Page 1

LE PONTET

XIII

Le magazine qui nous fait aimer Le Pontet - www.ville-lepontet.com

Le débat d’orientation 04 budgétaire : toujours moins de dettes et plus d'investissements Le XIII, une épopée 16 pontétienne : l'expo !

MARS 2018

n

106


SOMMAIRE 04 06 08 09 10 12

DéBAt D’ORiEntAtiOn BuDgétAiRE

06

Toujours mieux et toujours plus pour Le Pontet !

EDITO

« Notre ville a reçu le 1er prix du civisme »

Pontétiens, vous êtes les bons élèves de la démocratie !

sécuRité Bilan délinquance 2017.

LE POntEt : L’intERviEw Une nouvelle délégation pour Joris Hebrard.

04

09 Chers Pontétiennes et Pontétiens,

LE POntEt BOugE Des investissements pour améliorer la qualité de vie au Pontet.

La nouvelle est arrivée juste avant Noël. Notre ville a reçu de la part de l'Association des Maires du Vaucluse(1) le 1er prix de la Marianne du civisme. Cette distinction est attribuée aux communes dont les citoyens se sont le plus mobilisés pour aller voter lors des élections présidentielle et législative.

LE POntEt AvAncE

Au Pontet, nous avons été 61,66 %(2) à voter en 2017. Nous arrivons loin devant toutes les grandes cités du Vaucluse,

Enfin un parking à la salle des fêtes !

dont nos voisines Orange, Sorgues et Avignon. À quoi attribuer ce résultat exceptionnel ? En partie à quelques aménagements techniques que nous avons mis en place : deux bureaux de vote supplémentaires afin de limiter l'attente, découpage plus cohérent de la carte électorale. Mais, l'explication principale, c'est vous, les Pontétiens, votre motivation, votre sens civique.

cEntEnAiRE DE L’ARmisticE DE 1918 Programme des manifestations sur la Ville pour le centenaire de l’Armistice de 1918. Une année riche en commémorations.

14

JEunEssE

15 16 18 19

DAns vOs quARtiERs

20 22

viE municiPALE

08

Une première réussie pour le forum jobs d’été !

Une municipalité à votre écoute et à votre rencontre.

Je suis donc fier d'être le Maire du Pontet, d'une ville où les habitants savent qu'il est important de voter, de prendre part à la décision, d'une ville qui est une cité formée de citoyens, et pas un no man's land peuplé de moutons et déserté par la démocratie.

11

LE POntEt En fêtE

Merci et bravo à tous !

Un printemps magistral !

LE POntEt sPORtif La Ville de tous les sports !

éDucAtiOn

Je me réjouis de cette Marianne d'or, non pour ce qu'elle est mais pour ce qu'elle dit de notre ville et pour la promesse démocratique qu'elle forme. La baisse régulière des participations électorales en France est une chose très grave. Moins il y a de votants et plus une ville, plus une région, plus un pays, va mal. Ne pas voter est une forme de résignation. Moins on vote et plus on laisse les autres décider à sa place, plus on les laisse libres de faire ce qu'ils veulent sans avoir exprimé la moindre opposition.

13

17

Joris HEBRARD Maire du Pontet Conseiller départemental de Vaucluse

SEgPA, des collégiens très actifs au forum des métiers. (1) L'AMV est la représentation départementale de l'Association des Maires de France. (2) Moyenne des quatre tours de scrutins d'avril, mai et juin.

Les tribunes des minorités politiciennes, la voix de la majorité pontétienne.

cARnEt / numéROs sAnté

16

Le Pontet Magazine : bulletin municipal d’information de la Ville du Pontet - n°106 Mars 2018 - Directeur de la publication : Joris Hebrard - Rédacteur en chef : Xavier Magnin - Rédaction : Service Communication de la mairie du Pontet - crédits photos : mairie du Pontet / Fotolia - Réalisation : ANATHA - impression : Orta (imprimé sur papier PEFC) dépôt légal à parution - mairie du Pontet service communication renseignements : 04 90 31 66 72 / 04 90 31 66 32.

site internet : www.ville-lepontet.com - Pour nous écrire : communication@mairie-lepontet.fr


04 Débat d'Orientation Budgétaire

05

 Dotations de l’état : un soutien

 impôts locaux : la ville les

C'est devenu une constante. Les communes de France doivent de plus en plus remplacer l'Etat dans nombre de domaines à commencer par la sécurité et l'aide sociale, alors que les dotations de ce même État ne cessent de baisser. quelques chiffres :

Depuis leur élection, Joris Hebrard et son équipe ont tenu leur promesse fiscale : les taux de la taxe d'habitation et de la taxe foncière ont été baissés déjà à deux reprises. il en ira de même encore en 2018. Cet effort important pour nos finances municipales permet d'atténuer la hausse annuelle des bases foncières contrôlées par l'État, bases qui servent au calcul du montant de l'impôt. Pour la municipalité Hebrard, la ligne est claire : soulager au maximum tous ceux qui payent des impôts, donner de l'équilibre social à notre ville. Le Pontet ne deviendra pas une de ces villes qui repoussent les classes moyennes, les seniors aux retraites modestes ou les classes populaires qui travaillent.

qui ne cesse de diminuer

en euros 1 500 000

baisse, l'état en crée un nouveau

De son côté, parachevant une décision prise sous françois Hollande, le gouvernement macron a mis en place le 1er janvier 2018, une nouvelle taxe - voir à ce sujet page 8 l'interview de Joris Hebrard dont le produit servira à prévenir les inondations.

1 000 000

500 000

 Les investissements : encore

plus de 2 millions cette année pour le développement du Pontet

 La dette : la baisse spectaculaire

Budget 2018 : toujours mieux et toujours plus pour Le Pontet

Le rapport sur les orientations budgétaires de notre ville présenté en février est le prolongement des deux premières années du mandat de Joris Hebrard et de son équipe : redonner de l'air à nos finances municipales en maîtrisant mieux les dépenses, cesser d'asphyxier les contribuables en baissant les taux des impôts, continuer d'assurer les indispensables investissements tout en continuant de désendetter. En voici les grandes lignes.

 Dépenses de fonctionnement : maîtrise et baisse charges à caractère général : hausse de l'entretien des chaussées et baisse globale des charges Il s'agit pour un quart des dépenses d'électricité, d'eau, de gaz. Estimées pour 2018 à hauteur de 5,5 millions, elles sont en hausse de 1 % en comparaison du BP 2017. Mais il s'agit d'une hausse en trompe-l’œil. En effet, cette année, la municipalité a décidé de faire un effort important en matière d'entretien des chaussées. 150 000 euros de plus seront investis. Or, la règle de la comptabilité publique exige d'intégrer cette dépense aux charges à caractère général. sans cet effort qui s'apparente dans les faits à de l'investissement, ce chapitre des charges est en baisse en 2018.

charges de personnel : baisse de la masse salariale Le Pontet est sans doute une des rares villes de france où 2018 verra la baisse des charges de personnel. La chose est possible car tous les départs en retraite ne sont pas remplacés. À chaque fois que la chose est faisable sans nuire au service public, une solution en interne est privilégiée.

grâce à cet effort, la baisse de la masse salariale sera comptablement de 0,4 % par rapport à 2017. En réalité, elle se situera plus près de 2 % puisque, chaque année, mécaniquement par le jeu des prises de grade et d'ancienneté, la masse salariale des collectivités augmente d'environ 1,5 %.

