Page 1

>Exé ROCF 139 (ÉDITO)

26/03/08

0:21

Page 1

Cynophilie Française - 1er trim. 2008

Editorial Par M. Gérard Arthus, Président de la Société Centrale Canine

LE SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE Le Salon International de l’Agriculture vient de se terminer et nous pouvons d’ores et déjà assurer que l’édition 2008 est un bon cru ! Un temps clément pendant les vacances scolaires de la région parisienne et c’est plus de 600.000 visiteurs dont près de 80% qui sont venus dans le Hall 4 réservé aux animaux de loisirs. Pour la première fois, les équidés et les animaux de compagnie étaient représentés par les Fédérations membres de l’Institut de l’Animal de Compagnie (INAC) en charge de la sélection des chiens, des chats, des furets, de l’aviculture, des oiseaux et de l’aquariophilie. Sur notre stand, le personnel du Fichier National d’Identification canine, aux côtés de la profession vétérinaire, a pu répondre aux interrogations du public. Le Concours Général Agricole et le village des races ont également permis une présentation très pédagogique du travail sur la sélection de l’espèce canine. Nos remerciements aux participants aux Concours et aux représentants des clubs au Village des races. Un espace réservé au « concours de dessins » accueillait les petits concurrents enchantés de participer et surtout fiers de repartir avec des cadeaux ! Chaque jour, ont eu lieu des présentations des races canines, des démonstrations de chiens de troupeaux et d’Obéissance-rythmée rassemblant autour de la piste canine de nombreux curieux !

LES RENCONTRES ANIMALES & LA SOCIÉTÉ Lors du « Grenelle de l’écologie », le dossier « Protection Animale » avait été occulté afin de ne pas polluer le débat déjà très lourd des OGM et du Nucléaire. A la suite d’une entrevue avec les sociétés de protection animale, le Président de la République a promis d’engager le débat. C’est le sujet de ces rencontres qui doivent aborder les aspects liés au statut juridique de l’animal, à sa production et son impact dans notre société. La Société Centrale Canine sera associée à cette réflexion. La FNSEA nous a demandé de les représenter sur les impacts sociétaux et nous entendons bien nous faire entendre sur le statut juridique. La définition du statut de l’animal retenue par le code rural : « Un être sensible vis-à-vis de qui l’homme a des devoirs », est une approche éthique qui peut certes évoluer mais en aucun cas vers l’animal sujet de droit. Dans ce cas, tous les groupuscules protectionnistes pourraient

traîner devant les tribunaux l’éleveur ou le propriétaire qui ne répondrait pas « aux besoins physiologiques » de l’animal et exiger des dommages-intérêts au nom de celui-ci. Allons-nous envisager de revenir au débat moyenâgeux : l’animal a-t’il une âme ? Les animaux étaient soumis à la question et exécutés en cas de crimes. Des cochons et des chiens ont ainsi été pendus car accusés d’être responsables de leurs actes. Nous avons le plus grand respect pour les bénévoles qui s’investissent dans la gestion des refuges et se consacrent à la lutte contre les abandons. Nous disons simplement que, pour reprendre une phrase célèbre : « Personne n’a le monopole du cœur », et nous avons la prétention de penser que les éleveurs sont des passionnés qui aiment leurs animaux et n’ont pas à recevoir de leçons en ce domaine. Bien sûr, nous ne sommes pas opposés à l’amélioration des règles de transport et de détention mais il faudrait déjà s’assurer que les dispositions actuelles du code rural sont bien respectées et adaptées.

