Page 1

› DES CITOYENS  ›  UNE VILLE  ›  UN MILIEU DE VIE

PRINTEMPS   2018 VOL. 7 - NO. 1

e l t n e m temps ! Vivepr in

Page 2

Page 4

Page 6

Un plan pour le réseau cyclable

Vers une billetterie intelligente

Prévenir les inondations ponctuelles


2

www.magazinecomplicite.ca

Un plan d'ensemble pour le réseau cyclable Aujourd’hui, le vélo est non seulement un loisir, mais un moyen de transport à part entière et complémentaire aux autres modes de déplacement. Soucieuse de répondre à des besoins grandissants en termes de diversité modale, la municipalité a adopté l’automne dernier un plan directeur du réseau cyclable. Ce nouvel outil permet de planifier le déploiement et la mise à jour du réseau cyclable en profitant des opportunités liées à la réfection des infrastructures et aux nouveaux projets de développement. Chapeauté par le module Circulation et utilités publiques du Service des infrastructures et gestion des eaux, le plan directeur repose sur un exercice de réflexion qui inclut de nombreux commentaires reçus de la part des citoyens et qui a nécessité la contribution de divers services municipaux. L’emplacement des axes sur le territoire tient compte de ces objectifs : ✓ d esservir les principaux attraits commerciaux, institutionnels et récréatifs de la ville ✓ ê tre en adéquation avec le circuit de transport en commun et de corridors scolaires ✓ r efléter les déplacements courants des cyclistes ✓ a ssurer la sécurité des usagers

EN CHIFFRES Piste cyclable :

24,5 km

Bande cyclable bidirectionnelle :

38 km

Bande cyclable unidirectionnelle :

3 km

Chaussée désignée :

3 km

Accotement revêtu :

14 km

Total existant :

82,5 km

Nouveaux liens proposés :

41 km

Le réseau cyclable johannais s’étend actuellement sur 82,5 km. L’an dernier 4,7  km ont été ajoutés : Rue France entre Bernier et Clermont : aménagement de bandes cyclables unidirectionnelles de part et d’autre de la chaussée (1,2 km) Rue Bellerive entre Denicourt et Kelly : aménagement d’une chaussée désignée (2 km) Rue Champlain entre Frontenac et Foch : aménagement d’une bande cyclable unidirectionnelle en direction nord (0,75 km) Rue Jacques-Cartier Nord entre Foch et Frontenac : aménagement d’une bande cyclable unidirectionnelle en direction sud (0,75 km) Le plan illustre aussi les futurs liens proposés et ceux qui seront éliminés parce qu’ils ne correspondent plus aux standards en place. Au final, cette planification permettra à la Ville de se doter d’un réseau cyclable performant qui tient compte des meilleures pratiques en termes d’aménagements et qui répond à tous les types de cyclistes. Consultez le plan directeur en ligne : www.sjsr.ca/reseau-cyclable


3

PRINTEMPS  2018

>  LE MOT DU MAIRE

Lors de mon entrée en poste j’ai déclaré que la Ville changerait. Les bases de ce changement sont déjà en train de prendre forme. Nous voulons une ville plus citoyenne qui voit ses résidents comme des acteurs importants plutôt que comme des sources de revenus de taxe. Jusqu’à maintenant nous avons procédé à :   la refonte des comités de travail du conseil municipal incluant la création d’un comité de relations avec les citoyens, la transparence et la ville intelligente ;   l’adoption d’un budget mettant l’accent sur la réfection des rues et qui maintient l’offre de loisir et d’événement ;   des modifications aux séances publiques du conseil municipal telles que le réaménagement de la salle pour la rendre plus accueillante, la diffusion en direct sur YouTube et le suivi systématique des questions posées par les citoyens ;   la présentation d’un nouveau code d’éthique des élus. Ce n’est qu’un point de départ et de nombreux autres changements sont à venir. Vous serez d’ailleurs interpellé. Restez à l’écoute.

