Page 1

CHARLEROY MAG SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

SPÉCIAL CHARLEROI 350 ANS


SOMMAIRE 24-28

4-5

LA VILLE À VOTRE SERVICE

LE CHARLEROY DU • Marquis de Castel Rodrigo

20-25 6-15 A LA UNE • 350 ans de Charleroi C Fièsse!

16-17 Demandez le programme !

L’ACTUALITÉ DANS VOTRE VILLE • Culture • Rencontre • Petite enfance • Enseignement • Jeunesse • Collège communal • Mobilité • Salon

• Journée découverte santé • Accueil des personnes immigrées • Le Conseil consultatif des jeunes • Garantir l’autonomie des aînés • Garderies gratuites à la rentrée • Les chiens en milieu urbain • Une prime pour l’embellissement des façades

29 TRIBUNE POLITIQUE

18-19 30-31

LES GRANDS TRAVAUX • Des écoles rénovées

L’AGENDA

CHARLEROI MAGAZINE Bimestriel Éditeur responsable : Christophe Ernotte, Directeur général f.f. Place Charles II 6000 Charleroi

Rédaction et coordination : Catherine Coquette Pierre Burssens Collaboration : Jean-François D’Angelo Michaël Collet

Contact : pierre.burssens@charleroi.be Mise en page : Sabine Giloteau Photos : Mireille Simon Luc Denruyter

Le magazine communal CHARLEROI MAGAZINE est une réalisation de la Division Communication de la Ville de Charleroi.

Tirage : 105.000 exemplaires distribués gratuitement dans toutes les boîtes aux lettres de la ville de Charleroi


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

CARTE BLANCHE

PAUL LE GRAND PRÉSIDENT OMMEGANG BRUSSELS EVENTS

L’Ommegang retrace la venue de Charles Quint à Bruxelles le 2 juin 1549. A cette époque, l’Empereur songe à sa succession et décide de faire le tour de l’Europe pour présenter son fils qui deviendra par la suite Philippe II. Ce rendez-vous annuel sur la Grand Place de Bruxelles est considéré comme une des plus grandes reconstitutions historiques comptant 1400 figurants, plus de 40 chevaux, des Géants et des dizaines de groupes folkloriques venant aussi bien du Nord que du Sud de la Belgique. Nous pouvons d’ailleurs y voir, en fin de spectacle, les Gilles de Marchiennne-au-Pont. La spécificité du casting de l’Ommegang est que nous essayons, dans la mesure du possible, que les figurants soient les descendants de leurs ancêtres jouant un rôle à l’époque, ou que le rôle détenu par un figurant soit en rapport avec son activité dans la vie civile actuelle. J’ai l’habitude de dire que le rôle de Prince est tenu par un vrai Prince, le chroniqueur de Charles Quint par un vrai journaliste, le garde par un vrai policier ou le balayeur par un vrai balayeur. Donc tout le monde pourrait prétendre à jouer un rôle dans ce kaléidoscope qu’est l’Ommegang, tout en étant assez  exigeant en ce qui concerne la justesse historique. Montrer l’histoire belge et européenne à travers le monde est notre première volonté. Nous travaillons énormément notre visibilité à l’étranger, d’abord par une couverture médiatique en dehors de nos frontières (entre 20 et 25% des places sont vendues à l’extérieur de nos frontières) , par l’engagement de Héraut commentant le spectacle généralement venu de pays voisins. Nous avons pu compter sur Stéphane Bern, Francis Huster, Eric-Emmanuel Schmitt, Jacques Weber, Jean-Pierre Castaldi ou dernièrement Patrick Poivre d’Arvor. Leur narration fut accompagnée par des prestations musicales faites par des ténors, contre ténors ou encore des chanteurs comme Ozark Henry qui sont très connus à l’étranger. Chaque année l’Ommegang met un pays à l’honneur. En 2016, le Japon répondait présent puisque nos deux pays fêtaient les 150 ans de relations bilatérales. Toujours dans cet esprit de faire briller la Belgique et son histoire, l’Ommegang se produit à l’étranger. Nous avons pu compter sur les expos universelles de Milan, Shanghai, Osaka. Nous avons également été invités par le gouvernement espagnol en 2000 à l’occasion des 500 ans de la naissance de Charles Quint, et bien d’autres encore... Malgré les nombreuses demandes que nous recevons chaque année, nous avons accepté avec grand plaisir de participer aux festivités des 350 ans de Charleroi. Tout d’abord parce que des Carolos participent au spectacle, mais surtout parce que ce sera un moment fort pour la ville de Charleroi, moment auquel nous voulons être associés. N’oublions jamais que nos actes d’aujourd’hui feront l’histoire de demain.

P.3


CHARLEROI MAGAZINE

P.4

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

LE CHARLEROY DU MARQUIS DE CASTEL RODRIGO

PUITS DE LA FORTERESSE FRANÇAISE En descendant dans les sous-sols de la place Charles II, on pourra découvrir le puits de la forteresse française, l’un des rares vestiges de l’époque de Vauban. Sa profondeur est impressionnante : 42,50 mètres.

SOUTERRAINS DE LA FORTERESSE HOLLANDAISE La première pierre de ces nouveaux remparts a été posée le 3 septembre 1816, la date qui correspondait jour pour jour à celle où, cent cinquante ans auparavant, le 3 septembre 1666, Castel Rodrigo avait posé, pour le compte du roi d’Espagne, la première pierre de la forteresse baptisée Charleroi. Ces nouvelles fortifications étaient de loin les plus étendues, mais n’ont jamais servi. Une galerie, située en dessous du boulevard Zoé Drion, sera rendue accessible à l’occasion des festivités.

A l’occasion des 350 ans de Charleroi, quatre sites, témoins de l’histoire de notre ville, seront exceptionnellement ouverts au public le samedi 3 septembre de 10 à 16h. Le plan-relief et le beffroi seront également accessibles le dimanche 4 septembre de 10 à 16h.


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.5

© Photo : Gina Santin

Francisco de Moura Cortereal, marquis de Castel Rodrigo, fut gouverneur des Pays-Bas espagnols de 1664 à 1668. La frontière entre la France et les Pays-Bas espagnols ayant été modifiée par le Traité des Pyrénées, plusieurs places fortes, jusque-là espagnoles, devinrent françaises. Un couloir important entre Mons et Namur, en direction de Bruxelles, se trouvait sans défenses. L’emplacement du village de Charnoy s’avérait propice à l’installation d’une forteresse. Ainsi naquit Charleroy, baptisé de telle manière en l’honneur de Charles II, roi d’Espagne et des Pays-Bas (alors âgé de... 5 ans !). Le 3 septembre 1666, le marquis de Castel Rodrigo posa la première pierre de la nouvelle forteresse. Le registre paroissial du Charnoy reprend l’acte de fondation de Charleroi. Le 2 juin 1667, Louis XIV s’empare de Charleroi et confie la reconstruction de la forteresse (partiellement détruite par les Espagnols) à Vauban. Au gré de l’Histoire, des hasards et des traités, Charleroi va ainsi être française, assiégée par les Hollandais, redevenir espagnole en 1678, française en 1693, espagnole à nouveau en 1697, occupée par les Hollandais, et redevenir française en 1701... avant de passer sous la souveraineté de l’Autriche en 1713.

PLAN-RELIEF

LE BEFFROI

Plan-relief au 600e de la forteresse de Charleroi est exposé à l’Hôtel de ville. Il s’agit de la reproduction d’un plan-relief commandé par Louis XIV et qu’on pouvait admirer dans la grande galerie au Louvre. Il faisait partie d’une collection de 100 maquettes de places fortes du Roi Soleil dont la plupart sont exposés au Musée des Beaux-Arts de Lille depuis 1987. Leur origine est essentiellement stratégique. Louis XIV les utilise autant pour préparer les sièges et simuler les attaques des places fortes passées en mains étrangères, que pour étudier les perfectionnements défensifs à apporter à celles en sa possession. Le planrelief de Charleroi présente l’image de la ville forte en 1696. La copie a été réalisée en 2005, avec un souci de respect de l’esprit et des techniques d’origine en s’adaptant aux techniques d’aujourd’hui.

Même si ce n’est pas un vestige de la forteresse, le public aura l’occasion de découvrir ce patrimoine mondial de l’UNESCO. Le beffroi, symbole du pouvoir communal était opposé, à l’origine, au donjon, tour symbole du seigneur ainsi qu’au clocher, symbole du clergé. Il remplissait diverses fonctions: tour de guet, arsenal, lieu de réunions, prison, tribunal, archives,... Aujourd’hui, les beffrois sont les points de ralliement de tous les citoyens lors des festivités et servent aussi de repère pour indiquer un chemin. Les 33 beffrois belges et 23 français sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Celui de Charleroi est le plus jeune de Belgique et le seul bâti dans le style Art déco. Les 3 et 4 septembre, son ascension permettra de s’approcher de l’horloge et du carillon (également reconnu comme patrimoine de l’UNESCO), et de découvrir un superbe panorama de la région, à l’aide des tables d’orientation.


P.6

CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

À LA UNE

WEEK-END DE FOLIE !


CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

1666-2016, Charleroi fête cette année ses 350 ans. C’est précisément le 3 septembre 1666 que le Marquis de Castel Rodrigo inaugura les travaux de la place forte qui allait devenir notre ville. Depuis le début de cette année 2016, les événements estampillés “350” se multiplient à Charleroi. Mais il était logique que ce premier week-end de septembre en constitue le grand moment de fête et de commémoration. Les 2, 3 et 4 septembre, le cœur de la ville battra donc au rythme de cet anniversaire, conjuguant folklore et traditions, Histoire et perspectives, anniversaire et fêtes de Wallonie. Le programme est riche et varié, rehaussé de la présence d’invités de marque. Vous en trouverez une synthèse dans les pages centrales de votre Charleroi Magazine, mais certains volets méritaient assurément d’être développés.

2-3-4 septembre 2016, C Fièsse !

P.7


P.8

CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

VENDREDI 2 SEPTEMBRE BIVOUACS DE RECONSTITUTEURS Dès 13 h et jusqu’au dimanche 4 Des passionnés d’Histoire et de reconstitution historique installeront leurs campements en trois endroits de notre ville, nous permettant ainsi de nous replonger, “en direct”, au sein de trois époques qui ont marqué l’histoire de Charleroi. Des Français royaux prendront ainsi place au parc Depelsenaire, nous rappelant la période de la forteresse française. Des troupes du 1er Empire occuperont, elles, l’avenue Général Michel. La caserne Trésignies accueillera, de son côté, nos libérateurs américains de 1944. Passage des troupes en revue, entretien du matériel, maniement des armes... autant de scènes de la vie d’un soldat auxquelles on pourra assister... à trois époques différentes! Une partie des acteurs des bivouacs prendra part au cortège historique du 3 septembre.

TROIS ANNIVERSAIRES AU MUSÉE DES CHASSEURS À PIED Ouvert dès le vendredi 2 et tout le week-end, le Musée des Chasseurs à pied, outre son parcours didactique consacré à ces unités, à leur histoire et à leur rôle depuis la révolution de 1830 jusqu’aux opérations en ex-Yougoslavie, proposera de découvrir trois expositions exceptionnelles qui correspondent à trois anniversaires: - “Charleroi militaire” s’inscrit dans la célébration des 350 ans de notre ville, et évoque la fondation de Charleroi mais aussi sa vocation de

forteresse et l’évolution de ses fortifications lors de différentes périodes de son histoire. C’est seulement vers 1868-1875 que la forteresse disparaîtra définitivement pour faire place à une capitale bourgeoise, toujours perceptible aujourd’hui dans le tracé de ses rues et boulevards; - “Le Bois du Cazier” s’associe à la commémoration du soixantième anniversaire de la catastrophe du charbonnage de Marcinelle. Lors de celle-ci, le IIe Chasseurs, caserné à Charleroi, a apporté aide et soutien aux mineurs et à la population proche du Bois du Cazier. Un espace tout particulier sera consacré à cet aspect “humanitaire” au sein du musée; - “Gendarmerie” s’intéresse, comme son titre l’indique, à l’histoire de cette unité. En 1796, le Comité de Salut public français étend l’organisation de la gendarmerie française aux neuf départements qui constituent le territoire actuel de la Belgique. La gendarmerie belge aurait ainsi pu fêter ses 220 ans cette année... Dans cette exposition, organisée par des bénévoles passionnés, un accent particulier est porté sur la présence de la gendarmerie à Charleroi et dans son agglomération.


CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.9

CONCERTS SUR LA PLACE DE LA DIGUE 350 ans-Birthday party De 17 h à minuit

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DU MÉTRO JUSQU’À MINUIT

RTBF powered by Wake Up

Comme on peut s’en douter, il ne sera pas simple de circuler en centre ville le samedi 3 septembre. Aussi, afin que tous puissent profiter au maximum de toutes les animations qui émailleront cette journée exceptionnelle, le réseau métro restera exceptionnellement ouvert jusqu’à minuit.

The Magician – Henry PFR – DJ DAN – DJ DENIX

SAMEDI 3 SEPTEMBRE CAROLO RÉTRO CARS – LE GRAND PRIX DE CHARLEROI Sous ce titre générique, se déploieront diverses activités pour les amoureux d’automobiles anciennes. Dès 9h30, un rallye-balade destiné aux véhicules d’avant 1986 prendra son départ de l’esplanade Expo avenue de l’Europe pour une longue boucle dans notre région, avec un passage sur le circuit de Mettet. De 12h30 à 16heures, un rallye de régularité “au coeur de la ville”, rassemblera des voitures de 1930 à nos jours, avec un slalom prévu sur le parking de Charleroi Expo. Pendant tout le week-end, de 10 à 18 heures, ce parking et le hall 2 de Charleroi Expo accueilleront aussi une exposition de véhicules anciens et de voitures de sport.

Six géants au cortège du carnaval (1966)

En pratique, les stations de la ligne M3 (Gosselies) seront accessibles au-delà de 20h30 jusqu’à la station multimodale de Jumet-Madeleine. Du côté de la ligne M4 (vers Gilly-Soleilmont), toutes les stations resteront ouvertes jusqu’à la fermeture du métro (00h00). Enfin, les voyageurs pourront circuler entre 20h30 et minuit sur l’antenne M1-M2 (vers Anderlues) jusqu’à la station De Cartier. Les parkings de persuasion (P+R) situés au terminus de Soleilmont et à Jumet-Madeleine disposent chacun de places de parkings mises gratuitement à disposition des usagers des transports en commun. Tarif normal d’application (chaque station de métro dispose d’un SELF, distributeur automatique de titres de transport, disponible 24h/24).


P.10

CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

NOCES DE DIAMANTS DES GÉANTS DJEAN ET DJENNE Les géants s’inscrivent dans des traditions folkloriques du monde entier. En Europe, ils sont particulièrement présents en Belgique et dans le nord de la France. Ils occuperont une place toute particulière à Charleroi à l’occasion de ce week-end anniversaire. En effet, le 3 septembre, de 11h30 à 13h, on célébrera les noces de diamant de Djean et Djenne sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Djean et Djenne sont les plus anciens géants de Charleroi et ont fait leur apparition aux fêtes de Wallonie de 1934. Djean est mineur et Djenne “porteuse de canons”, ouvrière en verrerie. Une histoire a été construite autour du couple, censé être de retour de Charleroi (Pennsylvanie) pour regagner son quartier (aujourd’hui disparu) du “Sâle Dèbout”. Leur mariage fut célébré en septembre 1956 par l’Echevin Hermand Escarmure. Pour leurs noces de Diamant qui donneront lieu à une cérémonie présidée par le Bougmestre Paul Magnette, ils seront entourés de nombreux invités, géants venus de différentes villes du pays (Liège, Namur, Ath...) et, bien évidemment, des géants de Charleroi. Ce sera également l’occasion de découvrir une petite nouvelle - si tant est que l’on puisse parler d’une géante de cette manière - commandée par la Ville à l’Eden. Son prénom est encore secret, quant à son physique et à son caractère, ils ont été mis en débat, notamment lors de la fête des voisins, au travers de dessins d’enfants, de questionnaires et autres croquis. À l’arrivée, cela donne une dame plutôt généreuse aux cheveux courts et foncés. De style décontracté, elle aime la vie, sa famille et les tatouages. A l’instar de la participation du Centre culturel de Charleroi au carnaval, la nouvelle géante a été réalisée lors de différents ateliers proposés par l’Eden au cours du mois d’août.

Depuis leur création, d’autres personnages ont rejoint Djean et Djenne parmi les géants de Charleroi : - El Champête et El facteûr ont été créés comme témoins au mariage de D’jean et D’jenne en 1956; - El Mayeur (1957) porte les traits de Jules Lenoir, tenancier d’un café et d’un jeu de bouloir installé sur la place de la Digue; - Davau (1957), alias Ferdinand Davaux, arrangeur musical, chansonnier; - Lahoussee (1957), clarinettiste, chansonnier; - Maka (1957), porteur de bagages à la gare du Sud; - D’jambo (né en 1987, fils de D’jean et D’jène); - Escarmure, l’Echevin de l’Etat civil qui a marié Djean et Djenne a eu les honneurs de sa représentation en tant que géant; - El Climbia, quant à lui, représente le gentilhomme verrier du Royal Climbia’s Club.


CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.11

CÉRÉMONIE OFFICIELLE 16 - 17 heures Discours du Bourgmestre Paul Magnette en l’honneur des Fêtes de Wallonie et des 350 ans de Charleroi en la salle du Conseil de l’Hôtel de Ville et d’un concert de carillon.

CORTÈGE DES 350 ANS 17 -19 heures, départ place Charles II, arrivée Quai de Sambre

Le 3 septembre, date anniversaire de la fondation de Charleroi, un vaste cortège retraçant les 350 ans d’histoire de la ville s’élancera de la place Charles II pour rejoindre les quais de Sambre. Dans ses rangs, on remarquera tout particulièrement une centaine de sociétaires de l’Ommegang. A événement exceptionnel, présence exceptionnelle des représentants d’un défilé historique qui ne se déplace que très occasionnellement hors de Bruxelles... Chaque année, début du mois de juillet, l’Ommegang parcourt la superbe Grand-Place de Bruxelles. Les pavés séculaires voient alors défiler l’empereur Charles Quint, accompagné de son fils Philippe, Prince héritier d’Espagne et Duc de Brabant, ainsi que les soeurs de l’Empereur, Eléonore, Reine de France, et Marie d’Autriche, Reine de Hongrie et Gouvernante des Pays-Bas. A Charleroi, nous aurons le privilège d’accueillir des représentants de l’Ommegang Oppidi Bruxellensis au coeur du grand cortège historique qui retracera, avec ses dizaines de reconstituteurs, ses géants, des véhicules historiques, mineurs, verriers, sidérurgistes, char de l’industrie aéronautique, ... les trois siècles et demi d’existence de notre bonne cité. Vu l’ampleur des manifestations, nous avons répondu positivement à l’invitation. C’est pour nous un plaisir et un honneur d’être présents ce jour-là à Charleroi, précise Madame Pastorelli, Directrice administrative de l’Ommegang. Si à l’heure d’écrire ses lignes il était toujours question d’établir la liste définitive de ceux qui feront le déplacement, on savait néanmoins que Charles Quint devrait, à tout le moins, venir accompagné de sa cour,

© Photo : Carole Ricotta

L’EMPEREUR D’ESPAGNE, INVITÉ DE MARQUE...

des seigneurs de l’endroit (Jean III de Trazegnies, Liétard de Boussu, ...), de ses dames d’honneur, de sa soeur Marie de Hongrie, des Serments d’Arbalétriers, des Archers, des porteurs de drapeaux, des échasseurs ou encore des milices et gardes de la Toison d’Or. Près d’un demi-millénaire après, l’empereur d’un royaume “sur lequel le soleil ne se couchait jamais” dit-on effectuera son retour en terre carolorégienne. En effet, il serait déjà venu dans nos régions en 1540. Charles Quint aurait rendu visite cette année-là au seigneur de Boussu et, ébloui par la splendeur de son nouveau château, il le nomma comte. Après sa nuit à Boussu, Charles Quint décida de chasser dans cette région giboyeuse. Il passa chez sa sœur Marie de Hongrie puis se fit inviter par le seigneur de Trazegnies (Jean III, cousin des Hénin-Liétard dont le château de Trazegnies fut reconstruit par Jacques Du Brœucq) et alla chasser avec lui chez un de ses cousins, le seigneur de Vertaing (Rubempré) qui était alors seigneur de Gilly et de Charnoy. Le parcours du cortège historique sera jalonné d’espaces consacrés aux chorales du Pays de Charleroi. Ainsi, à 15h30, on pourra écouter les chorales les XVI et Pays Noir sur la parvis de l’église St Christophe, place Charles II. A 17h30, c’est sur le kiosque du parc Astrid que l’on découvrira Les Balladins et En Sol Mineur. Ces formations se regrouperont avec La Pastourelle à 19heures sur le quai de Sambre afin d’entonner, ensemble, des chants emblématiques du Pays de Charleroi.

QUAI FIÈSSE ! De 20 h à minuit, Quai de Brabant Un seul mot d’ordre, la fête, afin de clôturer dans la joie cette journée exceptionnelle. Concerts et animations : Chantal Goya, Suarez Best Of, Drum battle avec Marc Ysaye et feu d’artifices. Soirée de clôture Quai Fiesse After by Quai 10 La Brasserie du Quai 10 ouvre ses portes dès 23h et propose une soirée festive mêlant DJ set et animations visuelles orchestrés par les talentueux “Passagers de Minuit” au sein du futur centre de culture contemporaine!


P.12

CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

DIMANCHE 4 SEPTEMBRE CHARLEROI FÊTE LA WALLONIE COMMÉMORATION DE LA LIBÉRATION DE CHARLEROI 10 heures, Caserne Trésignies (avenue Général Michel) Cortège vers le monument avenue de Waterloo.

CONCERT DE L’ENSEMBLE ROBERT TOURNEUR Tout un Pays (de Charleroi) qui chante ! Le 4 septembre, Charleroi fête la Wallonie. Un week-end aussi spécial exigeait un événement tout aussi spécial pour souligner notre identité wallonne. Tchantons Tertous Echène constitue un défi qu’on aura plaisir à relever. En effet, le Château Mondron et le Switch Coworking se sont associés pour mettre sur pied cette grande rencontre de chanteurs wallons. Des chanteurs wallons? Oui, tous des stars, puisqu’il s’agit de chacun de nous, susceptible de fredonner “Lolotte” ou “Pays de Charleroi”, véritables hymnes carolos populaires et incontournables, écrits par Jacques Bertrand. On cherchait une idée pour mettre en avant ce patrimoine wallon, précise Frédéric Wyns, du Switch Coworking. Or, on se rend compte que si beaucoup de gens comprennent le wallon, ceux qui le parlent sont plus rares, et l’écrire en exige une vraie connaissance. De nombreux Carolos connaissent pourtant l’une ou l’autre chanson de Jacques Bertrand,

et c’est sur le boulevard qui porte son nom que nous avons envie de les rassembler le temps de quelques chansons. Notre priorité est de passer, ensemble, un bon moment convivial autour d’une activité sympa et complètement gratuite. Mais comme il s’agit d’une première, on a eu envie d’instaurer un record et de le faire enregistrer par le Guiness Book. D’autres records du genre doivent exister, la plus grande chorale ou autres. Mais le plus grand rassemblement de chanteurs wallons, on a très envie de le créer! Cette rencontre qui promet d’être joyeuse se déroulera donc de 13 à 14 heures au boulevard Jacques Bertrand, et il se chuchote qu’elle pourrait bénéficier de l’accompagnement d’un prestigieux parrain: William Dunker!

