, division RH, bureau recrutement formation, section recrutement concours, boulevard Saint-Conwoïon, BP 01, 35998 Rennes Cedex 09 - CMG de Lyon, division recrutement formation, bureau recrutement concours, quartier général Frère, BP 41, 69998 Lyon Cedex 07

Non localisé

Surveillant de l’administration pénitentiaire

Prévention Sécurité

externe / interne

02/12/13

02/12/13

Ministère de la justice, direction de l’administration Non localisé pénitentiaire, bureau RH7, demande de dossiersconcours surveillants , 13, place Vendôme, 75042 Paris Cedex 01, www.justice.gouv.fr, rubrique : « métiers »

CATÉGORIE C FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Adjoint administratif

Administratif

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 34 = CDG du Languedoc : www.cdg-lr.fr et 78 = CDG de la grande couronne : www.cigversailles.fr

13 - 14 - 22 27 - 34 - 44 50 - 53 - 56 59 - 61 - 72 76 - 78

Adjoint technique

Technique

sur titres

24/09/13

03/10/13

Information et inscription : www.cdgXX.fr (XX = département)

22 - 29 - 35

Auxiliaire de puériculture

Santé

externe

04/12/13

12/12/13

Inscriptions : CDG du Gard : www.cdg30.fr

30

www.vocationfonctionnaire.fr

octobre - novembre - décembre 2013 / 39


LE CALENDRIER DES CONCOURS CATÉGORIE C FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Intitulé

Secteur

Mode recrut

Retrait

Dépôt

Contact

Département

Educateur des activités physiques et sportives

Sportif

externe

02/10/13

10/10/13

Inscriptions CDG des Pyrénnées orientales : www.cdg30.fr et www.cdg66.fr

30 - 66

Educateur principal des activités physiques et sportives

Sportif

externe / interne / 3e voie

02/10/13

10/10/13

Inscriptions CDG de la Gironde : www.cdg33.fr

33

Gardien de police municipale

Prévention Sécurité

externe

02/10/13

10/10/13

Information et inscription : www.cdgXX.fr (XX = département)

30 - 35 - 44 49 - 76 - 92

Gardien de police municipale

Prévention Sécurité

externe / interne / 3e voie

02/10/13

10/10/13

Inscriptions CDG petite couronne : www.cig929394.fr

92

CATÉGORIE B FONCTION PUBLIQUE D’ETAT Bibliothécaire assistant spécialisé

Culturel

externe

06/11/13

29/10/13

Inscriptions : http://www.enseignementsup-recherche. gouv.fr/bib. Ministère de l’enseignement supérieur, direction générale des ressources humaines, bureau des concours DGRH D5, 72, rue Regnault, 75243 Paris Cedex 13

Non localisé

Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation

Social

externe

02/12/13

02/12/13

Ministère de la justice, direction de l’administration pénitentiaire, bureau RH7,concours de conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, 13, place Vendôme, 75042 Paris Cedex 01, www.justice.gouv.fr, rubrique : « métiers »

Non localisé

Contrôleur des douanes et droits indirects

Administratif

externe / interne

06/11/13

21/10/13

Informations : http://www.douane.gouv.fr

Non localisé

Lieutenant pénitentiaire

Prévention Sécurité

externe / interne

02/12/13

02/12/13

Ministère de la justice, direction de l’administration pénitentiaire, bureau RH7,concours de lieutenants pénitentiaires, 13, place Vendôme, 75042 Paris Cedex 01, www.justice.gouv.fr, rubrique : « métiers »

Non localisé

Secrétaire des affaires étrangères

Administratif

externe

07/10/13

07/10/13

Internet : www.diplomatie.gouv.fr, rubrique « emplois, stages et concours », « recrutements réservés (loi Sauvadet) ». Ministère des affaires étrangères, bureau des concours et examens professionnels, 27, rue de la Convention, CS 91533, 75732 Paris Cedex 15

Non localisé

Technicien paramédical

Santé

externe

30/09/13

07/10/13

Internet : http://www.concours-civils.defense.gouv.fr, consulter le calendrier, cliquer sur le mot en rouge « télécharger » du recrutement de techniciens paramédicaux civils du ministère de la défense

Non localisé

Technicien supérieur principal de l’économie et de l’industrie

Administratif

externe / interne

26/09/13

10/10/13

Ministère du redressement productif, secrétariat général, direction des ressources humaines, sousdirection de la gestion des personnels et des parcours professionnels, (DRH2D), secteur des concours, immeuble Atrium, 5, place des Vins-de-France, 75573 Paris Cedex 12 01-53-44-28-00, www.economie. gouv.fr, rubriques Liens pratiques, « s’informer sur les métiers du ministère », Espace recrutement

Non localisé

CATÉGORIE B FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Assistant médicotechnique

Santé

externe

20/11/13

28/11/13

CDG de la grande couronne : www.cigversailles.fr

78

Auxiliaire de puériculture

Santé

externe

04/12/13

12/12/13

CDG de la grande couronne : www.cigversailles.fr

78

Chef de service de police municipale

Prévention Sécurité

externe / interne / 3e voie

04/12/13

12/12/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 78 = CDG de la grande couronne : www.cigversailles.fr

