Page 1

CHÂLÈRWÈ MAG SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

LES FÊTES DE WALLONIE / LA BD À L’HONNEUR / LE CITY PASS


SOMMAIRE 24-27 4-5

LA VILLE À VOTRE SERVICE

LE CHARLEROI DE • Thomas Liera et Didier Ocula

6-8 DOSSIER • Gaston et la BD

9-12 À LA UNE • Les Fêtes de Wallonie

13-14

15-23 L’ACTUALITÉ DANS VOTRE VILLE • Mobilité • Recherche • Enseignement • Seniors • Animation • Sport et Santé • Travaux • Aînés • Personne Handicapée • Enseignement de promotion sociale

LES GRANDS TRAVAUX

• Vie Féminine • Une application pour dédramatiser l’hospitalisation des enfants • Le programme des Conseils de participation • Primes à la plantation • Devenez papy et mamy conteur • Appel à projets “propreté” • Nouveaux restos labellisés “Plat Net Santé” • Visites guidées au musée pour les personnes souffrant d’Alzheimer • Urbanisme : avis d’enquête • Mise en vente de biens communaux

28 TRIBUNE POLITIQUE

• La place Matteoti • Nouveau bâtiment pour La Guimbarde

29-31 L’AGENDA

CHARLEROI MAGAZINE Bimestriel Éditeur responsable : Christophe Ernotte, Directeur général f.f. Place Charles II, 14-15 6000 Charleroi

Rédaction et coordination : Catherine Coquette Pierre Burssens Collaboration : Jean-François D’Angelo Stéphane Dhondt Michaël Collet

Contact : pierre.burssens@charleroi.be Mise en page : Sabine Giloteau Photos : Mireille Simon

Le magazine communal CHARLEROI MAGAZINE est une réalisation de la Division Communication de la Ville de Charleroi.

Tirage : 105.000 exemplaires distribués gratuitement dans toutes les boîtes aux lettres de la ville de Charleroi


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

CARTE BLANCHE

JEAN-LUC FAUCONNIER PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION LITTÉRAIRE WALLONNE DE CHARLEROI (ALWAC) SINTÈZ COME ÈM KEÛR BAT ! Sintèz come èm keûr bat! … èl cén du galant da Lolote èyèt l’ cén dès djins d’ Châlèrwè qui s’ souvèn’nut dès tchansons da Djâques Bertrand rachènéyes dins-in lîve qui s’ra présintè l’ 7 di sètimbe al Tchapèle d’Ègne, a Djumèt. Ène présintâcion qui mètra l’ cougnét ôs-omâdjes qu’on-a rindu a no f’yeû d’ tchansons pou lès deûs cints-ans di s’ vènûwe ô monde. On profit’ra d’ l’ocâsion pou d’visér d’ no walon: il-èst bén fayè èy’ il-èst près´ a tchér´ dins l’ bougnoû, sins pont d’ brût du fét´qu’on n’ l’ètindra pus ! Is-ont yeû réson lès céns qu’ont scapè lès tèris èt lès moulètes qu’on v’leut foute djus. Maleûreûs’mint, i gn’a wére pou pinsér qui l’ walon, i fôt l’èscapér come lès tèris ou lès moulètes paç’ qui c’èst l’ pârlâdje di nos tayons, ène éritance a n’ nén brichôdér. Dins l’ tins, èl walon passeut pôjêr’mint d’ène jènèrâcion a l’ôte. Èç vikâdje la, il-èst woute èt pou qui l’ walon fuche è vike, i fôreut don qu’il-eûche ès´ place tous costès èt surtout dins lès scoles. C’è-stadon qu’ène masse di rûjes aboul’nut. Qué walon ? Avou qués mésses ? Avou qués liârds ? Dès coûrs obligatwêres pou tous lès scolîs ? Lès parints vont-is yèsse d’acôrd ? ’L’èst bon insi, èl cén qui n’ sondje qu’ôzès rûjes, i n’ boute pus. I fôt pourtant wârdér ène miyète d’èspwêr pou l’ walon; dès bréjes djomîy’nut qu’i gn’âreut qu’a souflér d’ssus pou qu’ lès flames s’èrmètîche a cléryî. I-gn-a minme pa côps dès bounès nouvèles: Châlèrwè vént di signî l’ chârte Ma commune dit oui aux langues régionales; èl vile s’a décidè d’ wétî a s’ walon an lyi d’nant ène place dins lès scoles, lès medias, lès bibliotèques… Boun-èploy pou tous lès céns qui n’ voul’nut nén r’niyî l’ pârlâdje di leûs tayons ! Tout rabatu, èn´ lèyons nén distinde lès bréjes ou bén gn’âra pus qu’ dès corôs! SENTEZ COMME MON CŒUR BAT ! Sentez comme mon cœur bat! … celui de l’amoureux de Charlotte et celui des Carolorégiens qui se souviennent des chansons de Jacques Bertrand rassemblées dans un livre qui sera présenté le 7 septembre à la Chapelle d’Heigne, à Jumet. Une présentation qui clôturera les manifestations d’hommage au chansonnier pour le bicentenaire de sa naissance. On profitera de l’occasion pour évoquer le wallon: il est bien malade et il est prêt à tomber dans un gouffre, sans bruit puisqu’on ne l’entendra plus. Ils ont eu raison ceux qui ont sauvé les terrils et les chevalements qu’on voulait détruire. Malheureusement, peu nombreux sont ceux qui pensent que le wallon, il faut le sauver comme les terrils et les chevalements parce que c’est le parler de nos aïeux, un héritage à ne pas galvauder. Autrefois, le wallon passait paisiblement d’une génération à l’autre. Ce mode de vie-là est obsolète et pour que le wallon vive, il faudrait donc qu’il ait sa place partout et surtout dans les écoles. C’est alors que les difficultés affluent. Quel wallon ? Avec quels enseignants ? Avec quel budget ? Des cours obligatoires pour tous les écoliers ? Les parents seront-ils d’accord ? Brisons là, celui qui ne pense qu’aux difficultés, il n’agit plus. Il faut pourtant garder un peu d’espoir pour le wallon; des braises couvent, il n’y aurait qu’à souffler dessus pour que les flammes brillent à nouveau. Il y a même parfois de bonnes nouvelles: Charleroi vient de signer la charte “Ma commune dit oui aux langues régionales”; la ville a décidé de veiller à son wallon en lui faisant place dans les écoles, les médias, les bibliothèques… Tant mieux pour ceux qui ne veulent pas renier le parler de leurs aïeux ! En fin de compte, ne laissons pas les braises s’éteindre ou bien, il ne restera plus que du bois calciné!

P.3


CHARLEROI MAGAZINE

P.4

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

LE CHARLEROI DE THOMAS LIERA ET DIDIER OCULA

MARCHIENNE

DU PARC ASTRID AU MARTINET

Plus particulièrement MarchienneDocherie… Beaucoup y voient un quartier fortement lié aux industries. Pour ma part je conserve le souvenir d’un petit chemin qui débouchait à l’intersection du canal. Là il n’y avait pas d’usine, et j’allais souvent m’y balader seul ou m’y installer pour dessiner. J’ai été baptisé à la Mission catholique italienne de Marchienne et, en grandissant, j’y ai accumulé beaucoup de souvenirs, notamment de moments partagés avec mon grand-père. D’une certaine manière, c’est aussi un symbole de l’immigration, et de notre communauté qui s’est peu à peu installée à Charleroi. (Thomas Liera)

Pour Thomas Liera, le parc Astrid est un beau parc, en plein centre-ville, mais il y voit surtout la statue BD de Lucky Luke. Morris et Goscinny, les auteurs de cette série classique, figurent certainement parmi ceux qui m’ont donné envie de dessiner, et puis d’en faire mon métier. Autre lieu qui lui tient à cœur : le charbonnage du Martinet. Travailler dans les charbonnages ou dans les industries lourdes de la région était souvent la finalité professionnelle de nos parents ou grandsparents. Quand on évoque les mineurs italiens, on pense évidemment souvent à la catastrophe du Bois du Cazier. Mon grandpère, lui, travaillait au Martinet. Il y était porion. (Thomas Liera)


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

Les étapes de montagne du Tour de France sont celles où s’écrit la légende de la plus prestigieuse des épreuves cyclistes. Didier Ocula et Thomas Liera, deux carolos, leur ont consacré le dernier tome de leur série BD sur la Grande Boucle, labellisée “produit officiel” de cet événement sportif hors normes. Un album qu’ils dédient à Pino Cerami. C’est un choix sentimental, admiratif. Pino Cerami a été un exemple parmi et pour de très nombreux immigrés italiens. C’était une personnalité. Nous avons même rencontré des Français qui venaient régulièrement à son magasin. Et puis c’était tout de même un des sportifs les plus populaires de notre région. Le Grand prix Pino Cerami, qui a pour objectif de révéler des jeunes talents, correspond bien à son esprit. En attendant la prochaine édition du Tour qui devrait être très “belge”, Didier Ocula (scénariste) et Thomas Liera (dessinateur) poursuivent leur collaboration.

LE TERRIL DE LA DOCHERIE

LA QUILLE OU SAKA20

Après Thomas, mon choix n’est pas très original, mais c’est vraiment un endroit particulier. On y domine l’ancien bassin industriel du Pays noir, alors que les terrils, eux, reverdissent. On y domine un espace géographique et historique de Charleroi. C’est un des lieux qui m’a inspiré pour mon livre “Black country, white spirit”.

La Quille est l’un des plus vieux café de Charleroi. On y sert des plats du terroir et des bières de chez nous. J’aime beaucoup ce genre d’endroit, très convivial et chargé d’histoire(s). On peut aisément y passer des heures à glaner des anecdotes et à en partager dans une ambiance sympathique et chaleureuse.

La rue du Panorama à Couillet est un endroit qui lui plaît aussi … un peu pour les mêmes raisons : La rue du Panorama porte très bien son nom avec une perspective qui paraît sans fin. Il y a presque un côté un peu irréel là-bas, et on s’y trouve comme remis en place dans le paysage ! (Didier Ocula)

Saka20 est à la fois un bar à vins, un magasin de vins, et surtout un lieu festif co-fondé à Marchienne par l’ami Philippe Genion ! On y rencontre des artistes, des personnalités en tous genres… autour d’un bon verre de vin. Je garde le souvenir de beaux moments passés avec Eric Boschman. (Didier Ocula)

P.5


P.6

CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

DOSSIER

GAFFES SUR LA VILLE :

GASTON ET LA BD SE “RECASENT” À CHARLEROI


CHARLEROI MAGAZINE / DOSSIER

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.7

De nombreux Carolos gardent en mémoire, avec une certaine nostalgie, les quelques éditions du festival Charleroi BD-Images. S’il est aujourd’hui difficilement imaginable de relancer un événement de ce type, ce sont les prémices d’une toute autre formule que l’on pourra découvrir, et vivre, dans une semaine. En effet, Gaffes sur la Ville, via le soixantième anniversaire de l’incontournable Gaston Lagaffe, remettra la BD à l’honneur dans notre ville.

Certes, la BD est déjà bien présente à Charleroi. Avec le siège des éditions Dupuis, d’abord, visité il y a peu par Sa Majesté le Roi Philippe. Editeur “historique”, terreau de la fameuse “école de Marcinelle”, Dupuis est aujourd’hui un éditeur de BD au catalogue prestigieux, mais résolument tourné vers l’avenir et vers de nouvelles évolutions, vers d’autres medias. Ainsi Dupuis s’est, il y a peu, lancé dans le webtoon (BD sur smartphone), mais les aventures de plusieurs de ses personnages ont également été adaptées au cinéma. Ses collaborations avec les studios Dreamwall/Keywall se révèlent fructueuses et l’accueil du R/O institute, résidence d’artistes et incubateur de projets transmedias, démontre sa volonté d’évolution. En outre, la maison marcinelloise abrite toujours la rédaction de l’hebdo Spirou qui, grâce à sa faculté d’adaptation, a su traverser les époques, et récolte toujours un beau succès alors que la plupart des magazines BD ont disparu. Avec les statues BD ensuite, tellement inscrites dans notre paysage quotidien que, pour beaucoup, le square Hiernaux est implicitement rebaptisé “rond-point du Marsupilami”. Bonne nouvelle, ça va bouger de ce côté dans les mois à venir ! En effet, une effigie de Spirou devrait vraisemblablement être installée devant la gare du Sud alors que Gaston Lagaffe devrait prendre place au boulevard Tirou. Lucky Luke et le Marsupilami subiront ultérieurement une nécessaire cure de jouvence, dans le souci d’une meilleure qualité de représentation. Et l’arrivée de Natacha pourrait être envisagée à l’aéroport… L’objectif du Bourgmestre Paul Magnette, en charge de la Culture est de faire descendre la création dans l’espace public. Volonté déjà illustrée avec les deux éditions d’Asphalte et d’Art public. La BD est donc appelée à gagner encore davantage de place dans la ville. Ainsi, il est notamment question d’un espace qui lui serait consacré dans le futur musée des Beaux-Arts. Et d’autres projets sont en cours. Avec “Gaffes sur la Ville”, Charleroi entend pérenniser les événements autour de la bande dessinée. Déjà, en 2019, Asphalte sera remplacé par un autre grand festival au sein duquel on retrouvera aussi tout un axe dédié au 9e art… La suite aux prochains épisodes !