Autres charges de gestion courante : retour à la normale Ce secteur des « autres charges » avait nettement augmenté comptablement ces dernières années car l'ancienne municipalité avait prévu des dépenses qui n'ont jamais été faites. Mais les sommes étaient inscrites au budget, le gonflant artificiellement. Il est mis fin en 2018 à ce jeu d'écritures inutile. Par rapport à 2017, c'est donc plus de 500 000 euros de moins de dépenses. À noter que les subventions aux associations resteront en volume égales à 2017. Le CCAS recevra pour sa part 1,5 million d’euros. Enfin, il convient de relever une nouvelle augmentation de notre subvention versée au Service Départemental Incendie et Secours : + 38 000 euros, soit une augmentation de 6 %. Nous verserons cette année 644 000 euros.

continue

Au sujet de la dette du Pontet, les chiffres parlent d'eux-mêmes. en millions d'euros de capital dû par la ville

50 40 30 20 10

43,3

38,5

33,5

29,4*

21,4**

*2018 : 29,4 - soit une baisse de la dette depuis le début du mandat d'environ un tiers ! **Prévision 2020 : 21,4 - soit une baisse de plus de la moitié de la dette. À noter qu'en 2015, le taux d'endettement* de notre ville dépassait les 1,3 et flirtait donc avec la zone d'alerte qui se situe à 1,6. En 2018, ce taux passera enfin sous la barre des 1 pour s'élever à seulement 0,96.

Nous dressons la liste de ces investissements en page 9. Un mot cependant sur l'un d'entre-eux qui sort de l'ordinaire puisqu'il s'agit, dans le cadre de la commémoration du centenaire 14-18, de la création d'un nouveau monument aux morts. En effet, celui situé dans le cimetière ne permet pas d'organiser correctement les hommages. Le nouveau monument sera installé dans le centre-ville. Le coût de ce monument, pour le financement duquel il sera fait appel à des subventions, est estimé à 190 000 euros.

Alors que nos prédécesseurs ont endetté la ville à un niveau historique, notre mandat est celui de l’assainissement et du désendettement.

* Ce taux d'alerte se calcule en divisant le montant de la dette par les recettes de la commune.

POuRquOI vOtER lE BuDgEt En AvRIl ? telle est la question posée régulièrement par des élus d'opposition. À cela deux réponses. 1 La première, la plus évidente : parce que c'est légal ! En effet, la loi permet de voter un budget de décembre à avril. La municipalité du Pontet, comme de nombreuses autres villes, est donc parfaitement dans son droit. 2 La seconde est plus technique : voter le budget en avril présente infiniment plus d'avantages que d'inconvénients. Premier avantage et non des moindres, le budget est ainsi parfaitement sincère. En avril, on connaît son chiffrage exact dans le détail, ce qui n'est évidemment pas le cas quand on vote en décembre. Deuxième avantage : pas de budget supplémentaire à prévoir. En fait, la seule interrogation possible est : pourquoi les chefs de l'opposition posent-ils des questions dont ils connaissent la réponse ? sauf à imaginer qu'ils ne connaissent ni la loi, ni la mécanique d'un budget municipal - ce qui serait pour le moins surprenant lorsque l'on sait que tous les deux travaillent comme cadres de la fonction publique - une seule hypothèse est valide : la mauvaise foi.


06 sécurité

07

le bilan sécurité 2017 est arrivé et il est impressionnant ! Le bilan 2017 publié par le pôle sécurité de la commune témoigne d'une hausse globale de l'activité de la Police Municipale. C'est cette augmentation d'activité qui a permis une baisse significative de la délinquance au Pontet. En d'autres termes, le renforcement des effectifs et l'extension des missions engendrent plus de résultats, plus d'impact sur la délinquance comme sur les incivilités.

Mieux qu'un discours, des chiffres...

La Police municipale du Pontet en 2017, c'est : 1 148 appels reçus 8 300 actions dont :

le Centre de Surveillance urbaine (CSu) :

• 3 147 missions de surveillance, soit une moyenne de près de 9 par jour. • 2 784 interventions, soit une moyenne de plus de 7 par jour.

Parmi les interventions majeures : • 16 pour agressions ou outrages. • 13 pour infractions aux stupéfiants.

Dans le cadre de la police "verte", il a été procédé à 123 constats de dépôts sauvages d'immondices suivis de 51 identifications qui ont permis de verbaliser à hauteur minimale de 68 euros. Au total, 120 interpellations ont été faites et 115 individus remis à la gendarmerie. L'opération "tranquillité vacances" a porté sur 381 domiciles contre 234 en 2016. Hausse de 61% qui montre la confiance grandissante portée au dispositif et à son efficacité par les Pontétiens.

À juste titre puisqu'en 2017, les cambriolages ont baissé de 57 % !

Et si on comparait ? Si l'on compare le bilan 2017 à celui de 2013, dernière année de la précédente municipalité, la différence saute aux yeux.

interpellations

interventions

Opération "tranquillité vacances"

2013 : 0 2017 : 120

2013 : 909 2017 : 2 784

2013 : 139 2017 : 381

vigilance et efficacité Le CSU, c'est d'abord et bien évidemment des caméras. Elles sont 38 à être réparties sur la voie publique et couvrant l'ensemble de la ville. A ce total, il faut ajouter 4 caméras fixes à la bibliothèque et 2 autres au service "enseignement". Par ailleurs, deux caméras dites "nomades" sont à disposition de la Police Municipale. Comme leur nom l'indique, elles peuvent être déplacées partout en ville, selon les besoins et l'accord de la commission départementale de sécurité. Ces caméras envoient les images sans fil, via le réseau 3G. Elles ne nécessitent qu'une source d'alimentation en énergie. Ces caméras sont utiles, par exemple, pour suivre un groupe de dealers qui, se sachant repéré, change de lieu de vente et évite les caméras fixes. Les images ne peuvent être consultées que sur

réquisition judiciaire sous le contrôle du procureur de la République. Elles sont conservées quatorze jours avant destruction. Derrière les caméras, il faut des hommes (et des femmes) ! Au Pontet, le CSU compte 14 agents dont 8 femmes. Ces agents sont les seuls, avec les chefs de la Police Municipale, à avoir le droit d'entrer dans la salle des écrans : 3 postes de travail, 11 moniteurs dont 6 grands écrans de dernière génération permettent de visualiser jusqu'à 62 images en simultané, 1 centrale radio assure la liaison permanente avec les patrouilles PM et Gendarmerie. Le CSU est un outil municipal qui est mis à la disposition de l'État dans le cadre des enquêtes : gendarmerie, police nationale, parquet, juge d’instruction...

En 2017 : 180 réquisitions de la part de l'État ont été adressées au service vidéoprotection représentant un total de 834 heures (extractions d'images et/ou relectures de vidéos). Enfin le personnel du CSU assure une exploitation permanente et un suivi constant de : • la sécurité des biens et des personnes, •la prévention des atteintes aux biens, • l’aide à la fluidité de la circulation, • l’assistance en matière de gestion urbaine.


