Issuu on Google+

Cherbourg-Octeville Les rendez-vous sept. 2012 / fĂŠv. 2013


Soyons curieux ! Pousser la porte d’un musée, c’est dessiner, pour quelques instants, une parenthèse dans notre société qui n’a de cesse de courir, de gagner du temps. C’est accepter de prendre le temps, au risque même de le perdre – peu importe après tout, la visite du musée n’est soumise à aucun impératif de rentabilité ni de réussite. Prendre le temps, mais de quoi faire ? D’ouvrir les yeux, tout simplement. Au musée, nous ne nous contentons pas de voir, nous apprenons à observer. A poser un regard attentif sur les œuvres et les objets exposés. Les sens et l’esprit sont en éveil, le musée nous rend vivants car il nous rend curieux. La curiosité, tel est justement le maître mot des musées cherbourgeois, pour leur rentrée 2012. La situation n’est pas ordinaire : le musée d’art Thomas-Henry est fermé pour rénovation jusqu’en 2015. A situation inhabituelle, programme inhabituel : l’équipe des musées a choisi d’exposer les œuvres différemment – hors les murs, sur les murs même. Elle privilégie des thématiques sortant des sentiers battus : la présence allemande en France après 1944 au musée de la Libération. Elle présente des objets et spécimens inédits : de nouvelles acquisitions au musée de la Libération, un grandiose squelette de baleine à bec au muséum Emmanuel Liais pour les journées du patrimoine, des statues et objets d’art habituellement conservés dans les réserves du musée d’art Thomas-Henry dans le cadre de L’œuvre du mois. Ajoutons à cela un cycle de conférence organisé par les Amis des Musées, qui vous guidera dans l’intimité des ateliers d’artiste, et les cours de l’Ecole du Louvre, consacrés aux sculptures scandaleuses du XIXe siècle… Soyons curieux cet automne, allons au musée ! Louise Le Gall Conservateur des musées de Cherbourg-Octeville

IONNELLES T P E C X E S N O  usée <M DES COLLECTI m Libération

 usée d’art <M

Thomas-Henry

Paul Signac, Avant-port de Cherbourg, aquarelle, 1832

Le musée d’art Thomas-Henry est le troisième musée de beaux-arts de Normandie, de par la richesse historique et thématique de ses collections. Fleuron du patrimoine cherbourgeois, il regroupe un ensemble exceptionnel de 300 peintures et sculptures du XVe au XIXe siècle. Fra Angelico, Lippi, Jordaens, Chardin, Poussin, David, Signac… autant de grands maîtres qui escortent le visiteur dans un parcours singulier à travers l’histoire de l’art occidental. Le musée se distingue également par son remarquable fonds d’œuvres de Jean-François Millet. Le musée d’art Thomas-Henry est fermé pour rénovation jusqu’en 2015. Durant cette période, une partie de la collection est visible dans différents musées français, sur Internet et par l’intermédiaire d’expositions organisées hors les murs. Renseignements : 02 33 23 39 30.

 uséu <M

is

Emmanuel-Lia

Niché dans un écrin de verdure, au cœur du parc Emmanuel Liais, le muséum séduit par son charme délicieusement suranné. Il est resté fidèle à l’esprit des premiers muséums du XIXe siècle. Au rez-de-chaussée sont présentés les naturalia : minéraux, fossiles, spécimens de la faune et de la flore locale ou exotique. L’étage dévoile quant à lui les artificialia, objets produits de la main de l’homme : vestiges archéologiques issus de 150 années de fouilles dans le Cotentin, fascinantes antiquités égyptiennes, trésors d’Asie, d’Afrique ou d’Océanie. Pousser la porte du muséum, c’est embarquer pour une escapade dans le temps aux côtés des savants, voyageurs et officiers de marine qui ont, depuis 1832, contribué à l’enrichissement des collections, au gré de leurs périples, études et découvertes.

de la

Le musée de la Libération se dresse fièrement au sommet de la montagne du Roule qui domine Cherbourg, à 117 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il est aménagé dans un ancien fort du Second Empire, occupé par l’armée allemande au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Sa prise par les troupes alliées, le 25 juin 1944, fut l’un des symboles de la libératio n de la ville. Le musée explore le rôle joué par Cherbourg – premier port libéré – au cours de la Seconde Guerre Mondiale, en mettant l’accent sur le quotidien des civils et des militaires. L’itinéraire pédagogique et scénographié, à l’intérieur du Fort, s’achève, à la sortie, par la découverte d’un splendide panorama sur la rade de Cherbourg.


