Issuu on Google+

Regards sur le alesView

Pays de Galles

Profitez des nombreuses activités proposées sur nos côtes longues de 1 400 km Histoire d’aujourd’hui : le guide averti du Pays de Galles par Dan Snow En selle ! Le Pays de Galles à deux roues par Dave Brailsford & Rob Penn Vacances en famille : un séjour à la ferme ou dans les arbres Plus d’informations sur les séjours –– www.visitwales.fr


Nous vous attendons

L’édition 2013 de Regards sur le Pays de Galles vous souhaite la bienvenue. Nous espérons qu’elle vous séduira car il s’agit véritablement d’une histoire d’amour construite autour de nombreux récits de personnes conquises par le Pays de Galles. Lisez par exemple Giles Coren, l’un des chroniqueurs de presse et critiques gastronomiques les plus réputés. Ou bien encore l’auteur et comédien Charlie Higson. Passez ensuite au récit du vénérable historien Dan Snow, ainsi qu’à celui de Dave Brailsford, la star de l’âge d’or du cyclisme britannique. Chacun parle avec passion de ses expériences, des lieux et des personnes qu’il affectionne au Pays de Galles. Et ce ne sont pas les seuls ! Le Pays de Galles est un pays riche de paysages époustouflants, d’un patrimoine impressionnant et d’une culture d’une diversité étonnante. C’est également une nation avant-gardiste. Preuve en est le sentier littoral « Wales Coast Path » long de 1 400 km, unique au monde. Nous aimons la fête, comme en témoignent les nombreux festivals de musique qui sont organisés tous les ans au Pays de Galles. Ainsi, la célébration du centenaire de la naissance du monstre sacré littéraire, Dylan Thomas, en 2014, sera très certainement un événement inoubliable.


Sommaire Cette page Llynnau Cregennen, Snowdonia Couverture Criccieth, péninsule de Llˆyn

2–7

32–33

Sentier littoral « Wales Coast Path »

Les arts à la portée de tous

Tout ce qu’il faut voir le long des 1 400 km de côtes magnifiques. Suivez les conseils de Bryn Terfel et Charlie Higson, entre autres. 8–11

Un avant-goût de notre pays Le journaliste Giles Coren rend hommage à la gastronomie galloise. 12–15

Carmarthenshire Le comté gallois où abondance et luxuriance sont les maîtres mots. 16 –19

Tous à la ferme La journaliste Sali Hughes part pour des vacances en famille pas tout à fait comme les autres. 20–21

Vacances en famille Le plein d’idées d’activités qui plairont à nos chères têtes blondes. 22–25

Incursion magique en terre d’histoire

Un guide complet sur les arts du spectacle gallois, extrêmement dynamiques. 34–41

Calendrier des événements Articulez votre séjour autour de l’un des nombreux événements fantastiques prévus en 2013. 42– 49

Le Pays de Galles à deux roues En compagnie du manager de Team Sky et patron de l’équipe olympique de cyclisme britannique Dave Brailsford et du célèbre écrivain Rob Penn. 50–53

Repos bien mérité La chanteuse et actrice Connie Fisher en escapade romantique au Pays de Galles. 54–55

Amour toujours Poésie et romantisme au menu de ces week-ends en amoureux. 56–61

Dylan Thomas

L’historien Dan Snow est intarissable en matière d’histoire et de culture galloises.

Commémoration du centenaire de la naissance du poète gallois le plus célèbre.

26 –27

62–63

Histoire d’aujourd’hui Le Pays de Galles est bien conservé pour son âge ! Venez donc voir par vous-mêmes. 28–31

Festivals en folie Le Pays de Galles organise la majorité des festivals de musique britanniques plébiscités par le public.

Informations utiles Agences de tourisme, informations touristiques et guides régionaux du Pays de Galles. 64

Carte du Pays de Galles

Visit Wales ne peut garantir l’exactitude ni la fiabilité des informations présentes dans ce guide et ne peut être tenu responsable en aucune façon de toute erreur, omission ou inexactitude. Dans les limites prévues par la loi, nous déclinons toute responsabilité quant à d’éventuelles pertes, déconvenues, négligences ou tout autre préjudice survenant en lien avec les informations présentes dans ce guide. Nous vous conseillons de vérifier l’ensemble des renseignements auprès de l’établissement avant de confirmer une réservation. Tous droits réservés. Le contenu de ce guide ne doit être reproduit en aucune façon sans l’autorisation expresse des détenteurs des droits. Merci de contacter Visit Wales à cet effet. Les opinions exprimées dans « Regards sur le Pays de Galles » ne reflètent pas nécessairement celles de Visit Wales.

« Regards sur le Pays de Galles » est publié par Visit Wales, la division Tourisme et Marketing du Gouvernement de l’Assemblée galloise©2012. Visit Wales, Gouvernement de l’Assemblée galloise, QED Centre, Main Avenue, Treforest Industrial Estate, Treforest, Pontypridd CF37 5YR (WG16194)

Directeur de rédaction Iestyn Autres photographies : BBC George et Charles Williams Worldwide, Eddie C (MBWales Flickr Group), Phil O’Connor Maquette celf-art.com Photography, Kiran Ridley, Impression MWL Print TeamSky.com, Emyr Young Group Numéro ISBN : 978 0 7504 7921 9 Crown copyright (2012) Visit Wales Photographies : Crown copyright (2012) Visit Wales.

Imprimé sur papier recyclé

Cette publication est également disponible en Braille, en impression grand format, et/ou en version audio auprès de Visit Wales. info@visitwales.com

www.visitwales.fr

1


En Grande-Bretagne, le sport national est une affaire d’adresse : enlever son maillot de bain pour enfiler son pantalon, tout en essayant de garder pudiquement une serviette autour de la taille. Nous sommes devenus de vrais professionnels ! En tant que peuple insulaire, les rituels de bord de mer sont totalement inscrits dans notre patrimoine génétique.

Des côtes de rêve

A

u Pays de Galles, tout le monde habite à moins d’une heure de la côte, c’est fantastique. Nous adorons les moindres recoins de cette côte, surtout depuis qu’ils sont tous reliés grâce au fabuleux sentier littoral, « Wales Coast Path », une aventure de 1 400 km. Il s’agit du plus long sentier littoral ininterrompu du monde, et nous n’avons pas honte d’en être incroyablement fiers. La côte galloise est très changeante, des fenlands au sud aux falaises immenses du nord et de l’ouest, zébrées de nombreux estuaires – refuges sacrés des hérons – et ponctuées de ports aux cottages de couleurs pastel. Nous avons tous nos coins préférés parmi ces 1 400 km de côtes. Tout dépend en fait de votre humeur. Vous êtes d’humeur équilibriste ? Alors n’hésitez pas à venir escalader les rochers balayés par les vagues, nous avons inventé le coastseering car la côte galloise s’y prête particulièrement bien. Encore envie d’adrénaline ? Nous vous proposons du kite-surf ou de la plongée avec palmes et tuba. Et si vous ne supportez pas le surf (ou si vous

2

www.visitwales.fr

n’arrivez tout simplement pas à vous tenir debout…), nous vous conseillons vivement de vous essayer au bodyboard, activité hyper fun pour toute personne capable d’enfiler un maillot (en gardant la serviette, bien sûr !).

Mais parfois, la meilleure chose à faire est de ne rien faire justement. Asseyezvous sur un rocher et laissez-vous bercer par la marée venant lécher le rivage, tandis que le soleil décline à l’horizon. Sensationnel.

Les amoureux de la nature seront comblés et pourront admirer, depuis les sentiers tapissés de fleurs des falaises galloises, les dauphins, les marsouins, les phoques gris et les colonies d’oiseaux marins piaillant à gorge déployée. Jetez un œil à l’ardoise du pub local où sont inscrits les arrivages du jour : homard, crabe ou bar. Si vous préférez tout faire vous-mêmes, empruntez une barque de pêcheurs au port pour partir en quête de votre repas. N’oubliez pas les moules sur leurs rochers et les salicornes. Ne vous reste plus qu’à installer le barbecue sur la plage. Que du bonheur ! Une balade à cheval sur la plage ? Un tour en vedette dans le canal de Bristol ? Un petit tour sur le port ? Un parcours de golf avec pour obstacle d’eau la baie de Cardigan ? Un bain inoubliable dans une crique déserte ? C’est bien ce qu’on vous dit, tout dépend de votre humeur.

Photo principale Surf, à West Dale, Pembrokeshire En haut Escalade, près de St David’s, Pembrokeshire En bas Porth Dinllaen, péninsule de Lly^n


« Quelle extraordinaire sensation que de pouvoir longer la côte entière d’un pays de façon ininterrompue, d’en admirer chaque recoin, chaque falaise, chaque détail et chaque estuaire ! Quel meilleur moyen d’apprécier la géographie d’un pays, et ainsi son âme? Le Pays de Galles l’a fait, et c’est unique au monde. » Lonely Planet, qui a classé le sentier littoral Wales Coast Path en première place de son Top 10 des régions 2012. Les 1 400 km de sentier littoral se divisent en huit parties et traversent un Géo parc, une réserve naturelle marine, deux parcs nationaux, trois Sites Naturels Exceptionnels (Areas of Outstanding Natural Beauty), 11 réserves naturelles, 14 ports, 14 régions côtières classées au patrimoine de l’« Heritage Coast », 23 sites de paysages historiques et 43 plages arborant le Drapeau bleu. Tout commence (ou se termine) à l’estuaire de la Dee : parcourez les villes côtières de Galles du Nord, faites le tour d’Anglesey, passez la péninsule de Llyˆn, puis descendez par la région de Snowdonia. Ensuite, le retour se fait par la baie de Cardigan en contournant les falaises lacérées du Pembrokeshire, pour atteindre finalement les plages du Carmarthenshire qui s’étendent à perte de vue et l’estuaire qui se sépare en trois bras, jusqu’aux magnifiques plages de Gower. La baie de Swansea mène aux falaises de strates de différentes couleurs de la côte riche d’histoire du Glamorgan (« Glamorgan Heritage Coast »), puis à Barry et à la baie de Cardiff, puis traverse les Gwent Levels jusqu’à la ligne d’arrivée, Chepstow. Cela ne signifie pas la fin de l’aventure, même si, au fil du temps, le Wales Coast Path amènera la création de sentiers côtiers reliant les villes et villages de l’intérieur des terres. www.visitwales.fr

3


Nadia Kamil Humoriste, écrivain et comédienne

Île de Barry, Vallée de Glamorgan

Lynn Bowles Journaliste à la radio BBC Tout le monde a le coup de foudre pour notre côte. Mais nous ne vous demandons pas de nous croire sur parole. Lisez plutôt les témoignages de ces célébrités qui nous révèlent leurs destinations préférées sur la côte galloise.

« Entre l’âge de 5 et 10 ans, mon Las Vegas à moi, c’était l’île de Barry. Je pensais alors ‘Il n’y a pas de plus bel endroit au monde qu’ici…’ Ma famille travaillait dans les bateaux, l’entreprise familiale s’appelait Bowles Sand & Gravel. Il y avait autrefois une cale sèche près du Wales Millennium Centre et j’y passais alors le plus clair de mon temps, assise avec mon père à regarder les bateaux en réparation. Je me sens donc très proche des docks de Cardiff et j’adore m’y rendre. Le sentier littoral, Wales Coast Path, est un véritable aboutissement, ce ne fut pas chose aisée. Certaines parties de la côte sont des propriétés privées, mais tous les obstacles ont été écartés. Je suis extrêmement fière de mon pays et de cette réussite. »’

Worm’s Head, Péninsule de Gower

« La région de la baie de Swansea avec le Blackpill Lido est ma région du littoral gallois de prédilection. J’ai toujours vécu à quelques centaines de mètres de la mer et la route qui passait devant se couvrait régulièrement de sable… Du coup, je me sens perdue dès que je suis loin de la mer. Ma grand-mère avait une caravane à Horton, sur la péninsule de Gower, et j’y ai emmené des amis pour Pâques il y a quelques années. L’un d’entre eux s’est jeté à l’eau et un autre m’a entraîné à sa suite, l’eau était si froide que j’en ai eu le souffle coupé. Alors que nous étions assis au sommet du rocher en forme de ver de terre, le « Worm’s Head », après une ascension destinée à nous ouvrir l’appétit, l’un de mes amis m’a avoué ‘Je ne savais pas à quoi m’attendre, mais finalement ces vacances sont fabuleuses ! ’ » C’est la magie de Gower.

Mon petit coin de paradis 4

www.visitwales.fr


Île de Llanddwyn, à Anglesey

La plage de Mwnt, dans le Ceredigion

Blue Lagoon, à Abereiddi, Pembrokeshire

Charlie Higson Auteur, comédien et humoriste « J’adore la côte aux alentours de Cardigan. La famille de mon épouse y possède un petit cottage qui est absolument ravissant. Il est au beau milieu des champs, sans même un chemin qui y mène. Mes enfants ont d’excellents souvenirs des vacances avec la liberté de courir dans le jardin en toute sécurité. Il y a également un village reconstituant l’époque de l’Âge de fer, juste en bas de la route, à Castell Henllys, qui est absolument incroyable, et nous y avons passé d’excellents moments. Notre plage de prédilection est Mwnt. II s’agit de la parfaite plage britannique classique et très vieux jeu, le genre de plage dont vous vous souvenez des années après. C’est une magnifique crique abritée, surplombée par une petite montagne, et où vous pouvez nager avec des dauphins. Sans oublier l’inoubliable marchand de glaces ! Mais le summum est le joli petit ruisseau qui s’y jette et sur lequel nos enfants ont passé des étés à construire des barrages et à ensuite libérer le cours d’eau. Il y a toute une cohorte de charmantes petites baies autour de Cardigan et de magnifiques sentiers de randonnées le long des falaises et le long de ces péninsules où la nature reprend ses droits. Lorsque le soleil est de la partie, c’est le plus bel endroit au monde. Nos vacances les plus ensoleillées ont toujours eu lieu au printemps, à Pâques, où il fait apparemment toujours un temps splendide à cette saison. »

Bryn Terfel Chanteur d’opéra Steffan Rhodri Comédien « Il y a quelques années, j’ai parcouru à cheval le Pays de Galles dans toute sa longueur pour une œuvre caritative. Il est logique que deux de mes régions favorites du Wales Coast Path soient les deux extrêmes de cette aventure. Le point de départ est la plage de Talacre, avec le phare de Point of Ayr au nord et la ligne d’arrivée est Porthcawl à Ogmore avec ses magnifiques dunes méridionales. Mais si toutefois je devais faire un choix, je dirai que les falaises magistrales du Pembrokeshire sont la partie du Wales Coast Path que j’affectionne tout particulièrement. Depuis le parking de la plage d’Abereiddi, par-delà la colline et après le « Blue Lagoon » (Lagon bleu) où vous pourrez faire quelques plongeons si vous avez le cœur bien accroché, jusqu’à Porthgain, port historique d’exportation d’ardoises. Jamais je ne m’en lasserai… »

« Mon endroit favori de la côte est à Anglesey, aux alentours de l’île de Llanddwyn. Le nom de Llanddwyn signifie “L’église de St Dwynwen”, saint patron gallois des amoureux. Ce n’est en réalité pas une île car elle est reliée à la terre ferme sauf en cas de fortes marées. Bardsey, une île merveilleuse à moins de quatre kilomètres de la péninsule de Llyˆn est une toute autre histoire. Vous devez traverser une mince étendue d’eau pour vous y rendre. C’est minuscule mais réellement magique. La légende veut que 20 000 saints y soient enterrés et je suis certain que c’est vrai car je n’ai jamais ressenti une telle spiritualité. J’ai toujours voulu chanter dans cette petite chapelle, cœur spirituel de l’île, alors j’y ai transporté un piano à queue par bateau pour enregistrer Pour la fête de toutes les âmes de F. Schubert qui me semblait fort approprié. En arrivant près de l’île, nous avons été accueillis par une colonie de phoques qui nous ont guidés dans la baie en chantant pour nous. Je suis passionné par le golf mais j’espère que personne n’aura jamais l’idée de construire un parcours là-bas. Entouré par la mer, au milieu des phoques et des puffins des Anglais, vous aurez du mal à vous concentrer sur votre swing... Je suis originaire de Snowdonia, mais je n’ai pris le temps de gravir le massif du Snowdon qu'il y a seulement trois ans. C’est bien la preuve que l’on ne profite jamais des merveilleux paysages qui sont à notre porte. » www.visitwales.fr

5


Si vous aimez… Cette côte est faite pour marcher, mais il y a également de nombreuses autres activités à voir et à faire le long du sentier littoral. Alors qu'est-ce qui vous ferait plaisir ? Car notre côte a forcément un endroit où vous pourrez vous adonner à votre passion. Les plages

La vie sauvage

Nous avons les plages les plus pittoresques et les plus propres d’Europe. Demandez à quiconque au Pays de Galles, tout le monde a sa plage préférée, ou plutôt ses plages préférées.

Il n’est pas étonnant que l’émission de télévision de la BBC « Springwatch » ait fait un détour par la réserve de la RSPB (société de protection des animaux) à Ynys-hir, sur l’estuaire de la rivière Dyfi. La côte galloise ainsi que les îles sont connues pour la richesse et la diversité de la vie sauvage que l’on y trouve : elles abritent d’importantes colonies d’oiseaux et de mammifères marins, essentielles à l’échelle de la planète.

Tout dépend de votre humeur. Les personnes qui affectionnent les paysages à couper le souffle vous indiqueront des endroits tels que Barafundle, Three Cliffs et Llanddwyn. Les surfeurs ne jurent que par Porth Neigwl, Freshwater West ou Llangennith, tandis que les marins vous parleront d’Abersoch ou Dale. Certains mentionneront également les plaisirs inégalés de Mwnt et de sa chapelle, du Blue Lagoon à Abereiddyi, des cascades à Tresaith, du chant des dunes sur les plages de Porth Oer, sans oublier les pierres de gué qui traversent la rivière à Ogmore. Vous pouvez également tomber au hasard de votre balade sur le sentier littoral sur la petite crique de vos rêves, déserte et sans appellation officielle. Que cela ne vous empêche pas d’y descendre et de piquer une tête ! Incroyablement parfait.

Three Cliffs Bay, péninsule de Gower 6

www.visitwales.fr

La baie de Cardigan accueille la plus grande population de grands dauphins de Grande-Bretagne que vous pourrez découvrir lors de promenades en bateau. Les phoques gris et les marsouins sont également monnaie courante et dans les eaux protégées du Pembrokeshire, ouvrez l’œil pour avoir la chance d’apercevoir des requins pèlerins, des orques, des rorquals communs, des requins bleus, des poissons lunes et des tortues. Quant aux cieux azur, ils sont peuplés d’oiseaux : les réserves naturelles de South Stack à Anglesey et de l’île de Skomer dans le Pembrokeshire constituent

Réserve de la RSPB à Ynys-hir, près de Machynlleth

un bon départ. Vous pouvez également faire de superbes balades autour du National Wetland Centre près de Llanelli, en vélo, à pied ou même en canoë en été !

L'adrénaline Descente en rappel, rafting en eaux vives, kite-surf, parapente, autant de sports à sensations qui trouvent leur place sur la côte galloise, tout comme une multitude d'activités en plein air proposées en toutes saisons. Les plus beaux spots britanniques d’escalade de falaises surplombant la mer se trouvent à Gwynedd et dans le Pembrokeshire. Les plages de la péninsule de Lly^n sont parfaites pour les chars à voile et les kite-surfs, tandis que les criques plus abritées en font des paradis pour ski nautique et wakeboard. Quant à la petite ville balnéaire d’Abersoch, elle se distingue dans tous les sports nautiques avec des cours de perfectionnement au centre Plas Menai et l’inauguration de la nouvelle Pwllheli National Sailing Academy en 2013. Le Pembrokeshire est vraiment parfait pour les surfeurs, les navigateurs, les windsurfers et les

Kite-surf sur la Porthcawl

pagayeurs. Les plongeurs expérimentés pourront partir à la découverte de la réserve naturelle marine tout autour de Skomer (les débutants peuvent commencer au centre national de plongée et d’activités nautiques près de Chepstow). Si vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur, essayez le formidable sport ouvert à tous que nous, Gallois, avons développé, le coasteering.

L'évasion La côte s’étendant à perte de vue, vous trouverez toujours un endroit pour être tranquille. Même en haute saison, vous pourrez vous promener pendant des kilomètres sur le littoral sans rencontrer âme qui vive. Il en va de même dans la pointe sud-est pourtant très peuplée, où vous pouvez suivre la Glamorgan Heritage Coast avec ses falaises spectaculaires aux strates de différentes couleurs et les fenlands de Gwent Levels, sans être dérangé. N’hésitez pas à continuer votre chemin et suivre les traces des pèlerins à l’île Bardsey, l’île aux 20 000 saints, au large de la péninsule de Lly^n, ou vous rendre à la métropole des oiseaux de mer de Skomer

Nash Point, Glamorgan Heritage Coast


Cardiff Intl Canoe

ou bien encore à Flat Holm dans le canal de Bristol. Les îles sont une destination de rêve la journée mais elles disposent également de cottages et de refuges si vous êtes disposés à faire l’expérience de la solitude dans toute sa splendeur. Il existe des endroits particuliers qui ne se révèlent qu’à certains moments de la journée. Parmi eux, les lagunes et les presqu’îles. Au sommet du Worm’s Head, retournez-vous sur le passage de Rhossili…une vision que vous n’oublierez jamais.

La gastronomie Tout le long du sentier littoral, Wales Coast Path, vous trouverez des endroits proposant de la gastronomie locale savoureuse. Mais également dans les nombreux festivals gastronomiques qui ont lieu tous les ans dans notre pays. Le festival de Conwy au mois d’octobre attire des grands chefs célèbres, alors que le festival des huîtres d’Anglesey met à l’honneur toutes sortes de produits locaux, tels que les huîtres et moules de Menai, le crabe d’Aberdaron et les poissons fraîchement pêchés. Le Ceredigion célèbre la gastronomie locale avec le festival des fruits de mer de la baie de Cardigan, le festival gastronomique d’Aberystwyth et les marchés de producteurs fréquents dans cette station balnéaire. Le Pembrokeshire est un autre garde-manger naturel du Pays de Galles dont tous les habitants sont en fête

Randonnée sur les hauteurs de Llangrannog

fin juin/début juillet pour la Semaine du poisson. Swansea et la péninsule de Gower produisent quantité de bonnes choses, dont l’agneau de pré-salé, la salicorne, le bœuf noir gallois, le laverbread, le poisson frais et les crustacés, à ne pas manquer, les coques.

Un petit air de différence Pour un petit pays, le Pays de Galles cultive amplement la différence, un peu bizarre mais toujours fantastique. Le village original de Portmeirion apporte un air de Dolce Vita italienne sur la côte galloise. Août annonce les courses de coracles sur la rivière Teifi à Cilgerran, au cours desquelles les pêcheurs du coin prouvent leurs talents de pêche au saumon et à la truite depuis ces embarcations anciennes. Et au mois de septembre, le charmant petit village de pêcheurs d’Aberaeron organise la fête du maquereau avec force stands, fanfares et une parade menée (bien évidemment) par un poisson de plus de 6 mètres… Si vous êtes du côté de Tenby pour Noël, rejoignez les 600 baigneurs pour une tête le 26 décembre, Boxing Day. Vous pouvez également envisager un week-end différent au Festival de la boue au National Wetland Centre près de Llanelli. Ah oui, n’oubliez pas non plus de rejoindre les milliers de fans d’Elvis à Porthcawl pour le festival d’Elvis, des festivités

Abersoch, péninsule de Lly^ n

qui incluent le concours de sosies d’Elvis et la cérémonie de remise des prix pour les artistes rendant hommage au King.

Les chevaux De nombreux centres équestres du littoral gallois proposent également des activités pour des cavaliers de tous niveaux et de tous âges, que vous soyez prêt pour une longue balade sur les sentiers ou pour une randonnée extraordinaire sur la plage. La plage de Talacre offre près de 8 km de sentiers réservés aux cavaliers le long de la plage, tandis que la plage de Morfa Conwy propose un parking pour les vans, en plus des sentiers de randonnées équestres. Llangrannog dispose de son propre centre équestre et la Commission forestière a délimité des zones pour cavaliers dans la forêt de Pembrey. Et sur la magnifique péninsule de Gower, presque toutes les plages sont accessibles à cheval, d’ailleurs Pennard et Cefn Bryn sont des destinations prisées. N’oubliez pas de chevaucher également votre monture dans les dunes époustouflantes autour d’Ogmore.

La grande accessibilité Nous souhaitons que tout le monde puisse profiter du sentier littoral, donc lorsque cela a été possible, nous avons conçu plusieurs parties facilement accessibles, notamment aux personnes à mobilité réduite. Par exemple, le parc littoral national du Pembrokeshire dispose de

Royal St David’s

70 chemins d’accès facilité qui couvrent plus de 45 km de sentiers et des fauteuils roulants de plage sont à la disposition du public. De nombreuses attractions, telles que Newport Wetlands et le National Wetland Centre, proposent des scooters pour personnes à mobilité réduite. Et le sentier plat de 9 km autour de la baie de Cardiff est parfaitement adapté aux personnes en fauteuil roulant, tout comme les 18 km du Millennium Coastal Park de Llanelli.