OÙ NOUS TROUVER SUR LA TOILE ?

Photo : Rémy Boily

Des changements qui prennent place Il se passe toujours quelque chose Nous voulons aussi une ville qui prend position sur son avenir. Saint-Jean-surRichelieu doit agir de façon cohérente avec ses ambitions et éviter de se perdre dans une multitude de projets qui nous écartent de nos objectifs. L’attrait de notre ville est son patrimoine, son histoire, sa culture et sa vitalité. Ensemble, nous devons mettre en évidence ces forces qui nous rendent uniques et désirables. Je veux qu’on puisse dire : « Saint-Jeansur-Richelieu c’est plaisant parce qu’il s’y passe toujours quelque chose de bien ». Nous travaillons fort en ce sens avec nos nombreux partenaires, que ce soit les commerçants, les organisations culturelles et nos groupes communautaires. C’est pourquoi nous travaillons à une stratégie d’intégration de nos événements incluant l’International de montgolfières. En rassemblant nos diverses expertises et en nous assurant que nous permettons à tous d’en profiter, nous améliorerons notre image de marque et nous répondrons aux attentes des citoyens de Saint-Jean-sur-Richelieu.

www.sjsr.ca

Une présence rassurante Au moment d’écrire ces lignes, à deux reprises, des cellules d’urgence ont été constituées pour répondre à des tempêtes de neige mettant à risque la sécurité de nos citoyens. J’ai été impressionné par l’ampleur des efforts mobilisés et le professionnalisme avec lequel nos équipes sont intervenues sur le terrain. Cela étant dit, à chaque fois nous faisons une révision sans complaisance de nos actions et procédons aux ajustements nécessaires pour toujours mieux répondre aux circonstances. Bien évidemment, on ne se souhaite aucun événement dramatique, mais nous avons appris de nos expériences passées. Sachez qu’en cas de besoin, vous êtes entre de bonnes mains.

Alain Laplante, Maire de Saint-Jean-sur-Richelieu

 facebook.com/VilleStJeansurRichelieu

 youtube.com/user/VilleStJeanRichelieu

 twitter.com/VilleStJeanRich

 flickr.com/photos/villedesaint-jean-sur-richelieu


4

www.magazinecomplicite.ca

À votre service ! Les plaintes et les requêtes Pour toute plainte ou requête non urgente, les citoyens doivent compléter le formulaire disponible sur le site de la Ville, www.sjsr.ca, sous l’onglet « Nous joindre ». Il est également possible de contacter Mme L’Ecuyer au 450 357-2443, à plaintes@sjsr.ca ou à l’hôtel de ville durant les heures normales de bureau. Luce L’Ecuyer distingue de façon très simple les deux principaux aspects de son travail : « Une requête, c’est une constatation par un citoyen de quelque chose de brisé, une lumière de rue brûlée, un nid de poule, etc. Une plainte par contre, c’est une insatisfaction du travail qui a été effectué par les services de la Ville ». Pour une requête urgente en dehors des heures d’ouverture, Luce L’Ecuyer invite fortement les citoyens à contacter le Service de police au 450 359-9222 (puis choisir l’option 1) ou encore le 9-1-1.

Luce L’Ecuyer, coordonnatrice plaintes et requêtes à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Vers une billetterie intelligente La Ville travaille actuellement à l’implantation d’un système d’achat de titres tarifaires par internet pour le transport en commun. Doté de cartes à puce, celui-ci remplacera les anciens billets et cartes mensuelles imprimés.

indéniables pour les usagers qui pourront effectuer l’achat de titres sans avoir à se déplacer au terminus ou dans un point de vente. Le tout pourra se faire en ligne ! Le système facilitera aussi le suivi de l’achalandage et la gestion du service des transports.

Le système permettra aux clients de se créer un compte en ligne, sur une plateforme sécurisée, pour effectuer l’achat de leurs titres de transport à partir d’un ordinateur ou d’un mobile.

