Page 1

› DES CITOYENS  ›  UNE VILLE  ›  UN MILIEU DE VIE

HIVER   2018 VOL. 6 - NO. 4

! x u œ v s r u e l l Mei

Page 2

Page 3

Page 7

Une eau potable de qualité supérieure

Votre nouveau conseil municipal

La prise en charge des frênes

Prix d’excellence MONDE MUNICIPAL

PAGE 8

Saint-Jean-sur-Richelieu est récipiendaire du PRIX D’EXCELLENCE - MONDE MUNICIPAL - de l’Institut d’administration publique de Québec pour la réalisation du plan de conservation des milieux naturels.

au verso 


2

www.magazinecomplicite.ca

Avec son chemin couvert, le presbytère et la maison du bedeau, l’église constitue la pièce maîtresse d’un ensemble architectural remarquable au Québec.

L'ÉGLISE DE L'ACADIE :

haut lieu de diffusion culturelle

En octobre dernier, la municipalité signait un protocole d’entente avec Les Amis de l’église patrimoniale de L’Acadie. Ce groupe de citoyens a pour mission d'assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine culturel de l'église Sainte-Marguerite-de-Blairfindie et de souligner la contribution du peuple acadien à notre héritage culturel. Il se voit maintenant confier le mandat d’animation, de programmation, de préservation, d’entretien, de coordination des utilisations et de mise en valeur de ces édifices patrimoniaux. Ce protocole d’entente prévoit également, le versement d’une subvention municipale annuelle de 40 000 $ à cet organisme, plus une somme d’au plus 25 000 $ pour les frais de conciergerie des édifices. Sans doute que des conférences, expositions et autres activités culturelles viendront animer prochainement les lieux.

C’est avec une grande fierté que la Ville de Saint-Jean-surRichelieu a fait l’acquisition de l’église de L’Acadie ainsi que du presbytère et du calvaire. Ces joyaux de notre patrimoine appartenaient à la Fabrique de la paroisse Saint-Jean-l'Évangéliste. Celle-ci n’ayant plus les moyens financiers d'en assurer l'entretien, avait entrepris des démarches auprès de la Ville pour lui céder ces propriétés. En raison de sa richesse architecturale et patrimoniale, la municipalité a décidé d’acquérir ces immeubles. La transaction a été conclue pour la somme de 1 $ mais la Ville s’est engagée à rembourser à la Fabrique la somme de 83 750 $ en contrepartie de la taxe cathédratique applicable à la valeur foncière de l'immeuble.

La Fabrique demeure propriétaire du cimetière adjacent à l'église qui sera désacralisée sous peu. Malgré cela, les mariages et funérailles notamment, pourront continuer de s’y dérouler. En 1957, le ministère québécois de la Culture et des Communications a attribué à ce site le statut d’immeuble patrimonial. De ce fait, il bénéficie d’une protection par le gouvernement du Québec. La municipalité et les Amis de l’église s’ajoutent à ce cercle de protecteurs ! Visitez la page Facebook des Amis pour connaître la programmation.

Une eau potable de qualité supérieure L’usine de filtration de l’eau potable du secteur Iberville a reçu l’attestation niveau 3 étoiles de Réseau Environnement, lors du Symposium sur la gestion de l’eau, le 12 octobre dernier. Cette attestation a été remise à neuf municipalités dont les stations d’eau potable ont atteint des critères d’excellence de l’eau deux fois supérieurs à ceux du Règlement sur la qualité de l’eau potable du gouvernement du Québec. Pour se qualifier au programme, la Ville a fourni les données quotidiennes de turbidité pour l’année 2016. Celles-ci ont démontré que 95 % du temps, l’eau avait un taux inférieur à 0,1 unité de turbidité, soit une trace infime de matières en suspension. Cette reconnaissance s’ajoute au prix Choix du public du Concours de la meilleure eau municipale remporté par l’usine de filtration du secteur Saint-Jean en 2014. Rappelons que la Ville adhère à deux programmes d’excellence en eau potable de Réseau Environnement, soit le volet Traitement (PEXEP-T) et le volet Réseaux de distribution (PEXEP-D). Cette démarche constitue un engagement continu visant à fournir une eau de qualité supérieure aux citoyens.

