Issuu on Google+

p 1-124 couv.e$S:Mise en page 1

15/04/10

16:49

Page 1

N°65 Les boutiques incontournables de la région sont dans Visite Déco Prochaine parution : 19/05/2010

Lignes extérieures : Les barbecues à l’heure d’été Cuisine et salle de bains : White is white VOTRE RENDEZ-VOUS DÉCO / Réalisation : Visite Editions. TÉL : 03 28 33 89 00 / FAX : 03 28 33 89 01. Document non contractuel. publication. Reproduction interdite. Ne pas jeter sur la voie publique.

Tendances - Adresses - Idées

Sous réserve d’erreur typographique ou de vente.

Les annonceurs sont responsables de leur


N

Canapé d’Angle Méridienne Pagode Réversible Cuir Bi-ton

2855€

R S AI R E E V NI

Table Basse MISS

Table Basse Jade

890€

ERSAIRE NIV AN

Ouverture : 10h-12h / 14h-19h30. Le samedi 10h-19h30 non stop. Fermé le dimanche et le lundi matin

A1 - PARIS - Sortie SECLIN - UNEXPO - 3000 m2 d’exposition

CARREFOUR SAINT-CHRISTOPHE LA SENTINELLE - valenciennes

Ouverture : 10h-12h / 14h-19h30. Le samedi 10h-19h30 non stop Fermé le dimanche et le lundi matin

MOBILIER DE FRANCE

MOBILIER DE FRANCE

PORTES OUVERTES LE SAMEDI 8 MAI DE 10h à 19h non stop

Le Canapé d’Angle Méridienne Pagode Réversible Table basse 2 plateaux Verre MISS structure MDF, Verre noir trempé, support Dim. L309 x H80 x P309cm en Cuir Vachette finition aniline Touché Gras. Pleine Epaisseur 1,6/1,8mm. Tannage aux sels de chrome. Version Bicolore. intermédiaire chromé. Epaisseur 10 mm Dimensions : L100 x P100 X H30cm Nombreux Coloris au choix Structure bois massif renforcé par panneaux de particules. Piètement Métal Chromé. Suspensions : ressorts nosag. Garnissage d’assise et dossier : Mousse polyuréthane Haute résilience. Densité 40/25kg/m3. Coussins oreillers en flocons de mousse polyéther densité 22kg/m3

Le Canapé PHOENIX

PHOENIX

PRIX A

Vivre les nouveautés 2010

PR IX


Lig n es i ntér i eu r es \\ T itr e par Bolobol

Visite Déco N°64 - Avril 2010

3


DEMUYNCK 65:Mise en page 1

15/04/10

12:35

Page 4

Le spécialiste du tapis pour les particuliers DIMENSIONS : 70x140 70x200 70x300 80x160 90x180 100x150 100x200 120x180 140x200 170x240 200x200 200x250 200x300 230x300 250x250 250x300 250x350 300x300 300x400 diam 155 diam 200 diam 250 + tailles hors standard

30 ans d’expérience 20 000 m2 de tapis Un choix énorme

NÉPAL

Importation directe

ORIENT ZIEGLER GABBEH

Livraison à domicile possible

LURIBAF MODERNE SHAGGY CLASSIQUE

DIM : 309x200

MOORSELESTRAAT 120

WEVELGEM (BELGIQUE) Tél. (00 32) 56 41 41 69

www.TAPIJTNET.com

Accepte les chèques et cartes visa Autoroute A1 (Paris-Lille), après Lesquin prendre sur la droite l’A22 (Buxelles-Gand-4 Cantons) puis encore sur la droite la N227 (Roubaix-Villeneuve d’Ascq). Suivre l’A22, passer la frontière, puis prendre l’E403 (Brugge-Bruges), prendre sortie n°5 Wevelgem. Prendre à gauche la Nationale 8, dans le centre de Wevelgem prendre la deuxième à droite après l’église.

Ouvert samedi et dimanche 10h-19h et du lundi au jeudi 10h-19h. Fermé le vendredi.


15/04/10

10:07

50 ans

Page 5

MEUBLES EXTÉRIEURS & INTÉRIEURS DÉCORATION

BM65:Mise en page 1

DÉCOUVREZ notre nouvelle collection de meubles et décoration d’extérieur !

O U V E RT LE 1, 2, 8, 9 ET 13 MAI

3 000 m2 d’exposition OUTDOOR

CONDITIONS ESTIVALES JUSQU’AU 31 MAI INCLUS !

INDOOR

OUVERT LE DIMANCHE - Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 19h - Fermé le lundi. Bellegemsestraat 277 - 8510 COURTRAI - BELLEGEM - Tél : +32(0)56 21 01 37 E17 - Sortie 2 Kortrijk Zuid/Expo - Direction Bellegem - RN50 - Vieille route Tournai-Courtrai

Livraison à Domicile


Lign es i ntér i eu r es \\ Titr e par Bolobol

6

Visite Déco N°64 - Avril 2010


Edito Berçons-nous d’illusions… d’optique Nous avons tous été bluffés un jour par une illusion d’optique… Ce tour de passe-passe graphique qui consiste en deux mots à nous mettre le cerveau à l’envers, à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, et qui, in fine, nous donne le tournis. Bien entendu, les  designers ne pouvaient passer à côté de ces jeux graphiques surprenants et ont succombé à l’envie de nous en faire voir de toutes les couleurs et de toutes les formes ! Décoiffante, la déco des sixties a décliné avec délectation et impertinence ces effets bizarroïdes… parfaitement en accord avec l’ambiance insouciante et joyeuse qui régnait alors. Loin d’être à bout de souffle, cette tendance s’offre une seconde vie. Il faut dire que les performances informatiques ouvrent de nouveaux champs d’investigation… et les designers ne se privent pas de les explorer. Sous la très sérieuse expression « Optical Art » se cachent des réalisations détonnantes que nous vous laissons découvrir dans notre dossier (p54 à 61). Côté jardin, la couleur aussi donne le ton. L’été sera punchy, drôle et ludique ! Sous le soleil, les tables gagnent en tonus et en légèreté ! Tons frais et acidulés, motifs pop, déco de table survitaminée, gobelets trompe-l’œil, nos repas en plein air vont offrir des tonnes de gaîté pour le plus grand plaisir des petits et des grands… Votre table est prête ? Pour épater vos invités avec des mets délicieux, il ne vous reste plus qu’à suivre les conseils de notre dossier « Barbecues ». Derrière les lignes modernes de ces véritables cuisines d’extérieur, se cachent de multiples options et modes de cuisson possibles. De quoi vous donner…le tournis ! Vous avez sans doute remarqué que la signature de notre Laetitia adorée n’est pas au rendez-vous ce mois-ci, sous l’édito, bien qu’elle ait participé à l’élaboration de ce beau numéro printanier… Rassurez-vous, elle nous reviendra… Avec deux jumelles dans les bras, et là ce ne sera pas une illusion d’optique !  Barbara Berret et Audrey Jeamart

Visite Déco N°65 - Mai 2010

7


8

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Sommaire Visite déco n°65 Mai 2010 10

30 50

82 88

90 96

Courrier des lecteurs Sous les feux de l’actu Dans l’air du temps Agenda Focus Chronique Livres Lignes extérieures Vaisselle estivale Barbecues Must have : Les parasols

Lignes intérieures Shopping fête des mères Op’ Art Escaliers design Reportages particuliers Portrait : Valérie Telesca

Histoire… d’archi La tour abbatiale de Saint-Amand-les-Eaux

Histoire d’une marque Devon & Devon

Eco-citoyenneté Les serres du jardin botanique de Tourcoing

Home made J’ai testé pour vous… Relookez Conseils de pro

104

112

120

Cuisine White is white

Salle de bains White is white

Remerciements & Adresses Visite Déco N°65 - Mai 2010

9


P U B LI-R EDACTION N EL



ID Intérieur Déco, quand fonctionnalité rime avec originalité Vous avez envie de changer votre intérieur mais vous ne savez pas comment vous y prendre, ni par où commencer ? Rébecca Joly, coach d’intérieur, vous conseille à domicile.

Q

ui n’a jamais rêvé de recevoir les conseils avisés d’une professionnelle pour relooker son intérieur ? Cette solution miracle vous aurait évité bien des surprises lors de l’aménagement de votre nouvel espace : meuble non adapté, pièce trop sombre, espace surchargé... Bref, un casse-tête qui prend aujourd’hui fin grâce à Rébecca Joly et son entreprise ID Intérieur Déco. Installée à Lillers, cette architecte d’intérieur de formation s’est mise à son compte pour vous proposer son savoir-faire. Bien plus que de simples conseils déco, elle se rend à votre domicile afin de cerner vos besoins et ceux de votre intérieur, étudier les volumes afin que vous vous sentiez bien chez vous comme un poisson dans l’eau.

Son objectif : rendre votre espace le plus fonctionnel possible 10

et vous proposer des solutions qui privilégient le côté pratique du lieu de vie, avec des meubles adaptés à votre intérieur et à votre quotidien. Quel canapé choisir quand on a de jeunes enfants ? Comment agencer une petite pièce et en tirer le meilleur profit ? Les aspects décoratifs viennent ensuite. « D’abord la fonctionnalité, ensuite l’esthétique», tel est son credo. Et pour mettre en œuvre les projets qu’elle dessine, elle dispose d’un riche carnet d’adresses d’artisans, et sollicite aussi parfois son mari, Frédéric Joly. Ébéniste ayant sa propre entreprise et ancien élève, comme elle, de la réputée école belge Saint-Luc, il crée alors des meubles spécialement adaptés aux besoins des clients.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

À noter qu’en parallèle d’ID Intérieur Déco, Rébecca Joly travaille avec un grand magasin de décoration en prodiguant des conseils personnalisés aux clients via des ateliers. Prestations à partir de 50 euros. Pour plus de renseignements sur les prestations d’ID Intérieur Déco, rendez-vous sur www.id-interieurdeco.com.

Contact Tél. : 0647195607 contact@id-interieurdeco.com


L’équipe Visite Déco

Barbara Berret

Laetitia Roitberg

Antoine Van Lancker

Fabien Hallynck

Cet espace de communication & d’échange vous est réservé ! Ludovic Haultcoeur

Louise Hamaide

Aurélie Rousset

Kristie Burietz

Envoyez-nous… vos questions, vos suggestions, vos envies, vos idées, vos remarques

À cette adresse email : devousanous@visite-editions.com Stéphanie Da Silva

Pamela Vidocgue

Audrey Jeamart

Sébastien Hamelin

Élise Flamand

Florence Cantaluppi

Poulo

Mickael Nafré

Jérôme Guidez

Thomas Zubert

Muriel Menanteau

Magazine gratuit édité par Visite Editions

VAON, Pauline MANET, Nathalie MORA,

Dépot légal à parution : N° ISSN 1774-6760

Ombline VAN DE MEYER

Tirage : 55 000 EXEMPLAIRES

MéTIVE AVENUE

Visite Editions

Directrice d’agence : Muriel Menanteau

Directrice de publication : Barbara BERRET

Communication : Antoine VAN LANCKER

Service commercial : 03 28 33 89 00

Photos : Sébastien HAMELIN

Responsable des ventes :

Graphisme : Elise Flamand - Florence

Ludovic Haultcoeur

Cantaluppi - Jérôme Guidez - Poulo -

Commerciaux : Louise Hamaide - Aurélie

Thomas Zubert

Rousset - Kristie Burietz - Stéphanie Da

Création de couverture : Elise FLAMAND

Silva Rocha - Pamela Vidocgue

Chromie & retouche photos : Mickael Nafré

Directrice de la rédaction : Barbara BERRET

Métive DIFFUSION

Rédactrice en chef : Laetitia ROITBERG

Responsable distribution : Fabien HALLYNCK

Chef d’édition : Audrey JEAMART

WEISS-DRUCK

Rédaction : Stéphanie ANDRZEJCZAK,

Imprimerie : Industriestrasse 7, 52156 Monschau Allemagne sur papier recyclé.

Fanny BERTRAND, Kathleen CONTER,

Visite Editions :

Fanny DÉGARDIN, Elsa DEMUYSÈRE, Lae-

S.A.R.L. au capital social de 100 000 euros  - 56 rue Winston CHURCHILL 5 9 1 0 0 R OU B A I X Ay a n t p o u r g é r a n t e Barbara Berret. Principaux associés : METIVE.

titia DUMORTIER-BÉNIT, Valérie HABRACKEN, Sophie HELOUARD, Tiphaine KER-

Les Lecteurs répondent aux lecteurs ! Nous vous proposons d’échanger ensemble : envoyez-nous vos interrogations et d’autres lecteurs prendront plaisir à vous donner leurs avis, idées, astuces, conseils… Question de Florence d’Allennes-les-Marais : Bonjour, mon fils Raphaël va bientôt avoir 4 ans. Mon mari et moi-même souhaitons changer la déco de sa chambre, trop « bébé » à notre goût. Quelles sont les tendances actuelles pour les petits garçons ? Réponse de Florence d’ Haubourdin : Florence, comme vous, je souhaitais changer la déco de la chambre de mon fils Clément, 5 ans, qui était restée la même, ou presque, depuis sa naissance ! J’avais une idée bien précise. Ne trouvant pas ce que je voulais dans le commerce, j’ai contacté une décoratrice murale via le site www. bleudavril.blogspot.com, avec qui nous avons discuté de mes attentes et des goûts de mon fils. Le résultat est magnifique et mon fils est ravi de sa nouvelle chambre bien à lui. Cordialement. Question de Frédéric de Valenciennes : Bonjour, nous voudrions donner une nouvelle vie à notre terrain de 1 500 m². Nous recherchons pour cela des adresses de paysagistes, dans la région ou en Belgique. Si vous aussi, vous avez des idées pour aider Frédéric, faites-nous parvenir vos conseils à cette adresse : devousanous@visite-editions.com. Précision Dans notre article « L’art au cœur d’une rue » (N° 64, p 105), nous avions omis de préciser que c’était le cabinet d’architectes Sakariba de Valenciennes, et en particulier l’architecte Pierre Touzot, qui avait réhabilité la première maison du projet de la rue du Wacq.

La reproduction, même partielle, de tout matériel publié dans ce magazine est interdite.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

11


Sou s le s f eux de l’actu par Bolobol

12

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Sou s le s f eux de l’actu par Fanny Dégardin // Stéphanie Andrzejczak

Deux pages consacrées à l’actualité toute fraîche de la région. Vernissages, inaugurations people et ouvertures de boutiques… comme si vous y étiez…

Home de Bois : le pin dans tous ses états ! En juin prochain, le magasin Home de bois soufflera sa première bougie. Dans son showroom de 300 m², l’enseigne propose essentiellement du mobilier en pin. Vous trouvez que c’est un matériau « has been » ? Détrompez-vous, car Home de bois surfe sur la vague des nouvelles tendances et s’emploie à décliner chaque meuble version « technicolor ». Du jaune pastel au vert amande, bibliothèques, commodes et vaisseliers revêtent de jolies teintes. Le magasin propose une palette d’une vingtaine de coloris. Vous trouverez au cœur de l’entrepôt une ambiance cosy et champêtre. Pour ce faire, Nicolas Moerman s’affaire autour de la scénographie, qu’il modifie régulièrement. Porte-manteaux, luminaires, miroirs trouvent aussi leur place dans ce lieu où le pin est célébré sous toutes ses formes pour investir toutes les pièces de la maison. 149, rue du Dronckaert à Roncq. 03 20 30 73 48. www.entrepot-seclin.fr

Voyage enivrant aux côtés de Marco Polo Durant deux heures, Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault se sont emparés du Zénith de Lille pour nous guider au cœur de contrées lointaines, à la découverte de civilisations plus impressionnantes et intrigantes les unes que les autres. Retraçant l’histoire de Marco Polo, ce spectacle mêlant un nombre infini de danses tel que le hip hop et la danse classique, nous plongea dans un univers imaginaire où les mouvements des personnages s’associaient à des images numériques animées. Réinventant de manière totalement inattendue la danse, Marie-Claude Pietragalla et sa troupe nous ont fait revivre l’histoire de cet explorateur vénitien. Entre Iran, Chine et Indonésie, Marco Polo voguait tel un marin échoué, tantôt apeuré, tantôt obnubilé par la présence de l’oracle qui le guidait, incarné par Marie-Claude Pietragalla dans une sublime robe de soie blanche.

Julie Bernard et Céline Le Marhadour partent pour de nouvelles aventures Les 19 et 20 mars derniers, nous assistions le cœur serré à la fermeture de l’Atelier 17 à Fives, et nous pouvions admirer une dernière fois, le sourire aux lèvres, la finesse du travail de Julie Bernard et de Céline Le Marhadour. L’heure est venue pour ces deux artistes verriers de mettre un terme à quatre années de collaboration artistique et de prendre des chemins différents. Julie installe son atelier à Wambrechies : l’Atelier Roulie. Céline prend ses quartiers dans une petite commune de l’Aveyron: « Dans cette région, la culture du vitrail est moins présente mais il y a beaucoup de petites églises à rénover et le tourisme est assez dense » déclare la jeune femme. Afin d’officialiser leur déménagement, les créatrices de l’Atelier 17 ont organisé une vente exceptionnelle où il était possible d’acquérir miroirs, bijoux, luminaires, mobiles et photophores. Histoire de ramener chez soi un petit trésor né de leur passion commune. Atelier Roulie, 100 rue d’Ypres à Wambrechies. http://roulie.bernard.free.fr

Visite Déco N°65 - Mai 2010

13


14

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Sou s le s f eux de l’actu par Fanny Dégardin // Laetitia Roitberg

Le concept-store dont on rêvait... Lola Fernandez l’a fait ! Elle vient d’ouvrir Ketal, un lieu unique digne des plus grandes capitales, aménagé comme un loft de 450 m². Le hall d’entrée se veut galerie d’art, il y a bien sûr un salon doté d’une superbe cheminée au bio-éthanol, une salle à manger, une cuisine design et même un book store. A l’étage, deux mezzanines : l’une sert de bureau d’études pour son équipe d’architectes d’intérieur avec un espace matériauthèque (possibilité de voir et toucher les matériaux proposés), la seconde est un showroom de mobilier design, principalement de fauteuils et canapés signés Artifort, Arketipo, Bonaldo ou encore Moooi, et pour les luminaires Serralunga ou Xo (Starck). Lola Fernandez propose également un concept d’aménagement design de A à Z et met en relation ses clients avec des partenaires privilégiés qu’elle connaît et affectionne tout particulièrement : Woodstoxx pour les parquets, Terra Mia pour le carrelage ou encore Nuances Peintures. « J’ai créé le lieu dont je rêvais et que je n’ai jamais trouvé nulle part », explique-t-elle. L’inauguration le 1er avril a fait carton plein et a su émerveiller les professionnels les plus talentueux du Nord et de Belgique. À découvrir au plus vite ! 28 rue de la Haute Loge à Marcq-en-Baroeul. 03 28 45 96 50. www.ketal-concept.com

« I love récup’ » à La Madeleine Dans le cadre de la huitième semaine du développement durable, l’association Lille’n Green, réunissant sept étudiants de troisième année de l’IESEG de Lille, a présenté les 3 et 4 avril derniers l’exposition I Love Récup’. Le projet consistait à rassembler à l’Espace Malraux de La Madeleine une trentaine d’exposants dont le leitmotiv est de sensibiliser le grand public au développement durable via les matériaux de récupération. Pour ce faire, un partenariat a été établi avec les commerçants de la ville pour récupérer ce qui habituellement va à la poubelle ou prend la poussière dans le grenier. L’occasion pour les exposants essentiellement venus de la région, mais aussi de Belgique et de Roumanie, de mettre en lumière leur savoir-faire : confection de bijoux, miroirs, chapeaux, sculptures, origamis, luminaires, verreries, tableaux... Une façon d’adopter un autre regard sur le gaspillage des déchets à travers une dimension artistique. Le rendez-vous est pris l’année prochaine pour une nouvelle exposition.

Miliboo.com : lancement officiel sur la Toile ! Fort du succès remporté sur la Toile depuis trois ans avec plus de 40 000 commandes, Miliboo.com, site spécialisé dans le mobilier et les objets de décoration en ligne, a le vent en poupe. C’est donc naturellement que l’entreprise s’est développée jusqu’à officialiser son portail Web. Cette enseigne de meubles contemporains met à disposition des internautes des meubles ergonomiques qui raviront les budgets modérés. Une offre singulière dans la mesure où l’équipe de Miliboo.com prend soin de renouveler une fois par mois certaines pièces de sa collection. Le site fait également émerger de nouveaux talents et fait la part belle au créateur Enzo Fratelli. En ligne, vous retrouverez 600 références de meubles et d’objets de décoration que l’enseigne s’engage à suivre de la fabrication à la diffusion. www.miliboo.com

Avec les Apero libro, trinquons autour d’un bon livre Envie de bouquiner ou de vous laisser conter une histoire ? Les Apero libro organisés par la Médiathèque de Roubaix feront votre bonheur. Depuis 2006, ce concept novateur et hétéroclite est devenu le rendez-vous bimestriel incontournable des passionnés de littérature. Ainsi, autour d’un verre et de quelques amuse-bouches, les amateurs de belles lettres se retrouvent dans une atmosphère conviviale. Plus qu’une séance de lecture à voix haute, chaque rencontre est rythmée par l’intervention d’un invité surprise ayant trait au monde des arts. Cette fois, l’invitée d’honneur était Anne Marie Vin, artiste qui joue avec les mots de façon poétique et plastique. A l’occasion de cette manifestation, elle s’est appropriée livres et mobiliers de la médiathèque afin de les détourner. Ainsi, cette dernière nous a fait part de ses créations : son histoire cousue de fil blanc, les amours des débutants ou encore sa salade de théories... Prochain rendez-vous le 4 juin de 18h à 19h30. 2 rue Pierre Motte à Roubaix. 03 20 66 45 00. www.mediathequederoubaix.com. www.annemarievin.fr

Visite Déco N°65 - Mai 2010

15


Dan s l’ai r d u tem p s par Bolobol

16

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Da n s l’ai r du tem p s par Stéphanie Andrzejczak // Fanny Dégardin

Mode, culture, déco, tendances… Voici un bouquet d’infos glanées en ce début de printemps…

« In » Les assiettes font le mur ! La maison d’édition de porcelaine de Limoges Non Sans Raison a fait appel à la designer brésilienne Paula Juchem pour nous offrir une nouvelle collection de vaisselle pleine d’audace. Intitulée Coco, celle-ci embellira vos tables... comme vos murs. Les différentes pièces s’exposent en effet tels des objets d’art mais ne se prennent pas au sérieux pour autant. C’est ainsi que Paula Juchem a opté pour une grosse poule bourrée d’humour pour orner ses assiettes de porcelaine. Offrant un contraste délicieux entre pureté et classicisme de la porcelaine, et modernité du graphisme, Coco se savoure seul ou entre amis, en entier ou en morceaux, sur la table ou sur les murs. www.nonsansraison.com

Une armoire qui invite au voyage Imaginée par le designer belge Maarten de Ceulaer, lauréat des Dynamo Belgian Young Designers Awards, cette armoire « Valises » de la marque Casamania revisite de façon contemporaine et ludique l’élégance des malles de voyage d’autrefois. Intrigantes dans le grenier de nos grands-parents, les malles se veulent dorénavant insolites et décalées, tout en restant une invitation au voyage. Décliné en plusieurs teintes (bleu, vert, beige-marron et blanc uni) et réalisé à l’aide de cuirs recyclés, ce mobilier design s’intégrera à merveille dans votre home sweet home. Seul regret : ces magnifiques valises devront rester chez nous lors de nos escapades lointaines ! 8 100 € chez Serendipity. www.serendipity.fr

« Out » Les têtes de mort : la faute de goût de l’été Si certains motifs retrouvent toute leur légitimité cette année, certaines tendances devraient pour leur part rester au placard. L’été pointant le bout de son nez, on adopte un style léger et plus féminin et on oublie les têtes de mort. Avec leur côté trop biker et trash, vous risquez de vous retrouver seule sur la plage avec votre cornet de chichis. Alors, si vous voulez favoriser les rencontres estivales, n’oubliez pas que les petites tenues enfilées au-dessus de nos maillots de bain peuvent tout changer. Abandonnez une bonne fois pour toutes les têtes de mort, has-been et trop glauques pour la saison. On optera plutôt pour des tenues aux tons frais et des motifs acidulés attirant discrètement le regard...