L’élaboration de la boutique en ligne a débuté. Dans une prochaine étape, le transporteur de la Ville, Transdev, recevra des équipements afin d’effectuer les tests nécessaires dans les autobus. Des formations sont à prévoir auprès des différents partenaires du projet et un plan de communication sera déployé sous peu. Les citoyens seront informés au fur et à mesure de l’évolution du projet qui devrait se concrétiser en 2018.

À la suite d’un appel d’offres, la compagnie française UBI Transport a obtenu le mandat de développer une boutique en ligne, selon les paramètres de la Ville, ainsi que de fournir les cartes à puces et les modules de validation qui seront installés dans les autobus. La billetterie intelligente offre des avantages

www.sjsr.ca/billettique


PRINTEMPS  2018

Crues des eaux :

la municipalité prête à toute éventualité

Même si nous sommes au cœur de l’hiver, l'organisation municipale de sécurité civile débute ses rencontres avant la fonte des neiges en vue d’une éventuelle crue des eaux.

enregistrement quotidien du niveau de l’eau, installation de pompes auxiliaires d’appoint, nettoyage des réseaux, rondes d’observation, élévation des routes, livraison des sacs de sables, etc.

En effet, le coordonnateur des mesures d’urgence et directeur du Service de sécurité incendie, la Direction générale et les directions des différents services (Police, Travaux publics, Infrastructures et gestion des eaux, Urbanisme et Communications) surveillent l’évolution de la situation afin de prévoir les risques éventuels et d’éviter le plus possible des dommages aux citoyens. Plusieurs partenaires du milieu dont des représentants de la santé et de Parcs Canada, se joignent à l’équipe municipale.

La Ville vient de se doter d’un nouveau plan municipal de sécurité civile complet qui fait l’inventaire des risques et qui prévoit des protocoles et une structure de coordination en cas d’incident. Ce plan à jour permet d’être plus proactifs et d’avoir une meilleure réponse des services municipaux.

Au début du printemps, les pompiers de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu iront visiter les nouveaux résidents des zones inondables afin de leur remettre la brochure « Inondations : Que faire Que faire avant, avant, pendant pendant et après ». et après Ils prendront égale­ ment le temps de répondre à toutes les interrogations des riverains. LES INONDATIONS

À CONSERVER

Sur le terrain, et selon l’état de situation, diverses interventions se mettront graduellement en place :

5

Revitalisation

Se tenir informé • www.sjsr.ca • Pages Facebook et Twitter de la Ville • Ligne Info-sinistre : 450 357-2400 • BOOM FM 104,1 • Journaux locaux •A  lerte SMS. Pour s’inscrire : www.sjsr.ca/crues Il est reconnu que lors d’une inondation, le niveau d’eau peut monter brusquement. Il ne faut pas attendre qu’il ait atteint une hauteur critique avant d’agir. On ne se souhaite pas d’inondations cette année, mais soyez assurés que le personnel de la Ville se mobilise en amont afin d’être prêt à affronter les soubresauts de Dame Nature.

Les travaux du pont Gouin Malgré le froid et la neige, les travaux du pont Gouin se poursuivent. Voici les principaux travaux en cours ou à venir d’ici le début de l’été : • Installation de lampadaires aux intersections (côté Saint-Jean et Iberville) ; •M  ise en fonction des feux de circulation (côté Saint-Jean et Iberville) ; • Installation de conduits de refoulement et de services publics sous le canal ; •D  ébut de la construction des nouveaux murs du canal ; • E xcavation aux approches du futur pont mobile (côté Saint-Jean) ; • C onstruction des unités de fondation des ponts fixe et mobile ; •A  chèvement des piles du pont fixe ; •D  ébut de l’installation des poutres : ces poutres d’une longueur d’environ 45 mètres nécessiteront un transport hors normes dans les rues de la ville du côté Iberville. Ce chantier peut être observé du trottoir du pont ainsi que de la Place publique du Vieux-Saint-Jean. Sa proximité permet de réaliser l’ampleur des travaux. Selon l’échéancier cible, la mise en service du nouveau pont serait prévue pour la fin 2018 / début 2019. Celle-ci peut être sujette à certains changements selon l’avancement des travaux et les contraintes opérationnelles pouvant survenir au cours du chantier. Pour se tenir au courant : www.sjsr.ca/revitalisation


