Issuu on Google+

comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 1

DECEMBRE 2013

Magazine

La Ville labellisée Fleur d’or !

Dossier : Energies marines renouvelables : Cherbourg-Octeville se positionne M a g a z i n E

D ’ i n F O R M a t i O n s

M u n i C i p a L E s


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 2

4 Evènement

Un Noël animé à Cherbourg-Octeville

5 international La coopération décentralisée 6 Embellissement Le fleurissement de la Ville récompensé ! 7 Economie Escales de paquebots : un bon cru 8 association DONC lutte contre l’obésité infantile 9-21 En bref 10 Evènement Escapade d’hiver : un Secret à partager 11 Culture Les merveilles d’Athènes au Trident 12 portrait Bénévoles pour un Noël de la solidarité 18-19 24 heures avec... Le Circuit

13 4 20

Dossier Culture

6

sommaire

12

EMR : Cherbourg-Octeville se positionne

Cherbourg-Octeville à l’heure espagnole

22-23 t ravaux Centre-ville : les travaux se poursuivent 24 t ribunes de l’opposition 25-26 solidarité Galette des rois : pensez à vous inscrire/Les habitants chantent Carmen ! 27 Citoyenneté Etat civil : la Ville vous simplifie les démarches 28 sports Handball : deux joueurs sélectionnés pour les équipes nationales 29 infos pratiques Horaires et numéros de téléphone 30-31 Retour sur

Cherbourg-Octeville en images


en !

les

comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 3

La loi du 15 janvier 1990, relative à la limitation des dépenses électorales et à la clarification des activités politiques, réglemente la communication des collectivités locales dans les six mois précédant un scrutin. Conformément aux dispositions en vigueur, la parution des éditoriaux et tribunes politiques sera suspendue jusqu'aux élections municipales de mars 2014.

10

DECEMBRE 2013

Magazine

La Ville labellisée Fleur d’or !

Dossier : Energies marines renouvelables : Cherbourg-Octeville se positionne M A G A Z I N E

D ’ I N F O R M A T I O N S

M U N I C I P A L E S

“Cherbourg-Octeville Magazine” - numéro 151. Bimestriel d’informations municipales. BP 823 - 50108 Cherbourg-Octeville Cedex Téléphone 02 33 87 88 89 http://www.ville-cherbourg.fr courriel : mairie@ville-cherbourg.fr Directeur de la publication : Jean-Michel Houllegatte. Rédaction, coordination : Service Communication Photos : JM Enault, Ph. Cibille, Haliade150, Alstom, PNA Mise en page : Imprimerie Municipale Conception : Libre Cours, Caen Impression : Léonce Deprez Nombre d’exemplaires : 23 000. Dépôt légal : à parution. Le magazine municipal est imprimé sur papier PEFC

Cherbourg Octeville

3


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 4

Evènement

Un Noël animé à Cherbourg-Octeville

Maquillage, concerts, ateliers cuisine, embrasements de la fontaine, spectacles, distribution de bonbons… : à Cherbourg-Octeville, Noël sera animé et festif ! Tour d’horizon. Le Père Noël distribuera des friandises lors de son parcours en centre-ville dimanche 22 décembre, à partir de 15h.

Après le coup d’envoi des animations le 6 décembre et la déambulation lumineuse et musicale de la compagnie Tewoola, place au marché de Noël ! Celui-ci propose produits artisanaux et du terroir place de Gaulle, jusqu’au 28 décembre, les dimanches et lundis de 14h à 19h30, du mercredi au jeudi de 10h à 19h30 et les vendredis et samedis de 10h à 20h.

Les conseils de quartier en fête ! Mercredi 11 décembre, le conseil de quartier centre-ville vous invite à l’aprèsmidi décoration de sapins, salle des fêtes, à partir de 14h. Les sapins seront ensuite exposés sur le marché de Noël. Le même jour, le conseil de quartier Sud-est propose la projection à 14h30, au Vox, du film d’animation Le Bonhomme de Neige, suivie d’un goûter. Vendredi 13 décembre, le conseil de quartier Val de Saire vous donne rendez-vous avec les Favrinis à 16h45, au sein de l’école Tourville. Mercredi 18 décembre, enfin, le conseil de quartier Amont-Quentin/Provinces organise des promenades en calèche de 14h à 17h30 au départ de la Maison pour tous, et le conseil de quartier OctevilleBourg des promenades à poneys dès 14h, au départ de la piscine de la Butte. Contact au 02 33 87 87 74

4

Côté animations, des embrasements de la fontaine sont prévus place de Gaulle les samedis 7, 14 et 21 décembre à 19h15. Des concerts d’artistes locaux sont programmés les mêmes samedis de 17h30 à 19h et les dimanches de 16h30 à 18h sur le marché de Noël. Les contes de la bergerie proposés par la Ferme des 5 saisons seront également renouvelés cette année dans le chalet aux animaux. « Côté nouveauté, nous proposerons aux enfants des ateliers maquillage et cuisine, un sculpteur sur glace proposera des démonstrations, et des troupes de rues animeront les allées du marché de Noël, explique Pierrick Legal, président de l’association Cherbourg-Ensemble. Le Père Noël sera également présent dans son chalet pour prendre des photos avec les petits et grands enfants. » Dimanche 22 décembre, la Ville et Cherbourg-Animations vous invitent à suivre le cortège du Père Noël qui arrivera par la mer et débarquera quai Lawton-Collins à 15h. Il effectuera ensuite un circuit à travers le centre-ville, distribuant bonbons et friandises. Il sera escorté par 200 danseurs et musiciens des compagnies Les Aulnes, Les Mascottes, Roc fanfare et la batterie-fanfare

des sapeurs-pompiers de la Cuc. Côté illuminations, 455 motifs dont 108 nouuveaux et 900 mètres de guirlandes ont été montés dans 57 rues et places de la ville. « Notre parc d’illuminations retrouve de la couleur !» , souligne Guylaine Godin, maireadjointe aux fêtes et cérémonies. » La Ville sera illuminée jusqu’au 6 janvier, et les nuits du 24 décembre et du 31 décembre, les guirlandes resteront allumées.

spectacle de noël Samedi 21 décembre, à 14h et 17, la Ville de Cherbourg-Octeville invite les enfants au théâtre de la Butte pour une représentation de La Chronominusite du Coucou de N et I Ni et Cie avec une soixantaine d’acteurs âgés de 4 à 20 ans. « Ce spectacle est ouvert à tous les enfants à partir de 3 ans, explique Guylaine Godin. Il sera suivi de l’arrivée du père Noël. » Entrée libre sans réservation dans la limite des places disponibles. Contact au 02 33 87 88 33

Parm les rep


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 5

La coopération décentralisée

international Echanges de savoir-faire, retours d’expériences… la coopération décentralisée mise en place avec la Communauté rurale de Coubalan est une véritable source d’enrichissements !

embre, Parmi les projets de la coopération décentralisée, la création de jardins dans les écoles pour améliorer les repas pris à l’école.