08 lE POntEt : l'interview

lE POntEt BOugE 09

DÉPEnSES PRÉvISIOnnEllES D'ÉquIPEMEnt POuR 2018 :

gEMAPI :

la nouvelle taxe créée par l’état « Vous pouvez compter sur moi pour limiter au strict minimum le montant de cette nouvelle taxe ! » Monsieur Hebrard, le Grand Avignon vous a confié une nouvelle délégation en octobre dernier, en plus de la prévention des risques majeurs, à savoir la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (Gemapi). Pourtant au Conseil Communautaire de septembre 2017, vous étiez intervenu en séance et aviez refusé de voter les textes portant création d’un budget annexe et l’instauration d’une taxe pour financer cette nouvelle compétence. Pourquoi ce boycott du vote de ces délibérations ? C'est très simple : oui, l’État nous impose cette Gemapi. Oui, il crée cette nouvelle taxe. Oui, nous sommes obligés de l'accepter. Notre refus de vote était donc la seule façon pour nous de montrer notre hostilité à cette loi, à la concentration de cette compétence sur les seules intercommunalités ou communautés d'agglomération. Car derrière cette décision se dessine la possibilité, je n'ose dire la probabilité, d'une baisse des subventions de l’État. À cela s'ajoute le fait que ce même État conserve tout son pouvoir de « police de l'eau » et même tend à le renforcer. Nous allons donc avoir plus de responsabilités, peut-être moins d'aides, et plus de pression venue d'en haut. Je ne pouvais pas ne pas marquer mon désaccord. Dans ces conditions, M. Hebrard, pourquoi avoir accepté de prendre cette responsabilité ? Pour deux raisons : la première est que je suis déjà en charge de la prévention des risques majeurs. Or, ceux-ci sont regroupés en 2 grandes familles : les risques biologiques et les risques naturels et donc les inondations. Il était donc logique que j’accepte les missions de la Gemapi. L’autre raison est qu’en tant qu’élu responsable, une fois que j’ai dénoncé le comportement de l’État, je me dois de respecter la loi et de l’accompagner. Or, le rôle qui va être le mien sera, entre autre, de proposer le montant de la nouvelle taxe. Vous pouvez compter sur moi pour limiter au seul nécessaire, au strict minimum, le montant de cette nouvelle taxe. La commune du Pontet est-elle concernée par la Gemapi ? Naturellement. Sa position le long du Rhône l’expose aux crues du fleuve. Il existe d’ailleurs des ouvrages de protection comme le CD 225, à savoir la voie rapide qui passe le long du Rhône et va jusqu’à Avignon (qui est en fait une digue), la station de pompage de la Roubine dont la gestion est déléguée à la société Suez mais aussi des bassins de rétention du quartier de Cassagne. Quelles seront vos premières mesures, en tant que 2e Vice-Président du Grand Avignon en charge de ce dossier ? Évaluer précisément et comprendre les enjeux techniques immédiats et à long terme. Et, si nous voulons limiter la casse fiscale, bâtir de bons dossiers pour aller chercher des subventions. Tout centime gagné ailleurs sera autant de moins prélevé dans la poche des Pontétiens. Le maximum prévu par la loi est 40 euros par habitant. Nous ferons tout pour rester le plus possible en deçà !

qu’est-ce que la gemapi ? La gemapi ou gestion des milieux Aquatiques et de la Prévention des inondations est issue de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et l’affirmation des métropoles telle que voulue par françois Hollande. Le 1er janvier 2018, Emmanuel macron l'a traduite dans les faits. Officiellement, la compétence gemapi répond à un besoin de replacer la gestion des cours d’eau au sein des réflexions sur l’aménagement du territoire. La gemapi comprend 4 missions : • L’aménagement d’un bassin ou d’une fraction de bassin hydrographique. • L’entretien et l’aménagement d’un cours d’eau, canal, lac ou plan d’eau. • La défense contre les inondations et contre la mer. • La protection et la restauration des sites, des écosystèmes aquatiques et des zones humides ainsi que des formations boisées riveraines.

la municipalité investira environ 2 300 000 €

!

Pour l’année 2018, la ville va engager des sommes importantes pour améliorer la qualité de votre cadre de vie et des services proposés : 350 000 € : Voirie communale (avenue de Lattre de Tassigny rue des Fileuses, chemin Panisset...)

100 000 € : Rénovation de l’éclairage public 190 000 € : Création d’un monument aux Morts 200 000 € : Travaux de rénovation des bâtiments communaux 230 000 € : Travaux de rénovation des groupes scolaires 300 000 € : Aménagement du centre administratif municipal

300 000 € : Acquisition de véhicules techniques 250 000 € : Acquisition de matériels divers (y compris informatique & logiciels) 240 000 € : Étude de l’aménagement du cœur de ville 70 000 € : Extension du réseau de vidéo protection 65 000 € : Subvention d’équipement au bailleur social Famille & Provence

TOTAL : 2 295 000 €

Nous aborderons les projets plus en détail dans les prochains bulletins d’information municipale.

Place Joseph Thomas : éclairer juste, mieux et moins cher qui a démontré la vétusté de l’éclairage public sur la place. Il était donc urgent de changer les équipements pour gérer de manière plus qualitative et quantitative la lumière. La lumière qui éclaire et qui protège...

Afin de respecter les enjeux environnementaux et énergétiques, la municipalité a mandaté la société Cofely Inéo afin de réaliser un diagnostic

Le réseau d’éclairage public desservant la place Joseph Thomas au centre-ville datait de son aménagement voici plus de 30 ans. Il était composé de 79 luminaires de « type boule » équipés de lampes fluorescentes à vapeur de mercure prescrites depuis la directive européenne

N°EUP2005/32CE et le règlement 245/2009CE. Enfin, les sources à vapeur de mercure sont interdites depuis 2015. Il a été remplacé par la pose de 41 luminaires à LED dernière génération, à l’esthétique plus moderne et surtout, moins énergivores. La Ville va faire ainsi une économie de 70 % sur la facture d’électricité, la consommation passant de 125 W à 45 W pour une même intensité lumineuse. Ces travaux ont été réalisés par la société Engie-Inéo pour un montant de 90 000 €.

École élémentaire Henri Bosco : un réfectoire flambant neuf... Les écoliers du groupe scolaire Henri Bosco vont bénéficier d’une salle de restauration plus lumineuse et plus accueillante. Les travaux du réfectoire se sont déroulés en un temps record pendant les vacances de fin d’année. L’efficacité des employés des services techniques a permis de rénover le couloir d’accès, les vestiaires du personnel et, bien sûr, le réfectoire pour un montant de 2 000 €.

La rénovation des peintures apporte une meilleure clarté du lieu, les dalles abîmées du plafond ont été changées ainsi que les ampoules des luminaires permettant un éclairage plus adapté et moins énergivore. Enfin, des lames en bois de protection ont été installées en partie haute et basse pour protéger les murs des chocs de passage.

La mobilisation paie : une classe de l’école Bosco sauvée Une classe élémentaire de l'école Bosco qui devait fermer à la rentrée 2018/19 a été sauvée grâce à la mobilisation des parents d'élèves et de la municipalité. Dans un courrier en date du 19 février, le Maire proposait à l'académie d'affecter à Bosco les enfants nouvellement arrivés sur Le Pontet afin d'éviter cette fermeture. La solution a été acceptée le lendemain lors du Conseil départemental de l’Éducation nationale. Il faut remercier Christian Patoz, le directeur académique des services de l'Éducation nationale du Vaucluse, pour son écoute, sa réactivité et son souci de l'intérêt général.


10 lE POntEt AvAnCE

une histoire à 362 000 €

11

Le parking de l'Église, quel avenir ?

SAllE DES FÊtES :

Mercredi20décembre2017,JorisHebrardainauguréleparking.

le Maire a inauguré le parking ! Commel’avaitpromisJorisHebrardendébut de mandat, la salle des Fêtes est désormais dotée d’un parking de 93 places dont trois pour les personnes à mobilité réduite. Cette réalisation s’intègre parfaitement au plan d’urbanisme et répond aux normes en vigueur, notammentenvironnementales.Ellevientaussi et surtout réparer un oubli impardonnable en matière de sécurité pour un équipement public recevant autant de familles. L’éclairage public à LED dernière génération, renforce la sécurité des piétons, répond aux normes PMR pour l’accessibilité des personnes handicapées à la salle des fêtes et accroît les performances énergétiques et environnementales.