6

www.magazinecomplicite.ca

Prévenir les INONDATIONS PONCTUELLES Pluies diluviennes, fonte des neiges rapide, pannes de courant, installations de plomberie désuètes, de multiples causes peuvent engendrer la montée des eaux autour et à l’intérieur de votre propriété.

  Assurez-vous que votre toit et vos gouttières évacuent bien l'eau lors de pluies abondantes. Certains bâtiments avec un toit plat et dont le drain n’est pas évacué de la bonne manière peuvent aussi être une source de refoulement à l’intérieur des immeubles.

Voici quelques conseils pour vous aider à réagir adéquatement en cas d’inondations ponctuelles ; quelques précautions suffisent pour mettre toutes les chances de votre côté !

  De plus, les descentes pluviales des gouttières de toit devraient se déverser à une distance d’au moins 1,8 m (6 pi) du mur de fondation. L’eau doit s’éloigner de votre maison et de celles de vos voisins.

  Assurez-vous que votre plomberie et vos canalisations sont conformes aux exigences des codes nationaux du bâtiment et de la plomberie.   Posez des clapets anti-refoulement pour protéger les toilettes et autres raccordements à l’égout, de même que des bouchons sur les drains de plancher. L’absence de clapet de retenue dans les sous-sols est régulièrement la cause d’un refoulement.   Assurez-vous que votre pompe de puisard (sump pump) fonctionne bien et qu’elle soit raccordée au réseau d’égout pluvial (et non sanitaire) et posez une deuxième unité de secours à pile en cas de panne de courant.   Assurez-vous que votre terrain est bien nivelé. Si possible, aménagez le terrain autour de la maison de façon à éloigner l’eau des murs de fondation.

QUE FAIRE EN CAS D’INONDATION En cas de débordement important, composez le 9-1-1 afin d’obtenir rapidement l’assistance des services d’urgence municipaux.

Programme de subvention Afin de réduire les risques de refoulement des eaux d’égout dans certains secteurs de la ville identifiés à cette fin, l’administration municipale a adopté le règlement 0542 établissant un programme de subvention à la réhabilitation d’appareils ou d’équi­pements de plomberie domestique. Pour en savoir plus : www.sjsr.ca/refoulement-egout Références • www.preparez-vous.gc.ca •D  ésinfection de la maison : www.santemonteregie.qc.ca (onglet Santé publique puis, dans le menu de gauche, Inondations) •D  isposition des rebuts : www.compo.qc.ca Compo Haut-Richelieu, 450 347-0299

  Faites appel à un plombier certifié afin de déterminer d’abord la source du problème et procédez aux réparations nécessaires.

  Prenez des photographies des dommages.

  Contactez votre courtier d’assurances pour vérifier votre couverture en cas de sinistre.

  Nettoyez et désinfectez chaque pièce inondée en portant des gants de caoutchouc et aérez les lieux.

  Gardez les factures d’entretien ou de réparation incluant celles des biens acquis avant le sinistre.   Disposez des matelas, sommiers, oreillers et articles en tissus ayant touché à l’eau.

  Consultez un spécialiste avant de remettre en marche les appareils électriques.

  Ayez à votre portée une trousse d’urgence répondant aux besoins de la famille pendant au moins 72 heures (recommandation internationale).


PRINTEMPS  2018

Saviez-vous que 85 % de tout ce que nous jetons peut être réutilisé ou recyclé ?