350 CÔPS... SÂCRÉ CHALÈRWÈ ! Par Victor Gravy 15 heures, à l’Eden Un spectacle qui fait la part belle à l’histoire de Charleroi, en chansons et en wallon!


CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.13

UN PARCOURS URBAIN ANNIVERSAIRE A l’occasion du 350e anniversaire de Charleroi, l’Office du Tourisme de Charleroi, en collaboration avec le service de la Voirie, a élaboré un nouveau parcours urbain en centre-ville. Cet itinéraire touristique emmène le visiteur, de station en station, à la découverte du passé de la ville et de ses lieux incontournables. Matérialisé par 300 flèches de laiton fixées au sol, le parcours guide les promeneurs au fil d’une boucle en forme de huit qui se veut évolutive, au fur et à mesure des mutations de la ville. L’idée de réaliser ce parcours s’inspire de circuits touristiques à destination des familles mis en place dans plusieurs villes françaises (Dijon, Besançon, Metz), explique l’Echevin des Travaux Eric Goffart. Les célébrations des 350 ans de Charleroi semblaient être le contexte idéal pour initier ce projet sur nos trottoirs carolos. A l’époque Echevine du Tourisme, Julie Patte, s’est montrée directement enthousiaste. C’est ainsi que nous sommes allés fin janvier à Dijon rencontrer les autorités municipales ainsi que l’entreprise qui a réalisé les flèches et les stations. Ces rencontres ont été très fructueuses et nous ont permis de rentrer à Charleroi avec toutes les informations nécessaires à la mise en place de notre propre circuit. Après une riche collaboration entre le Tourisme et la Voirie pour cibler les lieux touristiques, réaliser le circuit, lancer la procédure de marché public, désigner l’entreprise..., nous sommes à présent heureux de pouvoir dévoiler les flèches et les stations version carolo. Arrivée depuis peu à l’échevinat du Tourisme, Anne-Marie Boeckaert s’est très vite investie dans le projet en cours. Le parcours fléché de 5,7 km a la forme d’un huit composé de 2 boucles. Une à la Ville-haute de 2,4 km et une autre à la Ville-basse, de 3,3 km, souligne l’Échevine.

Ce parcours comprend 21 plaques hexagonales, soit autant de stations signalant les points d’intérêt majeur. Il permet de redécouvrir les traces d’un riche passé industriel, culturel, scientifique et de formation. Il met aussi en évidence les différents pouvoirs : Notamment Politique avec son Hôtel de Ville, Judiciaire avec son Palais de Justice gardé par Totor et Tutur ou Militaire avec sa Caserne. Tout au long de ce parcours, le promeneur sera accompagné d’une brochure disponible gratuitement à la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi et au bureau d’information touristique de la Gare du Sud. Celle-ci reprend une série d’explications pour le parcours et chacune des stations. Sur le plan technique, l’installation des 300 flèches se fait selon un principe très simple: deux trous dans lesquels viennent s’enchâsser deux tiges filetées qui ancrent la pièce. Le tout est scellé par une résine à haute résistance. En ce qui concerne les stations, elles sont de forme hexagonale et sont encastrées dans un massif en béton avant d’être scellées au sol. Ce dispositif permet, d’une part, d’éviter tout acte de vandalisme et, d’autre part, d’assurer un cheminement sécurisé pour les piétons et en particulier pour les personnes à mobilité réduite. Tant les flèches que les stations sont installées par les équipes spéciales de la Voirie.


P.14

CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

350 ANS D’ HISTOIRE POUR LES PLUS JEUNES 350 ans, c’est une longue histoire, même si Charleroi est une des villes les plus jeunes de Belgique. Une histoire qui a forgé la ville d’aujourd’hui et qui, indirectement, d’une manière ou d’une autre, influence notre quotidien. A l’heure des réseaux sociaux, des ultra-connexions qui donnent à tout un chacun la possibilité de communiquer à l’autre bout du monde, et particulièrement aux plus jeunes, il est utile et important de se repencher sur ce passé. Plusieurs moyens ont ainsi été mis en oeuvre pour y sensibiliser ceux qui constitueront le Charleroi de demain. Ainsi, le fil conducteur des activités des PEPS (Plaines éducatives de proximité saisonnières) fut, cette année, le 350e anniversaire de Charleroi. Tout au long de cinq semaines d’ouverture pendant les vacances d’été, plus d’un millier d’enfants, répartis sur huit sites, ont eu l’occasion de découvrir certains aspects de l’histoire de notre ville. Et ce dans une dynamique qui privilégie aujourd’hui la qualité et la diversité des animations proposées en plaines de jeux. Les enfants se sont aussi attachés à imaginer le Charleroi du futur. Ainsi, c’est à une promenade dans le temps et dans l’avenir, de 1666 à 2366, qu’étaient conviés participants et spectateurs de la désormais traditionnelle fête de clôture des PEPS qui s’est déroulée le 10 août dans le cadre... historique du parc du château de Monceau. Les enfants y ont présenté leurs réalisations, leurs costumes de différentes périodes de notre histoire, encadrés par des animateurs et responsables eux aussi costumés. Quatre PEPS s’étaient penchées sur notre passé, tandis que les quatre autres s’étaient projetées dans le futur. De quoi assurer une belle animation, un défilé haut en couleur (prémisse du cortège historique du 3 septembre?) et une ambiance... bon enfant aux portes d’un château chargé d’histoire. Les 350 ans de notre ville, il devrait aussi en être question à la rentrée dans nos écoles puisqu’un livret pédagogique a été tout spécialement réalisé sur ce thème. Rédigé par Bernard Lejeune, enseignant à la retraite et historien, celui-ci propose aux enseignants toute une série d’éléments historiques (dont, pour la plupart, subsistent des traces concrètes dans le centre ville) assortis d’idées pour une exploitation

Livret pédagogique

pédagogique. Prioritairement destinée au 3e degré de l’enseignement primaire et au premier cycle de l’enseignement secondaire, la brochure a d’ores et déjà reçu un accueil enthousiaste de la part des directions d’écoles et enseignants. De la symbolique du tambour, monument aux armées françaises devant la gare du sud, aux personnages de BD de “l’école de Marcinelle”, en passant par les vestiges de la forteresse ou encore Jacques Bertand, c’est une vingtaine d’éléments historiques représentant autant d’épisodes de la longue histoire de notre cité qui sont mis en lumière, présentés de manière précise et accessible, et qui peuvent servir aux professeurs comme point de départ à un travail, à une leçon ou à une réflexion.


CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.15

350 ANS... TOUTE L’ANNÉE ! NOS RUES À LA CARTE C’était au temps où on envoyait encore de belles cartes postales en noir et blanc... C’est à travers celles-ci et des photos actuelles que l’on pourra (re)découvrir Charleroi avant-après. Une exposition qui rappellera des souvenirs aux plus anciens et aura le goût de la découverte pour les jeunes générations. 08.09 > 22.12 - 9h > 16h30 - Maison de la presse, 15 rue Tumelaire à Charleroi. Infos et réservations : maison.presse@skynet.be – 071/63 33 63

LE CHANOINE LEMAÎTRE, UN CAROLO PÈRE DU BIG BANG Professeur à l’Université catholique de Louvain, Georges Lemaître (1894-1966) est à l’origine de l’hypothèse de l’atome primitif qui préfigure la théorie du Big Bang. Le colloque se penchera sur ses travaux scientifiques et sur son itinéraire humain et spirituel, car il était aussi prêtre catholique. Après avoir proposé une comparaison entre Darwin et Lemaître, le colloque abordera les missions spatiales qui ont découlé des grandes questions de la cosmologie de Lemaître et les relations entre la cosmologie et la physique des particules élémentaires. 22.09 - 16h > 19h - PBA, salle de congrès - Accès libre. Infos et inscriptions : 071/53.29.06 - collegebelgiquecharleroi@academieroyale.be - www.collegebelgique.be

CHARLEROI 1666-2016 : 350 ANS D’HISTOIRE DES HOMMES, DES TECHNIQUES, DES IDÉES Les 23 et 24 septembre, 24 experts de notoriété nationale ou internationale se réuniront à Charleroi, à l’occasion d’un prestigieux colloque interuniversitaire, autour des Professeurs Hervé Hasquin et Philippe Destatte. Spécialisés dans l’histoire événementielle, économique, sociale, environnementale, dans l’histoire de l’art, l’archéologie, la musicologie, les sciences humaines, sociales, démographiques, appliquées, l’architecture, l’urbanisme, ces experts nous feront entrer de plain pied dans l’histoire de Charleroi, ville qui, en peu de temps, a été une place forte âprement disputée entre les grandes puissances européennes, puis locomotive industrielle de la Belgique durant un siècle et demi, avant de connaître une crise économique, sociale, identitaire dont elle émerge peu à peu. En témoignent la multiplication de ses activités de haute technologie et culturelles ainsi que la vigueur retrouvée de son enseignement, ses grands chantiers en cours et à venir. C’est dans cette histoire qu’un public de tous âges, de tous horizons pénétrera pour appréhender, à leur juste mesure, le riche passé et les potentialités abondantes de Charleroi. 23 & 24.09 - 8h45 > 18h30 - PBA, salle de congrès – entrée libre sur réservation . Infos : lierneux.garny@skynet.be

ZOOM AVANT SUR MA VILLE Que sera Charleroi dans 350 ans? La réponse d’enfants de 9 à 12 ans, de jeunes et d’adultes à travers des capsules vidéo, photos et écrits élaborés au sein d’ateliers organisés dans le réseau des bibliothèques de Charleroi. 05.10 > 31.12 - Bibliothèque Arthur Rimbaud, 35 bd Defontaine à Charleroi


P.16

CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

PROGRAMME 350 ANS VENDREDI 2 SEPTEMBRE BIVOUACS DE RECONSTITUEURS Dès 13h et jusque dimanche Français royaux au Parc Depelsenaire, Régiments du 1er Empire à l’avenue du Général Michel et Libérateurs américains de 1944 dans la caserne Trésignies. Concert gratuit Glen Miller par l’ensemble musical “Odyssey For Friends”

MUSÉE DES CHASSEURS À PIED

Depuis plusieurs mois, Charleroi fourmille d’animations, de concerts, de fêtes, de conférences et d’expos. Outre le collège communal et le CPAS, les opérateurs culturels, les établissements scolaires, l’Horéca, les férus de folklore, les Aînés, les comités de quartier, les forces vives carolorégiennes... se mobilisent pour célébrer les 350 ans de leur ville. Plusieurs rendez-vous estampillés “350” ont déjà eu lieu. Une bière et une praline créées pour l’occasion, des menus et plats 100% carolos, des publications consacrées à l’histoire de la ville ou encore la première marche de la Saint-Valentin qui a vu défiler plusieurs centaines de marcheurs jusqu’au coeur de Charleroi... Le week-end du 3 septembre, date anniversaire de la fondation de notre cité, sera le grand moment de commémoration. Le Collège communal l’a voulu riche et varié afin que chacun y trouve du plaisir ou redécouvre Charleroi. Nous voulons que les Carolos se souviennent longtemps des 350 ans de leur ville. Il y aura beaucoup de couleurs, de costumes, de musique, de chants d’hier et d’aujourd’hui. Vous découvrirez aussi des invités exceptionnels tels que l’Ommegang de Bruxelles et les géants d’ Ath ; vous pourrez inaugurer des parcours touristiques inédits évoquant la création et l’histoire depuis la forteresse à nos jours. Charleroi est aussi et d’abord wallonne. Nous célébrons cette année les Fêtes de Wallonie en même temps que ses 350 ans. Cette identité sera perceptible au cœur de la fête durant tout le week-end. Enfin pour permettre l’accès et le stationnement, à proximité des festivités, de nombreuses mesures de facilité seront prises. Nous souhaitons vous croiser joyeux et nombreux en ville. On n’a pas tous les jours 350 ans ! Vive Charleroi ! Vive la Wallonie !

