Issuu on Google+

Dominique ELOISE 5 Place Sadi Carnot 13002 MARSEILLE ℡ 06 29 32 77 06

 topmanagement@sfr.fr

Ingénierie et créativité au service de l’innovation sociale, du développement des territoires et de la dynamique du changement

MAISON DE L’EMPLOI DE LA PETITE CAMARGUE HERAULTAISE

Etude prospective de la filière tourisme en Petite Camargue Héraultaise Synthèse

Vers un tourisme différencié, de proximité et de complémentarité JANVIER 2011

RCS : 95 A 383 – SIRET : 395 167 067 00028


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

SOMMAIRE

Rappel des termes de référence de l’étude..................................................................... 4 Méthodologie mise en œuvre........................................................................................ 6 1.

Le tourisme en Petite Camargue Héraultaise : activités et emploi ........................... 11 1.1.

L’activité touristique en Languedoc Roussillon et dans l’Hérault ....................... 11

1.2.

L’activité touristique en Petite Camargue Héraultaise ...................................... 12

1.2.1.

Eléments chiffrés ........................................................................................ 12

1.2.2.

Axes de convergence des SCOT .................................................................... 13

1.2.3.

Identification des projets et intentions d’actions ou de projets ...................... 13

1.2.4.

Eléments de synthèse sur l’emploi touristique .............................................. 17

1.3.

Forces et faiblesses du territoire ..................................................................... 17

2.

Diagnostic stratégique du secteur ......................................................................... 19

3.

Eléments de prospective ...................................................................................... 24 3.1.

Stratégie de développement touristique de la Petite Camargue Héraultaise ...... 24

3.2.

Impact quantitatif et qualitatif sur l’emploi ..................................................... 25

3.2.1. 3.2.2. 3.2.3.

Impact quantitatif .............................................................................................. 25 Impact qualitatif : ............................................................................................... 26 Adapter l’offre de formation aux besoins d’emploi et de compétences ............ 26

4. Synergie, professionnalisation, renforcement de l’offre : le projet d’appui au secteur tourisme en Petite Camargue Héraultaise .................................................................... 29 4.1.

Construire le partenariat : synergie et cohésion sociale .................................... 31

4.1.1. Constituer le « noyau dur » autour duquel la synergie peut se créer – Animer le réseau d’acteurs ............................................................................................................... 31 4.1.2. Faciliter le maillage du territoire ........................................................................ 31 TOP MANAGEMENT

2


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

4.2.

Accompagner la professionnalisation du secteur ............................................. 32

4.2.1. 4.2.2. 4.3.

Qualifier le capital humain ................................................................................. 32 Contribuer à la certification de l’offre de produits et de services touristiques .. 32

Contribuer au renforcement de l’offre touristique ........................................... 32

4.3.1. Accompagner la création de nouveaux projets produits de loisirs et d’animation touristiques ....................................................................................................................... 32 4.3.2. Mutualiser les bonnes pratiques ........................................................................ 33

TOP MANAGEMENT

3


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Rappel des termes de référence de l’étude

Finalité de l’étude Permettre l’élaboration d’une stratégie partagée par les acteurs du territoire, visant à créer, consolider et développer l’emploi dans la filière tourisme en Petite Camargue Héraultaise.

Champ de l’étude Périmètre géographique L’étude porte sur le périmètre de la Petite Camargue Héraultaise (Communauté de Communes du Pays de Lunel + Communauté de Communes du Pays de l'Or), tout en intégrant les problématiques de mobilité géographique à l’emploi.

Source : MDE Petite Camargue Héraultaise

TOP MANAGEMENT

4


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Activités concernées L’étude porte principalement sur l’hôtellerie restauration, les activités de loisirs (thalasso, activités sportives de plein air, activités récréatives) et d’animation (centres de loisirs et/ou de vacances).

Objectifs de l’étude Objectif principal L’étude doit apporter aux acteurs locaux concernés, des éléments objectifs et précis permettant d’élaborer un plan d’action commun adapté au territoire des Communautés de Communes du Pays de Lunel et du Pays de l’Or, afin de pouvoir anticiper les besoins, pour la filière tourisme, relatifs à l’emploi, la formation professionnelle et l’insertion, en tenant compte : des orientations et des projets initiés par les collectivités territoriales, de la recherche de synergies littoral / arrière pays de l’évolution attendue du marché.

Objectifs opérationnels Produire un état de l’existant et des projets concernant la filière tourisme (en cours ou programmés) initiés par les collectivités locales (éventuellement en partenariat avec des acteurs privés), puis en analyser les impacts sur l’emploi ; Analyser les forces, faiblesses, risques et opportunités de l’offre touristique, en ce qui concerne la CCPL d’une part et la CCPO d’autre part ; Identifier les synergies et complémentarités pouvant être développées entre les deux communautés de communes pour cette filière en vue de diversifier l’offre et agir sur l’intersaison, puis en analyser les plus-values en terme de clientèle et de services ; Apporter un éclairage territorial spécifique sur l’activité et l’emploi de la filière, en intégrant le chaînage marché – emploi – compétences et en tenant compte des évolutions en cours et/ou attendues dans la filière (projets publics et/ou privés, contraintes réglementaires, changement climatique ; etc.) et des compétences disponibles sur le territoire ; Formuler des préconisations pouvant être reprises dans un plan d’actions, en précisant « qui fait quoi » (rôle, niveau d’implication et responsabilité attendus des acteurs de la filière).

Productions attendues Synthèse documentaire mettant en évidence les principales tendances de la filière et les enjeux spécifiques au territoire, notamment à partir de la base documentaire identifiée par le commanditaire : SCOT et PADD de la Communauté de Communes du Pays de Lunel SCOT et PADD de la Communauté de Communes du Pays de L’Or Etat des lieux du tourisme sur le littoral du LR (Pôle Lagune & Conservatoire des EN, 2008) Tourisme & intercommunalités (Conseil National du Tourisme, 2005) Rapport final du comité de filière « tourisme » suite au Grenelle de l’environnement (MEEDDM) Adaptation au changement climatique et développement durable du tourisme (TEC, 2006) Le tourisme rural en prospective (DIACT, 2007)

TOP MANAGEMENT

5


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Renouveler le tourisme euro-méditerranéen (IPEMED, 2010) Les métiers du tourisme, approche régionale (CEREQ, 2006) Les métiers et formations du tourisme. Logiques des branches professionnelles et perspectives régionales (CEREQ, 2006) Repère synthèse pour l’économie du Languedoc Roussillon n°11 : chômage des saisonniers après l’été (INSEE LR, 2008) Le chômage après un travail saisonnier dans l’hôtellerie restauration (DRETFP LR, 2008) Portrait de territoire (Maison de l’Emploi de la Petite Camargue Héraultaise, 2010) Etude Atout France ciblée sur la CCPL (2007) Données de l’observatoire Hérault Tourisme Analyse des données conjoncturelles et prévisionnelles sur le marché du tourisme et sur le marché du travail, ciblée sur le territoire, notamment à partir des données disponible auprès de l’observatoire d’Hérault Tourisme. Propositions opérationnelles réalistes visant à accompagner les évolutions de l’emploi dans la filière, dans une perspective de développement durable : ces propositions intégreront les aspects relatifs à la qualité de l’emploi (conditions de travail, pérennisation de l’emploi, sécurisation des parcours, etc.) et à une gestion durable (énergie, eau, déchets, etc.). Recommandations réalistes et argumentées en direction des EPCI pour : développer des synergies visant à diversifier l’offre touristique et à réduire l’intersaison développer une offre de logement pour les saisonniers. Recommandations réalistes et argumentées à la MDE, pour la poursuite du projet (rôle et niveau d’intervention de la MDE) pour accompagner la qualité de l’emploi et le développement des compétences dans la filière.