06 - 35 - 78

40 / octobre - novembre - décembre 2013

www.vocationfonctionnaire.fr


RECRUTEMENTS 2013 MODE D’EMPLOI

CATÉGORIE B FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Intitulé

secteur

Mode recrut

Retrait

Depot

Contact

Département

Educateur de jeunes enfants

Santé

externe

27/11/13

05/12/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf CDG de Corse : www.cdg2a.com

11 - 20 - 77

Educateur des activités physiques et sportives (EAPS)

Sportif

externe / interne / 3e voie

02/10/13

10/10/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 78 = CDG de la grande couronne : www.cigversailles.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

13 - 27 - 35 50 - 59 - 62 68 - 72 - 78 974

Educateur principal des activités physiques et sportives

Sportif

externe / interne / 3e voie

02/10/13

10/10/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 78 = CDG de la grande couronne : www.cigversailles.fr

13 - 35 - 50 59 - 72 - 78

Technicien territorial

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 34 = CDG du Languedoc : www.cdg-lr.fr et 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

14 - 34 - 44 54 - 92

Technicien principal

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 34 = CDG du Languedoc : www.cdg-lr.fr et 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

13 - 34 - 47 54 - 92

Technicien principal territorial (aménagement urbain et développement durable )

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

56 - 59 - 67 69 - 81 - 84 92 - 974

Technicien principal territorial (Artisanat et métiers d’art)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département)

04 - 05 - 34 56 - 67

Technicien principal territorial (bâtiment, génie civil)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

56 - 59 - 62 64 - 67 - 73 92 - 974

Technicien principal territorial (Déplacements, transports)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

13 - 17 - 62 67 - 69 - 92 974

Technicien principal territorial (Espaces verts et naturels)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

19 - 56 - 59 62 - 67 - 69 83 - 974

Technicien principal territorial (ingénierie, informatique et système d’information)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

06 - 26 - 30 56 - 59 - 62 67 - 92 974

Technicien principal territorial (Métiers du spectacle)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

56 - 59 - 62 67 - 92 974

Technicien principal territorial (Prévention et gestion des risques hygiène, restauration)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

38 - 56 - 59 62 - 67 - 83 87 - 92 974

Technicien principal territorial (réseaux, voirie et infrastructure)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

31 - 56 - 59 62 - 67 - 69 83 - 92 974

Technicien principal territo- Technique rial (Services et intervention techniques)

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr et 974 = CDG de La Réunion, 5, allée de la Piscine, BP 374, 97455 Saint-Pierre Cedex

05 - 40 - 56 59 - 62 - 67 92 - 974

www.vocationfonctionnaire.fr

octobre - novembre - décembre 2013 / 41


LE CALENDRIER DES CONCOURS CATÉGORIE B FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Intitulé

secteur

Mode recrut

Retrait

Depot

Contact

Département

Technicien territorial (Prévention et gestion des risques, hygiène, restauration)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

14 - 25 - 35 38 - 44 - 59 62 - 79 - 83 - 92

Technicien territorial (Aménagement urbain et développement durable )

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

14 - 25 - 35 44 - 59 - 62 66 - 69 - 84 92

Technicien territorial (Artisanat et métiers d’art)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

04 - 14 - 25 59 - 92

Technicien territorial (Bâtiments, génie civil)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 34 = CDG du Languedoc : www.cdg-lr.fr

14 - 25 - 34 35 - 44 - 59 62 - 73 - 83

Technicien territorial (Déplacements, transports )

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département)

13 - 25 - 31 44 - 62

Technicien territorial (Espaces verts et naturels)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

14 - 25 - 33 35 - 44 - 59 62 - 69 - 83 92

Technicien territorial (Ingénierie, informatique et systèmes d’information)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

06 - 14 - 25 26 - 35 - 44 59 - 62 - 82 86 - 92

Technicien territorial (Métiers du spectacle)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

05 - 14 - 25 44 - 47 - 59 69 - 92

Technicien territorial (Réseaux, voirie et infrastructure)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

14 - 25 - 35 44 - 59 - 62 69 - 83 - 92

Technicien territorial (Services et intervention techniques)

Technique

externe / interne / 3e voie

06/11/13

14/11/13

www.cdgXX.fr (XX = département) sauf 92 = CDG de la petite couronne : www.cig929394.fr

05 - 14 - 25 35 - 40 - 44 59 - 62 - 73 92

CATÉGORIE B VILLE DE PARIS Intitulé

Secteur

Mode recrut

Retrait

Dépôt

Contact

Département

Agent de maîtrise (aménagements paysagers)

Technique

externe / interne

11/10/13

11/10/13

Internet : www.paris.fr rubrique recrutement

75

Agent de maîtrise (aménagements paysagers)

Technique

externe / interne

11/10/13

11/10/13

Internet : www.paris.fr, rubrique «recrutement»

75

Secrétaire médico-sociale

Administratif

externe / interne

04/10/13

04/10/13

Internet : www.paris.fr rubrique recrutement

75

Technicien (nettoiement)

Technique

externe / interne

11/10/13

11/10/13

Internet : www.paris.fr rubrique recrutement

75

Technicien supérieur (multimédia)