  ENVIRONNEMENT

Il est possible de mieux gérer nos rebuts en suivant ces 3 étapes :

Réduire les déchets :

une solution gagnante pour tous Au Québec, 13 millions de tonnes de déchets sont produites chaque année, soit un camion de 25 tonnes à la minute¹. Seulement la moitié de ces ressources est récupérée pour être recyclée ou valorisée, le reste se retrouve dans les sites d’enfouissement avec toutes les conséquences environnementales néfastes qui en découlent.

  50%

Réduire à la source

1

Facile, le résidu le moins nuisible est celui qu'on ne produit pas ! Avant de céder aux tentations, demandezvous « ai-je vraiment besoin de cet article ? ». Bénéfique pour votre portefeuille, la réduction à la source entraîne également des économies collectives importantes. Privilégier l’achat responsable permet aussi de réduire le volume des déchets : ✓ c hoisissez des produits moins emballés, ✓ o ptez pour des formats familiaux au lieu des produits emballés individuellement, ✓ s électionnez des biens durables et adoptez la gourde et la tasse de voyage pour vos breuvages,

  50

%

Considérant que la fabrication, la distribution et l’utilisation des biens que nous consommons nécessitent des ressources naturelles et de l’énergie en plus de produire des émissions polluantes, il est urgent de repenser nos habitudes de consommation ! La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, à titre d'employeur, a amorcé en début d’année une démarche en vue d’obtenir la certification « ICI on recycle, niveau performance », de Recyc-Québec. Une campagne de mobilisation sera déployée auprès de tous les services municipaux afin d’implanter une gestion plus optimale des matières résiduelles à l’interne. Dans un proche avenir, la municipalité souhaite aussi améliorer son bilan vert dans ses bâtiments à vocation publique et à se doter d’une politique d’approvisionnement responsable. À terme, c’est toute la communauté qui bénéficiera des impacts positifs de ces mesures sur la qualité de l’environnement.

Ressources • T out sur les collectes et la façon écologique de se départir d’un article, Compo-Haut-Richelieu inc. : www.compo.qc.ca •G  uide des emballages écoresponsables, Éco Entreprises Québec : www.eeq.ca/les-emballages-ecoresponsables •À  voir : la vidéo-choc de Greenpeace « L’histoire d’une cuiller » www.youtube.com/watch?v=eg-E1FtjaxY ¹ Source, Semaine québécoise de réduction des déchets : sqrd.org

✓ u tilisez des sacs réutilisables pour vos emplettes.

Pratiquer le réemploi

2

✓ p rolongez la vie de vos biens en donnant vos surplus à un organisme, ✓ r éalisez des trouvailles dans les friperies, marchés aux puces et ventes de garage, ✓ r éutilisez des contenants pour conserver d’autres aliments ou comme rangement.

Recycler ✓ p articipez à la collecte sélective toutes les semaines et nourrissez consciencieusement votre bac de recyclage de vos contenants, emballages imprimés et journaux. Grâce à vous, ceux-ci serviront à fabriquer d’autres biens à plus faible empreinte écologique, ✓ a pportez les matières qui ne vont pas au bac à l’écocentre.

3

7


8

www.magazinecomplicite.ca

AVIS PUBLICS :

Comment en prendre connaissance La loi offre maintenant aux municipalités la possibilité d’édicter leurs façons de faire dans la publication des avis publics. La Ville n’a donc plus d’obligation de publier ses avis publics dans un journal et va donc privilégier le recours à son site web. Les avis publics peuvent être consultés : • s ur le site web de la Ville avec un contenu bonifié au www.sjsr.ca/avis-publics ; • s ur le tableau d’affichage à l’entrée de l’hôtel de ville ; • e t pour une période d’environ quatre mois, un résumé est publié dans un journal local invitant le public à consulter le site web de la ville pour les détails. Bien que ces changements représentent pour la municipalité des économies, ils permettront surtout de bonifier sur le site web de la ville, le contenu en y ajoutant dans certains cas des photos et des plans. La municipalité doit publier un avis public à l’égard de certaines décisions prises par le conseil. Cette obligation s’étend également aux demandes de dérogations mineures en matière d’urbanisme pour lesquelles un avis doit être publié en vue d’informer les citoyens de la nature de la demande et la date de la séance à laquelle celle-ci sera discutée.  Il existe aussi certaines situations telles adoption du budget, élections municipales, règlement sur le traitement des élus, etc. qui nécessitent la publication d’avis publics.