Visite Déco N°65 - Mai 2010

17


18

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Da n s l’ai r du tem p s par Stéphanie Andrzejczak // Fanny Dégardin

La Tulipe réinventée Création parmi les plus célèbres du XXe siècle, la chaise Tulipe de Knoll est un modèle toujours vivement recherché qui, plus de 50 ans après sa naissance, continue d’exprimer une vision futuriste de l’ameublement. Retapisser la Tulipe relevait ainsi du défi. Edwige Guidez et Karine Baudet se sont pourtant lancées dans cette aventure, quitte à bousculer les inconditionnels du modèle original. Tel un feu d’artifice, elles nous offrent 5 modèles pleins de couleurs représentant une fresque ethnique qui nous emmène aux quatre coins de l’Afrique. Assemblage de pièces de tissus, les chaises Tulipe réinventées nous éblouissent par leur graphisme, leurs lignes et leur mise en scène. 1 500€ la chaise. www.edwinka.com

Des friandises qui ont le vent en poupe Vous êtes nostalgique des douceurs que vous dégustiez dans la cour de récré ? Les Gourmandises de Sophie vous font basculer dans le tendre univers de l’enfance et de ses délicieuses sucreries. Voici un festival de sucres d’orge, de petits berlingots, de guimauves ou encore de barbes à papa qui raviront les papilles des plus gourmands. Les initiateurs de ce concept proposent également des confiseries bio. Autant dire que leurs produits tendent à satisfaire les goûts de chacun. Un concentré de saveurs et de couleurs acidulées conditionné dans des seaux, pots et bocaux. De plus, sachez que ces derniers trouveront allègrement leur place dans la cuisine en tant qu’objets de décoration. A consommer sans modération entre amis devant un bon film ! www.lesgourmandisesdesophie.com

Ranger malin avec Sarah Lavoine La Boutique du Rangement s’associe à l’architecte et décoratrice d’intérieur Sarah Lavoine en mettant en ligne un portail exclusivement dédié au rangement. Son objectif ? Vous aider à optimiser l’espace de votre cocon et à l’agencer d’une nouvelle façon. Véritable coach, Sarah Lavoine, accompagnée de ses fidèles « rangers du rangement » vous livre ses astuces et ses produits phares, le tout en images, vidéos de démonstrations à l’appui. Les coups de cœur de l’architecte demeurent à des prix abordables et s’échelonnent de 4€ à 70€ sur le site marchand de la Boutique du Rangement. Plus qu’une simple méthodologie d’organisation, le site possède également une dimension ludique: jeu de rapidité, nombreux concours, ainsi qu’un blog qui restitue toute l’actu en matière de décoration. Enfin un site qui met fin au casse-tête incessant du rangement ! www.mamethoderangement.com - www.boutiquedurangement.com

Une explosion de couleurs Joyeuse et énergique, la collection de films couleur Réflectiv crée une ambiance particulière et change l’atmosphère de votre demeure en un clin d’œil. 16 couleurs s’offrent à nous, franches et gourmandes. Les couleurs chaudes tels que le rouge, le orange et le rose favoriseront l’intimité et le cocooning tandis que les couleurs froides apporteront fraîcheur et calme au cœur de l’été. Rendant original le plus banal des vitrages, ces films se posent en quelques minutes et ravivent notre habitat pour longtemps... Mixés entre eux, superposés ou disposés tels des vitraux, ils vous en feront voir de toutes les couleurs ! www.reflectiv-byvivadia.com Visite Déco N°65 - Mai 2010

19


Agenda par Tiphaine Kervaon

20

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Age nda par Stéphanie Andrzejczak // Audrey Jeamart

SALON : DE LA BD ET DES ARTS GRAPHIQUES Pour la cinquième année consécutive, le salon de la BD et des Arts Graphiques rassemble une quarantaine d’auteurs et de bouquinistes. Né de la collaboration entre le Lions Club de Roubaix Sart, le Furet du Nord et la ville de Roubaix, ce salon est l’occasion de découvrir des artistes passionnés venus de toute la France et des pays frontaliers. Dédicaces, animations pour enfants et remise du prix « jeune auteur » animeront cet événement parrainé par Frank Pé, créateur du célèbre personnage Brousaille. Que vous soyez à la recherche de produits rares ou des bandes dessinées de votre enfance, cette manifestation ne pourra que vous émerveiller !

Les 24 et 25 avril Salle Watremez 9 rue de l’Hospice à Roubaix De 10h à 19h le samedi et de 10h à 18h le dimanche Entrée libre www.bdroubaix.com

SALON : FOIRE DE PARIS Événement incontournable par son ampleur et sa diversité, la Foire de Paris propose en 2010 tous les ingrédients de la fête et du dépaysement. Placée sous le signe des Tropiques, cette 106ème édition se pare des couleurs des îles de l’Océan Indien, du Pacifique, de l’Atlantique et des Caraïbes pour nous proposer une offre qualitative et variée en matière d’habitat, de loisirs, d’artisanat et de gastronomie. Avec plus de 2700 exposants issus de 70 pays différents, cette manifestation nous plonge dans trois univers : Maison & Environnement, Cultures du Monde et Bien-être & Loisirs, répartis sur 220 000 m2 et 16 salons. Et avec des animations, concerts, carnavals et rencontres de personnalités ultramarines, l’évasion s’annonce totale !

Du 29 avril au 9 mai Porte de Versailles à Paris De 10h à 19h, dès 9h30 les samedis, dimanches et jours fériés Tarif : 12€ www.foiredeparis.fr

EXPO : TRAFFIC JAM Invité par lille3000, l’artiste contemporain d’origine camerounaise Pascale Marthine Tayou investit la Gare Saint Sauveur pour une expo monumentale. Traffic Jam nous invite à découvrir un lustre géant fait de sacs plastiques, des voitures personnalisées à l’africaine, des enfants masqués, une « roue des mots » ou encore des meubles cassés reconvertis en gri gris. Métamorphoses d’objets ordinaires, les créations de cet artiste d’envergure internationale s’inspirent des cultures africaine et européenne et nous offrent un nouveau regard sur notre monde. Inattendue, une piste de cent mètres met en avant notre volonté d’être toujours les premiers et de dominer, alors que « le pouvoir réel

est celui partagé » , explique Pascale Marthine Tayou.

Jusqu’au 13 juin Gare Saint Sauveur Bd J-B Lebas à Lille Du mercredi au dimanche de 12h à 19h Entrée Libre www.lille3000.com

MARCHÉ : LES PUCES DU DESIGN Marchands et collectionneurs internationaux se donnent une nouvelle fois rendez-vous pour la 22ème édition des Puces du Design. Considéré comme la plus grande manifestation grand public représentant le design des XXe et XXIe siècles, cet événement est l’occasion de découvrir les créations emblématiques des années 50’ aux années 80’, des petites histoires des objets à la grande histoire du design. Dans une ambiance conviviale et festive, les Puces du Design font se rencontrer les styles et les époques, l’exubérance et la sobriété, la mode et le design. Invité d’honneur, Droog Design proposera une expo/vente réunissant objets classiques et inédits. Érudits, curieux ou amateurs de design, les Puces du Design n’attendent que vous.

Du 27 au 30 mai Quai de la Loire, Paris 19° De 10h à 19h sauf le jeudi, jusque 21h Entrée libre www.pucesdudesign.com

EXPO : HOMMAGE À JEAN-PIERRE PINCEMIN Jean-Pierre Pincemin (19442005) est à l’honneur au Musée La Piscine. Au fil d’un parcours quasi chronologique scénographié par Cédric Guerlus sous la forme d’un labyrinthe, nous découvrons les multiples techniques utilisées par Jean-Pierre Pincemin, obnubilé par l’idée de la composition du tableau et la question de la limite entre figuration et abstraction. Toile plongée dans la couleur puis découpée et recomposée, utilisation de matériaux industriels tels que le goudron ou la tôle ondulée, application de pâte à modeler sur papier marouflé sur toile, sculptures faites de morceaux de bois récupérés, l’artiste n’aura de cesse d’expérimenter et de privilégier les matériaux pauvres, lui qui revendiquait son origine ouvrière et sa formation technique de tourneur, et s’était consacré à la peinture en autodidacte.

Jusqu’au 13 juin Musée La Piscine 23 rue de l’Espérance à Roubaix Mardi à jeudi de 11h à 18h, vendredi de 11h à 20h, samedi et dimanche de 13h à 18h Fermé le lundi Tarifs : 4.50 € / 3.50 € 03 20 69 23 60

Visite Déco N°65 - Mai 2010

21


la ce?ruseraie:Mise en page 1

15/04/10

10:52

XÅÅt

VÉÄÄxvà|ÉÇ

1 090 ¤ Bahut 2 portes 2 tiroirs

Couleur et patine, l’ancien au goût du jour Dessus Chêne

Page 22

790 ¤ Table de repas Ronde Chêne

TABLE DE REPAS CARRÉE

LES CHAISES BISTROT

Dimensions L130 * P130 * H77cm

en Hêtre Massif Finition patinée et laquée noire. Assise en éclisses de rotin tressé.

BAHUT 2 PORTES 2 TIROIRS

Existe en version piètement Aulne teinté noir

Dimensions L160*H94*P5 Structure apparente en peuplier Massif et panneaux MDF. Finition patinée et laquée noire. Vieillissement antiquaire, patine essuyée. Dessus en Chêne Massif teinté oxydé. Quincaillerie Laitonnée vieillie.

TABLE DE REPAS RONDE Diamètre 120cm Hauteur 79cm avec 2 allonges de 40cm ceinturées Structure Chêne massif finition oxydée patinée. Existe en version piètement Aulne teinté noir

2000 m2 de meubles et déco Autoroute A1 - paris - Sortie Faches Thumesnil Lesquin 20A (Face Novotel)

Ouvert de 10H à 19H30 - Non stop Fermé le dimanche et le lundi matin

PORTES OUVERTES le samedi 8 mai de 10h à 19h NON STOP


Age nda par Stéphanie Andrzejczak // Fanny Dégardin

EXPO : UN HOMMAGE À EUGÈNE LEROY Le musée des Beaux-arts de Tourcoing et la Fondation BNP Paribas ont signé une convention de mécénat dans le cadre de la restauration de 45 œuvres de l’artiste régional Eugène Leroy. Cet événement officiel fait suite à la donation de 600 œuvres de l’artiste par ses fils Eugène-Jean et Jean-Jacques Leroy. Un « laboratoire » a été spécialement installé au cœur du musée afin de contempler le travail méticuleux des conservateursrénovateurs. Une démarche inédite qui permettra aux visiteurs de se délecter devant des peintures qui pouvaient peser jusqu’à 90 kilos et atteindre 4 cm d’épaisseur. L’occasion de découvrir un artiste qui ne cessait d’agrémenter ses œuvres « géologiques » et pour qui « la matière n’existe pas si elle n’est pas imprégnée de lumière ». Le compte à rebours a été lancé en janvier pour laisser place à une rétrospective en octobre. La restauration des toiles est à découvrir dès maintenant au Musée des Beaux-arts de Tourcoing. Musée des Beaux-arts 2 rue Paul Doumer à Tourcoing Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 13h30 à 18h Entrée libre 03 20 28 91 60 www.muba-tourcoing.fr

EXPO : HENRI ET LYDIA, FRUIT D’UNE ALCHIMIE Mais qui était Lydia Nikolaevna Delectorskaya ? Une amie, un modèle, une secrétaire de Matisse ? Pourquoi ne serait-elle pas les trois à la fois ? Cette jeune femme russe sur laquelle repose toute l’exposition « Lydia D., muse et modèle de Matisse » a influencé profondément l’artiste, chef de file du fauvisme. D’une beauté sans précédent, Matisse ne se lassera pas de la représenter jusqu’à son dernier souffle. L’exposition qui lui est dédiée regroupe 21 peintures et pas moins de 120 dessins. Ces œuvres sont des orchestrations de couleurs de cette égérie venue de l’Est, le plus souvent représentée vêtue de robes que Matisse collectionnait, comme ce fut le cas pour l’œeuvre « Robe violette et anémones » en 1937. Un hymne à la féminité pour le plus grand plaisir des yeux.

Jusqu’au 30 mai Musée départemental Matisse Palais Fénelon Place Commandant Richez au Cateau-Cambrésis Tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi Tarifs : 7€ / 3€ 03 27 84 64 50

EXPO : LE BONHEUR EST DANS LE DESIGN À l’occasion du bicentenaire du Grand-Hornu, ancien charbonnage, et des 25 ans de l’association Grand-Hornu Images, installée au Grand-Hornu et organisatrice d’expositions renommées liées au design, le Centre Wallonie-Bruxelles de Paris propose une sélection de pièces majeures de la collection du Grand-Hornu Images. Montrée pour la première fois hors de ses frontières, cette collection nous fait part des coups de cœur de l’association en réunissant de grands noms de la scène internationale du design mais aussi de jeunes talents prometteurs. Scénographiée par le célèbre Winston Spriet, à l’origine de l’aménagement du Musée Magritte de Bruxelles, cette exposition ravira tous les amoureux de design.

Jusqu’au 14 juin 127-129 rue Saint-Martin à Paris Du lundi au vendredi de 9h à 19h Les samedis et dimanches de 11h à 19h Tarifs : 3€ / 2€ 01 53 01 96 96

ÉVÉNEMENT : MARCHÉ AUX FLEURS DE LILLE Organisé depuis 1829 par la Société d’Horticulture du Nord de la France avec le concours de la ville de Lille, le Marché aux Fleurs de Lille regroupe des horticulteurs de la région venus présenter un large éventail de plantes. Plantes annuelles et plantes vivaces, arbres, arbustes, géraniums, œillets d’Inde, bégonias, pétunias, pensées... des odeurs délicieuses vous envoûteront. Mais le Marché aux Fleurs est avant tout un régal pour les yeux avec la possibilité d’acquérir des plantes et fleurs à des prix raisonnables et d’obtenir de précieux conseils de la part des professionnels. Moment convivial par excellence, n’hésitez pas à aller faire un tour dans ce jardin éphémère en plein milieu de la Grand Place.

Du 28 avril au 1er mai Grand Place de Lille De 9h à 19h Entrée libre 03 20 30 85 32

EXPO : PAOLO DOMENICO FINOGLIO Le Palais des Beaux-Arts de Lille expose pour la première fois en France La Jérusalem délivrée, un ensemble de dix toiles du peintre napolitain Paolo Domenico Finoglio. Conservés dans leurs cadres d’origine, les tableaux se présentent comme des huis-clos sur fond tantôt de batailles, tantôt de paysages idylliques où se joue un combat entre l’amour et la mort. Inspirées d’un poème de Torquato Tasso, ces œuvres restituent l’atmosphère mythologique des croisades autour de la prise de Jérusalem, et sont présentées dans une mise en scène du cinéaste et écrivain Alain Fleischer. Ne manquez pas l’occasion de découvrir des tableaux qui n’avaient encore jamais été exposés hors de leur lieu d’origine : le château de Conversano. Jusqu’au 12 juillet Palais des Beaux-Arts Place de la République à Lille Le lundi de 14h à 18h, du mercredi au dimanche de 10h à 18h Fermé le mardi Tarifs : 7€ / 5€ 03 20 06 78 00

Visite Déco N°65 - Mai 2010

23


24

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Age nda

© Dr Alain Benard

par Tiphaine Kervaon

événement : La Louche d’Or Cette année encore, retrouvez le festival de la Louche d’Or à Wazemmes pour sa dixième édition ! Cette année encore, il y aura de la soupe d’ici et surtout d’ailleurs, du bouillon de cultures, du velouté de voisinage et du potage de papotages. Cette année encore, et dans le même esprit bon enfant, on élira la souplette la plus chouette. Cette année encore, les grands-pères pépères croiseront les ados déglingos, les « bon chic bon genre » se frotteront aux baggys et autres dreadlocks et les touristes émerveillés se diront : « Ils sont fous ces Lillois ». Cette année encore, la rue sera musique, le peuple sera danse et la journée sera ambiance. Vivement !

 La Louche d’Or, dans le quartier de Wazemmes. Le 1er mai de 15h à 22h. Gratuit. Plus d’infos sur http://attacafa.com

EXPO : Pignons sur rue Le sport et l’art, quel lien ? Aucun, me direz-vous ! et pourtant… La Quinzaine de l’Entorse a décidé, cette année encore, d’unir les opposés au cours d’une exposition tout aussi culturelle que populaire. Le goût de l’extrême, la créativité, l’audace et le perfectionnisme sont autant de valeurs qui unissent ces deux activités. Mais comment se tisse concrètement cette relation ? Par la customisation et le travail sur le design de l’objet sportif, mais aussi par l’incursion esthétisante de ces mêmes objets et de leur pratique dans l’art. Ces expérimentations artistiques tantôt poétiques, tantôt farfelues, sont à découvrir, à travers l’exemple du vélo, à la Maison Folie de Wazemmes. Cette rencontre est l’occasion de s’interroger sur le rôle et l’importance du sport dans notre société actuelle.

Pignon sur rue à la Maison Folie de Wazemmes, 70 rue des Sarrazins à Lille. Du 2 avril au 6 juin, du mercredi au samedi de 14h à 19h, dimanche de 10h à 19h. Gratuit. Tél. : 03 20 78 20 23.

CONCERT : Sia L’Aéronef nous gâte, ce moisci encore, avec les passages attendus de Benjamin Biolay, Gaëtan Roussel ou encore Sia [notre photo], que nous avons choisi de faire découvrir à ceux qui ne la connaîtraient pas encore. Sia Furler (ou Sia, tout simplement) est une chanteuse australienne de pop/chill-out. En d’autres termes, elle a l’art de nous faire planer en subtilité. Si certains de ses titres ont la beauté un peu lisse des papiers peints musicaux de séries américaines dramatiques (Nip/Tuck, Grey’s Anatomy…), la plupart sont au contraire d’une profondeur et d’une originalité remarquables. Elle a notamment collaboré avec Zero 7 et The Bird and the Bee. Un timbre digne d’une Fiona Apple ou d’une Nina Nastasia, des textes à la Regina Spektor et un soupçon de fantaisie cosmique à la Björk, le tout, bien sûr, avec un style et une harmonie bien à elle : à écouter, à réécouter et à ne pas rater près de chez vous !

Sia à l’Aéronef, av. Willy Brandt à Lille. Le 15 mai à 20h. Tarif : 29 €. www.aeronef-spectacles.com.

THÉÂTRE : Beat Fromage

CINÉMA : Lenny and the Kids Coup de cœur pour ce joli petit film qui sort de l’ordinaire. Après plusieurs longs mois de solitude, Lenny, adolescent grisonnant de 34 printemps, attrape ses deux fils à la sortie de l’école et s’apprête à passer avec eux deux semaines inoubliables, comme chacun des rares moments qu’il passe avec ses bambins. Chaque année, c’est en 15 minuscules jours et dans un tout aussi petit studio new-yorkais qu’il doit savoir condenser l’amour, mais aussi le rôle d’un père. Son amour, il déborde, il explose, parfume et colore les horodateurs comme les feuilles mortes. Son rôle de père… Bon. Ce n’est pas encore tout à fait sa spécialité. Père un peu trop pote, un peu trop paumé, il est en tout cas magicien, car il fait de ces deux semaines une éternité bigarrée et superbe dans son originalité. Voyages, rencontres extraordinaires, liberté chérie, expériences incroyables et leçons de vie qui sont tout sauf sorties d’un bouquin de psychologie parentale. Une sorte de Mary Poppins en version grunge.

Comédie dramatique écrite et dirigée par Josh et Bennie Safdie. En salle le 28 avril.

Le fromage est d’apparence trompeuse. Sa croûte savamment moisie cache un trésor dont l’odeur ne laisse guère deviner le goût. Eh bien, le spectacle Beat Fromage, c’est un peu le même concept ! Au premier abord, il fait un peu peur... mais on ne peut s’empêcher d’être attiré par les mystères qu’il renferme. Proposé par la compagnie Brigitte Nielsen, le spectacle Beat Fromage s’annonce à la croisée des genres : une polyphonie fromagère servie sur un plateau de jeunes talents ! Pour vous donner une idée, voici un extrait de la présentation du spectacle, par la compagnie ellemême : « Tu aurais dû travailler ta partition au métronome. Si tu ne te laves pas tu sentiras. Blablabla. Là, j’ai envie de crier là, j’ai envie de crier là maintenant : Quelques grammes de finesse dans un monde de pute, parfaitement intraitable. Et que s’appelorio Quézac ! ».

Beat Fromage au Théâtre Massenet, rue Massenet à Lille. Jeudi 20 et vendredi 21 mai à 20h30, samedi 22 mai à 19h. Tarifs : de 3 à 8 €. www.theatre-massenet.com

Visite Déco N°65 - Mai 2010

25


FOcu S par Fanny Dégardin

L’art de la photographie s’invite sur la côte belge

La station balnéaire de KnokkeHeist, en Belgique, accueille jusqu’au 13 juin le Festival International de la Photographie, sur le thème « Stars & Models », à mi-chemin entre la dénonciation des travers d’une société en perpétuelle quête de beauté et de reconnaissance et la célébration des icônes qui la définissent. Petit aperçu de l’événement… L’espace CnocSpot de Knokke-Heist abrite une rétrospective dédiée à l’œuvre du célèbre photographe Cecil Beaton. En plus de savoir saisir le moment opportun derrière l’objectif, l’artiste était également costumier et scénographe. Ici, il transcende la sublime Audrey Hepburn, campant en 1964 le rôle d’Eliza Doolittle, fleuriste désireuse d’intégrer la haute société dans My Fair Lady.

L’exposition au centre culturel de Knokke-Heist consacrée en partie à l’emblématique Tim Walker est parsemée d’objets insolites et démesurés. Une balade onirique au cœur de l’imaginaire de l’artiste adepte du « daydream » (comprenez le rêve éveillé). Ici, son instrument fétiche s’impose au milieu de ses prises de vue pour Vogue et Vanity Fair.

La new-yorkaise Eleanor Antin s’inscrit dans l’exposition « Be a star, Play a model », dont la clef de voûte est la starisation au quotidien et la recherche de l’identité. Les sociétés contemporaines s’emploient à nous faire jouer un rôle et cela jusque dans la sphère intime, conduisant l’homme à l’aliénation. Ce cliché se positionne entre deux médias : le théâtre et la photo.

26

Visite Déco N°65 - Mai 2010


FOcu S par Fanny Dégardin Tel un oiseau perché, Lily Cole prend la pose. L’actrice récemment apparue dans le dernier opus de Terry Gilliam est une des muses du photographe britannique. Son air mutin et sa chevelure de feu lui confèrent une fraîcheur qui a inspiré Walker de 2004 à 2005.

L’actrice Greta Garbo fut le grand amour de Cecil Beaton. Le photographe la considérait comme l’une des dernières icônes de beauté de l’époque. Ces clichés ont une dimension presque théâtrale où aucun détail n’est laissé au hasard. Il savait ainsi s’entourer de modèles très charismatiques tels que Coco Chanel, Marylin Monroe ou encore Mick Jagger, qu’il immortalisait en noir et blanc. La seule célébrité à avoir été représentée en couleur fut la mannequin et chanteuse britannique Twiggy.

La sensuelle Liliane Vertessen se qualifie « d’œuvre d’art à elle seule ». Ici, l’artiste laisse son empreinte dans chaque objet de la scénographie sulfureuse qui investit le centre culturel de Knokke-Heist. Très manuelle, Liliane Vertessen porte depuis son plus jeune âge un grand intérêt aux arts: peinture, photographie, musique, couture...

Place à la fantasmagorie de Tim Walker au travers de drôles de volatiles. L’artiste prend un malin plaisir à casser les codes. Ce marginal s’est largement inspiré de l’œuvre et des maximes de Beaton dont l’une des plus célèbres était : « Être audacieux, c’est être différent ». Dans sa dernière exposition, crocodiles et escargots géants envahissent naturellement notre quotidien et se transforment en animaux domestiques.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

27




CH RON IQU E LIVR ES par Nathalie Mora

Coin

L

ecture

Envie de bouquiner ? Voici 5 livres à dévorer ! Déco, design, loisirs, art, tous les goûts sont permis...