Le musée hors les murs

expositions

<

Le musée fait le mur <P rolongation jusqu’au 31 octobre Dans les rues du centre-ville. Parcours sur ville-cherbourg.fr Autour de l’exposition… le concours photo

Jusqu’au 31 octobre, Le Musée fait le mur : le musée d’art Thomas-Henry vous propose de découvrir les facsimilés de 31 chefs-d’œuvre de sa collection sur les murs du centre-ville de Cherbourg-Octeville. Une première en France ! Au détour d’une rue, dans un parc…, retrouvez le Patrocle de Jacques-Louis David, La Conversion de saint Augustin de Fra Angelico ou encore le Portrait de Pauline Ono en déshabillé de Jean-François Millet. Chaque œuvre dispose d’un cartel donnant des clés d’interprétation et de QR-codes permettant aux possesseurs de smartphones de bénéficier de commentaires audio plus approfondis. Six itinéraires sont proposés pour découvrir l’accrochage : Passionné qui regroupe l’ensemble des œuvres présentées ; Best of, une sélection des principaux chefs-d’œuvre ; Amoureux, un parcours sur le thème des sentiments ; Secrets d’artiste, qui lève le voile sur le dessous des œuvres, Évasion, et Nos amies les bêtes pour les enfants. Un document regroupant les six itinéraires est à disposition à l’accueil de l’Hôtel de Ville et à l’Office de Tourisme. Une version numérique est téléchargeable sur ville-cherbourg.fr

Partez à la rencontre des œuvres du Musée fait le mur dans les rues du centre-ville, votre appareil photo sous le bras. Un tableau, un sujet, une idée et un clic… Le tour est joué ! Prenez en photo le tableau de votre choix, d’un point de vue esthétique, inattendu ou humoristique. A vous de présenter les œuvres sous un nouveau jour et de leur créer une nouvelle histoire. Envoyez votre photo à communication@ville-cherbourg.fr en mentionnant vos coordonnées (nom, prénom, adresse, mail). Vos photos seront publiées sur la page Facebook de la ville. Fin septembre et fin octobre, la photo ayant obtenu le plus de « J’aime » et celle jugée la plus originale seront désignées gagnantes. A gagner : un bon d’achat de 30 € en librairie, des places de cinéma, le tirage imprimé de votre photographie… Règlement détaillé sur ville-cherbourg.fr

Pendant sa fermeture, le musée d’art Thomas-Henry voyage… rendez-vous au Havre et à Honfleur pour découvrir deux expositions mettant en valeur les collections du musée.

Thomas Henry, le choix d’un collectionneur C’est la première fois qu’une exposition porte sur l’homme à l’origine du musée de Cherbourg-Octeville. Célèbre marchand d’art parisien, commissaire expert des musées royaux sous la Restauration, Thomas Henry (1766-1836) a donné à la ville de Cherbourg, entre 1831 et 1835, un ensemble exceptionnel de 164 peintures et sculptures du XVe au XIXe siècle, issues de sa collection personnelle. La plupart des grands mouvements picturaux sont représentés : Renaissance italienne, flamande, baroque italien, classicisme à la française, Siècle d’or espagnol, scènes de genre flamandes et hollandaises, paysages néoclassiques, école davidienne… L’exposition du musée Eugène Boudin présente un choix de 42 œuvres significatives de la donation : la Mise au tombeau de Filippino Lippi, L’Assomption de la Vierge de Philippe de Champaigne ou encore la Nature morte de Chardin.

<M  usée Eugène Boudin, Honfleur Du 7 juillet au 31 décembre 2012 Autour de l’exposition Catalogue Thomas-Henry, le choix d’un collectionneur 100 pages, Editions Société des Amis du Musée Eugène Boudin, 20 €. En vente à la Conservation des musées de Cherbourg-Octeville.