LA LOI SUR LES CHIENS DITS DANGEREUX Le débat va rapidement reprendre à l’issue des élections municipales. La SCC, association d’utilité publique, a soumis diverses propositions qui sont étudiées sur le plan technique. Nous serons par contre très vigilants et sommes opposés à l’amendement proposé par le Sénat qui vise à faire passer l’évaluation comportementale à tous les chiens de plus de 30 kg au motif qu’ils ont plus de force dans la mâchoire que les petits chiens. Que répondre à cette lapalissade sinon que les millions de chiens concernés, les lévriers, les grands anglo-français de vénerie, les setters et autres chiens de chasse de nos campagnes, mais également les chiens de montagne affectés à la protection des troupeaux ne se font pas particulièrement remarquer en tant que facteurs de dangerosité. Cette proposition est inapplicable et discriminatoire ; aucun cynophile averti ne saurait adhérer à de telles dispositions ! Nous sommes opposés à toute catégorisation, qu’elle soit basée sur le poids ou l’apparence raciale. 1


Exé ROCF 139 (intérieur)

26/03/08

0:05

Page 2

A c t u a l i t é s Salon International

de

l’Agriculture

Concours Général Agricole :

la grande vitrine des chiens de race Salon International de l’Agriculture 2008 Textes Michel Cheval / Photos Gaëlle Sanchès

C

omme les années précédentes, le Salon de l’Agriculture s’est déroulé dans les Halls d’Exposition de la porte de Versailles à Paris, du samedi 23 février au dimanche 2 mars. C’est tout à l’entrée du Hall 4, dans le pôle « animaux de compagnie », que l’on pouvait retrouver la présentation de toutes nos races de chiens dans le village établi à cet effet. Cette année, la présentation de chiens se dé-

roulait sous de grands calicots reprenant les différentes caractéristiques des chiens de race. C’est ainsi que les chiens de bergers côtoyaient les chiens de garde et les terriers étaient tout proches des chiens de compagnie. Nos chiens ont ainsi pu être présentés à un public très nombreux venu les contempler et les découvrir. Encore une fois un grand merci à tous les éleveurs et propriétaires qui se sont succédés durant cette dizaine

Lots de Reproducteurs : le Sloughi Magistere Phayrouz à M. Cazin

2

de jours et qui ont répondu avec leur sourire et leur patience à toutes les questions de plus de 600.000 visiteurs. Mais cette grande manifestation est aussi l’occasion de délivrer pour chaque race le titre le plus envié, celui de 1er prix du CONCOURS GÉNÉRAL AGRICOLE qui est la sublime récompense des chiens de race sélectionnés à travers les épreuves des Nationales d’Elevage.


Exé ROCF 139 (intérieur)

26/03/08

0:05

Page 3

Cynophilie Française - 1er trim. 2008

Le ring du Salon International de l’Agriculture

C’est ainsi que les très nombreux spectateurs qui se pressaient autour du ring de présentation ont pu ainsi admirer le « gratin » de l’élevage français, évalué par deux juges accompagnés d’un vétérinaire. Des animations telles l’Obé-Rythmée, la démonstration du chien gardien de troupeaux, ainsi que la présentation détaillée des différentes races par l’excellent Monsieur Pouvesle, ont agrémenté la piste canine pendant tout ce salon. Afin de renseigner au mieux les curieux et les amateurs de chiens, la Maison du Chien animée par le personnel de la

Classe Travail : le Whippet Velasquez du Domaine des Chojnacki à Mme Lanni

Société Centrale Canine avec la collaboration d’étudiants d’un lycée agricole, permettait à tout un chacun de se procurer les fiches de races nécessaires à la promotion du chien de qualité. Un concours de dessin destiné aux enfants sur le thème du chien a rencontré un vif succès parmi les jeunes visiteurs et a ainsi démontré, à travers les œuvres réalisées, la grande complicité existant entre le chien et l’enfant. Cette grande manifestation, par l’importance du résultat pour nos éleveurs et par la fréquentation des spectateurs toujours

Champion mâle : le Terrier du Tibet Ciqala Rilee Winner Takes All à Mlle Schiratti

plus importante d’année en année, est appelée à devenir l’épreuve de référence de tout notre élevage et la grande vitrine du chien de race. La prochaine revue“Cynophilie Française” sera consacrée au Concours Général Agricole Canin 2008, avec les photos de tous les chiens et lots présents au Salon, les origines de chacun, ainsi que de nombreux commentaires d’exposants, de juges et de personnalités présentes. Rendez-vous au prochain numéro pour honorer l’élite de notre cynophilie !