Attrait sensuel « Aîtres, être, traits » Plus qu’un livre à lire et des images à regarder, le premier ouvrage de la décoratrice Brigitte Saby est un émouvant parcours artistique. Le plus étonnant, c’est que le feuilleter amène à percevoir une certaine musicalité. Les mots sont évocateurs, se suffisent à euxmêmes. Les consonances vibrent à l’unisson avec la photo et lui donnent corps. Aîtres, être, traits prend prétexte des sublimes décors imaginés par la décoratrice pour éveiller la rêverie poétique du lecteur/promeneur. Un mot associé à une illustration, et c’est tout un univers qui s’échafaude. Le livre, semblable à un album, devient un terrain propice à la flânerie, dans un va-et-vient entre images et textes. La présence de l’auteure est subtile : elle se fait voix off. Aîtres, être, traits titille l’imagination et lui laisse libre cours. Chacun interprète à sa manière, s’approprie le contenu et participe à la création du sens. La décoratrice réussit là un magnifique livre-objet empreint de sensualité. De Brigitte Saby aux Éditions Hermann

Quand le design s’invite dans nos assiettes... « Culinaire Design » Faire du design avec des aliments en guise de matière première, c’est l’ingénieuse idée de Marc Brétillot. Ce designer plasticien a pris l’expression « faire à manger » à la lettre ! L’intelligence des papilles a rejoint celle de la main pour donner naissance à un nouveau mouvement : le design culinaire, entre gastronomie et art contemporain. Au-delà du plaisir de la dégustation, cette discipline ouvre l’acte de manger à d’autres sensations : la fête, le jeu, le partage, la poésie voire la contestation. Culinaire design est le premier ouvrage consacré à cette discipline. Il retrace le parcours de son inventeur, Marc Brétillot, de ses premières expériences aux installations et performances pour des institutions ou événements de renommée comme la Fondation Cartier ou les Designers Days. On y découvre aussi une ribambelle d’inventions originales comme la glace punk ou le lapin carotte pour ne citer que les plus explicites. Quand le design s’invite dans nos assiettes, cela donne un terrain de recherche encore peu exploité, fécond et un peu loufoque. A découvrir. De Marc Brétillot avec Thierry de Beaumont aux Éditions Alternatives

28

Visite Déco N°65 - Mai 2010




CH RON IQU E LI VR ES par Nathalie Mora

Utile et agréable « Aménagements écologiques au jardin »

Alphabet floral « Leçon de fleurs de A à Z» A comme arum, B comme bigognia, C comme camélia, … Dans Leçon de fleurs de A à Z, l’artiste-peintre Donna Dewberry, renommée aux Etats-Unis, enseigne la peinture décorative. De quoi apporter une touche d’originalité à vos intérieurs tout en laissant parler l’artiste qui sommeille en vous ! Dans ce livre, pas de schémas, ni de dessins, la créativité doit juste être inspirée. Quelques coups de pinceau bien sentis et les fleurs prennent vie. Leçon de fleurs de A à Z passe en revue les différentes étapes, pas à pas, et se veut très didactique. Avant d’apprendre à les peindre, il s’agit aussi d’apprendre à découvrir ces fleurs en observant les détails que seul un œil averti peut percevoir. Un livre explicite et accessible à tous pour réaliser toutes sortes de fleurs, de toutes les couleurs, pour chaque lettre de l’alphabet. De Donna Dewberry aux Éditions de Saxe

Pourquoi acheter quand on peut faire soi-même ? Jardiniers et bricoleurs adeptes du fait maison, ce livre peut vous intéresser... Il donne une multitude d’idées d’aménagements écologiques pour le jardin, qu’ils soient fonctionnels, comme un escalier en bois, ou d’agrément, à l’image d’une cabane pour les enfants. Orientation sur le choix des matériaux à utiliser, outils et techniques de mise en œuvre illustrés de dessins et de gestes, photos et plans précis, conseils d’entretien et de finition, sans oublier les questions d’esthétique ! Un livre complet et pratique inspiré de réalisations concrètes, plein de savoir-faire et d’imagination. Pour joindre l’utile à l’agréable. De Brigitte Lapouge-Déjean et Serge Lapouge aux Éditions Terre Vivante

Le plein d’idées déco «  Optimiser son espace de vie », « Osez la couleur dans votre maison » et « La maison vintage » Envie de changement dans votre intérieur ? Voici trois ouvrages pour faire le plein d’idées déco. Que l’on dispose de grands ou de petits espaces, il est toujours bon de savoir comment les optimiser. Un premier livre fournit conseils d’aménagement judicieux et astuces pour profiter au maximum de son espace de vie. Deuxième étape : votre maison arbore des teintes sobres et manque un peu de gaieté. Optez pour la couleur et surtout osez ! Où la placer ? Quelles teintes choisir pour quelles harmonies ? Autant de questions qu’aborde Osez la couleur dans votre maison. Enfin, pour les chineurs d’objets rares ou de meubles atypiques, revisitez votre intérieur style vintage et donnez un cachet unique à votre maison. Vous débordez d’idées ? C’est l’effet recherché. Respectivement de Elizabeth Wilhide, Vinny Lee, Judith Wilson aux Éditions Dunod

Visite Déco N°65 - Mai 2010

29


30

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Vai sse lle estival e par Elsa Demuysère

La vaisselle prend le soleil !

La vaisselle prend l’air ! Et l’atmosphère printanière lui fait le plus grand bien : couleurs acidulées, humour décalé et originalité, c’est sûr, vous allez adorer grignoter dehors. Au menu : bonne humeur !

Decoclico

Visite Déco N°65 - Mai 2010

31


Lig n es extér i eu r es \\ Vai sse lle estival e par Elsa Demuysère

❷ ❶

❻ ❹ ❸ ❺

L’heure de l’extérieur Enfin ! C’est bien connu : « après la pluie vient le beau temps »… Il s’est fait attendre, mais maintenant qu’il est là, on en profite ! Petite terrasse ou grand jardin, le bonheur est égal ! Après un grand nettoyage de printemps, ça y est ! Tapas, mezzés, apéros dînatoires, ou déjeuners champêtres, à vous la convivialité des belles tables ensoleillées !

Du peps ! Beige, gris souris, noir, bleu pétrole… l’hiver était à la sobriété. Mais dès que le soleil pointe le bout de son nez, la garde-robe n’est pas la seule à changer ! Pour que chaque repas soit exceptionnel, du petit-déjeuner à la garden party en passant par le barbeuc’, les couleurs sont 32

les premières invitées pour donner le ton aux chaudes ambiances d’été ! Les coloris acidulés prennent en otage nos extérieurs pour les égayer et leur donner du peps ! Piquante, audacieuse et vitaminée sont les maîtres-mots de la vaisselle outdoor. Vert anis, bleu turquoise, rose bonbon et orangé sont les nouvelles couleurs de la saison à adopter immédiatement. Version unie ou à motifs, osez l’originalité et laissez-vous emporter par cette folle ambiance ! Bienvenue au pays de la vaisselle estivale !

Decopop, la vaisselle interchangeable… Quand les beaux jours le permettent, vous enchaînez à la maison barbecues et autres pique-niques. Bien

Visite Déco N°65 - Mai 2010

souvent on aimerait pouvoir changer sa vaisselle au gré de ses envies et des thématiques de repas. Mais la vaisselle ne se collectionne pas, autrement nos placards seraient remplis ! Aujourd’hui il y a plus simple pour décorer vos tablées sans vous compliquer la vie : la vaisselle Decopop ! En effet, les verres et assiettes sont composés de deux parties transparentes qui peuvent se déboîter et s’assembler. Au centre, vous pouvez donc choisir le motif que vous souhaitez donner à vos assiettes pour la soirée ou la semaine. Une fois la décoration centrale retirée, la vaisselle Decopop passe au lave vaisselle, pour nous laisser profiter du soleil plus longtemps. Le plus : Annikids, la société éditrice de Decopop prend en charge le recyclage de ses produits et s’engage ainsi à reprendre la vaisselle en fin de vie.

❶ Saladier Le Torchon à Carreaux

❷ Albert de Thiers ❸ Decopop ❹ Deshoulières ❺ Tifany ❻ Bruno Evrard Création


Lign es extér i eu r es \\ Vai sse lle estival e par Elsa Demuysère

❷ ❸

Tennis et gastronomie

rien de tel que de l’eau. Et pour faire la différence, on ne pose pas sur la table la vulgaire bouteille d’eau en plastique ! C’est la carafe qui va nous désaltérer. Coup de cœur pour le modèle de Royal VKB, carafe isotherme et gobelets (taupe foncé, taupe clair, cerise et gris chaud). Avec son design épuré signé Arian Brekveld, sa matière en acier inoxydable et ses gobelets colorés en mélamine. Pour les amateurs de vin, des carafes sont conçues spécialement : bouchon en silicone, bec verseur, rien n’est oublié pour servir dans les règles.

bon dîner entre amis. Alors, humour, trompe-l’œil, jeux de mots… tout est permis ! Comme par exemple les saladiers Incidence avec leurs imprimés salade verte ou salade de tomates colorés et rigolos. Mention spéciale aux gobelets en carton Decoclico. Pleins d’humour, ces derniers nous offrent un nouveau nez pour chaque gorgée ! A utiliser pour des soirées thématiques, voilà qui étonnera et amusera vos convives. Effet garanti ! Il ne manquera plus que quelques Carambars disposés sur la table pour parfaire cette ambiance légère !

Et une carafe, une !

Rigolos, les trompe-l’œil !

Mettons les formes !

Il fait chaud, très chaud… Pour se rafraîchir pendant la belle saison,

La saison étant à la bonne humeur, on ose tout ! Le fun, c’est la clé d’un

Il n’y a pas que la couleur qui va apporter une atmosphère par

Pour cet été, la marque Onze Dixième revisite sa collection avec humour en collaboration avec Roland Garros. C’est Laurence Bost et Gaëtanne Vitoux qui se sont amusées avec cette ligne à créer des parallèles entre le jargon du tennis et celui de la restauration. Légère et amusante, cette collection comprend assiettes, verres, tasses, sets de table et un plateau. Avec de tels jeux de mots sur les services, vous risquez de remporter autant de succès à table que Roger Federer sur le cours. Victoire !

❶ Decopop ❷ Amadeus ❸ Onze Dixième ❹ Tifany

Visite Déco N°65 - Mai 2010

33


Lign es extér i eu r es \\ Vai sse lle estival e par Elsa Demuysère

34

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Vai sse lle estival e par Elsa Demuysère

❸ ❺

❹ ❷

culière à votre table. Sachez également choisir les formes de vos assiettes. La traditionnelle assiette ronde peut se montrer généreuse et chaleureuse. Pour un effet plus épuré et plus classieux, les assiettes carrées et colorées s’empilent et cassent les codes. Mais attention, ce ne sont pas là les deux seules formes possibles. On aime tout particulièrement les assiettes carrées aux angles arrondis pour un style chic et sans prétention. Coup de cœur pour les assiettes Amadeus avec leurs rondeurs, leur recto blanc et leur verso vitaminé. Une véritable invitation aux déjeuners en terrasse !

Verres et verrines Pour le printemps et l’été, vous disposez d’un large choix pour vous abreuver. Tout d’abord gobelet ou

verre, la question se pose. Gobelets jetables ou en plastique résistant, tout dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire : si vous organisez une grande fête, il vaudra mieux opter pour le jetable même si ce n’est pas très écolo… Quant aux coloris, l’idée générale reste la même : de la couleur en veux-tu en voilà ! Vous pouvez choisir des verres colorés opaques ou encore jouer la carte de la transparence, selon vos envies : tout est permis ! N’oublions pas qu’à partir du printemps la verrine est aussi la star des tables. Verrine salée au crabe et à l’avocat ou sucrée à la mousse de framboise, elle est le petit plus qui va vous assurer une ambiance des plus agréables. On la préfère en transparent, afin de pouvoir admirer les mets que l’on déguste. Verre ou

plastique, à vous de voir si c’est un « one shot » ou si vous avez l’intention d’en proposer régulièrement.

Quand les assiettes cartonnent !

❶ Papstar ❷ Tifany ❸ Ikea ❹ Bruno Evrard Création ❺ Coming B

Les assiettes en carton existent déjà depuis de nombreuses années. Autrefois reléguées au rang d’assiettes pour l’anniversaire des enfants, elles ont fait beaucoup de chemin depuis. De plus en plus originales, les assiettes en carton nous séduisent par leurs motifs colorés et fantaisistes. Avec le film Gainsbourg, vie héroïque sorti cette année, la divine Bardot est plus que jamais à l’honneur ! La marque Papstar surfe sur cette tendance avec ses assiettes en carton à l’imprimé Vichy. Il y a quelques années, il était considéré comme symbole

Visite Déco N°65 - Mai 2010

35


Lig n es extér i eu r es \\ Vai sse lle estival e par Elsa Demuysère

36

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Vai sse lle estival e par Elsa Demuysère

❸ ❺

maman » et d’un style trop BCBG, aujourd’hui il est tendance ! Disponible en jaune, vert, rouge et bleu, on craque pour le modèle rouge,  pétillant et vintage à souhait !

aussi à arrondir les formes et joue avec les matières en mixant l’acier inoxydable et le polystyrène. Les motifs sont également les bienvenus sur nos couverts : effet ambre, peau de vache, pois roses ou encore fleurs multicolores, on ne s’interdit rien…

On remet le couvert !

Serviettes stylées

En 2010, les couverts sont presque les stars de la table. Pour la plupart, on les trouve complètement plastifiés mais très originaux. On avait l’image des couverts en plastique blanc, tristes et fades, mais il n’en est rien ! Vert pomme ou jaune citron, ils sont éblouissants ! Les couverts en plastique sont désormais très recherchés pour leurs formes. Chez Alessi, ils sont à peine marqués, ressemblant presque à des gouttes d’eau. Albert de Thiers quant à lui, s’amuse

Comme chaque été, pour donner la réplique aux assiettes, couverts et verres, les serviettes répondent présentes. Pour les beaux jours on les choisit en papier certes, mais tout sauf en blanc ! Ce n’est pas parce qu’on utilise du jetable que l’on ne peut pas le faire avec style ! Couleurs estivales, rayures, pois, motifs fleuris ou fruités, c’est à vous de voir ! Possibilité de se la jouer décalé avec les serviettes en papier Papstar, affiches rétro du cultissime film « Breakfast at

Tiffany’s ». Une façon de se prendre pour la fascinante Audrey Hepburn !

❶ Le Torchon à Carreaux

❷ Tifany ❸ Alessi ❹ Incidence

Les détails ont du piquant…

❺ Bruno Evrard Création

Ca y est, votre table est magnifique. Quoi de mieux pour la sublimer que d’apporter quelques petites touches ? Essayez-vous à une atmosphère intime en disposant une jolie bougie parfumée. Laissez-vous aller à l’humeur champêtre en déposant quelques jolies fleurs sur la table. Placez une touche d’humour avec un plateaucasier à verres qui suggère un apéritif. Réalisez un chemin de table en fausse pelouse pour renforcer le côté outdoor de votre table. En fait, laissez tout simplement voguer votre imagination par cette douce et chaleureuse brise d’été… Hummm… Farniente !

Visite Déco N°65 - Mai 2010

37


38

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Les bar b ecu es par Fanny Bertrand

Du tout cuit pour  les barbecues ! Plaques de cuisson, rôtissoire, plan de travail et rangements multiples : une véritable cuisine au coeur de votre jardin.

Dès le retour des beaux jours, c’est l’un des plaisirs de l’été : partager un barbecue entre amis ou en famille. Au gaz, à induction, à charbon ou électrique, les modèles sont tous plus élégants les uns que les autres et nous facilitent la vie.

Viking

E

st-il nécessaire de le rappeler ? Les barbecues ne se limitent plus aux saucisses et côtelettes grillées au feu de bois ou au charbon sur une simple grille. Multifonctions, la plupart font à la fois office de barbecue, de plaque de cuisson, de wok ou de plancha et on peut désormais y faire cuire des fruits de mer, des légumes et même des fruits.

Mais entre les barbecues fonctionnant au charbon, au gaz, à l’électricité ou à convection et les planchas, comment choisir ? Pour les puristes et les inconditionnels des braises, le barbecue à charbon s’impose. S’ils sont plus chers à l’achat, les modèles fonctionnant au gaz ont l’avantage d’offrir une cuisson plus saine et plus rapide qu’au charbon. Ils permettent aussi de

préserver les saveurs des aliments les plus délicats comme les gambas ou les poissons et de les cuire sans graisse. Ultra diététique ! Enfin, les barbecues électriques conviennent aux petites surfaces ou aux terrasses tout comme ceux à convection qui saisissent les aliments en un temps record. Mais tous ont un point commun : des lignes modernes et raffinées.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

39


40

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Les bar b ecu es par Fanny Bertrand

Peu encombrants mais d’une grande capacité de cuisson, les braseros sont à privilégier dans les petits espaces.

Les barbecues prennent le large Avec leurs dimensions XXL et leurs fonctions ultra perfectionnées, les barbecues s’apparentent à de véritables cuisines d’extérieur, capables de faire pâlir d’envie les professionnels. Une petite révolution qui se vérifie dès le démarrage du barbecue, avec des systèmes électroniques d’allumage garantissant une sécurité maximale à la mise en route et en cas d’extinction de la flamme. Certains modèles permettent même d’allumer un foyer à charbon en quinze minutes top chrono avec quelques feuilles de papier journal. Une fois mis en route, les barbe-

cues, équipés d’évier, de rangements et de larges plans de travail, permettent de cuisiner un repas de qualité sans faire des allers et retours entre la cuisine intérieure et le jardin. Rien n’est laissé au hasard : avec des commandes électroniques pour régler la température et le temps de cuisson, des poignées à isolation thermique, des thermomètres intégrés dans le couvercle avec jauge de température, des bacs de récupération des graisses, des crochets porte-ustensiles ou des paniers porte-condiments, tout reste à portée de main. Une fois le repas terminé, il suffit de faire pivoter les plateaux ou coulisser les plans de travail pour les faire disparaître et faire place nette. Vous

voulez changer votre barbecue d’emplacement ? La plupart des modèles sont équipés de roulettes, pour les déplacer plus facilement. Même la plancha, idéale pour cuire les aliments sans graisse, voit la vie en grand. D’une largeur qui peut atteindre 75 centimètres, elle permet de régaler jusqu’à quinze convives en même temps. A vous les grandes tablées ! Et que ceux qui ne disposent que d’une petite terrasse se rassurent. Equipés d’une grande grille en forme de feuille et ajustables en hauteur, les braseros permettent de cuire un maximum d’aliments dans un minimum d’espace, grâce à leur système de ventilation.

❶ Direct Designs ❷ Eno - Christian Schoore ❸ Viking

Visite Déco N°65 - Mai 2010

Decoclico

41


42

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Les bar b ecu es par Fanny Bertrand

Une cuisson sur mesure Qu’ils fonctionnent au charbon ou au gaz, la plupart des barbecues sont équipés de couvercles qui garantissent une cuisson homogène et une puissance parfaitement maîtrisée. Sophistiqués, ceux fonctionnant au gaz permettent de choisir entre la pierre de lave, qui absorbe les graisses tout en restituant la chaleur ou les plaques en fonte. On trouve même des pierres à pizza,

des pierrades et des plaques à plancha en option. La plupart des barbecues au gaz sont équipés de puissants brûleurs centraux pour une cuisson directe qui saisit les aliments et de brûleurs latéraux pour cuire en douceur. Vous avez prévu un poulet ? Optez pour un modèle équipé d’une rôtissoire avec brûleur infrarouge. Vous avez envie de retrouver la saveur des aliments cuits au four ? Il suffit de mettre le couvercle pour que le barbecue se transforme en four à convection. Il

se commande avec un simple bouton pour s’allumer instantanément et monter à la température que vous avez choisie. Certains modèles permettent aussi de fumer les aliments et de les cuire à la vapeur. Vous voulez varier les plaisirs ? Il suffit d’ajouter de l’eau, du vin, des épices, des herbes aromatiques ou des copeaux de fumage dans des récipients spécialement prévus et installés sous le barbecue.

❶ Primagaz ❷ Barbecook ❸ Viking ❹ Weber

Pour varier les plaisirs, rajoutez cette plaque à plancha. Viandes, poissons ou légumes garderont toute leur saveur. Succès garanti !

❹ Visite Déco N°65 - Mai 2010

43


44

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Les bar b ecu es par Fanny Bertrand

Le barbecue à charbon de bois n’est pas en reste avec des modèles qui combinent à la fois les fonctions de barbecue et de braséro. Avec leur résistance à très haute température et leurs grilles ajustables en hauteur pour contrôler la cuisson, les viandes et les poissons sont grillés à point. Si l’apéro s’éternise, une partie de la grille fixe maintient les aliments à température. Vous aimez accompagner vos viandes ou poissons de sauces ? Les planchas, résistantes aux chocs thermiques, supportent désormais le déglaçage à haute température. Grâce à la possibilité de moduler les températures, vous pouvez également saisir ou cuire doucement des aliments. De plus, certains modèles, équipés de brûleurs indépendants, permettent d’utiliser une partie de la plaque avec une température importante et de cuire simultanément des aliments à feu plus doux. La plancha est particulièrement pratique pour ceux qui ont une terrasse ou un petit balcon, tout comme le barbecue à induction. Avec sa plaque de fonte qui repose sur une plaque de cuisson à induction, il grille et cuit les aliments en un temps record. Amovible, le support de fonte peut être retiré pour cuisiner directement sur la plaque à induction.

Impressionnez vos invités avec ce modèle qui sert à la fois de barbecue et de braséro. Gourmandise et chaleur seront au rendez-vous.

Le barbecue garde la ligne… En plus de cuire à point les côtelettes ou les gambas, les barbecues

offrent un design ultra moderne. Grâce aux matériaux d’aujourd’hui, les designers peuvent donner libre court à leur imagination et jouer sur les associations de matières classiques et contemporaines. Le plastique thermodurci côtoie l’acier et l’aluminium tandis que la brillance de l’inox s’associe à la chaleur du bois pour un look dépaysant type wok.

❶ Direct Designs ❷ Totalgaz ❸ Barbecook

Si les formes cylindriques ou géométriques sont les plus courantes, les barbecues empruntent parfois des looks futuristes pour prendre l’allure d’une soucoupe volante avec des plans de travail latéraux, ou d’une fusée. Dans ces modèles aux lignes novatrices, les bouteilles de gaz se cachent dans les cavités du support inférieur.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

45


46

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Les bar b ecu es par Fanny Bertrand

Choisissez la couleur et les accessoires qui personnaliseront votre barbecue. Les outils de cuisson estivaux se parent d’originalité.

… et prend des couleurs Pour ceux qui souhaitent mettre de la couleur dans leur jardin, les barbecues se déclinent en vert pomme, vert romarin, bleu lagon, gris perle ou rouge, quel que soit leur style. Dans l’esprit nomade, le barbecue au charbon, avec des lignes arrondies et un système de verrouillage du couvercle, se transporte en toute sécurité là où le vent vous mène… En version plus sophistiquée et au gaz, les couleurs s’associent avec la brillance de l’inox pour une allure élégante et design.

Des accessoires de rigueur Les accessoires misent sur le total look. Des cendriers amovibles,

des paniers à légumes, des jeux de brochettes, des supports de cuisson pour rôtis, côtes ou côtelettes et des sets de découpe en acier s’assortissent aux lignes des barbecues.

pour votre modèle. Forcément élégant… Prêts à remettre ça le weekend prochain ?

❶ Totalgaz ❷ Weber ❸ Direct Designs

Pour se réchauffer quand la nuit tombe, des lampes et des parasols chauffants élégants prolongent les soirées en douceur. La bouteille d’alimentation de gaz se niche astucieusement dans le pied, tandis que la tête surplombe le centre de la table pour chauffer dans un rayon de deux mètres autour de l’appareil. Plus besoin de se serrer pour avoir de la chaleur… La soirée est finie ? Vous n’avez plus qu’à protéger votre barbecue avec une housse spécialement conçue

❸ Visite Déco N°65 - Mai 2010

47


Lig n es extér i eu r es \\ Shop p i ng par Laetitia Roitberg

Mo n

Must have \\ !   é t é ’ l e d d r i e f n t s e b

1

Siroter un cocktail frappé…

2

à l’ombre ; bouquiner… à l’ombre ; me faire une micro sieste… à l’ombre. L’été, le parasol est mon meilleur ami !

