Issuu on Google+

villes-sans-limite.org Villes sans limite [urbanD module] by UFO

urbanisme collaboratif

FEDER


i

Une des critiques les plus fréquentes, quand on essaye de développer des projets à partir de l’intelligence collaborative, c’est que les gens n’ont pas d’idée, , ou trop d’idées, ou des idées irréalistes. Et que finalement, les professionnels ont souvent besoin de choisir des idées consensuelles pour satisfaire un peu tout le monde et personne en particulier. Ainsi vues, les démarches collaboratives sont un outil efficace pour écrêter toute originalité ou innovation. Comment dépasser cette critique et la renverser est une question qui nous obsède, car nous pensons justement que Villes sans limite doit être un outil de combat contre l’homogénéisation de la ville. Villes sans limite est donc pensé comme un outil d’intelligence collaborative qui place l’homme et sa créativité au centre du processus. Concrètement, la volonté de lier fortement Créativités et Villes sans limite a plusieurs conséquences: •

Artistes et créateurs présents sur le prototype: Philippe PASQUA - Artiste peintre Fabrizio MUSOLINO - Designer Florian ROUALIN - Designer Jaime LERNER - Architecte, maire RENAULT - Constructeur automobile Jean-Charles PIGEAU - Artiste sculpteur R+P Partners - Architectes urbanistes Arne QUINZE - Artiste sculpteur GAANG - Metacollectif Fabien CHANCEL - Designer Laurent Beyne - Designer Grégoire Zabé - Designer Plasticien

i

Les éléments qui constituent les briques permettent à l’utilisateur de construire une image personnalisée de l’environnement du quartier sont conçues par des groupes de personnes très différents. Des artistes reconnus, des jeunes professionnels etc... La première version de Villes sans limite propose plus de 15 625 solutions combinatoires

Après présentation du premier prototype, nous avons constaté que la dimension créative placée au centre de l’outil Villes sans limite favorisait les échanges autour de la notion d’identité, de reconnaissance et d’appropriation d’un quartier. L’objectif initial était de montrer aux utilisateurs que la ville regorge de possibilités, en fait d’autres possibilités ont émergés naturellement : • •

i

Les créateurs sont identifiés et il est possible d’obtenir des informations sur eux à travers des liens internet. C’est à dire d’aller plus loin que la simple présence sur l’image et d’ouvrir à de réelles interventions sur ce territoire ou un autre. Les utilisateurs pourront eux mêmes proposer des modifications de l’environnement dans la banque de données et donc intervenir directement dans la modification de leur environnement. Plus de 390000 images différentes pourront être générées tout en conservant la capacité d’analyse des choix pour éclairer les décisions urbaines.

L’outil devient un lieu de présentation qui peut aider au développement d’une économie créative locale Des entreprises peuvent être tentées de présenter directement des solutions aux habitants et divers acteurs d’un quartier Les collectivités peuvent tester plusieurs options


i depuis Villes sans limite

i


Villes sans limite unlimitedcities.org

Par exemple, la voiture est un complément indispensable des transports en commun sur le premier ou le dernier kilomètre. D’où la dock dock : une voiture qui a 50 kms d’autonomie, et qui se déplace à 25 kms/h.» Jaime Lerner pour midi:onze le 23 novembre 2010 «Nos petits budgets nous poussent à la créativité» jaime Lerner pour terraeco.net 28 mars 2010

« Le projet Villes sans limite esquisse un urbanisme du futur ouvert aux foisonnements d’idées vivantes des habitants. Avec des outils logiciels destinés à favoriser l’intelligence collaborative.» Le Monde.fr 15 juin 2011

collaborative urbanism [urbanD module] by

UFO

t. +33 (0)1.48.59.43.91

contact@villes-sans-limite.org www.urbanfab.org

UFO est une start-up qui participe à l’émergence de nouveaux outils pour un urbanisme plus ouvert et plus collaboratif.

Photo - benjaminboccas.com

Dock dock de Jaime Lerner «Si l’on veut résoudre le problème de la voiture en ville, il ne suffit pas de substituer aux moteurs à essence des moteurs électriques, puisqu’alors on ne règle pas le problème de la congestion. (...) Je crois que le secret de la mobilité, c’est de dépasser la compétition dans le même espace des différents modes de déplacement. Chaque moyen de transport a son intérêt et doit être complémentaire des autres.


5 Villes sans limite et creativite / flyer