Le golf Des 200 et quelques parcours de golf que compte le Pays de Galles, la moitié ont vue sur la mer. Les meilleurs en fait viennent flirter avec la côte, et sont le fleuron du golf britannique, voire mondial. N’ayons pas peur des mots. Impossible même de déterminer quel est le meilleur. Royal Porthcawl ou Royal St David’s à Harlech ? Ces deux parcours rivalisent clairement avec d’autres parcours de classe internationale. Le trou N° 13 de Nefyn au sommet des falaises est-il plus sensationnel que le 7ème de Pennard, avec pour distractions notamment un château normand et Three Cliffs Bay ? Les obstacles d’eau faits par l’homme de Machynys sont-ils moins somptueux que l’unique obstacle d’Aberdovey ? Au fait, il n’y en a qu’un mais c’est la baie de Cardigan… www.visitwales.fr

7


« En tant que journaliste et critique gastronomique, je devrais déjà tout savoir en la matière. Mais lorsque je me rends au Pays de Galles, je me rends compte que j’ai des lacunes que je m’empresse de combler. »

Feed Me ’Til I Want No More…

1

Giles Coren est écrivain, journaliste et critique gastronomique pour The Times. « J’adore les Gallois et d’ailleurs quand je serai grand, je veux être un vieux Gallois » a-t-il tweeté une fois. Voilà un homme qui reconnaît la bonne chère et qui estime que le Pays de Galles en garde jalousement le secret. Interview réalisée par Kirstie McCrum

« The Welsh connection » « J’ai une relation particulière avec le Pays de Galles car la mère de mon épouse est originaire du comté du Ceredigion. Elle a grandi littéralement pieds nus dans une ferme, sur un flanc de colline galloise, au milieu d’un élevage de moutons. Elle est tout à fait civilisée désormais et habituée à Londres, mais elle possède encore une photo de son arrière arrière arrière grand-père, un conducteur de bétail du nom de Daniel Jones. C’est absolument incroyable de penser que je suis lié par alliance à ces paysages fabuleux. Dans la campagne galloise, la vie est plutôt douce et mélancolique. J’étais une fois en compagnie d’un fermier dans les champs et il chantait une magnifique complainte en gallois. Il y eut une époque où la langue galloise semblait sur le point de s’éteindre et je pensais alors ‘C’est tellement triste d’écouter cet homme et ses chansons traditionnelles qui sont vouées à disparaître’. Mais la langue galloise est de retour ! C’est comme si elle avait sauté une génération. La langue maternelle de ma belle-mère est le gallois, qu’elle parle couramment, mais sa fille non, et maintenant ses petits-enfants la parlent aussi. Cette culture fait appel au passé mais est également capable de regarder vers l’avenir.

Dans les pas d’un conducteur de bétail

Consommer local est une seconde nature

Je voyage dans toute la GrandeBretagne grâce à mon travail et j’ai la chance de me rendre fréquemment au Pays de Galles. J’ai déjà voyagé en bateau, en train, en voiture mais en Galles du Nord, j’ai eu la chance de suivre les routes du bétail empruntées par les fermiers d’autrefois.

En tant que journaliste et critique gastronomique, je devrais déjà tout savoir en la matière. Mais lorsque je me rends au Pays de Galles, je me rends compte que j’ai des lacunes que je m’empresse de combler. Dans les restaurants des grandes villes de nos jours, c’est très à la mode de cuisiner des produits soi-disant locaux et de saison. Mais dans la campagne galloise, tout le monde cuisine les produits locaux et de saison depuis toujours.

Le bétail se multipliait dans les petites propriétés galloises et ces animaux rejoignaient le troupeau que les conducteurs de bétail menaient jusqu’à Oswestry, Hereford ou Londres. À cette époque, seuls un petit nombre de riches propriétaires pouvaient goûter à cette viande de choix, les familles qui élevaient le bétail, elles, n’y avaient pas droit. Mais l’argent rentrait et c’est de cette façon que l’économie tournait. Nous avons marché dans les pas des conducteurs de bétail et c’était vraiment une magnifique opportunité de découvrir cette splendide région de Galles du Nord. Nous sommes partis d’Anglesey vers l’est jusqu’à Oswestry. Cela m’a permis de me rendre compte de l’extraordinaire symbiose qui existait alors entre les hommes et les animaux. Et qui existe toujours au Pays de Galles.

Paroles d’un cantique religieux populaire du début du 20ème siècle et perçu souvent comme l’hymne non officiel du Pays de Galles. Littéralement « Nourris moi jusqu’à ce que je sois rassasié ».

1

8

www.visitwales.fr

Actuellement, le Pays de Galles regorge de pubs gastro où les jeunes chefs britanniques travaillent dur et entretiennent d’excellentes relations avec les producteurs locaux, leur achetant de la viande, des légumes et du poisson. Dans les campagnes galloises, il y a encore des producteurs responsables. Il y a également des personnes qui se soucient de leur alimentation et qui sont prêtes à dépenser un peu plus pour consommer des produits dont elles connaissent l’origine et qui ont du sens du point de vue historique. J’ai passé du temps avec un fermier gallois et j’ai admiré ses méthodes incroyables. La relation qu’il entretenait avec son troupeau était merveilleuse, toutes les bêtes s’appelaient Myfanwy, Brenda et Gwen. Se nourrir au Pays de Galles est tout simplement un état d’esprit, pas une mode, et il en est ainsi depuis toujours.


Dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant du haut à gauche Hill farm, à Brecon Beacons, près de Llanfrynach Bryan Webb, Chef et propriétaire de Tyddyn Llan, à Llandrillo Pub gastro Chestnut Tree, de l’hôtel Talardy, à St Asaph Y Polyn, à Nantgaredig, dans le Carmarthenshire. Photo principale Cwtch, à St David’s, dans le Pembrokeshire www.visitwales.fr

9


Un avant-goût de notre pays

Petit pays, grandes saveurs. Voilà qui résume assez bien la gastronomie du Pays de Galles. Où que vous alliez, vous trouverez toujours un super produit local à vous mettre sous la dent. La viande et le poisson n’ont pas beaucoup de chemin à parcourir pour atterrir dans votre assiette et les produits laitiers sont renommés dans le monde entier. Cerise sur le gâteau, il existe autant de variations régionales sympas qu’il existe de virages et de zigzags sur nos routes. Voici une sélection de savoureuses mises en bouche galloises.

Centre Bodnant Welsh Food

Fabriqué au Pays de Galles

Tal-y-cafn, à Conwy www.bodnant-welshfood.co.uk Si vous êtes fin gourmet et fin gourmand, ce centre flambant neuf de 6,5 millions de livres sterling est incontournable ! Ce centre dédié à l’excellence culinaire se tient dans d’anciens corps de ferme en pierres, sur la propriété de Bodnant et expose les meilleurs produits artisanaux du Pays de Galles. Vous y trouverez une boutique, un salon de thé, un restaurant, une laiterie, une boulangerie et une école de cuisine qui travaillent tous d’extraordinaires produits cultivés sur la propriété même, mais également dans les fermes aux alentours et dans tout le pays. Un peu partout sur la propriété sont disséminés des cottages et des petites fermes à louer pour essayer toutes les activités « nature » proposées. www.bodnant-estate.co.uk

Au gré de vos pérégrinations, recherchez le logo « True Taste » qui certifie que ce que vous mangez (et buvez) est de la plus grande qualité, cela en vaut la peine. La marque « Wales the True Taste » existe depuis plus d’une dizaine d’années maintenant et est attribuée à de nombreux producteurs, boutiques, hôtels et restaurants. Le site Internet, www.walesthetruetaste.co.uk, offre de nombreuses informations sur les personnes qui font la gastronomie galloise d’aujourd’hui. Vous y trouverez également des conseils sur les endroits qui valent le détour et sur les façons de tirer le meilleur des produits gallois locaux et de saison grâce aux recettes livrées par des grands chefs. Voici un échantillon de nos spécialités locales : Agneau de pré-salé Pour être tout à fait franc, on ne peut pas vous dire que l’agneau de pré-salé est meilleur que l’agneau de montagne, ils sont tous les deux succulents mais simplement différents. Faites-vous votre propre opinion. Bœuf noir gallois Vivant et prospérant dans des zones où d’autres bovins moins rustiques ne le pourraient pas, cette race résistante produit une viande d’une tendresse et d’un goût exceptionnels.

Dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant du haut à gauche Bœuf noir gallois rôti accompagné de laver pudding Whisky Penderyn Fromage Golden Cenarth Logo de Wales True Taste Sel marin Halen Môn Coques galloises Gâteaux gallois  10

www.visitwales.fr

Jambon de Carmarthen La famille Rees prétend que les Romains auraient volé la recette galloise de jambon fumé maison pour leur jambon de Parme… www.carmarthenham.co.uk Gâteaux gallois La douceur de l’heure du thé, tradition britannique omniprésente. Habituellement cuits sur une planche de cuisson en fonte et dégustés tièdes si possible. Whisky gallois Le pays de Galles possède une longue histoire de distillerie, avec notamment les bourbons Jack Daniels et Jim Beam qui sont d’origine galloise. Et c’est cette tradition que la distillerie Penderyn ressuscite avec succès. www.welsh-whisky.co.uk Coques & laverbread Les ingrédients clés du petit-déjeuner traditionnel du Gallois occidental affamé. On les trouve partout mais Swansea est leur véritable berceau. www.swanseaindoormarket.co.uk Golden Cenarth On aurait pu prendre n’importe lequel des dizaines de fromages artisanaux gallois en fait. Mais celui-ci, fabriqué par les producteurs du Perl Wen et du Perl Las, est absolument fabuleux. www.cawscenarth.co.uk


Halen Môn Les cristaux magiques du sel marin d’Anglesey se retrouvent sur les tables les plus brillantes du monde. www.halenmon.com

Étoiles au firmament À vrai dire, nous ne courons pas après les récompenses, nous nous soucions d’abord de servir des ingrédients d’exception, préparés honnêtement, avec amour et savoir-faire. Mais c’est une véritable pluie d’étoiles (et de rosettes) qui vient récompenser la gastronomie galloise ! Les restaurants et pubs gallois figurent largement dans les plus grands guides, en voici six parmi les meilleurs :

The Crown à Whitebrook Ce succulent restaurant avec chambres du Monmouthshire est actuellement le meilleur restaurant du Pays de Galles, selon les plus grands guides touristiques. www.crownatwhitebrook.co.uk

The Walnut Tree La sublime cuisine de Shaun Hill a hissé cette adresse d’Abergavenny au firmament de la gastronomie galloise. www.thewalnuttreeinn.com

Ynyshir Hall Cette bastide transformée en hôtel (voir page 53) à Powys est dotée d’un restaurant qui n’a d’égal que le cadre somptueux. www.ynyshirhall.co.uk

Tyddyn Llan Le restaurant avec chambres du grand chef Bryan Webb se trouve au beau milieu de la chaîne des collines Clwydian. www.tyddynllan.co.uk

Y Polyn Un service chaleureux et de la cuisine simple mais délicieuse à partir d’ingrédients d’exception : ce pub gastro de Carmarthen est absolument extra. www.ypolynrestaurant.co.uk

Cwtch Le charmant et convivial Cwtch à St David’s est le gagnant bien mérité du concours « Restaurant de l’année 2011/2012 de Wales the True Taste » www.cwtchrestaurant.co.uk Cwtch, à St David’s, Pembrokeshire

Festivals gastronomiques Le festival convivial de la gastronomie locale est l’endroit idéal pour savourer les meilleurs produits régionaux de saison, en direct de la cuisine de personnes véritablement douées et passionnées. Voici certains des événements prévus pour 2013 :

Mois de mai Festival des fruits de mer et Llyˆn Land, à Pwllheli www.llynlandandseafoodfestival.co.uk Festival de la gastronomie de Galles de l’Ouest, près de Carmarthen www.westwalesfoodfestival.com

Mois de juin Grand festival de la bière et du cidre gallois, à Cardiff www.gwbcf.org.uk Festival gastronomique de Hay-on-Wye www.hay-on-wye.co.uk Festival gastronomique de Llandysul www.llandysulfood.co.uk Festival gastronomique de Newcastle Emlyn www.gwylfwydcastellnewydd.com Semaine du poisson du Pembrokeshire www.pembrokeshirefishweek.co.uk Festival du poiré et du cidre gallois www.welshcider.co.uk

Mois de juillet Festival international de la gastronomie de Cardiff www.cardiff-festival.com Festival des fruits de mer de la baie de Cardigan www.aberaeron.info Festival gastronomique de Lampeter www.lampeterfoodfestival.org.uk Really Wild Festival, à St David’s www.reallywildfestival.co.uk

Festival gastronomique de Narberth www.narberthfoodfestival.com Festival de la gastronomie galloise, nr Welshpool www.welshfoodfestival.co.uk

Mois d’octobre Festival des produits gallois et de l’huître d’Anglesey www.angleseyoysterfestival.com Festival gastronomique de Brecon Beacons, à Brecon www.brecon-beacons.com Festival gastronomique de Cowbridge www.cowbridgefoodanddrink.org Feastival – le festival de gastronomie alternative galloise, à Bridgend www.walesalternativefoodfestival.com Festivités de Gwledd Conwy www.gwleddconwyfeast.co.uk Festival gastronomique de Llangollen www.llangollenfoodfestival.com Festival gastronomique de Neath www.neathfoodfestival.co.uk

Le dynamisme de nos marchés Il n’existe rien de mieux que d’acheter des produits en direct du producteur, maraîcher, brasseur, boulanger ou vigneron. Les marchés sont inhérents à la vie galloise depuis la nuit des temps, et on trouve des marchés couverts ou non dans (presque) toutes les villes. Le phénomène de marchés de producteurs a littéralement explosé ici aussi : pour voir le marché le plus proche, visitez le site Internet des marchés de producteurs du Pays de Galles, www.fmiw.co.uk

Mois d’août Festival de la gastronomie et de la rivière de Cardigan www.cardigan-food-festival.co.uk Festival de la bière de la baie de Swansea www.swanseacamra.org.uk

Festival gastronomique de Brecon

Mois de septembre Festival gastronomique d’Abergavenny www.abergavennyfoodfestival.com Festival gastronomique d’Aberystwyth www.visitmidwales.co.uk Grand festival du fromage britannique, à Cardiff www.greatbritishcheesefestival.co.uk Festival gastronomique de Mold www.moldfoodfestival.co.uk

Festival gastronomique de Neath www.visitwales.fr

11


Les autochtones savent depuis longtemps que le Carmarthenshire est une région spéciale. Et de nos jours, de plus en plus de touristes se rendent compte que le cœur verdoyant de Galles de l’Ouest a plus à offrir que les paysages somptueux ponctués de châteaux de contes de fées. Charles Williams nous propose une visite guidée de ses lieux de prédilection de sa terre natale et nous livre quelques bonnes adresses tenues secrètes.

fastueu Adjectif 1: aime les biens luxueux, opulents et somptueux. Familier (gallois) 2 : extrêmement agréable ou appréciable.

12

www.visitwales.fr


Châteaux favoris

Panoramas favoris

Voyages favoris

Commençons par le sommet, plus précisément le sommet de rochers calcaires menaçants dans les Brecon Beacons, où se cache le château de Carreg Cennen, absolument époustouflant. C’est le premier site de notre comté natal où nous emmenons les visiteurs, qui restent toujours sans voix et émerveillés. Le plus curieux, c’est que nous aussi, à tous les coups ! C’est sans doute inévitable lorsque l’on se trouve en haut d’une falaise avec des vues panoramiques qui s’étendent sur près de 100 km.

C’est de montgolfière que l’on a la plus belle vue du Carmarthenshire, au-dessus de la vallée du Towy, mais vous trouverez également de superbes panoramas sans quitter le plancher des vaches ! Suivez le cours de la rivière Towy jusqu’à Ystradffin et vous tomberez sur la réserve de Dinas de la RSPB qui vous offre un somptueux sentier ombragé en bord de rivière et d’où vous pourrez grimper (si le cœur vous en dit) jusqu’à la grotte de Twm Siôn Cati, le soi-disant repaire d’un gredin du folklore gallois. D’après certains habitants, cet endroit, où deux rivières tumultueuses se rejoignent sous une colline, est le plus joli endroit au monde.

La ligne de chemin de fer « Heart of Wales », qui relie Swansea à Shrewsbury, est incontestablement la plus pittoresque de Grande-Bretagne.

À tout juste 6 kilomètres, à Dinefwr, vous aurez deux magnifiques châteaux pour le prix d’un : le « nouveau » château (du 17ème siècle quand même) géré par le National Trust et au bout d’un sentier forestier, vous découvrirez le château d’origine du 12ème siècle, qui constituait une grande capitale royale médiévale du Pays de Galles à l’époque. Et ne partez pas sans avoir vu Dryslwyn tout près, qui n’a l’air de rien vu de la vallée, mais lorsque vous atteignez le château, vous découvrirez tout un village médiéval ainsi que de superbes points de vue sur la vallée du Towy.

ux

Puis, il y a les Carmarthen Fans, la chaîne de montagnes la plus occidentale des Brecon Beacons, et dont les versants dangereusement escarpés forment un grand nez aquilin sur le visage du Carmarthenshire. Ces montagnes sont bien moins populaires que les Beacons plus à l’est, et donc vous êtes le plus souvent seul pour admirer la vue en contrebas sur le lac de Llyn y Fan Fach, un lac enchanté, théâtre de la légende de la capricieuse Dame du lac.

C’est également un excellent moyen de voir évoluer les paysages du Carmarthenshire, depuis l’estuaire dans les environs de Llanelli, en passant par les bassins houillers de la vallée d’Amman, puis par les campagnes agricoles traditionnelles de la vallée du Towy, et finalement plongeant dans un tunnel sous la montagne près du Pain de sucre (« Sugar Loaf »), pour continuer sa route vers Powys. Si vous êtes en voiture, le détour par l’A4069 entre Llangadog et Brynaman vaut vraiment la peine. Cette route de montagne à lacets traditionnelle est appelée « Route Top Gear » depuis que le présentateur vedette de l’émission Top Gear, Jeremy Clarkson, y a été filmé en train de parader dans un véhicule allemand, et donc hors de prix…

En parlant d’obstacles d’eau, mentionnons la vue splendide du 16ème fairway de Machynys, le parcours de golf conçu par Jack Nicklaus à Llanelli, ainsi que la vision de votre première bière servie à l’excellent clubhouse.

1 2

En haut à gauche Réserve de Dinas de la RSPB Viaduc de Cynghordy Ci-dessus Château de Carreg Cennen Photo principale Vue sur la vallée de Towy du château de Dryslwyn www.visitwales.fr

13


Plages favorites Le Carmarthenshire est plus connu pour ses vaches et ses châteaux que pour son littoral, cependant la côte longue de 80 km comprend deux des plus grandes plages du Pays de Galles. Les 10 kilomètres de plage à Pendine sont célèbres pour les records du monde de vitesse sur terre. Plus récemment, cette plage a été le théâtre d'un record de vitesse réalisé par un tracteur-tondeuse lancé à 140 km/h ! Sans rire… Encore plus impressionnante est la plage de Cefn Sidan, qui s’étend sur 12 km et qui est le rendez-vous privilégié des surfeurs, des étudiants et de ces voyous de Top Gear (encore eux…). Un jour, ils ont réussi à faire atterrir un avion de transport Hercules de la RAF sur cette plage avec pour conséquence la saturation de la ligne d’appels d’urgence 999, les habitants du coin étant peu habitués à ce genre de spectacle...

Divertissements favoris Dame Nature a fait du Carmarthenshire une sorte de jardin géant. Et le Jardin botanique national du Pays de Galles a surenchéri : la plus grande serre à une seule paroi de verre du monde ressemble à un vaisseau-mère extraterrestre échoué au beau milieu d’une scène pastorale… C’est très chouette en fait. Il y a également Aberglasney toute proche, dont les jardins datent au moins du 15ème siècle. Ils ont été sauvés de l’oubli au milieu des années 1990 par une bande de héros locaux grâce à leur dynamisme et à une bonne dose de philantropie américaine. Le résultat est magnifique : une succession de jardins parfaitement restaurés et en prime, un excellent café au bord de l’eau. Pour des réjouissances en famille, je ne saurai trop vous recommander le Pembrey Country Park, qui propose de nombreuses aventures, dont le mini-golf et une piste de ski sur herbe, le tout sur plus de 200 hectares près des immenses plages de Cefn Sidan. Si vous aimez le vélo (mais moins les collines), les pistes plates d’une vingtaine de kilomètres du parc côtier « Millennium Coastal Park » 14

www.visitwales.fr

de Llanelli sont faites pour vous. Profitez également du National Wetland Centre pendant que vous y êtes.

Aventures favorites En parallèle de toutes ces montagnes à gravir et de toutes ces rivières idéales pour nager/pêcher/pagayer, il y a eu récemment une explosion des sports à sensations fortes qui mettent à profit les paysages gallois hors du commun. Des pistes fulgurantes dans la forêt de Brechfa sont idéales pour les VTT, avec une série de sentiers balisés selon la codification utilisée pour le ski (pistes vertes, bleues, rouges et noires). Au pied des montagnes, sur les immenses plages, vous pourrez effectuer des randonnées à dos de cheval, faire du char à voile sur le sable et du kite-surf dans l’eau. Sans oublier la navigation sur l’estuaire du Towy, le canoë en eaux vives à Llandysul, en particulier durant le Teifi Tour organisé tous les automnes, et les meilleurs spots britanniques de pêche à la truite de mer sur les rivières Towy, Teifi et Cothi.

Villes favorites

Gastronomie favorite La cuisine moléculaire est tout à fait respectable, mais on se rend compte finalement que la meilleure cuisine au monde ne vaut que par cette viande, ce poisson ou ce légume, élevé ou cultivé avec soin, cuisiné avec amour et présenté avec le moins de tralala possible. Et c’est là que le Carmarthenshire abat ses cartes : le bœuf, l’agneau et le porc sont incomparables ici ! Les coques et le laverbread, le fromage de Caws Cenarth, le jambon de Carmarthen, les glaces à tomber par terre, tous ces produits sont d’une rare qualité, reconnue par-delà les frontières. Nous avons aussi toute une équipe d’experts en matière de produits locaux, qui œuvrent dans des lieux tels que Wright’s Food Emporium à Nantgaredig ou dans des restaurants exceptionnels, tels que Y Polyn, Cors, Sosban ou Yr Hen Dafarn. De temps en temps, un critique gastronomique descend de Londres et sacre l’un d’entre eux « artiste local génial ». Ça nous fait bien rigoler, car cela fait longtemps que nous le savons.

Lorsque la presse londonienne a qualifié Llandeilo de « capitale cool du Carmarthenshire », nous n’avons pas pu nous empêcher de sourire. Effectivement, on adore cette ville, qui est cool, certes, mais également chaleureuse et conviviale. Séjournez à l’hôtel Cawdor et déambulez au gré des nombreuses galeries et boutiques. Allez-y lors des nombreux festivals organisés à Llandeilo et savourez une pinte de bière locale, Evan Evans. Vous verrez très bien ce que l’on veut dire. Si vous appréciez les bourgs et les marchés, alors ne manquez pas Llandovery et Carmarthen, sans oublier Llandysul et Newcastle Emlyn un peu plus haut à la frontière avec le Ceredigion. Ammanford et Llanelli sont sortis de leur léthargie post-industrielle, quant à Laugharne, Dylan Thomas la qualifiait, avec bienveillance et amour, de ville la plus étrange du Pays de Galles, et il avait entièrement raison, elle est absolument fantastique.  De haut en bas Plages de Pendine Jardin botanique national du Pays de Galles Jardins d’Aberglasney

Outdoor market, Carmarthen


Séjours de rêve 1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Le comté du Carmarthenshire dispose d’un choix extraordinaire d’hébergements, des hôtels de luxe aux campings décontractés. Voici 10 coups de cœur, pour les autres, cliquez sur :

www.southwestwales.info 1. The Cawdor

5. Glynhir Estate

9. Tipis Larkhill

à Llandeilo www.thecawdor.com

à Llandybie www.theglynhirestate.com

à Cwmduad www.larkhilltipis.co.uk

Niché au cœur pittoresque de cette ville fondamentalement géorgienne, ce boutique-hôtel est l’un des plus prisés du comté.

Propriété du 17ème siècle de rêve, avec maison de maître, cottages et produits du potager cuisinés maison.

Cinq expériences de camping nomade sur une petite propriété soucieuse de l’environnement.

2. Restaurant avec chambres Jabajak Vineyard

6. Centre équestre Caeiago

à Llanwrda www.horseridingholidaysgb.co.uk

10. Parc pour camping et caravanes Argoed Meadow

à Whitland www.jabajak.co.uk Hébergements et restauration de luxe sur près de 3 hectares de jardins et de vignobles.

3. Cottages fermiers Cwmcrwth

à Broadoak, près de Llandeilo www.cwmcrwthfarmcottages.co.uk Cottages indépendants récompensés pour leur qualité et répartis sur les terres d’une ferme d’élevage de races rares, qui produit son propre bacon et dispose d’une petite ménagerie d’animaux parfaits pour les enfants.

4. Fronlas

à Llandeilo www.fronlas.com Chambres d’hôtes chics et épurées, dans une maison de ville magnifiquement rénovée et qui donne sur la vallée de Towy.

Des vacances à dos de cheval dans les monts Cambriens, pour les cavaliers de tous niveaux.

7. Cottages Cennen

Dans le Carmarthenshire www.cennencottages.co.uk

à Cenarth www.cenarthcampsite.co.uk Une possibilité d’hébergement toute l’année dans ce charmant petit village avec les célèbres chutes sur la rivière Teifi. Llandeilo

Un ensemble de six cottages de luxe disséminés dans la vallée supérieure de Towy. Chaque cottage est en fait une rénovation d’une grange du 19ème siècle.