Champion femelles : le Braque Hongrois poil dur Ripacs du Domaine de Saint Hubert à Mme Parent

3


Exé ROCF 139 (intérieur)

26/03/08

0:05

Page 4

A c t u a l i t é s Salon International

de

l’Agriculture

prendre s’il y avait des différences d’appréciation de la notion de beauté ; et comment étaient jugés les animaux, au pointage, ou par une appréciation d’ensemble. Chez les volailles, on relève les points positifs, les points négatifs, sans pointage ; et chez les lapins, on descend jusqu’au 1/10e de point sur 100 ; pourtant ce sont tous deux des animaux de basse-cour. On a eu des jugements sur pied. Il ne manquait que les oiseaux et les poissons. Sur les chiens, le Pr Triquet a expliqué la technique de jugement qui peut varier d’un pays à l’autre. On a bien sûr abordé les hypertypes qui sont à proscrire s’ils ont une répercussion sur la santé. PRONATURA est né en 2002. On est parLots d’Affixe : les Petits Lévriers Italiens du Domaine de Chanteloup à M. Mme Laveyssière tisan d’une protection animale concrète ; on incite chacun à bien nourrir, bien insILS ONT DIT taller, bien traiter son animal. Nous avons demandé à être invités au Pr Jean-François Courreau, colloque sur le bien-être animal. Mais seules les entités jadis membres du juge du 1er groupe « J’ai eu le plaisir de voir des chiens de ber- Conseil National de la Protection Aniger, et ce qui m’a le plus touché est l’épreuve male ont été invitées, et à l’époque nous de travail, avec le plaisir de trouver TOP n’existions pas. Nous serons représentés toutefois par l’intermédiaire de certains GUN en premier. de nos scientifiques. Nous n’attendons pas que les rencontres débouchent sur un catalogue d’interdictions, mais qu’on améliore concrètement le sort des animaux. Nous avons mis en avant 12 propositions qui pourraient améliorer le sort des animaux. Au lieu de toujours culpabiliser l’homme et de tout interdire, essayons de le faire participer à la CACS femelles : le Charplanina Armony des Hauts de Malforêt à M. Rouchon protection. Notre philosophie est de former les gens pour qu’ils Le chien qui travaille doit être valorisé. Quand on regarde tous ces chiens de travail, fassent bien. » on observe des conformations naturelles. Il n’y a pas de sophistication. Ils sont beaux Monsieur Gérard Thomas, parce qu’ils sont équilibrés, musclés, sans le commissaire cynophile exacerbation. Leur morphologie est fonc- Cet enseignant en BTS agricole à tionnelle. Guingamp est éleveur de Beagle Harrier et Mais aujourd’hui, dans l’ensemble, les chasseur depuis très longtemps. Il a remchiens étaient bien construits, sans excès ». porté plusieurs fois la Nationale d’Elevage. Il a un vécu des expositions qui lui permet Monsieur Jean-Emmanuel Eglin, d’apporter son expérience pour que tout secrétaire général marche le mieux possible. de Pronatura France Sept commissaires officient sur les concours « Nous avons organisé un colloque sur l’ap- animaux, un par espèce reconnue. préciation morphologique des animaux, Le commissaire du ring canin, Gérard quelle que soit l’espèce, de façon à com- Thomas, nous explique : 4

« Ma fonction principale est de gérer au mieux ce concours. Je représente le Ministère de l’Agriculture et COMEXPO. Le travail commence par l’organisation matérielle du concours, les cages, les rings, la circulation des animaux, puis la préparation avec la SCC. Chaque concours doit commencer à une heure précise. Après 6 ans, cela commence à être rodé, mais c’est toujours perfectible. CACS mâles : l’Eurasier Velcro Elton des Légendes de Retz à Mlle Martineau