Méthodologie mise en œuvre Les limites identifiées Dans le cadre de la mise en œuvre de cette étude, nous nous sommes trouvés confrontés à plusieurs difficultés qui permettent de poser les limites de l’étude et de la méthodologie proposée :

Analyse Emploi - Compétences Nous n’avons pu obtenir la totalité des informations nécessaires, à l’exception de celles retraitées par la MDE et des études réalisées. Il en résulte une analyse partielle de la structure de l’emploi touristique sur le territoire : nous avons les offres et demandes d’emploi enregistrées, mais nous n’avons pu disposer : • des niveaux de qualification • des sorties des jeunes diplômés,…. Par ailleurs, un certain nombre d’acteurs clés sur la question de l’emploi ont refusé de nous rencontrer, ou n’ont réservé aucune suite à nos demandes réitérées d’entretiens. Compte tenu des délais impartis, l’analyse des compétences repose sur quelques entretiens avec des professionnels du secteur mais les études nationales assez complètes réalisées par le CEREQ notamment sur ces questions nous ont permis de formuler des recommandations sur l’évolution attendues des compétences du

TOP MANAGEMENT

6


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

secteur. Ces données ont été croisées avec les analyses réalisées par nos soins sur les nouveaux produits à développer ou activités existantes à renforcer.

Portage de l’étude Il est apparu dans le cadre de nos prises de contacts et de rendez-vous que de nombreux partenaires du secteur ne connaissent pas la MDE de la Petite Camargue Héraultaise et donc encore moins ses missions. Il s’est alors avéré parfois difficile pour eux de se projeter réellement dans la réflexion demandée, une des limites sur ce plan pouvant être une impression d’absence de « légitimité » du commanditaire par rapport à la problématique posée et aux objectifs de l’étude. Une de nos recommandations transversales prend en compte cet élément et s’inscrit comme une des mesures d’accompagnement du plan d’actions.

Une vision partagée à construire Le Département de l’Hérault est découpé en 7 sous-territoires touristiques : Haut Languedoc Pays Cœur d’Hérault Cévennes Pic St Loup Vignobles Pays de Béziers Pays de Thau et Pays de Pézenas Montpellier Petite Camargue. Alors que des démarches coordonnées de réflexion et de développement stratégique touristique existent sur les six premiers, il apparaît que le territoire couvert par le champ de l’étude est le seul à ne pas être inscrit aujourd’hui dans cette dynamique, pour les raisons suivantes: L’inscription dans un périmètre incluant Montpellier La faible cohérence territoriale en matière de stratégie touristique La différence de positionnement, de maturité et de réalité touristiques entre : Les communes du littoral, entre elles Les communes composant le Pays de l’Or (communes du littoral et communes de l’intérieur) Le Pays de Lunel et le Pays de l’Or. Dans ce contexte, il s’avère que les synergies littoral/arrière pays sont totalement à construire, dynamique qui dépasse largement le champ de notre étude et pour laquelle nous ne pouvons que poser certaines pistes, qui restent à explorer et, éventuellement, à consolider par les parties concernées si elles les considèrent comme pertinentes. Pour garantir la mise en œuvre du plan d’actions proposé, il apparaît donc indispensable de travailler, avec les acteurs institutionnels du secteur, sur la prise de connaissance mutuelle des uns et des autres, et la définition conjointe des axes de synergie possibles. Des formes de réponse possibles sont apportées dans le cadre de l’étude en ce sens. La vision partagée est à construire. Les entretiens réalisés et les rencontres collectives initiées nous ont permis de poser un certain nombre d’axes de réflexion opérationnels en ce sens, qui sont à approfondir : il s’agit de définir un objectif réaliste à atteindre, dans le cadre duquel les projets peuvent s’inscrire (cf Projet d’appui au secteur).

TOP MANAGEMENT

7


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Limites statistiques Du découpage évoqué supra, il résulte que les chiffres-clés de l’activité touristique sur le territoire de la Petite Camargue Héraultaise n’existent pas en tant que tels, à l’exception du nombre d’emplois et du taux de fréquentation touristique. En effet, ils sont traités avec ceux de l’agglomération de Montpellier. Nous les avons quand même repris au paragraphe 1.2 « L’activité touristique en Petite Camargue Héraultaise » et complété avec les éléments chiffrés des OT du Pays de Lunel, La Grande Motte et Carnon Mauguio (nos demandes de rendez-vous auprès de l’OT de Palavas les Flots étant demeurées sans suite).

Contrainte de calendrier et manque de disponibilité des interlocuteurs La mise en œuvre de l’étude s’inscrivait dans un calendrier très serré, imposé en amont par les commanditaires, mais qui s’est retrouvé confronté à la réalité du secteur, qui concentre en cette fin d’année toute une série d’actions de clôture de la saison écoulée et de préparation de la saison à venir. Sont aussi organisés à cette période des salons, rencontres, séminaires techniques et professionnels divers qui tiennent compte de la disponibilité des professionnels du secteur en inter-saisons. Ainsi de nombreux interlocuteurs n’ont pu se rendre disponibles pour les phases d’entretiens individuels ou collectifs d’échanges et de validation (réunions de réflexion des 7 (aucun participant) et 13 Décembre (3 participants), Groupe de travail « Prospective Emploi-Compétences » du 16 Décembre (3 participants, hors MDE)). Il nous a été plus aisé de mobiliser des participants pour le « Café Tourisme » du 16 Décembre ( 20 participants), très certainement, d’une part du fait de la forme de la rencontre proposée et, surtout, d’autre part, du fait que nous avons élargi de manière très importante le spectre des personnes invitées, ce type de rencontre s’y prêtant facilement.

Méthodologie Analyse documentaire La liste des documents analysés pour la réalisation de l’étude est jointe en Annexe 1 du rapport. Les éléments issus de cette analyse sont inclus dans le rapport, les sources correspondantes étant citées chaque fois. L’ensemble des synthèses réalisées est intégré au volet B du présent rapport « Eléments d’étayage ». Chaque fois que cela semblait pertinent, nous avons fait le lien entre le contenu de ces études et les enjeux possibles pour l’activité touristique sur le territoire.

Entretiens individuels La liste des personnes rencontrées dans le cadre des entretiens individuels réalisés est jointe en Annexe 2 du présent rapport.

Echanges collectifs Compte tenu des limites identifiées et posées en supra, il nous est apparu opportun, après validation du commanditaire, de mobiliser, dans le cadre d’une partie des échanges collectifs, des modalités d’animation et

TOP MANAGEMENT

8


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

d’expression permettant de mobiliser la créativité des participants, au-delà d’une dimension uniquement « experte ». Trois temps collectifs d’échanges ont ainsi été organisés, dont les conclusions sont intégrées, de manière transversale, au présent rapport. L’intérêt de cette démarche a été de faire ressortir que, globalement, les acteurs partageaient les mêmes préoccupations, avaient sensiblement la même vision sur : • La situation actuelle du secteur tourisme sur le territoire et des freins à son développement • Les leviers à activer, les activités à renforcer, celles à promouvoir • Les scenarii possibles de développement.