LAGAFFE DANS LA VILLE C’est en février 1957 que Gaston (pas encore Lagaffe) fait sa toute première - et timide - apparition dans les pages de l’hebdomadaire Spirou. Bien coiffé, en veston, chemise et nœud papillon, des chaussures

cirées aux pieds, les lecteurs qui découvrent ce petit dessin (5 x 10 cm) sont loin d’imaginer que c’est un futur phénomène de la bande dessinée qui pousse la porte de la rédaction de Spirou. Son créateur André Franquin, à l’époque, déborde pourtant déjà de travail. “Le Nid du Marsupilami”, une aventure de Spirou et Fantasio, est en cours de prépublication dans le journal, l’auteur illustre la rubrique “Starter” et fournit chaque semaine au magazine concurrent “Tintin” un gag de Modeste et Pompon. De numéro en numéro, en un amusant “teasing”, Gaston fait son trou dans Spirou, y prend ses marques dans une tenue de plus en plus décontractée. “Héros sans emploi” ou premier anti-héros, au détour d’une belle mise en abyme même Spirou et Fantasio se demandent qui est ce drôle de personnage. Franquin, lui, vient de signer sa création la plus personnelle dont l’univers va peu à peu s’enrichir, offrant au lecteur une vision décalée de la rédaction de l’hebdomadaire en suivant les pas d’un redoutable gaffeur, gentil agitateur d’idées, un personnage, quelque part, en avance sur son temps qui allait marquer (et surtout faire rire) tous ses lecteurs. Julien Papelier, actuel Directeur général de Dupuis, ne déclarait-il pas en interview, à propos du siège marcinellois des éditions : On ne peut pas ne pas avoir un regard d’enfant sur ce bâtiment, sa fresque Spirou… On se demande s’il a été dessiné sur le modèle des bureaux que l’on découvre dans Gaston Lagaffe ou pas… Personnage majeur du 9e art (bien malgré lui !), ses albums font l’objet de régulières rééditions, et ses gaffes ont récemment été portées sur grand écran. Charleroi a donc choisi de saluer son 60e anniversaire (avec un fifrelin de retard) en un grand événement BD qui se déclinera en diverses animations à partir du 8 septembre, jusque début novembre. Gaston “parle” à tout le monde, s’adresse à tous les âges, et nul doute que chacun, bédéphile ou pas, jeune ou moins jeune, y trouvera au moins de quoi rire ou sourire, ce qui, n’est déjà pas si mal…

SAMEDI 8 SEPTEMBRE GASTON A TROUVÉ UN EMPLOI Les 14 éditions de Sud Presse risquent d’être spectaculaires. Gaston a en effet été engagé par la rédaction du célèbre journal. On craint toutefois quelques dégâts dans les pages. Un numéro collector à acquérir… à vos risques et périls ! Bonus : les carolos se réveilleront avec une surprise. Pour savoir laquelle, écoutez VivaCité ou lisez Sud Presse dès le matin.


P.8

CHARLEROI MAGAZINE / DOSSIER

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

© BERCOVICI 2018

DES FÊTES DE WALLONIE COULEUR BD A 13h : sur la place de la Digue, rejoignez le flashmob Gaston et assistez à une trépidante course d’escargots

A PARTIR DU 15 SEPTEMBRE ZOOM #4 : UN PARCOURS ARTISTIQUE DANS TOUTE LA VILLE Les vitrines des commerces du centre-ville de Charleroi vont se transformer en un véritable parcours artistique ! Plus de 70 commerces et 40 artistes ont répondu à l’invitation. Le thème de cette année : les héros des éditions Dupuis. 15.09 > 9.10 Info : www.charleroicentreville.com/zoom4

DU 1ER AU 31 OCTOBRE LA FNAC DE CHARLEROI SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE Pour fêter cet anniversaire, des séances de dédicaces seront programmées ; une édition spéciale du journal SPIROU ainsi qu’un album collector de Gaston seront édités. La Fnac dévoilera sa “bédéthèque idéale”, les meilleures BD sélectionnées par les libraires de la Fnac. A découvrir aussi dans ses rayons : les tomes 0 et 21 des albums de Gaston. Fnac Charleroi, centre commercial Ville 2

DU 8 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE SPIROU ET FANTASIO MÈNENT L’ENQUÊTE Plongez-vous dans l’univers de Spirou et Fantasio en visitant les commerces du centre-Ville et en répondant à un quiz BD amusant. De nombreux prix à gagner. Info : www.ucac.be

LE SAMEDI 20 OCTOBRE HIHIHIAAAÂÂRR Dans le cadre de la Fête internationale de la mouette, venez participer au Concours du Plus Beau Cri de Mouette ! Place de la Digue.

DU 24 AU 27 OCTOBRE RÉSIDENCE AU VECTEUR L’éditeur indépendant L’EMPLOYÉ DU MOI est en résidence au Vecteur durant le festival Livresse et proposera des rencontres, des animations et une exposition. Info : www.vecteur.be

DU 20 OCTOBRE AU 3 NOVEMBRE GRAND FESTIVAL BD À RIVE GAUCHE Expo “Le Géant de la Gaffe”. Un parcours ludique au fil des 1000 planches du gaffeur préféré des carolos. Commissaire de l’exposition : Frédéric Jannin. Attention aux carreaux : les étudiants de l’école Arts2 réaliseront une intervention graphique spectaculaire dans tout le centre commercial, à commencer par la grande vitrine de la place Verte.

LE 27 OCTOBRE LA MORUE AUX FRAISES C’EST DÉLICIEUX ! C’est du moins ce que le célèbre chef Carlo De Pascale tentera de prouver lors de sa master class culinaire consacrée aux recettes catastrophiques inventées par Gaston. Hôtel Novotel.

LE 2 NOVEMBRE Sortie nationale d’une compilation inédite : Gaston champion, rassemblant des gags du gaffeur autour du sport.

DU 2 AU 3 NOVEMBRE Pour les fans de sports moteur : la voiture de Gaston se prêtera bien volontiers à vos envies de selfies. Alerte dédicaces : une quarantaine d’auteurs de BD signeront leurs ouvrages chez Slumberland et dans les travées de Rive Gauche. L’occasion rêvée de rencontrer votre auteur préféré ! Info : www.rivegauche.shopping et www.slumberlandbd.com

LES 2 ET 3 NOVEMBRE GAFFES EN GROS CHEZ MOLIÈRE La célèbre librairie du boulevard Tirou ne sera pas épargnée par la tornade gaffeuse : conférences, signatures et animations pour enfants s’y dérouleront pour le plus grand plaisir des petits et grands. Info : www.moliere.com

DURANT TOUT LE MOIS DE NOVEMBRE LE MOIS DES ÉCOLES 20 écoles primaires de Charleroi vont recevoir la visite d’un auteur de BD qui viendra dialoguer avec les élèves, parler de son métier et commenter les travaux que les élèves auront réalisés. INFOS

www.gaffessurlaville.be www.charleroi.be


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.9

À LA UNE

DES FÊTES POUR TOUS… À L’IMAGE DE LA WALLONIE !

© L. ARTAMANOW


CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

P.10

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

Depuis quelques années, Charleroi est la première ville à célébrer la Wallonie. Cette fois, les “Fêtes” revêtiront un aspect particulier, puisque Charleroi commémore aussi le centenaire de l’Armistice de la première guerre mondiale et, dans un registre plus léger, les 60 ans de Gaston Lagaffe, célèbre personnage BD des éditions Dupuis. Les organisateurs des commémorations et les éditions Dupuis qui proposeront de nombreuses activités durant le dernier trimestre de l’année ont souhaité s’associer au week-end populaire des Fêtes de Wallonie à travers plusieurs événements.

Comme le carnaval, les Fêtes de Wallonie s’étoffent, se diversifient et rassemblent chaque année des partenaires de plus nombreux. 2018 ne faillira pas à la règle, entre spécialités régionales à manger ou à boire, folklore local à voir ou à entendre, cultures urbaines et spectacles en tout genre et en langue wallonne, c’est une programmation riche et variée que la Ville et ses partenaires vous proposent du 7 au 9 septembre !

VENDREDI 7 SEPTEMBRE

SAMEDI 8 SEPTEMBRE CÉRÉMONIE OFFICIELLE 10h30 / Hôtel de Ville, place Charles II A 11h, discours officiel du Bourgmestre Paul Magnette. Les autorités communales partiront vers la place de la Digue en compagnie de l’Harmonie, de fanfares et des Géants de Charleroi pour l’inauguration du “Village Wallon”. Un hommage sera rendu sur leur trajet à Jacques Bertrand (place du Bourdon) et à Jules Destrée (boulevard Audent).

SINTÈZ COME ÈM KEÛR BAT !

VILLAGE WALLON

Dès 18h - Chapelle d’Heigne, place du Prieuré à Jumet Présentation de l’ouvrage consacré au chansonnier Jacques Bertrand par l’Association littéraire wallonne de Charleroi et èl Môjo dès Walons. Interventions : - “Le Wallon, une langue à protéger et à promouvoir”, par Michel Francard, professeur émérite à l’UCL et  chroniqueur linguistique ; - “Charleroi au temps de Jacques Bertrand”, par Pierre Arcq. Hommage à Jacques Bertrand par J-L Fauconnier, Président de l’ALWC. Chants du répertoire de Jacques Bertrand sous la direction de Pascal Heringer.

12h - 00h / place de la Digue Ce “village” fera la part belle aux produits locaux, au folklore et aux traditions. Animations musicales, spectacles, produits de bouche issus de l’agriculture wallonne, bar à bières locales et autres spécialités régionales.

RALLYE DE SLAM : 36 H CHRONO Du vendredi 19h au dimanche 12h - gratuit Eden et partout dans Charleroi Du slam en wallon ? Oui c’est possible ! Des slameuses et slameurs, d’ici et d’ailleurs, investiront la ville et s’exprimeront en français, wallon, néerlandais, anglais, allemand, italien, espagnol… pour mettre le feu à Charleroi. En partenariat avec Goslam City. Infos : 071/202 995 - info@eden-charleroi.be

BÉN RÂDE LÈS WALLOS 16h-22h / place de la Digue Apéro urbain décontracté organisé par l’ASBL “es Djoyeux d’Châlérwè”. Le tout animé par les Dj’s du label “Clair de Lune Records” pour lancer les Fêtes de Wallonie de la meilleure des manières !


CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.11

© L. ARTAMANOW

FLASHMOB ET COURSE D’ESCARGOTS 13h - 14h / place de la Digue Le plus wallon des Gaston ? C’est Lagaffe bien sûr ! Pour fêter l’anniversaire de Gaston, les éditions Dupuis proposent de nombreuses animations qui démarreront dans le centre-ville durant le week-end des Wallos.  Venez participer au flashmob Gaston et à la course d’escargots avec Vivacité et Télésambre.

VITOULET CHALLENGE 14h – 17h / place de la Digue Le Vitoulet Challenge sera de retour pour sa 2e édition. Il y aura cette année deux catégories : Vitoulet tradition et Vitoulet revisité. Le principe reste identique : chaque participant amène ses produits et son propre matériel. Il dispose d’une heure pour préparer sa version du vitoulet qu’il proposera à un jury d’exception. Inscriptions sur www.charleroi.be/vitoulet-challenge

BLOCK PARTY 14h - 19h / place Verte Fort du succès de la première édition, l’Eden et ses partenaires reprennent possession de la place Verte lors d’une énorme Block Party ! Pendant un après-midi, le centre culturel invite la population à découvrir ou à s’essayer à tout ce que Charleroi compte comme initiatives relevant des cultures et expressions urbaines : danse, skate, BMX, roller, graffiti, DJing, rap, street workout, parkour, open mic, slam, etc. En partenariat avec Atelier / M, Atelier / Mix, Charlykingston, C jeunes, Free Run It, For’J, Goslam City, L’Éveil, Philippe Scofield, Roll and Ride, Temps Danses Urbaines, West Station Skatepark et Tarmac.