De plus, la construction du mur séparateur en béton adhérent longeant la voie de décélération de la voie rapide est un atout supplémentaire pour la protection des usagers. Ce projet respectueux de l’environnement valorise le site de la salle des fêtes et participe à son embellissement avec la rénovation des enduits de façade, la pose d’un portail automatisé à l’entrée, la plantation d’arbustes décoratifs et la création d’un terrain de boules extérieur. Des dépenses supplémentaires ont été engagées par la Ville pour détruire des constructions anciennes et permettre la rénovation complète du site. Il est à noter l’absence remarquée des élus d’opposition, pourtant conviés, à l’inaugurationdeceparking!

Les entreprises qui ont participé à ce chantier sont les suivantes : •Midiclôtures:43 250 € •4MProvence&AgilisBéton: 360 000 € •Ineo(éclairage):27 600 € •BETIvarsAMO:9 000 €

Depuis trop longtemps, les équipes municipales précédentes avaient pris l'habitude de louer, parfois par des baux avec des SCI plus ou moins opaques, des biens immobiliers afin d'abriter les services municipaux. Hormis l'hôtel de ville, don d’un Pontétien en 1982, notre commune ne possède presque aucun immeuble, maison ou local. C'est dans ce contexte qu'il faut placer le dossier du parking de l'Eglise. Un dossier qui a coûté fort cher aux Pontétiens. Un dossier qu'on comprend mieux en le prenant dans son ordre chronologique. • 2007 : La municipalité de l'époque décide de louer un terrain de 2 500 m2 qui jouxte l'Eglise et qui appartient au diocèse d'Avignon. Une convention est signée pour un loyer de 14 000 euros par an. • 2008 : Exécution des travaux de création du parking. Coût : 222 575 euros. À la charge des contribuables pontétiens, évidemment. Soit environ 4 400 euros la place. • 2016 : À cette date, la ville a dépensé, entre travaux et location, 362 575 euros. Le Maire, Joris Hebrard, décide alors de résilier la convention selon les modalités prévues par celle-ci.

Par ailleurs, considérant que ce parking est d'intérêt général et que la commune a versé davantage que son prix d'achat, la municipalité propose au diocèse d'acheter le terrain pour l'euro symbolique. Cette proposition repose sur l’analyse de la situation suivante : l'Église aurait souhaité récupérer le parking afin d'y réaliser une opération immobilière. Or, la chose est impossible. Le règlement du droit des sols dans cette partie du centre-ville n'autorise qu'un parking à cet endroit. C’est le message qui a, d’ailleurs, été délivré aux représentants du Diocèse. Puis, en décembre 2017, l’évêque d’Avignon affirme publiquement dans un sermon et dans un tract distribué aux fidèles que la municipalité du Pontet aurait refusé la proposition du diocèse de bâtir un ensemble immobilier après l’avoir acceptée... Or l'information est inexacte. En ce début de mois de mars, telle est la situation. Il va de soi que la municipalité fera tout pour qu'une solution conforme à l'intérêt généralintervienne.Etced'autantplusquela convention signée en 2007 stipule que le jour

où la commune cesse de louer, elle doit remettre le terrain dans son état initial, c'està-dire en herbe et donc détruire le parking (par conséquent engager encore de très lourdes dépenses...) Il est donc important – et tout à fait possible – de trouver une solution qui satisfasse toutes les parties. La balle est désormais dans le camp du diocèse.

!

COMPtEuRS lInky :

pour certains Pontétiens, le courant ne passe pas ! face à l'inquiétude de nombreux pontétiens, suite au rapport de la cour des comptes, Joris Hebrard et son conseil municipal vous invitent à une réunion publique le

21 mars à 20 h à la salle des fêtes du Pontet.


12 CEntEnAIRE DE l'ARMIStICE DE 1918

13 MAI 2018 : Expositions scolaires dans le cadre des T.A.P. - Ecole Louis Pasteur : exposition Art visuel en 3D, - Ecole Jean de la Fontaine : fresque Mosaïque en 3D, - Ecole Henri Bosco : exposition sur les courriers de poilus, - Ecole Louis Pergaud : exposition « Totem avec fleurs ». Travail de groupe : - Ecole primaire Pasteur : l’enseignante Madame Mignon propose un travail sur Ulysse Coudurier, poilu mort en 1916 dont le fils a été scolarisé à l’école Pasteur en 1923 comme pupille de la Nation. 18 OCTOBRE 2018 - 10H & 14H : Spectacle scolaire jeune public : « Les chants d’honneur » pour les classes de 4e et 3e du collège Jules Verne. Château de Fargues – Salle du Tinel VACANCES DE TOUSSAINT : Le centre de loisirs proposera aux jeunes un parcours thématique, type jeu de piste et une kermesse avec des jeux d’époque (1918).

GRAND PUBLIC La Ville du Pontet a obtenu le Label officiel « Centenaire » décerné par la Mission du Centenaire pour les projets commémoratifs qu’elle proposera sur l’ensemble de l’année 2018 autour de deux thèmes principaux à savoir, « la jeunesse : devoir de mémoire » et « l’Artistique au service du devoir de mémoire ».

Cette distinction nationale est un gage de qualité pour les projets retenus, reconnus comme les plus innovants et les plus structurants pour les territoires. Ils figureront sur le programme national officiel des commémorations du Centenaire. 2 temps forts marqueront ces commémorations, l’un destiné essentiellement aux scolaires et l’autre au grand public.

PROGRAMME (appelé à être complété)

SCOLAIRES & JEUNESSE 19 AVRIL 2018 - 9H & 10H30 : Représentation de la pièce théâtrale préparée dans le cadre des Temps d’Activité Périscolaire à l’Ecole Marie Curie pour les classes de CM au château de Fargues. AVRIL 2018 : Déplacement des élèves du collège Jules Verne à Verdun et réalisation d’un film sur les sites historiques. Ce film sera diffusé au château de Fargues lors d’une projection pour les élèves et les parents dans le cadre de l’exposition de septembre. Il pourra être diffusé en différents lieux.

DU 14 SEPTEMBRE AU 11 NOVEMBRE 2018 : LE PARCOURS DES EXPOSITIONS - Exposition du service des Archives sur les matricules militaires des soldats pontétiens morts pour la France - Hôtel de Ville. - Exposition par les corps d’Armée (Marine, Terre, Légion Etrangère) - Espace Ressources - Exposition « Les enfants pendant la 1e guerre mondiale » (Littérature et textes) - Bibliothèque Municipale - Exposition militaire (objets, armes, panneaux didactiques, tenues) - Château de Fargues 29 SEPTEMBRE 2018 : Représentation théâtrale « Chemins de femme » par la troupe de Pontet Accueil réservée aux personnes du 3e âge, texte inédit écrit par Madame Odette Gilhodes, animatrice.

28 AU 30 SEPTEMBRE 2018 : Le service Festivités proposera une reconstitution historique au château de Fargues : « Campement de guerre en 1918 » et un défilé d’une colonne de 50 figurants et de véhicules pendant 3 jours. 28 SEPTEMBRE 2018 A 20H : Soirée spectacle « Le cabaret du poilu » avec la présence de tous les figurants du bivouac en tenue. Ambiance après-guerre – Château de Fargues - Cour 9 NOVEMBRE 2018 A 20H30 : Théâtre : « Qui maintenant me dira je t’aime » par Valentine Compagnie - tout public. Château de Fargues – Salle du Tinel Tarif plein : 14€ - Tarif réduit : 10 € - BilletReduc.com

11 NOVEMBRE 2018 : Cérémonie de Commémoration de l’Armistice de 1918. Participation du collège Jules Verne avec des élèves en tenue de poilus, chorale, lecture de lettres de poilus pontétiens (lettres fournies par le service des Archives).