Du paysage classique à Millet. Parcours dans les collections du Musée d’art Thomas-Henry, Cherbourg. Le Musée André Malraux du Havre propose un parcours sur le paysage, de l’âge classique au tournant de l’impressionnisme, en exposant une cinquantaine d’œuvres du musée d’art Thomas-Henry (Paul Bril, Hubert Robert, Johan Barthold Jongkind, Théodore Rousseau…). Ces tableaux, présentés sous une lumière naturelle qui renouvelle leur perception, côtoient le temps d’une saison les collections impressionnistes du Havre, dans un dialogue qui met en lumière l’évolution de la peinture de paysage. En parallèle, le cabinet d’art graphique consacre un focus à l’œuvre gravé de Millet, au travers d’une sélection d’estampes et de dessins.

<M  usée d’art moderne André Malraux, Le Havre. Du 23 septembre 2012 au 28 janvier 2013. Autour de l’exposition

Catalogue Du paysage classique à Millet, parcours dans les collections du musée d’art Thomas-Henry, 48 pages, Editions MuMa/Ville du Havre, 8 €. En vente à la Conservation des musées de Cherbourg-Octeville.


<

expositions

<

EVENEMENTS

Journées du patrimoine samedi 15 et dimanche 16 septembre 2012 Le temps d’un week-end, les musées de Cherbourg-Octeville mettent à jour des collections méconnues, inaccessibles au public car conservées dans des dépôts archéologiques ou en réserves.

MUSEE DE LA LIBERATION Passé sous silence : prisonniers allemands en Cotentin, 1944-1948

guerre et de la présence allemande qui perdure en France dans les camps de prisonniers, sur les chantiers de la Reconstruction et dans les campagnes

<Jusqu’au 30 novembre 2012

En mai 2006, dans le cadre d’un projet d’aménagement, une fouille archéologique est réalisée sur le territoire de La Glacerie, commune située au sud-est de Cherbourg. Cette fouille révèle l’existence d’un ancien camp américain pour prisonniers de guerre allemands. A la Libération, en mai 1945, près d’un million de soldats allemands ont été fait prisonniers et mis au service de la reconstruction et du déminage de la France jusqu’en décembre 1948. En se fondant sur les objets et informations collectés lors des fouilles du camp de la Glacerie, l’exposition organisée par le musée de la Libération invite à découvrir cette page méconnue de notre Histoire, celle de l’immédiat après-

Autour de l’exposition

Visites guidées Lors des visites, une navette gratuite au départ du parking situé en bas de la Montée des Résistants permet d’accéder au musée : plusieurs rotations sont organisées à partir de 14h45. Les mercredis 19 septembre, 10 et 24 octobre, 7 et 21 novembre, à 15h / Durée : 1h Tarif : 2,50 € (visite du musée comprise) - Gratuit pour les moins de 26 ans

<Musée de la Libération > Objets inédits Dans le cadre de l’exposition Passé sous silence. Prisonniers allemands en Cotentin le musée de la Libération présentera un nouvel ensemble d’objets inédits issus des fouilles archéologiques du camp de prisonnier de la Glacerie, prêté par le Mémorial de Caen. > A la conquête du Fort du Roule. Jeu de piste familial. Questions et énigmes à résoudre en famille dans la cour du fort et dans le musée pour découvrir l’histoire du site. Accès gratuit tout le week-end. <Muséum Emmanuel Liais > Une baleine au muséum ! Venez découvrir, pour la première fois exposé au public, un squelette d’hyperoodon boréal (baleine à bec). Cet impressionnant spécimen de 7,20 mètres de long, datant du début du XXe siècle sort exceptionnellement des réserves pour le week-end. Salle pédagogique du muséum Liais. > Rome en Cotentin : l’agglomération antique de Montaigu-laBrisette Réalisée avec l’INRAP, cette exposition-dossier présente une sélection d’objets découverts lors de la fouille de l’agglomération gallo-romaine de Montaigu-la-Brisette : matériaux de construction, vases, objets en terre cuite, en verre, en pierre et en métal illustrant la vie quotidienne aux trois premiers siècles de notre ère. Salle protohistoire du muséum Liais.

