Issuu on Google+

architecte DE


Vincent Aucoin architecte DE

mail: vincent.aucoin@laposte.net tel: +33 (0)6.77.15.83.17


Vincent Aucoin né le 22/02/1988 formation février 2012 obtention du PFE (Projet de Fin d’Etudes), mention Très Bien ENSAPL, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille (F) 2010-2012 master en architecture ENSAPL, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille (F) 2009-2010 master en architecture FH Mainz, Fachhochschule Mainz, University of Applied Sciences (D) 2005-2009 licence en architecture ENSAPL, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille (F) 2002-2005 baccalauréat scientifique, spécialité mathématiques Lycée Saint-Joseph, La Roche sur Yon (F) expérience professionnelle juin 2012 dessinateur projeteur: PC bulles de ventes pour promoteurs immobiliers à Nantes (Bottière-Chénaie) Detroit architectes, 4 rue Marmontel - 44000 Nantes (F), tel: 09.81.21.41.26, mail: detroit.architectes@gmail.com février 2012 - mai 2012 stage assistant dessinateur: élaboration de différents projets (bulles de ventes pour promoteurs immobiliers, hangar à usage industriel, logements semi-collectifs,...). phases esquisse à PC Detroit architectes, 4 rue Marmontel - 44000 Nantes (F), tel: 09.81.21.41.26, mail: detroit.architectes@gmail.com été 2008 stage assistant dessinateur: élaboration de maisons individuelles. phases esquisse à PC stage assistant suivi de chantier: audition et compte-rendu des réunions de chantier Fenêtre sur Cour, 4 place Abbé Grellier - 85300 Challans (F) été 2006 stage ouvrier: construction et montage de maisons ossature bois Luc Aucoin menuiserie, Bellevue - 85670 Saint Paul Mont Penit (F) mars 2004 stage d’observation: découverte du fonctionnement d’une agence, du bâtiment Dominique Pelleau Architecte, 30 rue Molière - 85000 La Roche sur Yon (F) compétences linguistiques français: langue maternelle anglais: très bonne connaissance, niveau B2 italien: très bonne connaissance, niveau C2 allemand: bon niveau, niveau B1 compétences organisationnelles ancien membre du BDE (Bureau Des Etudiants) de l’ENSAPL : association visant à améliorer la vie sociale étudiante de l’école compétences informatiques Autocad, Revit, Adobe Creative Suite, SketchUp, Vray, Microsoft Office Pack compétences artistiques participation à de nombreux cours de peinture (techniques libres) et installations divers permis B


Restructuration - extension du collège Maurice Utrillo

Porte de Clignancourt, Paris 18ème (F) Mon sujet de PFE avait pour objet la restructuration du collège Maurice Utrillo, tout en intégrant de nouveaux programmes (internat et salle de sport), et également 7000m² de logements. Le collège construit en 1970 par Jean Monge est l’un des éléments de la cité scolaire conçue par l’architecte. La cité scolaire se compose d’un lycée, d’un restaurant universitaire et du collège. La cité scolaire formant à l’origine une seule entité est aujourd’hui divisé en plusieurs territoires. Le choix a été fait de conserver l’ensemble des batiments du collège pour respecter la volumétrie générale qui caractérise cette cité scolaire. L’extension du collège est donc disposée pour révéler et mieux définir les territoires existants à l’intérieur de la cité scolaire. Les limites deviennent plus lisibles et exploitables. Le projet respecte donc l’organisation compacte et disciplinée de la cité scolaire d’origine.

situation existante

situation projetée

Le bâtiment principal du collège devait répondre aux nouvelles exigences programmatiques, organisationnelles et énergétiques. Des salles communes attenantes au salles d’enseignement général sont intégrées pour permettre aux élèves de s’approprier l’espace. La structure du couloir est mise en évidence pour montrer comment fonctionne le bâtiment. Ce dernier intègre une nouvelle isolation pour devenir plus performant énergétiquement. Une isolation intérieure est choisie pour ne pas altérer les panneaux de béton préfabriqués en façade. Sur la façade opposée, une double peau en verre est installée pour réguler énergétiquement le bâtiment tout en gardant le volume originel des classes.


