Page 1

bĂŠgorre - Sarl ZZP Illustration : Sospeso. 180x165 Bargoni

u

i

Bargoni


Fonds Labégorre

Bargoni œuvres récentes

24 avril - 19 juillet 2015 Seignosse


LES FRONTIÈRES DE L’UNIVERSEL Je me souviendrais longtemps de ma première rencontre avec la peinture puissante de Gian-Carlo Bargoni! C’était à l’occasion d’un salon Art Paris. Je visitais les lieux à la recherche de nouveaux talents lorsque je suis tombé littéralement en arrêt devant trois grandes toiles rouges de l’artiste. Je suis resté stupéfait et pétrifié par ces fulgurances. Je n’osais plus bouger. Tout le reste de l’exposition, subitement, n’avait plus d’intérêt. Cette violente abstraction expressionniste me parlait profondément. Elle me disait à quel point la peinture est un bonheur. Quelques jours plus tard j’étais chez l’artiste en Italie, dans son atelier de Castell’Arquato. Ce fut un moment inoubliable, une véritable plongée au coeur même de la peinture. Bargoni, enthousiaste et cultivé, parlait de son travail avec la fougue des passionnés et je buvais ses paroles. De nombreuses années plus tard j’ai l’honneur d’écrire ces quelques lignes. Je dois confesser que jamais le peintre ne m’a déçu. Travailleur infatigable, artiste inimitable, ami précieux, je reviens toujours en Italie avec une excitation d’adolescent. Que vais-je découvrir? Quelle bonne surprise m’attend? Amateur des belles et bonnes choses de la vie, le peintre cultive volontiers son Carpe Diem personnel. Je retrouve chaque fois le même Bargoni, lutteur déterminé et infatigable défenseur de la bonne peinture, loin des cercles fermés du microcosme de l’art conceptuel. Sur le plan artistique, il construit une oeuvre puissante dans la splendeur de l’informel qui l’a fait entrer dans la cour des grands artistes contemporains. Ses tableaux bruissent de jaillissements picturaux qui dispensent un lyrisme fascinant. La force des images est telle, qu’il faut du temps pour en saisir toute la réflexion plastique. De cette constante effusion chromatique naît une flamboyance aux harmonies sensuelles qui touche à l’intime. Bar-

goni jette sur la toile des rouges, des jaunes, des noirs, des verts avec une maîtrise assumée, là où tant et tant d’autres artistes abstraits se laissent dépasser par les évènements pour ne produire que des images molles. Maître de la lumière, il est d’une exigence absolue et plonge dans ses tableaux sans jamais répéter le même geste. Il suit son instinct et traque les accidents picturaux avec l’oeil du chasseur. C’est de cette démarche que naît l’étonnante spontanéité de sa peinture. Poliakoff disait: «Il faut qu’il y ait dans un tableau plus d’âme que d’intelligence». Il signifiait ainsi l’importance de l’énergie première, «l’intuitif» de la véritable création. L’âme des tableaux de Bargoni est celle des poètes que Charles Trenet chantait: «Longtemps, longtemps, longtemps – Après que les poètes ont disparu – Leurs chansons courent encore dans les rues…». C’est cela l’insondable plaisir de la peinture. Personne ne peut rester insensible à ce vocabulaire formel où les vibrations lumineuses sont parcourues de balafres zébrées qui provoquent de véritables «tremblements d’espace». La peinture de Gian-Carlo Bargoni se fait alors souveraine. Elle transmet avec une certaine impudeur les sentiments, les désirs, les passions et les angoisses de l’artiste. Le peintre est nu devant nous avec ses ruissellements de couleur. L’oeuvre d’art est cruelle quand elle montre l’intime de l’artiste, mais elle échappe alors au moi narcissique pour atteindre l’universel. «Quand vint Zarathoustra en la plus proche ville qui se situe à la lisière des forêts, il y trouva nombreux peuple assemblé sur la place publique; car annonce était faite qu’on allait voir un funambule» écrit Nietzsche dans Ainsi parlait Zarathoustra. Bargoni est ce funambule fragile qui joue avec les frontières de l’universel. Gérard Gamand