COMMÉMORATION DU CENTENAIRE DE L’ARMISTICE 10h-19h / Caserne Trésignies, avenue du Général Michel - 14h : conférence “Le Caporal Léon Trésignies : l’Homme derrière le

mythe” par Laurent Verschueren, archéologue ; - 17h : spectacle théâtral historique “14-18, et après ?” par la compagnie Sandra Proes. Dans le monde actuel, il existe des situations semblables à celles vécues pendant la guerre 14-18. Des êtres humains subissent les mêmes horreurs de guerre, essayent de fuir l’enfer. La peur et la dé© J. CONSIDÉRANT signation de coupables ou de boucs émissaires fait sa réapparition, sans parler des manipulations de dirigeants à l’ego démesuré qui pourraient nous mener au même chaos (gratuit - sur réservation) ; - 19h : concert de l’Harmonie Royale Policière de Charleroi et des Chasseurs à Pied et verre de l’amitié. Durant tout le week-end de 10h à 19h, dédicaces d’ouvrages d’auteurs sur 14-18 et exposition thématique. Infos et réservations : carol.ricotta@charleroi.be - 071/862 265

DURANT LES 3 JOURS FESTIVAL AUX MOULES 11h – 22h / place Charles II Proposé par le Comité de Redynamisation de la Place Charles II.


P.12

CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

APÉRO WALLON 18h /place de la Digue Avant les concerts du soir, on prend l’apéro en musique sur la place avec Dj Globul – Rockerill.

DIMANCHE 9 SEPTEMBRE CABARET WALLON : INOCINTS 14

CONCERTS DES WALLOS AVEC LA RTBF 20h – 00h / place de la Digue Hypen Hypen, Kid Noize et Blanche. Infos et programme :  rtbf.be/fetesdewallonie

CONCERT DE MARC PARMENTIER : MOMINS 20h / Eden – gratuit Baigné de wallon depuis sa plus tendre enfance, Marc Parmentier entend partager sa passion, enrobée de touche jazzy, avec un public plus large que les adeptes de notre patois. Infos et réservations : 071/202 995 - info@eden-charleroi.be

15h / Eden À quelques semaines du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale, le cabaret wallon emmené par Victor Gravy (Él Bwèsse à Tèyâte) propose un spectacle commémorant la Grande Guerre, mais à sa manière... déjantée. Musiciens, chanteurs et slameurs vous plongeront, avec humour et émotion, dans le quotidien de Charleroi au crépuscule de 1918. 12h30 / banquet (brasserie de l’Eden) Un banquet aux généreuses saveurs de la Wallonie ! 8€ (spectacle) – 30€ (repas + spectacle) Infos : 071/202 995 - info@eden-charleroi.be

UZINE FESTIVAL 19h – 6h / Rockerill à Marchienne-au-Pont Toutes les musiques urbaines sur plusieurs scènes et jusqu’au petit matin, dans les anciennes forges de la Providence. Avec notamment Digital Bastard, Cassius, Mefjus, Joe Ford,…. Infos : www.rockerill.com

FEU D’ARTIFICE 00h / place de la Digue

DIMANCHE 16 SEPTEMBRE MESSE EN WALLON

10 h 30 / messe dominicale en wallon de Charleroi, en l’église Saint Christophe, place Charles II à Charleroi.


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

LES GRANDS TRAVAUX

NOUVEAU VISAGE POUR LA PLACE MATTEOTI À JUMET 1.604.000€ subsidiés à 50% par la Wallonie, c’est le montant du marché de travaux approuvé pour offrir à la place Matteoti une rénovation complète. Aujourd’hui, la place Matteoti est une grande mare d’asphalte sur laquelle on stationne de manière désorganisée, indique le Bourgmestre Paul Magnette en charge de l’Aménagement urbain et de la Mobilité. C’est pourtant l’une des plus grandes places du District Nord, comprenant une église et une école. Avec le bureau d’étude et Charleroi-Bouwmeester, nous avons réfléchi à une reconfiguration de qualité avec plus d’une cinquantaine d’arbres dont vingt arbres d’ornements et trente au moins sous forme d’un verger qui bordera l’église et se situera donc à proximité immédiate de trois écoles, de quoi offrir de nouvelles activités pédagogiques en plein air ! Par ailleurs, en réorganisant la circulation autour de la place, une plus grande fluidité sera assurée aux abords de l’école de même qu’une plus grande sécurité pour les parents et les enfants. Le projet prévoit la réfection de 3.000m² de voirie (chaussée de Gilly) et de 1900 m² de trottoirs. La réfection des 2.600m² de la place se fera en pavés de pierre. Il est prévu de créer des places de stationnement en dalles engazonnées, 500m² de pelouse pour le verger, 110 m² de cheminements dans le verger, la plantation de 56 arbres et de 120 plants de lierre. Une attention particulière est apportée aux cheminements cyclistes puisqu’un SUL est créé et qu’un marquage spécifique est prévu le long de la chaussée de Gilly, explique l’Echevin des Travaux Eric Goffart. Les travaux sont attendus de longue date. Ils permettront d’offrir un espace convivial et d’accueillir dignement les différentes manifestations qui animent le quartier, comme la brocante de Jumet Houbois.  

P.13


P.14

CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

LES GRANDS TRAVAUX

LA GUIMBARDE

S’INSTALLE EN CENTRE-VILLE Reconnue internationalement pour ses performances théâtrales adressées au jeune public, la compagnie de la Guimbarde prend ses quartiers à Charleroi pour le plus grand bonheur de nos petits spectateurs. Son installation est prévue d’ici peu au cœur de l’îlot Bertrand, précisément au 11 de la rue de France, à deux pas de l’Hôtel de Ville, du PBA Charleroi et de l’Eden. Le bâtiment a été rénové il y a quelques années et va faire l’objet d’aménagements pour les besoins spécifiques du théâtre. Pour un montant de 321.578,09 €, les travaux portent sur l’enlèvement d’une colonne, la démolition d’un escalier pour libérer de l’espace et créer une grande salle de spectacle. Le décloisonnement de certains locaux pour plus de fluidité et une meilleure communication des espaces ainsi que le remplacement de menuiseries extérieures, l’installation électrique, les sanitaires et l’égouttage, le chauffage, le revêtement de sol, l’habillage intérieur, le système de sécurité et les peintures sont également prévus.

Pour le Bourgmestre Paul Magnette, Le développement culturel n’est pas une idée vaine à Charleroi. Depuis le début de cette mandature, la volonté a été, entre autre, d’améliorer les infrastructures et la qualité d’accueil des usagers. Après le BPS 22, Charleroi Danse, l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi, les bibliothèques de Gosselies, de Roux et du Vecteur, l’Eden avec l’achat du 5, le Quai 10, viendra se greffer l’ouverture du nouveau Musée des Beaux-Arts, la création d’une nouvelle infrastructure pour le Théâtre de l’Ancre ou encore la rénovation énergétique du Palais des Beaux-Arts. A l’instar de ces institutions, la Guimbarde s’apprête à connaître une évolution significative. Il était important que notre seule structure théâtrale jeune public puisse profiter de l’espace nécessaire. Outre la salle de spectacle, une partie de l’endroit sera réservée aux aspects administratifs, créatifs et permettra une résidence artistique. Ce nouveau site complétera l’offre culturelle en centre-ville et offrira une visibilité accrue à une programmation singulière et de grande qualité.


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.15

L’ACTUALITÉ DANS VOTRE VILLE > MOBILITÉ

LE CITY-PASS CHARLEROI MÉTROPOLE,

UN TITRE DE TRANSPORT UNIQUE POUR EMPRUNTER TRAINS, TRAMS ET BUS ! Comme l’a rappelé le Ministre fédéral de la Mobilité François Bellot lors de la présentation de ce nouveau produit, L’intermodalité dans les transports implique, pour les voyageurs, un changement dans leurs habitudes de déplacement et un changement dans leur perception de celles-ci. Pour convaincre de se distancier du “tout à la voiture”, il faut proposer une offre suffisante, une coordination des horaires des différents intervenants et un lien physique agréable entre les différents modes de transports. Le City Pass Charleroi Métropole rencontre ces conditions. La SNCB et le TEC ont en effet lancé le City Pass, un nouvel abonnement intégré qui permet aux voyageurs d’emprunter les trains de la SNCB et les bus, trams et métros du TEC Charleroi dans une zone couvrant à la fois les pôles d’emploi les plus importants de la métropole carolorégienne (tels que l’Aéropôle, Charleroi-Gosselies, Courcelles et Fleurus) et les principaux pôles scolaires. Cette nouvelle offre tarifaire intermodale s’adresse notamment aux travailleurs, aux étudiants qui se déplacent fréquemment de et vers la ville de Charleroi et/ou de et vers les villes et communes avoisinantes. L’objectif de la SNCB et du TEC est de favoriser la complémentarité de leurs deux

réseaux et d’offrir ainsi les meilleures solutions de déplacement en transports publics au moment souhaité par le voyageur. Ce nouveau produit constitue en outre une alternative aux abonnements actuels et répond mieux aux attentes des voyageurs en matière de mobilité, de souplesse et de facilité d’utilisation puisqu’il combine bus, trams, métros et trains. Concrètement, la zone de validité du City Pass est constituée de 24 gares SNCB et de 28 zones TEC. L’aéroport de Charleroi et les entreprises du Biopark y sont repris. Le City Pass donne également accès à la ligne A qui est la navette express entre la Gare de Charleroi-Sud et l’aéroport de Charleroi Brussels South. Le tarif reste le même… En effet, pour les voyageurs de 25 ans et plus et pour les navetteurs qui effectuent des déplacements “domicile-travail”, l’abonnement mensuel City Pass est disponible au prix de 60€ et l’abonnement annuel au prix de 600€. Pour les voyageurs de moins de 25 ans, le tarif est quant à lui de 30€ pour un abonnement mensuel et de 300€ pour un abonnement annuel. Dans les prochains mois, un second nouveau produit intégré sera également mis en vente : le City Pass 24h. Vendu au prix de 7€, il permettra de voyager

librement, pendant 24 heures, sur les deux réseaux au sein de cette même zone. Un nouvel atout transport pour la métropole carolorégienne qui s’ajoute à la récente annonce du retour d’une liaison Charleroi-Paris via Maubeuge dès le mois de décembre. Et le Bourgmestre Paul Magnette d’ajouter : Le City Pass permet de mieux utiliser ce qui existe en terme de transports, mais il peut aussi constituer un levier afin d’obtenir davantage d’investissements sur la région de Charleroi. L’édile rappelle ainsi la nécessité d’une véritable modernisation de la gare du Sud, soulignant que Charleroi dispose d’un master-plan intégrant cette rénovation mais aussi un important projet pour le quartier de la Villette, juste à l’arrière des voies ferrées.

INFOS

Le City Pass est en vente > aux guichets de la SNCB lors du premier achat ; > dans les espaces TEC, e-shop, self et easy pay pour un renouvellement.


P.16

CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018


CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.17


P.18

CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

> RECHERCHE

LE CENTRE WALLON DE PROTONTHÉRAPIE SERA INSTALLÉ À CHARLEROI Au cours du mois de juillet, le Gouvernement wallon a présenté plusieurs avancées concrètes concernant le futur centre de protonthérapie wallon. La protonthérapie est un traitement particulièrement innovant contre différents cancers. En dépit de son coût, plus élevé qu’une radiothérapie classique, elle pourrait assurer aux patients une meilleure qualité de vie, tout en étant plus efficace sur le long terme. De manière concrète, ce projet mêle à la fois des aspects liés à la recherche du point de vue technologique et des aspects liés à la recherche biologique et médicale. Dans le cadre de ces activités de recherche, le centre sera également amené à traiter les

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

> ENSEIGNEMENT patients issus des hôpitaux partenaires. Il entretiendra ainsi des collaborations avec les services d’oncologie et de radiothérapie de plusieurs hôpitaux wallons et bruxellois. Cette synergie permettra donc aux patients d’être suivis avant, pendant et après leur traitement. Le Vice-Président et Ministre wallon PierreYves Jeholet a annoncé deux avancées concrètes dans ce dossier. La première est que toutes les universités francophones du pays sont désormais rassemblées autour de la recherche qui sera réalisée au sein du centre de protonthérapie. La seconde concerne le choix de la ville de Charleroi qui a officiellement été désignée pour accueillir ce centre. Le financement du bâtiment sera assuré par l’ISPPC. Le centre en sera donc locataire.