Depuis 1992, la loi reconnaît les collectivités territoriales comme actrices spécifiques de la coopération internationale : ainsi, les communes, les intercommunalités, les départements et les régions ont la possibilité de coopérer directement avec d’autres collectivités locales étrangères qui, elles-mêmes, mettent en œuvre des compétences au niveau local et assurent des missions de service public. « Un des intérêts de cette coopération est de développer le savoir-faire de la Ville à l’international, souligne JeanClaude Magalhaes, maire-adjoint aux relations internationales. Notre expérience profite à d’autres collectivités étrangères, et inversement, nous tirons parti de leur expérience. Il s’agit bien d’échanges réciproques qui donnent lieu à des enrichissements mutuels. » Dans le cadre de la coopération nordsud avec la communauté rurale de Coubalan, des projets de développement et d’appui à la gouvernance locale sont menés. Les deux collectivités partagent leurs expériences dans leurs domaines de compétences communs : vie municipale, démocratie participative, éducation, culture, jeunesse, santé…

Dans ce cadre, la Ville valorise son savoir-faire administratif et technique. Un exercice qui lui permet de s’interroger sur ses modes de fonctionnement. De même, dans le domaine culturel, les échanges permettent de s’ouvrir à d’autres pratiques et de se questionner sur notre société. Dans ce sens, les échanges de jeunes conduits par la Maison Pour Tous Léo-Lagrange et soutenus par la Ville sont une source d’enrichissement. Cette réciprocité et ce souci de l’intérêt public distinguent bien l’action des collectivités territoriales à l’international de celle des ONG ou des associations. « La coopération internationale fait partie de la politique municipale. Ce « contrôle citoyen » garantit l’affectation des fonds directement aux collectivités locales partenaires. » La population est également associée aux actions de coopérations de la Ville à travers l’association Kadjamor, qui met en œuvre des actions d’échanges et de découverte de la culture sénégalaise. Les actions menées impliquent un accompagnement à long terme des collectivités locales, dans le cadre de

projets inscrits dans la durée. Par exemple, la mise en place du réseau d’adduction d’eau potable et d’assainissement dans la Communauté rurale de Coubalan mobilise les compétences de la Communauté urbaine de Cherbourg depuis 2001, pour mettre en place un service public de l’eau de qualité et durable.

Le jumelage transmanche se poursuit Le 19 octobre dernier, les comités de jumelage de Cherbourg-Octeville et de Poole se sont rencontrés à Poole. Objectifs : travailler sur les projets d'échanges entre jeunes et clubs sportifs des deux villes et rechercher de nouveaux contacts. En 2014, des rencontres sont ainsi prévues entre femmes, dans le cadre du festival Femmes dans la ville. Par ailleurs, Cherbourg-Octeville accueillera la rencontre des jeunes cadets des pompiers l'été prochain. La coopération entre La brèche et le Lighthouse, centre culturel de Poole, est maintenue et des rencontres entre musiciens sont envisagées. Le journée s’est terminée par la projection des Parapluies de Cherbourg, sous-titrée en anglais.

5


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 6

Embellissement

Le fleurissement de la Ville récompensé !

Fin octobre, le Comité National des Villes et Villages fleuris a attribué la 4e fleur pour la 3e fois consécutive et une Fleur d’Or, prix d’excellence remis à seulement 9 villes françaises cette année. Récompensée d’une 4e Fleur et d’une Fleur d’or, la Ville de Cherbourg-Octeville fait partie des villes les mieux fleuries de France, dans le respect de l’environnement.

Depuis 2007 et la première obtention de la 4e Fleur, Cherbourg-Octeville reste exemplaire en matière de fleurissement. Le jury des Villes et Villages fleuris, passé cet été, a été à nouveau conquis par la gestion durable des espaces verts de la Ville et, outre la confirmation de son label 4 Fleurs, lui a décerné un prix supplémentaire, la Fleur d’Or, prix d’excellence dont seulement neuf villes françaises bénéficient cette année.

Plantations de 50 000 vivaces dans tous les parterres, protection biologique intégrée (utilisation des insectes comme les coccinelles contre les pucerons), zéro produits phytosanitaires, réduction drastiques des arrosages… : autant d’actions remarquées par le jury qui a également pris en compte les actions menées en faveur de la propreté de la ville, conjointement avec les services de nettoiement de la Communauté urbaine de Cherbourg.

Le top 222 des villes 4 fleurs

« La ville récolte les bénéfices des actions engagées en faveur de la biodiversité. Les 4 Fleurs et la Fleur d’or renforcent le label Eco-jardin attribué en juillet sur l’ensemble des espaces verts de la ville et le label Jardin Remarquable détenu par les parcs Liais et Ravalet », remarque Yvan Dupont, conseiller municipal délégué à l’embellissement.

« Plus de 10 000 communes participent chaque année au concours de fleurissement Villes et Villages fleuris, environ 4 000 sont labellisées. Nous faisons partie des meilleures puisque seulement 222 villes sont labellisées 4 Fleurs, souligne Jean-Michel Houllegatte, maire de CherbourgOcteville. Avec cette Fleur d’or, nous sommes dans le top 10. C’est une reconnaissance, venue du national, du travail effectué par nos jardiniers et de notre politique de fleurissement durable, qui a connu une évolution radicale en 2010 ».