plan RDC

coupe sur la salle de sport et le restaurant élévation façade sud de l’internat

coupe sur le collège et l’internat

coupe sur l’ancien CROUS, la salle de sport et l’internat


plan R+1


Restructuration de l’Institut Français de Mayence Schillerplatz, Mainz (D)

L’Institut Français de Mayence est une entité forte de la ville. Situé au coeur de la vieille ville, c’est un élément incontournable du paysage urbain de Mayence. Il représente l’image et l’histoire de la ville. Le bâtiment, ancienne institution gouvernementale, intègre aujourd’hui l’Institut Français (salles de classe, bureaux, bibliothèque et cinéma), une partie de l’université de Mainz (section géographie), ainsi qu’une discothèque en sous-sol. Le projet vise à réorganiser l’aménagment du bâtiment, qui ne répond plus aux éxigences de l’Institut. De nouveaux axes de circulations sont conçus pour améliorer l’accessibilité et la liaison entre les différentes entités du bâtiment (l’Institut, l’université, la discothèque) . L’accent a également été prononcé sur la rénovation du cinéma, aujourd’hui peu utilisé. Celui-ci devient un élément fort de la restructuration, beaucoup plus visible et accesible. Le jardin a également été largement travaillé pour clarifier et rendre plus aisé l’accès aux différentes entités, notamment la discothèque.

coupe transversale

vue du restaurant sous le cinema


plan RDC

imbrication du cinema dans le volume existant

structure du cinema

faรงade NORD


plan R+1


Aménagement d’une friche pour la valorisation des transports métropolitains Lambersart, métropole lilloise (F)

La métropole lilloise possède la particularité d’être une eurométropole, une métropole transfontalière. Les liens que la ville de Lille entretient avec les villes belges voisines sont fortes, autant par l’histoire que dans le contexte actuel.

la métropole lilloise, transfrontalière

un paysage urbain décondensé aux abords de la frontière

omniprésence de l’automobile

La mobilité devient aujourd’hui un enjeu primordial dans le développement d’une métropole. L’enjeu du projet consistait donc à améliorer les connexions et la mobilité entre Lille et les pôles belges voisins, tout en nourissant le centre ville de Lille par de nouveaux projets métropolitains. Après avoir tracé la ligne du tram-train (nouvelles infrastructures en ville pour ensuite s’adapter aux voies ferrées existantes) et la situation stratégique des nouveaux projets métropolitains (chaque arrêt du tram-train définit un nouvel enjeu), je me suis concentré sur l’aménagement d’une friche qui permettait de lier plusieurs quartiers importants de la métropole, aujourd’hui délaissés par les transports publics. Le projet intégrait des logements, des services d’aide à la personnes, ainsi que des commerces. L’arrêt du tram-train se caractérise lui, comme un lieu de culture et d’échange.

un réseau ferré français / un réseau ferré belge

le projet: chaque arrêt d’un tram-train devient un nouvel enjeu métropolitain


>les potentialités futures la plateforme multimodale de Lomme et sa ligne de chemin de fer est un site potentiel futur à forte valeur. la plateforme ainsi que le triangle enclavé dans les voies ferrées peuvent devenir des parcs, à l’image de la citadelle

>voies ferrées elles représentent aujourd’hui une limite physique pour le site. il est difficile de les traverser. elle structure la physionomie du site et son organisation

> accès le site est délimité par l’avenue de l’hippodrome au nord, et l’avenue de dunkerque au sud. au croisement de la voie ferrée, ces rues établissent des noeuds pour la ville. le site est difficilement accessible, enclavé par ces trois infrastructures de mobilité. comment traverser et parcourir le site? >végétal de nombreux micro-sites végétaux sont accesibles pour le public. mais le plus imposant et à fort potentiel est inexploité, abandonné. sans dénaturer le site, il est nécessaire de le transformer pour mieux structurer le quartier.