4

3 1. Parasol Branch par Coro de Ilaria Marelli. Structure acier, peinture époxy. 2 153 €. www.sabz.fr \\ 2. Parasol Shadylace blanc ou vert. Ø 215 cm = 215 € - Ø 350 = 895 €. www.sywawa.com \\ 3. Parasol parapluie. À mi-chemin entre le parasol et la tente, cet auvent équipé de fenêtres se pose au sol et se fixe avec des sardines. On est ainsi protégé du vent, de la pluie et des intempéries. Ø 2,13 m. 79,90 €. www.natureetdecouvertes.com \\ 4. Parasol Dot by Bart van Heesch, toile du dessus rose, toile du dessous bleu. 100% acrylique. Ø 300 cm. 995 €. www.sywawa.com \\

48

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es extér i eu r es \\ Sho p p i ng par Laetitia Roitberg

5

6 7 9

8

5. Mini parasol Tahiti en raphia, existe dans d’autres coloris. Ø 90 cm x h125 cm. 18 €. La Chaise Longue, 48 rue de la monnaie à Lille. Tél : 03 20 55 48 57  \\ 6. Parasol Hexagone silver, mât en aluminium ultrapoli. Ø 260 cm. A partir de 1 195 €. www.dedon.fr. Tel : 01 40 98 02 03 - Bois Concept. 1 bis rue des champs à Roncq. Tél. 03 20 37 39 99 \\ 7. Parasol Solar Line en toile polyester 200g. Ø 250 cm = 89 € - Ø 300 cm = 99 €. www.truffaut.com \\ 8. Parasol inclinable, en tissu. Ø 250 cm x h250 cm. 129 €. La Chaise Longue, 48 rue de la monnaie à Lille. Tél : 03 20 55 48 57. \\ 9. Parasol Karlsö 100% polyester et acier. 69 €. Rideau filet moustiquaire 19,90 €. www.ikea.fr Visite Déco N°65 - Mai 2010

49


50

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ SHOP P I N G par Audrey Jeamart

Must have \\ Fête des mères Ne manquons pas cette occasion de dire à nos mamans combien on pense à elles, et faisons-les craquer avec tous ces cadeaux déco !

1 Une pl

a e u d x a c e d uie

2

5

3

4

1. Stickers « Les petits papiers » de Mzelle Marcelle, imprimés avec des encres à éco-solvants. 4 tailles : 30 x 42 cm / 42 x 60 cm / 60 x 84 cm / 84 cm x 1m20. A partir de 25€. Disponible sur www.lescontemplatives.com. Tél. lecteurs : 09 54 19 01 50 \\ 2. Vase « Balun » chez Habitat. Ø 12 cm, H 35 cm. 25€. Habitat, 36-40 rue Esquermoise à Lille. Tél. lecteurs : 0826 107 207 \\ 3. Lampe « Satellite » chez Home autour du Monde. H 63,5 cm, Ø 22 cm. 160€. Autour du Monde, 70 rue de Namur, Bruxelles. Tél. : 00 32 25 03 55 92 / Tél. lecteurs : 01 42 77 06 08. www.bensimon.com. \\ 4. Cage à oiseaux « Bird » chez Alinéa. L 30,5 cm, H 35 cm. 19€. Alinéa, Av du Bord des Eaux, Zone Commerciale Auchan à Noyelles-Godault. Tél : 03 21 13 71 40 / Tél lecteurs : 04 42 82 40 60. www.alinea.fr. \\ 5. Mugs « Ink » de Menu. Tasses thermos en porcelaine à double paroi. Designer : Pernille Vea. Illustration du peintre à l’aéro danois Alexander Hasnaoui. Contenance : 210 ml. 29,95€ la paire (Amour & Chance ou Foi et Espoir). www.scandeco.fr, www.menu. as. Chez Alice Délice, 5 rue Esquermoise, Lille. Tél. : 03 20 10 01 83. Visite Déco N°65 - Mai 2010

51


52

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ SHOP P I N G par Audrey Jeamart

2

1 3

5

4 1. Coussin rond Liberty de Kieu. 100% coton. Ø 30 cm. 25 €. Disponible sur www.autreshop.com. Tél. lecteurs : 09 81 60 73 51 \\ 2. Coupe « Florina » chez Alnoor Galerie. Centre de table et coupe à fruits, couleur vert boisé, finition sablée. 50 x 33 x 9 cm. 45 €. www.alnoorgalerie.com \\ 3. Photophore « Natura » chez Atlas. En bois, support en métal pour trois bougies (non fournies). L 34.5 x H 16.5 x P 7 cm. 9,90 €. Tél. lecteurs : 03 89 62 37 44. www.meublesatlas.com \\ 4. Pendules « Madison » et « Square » chez Roche-Bobois. Design Edith Terrier, en céramique, plusieurs coloris disponibles. H. 36 cm et 20 cm. 190 € coloris cuivre / 125 € coloris sanguine et blanc. Roche-Bobois, 75-77 rue Esquermoise à Lille. Tél. : 03 20 57 43 82 / Tél. lecteurs : 0 800 39 52 45. www.roche-bobois.com \\ 5. Miroir « Pop » chez But. Hauteur : 145 cm. 69 €. Tél. lecteurs : 0892 16 12 15. www.but.fr

Visite Déco N°65 - Mai 2010

53


54

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ L’art optiqu e par Valérie Habracken

Entre motifs et illusions d’optique,

© Rouge du Rhin

nous fait de l’œil Rien de tel que quelques touches « Optical Art » pour donner mouvement et dynamisme à un intérieur, avec souvent un entêtant parfum sixties. A vous de Papier peint Cubix de Graham & Brown, entre Vasarely pour les motifs et Julio Le Parc pour le léger relief en blanc © Graham & Brown

donner à votre déco des touches Vasarely, Soto ou Julio Le Parc…

L

es designers s’inspirent parfois des œuvres d’art qui ont marqué leur époque. Ainsi peut-on voir au détour de certaines collections récentes des graphismes très Op Art, qui fleurent bon l’esprit sixties. Faut-il s’en étonner quand on voit le regain d’intérêt pour les années 60 et 70 dans le monde de la décoration ?

Tout le monde a croisé au moins une œuvre « optique » dans sa vie, ne serait-ce qu’en conduisant une Renault ou en visitant le Centre Pompidou à Paris. Vasarely, la vedette de ce mouvement artistique, dessina en effet avec son fils le célèbre logo en forme de losange du constructeur automobile et signa l’immense portrait de Georges Pompidou encore accroché dans le hall du musée d’art moderne. Trouvant ses origines dans les théories visuelles de Kandinsky et dans les travaux du Bauhaus, le mouvement pictural Op Art explosa dans les années 60. L’objectif était

de générer des sensations visuelles inédites en associant des formes géométriques et des couleurs. Concrètement, une œuvre Op Art est souvent très proche de l’illusion d’optique : l’assemblage des formes, des couleurs et des contrastes provoque des réactions rétiniennes qui donnent une impression de mouvements, d’ondulations, de flashs ou de scintillements. Alors, l’Op Art  serait-il à nouveau tendance ? Ni à l’ordre du jour ni tout à fait démodé, il n’a en fait jamais complètement disparu. Souvent jugé trop « décoratif », l’art optique a

quelque peu sombré après le milieu des années 70 : au prétexte que les œuvres étaient dénuées de sens et ne créaient rien d’autre que de pures sensations visuelles, le mouvement était très critiqué dans le monde de l’art. La mode et le design s’emparèrent cependant des trouvailles visuelles et des graphismes élaborés par les initiateurs de cette mouvance, parfois même avec excès. Même si l’Op Art a perdu aujourd’hui de sa vigueur, ses idées maîtresses restent d’actualité et les stylistes s’en inspirent régulièrement pour faire leurs gammes.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

55


Lign es i ntér i eu r es \\ L’art optiqu e par Valérie Habracken

❷ Touches Op Art sur le canapé Rythme de Roche Bobois avec des lignes ondulantes et des rayures très graphiques

Souvenirs de Vasarely A tout seigneur, tout honneur. Il est impossible de parler de l’Op Art sans évoquer Victor Vasarely. Né en Hongrie en 1906 et décédé en 1997, ce plasticien débuta à Paris en 1930 comme artiste graphiste dans des agences publicitaires (la plus connue étant Havas). C’est là qu’il effectua son premier travail majeur, Zebra (1938), considéré aujourd’hui comme la toute première création Op Art. Vasarely développa ensuite son art à partir d’un nombre minimal de formes (des ronds et des carrés, pour l’essentiel) et de couleurs. Très souvent copiés, ses volumes géométriques en trompe-l’œil sont reconnaissables entre tous. La vue se brouille souvent lorsqu’on regarde ses œuvres, et ses fameuses sphères qui créent l’illusion du relief continuent d’inspirer nombre de fabricants de stickers, et de papier peint, ou de créateurs

56

textile, comme par exemple dans la collection Hiver 2010 de Rouge du Rhin, ou chez Verner Panton pour Kvadrat.

Les rayures de Riley Les artistes cinétiques firent aussi des recherches sur les rythmes, les modulations et les alternances, comme Bridget Riley qui travailla sur les rayures, les obliques ou encore les lignes ondulantes. Injustement méconnue en France, Bridget Riley, née à Londres en 1931, est la seule artiste femme de premier plan dans le mouvement Op Art. Ses œuvres ont figuré dans la fameuse exposition The Responsive Eye en 1965 au MoMA de New York, qui révéla l’Op Art aux yeux du monde. Parmi les artistes qui furent exposés alors, il y eut Vasarely bien sûr, mais aussi d’autres figures majeures de l’art cinétique comme Joseph Albers, Yaacov Agam, Richard Anuszkiewicz…

Visite Déco N°65 - Mai 2010

© Roche Bobois

Influencée par la technique pointilliste de l’impressionniste Seurat, Bridget Riley fut également marquée par les œuvres cinématiques de Vasarely et plus tard par le mouvement futuriste. Dans ses compositions en noir et blanc, elle fait naître des volumes, comprimés, étirés, savamment déformés… Mais les designers semblent avoir surtout retenu d’elle ses lignes colorées. Ainsi, les rayures qui strient la porte d’un réfrigérateur Smeg, les assiettes Lignato de Geneviève Lethu ou encore la housse d’un fauteuil Ikea évoquent certains tableaux ainsi que les couleurs employées par miss Riley, plus douces et moins tranchées que celles de Vasarely.

Motifs façon Anuszkiewicz ou Stein On peut également redécouvrir l’Op Art à la faveur des éditions et réé-

❶ Ikea ❷ Smeg ❸ Marimekko


Lign es i ntér i eu r es \\ L’art optiqu e par Valérie Habracken

Sphères vasareliennes et orange pop pour ce vinyle mural Icônes Senso d’Elitis © Elitis

❶ ditions de papiers peints. Les éditeurs allemands Rasch et Marburg proposent des papiers peints aux motifs furieusement cinétiques et psychédéliques (voir en particulier la collection Colorflage de Rasch, que l’on croirait sortie des œuvres optiques de la grande époque). L’éditeur barcelonais Tres Tintas réédite pour sa part d’authentiques papiers peints vintage des années 60. Parmi ceux-ci, notons le modèle Hexagono, très vasarelien, et le modèle Escuadra qui n’est pas sans rappeler les effets de perspective et les couleurs employés

par Richard Anuszkiewicz, un des chefs de file de l’Optical Art aux Etats-Unis. Cela dit, s’ils sont originaux, très décoratifs et souvent amusants, les papiers peints optiques sont toutefois à utiliser avec parcimonie. Pas question de décoration 100 % Op Art sous peine de soumettre vos rétines à une constante stimulation ! De nombreux artistes Op Art se sont servis des mathématiques et de l’informatique naissante pour obtenir tous ces effets tridimensionnels et ces figures géométriques

impossibles. Certains peintres, comme les français François Morellet ou Joël Stein, ont poussé la logique jusqu’au bout. Voulant désacraliser le processus de création artistique, plusieurs de leurs tableaux des années 50 et 60 ont été composés grâce à des algorithmes, avec pour résultat des assemblages aléatoires ou séquentiels de petits carrés. Couleurs vives, effets moirés, juxtapositions répétitives : on retrouve cet esprit dans certains des imprimés de la collection Printemps 2010 de Marimekko.

❶ Elitis ❷ Habitat

Visite Déco N°65 - Mai 2010

57


Lign es i ntér i eu r es \\ L’art ci nétiqu e par Valérie Habracken

58

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ L’art optiqu e par Valérie Habracken

Sous l’influence de Vera Molnár L’Op Art sur nos murs ou nos fauteuils, c’est la réalisation des souhaits de Vasarely, qui voulait que ses œuvres soient une forme démocratique d’art. Il pensait que l’art devait être total et fonctionnel, et qu’il devait s’intégrer à l’environnement quotidien. On peut ainsi affirmer que les artistes Op Art étaient tout autant des designers que des peintres. Il semblerait en tout cas que toute la galaxie Op Art soit devenue une source d’inspiration. Même des artistes moins connus du grand public comme Vera Molnár ont droit à une forme de reconnaissance (au moins de la part des créateurs…) à travers les éléments de décoration qui reprennent certaines de leurs trouvailles visuelles. Hongroise et émigrée à Paris comme Vasarely, Vera Molnár a élaboré dès 1948 une peinture très géométrique, dans la lignée de Mondrian et Malevitch, où les lignes sont interrompues et se croisent à angles droits. Elle s’est dirigée très vite vers le minimalisme et la géométrisation systématique, employant comme Morellet l’informatique pour élaborer de nouvelles formes picturales. Malgré quelques expositions au Centre Pompidou et dans d’autres musées majeurs, son art, peut-être un peu trop expérimental et conceptuel, tarde à toucher le grand public. En décoration, quelques marques imitent néanmoins ses motifs et schémas, que ce soit Graham & Brown (papiers peints Illusion ou Frames où l’on retrouve le tracé particulier des dessins de Molnár) ou encore Arte Espina avec sa gamme de tapis justement prénommée Op Art.

Le Parc, Soto et leurs recherches

confondu avec l’Op Art – non sans raison, car il en est la prolongation – l’art cinétique utilise lui aussi les illusions d’optique et les vibrations rétiniennes. Il regroupe les œuvres d’art mises en mouvement par le vent, les spectateurs et/ou un mécanisme motorisé. Il s’est développé en particulier grâce au G.R.A.V. (Groupe de Recherche d’Art Visuel) cofondé en 1960 par François Morellet et cinq autres artistes.

Vraiment influent, l’art cinétique ? Sans aucun doute : on peut même s’amuser à rapprocher certaines œuvres cinétiques de quelques objets de décoration. Ainsi, la suspension Fun Metal dessinée par Verner Panton en 1964 (et rééditée par The Conran Shop) ressemble beaucoup aux premiers mobiles construits

❶ The Conran Shop ❷ Arte Espina Papier peint Illusion de Graham & Brown, proche de l’art de Vera Molnar  © Graham & Brown

Autre influence sur le design contemporain : l’art cinétique. Parfois

Visite Déco N°65 - Mai 2010

59


60

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ L’art optiqu e par Valérie Habracken

Clin d’œil aux portraits numériques d’Yvaral, le tapis Illusion d’Arte Espina

© Arte Espina

Hommage à Yvaral Avec l’art numérique, dernier avatar de l’Op Art, les frontières entre design et art contemporain sont encore plus floues. A l’heure actuelle, algorithmes et informatique sont les outils de beaucoup d’artistes mais également de nombreux stylistes. Usant des mêmes instruments, il est donc logique de trouver les mêmes graphismes dans l’art ou dans la décoration. Pour preuve, une grande tendance de ces dernières années est la « pixellisation », où les petits carrés qui composent les images numériques se retrouvent en taille XXL sur les tapis, les housses de canapés, les dessus de table… mais aussi dans de multiples œuvres artistiques où l’image est décomposée en larges aplats. Illustration de ce va-et-vient entre art et design, le canapé Pixels imaginé par Cristian Zuzunaga et commercialisé par Kvadrat, dont le design a manifestement profité des recherches sur les couleurs de l’Op Art et sur la décomposition propre à l’art numérique. Ou les tapis de la gamme Illusion d’Arte Espina, qui ressemblent à s’y méprendre à des

œuvres d’Yvaral (fils de Victor Vasarely), cofondateur du G.R.A.V. et figure de proue de l’art numérique. Ou encore les papiers peints renversants de Surrealien, dont les motifs étirés et distordus doivent tout à l’art optique et à l’informatique.

Effets spéciaux… Il y a fort à parier que l’Op Art va continuer à influencer les créateurs, intéressés aujourd’hui par les possibilités offertes par l’informatique et le travail sur les fractales. L’Op Art et le cinétisme sont devenus pour le design une sorte d’anthologie d’effets spéciaux basés sur le motif, le contraste vibratoire des couleurs et les jeux de lumière. C’est pour cela que les effets hallucinants de l’art optique sont toujours utiles aux

designers de logos, de graphismes publicitaires, de tissus… Mouvement imposé violemment, puis tout aussi violemment rejeté, l’Op Art était tout simplement précurseur en de nombreux domaines : création de mondes virtuels, 3D, recherche multimédia, interactivité avec le spectateur… Surtout, en désacralisant l’œuvre d’art (et l’artiste !), l’Op Art a permis aux créateurs de se réapproprier idées et images, opérant la synthèse du design et de l’art, ouvrant la voie à une décoration gaie et ludique. L’humour, le jeu, la surprise, voilà en effet les autres richesses de ce mouvement, art populaire qui a su s’adapter à la vie de tous les jours. Tonique et anticonformiste, il n’a pas fini de réapparaître, de-ci de-là…

❶ Heytens ❷ Nobilis

Visite Déco N°65 - Mai 2010

61


lauridant 65:Mise en page 1

16/04/10

16:44

Page 62

lauridant escaliers contemporains

32 rue paul lafargue 59000 lille tĂŠl. 03 20 54 80 41 www.lauridant.fr


Lign es i ntér i eu r es \\ Les esc a l i er s par Audrey Jeamart

Tout, tout, tout… sur les escaliers design Qui dit escalier ne dit pas forcément tradition en 100% bois ! Aujourd’hui, l’offre d’escaliers est d’une richesse propre à faire rêver tous les fans de déco. Déroulons le tapis rouge aux escaliers design…

Une question de forme Pour un escalier à la fois fonctionnel et harmonieux, choisissez la forme qui convient le mieux à votre intérieur : Escalier droit : le choix de la simplicité ! Idéal quand on dispose du recul nécessaire, il risque néanmoins de masquer une partie importante de la pièce. La parade quand on manque de place ? Utiliser l’espace du dessous pour un placard de rangement. Le demi-tournant : deux séries de marches effectuent un demi-tour. Ce type d’escalier est très utile quand la hauteur pour mener à l’étage supérieur est réduite. Son aspect plus massif peut être compensé par des matériaux légers comme le verre ou le métal. Le quart-tournant : très utilisé et formant un angle droit, il a l’avantage d’occuper peu de place. Comme pour le précédent, les deux séries de marches sont reliées par un palier ou par des marches balancées, taillées en pointe. L’hélicoïdal : très peu encombrant, ce type d’escalier peut aussi monter in-

❶ définiment ! Il s’adapte parfaitement aux constructions de type loft.

Choix du limon Le limon n’est autre que la colonne vertébrale de votre escalier, sur laquelle les marches viennent se fixer. Deux esthétiques, deux systèmes se partagent la vedette. L’escalier à double limon peut être linéaire ou, de manière un peu plus originale et graphique, suivre la forme des marches

et évoluer en zigzag. Tout dépend si vous souhaitez faire de votre escalier un élément de déco ou le laisser discrètement se fondre dans le reste de votre intérieur. Pour un effet plus design, vous pouvez également opter pour un limon central, positionné sous les marches, au milieu de la structure. L’ensemble paraît ainsi plus léger, plus aéré. Mais là encore, c’est une question de goût !

Beaucoup de recul est nécessaire pour assurer à l’escalier droit une pente suffisamment confortable. Ici, Treppenmeister marie le bois et l’acier pour un effet contemporain.

❶ Treppenmeister

Visite Déco N°65 - Mai 2010

63


64

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ Les esc a l i er s par Audrey Jeamart

Focus sur deux tendances Penchons-nous plus en détail sur deux structures d’escalier à forte personnalité : l’hélicoïdal et le suspendu. Les résultats esthétiques sont très différents, l’un séduira par son aspect pratique, tandis que l’autre misera sur le bluff pour jouer la carte de l’élégance.

In the air…

Tout en rondeur

L’escalier suspendu représente une innovation aussi bien technique qu’esthétique. Avec lui, finis les limons, qu’ils soient centraux ou doubles. Droit ou tournant, l’escalier est en effet uniquement constitué de marches fixées au mur, et d’une main courante porteuse. On obtient ainsi un escalier large, souple et particulièrement élégant. Chez Ascenso, par exemple, les marches de l’escalier sont reliées à la main courante par l’intermédiaire de balustres, tandis que côté mur, les marches sont fixées à l’aide de gougeons en acier montés sur des coussinets à isolation acoustique. Chez SK Bois, l’escalier suspendu est disponible avec ou sans contremarche (modèles Viva et Nova) et se décline en chêne, en hêtre, en merbau ou en bambou. Une volonté de rester sur une base bois pour plus de chaleur, mais en la modernisant par une conception novatrice.

Il tourne, il tourne, l’hélicoïdal ! Autrement appelé escalier en colimaçon, il a l’avantage d’occuper peu de place au sol puisque sa structure forme un tube et que les marches se déploient autour d’un axe central. Les petits espaces apprécieront donc sa composition ramassée, qui n’en oublie pas pour autant d’être élégante, avec sa ligne élancée, qui file droit vers les sommets ! Et question look, sachez que l’hélicoïdal n’a pas dit son dernier mot. Son allure sera en effet tout à fait différente selon que vous optez pour une forme purement circulaire, avec une main-courante en forme de ruban, ou pour un modèle tel que l’Eliko Carré de Kozac, dont les marches s’étendent entre la barre centrale et les différents murs entre lesquels il s’intègre, ne formant plus un tube, mais un carré.

❹ L’escalier suspendu allie technicité et esthétique pour un résultat aérien et élégant.

❶ Treppenmeister ❷ Escaliers EBA ❸ Ascenso ❹ SK Bois

Visite Déco N°65 - Mai 2010

65


66

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ Les esc a l i er s par Audrey Jeamart

Tables des matières Exit le traditionnel escalier en bois, massif et monocorde ! Place à une nouvelle génération d’escaliers, qui jongle avec toutes sortes de matières.

I

l serait tout de même injuste de dire que le bois n’a plus droit de cité entre les étages de nos maisons. Il est toujours le bienvenu, mais avec plus de légèreté et moins de rusticité qu’avant. La solution ? Le marier à des matières beaucoup plus contemporaines, en l’associant par exemple à des balustres et des lisses (éléments du garde-corps qui suivent l’escalier sur toute sa longueur) en acier. Et pour accentuer encore cet esprit contemporain, tournez-vous vers une structure tout acier (hélicoïdal ou limon central métallique), réchauffée par des marches en bois. Effet garanti !

L’acier roi S’il est bien un matériau qui règne en maître sur les escaliers design, leur donnant tout leur cachet, c’est l’acier. En petites touches ou en total look, pour surfer sur la vague industrielle, il est le garant d’un intérieur tendance. On apprécie aussi le fait qu’il ne soit pas figé et offre de multiples déclinaisons. Si c’est un effet mat que vous recherchez, à vous l’inox brossé, à la fois classe et discret. L’acier laqué vous permet quant à lui de choisir la couleur de votre escalier, dans des teintes neutres, notamment un camaïeu de gris, ou plus originales, comme le blanc, le rouge, ou encore le bleu. On trouvera même chez un fabricant comme Es-

caflandres de la fonte d’aluminium, pour des modèles très originaux.