8. Ferme Llanerchindda

à Cynghordy www.cambrianway.com Chambres d’hôtes indépendantes, avec un grand choix d’activités à réaliser dans ces vastes étendues désertes.

www.visitwales.fr

15


Dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant de la gauche en haut Cyril Jones de la ferme Hardwick, à Abergavenny À table ! Ferme Hardwick Jour de marché à Abergavenny Repus et heureux ! Sali Hughes en famille Jour de marché à Abergavenny

16

www.visitwales.fr


Vacances à la fer-meuh ! Rédactrice en chef « Beauté » de The Guardian, Sali Hughes ne sait pas trop comment réussir des vacances en famille, mais finalement un séjour à la ferme lui a ouvert l’appétit. Et pas que pour la cuisine…

I

l y a de l’excitation dans l’air : la nouvelle est suffisamment importante pour que nous interrompions notre petit-déjeuner et courions le plus silencieusement possible enfiler nos bottes sur nos pyjamas. Nous arrivons au bloc des naissances de la ferme Hardwick, juste à temps pour assister à la naissance de deux veaux jumeaux. Il s’agit d’une expérience magique que nos enfants n’ont eu de cesse de raconter durant les semaines qui ont suivi notre retour. Ce n’est pourtant qu’un jour comme un autre dans la vie de la ferme, mais c’était l’interruption de petit-déjeuner la plus fantastique pour les enfants. C’est également l’un des côtés attrayants et palpitants d’un séjour à la ferme au Pays de Galles. Enfant, je ne suis jamais allée nulle part en famille. Alors, se rendre dans le Monmouthshire en famille (j’ai deux jeunes garçons) est une aventure inédite et légèrement intimidante. Il m’est soudainement apparu qu’à 37 ans, je n’avais aucune idée de ce que signifiait « des vacances en famille ». L’idée que se font mes enfants des vacances est chaotique : de la folie, du bruit, du mouvement et du désordre. Ne s’arrêtant que pour se gaver de nourriture totalement aberrante d’un point de vue nutritionnel, et interdite à la maison, mais nous y reviendrons plus tard. Et bien sûr se coucher à des heures impossibles. Ma conception des vacances : siroter un verre de vin en compagnie d’une amie, sans ordinateur et détendue sachant que mes enfants sont heureux et en sécurité.

Il est donc tout à fait sensé de se rendre dans le Monmouthshire, en Galles du Sud pour nos vacances. Le voyage d’environ 300 km depuis ma maison de Brighton se fait sans encombre. Rapide et direct, pas de barrière de langue, pas de vaccins et la tranquillité de savoir que vous n’êtes qu’à quelques kilomètres des activités que vous et vos proches sont prêts à expérimenter à tout moment. Châteaux et monuments historiques ? Bien sûr. Des randonnées en famille sur le littoral ? Oui, oui. Des marchés regorgeant de merveilleux produits régionaux ? Naturellement. Et même si vous voulez descendre plusieurs mètres sous terre, vous pouvez le faire. Mais nous y reviendrons. J’ai donc prié mon amie de longue date, Rachel, et ses trois enfants, Molly (10 ans), Lola (7 ans) et Alfie (5 ans) de se joindre à moi et à mes deux fils, Marvin (7 ans) et Arthur (5 ans). La famille de Rachel est l’une des rares avec laquelle je me sens tout à fait capable de partir en vacances. Tout d’abord, c’est une pro du voyage : elle a parcouru le monde entier depuis l’âge de vingt ans et à l’arrivée de ses trois enfants, a décidé de les amener dans de longues vacances tous les ans. Ensuite, la mélodie préférée de Rachel sont les consignes de sécurité délivrées par les hôtesses de l’air, en sus du bruit du sifflet et de la démo de gonflage des canots de sauvetage. Elle compense donc largement mon manque de savoirfaire en matière de voyage. Enfin, ce qui n’est pas négligeable pour des vacances en famille, ses enfants que j’adore

sont aussi polissons que les miens, et donc ni moi ni elle ne nous sentons mal à l’aise lorsque l’un des nôtres fait inévitablement des siennes. En plus, elle adore le vin et mange comme quatre, youpi ! Nous avons débarqué à la ferme Hardwick pour être accueillis par Mary Poppins en bottes de caoutchouc. Carol Jones est candidate au prix de « propriétaire la plus sympa de l’année », et elle mérite amplement de gagner : elle est chaleureuse, aimable et d’une simplicité incroyable. Elle nous a fait visiter sa petite ferme confortable et immaculée, une propriété charmante, spacieuse et absolument fonctionnelle, c’est rassurant. Hardwick est une exploitation laitière authentique et sans chichi, des bottes sales juste ce qu’il faut, deux chiens de ferme adorables et des centaines de magnifiques vaches bien entretenues. Cyril, le propriétaire, doit se lever tous les matins à 5 heures pour commencer la traite, mais cela n’a jamais interrompu notre sommeil pour autant. Nos enfants communs se partageaient deux chambres et Rachel et moi une autre. Le mardi, c’est jour de marché à Abergavenny et pour les gourmands que nous sommes, c’est l’apothéose de nos vacances. Nous passons trois heures à inspecter tous les stands à la recherche de tartes et tourtes faites maison et de douceurs à l’ancienne. Nous passons également en revue les stands de babioles et de jouets d’occasion dont nos enfants raffolent. www.visitwales.fr

17


Château de Raglan

« Nous avons débarqué à la ferme Hardwick pour être accueillis par Mary Poppins en bottes de caoutchouc ! »   Big Pit : musée de la mine national, à Blaenavon

Un mercredi pluvieux serait une véritable galère dans toute autre région rurale, mais ici nous avons pu profiter d’une chouette visite à Big Pit, le musée de la mine très populaire à Blaenavon, village tout proche. À l’ère de la révolution industrielle, le Pays de Galles fournissait le monde entier en charbon. À son apogée en 1913, 232 000 hommes (et garçons) extrayaient de 620 mines 57 millions de tonnes de charbon, hallucinant ! Musée de la mine national du Pays de Galles, Big Pit est en réalité bien plus qu’un musée car c’était une mine active pendant 120 ans, jusqu’en 1980. Tous les guides sont d’anciens mineurs, c’est un peu comme si Indiana Jones assurait la visite guidée du British Museum ! Nous devons tous enfiler des casques de mineurs avant d’être conduits au cœur de la mine pour une visite qui se révèle être autant amusante, bruyante et enthousiasmante pour les enfants qu’elle n’est fascinante pour les adultes. En plus, je n’ai ressenti aucun sentiment de claustrophobie, ce qui est tout à fait surprenant. Et si vous ne vous sentez pas capable de supporter la visite sous terre, le Big Pit organise régulièrement (et gratuitement) des séances de projection de films pour enfants, ainsi que de nombreuses autres activités qui plairont à vos chérubins et qui vous permettront de rester au niveau 0.

18

www.visitwales.fr

Jeudi, nous avons visité le château de Raglan, construit entre les 15ème et 17ème siècles, et considéré comme le château médiéval le plus luxueux de Grande-Bretagne. Raglan est un site particulièrement intéressant car son prestige était proportionnel à la fortune construite grâce à l’importation de vins par les propriétaires, la famille

Herbert. Rachel et moi avons passé la visite à discuter des détails subtils de ce « business plan » visionnaire, tandis que les enfants jouaient aux différents jeux délirants de Ben 10 dans les immenses jardins. Tout le monde était ravi ! De Raglan nous avons pris la route pour la ville historique de Monmouth, une destination pittoresque et charmante, idéale pour une journée, avec de nombreux lieux de restauration affichant des prix tout à fait raisonnables (des enseignes indépendantes comme des chaînes qui plaisent tant à nos rejetons), des boutiques de souvenirs et un ravissant terrain de jeux d’où nos enfants sont sortis véritablement débraillés. Nous avons également acheté tout le nécessaire pour une fête de minuit dès notre retour à la ferme Hardwick. Notre journée de vendredi commence doucement avec le genre de petitdéjeuner fermier et maison que l’on ne peut pas tout à fait refaire dans un environnement urbain : du bacon fumé sur place, des œufs frais et les saucisses de porc les plus savoureuses et les plus dodues du monde. Mais même ces douceurs sont interrompues lorsque Carol apporte des nouvelles encore plus savoureuses : les veaux sont prêts à naître. Nous voilà debout sur le sol recouvert de paille de la salle de vêlage, observant la scène avec respect et admiration, ressentant sûrement ce qu’auraient ressenti les Rois Mages et les bergers s’ils étaient arrivés en avance à l’étable…Mais la vache n’a pas l’air de s’en soucier, elle est trop occupée à mettre au monde deux petits veaux frisons. « Que Dieu la bénisse, je sais parfaitement ce qu’elle


Pont médiéval de Monnow, à Monmouth

éprouve » me murmure Rachel à l’oreille, tandis que la vache meugle intensément au rythme des contractions. Les enfants sont tout autant fascinés par le miracle de la naissance. « Pourquoi est-ce qu’elle fait caca une grosse vache ? » demande Arthur. Tout le monde éclate de rire. Même la vache. C’est à ce moment précis que j’ai une révélation : c’est comme ça qu’on fabrique des souvenirs, ce sont ces observations simples, amusantes et naïves qui restent en nous pour toujours. C’est juste l’un de ces milliers de moments collectifs que les familles expérimentent, mais c’est un moment qu’aucun d’entre nous n’est prêt d’oublier. Je suppose que c’est pour cela que les gens partent en vacances, non ? Après cet événement, nous avons profité d’une journée de détente parentale alors que les enfants ne cessent de courir autour de la ferme. Pour notre dernière soirée, nous nous faisons plaisir avec un dîner en famille à l’hôtel « The Angel », un établissement chic dans le centre d’Abergavenny. Nous sommes quelque peu inquiètes avec Rachel, n’est-ce pas trop élégant pour nous et la compagnie de cinq enfants turbulents ne risque-t-elle pas d’ennuyer nos voisins de table et d’exaspérer les serveurs ? Nous étions complètement à côté de la plaque. Nous sommes tout simplement soufflés par « The Angel ». Nos enfants sont accueillis chaleureusement et on leur propose des menus parfaitement adaptés : des omelettes onctueuses et savoureuses, une vraie bonne sauce tomate veloutée et des filets de poulet marinés par leurs soins que

les enfants (même le très difficile Marv) engloutissent avec délice, comme les génisses de la ferme devant un abreuvoir de gâteaux. Quant à Rachel et moi-même, nous sommes merveilleusement occupées à savourer des salades parfaitement présentées et conçues avec intelligence (Rachel ne s’est toujours pas remise des betteraves, des figues et du fromage de chèvre), des burgers et steaks d’excellente qualité, des vins fabuleux, des pâtes copieuses et subtiles, des sauces parfaitement équilibrées (qui ne sortent ni d’une brique ni d’un pot).Et nous avons dû vérifier la note par deux fois : 80 £, soit une centaine d’euros, pour les montagnes de plats que nous avons avalées ? Et ils n’ont rien oublié. C’est sûr, nous retournerons dès que possible au « The Angel ». Pour la première fois de ma vie, j’ai expérimenté des vacances en famille et, pour une fois, je suis triste que tout se termine. Généralement, je fais mienne la philosophie de Philip Larkin : « J'aimerais bien aller visiter la Chine si je pouvais revenir chez moi le même jour. » et j’ai tendance à anticiper mon retour dès les premiers temps de mon arrivée quelque part. Mais ici, cela ne s’est pas passé comme çà. La ferme Hardwick comme le Monmouthshire sont tellement conviviaux que je n’ai pas ressenti la même inquiétude. Dans la voiture sur le chemin du retour vers Brighton, je réalise que tous les membres de ma famille sont détendus, joyeux et, à mon plus grand soulagement, enfin en possession de ces anecdotes de vacances que les autres familles racontent avec tant de passion.

Farm Stay Wales (Séjours à la ferme au Pays de Galles) Sali Hughes et sa famille ont séjourné à la ferme Hardwick, une exploitation laitière près d’Abergavenny et membre de « Farm Stay Wales ». www.hardwickfarm.co.uk

Le parfait antidote au train-train urbain : une escapade à la campagne, un séjour dans une charmante vieille ferme ou des étables restaurées avec goût, un accueil convivial par des familles rurales de génération en génération. « Farm Stay Wales » compte plus de 100 membres qui ouvrent leurs maisons et proposent des chambres d’hôtes d’une qualité exceptionnelle ainsi que des petits-déjeuners fermiers typiquement gallois. Il existe également d’autres styles d’hébergements : granges restaurées, dortoirs, camping, caravanes…tous contrôlés et validés. Bien souvent, des activités sont proposées autour de la vie à la ferme et en relation avec la saison, telles que la fenaison, les bains antiparasites des moutons, le ferrage des chevaux et la traite. Les fermes constituent également d’excellents pied-à-terre pour partir à la découverte de la campagne environnante en vélo ou à dos de cheval.

www.horseriding.visitwales.com www.cycling.visitwales.com Pour des vacances idéales dans les campagnes galloises et un accueil local chaleureux, merci de vous rendre sur le site Internet de « Farm Stay Wales ». www.farmstay.co.uk/wales

www.visitwales.fr

19


Au Pays de Galles, vous n’êtes jamais loin d’une plage (reportez-vous aux pages 2 à 7 pour des idées d’activités sur le littoral), néanmoins des vacances en famille peuvent également être enthousiasmantes à l’intérieur des terres. Hormis les éléments naturels, montagnes à gravir, lacs où naviguer, forêts à parcourir, il existe des dizaines de musées ouverts aux familles, des marchés et des villes à découvrir, et pléthore de d'activités géniales. Voici juste quelques idées :

Partez à dos de cheval Vous n’avez pas oublié votre monture ? Nous espérons que non, car au Pays de Galles, il existe un réseau complet de chambres d’hôtes acceptant les chevaux sur tous les chemins de montagne. Sans oublier les centres équestres de randonnées et de leçons pour toute la famille, pour cavaliers débutants comme pour cavaliers confirmés, pour des balades à poney de quelques heures ou des randonnées épiques de 12 jours sur les crêtes galloises (www.free-rein.co.uk). Pour plus d’informations, www.ridingwales.com

Partez camper Ce ne sont pas les champs avec vues extraordinaires qui manquent par ici, ni les équipements de camping d’ailleurs.

Tree Tops Adventure, à Betws-y-Coed

Nous nous sommes également lancés sur le créneau du « glamping », avec beaucoup de succès grâce à un grand choix de tipis, yourtes et caravanes tziganes. Jetez un œil au site www. visitwales.fr pour de plus amples informations. Et vous savez combien les enfants adorent les camping-cars, c’est pourquoi nous pouvons vous en proposer à la location : www.beaconscampers. com, www.pembrokeshireclassiccampers. co.uk, www.gobongo.co.uk et www.scampervanhire.co.uk).

Revenez mouillés Le canyoning (randonnées dans les gorges) est le sport le plus excitant qui soit avec juste un casque et une combinaison. Vous escaladez en eaux vives, explorez la face cachée des cascades et des baignades en bassin

www.visitwales.fr

Et pourquoi pas du rafting en eaux vives au National White Water Centre sur la rivière Tryweryn près de Bala (www.ukrafting.co.uk) ou dans les rapides construits par l’homme du Cardiff International White Water (www.ciww. com).

Partez sous terre Lorsque les mineurs ont cessé d’extraire tous ces précieux métaux et minéraux, ils ont laissé quelque chose derrière eux : des trous, et des gros. Vous pouvez visiter les trous les plus spectaculaires à la mine de cuivre de Sygun près de

Rafting en eaux vives, près de Bala

Coasteering, dans le Pembrokeshire

20

au pied des chutes (sous la surveillance étroite de professionnels, hein !). Vous pourrez vous régaler dans tout le Pays de Galles, mais plus particulièrement à Bala, à Llangollen, à Llandysul et dans les Brecon Beacons.

Three Cliffs Bay, sur la péninsule de Gower

Centre national d’exposition de grottes du Pays de Galles, près de Swansea


Beddgelert (www.syguncoppermine. co.uk), à l’ancienne mine d’ardoises de Llechwedd près de Blaenau Ffestiniog (www.llechwedd-slate-caverns.co.uk) et à Big Pit, le musée national du charbon près de Blaenavon (www.museumwales. ac.uk/bigpit). Si vous préférez les grottes naturelles, prenez la route en direction de Dan yr Ogof près de Swansea, pour visiter le Centre national d’exposition de grottes du Pays de Galles (www.showcaves. co.uk), les plus grandes des centaines de kilomètres de grottes de calcaire naturel du Pays de Galles (sous le Pays de Galles, en fait).

Prenez le train Un voyage en famille en train, ça vous tente ? Outre les 14 lignes de « petits trains » et de trains à vapeur du Pays de Galles, le réseau ferroviaire national compte trois des plus belles lignes de Grande-Bretagne. La ligne des monts Cambriens (« Cambrian Line »), qui s’étire autour de la baie de Cardigan, est d’une beauté à couper le souffle et il y a en plus de nombreux avantages pour les familles, dont des guides audio compatibles avec les MP3, des randonnées entre deux gares et des liaisons avec les lignes de « petits trains » dont la colonne de fumée s’élève pour s’enfoncer dans les terres depuis la côte. La ligne « The Heart of Wales” s’étend sur près de 200 km entre Swansea et Shrewsbury, tandis que la ligne de la vallée de Conwy (« Conwy Ligne ferroviaire « Vale of Rheidol Railway »

Valley Line ») serpente de Llandudno, en passant par Betws-y-Coed jusqu’au cœur des mines d’ardoise de Snowdonia (www.greatlittletrainsofwales.co.uk).

Attractions familiales Par où commencer ? Oakwood (www.oakwoodthemepark.co.uk) est un parc à thème complet avec montagnes russes et manèges dignes de ce nom. Il y a également des parcs d’attraction familiaux sympas dans le parc forestier de Greenwood de Snowdonia (www.greenwoodforestpark.co.uk) et à Heatherton dans le Pembrokeshire (www.heatherton.co.uk). Les scientifiques en herbe adoreront les expositions interactives de Techniquest (www.techniquest.org), tandis que les historiens juniors apprécieront le village de reconstitution de l’Âge de fer à Castell Henllys (www.castellhenllys.com). Le Centre de technologie alternative est un véritable petit bijou, niché à flanc de colline dans une ancienne mine d’ardoises, tout simplement magique ! (www.cat.org.uk). Le zoo de montagne gallois accueille des dizaines d’espèces exotiques dans la baie de Colwyn (www.welshmountainzoo.org) tandis que la ferme Folly dispose de tout l’arsenal de petits animaux de la ferme, parfaits pour les enfants, ainsi que plusieurs espèces que vous ne vous attendez pas à trouver dans nos campagnes, comme la girafe par exemple (www.folly-farm.co.uk).

Centre de technologie alternative, près de Machynlleth

Castell Henllys, dans le Pembrokeshire

Enfin, avertissement à tous les enfants : si vous vous trouvez dans la baie de Cardiff, attention aux Daleks, Cybermen et Sontarans (personnages de la série télévisée britannique « Doctor Who »). Ils se sont sûrement échappés de la nouvelle expérience Doctor Who (www.doctorwhoexperience.com).

Au milieu de nulle part Les vacances en famille sont également possibles sur le territoire des écureuils. Au faîte des arbres, des aventures vous attendant avec force cordes et ponts tendus entre les arbres, avec des obstacles ingénieux à contourner et une Tyrolienne pour finir. « Go Ape » (www.goape.co.uk) propose des sites près de Swansea et de Dolgellau. « Tree Top Adventure » (www.ttadventure. co.uk) se situe à Betws-y-Coed au coeur de Snowdonia, tandis que « Tree Tops Adventure Trail » (www.treetopstrail.com) est basé à Heatherton près de Tenby. Le Celtic Manor Resort près de Newport propose des chemins de corde plus ou moins hauts (www.forestjump.co.uk), ainsi que la tyrolienne la plus longue de Grande-Bretagne, glissant sur un kilomètre au-dessus de la vallée d’Usk et du parcours de golf de la Ryder Cup et atteignant jusqu’à 22 m/s (www.celticmanor.com).

Oakwood Park, dans le Pembrokeshire

Big Pit : musée national du charbon, à Blaenavon

Pierhead Building, Baie de Cardiff

Techniquest, à Cardiff

www.visitwales.fr

21


Incursion magique en terre d’histoire L’historien Dan Snow a grandi bercé par l’histoire du Pays de Galles. Il y a même été baptisé, ce qui en fait un véritable enfant du pays. De plus, David Lloyd George, brillant homme politique, est l’un de ses ancêtres dont il a hérité la passion débordante pour le Pays de Galles : ses paysages, ses habitants et…ses glaces ! Souvenirs de Gest Mes premiers souvenirs ? Simplement sortir de la maison de ma nain, ma « grand-mère » en patois de Galles du Nord, et suivre les sentiers à travers les champs et les collines. Je me souviens très nettement de parcourir ces collines avec mon grand-oncle, un éleveur de moutons. À l’est de Criccieth se trouve une colline du nom de Moel y Gest et qui me semblait être aussi haute qu’une immense montagne. Évidemment, elle n’est pas aussi haute que dans mon souvenir, mais elle reste chère à mon cœur. À chaque fois que nous y allions passer le week-end, c’est la première chose que nous faisions le samedi matin : partir à l’assaut de Moel y Gest. J’y suis justement retourné il y a peu et tous ces souvenirs ont ressurgi, j’ai en mémoire précisément le moindre recoin et la moindre courbe du sentier qui mène au sommet. J’ai toujours su que le Pays de Galles avait quelque chose de différent. C’est en partie grâce aux habitants et à la vie de village qui sont à l’opposé de Londres, ma ville d’adoption. Mais également parce que toute ma famille était obsédée par l’histoire. Tout en gravissant ces collines, nos sujets de discussion étaient l’histoire, la langue et la culture des gens qui nous entouraient. Le Gwynedd est une région magique, complètement à part sur le continent européen. 22

www.visitwales.fr


À gauche Statue de David Lloyd George, à Llanystumdwy, péninsule de Llˆyn Photo principale Château de Criccieth

www.visitwales.fr

23


Valeurs libérales J’ai une relation très personnelle avec l’histoire du Pays de Galles : David Lloyd George, Premier ministre britannique de 1916 à 1922, est mon arrière arrièretaid (grand-père en dialecte de Galles du Nord). L’une des choses que nous avons héritées de lui est que toute la famille a toujours considérablement valorisé l’éducation et l’ascension personnelle, valeurs traditionnelles et non-conformistes profondément ancrées dans l’âme galloise. C’est ce qui a permis à de nombreux membres de ma famille de réaliser des choses extraordinaires. Il y a un autre aspect de Lloyd George qui existe, outre le grand homme d’État et réformateur social qu’il était. Nous savons qu’il pouvait être quelque peu désobligeant, et nous en parlions beaucoup au sein de la famille. On ne vouait pas un culte aveugle à notre ancêtre ! Au contraire, en tant que famille de journalistes et d’historiens, nous adorions débattre de sa carrière et de son héritage, du bon et du moins bon. Nous étions bien évidemment fiers de toutes ses réussites mais il nous arrivait également de nous moquer de lui. Conformément à ses souhaits, à sa mort, David Lloyd George ne fut pas enterré à l’Abbaye de Westminster mais près de la rivière Dwyfor. Nous nous rendions souvent sur sa tombe et dans le cottage de maréchal-ferrant qui l’a vu grandir. Les berges de la Dwyfor sont vraiment magnifiques, c’est parfait pour reposer en paix.

« En y réfléchissant, c’est au Pays de Galles que je suis le mieux, à déguster de l’excellente cuisine…Je suis aux anges. » Sublimes randonnées L’une de mes passions est la marche et le Pays de Galles est le pays idéal pour se dégourdir les jambes. Il est très difficile de définir mes sentiers gallois préférés, il y en a tellement de magiques… Nous avons passé le plus clair de notre temps en Galles du Nord, j’ai donc arpenté pas mal de sentiers dans le coin. Récemment, je suis parti du château de Conwy, en direction du sud dans la vallée, en passant par les collines… Absolument divin. Le lendemain, je me trouvais sur la péninsule de Llyˆn, qui est tout aussi splendide.

Ci-dessus, de haut en bas La tombe de David Lloyd George, à Llanystumdwy

Je ne suis allé dans les Brecon Beacons qu’à l’âge de 20 ans. Les panoramas sont époustouflants et j’y ai effectué de superbes randonnées. Il ne faut pas oublier le Pembrokeshire, où j’ai longuement marché sur le littoral, en empruntant notamment le long sentier de la pointe de St David, jusqu’à Newport. Cette partie du sentier littoral est tout simplement sublime.

Porth Dinllaen, sur la péninsule de Llˆyn

J’ai honte de dire que je n’avais jamais été à Gower jusqu’à peu. Gower m’a littéralement stupéfié. Le « Worm’s Head » est un promontoire tout à fait

Pointe de St David's, dans le Pembrokeshire

exceptionnel, coupé de la terre ferme à marée haute. Unique.

Château de Conwy 24

www.visitwales.fr


Maîtres du passé En tant qu’historien, je ne peux m’empêcher de regarder le monde d’un œil différent. Lorsque je me promène au Pays de Galles, je vois des paysages entièrement façonnés par le passé. Les gens pensent que les paysages qui nous entourent sont superbes et naturels. Superbes, oui mais les terres ont été déboisées par nos ancêtres et modelées par la culture industrielle. Je regarde autour de moi et je vois les difficultés des fermiers des collines génération après génération sur des terres qui sont bien souvent marginales. Je vois les traces des enclosures du 18ème siècle, de la révolution industrielle. Sans oublier les châteaux… Il y en a partout. Et ce que cela signifie du point de vue historique, c’est que nous arpentons des terres qui ont été autrefois hautement militarisées et contestées. Nos châteaux gallois ont certainement l’air fort romantique aujourd’hui mais ils sont les témoins d’une violence extrême, de sang versé et de haine profonde. Le Pays de Galles a été le théâtre de nombreux affrontements par différents groupes au cours de son histoire. Le pays était d’ailleurs divisé en mini-États qui ne cessaient de s’affronter entre eux et d’affronter l’ennemi anglais. Ces paysages sauvages sont remarquables et il a fallu aux Britanniques des centaines d’années avant de les apprivoiser, alors oui, ces châteaux sont superbes mais ce sont également des stigmates de cette époque. Quid de l’héritage industriel ? Le Pays de Galles est la première région du monde où les emplois issus de l’industrie étaient plus nombreux que les emplois issus de l’agriculture, et il existe de nombreux et vibrants hommages à cette période. Lorsque vous visitez le Big Pit – le musée le plus étonnant d’Europe, au fait – avec le carreau de mine et que vous descendez dans la mine avec un ancien mineur, cela vous rappelle que des évolutions incroyables ont eu lieu juste au cours de ces 200 dernières années. Et lorsque vous considérez les 5 000 dernières années d’histoire, c’en est presque étourdissant.