14 JEunESSE

DAnS vOS quARtIERS 15

un maire à votre écoute, une municipalité à votre service quartier centre-ville - 4 décembre 2017 Lors de cette visite, les habitants venus en nombre à la rencontre du Maire dans la salle Monique Desruelles, l’ont informé en priorité des problèmes de vitesse excessive, de stationnement gênant et des incivilités de personnes qui urinent dans les espaces verts ou qui promènent leurs chiens sans ramasser leurs déjections. D’autre part, ils réclament un entretien plus régulier des espaces verts ainsi que le nettoyage des grilles d’évacuation obstruées par les feuilles. Pour la vitesse excessive et les voitures mal garées, le Maire a rappelé que les agents de la Police Municipale effectuent des contrôles inopinés et verbalisent systématiquement tout contrevenant. Il ne faut pas hésiter à les appeler. L’éclairage public étant rénové en centre-ville, les agents de la vidéo protection veilleront de jour comme de nuit à signaler tout mauvais comportement. Joris Hebrard a demandé aux services voirie et espaces verts de porter une attention particulière au nettoiement du cœur de ville. Enfin, le service voirie va installer un miroir au niveau du pont du nouveau cimetière pour répondre aux souhaits des riverains.

ssources vous invite L’espace re du pontet de La viLLe

Bs d’ÉtÉ ForuM Jo TRÉE PRÉPA REN

JorisHebrardentourédeBastienDade,adjointauxsportsetdesresponsablesdePôleEmploi.

OFFRES

unE PREMIèRE RÉuSSIE SSIE

FORMATIONS

pour le forum jobs d’été !

es salle des Fêt du pontet ome dom end ven av. v

Le forum a eu lieu le jeudi 1er mars 2018 à la Salle des Fêtes du Pontet de 9 h à 13 h. 20 stands ont été mis à la disposition des partenaires. L’objectif de ce forum était de répondre aux attentes du public en mettant à sa disposition tous les outils nécessaires : information, orientation, offres d’emploi, rencontres avec les employeurs et les agences d’intérim. Le public a pu candidater sur place et obtenir de l’aide dans la création de CV. La venue du Village numérique a impulsé une véritable dynamique, c’est une prestation de Pôle Emploi dédiée au numérique. Plusieurs ateliers ont été proposés, tablettes à disposition avec plus de 150 applications sur l’emploi et la formation, un atelier de CV vidéo avec la possibilité de les mettre en ligne sur place...

Pour mémoire, voici la répartition des stands de nos partenaires : • 3 stands réservés par Pôle Emploi (Bar à CV Espace Emploi - Place numérique), • 6 stands consacrés à l’orientation : Mission Locale du grand Avignon, CCI de Vaucluse, Chambres des Métiers et de l’Artisanat de la Région PACA, ACOPAD, gLAM’A, • 1 stand pour le CIRFA (Centre d'Information et de Recrutement des Force Armées) avec les 3 corps d’Armée représentés (Terre/Marine/Air), • 1 stand dédié à l’information sur le dispositif du Service Civique, • 10 stands Employeurs : Mairie du Pontet (recrutement Animateurs Centre de Loisirs), Lidl, Décathlon, Splashworld (Wave Island), Randstad

LE PONTET

VAUCLUSE

Conseils

quartier fargues 17 janvier 2018

BAR À CV 1er Mars 2018 9 h - 13 h 9h

TION :50 ORMA03 09 + D’INF04 90

Florette-Crudettes et Randstad BTP Réalpanier, APEF 84, STEF Logistique, Episaveurs Pomona, U’Proxilmité Le Mistral. Cette première édition a connu un large succès auprès du public venu en nombre. Le Bureau Information Jeunesse a tenu toutes ses promesses et a su apporter une aide précieuse aux personnes sur place tant sur les différentes modalités de recherche d’emploi, d’orientation que de simplification des démarches. Félicitations à l’équipe organisatrice et rendez-vous l’année prochaine.

Les préoccupations principales portent également dans ce quartier sur la vitesse excessive dans les deux sens sur l’avenue guillaume de Fargis, le manque de propreté du parcours du cœur, du parc de la mairie et les nuisances sonores. La Police Municipale contrôle et verbalise régulièrement les automobilistes en excès de vitesse. Le service voirie a procédé au repositionnement du panneau de limitation de vitesse devant les commerces et au déplacement des conteneurs qui occasionnent des nuisances vers la grille du parc. Concernant le tapage nocturne, la Police Municipale poursuit son action de prévention et effectue des passages réguliers pour éviter que des jeunes à deux roues fassent du bruit à proximité des habitations. Le Maire a contacté le service des espaces verts pour réaliser une opération de nettoyage et de taille des végétaux gênants. Ils ont aussi procédé à l’enlèvement des déjections canines qui occasionnent des odeurs nauséabondes dans le parc de la mairie et ont répandu des répulsifs. Les promeneurs de chiens causant ces incivilités seront rappelés à l’ordre puis verbalisés. Enfin, les trottoirs et accès de la place Jean Moulin vont être rénovés et les joueurs de boules non respectueux des horaires de jeu seront orientés vers le boulodrome ou sommés de quitter les lieux.

notez les dates des prochaines visites du maire et de son équipe : • mercredi 21 mars 2018 : Pontet Nord - Zone portuaire, Oseraie, Saint Jean, Petit Rougier (Rdv salle des Fêtes) • Mercredi 11 avril 2018 : Arbalestière (Rdv devant le centre commercial) • Mercredi 2 mai 2018 : Joffre (Rdv avenue du Lac) • Mercredi 23 mai 2018 : Réalpanier (Rdv devant le centre médical) • Mercredi 13 juin 2018 : Route de Carpentras (Rdv après le rond-point route de Carpentras) • Mercredi 4 juillet 2018 : Cassagne (Rdv sur le parking de l’école maternelle Henri Bosco)

Vous avez des remarques, des propositions, des réflexions ? Venez à la rencontre de Joris Hebrard et de son équipe lors des visites de quartier ou écrivez-nous sur communication@mairie-lepontet.fr


16 lE Pontet En FÊtE

17

SAMEDI 14 AvRIl 2018 : 3e édition de la fête du Printemps Cette année, le service municipal des Festivités vous propose un marché aux plantes et des animations autour de l’Art de la Récup’.

De nombreuses animations sur le thème de l’Art de la Récup’ valorisant la protection de l’environnement et le développement durable vous seront proposées (détournement d’objets, récupération). Car quoi de mieux que l’Art comme vecteur de communication pour enseigner les bons gestes et obtenir des performances créatives et originales ? Au programme plusieurs ateliers ludiques gratuits pour les 6/12 ans (inscriptions sur place) et la

possibilité de venir pique-niquer entre voisins, amis, en famille ou vous restaurer à la terrasse des Food trucks présents pour l’occasion dans le parc de l’Hôtel de Ville.

Parc de l’Hôtel de Ville de 10 h à 18 h

lE XIII :

Programme évolutif susceptible d’être annulé en cas d’intempéries. Renseignements : 04 90 31 66 71. LA VILLE DU PONTET ET L’AVENIR SAINT LOUISIEN

La municipalité du Pontet célèbre ses quartiers. En collaboration avec l’association Avenir Saint Louisien, le service municipal des Festivités va investir le parc Saint Louis, les 28 et 29 avril 2018, pour votre plus grand bonheur. Manèges, jeux de foire, chasse aux œufs, concours de pétanque et concert gratuit vont animer ces journées. Une restauration payante sur place vous sera proposée.

St Louisen fête

ENTREE GRATUITE

fête de quartier : saint Louis en fête !