STAMMTISCH

MUSEE DE LA LIBERATION mercredi 6 novembre 2012 / Durée : 2h > L’échange franco-allemand autour d’une table, exceptionnellement au musée de la Libération ! Le Stammtisch désigne une tablée traditionnelle dans les régions de langue allemande. Dans un coin réservé d’un bar ou d’un restaurant, les habitués se retrouvent pour discuter et s’amuser. Le Stammtisch organisé au musée de la Libération offre aux germanophones et germanophiles l’occasion de se réunir autour du thème de la présence allemande en Cotentin entre 1944-1948. Si vous souhaitez enrichir le débat, n’hésitez pas à y participer : le Stammtisch est ouvert à tous ! Avec la participation de Valentin Schneider, commissaire de l’exposition Passé sous silence. Prisonniers allemands en Cotentin, 1944-1948. A partir de 19h30, musée de la Libération. Entrée libre

SUBLIMES VISIONS.

 aspar David Friedrich et la peinture romantique C allemande mercredi 21 novembre – 18h / Durée : 1h Conférence dans le cadre du 8e Festival du Film allemand - Hôtel de Ville, Salle du Conseil - Par Louise Le Gall, conservateur des musées de Cherbourg-Octeville


ACTIVITES

<

< CONFÉRENCES DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES MUSÉES ET

MONUMENTS DE CHERBOURG ET DU COTENTIN

Dans l’Atelier du Peintre : Amphithéâtre de l’IUT les vendredis à 18h30 – durée 1h30 - Elène Thévenot, chargée de cours, Ecole du Louvre, Université de Cergy-Pontoise - 6 conférences <12 octobre 2012, La formation à l’Ecole des <23 novembre 2012, Le peintre et son modèle Beaux-Arts. <7 décembre 2012, Peindre sur le motif <9 novembre 2012, Le rôle des Salons <14 décembre 2012, Les ateliers d’artistes : la <16 novembre 2012, La commande publique et Ruche à Montparnasse religieuse <Pratique : Tarifs pour l’ensemble du cycle : membre de la SAMMCC : 12 € / non adhérent : 21 € / gratuit pour les moins de 28 ans (sur justificatif) - Inscription par correspondance avant le 5 octobre 2012 - Coordonnées, chèque à l’ordre de la SAMMCC et enveloppe timbrée à votre adresse pour la carte, le tout à envoyer à : Aude Gaudefroy, 24 rue de la Bucaille, 50100 Cherbourg-Octeville - Tél. 02 33 53 34 02

< COURS DE L’ÉCOLE DU LOUVRE Scandales sculptés au Musée d’Orsay. La sculpture française dans la seconde moitié du XIXe siècle : Amphithéâtre de l’IUT Les jeudis à 18h30 / Durée : 1h30 - Anne Pingeot, conservateur général honoraire du patrimoine - 4 cours La sculpture du XIXe siècle, admirée aujourd’hui, a souvent été source de scandales au temps de sa découverte par le public. Nombre de ces œuvres « à scandale » sont maintenant conservées au musée d’Orsay. En s’appuyant plus particulièrement sur elles, le cycle s’interrogera sur les évolutions du goût et du regard, de cette époque à la nôtre, et sur l’impact des images que la sculpture met en scène. <21 mars 2013 - L’irruption du réalisme de la caricature au nu. Des Célébrités au juste milieu de Daumier à la Femme piquée par un serpent de Clésinger.

<4 avril 2013 - Symboles, fragments et instabilité des formes. Les chefs d’œuvre de Rodin.

<11 avril 2013 - Sculpture des peintres. De la Petite <28 mars 2013 - La sculpture en mouvement. danseuse de quatorze ans de Degas aux reliefs de La Autour de La Danse de Carpeaux Maison du jouir de Gauguin. Pratique : Inscription par correspondance auprès de l’Ecole du Louvre. Programmes et formulaires disponibles à l’accueil de la Conservation < des musées de Cherbourg (22, place Napoléon) et sur www.ville-cherbourg.fr à partir du mois de novembre. Plein tarif : 33,20 € - Tarif réduit (- de 28 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA) : 20 € - Tarif formation continue : 41,20 €.

VISITES EN CLASSE Vous êtes enseignant et souhaitez venir visiter les musées avec votre classe ? Le service éducatif se tient à votre disposition pour préparer votre visite : mallettes et pistes pédagogiques, propositions de parcours, documentations spécifiques… N’hésitez pas ! Contact : Yann Lautridou, 02 33 23 39 54, yann.lautridou@ville-cherbourg.fr

<AUTOUR D’UNE ŒUVRE… L’ŒUVRE DU MOIS Le conservateur des musées de Cherbourg-Octeville vous invite à une rencontre autour d’une œuvre des collections les premiers dimanches du mois à 16h. Pour sa troisième saison, l’œuvre du mois étudie la sculpture sous toutes ses formes : elle vous fera voyager de l’Afrique à l’Egypte, de l’Antiquité gallo-romaine au XIXe siècle, en abordant une multiplicité de matières et de techniques. L’occasion de valoriser des objets peu connus, provenant du muséum Emmanuel Liais ou des réserves du musée d’art Thomas-Henry. <2 septembre : Fascinante Egypte - Stèle de Ptah-emsa.ef provenant d’Athribis, XVIIIe s. av. J.-C.