Technique

sur titres

04/10/13

04/10/13

Internet : www.paris.fr rubrique recrutement

75

CATÉGORIE A FONCTION PUBLIQUE D’ETAT Bibliothécaire

Culturel

externe

06/11/13

29/10/13

Inscriptions : http://www.enseignementsup-recherche. gouv.fr/bib. Ministère de l’enseignement supérieur, direction générale des ressources humaines, bureau des concours DGRH D5, 72, rue Regnault, 75243 Paris Cedex 13

Non localisé

Conseiller d’orientationpsychologue (COP)

Pédagogique

externe / interne

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac2

Non localisé

42 / octobre - novembre - décembre 2013

www.vocationfonctionnaire.fr


RECRUTEMENTS 2013 MODE D’EMPLOI

CATÉGORIE A FONCTION PUBLIQUE D’ETAT Intitulé

Secteur

Mode recrut

Retrait

Dépôt

Contact

Département

Conseiller principal d’éducation (CPE)

Pédagogique

externe / interne

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac2

Non localisé

Conseiller technique de service social des administrations de l’Etat

Administratif

interne

01/10/13

01/10/13

https://inscription.sante.gouv.fr/inscription/inscription. do. Ministère des affaires sociales et de la santé, bureau du recrutement (DRH3B), 10, place des CinqMartyrs-du-Lycée-Buffon, 75015 Paris

Non localisé

Contrôleur

Administratif

externe / interne

11/10/13

11/10/13

Inscriptions : http://www.insee.fr/fr/insee-statistiquepublique/connaitre/calendrier-concours.asp#controleur - Informations : Directions régionales de l’INSEE

Non localisé

Contrôleur INSEE

Administratif

externe

25/10/13

Internet : http://www.insee.fr/fr/insee-statistique-publique/connaitre/calendrier-concours.asp#controleu

Non localisé

Directeur des services pénitentiaires

Administratif

externe / interne

02/12/13

02/12/13

Ministère de la justice, direction de l’administration pénitentiaire, bureau RH7, concours de DSP, 13, place Vendôme, 75042 Paris Cedex 01, www.justice.gouv.fr, rubrique : « métiers »

Non localisé

Directeur pénitentiaire d’insertion et de probation

Administratif

externe / interne

02/12/13

02/12/13

Ministère de la justice, direction de l’administration pénitentiaire, bureau RH7, concours de directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation, 13, place Vendôme, 75042 Paris Cedex 01, www.justice.gouv.fr, rubrique : « métiers »

Non localisé

Infirmier

Santé

externe

14/10/13

21/10/13

Centre ministériel de gestion de Lyon, division recrutement-formation, bureau recrutement-concours, quartier Général Frère, BP 41, 69998 Lyon Cedex 07 http://www.concours-civils.defense.gouv.fr,

Non localisé

Ingénieur

Technique

externe / interne

14/10/13

18/10/13

Ecole nationale de la concurrence, de la consommation Non localisé et de la répression des fraudes, 10, rue Auguste-Blanqui, 93160 Montreuil, http://www.budget.gouv.fr, liens pratiques ‘ S’informer sur les métiers du ministère ‘

Ingénieur

Technique

externe

Inspecteur d’académieinspecteur pédagogique régional

Administratif

externe

22/10/13

29/10/13

Internet : http://www.education.gouv.fr/siac4 - Ministère de l’éducation nationale, bureau DGRH E1-3, RAEP IA-IPR, 72, rue Regnault, 75243 Paris Cedex 13

Non localisé

Inspecteur de l’éducation nationale

Administratif

externe

22/10/13

29/10/13

idem

Non localisé

Inspecteur du travail

Administratif

externe / interne / 3e voie

15/10/13

15/10/13

Inscriptions : https://www.concours.travail.gouv.fr Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, DAGEMO, bureau RH1, section concours, 39-43, quai André-Citroën, 75902 Paris Cedex 15

Non localisé

Médecin

Santé

externe

22/10/13

29/10/13

Inscriptions : http://www.education.gouv.fr/siac3

Non localisé

Personnels de direction

Administratif

externe

22/10/13

29/10/13

Inscriptions : http://www.education.gouv.fr/siac4

Non localisé

Professeur agrégé de l’enseignement du second degré

Pédagogique

externe / interne

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac2

Non localisé

Professeur certifié de l’enseignement technique (CAPET)

Pédagogique

externe / interne / 3e voie

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac2

Non localisé

Professeur certifié du second degré (CAPES)

Pédagogique

externe / interne / 3e voie

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac2

Non localisé

www.vocationfonctionnaire.fr

- Institut national supérieur des sciences agronoNon localisé miques, de l’alimentation et de l’environnement (AgroSup Dijon), 26, boulevard du Docteur-Petitjean, BP 87999, 21079 Dijon Cedex, tél. : 03-80-77-25-25, www.agrosupdijon.fr. - Ecole nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg (ENGEES), 1, quai Koch, BP 61039, 67070 Strasbourg Cedex, tél. : 03-88-24-82-82, www.engees.unistra.fr

octobre - novembre - décembre 2013 / 43


LE CALENDRIER DES CONCOURS CATÉGORIE A FONCTION PUBLIQUE D’ETAT Intitulé

Secteur

Mode recrut

Retrait

Dépôt

Contact

Département

Professeur d’éducation physique et sportive stagiaires (CAPEPS)