28 & 29 Avril 2018 11h 14h Tournois de pétanque 19h Concert

Grande chasse aux œufs

1

Entrée libre - Renseignements : 04 90 31 66 71.

lundi

mai 2018

PLACE JOSEPH THOMAS -

linéaires INSCRIPTIONS DE 14H A 16H30 A PARTIR DU 2 MAI 2018 A L’OFFICE DE TOURISME DU PONTET Renseignements 04 90 31 66 71 - www.ville-lepontet.com

une épopée pontétienne... Cette exposition incontournable, réalisée de main de maître par le service municipal des Archives, va ravir les Pontétiens, anciens ou nouveaux. Souvenirs et découverte d’un passé sportif incroyable pourront se mêler.

Une partie des fonds récoltés sera reversée à l’association

Renseignements au 04 90 31 66 71 www.ville-lepontet.com

L’histoire du Pontet et du rugby est intimement liée. Le XV arrive au Pontet dans les années 20, puis le XIII dès 1936. Qui, parmi les Pontétiens, n’a pas connu ou ne connaît pas un joueur ?

Lundi de Pentecôte : grand vide-grenier du Pontet Le traditionnel rendez-vous des chineurs aura lieu le lundi 21 mai 2018 de 6 h à 17 h sur la place Joseph Thomas.

La victoire de cette équipe sera un symbole pour Le Pontet : celui de sa réussite et de ses années de gloire.

Renseignements : 04 90 31 66 71.

Une épopée Pontétienne

L’histoire du Pontet et du rugby est intimement liée. Le XV arrive au Pontet dans les années 20, puis le XIII dès 1936. Qui, parmi les pontétiens, n’a pas connu ou ne connait pas un joueur ? Entre 1985 et 1989, l’USP XIII va marquer l’histoire du Pontet. Ce club va disputer 5 finales consécutives du championnat de France élite et 3 finales de coupe de France. Les mois de mai 1986 et 1988 se solderont par 2 doublés. La victoire de cette équipe sera un symbole pour Le Pontet : celui de sa réussite et de ses années de gloire. Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et 13h30 à 16h30

tet.com le-lepon

Entrée libre Archives

www.vil

ntet Ville du Po

les de la l de Ville Municipa ôte Hall de l’H

Balades en poney et jeux de foire Animations: Majorettes Rhône Durance et Les Pistons de l’ARBA

Entre 1985 et 1989, l’USP XIII va marquer l’histoire du Pontet. Ce club va disputer 5 finales consécutives du championnat de France élite et 3 finales de coupe de France. Les mois de mai 1986 et 1988 se solderont par 2 doublés.

Tarif de l’emplacement : 16 € les 5 mètres linéaires. Inscriptionsobligatoiresàl’OfficedeTourismeduPontet à partir du 2 mai 2018.

XIII du 14 avril au 28 juin 2018

14h Initiation et démonstration de boxe

STAND BUVETTE GRILLADES ET CREPES

LE PONTET

EXPOSITION

Les fleurs et les plantes reprendront possession du parvis de la mairie en lui redonnant ses couleurs printanières. Horticulteurs et pépiniéristes mettront en vente leurs productions lors de ce marché éphémère et vous apporteront mille et un conseils pour fleurir vos jardins, vérandas, intérieurs... Une exposition de plantes aromatiques et médicinales de Provence viendra agrémenter votre visite.

La finale perdue contre Saint-Estève en 1989 suite à un arbitrage qu’ils considèrent défavorable à leur égard, marque la fin de l’aventure du club du Pontet en rugby à XIII.

lE XIII En quElquES DAtES 1936

Le club passe au rugby à XIII.

1940

Le professionnalisme dans le sport et le rugby à XIII sont interdits.

1945

Reprise du jeu à XIII.

1985

Finaliste du Championnat de France.

1986

Champion de France et Coupe de France.

1987

Finaliste du Championnat de France.

1988

Champion de France et Coupe de France.

1989

Finaliste du Championnat de France. Finaliste de la Coupe de France.

1990

Suite à la finale perdue, dissolution du club de rugby à XIII. Un rapprochement est effectué avec l'Union Sportive Le Pontet XV.

Exposition dans le hall de la mairie du 14 avril au 28 juin 2018 Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h 30 Entrée libre.


18 lE POntEt SPORtIF

ÉDuCAtIOn 19

Du CÔtÉ Du BuREAu InFORMAtIOn JEunESSE...

vacances actives de printemps pour vos enfants

Enhiver,leBIJ-PointCybvousaccueilleradésormais:

Le service municipal des Sports propose aux enfants âgés de 8 à 13 ans des stages sportifs comprenant une sortie sur la journée du mercredi durant les vacances scolaires. Inscriptions au service des Sports à partir du lundi 12 mars 2018. Renseignements:0490316642. Le Centre de Loisirs organise les vacances des enfants de 3 à 15 ans. Inscriptions à partir du vendredi 30 mars 2018 à du l’accueil du service Enseignement et sur le portail famille via le site internet de la ville du Pontet : www.ville-lepontet.com Renseignements au 04 90 39 63 01.

L’Urban Wake Park redémarre la saison le samedi 31 mars 2018. Les horaires et les jours d’ouverture peuvent varier en fonction des conditions météorologiques et des réservations. Pensezàréserverau0643209422.https://www.facebook.com/UrbanWakePark. Les5&6maiprochains,réservezvotreweek-endpourvenirassisteràunecompétitiondewakeboard«proetamateur». ProgrammedétailléàvenirsurlapageFacebook.

Organisée par l’USP Athlétisme en collaboration avec le service municipal des Sports, cette course est qualificative pour les Championnats de France. Les courses enfants viennent agrémenter cette compétition. Cette année, le service des Sports propose un challenge des écoles.

Programme : •Àpartirde9 h 15:Courses enfants (minimum 8 ans), Challenge des écoles. •10 h:Départ du 10 Km Auchan - Le Pontet.

tarifs & inscriptions :

Renseignements :

•Enlignesurwww.nikrome.com:8 € pour les licenciés FFA, 10 € pour les non licenciés. •Surplace:10 € pour les licenciés FFA, 12 € pour les non licenciés.

•ServicedesSports: 04 90 31 66 42. •Surlesiteinternetdel’USPA:http://uslepontet.athle.comouau0635663616.

les enfants découvrent les métiers de secours au BiJ

Ces professionnels ont tenu des ateliers sur la journée et ont expliqué aux enfants ce qu’était leur métier et présenté quelques pièces du matériel qu’ils utilisent. LesanimatricesduBIJavaientpréparédespuzzlessurcesthèmespourlespluspetits etdes«quizzmétiers»pourlesplusgrands.Lesenfants,curieuxparnature, ont apprécié ces échanges très enrichissants.

nouvelle saison

21e édition du 10 km Auchan - Le Pontet

vACAnCES DE FIn D'AnnéE :

Danslecadreduprojet«Découvertedesmétiers»ducentredeLoisirs,leBIJaorganisé le 26 décembre dernier une rencontre entre 3 groupes d’enfants âgés de 6 à 15 ans, un policier municipal et deux pompiers, à tour de rôle.

uRBAn WAkE PARk :

DIMAnCHE 1er AvRIl 2018 :

• Lundietjeudi: de 8 h 45 à 17 h. • Mardietmercredi: de 8 h 45 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. • Vendredi:de 8 h 45 à 12 h. • Les 1er et 3èmesamedismatindumois:de 9 h à 12 h.