Paul Magnette Bourgmestre

Julie Patte Echevine de l’Enseignement, de la Jeunesse, du Folklore et des Traditions

Accessible dès vendredi et tout le week-end – Caserne Trésignies. Parcours didactique: comment les chasseurs à pied, depuis la Révolution de 1830 jusqu’aux opérations en ex-Yougoslavie ont contribué à reconquérir ou à maintenir la liberté. Infos : 071/ 30 07 48 ou www.chasseurs-a-pied-belges.be

CONCERTS SUR LA PLACE DE LA DIGUE 350 ANS - BIRTHDAY PARTY THE MAGICIAN - HENRY PFR - avec Charleroi, Wake up ! de 17h à minuit, place de la Digue pour un événement 2.0 dont seul Charleroi a le secret ! de 17h à 19h : Pré-Show DJ pour le “Warm up”; de 19h à 23h : podium concerts ; de 23h à minuit : Post-Show DJ pour le “Chill out”

PENDANT TOUT LE WEEK-END LES POINTS D’HISTOIRE Dès le samedi 10h, accès exceptionnel aux vestiges de la forteresse présentés dans une nouvelle scénographie : - à l’Hôtel de Ville : découverte de la copie du plan en relief de Charleroi, exécuté en 1695 sur ordre de Louis XIV dont l’original se trouve au Palais des Beaux-Arts de Lille. - beffroi de l’Hôtel de Ville, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, également mis en valeur par une nouvelle scénographie présentera toute l’histoire de la Ville de Charleroi. - le puits, situé sous la place Charles II, conçu lors de la création de la forteresse pour subvenir aux besoins en eau des bâtisseurs de la cité pourra également être visité. - une galerie de la forteresse hollandaise située en dessous du boulevard Zoé Drion, accessible avec un guide. Le sous-sol de Charleroi préserve à ce jour, des témoins insoupçonnés de son passé militaire. Infos : Maison du Tourisme – 071/86 14 14 ou maison.tourisme@charleroi.be

BRADERIE DANS LES COMMERCES DU CENTRE-VILLE Une première heure de parking, en voirie et sous la place de la Digue sera offerte aux automobilistes (action valable les 1, 2, 3 et 4 septembre)


CHARLEROI MAGAZINE / À LA UNE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.17

SAMEDI 3 SEPTEMBRE

DIMANCHE 4 SEPTEMBRE

CAROLO RÉTRO CARS - LE GRAND PRIX DE CHARLEROI

Charleroi fête la wallonie

- dès 9h30 : rallye balade autos et motos d’avant 1986 avec passage sur le circuit de Mettet; - de 12h30 à 16h: rallye de régularité au coeur de la ville - Voitures de 1930 à 2016 - Slalom sur le parking de Charleroi Expo. Rassemblement sur l’esplanade du Palais des expositions et départ du rallye; - pendant tout le week-end : exposition de véhicules anciens et de voitures de sport au hall 2 et sur le Parking 1 de Charleroi Expo.

NOCES DE DIAMANT DES GÉANTS DJEAN ET DJENNE 11h30 à 13h - Cérémonie de noces par le Bourgmestre Paul Magnette, sur le perron de l’Hôtel de Ville - Danse des géants sur la place Charles II et dans les rues voisines - Vin d’honneur ouvert à tous

CÉRÉMONIE OFFICIELLE 16h-17h Discours du Bourgmestre en l’honneur des Fêtes de Wallonie et des 350 ans de Charleroi - Salle du Conseil communal de l’Hôtel de Ville Vin d’honneur. Concert de carillon

CORTÈGE 350 ANS 17h-19h Départ Place Charles II - Arrivée Quais de Sambre Avec la présence exceptionnelle d’une centaine de sociétaires de l’Ommegang Spots de chorales et podiums sur tout le parcours 15h30 - parvis de l’église Saint Christophe – place Charles II. Chorales : les XVI et Pays Noir 17h30 - kiosque du Parc Astrid - Les Balladins et En Sol Mineur 19h00 - place Buisset – escalier du Mineur de Constantin Meunier. Rassemblement des chorales qui entonneront des hymnes emblématiques du Pays de Charleroi (les XVI, Pays Noir, La Pastourelle, les Balladins, En Sol Mineur)

QUAI FIÈSSE Sur le quai de Brabant, un seul mot d’ordre : la fête! 16h CHANTAL GOYA 20h-24h SOLD OUT - SUAREZ BEST OF - DRUM BATTLE AVEC MARC YSAYE Feu d’artifice. Soirée de clôture - Quai Fièsse After by QUAI 10

COMMÉMORATION DE LA LIBÉRATION DE CHARLEROI 10h Caserne Trésignies - avenue du Général Michel Cortège vers le Monument - avenue de Waterloo

CONCERT DE L’ENSEMBLE ROBERT TOURNEUR Dès 11h Des airs bien de chez nous (répertoire Wallon et carolo) interprétés au kiosque Parc Astrid

TCHANTONS TERTOUS ÉCHÈNE 13h- 14h Boulevard Jacques Bertrand Rassemblement d’un maximum de personnes pour chanter “Pays de Charleroi” et “Lolotte”, des hymnes carolos, populaires, et incontournables écrits par Jacques Bertrand. Du monde , on en veut “a crèver a Chalèrwè… Bâ wèt, el boulevard Djacques Bertrand s’ra po no z’aut’ !”

350 CÔPS… SÂCRÉ CHALÈRWÈ ! Par Victor Gravy 15h Eden – Boulevard J. Bertrand 1 Spectacle faisant la part belle à l’histoire de Charleroi, en chansons et en wallon. Réservation au 071/202 995 ou info@eden-charleroi.be

INFOS

CELLULE COORDINATION DES 350 ANS Direction de l’Animation urbaine Bâtiment Hélios - 101, rue de Montigny 6000 Charleroi 071/86.22.65. - 350ans@charleroi.be www.charleroi.be/350ans


P.18

CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

LES GRANDS TRAVAUX

RENTRÉE: LA GRANDE “CLASSE” DE NOS ÉCOLES CAROLOS Des centaines d’élèves inaugureront de toutes nouvelles classes à la rentrée scolaire grâce à la finalisation de plusieurs chantiers majeurs dans nos écoles. On pense bien évidemment à l’école de l’Ouest à Lodelinsart qui a été complètement rasée et reconstruite. Pour certains établissements scolaires, il était préférable de les démolir pour mieux les reconstruire. Pour d’autres implantations, nous avons opté pour une rénovation complète comme à l’école de la Bassée à Roux, précise l’Echevin des Travaux, Eric Goffart. En effet, pour celleci, seuls les murs de l’aile maternelle ont été maintenus, tout le reste a été remis à neuf.

C’est un chantier de plus de 2 millions d’euros auxquels s’ajoutent les 200.000 euros investis dans la toiture du bâtiment de l’autre aile. L’école du Centre de Gosselies a également fait l’objet d’aménagements conséquents tant à l’intérieur qu’à l’extérieur pour un montant de 688.000 euros. Au-delà des reconstructions et des rénovations totales, certaines écoles qui étaient un peu trop à l’étroit ont profité de ces derniers mois pour s’agrandir comme à l’école du Bois à Ransart. Une nouvelle aile de 396 m² comprenant 4 classes a été créée pour un montant de 761.000 euros. Enfin, toute une série d’écoles ont été dotées de nouvelles installations, qu’il s’agisse du nouveau bloc sanitaire de l’école du


CHARLEROI MAGAZINE / TRAVAUX

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

Nord à Charleroi ou du remplacement de la toiture et des châssis à l’école de la Petite Chenevière à Marcinelle. A ces travaux s’ajoutent les interventions réalisées dans le cadre des différents marchés lancés sous cette législature: le marché vitrage qui permet de remplacer les vitres cassées dans les écoles, le marché sanitaire, le marché démolition ou encore le marché toiture. Ces différents marchés permettent à la Ville d’intervenir rapidement là où les besoins se font sentir. Rapides et efficaces, ces marchés stocks rencontrent par ailleurs la volonté du Collège de mener une politique qui, tout en améliorant le cadre de travail et d’apprentissage des professeurs et des élèves, favorise les économies d’énergie dans ses bâtiments publics. L’arrivée d’une vingtaine d’ouvriers sous contrat PTP et spécialement dédiés aux bâtiments scolaires permet aussi d’améliorer considérablement l’entretien des écoles et répondre plus rapidement aux besoins des directions, souligne pour sa part l’Echevine de l’Enseignement Julie Patte.

ECOLE DE L’OUEST : PREMIÈRE NOUVELLE ÉCOLE EN 20 ANS ! On n’a plus inauguré de nouvelle école communale à Charleroi depuis... les années 90! Vingt ans donc qu’on n’avait plus autant investi dans nos établissements scolaires. Et le résultat est à la hauteur des investissements. Pour rappel, les travaux de l’école de l’Ouest ont porté sur la construction d’un bâtiment scolaire de +/- 1.325 m² de surface bâtie comprenant 5 classes maternelles et 6 classes primaires ainsi que l’aménagement des abords (cour de récréation, préau, jardin, et zones de jeux). Le montant des travaux s’élève à 4.209.263€, subsidié par la Fédération Wallonie – Bruxelles à hauteur de 50%. Les travaux ont commencé il y a deux ans, précise l’Echevin des Travaux Eric Goffart. Dans le courant du mois de septembre, les élèves de cette école pourront quitter les pavillons provisoires de la rue du Ravin pour profiter de leur nouveau cadre d’apprentissage et de jeu. En 2017, c’est la toute nouvelle Ecole des Cerisiers à Marcinelle qui accueillera ses élèves. Des chantiers d’envergure comme ceux-là, il y en aura encore. Julie Patte entend bien solliciter la Fédération Wallonie-Bruxelles pour y contribuer. Nous collaborons avec les services techniques et l’Echevin des Bâtiments afin d’affecter les moyens aux véritables priorités. La sécurité, par exemple, est un critère primordial pour moi. Il est en effet important de prendre en considération les données techniques mais aussi pédagogiques ainsi que des éléments comme la fréquentation des écoles.

P.19


P.20

CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

L’ACTUALITÉ DANS VOTRE VILLE

>CULTURE

ASPHALTE#2 : CULTURES & TROTTOIRS Cette année, du 23 septembre au 29 octobre, Asphalte#2 - Cultures et Trottoirs! questionnera les relations entre les cultures et l’espace public. 2016 sacre les 350 ans d’existence de la Ville de Charleroi. Mais l’année célèbre également les 500 ans de l’Utopia de Thomas More. La coïncidence de ces célébrations est l’occasion donnée de mettre en avant ce qui constitue une tâche plus que jamais essentielle: mettre en œuvre un monde à habiter, créer les lieux, les dispositifs et les modèles de vie qui permettront aux lendemains d’advenir. Fêtes, rencontres thématiques, arts plastiques et numériques, urbanisme... Les disciplines se mêleront pour cultiver la ville !