Des marches inspirées Votre sens de l’esthétique pourra enfin s’exprimer à travers le choix de la matière composant les marches. Si le bois donne un petit côté traditionnel, et l’acier un style carrément industriel, le verre, la pierre, mais aussi le plexiglas sont des options à ne pas négliger. Élégant et original, le verre peut être transparent, de manière à ne rien cacher de la structure de l’escalier, ou opalin, c’est-à-dire opaque et à la teinte légèrement bleutée. Quant à la pierre, c’est un matériau de toute beauté qui, comme le bois, se modernise au contact de l’acier. Autant de possibilités pour faire de votre escalier la pièce maîtresse de votre home sweet home !

❶ Lauridant ❷ Kozac ❸ Metalstep ❹ Ascenso

Le plexiglas se distingue du bois, du verre, de l’acier et de la pierre par son aspect naturellement design.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

67


68

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ Les esc a l i er s par Audrey Jeamart

En toute sécurité

❸ Quand on prend de la hauteur, on a envie de se sentir en sécurité. C’est pourquoi l’escalier est constitué d’un

certain nombre d’éléments propres à nous rassurer.

L

Sécurité ne rime pas forcément avec sobriété. Même en termes de protection, l’inventivité est de mise.

’un de ces éléments n’est autre que la main courante, autre nom pour désigner la rampe qui accompagnera votre montée ou votre descente. Selon le type d’escalier, elle se révélera ou non indispensable. Mais là où vous pourrez apporter votre touche, c’est dans le choix de la matière. Comme pour le duo « structure-marches », vous pouvez opter pour une main courante en bois si vos marches le sont également, ou pour de l’acier si vous voulez renforcer le côté design.

Sachez également que pour plus de légèreté, dans le cas par exemple d’un escalier quart-tournant, il vous est possible de ne pas prévoir de main courante pour le bas de l’escalier. L’ensemble sera alors moins imposant. Entre la main courante et l’escalier, les balustres ont aussi leur mot à dire ! Ce sont les tiges perpendiculaires aux marches, qui permettent de créer la structure du gardecorps. Et là encore, les possibilités de personnalisation sont nombreuses. Carrées, cylindriques, fines et nombreuses ou plus larges et plus espacées, vous pourrez jouer sur leur look pour apporter la touche finale à votre escalier. Certains fabricants poussent même l’originalité jusqu’à leur préter des formes tout à fait atypiques, en leur donnant par exemple un mouvement incurvé. Tout est permis !

Les Lisses Pour quadriller l’espace contenu entre la main courante, les balustres et les marches, on trouvera enfin des lisses, qui suivent le même mouvement que la main courante et sont en général fines et en inox. Certaines structures se démarquent cependant en supprimant balustres et lisses, en insérant à la place des croisillons, comme chez EBA, par exemple. Et pour une sécurité maximale, des panneaux de protection de différentes matières sont à votre disposition. On les trouve principalement en verre, transparent ou opaque, mais aussi en métal. Vous pouvez choisir des plaques peu larges, à insérer entre chaque balustre, ou plus grandes, arrivant à mi-hauteur ou jusqu’à la main courante. Autant de détails qui méritent votre attention, car la sécurité, c’est très bien, mais pas question de négliger l’esthétique !

❶ Kozac ❷ Escaliers EBA ❸ Sk bois

Visite Déco N°65 - Mai 2010

69


Lign es i ntér i eu r es \\ Les esc a li er s par Audrey Jeamart

70

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ Les esc a l i er s par Audrey Jeamart

Les surprenants  Les petits espaces ont trouvé leur escalier : simple, rapide et efficace !

❷ Pour clore en beauté ce tour d’horizon des escaliers design, voici quelques spécimens particulièrement originaux ou surprenants.

Pratique Le Rapido de Metalstep porte très bien son nom, puisqu’il permet de monter et de descendre illico presto ! Avec son faible encombrement, il va à l’essentiel, et sera donc très prisé pour les mezzanines. Mais en plus de son côté pratique, il n’en oublie pas d’être ultra élégant. La classe, ce Rapido !

AVC. Le modèle Cameleon Starlight peut en effet bénéficier de l’intégration d’un éclairage dans les marches en verre. Rose, violet ou bleu lagon, voilà une option qui ne laissera pas indifférent ! De manière plus sobre mais tout aussi originale, un éclairage peut être intégré dans le limon, afin de souligner la montée.

propose, avec l’Hacienda et le Trinidad, deux modèles hélicoïdaux en fonte d’aluminium et en fonte d’acier de type dentelle, les marches et les contremarches étant découpées pour former des motifs. Une esthétique exotique qui ne s’intégrera pas dans tous les intérieurs, mais qui remporte la palme de la sophistication.

❶ Kozac ❷ Metalstep ❸ Escaflandres ❹ AVC

Audacieux On craque aussi pour l’escalier Elikoflam de Kozac, un escalier en fer plat métallique, proposant des marches en bois, en métal ou en verre, l’originalité résidant dans le poteau central qui s’enroule comme un ruban, apportant ainsi une touche de fantaisie et de poésie.

Lumineux

Dépaysant

On passe de l’exotique au futuriste, avec les marches illuminées de chez

Dans un style plus chargé, mais tout aussi original, Escaflandres

❹ Visite Déco N°65 - Mai 2010

71


Lign es i ntér i eu r es \\ REPORTAGES PARTICU LIERS par Fanny Dégardin

C’est au cœur de l’Avesnois, à deux pas du musée de SarsPoteries, que Hugo Laruelle nous a ouvert les portes de sa demeure. Professeur d’arts plastiques et artiste, le propriétaire des lieux nous a guidés à l’intérieur de sa maison de maître de 200m2. Une découverte surprenante qui nous plonge dans des univers variés se conjuguant avec brio. Suivez le guide...

Une demeure de la

Belle Époque au  D

es paysages verdoyants entourent cette grande maison que les habitants de Beugnies surnomment « le château », en raison de la grande tour qui la caractérise. « La maison a un abord très prétentieux en façade mais elle se réduit comme peau de chagrin sur l’arrière » nous livre le propriétaire des lieux. La maison date de la Belle Époque : « on a retrouvé une vieille carte postale qui datait de 1911 sur laquelle elle apparaissait » explique Hugo.

72

Visite Déco N°65 - Mai 2010

Pour parfaire sa décoration, l’artiste récupère des meubles et se déplace sur les salons d’antiquaires. Il affectionne les brocantes et a une préférence pour celle de Maroilles. La maison regorge d’objets possédant une histoire qui leur est propre. C’est le cas du lustre qui surplombe la petite pièce près de l’entrée. « Il provient d’une maison que j’avais visitée, il y a quelques années. A l’époque, il était très abîmé, je lui ai redonné un second souffle grâce à un stock de pampilles anciennes que j’avais conservé ». Dans cette même

pièce, qui jouxte le cœur de la maison, on aperçoit une jolie moulure provenant de chez SEDAP, enseigne qui réédite des moulures en staff.

Le cœur de la maison Le salon est le fruit de nombreux travaux. « Il a fallu abattre des murs pour obtenir un tel résultat. La maison a beaucoup souffert et nous avons dû entreprendre de gros travaux en termes de plomberie, d’électricité et au niveau des sanitaires ».


Lign es i n tér i eu r es \\ REPORTAGES PARTICU L IERS par Fanny Dégardin

charme napoléonien Dans cette pièce, trône un joli fauteuil en toile de Jouy. L’artiste porte une affection toute particulière aux vieilles étoffes mais ce n’est pas pour autant qu’il boude les tissus moins prestigieux. La preuve en est, les rideaux du salon valent 1€ le mètre. L’intérieur ne compte aucun canapé contemporain. « Je projette d’en acheter bientôt afin d’accueillir mes invités de façon plus confortable ! » s’exclame le propriétaire. Des colonnes rééquilibrent la salle. « Elles proviennent d’un resto italien très kitsch, elles étaient peintes en

bleu ciel ! ».Sur un vieil établi en bois travaillé, la juxtaposition est de rigueur : des lampes vintage, le modèle noir « Bourgie » de chez Kartell, un crâne de bouc, une vieille collection d’oiseaux de chez Habitat... Au centre de la pièce, une table basse massive relève l’ambiance par ses tonalités disco et nous transporte dans une douce anachronie. Pour se rendre vers la buanderie et l’espace d’exposition, il faut traverser les « portes secrètes ». Cette configuration nous donne l’impression qu’une armoire se fond dans le décor. Sur-

prise  ! Il s’agit en fait d’une porte. La buanderie, quant à elle, est nichée derrière d’imposants placards.

de l’événement des « Portes ouvertes des ateliers d’artistes » organisé par le Conseil Régional.

Les toilettes du bas offrent une large vasque en porcelaine en forme de « timbre d’office ».

« Tous les artistes régionaux sont répertoriés dans un petit carnet de route. Cette manifestation permet aux touristes de sillonner la région et d’entretenir un rapport plus étroit avec les artistes, en dehors des galeries traditionnelles ».

Place à l’exposition Cette pièce exclusivement dédiée à l’exposition est la dernière née. Ces 20 m² laissent entrevoir les œuvres de l’artiste, qui pourra très bientôt en faire profiter le grand public lors

Ici, c’est l’éphémère qui règne. La scénographie et les toiles suspendues ne sont jamais les mêmes.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

73


Lign es i ntér i eu r es \\ REPORTAGES PARTICU LIERS par Fanny Dégardin

Les murs ont été gardés bruts et neutres dans l’optique de laisser place à toutes formes de fantaisie. Ses créations représentant la série des tatoués donnent une âme singulière à la petite galerie. Hugo Laruelle travaille essentiellement à partir de photographies, de façon presque sacrée. L’artiste est très sensible au fait que ses modèles se livrent à lui et donnent leur image.

Un jardin aux accents bucoliques Côté jardin, on s’émerveille devant la roulotte et l’esprit bohème qui habite les lieux. « Cette roulotte est le fruit de ma rencontre avec Jeanne Bayol à Saint-Rémy-de-Provence. Lorsque j’étais enfant, nous avions une roulotte et on nous l’a volée. A travers ce projet, je souhaitais faire resurgir mes souvenirs d’enfance » nous confie le peintre. Cette roulotte recèle des objets et des tissus qu’on ne s’autorise pas à exposer dans la maison. « C’est l’endroit des confidences. On vient y manger la traditionnelle tarte du dimanche ou y boire le café » s’amuse l’artiste qui a su garder son âme d’enfant. Breloques à foison, babouches, sautoirs de Marrakech sans oublier le miroir ovale de l’arrière grand-tante et le lampadaire

74

qui a bercé l’enfance d’Hugo : un véritable trésor s’offre à nous. Du vert amande au rose fuchsia, les tissus du marché maubeugeois de Sous-le-Bois s’entremêlent. Sur le lit, Armand le Caïman, peluche emblématique de chez Ikéa, siège aux côtés d’un vilain monstre dessiné par Christian Lacroix pour Habitat. Enfin, une poupée arlésienne à qui il manque une jambe nous dit la bonne aventure. Entendez-vous le tintement des breloques ?

Les 39 marches Au premier étage, une belle salle de bains revêtue de toile de matelas fait le bonheur de nos mirettes. On aime le côté campement de luxe et les tons clairs de la pièce, ainsi que les carrelages type « métro parisien ». Une table coupée en deux accueille quelques vieilles fioles de pharmacie. Passons au dressing fortement ancré dans le style Empire, paré de tissus froissés et de portraits de Napoléon. Les armoires proviennent d’une ancienne vitrine de magasin. Princesse ou bohémienne ? La petite chambre de l’étage nous fait longuement hésiter. Notre coup de cœur : les rideaux et la cantonnière en authentique toile d’Oberkampf ainsi que le lit à baldaquin.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

La chambre de l’artiste Très lumineuse, la pièce s’inscrit dans les tons taupe. On craque pour la table de la marqueterie Boulle, essentiellement composée de filets de cuivre. Sur celle-ci, des cadres en pneu provenant de Marrakech trouvent allègrement leur place. Ailleurs,


Lign es i n tér i eu r es \\ REPORTAGES PARTICU L IERS par Fanny Dégardin

on découvre des distributeurs de cigares de type Napoléon III mais aussi des caves à liqueurs. « Ces objets sont très tape-à-l’œil, un peu de pacotille. Ils sont très représentatifs de l’époque napoléonienne ». Au mur, on peut admirer une copie de La Vanité de Jacob Jordaens représentant Marie-Madeleine.

La bibliothèque en cabinet de curiosités La chambre faisant office de bibliothèque arbore des tons jaunes, bleus et roses. La tapisserie a été dénichée au fameux marché de Sous-le-Bois. Elle est inspirée de la designer Tricia Guild. L’immense bibliothèque renferme mille et un vestiges. En regardant avec attention, on y trouve le squelette d’un loir découvert dans le grenier, des dictionnaires, une édition du Coran, une mappemonde, des bustes, des candélabres, des statues diverses...

On distingue en haut des murs trois frises, dont une en incrusta, mélange de plâtre et de papier, qui lui confère un vague relief. Un compromis entre la frise et la moulure. L’autre, de style Napoléon III, est dans les tons gris et fuschia. Le corridor se fait galerie. Un des deux tableaux est issu de la série de portraits des Anciens Hospices Généraux. Cette rétrospective s’est tenue à la Maison Folie de Maubeuge. « Ce fut ma plus belle exposition, mes tableaux étaient suspendus à des câbles en mode recto-verso » nous raconte Hugo.

L’antre de l’artiste Perché au sommet de la tour, nous entrons dans un lieu presque solennel et intimiste: l’atelier de l’artiste. Ce dernier a la particularité d’accrocher la lumière. Une console accueille une série de Tour Eiffel, et on retrouve une autre lampe de la

gamme « Bourgie » de chez Kartell. En ce moment, Hugo Laruelle est très inspiré par l’œuvre de Francis Bacon. Un de ses matériaux favoris reste la feuille d’or. D’ailleurs, le sol en est constellé. Un ancien meuble de dentiste trouvé aux encombrants lui permet de trier et de ranger ses outils. Le plan de travail est conçu pour que pinceaux, feuilles d’or et peintures soient à portée de main. Sur les deux sommiers où posent les modèles, sont disposés des coussins confectionnés à partir de ses blouses de peintre. « J’expose peu au sein de la maison. Peut-être pour éviter de m’attacher aux toiles que je peins. Pourtant, mon inspiration provient majoritairement de ces murs. » Nous retiendrons de cette visite l’énergie qui anime l’artiste et le foisonnement d’objets intemporels qui insuffle à cette demeure une réelle singularité. Visite Déco N°65 - Mai 2010

75


Lign es i ntér i eu r es \\ REPORTAGES PARTICU LIERS par Sophie Hélouard

Charlotte voit 

Amoureux des demeures de caractère, Charlotte et son époux se sont laissé séduire par une ancienne forge, en pleine campagne,

La terrasse et son joli salon de jardin en fer forgé hérité de mamie !

à quelques kilomètres de Lille. Visite guidée…

F

raise, framboise écrasée, rouge coquelicot : Charlotte aime les couleurs. Dans sa fermette entièrement rénovée, elle s’en donne à cœur joie. De là à dire que la jeune femme voit la vie en rose bonbon, s’il vous plaît ! - il n’y a qu’un pas. L’histoire d’amour débute il y a quatre ans. A l’époque, le couple habitait déjà le village et cherchait une maison un peu plus grande. « Le souci, c’est qu’en général, qui dit plus grande maison dit aussi plus grand jardin » confie Charlotte. « Or, on ne voulait pas passer tous nos dimanches à jardiner ! ». En octobre 2006, le hasard frappe à leur porte. « On habitait au bout de la rue. Un jour, mes parents m’ont informée

76

que l’ancienne forge était en vente. J’en ai parlé à mon mari et on est tout de suite allé visiter les lieux, à la lampe torche ! Il était 22 h. On s’est dit : allez, on se lance ! C’était complètement dingue : il y avait des mauvaises herbes, des arbres qui poussaient dans la maison ! Nous avons vraiment eu le coup de cœur pour l’emplacement. J’adorais la partie jardin. C’était très encombré de végétaux, d’orties et d’arbustes, mais j’imaginais déjà la future terrasse en U… ».

Huit mois de travaux Il aura fallu quelques mois de travaux pour que l’ancienne forge retrouve sa

Visite Déco N°65 - Mai 2010

superbe. Huit au total. L’entreprise de gros œuvre Stidel à Houplin-Ancoisne se charge du chantier. Elle fait tomber la maison et ne conserve qu’un seul mur. « Les ouvriers ont récupéré toutes les briques, les ont nettoyées et ont remonté la maison pièce par pièce ! L’architecte est parti sur les mêmes fondations. Nous avons juste ajouté une avancée sur un côté pour faire un U. Notre cuisine est située dans l’ancienne grange attenante. Quand nous avons acheté, le sol était encore en terre battue ! ». En décembre 2007, le couple peut enfin poser ses meubles et s’installer dans sa nouvelle demeure. Côté décoration, Charlotte avait envie d’un endroit chaleureux


Lign es i n tér i eu r es \\ REPORTAGES PARTICU L IERS par Sophie Hélouard

 la vie en rose !

Le salon mixe les éléments de brocante aux meubles plus contemporains.

et cocooning. Mission accomplie. La fermette a conservé son style authentique avec murs de briques rouges, petites fenêtres, cache volets en bois et fer forgé. Dès l’entrée et ses carreaux anciens, le charme agit. « Notre priorité et le gros du budget, c’était le sol ! On voulait vraiment du parquet, du carrelage rétro dans l’entrée et des tomettes dans la cuisine » explique Charlotte. « Quitte à investir un peu moins dans les huisseries et les menuiseries ».

Esprit très féminin Au rez-de-chaussée, le couple a installé sa chambre, un dressing attenant et une jolie salle de bain

très « fille ». Charlotte a choisi une mosaïque à damier rose bonbon. « J’adore le rose » confesse celle-ci en souriant. On l’aurait deviné ! Un esprit très féminin qu’on retrouve en touches éparses un peu partout dans la maison. Sur les rideaux couleur « framboise écrasée » du salon, dans un bouquet d’œillets ou des bougies posées sur la table, ou en total look dans l’atelier de la jeune créatrice. « Le rose m’apaise. Dès que je pousse la porte de mon petit coin à moi, je me sens tout de suite bien… même si c’est pour repasser ! » confie Charlotte. Si la salle de bains joue sur des tonalités très « girly », la chambre à proximité reste beaucoup plus sobre avec du blanc, une moquette gris anthracite

Les bons plans de charlotte • « J’aime beaucoup Slots en Belgique. D’ailleurs, notre salon et l’horloge du salon viennent de là-bas ! J’ai également craqué sur un petit meuble avec son grillage cage à poule… » Slots - Barrière de Fer 20a - 8587 Espierres - Tél : 0032 5 646 11 70 • « Nos carreaux anciens dans l’entrée et les tomettes viennent de Carrelages du Marais à Lille. Ils ont vraiment des choses magnifiques et originales ». Carrelages du Marais, 88 Rue Esquermoise à Lille. Tél : 03 20 74 10 66 http://www.carrelagesdumarais.com • « Je suis une fan des brocantes ! Mes préférées ? Celles d’Ascq et de Bouvines, juste à côté. Je trouve toujours des petits trucs. Par exemple, cette caisse bleue que j’ai repeinte en rouge. Je ne fais pas les brocantes pour acheter de gros meubles. Je ne prends que dix euros et je reviens avec dix objets ! Comme ces petites boîtes à épices… »

Visite Déco N°65 - Mai 2010

77


Lign es i ntér i eu r es \\ REPORTAGES PARTICU LIERS par Sophie Hélouard

78

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i n tér i eu r es \\ REPORTAGES PARTICU L IERS par Sophie Hélouard

On adore le rouge tonique de la cuisine !

et une bande de couleur assortie peinte sur un des murs. Seuls le lustre, entouré d’une guirlande de fourrure blanche, et un sapin - vestige de Noël - apportent une touche de fantaisie. Chassez le naturel, il revient au galop !

Mélange des genres Dans le salon baigné de lumière, la décoration se décline autour des tonalités chocolat et framboise. « L’idée était d’avoir une base blanche sobre et de jouer ensuite avec les deux couleurs. On a même revisité le drapeau américain en marron et rose ! Il fallait quelque chose pour aller sur le grand mur, alors nous avons demandé à une amie de nous faire ce tableau ». Le mobilier mêle des meubles de chez Slots - fauteuils et horloge - à des objets trouvés dans des brocantes. « La table du salon, nous l’avons récupérée aux encombrants et nous lui avons coupé les pieds avant de la faire décaper dans une entreprise à Croix » explique

Charlotte. « Ça, c’était dans une maison abandonnée que mes parents ont achetée » poursuit la jeune femme en désignant une étagère du doigt. « Nous avons coupé le bas et l’avons fait décaper également ». A ce mélange de contemporain et d’ancien, s’ajoutent un baby-foot tel qu’on en trouve encore dans les bistrots et un bar en bois qui sert aujourd’hui de console contre un mur. Un mélange a priori éclectique qui donne pourtant une jolie harmonie à la pièce…

La cuisine voit rouge « J’aime bien le rouge, je trouve que ça réveille le matin… en plus ça met de bonne humeur ! ». La cuisine est volontiers rétro avec ses anciennes plaques publicitaires, son îlot de travail et son vaisselier - tous les deux en provenance de la boutique Les meubles du Septentrion à Lille. On adore les quatre niches du mur qui séparent la cuisine du salon : idéales pour ranger les livres de cuisine. « C’est top ! Mais, avec le recul j’aurais dû en faire six ! »

plaisante Charlotte. « Cela m’aurait évité d’ajouter une autre étagère pour mes livres ! ». Le mur a été peint dans un rouge vif - Vougeot dans le nuancier de la Seigneurie - et donne du peps à l’ensemble. Une guirlande de petits cœurs agrémente la fenêtre peinte dans la même tonalité. Une maison où il fait bon vivre, été comme hiver…

Visite Déco N°65 - Mai 2010

79


80

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Lign es i ntér i eu r es \\ PORTR A IT par Fanny Dégardin

Valérie Telesca,

l’exaltation artistique d’une globe-trotteuse Artiste hyperactive aux multiples facettes, Valérie Telesca s’inspire de ses nombreuses expéditions par-delà les frontières pour sublimer ses œuvres et leur donner une dimension universelle. Initiatrice de l’association « Drôles de femmes », elle redonne aujourd’hui ses lettres de noblesse à la table en créant des services modulables à souhait. Portrait d’une artiste à l’imagination fertile.

Noir comme... La catégorisation « J’éprouve des difficultés à me cantonner à un registre et à un art en particulier. La société a tendance à nous catégoriser. Certes, il faut pouvoir se définir en adoptant un statut mais ce n’est pas pour autant que ce dernier doit rester figé. » Le manque d’ouverture d’esprit « Je déplore l’étroitesse d’esprit à tous les niveaux. Selon moi, les richesses viennent des brassages culturels. Je suis moi-même issue d’une famille multiculturelle. Dans mes œuvres, j’extrais la particularité de chaque pays et m’intéresse aux rites corporels et tribaux. L’ouverture à autrui est la clef de voûte de mon travail. »

Les ordres « Je déteste qu’on me dise ce que je dois faire et qu’on m’impose une vision préconçue des choses. C’est en approuvant un tel comportement que la capacité de réflexion des gens s’amenuise. Ainsi, on se forge une vision du monde erronée. Il en est de même pour ce qui a trait aux modes et aux tendances. Je préfère me fier à mon instinct et rester en accord avec mes valeurs plutôt que suivre l’air du temps.»

Blanc comme...

qui compte, c’est que la personne soit intriguée.»