NOS ÉCOLES DE PLUS EN PLUS NUMÉRIQUES… Excellente nouvelle pour treize établissements d’enseignement de la Ville de Charleroi. Ceux-ci ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets “Ecoles numériques 2018”. 200.000 euros seront financés par la Wallonie pour la mise en œuvre de ce projet. Pour l’Echevine de l’Enseignement, Julie Patte, Il est essentiel d’inculquer, dès le plus jeune âge, l’usage et la manipulation d’outils numériques. Plus personne aujourd’hui ne peut, dans la vie professionnelle, se passer des technologies de l’information. Par ailleurs, y avoir accès très tôt, à l’école, met tous les enfants sur un pied d’égalité et permet de gommer les inégalités. Les treize écoles ont donc été sélectionnées à tous les niveaux (fondamental, secondaire, promotion sociale). Vingt-trois écoles étaient déjà équipées sur base d’appels à projets précédents. Sous cette mandature, on est donc passé de 10% à près de 50% d’implantations scolaires équipées de matériel numérique. C’est un bel effort ! Je salue la mobilisation et la réactivité des directions et des enseignants qui ont répondu à l’appel à projets, ajoute l’Echevine. Parallèlement, des formations sont dispensées aux enseignants afin que ceux-ci puissent tirer le meilleur parti des nouveaux outils et en transmettre toutes les fonctionnalités. Chaque école en décline les usages selon son projet pédagogique et ses objectifs prioritaires. Par exemple, l’école des Trieux de Montignies-sur-Sambre, implantation maternelle, entend utiliser ces supports pour enrichir le vocabulaire et approfondir l’apprentissage du français en vue d’une meilleure intégration dans la société. L’école des Gonceries prévoit, pour sa part, d’utiliser ces supports entre autres pour


CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

• Enseignement secondaire : CECS Couillet Marcinelle (implantation de Marcinelle). • Enseignement de promotion sociale : 6 écoles ECEPS Charleroi Langues ;  ECEPS Mont-sur-Marchienne ; ECEPS Gilly ; ECEPS Marcinelle/Monceau ; ECEPS Jumet ; ECEPS Marchienne-au-Pont. collationner savoir et savoir-faire et les inscrire dans une continuité d’apprentissage. En cas de petit souci de mémoire, il sera aisé de vite revenir en arrière sur une leçon passée. Le tout sera par ailleurs accessible au départ d’une plateforme de partage. Plus exotique, l’ECEPS Charleroi langues voit l’opportunité du tableau blanc interactif pour l’apprentissage des idéogrammes. Le but est de faciliter l’enseignement des caractères asiatiques (japonais et chinois) et de pouvoir l’étendre ensuite à toutes les langues qui ont un système d’écriture différent de l’alphabet latin. Les lauréats se déclinent comme suit : • Enseignement fondamental : 6 implantations (5 écoles) Ecole communale des Gonceries (Mont-surMarchienne) ; Ecole communale des Trieux (Montigniessur-Sambre) ; Ecole communale de la Duchère (Montigniessur-Sambre) ; Ecole communale du Spignat (Marchienneau-Pont) ; 2 implantations de l’école communale des Haies (Gilly) : rue Nazarin et chaussée de Ransart.

> SENIORS

UNE MAISON MULTISERVICES POUR INFORMER ET ORIENTER NOS AÎNÉS… Charleroi compte 201.000 habitants. Les plus de 60 ans représentent 25% de la population soit quelque 50.000 personnes. La mobilité, la lutte contre l’isolement, les situations de précarité ou encore l’engagement dans la vie citoyenne de ce public sont autant d’éléments qui préoccupent les pouvoirs publics depuis de nombreuses années. Les multiples activités (près de 150) organisées dans les 27 centres seniors de l’entité carolo, regroupant chaque semaine près de 3.000 personnes, en sont d’ailleurs une parfaite illustration. Dernièrement, la Ville a décidé de poursuivre la politique en faveur de cette tranche d’âge et a eu l’idée, dès 2016,

P.19

d’ouvrir une “Maison des Aînés”. Depuis quelques années, l’évolution des modes de vie et les progrès de la médecine ont une incidence sur le vieillissement de la population. On vit désormais plus longtemps et une nouvelle génération, parfois dite du quatrième âge, tend à s’amplifier. Les besoins des seniors ont évolué et j’ai dès lors défendu l’idée d’offrir, dans un seul lieu, un accompagnement individualisé, explique Serge Beghin, Echevin des Aînés. Cette maison multi-services, accessible aux personnes à mobilité réduite, est située à l’îlot Dauphin (rue Montal, à deux pas de l’Hôtel de Ville) et dispose d’un espace bien éclairé de près de 80 m² donnant à l’arrière sur une cour privée agrémentée d’un petit étang. Actuellement, les travaux de finition sont en cours et l’ouverture est prévue pour l’automne prochain. Sur place, un personnel qualifié accueillera le public du lundi au vendredi. L’espace offrira des bornes internet, avec si nécessaire un accompagnement pour leur utilisation, de la documentation et des journaux à consulter en libre-service. Pratiquement, les seniors pourront bénéficier d’un accueil et d’une écoute personnalisés, d’une orientation sur tous les aspects de la vie quotidienne (activités, accès aux droits, mobilité,...), d’une information adaptée à leurs besoins, de réponses à toute demande en lien avec des difficultés financières, de logement,... Des mesures favorisant le lien social afin de lutter contre l’isolement des personnes retraitées seront également mises en œuvre.


P.20

CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

> SPORT & SANTÉ

24 HEURES AVEC LES “BATTANTS” !

> ANIMATION

UN QUARTIER D’ÉTÉ BIEN NOMMÉ ! La quatrième édition de Quartier d’été a tenu toutes ses promesses à Charleroi. La désormais connue “terrasse d’été” a accueilli au cours de ces cinq semaines de festivités, près de 75.000 personnes. La météo de cet été 2018, plus que propice à ce type d’activité, a joué un rôle essentiel dans l’affluence constante du public. En effet, deux journées seulement ont été perturbées par la pluie ! Parmi le flux de visiteurs, on note une nette augmentation du public plus jeune.  Les cinq “kid’s day” organisés les mercredis ont rencontré un gros succès. Le parc était rempli d’enfants venus participer aux animations originales prévues spécialement pour eux par l’ATL, Ludotrotter, le centre ener’j, 50N05E, la cellule sport, etc. Il faut souligner que l’apport de nouvelles animations avec de l’escrime, le jeu d’échecs géants, l’ultimate frisbee, du trollball, des initiations aux danses latines, des pic-nic urbains couplées au rugby, au Kinball, au foot US ou encore au badminton a été essentiel dans la réussite de cette édition, précise Julie Patte, Echevine de la Jeunesse. Une des spécificités de Quartier d’été est de fédérer chaque année de plus en plus d’associations carolos qui peuvent se faire connaître auprès du public grâce aux activités qu’ils proposent gratuitement dans le cadre de cet événement estival.  Nous sommes heureux de pouvoir dire aujourd’hui qu’après ces quatre éditions,

© L. ARTAMANOW

nous avons atteint notre objectif initial : proposer des animations qualitatives aux jeunes Carolos qui n’ont pas l’occasion de partir en vacances. Nous sommes fiers que Quartier d’été soit devenu un événement incontournable dans l’agenda de très nombreux Carolos de tous les âges. Le parc Astrid fut aussi bondé au cours des six soirées “nocturnes” organisées par la société 50NO5E. Quartier d’été est aujourd’hui bien installé et est devenu un événement de référence pour les Carolos. La formule fonctionne à merveille et l’excellente collaboration avec l’asbl Centre Ville permettra, sans nul doute, à la prochaine édition d’être à nouveau un franc succès, indique Philippe Van Cauwenberghe, président de l’asbl. Enfin, les deux dimanches dédiés aux seniors avec des thés dansants ont affiché complets. L’un d’eux s’est d’ailleurs déroulé sur la structure même de la terrasse, vu le nombre de participants. Autre résultat significatif engrangé par le succès de ce “big five” : le retour de nombreux Carolos et d’habitants de Charleroi métropole vers le centre- ville. Après l’avoir boudé pendant plusieurs années, le public en a retrouvé le chemin pour y découvrir les nombreuses transformations effectuées, des espaces de vie agréables propices à la promenade et un renouvellement du commerce et de l’horeca encore en pleine expansion.

L’événement n’est pas très connu à Charleroi mais cette lacune devrait être comblée les 6 et 7 octobre puisque notre ville accueillera ce week-end-là, et pour la première fois, le Relais pour la Vie de la Fondation contre le Cancer. Charleroi, première ville wallonne qui, en plus, est labellisée “ville santé” ! Cet événement sportif, doublé d’un événement festif, c’est 24 heures de marche ou de course symbolisant le combat de ces “battants” qui luttent 24 heures sur 24 contre la maladie et qui seront mis à l’honneur à cette occasion. Pas besoin d’être un coureur ou un marcheur aguerri pour participer. Chacun avance à son rythme, en équipe c’est plus gai et, bien sûr, plus l’équipe est grande, plus c’est facile ! En famille, entre amis, entre collègues,... plus que jamais, l’essentiel est de participer ! Contrairement à ce qui se déroule dans d’autres villes où le “Relais” est accueilli à proximité d’un stade ou d’une piste d’athlétisme, c’est au coeur de Charleroi, place de la Digue, que sera installé le village associatif proposant des activités informatives, festives (danse, zumba, concerts, châteaux gonflables,...), mais aussi de quoi se restaurer et se désaltérer dans une ambiance familiale. Tous les bénéfices de l’opération sont intégralement versés à la Fondation contre le Cancer. Le Relais pour la Vie, placé cette année sous le signe de la lutte contre le tabagisme, s’articulera autour de trois temps forts du samedi 6 au dimanche 7 octobre. Le coup d’envoi sera donné le samedi 6, à 14h30. Le premier tour de la place sera effectué par les “battants”, personnes ayant vaincu le cancer ou encore en cours de traitement. A la tombée du jour, la cérémonie des bougies constituera à la fois un hommage aux personnes disparues suite à un cancer et un symbole d’espoir pour tous ceux qui luttent contre la maladie. Des centaines de bougies seront déposées tout


CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.21

> TRAVAUX au long du parcours et allumées vers 20h. Le public pourra préalablement acheter une ou plusieurs bougies, les placer dans un sac en papier et y joindre un message, un nom, un dessin...  Enfin, le dimanche 7 octobre, à 14h30, aura lieu la cérémonie de clôture : un dernier tour de place tous ensemble et la mise à l’honneur de tous ceux qui auront rendu l’activité possible, dans la joie et la bonne humeur. Rappelons que les dons récoltés par la Fondation contre le Cancer (non subsidiée) sont répartis entre recherche scientifique, accompagnement social des patients et prévention. Quinze pour cent des bénéfices récoltés lors du Relais pour la Vie de Charleroi seront attribués localement, c’est-à-dire versés à des structures carolorégiennes impliquées dans la lutte contre le cancer. Comme l’ont rappelé les échevins Philippe Van Cauwenberghe et Mohamed Fekrioui lors de la présentation de l’événement : Nous avons tous un proche, un parent, un membre de notre famille ou un ami qui est ou a été frappé par cette terrible maladie, nous sommes toutes et tous concernés...  La marraine et le parrain de l’opération, à savoir Fanny Jandrain et Ismaël Debjani, qui ont choisi d’apporter leur soutien à cette première édition le sont aussi.