<6 janvier : La fabuleuse histoire de l’or blanc – râpe à tabac en ivoire de Dieppe, fin du XVIIe siècle

<7 octobre : la statuaire gallo-romaine 1 – Déesse-mère en terre blanche provenant des Mielles de Tourlaville

<3 février : La sculpture décorative au XVIIIe siècle – Clodion, La musique et la poésie, bas-relief en terre cuite, 1779

<4 novembre : la statuaire gallo-romaine 2 – Figurine de cerf en bronze provenant du dépôt votif de Diguleville <2 décembre : Les énigmes d’une Vierge à l’enfant en bois polychrome

<Grand Salon de l’Hôtel de Ville - Durée : 1h - Entrée libre dans la limite des places disponibles. Accès par l’entrée de l’Hôtel de Ville, rue de la Paix.

<AUTOUR D’UNE THÉMATIQUE… LES JEUDIS DU MUSÉE Un membre de l’équipe des musées explore une thématique liée aux collections, une ou plusieurs œuvres à l’appui, les troisièmes jeudis du mois à 14h30. <18 octobre : Gustave Doré : le peintre

<17 janvier : Une famille d’artistes : les Fréret sculpteurs et peintres

<15 novembre : Jean-François Millet. Croquis, études, feuilles préparatoires : un trait d’union avec la peinture.

<21 février : Atmosphère et lumière dans l’œuvre de Félix Buhot.

<20 décembre : Dans l’atelier d’un peintre de la Renaissance. Autour de la Vierge à l’enfant avec saint JeanBaptiste de l’atelier de Ghirlandaio (fin du XVe siècle).

<Salle du Conseil de l’Hôtel de Ville - Durée : 1h - Entrée libre dans la limite des places disponibles. Accès par l’entrée de l’Hôtel de Ville, rue de la Paix.

<20 septembre : Gustave Doré : l’illustrateur

VISITES A LA CARTE Vous souhaitez visiter les musées en groupe ? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous proposer une visite qui corresponde à vos envies, pour le musée de la Libération et le muséum Emmanuel-Liais. Sur réservation préalable 1 mois à l’avance au 02 33 23 39 30.


<Musée d’art Thomas-

vie des collections

Henry : des collections en chantier

© Ville de Cherbourg-Octeville

Pendant les travaux, les œuvres du musée d’art Thomas-Henry font l’objet d’une importante campagne d’étude et de conservation. Chaque peinture, sculpture, œuvre graphique est inventoriée, marquée d’un numéro d’inventaire, localisée, photographiée et documentée. Son état de conservation est décrit avec précision. C’est ce que l’on nomme le « chantier des collections ». L’ensemble des informations est ensuite saisi dans une base de données, permettant de gérer les collections, de planifier les restaurations et, à terme, de mettre les œuvres en ligne sur internet.

<Œuvres en prêt Prêter des œuvres à d’autres musées, à l’occasion d’expositions temporaires, contribue au rayonnement des collections cherbourgeoises. Cet automne, vous pourrez ainsi retrouver > la Vierge à l’enfant de l’atelier de Domenico Ghirlandaio à l’exposition Le primitif était presque parfait, Ajaccio, Palais Fesch – Musée des Beauxarts (jusqu’au 1er octobre 2012) > le Portrait d’homme jeune de Nicolas de Largillière et la Femme assise de Guillaume Fouace à l’exposition Dentelles. Quand la mode ne tient qu’à un fil, Caen, musée de Normandie de Caen (jusqu’au 4 novembre 2012) > Le Phare de Gatteville de Paul Signac à l’exposition Phares, Paris, Musée national de la Marine (jusqu’au 4 novembre 2012) > la Shéhérazade de Paul-Emile Destouches à l’exposition Les Mille et Une Nuits, Paris, Institut du Monde Arabe (à compter du 27 novembre 2012) © Paul-Emile Destouches, Shéhérazade, huile sur toile, 1824, Cherbourg-Octeville, musée d’art Thomas-Henry © D. Sohier 2011

