Page 19

Envies

.

PORTRAIT

Création d’un concept store pour de la restauration rapide et à emporter en plein cœur de Lille, rue Nationale. (© photo : G. Da Silva ArchitectureS)

MIEUX VAUT FAIRE UN DESSIN ! Isabelle confie une passion précoce pour le dessin et la peinture : «Je peins toujours, je fais des expos de temps en temps. Mon goût pour le dessin m’a amenée aux études d’arts appliqués. J’ai fait trois ans à l’ESAAT à Roubaix pendant lesquels j’ai un peu tout exploré, paysagisme, stylisme, communication visuelle, archi d’intérieure… pour finalement choisir ma voie dans l’espace. » Elle fait une rencontre primordiale en BTS : Thierry Baron, professeur et architecte. « C’est lui qui m’a fait rentrer à l’école d’archi de Lille. C’est un père spirituel et un ami. Il m’a toujours soutenue et motivée. » À l’école d’architecture, Isabelle étudie l’urbanisme et les bâtiments : « J’aime bien mais je trouve ça trop vague, on ne peut pas rentrer dans le vif du sujet, dans le détail. L’architecture, oui, mais à l’échelle humaine ! Je suis plus sur les petits espaces, la dimension intérieure, l’habitat. »

© dessin : G. Da Silva Architectures

C’est encore le dessin qui permet à Isabelle de travailler en bonne intelligence avec l’architecte d’intérieur Guillaume Da Silva, avec qui elle collabore depuis 2009 : « Nous réfléchissons tous les deux en croquis. Et les gens sont beaucoup plus réceptifs aux dessins, ils comprennent mieux. La 3D peut être hyper réaliste mais elle nous joue des tours. Les gens se projettent un peu trop alors que ce qu’on voit sur un écran n’est pas la réalité. Avec le dessin, on comprend d’abord le projet, après on choisit la matière ensemble… »

OCTOBRE l 19

ISABELLE ROYE_VD150.indd 19

05/10/2017 21:43

Profile for Visite editions --

Visite Déco #150  

Émotions complices

Visite Déco #150  

Émotions complices

Advertisement