3


4

Radici, huile sur toile, 130x130 cm


6

Mattinata, huile sur toile, 140x240 cm


8

Sospeso, huile sur toile, 180x165 cm


10

Ricomincia la luce, huile sur toile, 130x130 cm


12

Nuova alba 9, huile sur toile, 110x110 cm


13

Nuova alba 14, huile sur toile, 110x110 cm


14

BRE 1, huile sur toile, 130x130 cm


16

Il soffio dei gialli, huile sur toile, 150x150 cm


18

Pompeiano, huile sur toile, 140x240 cm


20

BRE 4, huile sur toile, 130x130 cm


22

BB 211, huile sur toile, 40x40 cm

BB 252, huile sur toile, 40x40 cm


23

BB 201, huile sur toile, 40x40 cm

BB 208, huile sur toile, 40x40 cm


24

Sotto sotto, huile sur toile, 130x130 cm


26

Nuova alba 19, huile sur toile, 110x110 cm


27

Girovagare, huile sur toile, 110x110 cm


28

GER 1, huile sur toile, 150x150 cm


30

BRE 8, huile sur toile, 120x120 cm


31

BRE 10, huile sur toile, 120x120 cm


GIANCARLO BARGONI 1936 Naissance à Gênes. 1950 - 1954 Passage à l’École des Beaux Arts de Gênes. 1954 Première exposition de groupe à Gênes. 1958 Première exposition personnelle où il présente des tableaux abstraits. Nombreux voyages en Italie: Venise, Florence, Rome; il est impressionné par la peinture de Giorgione, Tintoretto e Raffaello.

32

1959 Il poursuit une longue recherche sur la peinture informelle et découvre les oeuvres de Rothko, De Kooning et Fautrier. À Nervi, pour les ballets de Massine, il transpose, sur les costumes et les tissus, les maquettes de Manessier. Se lie d’amitié avec le collectionneur Andrea Denini. Pour gagner sa vie, il travaille occasionnellement dans le port de Gênes, puis met à profit sa ceinture noire de ju jitsu, en ouvrant une salle de gymnastique. Il commence une collaboration, qui durera presque trente ans, avec la Galerie Rinaldo Rotta de Gênes et de Milan. 1960 Long séjour en Espagne où il fréquente artistes et critiques. Se lie d’amitié avec J. E. Cirlot avec lequel il entretiendra une très longue correspondance. Il est très impressionné par la peinture de Tapiès. 1961-1962 Obtient la bourse d’étude “Duchessa di Galliera” qui lui permet de passer une longue période à Ravenna pour étudier la mosaïque, un art qui influencera beaucoup son travail. Très long séjour à Paris où il connaît et fréquente l’atelier de Sonia Delaunay et les cours de gravure à l’Atelier 17 de Stanley Hayter. Beaucoup de gravures réalisées sont présentées dans de nombreuses expositions. À l’occasion d’une exposition personnelle à la Galerie La Barcaccia de Rome il fait la connaissance du peintre Giorgio De Chirico. Ses tableaux sont acquis par la Galerie d’Art Moderne de Rome et par le Musée Expérimental d’Art Moderne de Turin. 1963 - 1964 Il fonde à Gênes avec des amis peintres le groupe “Tempo 3” qui se propose sur la base des études de la phénoménologie du langage et la psychologie de la forme, de déterminer une méthodologie créative et d’être ainsi une nouvelle alternative aux tendances de l’art programmé et de la gestaltthéorie. Ses tableaux ont des connotations plus géométriques.

1967 Un tableau est acquis par Le Musée de Ciudad Bolivar (Vénézuela). Il obtient la chaire de peinture aux Beaux Arts de Gênes. 1967 - 1970 Les “Expansions chromoplastiques”, série de reliefs colorés réalisés sur bois. D’après de nombreuses recherches sur la perception visuelle, il exécute une série d’oeuvres en collaboration avec ses élèves. 1974 - 1980 Il se reconnait dans le groupe de la “peinture-peinture” qui analyse et décompose les éléments structuraux de la peinture. Il s’attache aux possibilités expressives de la couleur qu’il expérimente sur différents supports en variant les techniques (tempera, pastels, aquarelle). À La Biennale de Menton il connait et fréquente Graham Sutherland. 1980 - 1985 Il voyage en Europe, au Canada et aux États-Unis. Sévère remise en question du travail précédent. Il décide d’approfondir la peinture à l’huile. 1986 - 1990 Très longs séjours à Paris, Madrid, Munich, Düsseldorf, Hambourg. Parmi les peintres de la Galerie Rotta il se lie d’amitié avec Jacques Doucet et Karel Appel, avec qui il exposera à plusieurs reprises. Ses tableaux sont présentés dans les foires internationales les plus importantes. 1989 Il se lie d’amitié avec le musicien et collectionneur Gian Piero Reverberi. 1991 La Pinacothèque Communale d’Art Moderne de Ravenne organise une exposition de ses oeuvres récentes. Début de sa collaboration avec différentes galeries en Europe: Protée (Toulouse et Paris), Horizon (Marseille), Heseler (Munich), Ulla Sommers (Düsseldorf ). Il installe son nouvel atelier dans le pays d’origine de sa famille, à Castell’Arquato, sur les collines émiliennes où la lumière est tout à fait autre qu’à Gênes. 1994 Intéressé par les possibilités que lui offre la céramique et en souvenir de la grande tradition italienne, il réalise dans ce matériau un certain nombre de pièces qui seront exposées à la Galerie Protée de Toulouse, et aussi dans la grande rétrospective organisée au Palazzo Pretorio par la ville de Castell’Arquato en septembre. 1996 À l’occasion d’une exposition à Lisbonne il découvre le Portugal et est fasciné par la couleur bleue. Cette rencontre sera à l’origine