6

10 et 11 mai : Presqu’île en fleurs fête le bio jardin Le prix décerné par le Comité national des villes et villages fleuris prend en compte également les actions organisées en faveur de la botanique,

et du jardinage. Comme la manifestation Presqu’île en Fleurs, rendezvous botanique qui regroupe une quarantaine de producteurs de plantes rares et exotiques et les associations botanique. Les 10 et 11 mai 2014, le Château des Ravalet accueillera la 6e édition, placée sous le signe du bio jardin. Elle sera l’occasion également d’inaugurer le jardin mandala conçu par Gilles Clément, botaniste de renommée internationale, concepteur des jardins du musée du quai Branly, du parc Citroën… Plus de 20 000 visiteurs, passionnés ou simples curieux, sont attendus. Toutes les actions menées par la Ville en matière de préservation de l’environnement et pour la biodiversité participent à la qualité de vie des habitants, à la qualité de ville. Ces labels 4 Fleurs et Fleur d’Or renforcent l’attractivité auprès des touristes et constituent un atout supplémentaire au quotidien. Et la Ville continue d’aménager des espaces verts : les jardins de la Divette, qui seront réalisés en 2014, comme les plantations autour du centre culturel offriront de nouvelles promenades, de nouveaux lieux de vie.

En 201


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 7

Escales de paquebots : un bon cru

Economie

Une année exceptionnelle s’annonce en 2014 avec 47 000 croisiéristes attendus et le retour des Queen de la Cunard.

s villes En 2014, la Ville de Cherbourg-Octeville accueillera à nouveau les Queen de la Cunard.

Le cru 2014 des escales de paquebots à Cherbourg-Octeville sera un excellent millésime. Avec pour le moment trente escales annoncées, le port devrait voir débarquer d’avril à novembre 2014 un peu plus de 47 000 croisiéristes ! Un chiffre qui devrait encore augmenter pour atteindre 35 escales, selon Guillaume Hamel, le directeur de l’office de tourisme de Cherbourg Cotentin.

« Le nombre d’escales est en nette progression depuis plusieurs années. Cherbourg-Octeville offre de nombreux services aux croisiéristes et une place privilégiée au niveau touristique. Et l’année prochaine, nous fêterons le 70e anniversaire de la Libération, qui attire beaucoup les touristes, notamment américains », souligne Muriel Jozeau-Marigné, maire-adjointe au tourisme. Une quinzaine de compagnies fera escale à Cherbourg-Octeville. La saison débutera le 30 avril par la venue de l'Asuka 2 de la compagnie NYK Cruises. « Cherbourg-Octeville accueillera pour la première fois

une importante clientèle japonaise qui participe à une croisière de 120 jours », souligne Guillaume Hamel.

Le retour de la Cunard Avec trois escales prévues, la compagnie Cunard a annoncé son retour après deux ans d’absence. Le Queen Victoria est attendu le 21 juin suivi les 7 septembre et 7 octobre par le Queen Mary 2 qui célèbre ses dix ans. « Lors de l’escale du 7 octobre, plusieurs centaines de passagers pourront embarquer au port de CherbourgOcteville pour une traversée transatlantique de 10 jours vers NewYork. La commercialisation a débuté dans les agences de voyages », rappelle Guillaume Hamel.

Les nouveaux locaux de France bénévolat L’association France bénévolat, installée depuis 2010 rue du Val de Saire, a inauguré, fin septembre ses nouveaux locaux en plein centre-ville, passage Digard. « Notre association est au service des autres associations, explique Jacques Pinel, son président. Nous aidons les jeunes et les moins jeunes qui veulent s’engager à trouver une association qui recherche des bénévoles. L’année dernière, plus de 100 personnes ont été mises en contact avec des associations qui interviennent dans des domaines très variés. »

Avec quatre doubles escales et une triple escale, l’année 2014 s’annonce particulièrement riche.

Ce nouvel emplacement devrait permettre à France bénévolat de toucher un public encore plus large et répondre aux sollicitations des bénévoles potentiels et des quelque 50 associations qui y font appel.

Retrouvez le programme prévisionnel des escales sur le site : www.ville-cherbourg.fr

Contact : France bénévolat au 02 33 93 80 08

7


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 8

association

DONC lutte contre l’obésité infantile

Créée en 2003, l’association DONC (Dépistage Obésité Nord-Cotentin) s’occupe de la prévention, du dépistage et de la prise en charge de l'obésité infantile. Un fléau qui touche particulièrement la région. L’association DONC propose des sorties et activités sportives à destination des personnes en surpoids.

Parmi les zones les plus durement touchées par l’obésité infantile, le Nord-Cotentin, avec près d’un jeune sur 5 qui souffre d’un excès pondéral. Fort de ce constat, l’association DONC a vu le jour en 2003.

«Ce dispositif facilite l’accès aux soins et coordonne la prise en charge diététique, physique et psychologique de l’enfant», explique Simone Saumureau, pédiatre et présidente de l’association.

Constitué d’un réseau de professionnels, médecin traitant, pédiatre, diététicien, psychologue, psychomotricien, l’association DONC travaille sur une prise en charge commune des enfants obèses, en surpoids ou à risque d’obésité. Les objectifs de cette prise en charge mutualisée sont multiples : sensibiliser à l’équilibre alimentaire et l’hygiène de vie, dépister le plus tôt possible les enfants en surpoids ou obèses, mettre en place des consultations diététiques et psychologiques, proposer des activités physiques, des ateliers cuisine…

Le réseau DONC propose des outils aux professionnels, au grand public, à ses adhérents et aux municipalités. «Nous organisons des réunions de concertation afin de permettre aux professionnels d’échanger sur la prise en charge de leurs patients. Parallèlement, nous proposons des spectacles au jeune public pour sensibiliser au surpoids et les adhérents de l’association participent à des groupes de sport, de parole ou des ateliers cuisine. Ils peuvent également consulter gratuitement des diététiciens et des psychologues pour aborder leur

DOnC forme les agents de la restauration scolaire De janvier à juin, 116 agents de la restauration scolaire de la Ville de Cherbourg-Octeville ont participé à trois demi-journées de formation autour de l’alimentation des 3-11 ans. Animée par une psychologue et une diététicienne du réseau DONC, cette formation permettait d’aborder les principales difficultés rencontrées par les agents. Objectifs : connaître les bases de l'équilibre alimentaire et les besoins physiologiques de l'enfant et mettre en application ces recommandations lors de l'accueil sur le temps du midi.