Réunion de réflexion : Il s’agissait dans ce cadre de tenter de réunir des acteurs du développement touristique (fédérations, agence de tourisme, communautés de communes, syndicat intercommunal, …). L’animation de cette réunion a reposé sur la mobilisation de techniques d’animation créative, de type « brain storming », « mind mapping », « Cherchons ensemble », « posture d’identification », « Vision projective ». Les conclusions de ce groupe ont permis d’alimenter les thématiques proposées autour des « tables de conversation » menées dans le cadre du Café Tourisme. Les points importants actés par les participants : • Au-delà des apparences, les points de convergence existent notamment sur les questions environnementales et agri-tourisme • La nécessité de réfléchir aux modalités de prise en compte des attentes des habitants, face aux impacts et nuisances possibles du développement touristique sur le territoire • La nécessité de mieux valoriser et structurer l’offre de services existante, susceptible à enrichir l’offre touristique en général.

Groupe de travail « Prospective Emploi – Compétence » : Le groupe de travail avait pour but de réunir les acteurs de l’emploi, de l’insertion et de la formation professionnelle, ainsi que des professionnels du secteur. L’objectif de ce groupe était de permettre aux participants d’échanger à partir des éléments de cadrage appréhendés dans le cadre de l’étude et susceptibles d’impacter sur la dynamique Emploi-Compétences. Il s’agissait notamment d’acter un programme d’actions, prenant en compte les outils de financement mobilisables pour sa mise en œuvre. Un certain nombre de résolutions ont été actées par le groupe, et ont été intégrées au plan d’actions opérationnel.

Café Tourisme : La méthode d’animation utilisée s’inspire de celle des « World Café », outil visant à «réveiller et mobiliser l’intelligence collective en discutant des questions importantes ». C’est un outil efficace pour étudier des sujets spécifiques comme ceux qui nous préoccupent dans le cadre de cette action. Le World Café a deux caractéristiques supplémentaires :

TOP MANAGEMENT

9


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

• •

il responsabilise les participants, qui sont tous en position « d'expert », par rapport à leur vécu personnel, et qui doivent s'organiser ensemble pour construire une solution, il est un vecteur très puissant de lien social : les participants sont obligés de faire connaissance très vite. Le processus de la rencontre fait que cela facilite le travail collectif.

Pour toutes ces raisons, c'est un outil particulièrement adapté à la démocratie locale ou lorsque l’on souhaite que les participants s’approprient fortement la problématique et les pistes de solutions posées, ce qui était principalement notre objectif. Ont été mobilisés dans le cadre du « Café Tourisme » : • • • • •

des habitants du territoire des élus des acteurs professionnels du territoire élargi (Hérault) des acteurs de la vie associative des organismes de formation

Le principe d’animation a reposé sur : • • • •

3 questions posées autour de la thématique principale Des tables de réflexion Une réflexion qui « tourne » Une restitution en grand groupe, avec débat, et par le dessin, assurée par un « graphist recorder » (cf Script graphique présenté page 13).

TOP MANAGEMENT

10


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

1. Le tourisme en Petite Camargue Héraultaise : 2. activités et emploi 1.1. L’activité touristique en Languedoc Roussillon et dans l’Hérault Languedoc - Roussillon 103 millions de nuitées 15 millions de touristes 4ème destination touristique en France 2 millions de lits touristiques Les Français principales clientèles : Ile de France, Rhône Alpes, Languedoc Roussillon, Midi Pyrénées : 10 millions de touristes, 80 millions de nuitées, 2/3 du tourisme régional La clientèle étrangère : 34% d’allemands, 22% de britanniques, 17% de néerlandais 5 millions de touristes : 20 millions de nuitées 1/3 du tourisme régional Près de 7 milliards d’euros soit 14,9 % du PIB régional (contre 6,1 % en France) 48 000 emplois salariés touristiques liés au tourisme en Languedoc-Roussillon – INSEE, DADS Selon une étude de l’Insee, le nombre d’emplois varie entre 35 500 en février/mars et 75 000 en juillet/août

Hérault 38.5 millions de nuitées, dont 59% en juillet et août 2,9 millions de visiteurs dans les sites de loisirs et lieux de visite : 500 000 visiteurs dans les musées Capacité d'accueil 825 000 lits touristiques, dont : 172 555 lits marchands 652 500 lits non marchands Logements en Hérault 438 000 résidences principales 130 500 résidences secondaires, dont 11 500 détenues par des propriétaires étrangers Origine de la clientèle 80% Français 20 % Etrangers : principalement Pays Bas, Allemagne, Grande Bretagne, Italie, Espagne, Belgique, Suisse. Poids économique 1,7 milliard d’euros de chiffres d’affaires estimé Emplois Les emplois salariés dans les activités touristiques représentent 6.7% des emplois salariés du département et 9.9% des emplois salariés dans les services. 66% sont permanents 9 sur 10 se concentrent sur le littoral.

Dépense touristique : Une dépense moyenne journalière estimée à : 45 € en moyenne Source : Comité Régional du Tourisme Languedoc Roussillon – Hérault Tourisme – Année 2009

TOP MANAGEMENT

11


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

1.2. L’activité touristique en Petite Camargue Héraultaise 1.2.1. Eléments chiffrés Rappelons que la limite de ces chiffres est qu’ils englobent aussi ceux de l’Agglomération de Montpellier. Pour le Pays de Lunel, nous présenterons par ailleurs les quelques chiffres clés extraits du Bilan d’activité de l’OT pour 2009. Pour le Pays de l’Or, les chiffres extraits du Projet de SCOT ( Rapport de présentation de l’état des lieux) datent de 2005 – 2006 et nous ont semblé un peu anciens pour être pertinents, nous ne les avons donc pas repris ici.

La destination touristique Montpellier – Petite Camargue Montpellier – Petite Camargue 2 857 300 nuitées (hôtels, campings et meublés labellisés) 1 124 700 visiteurs dans les musées et sites touristiques 138 675 lits en résidences secondaires, 34 280 lits touristiques marchands Une dépense journalière moyenne de 49,30 € par jour et par touriste Les Français Principales clientèles : Ile de France, Rhône Alpes, Languedoc Roussillon, Midi Pyrénées : 10 millions de touristes, 80 millions de nuitées, 2/3 du tourisme régional La clientèle étrangère : 34% d’allemands, 22% de britanniques, 17% de néerlandais 5 millions de touristes : 20 millions de nuitées 1/3 du tourisme régional 11 155 emplois salariés dans les activités touristiques , soit près de 6% des emplois salariés du territoire – 14 800 emplois touristiques en Août Source : Hérault Tourisme – Année 2009

TOP MANAGEMENT

12


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

1.2.2. Axes de convergence des SCOT

Pays de Lunel

Pays de l’Or

Une situation commune entre deux grosses agglomérations et des enjeux de positionnement partagés, même si ils sont différents

Etre au cœur de ces deux agglomérations un poumon vert, un espace de respiration

Devenir une périphérie entre Nîmes et Montpellier

Une identité historique, culturelle et agricole

Une identité caractérisée par le Littoral et la Marin, autour de la ville historique de Mauguio

Une identité touristique à construire

Une forte notoriété et identité touristiques portées par les communes du littoral et notamment La Grande Motte

Les deux Pays mettent la priorité sur : la maîtrise démographique et foncière la préservation et la restauration des espaces naturels, l’application de la loi littoral.

Ils souffrent tous les deux d’une insuffisance de logements

Les deux pays envisagent un développement et un aménagement autour : des activités d’écotourisme, du développement des énergies renouvelables de l’agriculture de qualité

Ils sont tous les deux « riches » de la Petite Camargue et des milieux humides, ils partagent le Bassin de l’Or et ses ressources ornithologiques rares

Ils recherchent des alternatives aux modes de déplacement classiques.

1.2.3. Identification des projets et intentions d’actions ou de projets Un certain nombre de projets, à différents niveaux de maturation, sont portés par les acteurs du territoire. Dans le cadre de notre étude, il nous est apparu important de pouvoir en identifier un maximum, sachant que la plupart sont davantage au stade de l’intention ou de l’idée, que du projet.