d’une série d’oeuvres où il déclinera les possibilités de cette couleur. Cette série sera présentée par la Galerie Protée dans l’exposition “Òbidos”. 1999 Toujours à la recherche de nouvelles voies, Bargoni s’intéressera au travail sur verre, pour approfondir la problématique qui traverse toute sa recherche picturale le rapport de la lumière à la couleur. Les oeuvres, réalisées à l’Atelier Casarini de Savone, seront exposés à Paris et à Parme.

La Municipalité de Brive-la-Gaillarde organise une exposition des ses oeuvres mêlant les travaux récents et ceux dédiés à Mantegna. Grande exposition personnelle avec plus de cinquante oeuvres au Künstlerhaus de Marktoberdorf, organisée par la fondation du Musée.

2000 Il réalise pour la Fondation Prospero Verani une grande sculpture de marbre blanc qui est installée dans le jardin près des nouveaux bâtiments.

2008 Expositions personnelles à la foire “Les Elysées de l’art” avec la Galerie Protée, à la Galerie des Tuiliers de Lyon, à l’Association des Industriels de Piacenza.

2001 Sous l’égide de la Ville de Vernasca (Piacenza), il présente avec Casagrande et Ruggeri de très grands formats sur les murs monumentaux de l’église Renaissance du village médiéval de Vigoleno. L’association Amici di Palazzo Te de Mantoue, soutenue par la Ville de Casalmaggiore, organise une exposition personnelle dans l’oratoire historique de Santa Chiara. Débute une grande amitié avec le peintre Piero Ruggeri qui verra naître de nombreuses visites d’atelier ou de musées et d’interminables conversations sur la technique et les peintres.

2009 De fréquents séjours à Essaouira au Maroc et à Tozeur en Tunisie, où il installe un atelier, sont à l’origine d’une saison très riche en dessins et en aquarelles. Une lumière tout à fait nouvelle apparaît dans ses dernières peintures.

2003 Il reprends son travail à la Ceramica San Giorgio d’Albisola auprès de son ami Giovanni Poggi. Il présente ses oeuvres à l’occasion de l’exposition Ceramica Contemporanea organisée par l’association Amici di Palazzo Te à Casalmaggiore et au Studio Centenari de Piacenza. 2004 REXbuilt-in (Milano) publie une monographie réalisée par Claudio Cerritelli. La Galerie Protée expose six grands formats à l’occasion de la foire Art Paris au Carrousel du Louvre. Jean Rogé présente le livre “Ailleurs incertaine” avec des poésies de Béatrice Comte illustrées des aquarelles de Bargoni. 2005 La Province de Mantoue organise au sein de la Casa del Mantegna une exposition rétrospective avec plus de quarante huiles. Une section de peintures est dédiée aux fresques de la Chambre des Époux. Édition d’un grand livre-catalogue avec un texte de présentation de Bruno Bandini. 2006 À la foire Art Paris au Grand Palais il présente trois grandes oeuvres avec Casagrande et Ruggeri.

2007 Au mois de décembre le directeur du magazine AZART Gérard Gamand, pour la présentation de la revue, expose quatre grands formats à l’Hotel Meurice de Paris.