>un site / des sites plusieurs enjeux présents dans le périmètre direct du site/ la restructuration des rues qui accueillent les infrastructures de mobilité, la projection d’un future coulée verte permettant de lier Lomme à Lambersart, l’élargissement du rayon d’action de la mobilité sur les alentours. >mobilité deux infrastructures de mobilité organisent le site. le metro, déjà existant, relie directement Lomme à Roubaix et Tourcoing. le tram-train projeté permet, lui, de relier ce site à l’eurométropole.


La station de metro et de tramtrain ne doit pas devenir un lieu isoler avec simplement la vente de tickets. La station doit favoriser l’intermodalité par la présence de services et d’équipements. C’est un lieu de rencontre et de vie.

La proximité immédiate de la station donne lieu à des projets ayant une forte valeur ajoutée sur la cohésion de la vie de quartier par rapport à la mobilité et ainsi une valeur sur l’ensemble du territoire.

L’entre-deux des stations est un nouveau lieu de rencontre, agrémenté d’un jardin public. Ce vide restructuré au centre des infrastructures de mobilité permet d’équilibrer la tension entre les fortes densités à proximité des stations.

Le site révèle aussi l’existant. La salle de sport déjà présente peut être réhabiliter et motiver l’implantation de nouveaux équipements destinés à la vie de quartier: foyer de jeune, locaux pour les associations, services d’aides à la personne,...


Conception d’une école primaire

Niederhofheimer straβe, Bad Soden am Taunus (D) Le site, situé à proximité de la ville de Francfort, offre une vue imprenable sur le skyline de cette dernière. En périphérie de cette petite ville de Bad Soden am Taunus, le site devait accueillir une école primaire équipée d’une salle de sport. Le complexe scolaire devait représenter au maximum un tiers de la surface du site pour réserver l’aménagement de nouveaux logements. Le projet a comme premier enjeu de valoriser le site, possédant une pente assez prononcée et offrant une vue surprenante. L’entrée de l’école s’effectue sur une zine étroite du site donnant directement sur les arrêts de bus. Le complexe scolaire se «dédensifie» pour s’orienter en fonction des vues et de l’ensoleillement. La salle de sport possède une entrée indépendante de l’école pour permettre un accès aux habitants du quartier.

R+1 salles de classe bibliothèque

RDC accueil salles de travail restaurant administration entrée salle de sport

R-1 salle de sport

Les vues, ainsi que l’organisation de l’école autour de la cour définissent l’implantation des différentes entités programmatiques. Chaque entité de l’école est caractérisé par un «aile». Le bâtiment s’oriente en fonction des utilisations. L’accent est particulièrement mis sur la valorisation des espaces extérieurs. Ainsi, les salles de classes représente une partie de l’école qui fait également office de préau. Chaque entité programmatique définit aussi un type de revêtement au sol pour varier les espaces de jeux destinés aux enfants.


plan RDC

plan R+1


Aménagement d’une ancienne zone portuaire pour des habitations Am Zoll- und Binnenhafen, Mainz (D)

Cet ensemble d’habitations prend place dans une ancienne zone portuaire. Le passage privé-public est une notion importante à prendre en considération dans ce projet; les quais qui donnent sur le Rhin doivent rester public tout en respectant l’espace privé des maisons. Une barrière végétale, et une différence de nivellement permet d’établir cette limite. Les habitations se développent aux étages. Le rez-de-chaussée est laissé ouvert avec des espaces de parkings couverts, et un jardin. L’objectif pour l’habitation est d’avoir une circulation claire, simple et efficace. Les étages sont donc travaillé cmme un plan libre, sans ou avec peu de cloisons.

R+2 3 chambres bureau salle de bains WC

R+1 salon / salle à manger cuisine cellier WC / rangement

RDC zone parking rangement jardin


plan RDC

plan R+1

plan R+2



book vincent aucoin