Page 1

Centre Culturel Coréen PRÉSENTATION Semaine des cultures étrangères

du 23 septembre au 30 septembre 2012 www.coree-culture.org — 2 avenue d’Iéna 75116 Paris Métro Iéna — 01 47 20 84 15


L’INSTITUT

Vocation du centre Le but de ce lieu est, entre autres, de contribuer à une meilleure connaissance mutuelle entre Français et Coréens. Le Centre Culturel Coréen, service culturel de l’Ambassade de la République de Corée a été créé en 1980. Il est situé à deux pas du Palais de Chaillot et du Musée National des Arts Asiatiques-Guimet. Sa vocation est de mieux faire connaître la culture coréenne au public français et de promouvoir et développer les échanges artistiques entre la Corée et la France. À travers ses activités multiformes, le Centre se propose d’être un lieu de rencontre et de découverte franco-coréen. Il est, aussi, une antenne d’information accueillant les visiteurs français qui s’intéressent à la Corée et à sa culture. Le Centre Culturel Coréen organise, dans ses locaux ou à l’extérieur, en collaboration avec des partenaires français de nombreuses manifestations culturelles : expositions, concerts, projections de films, conférences… Il propose des cours de langue coréenne à tous ceux qui désirent s’y initier. Il accueille des ateliers d’art — nœuds coréens, peinture orientale, calligraphie — permettant au public de découvrir et de pratiquer des disciplines et techniques passionnantes. Il dispose d’un espace multimédia et d’une bibliothèque où l’on peut consulter ou emprunter des ouvrages concernant la Corée — près de 15000 livres et publications disponibles, en coréen, anglais et français.

POUR EN SAVOIR PLUS www.france-coree.net www.wiki.fr/coree


20/09 - 27/09/21012

Semaine des cultures étrangères La 11ème édition de la Semaine des cultures étrangères invite les centres culturels étrangers à présenter au public parisien leur patrimoine d’architecture et de design. TOUTES LES INSTALLATIONS À RISQUE ÉTAIENT CONTRÔLÉES PAR DES ORDINATEURS Le seul moyen de le stopper serait d’arrêter tout les ordinateurs, ce qui aurait les mêmes conséquences que de laisser Prélude lancer les bombes. Depuis longtemps, toutes les installations à risque étaient contrôlées par des ordinateurs. Si l’on stoppait les


LES ACTIVITÉS ordinateurs, les centrales nucléaires s’emballeraient, les silos nucléaires cracheraient leur mort sur toute la planète. AUJOURD’HUI C’EST SON ANNIVERSAIRE Il a vingt six ans, mais il ne s’en souvient plus. Il ne prête pas attention à ce genre de détails. David est un homme distrait, timide, mais sûr de lui. Il est grand et minces. De grandes mains prolongent ses longs bras. Il lui serait possible de tenir deux bouteilles de champagnes dans chacune de ses mains, mais il ne boit jamais. L’alcool le rend malade et malheureux, voir dépressif. IL SE DIT QUE CE SERAIT BIEN SI SA VOISINE POUVAIT LE VOIR COMME ÇA Les deux hommes entourent David et le conduisent à la voiture, un Espace, garée devant sa maison. Il se dit que ce serait bien si sa voisine pouvait le voir comme ça, entouré de deux gardes du corps. Ça fait ‘pro’. Et comme tout les matins, sa voisine Florence le regarde partir, mais cette fois-ci entouré de deux gros gars baraqués, rasés au plus près, menton et crâne. Mais ils étaient beaucoup plus rapides et plus grands. Le peu de voitures qui circulaient encore étaient ultra sécurisées. C’est pourquoi la vitesse maximum autorisée avait été portée à 230km/h. Les gens pouvaient commencer à travailler à l’aide de leur ordinateur portables relié au réseau par leur téléphone mobile. . CE N’ÉTAIT PAS UN ADVERSAIRE ORDINAIRE David avait dû s’asseoir lorsqu’il avait entendu le prénom Florence. Il était devenu blanc un instant. Il allait peut-être perdre Florence avant même de lui avoir avoué son amour. Il devait empêcher Prélude de continuer dans son délire. Mais comment pouvait-il stopper ce parasite créé par lui quelques années auparavant ? Ce n’était pas un adversaire ordinaire. David avait déjà détruit plus d’un virus, mais il s’agissait de virus installés sur des machines isolées. Mais l’Intelligence Artificielle n’apportait pas le résultat tant recherché : donner une conscience aux ordinateurs. Alors l’homme oublia l’Intelligence Artificielle, et comme pour se prouver qu’il était bien le seul à avoir une conscience, se mis aux Arts. Les belles promesses sur l’intelligence des ordinateurs et des robots étaient oubliées.

POUR EN SAVOIR PLUS www.ficep.info www.coree-culture.org


Infos pratiques SALLE D’EXPOSITION Notre salle d’exposition, qui s’étend sur deux niveaux, a une superficie d’environ 200 m2 et peut accueillir, selon les formats des pièces accrochées, entre 40 et 50 oeuvres. Le Centre dispose d’une salle polyvalente pouvant accueillir une cinquantaine de spectateurs. Les projections des films coréens ont lieu une fois par mois, généralement le dernier vendredi du mois à 18h. Y ont également lieu des séminaires et conférences traitant de thèmes divers et variés : littérature coréenne, histoire, arts, traditions, etc. BIBLIOTHÈQUE Notre bibliothèque dispose d’un fonds d’environ 15 000 livres concernant la Corée. ESPACE MULTIMÉDIA Consultation sur place de films coréens en DVD et de CD de musique traditionnelle et contemporaine. HORAIRES D’OUVERTURE DU CENTRE Exposition et bibliothèque ouvertes du lundi au vendredi de 9h 30 à 18h ( Nocturne le jeudi jusqu’à 20h ) Espace multimédia ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h ( Nocturne le jeudi jusqu’à 19h ) Ouverture le samedi de 13h à 17h uniquement pour les expositions Fermé le dimanche et les jours fériés Adresse : 2 avenue d’Iéna 75116 Paris Tel : 01 47 20 84 15 / 01 47 20 83 86 Fax : 01 47 23 58 97 E-mail : ccc@coree-culture.org


Centre culturel coréen flyer  
Advertisement