2010 Le Musée Estrine - Espace Van Gogh de Saint Rémy de Provence organise une grande exposition de ses tableaux récents. À l’occasion un livre catalogue est édité avec la préface de Laurene Izern, historienne de l’art, et Philippe Latourelle, Président du musée. 2011 Au mois de mai à la Galerie Dondolando Arte di Martignana di Po (CR ) il présente, à coté de ses tableaux à l’huile, une série d’aquarelles peintes et dédicacées à Tozeur, toutes reproduites dans le catalogue. Il ouvre un nouvel atelier pour la peinture de grands formats, toujours à Castell’Arquato. 2012-2013 Il se consacre entièrement à la préparation des tableaux pour l’exposition personnelle à la Galerie Protée en juin 2013 et aux Archives Départementales de Chartres organisée par le Conseil Général d’Eure-et-Loir en septembre 2013. 2015 Après une exposition personnelle au Fonds Labégorre à Seignosse et une à la Galerie Protée à Paris, Bargoni a le projet d’une grande exposition au Collegio Alberoni de Piacenza, où ses toiles récentes rencontreront les anciens chefs-d’œuvre de la collection du musée. En automne, exposition des aquarelles d’Essaouira et des tableaux à la Galerie Dondolando Arte de Martignana Po (Cremona).

33


EXPOSITIONS PERSONNELS

34

1958 Galleria San Matteo, Genova. 1959 Galleria Numero, Firenze. 1960 Galleria Numero, Firenze. Galleria San Matteo, Genova. 1962 Galleria Cadario, Milano. 1964 Galleria La Carabaga, Genova. 1965 Galleria del Cavallino, Venezia. 1966 Galleria La Barcaccia, Roma. 1967 Galleria Rinaldo Rotta, Genova. Galleria La Bertesca (grafiche), Genova. 1970 Galleria Fiori, Firenze. 1971 Galleria Rinaldo Rotta, Milano. Galleria dei Carbini (grafiche), Varazze (SV). 1972 Galerie Ariel, Paris. Galleria La Meridiana, Verona. 1974 Galleria Rinaldo Rotta, Genova. Circolo Italsider (carte colorate dal 1960), Genova. Galleria Ravagnan, Venezia. Galleria Tommaseo, Trieste. 1975 Galleria La Piramide, Firenze. Galleria Rinaldo Rotta, Milano. Centro Santelmo, Salò (BS). Circolo Artistico delle Prigioni Vecchie, Venezia. 1976 Galleria Bologna Due, Bologna. Galleria Atena, Meda (MI). Galleria Il Chiodo, Mantova. Centro Santelmo (carte colorate), Salò (BS). Galleria Morone 6, Milano. Palazzo Robellini, Acqui Terme (AL ). Europa-America, astrazione determinata, Galleria Comunale di Arte Contemporanea, Bologna. 1977 Sala Comunale d’Arte Contemporanea, Alessandria. 1978 Galleria Rinaldo Rotta, Genova. Galleria Il Chiodo, Mantova. 1979 Galleria Nuova 13, Alessandria. Galleria La Piramide, Firenze. 1983 Galleria Rinaldo Rotta, Genova. Galleria Il Chiodo, Mantova. 1984 Galleria Le Pietre, Arenzano (GE).

1985 Studio Erre, Roma. Galleria La Piramide (acquarelli), Firenze. 1988 Galleria Rinaldo Rotta, Genova. Art Forum, Hamburg, Galleria Rotta. Interarte, Valencia Galleria Rotta. Galleria Il Leudo, S. Margherita Ligure (GE). Centro Culturale Santandrea, Savona. Lauro Iaccarino Arte Moderna, Padova. 1989 Galleria Nuova 2000, Bologna. ARCO , Madrid Galleria Rotta. Internazionale d’Arte Contemporanea, Milano Galleria Rotta. Lauro Iaccarino Arte Contemporanea (carte colorate), Padova. Art Forum, Hamburg Galleria Rotta. Galerie Wienhausen, Münster. 1990 Arte Fiera, Bologna Galleria Rotta. Galleria del Naviglio, Milano. Art Forum, Düsseldorf, Galleria Rotta. 1991 Loggetta Lombardesca, Pinacoteca Comunale di Ravenna. Découvertes, Grand Palais, Paris Galleria Rotta. Ulla Sommers Galerie, Düsseldorf. Albanese Arte, Vicenza. 1992 Galerie Horizon, Marseille. Galerie Protée, Toulouse. 1993 Galerie Protée, Paris. 1994 Galleria R. Randazzo, Chiavari (GE). Palazzo del Podestà, Comune di Castell’Arquato (PC). 1995 Galleria Centro Steccata, Parma. Galerie Protée, Toulouse. 1996 Galleria Spriano, Omegna. Circolo culturale Le Pietre, Arenzano (GE). Galleria J.E., Lisboa. Galerie Protée, Paris. Galleria L’alternativa, Viadana (MN). 1997 Galerie Heseler, München. Reggio in Arte, Reggio Emilia Galleria La Steccata. Studio Centenari, Piacenza. 1998 Galleria Centro Steccata, Parma. 1999 Galerie Protée, Paris. Str’art 99, Strasbourg, Galleria La Steccata