OÙ NOUS TROUVER SUR LA TOILE ?

www.sjsr.ca

Sur la photo : Serge Cyr, vice-président secteur Eau de Réseau Environnement, Éric Desbiens, chef Division eau potable de la Ville et Jean Lacroix, président directeur général de Réseau Environnement.

 facebook.com/VilleStJeansurRichelieu

 youtube.com/user/VilleStJeanRichelieu

 twitter.com/VilleStJeanRich

 flickr.com/photos/villedesaint-jean-sur-richelieu


HIVER  2018

RÉSULTATS DES ÉLECTIONS Quelque 31  062 Johannais ont exercé leur droit de vote, soit de façon anticipée, soit le 5 novembre, afin d’élire leur nouveau conseil municipal, portant le taux de participation à 41,9 %.

Points saillants M. Alain Laplante a été élu maire avec 11  825 votes représentant 38,8 % des votes. Sur 38 candidats convoitant 12 postes de conseillers, 10 conseillers sortants ont été réélus. Le nouveau conseil est composé de 6 conseillers de l’équipe Fecteau, de 3 conseillers de l’équipe Alain Laplante et de 3 candidats indépendants.

MAIRIE Élu : Alain Laplante DISTRICT 12 Élue : Marilyne Charbonneau

DISTRICT 8 Élu : Marco Savard

12

8

DISTRICT 3 Élu : Michel Gendron

DISTRICT 11 Élue : Claire Charbonneau DISTRICT 9 Élu : Yvan Berthelot

10

7

3

11

DISTRICT 1 Élue : Mélanie Dufresne

9

6

1

DISTRICT 10 Élu : Ian Langlois

5 2

DISTRICT 6 Élue : Patricia Poissant

4

DISTRICT 7 Élue : Christiane Marcoux

DISTRICT 2 Élu : Justin Bessette DISTRICT 5 Élu : François Auger DISTRICT 4 Élu : Jean Fontaine

Les citoyens ont gagné C’est pour moi un honneur et un privilège de pouvoir servir la population de SaintJean-sur-Richelieu, la 11e plus grande ville du Québec. Vous m’avez fait confiance. Je ne vous décevrai pas. Notre Ville et nos façons de faire doivent évoluer afin de s’assurer que nous gérons de façon responsable notre territoire et nos finances publiques. La Ville de Saint-Jeansur-Richelieu gagnera à être plus transparente et à placer les citoyens au cœur de ses décisions. Notre ville est belle et a le potentiel d’être beaucoup plus belle. Pour ce faire, nous devons nous assurer de protéger notre environnement, de préserver nos espaces verts et de mettre en valeur notre patrimoine. Il faut travailler à densifier notre centre-ville et à réhabiliter nos infrastructures vieillissantes. Nos familles ont de grands besoins et je ne les oublierai pas. Nous devons investir dans nos infrastructures sportives, soutenir nos associations sportives et de loisirs. Il faut rendre notre ville dynamique et attractive. Comptez sur moi, c’est ma priorité. Il faudra du travail, de l’imagination et de la collaboration pour réaliser tout ce qui est à faire. Avec les employés de la Ville, avec les élus et surtout, avec toutes les Johannaises et tous les Johannais, nous réussirons à relever ces grands défis. Je compte sur votre aide précieuse et vous pouvez compter sur moi. Encore une fois, merci pour votre confiance. Alain Laplante, Maire de Saint-Jean-sur-Richelieu