8

rapport à la nourriture. Toutes les consultations de nos adhérents sont entièrement remboursées par l’association.» Pour adhérer au réseau DONC, prenez contact avec votre médecin traitant et faîtes lui part de votre volonté de rejoindre l’association. Lors de la consultation, vous remplirez un dossier, une fiche d’adhésion et la charte du patient avec votre médecin. Votre adhésion sera valable deux ans.

Des menus équilibrés Chaque jour, 1 400 enfants déjeunent dans les restaurants scolaires, soit 50 % des enfants scolarisés. La Ville de Cherbourg-Octeville s'est fixé des objectifs de qualité nutritionnelle et d'équilibre alimentaire. Ainsi, les menus élaborés par les équipes respectent le PNNS (plan national nutrition santé) et font l'objet d'un contrôle régulier par la diététicienne de l'association DONC afin de vérifier qu'ils répondent aux règles de la diététique et de dosage en fonction des âges. Parallèlement, la Ville développe l'introduction d'aliments bio dans les menus ainsi que l'opération Un fruit à la récré pour les enfants de maternelle qui fréquentent les accueils périscolaires.

P


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 9

Plus de maîtres que de classes

En bref Listes électorales : inscrivezvous avant la fin de l’année

poids.

Afin de prévenir la difficulté scolaire, le dispositif national Plus de maîtres que de classes a été déployé à Cherbourg-Octeville. « Ce nouveau dispositif doit s'articuler avec les autres déjà en place (RASED, APC, accompagnement éducatif), souligne Jean-Michel Houllegatte, maire de Cherbourg-Octeville. L'objectif est de favoriser la mise en œuvre de nouvelles démarches pédagogiques afin de parvenir à une amélioration générale du niveau de réussite de tous les élèves à l'issue de l'école primaire. » Des enseignants sont ainsi désignés en "surnuméraire", c’est-à-dire en plus, pour intervenir dans une école ou un groupe d'écoles, en appui de leurs collègues. A Cherbourg-Octeville, un enseignant supplémentaire a été désigné sur

le réseau ECLAIR pour les écoles Baquesne, Noblet, Tournesols et Coquelicots. Le projet pédagogique prévoit de la co-intervention en classe à Noblet et Baquesne, prioritairement pour les CP et les CE1, des ateliers communs Grandes sections et CP pour les 4 écoles, des ateliers communs écoles-collège et un accompagnement particulier pour l'accueil des moins de 3 ans pour faciliter la 1re scolarisation, particulièrement jusqu'à la Toussaint avec possibilité de prolonger jusqu' à Noël. « Ce nouveau dispositif est en cours d’évaluation par le Directeur d’académie des services de l’éducation nationale. » A suivre... Contact : service éducation au 02 33 87 87 33

Le Musée fait le mur 2, grand prix Cap’Com En décembre, la Ville de Cherbourg-Octeville a reçu le Grand prix Cap’Com dans la catégorie Animer le territoire pour le Musée fait la mur. Les professionnels de la communication publique ont salué cette action innovante. Un grand bravo à tous les participants à cette opération. Et rendez-vous en septembre pour la 3e édition dans le quartier des Bassins.

Si vous avez déménagé et que vous souhaitez vous exprimer aux élections municipales et européennes en 2014, pensez à vous inscrire sur les listes électorales ! Deux possibilités : soit directement en mairie, auprès du service Etat-civil/Population, à l’Hôtel de Ville ou à la Mairie de la Butte, muni d’une carte d’identité en cours de validité et d’un justificatif de domicile (quittance de loyer, d'électricité ou téléphone) de moins de 3 mois ; soit par internet, en créant votre compte sur www.mon.service.public.fr. La mairie est ouverte du lundi au vendredi de 8h15 à 12h15 et 13h30 à 17h. L’Hôtel de Ville vous accueille également en journée continue le mardi et le jeudi et le samedi matin de 9h à 12h. Plus d’infos : www.ville-cherbourg.fr

La Kizomba à Cherbourg-Octeville Créée en mars 2013 par une bande de passionnés de danse, l’association 50 KIZ’ propose de promouvoir la Kizomba, danse angolaise suave et langoureuse pratiquée à travers le monde. « La Kizomba se caractérise par un rythme lent et romantique, explique Djémix Phibel, président de l’association. Elle se rapproche du tango et du zouk. » Aujourd’hui, cette danse suscite de plus en plus d’intérêt et l’association compte bien en profiter : « nous avons plusieurs projets de soirées et de stages pour l’année 2014. Et nous organiserons plusieurs temps forts pendant l’année, à l’instar de la grande journée organisée en octobre dernier. » Des initiations sont proposées les 1er et 3e mercredis de chaque mois au bar Ôtapasoif, rue de la Marine. Avis aux amateurs et aux curieux ! Contact : 50 Kiz’ au 06 52 96 26 37

9


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 10

Evènement

Escapade d’hiver : un Secret à partager

Du 17 au 22 décembre, rendez-vous avec la compagnie Cirque Ici - Johann Le Guillerm, pour la deuxième édition d’Escapade d’hiver. Au programme : un spectacle singulier, entre jonglerie et manipulation, à applaudir en famille.

Parm les 6 e Rendez-vous du 17 au 22 décembre pour découvrir le spectacle Secret, entre magie, équilibre et jonglerie.

À la veille des vacances de Noël, plein feu sur le cirque sous chapiteau avec Secret de Johann Le Guillerm dans le cadre d’Escapade d’hiver. Un rendezvous annuel proposé par La brèche, Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie, et le Trident, Scène nationale de Cherbourg-Octeville en collaboration avec l’Espace culturel Buisson de Tourlaville et le Théâtre des Miroirs de La Glacerie.

Un cirque sorcier Sorti en 1989 de la première promotion du Centre national des arts du cirque, Johann Le Guillerm est un artiste aux multiples facettes. « Équilibriste, jongleur, créateur et manipulateur d’objets, Johann Le Guillerm est l’une des figures les plus singulières du cirque contemporain », précise Yveline Rapeau, directrice de La brèche. Secret met en jeu les corps-à-corps d’un homme avec des machines. Numéro après numéro, Johann Le Guillerm convie le spectateur à partager les turbulences, mouvements, équilibres ou

10

déséquilibres qu’elles occasionnent. Sous le chapiteau, il montre que science et poésie sont les deux faces d’une même quête de l’homme qui ne cesse d’interroger sa réalité, ses énigmes, ses inconnues, ses folies. Le spectacle de cet artiste a connu plusieurs fois les honneurs du Festival d'Avignon.