De nouvelles productions viendront enrichir le catalogue 2014 constitué par les œuvres de: Sozyone Gonzalez (belge) / Maya Hayuk (américaine) / HuskMitNavn (danois) / Hell’O Monsters (belge) /Invader (français) / Todd James (américain) / Sixe Paredes (espagnol) / Steve Powers (américain) / Boris Tellegen (hollandais)

les toutes nouvelles productions Asphalte 2016. De 12h à 16h: pique-nique, animation sur la place de la Digue autour du Géant produit par les artistes Loup Sarion et Daniel Bocato. À partir de 16h: découverte de l’installation 365 du collectif Lab[au] sur les quais de Sambre, au pied du Quai 10, avec un spectacle participatif et une animation musicale gérée par les DJs du Rockerill. Le tout sera accompagné par un mapping signé Dirty Monitor. 02.10 : Inauguration du GR 412 - la Boucle Noire ! http://www.cheminsdesterrils wordpress.com), en co-production avec l’Eden 07 et le 08.10: Optimum ParkTM chez Charleroi Danses en collaboration avec l’Eden.

À VOS AGENDAS

13.10: Varosha de François Martig. Chez Incise en partenariat avec l’Eden.

23.09: expositions Panorama et Metamorphic Earth au BPS22. http://www.bps22.be

15.10: Charleroi Academy à l’Eden. http://charleroi-academy.be

30.09: inauguration du parvis des enfants à la rue du Laboratoire

21.10: Grand Angle : entre Nature et Culture. Journée de réflexion. Une organisation du BPS22 en collaboration avec PAC et Point Culture Charleroi.

01.10: grande fête de l’espace public. Cet événement sera l’occasion de découvrir

27.10: Festival Livresse au Vecteur www.vecteur.be 29.10: IMPACT dans un lieu encore tenu secret... http://atk.io/ Asphalte a déjà commencé au travers des utoportraits. Qu’est-ce qu’un “utoportrait”? Il s’agit de photographies de citoyens carolos remarquables qui s’affichent avec un mot ou une phrase en relation avec la thématique de l’utopie. Vous pouvez notamment les découvrir sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram, etc

INFOS Massimo VITALI, Rosignano-Solvay. Sea 1, 1998, Collection Province de Hainaut en dépot au BPS22.

http://asphalte-charleroi.be/


P.22

CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

> RENCONTRE

COMMENT PENSER LE FUTUR DES JEUNES Caf’Thé pour les jeunes est un processus créatif qui vise à faciliter le dialogue constructif et le partage de connaissances et d’idées au sujet de la jeunesse. Cette journée dédiée aux jeunes de 18 – 26 ans permettra de compléter les informations déjà récoltées lors des Caf’Thé pour les enfants du dernier trimestre 2015. Ce processus permettra d’aboutir aux Etats Généraux de la Jeunesse les 24, 25 et26 novembre 2016, afin de construire ensemble une “ville ouverte sur l’enfance et la jeunesse”. La rencontre prévue le 24 octobre, de 8h30 à 17 heures, au BPS 22, permettra de partager des idées sur différents thèmes: la culture, le sport, la ville, la citoyenneté, l’éducation, l’accessibilité, la mobilité, les loisirs, la communication, … Tous les acteurs de terrain peuvent y participer qu’ils soient

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

> PETITE ENFANCE issus du monde de la jeunesse (maison de jeunes, AMO, mouvement de jeunesse, centre d’Information,…), scolaire (directeur, enseignants, éducateurs,…), du sport (clubs et associations sportives), de la culture (musées, théâtres, centre culturel, compagnies de danse,…), de la citoyenneté (éducation permanente, conseil des jeunes,…), de l’urbanisme, de l’environnement, de la mobilité, etc. Après la pause de midi pendant laquelle il sera possible de faire plus ample connaissance, une visite interactive de l’expo “Panorama” sera proposée.

PEAU NEUVE POUR LA CRÈCHE LAMBERMONT La Ville de Charleroi a entrepris un vaste plan de réfection et de remise aux normes des huit crèches communales. Deux d’entre elles ont bénéficié de travaux de grande ampleur et ont été entièrement rénovées. Après les Fiestaux, c’est au tour du Lambermont d’ouvrir ses portes sur de tous nouveaux espaces dédiés aux tout-petits et respectant les critères de conception les plus récents.

Attention! Inscription obligatoire avant le 10 octobre 2016 auprès du service jeunesse. Le nombre de places est limité.

INFOS

071/ 86.22.21 ou 071/86.22.77 www.charleroi.be/jeunesse.

Seuls les murs porteurs du bâtiment ont été maintenus. Tout a été entièrement remis à neuf sur une superficie totale de 1.000 m² : toiture, châssis, parois murales intérieures, peinture... Le bâtiment a été agrandi à l’arrière et une terrasse a été créée à l’étage. L’infrastructure est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite, et donc aux mamans avec poussette, notamment grâce à l’installation d’un ascenseur , explique l’Echevin des Travaux Eric Goffart. Ce chantier représente un investissement


CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.23

de 900.000 euros. Les aménagements intérieurs ont fait l’objet d’une attention toute particulière : tout le mobilier est en effet construit sur mesure. Des tables à langer aux baignoires en passant par les lits, tout est pensé pour garantir aux enfants et aux puéricultrices un maximum de confort et de sécurité. Je me réjouis que les enfants et le personnel encadrant investissent cette toute nouvelle infrastructure, explique Mohamed Fekrioui, Echevin en charge de la Petite Enfance. Donner l’accès aux tout-petits à des activités adaptées et diversifiées fait partie du projet pédagogique de la crèche. Au-delà de cette mission, il importe d’adapter les espaces de vie à leurs besoins. Ceux-ci, modernes et confortables, permettront de développer dans des conditions optimales l’ensemble du projet du Lambermont qui repose sur le bien-être physique, psychologique, affectif et social de chaque enfant.  La Ville de Charleroi compte huit crèches réparties sur son territoire. Elles représentent une capacité de trois cent quarante-huit places. Chaque année, près de six cents enfants fréquentent ces structures d’accueil, pour certains à temps partiel. Cette capacité sera encore augmentée de six places à l’ouverture de la crèche Lambermont entièrement rénovée. La Ville compte également un service d’accueillantes à domicile et une structure de co-accueil, Les Kangourous.

INFOS

Pour inscrire votre enfant en crèche, il suffit de contacter le service des inscriptions au 071/86.70.37

> ENSEIGNEMENT

LE SPORT-ÉTUDES A 25 ANS ! Depuis un quart de siècle, le sport-études en a vu passer des étudiants. Certains ont poursuivi leurs études et d’autres ont réussi leur carrière sportive, illustrant les uns comme les autres l’adage "un esprit sain dans un corps sain". Le pari n’était pourtant pas gagné d’avance, et en ouvrant ces sections en 1991, Charleroi s’inscrivait, une fois de plus, comme pionnière. Après l’asbl les Amis du Sport à l’école et les écoles sportives dans l’enseignement primaire, le sport-études voulait poursuivre dans le secondaire en permettant aux jeunes de concilier scolarité et sport de bon niveau. Le nombre et la qualité des infrastructures sportives dont disposait la ville représentait aussi une belle opportunité. L’athlétisme, le basket, le football, la gymnastique, le volley, le tennis, le tennis de table et l’escalade étaient au programme de la première rentrée, et le succès fut rapidement au rendez-vous. Il est vrai que chaque section était alors non seulement encadrée par un prof de gym, mais aussi entraînée par un professionnel de la discipline choisie. Au cours des ans, l’éventail des disciplines proposées a évolué, avec parfois des "effets de mode" passagers, mais les grands sports populaires n’ont jamais

quitté le programme. En 2016, le jeune peut ainsi s’orienter entre athlétisme, football, basket, cyclisme, triathlon, gymnastique, foot-élite et équitation. L’année scolaire dernière comptait plus de 400 inscrits sous la bannière du sport-études, ce qui en fait un secteur particulièrement porteur. Attention cependant, et ses responsables insistent sur cet aspect depuis sa création, le sport-études ne constitue en aucun cas une forme de scolarité bradée et les heures consacrées au sport ne peuvent prendre le pas sur une formation générale de qualité. D’un abord très démocratique (100 €/an avec accès aux infrastructures et transports) et offrant une possibilité d’internat, la réputation du sport-études a rapidement dépassé les frontières carolorégiennes et...nationales en attirant des élèves de l’étranger. Bien des liens se sont tissés en 25 ans, et les "anciens" se retrouvent régulièrement à l’une ou l’autre occasion, évoquant leur expérience... et un apprentissage du vivre-ensemble très important. Pour saluer cet anniversaire, le sport-études organisera un jogging " school run" dans la ville le 19 septembre.

INFOS

Toutes les informations sur le sport-études peuvent être obtenues au 071/86 24 00 et sur le site www.garenne.be


CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

P.24

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

> JEUNESSE

LE MONDE DES ADULTES OUVERT AUX ENFANTS Pour la dix-neuvième année consécutive, le service Jeunesse de la Ville de Charleroi, en collaboration avec le secteur Éducation Permanente et Jeunesse (Hainaut Culture Tourisme,) organisera l’opération “Place aux Enfants”, le samedi 15 octobre 2016. Cette journée gratuite d’animation ludique et pédagogique vise à favoriser la découverte du monde des adultes par les enfants grâce à un parcours itinérant à travers les multiples facettes de la citoyenneté. Les enfants, âgés de 8 à 12 ans, visiteront différents lieux de Charleroi (et son entité) pour découvrir des institutions ou encore des métiers (policier, pompier, avocat, boulanger,...). La journée se terminera par un spectacle. Attention, places limitées! Inscrivez-vous vite! Les enfants peuvent aussi inviter une copine ou un copain...

APPEL D’HÔTES Vous souhaitez faire découvrir votre métier, votre passion, votre entreprise, votre institution. Alors, faites vous connaître! Le 16 octobre, un groupe d’enfants vous rendra visite...

INFOS

071/86.22.77 - www.placeauxenfants.be www.charleroi.be/jeunesse

> COLLEGE COMMUNAL

BIENVENUE MADAME BOECKAERT ! Serdar Kilic ayant manifesté la volonté de réintégrer son mandat parlementaire, des changements sont intervenus au sein du Collège communal avec l’arrivée d’AnneMarie Bouckaert. Celle-ci a prêté serment devant le Conseil communal le lundi 27 juin. Avocate de formation, Anne-Marie Bouckaert avait déjà siégé comme Echevine en 2010 en reprenant en cours de mandature l’échevinat de Laurence Wilgaut, démissionnaire. Depuis fin juin, elle a repris les compétences de l’Etat civil/ population et du Tourisme. L’échevinat de l’Enseignement est désormais confié à Julie Patte. L’Echevine déléguée aux affaires mayorales, Françoise Daspremont, reprend, pour sa part, les Relations internationales.

RAPPELONS LES ATTRIBUTIONS DES MEMBRES DU COLLÈGE: - Paul Magnette (PS), Bourgmestre en titre: en charge de la sécurité, du budget, de la culture, de l’aménagement urbain et de la mobilité; - F rançoise Daspremont (PS) 1re Echevine, Echevine Déléguée aux Affaires mayorales, Echevine des Finances, des Relations internationales, des Relations publiques, du Protocole, des Associations patriotiques et des Cimetières;

- Cyprien Devilers (MR): 2e Echevin, Echevin de la Propreté, de l’Environnement, des Espaces verts, du Bien-Etre animal et de l’Ecologie urbaine; -M  ohamed Fekrioui (CDH): 3e Echevin, Echevin de la Famille et de l’Accueil de la petite Enfance, de la Personne handicapée, de la Santé, de l’Intégration sociale et de l’Egalité des chances et du Patrimoine remarquable; -P  hilippe Van Cauwenberghe (PS): 4e Echevin, Echevin des Sports, des Affaires économiques, du Commerce et des Marchés; - Julie Patte (PS): 5e Echevin, Echevine de l’Enseignement, de la Jeunesse, du Folklore et des Traditions; - Serge Beghin (PS): 6e Echevin, Echevin des Aînés, des Quartiers et de la Participation, de la Vie associative et de la Politique des Grandes villes; -A  nne-Marie Boeckaert (PS): 7e Echevin, Echevine de l’Etat-civil, de la Population et du Tourisme; - Ornella Cencig (MR): 8e Echevin, Echevine du Logement, de l’Urbanisme et des Etablissements classés; -E  ric Goffart (CDH): 9e Echevin, Echevin des Travaux, des Bâtiments, des Infrastructures sportives, des Voiries et de la Sécurité routière, en charge de la Régie foncière; - Eric Massin (PS): Président du CPAS.