Histoire d’aujourd’hui Nous rencontrons tous les jours des preuves que l’histoire est plus que jamais vivante au Pays de Galles. J’admire de nombreuses ruines de l’âge néolithique et préhistorique qui me rappellent qu’il y avait une civilisation et une culture bien avant l’émergence de l’écriture. Et même bien avant tout ce que l’on peut concevoir. Le Pays de Galles est une très vieille dame. La langue du Pays de Galles en est un exemple criant. Elle date de l’époque où Jules César est arrivé dans le Kent, elle était parlée de la pointe sud de l’Angleterre jusqu’à Anglesey. C’est merveilleusement fascinant. Bien avant la venue des Latins, des Français ou des Allemands dans nos îles, c’était la langue des Britanniques d’alors. Il est exaltant de voir que cette tradition orale est toujours vivante dans la langue galloise. Il existe une continuité importante au Pays de Galles, dont les origines remontent à des milliers d’années jusqu’à nos jours : toute ma famille, mon grandoncle et ses enfants parlent le gallois.

Le paradis sur terre Que je vienne au Pays de Galles pour le travail ou pour le plaisir, c’est toujours un bonheur de manger et de boire ici. J’adore les produits locaux, comme l’agneau gallois réputé dans le monde entier, et les glaces de Cadwallader, qui viennent de Criccieth, sont les meilleures qui existent ! J’ai une tendresse particulière pour toutes les douceurs qui apparaissent à l’heure du thé, les gâteaux gallois ou les bara brith, par exemple, qui sont renversants. J’ai également l’impression qu’il y a de plus en plus de brasseries au Pays de Galles qui proposent de la très bonne bière, croyez-en mon expérience ! En y réfléchissant, c’est au Pays de Galles que je suis le mieux, à déguster de l’excellente cuisine. Je suis aux anges.

Ci-dessus, de haut en bas, Pen y Fan, Brecon Beacons Église de Landecwyn, sur la péninsule de Llˆyn Une pinte de Tomos Watkin, l’une des nouvelles brasseries indépendantes du Pays de Galles Épitaphe, à Llanystumdwy www.visitwales.fr

25


Histoire d’aujourd’hui Le Pays de Galles est relativement bien conservé pour son âge. Venez donc voir par vous-mêmes ! Le passé industriel Ce sont les Romains qui ont commencé. Du moins ont-ils entendu parler de tous les métaux précieux qui étaient extraits de nos mines et ont-ils décidé d’envahir la GrandeBretagne et de faire main basse sur ces richesses : cuivre, fer, zinc, plomb, argent et or, bien évidemment. Le charbon gallois a sous-tendu la Révolution industrielle tandis que les ardoises du pays offraient un toit à la population, et il subsiste de multiples sites qui nous rappellent le riche passé industriel du Pays de Galles. Morceaux choisis :

Aqueduc de Pontcysyllte Près de Llangollen www.pontcysyllte-aqueduct.co.uk Ce « canal dans le ciel » devrait faire partie des sites incontournables ! Le plus long et le plus haut aqueduc en fonte du monde porte le canal de Llangollen : 305 m de long et 38 m de haut, avec la rivière Dee tout en dessous. Entre les deux ? Rien d’autre que le bon air gallois.

Artisanat d’étain et cascades d’Aberdulais Près de Neath www.nationaltrust.org.uk/aberdulaistinworks-andwaterfall La vallée de Neath regorge de cascades qui ne sont pas là seulement pour le décor. Les chutes d’Aberdulais alimentaient autrefois toute une industrie de ferblanterie et aujourd’hui, c’est la plus grande roue à aubes génératrice d’électricité d’Europe qu’elles alimentent.

Le Royaume du Cuivre À Amlwch www.copperkingdom.co.uk La ville la plus septentrionale du Pays de Galles était le berceau de l’industrie du cuivre, ce qui a laissé des traces impressionnantes, notamment à Mynydd Parys, fascinant paysage lunaire. Ci-dessus, de haut en bas Aqueduc de Pontcysyllte, Canal de Llangollen Château de Powis, à Welshpool Château de Caerphilly, à Caerphilly Musée national de front de mer, à Swansea 26

www.visitwales.fr

Mines d’or de Dolaucothi À Pumsaint www.nationaltrust.org.uk/dolaucothi-goldmines Il y a 2 000 ans, les Romains ont été les premiers à exploiter ces mines à échelle industrielle. Les mines ont été fermées en 1930 mais les touristes peuvent encore y descendre et essayer d’y trouver une pépite.

Lignes ferroviaires « Ffestiniog » & « Welsh Highland » Snowdonia www.festrail.co.uk Construites pour transporter les ardoises des montagnes du Snowdon aux ports de Caernarfon et Porthmadog, ces jolies lignes de chemin de fer serpentent en plein cœur du Pays de Galles, au milieu de paysages somptueux.

Grandes propriétés Le paysage gallois est ponctué de châteaux et de grandes propriétés : anciens châteaux, demeures construites grâce à la richesse acquise à l’âge d’or des mines ou tout simplement grâce à des personnes assez aisées ayant décidé qu’il y avait à cet endroit une vue imprenable. Cinq d’entre eux sont gérés par le National Trust, www.nationaltrust.org.uk :

Château de Chirk www.nationaltrust.org.uk/chirk-castle Édifié en 1310, il s’agit du dernier château gallois datant du règne d’Edouard Ier encore debout aujourd’hui. Les merveilleux jardins retracent les splendeurs de son histoire et de ces quelques 700 dernières années.

Plas Newydd À Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch www.nationaltrust.org.uk/plas-newydd Promis, ce n’est pas une excuse pour placer le nom de la ville… Il s’agit d’une demeure élégante sur les berges de Menai Strait, accueillant la plus grande collection des œuvres de Rex Whistler, un musée militaire et des jardins sophistiqués.

Llanerchaeron À Aberaeron www.nationaltrust.org.uk/llanerchaeron Une délicieuse propriété bourgeoise du 18ème siècle, avec un magnifique jardin clos et une passion pour l’autonomie en matière de produits frais (sans oublier la vente à la ferme pour écouler la production excédentaire).

Château dePenrhyn À Bangor www.nationaltrust.org.uk/penrhyn-castle La construction de ce monstre d’imitation architecturale romane a coûté à la famille


Pennant la bagatelle actuelle de plus de 50 millions £. Rien n’a été laissé au hasard, notamment un lit en ardoises d’une tonne, fabriqué spécifiquement pour le repos de la Reine Victoria

Château de Powis À Welshpool www.nationaltrust.org.uk/powis-castle Les visiteurs sont soufflés par les somptueux jardins, mais la demeure, ancienne forteresse médiévale d’un prince gallois, regorge de trésors.

Châteaux Nous sommes assez bons pour les châteaux. Logique, on en compte pas moins de 641 au Pays de Galles, de toutes formes, de toutes tailles et dans tous les états. Certains sont habités depuis un millénaire, d’autres sont en ruines, perdus au milieu d’une végétation envahissante. D’aucuns ont été construits pour repousser les envahisseurs et d’autres pour nous retenir. Il y en a au sommet de falaises, d’autres sont entourés de jardins, certains sont hantés, quelques-uns possèdent des musées et d’autres encore se situent sur des plages. Vous voyez ce que je veux dire, il y en a beaucoup. En voici cinq qui sont gérés par le Cadw, organisation gouvernementale pour la protection du patrimoine et de l’environnement. (www.cadw.wales.gov.uk) :

Beaumaris La dernière et la plus grande forteresse de « l’anneau de fer » construit dans les années 1200 par Édouard Ier pour soumettre les Gallois du Nord. Ce château n’est pas achevé, faute d’argent, mais sa conception complexe en fait l’un des châteaux les plus aboutis de Grande-Bretagne du point de vue technique.

Caerphilly Ce château de la ville du célèbre fromage est le deuxième de Grande-Bretagne en termes de taille, après le château de Windsor. Cette imposante forteresse de style normand possède une immense douve, des machines de siège en état de fonctionnement et une tour inclinée, plus inclinée même que la tour de Pise.

Chepstow Construit dangereusement au sommet des falaises qui dominent le Wye, le prodigieux château de Chepstow veille sur un fleuve majeur qui serpente entre l’Angleterre et le Pays de Galles. Une fois la paix revenue, ce château est devenu le site phare du « Wye Tour », circuit favori des Romantiques du 18ème siècle.

Conwy Qu’est-ce qui rend Conwy si spécial ? Non seulement son château hors du commun a survécu mais également la ville fortifiée aux 22 tours qui a été construite tout autour.

Cilgerran Ce prodigieux château du 13ème siècle surplombe la gorge de la rivière et a inspiré de nombreux artistes, dont William Turner. La course de coracles a lieu sur la rivière tous les ans au mois d’août, pendant la semaine de festivités de Cilgerran.

Musées nationaux Nous sommes fiers de nos sept magnifiques musées nationaux, qui accueillent des collections d’exception de tout le Pays de Galles et du monde entier. De plus, l’entrée est gratuite pour tout le monde, ce qui ne gâche rien. (www.museumwales.ac.uk) :

Musée national de Cardiff À Cardiff L’une des collections les plus remarquables d’Europe avec des dinosaures, des mammouths poilus et des centaines d’autres espèces animales et végétales pour un voyage du Big Bang à nos jours, c’est-à-dire 13 milliards d’années, à quelques années près…

à découvrir dans les anciens bâtiments de la mine et vous pouvez même descendre à 90 m accompagné d’un vrai mineur pour expérimenter la vie sous la surface de la terre.

Musée national de la laine À Dre-fach Felindre Il y a trois fois plus de moutons au Pays de Galles que d’habitants. Ce musée convivial pelotonné dans les anciens moulins de Cambrie dans la vallée de Teifi conte l’histoire passionnante de l’industrie de la laine galloise, de la toison à la pelote.

Musée national de la légion romaine À Caerleon Ils sont venus, ils ont vu, ils ont vaincu. Et en 75 avant JC, les Romains ont construit une forteresse à Caerleon qui a protégé la région pendant plus de 200 ans. Il en reste l’amphithéâtre le plus complet de Grande-Bretagne et les seuls restes d’un cantonnement de légions romaines qui existent en Europe.

St Fagans : Muséum d’histoire naturelle À Cardiff L’attraction historique la plus populaire du Pays de Galles est ce formidable musée en plein air, qui a recréé 40 bâtiments d’origine disséminés dans plus de 40 ha de bois autour d’un manoir du 16ème siècle.

Musée national de front de mer À Swansea Ce musée high-tech rend hommage aux mineurs, au travail du métal, ainsi qu’aux technologies de transport qui ont bouleversé le monde pendant la Révolution industrielle. Il s’intéresse également à de grandes idées novatrices sur la manière dont les sciences au Pays de Galles permettent de construire l’avenir.

Musée national de l’ardoise À Llanberis L’immense carrière de Dinorwig a fermé en 1969, désormais ce sont les ateliers victoriens qui relatent l’histoire captivante de l’exploitation de l’ardoise, son influence sur le paysage et les habitants de Galles du Nord. Ce sont principalement les anciens mineurs qui animent les ateliers et cela rend leur récit autrement plus vivant.

Big Pit : Musée du charbon national À Blaenavon Le musée préféré de Dan Snow est cet hommage vivant et vibrant à l’industrie du charbon, à ses acteurs et à la société qu’elle a développé. Il y a de nombreuses choses

Les ossements humains les plus anciens retrouvés au Pays de Galles datent de 230 000 ans. La sépulture la plus ancienne découverte en Europe date de 33 000 ans : la soi-disant Dame rouge de Paviland, qui était en fait un homme qui vivait non loin de Swansea. De nombreux menhirs, tombes néolithiques et forts de l’Âge de fer émaillent le paysage gallois. L’un de ces forts, Castell Henllys dans le Pembrokeshire, a été reconstruit de sorte que les visiteurs peuvent expérimenter réellement la vie dans une rotonde de cette époque, il y a 2 400 ans. www.castellhenllys.com

www.visitwales.fr

27


J’

LES FESTIVALS DE MUSIQUE Selon Robin Turner, grâce à la profusion et à l’expansion de festivals musicaux, littéraires et d’événements dédiés aux arts nouveaux année après année, le Pays de Galles peut raisonnablement prétendre au titre de région la plus culturelle et la plus créative de Grande-Bretagne. Figure respectée de l’industrie de la musique et cofondateur du très populaire site Internet « Caught By The River », Robin Turner est un juge bien légitime. www.caughtbytheriver.net

Brecon Jazz

Ellie Goulding, à Wakestock

Festival Elvis de Porthcawl

Green Man Lee ‘Scratch’ Perry

28

www.visitwales.fr

Kaya Festival


J

e ne suis pas vraiment fait pour le silence. La musique fait partie intégrante de ma vie depuis toujours, comme un bruit de fond régulier et pétillant que je recherche en permanence depuis aussi longtemps que je m’en souvienne. Enfant, mes seuls loisirs étaient de regarder l’émission musicale « Top of the Pops » à la télévision, d’écouter la radio à toute heure dans ma chambre et d’échanger de vieilles cassettes avec les copains dans la cour de l’école. Un comportement obsessionnel qui m’a valu la réputation sympa d’avoir la tête vissée en permanence dans les baffles. Une réputation que je n’ai jamais cherché à contester. La jeunesse folle du début des années 80 a conduit ce natif de Newport à partir. À cette époque, l’univers de la musique, en tout cas celle que je voulais écouter, se trouvait loin de chez moi. J’ai toujours été conscient que le riche passé musical du Pays de Galles nourrissait également l’âme de son peuple.

De Badfinger à Bullet for my Valentine et de Datblygu en passant par Duffy, ce pays produit une musique contemporaine incroyablement variée. Cette terre est également accueillante pour les musiciens. C’est ici que Joe Strummer, chanteur légendaire de The Clash, s’est senti pour la première fois à l’aise après avoir déménagé à Newport dans les années 1970. C’est également ici que Led Zeppelin venait « se mettre au vert » et que l’un des studios d’enregistrement les plus notoires de Grande-Bretagne, Rockfield, accueillait les plus grandes stars, de Queen à The Stone Roses. C’est comme si les musiciens ne pouvaient résister à l’attrait évident du Pays de Galles mais en même temps, il n’y avait pratiquement aucun festival de musique. Bizarre. J'ai donc mis le cap sur la ville pendant quinze ans. J’ai travaillé pour un label indépendant du nom de « Heavenly Recordings ». J’ai réalisé mes rêves, collaboré avec Manic Street Preachers, les Chemical Brothers, Underworld, Saint Etienne et d’autres. Je n’étais désormais plus un spectateur anonyme parmi les artistes. J’avais le bonheur de voyager de pays en pays et je suis tombé sous le charme des festivals de musique. Je suis resté des heures devant des tours éphémères de baffles empilées les unes sur les autres en Écosse, en Suède, à Sydney même, et j’ai découvert qu’il suffisait d’une tente facile à déplier et d’un sac de voyage bien pensé pour éprouver le plaisir du vrai voyage.

Quelque chose d’extraordinaire est arrivé pendant que j’étais par monts et par vaux : le Pays de Galles est devenu une nation de festivals. C’est ici qu’il serait utile de s’appuyer sur quelques statistiques démontrant que le Pays de Galles possède le ratio « festivals par tête » le plus élevé d’Europe occidentale, mais malheureusement c’est impossible. C’est pourtant le phénomène que l’on remarque de nos jours au Pays de Galles.

Il y a des festivals pour musiciens, lecteurs, écrivains, orateurs, intellectuels, druides, danseurs, DJ, surfeurs et nageurs en marécage. Les producteurs alimentaires, les gourmands, les cinéphiles et même les imitateurs d’Elvis Presley ont des festivals qui leur sont chers. Cerise sur le gâteau, de nombreux festivals regroupent plusieurs centres d’intérêt en un seul événement. Le Pays de Galles a une longue tradition du sens de la communauté. En effet, le paysage et l’histoire du Pays de Galles ont entraîné la naissance de centaines de petites communautés riches de leurs propres caractéristiques et particularités. Ce n’est pas étonnant que le Pays de Galles ait décidé de recréer des communautés sous les chapiteaux des festivals !

Par où commencer ? Green Man est un festival cher à mon cœur. Il a débuté en tant qu’événement intime réunissant 300 amis dans l’ancienne demeure de la vallée de Swansea de la cantatrice australienne, Adelina Patti. Cette ambiance de proximité perdure encore de nos jours même si l’événement attire désormais 30 fois plus de spectateurs. Green Man se tient aujourd’hui sur les berges de la rivière Wye, dans la propriété verdoyante de Glanusk. Ce festival attire de nombreuses comédies de musiques alternatives américaines parmi les plus acclamées et constitue un paradis pour les amoureux de la musique acoustique, à accents folkloriques. Enfin, juste pour prouver que les choses dans la vie n’ont pas forcément à être logiques pour que la magie opère, Green Man attire également des artistes et des DJ de « dance » underground. La coexistence musicale se fait en toute sérénité, sans oublier les événements cinéphiles, littéraires, théâtraux et les feux de joie, comme il se doit. ˆ N du DJ Huw Stephens Ailleurs, le festival SW de la BBC Radio 1 prouve que la musique ˆN n’est pas formatée au Pays de Galles. SW se tient sur un nombre incalculable de

scènes dans tout Cardiff et rivalise avec des événements similaires à Londres, Brighton et Austin, au Texas, produisant les prochaines stars de la scène musicale alternative. À l’autre bout du pays, Wakestock est le plus grand festival de musique et de wakeboard d’Europe. Alliant démonstrations de sports nautiques extrêmes et concerts d’interprètes britanniques populaires, tels qu’Ed Sheeran et Calvin Harris, ce festival a réussi à amener des foules entières sur le littoral majestueux de la péninsule de Llyˆn depuis plus d’une dizaine d’années. Illustration classique que tout fonctionne lorsqu’il s’agit de festivals au Pays de Galles. Brecon Jazz continue de réunir l’ésotérisme et le légendaire à Powys. Quant à l’Eisteddfod nationale, cette fête absolument triomphante de la culture et de l’histoire du Pays de Galles, elle permet d’apprécier la manière dont le dialecte gallois a été mis en musique depuis des générations. Il existe une foultitude de festivités célébrant la diversité musicale du Pays de Galles : le festival de musique internationale Kaya, à Gwynedd, le festival de musique classique de Gregynog, en Galles centrales, et le festival de contes international « Beyond The Border » dans la vallée de Glamorgan. Je ne suis pas loin du discours de remerciements d’une cérémonie des Oscars, alors je continue en mentionnant le festival Hay en Galles centrales, reconnu dans le monde entier, et le minuscule (en comparaison) « Do Lectures » à Cardigan, qui se révèle d’une qualité incomparable pour le coup, grâce à des invités exceptionnels : orateurs, intellectuels et parfois, virtuoses de musique. Mon implication personnelle sur la scène des festivals gallois a commencé après que deux de mes collègues et moi-même ayons fondé « Caught by the River », notre antidote en ligne à l’indifférence. C’était il y a 5 ans. À l’origine conçu comme un support pour y jeter des idées en vrac, le site est rapidement devenu un forum pour commenter des films, des livres, la nature et surtout la musique. Et nous avons participé à l’organisation de deux nouveaux festivals gallois, l’événement littéraire de Dinefwr dans le Carmarthenshire et le festival N°6 de Portmeirion d’explosion de la fin de l’été. C’est toujours réconfortant de voir que le Pays de Galles accueille les festivités dédiées à la musique les plus populaires de GrandeBretagne. Les festivals font partie intégrante de notre identité et la musique coule dans nos veines. Depuis toujours. Quant à moi, le fait que l’on m’ait demandé de participer aux événements musicaux, qui plus est sur le sol gallois…c’est le plus beau retour au pays que l’on puisse souhaiter non ? 29 www.visitwales.fr


Les festivités vous attendent Si vous êtes fans de musique, de littérature et de danse, vous êtes au bon endroit. Des orchestres de chambre aux DJ super stars, des weekends de folie d’activités sportives aux semaines de contemplation en toute tranquillité. Tout est là, et plus encore. Les Do Lectures À Cardigan (mars)

Festival de Gregynog À Newtown (juin/juillet)

Le seul événement de ce type a lieu dans un poulailler près de Cardigan ! Les Do Lectures ont été imaginés par Clare et David Hieatt, fondateurs de la marque de vêtements Howies. Les intervenants sont invités à échanger sur toutes sortes de sujets, du réchauffement climatique à la fabrication du pain. www.dolectures.com

Un festival de neuf jours dédié à l’opéra et à la musique classique en Galles centrales. Il a été créé en 1933 par des mécènes passionnés, les sœurs Davies, et il a été soutenu par des légendes de la musique classique, notamment Edward Elgar, Gustav Holst et Ralph Vaughan Williams. Plus récemment, VisitBritain l’a classé parmi les 12 meilleurs festivals musicaux de GrandeBretagne. www.gregynogfestival.org

Festival Hay À Hay-on-Wye (mai/juin) Green Man

« Qu'est-ce qui rend le festival Green Man si unique ? Probablement le décor d’une beauté époustouflante - les Montagnes noires -, la passion pour la musique qui anime les musiciens et les spectateurs chaque année et le fait qu’il n’ait jamais dévié de sa position de festival indépendant et nonconformiste. Peu importe la raison, attendezvous à l’inattendu, à un accueil chaleureux, à une convivialité sincère et un humour bon enfant, que vous ne trouverez qu’au Pays de Galles. Fiona Stewart, Green Man Festival

30

www.visitwales.fr

Des écrivains, des présentateurs, des comédiens, des musiciens et l’ancien Président des États-Unis se réunissent toute une semaine pour ce festival de littérature au cœur de ce charmant bourg de Galles centrales, Hay-on-Wye. Plusieurs événements musicaux sont organisés tout au long de la semaine, ce qui contribue à l’ambiance animée et conviviale de l’un des festivals de 7 jours les plus prisés de GrandeBretagne. www.hayfestival.com

Festival Kaya À Bangor (juin) Des festivités réparties sur trois jours et consacrées essentiellement à la musique africaine et antillaise, dans la très pittoresque propriété de Vaynol Estate en Galles du Nord. La programmation de 2012 incluait la légende du dub reggae, Lee Scratch Perry, et le roi de l’Afrobeat, Tony Allen. www.kayafestival.co.uk

BBC Cardiff Singer of the World À Cardiff (juin) Ce concours, qui fête sa 30ème édition en 2013, attire les plus belles voix d’opéra et du récital classique au St David’s Hall de Cardiff. Les précédentes années, on comptait parmi les participants la soprano américaine, Nicole Cabell, la Chinoise Shenyang et notre Bryn Terfel national. www.bbc.co.uk/wales/cardiffsinger

Festival de littérature de Dinefwr À Llandeilo (juin/juillet) L’actualité est vraiment chaude dans cette pépinière culturelle des Galles de l’Ouest ! Le festival de Dinefwr est une fête bilingue de la musique et de la littérature qui se tient dans la splendide maison de campagne du château de Dinefwr (17ème siècle), à la lisière de la ville. Ne soyez pas surpris de croiser des spectateurs perplexes en la personne des rares troupeaux de vaches à longues cornes de race White Park, qui parcourent la propriété. www.dinefwrliteraturefestival.co.uk

Wakestock À Abersoch (juillet) Ce qui avait commencé comme une fête improvisée dans un parking est devenu l’un des plus grands festivals du genre d’Europe. Abersoch, sur la péninsule de Llyˆn, a longtemps été considérée comme le lieu de pèlerinage obligatoire pour les accros de sports nautiques. Wakestock a vu le jour lorsque son fondateur, Mark Durston, a eu la brillante idée de mélanger trois jours de compétitions de wakeboard et des festivités musicales pour parfaire l’éducation des cohortes de surfeurs punks adeptes du rock et du dubstep qui viennent ici par dizaines de milliers chaque année. www.wakestock.co.uk


Hay Festival

Green Man

Eisteddfod Internationale de Llangollen À Llangollen (juillet)

les artistes, quoi de plus magique qu’un super concert de jazz dans la cathédrale de Brecon ? www.breconjazz/hayfestival.com

Llangollen est une ville très intéressante à visiter en toutes saisons. Elle s’anime particulièrement durant les six jours que dure cette compétition bienveillante entre chanteurs et danseurs du monde entier. www.international-eisteddfod.co.uk

Green Man À Crickhowell (août)

Mela multiculturel de Cardiff À Cardiff (juillet) Le front de mer de Cardiff s’est passablement transformé ces dix dernières années. Des œuvres architecturales majestueuses, telles que le Wales Millennium Centre et l’Assemblée Nationale pour le Pays de Galles, coexistent avec des monuments du passé. Un cadre idéal pour les 30 000 personnes qui se réunissent pour célébrer la culture asiatique contemporaine. www.cardiffmela.com

Eisteddfod Nationale du Pays de Galles À Denbigh (août) Un festival nomade qui change de cadre tous les ans. Cette fête de la culture et de la langue galloise attire 150 000 personnes à chaque édition. Oui, il y a des chorales et oui, il y a des bardes. En fait, c’est le fondateur ˆ N, le DJ Huw Stephens de la du festival SW BBC Radio 1, qui a été sacré Grand Druide en 2012. Mais ce n’est pas tout, il y a également une exposition d’art contemporain très populaire, ainsi qu’une semaine de concerts de musique alternative. www.eisteddfod.org.uk