Pédagogique

externe / interne

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac2

Non localisé

Professeur de lycée professionnel (CAPLP)

Pédagogique

externe / interne

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac2

Non localisé

Professeur des écoles

Pédagogique

externe / interne / 3e voie

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac1

Non localisé

Professeur des écoles des Pédagogique établissements d’enseignement privés sous contrat

externe / interne / 3e voie

22/10/13

29/10/13

Inscription : http://www.education.gouv.fr/siac1

Non localisé

Professeur des écoles des Pédagogique établissements d’enseignement privés sous contrat en Polynésie française

externe / interne

Pour tous renseignements complémentaires, les candidats doivent s’adresser au service des examens et concours du vice-rectorat de la Polynésie française

Non localisé

CATÉGORIE A FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Biologiste, vétérinaire et pharmacien

Santé

externe

02/10/13

10/10/13

Inscriptions CDG des Ardennes : www.cdg08.fr

8

Infirmier

Santé

externe

27/11/13

05/12/13

www.cdgXX.fr (XX = département)

48 - 77

Puéricultrice

Santé

externe

27/11/13

05/12/13

www.cdgXX.fr (XX = département)

13 - 48 - 77

Pour réussir les concours... abonnez-vous au seul magazine spécialisé ! r Le calendriers u o c des con ique Fonction publ ale ri ito rr Etat Te re liè ita sp Ho

STRE E M I R T E U CHAQ

actus-infos pratiques-dates des concours-tests et QCM

Le seul magazine spécialisé Oui, je m’abonne à Vocation Service Public pour 8 numéros, au tarif spécial de 19,90 € seulement, au lieu de 23,20 € Dom-Tom, Etranger (par avion) : ajouter 12 € soit 31,90 €.

Je commande également Vocation Service Public : n°13 Les recrutements de la Fonction publique territoriale + Dossier 8 p. : Réussir votre cv, lettre de motivation, entretien... n°14 Le Top 50 des métiers qui recrutent le plus (Dossier 20 p.) + Les 11 trucs anti-trac à l’usage des candidats aux concours (ajouter 3 € par n°. Dom-Tom, Etranger (par avion) : ajouter 5 €)

Je recevrai en cadeau l’album «Cérébral Quiz» LES PROFS

ABONNEZ-VOUS !

Et recevez un album en cadeau !

Nom : Prénom : Adresse : Ville : Email : Téléphone :

CP : VSP 15

RÈGLEMENT CHÈQUE BANCAIRE 78160 MARLY LE ROI 44 / octobre -PAR novembre - décembre 2013 À L’ORDRE DE VOCATION FONCTIONNAIRE 33, AV. AUGUSTE RENOIR www.vocationfonctionnaire.fr


Le Carnet d’adresses du candidat aux concours Toutes les adresses utiles pour s’informer, se préparer, s’inscrire aux concours administratifs.

Fonction publique d’Etat MinistèrE dEs aFFairEs étrangèrEs I Bureau des concours Tél. 01 53 69 35 84 ou 20 www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere/emplois-stages-concours/concours/ I La Maison des Français à l’étranger Tél. 01 43 17 60 79 - www.mfe.org MinistèrE dE L’agricuLturE, dE L’agroaLiMEntairE I Bureau des concours Tél. 01 49 55 53 99 - www.agriculture.gouv.fr/concours I onF (office national des forêts) Tél. 01 40 19 58 54- www.onf.fr I irstEa (institut de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) Tél. 01 40 96 61 21 - www.irstea.fr (ex. cEMagrEF) I EngEEs (Ecole nationale de génie de l’eau et de l’environnement) Tél. 03 88 24 82 82- www-engees.u-strasbg.fr MinistèrE dE La cuLturE Et dE La coMMunication I direction générale de l’administration. Tél. 01 40 15 80 00 - www.culturecommunication. gouv.fr/Regions/Drac-Centre/Disciplines-et-secteurs/Education-Formation-Emploi/Les-concours I inP (institut national du patrimoine) Tél. 01 44 41 16 41 - www.inp.fr I EnssiB (Ecole nationale des sciences de l’information et des bibliothèques) Tél. 04 72 44 43 43 - www.enssib.fr/concours/ MinistèrE dE La déFEnsE Et dEs anciEns coMBattants I direction des ressources humaines N° AZUR : 0 810 646 333 www.defense.gouv.fr www.defense.gouv.fr/sga I armée de l’air Tél. 0810 715 715 (prix d’un appel local) I Marine nationale www.devenirmarin.fr I Bureau d’information sur les carrières de la Marine. BicM Tél. 0810 501 501 (prix d’un appel local)

www.vocationfonctionnaire.fr

I armée de terre centre d’information et de recrutement des Forces armées (cirFa) Tél. 32 40 dites «Armée de terre» (prix d’un appel local). www.recrutement.terre.defense.gouv.fr MinistèrE dE L’EconoMiE, dEs FinancEs Et du coMMErcE ExtériEur Tél. 01 40 04 04 04 - www.minefe.gouv.fr Concours : www11.minefi.gouv.fr/metiers-concours ou www11.bercy.gouv.fr/metiers-concours I insEE Tél. 0141 17 50 50 www.insee.fr dirEction généraLE dE L’adMinistration Et dE La Fonction PuBLiquE (dgaFP) Tél. 01 40 04 04 04 www.fonction-publique.gouv.fr I Ena (Ecole nationale d’administration) Tél. 03 88 21 44 44 www.ena.fr I ira (Instituts régionaux d’administration) Bastia. Tél. 04 95 32 87 00 - www.ira-bastia.fr Lille. Tél. 03 20 29 87 10 - www.ira-lille.gouv.fr Lyon. Tél. 04 72 82 17 17 - www.ira-lyon.gouv.fr Metz. Tél. 03 87 75 44 11 - www.ira-metz.fr nantes. Tél. 02 40 74 34 77 - www.ira-nantes.fr