TOP MANAGEMENT

13


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse Projets identifiés Parcours cyclistes autour de Lunel

Parcours cycliste clé en main pour clientèle haut de gamme Parcours cycliste le long du canal de Lunel Schéma cyclable : Boucle autour de l’étang de l’or Développer les zones vélo de l’Hérault vers le Gard Base de Loisirs de St Series

Haras de luxe

Sentiers de découverte de l’étang de l’Or ou des dunes

« La Camargue écolo », Avec petit train de Grau du Roi De ferme en ferme

Déploiement de la charte paysagère des campings

Type projet /Intention d’actions Vélo : 150 km de circuits balisés

Echéance Projet en cours : ouvert pour juin 2011

Opérateur Promoteur Opérateur : Cyrpeo Promoteur : OTPL

Partenaires associés Autres points de vente : viticulteurs, Cave de St Christol

Synergie CCPL/CCPO Non

Commerciaux polyglottes Agents d’entretien Guide faune et flore

Offices tourisme, CRT, CDT…

Synergie départementale ou régionale

Territoire

Impact emplois

Impact métiers

CCPL

Transformation d’emploi saisonnier en emploi pérenne pour 1 moniteur de VTT ( ?) Embauche de commerciaux

Renforcement équipe location et mécanique vélo de Cyrpeo

Plan d’actions/ commentaires Formation des relais commerciaux assurée par OTPL Repérages parcours, balisage, Location VTT, par Cyrpeo problème : absence d’hôtels de luxe dans le secteur.

Vélo :Etapes de 30 km, découverte du patrimoine et repos en hôtels de luxe Vélo : Parcours cycliste découverte de la faune et de la flore Vélo Projet

Long terme

Opérateurs : Cyrpeo

Hérault

Possible 2012 ?

Promoteur : SYMBO

CCPL

création et entretien de la piste + guide

?

Mr MELUN Pilote au CG34

Hérault

?

?

?

?

?

Sports extrêmes Base canoë, escalade bord du Vidourle, porté par la CCPL ?

2011 ?

Promoteur : CG34 Opérateur : CCPL ?

CCPL

?

Sport Evens Cyrpeo autres?

?

?

Equitation : Travaux en cours à proximité de Tyroliane Découverte accompagnée faune et flore

Travaux en cours

Promoteur privé

CCPL

?

?

?

?

Promoteur : SYMBO

CCPL, CCPO ?

moniteurs, loueurs, entretien espace verts et berges ? Moniteurs personnel entretien, Guide faune flore

?

Possible selon secteur choisi

Le SYMBO limite son action (manque de moyens), ne cherche pas d’autres clients

? Court terme

? CIVAM – Agriculteurs bénévoles

CCPL/ CCPO Présentation du projet le 07 /12 à la CCPL

? Peu significatif pour l’instant

?

? Offices du tourisme - VIVEA (co financeur)

?

?

CAUE + CDT (Hérault tourisme) + CG34

CCPO

?

?

?

?

Aide du CG aux campings qui s’engagent dans la démarche)?

Découverte Intention Découverte : Projet (déjà en cours sur 2 secteurs du département) Paysage Projet

TOP MANAGEMENT

?

Oui

Aucun pour le moment

Lever le blocage des riverains (chasseurs, cabaniers)

14


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse Projets identifiés Village vacances de St Christol

Type projet /Intention d’actions Hébergement Studio à villas 6/8 personnes

Création d’un espace restauration sur le site de Parcaventure

Restauration

Pole oenotouristique de St Christol

Espace vente vin et produits terroir, Espace scénographique et conférence, Théâtre de verdure, Restauration, Location et parcours VTT Transport / Intention Projet

Prise en charge directe des passagers à l’aéroport Résidence touristique de 200 lits Camping 4* Recyclage des mobiles home en fin de vie Ambrussum Les ambassadeurs du territoire Label Eco tourisme Pôle de l’Eau LIFE Natura 2000 et Ramsar Cité d’interprétation architecturale Energie Eco construction

Echéance Annoncé par M Conge, vu aussi dans la presse ?

2012

Opérateur Promoteur Mairie St Christol (et CCPL NON) PROMEO et Village center Opérateur et promoteur privé Promoteur : CCPL Opérateurs : public et privé (restaurateurs, Cyrpeo)

Territoire

Partenaires associés Pole Oenotouristique (voir cidessus)

Synergie CCPL/CCPO Non

Plan d’actions/ commentaires Installation sur ancien stade de St Christol

Restauration

Propriétaire du restaurant et opérateur du Parc

Non

10

Accueil Maintenance Restauration Animateurs

Mairie de ST Christol Cave Vinicole et coopérative Réseau Ville et vin Cyrpeo pour location VTT

?

Le parc accueille 50000 visiteurs/an, il n’existe pas de point de restauration Pas de restauration haut de gamme ?

Impact emplois

Impact métiers

CCPL

1à2?

Accueil et réservation, ménage

CCPL

1 à 2 de mars à novembre

CCPL

Les différentes CCI de l’Hérault CCPL

?

?

?

?

ND

Hébergement

?

Non

CCPL

ND

?

Non

? CCPL

? CCPL

? ND

Hébegrment – Loisirs Centre d’aide par le travail Animation

Voir CAT DE BEZIER ND

? Non

2011

UMIH

CCPL/CCPO

ND

Cuisine et Service

Intention

2011

SYMBO

CCPL/CCPO

ND

Accompagnement

Projet

2011

OT LGM

CCPO

ND

Projet

2010

MDE

CCPL/CCPO

ND

Accompagnement Bâtiments et Agriculture

Projet Cahier des charges en cours d’élaboration Patrimoine Projet Intention d’un programme de formation

TOP MANAGEMENT

?

?

2012? ?

Promoteur privé ?

? 2011-2013

CCI, FAFIH, AGEFICE FONGECIF Agence de l’EAU Office du Tourisme DRAC

Oui

ADEME Alliance Ville Emploi

Oui

Oui

?

? Infos à compléter auprès de la CCPL Ingénierie pour Actions Collectives à mettre en place CF Programme LIFE en cours Label Patrimoine XXI siècle oui

15


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse Projets identifiés Mobilité Etude sur le développement du nautisme en Hérault

Type projet /Intention d’actions Projet Etude

Revitalisation du port de Carnon (+ 200 anneaux) Aménagement du canal de Rhône à Sète Aménagement du triangle de l’Avranche (déplacement des zones techniques) Aménagement d’une halte fluviale sur le canal de Rhône à Sète Aménagement de l’avant port de la Grande Motte (+ 500 places)

TOP MANAGEMENT

Echéance 2011-2020 Janvier 2011

Opérateur Promoteur SCOT BE Mahoc

Territoire

Impact emplois

Impact métiers

ND

Transport et logement

CCPL/CCPO CCPO

ND

Partenaires associés CR LRO/CG34/ Etat MOE Hérault Tourisme/ CG 34 6 intercommunalités littorales de l’Hérault

Synergie CCPL/CCPO oui

Plan d’actions/ commentaires CF SCOT

Carnon Carnon Carnon

La Grande Motte La Grande Motte

ND

16


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

1.2.4. Eléments de synthèse sur l’emploi touristique Tableau 1 : Répartition des emplois permanents et saisonniers dans la Petite Camargue Activité