Nous avons des réunions avant et après avec la SCC et COMEXPO. L’ambition est d’en faire un concours d’exception. Le souci principal est l’absence de certaines races. Nous devons faire du Concours Général Agricole un label, une vitrine de l’élevage canin français. » J

Les Petits Chiens Lions des P’Tites Obsessions à Mlle Birembaut


Exé ROCF 139 (intérieur)

26/03/08

0:05

Page 5

Cynophilie Française - 1er trim. 2008

Le ring du Salon International de l’Agriculture

Races Pastorales : le Berger des Pyrénées poil long Rêve des Transhumants à Mlle Farnoux

Jean-Michel Lemétayer, (2 e à partir de la gauche), président de la FNSEA (syndicat agricole) a rencontré les responsables de la S.C.C.

5


Exé ROCF 139 (intérieur)

26/03/08

0:05

A c t u a l i t é s S t a t i s t i q u e s

Page 6

2 0 0 7

Inscriptions au LOF

2007,

une année record ? A

près une légère baisse en 2006, les inscriptions au LOF reprennent leur progression et, pour la première fois, le cap des 180 000 chiots inscrits est franchi. Paradoxalement, le nombre de confirmations continue à baisser pour la deuxième année consécutive. Voici un état des lieux des inscriptions au LOF en 2007. Avec 180 903 chiots inscrits au cours de l’année 2007, c’est donc un nouveau record pour les inscriptions au LOF, avec une augmentation de 6% par rapport à 2006 Évolution des inscriptions au LOF (169 927 inscriptions) et entre 1999 et 2007 de 3% par rapport à 2003, 200 000 qui constituait le précédent record (175 667 180 000 inscriptions). Cette affir160 000 mation doit cependant 140 000 être tempérée par le fait 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 que pour la première fois, les importations et les inscriptions à titre initial, qui constituent respectivement 0,8% et 0,6% du total, sont prises en compte. Mais même en comptant sur ce fait, 2007 reste l’année pour laquelle il y aura eu le plus d’inscriptions au LOF. En comparaison, on assiste à une diminution inquiétante du nombre de confirmations. De 53 460 en 2005, elles sont passées à 50 800 en 2006 et à 49 463 en 2007. Cela reste néanmoins supérieur aux années 1999 à 2001, où le nombre de confirmations tournait autour de 48 000. Le ratio confirmations/inscriptions est passé de 31% à 28% entre 2005 et 2007. Ce sont surtout les plus gros cheptels qui sont touchés : le ratio est respectivement de 18% et de 20% pour les Bergers Allemands et Golden Retrievers. Cette diminution, inquiétante, doit être prise en compte dans un contexte de modernisation de la législation de l’élevage canin français.