Rendez-vous sous chapiteau, place Jacques Demy, mardi 17 décembre à 19h, mercredi 18 décembre à 19h, vendredi 20 décembre à 20h30, samedi 21 décembre à 20h30, dimanche 22 décembre à17h. Contact : 02 33 88 33 99

Découvrez l’ensemble Magnetis Créé fin 2013, l'Ensemble Magnetis regroupe des musiciens talentueux, passionnés et issus des plus grandes institutions musicales européennes (Conservatoire de Paris, Royal College of Music de Londres…). « Notre objectif est de nous adresser à tous les publics et de partager avec enthousiasme et simplicité les richesses de la musique classique, explique Sébastien Bouveyron, violoniste et directeur artistique de l’Ensemble. Nous proposerons des concerts commentés, présentant, tout au long du concert, les enjeux des morceaux joués, afin de faciliter la compréhension et l’appropriation. » Grâce à la contribution de musiciens aux centres d’intérêts variés, l’Ensemble pourra aborder tous les types de répertoire, de l'époque baroque à nos jours, et se lancer dans les projets artistiques les plus variés. L’Ensemble Magnétis donnera son premier concert à Cherbourg-Octeville jeudi 19 décembre à 20h30 dans les salons de l’hôtel de ville. Au programme : des œuvres de Purcell, Vivaldi, Mozart, Schumann, Ravel et Weill.


glerie.

comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 11

Les merveilles d’Athènes au Trident

Culture Du 1er au 15 février, la scène nationale Le Trident propose de partir pour Athènes, à la découverte des mythes, musiques et artistes de ce territoire aux portes de l’Orient. Un voyage dépaysant, qui promet son lot de surprises !

Parmi les temps fort d’un Aller simple pour Athènes, le spectacle Ménélas Rebétiko Rapsodie, les 6 et 7 février au Vox.

Pour la quatrième année consécutive, la scène nationale Le Trident vous propose Un aller simple pour…, temps fort à la découverte d’une capitale. Après Dublin, Moscou et Le Caire, partez cette année pour Athènes, sans bouger de Cherbourg-Octeville !

« L’objectif de cette manifestation, est de permettre au public de découvrir une ville, mais aussi une culture, un état d’esprit et des artistes, explique Mona Guichard, directrice de la scène nationale. Pendant quinze jours, nous laissons la parole aux meilleures compagnies nationales. Elles nous livrent leur vision de leur ville ou de leur pays, loin des clichés et des a priori que l’on peut avoir. » Cette année, destination Athènes à travers cinq rendez-vous. «Le premier, Peplum Cinéremix, est un ciné-concert jeune public proposé par le duo RadioMentale, inventeur du cinémix. Ils revisitent ici les scènes mythiques et les plus belles images de nos péplums d’antan. De quoi en surprendre plus d’un ! » Rendez-vous ensuite avec Ménélas Rebétiko rapsodie, œuvre singulière

où le comédien Simon Abkarian joue, chante et danse le rebétiko, musique des bas-fonds venue d’Asie mineure dans les années vingt et qui évoque les crimes d’honneur, la drogue et les amours perdues.

King Kong, Andy Warhol et Batman à la sauce grecque Mardi 11 février, la scène nationale a convié le Blitz Theatre Group, un des rares groupes grecs dont la notoriété a franchi les frontières de son pays. Il proposera un bal étrange dans une Europe en ruines, entre fin de société et engagement d’artiste. Le 14 février, la même compagnie proposera Guns ! Guns ! Guns !, relecture pleine d’humour dans laquelle King Kong dévore la banane d’Andy Warhol, Batman et Tchekhov tourbillonnent, U2 répète la Marseillaise… Une leçon d’histoire insolente à ne rater sous aucun prétexte. Le temps fort se terminera par un grand concert le samedi 15 février au théâtre à l’Italienne. « La carte musicale de cette soirée en deux parties est

riche, grecque et méditerranéenne. Le groupe Moreas proposera un voyage poétique et musical, en mettant à l’honneur des compositeurs tels Mikis Theodorakis ou Manos Hadzidakis, mais aussi des représentants du Rebétiko. Ce premier concert sera suivi de celui de Françoise Atlan, mondialement connue pour son travail de redécouverte et son interprétation du répertoire judéo-espagnol. Accompagnée de l’ensemble En Chordais, originaire de Thessalonique, elle interprètera des compositions musicales des populations juives chassées d’Espagne au XVe siècle et qui trouvèrent refuge notamment en Grèce. » Parallèlement, le foyer du théâtre à l’Italienne se transformera, pendant la quinzaine, en véritable taverne grecque, avec ouzo et chaises bleues. L’endroit idéal pour lire, écouter de la musique, s’essayer à la danse, déguster des spécialités grecques, mais aussi tester la méthode révolutionnaire du Trident pour apprendre le grec moderne en 20 minutes ! Contact : Le Trident au 02 33 88 55 55

11


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 12

portraits

Bénévoles pour un Noël de la solidarité

Créée en 2008, l’association Pour un Noël de la solidarité compte un noyau dur de cinq bénévoles actifs tout au long de l’année qui permet à plus de 650 personnes de partager un repas convivial avant les fêtes de fin d’année. Les six bénévoles les plus actifs de l’association Pour un Noël de la solidarité vous invitent à partager un repas convivial samedi 21 décembre au gymnase Postaire, à 19h.