Le métissage « Je suis issue d’une famille francoitalienne et je revendique ma double identité. C’est dans ce mélange que je trouve mon territoire d’expression. Je suis fière de mes origines et aime les faire partager aux autres. J’entretiens cette culture méditerranéenne au quotidien via la cuisine, la décoration ou encore la musique. Je me sens plus italienne quand je suis en France et inversement ! »

La notion d’univers « J’affectionne particulièrement les choses qui s’entremêlent et se déclinent à l’infini. De la photographie à la peinture en passant par les arts de la table, tout n’est que prolongement. »

La transmission du savoir « J’aime transmettre des pistes de réflexion à travers mes œuvres afin d’éveiller la curiosité. Cela peut passer par la représentation d’un rite africain, la silhouette d’une femme, le nom que j’ai donné à une toile. Ce

Son parcours en quelques lignes : Après avoir suivi des études de langues et de communication à Lille, Valérie Telesca se découvre une sensibilité pour la photographie. Il y a une dizaine d’années, elle pose sa griffe en tant qu’artiste en s’inspirant du concept de la « géographie des couleurs ». Ce dernier repose sur le fait que chaque région du monde dispose de ses codes couleurs, inhérents à sa culture et à son environnement. En 2000, elle crée l’association « Drôles de femmes », qui a pour objectif d’encourager l’entrepreneuriat au féminin, notamment dans les domaines de l’art et de la création. En 2010, elle lance sa collection dédiée aux arts de la table ayant pour thème la modularité.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

81


H I STOI R E... D’ARCH I par Pauline Manet

82

Visite Déco N°65 - Mai 2010






H I STOI R E... d’archi par Pauline Manet

La tour abbatiale renaît « Ma tour vaut le détour - sauvons-la  »… C’est avec ce slogan accrocheur que le Député-Maire Alain Bocquet, la municipalité de Saint-Amand-Les-Eaux et tous les habitants de la cité thermale ont su attirer l’attention sur le mal  imparable qui s’abattait sur la tour abbatiale : le temps !  Les financeurs se sont donné la main pour éviter qu’un des joyaux architecturaux de la région ne tombe en ruine. Un chantier long, risqué, coûteux… mais grandiose !

S

i tant est que l’on mesure les monuments à leur ombre… la tour abbatiale de SaintAmand-les-Eaux est un chef-d’œuvre à elle seule. Haute de 82 mètres, la grande (et vieille) Dame domine la cité. À ses pieds, on se sent même tout petit. Et pas seulement par la taille, car on ne peut que s’incliner devant pareille merveille architecturale.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

83




84

Visite Déco N°65 - Mai 2010




H I STOI R E... d’archi par Pauline Manet

Un peu d’histoire Erigée au 7ème siècle par le moine Amand, l’abbaye fut reconstruite sous l’Abbé Nicolas du Bois (16231673), puis détruite presque entièrement après 1794. Il n’en est resté que la Tour abbatiale qui constituait alors une tour d’angle et servait de portail à l’église de l’abbaye bénédictine de Saint-Amand. Cette tour, située au cœur de la ville, a la particularité de ne….pas avoir de style particulier ! Plus exactement, la tour abbatiale n’affiche pas d’unité de style et appartient, comme toute la masse architecturale de l’abbaye, au mouvement de la Contre-Réforme, caractérisé par un style baroque flamand contrastant par son opulence avec la rigidité calviniste. De la base jusqu’au sommet, on retrouve les ordres toscan, dorique, ionique, corinthien et composite…

Belle pour tous Les connaisseurs ne s’y trompent pas, mais même les non-initiés ne peuvent que rester bouche bée devant l’édifice. « Tout a été construit par les mains de l’homme… c’est magnifique ! » s’exclame Sébastien, venu à Saint-Amand-les-Eaux par hasard. Mais les spécialistes aussi restent admiratifs devant la bâtisse, à l’image de Witold Pyzik, qui intervient sur l’édifice en tant que sculpteur : « C’est un travail jouissif tant l’édifice est gigantesque… c’est un pur plaisir de travailler sur ce chantier ! ». Witold Pyzik réalise des chefs-d’œuvre en s’appuyant sur les documents existants, et c’est avec un peu d’imagination qu’il recrée les statues emportées au fil des années, au fil de l’Histoire.

Un mastodonte sculpté avec finesse Si la tour abbatiale est l’un des plus spectaculaires monuments historiques de la région, ce n’est pas

seulement par sa taille, c’est aussi par sa finesse. Car l’utilisation de la pierre d’Avesnes-le-Sec, une craie facile à tailler, a permis la réalisation d’un parement d’exception, chefd’œuvre visible aux quatre coins de la tour. Mais c’est aussi cette pierre fragile qui a favorisé la détérioration de l’édifice. Les intempéries, la pollution, les excréments de pigeons, tout a contribué à dégrader la tour, qui peut remercier les évolutions techniques. « Grâce aux procédés disponibles sur le marché, nous avons pu renforcer la pierre quand cela était possible et refaire des copies à l’identique, avec une pierre

plus résistante, quand la pierre était trop dégradée » explique-t-on lors des visites du chantier.

Un chantier fait pour enchanter Toujours en « chantier interdit au public », la tour vit son destin prendre officiellement un nouveau tournant le jeudi 20 décembre 2001, par la signature d’une convention entre les partenaires financiers. Les travaux commencèrent quant à eux en 2004. Des heures certes un peu longues pour ceux qui suivent

Visite Déco N°65 - Mai 2010

85


H I STOI R E... D’ARCH I par Pauline Manet

86

Visite Déco N°65 - Mai 2010






H I STOI R E... d’archi par Pauline Manet

le chantier mais qui concrétisent, chaque jour un peu plus, la renaissance de ce patrimoine historique et culturel d’exception sauvé des affres du temps.

Elle s’expose et expose L’architecture de la tour abbatiale fait à elle seule de ce monument un modèle d’exposition, mais ce n’est pas tout ! Elle renferme, en son cœur, un musée qui présente sous une voûte monumentale en pierre sculptée des collections temporaires et permanentes… de quoi étancher la soif de connaissances de ceux qui s’intéressent au monument. Parmi les collections, se trouvent en effet des œuvres liées à l’histoire de l’abbaye de Saint-Amand : fragments sculptés, carreaux de pavement, cloches... De quoi s’imprégner encore davantage du monument !

La belle dame… chante aussi ! De tous temps, Saint-Amand-lesEaux aura été une ville ou le carillon « chante » tous les jours. La ville peut même se targuer d’être la première ville de France à avoir créé une classe de carillon pour former les carillonneurs. Situé au sommet de la tour abbatiale, il la sublime, tout comme l’art carillonné se trouve sublimé par la tour. Sans compter qu’avec ses 48 cloches restaurées, le carillon offre une musicalité hors pair, qui rend fiers ceux qui jouent et ceux qui écoutent ! Tous les jours, de 12h à 12h30, les carillonneurs de la ville animent ainsi la cité. Unique en son genre, atypique, la tour vaut vraiment le détour. Et ce n’est pas là un simple slogan publicitaire.

Les matériaux La construction est en pierres d’Avesnes, une craie blanche, rugueuse, riche en menus débris de fossiles, montées sur un blocage intérieur en pierres dures (pierres bleues et grès). Les éléments sont parfois goujonnés entre eux par des tenons en bois dur. Les couvertures sont en pierre blanche pour les coupoles et en pierre bleue au niveau du chemin de ronde de la balustrade, sans aucune étanchéité métallique sur les ressauts. Le soubassement du rez-de-chaussée est en grès, matériau qui évite la remontée, par capillarité, de l’humidité du sol. Les parties supérieures sont intérieurement en maçonnerie de moellons de grès et de pierre de Tournai (calcaire dur et compact de teinte foncée), issus vraisemblablement de la démolition de la Tour romane. Le liant employé est le mortier romain dont la chaux et les cendres proviennent sans doute des fours d’Antoing. Le revêtement extérieur est en pierre de taille d’Avesnes-le-Sec (Cambrésis). Il s’agit d’une craie blanche, facile à tailler. Un enduit à la chaux recouvrait la maçonnerie à l’intérieur. La charpente et les menuiseries sont en chêne (provenant de la forêt de St Amand).

Les statues Les statues qui ornent la Tour sont celles de : Saint Martin, Saint Denis, Saint Benoit, Saint Amand (forçant le dragon à rentrer dans son trou), Milon, Hucbald, Sainte Juliette, Saint Cyr, mais l’on retrouve aussi représenté, à travers les armoiries, l’Abbé du Bois. C’est la signature de l’architecte, du concepteur.

Le décor architectural Il est proposé le remplacement systématique des éléments d’architecture, tels que colonnes, pilastres, corniches (la précédente campagne de restauration ayant permis d’en établir des relevés précis). L’appareillage réalisé en de nombreux quartiers éclatés sera restitué en parties cohérentes pour assurer la stabilité. La balustrade sera restaurée en pierre.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

87


H I STOI R E D’U N E MARQU E



par Fanny Dégardin

Devon & Devon : On ne présente plus la marque Devon & Devon, ni l’élégance à l’anglaise et le style minimaliste qui la caractérisent. La marque italienne vient de célébrer ses 20 printemps, mais ses salles de bains ont comme un petit air d’intemporalité, entre époque victorienne et influence industrielle. Retour sur une initiative pionnière au pays de la dolce vita...

Il était une fois en Italie... L’aventure commence en 1989 dans une petite boutique de la place Savonarole, à Florence. Un groupe d’entrepreneurs issus de la prestigieuse maison Giulo Tanini Spa décide d’innover sur le marché des salles de bains. Leur secret : donner à ces dernières un aspect très « british », clin d’œil à l’époque victorienne et au début du 20ème siècle. Ils baptiseront leur entreprise Devon & Devon. Des sonorités éloignées de la langue chantante et suave de la botte italienne. Avant-gardistes en Italie, les initiateurs de ce concept ont eu une

88

Visite Déco N°65 - Mai 2010

savante intuition et un flair aiguisé pour se projeter dans les modes qui allaient faire mouche. Pari réussi !

« Les premières imitations commencèrent immédiatement après la première participation au Cersaie [Salon International de la Céramique pour l’Architecture et l’Ameublement de la Salle de Bains, ndlr] de Bologne, en 1990. Inconsciemment, nous avions créé une mode » confie Gianni Tanini, directeur de la marque. L’enseigne se distingue très vite sur le marché de l’ameublement de salles de bains made in Italy en adoptant un style très épuré et loin des fioritures. Le leitmotiv de l’en-

seigne repose sur l’intemporalité de quelques pièces maîtresses de la salle de bains : vasque, console, robinetterie...

Une reconnaissance en dehors des frontières C’est sous le signe de cette croissance sans relâche et suite à la scission de la Giulio Tanini Spa en 2007 que la société Dex Spa, concessionnaire actuelle de la marque Devon & Devon, voit le jour. De Milan à Paris, Devon & Devon a su asseoir sa notoriété à l’échelle européenne, et se distingue par ses show-rooms monomarques




H I STOI R E D’U N E MARQU E par Fanny Dégardin

une griffe «

so british »

Entre volupté et sobriété, les baignoires Devon & Devon se caractérisent par leurs courbes généreuses.

et ses « selected in shop », espaces dédiés à la marque dans de grandes enseignes. Les show-rooms se caractérisent par une succession d’ambiances très stylisées. Ainsi, s’entremêlent esthétisme et fonctionnalité dans une sobriété déconcertante. Au sein de ces vitrines, aucun détail n’est laissé au hasard, et les adeptes de la marque peuvent s’inspirer de cette scénographie soignée. Du parquet lustré, en passant par la hauteur sous plafond jusqu’aux boiseries travaillées, Devon & Devon impose sa patte dans les villes les plus raffinées d’Europe, le navire amiral de la marque se trouvant toujours en Italie. L’année 2010 s’avère prometteuse pour l’enseigne, puisqu’elle projette

d’ouvrir d’autres show-rooms à Nice, Bucarest et Istanbul.

Une question de style Ancré dans une dynamique d’évolution stylistique, Devon & Devon séduit par son côté stylisé qui lui confère une griffe artisanale bien particulière. La marque aime allier le mobilier façon « boudoir » aux lignes contemporaines du style industriel via des touches chromées, des céramiques polies... Désormais, la salle de bains s’apparente à une brèche dans le temps, à travers les époques, dans laquelle il suffit de laisser votre esprit voguer... La singularité de la marque réside dans

l’intérêt que Devon & Devon accorde aux nouvelles tendances. Ainsi, on passe des salles de bains très romantiques parées de ramages de fleurs au style indus’ et dépouillé. Des tons rosés et des arabesques fleuries, on bascule vers des coloris plus sobres qui tendent vers le taupe, l’ivoire, le tabac ou encore le violine. Une ascension en osmose avec l’air du temps qui vaut à la marque le succès qu’on lui connaît. Cheminées, baignoires, consoles, robinetterie, radiateurs et sècheserviettes... Devon & Devon met un point d’honneur à cultiver l’art de vivre autour de la salle de bains.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

89


ÉCO - CITOYEN N ETÉ par Valérie Habracken

90

Visite Déco N°65 - Mai 2010


ÉCO - CITOYEN N ETÉ par Valérie Habracken

Serres pédagogiques, les bons plants de Tourcoing !

Grâce aux serres pédagogiques du centre-ville de Tourcoing, on découvre le monde des plantes, la biodiversité et la gestion durable des ressources naturelles en musardant parmi les cactus et les orchidées.

O

n reproche souvent à la métropole Lille-Roubaix-Tourcoing d’être trop minérale. Pourtant, dans des villes marquées par un urbanisme dense et un lourd passé industriel, se créent de plus en plus de petits coins de nature qui embellissent les anciennes friches et répondent aux attentes du public. Un bel exemple de ce renouveau écologique se trouve à Tourcoing où des serres pédagogiques ont été inaugurées en juin 2009. Pensées pour être accessibles à tous et pas seulement aux experts en botanique, les serres sont un lieu à la fois de découverte et de sensibilisation à l’écologie.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

91


ÉCO - CITOYEN N ETÉ par Valérie Habracken

92

Visite Déco N°65 - Mai 2010


ÉCO - CITOYEN N ETÉ par Valérie Habracken

Camouflage Depuis la rue du Moulin Fagot, la vision un peu surréaliste d’un jardin tropical qui aurait envahi plusieurs maisons s’offre aux passants. La bonne idée a été de garder les façades en brique de toute une rangée de maisons pour camoufler les serres, ainsi parfaitement intégrées au milieu urbain. Les anciennes portes et fenêtres laissent ainsi apparaître des plantes exotiques tout à fait inhabituelles sous les cieux nordistes. C’est en revanche dans une démarche écologique - pas simplement esthétique - que le toit des vestiaires a été végétalisé. La construction des serres a été menée selon certains principes Haute Qualité Environnementale (HQE) : la toiture végétali-

sée permet une meilleure isolation thermique, l’eau de pluie est récupérée pour arroser les plantes, et des panneaux solaires thermiques chauffent l’eau des sanitaires. Des ordinateurs contrôlent en permanence la température, l’humidité, l’aération, l’ombrage. Bien sûr, les produits chimiques sont proscrits : on se sert autant que possible d’insectes auxiliaires pour lutter contre les parasites. La pédagogie commence donc avec cette approche respectueuse de l’environnement, mais va bien au-delà. Toute personne intéressée par les plantes et leur culture est bienvenue dans ce lieu. Le message a semble-t-il été reçu cinq sur cinq : en moins d’un an, les serres ont conquis environ 15 000 visiteurs !

Apprentissage Ce matin, ce sont de jeunes étudiantes de l’ESAAT (Ecole Supérieure des Arts Appliqués et du Textile de Roubaix) qui s’assoient dans les allées de la serre des orchidées, carnet de croquis sur les genoux. « Elles font des dessins magnifiques, j’aime beaucoup les voir travailler ici », souffle Bruno Grimonprez, un des guides-jardiniers. Il aurait tort de cacher son plaisir : entre les écoliers (qui constituent environ 70 % des visiteurs), les étudiants occasionnels, les personnes en quête de conseils pour leur jardin et celles qui souhaitent en savoir plus sur la botanique, les serres remplissent parfaitement leur mission de vulgarisation auprès d’un large public. Accessible aux handicapés, ce lieu donne à voir

Visite Déco N°65 - Mai 2010

93


94

Visite Déco N°65 - Mai 2010


ÉCO - CITOYEN N ETÉ par Valérie Habracken

et à faire, grâce à des ateliers qui permettent de tester si l’on a vraiment les pouces verts. Une équipe de quatre personnes s’occupe de l’entretien et informe les curieux. Et point de leçon de choses aride ici : les plantes sont mises en situation dans des paysages rappelant leur milieu d’origine et sont visibles par tous.

Voyage Se promener dans les serres, c’est voyager autour du monde : les plantes viennent en effet des quatre coins de la planète ! Les serres chaudes abritent les plantes tropicales et les orchidées. Une serre plus ombragée est occupée par les plantes à spores, notamment les fougères. Juste à côté, les

plantes succulentes poussent, à un rythme nettement plus lent que les plantes tropicales, dans une étendue sablonneuse. Les serres froides sont divisées en quatre parties. La première est destinée aux enfants qui s’y initient à la pratique du jardinage. Juste à côté, une petite tourbière d’apparence anodine se distingue par ses plantes carnivores. Ce milieu humide contraste avec l’étape suivante du parcours, la serre des cactus à l’ambiance très sèche. On pénètre ensuite dans le domaine des fuchsias, plantes préférant l’atmosphère plus sombre des sous-bois. La visite se termine par la serre des agrumes et pélargoniums. On peut y admirer pas moins de 80 pélargoniums

différents, dont une dizaine ont un feuillage odorant (essayez celui qui sent la pomme !), et on y apprend à faire la différence avec les géraniums, beaucoup plus rares qu’on ne croit !

Visites gratuites, uniquement sur rendez-vous 32 rue du Moulin Fagot à Tourcoing Tél. : 03 59 63 44 48

Si le temps le permet, on peut encore se promener dans les 1000 m² de terrain extérieur. Le but est désormais d’obtenir le label « Jardin botanique de France » dans un futur proche. Bruno Grimonprez explique : « Cela demande un étiquetage rigoureux des plantes ou la tenue de listes de plantes avec l’indication de l’endroit où elles ont été achetées. » Ce serait en tout cas la juste récompense de tous les efforts accomplis…

Visite Déco N°65 - Mai 2010

95


HOM E MADE \\ J’ai te sté pou r vou s… par Stéphanie Andrzejczak

96

Visite Déco N°65 - Mai 2010


HOM E MADE \\ J’ai test é po u r vou s… par Stéphanie Andrzejczak

…La création de bijoux en pâte Fimo

Petite, créer des bijoux en perles me passionnait… Je saute donc sur l’occasion de renouer avec mes plaisirs d’autrefois et

Gourmandise et créativité définissent bien l’ambiance de cet atelier organisé dans un salon de thé.

m’essaye à la pâte Fimo.

C

’est dans le salon de thé Laissez-vous Temps…Thé à Halluin que Justine, créatrice de la marque Just’in Bijoux, m’accueille à bras ouverts. Avant même que l’atelier ne commence, je suis déjà sous le charme du lieu : un salon de thés cossu où des pâtisseries gourmandes enveloppent de leurs arômes bijoux et objets de déco de créatrices régionales. À l’origine de Laissez-vous Temps…Thé, deux amies, Sylvie et Cathy, qui préparent des crêpes tandis que je m’installe au centre du salon, accompagnée de Justine et d’une autre participante. Nous commençons par choisir trois blocs de pâte polymère, aussi

appelée pâte Fimo. Difficile de faire une sélection parmi toute cette gamme de couleurs ! Ce loisir ne nécessite que très peu de matériel : une lame, un rouleau à pâtisserie, une plaque en verre recouverte d’un papier sulfurisé et le tour est joué. Il ne manque plus que la pâte polymère qu’on trouve dans tous les magasins de loisirs créatifs à un prix dérisoire.

La réalisation du kaléidoscope Le cours d’aujourd’hui se base sur un motif « kaléidoscope » qui sera

réalisé grâce à la technique du Millefiori. Après avoir aplati chaque bloc de pâte Fimo, nous découpons deux rectangles de couleurs différentes, que nous roulons entre eux pour créer des boudins de pâte appelés « canes ». L’opération est renouvelée plusieurs fois en mixant les coloris. Nous réalisons ainsi de multiples canes, des canes « cible » et des canes « spirale », deux motifs qui constitueront notre kaléidoscope. Une fois les canes créées, nous les assemblons toutes ensemble tel un bouquet de fleurs. La malléabilité de la pâte nous permet alors d’obtenir une énorme cane que nous pouvons rendre ronde, triangulaire ou carrée,

Visite Déco N°65 - Mai 2010

97


HOM E MADE \\ J’ai te sté pou r vou s… par Stéphanie Andrzejczak

98

Visite Déco N°65 - Mai 2010


HOM E MADE \\ J’ai test é po u r vou s… par Stéphanie Andrzejczak

puis que nous découpons en lamelles pour enfin voir apparaître le kaléidoscope.

La réalisation des perles Après avoir découpé notre cane, nous disposons minutieusement sur un morceau de pâte polymère reconstitué grâce aux chutes des découpes : rien ne se perd ! Lorsque nos lamelles sont bien agencées, nous choisissons plusieurs moules qui viendront créer nos perles. Je choisis les moules les plus farfelus sans forcément penser à l’utilisation que j’en ferai. Nous perçons ensuite de petits trous dans les perles obtenues afin de pouvoir créer colliers, bracelets et boucles d’oreilles puis nous disposons nos créations sur la plaque de cuisson du four.

Un résultat plutôt satisfaisant

On retombe en enfance au contact de cette pâte… et c’est bien ça le plus jouissif !

Les bijoux sont presque finis. En attendant que la pâte Fimo cuise, un succulent goûter nous attend, composé pour ma part de chocolat chaud maison arôme noisette avec une montagne de chantilly et d’un mi-cuit au chocolat blanc et à la noix de coco : un régal ! 30 minutes plus tard, le moment est venu de découvrir le résultat. Mes perles me plaisent, bien que je lorgne sur celles de Justine dont les couleurs sont moins agressives et les finitions plus soignées. Le choix des couleurs de pâte et des gestes précis sont les clés pour concevoir de jolies créations. Je repars avec mes perles et tout le nécessaire pour monter colliers, bracelets et boucles d’oreilles.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

99


HOM E MADE \\ R ELOOKEZ par Laetitia Dumortier-Bénit

Les jardinières   annoncent l’été ! La belle saison arrive et nous avons envie de fleurir nos fenêtres. C’est grâce aux conseils de Catherine de La Fleur au Bois d’Achelles que je vous entraîne dans la création de ce home made.

Merci à La Fleur au Bois d’Achelles, à Tourcoing, pour le prêt de ses serres pour les photos.

100

Visite Déco N°65 - Mai 2010


HOM E MADE \\ R ELOOKEZ par Laetitia Dumortier-Bénit

Matériel : • 2 juncus spiralis • 2 campanules • 2 anthémis • 1 pâquerette • Quelques billes d’argile • Du terreau avec de l’argile

• 1 jardinière percée • Quelques tiges de bois blanc • 3 fioles • Du fil de fer à mémoire de forme • 1 feutre spécial verre

1

Etape 1 : Préparer la jardinière

2 3

•  Etalez dans le fond de la jardinière une couche de 2 cm d’épaisseur de billes d’argiles.

• Remplissez-la de terreau aux trois quarts.

Etape 2 : Planter les fleurs

• Creusez un petit trou pour chaque plante, puis venez les mettre dans le terreau après les avoir dépotées. • Placez les juncus spiralis à l’arrière, puis devant les campanules et plus en avant encore les anthémis. • La pâquerette vient au centre de la jardinière. • Rajoutez du terreau jusqu’en haut de la jardinière et arrosez les fleurs.

Etape 3 : Personnaliser votre jardinière

• A vec le feutre, dessinez des lettres sur les fioles pour écrire le mot « été ». Laissez sécher. • P lantez des branches de bois blanc verticalement à l’arrière de la jardinière. Fixez sur trois d’entre elles les fioles à l’aide du fil de fer. • Il ne reste plus qu’à mettre quelques fleurs dans les fioles. Visite Déco N°65 - Mai 2010

101


102

Visite Déco N°65 - Mai 2010


HOM E MADE \\ CON SEI LS DE P RO par Fanny Dégardin

Comment réaliser un

mur de mosaïque ? Envie de donner du peps à un mur tristounet ? Rencontre avec Patricia Zygomalas, mosaïste et Meilleur Ouvrier de France, qui nous a ouvert les portes de son atelier à Wazemmes.