Brecon Jazz À Brecon (août) Trois jours de musique live qui parcourent toute l’histoire du jazz, de la voix légendaire de Dionne Warwick au saxophoniste expérimentaliste, Andy Sheppard. Différentes scènes de la ville accueillent

Si l’on raisonne en termes d’ancienneté, Green Man est un festival débutant. Il célèbre sa10ème édition en 2013 et a évolué sans cesse jusqu’à devenir l’un des festivals les plus populaires de Grande-Bretagne. Organisé dans le cadre pittoresque de Glanusk Estate, c’est le rendez-vous incontournable des fans de rock alternatif américain, mais ce n’est pas tout. www.greenman.net

Merthyr Rock Dans la vallée de Rhondda (août/ septembre) Organisé pour vous par les instigateurs du Festival Hay, ce qui peut sembler être une diversion créative un peu curieuse reflète simplement le fait que le Pays de Galles adore le rock. Depuis toujours et ce n’est pas prêt de changer. La récente popularité de groupes de rock alternatif et de métal gallois offre à cet événement une visibilité supplémentaire. www.hayfestival.com/merthyrrock

Festival de la musique international de Galles du Nord À St Asaph (septembre) Des festivités d’une semaine qui mettent à l’honneur la musique classique, avec une grande diversité de répertoires, des ateliers et des conférences pendant la journée et des concerts le soir. Organisé à la cathédrale de St Asaph, ce festival atteint son apogée avec la représentation de l’orchestre national du Pays de Galles de la BBC. www.nwimf.com

Merthyr Rock

ˆN Festival SW À Cardiff (octobre) Vous promettre quatre jours de pagaille peut ne pas être très attrayant mais une fois que ˆ N, vous vous aurez attrapé le virus du SW serez ravi de vous promener de scène en scène en plein cœur de Cardiff et d’applaudir 150 des nouveaux meilleurs groupes de la planète, pour le prix d’un seul ticket. Par contre, prévoyez quelques jours de repos après. www.swnfest.com

WOMEX À Cardiff (octobre) La « World Music Expo » est à la musique ce que le Festival de Cannes est au cinéma, et cette année, c’est Cardiff qui a l’immense honneur d’accueillir le plus grand rassemblement de musiciens folk, roots, ethniques et traditionnels. En parallèle de la foire, des conférences et des remises de prix, il y aura 60 concerts avec plus de 300 artistes du monde entier. www.womex.com

Festival de chœurs de Galles du Nord Llandudno (novembre) Des chorales de toute la Grande-Bretagne, d’Irlande et du continent européen viennent se mesurer à Venue Cymru de Llandudno. Le festival a célébré son 25ème anniversaire en 2012 et ne cesse de gagner en popularité année après année. www.northwaleschoralfestival.com

Festival de cinéma et de bandes originales Cardiff et Newport (novembre) Un mélange de cinéma et de musique et dans certains cas, les deux en même temps. Dans les éditions précédentes étaient invités le réalisateur et héros de la cérémonie d’ouverture des JO de Londres, Danny Boyle, le DJ et documentariste, Don Letts et le membre fondateur de Velvet Underground, John Cale. www.soundtrackfilmfestival.com

Pour une liste complète des festivals organisés au Pays de Galles, consultez le site www.visitwales.fr

www.visitwales.fr

31


NoFit State Circus

Wales Millennium Centre, Cardiff

Doctor Who Experience, Baie de Cardiff

Eisteddfod Nationale

Madam Butterfly, Opéra national gallois

Histoire d’Arts Au Pays de Galles, la représentation artistique est une seconde nature, c’est un peu comme donner un coup de pied dans un ballon. On le fait depuis que l’on sait à peine tenir debout, jusqu’à la première eisteddfod de l’école, une tradition qui date d’il y a plus de 800 ans. La première Eisteddfod a eu lieu en 1176 à la cour de Lord Rhys dans le Cardigan, où les poètes et musiciens se réunissaient pour comparer leurs talents dans une sorte de « Star Academy » médiévale. Le gagnant avait le droit de s’asseoir à la table du Lord, une tradition qui perdure encore aujourd’hui : le poète qui écrit le vers le plus parfait du point de vue métrique, appelé cynghanedd en gallois, se voit offrir une chaise et l’auteur du meilleur vers « libre » se voit couronner.

Et ce sens de la représentation qui se retrouve dans toute la société galloise, de l’hymne national entonné à plein poumons avant un match de rugby aux représentations internationales de l’opéra national du Pays de Galles, sans oublier le nouveau village d’art dramatique de la BBC dans la baie de Cardiff où sont tournées les plus grandes séries télévisées britanniques, Casualty et Upstairs Downstairs … et bien sûr Dr Who, à laquelle un nouveau centre touristique est dédié (www.doctorwhoexperience.com).

Ces cérémonies du couronnement et de la chaise du Druide constituent encore de nos jours les événements clés de toute grande eisteddfod. Mais ils ne sont que la partie immergée de l’iceberg, avant ont lieu des concours âprement disputés pour toutes les catégories artistiques : des chorales et des troupes de danse aux catégories de récitation et de rock. C’est surtout beaucoup d’amusement et des communautés différentes qui se réunissent pour montrer ce qu’elles savent faire sur scène et prendre du bon temps.

Nous avons des cinémas en plein air, des opéras et des concerts de musique classique dans les cours des châteaux et dans les jardins de tout le pays. Le théâtre est également présent au niveau local : chaque ville possède sa chorale et son club d’art dramatique, chaque salle municipale et troupe scoute organise ses événements, et le son de musiques « maison » se répand de tous les bars à bière et coins de rue. Cela fait partie de notre ADN.

32

www.visitwales.fr


Laissez-nous vous divertir Morceaux choisis de certains ensembles de réputation internationale basés au Pays de Galles :

Grande-Bretagne qui fait des tournées. C’est également la plus active en Europe et dont chaque production est synonyme d’excellence artistique. www.wno.org.uk

L’orchestre national de la BBC et les Chœurs du Pays de Galles Sous la baguette de Thomas Søndergård, l’orchestre continue de jouer un rôle spécial en tant qu’orchestre national et radiophonique. En plus de sa tournée internationale, l’orchestre intervient dans les plus grands festivals de Grande-Bretagne, aux BBC Proms et au magnifique BBC Cardiff Singer of the World. www.bbc.co.uk/orchestras/bbcnow

Capitale culturelle

Théâtre Hijinx Hijinx amène des pièces d’excellente qualité, professionnelles et divertissantes au cœur de petites communautés de toute la GrandeBretagne. www.hijinx.org.uk

St David’s Hall Des événements musicaux, de danse et de comédie sont organisés dans cette salle du centre, réputée pour son excellente acoustique et ses sièges confortables. www.stdavidshallcardiff.co.uk

National Dance Company Wales L’une des compagnies de danse les plus célèbres d’Europe, fondée en 1983 sous le nom de Diversions. Elle est réputée pour ses chorégraphies novatrices exécutées par des danseurs virtuoses, dotés de caractère et de personnalité. www.ndcwales.co.uk Théâtre national du Pays de Galles Théâtre audacieux, novateur et rafraîchissant en langue anglaise, profondément ancré au Pays de Galles mais avec une portée internationale. www.nationaltheatrewales.org NoFit State Circus Ce cirque contemporain propose un excellent mélange traditionnel de musique live, de danse, de scénographie, de lectures et de films. Le résultat est absolument époustouflant : un cirque sombre, spirituel et étrangement esthétique, comme vous n’en avez jamais encore jamais vu. www.nofitstate.org Urdd Gobaith Cymru L’organisme Urdd propose des activités culturelles et sportives pour 53 000 jeunes du Pays de Galles. L’Eisteddfod nationale de l’Urdd est le plus grand festival de jeunesse d’Europe qui promeut les arts et la créativité des jeunes avec 15 000 finalistes au cours d’une célébration estivale d’une semaine. www.urdd.org Opéra national du Pays de Galles S’il y a bien un organisme artistique gallois dont la réputation est véritablement mondiale, c’est celle de l’Opéra national gallois, première compagnie d’opéra de

Wales Millennium Centre Notre centre artistique vedette accueille des comédies musicales, des opéras, des ballets, des pièces de théâtre et de la danse, ainsi que plusieurs organisations artistiques, des restaurants et des cafés extras. Apparemment, les locaux l’appellent « The Armadillo » (mais c’est un mythe des médias). www.wmc.org.uk

Motorpoint Arena Cardiff Cette salle de 5 000 sièges est souvent la préférée des artistes pour l’étape galloise de leur tournée mondiale. www.motorpointarenacardiff.co.uk Royal Welsh College of Music & Drama Le Conservatoire national du Pays de Galles est l’un des centres de formations les plus prisés de Grande-Bretagne pour les arts du spectacle. Des étudiants et des virtuoses de passage donnent régulièrement des concerts dans ce sensationnel complexe de 22,5 millions de livres sterling. www.rwcmd.ac.uk New Theatre Ce charmant ancien théâtre était « neuf » en 1878, et demeure le lieu idéal pour assister à des pièces de théâtre et des pantomimes dans la capitale. www.newtheatrecardiff.co.uk Sherman Theatre L’écriture nouvelle est au centre de ce théâtre innovant qui propose le meilleur de l’écriture nouvelle et des pièces de théâtre. www.shermancymru.co.uk

Les arts au Pays de Galles Les communautés minières étaient particulièrement riches du point de vue culturel, chaque mine soutenant sa propre chorale masculine, sa société d’art dramatique et son orchestre de vétérans. Des scènes artistiques ont vu le jour dans chaque ville minière, généralement financées par les hommes eux-mêmes en prélevant quelques cents de leur salaire hebdomadaire. De nombreuses scènes sont encore bien vivantes au Pays de Galles, telles que le Stiwt Theatre de Wrexham (www.stiwt. co.uk), le Blackwood Miners’ Institute (www.blackwoodminersinstitute.com), le Coliseum Theatre d’Aberdare (www. coliseum.rct-arts.org) et le Parc & Dare de Treorchy (www.parkdare.rct-arts.org) qui sont des éléments culturels centraux de leurs communautés, avec des programmations musicales, cinématographiques et théâtrales dynamiques. Ces lieux culturels ont bien évidemment évolué avec le temps : le Grand Pavilion de Porthcawl (www.grandpavilion.co.uk) autrefois réputé pour son eisteddfod des mineurs annuelle et désormais pour l’organisation du fantastique Festival Elvis de Porthcawl (www.elvies.co.uk). À Llangollen (www.international-eisteddfod. co.uk), ils ont complètement réinventé le concept d’eisteddfod, invitant plus de 4 000 chanteurs, danseurs et musiciens de plus de 50 pays, avec le prestigieux concours « Choir of the World » en bouquet final. Les mines ont presque toutes fermé mais de nouvelles scènes artistiques continuent d’ouvrir. Le Théâtre Brycheiniog de Brecon (www.brycheiniog.co.uk) en est le parfait exemple. Ce théâtre moderne époustouflant, situé près du charmant canal, n’est pas qu’une magnifique salle dédiée aux arts, son café est également couvert d’éloges par le « Good Food Guide », à juste titre d’ailleurs. Que la bonne musique est douce à nos oreilles…

Chapter Arts Centre Art radical, théâtre avant-gardiste, cinéma du monde, pièces nocturnes, super frites, la meilleure bière de Canton… Ce centre artistique de banlieue très apprécié propose de quoi satisfaire tous les goûts. www.chapter.org Eisteddfod Internationale de Llangollen Eisteddfod www.visitwales.fr

33


Calendrier des événements au

Pays de Galles 2013 Pêche aux crabes, crieurs publics et festins pantagruéliques. Concours de ricochets, de tricot et de sagesse. Comme vous le voyez, au Pays de Galles, nous ne manquons pas d’événements savoureux et insolites. Nous accueillons également quantité de festivals de littérature et de musique, ainsi que des événements sportifs, tous de renommée internationale : le bonheur à l’état pur pour les hyperactifs comme pour les flâneurs. Les informations contenues dans ce magazine vous permettront d’être immanquablement au cœur de l’action pendant toute la durée de votre séjour parmi nous.

Pays de Gal Légendes : Dans le sens des aiguilles d’une montre (du haut vers la gauche) Millennium Stadium Cardiff

Sélection de bières du festival de bières de Saturnalia & de la course de chars Parade de St David’s Day

Wales Millenium Centre, qui accueille le Classic FM Live in Wales Dylan Thomas, inspiration pour le Week-end de Laugharne Château de Cardiff, cadre du Salon horticole de la RHS Festival Green Man, à Crickhowell

Championnats du monde de nage en marécage, à Llanwrtyd Wells 34

www.visitwales.fr


Du 14 au 17 février

Exposition de modélisme ferroviaire (Model Railway Show) à Llanberis Une superproduction à vapeur ! Des démonstrations quotidiennes, des conférences et différentes machines et mises en scène de toutes sortes et de toutes tailles. www.museumwales.ac.uk Le 1er mars

Parades de la St David Le 12 janvier

Festival de la bière de Saturnalia et course de chars, à Llanwrtyd Wells Saturnalia était à l’époque le principal festival romain, ayant lieu chaque année en décembre et janvier. Dans la version moderne, les participants sont invités à revêtir des toges, déguster des plats romains, boire les meilleures bières et faire la fête entre amis. Et n’oubliez pas de vous inscrire à la course internationale de chars tirés par des VTT ! www.green-events.co.uk

Le jour de notre saint patron, des parades et des spectacles fleurissent dans tout le pays. Dans les grandes villes, ne manquez pas les festivals gastronomiques, les concerts et les fêtes de rue. www.stdavidsday.org Le 16 mars

Pays de Galles – Angleterre à Cardiff La dernière journée du tournoi des six nations, LA rencontre au Millennium Stadium que les supporters n’en peuvent déjà plus d’attendre. www.millenniumstadium.com

Le 2 février

Pays de Galles – Irlande à Cardiff Le Millennium Stadium accueille la première rencontre internationale du tournoi de rugby des six nations. En effet, c’est le XV du Poireau qui a réalisé le Grand Chelem l’an dernier et qui affronte l’Irlande pour commencer. www.millenniumstadium.com Du 4 au 17 février

Fête du patchwork (Quiltfest), à Llangollen

Du 16 au 29 mars

Festival du cinéma Wales One World, à Cardiff et Aberystwyth Le festival « Wales One World » explore les limites du cinéma contemporain international et offre à tous les spectateurs l’occasion de découvrir le cinéma international dans toute sa richesse et sa diversité. www.wowfilmfestival.com Du 5 au 7 avril

lles 2013 Toutes les activités possibles et imaginables autour du patchwork : expositions, concours, démonstrations et ateliers. www.quiltfest.org.uk Le 14 février

Concert classique live FM du Pays de Galles, à Cardiff

Le Classic FM Live, organisé au Wales Millenium Centre dans la baie de Cardiff, réunit les plus grands artistes de la scène internationale et les meilleurs interprètes de musique classique galloise dans un cadre moderne de qualité exceptionnelle. C’est donc avec plaisir et curiosité qu’un large public vient (re)découvrir la musique classique. www.classicfm.com

Week-end de Laugharne, à Laugharne

Deux jours consacrés au meilleur de la littérature et de la culture galloises et internationales, dans le village du Carmarthenshire si cher au poète Dylan Thomas. Pour plus d’informations, reportezvous à la page 58. www.thelaugharneweekend.com Du 19 au 21 avril

Salon horticole de la RHS, à Cardiff

Le salon envahit les somptueuses pelouses du Bute Park au pied du château de Cardiff et vous offre des conseils d’expert sur fond d’art floral chatoyant et époustouflant. Vous n’avez plus qu’à vous en inspirer ! www.rhs.org.uk

www.visitwales.fr

35


Légendes : Dans le sens des aiguilles d’une montre (en partant de la droite) Llanduno, organisatrice du Llanduno Victorian Extravaganza Étape Eyri, à Caernarfon Eisteddfod international de Llangollen Randonnée des conducteurs de bétail, à Llanwrtyd Wells Semaine du poisson du Pembrokeshire Marathon « homme contre cheval », à Llanwrtyd Wells Grand Prix British Speedway, à Cardiff Festival de Hay, à Hay-on-Wye Steam 150, ligne ferroviaire Ffestiniog

Les 27 et 28 avril

Wonderwool Wales, à Builth Wells Un chouette weekend à faire (ou défaire) des pelotes, avec expositions, ateliers et démonstrations sur la laine. www.wonderwoolwales.co.uk Du 3 au 5 mai

Machynlleth Comedy Festival, à Machynlleth Un festival comique live qui se tient tous les ans dans cette ravissante petite ville de Galles centrales. www.machcomedyfest.co.uk Du 3 au 6 mai

Steam 150, ligne ferroviaire Ffestiniog Célèbre le 150ème anniversaire de la ligne ferroviaire Ffestiniog avec des expositions spéciales et des supers trains. www.festrail.co.uk Du 4 au 6 mai

Carnaval de Llandudno Victorian Extravaganza, à Llandudno Retour aux origines pour cette charmante station balnéaire qui célèbre son patrimoine victorien à grand renfort de machines à vapeur, d’instruments de musique d’époque, de voitures anciennes, de costumes et de spectacles insolites. www.victorian-extravaganza.co.uk Du 17 au 19 mai

Festival de la bière, ligne ferroviaire des Welsh Hihgland Un festival annuel avec de nombreuses bières et de la musique live. www.whr.co.uk

Du 24 au 27 mai

Festival du poiré et du cidre gallois Ce festival dédié aux gourmands se tient tous les ans dans la pointe sud est du Pays de Galles, région productrice de cidre. Vous pourrez goûter à certains des meilleurs cidres et poirés de Grande-Bretagne en accompagnement de bons petits plats. www.welshcider.co.uk Du 24 au 30 mai

Festival des arts de Beaumaris, à Anglesey Un festival d’une semaine dédié aux arts dans un cadre idoine de station balnéaire. Parmi les festivités, vous pourrez assister à des concerts de musique classique et de jazz, des débats, des pièces de théâtres, des lectures de poèmes et des expositions artistiques. www.beaumarisfestival.com Le 26 mai

Championnats de ricochets gallois, à Llanwrtyd Wells Le ricochet ou l’art de faire rebondir une pierre sur l’eau le plus loin possible. Venez grossir les rangs des compétiteurs ou profitez tranquillement des autres événements autour de la pierre. www.green-events.co.uk

Pays de Gal Le 19 mai

Triathlon Slateman de Snowdonia, à Llanberis

Un triathlon qui restera gravé dans les mémoires ! Deux parcours de distances différentes : le Full Slateman (1 000 m/51 km/11 km) et le Slateman Sprint (400 m/20 km/6 km). À vos marques ? www.snowdoniaslateman.com Du 23 mai au 2 juin

Festival de Hay-on-Wye

36

www.visitwales.fr

Des intellectuels et des écrivains des quatre coins du monde se réunissent à l’occasion du festival de littérature et des arts le plus réputé de la planète. Dix jours pour plus de 900 événements : à ne manquer sous aucun prétexte ! www.hayfestival.com

Du 27 mai au 1er juin

Festival culturel de l’Urdd National Eisteddfod, dans le Pembrokeshire

L’un des plus grands festivals culturels de la jeunesse d’Europe qui met à l’honneur les meilleurs chanteurs, danseurs, comédiens et designers. Cette année, il se tiendra près de Boncath. www.urdd.org/eisteddfod Le 1er juin

Grand Prix British Speedway, à Cardiff

Le Millennium Stadium accueille pour la 13ème année consécutive le FIM British Speedway Grand Prix. www.speedwaygp.com


Du 5 au 8 juin

Le 16 juin

Course galloise traditionnelle des Trois Châteaux, sur la promenade de Llandudno

Etape Eryri, à Caernarfon

Plus de 300 véhicules retracent l’histoire de la voiture, du début des années 1900 aux super voitures modernes. Stands, attractions pour les enfants, rafraîchissements et concerts de jazz. www.three-castles.co.uk À partir du 6 juin

Cricket international au SWALEC Stadium de Cardiff L’ICC Champions Trophy réunit les huit meilleures équipes internationales pour une journée de compétition chacune. Ce trophée de 18 jours se tiendra cette année dans trois stades britanniques. La première rencontre aura lieu à Cardiff avec l’Inde qui affronte l’Afrique du Sud ce 6 juin. Autres dates à Cardiff : Sri Lanka – Nouvelle Zélande le 9 juin, Antilles – Afrique du Sud le 14 juin, Angleterre – Nouvelle – Zélande le 16 juin et les demi-finales le 20 juin. www.icc-cricket.com Le 8 juin

Marathon « homme contre cheval », à Llanwrtyd Wells Un marathon unique en son genre : plus de 35 km à travers des paysages époustouflants durant lesquels coureurs à pied et cavaliers se disputent la victoire. L’homme sans monture n’a gagné que deux fois en 32 ans de compétition… www.green-events.co.uk Du 14 au 16 juin

Open de golf Seniors du Pays de Galles Speedy Services, à Royal Porthcawl

La course cycliste à ne pas manquer qui vous mène au cœur du parc national de Snowdonia, au milieu de paysages d’une beauté époustouflante. www.etapeeryri.com Du 16 au 23 juin

Cardiff Singer of the World Laissez-vous charmer par les plus belles voix internationales présentes à ce concours musical – l’un des plus prisés au monde – et qui fête cette année sa 30ème édition. www.bbc.co.uk/cardiffsinger Le 22 juin

Randonnée des conducteurs de bétail, à Llanwrtyd Wells Partez à la découverte des chemins de montagne qu’empruntaient les conducteurs de bétail pour mener moutons, bovins, cochons et oies jusqu’aux bourgs anglais. Faites votre choix parmi différentes distances, de toute façon les paysages sont extraordinaires quel que soit l’itinéraire que vous décidiez d’emprunter. www.green-events.co.uk Du 22 au 30 juin

Semaine du poisson du Pembrokeshire Ce méga festival propose plus de 250 événements qui mettent à l’honneur la superbe côte du comté et ses délicieux fruits de mer. Vous pourrez vous essayer à la pêche à la mouche, à la pêche au crabe, ou simplement déguster des fruits de mer d’une fraîcheur incomparable, ou même vous lancer dans un concours de château de sable. www.pembrokeshirefishweek.co.uk

lles 2013 Un éventail d’excellents golfeurs s’attaquent à l’un des parcours de golf les plus emblématiques du pays. Si le vent se lève, vous pourrez admirer la dextérité et la précision de ces concurrents endurcis. www.royalporthcawl.com

Du 25 au 30 juin

Festival de Ruthin

Un éventail exceptionnel de musiques nonstop : de la musique folklorique traditionnelle à la musique classique, ainsi que le meilleur du jazz et des variétés de la scène internationale. www.ruthinfestival.co.uk Du 4 au 7 juillet

Festival de Bluegrass de Galles du Nord, à Conwy

Rien de moins qu’un bal populaire au son de la musique folklorique américaine, accompagnée par force banjos et contrebasses. www.northwalesbluegrass.co.uk

www.visitwales.fr

37


Du 5 au 7 juillet

Du 23 juillet au 26 août

Wakestock, à Abersoch

Festival de Cardiff

Plus grand festival de musique et de wakeboard d’Europe : admirez librement les compétitions de wakeboard pendant la journée et dansez jusqu’au bout de la nuit au son du meilleur de la musique. www.wakestock.co.uk

Ce festival est le plus grand festival gratuit en plein air de Grande-Bretagne. Pendant un mois complet, la capitale s’enflamme avec du théâtre de rue, des concerts, des sketchs, du théâtre et des attractions de fêtes foraines. www.cardiff-festival.com

Du 9 au 14 juillet

Eisteddfod internationale de Llangollen Un festival culturel impressionnant réunissant 4 000 artistes du monde entier, chanteurs, danseurs et musiciens. www.international-eisteddfod.co.uk Du 12 au 27 juillet

Du 24 au 27 juillet

Spectacle nautique de Galles du Nord, à Conwy Un festival qui met à l’honneur toutes les activités nautiques. www.northwalesboatshow.com Du 26 au 28 juillet

Festival de Gower

Big Cheese Festival, à Caerphilly

Les églises de la superbe péninsule de Gower se transforment en salles de concerts intimistes lors de ce festival qui réunit le gratin de la scène musicale. www.gowerfest.org

Histoire, patrimoine et culture de Caerphilly à l’honneur à travers ces spectacles de rue, reconstitutions historiques, concerts, danses, démonstrations de fauconnerie et cracheurs de feu, entre autres. Le château de Caerphilly, l’un des plus grands d’Europe, sert de cadre somptueux à toutes ces festivités. www.thevalleys.co.uk/whats-on/the-bigcheese

Le 20 juillet

Course internationale de Snowdon, à Snowdonia L’une des courses d’endurance les plus difficiles d’Europe, elle couvre un sentier de 8 km extrêmement pentu qui monte puis redescend l’un des plus hauts sommets de l’Angleterre et du Pays de Galles confondus. www.snowdonrace.co.uk Du 21 au 28 juillet

Festival de la rivière Conwy Si vous aimez les jolis voiliers aux voiles rouge vif, ne manquez pas cette semaine de courses nautiques et de promenades en mer. Et si ce n’est pas le cas, profitez quand même des nombreuses activités proposées sur la terre ferme. Enfiler un déguisement de pirate, ça vous tente ? www.conwyriverfestival.org

Les 27 et 28 juillet

Really Wild Food Festival, à St David's En vous rendant à ce festival qui célèbre la gastronomie et l’artisanat de la vie sauvage, vous bénéficierez d’une vue imprenable sur la mer et l’ancienne cathédrale. www.reallywildfestival.co.uk Du 3 au 10 août