CHARLEROI MAGAZINE / L’ACTU

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.25

> MOBILITÉ

BSCA: LA CROISSANCE CONTINUE ! Cette année, en juillet, 721.620 passagers sont passés par l’aéroport de Charleroi Bruxelles Sud, soit une progression de 2% au regard des résultats de 2015. BSCA conforte sa position avec un nombre de passagers en augmentation depuis le début de l’année. Les prévisions liées aux destinations les plus demandées se sont confirmées à l’issue de ce premier mois de vacances. L’Espagne est en première position du classement, suivie de l’Italie, de la France et du Maroc. Plus propice aux city-trips et au dépaysement, la Pologne prend la cinquième position avec des villes proposées telles que Varsovie, Gdansk ou encore Cracovie. Jean-Jacques Cloquet, Administrateur Délégué de BSCA, déclare : La croissance de Brussels South Charleroi Airport reste, à ce jour, continue. L’ensemble de nos équipes ainsi que nos partenaires continuent de travailler en veillant à maintenir une qualité des services et une ponctualité irréprochable, dans l’intérêt du passager. BSCA a veillé à assurer le meilleur confort possible à ses clients tout en renforçant les mesures de sécurité, dans l’attente prochaine de l’ouverture du terminal T2. La rentrée s’annonce déjà chargée en nouveautés à BSCA. De nouvelles destinations s’ajouteront au panel de villes déjà desservies depuis Charleroi. Toulouse, Glasgow (Ryanair) ou encore Annaba (Jetairfly) viendront compléter l’offre proposée. A noter que Ryanair lancera également deux lignes vers Timisoara et Sofia, déjà opérées par Wizz Air. Enfin, du côté des travaux du terminal T2, ceux-ci suivent leur cours et devraient se clôturer avec une légère avance, fin 2016 afin que le nouveau terminal soit opérationnel début 2017.

> SALON

DÉCOUVERTES ET INFOS POUR LES 50 ANS ET + Dans le Hainaut, 37% de la population a plus de 50 ans. Pour le Pays Noir, la proportion est identique puisque près de 74 000 Carolos sont quinquagénaires et plus. Il est donc tout à fait naturel d’informer au mieux cette frange importante de la population de plus en plus active et dynamique – et communément désignée en tant que (jeunes et moins jeunes) seniors – sur les nombreux services, produits et activités qui lui sont spécialement dédiés. Le prochain salon Charleroi-Hainaut Seniors se tiendra les 23 et 24 septembre à Charleroi Expo (entrée par la rue de l’Ancre - Géode). Comme des événements de ce type tels Seniorêva à Lille ou Zénith à Bruxelles, il sera informatif et présentera des disciplines méconnues ou loisirs insoupçonnés... L’accès – ainsi que le parking - est entièrement gratuit. Pas d’excuse donc pour ne pas en profiter! Démonstrations de Zumba et gym tonic, espace relooking, kiosque aux chansons, ensembles musicaux classique ou moderne et chorales, démonstration de danse de salon ou disco, ou encore, de stretching, séance de Tai-Ji, gym extra douce (80 et +), atelier relaxation, ou encore saynètes de théâtre, atelier djembé/percussion inter-âges ou ki-défense (self-défense pour seniors), etc. Le programme sera

chargé! Des conférences comme “Comment améliorer la qualité de vie au domicile des personnes âgées et favoriser le vivre ensemble ?” ou “L’humour serait-il un gage de longévité ?” ponctueront le salon. Du côté pratique, un espace pour les futurs retraités: les conseillers de l’Office national des Pensions seront présents afin d’effectuer, sur base des documents de revenus, un calcul gratuit et anticipatif de la pension. Et puis, encore au rayon des astuces, il sera possible de bénéficier gracieusement de conseils énergétiques personnalisés et peut-être aussi, de gagner 1 an d’électricité! Pour les petits creux, un espace restauration sera accessible durant toute la durée du salon. Bien loin de l’idée d’une seule concentration d’exposants, cette manifestation organisée par la Province de Hainaut, en partenariat avec la Ville de Charleroi et le CPAS de Charleroi, sera un lieu de vie, d’échanges et de dialogue pendant ces journées de septembre.

INFOS

071/531.740 www.hainaut-seniors.be.


P.26

CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBE 2016

LA VILLE À VOTRE SERVICE

> PLAISIR ET SANTÉ

PREMIÈRE JOURNÉE DÉCOUVERTE Le service Santé de la Ville de Charleroi développe et coordonne un vaste programme de promotion de la santé dans les écoles, les crèches et à l’attention de tous les citoyens carolos, notamment via le programme de conférences santé/bien-être ou le label Plat Net Santé (manger sain au resto), pour ne citer qu’eux. A l’initiative de l’Echevin de la Santé, Mohamed Fekrioui, une journée entièrement dédiée à la Santé vient d’être mise sur pied. Elle aura lieu le dimanche 9 octobre à Marcinelle. En tant qu’Echevin de la Famille et de la Santé, explique Mohamed Fekrioui, je tenais à rassembler un public familial autour des grandes questions de santé et du bien-être à travers un programme ludique. Jeunesse, éducation, sport, culture... Une série d’activités sont mises en place avec la collaboration de différents services communaux et des partenaires Ville Santé autour de quatre thèmes : activité

physique, alimentation, environnement sain et relations d’entraide et de partage. Je vous invite à nous rejoindre pour passer un moment de détente convivial et ludique en famille. Au programme : tests de souplesse/agilité/vitesse et de la vue; initiations à la marche nordique et au vélo électrique, à l’entretien et à la réparation de vélo; balades guidées sur terril et à vélo; massages; lecture de contes; activités santé/bien-être: découverte du goût fabrication de produits d’entretien écologiques et peinture naturelle, atelier de réparation de lunettes; jeux et infos santé, alimentation, sport, médicaments, don de sang, gestion des déchets... Découvrez différentes facettes de votre santé et de votre bien-être en vous amusant! Rendez-vous le dimanche 9 octobre 2016, de 10h30 à 17h30, au hall omnisports (site IPSMA), rue du Débarcadère à Marcinelle. Entrée et activités gratuites.

INFOS

071/86.70.03 - villesante@charleroi.be www.charleroi-ville-sante.be

> IMMIGRATION

L’ADIS POUR UN MEILLEUR ACCUEIL C’est dans une ancienne maison de maître habilement reconditionnée, en plein coeur de Marcinelle, au n°26 de la rue des Haies, que se situe dorénavant l’ADIS, le service (A)ccueil (D)iversité et (I)ntégration (S)ociale du CPAS. Des locaux situés stratégiquement non loin du service des étrangers (localisé au N°102 de la rue des Forgerons à Marcinelle). Ce beau bâtiment accueille ainsi une équipe en prise avec l’une des problématiques les plus présentes de ces derniers mois: l’accueil de familles venant des quatre coins du monde. La “vieille” maison s’est transformée en un service moderne et fonctionnel. L’opération a non seulement permis de rendre un cachet au bâtiment mais surtout a offert aux travailleurs sociaux des locaux plus ergonomiques et, au public, un accueil de qualité. Quant au choix de la localisation, elle s’inscrit, précise Eric Massin, Président du CPAS, dans une logique développée avec la Ville de Charleroi, qui est de relocaliser les services publics, les services aux citoyens dans la définition des cinq districts. L’ADIS constitue un service spécialisé pour aider ces personnes étant donné la diversité des situations et la complexité des législations à appliquer, animé par une équipe de travailleurs sociaux spécialisés et multilingues. Précisons que L’ADIS n’est pas le seul service du CPAS à intervenir au bénéfice des personnes étrangères qui souhaitent passer quelques années à Charleroi ou s’y établir définitivement. Citons le SAM (Service Action Migrants), les autres antennes sociales, les Espaces citoyens par le biais des écoles de devoirs ou encore des groupes SIS et ce, dans une logique de mixité sociale.


CHARLEROI MAGAZINE / À VOTRE SERVICE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.27

INFOS

071/86.70.03 www.charleroi-ville-sante.be

> CONSEIL CONSULTATIF DES JEUNES

ESPACE D’ÉCHANGE ET D’EXPRESSION Les objectifs principaux du CCJ sont l’éducation à la citoyenneté et la participation citoyenne. Les jeunes y développent des projets et délibèrent sur toutes les questions qui les concernent directement ou indirectement, dans un but de sensibilisation des jeunes de Charleroi mais aussi des moins jeunes. Les conditions d’accès: avoir entre 12 et maximum 26 ans, être domicilié à Charleroi (entité) et/ou y être scolarisé et/ou être investi d’une manière ou d’une autre dans la vie carolo (que ce soit sur le plan social, sportif, culturel, associatif ou autres). Comment fonctionne le CCJ? Deux réunions de 2 heures sont organisées au minimum chaque mois (en fonction des agendas et besoins des jeunes), un mercredi après-midi. Les jeunes sont répartis dans les groupes en fonction des projets et/ou de l’âge. Les projets sont actuellement les suivants: - atelier slam : le CCJ et d’autres groupes de jeunes s’affronteront sur une scène Slam à l’occasion du “Festival 0-18” qui aura lieu à l’Eden le 26 novembre 2016; l’atelier slam, encadré par un animateur professionnel, est prévu pendant les congés d’automne afin de les préparer à la prestation scénique; - environnement: création d’un appel à projet “Jeune Carolo Recherche Ville propre”; - rédaction du magazine du CCJ: Charleroi et le monde vus par les jeunes Carolos (un mag qui ne se prend pas au sérieux); - citoyenneté : rencontre avec les aînés et préparation du “Carrefour des Générations”. INFOS

Karine Thiry - Coordinatrice 101, rue de Montigny - 6000 Charleroi 071/86.22.14 - karine.thiry@charleroi.be http://www.charleroi.be/ccjcharleroi

> SANTÉ

EQUILIBRES, POUR GARANTIR L’AUTONOMIE DES AÎNÉS Le vieillissement de la population constitue un véritable enjeu de santé publique vu le nombre croissant de personnes âgées. Si les aînés sont de plus en plus en bonne santé, les effets du vieillissement demeurent inévitables et ont un impact sur la vie quotidienne et la qualité de la vie. A Charleroi, l’Asbl Educa-Santé implante les programmes de prévention des chutes des personnes âgées et développe des mesures multifactorielles préventives sous le label “Vivre Actif”. C’est dans ce cadre que les ateliers EquilibreS verront le jour le trimestre prochain. L’Organisation Mondiale de la Santé aborde depuis plusieurs années la question du vieillissement de manière positive et a fait sien le slogan “vieillir en restant actif”. Sensible à l’autonomie, au respect de la dignité et à l’amélioration de la qualité de vie de tous, explique Mohamed Fekrioui, j’ai en tant qu’Echevin de la Santé et de l’Egalité des Chances initié le programme de prévention des chutes à domicile EquilibreS sur proposition de l’Asbl Educa-Santé. Il s’agit d’informer et de former les participants pour qu’ils parviennent à adopter et maintenir des comportements préventifs. Le programme EquilibreS sera développé en étroite collaboration avec les Echevinats des Sports et des Aînés. Il s’agit au travers de ces ateliers d’améliorer l’équilibre et la condition physique de nos

seniors mais aussi leurs connaissances des facteurs de risques liés au comportement et à l’environnement. L’objectif final est de donner aux personnes âgées les capacités nécessaires à gérer elles-mêmes leur propre sécurité et à exercer ainsi leur autonomie. Ces ateliers qui prendront cours au printemps 2017 s’adressent à des personnes à risque modéré de chute, personnes qui sont reconnues comme telles par un dépistage simple et réalisé par un professionnel de la santé (médecin généraliste, kinésithérapeute, ergothérapeute, infirmier). Vous êtes kinésithérapeute, ergothérapeute, professeur d’éducation physique, infirmier(e) et aide-soignant(e), en exercice ou retraité, et vous voulez animer des ateliers “EquilibreS” dans la région? Educa Santé asbl lance une session de formation: 6 séances de 5 heures (soit 30h au total) pour aborder tous les aspects de la problématique multifactorielle des chutes et du programme multidisciplinaire “Vivre Actif”, de leur prévention dans une approche de santé publique. Au terme de la formation, les participants recevront le label “Vivre actif” qui garantit la qualité et la spécificité de l’intervention des animateurs auprès du public âgé concerné.