26 Mai 2018 : Barjo fun Race

BARJO FUN RACE ET UN MAX DE BOUE ! N

DU SPORT, DU FU

COURSES À OBSTACLES

26 MAI 2018 3 FORMATS :

KIDS - FUN - TOUGH PAELLA ET FIESTA À PARTIR DE 19H ! INSCRIPTION EN MAIRIE AU 04 90 31 66 42

WWW.BARJOXRACE.COM

Renseignements : •ServicedesSports: 04 90 31 66 42.

les segpa du collège jules verne, très actifs au forum des métiers et des formations

Le forum des métiers a été organisé, pour que les élèves de 3e, puissent rencontrer des professionnels et des intervenants d’établissements scolaires ou de formation. Il a pour vocation d’aider les élèves dans leurs choix d’orientation. Les élèves ont travaillé pour l’organisation de cette manifestation dès novembre. Certaines tâches sont longues à réaliser et ces préparatifs se sont prolongés jusqu’au début du mois de janvier (dresser la liste des intervenants invités, leur envoyer un mail, les relancer une ou deux fois et collecter toutes les réponses pour définir le nombre de personnes présentes et les métiers représentés). Quelques jours auparavant, ils se sont attachés à la logistique : • pourlesélèvesdel’atelierHabitat: affiches, plans du forum, imprimer et agrafer les livrets que les élèves visiteurs doivent remplir en inscrivant les informations leur semblant intéressantes, •pourlesélèvesdel’atelierHygièneAlimentationServices: cuisiner des gâteaux et sablés, préparer du café et des boissons et les servir aux professionnels et intervenants présents. À 7 h 40, le mardi 23 janvier, le jour J est arrivé. Accompagnés des enseignants, ils ont aménagé la salle du gymnase de Fargues selon les plans établis au préalable (tables, chaises et grilles supports pour afficher des documents ou photos). À partir de 9 h, chacun tenait le rôle qui lui avait été confié (certains servaient les gâteaux et boissons, d’autres accueillaient les élèves visiteurs ou distribuaient les livrets à remplir,...). Cette expérience, somme toute fatigante, a été très enrichissante. Les échanges avec les professionnels ou les représentants des écoles leur ont apporté beaucoup d’informations utiles pour préparer leur avenir.

(ArticlerédigéparlescollégiensdelaSEGPA)


20 tRIBunES

21

Le point de vue de la

lE POInt DE vuE DES

minorités

MAJORItÉ

AvERtissEmEnt ! ces tribunes de l’opposition sont publiées conformément à l’article 26 du règlement intérieur du conseil municipal. En aucun cas, la municipalité du Pontet ne saurait être tenue responsable du contenu, de l’orthographe et de la syntaxe de ces textes.

En effet, chacun de nos propos, remis avant la parution, est systématiquement détourné et dénigré mot à mot par le maire frontiste sans que nous ayons la possibilité de lui répondre.

Nous sommes le groupe d’opposition le plus important au sein du Conseil Municipal représentant 28% des électeurs. Contrairement à d’autres, nous ne serons jamais partisans de la collaboration ou de la banalisation avec l’extrême droite. Nous faisons donc le choix de ne plus publier d’article dans cette pseudo revue municipale dans laquelle l’information a été remplacée par de la propagande FN.

Depuis longtemps, M. BARDISA et son équipe ont renoncé à s’exprimer dans cette revue municipale. Si nous comprenons les raisons de leur renoncement lié aux attaques personnelles formulées par le maire, comme seule réponse aux questions posées, nous refusons en ce qui nous concerne de céder à la pression de la violence verbale et de l’agressivité. Le déferlement d’agressivité et d’attaques personnelles généré par les propos que nous tenons dans notre tribune est pour le moins incompréhensible et disproportionné... Nous rejetons ce mode de fonctionnement qui s’explique uniquement par l’incapacité à confronter des idées et les projets.

Vous lirez d’ailleurs probablement, dans les pages ci-contre, les nouvelles réponses/attaques dont nous serons l’objet. On bâillonne l’opposition et on glorifie le grand chef ! Ces méthodes et ces pratiques sont d’un autre temps... mais il est vrai que là, comme sur beaucoup d’autres sujets, notre ville régresse et se replie sur elle-même. Le mensonge et la haine finissent toujours par punir leurs serviteurs.

christine cAvALLi sylvie Luc nathalie sEguin Jean-firmin BARDisA groupe « unis et engagés pour le Pontet » www.facebook.com/unisetEngagespourLePontet

bardisa2015@gmail.com (Rédigé le 19 février 2018)

La ville s’appauvrit, perd en attractivité, une gestion au coup par coup qui n’anticipe pas et ne prépare pas l’avenir. Parce que nous sommes attachés au débat démocratique, nous continuerons à nous exprimer dans cette tribune par respect pour

Dès l’élection de Joris Hebrard, celui-ci demandait des précisions au service financier de la ville à propos de ce bail. il apparaissait que ces locations n'étaient pas nécessaires, que les services pouvaient intégrer d'autres lieux. chaque année, ce sont ainsi 28 000 euros qui pouvaient être économisés. cependant, pour pouvoir casser le bail, il fallait trouver un nouveau locataire. ce fut chose faite en 2017. il fallait également payer une indemnité de départ. celle-ci, calculée selon les règles en vigueur, s'est montée à 14 000 euros. Au total, par cette décision et en intégrant l'indemnité, la ville aura gagné 54 000 euros. Le vote de cette décision est passé en conseil municipal le 7 décembre dernier. La logique financière, l'intérêt de notre ville, la simple raison, auraient voulu que la délibération soit votée à l'unanimité. il n'en a rien été. L'élu d'opposition Jean-firmin Bardisa n'a pas voté cette délibération. il n'a pas jugé utile de dire oui à une économie de 54 000 euros. certes, m. Bardisa appartenait à cette ancienne majorité qui avait trouvé utile de dépenser chaque année 28 000 euros de loyer pour un immeuble dont la ville n'avait pas besoin. mais tout de même !

Nous continuerons notre combat pour libérer le Pontet du Joug FN et vous pourrez nous retrouver sur d’autres médias et réseaux sociaux.

Confronter des idées ou des projets suppose que les projets existent. Or, ce n’est pas les orientations présentées dans le cadre du débat d’orientations budgétaires qui vont nous rassurer. Aucun projet structurant ou politique publique définie. En revanche, une augmentation constante des charges de fonctionnement, une diminution des recettes, des dépenses d’investissement d’un niveau très faible et consistant essentiellement en remboursement d’emprunt, une dégradation de l’autofinancement qui va nuire encore aux investissements.

En juillet 2002, la municipalité alors en place décidait de louer à une société un immeuble situé avenue saint Jean. Dans l'esprit des élus, il s'agissait alors d'abriter le service espaces verts et divers ateliers. En 2011, le bail était reconduit pour neuf ans. il devait donc expirer en 2020.

L’équipe municipale, Le Pontet Bleu marine

les électeurs. Nous continuerons également à être présents sur le terrain, contrairement à d’autres, à commencer par le 1er magistrat. Nous poursuivrons aussi nos échanges avec vous via d’autres supports. Bien sincèrement, caroline grelet Joly Eric moran

monique Joly : 28 août 1924 - 28 décembre 2017 une grande Pontétienne nous a quittés Unevillecesontdesnaissancesetcesontdesdeuils.Parmicesderniers,ilarriveparfoisquelanotoriétédudéfunt,sacarrière, sesœuvres,traversentl'espacefamilial.C'estassurémentlecasavecladisparitionrécentedeMmeMoniqueJoly. Née à Paris en 1924, c'est au Pontet qu'elle se marie à l'été 1946, c'est là qu'avec son époux Henri, elle fonde une famille, c'est làqu'elles'engagepournotreville,savillequ'elleaimaittant.Conseillèremunicipaleenmars1977,MmeMoniqueJolysera adjointe à l'action culturelle durant vingt ans, de 1983 à 2001. Femme de grande générosité et d'ouverture d'esprit, elle sera présidentedelaGouttedeSangPontétiennede1983à1995etfondatricedujumelageaveclavilleallemanded’Hochheimam Mainen1986et1987. Sesengagementsluiavaientvaludesevoirdécernerdenombreusesdistinctions:laMédailled’honneurduTravail«Argent» en1968,laCroixdeChevalierduMéritedusangen1982,laCroixd’OfficierduMéritedusangen1989etlaMédailled’honneur DépartementaleetCommunaleéchelon«Argent»enjanvier1999. A la fin de sa vie, à plus de quatre-vingt-dix ans, retirée au foyer Les Floralies, on pouvait l’apercevoir faire sa promenade journalièreenville.ElleestdécédéepaisiblementpeuaprèsNoël. Mme Monique Joly laisse deux filles dont Mme Caroline Grelet-Joly, conseillère municipale d'opposition et 3 petits-enfants. Ses funérailles ont eu lieu devant une assistance considérable le 5 janvier en l’église Notre Dame du Bon Secours. AunomdelaVilleduPontet,JorisHebrard,Maire,réitèreicisescondoléancesàlafamilledeMmeMoniqueJoly.