Agriculture

Hôtels, restaurants, cafés

Grande distribution

Commerce de détail spécialisé ou non

Activités de loisirs

Total

Emplois Permanents

731

664

386

771

321

2 873

%

25

23

13

27

11

Emplois saisonniers

3 729

1 629

3 474

313

347

%

39

17

36

3,4

3,7

5,1

2,4

9

0,40

1,08

Ratio ES/EP

9 492

3,3

Source : MDE la petite Camargue Document de travail saisonnalité Septembre 2007

1.3. Forces et faiblesses du territoire Pays de Lunel

Forces

Pays de l’Or

Le tourisme, un secteur d’activité éconoUne clientèle fidèle, locale et régionale, qui mique identifié comme étant d’intérêt profite de l’ouverture toute l’année de communautaire, une réflexion politique de structures nautiques longue date Des structures nautiques offrant un accueil Un noyau dur de prestataires qualifiés, proet un service de qualité à prix raisonnable fessionnalisés, labellisés, fortement mobiliUn accès aisé au département sés sur les enjeux de développement du secLes équipements en très haut débit numéteur et du pôle oenotouristique rique La mise en place de nouveaux circuits écotouristiques Des labellisations importantes en cours (VTT – FFC) Des richesses et un potentiel communs : la diversité des paysages, le patrimoine architectural, la tradition camarguaise, l’Etang de l’Or Un patrimoine naturel riche et unique : l’Etang de l’Or est l’unique site de France où sont présents certains oiseaux, accueille la plus grosse colonie en France de goélands railleurs, accueille de nombreuses autres espèces protégées Une météo clémente toute l’année Des orientations fortes susceptibles de contribuer à l’émergence d’un tourisme durable et au développement d’une offre en adéquation avec les attentes des clientèles sur ce plan Des projets porteurs et structurants, susceptibles d’alimenter la complémentarité de l’offre

TOP MANAGEMENT

17


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Pays de Lunel

Faiblesses

Pays de l’Or

Une identité touristique à construire ou à reconstruire Une nouvelle pratique sur le Pays de Lunel, une pratique nouvelle sur le Pays de l’Or à accompagner et à professionnaliser de manière adaptée Une opposition entre l’intérieur et le littoral Des espaces naturels insuffisamment valorisés Touristes et habitants du territoire : deux populations qui se tournent le dos : « le languedocien regarde la montagne, le touriste regarde la mer » Une méconnaissance par les habitants mais aussi certains professionnels des richesses naturelles du territoire Des résistances fortes aussi de certaines communes ou d’élus communaux Une saisonnalité qui reste très marquée Une offre atomisée et fragile Une offre insuffisamment valorisée Une offre peu qualifiée et très faiblement labellisée, certains professionnels sont difficiles à mobiliser L’Etang de l’Or est le plus pollué du Languedoc Roussillon, toute pression anthropique forte supplémentaire est considérée comme préjudiciable à son équilibre Des problématiques communes sur la question de l’emploi touristique : qualification, professionnalisation, saisonnalité, logements des saisonniers.

Les enjeux du développement touristiques ne sont pas partagés par tous, habitants ou élus La vocation touristique du territoire est à construire, sachant que le projet de développement est de valoriser en priorité une offre de loisirs, une offre week-end La difficulté à mobiliser les autres activités qui ne sont pas encore fédérés autour du projet du pôle La pression foncière et urbaine

TOP MANAGEMENT

Un déséquilibre structurel de l’offre mais aussi des stratégies touristiques Parc d’hébergement locatif vétuste et au coût élevé (rapport qualité/prix peu satisfaisant) Manque de professionnalisme de l’offre Pas de politique intercommunale du tourisme et une réflexion récente Un parc d’immobilier de tourisme vieillissant et inadapté aux exigences des clientèles Une insuffisance d’hébergements de type gites, tables d’hôtes

18


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

2. Diagnostic stratégique du secteur Variables-clefs

Tendances du tourisme mondial Crise internationale Clientèles volatiles

Tendances du tourisme méditerranéen Montée des problèmes de non durabilité

TOP MANAGEMENT

Opportunités Pays de Lunel

Freins Pays de l’Or

Pays de Lunel

Pays de l’Or

Du fait de la forte concentration de clientèles touristiques françaises sur le Département de l’Hérault en général, la Petite Camargue Héraultaise en particulier, le territoire étudié n’a pas subi directement en 2009 l’impact de la crise internationale du secteur et est demeuré relativement épargné. Les professionnels du secteur semblaient plus mesurés en 2010 mais considèrent avoir bénéficié d’une saison sensiblement équivalente à celles des années précédentes.

Le processus de renouvellement de l’offre touristique, sur une base durable et compétitive, constitue une nécessité vitale pour les destinations méditerranéennes. Ce processus semble enclenché sur le territoire de la Petite Camargue Héraultaise, même si il en est à ses prémices, que l’existant reste à valoriser et que toute une offre reste à construire

Les pertes de qualité et de compétitivité touchent aussi bien les destinations matures de la rive Nord (zones méditerranéennes de la France, l’Espagne,……) que les destinations en développement ou émergentes de la rive Sud. La première conclusion qui s’impose est que sans redressement de ce scénario, la Méditerranée court un risque réel de dévaluation, en tant que première zone touristique mondiale.

19


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Variables-clefs

Les grandes tendances nationales Un secteur impacté par la crise de manière différenciée

Tendances du tourisme durable La structuration de l’offre autour de nouvelles filières ou de nouvelle organisation des destinations touristiques La nécessité de rendre l’offre lisible, par le biais d’éco-labels

TOP MANAGEMENT

Opportunités Pays de Lunel

Pays de l’Or C’est l’espace urbain qui a pâti de la baisse de fréquentation étrangère, alors que le littoral a profité de l’affluence de la clientèle française, notamment dans les campings. La fréquentation demeure en hausse sur tous les littoraux et devrait se maintenir.

Des enjeux définis dans les deux SCOT La volonté affichée par le Pays de Lunel et le Pays de l’Or de diversifier l’offre de produits touristiques, notamment par le biais de la valorisation du patrimoine naturel, constitue une première avancée dans le sens « tourisme durable ». Des acteurs opérationnels sur ces enjeux et ouverts au partenariat: SYMBO et Conservatoire des Espaces Naturels

Freins Pays de Lunel

Pays de l’Or Pour l’hôtellerie de tourisme, tous les espaces touristiques ont été affectés par le recul de la fréquentation. Mais cette baisse est uniquement due au recul de la fréquentation étrangère. Pour les hôtels du littoral français (qui représentent 18 % des nuitées totales), le recul de la fréquentation est de 2,3 %.

Un positionnement qui ne sera pas crédible si cette nouvelle offre n’est pas valorisée, structurée et professionnalisée. Les habitants sont identifiés majoritairment comme absolument réfractaires à toute idée de développer du tourisme sur le secteur de l’Etang de l’Or notamment, même de façon respectueuse et raisonnée.

20


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Opportunités

Variables-clefs

Pays de Lunel

Freins Pays de l’Or

« L’œnotourisme est couplé au tourisme littoral » : la démarche de synergie est donc cohérente en ce sens, mais reste à construire

Tendances de l’Œnotourisme 4 types de clientèles1aux attentes différenciées Une offre oenotouristique qui répond à une demande

La clientèle des « épicuriens » parait la plus économiquement intéressante…… …et la drainer pourrait s’accompagner du développement d’une offre haut de gamme de gîtes, tables et de chambres d’hôtes, dans une logique agritourisme La clientèle des « experts » semble particulièrement adaptée au projet de pôle oenotouristique de Saint Christol, tel que structuré à ce jour. Des guides bien formés aux métiers du vin sont nécessaires…..

Pays de Lunel

Pays de l’Or

le décalage du niveau de qualité de l’offre entre les deux territoires, l’OT du Pays de Lunel ayant fait résolument le choix d’accompagner les opérateurs du territoire en ce sens La clientèle des « explorateurs » parait difficile à attirer sur le pays de Lunel (manque de diversité, manque de structures d’accueil, manque de gastronomie du terroir). ……Mais un décalage de l’offre d’hébergement avec ses attentes haut de gamme et des compétences nécessaires en langues étrangères…..