Pour nous joindre

>  À NE PAS OUBLIER Prochains versements de taxes municipales :

Signaler un nid-de-poule

18 avril, 20 juin et 19 septembre 2018 Les paiements en personne doivent s’effectuer au 75, rue Saint-Jacques. Ils peuvent aussi être réglés par envoi postal en chèques postdatés, par le biais de votre institution financière, ou en ligne. Infos : www.sjsr.ca/taxes

Abris d’auto

Dès que les conditions le permettent à la fin de l’hiver, le personnel des Travaux publics procède à la réparation de la chaussée détériorée par les épisodes de gel-dégel et par les infiltrations d’eau. Les citoyens sont invités à contribuer à l’entretien des voies de circulation en signalant les nids-de-poule. Pour ce faire, il est possible de remplir un formulaire en ligne, www.sjsr.ca/nid-de-poule ou de contacter le Service des travaux publics au 450 357-2238 ou stjtravauxpublics@sjsr.ca

Les abris d’auto temporaires doivent être démantelés complètement, y compris la structure supportant la toile, au plus tard le 15 avril. Infos : Service de l’urbanisme, 450 359-2400 ; www.sjsr.ca/abri-auto

Vente-débarras

Les 19, 20 et 21 mai, les Johannais pourront organiser une vente-débarras sans avoir besoin de permis.

Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu 188, rue Jacques-Cartier Nord, C.P. 1025 Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 7B2 Téléphone : 450 357-2100 www.sjsr.ca – info@sjsr.ca

Rappelons qu’en dehors de cette période et de la fête du Travail, les citoyens doivent obtenir un permis gratuit auprès du Service de l’urbanisme.

Rédaction et production : Division-conseil communications Infographie : François Nankivell Impression : Transcontinental - Tirage : 43 200 Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec – 1999

Infos : www.sjsr.ca/vente-debarras

Un projet de rénovation ou de construction en vue ? Vérifiez si un permis est nécessaire auprès du Service de l’urbanisme : 315, rue MacDonald, bureau 303 Tél. : 450 359-2400, urbanisme@sjsr.ca

Collecte des matières organiques En 2017, Compo-Haut-Richelieu inc. a déployé un projet-pilote de collecte de matières organiques sur l’île SainteThérèse afin de répondre à la politique gouvernementale visant le bannissement des matières organiques dans les ordures ménagères d’ici 2020. Selon les données recueillies entre septembre et décembre 2017, BRUN’O Lebac, le bac brun dédié à ce projet a été collecté à 13 reprises pour un total de 123,15 tonnes de matières compostables (résidus de table et de jardin) qui ont été valorisées plutôt qu’enfouies avec les ordures ménagères. Le projet-pilote se poursuivra tout au long de 2018. Compo-Haut-Richelieu inc. tient à féliciter et à remercier tous les participants du projet-pilote pour leur contribution à réduire la quantité de déchets générés par leur foyer. Ce beau résultat est le vôtre, soyez-en fiers ! Tous les résidents de l’île Sainte-Thérèse sont invités à adopter BRUN’O en le nourrissant correctement afin de produire un compost de qualité. C’est simple et gratifiant ! Des questions sur BRUN’O ? Consultez la section Compostage au www.compo.qc.ca

Complicité - Printemps 2018  
Complicité - Printemps 2018  
Advertisement