22 CARnEt nuMÉROS SAntÉ

du 8 novembre 2017 au 24 janvier 2018

Naissances NOWOTNY Melvin • VOULAND Mia • LOUIS Marceau • EL KASMI Riad • CARRIER Daphnée • FARDEL Caissy • TAREL Geoffrey • CHAHDI Nihel • ZEROILI Meryem • QUEIREL Luna • EL HANI Nélia • AIT BELKHADIR Adam • LAADIMI Nahil • ERGEN Enes • BECH Eden • KESKIN Mustafa • AHARAK Anas • NOUGUIER MIELLOU Jules • BEN SALLAM Nora • GHANEM Salsabil • RABAH Halima • MAKHECHOUCHE Ella • ATANACKOVIC Lana • COSTA Noëlie • PELLAFOL Esteban • NYARKO Miracle • GHYZEL Luka • DUCRET Hugo • MÔTASSIM Leyinah • LEMGAMAR Seyf • LE GAL Leandre • LLORET Mathis • GRIMAUD Kélian • MIGUET Corentin • TESCONI Chloé • MEZEL Ayden • AKHADDIOU Mona • CHARKANI Adam • HATTON Léthy • ARBAI Hala • LAGUERRE Sophie • BENITO Léana • KHNABA Wassim • MESSAOUD Izhak • ATSI Ayoub • MICHALLA Sofia • THUBE Lenny • DIFRANZA Savannah • DÜZGÜN Ömer • BOUAÏTA Adam • KAÂOUASS Ishaq • SANCHEZ Malyana • CHOMETTE Evan • ALARD Jules.

du 17 novembre 2017 au 3 février 2018

MARIAGES PASCAL Mélissa & BONIFACE-CHAIX Christopher PLUQUET Emmanuella & RICHONNIER Stevens EL ATTAR Amel & KHARBACHE Keyar

DOUIAK Asmaa & OULDALI Nabil OULADAHMED Latifa & EL HANNOUDI Zakaria CHÂTILLON Isabelle & GIANGRECO Denis

DÉCÈS

FANTINO Elsie & HAMOND Raoul CHAOUI Chahrazad & ELMANSSOURY Abdelhak

du 16 novembre 2017 au 6 février 2018

GASSEND Roger • LAHOUD René • ROGER Antonia • RICARD Paule • VENTURE Marie • BONAZZA Joseph • ROCHE Marcelle • BOTREL Bernard • MARTINEZ Magdeleine • ROUVIERE Denise • DI MATTEO Roger • DJEBARI Chadli • POURTALES Etiennette • ROBINEAU Jacqueline • SILVESTRINI Charles • SUAREZ Antoine • LLINARES Pierre • CHABAUD Juliette • BERENGER Maurice • PASCUAL Josiane • BATTAGLIA Marc • BOUDOU Ida • CHASTAN Robert • JOLY Monique • PRABLANC Gilberte • GUENIFI Ammär • CONSTANT Julia • BAGNOST Renée • MORAES Francisco • KEMPENESS Catherine • KOCIUBA Henri • RICOUX Jean-Claude • LEROY Thierry • TOUILEB Philippe • AUSIAS Didier • BOUAOUALI Mohammed • RICHARD Joseph • MARIVAUD Odile • BOUGUESSA Khedidja • TIXIER Simone • GRIMALDI Henri • REYDELLET Jacques • REGGIANI Gilbert.

numéros utiles santé Au POntEt sAmu : 15 POmPiERs : 18 POLicE - gEnDARmERiE : 17 n° D’uRgEncE EuROPéEn : 112 cEntRE Anti-POisOn :

04 91 75 25 25

mEDEcins DE gARDE Du POntEt

sOs mEDEcins

Numéro unique du samedi 12 h au lundi 8 h

04 90 32 63 63

Visites à domicile 24 h / 24 Consultations du lundi au vendredi de 18 h à 22 h, week-end et jours fériés de 9 h à 22 h

AmBuLAncEs

Maison Médicale du Pontet - Boulevard Rose des Vents

Le Pontet Ambulances - 21 avenue Charles de gaulle

PHARmAciEs DE gARDE : 3237

04 90 82 65 00

04 90 03 10 86 ou 04 90 32 14 88

infiRmiERs - Tour de garde des infirmiers - Les gardes s’entendent de la veille 20 h au lendemain matin 8 h mARs 2018

mAi 2018

DEJARDIN Dimanche 18 ALBAR Amandine Dimanche 25 gUILHOU Franck

Juin 2018 ALBAR DEJARDIN Amandine

04 90 31 13 06

Dimanche 3

06 22 30 36 89

Dimanche 10 DAVIN Colette

04 90 31 11 73

04 90 31 28 25

Dimanche 17 BONNAUD Agnès

04 90 31 11 73

Dimanche 24 BARENTON Dominique

04 90 31 13 06

04 90 31 13 06

Mardi 1

04 90 31 28 25

Dimanche 6

TESIO Stéphane

AvRiL 2018

Mardi 8

gUILHOU Franck

Dimanche 1

Dimanche 13 SANCHEZ Jean-Louis DEJARDIN Dimanche 20 ALBAR Amandin Lundi 21 ADIER Nathalie

04 90 32 57 81

Dimanche 27 METURA ghislaine

04 90 31 39 59

er

Lundi 2 Dimanche 8

ADIER Nathalie

04 90 31 06 43

BONNAUD Agnès

04 90 31 11 73

BRUNEL Laurence Dimanche 15 DAVIN Colette Dimanche 22 BOUgUERRA Malika DEJARDIN Dimanche 29 ALBAR Amandine

04 90 31 11 73 04 90 31 11 73 06 19 10 08 13

er

BRUNEL Laurence

04 90 31 11 73

04 90 31 13 06 04 90 31 06 43

04 90 31 13 06 REVUE-MUNICIPALE-PARC-CRILLON-CIFP-A4.indd 2

26/02/2018 14:58


BOULANGERIE ANGE 41 Rue Jean Gassier - Le Pontet

04.32.70.28.31

Mardi - samedi : 6h30 / 20h & dimanche : 7h30 / 19h Fermeture le lundi

N%c2%b0106%20 %20magazine%20le%20pontet web  

http://www.ville-lepontet.com/images/PDF/magazine/2018/N%C2%B0106%20-%20Magazine%20LE%20PONTET-web.pdf

N%c2%b0106%20 %20magazine%20le%20pontet web  

http://www.ville-lepontet.com/images/PDF/magazine/2018/N%C2%B0106%20-%20Magazine%20LE%20PONTET-web.pdf

Advertisement