A

vant d’entreprendre toutes formes de travaux, aménagez-vous un plan de travail spacieux ou réservez-vous une pièce qui sera exclusivement dédiée à cet ouvrage. Puis équipez-vous du matériel nécessaire. Préférez une pince de mosaïste de bonne qualité, de la colle à carrelage « souple » ainsi qu’une pincette pour ajuster et placer correctement les mosaïques. Deux alternatives se présentent à vous : la pose directe sur le mur ou la méthode indirecte, à réaliser tranquillement à part. Nous avons opté pour la seconde solution. Le temps est donc venu de choisir votre support : prenez une plaque de carrelage de la taille que vous souhaitez et évitez le bois. Concernant les carreaux, surtout s’il s’agit d’un mur extérieur, il est vivement conseillé d’opter pour la pâte de verre, les

émaux de Briare, le grès émaillé ou encore le grès cérame. Attention à ne pas vous méprendre dans le choix de vos mosaïques, certaines étant sensibles à l’humidité et à la chaleur générées par les intempéries. Munissez-vous ensuite de papier kraft et reproduisez au crayon de bois le motif choisi. Collez soigneusement les tesselles à l’envers, sur la face émaillée, avec de la colle vinylique diluée ou de la gomme arabique. N’oubliez pas de vous équiper de lunettes de protection en cas de projection de miettes.

L’heure de la pose Appliquez de la colle souple sur le support en carrelage. Retournez votre mosaïque et positionnez-la sur le support. Humidifiez le papier kraft avec une éponge jusqu’à ce que le fond soit visible. Décollez

délicatement le papier et n’hésitez pas à repasser un coup d’éponge pour faire disparaître toutes traces de colle. Pour apporter une touche perso à votre travail, glanez quelques cailloux lors d’une balade et agrémentez selon votre envie : coquillage, perle, miroir, bille de verre ou encore ardoise. Un soin tout particulier doit ensuite être accordé à la pose des joints car ils font partie intégrante de l’œuvre finale. Pour cela, choisissez un ciment souple : il sera plus malléable et résistera davantage aux intempéries si vous vous attaquez à un mur extérieur. Lors de l’application, aidez-vous d’une spatule et peaufinez au doigt. Enfin, sachez que la pose est plus simple quand les matériaux sont lisses et de la même épaisseur. Collez la mosaïque ainsi obtenue sur votre mur avec de la colle souple d’extérieur. Le tour est joué !

Visite Déco N°65 - Mai 2010

103


104

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Cu i si n e par Ombline Van de Weyer

La cuisine montre patte

❶ Le blanc fait son come-back dans la cuisine depuis quelques années. Finie l’image du blanc « hôpital » ou « laboratoire ». On reconsidère les atouts du blanc, et ils sont nombreux. Intemporel, il peut se marier avec d’autres couleurs, donne du volume et de la clarté à la pièce. Il a en plus un côté design idéal dans l’univers de la cuisine. Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

Le blanc et les couleurs... Les cuisines monochromes blanches permettent de jouer sur les couleurs par un autre biais. En effet, il y a environ quatre ans, le retour en force du blanc en cuisine permettait de l’associer à d’autres couleurs plus flashy, telles que le rouge ou le vert, sur les murs ou les ustensiles de cuisine. Mais aujourd’hui, ces teintes vives ne sont plus en vogue et on revient à des basiques : noir ou gris, qui permettent de donner de la profondeur à la cuisine et d’accentuer les contrastes. Chacun des éléments de la pièce est ainsi mis en valeur grâce au blanc pur et harmonieux de la cuisine. Et si au bout d’un certain temps, vous êtes lassé de votre cuisine, vous pourrez,

tout en conservant le basique blanc, en avoir une toute nouvelle rien qu’en changeant la couleur des murs !

❶ SieMatic

On mise tout sur la laque ! La laque est LA grande tendance du moment. Qu’elle soit brillante ou mate, elle s’impose dans toutes les cuisines blanches monochromes visibles sur le marché. Brillance, pureté… la laque offre une neutralité à la cuisine, mais attention, tout en luxe et en design. Et les cuisinistes du moment, qui proposent tous de la laque, l’ont bien compris. Et pour encore plus d’harmonie, on peut assortir le plan de travail aux autres éléments de la cuisine, en jouant sur un plan de travail laqué.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

105


106

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Cu i si n e par Ombline Van de Weyer

Du minéral pour le plan de travail S’agissant du plan de travail, la pierre est également un must. L’idéal ? Un monobloc de pierre pour l’évier et le plan de travail. S’agissant des matières, le choix est large et dépend du rendu souhaité... et du budget ! Le Corian ® DuPont pour le très haut de gamme, le quartz, plus résistant, le strat, plus authentique... Là encore, c’est une impression de pureté et de minimalisme qui se dégagera de votre cuisine, sans oublier l’aspect fonctionnel : dans tous les cas, la pierre utilisée est de la pierre reconstituée. Julien Fournier, spécialiste des cuisines chez Ketal, nous explique : « À la différence des pierres naturelles, poreuses, qui absorbent au fur et à mesure du temps les aliments cuisinés sur le plan de travail et le dégradent, la pierre reconstituée restera parfaitement hermétique et conservera son aspect d’origine ».

L’îlot central se démarque Les cuisinistes font également la part belle à l’îlot central, avec ses espaces de rangement, son plan de travail et ses plaques de cuisson. Il sera surmonté d’une hotte design, en acier chromé ou inox. Cet îlot central est lui aussi monobloc, aux lignes épurées, associé à l’esprit du blanc.

❶ sur le reste de la maison. Bien souvent, les cuisines auront un bar, où se réuniront les amis pour prendre l’apéro. D’où l’importance de l’esthétique : des cuisines blanches et simples, minimalistes, aux lignes épurées. Aujourd’hui, on ne trouve plus aucune poignée dans les cuisines blanches monochromes ! Mais attention, design ne signifie pas inconfort. En effet, tout est imaginé pour que « l’utilisateur soit le plus fainéant possible » nous dit Julien Fournier. « Le four est placé à hauteur d’homme, pour que l’on n’ait

plus à se baisser, et je demande à mes clients s’ils sont droitiers ou gauchers, pour concevoir leur cuisine en fonction de ce paramètre ». La cuisine doit être la plus fonctionnelle possible.

❶ Snaidero ❷ Bravo chez Ketal

Le blanc ou l’esprit du design Les qualificatifs ne manquent pas s’agissant des cuisines blanches : pureté, graphisme, harmonie, luxe... En bref, les cuisines blanches, c’est design. Et c’est vrai, la cuisine n’est plus le repaire caché de la ménagère, il s’agit d’un réel espace de vie, conçu comme tel et ouvert

❷ Visite Déco N°65 - Mai 2010

107


108

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Cu i si n e par Ombline Van de Weyer

Le blanc inspire

❸ ❶ Hardy Inside ❷ Cuisines de Lumière © Pothier, Bouzidi, Fradin, Nosh

❸ Cuisinomètre © Pageault, Lucras, Credazzi, Burtschell

Dans le cadre de la prochaine Foire de Paris, l’exposition Cuisines en ébullition présentera dix-neuf projets conçus par les étudiants des plus prestigieuses écoles de design françaises, en partenariat avec des industriels du mobilier de cuisine et de l’électroménager. Et force est de constater que le blanc est un incontournable des cuisines futuristes !

être utilisée comme comptoir. A mi-ouverture, on entrevoit le strict minimum, pour prendre des repas rapides comme le petit déjeuner. Enfin, entièrement ouverte, elle offre toutes les fonctionnalités pour réaliser une cuisine plus élaborée.

Des cuisines à géométrie variable

La mise en valeur de la cuisine grâce à la lumière est le pari audacieux des étudiants de la prestigieuse Ecole Boulle, avec le projet « Cuisines de lumière », réalisé en partenariat avec le cuisiniste Schmidt. La pureté du blanc est ici décuplée grâce à des spots incrustés dans l’îlot central.

Les projets « Paysage » de l’ENSCI, élaboré en association avec Hardy Inside, et « Andy » de l’ESAD de Saint-Etienne, en collaboration avec Pyram, s’articulent autour d’un îlot central à géométrie variable. Fermée, la cuisine « Paysage » peut

Pleins feux sur l’esthétique...

...Sans oublier la fonctionnalité Mais si le design est une priorité pour les cuisines du futur, la fonctionnalité n’est pas en reste. Ainsi, l’école Boulle et Schmidt ont conçu « le cuisinomètre », qui a ceci d’ingénieux que les espaces de rangement placés sous le plan de travail sont à la fois accessibles par le bas, en les ouvrant comme des tiroirs classiques, et par le haut, directement par le plan de travail, pour plus de confort. Le blanc est donc loin de constituer un frein à l’imagination, et créera au contraire un intérieur harmonieux et stylé, où vous pourrez sans complexe recevoir vos amis tout en mijotant vos petits plats !

Visite Déco N°65 - Mai 2010

109


Cu i si n e par Ombline Van de Weyer

110

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Cu i si n e par Ombline Van de Weyer

Must Have // Du blanc, du chrome, en bref, du luxe ! Visite Déco a déniché pour vous l’électroménager idéal pour votre cuisine design. Plaques de cuisson, réfrigérateur, four, la qualité et l’esthétique sont associées pour mitonner de bons petits plats dans un cadre idéal !

3.

1. 4.

2. 1. Four Smeg. 899.99 €. Chez Boulanger, Centre commercial Englos, Sequedin. Tél. lecteurs 0 825 850 850. 2. Réfrigérateur Cool Space Bosch. Dim.: 175.6 x 91 x 76.1 cm. Volume utile du réfrigérateur 355 L, volume utile du congélateur 178 L. 3529.99 €. Boulanger. Tél. lecteurs 0892 698 010. 3. Réfrigérateur Smeg. 1199 €. Chez Darty, bd. de Tournai, Centre commercial Héron Parc, Villeneuve d’Ascq. Tél. : 0 821 082 082. 4. Table à induction Siemens. 1179,99 €. Chez Mobalpa, 4 bis square du Ramponneau, Lille. Tél. : 03 20 42 05 45 5. Plaque vitrocéramique Gaggenau. 1850 €. Showroom SieMatic, 42 bd. Carnot à Lille. Tél. lecteurs 0 892 698 310, www.gaggenau.com

5.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

111


Salle de bai ns par Kathleen Conter

112

Visite DÊco N°65 - Mai 2010


Salle de bai ns par Kathleen Conter

Happy

!

❶ Halte aux préjugés, le blanc ne rime plus forcément avec simplicité ou manque d’originalité ! Qu’on se le dise, il est résolument tendance. Jeux de matières, lumière infinie... pleins phares sur les salles de bains, toutes de blanc vêtues !

S

’il était un incontournable, voire une obligation hier, le blanc est aujourd’hui choisi non plus par défaut, mais comme une couleur à part entière. À coup sûr, on évite les fautes de goût. Et pour ceux qui seraient pris par le vertige que ressent l’écrivain avant de commencer à noircir les lignes d’un manuscrit, rappelez-vous que le blanc sera votre meilleur allié. Mais

attention, c’est une grande couleur qui a aussi ses exigences...

❶ Deko

On laisse carte blanche Le blanc a toujours été plus ou moins présent dans la salle de bains. Synonyme de pureté, de fraîcheur et d’hygiène, il est historiquement ancré dans cette pièce de la maison.

Visite Déco N°65 - Mai 2010

113


quarade65.qxd:Mise en page 1

15/04/10

11:08

Page 114

Mosaïque - Verre - Carrelage - Galets

Le carrelage dans tous ses états Parc du Moulin - 284, Rue de Bondues WAMBRECHIES Rocade Nord-Ouest sortie n°10 Vent de Bise 03 20 06 55 55 - www.quarade.com

Lundi au Vendredi 9h-12h et 14h-19h / Samedi 9h-18h30


Salle de bai ns par Kathleen Conter

❶ Loin de l’univers aseptisé des salles de bains d’antan, le blanc s’associe aujourd’hui davantage à celui du luxe. Il ne se cantonne plus à la couleur des murs. La déferlante s’empare des sols, des sanitaires et même de la robinetterie. Les meubles sont souvent laqués, les sanitaires assortis et immaculés. On assiste alors au plus beau des mariages blancs. Alors qu’il est très souvent perçu comme la « non couleur », le blanc est toujours différent et finalement jamais blanc. Nacré, argenté, métallique, coloré, irisé, beige blanchi, il offre de multiples possibilités permettant d’envisager une salle de bains 100% blanche. Cette alternative est tentante et les designers s’en sont d’ailleurs donné à cœur joie du sol au plafond. Philippe Starck pour Duravit a largement contribué à son entrée au Panthéon.

L’arme blanche : les matériaux ! Pour que le blanc soit apprécié à sa juste valeur, les matériaux qui

le mettent à l’honneur doivent être très nobles. Là aussi, les designers redoublent d’imagination et de technicité pour inventer des matériaux toujours plus étonnants qui surprendront alors par leur toucher, leurs reflets, leur lumière, au gré de leur épaisseur et des éclairages. L’acrylique semble être la synthèse de tout cela : matériau doux au toucher, il offre la possibilité de concevoir aisément des formes arrondies et complexes, permettant d’épouser tous les recoins de la salle de bains pour mieux la personnaliser. L’acrylique est un matériau lisse et glacé, peu onéreux, qui résiste bien aux taches et garde son lustre et sa couleur de nombreuses années.

❶ Us Together ❷ Roca

❷ Visite Déco N°65 - Mai 2010

115


116

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Salle de bai ns par Kathleen Conter

Le Cristalplant a été mis au point par les Italiens qui ont vu en ce matériau (composé de matières minérales naturelles), l’attrait de sa grande malléabilité. Il a immédiatement conquis les architectes et les designers. Sa blancheur est resplendissante. Le Krion® de Porcelanosa a reçu le prix de l’innovation dans la catégorie matériaux. Cette matière à base de dioxine de titane, d’aluminium et de résine permet de réaliser des figures complexes sans joint durable. Le Krion® n’absorbe pas les taches et ne jaunit pas au fil des années ou sous les UV...et n’est proposé qu’en blanc ! Pour sa collection de baignoires Infinito lancée par Jacuzzi France, le designer Carlo Urbinati a, quant à lui, privilégié les propriétés du Techstone®, un matériau de toute nouvelle conception, exploité dans un design lui aussi épuré. Évidemment, la porcelaine reste en premier chef le matériau emblématique de la salle d’eau. Pour de

bonnes raisons : elle ne s’écaille pas, procure une apparence luxueuse, sa surface est lisse et non poreuse et elle est résistante aux taches, à la rouille, à la décoloration.

Entre calme, volupté et modernité... On parle désormais de blancs optiques, purs, intenses, très blancs. Travaillés de façon moderne, ils s’apparentent à un style plutôt design et urbain en réinventant les formes. Les lavabos et baignoires sont ce qu’il y a de plus épuré. Les blancs nuancés, ou « off white », plus chauds et doux, davantage consacrés aux matières rustiques, donnent un rendu beaucoup plus authentique, voire romantique. Façonner sa salle de bains tout en blanc, c’est faire un pas vers le zen et la sérénité, mais cela s’apparente aussi à un engagement symbolique fort. Comme une affirmation d’un

goût pour l’hédonisme. On privilégie alors les lignes dépouillées et les belles matières. Des pierres rondes, type galets, des chutes d’eau régulières contribuent également à l’esprit zen. Les sanitaires gagnent en douceur en arrondissant les angles et la transparence est de rigueur. Car pour éviter l’ambiance trop « clinique », il faut privilégier le mélange des matériaux et de matières pour créer des perceptions différentes.

❶ Alessi ❷ Laufen ❸ Allia

❸ Visite Déco N°65 - Mai 2010

117


118

Visite Déco N°65 - Mai 2010


Salle de bai ns par Kathleen Conter

Avec le blanc dans sa salle de bains, on oscille entre bulle d’énergie et douceur ouatée. En clair, le blanc est une toile de fond idéale pour mettre en valeur formes, couleurs et matières.

La lumière : un tour de magie blanche Une déco tout en blanc agrandit l’espace et compense son absence de couleur par une mise en valeur de la lumière. Couleur de l’équilibre parfait, le blanc se nourrit en effet de son environnement, joue des reflets et éclaire tout sur son passage. Le blanc ne serait pas qu’une couleur, il serait donc lumière ? Ça tombe plutôt bien quand on sait que les architectes et designers affirment de plus en plus la présence de ce ma-

tériau immatériel qu’est la lumière dans la salle de bains. La lumière, et son corollaire : la transparence ! Le blanc agrandit visuellement l’espace. Seul, il crée une sensation de vide et d’infini et donne aux intérieurs une touche de fraîcheur et de calme. Car avant tout projet de décoration, il faut effectivement connaître les effets de la couleur, en l’occurrence le blanc. Sa connotation est liée, certes, à la sérénité, à l’apaisement... pas toujours l’idéal quand on veut se donner un bon coup de fouet au réveil ! Mais c’est sans compter sur le coup de projecteur qu’il offre à votre teint (ne conseille-t-on pas des séances de luminothérapie aujourd’hui ?). Indubitablement, le blanc est le must en matière de réfléchissement lumineux !

❸ ❶ Roca ❷ Hidra ❸ Idea Group

Et si on voyait tous la vie en blanc ?

Visite Déco N°65 - Mai 2010

119


120

Visite Déco N°64 - Avril 2010


Adresses Les

AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR ABC Organisation 111 rue Léon Rudent Orchies 0320718484

ABSIS CONCEPT 350 rue Arthur Brunet Denain 0962015422 ARCHEA 27, rue des Ponts de Comines Lille 0320060333 ARTI + Parc commercial MAISON + à Hénin-Beaumont Arviva 6 rue de la Vallée Hem 0320732443

le courtil décoration 103 Avenue de la Marne Marcq-en-Barœul 0320829241

L’ATRE 14 rue des chateaux ZI PILATERIE Marcq-en-Barœul 0320150504

Soft Design 64 rue de l’Hôpital Militaire Lille 0320558540

OSCAR&ZELIE 4 rue du fort debout, La grange Bondues 2 bis rue Roure Lambersart www.oscaretzelie.com

MARBRERIE OLIVIER COTRO ZAC du moulin lamblin 4 rue des forgerons Hallennes les Haubourdin 0320071172

VENETA CUCINE 311, Chaussée Denis Papin Tourcoing 0320460050

PRIVILEGE DECO 471 rue de Quesnoy Wambrechies 0328140487

NATURE ET FEU Rue de l’Epeule Roubaix 0320273072

Zaccariotto Zone Unexpo 15 rue du Bas d’Has Seclin 0328010499

QUAND LA DECO S’EN MELE 32 bis rue edouard vaillant Faches-Thumesnil 0320901674

NOUVOCLIMA route de Lille, Seclin 0320960932

DÉCO AQUATIQUE

TIFON 8 bis, rue des Poissonceaux Lille 0320404510

AQUA PRESENCE 06 83 542 782 - david@aqua-presence.fr

BATIMA Zi de la Martinoire WATTRELOS 0320261327

Scène d’ambre 45 rue du Professeur Perrin Croix 0320808230

TOUT FEU TOUT FLAMME Rue Faidherbe Fournes en Weppes 0320506250

COUPET Rue du Quesne Fleurbaix 0321644735

SECRET D’INTERIEUR ZI du Lobel Arques 0321111973

Crouzet Agencement 121 rue d’Alger Roubaix 0320200920

SECRET DE GRANGE 31 rue roger salengro Gondecourt 0320968223

VERBEKE Ouderdomseweg 12-12 Poperinge (B) + 32(0)57333007

DÉCORATEURS

Coach déco

ANTRACITE - ZA Montreuil sur Mer 0321063108

EMILIE DEBUCK ARCHITECTE D.P.L.G 211, rue jean Jaurès Villeneuve D’Ascq 0662813020

SKIPPY’S Barrière de Fer 75 Espierres (B) +32(0)56206585

MOD INTERIEUR 144 Allee h.Boucher WAMBRECHIES - 0632873055

COULEURS SOLEIL 6, route Nationale CHERENG 0320640694

COMBLES - caves

ID CHIC - 0621703600 - idchic@hotmail.com

Emmanuel Mourette 377 chaussée des Ballons Mouscron (B) +3256840068

S0 & L0 372 av de Lattre de Tassigny St-André 0320429417 Une maison une histoire 69-71 rue st Aubert Arras 0321230909

REV’AQUA 0328045526 - 0680878237

Bijoux

HARNOIS ZI La Pilaterie 5, rue des Champs Wasquehal 0320725766

Orient Bijoux 93 rue Esquermoise - Lille 03 20 74 95 04

NORD-CAVES ZI La Pilaterie 5, rue des Champs Wasquehal 0320724406

CARRELAGES

CONSTRUCTION

CAROTECH 2B Route Nationale ANSTAING 0320309582

ATELIER D’ARCHITECTURE D’ORAZIO 8 rue jules vernes - RONCHIN 0320617600

Carrelages Depaepe Kortrijkstraat 368 Wevelgem +32(0)56432743

DEMEURES DU NORD 76b, rue nationale Lille 0320540162 LA POTERIE DU BLANC FOUR Roncq 0609623714

STRADA 47 rue Fourier LILLE 0320179717

CARRELAGE DU MARAIS 88 rue Esquermoise Lille 0320741066

ANTIQUAIRE

COMAR 11 rue des blanchisseurs Lambersart 0320080340

Antiquités décoration Delobeau 1220 route nationale La chapelle d’armentières 0320354113

DECA HOME 22A, Barrière de Fer Espierres (B) +32(0)56457327

EUROCAVE 121 rue de Paris LILLE 0320211737 HLB DECOR Chaussèe de Lille 416 A, Tournai-Orcq (B +32(0)69844202 JMG Agencement 0671818308 54 Bd JB Colette 59551 Attiches 0320585739 PJF Diffusion 69 bis rue de Lille Armentieres 0320508361 PROVESTIS www.provestis.net 0677030701 STICK-IT FRANCE 12 Rue de Béthune Houchin 0321260622

ARCHITECTURE INTÉRIEURE ANTOINE LEJEUNE 51 rue Marcel Henaux Lille 0665308857 ATELIER D’ARCHITECTURE D’ORAZIO 8 rue de jules verne 59790 RONCHIN - 0320617600 Debuck Emilie Architecte D.P.L.G 211 rue Jean Jaurès Villeneuve d’Ascq 0662813020 ART DE LA TABLE ARC DECORATION Z.I du Lobel ARQUES 0321954696 JIVANKA 208 rue Jean Jaurès 59650 Villeneuve d’ascq 0320725289

DELANNOY CARRELAGE 6 rue Cruppe Villeneuve D’ascq 0320047070 DOMUS Avenue de la République Seclin 0320160460 www.LesPierresBleues.info 2 Chemin des Alliés Warneton (B) +32(0)56588458 MERRHEIM 80 r Moulin Flines Lez Raches 0327891064 273 av Alfred Maës Lens 0321282626 Zone Unexpo r Artisanat Seclin 0320325054 QUARADE Rue de Bondues Parc du Moulin Wambrechies 0320065555

consultants en travaux

JMG Agencement 54 Bd JB Colette 59551 Attiches 0320585739 0671818308

CTSO 159 boulevard faidherbe ARMENTIERE - 0632578020

ÉLIZABETH BERNARD 29, rue de la Monnaie Lille 0320316474

CHAMBRE/LITERIE

CLAIRE DUBOSCLARD 61 rue Gantois LILLE 0611112117

DE NACHT WACHT Bouwcentrum Pottelberg Engelse Wandeling 2 Courtrai (B) +32(0)56261163

Atelier Déco Création 27 zone de l’Europe Orchies 0320840432 ATOUTS DEMEURE COACH DECO 0689194214 conseil@atoutsdemeure.com BOIS CANNELLE 59-61, rue des Arts Vieux Lille 0320149567 COMPTOIR DES TENDANCES 141 route de lille Annay-sous-lens 0321709510 Côté Fleurbaix 48 rue Louis Bouquet Fleurbaix 0321535044 Demeure de famille 39 rue du Bosquiel Bondues 0320760077 DKOstyle 65 Rue colbert Lille 0320579256  DRAFAB GREEN +32(0)57300041 Beneluxlaan 7 zone industrielle Poperinge (B) Echos Déco ZI de la pilaterie 29 rue du Houblon Marcq-en-Baroeul 0320650359 301 rue de Lille Roncq 0320033640 50 rue de Paris Valenciennes 0327473202 L’usine 228 rue Alfred Motte Roubaix 0320823238