Eisteddfod nationale du Pays de Galles, à Denbigh

Pays de Gal Du 22 au 25 juillet

Foire agricole du Royal Welsh Show, à Builth Wells

Cette foire agricole très prisée ne présente pas que des vaches et des moissonneusesbatteuses. Nul besoin d’être fermier ou même gallois pour apprécier les concerts, les spectacles de cascadeurs, les stands d’artisanat et la gastronomie, entre autres. www.rwas.co.uk

38

www.visitwales.fr

Le summum des festivités dédiées à la langue et à la culture galloises : une semaine de poésie, littérature, musique, danses, jeux de scènes et ateliers de sciences et de technologie. Vous ne parlez pas un mot de gallois ? Aucun problème, c’est un festival convivial et animé destiné à toutes les personnes passionnées par la culture et la langue galloises et où vous serez toujours le bienvenu ! www.eisteddfod.org.uk Du 9 au 11 août

Festival de jazz de Brecon

Festival de jazz de réputation internationale qui accueille les plus grands noms du jazz à l’ombre des Brecon Beacons. L’édition 2012 présente des stars telles que Dionne Warwick, Roy Ayers et Ginger Baker. www.breconjazz.com


Le 25 août

Championnat du monde de nage en marécage, à Llanwrtyd Wells Les participants téméraires à cette course s’affrontent dans un marécage de 60 mètres pour remporter le très convoité titre de champion du monde de nage en marécage. Il s’agit là à n’en pas douter du sport nautique le plus répugnant qui soit ! www.green-events.co.uk Les 13 et 14 août

Foire de l’île d’Anglesey L’une des plus grandes foires agricoles galloises qui attire des concurrents de toute la Grande-Bretagne et plus de 60 000 visiteurs. www.angleseyshow.org.uk Du 13 au 15 août

Foire du comté de Pembrokeshire La foire de comté la plus importante du Pays de Galles est également la plus réputée en son genre à travers toute la GrandeBretagne. Que vous soyez fan de voitures, de vêtements, d’animaux ou de nourriture, vous adorerez ! www.pembsshow.org Du 15 au 18 août

Festival Green Man, à Crickhowell Ce charmant festival familial campe dans le Glanusk Estate au cœur du somptueux parc national des Brecon Beacons. Vous ne vous laisserez pas seulement captiver par l’excellente programmation musicale… www.greenman.net Le 17 août

Du 29 août au 1er septembre

Le Wales Open ISPS Handa du Celtic Manor Resort, à Newport Étape-phare du circuit européen de golf à laquelle participent certains des meilleurs golfeurs au monde et se déroulant sur le parcours du Twenty Ten, site initialement conçu pour la Ryder Cup 2010. www.celtic-manor.com Les 31 août et 1er septembre

Festival des orchidées, jardins botaniques nationaux Ce festival convie des pépiniéristes spécialisés du Royaume-Uni et d’Europe, ainsi que des producteurs d’orchidées primés à intervenir ou effectuer des démonstrations. www.onebiggarden.com/events Août/Septembre

Merthyr Rock, à Merthyr Tydfil L’un des meilleurs festivals de rock de Grande-Bretagne au pied des magnifiques vallées galloises. www.hayfestival.com/merthyrrock Mois de septembre

Portes ouvertes dans tout le Pays de Galles

lles 2013 Festival des crieurs publics de Knighton

Cette année aura lieu la dixième édition de cet événement, durant lequel des dizaines d’hommes et de femmes à la langue bien pendue viendront des quatre coins de Grande-Bretagne participer dans l’espoir d’être sacré meilleur crieur public. www.visitknighton.co.uk/towncrierfestival. htm Du 23 au 26 août

Extreme Sailing Series, dans la baie de Cardiff

L’une des plus prestigieuses compétitions internationales pour les skippers professionnels, et l’une des plus excitantes pour les spectateurs, les régates d’Extreme 40 passant à toute allure dans la baie de Cardiff, devant les yeux ébahis de la foule. www.extremesailingseries.com

Septembre est la période idéale pour réaliser des affaires : grâce au programme Journées portes ouvertes initié par le Civic Trust for Wales, accédez librement à de nombreux sites culturels et monuments historiques, et assistez à toutes sortes d’événements à travers le pays. www.opendoorsdays.org.uk Du 5 au 15 septembre

Scénographie internationale, au Royal Welsh College of Music & Drama de Cardiff

Pour la première fois organisé en Europe, cet événement attire des milliers de scénographes reconnus du monde entier. L’exposition mettra à l’honneur les scénographies de théâtre les plus novatrices et les plus inventives. www.wsd2013.com

Ci-dessus, de haut en bas Conwy River Festival

Twenty Ten Clubhouse, Celtic Manor Resort Merthyr Rock, Merthyr Tydfil

Extreme Sailing Series, Cardiff Bay Mardi Gras, Cardiff

Big Cheese Festival, Caerphilly Wakestock, Abersoch

Royal Welsh Show, Builth Wells

www.visitwales.fr

39


Légendes : Dans le sens des aiguilles d’une montre, du haut vers la gauche. Festival Elvis, à Porthcawl Festival de l’huître et des fruits de mer d’Anglesey Festival de la randonnée du mont de Snowdon, à Betws-y-Coed

Le 7 septembre

Mardi Gras, à Cardiff L’apothéose de cette semaine dédiée à ce festival artistique est en fait la plus grande célébration de gays et lesbiennes qui a lieu dans le parc de Cooper’s Field. www.cardiffmardigras.co.uk

Scène du Pays de Galles, Tour de GrandeBretagne

Le 8 septembre

Foires hivernales de Cardiff

Les concurrents de cette forme extrême du triathlon ont 17 heures seulement pour enchaîner 3,8 km de natation, 180 km de vélo et un marathon. Un dimanche ordinaire, quoi. www.ironmanwales.com

Ironman Wales, dans le Pembrokeshire Festival gastronomique d’Abergavenny Rallye GB du Pays de Galles

Ironman Wales, Pembrokeshire

Le 14 septembre

Angleterre – Australie, Cricket ODI à Cardiff Les Anglais affrontent les Australiens lors de cette 4ème journée de cricket ODI au SWALEC stadium.www.swalecstadium.co.uk Les 20 et 21 septembre

Festival gastronomique d’Abergavenny Régalez vos papilles au cours d’un des plus grands événements du calendrier gastronomique britannique. Produits locaux et gastronomie internationale, grands chefs, cours professionnels, dégustations et stands figurent tous au menu. www.abergavennyfoodfestival.com Du 20 au 22 septembre

Octobre

ˆ N, à Cardiff Festival SW Le DJ Huw Stephens de la BBC Radio 1 est le co-fondateur et responsable de ce festival de musique urbain très pointu. www.swnpresents.com Octobre

Festival de la randonnée du massif du Snowdown, à Betwsy-Coed Visites guidées des forêts, lacs et montagnes de la région. De la balade de 5 km pour débutants au trek d’une journée destiné à des randonneurs de montagne plus chevronnés. www.snowdoniawalkingfestival.co.uk Octobre

Festival du fromage de GrandeBretagne, à Cardiff

Festival de l’huître et des fruits de mer d’Anglesey

Le château de Cardiff sert de décor somptueux au plus grand marché de fromages de GrandeBretagne : venez goûter aux divers fromages de brebis, vache, chèvre et même bufflonne, ainsi qu’aux vins, cidres, poirés et bières proposés par les artisans locaux. www.greatbritishcheesefestival.co.uk

Au départ lancé comme un événement informel annuel destiné à réunir les habitants de la région autour d’un plateau d’huîtres convivial, ce festival attire désormais des milliers de visiteurs chaque année. www.angleseyoysterfestival.com

Les 21 et 22 septembre

Festival gastronomique de Neath

Festival gastronomique de Mold

Vous allez pouvoir déguster de succulents produits locaux, admirer la pratique d’un grand chef et savourer de la musique live, le tout pour un merveilleux week-end en famille. www.moldfoodfestival.co.uk

Une véritable ode aux produits locaux et à l’ambiance historique du bourg de Neath. De nombreuses activités pour toute la famille, dont des démonstrations culinaires, des activités pour les enfants et des concerts. www.neathfoodfestival.co.uk

Du 27 au 29 septembre

Les 4 et 5 octobre

Pays de Gal Festival Elvis, à Porthcawl

40

www.visitwales.fr

Enfilez votre combinaison à paillettes, vos chaussures en daim bleu et faites-vous pousser les rouflaquettes ! Elvis vit toujours à travers ses fans et les artistes qui lui rendent hommage au cours de ce rassemblement annuel. www.elvies.co.uk

Les 4 et 5 octobre

Festival de la pomme d’Erddig, à Wrexham

Ce festival présente un nombre impressionnant de variétés de pommes, sans oublier les dégustations de cidre pour fêter la récolte. www.nationaltrust.org.uk


Du 10 au 14 octobre

Du 16 au 24 novembre

Iris Prize Festival, à Cardiff

Festival de la bière de Galles centrales, à Llanwrtyd Wells

Quatre jours de projections à Cardiff présentent de jeunes réalisateurs contemporains talentueux dans le cadre de la cérémonie des Oscars du court métrage gay et lesbien. www.irisprize.org Du 23 au 27 octobre

Womex, à Cardiff Cardiff accueille une foire internationale majeure qui rassemble des professionnels de différents univers musicaux : folk, roots, ethnique et traditionnel. Au programme, des concerts, des conférences et des projections de documentaires. www.womex.com Le 26 octobre

Coupe du monde de rugby à XIII, à Cardiff Le Millennium Stadium accueille la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde, ainsi que les premiers matchs : Angleterre – Australie et Pays de Galles – Italie. www.rlwc2013.com Les 27 et 28 octobre

Festival de Gwledd Conwy Ce festival gastronomique est l’un des plus importants et des plus prisés du pays. Vous pourrez vous laisser tenter par le choix impressionnant de produits locaux et de démonstrations culinaires. www.conwyfeast.co.uk

Ces 10 jours de dégustation de bières incluent la balade à VTT du Real Ale Wobble ainsi que la Real Ale Ramble à pied. www.green-events.co.uk À partir de mi-novembre

Foires hivernales de Cardiff et du front de mer de Swansea Patinoire et manèges, vin chaud et marrons grillés : tout est réuni pour des festivités chaleureuses sur les marchés de Noël de Cardiff et de Swansea. www.cardiffswinterwonderland.com et www.swanseachristmas.com Tout le mois de décembre

Trains à vapeur du Père Noël Tous les week-ends, partez à la rencontre du père Noël à l’occasion des balades à bord des « petits trains du Pays de Galles ». www.greatlittletrainsofwales.co.uk Le 31 décembre

Course à pied de Nos Galan, à Mountain Ash Cette course rend hommage au coureur gallois du 18ème siècle, Guto Nyth Brân, que l’on disait incroyablement rapide. Plusieurs niveaux de course sont proposés, ainsi que des divertissements de rue, des foires et de magnifiques feux d’artifice. Ouvrez l’œil, un coureur célèbre va prendre part à la course… www.nosgalan.co.uk

Du 27 octobre au 9 novembre

Festival Dylan Thomas, à Swansea

lles 2013 Au cours de festivités pluridisciplinaires dédiées à Dylan Thomas, fils prodigue de Swansea, la ville natale du célèbre poète lui rend hommage tous les ans en offrant une vitrine aux écrivains du Pays de Galles et d’ailleurs. www.dylanthomas.com Novembre

Rallye automobile GB du Pays de Galles

La branche britannique de la FIA Championnat du monde de rallye est basée à Cardiff depuis 2000. Venez admirer les meilleurs pilotes au monde se lancer à l’assaut des sentiers forestiers les plus escarpés de tous les circuits et qui se trouvent dans les montagnes des Galles centrales. Ils font également frissonner les foules aux points de passage clés. www.walesrallygb.com

Les événements organisés au Pays de Galles en 2012 et que nous espérons revoir en 2013 incluent : le Tour de Grande-Bretagne, Plongée du haut de falaises Red Bull et Coupe du monde de slalom en canoë. Pour de plus amples informations : www.visitwales.fr Toutes les précautions ont été prises pour garantir la fiabilité des informations présentées dans ce calendrier. Toutes les dates et informations étaient exactes à la date de mise sous presse. Visit Wales ne peut être tenu responsable d’éventuelles modifications ultérieures.

www.visitwales.fr

41


Col de Llanberi, Snowdonia, Galles du Nord

Bradley Wiggins, Team Sky

Dave Brailsford et Team GB

À l’assaut de montagnes de L

e cyclisme britannique a évolué d’un passe-temps mineur au sport olympique le plus médaillé de Grande-Bretagne. C’est en grande partie grâce à Dave Brailsford CBE (Commandeur de l’ordre de l’Empire britannique), directeur de la performance de la fédération britannique de cyclisme et manager de Team Sky. Sous sa direction, une nouvelle génération de cyclistes britanniques stars est devenue désormais connue de tous : Sir Chris Hoy, Bradley Wiggins, Geraint Thomas, Jason Kenny, Victoria Pendleton, Mark Cavendish et Laura Trott. En 2010, Dave Brailsford a également été nommé manager de la nouvelle équipe professionnelle basée en Grande-Bretagne, Team Sky, et a contribué à la victoire de Bradley Wiggins au Tour de France 2012.

42

www.visitwales.fr


l’or dans les de Snowdonia Les montagnes de Snowdonia ont dû être un cadre magnifique pour grandir… La raison de notre déménagement au Pays de Galles est que mon père était un passionné de montagne. Nous avons déménagé à Deiniolen, près du col de Llanberis, afin qu’il puisse pratiquer l’escalade. Il était guide alpin et quasiment toutes les discussions à la maison tournaient autour de la montagne. Mon père était également forgeron et nous avions une forge à l’arrière de la maison où il fabriquait des piolets et des crampons de sorte qu’il y avait toujours beaucoup d’activités. Nous avons grandi conscients et ravis de l’environnement dans lequel nous évoluions. Est-ce que vous pratiquiez l’escalade aussi ? Il y a eu un temps où tous les Anglais débarquaient le week-end à Llanberis et escaladaient la montagne, puis s’en retournaient. Nous, locaux, avons alors décidé de nous intéresser de façon plus active à la montagne et à l’escalade et nous apprécions vraiment le fait que nous pouvions enfourcher nos vélos jusqu’au pied du mont Snowdon et

partir de là à l’aventure, prendre un bain dans le lac à miparcours. Nous connaissions la région comme notre poche, c’était un cadre absolument magnifique pour des enfants.

Vous vous souvenez de vos premières fois sur un vélo ? Dans mon jardin avec mon père. Il adorait également le vélo mais ce n’était pas un sport très populaire à cette époque. Je me souviens qu’adolescent, je lui disais : « Si tu veux aller faire du vélo en caleçon Lycra, c’est ton affaire mais surtout ne me dis pas bonjour si l’on se croise ! » Qu'est-ce qui a changé ? J’ai joué toute mon enfance au foot, le sport qui se pratiquait dans mon village. Mais je me suis gravement blessé au genou et le médecin m’a dit que la meilleure rééducation était le vélo. J’étais souvent sur mon vélo car c’était un moyen de transport privilégié pour se rendre de village en village. Mais je me suis dit alors qu’il fallait que j’en fasse plus sérieusement pour essayer de guérir mon genou. Une chose en entraînant une autre, je me suis pris de passion pour le cyclisme et la course. www.visitwales.fr

43


Snowdonia, près de Nebo, surplombant la vallée de Conwy

Est-ce que vous faites encore du vélo pour le plaisir ? Ma mère habite encore en Galles du Nord et lorsque je vais la voir, je prends toujours mon vélo pour me promener sur les sentiers que j’empruntais enfant : le long du littoral, jusqu’à Beddgelert, en remontant par la vallée de Nant Gwynant, en passant par le col de Llanberis pour revenir à la maison. C’est tout simplement d’une beauté incroyable. J’ai parcouru le monde entier en vélo mais il n’y a pas de site plus adapté au vélo et plus magnifique qu’ici. Quand on fait du vélo pour le plaisir, la beauté des paysages environnants est un élément essentiel, tout comme la qualité et la nature des routes et des collines, et la région de mon enfance remplit tous ces critères. La quête de la perfection gâche-t-elle le plaisir du vélo ? Non, pas du tout. Je pédale bien évidemment pour garder la forme mais aussi parce que j’adore ça ! Ce qui est drôle, c’est que plus je suis occupé, voire débordé, et plus ma vie est compliquée, plus j’apprécie les rares moments où je peux monter sur mon vélo et prendre du temps pour réfléchir sur les choses de la vie. Ce sont des moments que je mets réellement à profit. Aujourd’hui, on voit énormément de vélos sur les routes galloises. Comment ce sport est-il devenu si populaire ? Ce phénomène n’a pas été déterminé par un seul facteur. Les Jeux olympiques ont permis de mettre un coup de projecteur sur cette discipline et Bradley [Wiggins] a été le premier Britannique à jamais remporter le Tour [de France]. Nous avons aussi de nombreux cyclistes, hommes et femmes, qui sont de véritables modèles. Les jeunes pensent : « Hé, mais moi aussi je pourrais le faire, juste monter sur mon vélo et pédaler. ». C’est tellement agréable d’être dehors, en toute liberté. Et gratifiant de découvrir toute la distance que l’on peut parcourir en relativement peu de temps sur un vélo. Il y a de nombreux facteurs qui, s’ajoutant les uns aux autres, font que la tendance s’est inversée. C. Hoy, V. Pendleton, B.Wiggins, L. Trott , qu'est-ce qui les différencie de nous tous ? Comme tous les sportifs de haut niveau, ils doivent avoir un talent naturel, mais le talent seul ne suffit pas. Toute personne qui est montée un jour sur le podium olympique est une 44

www.visitwales.fr

personne qui s’est donnée à 200 %. Il y a une différence entre la motivation, qui peut fluctuer, et un engagement total et profond qui fait que vous allez vous entraîner, que vous soyez motivé ou non. Les plus grands cyclistes sont également capables de comprendre et d’identifier un objectif qu’ils peuvent, avec l’aide d’entraîneurs, scinder en différentes parties, et s’y vouer corps et âme.

Lorsque vous avez commencé, vous ne pouviez que progresser. Qu’est-ce que l’on ressent lorsque l’on a atteint le sommet ? C’est sûr que cela n’est pas pareil. Le tournant a été l’apparition du financement grâce à la loterie qui a complètement transformé le paysage sportif de ce pays. Dès lors, cela a été une aventure formidable. Nous avons tous commencé à nous entraîner et tout d’un coup on s’est mis à gagner. Alors on se disait « Waouh, c’est absolument génial. Vous continuez de progresser et vous vous dites que cela ne va jamais s’arrêter ! Et puis vous finissez par arriver là où vous le vouliez, vous gagnez une médaille d’or et les championnats du monde. Vous êtes au sommet ! Mais maintenant il faut recommencer. C’est un tout autre état d’esprit et il faut parfois du temps à certaines personnes pour passer du statut de poursuiveur à celui de poursuivi… Est-ce que vous aimez être poursuivi ? Eh bien, on se dit que l’on a placé la barre haut et qu’aucune performance équivalente ou moins bien ne saurait être acceptable. C’est une situation qui vous pousse hors de vos retranchements, et ce n’est pas plus mal. Pour être le meilleur du monde, il faut sortir d’une certaine aisance. Si cela devient facile, on perd toute vigilance et on devient léthargique, c’est valable pour tout ce que l’on fait dans la vie, pas seulement pour le sport. Je pense sincèrement que lorsque l’on est un peu effrayé et inquiet, cela permet de donner le meilleur de soi-même. Le Pays de Galles est-il particulièrement adapté au cyclisme ? Absolument. Le Pays de Galles possède les paysages les plus renversants et les routes les plus fantastiques au monde. Les cyclistes aiment les routes tranquilles et les montées. La montée est un défi. Lorsque je vais aux entraînements, le


Tenez la distance

Centre de VTT de Coed y Brenin

Le réseau cyclable national propose 1 800 km de pistes à travers tout le Pays de Galles. Ils forment les pistes cyclables nationales longue distance qui peuvent être suivies d’une traite ou partie par partie, selon que vous souhaitez pédaler une journée entière ou le temps d’un week-end. Le pays possède également 400 km de routes interdites à la circulation automobile, idéales pour les familles avec enfants. Et pour les amoureux des sentiers tranquilles, il existe des centres de vacances parfaits pour organiser un week-end ou des vacances. www.sustrans.org.uk

Marais de Glaslyn, près de Porthmadog

véritable plaisir est quand vous arrivez au pied de la montée. C’est donc l’environnement, la topographie, les paysages, les lacs, le littoral, la circulation relativement fluide qui font que c’est foncièrement génial, l’une des faces cachées du plaisir de pédaler.

Est-ce que vous avez déjà fait du VTT ? J’en ai fait quand j’étais plus jeune, il y a tellement de pistes ici qui sont très bien entretenues et qui sont reliées à un centre dédié. C’est quelque chose que le Pays de Galles a extrêmement bien réussi : vous pouvez aller dans un centre VTT avec tous les équipements cyclistes nécessaires et un café, alors le vélo devient une super activité. Le Pays de Galles l’a très bien compris et le fait aussi bien que tous les autres pays. Je veux faire du vélo en famille. Des conseils ? Avant tout, demandez-vous quelle finalité vous poursuivez. Est-ce que c’est juste pour le fun, est-ce que vous voulez vous maintenir en forme et perdre du poids ou est-ce que c’est simplement une activité à partager avec vos enfants ? Ensuite, choisissez le type de vélo qui est le plus approprié. Si vous débutez, allez jeter un œil au site Internet du cyclisme britannique (www.britishcycling.org.uk) et parcourez les différents programmes. Assurez-vous d’avoir la tenue adéquate et réfléchissez à votre destination. Ce que j’aime c’est avoir un objectif, m’arrêter, boire un café, plaisanter un peu, puis remonter en selle et prendre le chemin du retour. Avoir une destination ou un objectif est bien plus gratifiant et motivant que de pédaler sans but. Quels sont vos projets pour les années à venir ? Je vais rester dans le cyclisme, je veux continuer mon aventure avec Team Sky, pour la faire évoluer et pour améliorer ses performances, et participer à tous les aspects de la croissance du cyclisme en tant que sport. Rio [JO 2016] est naturellement un objectif très important. On vient de réaliser des prouesses aux Jeux de Londres et nous avons la grande chance d’avoir une nouvelle génération de jeunes cyclistes très douée. C’est véritablement passionnant et c’est particulièrement euphorisant de voir des jeunes entrer dans la compétition internationale et remporter des médailles olympiques, et ce n’est que le début.

4

Le « Celtic Trail »

354 km, de Fishguard à Chepstow Des virages pour commencer, avec quelques montées à travers le Pembrokeshire et le Carmarthenshire. Une section hors-piste optionnelle entre Neath et Pontypridd grimpe jusqu’à 600 m. La dernière partie de Trelewis à Chepstow propose principalement des descentes ou des sections plates, le long d’anciens chemins de fer, des chemins de halage et des sentiers calmes. Spécial week-end : 19/22 km.

8

Lôn Las Cymru

402 km, de Holyhead à Cardiff/Chepstow Les majestueuses descentes du parc national de Snowdonia sont les parties les plus spectaculaires de cette aventure traversant le Pays de Galles dans sa diagonale. Après Machynlleth, vous apercevrez les forêts, la faune sauvage incroyable et les villages, puis vous grimperez jusqu’aux Brecon Beacons pour terminer soit à Cardiff, soit par Abergavenny, le Monmouthshire et Chepstow. Spécial week-end : 41/45 km.

81

Lôn Cambria

181 km, Lôn Teifi ; 158 km, de Fishguard à Shrewsbury Lôn Cambria traverse les Galles centrales par Aberystwyth et Shrewsbury via des chemins de campagne, des vallées, des pistes et des sentiers montagnards. Lôn Teifi vient prendre le relais, de Aberystwyth à Fishguard par des chemins de campagne et des petites routes qui serpentent dans la vallée Teifi, en passant par les régions rurales de Tregaron, Lampeter, Newcastle Emlyn et Cardigan. Spécial week-end : 56/119 km. Colwyn Bay

8 Holyhead

4 1 6

Aberystwyth

9 5 Rhayader

4 81 Fishguard

Haverfordwest

81 Shrewsbury

3 8

Llanelli 2

7

Swansea

8 4 Chepstow

Cardiff 8

Référez-vous aux pistes de VTT en page 49

www.visitwales.fr

45


Mynydd Llangattock, Brecon Beacons

Le Pays de Galles à deux roues Rob Penn est l’auteur de It’s All About the Bike – l’histoire de son aventure pour construire le vélo de ses rêves – et le directeur du tour-opérateur Bikecation, qui organise des voyages à vélo en Grande-Bretagne. Rob a fui la routine quotidienne pour rejoindre les montagnes galloises où il se régale de parcourir son pays d’adoption.

C

lic… clic… les crampons de mes chaussures s’emboîtent dans les pédales, mes doigts se referment sur le cuir des poignées du guidon et mes fesses épousent la selle : homme et vélo ne font plus qu’un, dévalant une piste sous un ciel bleu à peine voilé. Voilà ma vision du Pays de Galles. Je me pose bien quelques questions avant que mon esprit ne commence à s’alléger : où vais-je aller aujourd’hui ? Comment sont mes jambes ? Combien de temps avant que quelqu’un s’aperçoive de mon absence ? L’anxiété disparaît au fur et à mesure et les futilités parasites de la vie quotidienne s’évanouissent après une heure environ de vélo. Je suis entièrement d’accord avec la poète américaine Diane Ackerman : « Lorsque je vais à bicyclette, le monde brise le cœur de quelqu’un d’autre ». C’est particulièrement vrai au Pays de Galles. Ici, le vélo semble s’harmoniser parfaitement avec le paysage. Compact, varié, riche d’histoire, fort de caractère, le Pays de Galles est un royaume taillé sur mesure avec le pouvoir d’un sortilège. Je me demande s’il existe un autre pays autant fait pour le cyclisme.