INFOS

6 et 7 octobre 2018 place de la Digue à Charleroi page facebook “Relais pour la Vie Charleroi” Inscription comme participant dans une équipe : 10 € Vous souhaitez rejoindre ou créer une équipe, faire un don, soutenir un marcheur ? www.relaispourlavie.be/relays/charleroi-2018 Vous voulez soutenir la Fondation contre le Cancer ? www.cancer.be/nous-soutenir

LE CENTRE TEMPS CHOISI BIENTÔT RÉNOVÉ ! Véritable institution gillicienne, le Centre Temps Choisi est la deuxième structure la plus louée et la plus prisée par le tissu associatif. Sur proposition de l’Echevin des Travaux Eric Goffart, le Conseil communal a approuvé les mode et conditions d’un marché de travaux visant la mise en conformité du Centre Temps choisi à Gilly pour un montant de 862.752€. La location du Centre Temps Choisi permet à de nombreux opérateurs de proposer, à prix réduit, des spectacles pour un public d’environ 700 personnes ! C’est pour mieux renforcer ce maillage culturel dans le district est que nous avons décidé de rénover cet espace, indique le Bourgmestre Paul Magnette. Les travaux comprendront la réfection complète de la grande salle (sièges, plafond, peintures, faïences murales, installation

d’une plate-forme PMR, nouveaux rideaux de scène), la réfection des sanitaires, de la ventilation, de l’électricité et du système d’éclairage. Sur la scène, il est prévu d’installer une nouvelle structure autoportante pour l’avant-scène, et de remplacer les perches et la motorisation. Des travaux de menuiserie et de maçonnerie sont également prévus, précise l’Echevin Eric Goffart. Le chantier devrait durer entre 8 et 10 mois et ces rénovations seront complétées, à terme, d’interventions aux abords de la salle dans le cadre du masterplan Europan. Pour mémoire, suite au concours d’architecture éponyme, tout le périmètre de la place Destrée va être reconfiguré pour recréer un espace public plus aéré, plus vert et plus favorable à la rencontre. Dans cette optique, les espaces situés devant l’entrée et sur le flanc droit seront réaménagés pour créer une homogénéité de l’espace public et un dialogue entre le centre et la place Destrée, souligne encore le Bourgmestre.


P.22

CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

> PERSONNE HANDICAPÉE

> AÎNÉS

BOUGER À TOUT ÂGE… Chacun doit pouvoir bénéficier de services adaptés pour s’épanouir et ce, à tout âge. Grâce à l’installation d’appareils de fitness dans quelques parcs carolos, nos seniors peuvent maintenant entretenir leur condition physique en pratiquant une activité au grand air ! Cyprien Devilers, Echevin de l’Environnement, en collaboration avec Serge Beghin, Echevin des Aînés, a décidé de placer des modules de fitness dans les différents parcs carolos. Tous deux avaient à cœur de satisfaire les demandes des seniors. Les bienfaits du sport sont reconnus, tant au niveau physique que mental. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) conseille par exemple aux seniors (65 ans et plus) de pratiquer deux heures et demi d’activité physique d’intensité modérée, par semaine. Bien évidemment, il est toujours possible de faire quelques exercices à la

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

maison - un peu de step dans les escaliers, du vélo elliptique dans le living - ou bien de se rendre dans une salle de sport. Mais rien ne vaut le plaisir de pratiquer les exercices dans un cadre verdoyant. Grâce à l’installation d’appareils de fitness dans quelques parcs carolos, nos seniors peuvent désormais entretenir leur condition physique, leur souffle, leur souplesse au grand air et à la lumière naturelle ! Tout bénéfice pour la santé, l’humeur et l’éveil des sens ! Rendez-vous donc au parc Lambert (Charleroi Nord), au parc Mandela de Monceau-sur-Sambre ou au centre de loisirs de Marcinelle. Bonne nouvelle : une nouvelle enveloppe budgétaire est prévue pour 2019 afin d’équiper trois autres parcs.

LES LAURÉATS 2017 SONT CONNUS ! La Ville de Charleroi lance chaque année un appel à projets dans le cadre du règlement régissant l’octroi de subventions destinées à soutenir la politique de la personne handicapée. L’appel à projets 2018 court d’ores et déjà, mais les lauréats de l’édition 2017 sont désormais connus. La méthode de répartition est le fruit d’un avis remis par le Conseil consultatif de la Personne handicapée au Conseil communal, à la demande de l’Echevinat. En tant qu’Echevin en charge de la Personne handicapée et de l’Égalité des chances, je salue la concrétisation de tous les projets qui ont été retenus en 2017, confie Mohamed Fekrioui. Le règlement d’attribution visait à rendre l’enveloppe de subventions directement profitable à la personne en situation de handicap. Je suis heureux de pouvoir répondre à cette attente dans des domaines et pour des publics très différents. Tous ces projets participent à l’effort d’inclusion poursuivi à Charleroi par de plus en plus de structures et associations. Ces projets se répartissent en différentes catégories

LES LAURÉATS • Catégorie Handi-Plus (financement exclusif d’un projet ponctuel) > Grand Hôpital de Charleroi : 1.800 € pour le projet “accessibilité des activités du Jardin de la Maison Mieux-Être” qui consiste en l’aménagement de l’espace et l’acquisition de matériel dédié aux PMR pour les activités de cet espace qui accueille des personnes atteintes du cancer ; > Horizon 2000 asbl : 2.500 € pour le projet “culture pour tous et avec tous” ; ce projet vise à rendre accessible la programmation des opérateurs culturels aux personnes porteuses d’un handicap mais aussi à favoriser la programmation d’artistes porteurs d’un handicap.


CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.23

• Catégorie Handi-Start (co-financement, aspect mise en route/ durée - pérennisation) > Eden – Centre culturel régional de Charleroi : 7.000 € pour le projet “grande parade inclusive du carnaval” qui consiste à rendre inclusive la “grande parade citoyenne” du carnaval de Charleroi en l’ouvrant à des personnes porteuses de handicaps ; le Centre culturel de Charleroi est particulièrement fier de cette nouvelle dimension apportée à la grande parade qui est, encore un peu plus, en adéquation avec la diversité et de la richesse carolos ; > Nos Yeux dans la Lumière asbl : 1.350 € pour le projet “création de nouvelles activités pour personnes déficientes visuelles” ; l’organisation d’ateliers de perles et de cours de yoga vise également à accueillir des enfants présentant une déficience visuelle au sein des différents groupes d’activité ; > Collectif Recherche et Expression (CREE) asbl : 3.000 € pour le projet “ateliers de langue des signes” à destination des parents d’enfants sourds de la région de Charleroi. • Catégorie Handi-Part (co-financement, aspect transversalité partenaires hors secteur handicapé) : > Les Cyclistes quotidiens (GRACQ) asbl : 3.600 € pour le projet “mercredi pour tous à Charleroi” qui propose l’implantation, un jour par mois, d’un point vélos fixe proposant la location de tous types de vélos, y compris adaptés aux personnes à mobilité réduite ; jeux et kartball sont également mis à la disposition des usagers.

> ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE

UNE NOUVELLE SECTION : “MÉCANICIEN DE CYCLES” Dès octobre prochain, l’établissement communal d’enseignement de promotion sociale de Mont-sur-Marchienne lance une nouvelle formation : mécanicien de cycles. Symboliquement, la formation se déroulera sur le site du vélodrome de Charleroi (13, rue des Vallées à Gilly), grâce à une collaboration constructive avec le service des sports de la Ville qui gère cette installation. Comme l’indique l’Echevine de l’Enseignement Julie Patte, Cette section permet d’élargir le panel de formation dans des domaines de plus en plus spécifiques. D’autre part, les marchands et ateliers de réparations de vélos, de même que l’installation prochaine d’une enseigne Décathlon à Charleroi offrent de réels débouchés en termes d’emploi dans le secteur. Cela s’inscrit aussi dans la poursuite de notre action quotidienne en faveur de la pratique du vélo conformément au plan de mobilité. Outre l’intérêt directement professionnel de la formation, elle s’ouvre aussi aux nombreux

cyclistes réguliers qui souhaitent acquérir les compétences pour réparer et entretenir leur vélo. Cette unité d’enseignement a pour but d’assurer la première mise en service d’un cycle ; d’exécuter les opérations d’entretien en s’appuyant sur les directives prescrites par le constructeur ; de procéder aux réparations et à l’installation d’accessoires ; de s’adapter à l’évolution technologique des cycles ; de développer des compétences de communication, d’organisation, d’observation et de réflexion techniques. Les cours débuteront le 1er octobre. Il est demandé aux candidats d’être en possession d’un certificat d’enseignement secondaire du deuxième cycle. Une attestation sera délivrée aux élèves qui réussiront les évaluations au terme des 160 périodes de formation. L’école mettra bien entendu le matériel spécifique nécessaire à la disposition des élèves. INFOS

Renseignements relatifs à l’inscription, à l’organisation et au programme de formation : 071/43 07 76 – 071/52 33 24 secretariat@eceps-msm.be


P.24

CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

LA VILLE À VOTRE SERVICE > CITOYENNENTÉ

VIE FÉMININE, MOUVEMENT D’ÉDUCATION PERMANENTE FÉMINISTE Rencontres, échanges, projets et actions collectives dans des espaces d’entraide, de créativité et de solidarité pour améliorer la vie de chacune et de toutes. Changer concrètement le quotidien mais aussi le monde. Pour une société juste, égalitaire, solidaire, non discriminante. Vie Féminine est un mouvement de citoyennes actives, engagées et féministes à Charleroi. Vie Féminine, pour moi, c’est un lieu où l’on se fait des forces pour aller ensuite frapper à la porte du monde, disait une bénévole alors que le mouvement fêtait ses 75 ans. Aujourd’hui, à la veille de son centenaire, Vie féminine a bien changé, mais ces paroles sont toujours d’une actualité étonnante. Ce mouvement d’éducation permanente féministe rassemble des femmes d’âges, de cultures, de convictions, de milieux et d’horizons diversifiés. Ensemble, elles partent de leurs réalités de vie, de leur envie de se rencontrer, d’échanger, de réaliser des initiatives, des projets, des actions. L’objectif est d’améliorer la vie des femmes, de défendre leurs droits et de s’investir pour qu’ils soient appliqués, refuser qu’une différence justifie une discrimination, lutter contre les dominations, viser l’autonomie et la solidarité avec et entre toutes les femmes, être pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Des groupes se sont créés un peu partout dans l’entité. Outre les rencontres, des stages créatifs et artistiques ainsi que des ateliers d’alphabétisation ou encore des formations sur le racisme, la confiance en soi, la façon d’animer une réunion, etc. sont également proposés. Les femmes à la recherche d’emploi pourront y trouver une offre de formations qualifiantes. Sans parler du service

d’accueillantes conventionnées et salariées pour l’accueil de l’enfance, “Les Petits Câlins”. Une action “jeunes femmes” a beaucoup fait parler d’elle cette année à partir de son étude sur le sexisme vécu par les jeunes femmes dans l’espace public, avec ce constat effarant : c’est partout, tout le temps et sous toutes les formes ! Au-delà du constat, l’envie d’agir aussi : des apéros féministes, pour en parler ensemble, des “alter mardi” comme lieu d’action, un workshop avec des acteurs publics et associatifs pour lutter concrètement contre ce fléau et introduire de nouveaux modes d’action et d’intervention, des actions de sensibilisation, des ateliers d’auto-défense verbale pour les jeunes filles et jeunes femmes. On les retrouve aussi régulièrement le jeudi sur le marché de la place verte. Et puisque les élections communales arrivent bientôt, la réflexion se poursuit aussi à ce niveau : comment les communes peuvent-elles devenir des communes antisexistes? comment se donnent-elles les moyens de garantir les droits de toutes les femmes, notamment en agissant contre le sexisme et ses multiples expressions ? Et quand l’actualité les fait bondir… Elles dénoncent là une agression sexiste ou raciste ou encore les droits des femmes bafoués, etc. Par ailleurs, une permanence juridique gratuite est mise en place pour les femmes : aide sociale, accès au travail, logement, droit familial, droit de séjour, … INFOS

46, rue de Montigny - 6000 Charleroi 071/32 13 17 - Charleroi@viefeminine.be Facebook : Vie Féminine Charleroi-Thuin

> SANTÉ

UN PANDA SYMPA POUR DÉDRAMATISER L’HOSPITALISATION DES PETITS Au CHU de Charleroi, des opérations sont régulièrement programmées pour des enfants. Il n’est pas toujours simple pour les parents de leur expliquer ce qui va se passer. Certains, craignant d’effrayer trop leur enfant, lui cachent parfois qu’il va se faire opérer. Or il est important que l’enfant puisse comprendre ce qui va lui arriver. Grâce à Zabou, l’enfant va pouvoir suivre tout le parcours du petit panda, un parcours calqué sur celui qu’il suivra lors de son hospitalisation. Alors que Zabou, le petit panda, joue dans sa chambre, ses parents s’aperçoivent qu’il a une oreille bleue ! Afin de se soigner, Zabou va devoir se faire opérer. S’en suit alors une rencontre avec l’anesthésiste, puis son arrivée à l’hôpital le jour J… Grâce à Zabou, l’enfant qui doit subir une opération va pouvoir suivre tout le parcours du petit panda, un parcours calqué sur celui qu’il suivra lors de son hospitalisation. L’application, désormais disponible sur l’AppStore et le PlayStore, développée par le Docteur Delvaux, Responsable du projet, avec les équipes de pédiatrie du CHU et la société Archétype a pour but de dédramatiser la situation, de présenter l’environnement hospitalier sous une forme ludique et de rendre l’enfant acteur de sa prise en charge. Elle a d’ailleurs été réalisée en se basant sur le suivi complet d’un enfant lors de son hospitalisation, des étapes-clés de celle-ci. Les parents sont informés de l’existence de l’application lors de la consultation. Ils peuvent alors la télécharger gratuitement sur l’AppStore ou PlayStore et la mettre à disposition des enfants à la maison.