I inra (Institut national de recherches agronomiques): Tél. 01 42 75 90 00 www.inra.fr I inEd (Institut national d’études démographiques): Tél. 01 56 06 20 00 - www.ined.fr I insErM (Institut national de la santé et de la recherche médicale): Tél. 01 44 23 60 00 - www.rh.inserm.fr MinistèrE du travaiL, dE L’EMPLoi, dE La ForMation ProFEssionnELLE Et du diaLoguE sociaL www.travail-emploi.gouv.fr Tél. 01 44 38 38 38 I intEFP (Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle): Tél. 04 78 87 47 47 MinistèrE dE L’EcoLogiE, du dévELoPPEMEnt duraBLE Et dE L’énErgiE et MinistèrE dE L’égaLité dEs tErritoirEs Et du LogEMEnt Tél. 01 40 81 21 22. www.developpement-durable.gouv.fr/ Province : direction départementale de l’équipement et de l’agriculture (ddEa) de votre département I EntPE (Ecole nationale des travaux publics de l’Etat) Tél. 04 72 04 70 70 - www.entpe.fr I Ensg (Ecole nationale supérieure des sciences géographique) Tél. 01 64 15 30 01. I EnM (Ecole nationale de la météorologie) Tél. 05 61 07 80 80 www.enm.meteo.fr I Enac (Ecole nationale de l’aviation civile) Tél. 05 62 17 40 78www.enac.fr I EnPc (Ecole nationale des ponts Paris tech) Tél 01 64 15 30 00 www.encp.fr I EntE (Ecole nationale des techniciens de l’équipement) Tél : 04 42 37 20 00 ou 03 27 23 73 00 www.ente.equipement.gouv.fr I EnsM (Ecoles nationales supérieures maritimes) saint-Malo : 02 99 40 68 80 havre : 02 35 54 78 00 nantes : 02 40 71 01 80 Marseille : 04 91 76 82 82 I EaM (Ecole des affaires maritimes) Tél : 02 72 01 52 30 (nantes) www.ecoles-affaires-maritimes.developpementdurable.gouv.fr

MinistèrE dE L’EnsEignEMEnt suPériEur Et dE La rEchErchE Tél. 01 55 55 90 90 www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

MinistèrE dE L’intériEur, Tél : 01 49 27 49 27 www.interieur.gouv.fr I drcPn (direction des ressources et des compétences de la Police nationale) - Tél. 0 800 22 0 800 (appel gratuit depuis un poste fixe) I dsc (Direction de la Sécurité civile) I service des concours des officiers sapeurs-pompiers. Tél. 01 49 27 49 27. I gendarmerie c.i.r.(centre d’information et de recrutement de la gendarmerie) Tél. 0 820 220 221 www.recrutement.gendarmerie.defense.gouv.fr

organisMEs dE rEchErchE I ird (Institut de recherche pour le développement) Tél. 04 91 99 92 00 - www.ird.fr I cnrs (Centre national de recherches scientifiques): Tél. 01 44 96 40 00 - www.cnrs.fr

MinistèrE dE La JusticE Tél. 01 44 77 60 60 www.justice.gouv.fr I service de l’emploi pénitentiaire : www.sep.justice.gouv.fr I Ecole nationale de la Magistrature : www.enm.justice.fr

MinistèrE dE L’Education nationaLE I Bureau des concours, direction de la modernisation et de l’administration Tél. 01 55 55 10 10 www.education.gouv.fr I Examens et concours enseignants : voir les rectorats

octobre - novembre - décembre 2013 / 45


LE CARNET D’ADRESSES MinistèE dEs aFFairEs sociaLEs Et dE La santé Tél. 01 40 56 60 00 www.sante.gouv.fr Concours : www.sante.gouv.fr/metiers-concoursexamens-et-recrutements,2156.html I centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la Fph Tél. 01 77 35 61 00 - www.cng.sante.fr MinistèrE du rEdrEssEMEnt ProductiF Accueil Ministère de l’économie : 01 40 04 04 04 www.redressement-productif.gouv.fr Concours : www11.bercy.gouv.fr/metiers-concours MinistèrE dE La réForME dE L’Etat, dE La dEcEntraLisation Et dE La Fcontion PuBLiquE Tél. 01 42 75 80 00 - www.fonction-publique.gouv.fr MinistèrE dEs outrEs-MEr Tél. 01 53 69 20 00 - www.outre-mer.gouv.fr MinistèrE dEs sPorts, dE La JEunEssE, dE L’Education PoPuLairE Et dE La viE associativE Tél : 01 40 45 90 00 www.sports.gouv.fr Portail des métiers : www.sports.gouv.fr/index/metiers-et-formations assEMBLéE nationaLE Tél. 01 40 63 87 03 www.assemblee-nationale.fr/concours sEnat Tél. 01 42 34 20 88 www.senat.fr/emploi