3


4

www.magazinecomplicite.ca


5

Photos : Rémy Boily

HIVER  2018

Saint-Jean-sur-Richelieu devient

Municipalité amie des aînés (MADA) Les aînés johannais ont dorénavant une politique et un premier plan d’action pour favoriser leur plein épanouissement au sein de la communauté. Ces outils permettront d’adapter les infrastructures et les services municipaux aux besoins particuliers des aînés, afin de leur donner l’opportunité de demeurer actifs et de poursuivre leur contribution sociale dans un cadre valorisant, sécuritaire et adapté. Amorcée il y a un peu plus de deux ans, la démarche MADA est le fruit du travail d’un comité de pilotage composé de citoyens, de représentants d’organismes, de représentants de la municipalité et d’élus municipaux. Cette démarche a impliqué : • des dizaines de partenaires et de services municipaux ; • un sondage auprès de 800 personnes âgées de 60 ans et plus ; • 4 rencontres de consultation regroupant citoyens, organisations dédiées aux aînés et employés municipaux ; • ainsi que de nombreuses rencontres du comité de pilotage.

Le plan triennal comporte 39 actions réparties dans 4 champs d’intervention, notamment : • faire un inventaire des répertoires existants ainsi que des ressources, services et programmes destinés aux aînés afin d’établir une stratégie de diffusion ; • dresser le portrait de l’intervention municipale et associative en matière de loisir destinée aux aînés incluant les programmes et les infrastructures, pour l’ensemble du territoire et par secteur ; • accroître les mesures facilitant et sécurisant les traverses piétonnes et cyclistes ; • collaborer aux initiatives visant la promotion et la prévention en matière de santé ; • réaliser un portrait de l’offre en habitation pour les aînés ; • collaborer à l'implantation du programme RADAR (Réseau de dépistage des aînés à risque) géré par le Centre d'écoute de la Montérégie.

Membres du comité de pilotage, les conseillers François Auger et Patricia Poissant ont souligné le travail de leurs coéquipiers : « nous exprimons toute notre reconnaissance envers celles et ceux qui, centrés sur les préoccupations des aînés et animés d’une volonté de contribuer à leur mieux-être, ont porté cette démarche avec dynamisme, engagement et rigueur. » La démarche MADA a été rendue possible grâce au soutien financier accordé par le ministère de la Famille du Québec. Prenez connaissance de la politique et du plan d’action MADA 2017-2020 : www.sjsr.ca/mada


6

www.magazinecomplicite.ca

Les travaux : suite et fin ! Les approches du pont La municipalité a profité du chantier du pont Gouin pour effectuer la réfection complète des intersections des deux côtés du pont. La mise à niveau des systèmes de feux de circulation aux intersections, la réfection des réseaux d’aqueduc et d’égout ainsi que l’enfouissement des fils figurent au programme de ce chantier majeur qui devrait être terminé dans les premières semaines de décembre. À l’instar des nouvelles entrées sud et nord, des bordures de granite et du pavé de béton sont utilisés dans la finition des intersections.

Pont Gouin Le canal de Chambly étant fermé à la navigation, l’entrepreneur procède à la démolition et à la reconstruction des portions de murs du canal en vue de construire les culées et la structure du pont mobile avant la réouverture au printemps 2018. Les travaux se poursuivront durant tout l’hiver ce qui devrait permettre d’être prêt pour l’installation des 55 poutres de la partie fixe du pont en avril prochain. En date d’aujourd’hui, la mise en service du nouveau pont est toujours prévue pour la fin 2018 / début 2019.

Revitalisation Parc des Éclusiers de l’entrée nord Débuté en septembre dernier, l’aménagement de ce parc longeant le canal de Chambly et situé entre les rues Foch et Saint-Paul se terminera en majeure partie fin novembre/début décembre 2017. Deux œuvres monumentales ont été commandées à des artistes. Intitulée Et vogue la nature, la sculpture de métal de Pierre Leblanc évoque des végétaux mêlés aux flots en d’élégantes arabesques. La seconde pièce est réalisée par une jeune artiste-soudeuse d’ici, Pascale Hébert. L’œuvre fera partie d’un immense banc ornemental de plus de 265 pieds baptisé La ligne du temps. Des embarcations de toutes époques en métal sculpté se déploieront sur le corps du banc et seront éclairées de l’intérieur.