46

www.visitwales.fr

Cela fait 38 ans que je fais du vélo. J’ai fait du vélo presque tous les jours de ma vie d’adulte. Alors que j’allais avoir 30 ans, j’ai abandonné ma carrière d’avocat pour parcourir le monde en deux roues. À l’issue de cette aventure, je me suis posé au Pays de Galles, pas uniquement à cause du vélo mais c’était quand même un facteur déterminant. Aujourd’hui, je fais du vélo pour plusieurs raisons : pour me rendre au travail, pour le travail parfois, pour rester en forme, pour prendre l’air et le soleil, pour m’échapper, pour savourer l’amitié physique et émotionnelle de pédaler entre amis, pour voyager, pour faire une activité saine et pour entendre mes enfants rire. Le Pays de Galles satisfait à tous ces besoins. La circulation faible, le paysage à découvrir à chaque virage, les anciens mégalithes et les forts de l’Âge de fer, les routes de l’époque romaine et les anciens chemins de fer, les gâteaux faits maison et le retour à la maison après une journée passée en selle, tout cela fait que je me crois dans un pays lointain alors que je connais le pays par cœur. J’ai parcouru le Pays de Galles de nombreuses fois, depuis la mer d’Irlande à la frontière anglaise, de haut en bas et de bout à bout. Et je n’ai pas encore vu la moitié des choses ! Il me tarde de voir le reste…


Circuits cyclistes préférés de Rob Penn au Pays de Galles : Église de Capel-y-ffin

Col de Gospel

Milford Haven

Château de Pembroke

Prieuré de Llanthony

Crickhowell

Tenby

Pembrey

Galles du Sud Galles de l’Ouest Je me suis fait faire récemment un vélo de course sur mesure. Entre ma première visite au fabricant de cadres et la réception du produit fini, il s’est écoulé neuf mois. Entre temps, j’ai souvent rêvé de ma première balade sur ce destrier. Parfois, le rêve relevait d’une pub automobile à la télé : j’étais sur une route littorale déserte, dévalant une pente avec de parfaits virages relevés et serrés. Vélo, route et cycliste ne font qu’un. La mer scintille, le soleil brille. Zen. En fait, la première fois que je suis monté sur ma machine de rêve, je suis sorti de chez moi dans les Montagnes noires, près d’Abergavenny pour me retrouver dans un paysage sans horizon. J’aurais dû laisser passer la pluie, mais je ne pouvais pas attendre. Le vélo, non plus, prêt à en découdre. Je suis parti vers le Nord à travers le V majestueux et glacial de la vallée de Llanthony, imposant au vélo des trajectoires parfaites au fil des virages avec le minimum d’impulsion de mon corps... À l’assaut du sommet de la vallée, j’ai trouvé un rythme dans le tour des roues. Le rythme, c’est le bonheur total. Passée la charmante église de Capel-y-ffin, la route est devenue plus escarpée. Les nuages se sont disloqués jusqu’à laisser apparaître une fenêtre azur. Les collines brillaient et l’air était rempli de promesses. Debout sur les pédales, l’intensité de l’effort a effacé les derniers vestiges de l’ennui. Le vélo était impatient entre mes mains. Au col de Gospel, je me suis glissé par un trou dans la roche et le paysage s’est offert à moi. Le panorama sur les Galles centrales était somptueux. Nous sommes descendus en roue libre doucement, par Hay-on-Wye, puis vers l’ouest jusqu’à Talgarth. De là, je suis retourné par les Montagnes noires jusqu’à Crickhowell en suivant les sentiers jusqu’à la maison. Cet itinéraire fait environ 70 km et je l’ai emprunté plusieurs fois depuis le baptême de mon vélo sur mesure. C’est une balade qui ne m’a jamais déçu et qui m’apporte à chaque fois son lot de magie.

Cette promenade de Haverfordwest à Laugharne par Pembroke et Tenby fait partie du Réseau cycliste national, Route 4. Elle est très bien signalée et suit un mélange de sentiers ruraux calmes (et parfois silencieux) et de pistes cyclables. Les vues sur la mer sont imprenables mais ce que j’aime par-dessus tout ce sont les éléments historiques qui jalonnent cet itinéraire. Depuis Haverfordwest, vous suivez un ancien chemin de fer qui, il y a 150 ans, était la dernière partie du superbe projet de génie civil d’I. K. Brune, Great Western Railway (Grand chemin de fer de l’ouest), alliant Londres au terminus de Neyland. Vous pédalez en surplombant Milford Haven, l’un des bras de mer les plus fins d’eaux profondes des îles britanniques. Une magnifique partie de la balade fait le tour des douves du château de Pembroke, montagne de calcaire et lieu de naissance d’Henri VII, fondateur de la dynastie des Tudor et premier gallois à occuper le trône anglais. De Pembroke à Penally, la route suit le « Ridgeway », à l’origine un chemin néolithique. Vous pourrez admirer des vues splendides sur les terres agricoles et l’embouchure du canal de Bristol à Devon. Après la station balnéaire de Tenby, vous passez devant l’Inn à Wiseman’s Bridge, où Winston Churchill a pris le thé en 1943 avec le Général Eisenhower et le Général Montgomery, après avoir vu 100 000 hommes envahir les plages entre Pendine et Saundersfoot : une répétition du débarquement sur les plages de Normandie. Rapidement, vous vous trouvez en haut des falaises, très audessus de la mer, avec des vues sur toute la baie de Carmarthen jusqu’à Pembrey et la péninsule de Gower. Il y a ensuite une longue descente jusqu’à Laugharne, ville de Dylan Thomas, le génie littéraire sensuel gallois, pendant plusieurs années. La maison-bateau, « ballottée par la mer sur des rochers dangereux » près de la rivière Taf « refuge sacré pour les hérons » où Dylan Thomas vivait avec sa famille, est désormais un centre culturel, bien mieux organisé que ne l’était le poète à l’époque !

www.visitwales.fr

47


Aberdaron

Col d’Aberglaslyn

Caernarfon

Île de Bardsey

Chemin de fer de la vallée de Teifiy

Île de Cardigan depuis Mwnt

Vallée d’Elan, près de Rhayader

Hay-on-Wye

Galles du Nord Galles centrales La région nord-ouest du Pays de Galles reste la plus énigmatique de toutes. Indépendante depuis des millénaires, elle constitue sans doute le dernier bastion de l’identité forte des Cymry. C’est également une région d’une grande beauté. Pour l’apprécier et vous en imprégner, vous devez la parcourir sans vous hâter, et en vélo, c’est l’idéal. Mon circuit préféré est une boucle qui part de Criccieth, vers l’ouest à Aberdaron à l’extrémité de la péninsule de Llyˆn, et qui revient par la côte nord jusqu’à Caernarfon, en contournant le mont Snowdon et le col d’Aberglaslyn, de nouveau vers la mer. Ce n’est pas un chemin facile, il y a de nombreuses collines à gravir, mais vous apercevrez le mont Snowdon, pyramide de roches volcaniques souvent baignée de lumière iridescente de toutes parts, ce qui est une récompense largement suffisante. J’ai effectué ce circuit en toutes saisons et par tous les temps. En fait, vous pouvez le faire toute l’année, surtout en automne, ma saison préférée dans les montagnes de Snowdonia. Le passé est très vivace ici et la région semble être le dernier territoire celte. Il y a des villages de maisons blanchies à la chaux nichées dans le paysage, des cottages de pierres donnant sur la mer, des criques rocheuses, des arbres couchés par le vent, des petits champs, des forteresses de l’Âge de fer sur des promontoires, des châteaux, des plages de sable fin et des haies ployant sous le poids de fuchsia, de chèvrefeuilles, d’ajoncs et de montbretias. Prendre le ferry jusqu’à l’île de Bardsey vous fera faire un joli détour, et vous fera descendre de selle. L’île est un lieu de pèlerinage depuis des millénaires mais il y a nombre d’autres raisons de faire une pause : les salons de thé, les puits sacrés, les grottes, les plages, les boulangeries et les pubs. En fait, il y a des jours où l’on aurait envie de s’arrêter partout !

48

www.visitwales.fr

J’ai parcouru plusieurs fois à vélo les quelques 180 km qui séparent Cardigan de Hay-on-Wye, dont une fois mémorable au clair de lune. Il existe un sentiment fondamentalement attrayant quand on traverse le Pays de Galles dans sa largeur en vélo, de la mer d’Irlande à la frontière anglaise. Il s’agit de l’un de mes circuits préférés car c’est la première longue balade que j’ai faite avec mon fils. Il avait dix ans et dans la longue descente qui mène à Rhayader, il a déclaré : « Papa, le vélo c’est bien mieux que la télé et la Xbox réunies ! » La route suit la vallée Teifi, à travers Lampeter and Tregaron, remonte ensuite la vallée Ystwyth, contourne les monts Cambriens avant de redescendre vers le sud le long de la rivière Wye, pour rejoindre la ville des livres de Hay-on-Wye. Elle traverse l’une des régions les plus reculées et les plus magnifiques de Grande-Bretagne. Le circuit peut se faire dans une (longue) journée, mais ce serait passer à côté de l’essentiel. Faire du vélo, c’est (se) donner du temps et profiter de tout. Ernest Hemingway a écrit : « C’est en montant sur un vélo que l’on apprend la morphologie d’un pays, car on transpire en montant les collines et on dévale les côtes… On ne se souvient pas de la même façon d’un pays que l’on a parcouru en voiture. » C’est tout à fait approprié pour ce circuit. Il propose des montées éreintantes et des descentes excitantes car la rivière Teifi passe par des gorges étroites et escarpées. Une route à sens unique magnifique traverse la lande plate et sans arbres au sommet des monts Cambriens. Il y des traces archéologiques d’une certaine activité minière datant de l’Âge de Bronze, ainsi que des activités d’extraction du minerai de zinc ayant pris fin au 19ème siècle. Depuis, les communautés de cette région de Galles centrales ont décliné. Aujourd’hui, la région accueille une poignée de gens qui en ont eu assez du « monde » et qui ont déménagé ici, ou qui n’ont jamais eu envie de le connaître et ne sont jamais partis. C’est peut-être la raison pour laquelle les rencontres au gré du chemin sont souvent mémorables.


3

Les rois de la montagne 1

4 2

5

6

On ne peut pas se prévaloir d’être la destination incontournable pour tous les sports. Mais, en ce qui concerne le VTT, nous sommes les champions du monde. Et tandis que les autres nations essaient de nous rattraper, nous construisons encore plus de pistes et d’équipements modernisés tous les ans. Deux centres VTT flambant neufs vont ouvrir rien que dans l’année 2013. Ci-dessous quelques destinations idéales pour dévaler les collines ou pour vous initier à ce merveilleux sport et faire vos premiers tours de roues : 1 Antur Stiniog, à Blaenau Ffestiniog La capitale de l’ardoise de Snowdonia possède désormais quatre nouveaux sites de sauts et de pistes de classe internationale, intégrés au paysage lunaire des mines d’ardoises, sans oublier les pistes de crosscountry plus tranquilles de 9 km de long autour de Lly^n Tanygrisiau. Il y a également un centre d’accueil à Llechwedd avec un café, des douches et un atelier de réparation de cycles. www.anturstiniog.com 2 Parc forestier Afan, près de Swansea La Mecque de Galles du Sud en matière de VTT : plus de 90 km de pistes à sens unique sillonnant la nature sauvage des plateaux dont l’existence est proprement insoupçonnable. De nombreuses pistes rapides, un stand de location de vélo génial et un café. Le site est également parfait pour les familles, ils ont même ouvert une nouvelle piste Rookie pour que les débutants aussi prennent leur pied ! www.afanforestpark.co.uk ou www.cognation.co.uk

7

3 Forêt de Brechfa, dans le Carmarthenshire Au bord des monts Cambriens menaçants Des montagnes avec vue sur la vallée de Towy, cette forêt gigantesque propose des surfaces toutes saisons et est accueillante tout au long de l’année. www.cognation.co.uk Coed Llandegla, à Wrexham 4 Un centre énergisant ! Avec toutes les pistes possibles et imaginables : des circuits familiaux aux énormes murs de descente de la pump track rapide et fluide – Black Run – en passant par des zones dédiées et de free ride. Tous les circuits sont entièrement conçus dans la forêt, sans route à traverser. Un site génial pour tous les amateurs de VTT de Galles centrales ou du nord. www.coedllandegla.com 5 Coed Trallwm & Vallée d’Elan Ce centre se situe dans les montagnes entre la vallée d’Irfon et la vallée d’Elan, dans le cadre sauvage d’anciennes pistes cavalières et de routes de conducteurs de bétail. Il est niché au milieu des 65 000 ha de région déserte entre Rhayader, Tregaron et Cwmystwyth et englobe la spectaculaire vallée de Doethie sous le barrage de Llyn Brianne. www.coedtrallwm.co.uk 6 Coed y Brenin, Snowdonia L’endroit où tout a débuté, c’est aussi la destination de choix pour tous les fans de VTT. Commencez par le fabuleux centre d’accueil flambant neuf avec plus de 90 km de pistes, adaptées à tous les niveaux, des débutants aux champions nationaux

9

qui ont été sacrés ici. Le réseau de pistes est en expansion constante et entretenu régulièrement, avec une nouvelle zone dédiée prévue pour 2013. www.mbwales.com 7 Cwmcarn, près de Newport L’autoroute M4 enjambe la rivière Severn, c’est le chemin le plus rapide vers l’extase pour les amateurs de VTT de Galles du Sud ! Des panoramas splendides, des zones de free-ride, une piste en montagne russe et une descente ultra technique avec une navette. Ils viennent juste d’investir plus 1 million de livres sterling pour de nouvelles pistes, à Cwmcarn comme à Afan. www.cognation.co.uk 8 Woods Bike Park, À Merthyr Tydfil Ce rutilant parc VTT de près d’1,5 million de livres sterling ouvre à l’automne 2013 et proposera des descentes, un service de navette, un centre d’accueil et des équipements. www.cognation.co.uk 9 Nant yr Arian, près d’Aberystwyth Perché sur une corniche, ce centre propose du VTT extrême le long des flancs de montagnes désertes et des landes de la piste Syfydrin. Les vrais fous peuvent rejoindre Machynlleth au nord, tandis que ceux qui ne souhaitent pas monter en selle pourront admirer les milans royaux au centre ou édifier des châteaux de sable sur la plage. www.mbwales.com Référez-vous à la carte en page 45 www.visitwales.fr

49


Paysage d’automne, près de Machynlleth

Connie et Jeremy, moment de détente à Ynyshir Hall

Un repos bien mérité 50

www.visitwales.fr


Connie Fisher est une chanteuse, une actrice et une animatrice de télévision qui déborde d’énergie, tant et si bien que vous êtes épuisé rien qu’à la regarder. Comment fait-elle ? C’est simple, elle se repose autant qu’elle travaille. Et quoi de plus romantique que de célébrer son anniversaire de mariage dans l’une des régions les plus plébiscitées du Pays de Galles…

L

e trajet dans les montagnes était époustouflant. La route m’avait scotchée au siège, et pas seulement à cause de son incroyable beauté, mais aussi parce que mon mari semblait se muer en Alain Prost en attaquant les routes de montagnes et en négociant les virages en épingles à cheveux. Jeremy et moi-même allions (rapidement) vers l’Ouest, pour un weekend romantique à l’occasion de notre deuxième anniversaire de mariage. Mais, je ne savais pas si nous allions y arriver : à ce stade, même le GPS ne pouvait plus rien pour nous, nous étions perdus, sans doute possible. D’un autre côté, nous étions perdus au milieu de somptueux paysages, de collines verdoyantes ornées de moutons de dessin animé et de randonneurs occasionnels nous entouraient. Je me consolais en me disant qu’au moins nous nous étions aventurés dans une région du Pays de Galles que nous ne connaissions pas et que nous avions parfaitement réussi à en découvrir la beauté sauvage. « Ne t’inquiète pas, chérie », m’a rassurée Jeremy. « On va s’en sortir ». Ah, les mots que toute femme aimerait entendre. Je pensais, moi, que la seule issue était la crise de nerfs ou la rupture bruyante…

Une fois que j’ai réussi à comprendre comment tenir la carte et indiqué plusieurs chemins de ferme et d’impasse pittoresques, même Jeremy a ralenti jusqu’à un endroit plus tranquille pour admirer la vue. Heureusement, le GPS a repris du service et j’ai pris la liberté de m’offrir une petite sieste sans vergogne. Mais pas pour bien longtemps. J’ai été réveillée par Jeremy qui me secouait doucement et qui avait une expression d’incrédulité totale peinte sur son visage, tapant sur le GPS avec confusion. En ouvrant les yeux, j’ai cru moi aussi que nous nous étions encore perdus. Nous remontions une allée vers une superbe maison de maître qui semblait tout droit sortie d’un film. Étaitce bien réel ? Au fin fond du Pays de Galles, derrière ces montagnes? L’hôtel le plus somptueux et le plus luxueux que j’avais vu de toute ma vie. Ynyshir Hall est un manoir géorgien entouré de 57 000 m² de jardins ravissants. Ce manoir a connu plusieurs illustres propriétaires à l’époque, dont la Reine Victoria et William Hubert Mappin de la famille des joailliers royaux Mappin & Webb. La présente maîtresse des lieux est Joan Reen, elle gère cet hôtel avec son époux, le peintre Rob Reen. L’art est omniprésent et notamment dans les neuf chambres et suites

boutiques de l’établissement qui portent toutes le nom d’un artiste célèbre. Joan nous mène à la chambre Renoir, décorée de façon étonnante dans un jaune pâle et un bleu Wedgwood, avec salle de bain attenante, mobilier d’époque et canapé confortable (très important le canapé), ainsi qu’un lit datant du 19ème siècle, somptueusement sculpté dans le style Louis VIII. C’est effectivement une chambre royale, et après avoir fait le tour complet de Hall et découvert le mur des célébrités avec toutes les photos, vous comprenez pourquoi Richard Gere, qui est une tête couronnée d’Hollywood, fait partie des nombreuses stars qui ont séjourné ici. « Waouh, j’espère que c’était dans la chambre Renoir… » m’exclamai-je. Joan sourit d’un air entendu mais malgré mon penchant pour les ragots, elle resta très discrète. Après tout, c’est une destination de luxe pour escapades secrètes, cachée au milieu des montagnes dominantes de Machynlleth, et ces stars ne souhaiteraient pas voir débarquer tous les paparazzis du monde. Je sondais toutefois certains invités attablés pour dîner et j’ai découvert que la pelouse servait souvent de piste d’atterrissage pour les hélicoptères des VIP. (Note à l’attention de Jeremy : la prochaine fois, okay ?) www.visitwales.fr

51


Et c’est en se changeant pour le dîner que Jeremy s’est rendu compte qu’il n’avait peut-être pas mis tout ce qu’il fallait dans la valise. Alors que la mienne regorgeait de pantalons treillis, de chaussures de marche et de tongs, j’avais heureusement pensé à inclure des tenues plus « glamour ». Alors que Jeremy sortait son habit le plus chic, une paire de jeans délavée, il se demanda si cela conviendrait pour le restaurant étoilé au Guide Michelin. Mais en fait, nous avons été agréablement surpris (Jeremy était lui soulagé) de voir qu’un repas étoilé pouvait être convivial et décontracté. Le Chef Paul Croasdale et sa brigade ont créé ici l’un des meilleurs restaurants du Pays de Galles, tirant parti de ces magnifiques produits locaux : des fruits de mer savoureux de la baie de Cardigan, du saumon sauvage et de la truite des rivières avoisinantes, du chevreuil et du gibier, sans oublier les succulents agneau et bœuf gallois. En outre, leurs propres potager et verger produisent d’exquis fruits, légumes, herbes aromatiques et salades. Ils parcourent même les bois alentours et les marais salants pour récolter champignons, salicorne, petite oseille et ail sauvage. Nous avons choisi le menu composé de 5 plats et là…Waouh ! C’était absolument époustouflant, de la présentation (j’ai pris une photo de chaque plat avant de planter ma fourchette dedans) au mariage incroyable des saveurs. Qui aurait pu deviner que le chevreuil allait si bien avec le chocolat et le panais ? Chaque bouchée était une explosion de saveurs fantastiques, parfaitement accordées avec différents vins sélectionnés en fonction de notre choix de plats. Ils étaient d’ailleurs tellement bons que je ne me souviens pas tellement des thés et cafés, je me souviens seulement vaguement avoir mangé huit des neuf chocolats proposés. Le lendemain matin, nous sommes sortis du lit le plus confortable au monde pour déguster un délicieux petit-déjeuner, subtilement gallois. Jeremy déclara que c’était le meilleur boudin noir qu’il ait 52

www.visitwales.fr

jamais mangé et insista pour que je goûte son laverbread si bon…

Je sais désormais que les algues constituent un ingrédient savoureux du petit-déjeuner gallois traditionnel, mais j’avoue n'en avoir jamais goûté auparavant. Finalement, je me dis que, quitte à essayer, autant le faire dans un restaurant étoilé au Michelin. À l’issue de la phase de test, je m’en suis voulu de ne pas y avoir goûté avant... En discutant avec Joan et Rob Reen après le petit-déjeuner, nous avons découvert que Robert Plant du groupe Led Zeppelin venait souvent à Ynyshir, car il possède une maison près de Machynlleth. On dit même qu’il a écrit « Stairway to Heaven » en pensant à un petit sentier menant dans la montagne avoisinante. Alors, les paroles en tête (There’s a feeling I get when I look to the west, And my spirit is crying for leaving), nous avons suivi ses traces. Peu de temps après, c’était moi qui pleurait en gravissant la montagne la plus escarpée au monde, je pensais pourtant les avoir toutes faites ! Le jeu en valait toutefois la chandelle, et en approchant du sommet, Jeremy repéra deux balbuzards qui planaient au-dessus des montagnes. C’était un spectacle merveilleux. Je me rendis compte alors que, non seulement j’étais mariée à Alain Prost, mais également à Nicolas Hulot. En redescendant tranquillement vers Ynyshir Hall, nous rêvions d’une tasse de thé et, comme par enchantement, l’aimable personnel nous accueillit avec une théière de bon thé chaud. Nous nous sommes détendus un moment en admirant les magnifiques tableaux qui ornaient tous les murs de la propriété, et qui prouvaient l’incroyable talent de Rob Reen, capable de capturer la beauté rustique de la région avec une grandeur contemporaine.

Nous n’avions toutefois pas trop le temps de nous attarder car nous étions attendus au théâtre dans l’après-midi. Vous pouvez toujours m’éloigner de la scène mais la scène reste en moi ! Nous nous sommes donc rendus au centre artistique d’Aberystwyth, à moins d’une demi-heure de route, pour assister à leur pièce « Hairspray ». Quel spectacle ! C’était incroyablement gai, les collines dansaient au rythme de la musique ! Comme on dit, le temps passe vite quand on s’amuse et la journée de dimanche est arrivée sans crier gare. Nous avons pu une dernière fois déguster le somptueux petit-déjeuner et nous avons passé la dernière heure à explorer les superbes jardins qui entourent Ynyshir Hall. La Reine Victoria adorait ces jardins et c’est elle qui commanda la plantation des arbres que l’on peut admirer aujourd’hui. Ce travail fut poursuivi par William Hubert Mappin, et à sa mort en 1966, 4 000 km² de terrains furent vendus à la RSPB qui y créa la réserve d’oiseaux qui existe encore de nos jours, c’est un véritable paradis pour la vie sauvage où l’émission de la BBC « Springwatch » a récemment tourné. Il y avait des fleurs que je n’avais jamais vu auparavant, nous avons entendu les pas précipités d’une musaraigne et le saut d’une grenouille, nous avons découvert les sentiers secrets ombragés et un chemin de gravier qui mène à la réserve de la RSPB. Nous avons salué la mort dans l’âme les bouvreuils et les rouges-gorges, puis nous sommes revenus à Hall pour refaire nos valises. Nous avions eu du soleil tout le week-end et juste au moment de notre départ, une petite pluie s’est mise à tomber, faisant écho à notre tristesse de quitter ce petit coin de paradis. Nous sommes partis ressourcés et revigorés par cette escapade romantique de luxe, nous avons salué Joan et son fidèle compagnon, Theo le bouvier bernois. En nous éloignant, je regardais pensivement les vastes jardins. Nous avions été traités comme des rois. Ynyshir Hall est parfaitement adaptée aux reines, en particulier à une reine de la comédie, comme moi !