INFOS

Educa Santé - 1b, avenue Général Michel - 6000 Charleroi 071/30.14.48 - projets2@educasante.org www.educasante.org


P.28

CHARLEROI MAGAZINE / À VOTRE SERVICE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

> ECOLES

plantations tous réseaux confondus),qui sont concernés. Les familles vont pouvoir réaliser, grâce à elle, de solides économies. En effet, pour une famille de deux enfants bénéficiant de l’accueil temps libre le matin, le midi et le soir (jusqu’à 17h30), la gratuité peut se traduire en une épargne annuelle allant jusqu’à 360 euros.

Accueillir un chien dans son foyer doit rester un choix mûrement réfléchi. C’est un réel engagement: notre fidèle compagnon ne s’échange pas comme un autocollant à l’effigie d’un footballeur, il ne se revend pas comme un sac à main passé de mode.

LES GARDERIES GRATUITES! La nouvelle devrait toucher quelque 15.000 familles de Charleroi : la Ville de Charleroi a décidé d’octroyer la gratuité des garderies dans l’enseignement fondamental, et ce tant dans l’enseignement communal que libre. La mesure entrera en vigueur à la rentrée de septembre. C’est une décision importante que nous avons prise après de longues réflexions et de longs débats, précise le Bourgmestre Paul Magnette. Elle a un coût, (environ un million d’euros), mais nous la considérons (plutôt) comme un investissement. Elle met aussi, du même coup, fin à une saga qui perdure depuis plusieurs législatures. Cette mesure résulte à la fois d’une réelle nécessité sociale et d’une opportunité budgétaire. Concrètement, ce ne sont pas moins de 21.000 enfants (répartis sur quelque 140 im-

> HABITAT

UNE PRIME POUR ENCOURAGER LES CITOYENS À EMBELLIR LEUR FAÇADE Charleroi dispose, sur son territoire, de nombreux bâtiments de qualité. Leur mise en valeur et la préservation des éléments architecturaux typiques de différentes époques présentent un réel intérêt auquel les autorités communales sont particulièrement sensibles. C’est donc pour promouvoir la mise en valeur de ceux-ci et leur conservation, et afin d’encourager les initiatives privées en ce sens qu’une prime à l’embellissement de façade existe désormais. Cette nouvelle prime permet, selon les cas, pour la personne qui entreprend de tels travaux et sur avis d’une commission d’experts, d’obtenir un montant pouvant aller jusqu’à 50 % du coût estimé selon devis, avec un maximum de 5000 €, ou même 10 000 € pour des immeubles à vocation commerciale ou faisant partie d’un

> ANIMAUX

GUIDE PRATIQUE : LES CHIENS EN MILIEU URBAIN La Wallonie compte plus de 600.000 chiens sur son territoire! Fidèle compagnon de l’homme, le chien a depuis longtemps conquis une place de star dans nos foyers. Charleroi n’échappe pas à la règle! Dès lors, une question se pose : comment concilier mode de vie citadin et bienêtre de nos animaux de compagnie ?

“Nos animaux de compagnie en milieu urbain: les chiens” est un guide pratique qui donne quelques conseils simples aux (futurs) propriétaires. Alimentation et soins, transport, puçage ou encore vaccination sont un aperçu des thèmes abordés. Il s’agit du deuxième guide pratique consacré aux animaux. Il s’intègre dans une série dont le premier numéro était consacré aux chats. L’Echevin précise: Les vétérinaires de l’entité et les associations de protection animale notamment sont associés à cette campagne de sensibilisation. Nous fournissons des exemplaires du guide afin que ces conseils puissent essaimer pour le plus grand bonheur de nos animaux de compagnie.

Cyprien Devilers, Echevin du Bien-Etre Animal de Charleroi, lance une campagne de sensibilisation en faveur du bien-être des chiens.

Le guide peut aussi être obtenu sur simple demande au 071/86.11.01.

ensemble classé ou repris au Patrimoine monumental de Belgique-Wallonie. Les types de travaux éligibles sont évidemment définis précisément, et c’est sur réception de la facture de l’entrepreneur que la prime peut être accordée.

namique de renouveau. D’autres villes ont déjà mené ce type d’expérience, mais en accordant des montants plus limités. Nous avons choisi des montants conséquents, mais qui peuvent permettre un vrai travail de rénovation de façade.

Pour cette première initiative, ce subside concerne un périmètre urbain limité, soit une cinquantaine de rues du centre ville qui jouxtent, pour la plupart, les espaces aujourd’hui en pleine mutation. Un premier pas, certes, mais qui se justifie par ce mouvement de renouveau urbain et par le budget relativement limité accordé pour l’octroi de ces primes: 100 000 €.

Echevin du Patrimoine remarquable, Mohamed Fekrioui se réjouit de l’existence de ce nouvel incitant : On traverse trop souvent Charleroi sans vraiment la regarder, or on constate qu’il y existe vraiment de très belles façades. Celles-ci constituent un atout pour la vision que l’on peut avoir de certaines rues ainsi que, plus largement, pour l’image de la ville. Il est tout de même plus agréable de flâner dans des rues qui ont reçu un beau lifting. Quant au patrimoine, il constitue une richesse historique et architecturale à préserver. Cette nouvelle prime peut aider les propriétaires à en prendre conscience, et surtout à y participer concrètement !

Il s’agit d’un périmètre déterminé, précise Ornella Cencig, Echevine du Logement et de l’Urbanisme, mais à l’avenir, on espère l’élargir. A moyen terme, cela pourrait être envisageable à la ville haute au niveau du district créatif, ou même à Gilly en fonction de l’opération Europan place Destrée. On remarque déjà des efforts d’embellissement consentis par des propriétaires privés, et on espère vraiment que l’existence de cette nouvelle prime en stimulera d’autres. La ville basse est en pleine rénovation, et au-delà des grands chantiers, nous essayons d’encourager toute cette dy-

INFOS

Conditions complètes et documents de demande seront disponibles mi-septembre sur le site de la Ville : www.charleroi.be


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.29

TRIBUNE POLITIQUE

ECOLO Nous devrions disposer de 1098 policiers opérationnels. C’est en tout cas le chiffre indiqué dans le cadre de la zone de police de Charleroi. Hélas, au quotidien, moins de 500 sont effectivement disponibles ! C’est un problème grave. Pas assez d’engagements, une part normale d’agents sous pression en congé de maladie, de nombreux agents en restriction de services et la faible attractivité de certains postes contribuent à ce manque criant de policiers présents sur le terrain. Et le déficit d’agents de quartier est plus que criant ! Pas étonnant que la sécurité, que le respect des règles les plus élémentaires du règlement communal de police ne sont pas respectées. Pas étonnant que le bien vivre ensemble soit mis à mal dans les points noirs de la ville où nous avons l’impression que l’ordre public n’est pas assuré. Et pas étonnant hélas que la police en sous-effectif devienne une cible des terroristes et de ceux qu’elle dérange.

D’abord parce que l’information est arrivée trop tard et que les Carolos perdent 3 mois pour lesquels ils sont en ordre vis-à- vis de cette taxe. Et ensuite parce qu’à ce jour, il n’y a pas de justifications valables à cette modification de la date d’envoi de la taxe. Nous demandons enfin que le débat soit ouvert sur la fiscalité de la ville : Cette taxe pèse de plus en plus lourd pour les ménages Carolos et son existence doit être remise à l’étude.

PS Avec Corinne, avec Hakima

Pour les écologistes, il est urgent de prendre des mesures pour engager les quelque 150 agents opérationnels nécessaires pour remplir le cadre, pour augmenter le nombre d’agents de quartiers proches des habitants et rendre cette fonction plus intéressante et attractive.

Le 6 août dernier, alors qu’elles assuraient la sécurité de la tour de police, deux inspectrices de la zone de police de Charleroi ont été violemment frappées par un déséquilibré. Avec elles, c’est un symbole, c’est toute une Institution, qu’il a atteint. Celle qui défend le premier droit de nos citoyens, celui de se sentir à l’aise dans l’espace public. A tous les membres de la Zone de Police de Charleroi, nous voulons témoigner notre soutien et toute notre gratitude car malgré les difficultés, leur professionnalisme et leur volonté à assumer leurs missions restent parfaitement intacts.

Il est aussi urgent de réinvestir le bien vivre ensemble dans les quartiers en difficulté où un grand nombre de Carolorégiens sont en perte de lien social et de perspectives. Redonner de l’espoir dans la vie est aussi une mission essentielle du pouvoir communal.

Depuis l’élévation du niveau de sécurité, les zones de police du pays ont été mises à rude épreuve et cette épreuve est particulièrement pénible à Charleroi qui, comme chacun le sait et l’admet, n’a pas obtenu son juste dû lors de la dernière réforme.

PTB La taxe poubelle …. bien trop à l’avance ! C’est avec beaucoup de surprise que les Carolos ont reçu fin juin la taxe annuelle pour la collecte et le traitement des déchets ! Alors que d’habitude cette facture arrive en octobre, c’est-à-dire près de 4 mois plus tard. Pour beaucoup elle est tombée comme un cheveu dans la soupe. Nous avons été interpellés à ce sujet par beaucoup de citoyens. Lors d’une assemblée populaire que le PTB avait organisé suite à la grogne générale autour de la taxe, nous avons recueilli quelques témoignages : « Je ne comprends pas je viens de la payer ! », « Mon budget est vraiment serré, comment on fait avec les vacances ? » ou encore « je n’ai même pas encore fini de payer la facture de 2015 que je dois déjà payer celle de 2016… C’est quand même pas logique ! » Le PTB se joint à ces remarques et réactions : non ce n’est pas logique que la ville envoie une facture comme celle-là sans s’assurer que tous les Carolos soient bien au courant et aient eu le temps de s’organiser ! Le PTB demande que les Carolos puissent payer cette taxe à la même époque que les années précédentes.

Des moyens financiers supplémentaires ont déjà été octroyés à la zone de la police par la ville de Charleroi : 900.000 euros pour permettre aux équipes d’être plus présentes sur le terrain. Mais ce n’est pas suffisant. Pour le PS, il faut rouvrir le débat au Fédéral sur la révision de la norme KUL. Car ce qu’il manque à la Police de Charleroi, ce sont des effectifs. Pas moins de 185 hommes. Sans un renforcement en personnel, il sera difficile pour la zone de police de continuer à assumer cette mission essentielle de protection de la population. Dans ce cadre, tous les niveaux de pouvoirs doivent prendre leur responsabilité. C’est en ce sens que la ville a sollicité le Gouvernement fédéral via son Ministre de l’Intérieur.

nuit, veillent sur notre sécurité. Conscients des risques au quotidien, ils sont présents sur le terrain pour protéger et rassurer la population. Au MR, nous ne traitons pas cette menace à la légère. Le gouvernement fédéral a décidé 30 mesures pour lutter contre le terrorisme. Une vingtaine sont déjà approuvées. A la rentrée, les policiers pourront être autorisés temporairement à porter leur arme 24h sur 24, comme le souhaitait le MR. Les circonstances l’imposent. La réflexion est aussi en cours pour autoriser les agents (anciennement appelés auxiliaires de police) à être armés également. Mais cela ne suffira pas. Pour les carolos, cet attentat est d’autant plus inacceptable qu’il a été commis par une personne en situation illégale, qui avait reçu plusieurs ordres de quitter le territoire. Nous réclamons une augmentation du nombre de places en centres fermés. Nous voulons que davantage d’accords soient conclus avec les pays, comme l’Algérie ou la Tunisie, qui refusent de réadmettre leurs ressortissants expulsés. Ces mesures s’imposent pour protéger au mieux nos policiers, mais aussi tous nos citoyens.