………mais cette clientèle semble la moins prometteuse en termes de retombées économiques directes.

La clientèle des « classiques » serait plus facile à capter en proposant une offre intégrée, autour du pôle oenotouristique et des sites archéologiques. La formation de guides répondrait à la création d’emplois dédiés à cette clientèle. Des parcours de découverte patrimoniale de type « 2000 ans d’architecture, d’Ambrussum à la Grande Motte » seraient tout à fait adaptés par exemple.

1

Cf Synthèse Etude oenotourisme

TOP MANAGEMENT

21


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Variables-clefs Tendances du tourisme héraultais Attentes des clientèles françaises Art de vivre, bien-être, environnement

Opportunités Pays de Lunel

Freins Pays de l’Or

L’offre « destination loisirs » et « week-end » en cours de construction est adaptée

Mobilité, changement des destinations, courts séjours à répétition

Tendances du tourisme nautique Sécurité du bateau et des personnes, Qualité de l'accueil et des installations, Environnement agréable (promenades à pied ou vélo), sites à visiter

TOP MANAGEMENT

Pays de l’Or

L’offre d’hébergements n’est pas toujours adaptée aux attentes de ces clientèles et insuffisante en gîtes et chambres d’hôtes .

Des enjeux environnementaux intégrés aux SCOT des deux Pays Un potentiel intéressant d’attraction de nouvelles clientèles en « ailes de saison » pour le Pays de l’Or, toute l’année en week end pour le pays de Lunel Les orientations retenues au niveau des deux SCOT

Tendances du tourisme culturel

Pays de Lunel

L’offre en court de valorisation sur le Pays de Lunel (Ambrussum) et le Pays de l’Or (recensement des sites , centre historique de Mauguio, visite de la Grande Motte (tourisme architectural), avec la possibilité de création de circuits de type « 2000 ans d’architecture, d’Ambrussum à La Grande Motte » Un potentiel de créations d’emploi de guides et de maillage de produits Une offre de produits à adapter aux attentes des clientèles sur les sites à visiter

La volonté de la CCPO de renforcer l’activité nautique sur la zone littorale L’offre existante

Les deux destinations n’ont pas d’image et d’identité en ce sens auprès des clientèles, donc l’offre est à valoriser et structurer Le centre historique de Lunel souffre d’un très fort déficit d’image et d’un important manque de valorisation de son patrimoine Les problèmes de stationnement, de sanitaires et de propreté La forte représentation de la clientèle « locale »

Le potentiel de développement des nouveaux loisirs nautiques Faible saisonnalité de l’activité

En plaisance, peu d’impact sur les autres activités touristiques

22


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Opportunités

Variables-clefs

Qualification et labellisation de l’offre Une démarche indispensable dans tous les secteurs d’activités (Qualité Hérault, Sud de France, la Clef verte, Bienvenue à la Ferme, Qualité Tourisme, Tourisme et Handicap, écolabels,…… Des clients qui souhaitent minimiser de plus en plus la prise de risque

Pays de Lunel La marque ‘Vignobles & Découvertes’ traduit la volonté de travailler en réseau. Les destinations porteuses de cette marque construisent localement un projet collectif au travers d’une offre qui leur ressemble. Un noyau dur de prestataires labellisés mobilisé autour du projet oenotourisme

Freins Pays de l’Or Le label Patrimoine du XXème siècle » attribué à la Grande Motte offre une réelle opportunité de revalorisation de l’image et du positionnement de la station

Les labels sont un signe crédible qui informe sur des dimensions de qualité, sous quelle forme que ce soit, des produits et des services Les labels n’ont aucune incidence sur le choix d’une destination touristique, mais en revanche, une fois la destination choisie, ils sont utilisés pour préparer le voyage (principalement en matière d’hébergement). De plus, une fois sur place ils peuvent influencer les visiteurs (restauration, loisirs) Les signes de qualité nationaux sont plus crédibles qu’utiles et les signes de qualité locaux sont plus utiles que crédibles. D’où la nécessaire complémentarité entre les deux Une opportunité pour les professionnels de lisibilité et de promotion de leur offre Développer une offre de services à la personne adaptées au public sensibilisé par le label Tourisme et Handicap

TOP MANAGEMENT

Pays de Lunel …. Mais le nombre de prestataires labellisés demeure insuffisant

Pays de l’Or L’offre de services en lien avec le label obtenu est à renforcer et valoriser L’inadaptation du parc locatif touristique aux attentes de clientèles handicapées moteurs

Des professionnels peu sensibles aux enjeux des différents labels Une offre très insuffisamment qualifiée et labellisée Des risques de sanction si les cahiers des charges ne sont pas respectés La nécessité parfois de mise en œuvre d’investissements importants pour la remise à niveau de l’offre

23


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

3. Eléments de prospective 3.1. Stratégie de développement touristique de la Petite Camargue Héraultaise Pays de Lunel 3 axes prioritaires de développement : le bien être (avec les Activités de pleine nature, les sentiers de randonnée, le site VTT), l’environnement (qui cadre avec l’espace de respiration du SCOT, le projet très environnemental du Pôle oenotouristique), l’art de vivre (oenotourisme, patrimoine, animations culturelles). Qui s’articulent notamment autour de deux grands projets et sites structurants : Le site d’Ambrussum : site archéologique, empreint d’histoire

Pays de l’Or 3 axes prioritaires pour une meilleure prise en compte du développement touristique sur le territoire : une plus grande valorisation de l’attractivité du patrimoine naturel et des communes du centre et du nord auprès du public touristique du littoral le développement de l’écotourisme, pour drainer des clientèles à fort pouvoir d’achat la valorisation du tourisme culturel, à partir d’un inventaire des sites remarquables. Des mesures d’accompagnement importantes : en matière de mobilité et de transport pour faciliter l’accueil des saisonniers

Le pôle oenotouristique 5 lignes d’actions :

Conserver et développer l’attractivité du littoral, tout en réduisant la pression sur les milieux naturels est l’un des enjeux à venir

améliorer la visibilité et le travail de l'Office de Tourisme, faire de l'oenotourisme un segment prioritaire , en se différenciant de la concurrence par le « plus » Accueil lié à cette activité générer des retombées économiques pour les professionnels du tourisme et de la filière viti-vinicole, gagner des parts de marché et fid��liser la clientèle existante.

TOP MANAGEMENT

24


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

3.2. Impact quantitatif et qualitatif sur l’emploi 3.2.1. Impact quantitatif Source : Insee / DADS 2003 Emploi et fréquentation touristique sont liés, mais pas de manière linéaire, et surtout de manière inversement proportionnelle à ce que l’on pourrait penser. La relation entre la fréquentation touristique et l'emploi, bien qu'évidente, n'est pas linéaire. L'arrivée de touristes supplémentaires n'a pas le même impact sur l'emploi selon le nombre de touristes déjà présents sur le territoire et donc la période d’arrivée concernée. En janvier, l'arrivée de 1.000 touristes supplémentaires créerait une centaine d'emplois. En juillet-août, le même afflux de 1.000 touristes en créerait une quinzaine. Ainsi, selon les périodes de l'année, l'impact sur l'emploi de l'arrivée de 1.000 touristes supplémentaires varie de 1 à 6. En juin, 1.000 touristes supplémentaires créent deux fois plus d'emplois qu'en juillet La basse saison d’été, trois fois moins fréquentée que la haute saison est, elle aussi, plus propice à la création d'emplois. En juin ou septembre, par exemple, 1 000 touristes supplémentaires créeraient deux fois plus d'emplois que 1 000 touristes en juillet ou en août. Ce rapport passe même à trois pour avril et mai. Cette relation est à peu près la même dans les cinq départements du Languedoc-Roussillon. Les courbes départementales de fréquentation touristique se ressemblent fortement et les gains d'emploi avec l'arrivée de touristes sont similaires.