Races Berger Allemand

Par Grégoire Leroy 2002

2003

2004

2005

2006 2007

11 484 11 727 10 916 10 971 11 025 11 203

Golden Retriever

6 363

7 587 7 347

7 842

7 408

8 483

Cavalier King Charles

4 518

5 407 6 071

6 281

6 319

6 655

Retriever du Labrador

9 059

8 740 7 778

7 274

6 941

6 569

Staffordshire Terrier Américain

4 079

5 169 5 315

5 666

5 931

6 159

Yorkshire Terrier

4 691

4 856 4 849

5 214

5 493

5 653

Setter Anglais

5 636

5 577 4 860

5 746

5 186

5 591

Épagneul Breton

5 604

5 570 5 353

5 494

5 474

5 571

Cocker Spaniel Anglais

4 481

4 768 4 953

4 964

4 831

4 910

Berger Belge Malinois

3 441

3 531 3 676

3 850

4 084

4 354

Bouledogue Français

2 440

2 992 3 168

3 670

3 773

4 286

Rottweiler

6 177

6 185 5 201

4 904

4 150

3 361

Bouvier Bernois

2 110

2 455 2 392

2 837

2 875

3 358

Berger de Beauce

3 981

4 019 3 844

3 500

3 231

2 945

Shih Tzu

2 104

2 186 2 269

2 187

2 380

2 770

West Highland White Terrier

2 572

2 999 2 624

2 928

2 517

2 736

Beagle

2 268

2 451 2 340

2 449

2 723

2 701

Teckel Poil Dur

2 657

3 099 2 930

2 742

2 552

2 696

Berger Australien

863

1 145 1 306

1 674

2 177

2 601

Terrier Jack Russell

907

1 306 1 512

1 921

1 991

2 588

Evolutions par groupe Pour chaque race, le nombre d’inscriptions en 2006 et 2007 est présenté, ainsi que le nombre de chiens confirmés en 2007 et le ratio confirmations / inscriptions pour cette même année. Ce ratio n’est pas indiqué pour les races ayant eu moins de 100 inscriptions en 2007.

Evolutions du top 20 : peu de changement En ce qui concerne les principaux cheptels élevés en France, 2007 ne fait que confirmer des tendances déjà amorcées au cours des années précédentes. Avec 11 203 inscriptions en 2007, le Berger Allemand reste largement la première race en France, mais l’année a profité au Golden Retriever, qui avec 8 483 inscriptions, semble resserrer l’écart. Le Cavalier King Charles continue son ascension et passe, avec 6 655 inscriptions, en troisième position, au détriment du Labrador Retriever. Entre 2002 et 2007, il semble en fait qu’il y ait eu un report des inscriptions du Labrador vers le Golden puisque les inscriptions cumulées des deux retrievers sont restées autour de 15 000 naissances. Les effectifs du Rottweiler, notamment victime d’une réputation véhiculée par les médias, continuent de chuter et les inscriptions sont passées de 4 150 en 2006 à 3 361 en 2007. Les Beaucerons subissent aussi une diminution, probablement du fait de l’interdiction de la coupe d’oreilles. D’autres races continuent au contraire à progresser : c’est le cas du Bouledogue Français, du Berger Australien et du Terrier Jack Russel. Pour ces deux dernières races, les inscriptions ont été multipliées par trois entre 2002 et 2007. 6

Bearded Collie (Groupe I)

Avec près de 18% des inscriptions, les chiens de berger constituent le groupe le plus important en terme d’effectif. C’est aussi le groupe pour lequel le pourcentage de chiens confirmés est un des plus faibles, puisqu’en 2007, le ratio confirmations/inscriptions est de 23% contre 28% en moyenne. Les trois premières races restent les Bergers Allemands, Malinois et Beauceron, mais les Bergers Australiens, Border Collie et Bergers Blancs Suisses voient leurs effectifs exploser.


Exé ROCF 139 (intérieur)

26/03/08

0:05

Page 7

Cynophilie Française - 1er trim. 2008

• Avec une augmentation des inscriptions de moins de 2% contre

Groupe I : Chiens De Berger Et De Bouvier (Sauf Chiens De Bouvier Suisses)

Berger Allemand Berger Belge Malinois Berger de Beauce Berger Australien Border Collie Berger Blanc Suisse Collie à Poil Long Berger Belge Tervueren Chien de Berger des Shetland Berger des Pyrénées Berger Belge Groenendael Berger de Brie Collie Barbu Bouvier des Flandres Berger de Picardie Chien de Berger des Tatras Chien de Berger Anglais Ancestral Berger Polonais de Plaine Chien Loup Tchécoslovaque Berger Hollandais Poil Court Welsh Corgi Pembroke Schipperke Chien de Berger Catalan Schapendoes Néerlandais Chien Loup de Saarloos Welsh Corgi Cardigan Bouvier Australien Collie à Poil Court Komondor Berger Hollandais Poil Long Berger Belge Laekenois Bouvier des Ardennes Kelpie Australien Berger de La Serra de Aires Puli Berger de Russie Méridionale Chien de Berger Roumain des Carpathes Kuvasz Pumi Berger de la Maremme et des Abruzzes Chien de Berger Croate Mudi Tchouvatch Slovaque Berger Hollandais Poil Dur