Fonction publique territoriale

I cnFPt (centre national de la Fonction publique territoriale). - Tél. 01 55 27 44 00 - www.cnftp.fr I voir aussi les délégations régionales du cnFPt : cdg (centre départemental de gestion). urL de chaque site sur : www.fncdg.com/fncdg/ htm/centredegestion/sites.asp (01) ain. Tél. 04 74 32 13 81. (02) aisne. Tél. 03 23 52 01 52. (03) allier. Tél. 04 70 48 21 00. (04) alpes-de-haute-Provence. Tél. 04 92 70 13 00. (05) hautes-alpes. Tél. 04 92 53 29 10. (06) alpes-Maritimes. Tél. 04 92 27 34 34. (07) ardèche. Tél. 0 820 00 04 68 (08) ardennes. Tél. 03 24 33 88 00. (09) ariège. Tél. 05 34 09 32 40. (10) aube. Tél. 03 25 73 58 01. (11) aude. Tél. 04 68 77 79 77. (12) aveyron. Tél. 05 65 73 61 60. (13) Bouches-du-rhône. Tél. 04 42 54 40 50. (14) calvados. Tél. 02 31 15 50 20. (15) cantal. Tél. 04 71 63 89 35. (16) charente. Tél. 05 45 69 70 02. (17) charente-Maritime. Tél. 05 46 27 47 00. (18) cher. Tél. 02 48 50 82 50 (19) corrèze. Tél. 05 55 20 69 40. (2a) corse-du-sud. Tél. 04 95 51 07 26. (2B) haute-corse. Tél. 04 95 32 33 65 (21) côte-d’or. Tél. 03 80 76 99 76. (22) côtes-d’armor. Tél. 02 96 58 64 00. (23) creuse. Tél. 05 55 51 90 20 (24) dordogne. Tél. 05 53 02 87 00 (25) doubs. Tél. 03 81 99 36 36 (26) drôme. Tél. 04 75 82 01 30. (27) Eure. Tél. 02 32 39 23 99. (28) Eure-et-Loir. Tél. 02 37 91 43 40. (29) Finistère. Tél. 02 98 64 11 30. (30) gard. Tél. 04 66 38 86 86. (31) haute-garonne. Tél. 05 62 47 96 00. (32) gers. Tél. 05 62 60 15 00 (33) gironde. Tél. 05 56 11 94 30.

46 / octobre - novembre - décembre 2013

(34) hérault. Tél. 04 67 04 38 80. (35) ille-et-vilaine. Tél. 02 99 23 31 00. (36) indre. Tél. 02 54 34 18 20. (37) indre-et-Loir. Tél. 02 47 60 85 00. (38) isère. Tél. 04 76 33 20 33 (39) Jura. Tél. 03 84 53 06 39/31 (40) Landes. Tél. 05 58 85 80 30 (41) Loir-et-cher. Tél. 02 54 56 28 50. (42) Loire. Tél. 04 77 42 67 25. (43) haute-Loire. Tél. 04 71 05 37 20. (44) Loire-atlantique. Tél. 02 40 20 00 71. (45) Loiret. Tél. 02 38 75 85 45. (46) Lot.  Tél. 05 65 23 00 95. (47) Lot-et-garonne. Tél. 05 53 48 00 70. (48) Lozère. Tél. 04 66 65 30 03. (49) Maine-et-Loire. Tél. 02 41 24 18 80. (50) Manche. Tél. 02 33 77 89 00. (51) Marne. Tél. 03 26 69 44 00. (52) haute-Marne. Tél. 03 25 35 33 20. (53) Mayenne. Tél. 02 43 59 09 09. (54) Meurthe-et-Moselle. Tél. 03 83 67 48 10. (55) Meuse. Tél. 03 29 91 44 35. (56) Morbihan. Tél. 02 97 68 16 00. (57) Moselle. Tél. 03 87 65 27 06. (58) nièvre. Tél. 03 86 71 66 10. (59) nord. Tél. 03 59 56 88 00. (60) oise. Tél. 03 44 06 22 60. (61) orne. Tél. 02 33 80 48 00 (62) Pas-de-calais. Tél. 03 21 52 99 55. (63) Puy-de-dôme. Tél. 04 73 28 59 80. (64) Pyrénées-atlantiques. Tél. 05 59 84 40 40 (65) hautes-Pyrénées. Tél. 05 62 38 92 50 (66) Pyrénées-orientales. Tél. 04 68 34 88 66. (67) Bas-rhin. Tél. 03 88 10 34 64. (68) haut-rhin. Tél. 03 89 20 36 00. (69) rhône. Tél. 04 72 38 49 50. (70) haute-saône. Tél. 03 84 97 02 40. (71) saône-et-Loire. Tél. 03 85 21 19 19. (72) sarthe. Tél. 02 43 24 25 72. (73) savoie. Tél. 04 79 70 22 52. (74) haute-savoie. Tél. 04 50 51 98 50 ile-de-France (Petite couronne). Tél. 01 56 96 80 80. ile-de-France (gde couronne). Tél. 01 39 49 63 00 (76) seine-Maritime. Tél. 02 35 59 71 11. (77) seine-et-Marne. Tél. 01 64 14 17 00 (79) deux-sèvres. Tél. 05 49 06 08 50/53. (80) somme. Tél. 03 22 91 05 19 (81) tarn. Tél. 05 63 60 16 50. (82) tarn-et-garonne. Tél. 05 63 21 62 00. (83) var. Tél. 04 94 00 09 20. (84) vaucluse. Tél. 04 32 44 89 30. (85) vendée. Tél. 02 51 44 50 60. (86) vienne. Tél. 05 49 49 12 10. (87) haute-vienne. Tél. 05 55 30 08 40 (88) vosges. Tél. 03 29 35 63 10. (89) Yonne. Tél. 03 86 51 43 43. (90) territoire de Belfort. Tél. 03 84 57 65 65. (971) guadeloupe. Tél. 05 90 99 45 00. (972) Martinique. Tél. 05 96 70 08 86. (973) guyane. Tél. 05 94 29 00 91. (974) La réunion. Tél. 02 62 42 57 57 (976) Mayotte. Tél. 02 69 61 06 02