CHARLEROI MAGAZINE / À VOTRE SERVICE

> CONSEILS DE PARTICIPATION

PROGRAMME VARIÉ ! De nombreux événements sont organisés par les Conseil de participation. Découvrez le programme des prochaines semaines… > Vendredi 07.09, 18h > 21h Marché local “Vis ton terroir”, à l’avenue du Millénaire de Gosselies. Un marché de producteurs locaux favorisant le circuit-court.

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

à l’École industrielle de Jumet, 23A rue Jean-Baptiste Ledoux, 6040 Jumet. Si vous êtes dans l’impossibilité de vous rendre à la rencontre qui correspond à votre district, sachez que les trois rencontres sont ouvertes à tous.

INFOS

Service Cohésion Sociale et Participation 071/86.88.03 www.charleroi.be/service-cohesion-sociale

> Samedi 22.09, 9h Action de sensibilisation à la propreté menée sur le district ouest, “Un run = un déchet” : un jogging de 8 km et une marche de 5 km seront proposés au départ du Château de Monceausur-Sambre (départ à 9h30). Au même moment, une démarche de “porte à porte” aura lieu dans le district sud (Couillet, Marcinelle, Mont-sur-Marchienne) afin de sensibiliser les habitants à la propreté de leur rue.

> ECOLOGIE

> Dimanche 30.09, dès 12h30 Pour la 4e année consécutive, Charleroi met à l’honneur son interculturalité lors de l’événement “Charleroi village du monde”, une journée pour (ré)apprendre à se connaitre les uns, les autres. Parc Depelsenaire à Charleroi (à côté du palais de justice).

Vous envisagez d’agrémenter votre jardin d’une haie ? Vous désirez consommer votre propre production de fruits sains et savoureux ? C’est le moment ! Le SPW donne un petit coup de pouce en vous octroyant différentes primes pour la plantation de haies, vergers, d’alignement d’arbres ou de taillis linéaires.

> Jeudi 13 septembre, lundi 1er octobre, lundi 8 octobre, 18h30 > 20h30 Dès la mi-septembre, une série de rencontres citoyennes vous permettront un échange avec les instances de la par ticipation citoyenne emmenées par l’Echevin Serge Beghin :

Ces subventions du Service Public de Wallonie ont pour but de favoriser la biodiversité et de revitaliser les zones urbanisées.

- Le 13 septembre, réunion avec les habitants du district centre (Charleroi, Dampremy, Lodelinsart), à la Ruche verrière, place Edmond Gilles, 6042 Lodelinsart ; - Le 1er octobre, réunion avec les habitants du district est (Gilly, Montignies-sur-Sambre) au centre Temps Choisi, 1, Chaussée de Lodelinsart 6060 Gilly ; - Le 8 octobre, réunion avec les habitants du district nord (Gosselies, Jumet, Ransart),

PLANTEZ ET SOYEZ RÉCOMPENSÉ !

Les particuliers peuvent désormais solliciter un subside pour la plantation d’une haie à partir de 20m, mais également pour la plantation de vergers, d’alignements d’arbres ou de taillis linéaires. Remarque importante : aucune plantation réalisée avant l’acceptation de votre dossier ne sera subventionnée…

P.25

> ENSEIGNEMENT INTERGÉNÉRATIONNEL

LES PAPYS ET MAMYS CONTEURS RECRUTENT… Depuis novembre 1997, des papys et mamys volontaires se mobilisent dans les écoles de la Ville de Charleroi pour assurer des ateliers de lecture de 30 minutes, une à deux fois par semaine, auprès des enfants des classes maternelles ou de l’enseignement primaire. Avis aux amateurs pour l’année scolaire 2018 – 2019 ! Ce projet est essentiel pour les enfants au niveau de l’apprentissage de la lecture mais aussi au niveau relationnel et humain, les projets intergénérationnels étant d’une richesse immense. A l’occasion du 20e anniversaire d’existence de ces papys et mamys conteurs, la Ville de Charleroi a souhaité les mettre à l’honneur pour les remercier pour leur formidable investissement. Au cours d’une sympathique cérémonie suivie d’un repas convivial, chacun de ces volontaires s’est vu décerner par Julie Patte, Echevine de l’Enseignement, un diplôme d’honneur saluant leur dévouement, leur disponibilité et leur participation en tant que conteur/conteuse. Afin de renfoncer l’équipe des “papys et mamys conteurs” au sein des écoles communales, la Ville de Charleroi lance un appel aux volontaires pour cette rentrée scolaire 2018-2019. Que vous soyez jeune ou moins jeune, si vous disposez d’un peu de temps libre, que vous possédez des talents de conteur(se), que vous souhaitez vous mettre au service des enfants et partager des moments précieux à leur éveil, vous êtes les bienvenus !

INFOS

INFOS

http://biodiversite.wallonie.be/fr/subventionsa-la-plantation.html?IDC=6057

Service parascolaire 11, boulevard joseph II à 6000 Charleroi martine.verbayst@charleroi.be - 071/86.08.11.


P.26

CHARLEROI MAGAZINE / À VOTRE SERVICE

> PROPRETÉ

mais labellisés. En tant qu’Echevin de la Santé, explique Mohamed Fekrioui, je suis heureux de compter quatre nouveaux venus dans le réseau Plat Net Santé. Cette labellisation constitue une véritable opération de promotion de la santé. Une attention toute particulière est apportée au respect des critères de qualités diététiques établis par l’Association des Diététiciens Indépendants de Charleroi. Ce respect des critères diététiques par les restaurateurs est l’une des conditions sine qua non pour obtenir ou garder leur label.

UNE QUESTION DE FIERTÉ ! L’appel à projet pour le prix de la propreté 2018 est lancé. Avis aux amateurs ! Axé sur la participation citoyenne, ce prix invite les Carolos à faire preuve de créativité pour améliorer la qualité de vie en matière de propreté publique au sein de notre métropole. Les candidats ont jusqu’au 26 octobre prochain pour transmettre leur dossier à la division Propreté de Charleroi, sise 69, rue Appaumée à 6043 Ransart. A la clé et pour remercier les initiateurs de ces projets remarquables et innovants, des prix allant de 500 à 1.500€ seront décernés.

INFOS

michel.yernaux@charleroi.be – 0473/733.395

Les établissements labellisés en 2018 Chez ta mère - Bistro-brocante / Tasty - Natural Food Corner / 6000eatude / La grange du Prieur / Le Bistro – restaurant / Le Café du Musée (de la Photographie) – Brasserie / Le Casse-croûte – sandwicherie / L’Eden – Brasserie / Chez Lolotte – sandwicherie / Le Germoir – sandwicherie/restaurant (E.F.T) / Le Grand Hôpital – ses 5 sandwicheries / L’Idéal – sandwicherie / Quai 10 – Brasserie / La Quille – restaurant / Oh ! La Mangerie – sandwicherie / La Renommée ardennaise – sandwicherie et traiteur / Safran et Cardamome – restaurant

> PLAT NET SANTÉ

> CULTURE

QUATRE NOUVELLES ADRESSES GOURMANDES

VISITES GUIDÉES INOUBLIABLES

Depuis 7 ans, l’Echevinat de la santé et le service santé de la Ville de Charleroi gèrent l’action label “Plat Net Santé”, en collaboration avec une diététicienne de référence et plus d’une quinzaine de restaurateurs-citoyens. Le principe? Proposer un label, gage d’une alimentation équilibrée, à tous les restaurateurs qui affichent dans leur carte des plats ou un menu équilibrés (validés au préalable par la diététicienne de référence).

Depuis 2015, le service santé de la Ville de Charleroi, en collaboration avec les référents Alzheimer du CPAS de Charleroi, des mutualités chrétiennes et socialistes, du Centre d’Action Laïque et de l’ASBL Alzheimer Belgique, organise diverses activités pour aider et soutenir les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs proches. Depuis avril 2018, une “visite guidée inoubliable” au Musée des Beaux-Arts de Charleroi est proposée…

Ce label de restauration de qualité concilie plaisir et santé en veillant à séduire et à fidéliser la clientèle des établissements concernés. Tous les restaurateurs installés sur le territoire de Charleroi peuvent se porter candidat pour obtenir le label “Plat Net Santé”. Il suffit de contacter le service santé au 071/86.70.03.

Les activités mises en place par le service santé de la Ville s’inscrivent dans le cadre du label “Ville Amie démence” que la Ville de Charleroi a reçu de la Ligue Alzheimer en septembre 2015. La toute dernière activité proposée, depuis avril 2018, est une « visite guidée inoubliable » de la collection permanente du Musée des Beaux-Arts de Charleroi.

Phillippe Van Cauwenberghe, Échevin du Commerce, se réjouit de cette participation : Nous avons à Charleroi beaucoup d’établissements Horeca de qualité. Ce label leur permet non seulement d’obtenir une visibilité promotionnelle intéressante mais également de mettre en avant leur savoir-faire en répondant aux attentes de certains clients en matière de bonne nutrition. En 2018, avec quatre nouveaux venus, dix-sept établissements au total sont désor-

Ces visites s’adressent aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et à un de leur proche (conjoint, enfant, petits-enfants, …), par petit groupe de 6 à 10 personnes. Cette activité s’inspire du guide pédagogique réalisé par le Musée de l’Art Moderne (MOMA) à New York qui organise de telles visites. Elles ont pour but de faire passer un moment ludique, convivial et agréable là où les œuvres d’art permettent de faire revenir des souvenirs, d’échanger des anecdotes, de partager

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

un moment loin des contraintes et difficultés du quotidien et de briser l’isolement du malade et de sa famille. L’encadrement est assuré par les animatrices socio-culturelles attachées au Musée des Beaux-arts, en collaboration avec les référents Alzheimer des associations qui développent l’ensemble des activités depuis 2015. Selon le neurologue Sebastiaan Engelborghs, Professeur à l’Université d’Anvers, qui a évalué le pendant de ces visites organisées au Musée d’Art Contemporain d’Anvers (M HKA), les visites de musées ont des effets positifs sur le comportement des personnes malades. Leur confiance s’est accrue et, au cours de la semaine qui a suivi la visite du musée, ils ont éprouvé moins de problèmes émotionnels, ce qui a réduit le fardeau des soins pour l’aidant naturel.

> URBANISME

AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE SECTION DE JUMET Le Collège communal porte à la connaissance du public qu’il a l’intention de proposer au Conseil communal la désaffectation d’un excédent de voirie rue Puissant, en vertu du décret de la Région wallonne du 06.02.2014 relatif à la voirie communale. Le dossier accompagné des plans sera déposé pendant trente jours, à dater du 03.09.2018 au service voirie – Hôtel de Ville annexe de Ransart. Il sera consultable du lundi au vendredi, le matin de 8h30 à 11h30 et l’après-midi de 13h à 15h30 ou sur rendez-vous auprès de Monsieur Sallus Jean-Paul, 071/86.93.50 ou au 0492/58.41. 30. Les personnes qui auraient des observations à faire valoir pourront les présenter par écrit, dans cet intervalle, ou les formuler verbalement lors de la clôture de l’enquête qui aura lieu au même endroit, le 02.10.2018, à 11 h du matin.


CHARLEROI MAGAZINE / À VOTRE SERVICE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.27

> IMMOBILIER

MISE EN VENTE DE BIENS COMMUNAUX : LA VILLE PASSE À LA VITESSE SUPÉRIEURE !

n Aliénation de gré à gré du site ZAMI en faveur d’IGRETEC à Gilly Le site ZAMI est divisé en 4 assiettes/bâtiments : ZAMI 1, 2854 m² - ZAMI 2, 2847 m² ZAMI 3, 567 m² - ZAMI 4, 2247 m² ; Estimation du bureau de Géomètres-Experts : 1.348.975€ ; Vente pour l’euro symbolique.