Evelyne, Jacques, Colette, Elisabeth, Christine et Jean-Claude : six bénévoles hyper actifs font vivre toute l’année l’association Pour un Noël de la solidarité. Leur objectif : réunir, le dernier samedi avant Noël, près de 650 personnes autour d’un repas convivial, animé et dansant. « Toute l’année, nous organisons des manifestations pour financer ce repas auquel chacun contribue à hauteur de ses moyens, explique Evelyne Le Molaire, présidente de l’association depuis un an et bénévole au Gaf également. Vient qui veut ! Notre ambition est d’en faire un moment convivial, ouvert à tous, qui permet aux gens seuls d’être entourés en cette période festive et aux gens qui ont peu de moyens de passer un bon moment. Les convives sont installés sur de grandes tables de 24 personnes, avec les membres de l’association. » Autour d’elle, Jacques Legoubé, trésorier depuis 2008, et bénévole dans l’âme. « Je participais déjà à l’organisation du Noël de la solidarité quand il était organisé par le collectif d’associations. Je suis également bénévole au Secours populaire depuis 14 ans et j’ai été trésorier de l’ASC basket. Depuis

12

que je suis à la retraite, je suis très investi dans le bénévolat, mais j’ai une préférence pour les associations caritatives. » Outre le suivi financier de l’association, le trésorier se charge également de l’aspect logistique de la soirée. Christine Donizalski est la secrétaire bénévole de l’association. « J’ai participé au Noël de la solidarité en 2006, en tant que convive. J’ai tellement aimé l’ambiance que j’ai eu envie de participer à l’organisation et de permettre à mon tour à des gens de profiter de ce temps. Je m’occupe plus particulièrement de la communication, avec la création d’affiches et les rencontres avec les médias. »

Organisateurs et animateurs bénévoles « Ce qui me plait, c’est de donner de la chaleur humaine, souligne Colette Bosvy. J’ai été bénévole au Secours populaire auparavant. Quand j’ai rencontré l’équipe du Noël de la solidarité, je suis restée. Je participe à la mise en place de la salle, mais

aussi à l’organisation des événements en amont de la soirée de décembre. » « De mon côté, je suis bénévole dans l’association depuis 2008, raconte Elisabeth Debaize. Je sers également des repas à la Chaudrée tous les mercredis. J’aime m’investir pour les autres, être au contact, ça me change de mon travail très administratif. J’ai été élevée avec le dicton « Chaque jour, faire plaisir à quelqu’un », et c’est ce que j’essaye de faire ! ». Jean-Claude Donizalski, quant à lui, a tout de suite adhéré grâce à l’enthousiasme de sa femme Christine. Cet animateur et musicien apporte tout au long de l’année son aide technique pour les animations proposées. L’association cherche des bénévoles, notamment pour l’organisation de son repas le 21 décembre, au gymnase Postaire. « Nous sommes environ 70 bénévoles à aider ce soir là. Mais nous serons à table avec tout le monde ! » Contact : Evelyne Le Molaire au 02 33 20 10 58


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 13

ager

Dossier Energies marines : Cherbourg-Octeville se positionne Bien placée pour les éoliennes en mer, Cherbourg-Octeville se positionne également sur le créneau des hydroliennes. Deux nouvelles énergies renouvelables très prometteuses !

13


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 14

Dossier

Coup d’envoi aux projets de fermes hydroliennes

Jean-Michel Houllegatte, « nous sommes prêts ! » « De nouvelles perspectives de développement sont en train de s’ouvrir avec les énergies marines renouvelables. La transition énergétique se traduira en projets économiques, en créations d’emplois, en formation et en recherche. Elle se concrétisera à Cherbourg-Octeville grâce au raz Blanchard. Nous voulons positionner la Ville et son bassin d’emplois comme territoire leader en matières d’énergies marines renouvelables. A Cherbourg-Octeville, nous serons prêts pour répondre aux attentes des industriels et notamment en formant du personnel qualifié, au moment où les choses s’accélèreront. L’aménagement du port de Cherbourg en témoigne. »

OnEM : un interlocuteur privilégié pour les EMR Pour répondre aux enjeux de l'implantation des industries des énergies de la mer et des formations pour les emplois à venir en Basse-Normandie, une Société Publique Locale (SPL) a été créée en mars 2012 par la Région BasseNormandie, le Conseil général de la Manche et la Communauté urbaine de Cherbourg : Ouest Normandie Energies Marines (ONEM) a pour vocation de promouvoir la région auprès des acteurs intervenant dans le champ des énergies marines renouvelables et à structurer une filière industrielle autour des énergies marines renouvelables. Contact : http://www.west-normandymarine-energy.fr

14

Véritab

Le 30 septembre dernier, le président Hollande a donné le coup d’envoi aux projets de fermes hydroliennes.

Lors de sa venue à Cherbourg-Octeville lundi 30 septembre, François Hollande a lancé un appel à projets pour l’implantation de fermes pilotes d’hydroliennes au large des côtes normandes et finistériennes. Quatre à cinq fermes pilotes comprenant chacune

cinq à dix hydroliennes, subventionnées à hauteur de 30 millions d’euros, pourraient être installées au Passage du Fromveur et dans le raz Blanchard au large du Cotentin. Le tarif d'achat de l'électricité produite sera fixé à 173 € par mégawattheure.

ils ont dit… Christophe de Maistre, président de Siemens France : « Nous souhaitons développer un nouveau prototype d'hydrolienne en France. Cherbourg pourrait être notre 10e centre de recherche et développement. » Tobias Keitel, directeur général de Voith Hydro Ocean Current Technology : « Le raz Blanchard constitue l'un des plus gros potentiels hydroliens : Cherbourg est l'endroit le plus attractif pour développer l'hydrolien. Nous travaillons dès maintenant sur Cherbourg pour connaître le tissu local, les partenaires…» Jérôme Pécresse, président d’Alstom Renewable Power : « Nous sommes l'un des rares industriels présents à la fois dans l'éolien et l'hydrolien. 7 000 emplois directs et indirects seront créés. A Cherbourg, nous construirons des pales et des mâts d'éoliennes. Pour l'hydrolien, nous pourrions générer entre 1 000 et 2 000 emplois directs et indirects. » Bernard Planchais, directeur général délégué de DCNS : « Les caractéristiques des turbines hydroliennes imposent de les assembler et les entretenir au plus près des zones où elles sont exploitées. Un site industriel sera donc créé à Cherbourg avec à la clef des centaines d’emplois. »


iennes.

comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 15

L’hydrolienne, une « éolienne sous-marine »

Dossier EMR : les différentes technologies

Véritable turbine sous-marine, l’hydrolienne utilise l’énergie cinétique des courants marins.

Une hydrolienne est une turbine hydraulique (sous-marine ou à flots) qui utilise l'énergie des courants marins ou fluviaux, comme une éolienne utilise l'énergie du vent. Ce sont en quelque sorte des éoliennes subaquatiques. Le déplacement de l’eau par les courants marins fait tourner leurs pales. L’énergie méca-

nique générée est convertie en électricité par dynamo. Le secteur de l’énergie hydrolienne affiche une croissance considérable et son potentiel au niveau français représente une capacité qui pourrait atteindre 3GW, soit près de 3 réacteurs nucléaires.