ville de Paris

Mairie de Paris - www.paris.fr/portail/accueil/ Bureau du recrutement. Tél. 39 75. Tél : 01 42 76 40 40

Fonction publique hospitalière

Pour les concours des secteurs sanitaire, social et médical, s’adresser aux agences régionales de santé (ars) de votre lieu de résidence -direction des hôpitaux. concours de directeur d’établissements sanitaire et social ou de praticien hospitalier : voir Ministère des affaires sociales et de la santé -assistance Publique – hôpitaux de Paris Tél. 01 40 27 50 50 - www.aphp.fr/site/recrutement/

I assistance Publique – hôpitaux de Marseille département des ressources humaines. service concours. Tél. 04 91 38 19 60 – www.ap-hm.fr

Fonction publique européenne commission européenne. Info Recrutement. Tél. (32.2)299-31 31 http://europa.eu/epso/index_fr.htm www.eu.careers.eu

Préparation aux concours -iPag (institut de préparation à l’administration générale). (14) université de caen : Tél. 02 31 56 55 40. (21) université de dijon : Tél. 03 80 39 53 59. (25) université de Besançon : Tél. 03 81 66 61 45. (29) université de Brest : Tél. 02 98 01 63 34. (31) université de toulouse : Tél : 05 61 11 02 81 (34) université de Montpellier : Tél. 04 67 61 51 34. (35) université de rennes i : Tél. 02 99 27 61 31. (38) grenoble : Tél. 04 76 82 60 35. (44) université de nantes : Tél. 02 40 14 16 11. (51) université de reims : Tél. 03 26 91 81 88. (54) université de nancy : Tél. 03 83 19 27 70. (59) université de valenciennes et du hainautcambresis : Tél. 03 27 51 76 18. (59) université de Lille : Tél. 03 20 90 74 39. (63) université de clermont-Ferrand : Tél. 04 73 17 77 50. (67) université de strasbourg : Tél. 03 68 85 85 00. (75) université de Paris ii : Tél. 01 53 63 86 30. (76) université de rouen : Tél. 02 35 14 60 13. (80) université d’amiens : Tél. 03 22 82 71 31 (86) université de Poitiers : Tél. 05 49 45 44 19. (87) université de Limoges : Tél. 05 55 43 56 48. (92) université de Paris x (nanterre) : Tél. 01 40 97 74 11. université de Paris xi tél : 01 40 91 17 58 (94) université de Paris xii (créteil) : Tél. 01 45 17 18 95 (95) université de cergy-Pontoise : Tél. 01 34 25 28 41. (97) université de guyane et antilles Tél : 05 96 72 73 80 I cPag (centres de préparation à l’administration générale) (13) aix-Marseille : Tél. 04 42 17 01 70. (31) toulouse : Tél. 05 61 11 02 81. (33) Pessac : Tél. 05 56 84 44 09. (38) grenoble : Tél. 04 76 82 60 00. (69) Lyon : Tél. 04 37 28 38 00.

autres Formations I carrières publiques Tél. 04 76 93 12 30 - www.carrieres-publiques.com I cnEd (Centre national d’enseignement à distance) Tél. 03 20 15 78 00 - www.cned.fr I centre national d’enseignement Forprof www. forprof.fr I cours servais Tél. 01 42 71 36 46 - www.cours-servais.fr I démos e-prepa Tél. 01 44 94 51 56 - www.demos-eprepa.fr I La documentation française Tél. 01 40 15 70 00 - www. formation-publique.fr I Educatel Tél. 02 35 58 12 12 - www. educatel.fr I institut supconcours www.supconcours.com I MB Prépa Tél. 01 55 33 19 00 www.mbprepa.com

www.vocationfonctionnaire.fr


l

Vous préparez des concours

de catégories A et B

La Documentation française vous accompagne Intégrer un IRA Catégorie A

C

Concours des IRA – Annales 2013

x cours – épreuves e général avant

Diffusion Direction de l’information légale et administrative La documentation Française Tél. 01 40 15 70 10