Sur proposition de l’Echevin Eric Goffart, le Conseil communal du 25 juin a, d’une part, clôturé huit dossiers d’aliénation de gré à gré pour un montant total de 485.000€ et d’autre part, donné son feu vert pour le lancement de nouvelles procédures de vente qui concernent sept nouveaux biens.

n Salle des fêtes “Préau des Haies” à Marcinelle à la Sambrienne La Ville est propriétaire d’une salle des fêtes appelée “Préau des Haies” situé au Cours Garibaldi, 43 (anciennement rue Ferrer, 40) à Marcinelle, d’une contenance cadastrale de 4 ares 37 centiares. La SCRL la Sambrienne souhaite acquérir ce bien pour l’euro symbolique afin de créer un projet de construction de plusieurs logements. Le bien n’est plus d’aucune utilité pour la Ville de Charleroi, il est en très mauvais état et nécessite de très gros investissements. Le rapport dressé par le Comité d’Acquisition de Charleroi du 4 mai 2018 fixe l’estimation du bien à 68.000€. Ce bâtiment communal est voisin, d’un côté, d’un bien appartenant à la SCRL la Sambrienne et, de l’autre, d’un bien de la Ville mis à sa disposition via un bail emphytéotique. Dès lors, il est judicieux de le vendre à la SCRL la Sambrienne pour en faire un ensemble cohérent avec les immeubles voisins. Cette opération permettra la création d’environ quatre logements dont le coût est estimé à 540.000€.

En poursuivant activement sa politique de rationalisation de son parc immobilier afin de garantir la qualité de ses biens, la Ville de Charleroi est conforme à l’engagement pris auprès du CRAC (Plan de gestion), explique Eric Goffart, Echevin des Travaux. Ceci nous permet de disposer de recettes nouvelles non fiscales pour améliorer la situation financière de la Ville. On se concentre sur notre cœur d’activité parce qu’on n’a plus à s’occuper de ces biens au quotidien.

LES VENTES DANS LE DÉTAIL ALIÉNATION DE GRÉ À GRÉ CLÔTURÉES n Biens communaux situés à l’angle de l’avenue Eugène Mascaux, 54 et de la rue Paul Lambert, 2 à Marcinelle Superficie : bâtiment principal sur quatre étages, 372 m² - bâtiment secondaire sur trois étages, 48 m² - terrain, 171 m² ; Montant : 63.000€ n Maison d’angle située à la place Edmond Gilles, 15-16 à Lodelinsart Superficie : bâtiment sur quatre étages, 352 m² - terrain, 120 m² ; Montant : 56.000€ n Maison située à la rue Adolphe Max, 3 à Marcinelle Superficie : bâtiment sur quatre étages, 423 m² - terrain, 370 m² ; Montant : 141.000€ n Bien composé de deux logements, situé à la rue Appaumée, 1 à Ransart Superficie : bâtiment sur quatre étages, 367 m² - terrain, 142 m² ; Montant : 85.500€

n Aliénation de gré à gré d’un terrain situé à la chaussée de Charleroi 82 à Montignies-sur-Sambre à la SA SOGEM Désaffectation et transfert du patrimoine public vers le patrimoine privé de la Ville de Charleroi et aliénation de gré à gré. Surface : 966m² ; Estimation du bureau de Géomètres-Experts : 35.000€ . L’objectif de l’acquéreur est de créer sur ce terrain un parking de vingt voitures. n Bâtiment situé au boulevard Paul Janson à Charleroi Superficie : 4a 10ca dont 799 m² de bâtiment ; Immeuble deux façades à rénover. MISE EN VENTE DE BIENS n Aliénation de gré à gré d’un immeuble situé à la rue Saint Charles, 77 à Montignies-sur-Sambre Cet immeuble, composé de trois logements,

est actuellement occupé par l’Agence immobilière sociale Charleroi-Logement (AIS) qui peut sous-louer. Le triennat en cours se termine le 31 décembre 2018. Afin d’éviter à la Ville de continuer à supporter les charges de propriétaire, il est nécessaire de le mettre en vente. Surface cadastrale de 130 m² ; Estimation du bureau de GéomètresExperts : 145.000€ . n Aliénation de gré à gré d’un immeuble situé à la place Louis Delhaize, 24 à Ransart Surface cadastrale : 110 m² ; Estimation du bureau de GéomètresExperts : 62.000€. n Aliénation de gré à gré d’un bâtiment situé à la place Louis Delhaize, 20 à Ransart Bien à rénover se composant de deux logements ; Estimation du bureau de GéomètresExperts : 160.000€. n Aliénation de gré à gré d’un bâtiment situé à la place Louis Delhaize, 25 à Ransart Surface cadastrale : 180 m² ; Estimation du bureau de GéomètresExperts : 65.000€. n Aliénation de gré à gré d’un bien situé à l’avenue Paul Pastur, 5 à Mont-surMarchienne Immeuble composé de 4 logements sur une surface cadastrale de 346 m² ; Estimation du bureau de GéomètresExperts : 200.000€. n Aliénation de gré à gré d’un bien situé à la rue des Gardes, 6 à Charleroi Maison sur une surface cadastrale de 68m² ; Estimation du bureau de GéomètresExperts : 105.000€. n Parcelle située à la rue Jean Ligny à Goutroux Désaffectation et transfert du patrimoine public vers le patrimoine privé de la Ville de Charleroi et aliénation de gré à gré. Surface cadastrale : 139 m² ; Estimation du bureau de GéomètresExperts : 10.000€.


CHARLEROI MAGAZINE

P.28

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

TRIBUNE POLITIQUE ECOLO Charleroi bouge, mais nombre de vos besoins ne sont toujours pas rencontrés. SI le centre ville change et si l’image de notre ville s’améliore, cette couche de vernis et de strass cache une mobilité déplorable, des habitants qui s’appauvrissent et un manque criant d’investissements humains dans les quartiers. Ecolo veut des quartiers propres, nettoyés régulièrement, sans dépôts clandestins, avec des collectes sélectives des déchets de cuisine et de jardin par des conteneurs enterrés dans les quartiers très denses. Ecolo veut rendre bon marché et accessibles toutes les énergies renouvelables, l’isolation et les économies d’énergie. C’est bon pour l’environnement, la santé, l’emploi et votre portefeuille. Ecolo veut une administration au service de la population ! Il faut trop de temps pour replacer un sens interdit tombé ou déboucher un avaloir ! Ecolo veut réorganiser les services pour qu’ils collaborent entre eux et avec vous pour améliorer votre qualité de vie. Ecolo veut renforcer la présence de votre agent de quartier dans de larges plages horaires et organiser sa participation à la vie du quartier. Ecolo propose  que Charleroi devienne pionnière des 32 heures avec embauche compensatoire et que la Ville de Charleroi engage du personnel qualifié dans le développement durable. Avec nos intercommunales, Ecolo veut  soutenir les commerces de proximité, la ceinture alimentaire et l’agriculture urbaine biologique, l’économie sociale et circulaire. ​

Imane à la Sambrienne ou avec les malversations survenues à l’ISPPC. Ces pratiques se transmettent manifestement de génération en génération. Mr Magnette a supprimé le Bureau d’éthique et de déontologie à Charleroi. Nous revendiquons au contraire la nécessité d’un tel Bureau de la transparence et d’éthique indépendant chargé de contrôler la bonne gestion des deniers publics de la ville, de lutter contre la corruption et d’empêcher tout conflit d’intérêts dans la gestion de la Ville. C’est un point du programme communal du PTB.

PS

PTB

A l’heure de solliciter votre confiance renouvelée pour les six années à venir, le Parti Socialiste dispose d’un véritable projet pour notre ville et pour ses habitants. Le projet de l’équipe socialiste pour Charleroi trouve ses fondements dans une vraie dynamique d’ascension sociale et dans l’accroissement des chances tout au long de la vie. Dès l’enfance, la gratuité de l’éducation (garderies, musées, repas) est de plus en plus garantie. Pour nos jeunes, un campus dédicacé à la découverte des métiers, aux formations qualifiantes, à l’enseignement supérieur, à l’enseignement universitaire et à la recherche s’installe à la ville-haute, offrant ainsi autant de tremplins pour l’emploi vers toutes les filières en plein développement à Charleroi. Le regain d’attractivité de notre Cité conduit, chaque jour, des investisseurs aux portes de la Ville, désireux d’y implanter une activité économique, d’y construire des bureaux, des commerces et du logement de qualité pour accueillir toutes les familles. Bien sûr, il reste de nombreux défis mais en revitalisant la Ville et l’ensemble de tous les quartiers et en rénovant toujours plus de places et de rues, nous contribuerons à faire de Charleroi une ville paisible où la sécurité est assurée. Enfin c’est avec le concours de tous les Carolos et en renforçant le nettoyage en profondeur dans les 55 quartiers, en collaboration avec Tibi, que nous réussirons le pari d’une ville plus propre.

Le PTB demande la création d’un bureau de la transparence et d’éthique à Charleroi La presse a révélé que le président de l’Olympic de Charleroi a utilisé les fichiers du club et sa fonction pour faire la campagne de l’échevin des Sports et candidat sur la liste communale du PS, Philippe Van Cauwenberghe, en envoyant un e-mail à tous les parents des jeunes inscrits au club. La justification de l’échevin surprend. Celui-ci juge manifestement que la démarche est normale en déclarant : “j’ai beaucoup aidé l’Olympic sur cette dernière mandature, même en dehors de mon rôle d’échevin en utilisant mon carnet d’adresses personnel”.  Le conflit d’intérêts ici nous paraît clair. Il est évident que la fonction d’un échevin des Sports est de soutenir les clubs locaux au nom des pouvoirs publics. Mais il ne peut en retirer aucun profit personnel ni défendre que cela justifie que le fichier des clubs soit mis au service de sa campagne électorale. Et que veut réellement dire M. Van Cauwenberghe quand il parle de l’utilisation de son carnet d’adresses personnel ? C’est le retour des vieilles pratiques du PS. Ce n’est pas la première fois ces derniers mois que de tels problèmes apparaissent dans le chef de dirigeants socialistes qui confondent défense de l’intérêt public et de leur propre intérêt personnel. On l’a vu encore récemment avec l’affaire du secrétariat d’Hicham   

MR Depuis le mois dernier, les équipes d’Ores s’appliquent à remplacer nos vieux lampadaires par des lampes LED. D’ici la fin de l’année, 2000 lampes passeront à cette nouvelle technologie. A l’horizon 2030, ce seront près de 24.000 points lumineux qui seront renouvelés. Le groupe MR emmené par Olivier Chastel, chef de file, se félicite d’observer progressivement la métamorphose de l’éclairage public carolo. Les prix s’étant démocratisés, la transition énergétique devient enfin réalité. Pour l’Echevin de l’Environnement Cyprien Devilers, non seulement Charleroi bénéficiera d’un gain de 2,4 millions d’€ sur sa facture globale mais la Ville émettra également 5.600 tonnes de CO2 en moins. En effet, une lampe LED consomme 20 watts au lieu de 130 pour les ampoules traditionnelles. Elle est garantie 15 ans et nécessite moins d’entretien. Les ampoules traditionnelles, en plus d’être fragiles, sont aussi fabriquées à partir de gaz rares et nocifs. Le fait

d’avoir la possibilité de réguler utilement l’intensité lumineuse entre 22h et 6h du matin fera également chuter la consommation d’énergie. Cette transition énergétique est totalement en adéquation avec le PAEDC (Plan d’Actions en faveur de l’Energie et du Climat) adopté par le Conseil Communal en septembre dernier. Outre les aspects économiques et environnementaux apportant une réelle plus-value, la sécurité sera également renforcée car la lumière blanche émanant des LED permet de mieux distinguer les couleurs et les visages. Nul doute que les citoyens percevront une nette différence lorsqu’ils arpenteront les rues de notre ville aux petites heures du jour ou de la nuit. Les Echevins Cyprien Devilers et Ornella Cencig se réjouissent de cette décision. Elle sera à la fois bénéfique pour le portefeuille de la Ville, pour notre environnement, notre santé mais également pour la sécurité des promeneurs nocturnes.