Connie Fisher a séjourné à Ynyshir Hall – membre du groupe Relais & Châteaux. Ynyshir Hall, Eglwysfach, Machynlleth, Powys SY20 8TA. www.ynyshirhall.co.uk

Ynyshir Hall, Eglwysfach, près de Machynlleth

www.visitwales.fr

53


Southerndown, Glamorgan Heritage Coast

Morgan Arcade, Cardiff

Kidwelly Quay

Amour toujours Portmeirion

Hôtel St Brides, à Saundersfoot

Île de Llanddwyn, à Anglesey

Le baiser de Rodin, Musée National de Cardiff

Randonnées en Snowdonia, Swallow Falls

Vallée d’Elan, à Powys Phare de West Usk, à Newport

Portmeirion 54

www.visitwales.fr

Tyddyn Llan, à Llandrillo


Love. Amore. Te quiero… En quelque langue que ce soit, le Pays de Galles vous propose le week-end romantique idéal. Un que vous aimerez à la folie ! Boutique chic

Plaisirs sensuels

Quoi de plus romantique qu’un hôtel de luxe niché en pleine campagne ? Réponse : RIEN ! Imaginez donc : vous deux blottis sur le confortable canapé devant un bon feu. Ou sur la terrasse, abrités sous une glycine luxuriante et baignés des derniers rayons de soleil qui illuminent un panorama d’une incroyable beauté, les moutons au loin sur la colline resplendissant aussi blancs que le linge qui orne votre lit à baldaquins. Et si le restaurant proposait une gastronomie aussi fabuleuse que tout le reste ? Cela serait-il vraiment inespéré ? Pas du tout si vous vous trouvez à Plas Bodegroes, Tyddyn Llan, St Brides Spa Hotel, The Grove à Narberth, The Harbourmaster, The Felin Fach Griffin ou encore ... Enfin, pas besoin de vous faire un dessin, vous voyez ce que l’on veut dire. On pourrait en citer des dizaines et des dizaines mais il nous tarde de rejoindre notre tendre moitié pour se perdre dans ses yeux et pour savourer un champagne divin à même sa coupe. www.bodegroes.co.uk www.tyddynllan.co.uk www.stbridesspahotel.com www.thegrove-narberth.co.uk www.harbour-master.com www.felinfachgriffin.co.uk

Vous voulez mettre du piment dans votre vie amoureuse ? Un zeste d’aventure ? Des cris d’enthousiasme (en tout bien tout honneur) ? Alors foncez vers l’Ouest sauvage du Pembrokeshire pour un week-end de surf, de canoë et de coasteering, le génial sport nautique gallois et fier de l’être. Après tout, une fois que vous aurez sauté tous les deux dans l’eau du haut d’une falaise de 10 m, plus rien ne pourra vous séparer, n’est-ce pas ? Si vous préférez le cousin du coasteering à l’intérieur des terres, le canyoning (ou promenade dans les gorges), pour escalader en eaux vives et découvrir les coulisses des cascades d’eau, plonger dans les bassins au pied des chutes d’eau spectaculaires, dans les alentours de Neath. www.activitypembrokeshire.com www.exploremidwales.com

Amours citadines Bienvenue aux jeunes amoureux dans la capitale du Pays de Galles, Cardiff, destination idéale pour une escapade romantique citadine. Il y a des milliers de choses à voir et faire dans le centre-ville compact de 2 km², et encore plus dans la baie de Cardiff. Il y a des salles de concerts internationales, un musée et une galerie de réputation mondiale, l’un des centres sportifs les plus incroyables de la planète en plein centre, sans oublier des pubs, des discothèques et des restaurants à profusion. Il y a également de nombreux hébergements possibles, des spas cinq étoiles aux boutiques hôtels d’exception. Mais il n’y a pas que le centre, l’arrière-pays est également splendide, avec les plages de la « Glamorgan Heritage Coast », et les montagnes de Brecon Beacons, à deux pas. Mince, on a oublié de vous parler des boutiques géniales… www.southernwales.com

Plaisirs insulaires L’île de Llanddwyn à Anglesey est un endroit sauvagement et follement romantique, où la marée vient lécher le phare. C’est également un haut lieu de pèlerinage du saint patron des amoureux gallois, St Dwynwen. Le village italien fantastique, incroyablement mignon, de Portmeirion est indiscutablement le lieu le plus sexy pour passer la nuit. Si vous souhaitez la solitude totale, passez la nuit sur l’une des îles au large des côtes galloises : Skomer, Bardsey, Flat Holm et Caldey proposent toutes des hébergements extrêmement isolés dans un cadre absolument reposant. www.visit-north-wales.co.uk www.portmeirion-village.com www.welshwildlife.org www.bardsey.org www.flatholmisland.com www.caldey-island.co.uk

Donnez de la hauteur à vos sentiments Que diriez-vous d’une balade romantique main dans la main pour donner de la hauteur à votre relation ? Plus précisément, une hauteur de 1 085 mètres jusqu’au point le plus haut de Grande-Bretagne méridionale. Les montagnes de Snowdonia offrent les

paysages les plus époustouflants de GrandeBretagne, avec foultitude de promenades charmantes, dont le « biggie », au sommet du mont Snowdon d’où vous pouvez, par temps dégagé, apercevoir l’Angleterre, l’Irlande, l’Écosse et une grande partie du Pays de Galles. Vous pouvez aussi y monter en train, nous ne dirons rien à personne… www.eryri-npa.gov.uk

Escapade écologique Les barrages de la vallée d’Elan sont très fiers d’être érigés au milieu de nulle part. À part l’épisode bruyant de la Seconde guerre mondiale pendant lequel les escadrons de Briseurs de Barrage se sont entraînés dans la région, il s’agit sans conteste de la région la plus paisible du Pays de Galles, idéale pour les longues promenades et les balades à vélo, au terme desquelles vous pourrez savourer une tasse de thé dans la ferme la plus reculée du pays. C’est le territoire du milan royal, où les derniers oiseaux ont survécu à l’extinction de l’espèce jusqu’à devenir une magnifique attraction pour les visiteurs : environ 400 oiseaux se rendent aux points de nourriture comme à la ferme Gigrin, près de Rhayader. www.exploremidwales.com

Châteaux romantiques Les châteaux ont un air sauvagement romantique. Vous pouvez séjourner dans plusieurs d’entre eux au Pays de Galles, des forteresses normandes d’origine comme celles de Ruthin et Roch (désormais des hôtels de luxe) aux imposantes répliques victoriennes, telles que Castell Deudraeth et Ty’r Graig. Ou pour un séjour délicieusement différent, emmenez votre moitié au phare de West Usk pour une escapade incroyable avec vue panoramique sur le canal de Bristol.

www.ruthincastle.co.uk www.retreatsgroup.com www.portmeirion-village.com www.tyrgraigcastle.co.uk www.westusklighthouse.co.uk

www.visitwales.fr

55


‘... a legendary lazy little black magical bedlam by the sea’ 1

1

« …une petite pagaille noire magique, légendaire et paresseuse, près de la mer »

Laugharne, dans le Carmarthenshire 56

www.visitwales.fr


Dylan Thomas 100 Une symphonie de voix En 2014, nous célébrons le centenaire de la naissance de l’une des voix de la langue anglaise la plus distinguée, avec une année de célébrations de la vie de Dylan Thomas, ses œuvres et son héritage. Un programme riche d’événements, petits et grands, internationaux et locaux, est en cours d’élaboration, ce qui signifie que, où que vous alliez au Pays de Galles en 2014, vous ne manquerez pas de goûter à la magie de Dylan. Pour plus de renseignements, consultez www.dt100.info

Le logo Dylan Thomas 100 a été inspiré de la légendaire photo de Dylan, prise par Nora Summers (1892–1948). Pour en savoir plus sur la vie et l’œuvre de Nora Summers, consultez www.dt100.info

www.visitwales.fr

57


S

’il y a une personne qui incarne l’esprit créatif gallois, c’est bien Dylan Thomas. Et s’il y a un lieu, c’est bien Laugharne. Et s’il y a un événement qui les réunit tous, avec des talents littéraires et musicaux insolites venant du monde entier, c’est bien le Week-end de Laugharne. Nous avons rencontré son fondateur, Richard Thomas, qui nous a parlé de la façon dont il a mis sur pied un événement artistique volontairement différent…

Qu’y a-t-il de si spécial à propos de Laugharne ? Je pensais avoir vu de nombreux endroits excentriques au Pays de Galles mais Laugharne est tout à fait à part. C’est totalement inimaginable. Le titre original de « Au bois lacté » était à l’origine « La ville folle », et c’est toujours le cas pour Laugharne, dans le bon sens du terme. Les bonnes vibrations sont définitivement ici : la rue principale, le parc, le château…ils n’ont pas changé. Si Dylan Thomas revenait parmi nous aujourd’hui, il les reconnaîtrait instantanément.

Pourquoi Dylan est-il encore tellement célébré ? Cela fait partie de la mystique d’un personnage qui meurt assez jeune et également de la légende qui voudrait qu’il ait été un grand buveur. Mais c’est également grâce au travail laissé par Dylan, bien sûr. Si un poète écrit un poème d’anthologie, les gens vont s’en souvenir. Dylan Thomas en a écrit cinq ou six que la plupart des gens ont déjà entendu et « Au bois lacté » est un classique. Le plus dramatique dans la mort de Dylan Thomas est qu’il aurait pu encore écrire de grandes choses. Tout le monde en parle comme d’un poète, mais il était 58

www.visitwales.fr

La maison-bateau de Dylan Thomas surplombant l’estuaire de la Taf, à Laugharne

plus que cela, il a écrit des scénarios, des pièces de théâtre, c’était un grand maître de la prose et il participait à la mise en scène de ses œuvres, à la fois à la radio et lors de nombreuses tournées aux États-Unis.

Qu’en est-il des autres liens littéraires de la ville ? Le poète Edward Thomas a vécu ici, tout comme l’écrivain Richard Hughes, célèbre pour son roman « Cyclone à la Jamaïque ». Kingsley Amis a écrit en 1986 son roman récompensé du Booker Prize « The Old Devils » lors de son séjour à Laugharne, et Margaret Atwood a situé l’une de ses nouvelles dans cette ville. La grande philosophe féministe Mary Wollstonecraft a vécu à Laugharne et sa fille Mary Shelley, auteur de « Frankenstein », lui a souvent rendu visite. La ville a également été le sujet des tableaux de J.Constable, W.Turner et Augustus John, sans oublier les liens historiques : la révolte d’Owain Glyndw ˆr a plus ou moins pris fin ici en 1403, et le château a joué un rôle essentiel dans la Guerre civile anglaise.

Comment est venue l’idée du Week-end de Laugharne ? De façon très, très bizarre ! Mon oncle tenait un pub à Laugharne de 1941 à 1967. C’était un ami proche de Dylan

qui a même porté son cercueil lors de ses funérailles. Un jour, j’étais à la maison avec la télévision en bruit de fond et lors des pubs, j’ai entendu l’acteur Neil Morrissey, qui à l’époque avait des affaires en cours à Laugharne. Et j’ai immédiatement pensé que Laugharne était le lieu idéal pour organiser un festival.

Comment arrivez-vous à attirer de telles vedettes dans cette si petite ville ? Initialement, c’est grâce au mythe de Dylan Thomas que les artistes viennent, puis quand ils voient la ville, ils en tombent amoureux. Le qualificatif qui revient inlassablement est « convivial ». Nous maintenons volontairement le festival à une taille raisonnable, mais j’ai quelques idées en réserve pour 2013, ce qui signifie que nous pourrons accueillir plus de monde. Et en 2014, pour célébrer le centenaire de la naissance de Dylan, nous nous efforçons de préparer quelque chose de spécial, attendezvous à être surpris. De toute façon, si les événements ne sont pas au moins exceptionnels à Laugharne, beaucoup de personnes ne sont pas contentes !


Tout ce qu’il faut pour le week-end Le Week-end de Laugharne est un festival culte de Grande-Bretagne. Petit mais parfaitement organisé, cet événement musical et littéraire d’exception se tient tous les ans au mois d’avril. Il a vu le jour en 2007 et a déjà programmé des vedettes telles que la chanteuse et auteur américaine, Patti Smith, Ray Davies des Kinks, les écrivains Will Self et Roddy Doyle, l’acteur comique Alexei Sayle, Robin Ince et Simon Day, sans oublier l’acteur Rhys Ifans. Ce qui rend ce festival si spécial, c’est sa volonté de conserver une ambiance détendue, originale et modeste ; les artistes, le public et les habitants se retrouvant à trinquer ensemble dans les pubs.

www.thelaugharneweekend.com

« Nous voulions voir les artistes déambuler dans les rues de la ville, se mêlant librement aux gens, pour effacer toutes les frontières : que les stars oublient leur statut de stars et que le public ne sache pas trop où se situer. » Richard Thomas, Organisateur

Une journée à la découverte de Laugharne Sur les traces de Dylan

L’hôtel Browns

La maison-bateau de Dylan

ette charmante randonnée de 3 km est le théâtre de l’une des œuvres les plus appréciées de Dylan, « Poème en octobre », dans lequel il décrit d’une façon très vivante une promenade dans les alentours de Laugharne lors de son 30ème anniversaire. Des panneaux d’informations jalonnent les meilleurs points de vue de ce rivage, refuge sacré des hérons, et qui présentent une foultitude de renseignements sur la vie et les œuvres de Dylan. En prime, si vous effectuez la randonnée le jour de votre anniversaire (et que vous pouvez le prouver !), vous aurez des cadeaux dans plusieurs magasins du coin. Une pinte de bière et un paquet de chips offerts, ça vous tente ? www.dylanthomasbirthdaywalk.co.uk

Il n’existe pas un seul pub dans tout Laugharne qui ne puisse se prévaloir d’un lien avec Dylan Thomas (il était, disons, plutôt généreux avec ses mécènes). Mais c’était près de la baie vitrée de l’hôtel Browns qu’il passait de nombreux après-midis réjouissants à siroter sa pinte de Buckley, à écrire, à lire des journaux et à plaisanter avec ses compagnons de boisson. L’hôtel a été aujourd’hui restauré et est désormais un hôtel-boutique cinq étoiles qui exhale un esprit glamour subtil des années 1940 et 50. Néanmoins, Dylan Thomas reconnaîtrait encore le bar et son parquet et serait certainement agréablement surpris par le whisky de Penderyn. www.browns-hotel.co.uk

Dès l’arrivée de Dylan et Caitlin à Laugharne, ils ont rêvé d’habiter dans la maison-bateau, idéalement située sur l’estuaire de la Taf. C’est un riche bienfaiteur qui a fini par lui offrir et il y a vécu avec toute sa famille de 1949 à 1953, les quatre dernières années de sa vie. La maison-bateau est désormais un musée présentant de nombreux souvenirs de Thomas et la plupart des meubles d’époque. À proximité de la maison principale se trouve un garage en haut de la falaise et dont il se servait comme atelier d’écriture, avec toujours son bureau et son matériel d’écriture, ce qui donne l’impression que le poète vient juste de quitter l’atelier pour aller boire un coup au pub. www.dylanthomasboathouse.com

C

L’hôtel Browns, à Laugharne Le château de Laugharne

Atelier d’écriture de Dylan Thomas

www.visitwales.fr

59


Commencez par le commencement Centre Dylan Thomas Voilà l’endroit idéal pour commencer : le centre Dylan Thomas, hébergé dans un magnifique immeuble de style Régence, dans le quartier marin de Swansea. Il y a une exposition permanente sur le poète et sa vie, et le centre organise également de nombreux événements littéraires tout au long de l’année, dont le festival Dylan Thomas annuel, en octobre et novembre. En 2014, le centre Dylan Thomas sera au cœur d’une année entière de festivités, avec des événements prévus sur un weekend, des vedettes de la littérature, des nouveaux projets, commissions et expositions. L’apothéose de l’année sera un festival Dylan Thomas spécial qui débutera le jour de la naissance de Dylan, le 27 octobre, pour s’achever à l’anniversaire de sa mort, le 9 novembre. www.dylanthomas.com

La poésie en action Le travail de Dylan Thomas a été influencé par de nombreuses personnes et régions du Pays de Galles. Pour connaître l’inspiration du poète, vous pourrez suivre ses traces avec l’un des itinéraires concoctés par le centre Dylan Thomas, dont les guides sont ponctués d’anecdotes sur sa vie. www.dylanthomas.com

Circuit du centre-ville de Swansea Ce circuit vous mènera à travers la Swansea de la jeunesse de Dylan Thomas, des immeubles marquants aux pubs qu’il avait l’habitude de fréquenter. Il débute au centre Dylan Thomas sur les berges de la rivière Tawe dans le quartier marin de Swansea, et fait le tour des endroits essentiels et des rues pittoresques dans l’ancien quartier de Swansea, telles que Wind Street, où Dylan allait boire alors qu’il était journaliste stagiaire ; sans oublier le très bien nommé Passage « Salubrious » (Salubre). Un autre endroit capital est le somptueux marché de Swansea, le plus grand marché couvert du Pays de Galles, où coques et laverbread sont encore aujourd’hui largement répandus. 60

www.visitwales.fr

Circuit dans les hautes terres Le circuit dans les hautes terres, à l’instar d’« Au bois lacté », commence réellement aux origines. C’est ici, au 5 Cwmdonkin Drive, que Dylan est né, a passé ses années formatrices et a écrit la majorité de ses œuvres principales. L’hôtel Uplands (désormais la taverne Uplands) a vu Dylan Thomas goûter à sa première bière, ce qui devint l’une de ses passions à vie : « …its live white lather, its brass-bright depths, the sudden world through the wet brown walls of the glass, the tilted rush to the lips… » [« …sa mousse vivante et blanche, sa profondeur de cuivre étincelante, l’univers apparaissant soudain à travers les parois humides et sombres du verre, porté avec hâte aux lèvres… »].

Circuit de Mumbles et Gower Bien que Dylan Thomas s’autoproclamait « citadin dans l’âme », les villages du littoral sur la péninsule de Gower ont joué un rôle essentiel dans sa vie. Le circuit commence à Mumbles, le village où vivait l’ami de longue date de Dylan, le musicien Daniel Jones. Le repaire de Dan était le Newton Inn, qu’une autre légende de la littérature de Swansea, Kingsley Amis, a intégré dans son roman récompensé du « Booker Prize » en 1986, « The Old Devils » (bien que K. Amis ait baptisé le pub la « Bible et la Couronne », et l’un de ses personnages, Brydan, est un portrait satirique cruel de Dylan). La promenade continue le long du fabuleux littoral de Gower jusqu’à Rhossili et le promontoire spectaculaire de « Worm’s Head ».

Circuit de Galles de l’Ouest L’Ouest rural était la région des ancêtres de Dylan où il s’est réfugié pour trouver la paix, pour écrire et se ressourcer. Cette balade en boucle commence à Carmarthen, un bourg très gallois où Dylan se rendait souvent. Puis vous remonterez à Llandysul et à New Quay, où Dylan a vécu un an pendant la Seconde guerre mondiale. Mais ce n’est pas pour autant qu’il a fui les combats : une nuit, sa maison


Portrait d’un poète

a été transpercée par les balles de la mitrailleuse d’un commandant que Dylan avait offensé d’une quelconque manière, l’incident ayant été porté à l’écran dans le film « The Edge of Love » avec Keira Knightley, Sienna Miller et Matthew Rhys. New Quay a inspiré en partie le poème « Au bois lacté » et la version cinématographique de 1972, avec Richard Burton et Elizabeth Taylor, a été tournée à proximité, à Fishguard. Puis, vous vous dirigerez vers Tenby, ville de l’ami de Dylan, l’artiste Augustus John. Et tout finit à Laugharne, (comme Dylan lui-même), qu’il décrivait comme « This timeless, beautiful, barmy (both spellings) town ... a legendary lazy little black magical bedlam by the sea. » [« Cette magnifique ville intemporelle et loufoque…une petite pagaille noire magique, légendaire et paresseuse, près de la mer. »] Il est enterré dans le cimetière, sa tombe étant ornée d’une simple croix de bois.

Statue de Dylan Thomas, Marina de Swansea

N°.5 Cwmdonkin Drive Ce modeste pavillon de l’époque d’Edouard VII situé dans les plateaux de Swansea a été restauré avec goût, à l’image du pavillon que la famille Thomas acheta neuf en 1914, à quelques mois de la naissance de Dylan dans la chambre de devant. Vous pourrez assister à des visites guidées de la maison, profiter d’une soirée d’époque dans la salle à manger familiale, et même passer la nuit dans la chambre où Dylan est né. www.5cwmdonkindrive.com

Conseils de lecture Poésie • Fern Hill • Do not go gentle into that good night • Poem in October • And death shall have no dominion •T  he force that through the green fuse drives the flower Prose • A Child’s Christmas in Wales • Portrait of the Artist as a Young Dog Pièces • Au bois lacté

À gauche, en partant du haut Centre Dylan Thomas, à Swansea The Adelphi, Wind Street, à Swansea Marché de Swansea À droite, en partant du haut New Quay, dans le Ceredigion Centre Dylan Thomas, à Swansea Fishguard du bas, dans le Pembrokeshire

Dylan Marlais Thomas est né le 27 octobre 1914 au 5, Cwmdonkin Drive, dans la région des plateaux de Swansea. Fils d’un professeur anglais et d’une couturière, il vécut en ville mais rendait régulièrement visite en été à sa tante, dans une ferme du Carmarthenshire, et dont le cadre rural a très largement inspiré son œuvre. D. Thomas a quitté l’école à 16 ans pour devenir journaliste pour une édition locale. Il était également très fidèle aux pubs et cafés de la ville, notamment le café Kardomah, où il se mêlait au groupe bohémien d’écrivains, de musiciens et d’artistes, connu sous le nom de « Kardomah Gang ». Lors d’un voyage à Londres en 1936, il rencontra une danseuse du nom de Caitlin Macnamara, et la demanda en mariage immédiatement, sous l’effet de l’alcool. Ils se marièrent en 1937 et un an après, ils déménagèrent à Laugharne, et y élevèrent leurs trois enfants. Très largement admiré en tant que poète, Dylan Thomas avait néanmoins du mal à joindre les deux bouts. Dans les années 1950, il fit une série de tournées de lectures lucrative aux États-Unis, où il devint une vraie vedette, malgré son comportement erratique et son penchant pour l’alcool qui ne cessaient d’empirer. Lors de son quatrième voyage à New York en 1953, D. Thomas tomba gravement malade et, après avoir bu plus que de raison, tomba dans le coma. Dylan Thomas mourut le 9 novembre 1953. Son corps fut rapatrié au Pays de Galles où il fut inhumé dans le cimetière de Laugharne. www.visitwales.fr

61


Se rendre au Pays de Galles Le Pays de Galles est très facile d’accès. Il ne se trouve qu’à quelques heures d’autoroute de Londres. En train, c’est encore plus rapide : à peine deux heures entre Londres et Cardiff. Si vous venez en voiture, des traversées en ferry régulières sont proposées à partir des ports français suivants : Boulogne, Caen, Calais, Cherbourg, Dieppe, Dunkerque, Le Havre, Roscoff et Saint-Malo, vers la côte sud de l’Angleterre, à quelques heures de route de Cardiff. De nombreuses villes du monde entier desservent les aéroports de Londres. Renseignez-vous auprès de votre tour opérateur. Vous pouvez atterrir directement à l’aéroport de Cardiff. L’aéroport de Bristol est à une heure de route de Cardiff, et les aéroports de Birmingham, Liverpool et Manchester sont également très bien situés à proximité des Galles du Nord.

GLASGOW

EDINBURGH

LIVERPOOL

Fishguard Pembroke

Pour plus d’informations sur les manières de se rendre au Pays de Galles, visitez le site www.visitwales.fr/serendre

Réservations : à qui s’adresser ?

En savoir plus

Les voyagistes de votre pays pourront vous aider à planifier et réserver votre séjour au Pays de Galles. Nombre d’entre eux offrent une large gamme de séjours au Pays de Galles, notamment des voyages organisés, des séjours basés sur des activités particulières ou des visites culturelles. Le voyagiste vous donnera des conseils sur les réservations pour le Pays de Galles, et dans certains cas il peut aussi organiser un séjour personnalisé selon vos besoins et envies. Pour en savoir plus www.visitwales.fr

Préparez vos vacances et démarrez votre séjour du bon pied en consultant les sites Web de nos partenaires pour plus d’informations.

Brochures gratuites

Pour obtenir des informations complémentaires sur le Pays de Galles

Pour en savoir plus sur le Pays de Galles, faites votre choix parmi les guides GRATUITS offerts. Vous pouvez les consulter, les commander ou les télécharger à l’adresse suivante : www.visitwales.fr

Autres sites « Visit Wales » Il existe un certain nombre de sites Web « Visit Wales » très utiles pour obtenir des informations sur les diverses activités à découvrir lors de votre séjour au Pays de Galles. Que vous souhaitiez dévaler une montagne avec les freins en feu, vous jeter de falaises battues par les vagues, pêcher l’ombre sur la Wye ou faire un parcours de golf de championnat, un site Web vous attend. Alors, qu’est-ce que vous attendez ? Aventure – www.visitwales.co.uk/active Pêche – www.fishing.visitwales.com Vélo tout-terrain – www.mbwales.com Randonnée pédestre – www.walking.visitwales.com Golf – www.golfasitshouldbe.com

62

www.visitwales.fr

Galles du Nord – www.visit-north-wales.co.uk Ceredigion – www.tourism.ceredigion.gov.uk Galles centrales – www.exploremidwales.com Galles du Sud-Ouest – www.southwestwales.info Galles du Sud – www.southernwales.com

En France : VisitBritain – www.visitbritain.com/fr/FR En Belgique : VisitBritain – www.visitbritain.com/fr/BE Bien que toutes les précautions aient été prises pour garantir l’exactitude des informations présentes dans ce guide, Visit Wales ne peut accepter aucune responsabilité quant aux omissions, erreurs et inexactitudes ayant pu s’y glisser ou pour tout problème découlant de quelque manière de la publication de ces informations. Nous avons vérifié l’ensemble des sites Web à la date de mise sous presse. Cependant, Visit Wales ne peut être tenu responsable des modifications apportées à ces sites.


Agences de voyage et tour-opérateurs Pour organiser très facilement vos vacances ou vos week-ends au Pays de Galles, vous pouvez faire appel à un tour-opérateur. Ils ont souvent accès à des offres particulières et seront ravis de vous trouver les vacances idéales. Pour obtenir la liste complète des agences, consultez : www.visitwales.fr

Escape Hotel, Llandudno

www.visitwales.fr

63


II

II

II

I

I

I

I

I

I II I

II

I

I

I

I

I I

I I

I

II

I

I

I

I

I

I

I

II

I

I I II I II I

I I II I II I

I I

I II I IIII I

I I

I

II I IIII I

I

I

I

I


II

I

I II I I

I I I I II

I

II

I

I I


En haut Escape Hotel, Llandudno Au milieu Tredegar House, Newport En bas Elan Valley, Galles centrales

visitwales.co.uk


French - Visit Wales 2013