Arviva 6 rue de la Vallée Hem 0320732443

INNOV’HOME 14 rue du Fort Comines Belgique 0607392668

TOP CARRELAGE www.topcarrelage.fr

Arnaud Cuvelier 1294 avenue du Général de gaulle Bondues 0366644564

ABSIS CONCEPT 350 rue Arthur Brunet Denain 0327441334

PIRAINO 142 Rue du haut vinage WASQUEHAL 0328338080 13 Bvd de l’ Abbé Lémire HAZEBROUCK 0328500222

ARTISTES

AMBIANCE COSY 183,rue Nationale Pont à Marcq 0320349732

ABC Organisation 111 rue Léon Rudent Orchies 0320718484

EXPERT DU PLACARD 485 Av du Maréchal Leclerc Faches-Thumesnil 0382553850

BARBRY CUISINES 15, rue Louis Bouquet Fleurbaix 0321656296

BOUTIQUES DÉCO

DRESSING PLACARDS

Odim www.odim.fr

SCHELFHOUT Rue de l’Abbé Lémire Halluin 0320288383

Cake en stock 37, rue Jules Guesdes Lomme 0320 527701

SIMPLY HOME - M Navarro 0612574750 www.simply-home.fr

Maison d’en Flandre 13, place du Général De Gaulle - HAZEBROUCK 0328495455 8, rue de Dunkerque - ARMENTIERES - 0320441503

PAPERSTOCKS 370, rue de Menin Marcq-en-Barœul 0320982509

art de la table

Secret d’interieur ZA du Lobel Rue Vauban Arques 0321111973

Ets VENDERPERRE 31 rue Charlie Chaplin Roubaix 0320268982

Maisons BUCHERT 230 route d’Hazebrouck - Strazeele 0328435320

CUISINE

YO CREATIONS 122 Rue de l’hopital Militaire Lille

RIVE GAUCHE DECORATION 12 rue perdue Tournai +32(0)69220747

DOMOTIQUE

Les Maisons de l’Alloeu 0320103655 100 rue du cheval blanc MARCQ EN BAROEUL

Porcelanosa Bd de Tournai - Lezennes 0320340340

SQUARELLA 90 rue des Patriotes Wattrelos 0320753535

IDEEOLOGIS - 0627077473 - laureleroy@ideeologis.com

LA MAISON DES BIBLIOTHEQUES ET DU DRESSING 122 rue esquermoise lille 0320395831 LE KIOSQUE AMENAGEMENT 0328523464 8 av St Pierre - PA de la Becquerelle Wambrechies MENUISERIE COUPET 14, rue du Quesne Fleurbaix 0321644735

COMERA 14 Bis rue de Lille Halluin 0954740530

EBENISTES

CUISINE A VIVRE 91 av de flandres Villeneuve d’Ascq 0684526135

ATELIER DU BOIS PASSION Menuiserie Clen 132 ter, rue Royale Lille 0320315669

CUISINE ET CRÉATION 310, rue de Menin Mouscron (B) +32(0)56342774 CUISINES COPPIN Zone Unexpo Seclin 0328169188

ENFANTS

CUISINES D’OLIVIER Rue Saint Léger 15 Dottignies (B) +32(0)56484842

Un ours et les étoiles 84, rue Gaston Baratte Villeneuve d’Ascq 0320345948

CUISINES GODIN www.cuisinesgodin.com

ESCALIERS

CUISINES REFERENCE Michel Lebrun 32, rue des Meuniers (face SOS Mains) Lesquin 0320547533 210 rue Jean Jaurès Anzin 0327460076

AVC 26 rue Edouard Delesalle Lille 0320347018

Derveaux cuisine 607 avenue de la République 59000 Lille 0320310936

LAURIDANT ESCALIER 32, rue Paul Lafargue Lille 0320548041

CHAUFFAGE/CLIMATISATION

DESIGN & TRADITION 31 Chaussée d’Estaimpuis Herseaux (B) +32(0)56330514

METALSTEP 33b rue d’Orchies Saint-Amand-les-Eaux 0327275010

CHAUFFAGE DU NORD 70 rue JB Lebas Lys lez Lannoy 0320409883

D&D CONCEPT Kortrijkstraat 97 Menin +  32(0)56315999

SOCIETE MAG(métallurgie) Route de la Blanche SI Bailleul 0328509800

DCLIM 0625152310 parc des industries de l’Artois Flandres zone E Haisnes

Halbot creations 82B rue roger salengro Annoeullin 0328559626

SK BOIS 101 rue d’Hallines 62570 WIZERNES 0321930192

France Energies DURABLES 36 rue Balzac Tourcoing 0320766000

Jean-Marc Baillet 35 rue Fransico Ferrer Wasquehal 0320987490

ESTHÉTIQUE / BEAUTÉ / BIENÊTRE

CHEMINÉES

INTÉRIEUR CONTEMPORAIN 529, rue de Lille Béthune 0321529392

ACOMPRO/la plenitude des sens 31 place Paul Eluard Seclin 0684732147

ANDEO Grand chemin de Messines 104 Comines (B) +32(0)475876945

INTERIEUR D’HIER ET D’AUJOURD’HUI 504 rue de lille - BETHUNE - 03 21 56 38 00

LA FEE DES ONGLES 0673620687contact@lafeedesongles.fr

Axé Bio 205 Chaussée Watt Tourcoing 0320701007

KALIMAT ZA 565 Queeckstraete Meteren 0328509880

CHAUFF’ECOBOIS 34, rue de dunkerque Armentières 0320574746

KookBoetiek T’Hoge 98 Courtrai 003256203209

LIGNE ET BEAUTE Route nationale ENNEVELIN 0320641200

MAISON DE LA LITERIE 9,Rue de Versailles V.d’Ascq 0320564896 Hénin-Beaumont, ZAC du Bord des Eaux 0321435296 La Sentinelle, Rue Gambetta prolongée 0327335995 Seclin, Zone Unexpo 0320327758 Liévin, ZAC de l’an 2000 0321673524 Nornuit 510 Avenue du Gal de Gaulle Bondues 0320376376 THIRIEZ LITERIE 57 Bd Montesquieu 59100 Roubaix 0320706051 972 rue d’Armentières 59850 Nieppe 0320489948

CHEMINEES GODIN www.chemineesgodin.com CHEMINEES PHILIPPE www.chemineesphilippe.com CHEMINEES ACRL ZI sur la RD 549 Seclin 0320328600 CONNEXION 311, chaussée Denis Papin Tourcoing 0320946715

Et plus si affinité 0320054752 106 rue gaston baratte villeneuve d’ascq

ECO DESIGN Rue Kleber La Madeleine 0954746132

Euréka 4, rue d’Occident Bailleul 0328492972

FARVAQUES 104-106, Chaussée du Risquons-Tout Mouscron (B) +32(0)56330506

LA MAISON D’ANAIS 2080, route nationale-wez-macquart La Chapelle D’Armentières 0320500606

LOUIS DECOTTEGNIE 39, rue Mirabeau Mouvaux 0320244534

ÉCHELLE 59 ZI La Pilaterie 8, rue du Centre Wasquehal 0320893131

KVIK Ter Ferrants 9/02 Kuurne +32(0)56282482

POWER SHOP 145 rue du Ballon 59110 La Madeleine 0328369752

LEOBEY 14 avenue de St Martin-au-Laërt St-Omer 0321385022

REVE D’AMAZONIE 4,place de la république Linselles 0320232692

LES EXPERTS DE LE CUISINE 485 Av du Maréchal Leclerc Faches-Thumesnil 0328553855

EVENEMENTIEL

LONCKE 75 boulevard carnot lille 0320510606 Porcelanosa Bd de Tournai 59260 Lezennes 0320340340 Prestige cuisine Zone unexpo Seclin 0320072500 SCHMIDT Zone Unexpo Seclin 0320498504 72 rue des fusillés Capinghem 0320525516

ACTIVA FRANCE Organisateur de salons 55, rue de la Papinerie Lys Lez Lannoy AMENAGO - TENDANCES HABITAT SALON DES ANTIQUAIRES - PLAISIRS CREATIFS Norexpo 0320799460 MAISON ET OBJET Parc des expositions Villepinte www-maison-objet.com

Visite Déco N°65 - Mai 2010

121


Remerciements : - Escaliers EBA. Tél. : 05 65 66 40 37. www.eba.fr. - Patricia Zygomalas, 2 rue Chevreul, Lille Wazemmes. Tél. : 03 20 37 85 38 http://mozaique.lille.free.fr. - Hugo Laruelle, www.hugolaruelle.fr.

EXTERIEURS AMBIANCE&BOIS M Brunet 0698181353 www.ambiance-et-bois.fr BOIS CANELLE OUT DOOR 1608 av du général de Gaulle BONDUES 0320230166 CHALETS DESTOMBES Route nationale Illies 0320290446 JARDI BOX 28 route de seclin Orchies - 0320592071 et BARBECUE DIRECT www.barbecue-direct.com 0320592071 LAMBIN ZA Route de Tournai 59310 Orchies 020718588 2150, rue Faidherbe 59134 Faidherbe 0320506969

WILSON 2 rue de la Plaine ZI Roubaix Est Leers 0320024387 134, route Nationale, Rond-point Ringot La Chapelle d’Armentières 0320024387

MEUBLES ABITA Rue Alois Den Reep 28 Mouscron (B) +32(0)56854540 AKINO FUTON 172 rue L.Gambetta Lille 0320075587 ANTHRACITE ZA MONTREUIL SUR MER 0321063108 Ballegeer Slachthuisstraat 17 Courtrai (B) + 32(0)56224467

LES JARDINS DU PEVELE 151 Chemin des Camps 59310 Coutiches 0320616141

BM MEUBLES Bellegemsestraat 277 Courtrai-Bellegem (B) +32(0)56210137

LES JARDINS DU LUXEMBOURG 0320242496

BOLIGNA Casselstraat 41 Poperinge(B) +32(0)57333881

LES PEPINIERES DE BEAUFORT ZA des fonds st jacques 59750FEIGNIES - 0327666748

CANAPRI 139, route de Wervicq Linselles 0320232364

M2T2 www.m2t2.fr 0674665738

CARPENTIER LAMARCHE 6, rue Faidherbe Saint-Omer 0321981386

62 MOTOCULTURE Zone Artisanale des Hauts de France n°II - Avenue Régis Pollet Courcelles-les-lens 0391837777

CHRISTIAN SCHOORE 3, rue de Ricarmé Templeuve (B) +32(0)69351381

MOTOCULTURE DE LA PEVELE route de marchienne ORCHIES 0320415908 NORD ESPACES VERTS 0320242496 contact@nordespacesverts.com

COTE FLEURBAIX 48, rue Louis Bouquet Fleurbaix 0321535044 CREAZZI Kortrijkstraat 370 Wevelgem (B)

FOREST AVENUE BP 16 59780 Baisieux 0673679945 contact@terraia.com

CROZATIER Rue des Fusillés Lomme 0320220058 Zone Unexpo Seclin 0320328123 Grand place Hazebrouck 0328429999

TH.LEMAN - 109/115 rte de Menin MARCQ EN BAROEUL 0320314737

DANIEL COPIN MEUBLES 11 rue Clémenceau St Laurent Blangy 0321735153

Tuinen Christof Vanpoucke Kortrijkstraat 434 Wevelgem +32(0)56373366

DIRA Wontergemstraat 42 8720 Dentergem +32(0)475460505

SLOSSE route de Douai 59310 ORCHIES 0320646485

EMOTIONS 7, rue Thiers Lille 0320579901

SNBM PAYSAGE 18 rue de rache 59320 HAUBOURDIN 0320073867

FEIJTRAIJ - VERGOTE Vichtseweg 35 Waregem (B) +32(0)56602937

EXTENSIONS

GHEQUIERE 244, Ch. de Mouscron Aalbeke(B) +32(0)56412965

AB TECH 131 Rue de la Mackellerie 59100 Roubaix 0320281028 BATIMA ZI de la Martinoire 6, rue Joseph Jacquard Wattrelos 03 20 26 13 27 BOIS CONCEPT - 1 Bis rue des Champs Roncq 0320373999

FLEURISTES

INTERIEUR CANAPE 280 A rue du quesne Marcq En Baroeul 0320451489 INTÉRIEUR CONTEMPORAIN 529, rue de Lille Béthune 0321529392 LA CERUSERAIE 485, Av. Gnl Leclerc Fâches-Thumesnil 0320963410 LE COMPTOIR DU PACIFIQUE 94, rue d’Iena Lesquin 0320857424

- Laissez-vous temps…Thé, 51-53 rue de Lille, Halluin. Tél. : 03 61 35 22 73 http://www.laissezvoustempsthe.fr - Valérie Telesca, www.valerie.telesca.fr.

VERD’HA Kleine weg 233 Roeselare +32(0)51437356 WACKENS MOBILIER ET DECORATION8 128, rue du Longpot Lille 0320477789 28, RN Arras-Lens prox Vimy Thélus 0321481391

MIROITERIE

RIDEAUX - TISSUS

MIROITERIE FERMONT 20 Rue du Trieu Quesnoy 59390 Toufflers 0320819650

ATMOSPHERE,126 rue Esquermoise Lille à 0320741200

DECOSIGN 36 rue Ernest Macarez 59300 Valenciennes 0327474639

MIROITERIE BOCAERT (maison du verre et du cristal) rue E.Haynaut Bethune 0321572603

DEMEURE EN SOIE 0625433208 anne.herlemont@wanadoo.fr

PAPIERS PEINTS PEINTURE - stickers

TISSUS DASSONVILLE 12 rue de la Cruppe 59650 Villeneuve d’Ascq 0320252828

Colora - Rijselsepoort 28 Ypres +32(0)57 21 52 72 - Ieperstraat 291 Menin +32(0)56 31 55 20 - Pannestraat 191a Furnes - 17 B Rue St. Eleuthère Tournai +32(0)69 84 25 86 CÔTÉ PEINTURE 174 ter Chaussée Watt Tourcoing 0320364576 COULEURS DE TOLLENS -ZI de la Pilaterie 34 rue de la Couture Wasquehal 0320657165 - Rue des fusillés-Lieudit «Lagranville»Zac Min Ennetieres (Englos) 0320931111 - 487 bd Jean Moulin Bethune 03221576114 - 7 rue Pierre de Coubertin Maubeuge 0327658787 - ZAC Pont Loby-Rue de bonn Dunkerque 0328240202 - Zone Artisanale des Hauts de France n°II Avenue Régis Pollet Courcelles-les-lens 0321080612

Degriff sols 109 Bd Clémenceau Marcq en Baroeul 03 20 98 04 03

DECO.WOOD Rue Saint Archaire 68 Mouscron (B) +32(0)56330836

Esprit Béton 34 rue des Anges Tourcoing 0608875644

KALFLECHE 10 rue gauthier de Châtillon Lille 0320577500

MOBILIER DE FRANCE Seclin et Valenciennes

ARTS LIGHT - 2 allée du courant Radinghem-enWeppes - 0320500936 ATELIER DES LUCIOLES www.atelierdeslucioles.com +32(0)473393824 - 0682376033

PORTE D’ORIENT 137 route de Wervicq Linselles 0320945686 SB CONCEPT 50 rue Constantinople 59200 Tourcoing 0664112575

NRA - Rue de la couture Marcq-en-Baroeul 0320893610

SELECTION MEUBLES 3 rue de l’Eglise Amougies (B) +32(0)69768496

SOLEA Parc du vignoble La Sentinelle Valenciennes 0327427563

SI C’EST VERT rue de l’Artisanat Zone Unexpo Seclin 0328169349

MENUISERIES

SINNFOORT Sint-Corneliusstraat 3, Roeselare-Oekene (B) +32(0)51242371

ALU SYSTEM PRODUCTION - 1er avenue, 2eme rue du port de santes Santes - 0320385659 ARBECA 133 Rue de la Mackellerie 59100 Roubaix 0320281020

SMART IMPORT 80 rue Saint-Antoine Roubaix 0320733060

BELISOL - Place Pierre de Coubertin RONCHIN 0320499090

Spazio Slachthuisstraat 11 Courtrai (B) +32(0)56220026

CONCEPT ALU PVC 0327464620 concept-alu@wanadoo.fr

TENDANCES D’AUJOURD’HUI 1 bis, Rue des Champs 59223 RONCQ

CRISTAL FENETRES Zac, Av de L’Europe BAILLEUL - 0810 160 007

Thobois freres 1050 av françois mitterand Avesnes le conte 0321484244

D’HOME MENUISERIE 8/1, avenue du Président Hoover Lille - 0320299700 INTERNORM CCial ZAMIN/Lomme Englos 03 20003804 NEWTECH 11 rue gamand CRT1 lesquin 0328829723 NYS FERMETURE 65 Chaussée Watt 59200 Tourcoing 0320031111 OSIRIS FERMETURES 16 rue G.Melantois GONDECOURT 0320300124 PLASTI SERVICES 301 Rue du Bailly 59850 Nieppe 0320489898 PROFEL 508 av du gal de Gaulle Bondues 0359365010

122

TOP INTERIEUR Rijksweg 8870 Izegem +32(0)51311411 TOUS A TABLE 485 Avenue du Maréchal Leclerc Faches-Thumesnil 0328553850 TRENDWOOD Meensesteenweg 51 Izegem (B) +32(0)51302000 VANDELANOITTE 217 rue du Buisson Lille/Marcq 0320556033 VANDERMEEREN Pannestraat 237 Veurne (B) +32(0)58310320

Visite Déco N°65 - Mai 2010

INTERIEUR D’HIER ET D’AUJOURD’HUI 504 rue de lille - BETHUNE 03 21 56 38 00

SOLS

LOSFELD - Rue de Menin 400 Mouscron (B)+32 (0) 56333333

POORTER’S HUIS Wervikstraat 209 Menin +32(0)56532150

Halbot creations 82B rue Roger Salengro Annoeullin 0328559626

Central Parquet 8 rue Frenelet Villeneuve d’Ascq 0320048508

PARQUETS D’ERCAN 457 Rue des Acquêts Erquinghem lys 0320300924

ANDEO Grand chemin de Messines 104 Comines (B) +32(0)475876945

EAU BAIN DOUCHE 418, rue d’Aire Béthune 0321524195

PARQUETS

MEUBLES COPPIN Zone Unexpo Seclin 0328169189 Grand place Hazebrouck 0328429999

NAUTYLUS 14, rue des Fermes - Lesquin - 0328360246

Galdeau zone Unexpo SECLIN 0320348293

PORCELANOSA Boulevard de Tournai Lezennes 0320340340

LEROUGE 116 Bd de l’Ouest 59650 Villeneuve d’ascq 0320332812

LUMINAIRES

COMPTOIR SANITAIRE 10, rue Friedland Lille 0320567171

PATINE DECORATION 8, rue de la Monnaie Lille 0320063464

PARQUETS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI 166 bis, avenue Bretagne Lille 0320220090

MOBIREVE 160 rue de Nieuport Mouscron (B) +32(0)56334036

COMAR 11 rue des blanchisseurs Lambersart 0320080340

MERRHEIM 80 r Moulin Flines Lez Raches 0327891064 273 av Alfred Maës Lens 0321282626 Zone Unexpo r Artisanat Seclin 03 20 32 50 54

MAISON FLAMANDE 232 rue gal Leclerc 59510 Hem 0320800486

POINT ROUGE - 901 av de la republique Marcq-EnBaroeuil 0320985533

SALLE DE BAINS

LORIGINCREATION design mural BP 60 035 / 59 497 LINSELLES CEDEX www.lorigincreation.com

PARQUERAMA 3 rue Anatole France BRUAY LA BUISSIERE 0321681749

Digital group 46 rue d’Arras 62120 Aire sur la lys 0321389696

CENLINOI 58 rue de la Malcence Tourcoing 0320253255

CONSTRUKT GLAS Kleine Waregemsestraat 27 Harelbeke (B) +32 (0)56716042

LES SALONS DE BALI ZAC de la Viscourt Route de Menin Halluin 0320872231

CONNEXION 311, chaussée Denis Papin Tourcoing 0320946715

LA CAVE DES GOURMETS 33, rue de St André Lille 0320745630 SALON CAQUANT - 31, av de la Marne Tourcoing 0320268387

NATURAL&WOOD ZA Ravennes les francs Avenue Albert Calmette 59910 Bondues 0320684668

HI-FI ELECTROMENAGER

RESTAURATION - Bar

ZONNEWENDE - ZI Tournai-Ouest 1 6, rue des Bardanes Marquain (B) +32(0)69686300 Bellegemsestraat 81, Bellegem (B) +32(0)56221409

LE ROUGE Min. Liebaertlaan 33D Courtrai (B) +32(0)56205080

FLOWER BOX 38 rue de la clef Lille 0320782820

Lalie C - 7 rue Mirabeau 59420 Mouvaux 0320236670

PARQUETS D’EXCEPTION +32(0)56588458 - www.parquetsdexception.com PARQUETERIE DE LA LYS ZI de la houssoye-rue jean perrin La Chapelle d’Armentieres 0320770222

PVS TAPIS 684, av des Nations Unies Roubaix 0320703375

STORES Artois Stores Enseignes Zone artisanalle des Hauts de France n°II Avenue Régis Pollet Courcelles-les-Lens 0321743781 CHRISTIAN SCHOORE 3, rue de Ricarmé Templeuve (B) +32(0)69351381 SUNNY STORE parc d’activites du Vert Bois BONDUES 0320368181

TAPIS TAPIS DEMUYNCK Moorselestraat 120 Wevelgem(B) +32(0)56414169

Terrasses

PARQUETERIE ST ROCH 375 rue de marquette Wambrechies 0610942606

ARCHITECTURE DU BOIS Côté Terrasse 59420 Mouvaux 0320240079

WOODSTOXX Hogeweg 245 Menin (B) +32(0)479208095

Central Parquet 8 rue Frenelet Villeneuve d’Ascq 0320048508

PISCINES

DECO.WOOD Rue Saint Archaire 68 Mouscron (B) +32(0)56330836

ABYSS 16 rue des Champs PAC Pilaterie 59650 Villeneuve d’Ascq 0320986330

HEMISPHERE SUD 164, rue Jean Jaurès Croix 0320680694

H&L PISCINE ET SPAS 17 rue de Lille 59780 Baisieux 0320982849

Kiosque aménagement 8 avenue St pierre PA de la becquerelle wambrechies 0328523464

INFINIMENT BLEU infinimentbleu@gmail.com 0698201825 LM PISCINES 5 bis rue de Tourcoing Roncq 0320376000 O2 PISCINE 56 rue clémenceau 59273 FRETIN 0320346227 AXO PISCINE 6 rue de la fonderie 59200 TOURCOING 03 20 76 71 49 PISCINES DU CAMBRESIS/SPAS 80 rue Victor Wattremez BEAUVOIS EN CAMBRESIS 0327761472 PISCINE & JARDIN RN 39 Duisans 0321152323 PISCINELLE - lille@piscinelle.com 0685099835 SWIM - 155 rue Turgot ROUBAIX 0320361883 TVL PISCINES 14 avenue du Bois Pérenchies 0320620910 7WOOD-LINE ZI Tournai Ouest 1 9 rue de la recherche Froyennes (B) +32(0)69253360

PRET-A-PORTER COLLEZIONI - 24 rue des Trelles Béthune 0321651818 Diabolo Fraise - DIABOLO FEMME 94, rue Gaston Baratte V. d’Ascq 0320053673

LES JARDINS DE LA PEVELE 151 Chemin des Camps 59310 Coutiches 0320616141 LES TERRASSES DE LA PEVELE 0623203606 www.terrassesdelapevele.fr NORD ESPACE VERTS 0320242496 contact@nordespacesverts.com­­

VERANDAS BDS rue Ambroise Paré ZI Bois Grenier 03 20 17 08 40 BOIS CONCEPT 1 Bis Rue des Champs Roncq 0320373999 DAR VERANDAS Av des nations unies - Bailleuil - 0328400860 HOVEMONE Trieu de Wazon, 17 Templeuve (B) +32(0)475606582 VERANDALYS 44, route de Deûlémont Warneton 0320145930


Visite Déco N°64 - Avril 2010

123


p 1-124 couv.e$S:Mise en page 1

15/04/10

10:05

Page 124


visite deco 65