Le raz Blanchard : un site aux courants marins très énergétiques ! Le raz Blanchard, entre l’île anglo-normande d’Aurigny et la pointe ouest du Cotentin, est un passage : celui d’un des courants les plus puissants d’Europe. Goulot d’étranglement entre deux terres, il mesure une vingtaine de kilomètres de large sur une trentaine de long. Premier gisement hydrolien français, la zone du raz Blanchard concentre à elle seule 50 % du potentiel hydrolien national. Quatre à cinq fermes pilotes, de cinq à dix hydroliennes chacune, y seront implantées. « Le raz Blanchard est un site rare. Dix-huit au monde seulement présentent ces caractéristiques, compatibles avec une exploitation industrielle. Le raz Blanchard va permettre de promouvoir l’émergence d’une filière industrielle locale valorisant le port de Cherbourg et les compétences industrielles bas-normandes », souligne Jean-Michel Houllegatte.

Eolien en mer : une éolienne offshore ou éolienne en mer fonctionne de la même manière qu'une éolienne terrestre, mais est implantée au large des côtes pour mieux utiliser l'énergie du vent. C’est la technologie la plus avancée. Les premières machines devraient être installées en France à l’horizon 2015. Hydrolien : cf. ci-contre Eolien flottant : l’éolien flottant est une technologie au stade du prototype. Elle permet d’installer des éoliennes plus loin des côtes que l’éolien en mer, de manière à bénéficier de vent plus stables. Les progrès techniques permettent d’envisager la construction de fermes pilotes d’ici quelques années. Energie thermique des mers : l'énergie thermique des mers (ETM) ou énergie maréthermique est produite en exploitant la différence de température entre les eaux superficielles et les eaux profondes des océans. Cette technologie permet de produire du chaud, du froid et de l’électricité. La filière est au stade de la recherche et un dossier a été soumis à l’Europe pour construire un démonstrateur en Martinique. Energie des vagues : l'énergie des vagues ou énergie houlomotrice est une énergie marine utilisant la puissance du mouvement des vagues de houle, c’est-à-dire à partir de vagues successives nées de l’effet du vent à la surface de la mer et parfois propagées sur de très longues distances. C’est la technologie qui nécessite encore le plus de développement mais c’est aussi la mieux distribuée géographiquement.

alstom et gDF suez s’associent pour une ferme pilote Alstom et GDF Suez ont signé un accord de coopération pour le raz Blanchard et défini conjointement la stratégie d’exploitation et de maintenance du site. « Nous testons actuellement avec succès

l’hydrolienne immergée au large de l'archipel des Orcades, en Écosse. Celle-ci a déjà atteint sa puissance nominale de 1 MW et généré plus de 10 MWh d'électricité sur le réseau. Les essais de la turbine au sein

de fermes pilotes permettront de tester sa performance en conditions quasiréelles, plus proches de l'exploitation commerciale », souligne Jérôme Pécresse, président d’Alstom Renewable Power.

15


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 16

Dossier

Acteurs et consortium

Dans l’éolien Les deux grands énergéticiens français - EDF et GDF - sont dans la course à l’éolien à travers deux consortiums : * EDF Energies Nouvelles - Alstom DONG Energy - WPD Offshore - Nass & Wind Offshore EDF Energies Nouvelles mène un consortium avec quatre partenaires stratégiques : l’énergéticien danois Dong Energy, leader mondial de l’éolien offshore, les développeurs Nass & Wind et WPD Offshore, et l’industriel Alstom. Avec son éolienne Haliade 150, Alstom est le fournisseur exclusif du consortium qui a été retenu pour les trois projets de champs éoliens de Saint-Nazaire, Courseulles-sur-Mer et Fécamp, totalisant ainsi 240 éoliennes. Cherbourg-Octeville a été choisie par le consortium pour la fabrication des pâles et mâts des éoliennes de Courseulles et Fécamp. * GDF Suez - EDP Renewables - Areva Areva a été sélectionné par le consortium GDF Suez – EDP Renewables comme fournisseur exclusif de turbines dans le cadre du deuxième appel d’offres éolien en mer en France. Cet appel d’offres prévoit l’installation d’une capacité totale de 1 000 MW sur les zones du Tréport (Haute-Normandie) et des îles d’Yeu et de Noirmoutier (Pays-de-Loire).

Les industriels ont imaginé différentes formes pour les éoliennes en mer.

Dans l’hydrolien * EDF Energies Nouvelles DCNS - Open Hydro EDF Energies Nouvelles expérimente l’hydrolien sur le site de PaimpolBréhat, dans les Côtes d’Armor, aux côtés de DCNS. L’hydrolienne Open Hydro (société irlandaise) industrialisée par DCNS, d’une puissance de 2 MW y est testée par EDF.

* Alstom - GDF Suez -Voith CMN Alstom et GDF Suez ont conclu un accord fin septembre pour la présentation d'un projet commun d'hydroliennes au raz Blanchard. L’objectif de cet accord est de contribuer à la création d’une filière industrielle en France et de planifier la mise en service des premières machines à partir de 2016. Il intervient après la signature en février d’un premier accord de collaboration entre Voith, les CMN, Cofely-Endel et ACE pour l’assemblage et la maintenance à Cherbourg d’une installation pilote de turbines.

16

GDF Suez et sa filiale Eole Génération construiront un parc pilote de 3 à 6 turbines dans le raz Blanchard. Le choix de la machine s'est porté sur l'hydrolienne HyTide de Voith Hydro (qui rassemble les groupes allemands Voith et Siemens). L’hydrolienne de 160 tonnes, 18 m de long et 4 m de diamètre, sera équipée de trois pales (diamètre total 14 m) par les CMN, qui ont fourni la table de pose de l'hydrolienne. Voith procèdera localement aux travaux de finition de son prototype. Puis l’hydrolienne sera embarquée fin mai sur un cargo à destination de l'Écosse, où Voith possède un centre d'essai.