Cela confirme , si il en était besoin, l’impact possible sur l’emploi du développement d’une offre et d’un accueil touristiques en dehors de la haute saison, sachant que la nature des emplois créés ne seraient pas la même sur les pays de l’Or et de Lunel : Pays de Lunel : le développement d’une offre « week-ends » permettrait de : o conforter l’emploi local des structures existantes o développer de nouvelles micro-activités (guides, activités de loisirs de pleine nature, gites ruraux, tables et chambres d’hôtes notamment) Pays de l’Or : le développement de l’offre « tourisme d’affaires » permettrait de : o créer de nouveaux emplois plus qualifiés, mais pas forcément occupés par la main d’œuvre locale, insuffisamment formée o développer de nouvelles micro-activités (guides, activités nautiques)

TOP MANAGEMENT

25


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

L’enquête BMO (Besoins en Main d’œuvre) réalisée en décembre 2009 pour évaluer les projets de recrutements en 2010 enseigne pour le bassin d’emploi du pays de Lunel (sur la base d’un taux de réponse de 23% des 1 320 établissements interrogés) que : 1- Les projets de recrutements concernent 470 emplois non saisonniers et 1 660 emplois saisonniers. Sur les 1 660 emplois saisonniers, seuls 65 emplois concernent les activités relevant du champ de l’étude (25 serveurs cafés restaurants, 21 animateurs socio-culturels, 19 apprentis employés polyvalents en cuisine), 2- 50% des entreprises qui ont un projet de recrutement ont un effectif de salariés inférieur à 5.

3.2.2. Impact qualitatif :

Le potentiel de métiers qui s’offre aux personnes formées sur le territoire est le suivant: créateur et/ou gestionnaire d’entreprise de tourisme rural ; métiers de la restauration (cuisine du terroir); métiers de l’accueil ; métiers de l’accompagnement (randonnée, découverte…) ; métiers de l’animation (culture, patrimoine) métiers sportifs (tourisme équestre, canyoning, loisirs nautiques,…) mécanicien de marine, ébénistes et charpentiers de marine exploitant de gîtes , tables d’hôtes et chambres d’hôtes hommes/femmes toutes mains (petites travaux à réaliser dans le parc immobilier) intervenants auprès de publics handicapés par rapport au développement de l’oenotourisme : quelques emplois possibles dans le service (restauration, entretien), mais plutôt à temps partiel, éventuellement à mutualiser entre plusieurs caveaux

Compte tenu de la fragilité des entreprises, il est à envisager que certains de ces emplois soient créés sous statuts auto-entrepreneur, en mettant en place dans ce cadre des actions de suivi post-création adaptées, ou mutualisables au sein d’un Groupement d’employeurs.

3.2.3. Adapter l’offre de formation aux besoins d’emploi et de compétences Rédigé à partir de la synthèse de l’étude « CEREQ : Les métiers du tourisme : tendances et besoins émergents Novembre 2008 hors hôtel-restauration» et de nos propres analyses. Aujourd’hui quand on parle de Tourisme, on y inclut les métiers traditionnels et les métiers émergents. Ce qui induit d’adapter d’une part l’offre de formation aux besoins de ces nouveaux métiers et

TOP MANAGEMENT

26


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

des nouvelles compétences et d’autre part d’impliquer les autorités de gestion de la formation : région, fédérations professionnelles, OPCA,…… Rappelons que le secteur du Tourisme se caractérise par : un faible taux d’encadrement l’importance de très petites entreprises, des professions peu attractives et à forte rotation, des difficultés de recrutement.

Le secteur du tourisme cherche à recruter un personnel de plus en plus qualifié afin d’améliorer les services qu’il est amené à offrir à une clientèle de plus en plus exigeante. Or, paradoxalement, alors qu’il recrute énormément, ce secteur se caractérise par une rotation du personnel très importante. On considère qu’un tiers des jeunes salariés quittent la profession chaque année. La communication était déjà confuse à cause du rapprochement entre deux secteurs très différents, l'hôtellerie/restauration et les métiers du tourisme. S'y ajoute maintenant la division entre le métier d'agent de voyages et les nouveaux métiers des tours operateurs, centres d'appels et agences en ligne.

L’approche par les métiers et les compétences La plupart des métiers du tourisme (accompagnateur de tourisme, agent de comptoir, directeur d’office de tourisme, forfaitiste, guide interprète, agent d’accueil, guichetier, réceptionniste, responsable d’agence, chef de produit dans le tourisme, agent de développement local, organisateur d’évènements locaux, acheteur de prestations touristiques, agent d’assistance aux touristes…) ont des difficultés à recruter sur des métiers très saisonniers , en périodes estivales. Ces métiers sont par nature exigeants, notamment en termes d'investissement personnel : horaires décalés, travail le Week-end, activité intense, difficultés d’hébergement. Certains métiers du GFE 17 (serveurs et commis de restaurants ou de café, employé de l’hôtellerie…) sont accessibles sans qualification et sont souvent occupés par des étudiants lors des périodes estivales. Néanmoins, l’évolution de la réglementation dans certaines professions (animateur socioculturel et de loisirs, moniteur et éducateur sportif…), conduit à une demande de qualification très précise ce qui écarte, pour ces métiers, le recours aux demandeurs d’emploi sans qualification. Compte tenu des difficultés de recrutement, les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie utilisent parfois la méthode de recrutement par habileté. Le recrutement des personnes se fait moins sur leurs diplômes que sur leurs compétences et aptitudes. Souvent, les agents de Pôle Emploi constatent que les employeurs définissent mal les profils de poste dont ils ont besoin et on constate qu’un accompagnement par des professionnels permettrait de mieux cerner les besoins et d’élargir les bases des recrutements. Afin de palier à cette situation, des approches territoriales seraient sans doute à développer comme des formations de population résidentes en lien avec les activités économiques locales. Le caractère saisonnier des activités pourrait être mis à profit pour former les professionnels en basse saison.

TOP MANAGEMENT

27


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Des spécificités sectorielles sont apparues Secteur d’activité

Evolutions constatées

Métiers impactés

Développement de la vente par Internet

Réceptionnistes, agents d’accueil

Impact sur les compétences et l’emploi •

• • Agences de voyages

Nouveaux métiers :

réservation - distribution et production- en centre d’appel • gestionnaires et administrateurs de bases de données gestionnaires compétences liées au d’établissements management et à la touristiques gestion

Nouveau métier

conseiller en séjour

Utilisation croissante d’internet

Fonction « animation »

Evolutions règlementaires

Animateurs Animateurs sportifs

Organismes de tourisme

Espaces de loisirs et d’attractions, animation sportive et socioculturelle

Animateurs socioculturels

Opérateurs Animateurs Tous les métiers

Métiers du tourisme durable

Métiers du tourisme d’affaires

TOP MANAGEMENT

Nouveaux métiers

Meilleure connaissance de l’environnement « géotouristique » et de la culture touristique, Renforcement des compétences en langues étrangères Intégration de la mission vente au sein de la mission accueil information.

développement de la dimension commerciale des métiers et lien avec le développement économique local accroît les rythmes de travail et le besoin de réactivité Polyvalence élévation des niveaux de qualification requis Développement des compétences pédagogiques, gestionnaires, relationnelles, culturelles, comportementales Travail en partenariat Pédagogie éco-touristique Compétences linguistiques et savoir-être

Métiers du ecommerce métiers liés aux séjours de vacances adaptés aux handicapés

28


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

4. Synergie, professionnalisation, renforcement de l’offre : le projet d’appui au secteur tourisme en Petite Camargue Héraultaise

Conformément à son cahier des charges, et en fonction de la nature des actions menées, le rôle de la MDE portera, sur : •

l’impulsion de l’action

et/ou son pilotage

et/ou son animation

et/ou son suivi

et/ou son évaluation.