CDH Dans une société où l’espérance de vie ne cesse de s’allonger, prendre soin de la santé n’a jamais été autant important. Les fragilités liées au vieillissement de la population, l’augmentation du nombre de personnes dépendantes, la détérioration de l’environnement, la montée en puissance d’affections lourdes, … sont autant de problématiques qui ont été abordées lors du forum ouvert de la Santé organisé par Mohamed Fekrioui, échevin cdH de la santé. Les conclusions de ce forum permettront de dégager des lignes directrices claires pour Charleroi Ville Santé dans les années à venir. Lors des deux prochains mois, plusieurs activités mettront en avant la promotion de la santé : Dans le cadre du label “Ville Amie démence” que la Ville de Charleroi a reçu de la Ligue Alzheimer en septembre 2015, le service santé collabore à un plan global qui a notamment créé diverses activités pour aider et soutenir les personnes malades et leurs proches. Depuis avril 2018 se tiennent des visites guidées inoubliables de la collection permanente du Musée des Beaux-Arts de Charleroi. La prochaine aura lieu le 21 septembre. Elles ont pour but de faire passer un moment ludique où les œuvres d’art permettent de faire revenir des souvenirs et de partager un moment loin des contraintes quotidiennes. Le dimanche 30 septembre aura lieu la journée santé. Dédiée au bien-être et à la santé, la Ville proposera au Parc de Monceau-sur-Sambre diverses activités déclinée autour de quatre axes : l’activité physique, l’alimentation, l’environnement sain et les relations d’entraide. La dernière initiative promue concerne le Relais pour la Vie qui se déroulera le weekend du 6 et 7 octobre. 24h00 de marche ou course en équipe, au départ de la Place de la Digue. L’objectif de cet événement est de mobiliser et rassembler un maximum de gens autour de la lutte contre le cancer et de récolter un maximum de dons. Enfin, notons également que l’échevin de la Santé a récemment octroyé à 4 nouveaux établissements le label Plat net Santé, gage d’une alimentation équilibrée.


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.29

AGENDA

15 SEPT., 13 OCT., 3 NOV.

> 19 OCT. EXPOSITION

PEINTURES NAÏVES Galerie de la Poste 1898 – 20, rue Grimard – 6061 Montignies-sur-Sambre INFO : 071.32.85.63 – itorv@skynet.be

Des centaines de peintures naïves de Marie-Louise Batardy (la dame aux mille chats). À venir admirer gratuitement du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h ou sur RDV.

2 SEPT. > 6 JANV.

BALADE

9 SEPT. ENVIRONNEMENT

TIBI OUVRE SES PORTES AU GRAND PUBLIC Pôle environnemental – 1, rue du Déversoir 6010 Couillet INFO : www.tibi.be

Découvrez les infrastructures et les métiers de Tibi lors des portes ouvertes ! Une fête de l’environnement gratuite dédiée aux familles : village de l’environnement ; balades en péniche ; village pour enfants ; Street Work Out par Philippe Scofield ; Concert de Mothercover.

DÉCOUVERTE DES CHAMPIGNONS Gilly, rue de l’abbaye 1 - 6060 Gilly Centre de Loisirs de Marcinelle, avenue des Muguets 16 – 6001 Marcinelle INFO : Maison du Tourisme du Pays de Charleroi 071/86.14.14. - maison.tourisme@charleroi.be 071/29.74.06 – david@chana.be

Chaque balade avec un guide mycologue vous permettra d’observer, de toucher, de sentir les champignons afin de mieux les appréhender. Un passage obligé avant toute cueillette culinaire ou un apprentissage plus approfondi de la mycologie. Départ à 9h. Paf : 4€ (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans).

EXPOSITIONS

US OR CHAOS BPS22 Musée d’art de la Province de Hainaut – 22, boulevard Solvay - 6000 Charleroi INFO : 071/27.29.71. - info@bps22.be www.bps22.be

“US or Chaos” rassemble une quarantaine d’œuvres, majoritairement choisies dans la collection a/political, basée à Londres. L’exposition se déploie entre différentes méthodes de contrôle voire d’intimidation (poursuites, emprisonnement, etc.) et diverses stratégies de résistance. La sélection de la commissaire, Becky Haghpanah-Shirwan, directrice de la collection a/political, met délibérément l’accent sur des actes d’opposition ou de désobéissance individuels, parfois extrêmes. Artistes : FRANKO B, Erik BULATOV, DEMOCRACIA, Teresa MARGOLLES, Andrei MOLODKIN, Petr PAVLENSKY, Andres SERRANO, Santiago SIERRA, Nancy SPERO, etc.

15 SEPT. CHARLEROI DANSE

A DANCER’S DAY Les Ecuries – 65c, bd Mayence – 6000 Charleroi INFO : contact@charleroi-danse.be

Avec le projet A Dancer’s Day de Boris Charmatz, Charleroi Danse fêtera la rentrée en invitant tous les amateurs de danse, grands et petits, à venir partager la journée d’un danseur contemporain. Les espaces de Charleroi danse seront ouverts. Boris Charmatz et les 25 danseurs de sa compagnie y accueilleront le public pour une journée qui enchaînera échauffement collectif, atelier de pratique, dancefloor, spectacle et temps de rencontre. 15€/journée (groupes : 5€).

15 & 16 SEPT. ANIMATION

FÊTE AU CHÂTEAU Château de Monceau-sur-Sambre INFO : 0496/23.42.36.

Parc en fête à Monceau-sur-Sambre organisé par le Comité d’Initiative, en collaboration avec l’asbl Les Amis du Château. Animations gratuites.


CHARLEROI MAGAZINE / AGENDA

P.30

20 SEPT. COLLOQUE

26 SEPT., 25 OCT., 27 NOV., 11 DÉC. CONFÉRENCES

30 ANNIVERSAIRE DU CAV

FORUM FINANCIER DE CHARLEROI

Bois du Cazier – 80, rue du Cazier 6001 Marcinelle INFO : cav30ans@charleroi.be - 071/86 15 12

INFO : Banque nationale de Belgique – 12, 14, 16 place St Paul - 4000 Liège 04/230.62.11. - fofi.charleroi@nbb.be

e

22 SEPT., 27 OCT., 24 NOV. ATELIERS

INITIATION ARTISTIQUE Bibliothèque A. Rimbaud 35, boulevard Defontaine - 6000 Charleroi INFO : http://charleroi-hd.tv/bibliotheques 071/31.58.89.

Dans le cadre de son partenariat avec la bibliothèque “Le Rayon du Vecteur”, Le réseau des bibliothèques de Charleroi propose trois ateliers d’initiation artistique : >S  amedi 22 septembre 2018 : pop up – découverte de deux à trois techniques de base (pli parallèle, le carrousel, la spirale) ; >S  amedi 27 octobre 2018 : BD – création de vos propres histoires en bande dessinée grâce à un exercice surprenant… Résultats garantis ! L’accent sera mis sur la narration. Travail en noir et blanc ; >S  amedi 24 novembre 2018 : reliure - réalisation d’un fin carnet de notes, à partir de divers papiers de récupération, apprentissage d’une technique de reliure cousue, à cahier unique. De 9h30 à 12h30. Aucune expérience préalable requise. Tout public. Accessible dès 7 ans si accompagné. Inscription obligatoire.

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

29 & 30 SEPT. BATELLERIE

24e PARDON DE MARCHIENNE INFO : www.pardondemarchienne.be info@pardondemarchienne.be

La Sambre s’anime tout un week-end au passage des embarcations de tout genre. Brocante, artisans, associations, animations égaieront l’événement à l’issue duquel les bateaux seront bénis par l’aumônier des bateliers.

>2  6.09.18, 18:00, UMons Charleroi : “Les conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euro” par Agnès Benassy-Quéré (une économiste française de premier plan) ; >2  5.10.18, 18:00, BNP Paribas Fortis Charleroi : “L’avenir du retail à l’ère du digital” par Gino Van Ossel (Professeur de Retail & Trade Marketing à la Vlerick Business School) ; >2  7.11.18, 18:00, IGRETEC Charleroi : Thème à déterminer - Marc Raisière (CEO de Belfius) ; >1  1.12.18, 18:00, BNP Paribas Fortis Charleroi : « La réforme du Code des sociétés et des associations » par Me Philippe Bossard (avocat associé chez Buyle Legal).

28, 29, 30 SEPT. 29 & 30 SEPT. MONTIGNIES-SUR-SAMBRE

BROCANTE & FOIRE DES ARTISANS ET COLLECTIONNEURS INFO : raymond.bricmont@skynet.be – 071/32.10.27. – 071/31.65.88 (18> 20h) – foireartisanale@skynet.be 0476/39.50.11. (18> 20h)

Brocante, place Albert Ier, de 8h30 à 16h30, le samedi 29 ; 4e foire des artisans et collectionneurs au salon communal, de 10 à 17h, les samedi 29 et dimanche 30. Une organisation de la Fraternité montagnarde.

THÉÂTRE

COMÉDIE POLICIÈRE Centre culturel de Mont-sur-Marchienne 3, rue du Château INFO : lacompagniedesloufsasbl@yahoo.fr 0473/77.02.13. - 0476/84.93.07.

“Du Plomb dans la Plume” est une comédie policière à double action, totalement caricaturale et déjantée, créée en 2016 par un collectif théâtral lyonnais. Franck écrit un roman policier. Surgissant des coulisses, des comédiens convertissent, sur le champ, son texte en pièce de théâtre qu’ils jouent immédiatement devant les spectateurs. Mais la réalité rejoint la fiction… Représentations : vendredi et samedi à 20h ; dimanche à 16h. : 12 euros (réservation téléphonique : 10€ – moins de 18 ans : 8€).


CHARLEROI MAGAZINE / AGENDA

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2018

P.31

6 OCT. FESTIVAL

INTIMIST Centre Culturel de Mont Sur Marchienne 3, rue du Château INFO : frank@cameleonteam.com 0479/07.77.44.

Avec Typh Barrow, Sharko, Sonnfjord,... A partir de 16h. 34€ en prévente (places assises)

17 > 20 OCT. EXPO

LES FLEURONS INDUSTRIELS DE CHARLEROI Château Mondron 159, chaussée du Château Mondron - 6040 Jumet INFO : www.chateau-mondron.be - adrien. laduron@chateau-mondron.be – 071/41.61.05.

Photos et peintures, matériel, maquettes et projection d’une vidéo, permettront aux jeunes et moins jeunes de découvrir les trois symboles de notre région : le charbon, l’acier et le verre. Cette exposition est organisée en partenariat avec le Comité de sauvegarde du haut-fourneau 4.

12 OCT. SOIRÉE

FUREUR DE LIRE 2018 Bibliothèque A. Rimbaud 35, boulevard Defontaine - 6000 Charleroi INFO : http://charleroi-hd.tv/bibliotheques 071/31.58.89.

Vous craignez les chats noirs, vous évitez de passer sous une échelle, vous redoutez par-dessus tout les vendredis 13 ? Alors sachez-le : les vendredis 12 sont pires encore ! Surtout, surtout, ne venez pas à la bibliothèque le vendredi 12 octobre à 19h ! Évitez à tout prix d’assister à la soirée contes “Spéciale Vendredi 12” : une programmation à faire peur ! A 19h. Tout Public

20 OCT. DÉCOUVERTE DES MÉTIERS

PLACE AUX ENFANTS 2018 INFO : www.charleroi.be/jeunesse 071/86.22.77. - 071/86.22.98.

Tu as entre 8 et 12 ans ? Alors rejoins-nous à la journée “Place aux Enfants”. Découverte de métiers, rencontre avec les acteurs qui font bouger la ville,… Gratuit. Repas de midi et collations offertes. Attention, inscription obligatoire avant le 30 septembre.

29 > 31 OCT. & 2 NOV. STAGE NATURE

VACANCES D’AUTOMNE Centre de Loisirs de Marcinelle INFO : 071/297406 ou david@chana.be

Ces stages nature permettent aux enfants d’écouter, observer, toucher et sentir la nature qui nous entoure. Activités en extérieur ou en intérieur, apprentissage par l’amusement (activités manuelles, balades, jeux forestiers, activités sportives et de détente). De 9h00 à 16h00 ; garderie possible de 7h30 à 9h et de 16h à 18h (gratuit pendant 1h - 1€ par jour par enfant au-delà d’1h). Prix du stage : 72 € par semaine de 4 jours. > L es aventuriers de la forêt enchantée (5-8 ans) ; > F rison dans les bois (9-14 ans) ; >C  uisinons nature (8-14 ans).


Salon

Charleroi-Hainaut LE SALON DES JEUNES QUI ONT a ns ET +

50

RTL SPIROUDOME 20 & 21 septembre 2018 ENTRÉE LIBRE DE 10H À 18H

INFOS : 071/53.17.40. - WWW.HAINAUT-SENIORS.BE RTL SPIROUDOME - RUE DES OLYMPIADES 2 - 6000 CHARLEROI

Edit.Resp.: Claude Maufort - Rue de la Broucheterre, 52B - 6000 Charleroi

Seniors

charleroi mag sept-ocr18  
charleroi mag sept-ocr18