<Nouvelles acquisitions –

Musée de la Libération

En 2012, le musée de la Libération a acquis plusieurs ensembles d’objets en lien avec la Seconde Guerre mondiale, la présence allemande à Cherbourg et en Normandie et la vie quotidienne. La tenue d’un travailleur de l’Organisation Todt Cherbourg, des photographies allemandes de l’Occupation à Cherbourg, des journaux allemands de l’été 1944, des objets décoratifs de la libération… autant de pièces qui rejoindront les vitrines du musée en février 2013.

<Musée en ligne Le muséum EmmanuelLiais poursuit sa campagne de diffusion sur internet. L’ensemble des collections ethnographiques nord et sud américaines et une partie des collections africaines sont désormais consultables sur Joconde, le portail des collections des musées de France et sur Muséobase, la base régionale des collections bas-normandes. www.culture.gouv.fr/documentation/joconde/fr/pres.htm www.musees-basse-normandie.fr.

MUSEES S E L R I N SOUTE <Devenir mécène

<Les Amis

Devenez mécène des musées de Cherbourg-Octeville et associez le nom de votre entreprise, de votre association ou de votre organisation à l’histoire de ces lieux prestigieux. Les musées vous offrent la possibilité de partager leur développement et leur actualité en participant au financement d’expositions temporaires, d’acquisitions ou de restaurations d’œuvres. Bénéficiez en contrepartie d’un accès privilégié aux musées, d’un enrichissement de votre image et d’avantages fiscaux. Contactez-nous au 02 33 23 39 30.

Fondée en mai 2001, la Société des Amis des Musées et Monuments de Cherbourg et du Cotentin (SAMMCC) compte plus de 350 adhérents. Ses activités se déclinent en deux volets : > Animation des musées L’association organise des visites guidées, des conférences et publie une lettre d’information sur la vie des musées. Tous ses adhérents sont invités aux vernissages des expositions de la ville de CherbourgOcteville.

des musées

> Enrichissement des collections Les Amis des musées contribuent à l’acquisition d’œuvres pour les musées de Cherbourg-Octeville grâce à la gestion d’un fond de mécénat. Parmi les acquisitions les plus récentes, citons l’impressionnante huile sur toile de Gaston Bussière, intitulée La Révélation, Brünnhilde découvrant Sieglinde et Siegmund (1894) ou encore La Rade de Cherbourg, paysage d’ArmandAuguste Fréret (1866) Contact : Aude Gaudefroy 02 33 53 34 02 aude.gaudefroy@gmail.com


Liais

Emmanuel-

ville Cherbourg-Octe omme - 50100 r g.f ur bo 19 ter, rue Bonh er ch le- musees@vil 61 51 53 33 02 Tél. Entrée libre.

tion

la Libéra <Musée de100 Cherbourg-Octeville 50 ule rt du Ro cherbourg.fr Fo le12 - musees@vil e Tél. 02 33 20 14 réduit 2,50 € - gratuit le dimanch if Plein tarif 4 €, tar 26 ans et pour les – de

ire

cumenta <Centre do ville Cherbourg-Octe s musées de Conservation de urg-Octeville n - 50100 Cherbo léo po Na ce pla l’art. 22, de ire to his d’ ouvrages s. Consultation d’ ou -v 33. Sur rendez Tél. 02 33 23 39

Horaires : Basse-saison : 1er octobre-30 avril / Du mardi au dimanche de 14h à 18h / Fermé le lundi et les jours fériés - Musée de la Libération : fermeture annuelle en décembre et en janvier. Muséum Emmanuel-Liais : de novembre à février : fermeture à 17h. Haute-saison : 2 mai-30 septembre / Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h / Le dimanche de 14h à 18h / Fermé le lundi et les jours fériés. Le musée Thomas-Henry est fermé pour travaux jusqu’en 2015.

Retrouvez l’actualité des musées sur internet :

www.ville-cherbourg.fr

© photo JM Enault, D. Sohier, C. Déambrosis, F. Soulié, Jean Schormans, Ville de Cherbourg-Octeville, C. Tabbagh.

<Muséum


Programme des musées