TOTAL

Dogues de Bordeaux (Groupe II)

Inscrip. 2006

Inscrip. 2007

Conf. 2007

11 025 4 084 3 231 2 177 1 426 867 1 238 1 232 897 728 611 672 469 388 224 187

11 203 4 354 2 945 2 601 1 485 1 426 1 122 1 118 1 068 744 635 603 591 447 228 215

2 001 1 056 740 590 425 269 351 299 258 218 176 134 115 108 60 42

Conf./ Ins. 2007 18% 24% 25% 23% 29% 19% 31% 27% 24% 29% 28% 22% 19% 24% 26% 20%

171

183

55

30%

234 79 129 60 112 75 81 39 27 41 12 4 15 19 7 0 23 0 0

182 166 145 115 113 107 97 57 50 34 29 27 23 19 19 16 14 10 2

40 49 50 34 60 14 25 17 14 25 7 4 1 9 3 5 3 2 2

22% 30% 34% 30% 53% 13% _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

0

2

2

0 0

2 2

2 1

8

1

4

5 3 0 8

1 1 1 0

3 1 0 2

30 608

32 203

7 276

_ _ _ _ _ _ _ _

23%

6% en moyenne, les molossoïdes constituent le groupe ayant le moins profité de l’embellie de 2007. Ceci est essentiellement imputable à la chute des inscriptions au sein de la race Rottweiler. D’autres races ont au contraire le vent en poupe, tels que le Bouvier Bernois ou le Cane Corso, qui ont vu leurs inscriptions augmenter de plus de 15% entre 2006 et 2007.

Groupe II : Chiens de type Pinscher et Schnauzer Molossoïdes - Chiens de Montagne et de Bouvier Suisses et Autres Races

Rottweiler Bouvier Bernois Boxer Chien de Cour Italien Terre Neuve Dogue Argentin Dogue Allemand Shar Pei Chien de Leonberg Dobermann Bulldog Dogue de Bordeaux Saint Bernard Pinscher Nain Schnauzer Nain Chien de Montagne des Pyrénées Landseer Bullmastiff Schnauzer Géant Dogue des Canaries Matin Napolitain Mastiff Hovawart Chien de Berger d’Anatolie Schnauzer Dogue du Tibet Grand Bouvier Suisse Chien de Berger Yougoslave de Charplanina Fila Brasileiro Fila de Saint Miguel Bouvier de L’Appenzell Bouvier de L’Entlebuch Chien de Montagne de L’atlas Chien de la Serra da Estrela Matin Espagnol Tosa Berger du Caucase Matin des Pyrénées Pinscher Allemand Dogue de Majorque Terrier Noir Russe Berger d’asie Centrale Matin de l’Alentejo Affenpinscher

TOTAL

Inscrip. 2006

Inscrip. 2007

Conf. 2007

Conf./ Ins. 2007

4 150

3 361

817

24%

2 875

3 358

742

22%

2 270

2 352

768

33%

1 810

2 169

406

19%

1 651

1 678

454

27%

1 164

1 516

333

22%

1 548

1 466

358

24%

1 283

1 419

349

25%

1 245

1 198

380

32%

1 120

1 097

245

22%

1 093

1 093

410

38%

929

1 049

343

33%

702

724

195

27%

450

490

89

18%

459

485

121

25%

389

411

78

19%

176

238

56

24%

257

224

89

40%

303

214

66

31%

209

209

66

32%

208

189

58

31%

198

187

65

35%

263

176

75

43%

116

151

31

21%

209

149

65

44%

98

147

37

25%

123

126

30

24%

124

107

33

31%

63

73

25

_

49

63

13

_

86

50

18

_

42

50

6

_

15

48

8

_

67

44

9

_

77

44

13

_

29

31

7

_

21

27

12

_

27

23

5

_

52

23

11

_

11

21

6

_

40

19

15

_

6

8

2

_

0

5

0

_

6

2

0

_

26 013 26 514

6 909

26% 7

ROCF  

Essai canin

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you