Maquette - Parc des Éclusiers

Pour se tenir au courant : www.sjsr.ca/revitalisation

SITUATION D’URGENCE ? La Ville vous informe. La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a fait l’acquisition d’un système automatisé de messages, le SAM, pour communiquer avec les citoyens en situation d’urgence.

Pour s’inscrire ou vérifier les données de son dossier :

WWW.SJSR.CA/URGENT ou 450 357-2100, poste 2222


HIVER  2018

  ENVIRONNEMENT

Prise en charge des frênes Conformément au plan d’action municipal de lutte contre l’agrile du frêne, le Service des travaux publics a entrepris cette année le marquage de centaines de frênes dans les boisés urbains ainsi que dans les parcs et terre-pleins de la ville : ceux-ci sont atteints par l’agrile et devront être abattus. L’abattage de 866 arbres touchés par l’agrile devra être effectué avant l’hiver dans les parcs boisés de Normandie, Bourlamaque, des Colibris et des Chevaliers. Les ravages causés par l’agrile fragilisent rapidement les arbres et ceuxci représentent un danger pour la sécurité des citoyens. Les boisés feront l’objet d’un reboisement en 2018-2019 pour assurer la pérennité du couvert forestier et le maintien de la biodiversité.

Valorisation Les frênes des rues et parcs visés seront débités et déchiquetés sur place. Les copaux seront acheminés dans des lieux de transformation par l’entrepreneur mandaté. Dans le boisé de Normandie, les troncs et branches de petite taille seront laissés sur le sol pour nourrir la biodiversité. Les plus gros morceaux

seront sélectionnés pour des projets de création de mobilier urbain et autres, à déterminer. En ce qui concerne le parc Bourlamaque, les tronçons seront laissés sur place et les branches seront mises en copeaux au sol.

Autres actions Depuis la découverte du premier foyer d’infestation à Saint-Jean-sur-Richelieu en 2013, la Ville a mis en œuvre de nombreuses actions dans le but de ralentir l’infestation et de maintenir la canopée. À ce jour, 600 frênes de moins de 15 cm de diamètre situés en bordure de rue, dans les terre-pleins et les parcs ont été abattus et remplacés. En 2016, un traitement au TreeAzin a été administré sur 1 200 frênes présentant moins de 30 % de dépérissement et ceuxci seront traités de nouveau en 2018.

Rappelons que la Ville a adapté sa règlementation en autorisant l’abattage des frênes atteints par l’agrile uniquement du 1er octobre au 15 mars. Plusieurs normes entourant la disposition des résidus sont aussi imposées, afin de limiter la dispersion de l’insecte. Débutée il y a trois ans, la campagne de sensibilisation se poursuit et plusieurs outils, dont un soutien financier pour le traitement des frênes, sont proposés aux Johannais. Pour en savoir plus : www.sjsr.ca/agrile

EN CHIFFRES Environ  14  000 arbres sur le domaine public

6,5 % sont des frênes

(suivant les abattages 2017-2018) Environ  1  500 frênes dans les parcs boisés urbains