CDH L’effroi à Charleroi Le samedi 06 août 2016 fût un jour sombre pour Charleroi. Une attaque à la machette s’est déroulée sur le parvis de l’Hôtel de Police. Deux policières ont été blessées et plongées dans un coma artificiel avant d’être opérées. C’est l’effroi. La population, la police, les représentants politiques marquent alors leur soutien aux policières et mettent en lumière leur bravoure. Au péril de leur vie, elles ont protégé leurs collègues. L’ensemble des citoyens carolos ont étés émus par cet événement. La réponse qui sera apportée par nos autorités devra être ferme avec notamment un renforcement des moyens pour nos policiers. C’est primordial.

Saluer le courage de nos policiers

Cela va s’en dire, le cdH de Charleroi soutiendra les propositions politiques pour une lutte efficace contre le terrorisme. Un travail important sera à réaliser en matière de prévention, pour que plus jamais nous ne vivions cela.

A nouveau, comme en 1956 ou en 1996, c’est au cœur de l’été, que notre ville a été frappée par un drame. Nous vivons depuis de longs mois dans la crainte des attaques terroristes. Notre métropole n’a pas été épargnée. Grâce au sangfroid de trois policières, le pire a été évité. Nous tenons aujourd’hui à leur manifester tous nos vœux de bon rétablissement et de soutien. Nous pensons aussi à tous leurs collègues qui, jour et

Le cdH de Charleroi souhaite aux policières touchées lors de cette agression ses plus sincères vœux de rétablissement et exprime son soutien à l’ensemble des services de secours. Nous savons ô combien vous vous investissez dans votre travail chaque jour et vous le faites avec professionnalisme pour le bien de la population. Pour cela, MERCI !

MR


CHARLEROI MAGAZINE

P.30

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

AGENDA

SEPT. / OCT. / NOV.

1ER SEPT.

14 SEPT.

CONFÉRENCES

JOGGING

ÉGALITE DES CHANCES

SANTÉ / BIEN-ÊTRE

INDUS’TRAIL

LES BOTTES DE 7 LIEUES

INFO: 071/86 70 03 ou villesante@charleroi.be

Rockerill - Marchienne-au-Pont INFO: 0477/465866 - chaltinf@hotmail.com Facebook : “RUN FOR C”

Brasserie de l’Eden INFO : 071/86.70.45

> le 20.09, de 18h30 à 20h & le 22.09, de 12h à 13h30, à l’Espace Santé, bd Zoé Drion 1, Charleroi : “Le handicap invisible” par Nadine Chard’homme, infirmière algologue, et le Dr Etienne Masquelier, Clinique Saint Luc; > le 11.10, de12h à 13h30, auditoire de l’hôpital Marie Curie, Lodelinsart : “Les insomnies” par le Dr Stéphane Noel, Neurologue/spécialiste des troubles du sommeil, CHU de Charleroi; > le 18.10, de 17h30 à 19h, à l’Espace Santé, bd Zoé Drion 1, Charleroi : “maladie de Parkinson et tremblements essentiels”par les Dr Michel et Quivron, Aptes Belgique ASBL. > le 22.11, de 17h30 à 19h & le 24.11, de 12h à 13h30, à l’Espace Santé, bd Zoé Drion 1, Charleroi : “Jeux et jouets pour faire grandir” par Pascale Staiesse et Rudy Scandolo, Psychomotriciens Antre du jeu, Ville de Charleroi. Entrée gratuite, réservation souhaitée.

1ER SEPT. VISITE / CONFÉRENCE

JE VEUX VIVRE À CHARLEROI ! INFO: lena.goessens@umons.ac.be www.umons.ac.be/charleroi www.expositions-wallonie.be/charleroi

16h30 : visite guidée au sein du remarquable bâtiment de l’Espace Wallonie (3, rue de France) et visite de l’expo photo “Focus Ville Haute”, dans le cadre des 350 ans de Charleroi; 18h30 : intervention du Doyen de la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’UMONS, Vincent Becue, sur le thème “Je veux vivre à Charleroi ! Capacité d’adaptation et signes de résilience de la ville”, dans les bâtiments de l’université de Mons (38 - 42, bd Joseph II). Réservation souhaitée.

1er jogging exceptionnel au cœur du patrimoine industriel, suivi des apéros industriels”. Parcours: 5 ou 10 kilomètres. Inscriptions: chronorace.be ou chez “jogging plus” à Gosselies (City nord). Prix: 5€ en prévente (jusqu’au 29 août minuit); 10€ le jour-même. Accueil à 18h; départ à 19h.

L’ensemble du dispositif coordonné mis au point pour les enfants handicapés sera présenté lors de cette rencontre: “Cailloux du Petit Poucet” organisés depuis plus le 10 ans par le service de l’Egalité des Chances, structure extra-scolaire, animations le mercredi après-midi,...

19 SEPT. CONFÉRENCE

10 SEPT. 8 OCT. & 12 NOV BALADES

A LA DÉCOUVERTE DES CHAMPIGNONS Centre de Loisirs de Marcinelle (parking du bâtiment principal), 16 av. des Muguets - 6001 Marcinelle INFO : David Dumont, chargé de projets, Charleroi nature asbl - 071/297406 chana.david.d@gmail.com - www.chana.be

Une activité proposée par l’asbl Charleroi Nature pour allier plaisir d’une balade en forêt et découverte mycologique. Chaque balade est guidée afin de permettre d’appréhender les espèces comestibles, passage obligé avant toute cueillette culinaire ou un apprentissage plus approfondi de la mycologie. De 9h à 12h. Paf : 4 euros (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans). Réservation : Maison du Tourisme du Pays de Charleroi - 071/86.14.14. maison.tourisme@charleroi.be.

LA RÉFORME DES AIDES À L’EMPLOI Site associatif d’économie sociale de Monceau-Fontaines (salle Monceau 42/1, rue de Monceau-Fontaine Monceau-sur-Sambre INFO : Banque nationale de Belgique 04/230.62.11 - fofi.charleroi@nbb.be

A partir du 1er janvier 2017, le paysage des aides à l’emploi wallonnes va être modifié. Eliane Tillieux, Ministre de l’Emploi et de la Formation au sein du Gouvernement wallon, présentera cette réforme. Une organisation du Comité de Charleroi du Forum financier belge. A 18h. Paf : 10 € (gratuit pour les étudiants et les enseignants les accompagnant) à virer sur le compte IBAN BE 34 1000 0987 0590 de la Banque nationale de Belgique (communication : 29.09.16 + nom).


CHARLEROI MAGAZINE

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2016

P.31

22 SEPT. / 13 OCT.

14, 15 & 16 OCT.

18 NOV.

ATELIERS

THÉÂTRE

PROPRETÉ

ALZHEIMER

CASSÉ

APPEL À PROJET

INFO : 071/86 70 03 ou villesante@charleroi.be

Centre culturel de Mont-sur-Marchienne 3, rue du Château INFO : 0476/84.93.07 - 0473/77.02.13 lacompagniedesloufsasbl@yahoo.fr

Division Propreté - SLT - 84, chaussée de Charleroi - 6061 Montignies-sur-Sambre INFO : secretariatdirectionproprete@charleroi.be

- “Décisions concernant les projets d’avenir”, le 22.09, de 18h30 à 20h, à l’auditorium Ecole HELHA, Rue Trieu Kaisin 134, Montignies/s/Sambre; - “Aide et soutien aux aidants proches”, le 13.10, de 12h30 à 14h, à l’auditorium de l’hôpital Vésale, rue de Gozée 706, Montigny-le-Tilleul. Entrée gratuite, réservation souhaitée.

24 SEPT. BROCANTE

MONTIGNIES-SUR-SAMBRE Place Albert Ier INFO : raymond.bricmont@skynet.be 071/32.10.27 - 071/31.65.88. (de 18 à 20h)

De 10 à 17h30. 7e édition organisée par la Fraternité Montagnarde.

25 SEPT. MULTICULTURALITÉ

CHARLEROI, VILLAGE DU MONDE Parc Astrid, de 11 à 18 heures INFO : 071/86.88.22

“La différence est une richesse”... Activités culturelles, chants et danses d’ici et d’ailleurs, animations pour enfants (gratuites), cuisine du monde, produits artisanaux. Une 2e édition organisée par le Conseil de Participation Charleroi Centre. Entrée libre.

Une comédie domestique et sociale sur fond de banlieue mortifère... de Rémi De Vos. Une histoire vaudevillesque, un petit monde au bout du rouleau, des situations cocasses,... Vendredi, samedi à 20h; dimanche à 16h. Prix d’entrée : 12 euros (10 euros en prévente moins de 18 ans : 8 euros).

Vous êtes une association, une école, une PME, une industrie, un service public et vous souhaitez vous impliquer dans la propreté publique pour gagner le pari d’une Ville Propre? Alors soumettez votre projet au “Prix de la propreté 2016”. 4 catégories, 2 prix. Date limite: le 18.11. Le formulaire de présentation et le règlement complet sont disponibles sur simple demande.

20 & 21 OCT.

29 NOV.

COLLOQUE

HUMOUR

FORUM IMMOBILIER

GUIHOME VOUS DÉTEND SUR SCÈNE

Palais des Beaux-Arts de Charleroi INFO : info@forum-immobilier.be

Les villes et communes de la région de Charleroi et du Sud-Hainaut et les opérateurs publics organisent la troisième édition de ce rendez-vous incontournable à ne pas manquer pour découvrir les projets et les potentialités d’investissements dans la région; développer des partenariats public-privé; créer de nouvelles opportunités d’affaires; rencontrer les décideurs du monde de l’immobilier; participer à des conférences thématiques. 1.500 participants en 2015 !

20 & 21 OCT. COLLOQUE

HANDICOM Ceme, 147 rue des Français, Dampremy INFO : www.h2000.be/handicom

Le rendez-vous de l’information et de la démystification pour et avec la personne handicapée. 3 colloques, 15 conférences, des parcours de sensibilisation, des expositions, des stands associatifs et commerciaux, des spectacles et des démonstrations et initiations sportives, Chuuut party...

Palais des Beaux-Arts de Charleroi INFO : 071/31.12.12. - www.pba.be

A 20h. Prix des places: de 23 à 38€ suivant catégorie.


1 1 / 3 1 -

0 1 / 29 16

20

Auto

n Jardi

rn

ye a b r e Ob Bar

es à Bièr

uté a e B de &

Mo

ir Terro

WWW. ARTSMENAGERS.BE GERS.BE DE 11 À 18H - WE ET JOURS FÉRIÉS S DE 11 À 19H

Nouveau Réservez votre entrée gratuite ! Code C d personnell : 601219 Pour obtenir votre entrée gratuite : 1. Rendez-vous sur le site www.artsmenagers.be 2. Cliquez sur le bouton « TICKETING » 3. Validez votre code personnel

Attention ! Si votre code n’est pas validé, é vous paierez 7 € aux caisses pour votre ticket d’entrée.

Cha mag 16 09  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you