des sujets posés lors haque sujet un corrigé

Formation Administration

C o n c o u r s

Catégorie C

hodologie – composition se courte ur le concours , illustrée d’exemples

Concours des IRA - Annales 2013

FA

Catégorie B

www.ladocumentationfrancaise.fr

Réf. 9782110094728 -16 €

Le droit public

Concours des IRA Annales

2013

Réf. 9782110092052 - 19 €

Les finances publiques aux concours

Méthodologie des épreuves Annales corrigées

Réf. 9782110092991 - 12 €

L’Europe aux concours

Pierre Gévart

synthèse commenté Imprimé en France Prix : 16 €

ministrative commenté

ISSN 1152-4235 ISBN 978-2-11-009472-8 DF 1FA34790

s à réponse courte (QRC)

emps en QRC

Réf. 9782110092397 – 12 €

x questions

des épreuves

L’épreuve de QRC aux concours

aire à réponse é

Catégorie A

CONCOURS 2013

rne

on corrigée

gées

ne

Réf. 9782110089670 - 18 €

Les questions sociales aux concours

nistrative corrigée

cours

nthèse corrigée

La documentation Française

dF

ww.ladocumentationfrancaise.fr

Réf. 9782110082800 - 12 €

La GRH dans la fonction publique Réf. 9782110089656 - 12 €

Les politiques publiques : des connaissances aujourd’hui indispensables FA Catégorie A Catégorie B

C

✔ ✔

Formation Administration

C o n c o u r s

et es noent, Par dent e les à la teur de

Les politiques publiques

Catégorie C

Education, défense, emploi, retraites, gestion des finances publiques, lutte contre les discriminations…

Les politiques publiques

Diffusion Direction de l’information légale et administrative

Un ouvrage complet et synthétique, composé de 33 fiches balayant largement le champ des politiques publiques. Il traite des outils de l’action publique, des politiques sectorielles ou transversales et de la France dans un monde en crise.

La documentation Française Tél. 01 40 15 70 10 www.ladocumentationfrancaise.fr

es sectorielles

nse

inquance

que

vironnement

ducation

cherche

Imprimé en France Prix : 19 €

Sous la direction de Suzanne Maury Bertrand Alessandrini Blandine Barreau Nadège Bouquin Fabrice Bretéché Samuel Charlot Pascal Desrousseaux Christine Rimbault Vincent Thulard

ISSN 1152-4235 ISBN 978-2-11-009431-5 DF 1FA34420

e

ploi

Catégories A et B

é

tes

a population

ment et de l’habitat

uvreté les

n monde en crise

onde

Nouveauté à paraître octobre 2013 Les politiques publiques

e

itivité de la France

durable, pour l’État ?

La documentation Française

dF

documentationfrancaise.fr

Réf. 9782110094315 - 19 €

La RAEP, épreuve présente à l’oral dans la plupart des concours FA Catégorie A Catégorie B

C

✔ ✔

La RAEP en fiches pratiques

expérience concours t construire uises durant s’appuie sur d’évaluer les

ons nécessaires nd notamment ents du dossier. recrutement des endent sa lecture

Formation Administration

C o n c o u r s

Catégorie C

Parfaitement adapté aux concours internes et aux concours de titularisation, notamment de l’Éducation nationale (CAPES, CAPET, CPE…)

La RAEP en fiches pratiques Concours internes

Diffusion Direction de l’information légale et administrative

Concours réservés Concours de l’Éducation nationale

La documentation Française Tél. 01 40 15 70 10

Cet ouvrage très méthodique fournit toutes les informations nécessaires pour construire au mieux le dossier de RAEP. Fiches pratiques sur chacun des éléments du dossier. Conseils spécifiques concernant les concours de recrutement des enseignants : la réalisation pédagogique notamment.

EP et intervenante

Imprimé en France Prix : 16 €

ssources à votre disposition

e que la RAEP ?

Chantal Perrin-Van Hille

ISSN 1152-4235 ISBN 978-2-11-009462-9 DF 1FA34710

de grille d’appréciation du jury

du Dictionnaire interministériel ers de l’État et nommer ses compétences

tions « tous azimuts »

e qu’un plan détaillé ?

pour la rédaction

E « Enseignant du secondaire »

de rapports de jury alisation pédagogique

www.ladocumentationfrancaise.fr

Catégories A et B

du RIME

dF

La RAEP en fiches pratiques

La documentation Française

Réf. 9782110094629 -16 € 27/08/13 14:46

En vente chez votre libraire sur www.ladocumentationfrancaise.fr (-5 % et livraison gratuite en France métropolitaine pour toute commande sur le site) par courrier à : La DILA, Vente par correspondance 29, quai Voltaire, 75345 Paris Cedex 07

Retrouvez tous les titres sur www.ladocumentationfrancaise.fr La Documentation française, éditeur public, une offre multiple pour préparer les concours administratifs

www.vocationfonctionnaire.fr

La documentation Française

octobre - novembre - décembre 2013 / 47


Vocation Service Public  

Emplois, recrutements, concours et mobilité dans la fonction publique

Advertisement