COLLECTION PUBLIQUES ET MUSÉES Galerie Marie Jane Garoche (verres et dessins), Paris. 2000 Galleria Centofiorini, Civitanova Marche Alta (Macerata). 2001 Oratorio di Santa Chiara, Comune di Casalmaggiore (Cremona). 2002 Galerie Protée, Paris. 2003 Le Meridien, Paris. Circolo Culturale Eleutheros (encaustiques sur papier), Albisola Ligure (Savona). 2004 Art Paris, Carousel du Louvre, Galerie Protée, Paris Studio Centenari, “Ailleurs, incertaine” poésies de B. Comte et aquarelles de G.Bargoni,Piacenza. 2005 Casa del Mantegna, Mantova. Galerie Protée, Paris. 2006 Galleria 37, Palermo. Art Paris, Bargoni, Casagrande, Ruggeri: grands formats. Galerie Protée, Paris. “Bargoni-Mantegna”, Galerie du Théâtre Municipal, Brive-la-Gaillarde. Galerie des Tuiliers, Lyon. Künstlerhaus, Marktoberdorf. Galerie Carpe diem, Toulouse. 2007 Galerie Protée, Paris. Galleria Spriano, Omegna. 2008 Galerie des Tuiliers, Lyon. Studio Centenari (Aquarelles de Essaouira), Piacenza. Sede Associazione Industriali, Piacenza. 2010 Musée Estrine Espace Van Gogh, Saint-Rémy-de-Provence. 2011 Galerie Protée, Paris Dondolando Artestudio, Martignana di Po (CR ) 2013 Galerie Protée, Paris Conseil Général Eure-Loir, Archives Départementales de Chartres 2015 Fonds Labégorre,Seignosse, (France) Galerie Protée, Paris

Galleria Nazionale d’Arte Moderna di Roma Museo sperimentale d’Arte Moderna di Torino Pinacoteca d’Arte Moderna di Ravenna Gabinetto delle Stampe di Pisa Museo d’Arte Moderna di Ciudad Bolivar (Venezuela) Museo della Ceramica di Albisola Ligure (Genova) Brooklyn Museum, New York MAM Museo Arte Moderna, Gazoldo degli Ippoliti, Mantova Collezione Arte Contemporanea Provincia di Mantova Museo d’Arte Contemporanea,Villa Croce, Genova Museo Diotti, Casalmaggiore (Cremona) Musée Estrine, Saint-Rémy-de-Provence, France Künslerhaus, Marktoberdorf (Allemagne)

35

Site internet: www.bargonigiancarlo.it


Exposition réalisée par le Fonds Labégorre Crédits photographiques: © 2015 Antonella Pizzamiglio Achevé d’imprimer sur les presses de l’Imprimerie Grafiche Step 2015 à Parma

Exposition Bargoni Nous serions heureux de votre présence au

Vernissage de l’exposition du peintre Giancarlo Bargoni Vendredi 25 avril 2015 à 18h00 Fonds Labégorre 2 impasse de la Lande ZA Laubian 40510 SEIGNOSSE – France Cocktail

RSVP avant le 14 avril 2015 contact@fondslabegorre.com / 09.67.43.99.25

Fonds de dotation Labégorre

Le Restaurant Galerie du fonds Labégorre - Sarl ZZP

Illustration : Sospeso. 180x165 Bargoni

Exposition visible jusqu'au 27 juin 2015


Exposition Bargoni

Nous serions heureux de votre présence au

Vernissage de l’exposition du peintre Giancarlo Bargoni Vendredi 25 avril 2015 à 18h00 Exposition visible jusqu'au 27 juin 2015 Fonds Labégorre 2 impasse de la Lande ZA Laubian 40510 SEIGNOSSE – France Cocktail

RSVP avant le 14 avril 2015 contact@fondslabegorre.com / 09.67.43.99.25

Fonds de dotation Labégorre

Le Restaurant Galerie du fonds Lab

Bargoni Fonds Labégorre  

Catalogo delle opere recenti di Giancarlo Bargoni in esposizione alla Fondazione "Fonds Labégorre" a Seignosse in Francia

Bargoni Fonds Labégorre  

Catalogo delle opere recenti di Giancarlo Bargoni in esposizione alla Fondazione "Fonds Labégorre" a Seignosse in Francia

Advertisement