Elle assurera par ailleurs le relais auprès des acteurs opérationnels concernés et identifiera les opérateurs potentiels.

TOP MANAGEMENT

29


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

Charte Territoriale de Cohésion Sociale

Cahier des Charges des MDE

MDE Petite Camargue Héraultaise : • CCPL • CCPO

SCOT des Pays de Lunel et de l’Or

PROJET DE TOURISME DIFFERENCIE, DE PROXIMITE, DE COMPLEMENTARITE ET DE QUALITE

CONSTRUIRE LE PARTENARIAT : SYNERGIE ET COHESION SOCIALE

Constituer le « noyau dur » autour duquel la synergie peut se créer – Animer le réseau d’acteurs

Faciliter le maillage du territoire

TOP MANAGEMENT

ACCOMPAGNER LA PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR

Qualifier le capital humain et accompagner individuellement les demandeurs d’emploi vers l’emploi

Contribuer à la certification de l’offre de produits et de services touristiques

CONTRIBUER AU RENFORCEMENT DE LA STRUCTURATION DE L’OFFRE TOURISTIQUE

Accompagner la création de nouveaux produits de loisirs et d’animation touristiques

Mutualiser les bonnes pratiques

30


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

4.1. Construire le partenariat : synergie et cohésion sociale Cette étape constitue le préalable indispensable pour la mise en œuvre du plan d’actions proposé.

4.1.1. Constituer le « noyau dur » autour duquel la synergie peut se créer – Animer le réseau d’acteurs

Objectif : Mettre en œuvre la synergie Pour construire le partenariat et la synergie, il est nécessaire de mobiliser de manière opérationnelle un certain nombre d’acteurs susceptibles de poser des axes de travail concrets, à partir notamment des conclusions de la présente étude et des actions de réflexion partagée déjà initiées : Définir, enrichir, valider le programme d’actions, Accompagner sa mise en œuvre Evaluer les réalisations Proposer les réajustements nécessaires

Activités A1 - Constitution d’une équipe-projet et définition d’un programme d’actions concerté A2 - Planification et organisation de réunions de concertation A3 - Création d’un annuaire des acteurs touristiques, identifiés selon leur domaine de compétences : « qui fait quoi et comment ? » A4 - Création d’un programme des animations touristiques (planification des évènements) A5 - Animer une réflexion structurée autour de la problématique du logement des saisonniers, à partir des prescriptions du SCOT du Pays de l’Or A6- Mettre en place une conférence des organismes de financement : Etat, Région, Département, OPCA, Associations Professionnelles, Organismes Consulaires, Pôle Emploi.

4.1.2. Faciliter le maillage du territoire Objectif : Créer un portail Internet pour : mettre en partage un centre ressources dédié au territoire, fédérer les acteurs du tourisme, valoriser l’offre touristique, contribuer à l’égalité numérique en faveur des « petits » opérateurs touristiques faire le lien entre les besoins de formation et les besoins d’emplois.

Activités : A7 – Lancement et suivi du portail

TOP MANAGEMENT

31


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse

4.2. Accompagner la professionnalisation du secteur 4.2.1. Qualifier le capital humain Objectifs : Professionnaliser les employeurs, les salariés permanents ou saisonniers, les demandeurs d’emploi du secteur

Activités : A8 - Elaboration d’un cahier des charges pour la mise en place d’un accompagnement personnalisé pour les demandeurs d’emploi, en lien avec Pole Emploi, et les entreprises, en lien avec la CCI A9 - Elaboration de plans de formation en modules capitalisables susceptibles de déboucher sur des certifications de type « Ambassadeur du terroir », en lien avec l’UMIH 34 A10 - Mise en place d’un groupe de travail « Emploi – Compétences – Formation » en lien avec les acteurs de la filière nautisme, la CCPO, Hérault Tourisme, Pôle Emploi et les OPCA, dans le prolongement de « L’étude pour le développement du Nautisme en Hérault » lancée sur le département pour la mise en place d’un EDEC A11 - Elaboration d’une offre de formation complémentaire technique permettant la reconversion de salariés ou demandeurs d’emploi Sensibiliser les saisonniers et les professionnels sur les atouts du territoire, notamment à partir d’un ère film à créer (une 1 action pourra être menée dans le cadre du Forum de l’Emploi saisonnier de La Grande Motte)

4.2.2. Contribuer à la certification de l’offre de produits et de services touristiques Objectif : Renforcer la qualité de l’offre touristique Activités : A12 - Concevoir et organiser des actions adaptées et de proximité pour la sensibilisation des structures existantes et la valorisation des différents labels « qualité tourisme », en lien avec les établissements consulaires et les offices du tourisme. A13 - Concevoir des modules de sensibilisation et de formation à la qualité pour les créateurs d’entreprise touristique, en lien avec les réseaux de la création. A14 - Mise en place d’une ingénierie de formation pour la professionnalisation des organismes de formation pour l’intégration dans leur offre de modules spécifiques « Développement durable (compétences vertes) », « Qualité », en lien avec les OPCA.

4.3. Contribuer au renforcement de l’offre touristique 4.3.1. Accompagner la création de nouveaux projets produits de loisirs et d’animation touristiques Objectifs : Faire évoluer l’offre et l’emploi touristiques en adéquation avec :

TOP MANAGEMENT

32


Etude prospective Tourisme Petite Camargue Héraultaise – Synthèse Les orientations du tourisme euro-méditerranéen Les orientations des SCOT Les attentes des clientèles Les projets identifiés Les attentes des habitants Les enjeux de développement durable.

Activités : A15 - Inventaire de proximité auprès des communes rurales à partir des potentiels identifiés (exp : sentiers de découverte, découverte de la transhumance des troupeaux), en lien les communautés de communes et les offices du tourisme Veille sur l’émergence de projets Veille à partir de l’ensemble des études et projets de développement menés sur le territoire (nautisme, agri-tourisme, Odyssea, Life notamment) en vue d’identifier les niches d’activité à créer A16 - Ingénierie technique pour la conception de nouveaux produits, en lien avec la CCI

4.3.2. Mutualiser les bonnes pratiques Objectifs : S’approprier les bonnes pratiques, les appliquer et les essaimer auprès des acteurs du territoire et du secteur.

Activités : l’accompagnement au développement du GEIQ hôtellerie de plein air développement de la cellule emploi saisonnier de l’AREFA valorisation d’expériences d’entreprises « exemplaires » de part leur savoir être, savoir-faire etc sur l’exemple du prix TPE action de valorisation de l’image du secteur, le rendre plus attractif Renforcement de la fonction « Observatoire » de la MDE dans les domaines de la veille, de l’évaluation et du benchmark Mutualiser les informations collectées par les différents partenaires, au titre de leurs réseaux respectifs, notamment sur les thématiques prioritaires définies supra, et en assurer l’exploitation et la diffusion Organisations de réunions régulières entre les acteurs du secteur tourisme, les organismes de formation, les organismes de promotion et de gestion de l’offre Evolution et mise à jour du portail « Camargue 34 ».

TOP MANAGEMENT

33


Synthèse étude tourisme MDE PCH 2010