Environ  900 frênes en bordure de rues, dans les parcs et terre-pleins

1  400 arbres

plantés en 2016-2017 par la Ville

7


8

www.magazinecomplicite.ca

La Ville remporte le Prix monde municipal ! Le plan de conservation des milieux naturels mis en œuvre par la Ville a de nouveau été primé par un prix prestigieux. C’est avec une grande fierté que les artisans de cette réalisation unique au Québec ont reçu le 2 novembre dernier, le Prix d’excellence - Monde municipal - de l’Institut d’administration publique de Québec. Le plan de conservation s’est distingué notamment par son impact positif sur le milieu, son caractère novateur, son potentiel d’application dans d’autres organisations, ainsi que la qualité de sa conception. Rappelons que le plan de conservation protège 90 % des milieux naturels présents en zone blanche sur l’ensemble de notre territoire. Cette démarche constitue un engagement fort en faveur de la biodiversité et de la qualité de vie, une décision financièrement responsable et un legs pour les générations futures. Pour en savoir davantage et visionner la vidéo du projet présentée lors de la remise du prix : www.sjsr.ca/environnement

>  À NE PAS OUBLIER Conseils pour des collectes hivernales réussies

L’hiver, les conditions météorologiques peuvent rendre les collectes d’ordures et de matières recyclables plus difficiles. Voici les précautions à prendre pour contribuer à leur bon déroulement :

Entrepreneurs en déneigement : L’installation des balises est autorisée entre le 1er novembre et le 15 avril de l’année suivante, à plus de 1,5 mètre du trottoir ou d’une bordure de rue ou de la bande de roulement. Les balises doivent être d’une hauteur de 1,2 à 2 mètres et d’une largeur de 5 centimètres et plus. Les contrevenants au règlement no 1555 s’exposent à des amendes variant de 200 $ à 2 000 $. Pour toute information, on peut contacter le Service des travaux publics au 450 357-2238 ou travauxpublics@sjsr.ca

• Bien fermer les bacs pour éviter l’accumulation de glace et de neige qui peuvent briser le bac ou compacter la matière. • Déposer les bacs au bout de l’entrée, avant le trottoir, de sorte à être visible tout en ne nuisant pas à l’épandage d’abrasifs, au déneigement et à la circulation des piétons et des personnes à mobilité réduite. • Garder une distance de 60 cm (2 pieds) entre le bac et tout obstacle. • Sortir les bacs pour 7 h le jour de la collecte.

Gardez la neige sur votre terrain

Infos : 450 347-0299, www.compo.qc.ca

Donnez une seconde vie à votre sapin

Nouvelles règles pour les balises de déneigement

Il est interdit de pelleter la neige de votre entrée sur la voie publique. Un entrepreneur effectue le déneigement de votre cour ? Vous êtes responsable de lui signifier qu’il doit garder la neige sur votre terrain.

Luc Castonguay, François Vaillancourt, Francine Van Winden et Stéphane Beaudin représentaient la Ville à la cérémonie de remise de Prix.

Pour nous joindre Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu 188, rue Jacques-Cartier Nord, C.P. 1025 Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 7B2 Téléphone : 450 357-2100 www.sjsr.ca – info@sjsr.ca Rédaction et production : Division-conseil communications Infographie : François Nankivell Impression : Transcontinental - Tirage : 43 200 Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec – 1999

Propriétaires : Il est permis d’installer des repères entre le 1er novembre et le 15 avril de l’année suivante et ceux-ci doivent : • être positionnés à plus de 0,3 mètre du trottoir ou d’une bordure de rue ou de la bande de roulement, • ne pas excéder 2 mètres de hauteur, • être de couleur vive ou constitués d’un matériau réfléchissant ou comportant une caractéristique physique permettant d’être vu en tout temps.

Après les fêtes et jusqu’au 8 janvier 2018, les Johannais peuvent déposer leurs sapins naturels, sans décorations, dans un des points de dépôt et deux écocentres de la ville. Pour connaître les coordonnées des sites de dépôt, surveillez les médias locaux ou le site Internet de la municipalité vers la fin de décembre et au début de janvier : www.sjsr.ca Après cette période, les sapins des résidents seront reçus gratuitement dans un écocentre de Compo-Haut-Richelieu inc. : www.compo.qc.ca

Complicité - Hiver 2018  
Complicité - Hiver 2018  
Advertisement