* Siemens - UNITe Siemens a réaffirmé sa volonté de participer au développement de la filière des énergies marines en France et s’est associé en novembre à l’énergéticien UNITe pour se positionner sur l’appel à manifestion d’intérêt pour l’implantation de fermes hydroliennes pilotes dans le Raz Blanchard et le Fromveur.

L


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 17

Les EMR à Cherbourg-Octeville

Dossier Cherbourg : point central du plan industriel D’ici 2018, un parc de 83 éoliennes au large de Fécamp et un second de 75 éoliennes au large de Courseulles-surMer verront le jour. Alstom va implanter deux usines à Cherbourg pour la fabrication de pâles et de mâts pour ces éoliennes, avec, à la clef, la création de 500 emplois. Ces deux bâtiments industriels entreront en service fin 2015-début 2016, avec une capacité de production d’une centaine d’éoliennes par an.

Eoliennes : le port de CherbourgOcteville s’étend Afin d’accueillir la filière industrielle et logistique dédiée aux énergies marines renouvelables, Ports Normands Associés a engagé plusieurs projets d’aménagement et d’extension sur le port de Cherbourg. Dès 2015, le port de Cherbourg sera prêt à accueillir les éoliennes en mer d’Alstom avant leur départ pour les fermes en mer. Outre les 40 hectares de terre-pleins déjà disponibles, dont 22 sont d’ores et déjà réservés par

Alstom Renewable Power, le quai des Flamands est en cours de travaux afin de l’allonger de 320 mètres dans un sens et de 100 mètres dans l’autre. Extension comprise, le port disposera ainsi d’un quai de 680 mètres de long. L’ouvrage sera capable de supporter une charge de 15 tonnes au m², trois fois supérieure aux charges conventionnelles. Par ailleurs, avec une zone de stationnement des navires à quai à 14 m le long du nouveau quai, le port confortera sa capacité à accueillir sans difficulté les navires à grands gabarits, dont les futurs navires spécialisés dans l’installation de fermes éoliennes et hydroliennes en mer.

Le quai livré en novembre 2014 Les premières phases de déroctage et de dragage sous-marins sont terminées. Les travaux d’achèvement de la digue provisoire, qui permettra la réalisation du quai, également. La construction du quai lui-même a débuté en octobre. « Avec un projet d’aménagement d’ensemble cohérent constitué d’un quai

doté de résistances peu communes à l’échelle de la façade Manche, d’un foncier dédié, à terme, de près de 100 hectares, et de facilités nautiques accrues, le port de Cherbourg se prépare à l’arrivée des énergies marines renouvelables », souligne Jean-Michel Houllegatte, maire de Cherbourg-Octeville.

Concernant la sous-traitance, des rencontres ont été organisées ces derniers mois sous l’égide de la Chambre de Commerce et d’Industrie et de la société publique locale Ouest Normandie Energies Marines, permettant ainsi aux industriels locaux de présenter leur savoir-faire. Cette sous-traitance sur Cherbourg concernera l’outillage, le levage des fournitures industrielles, des machines de production et la logistique portuaire.

une association pour réfléchir au stockage de l’énergie Créée le 27 novembre, l’association Energie Hydro Data 2020 est composée de grands industriels tels que EDF, GDF-Suez, Areva, Alstom, Siemens ou Air Liquide, de représentants de l’enseignement supérieur et de la recherche, de développeurs et a pour vocation de répondre aux appels à projets liés aux énergies nouvelles. Par ailleurs, l’association se dotera, sans doute au printemps, d’un Institut de recherche et de développement implanté à Cherbourg-Octeville dédié au stockage et à la gestion de l’énergie. Une démarche initiée par les collectivités territoriales locales.

17


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 18

24 heures avec...

Le Circuit

Doté d’une équipe de cinq personnes, Le Circuit, nouvelle scène de musiques actuelles du Nord-Cotentin, propose une programmation éclectique, du rap au rock, en passant par la pop ou le métal. L’équipe du Circuit travaille sur ce projet intercommunal qui rassemble les Communautés de communes des Pieux et de la Hague et les Villes de Tourlaville, Cherbourg-Octeville, Équeurdreville, Les Pieux et La Glacerie.

installations lumières Plusieurs jours avant chaque concert, le régisseur général du Circuit réalise, avec une équipe d’intermittents, l’implantation des lumières dans la salle de spectacles concernée : l’Agora, le théâtre à l’Italienne, l’espace culturel des Pieux... « Les besoins pour chaque concert nous sont envoyés par les tourneurs des artistes, explique Paul Dudouet, le régisseur général. Cette fiche technique nous renseigne sur le matériel à louer et sur les implantations à réaliser. »

18

Essais sonores Les tourneurs des artistes envoient une fiche technique avec les demandes en matière de son. L’implantation sonore nécessite également plusieurs jours de travail, selon le type de concert. « Pour un concert comme celui de Cali, nous avons besoin de deux jours de montage avec une équipe de 11 personnes, souligne le régisseur général du Circuit, Paul Dudouet. Ce montage se finalise avec les balances, quelques heures avant le concert, en présence de l’artiste. »

Réunion d’équipe L’équipe du Circuit se réunit régulièrement. « Ces réunions me permettent de faire le point avec l’équipe sur la programmation à venir, les besoins techniques pour ces futures dates et la communication que nous allons mettre en œuvre pour ces rendez-vous, explique Simon Louiset, responsable du projet. Nous faisons également le point sur les contrats et le budget avec l’administrateur. »

Parmi l plus de


munes ieux et

comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 19

Le Circuit

24 heures avec...

L’accompagnement amateurs

Parmi les temps forts de cette première programmation, le concert de Cali le 19 octobre dernier, qui a duré plus de 2h30 !

Mise à jour du site www.lecircuit.fr : le site internet du Circuit est un outil de communication incontournable. Il annonce bien entendu la programmation en cours, mais permet aussi d’acheter ses places en ligne, sans avoir à se déplacer. « Notre objectif est également d’en faire la référence en matière de programmation musicale sur le NordCotentin, explique Flavie Noël-Rabay, chargée de la communication. Nous invitons toutes les structures qui organisent des concerts à les inscrire sur notre site. Ils seront annoncés sur la page d’accueil. »

Billetterie Si une grande partie de la billetterie s’effectue sur le site internet du Circuit (www.lecircuit.fr), les places pour les concerts peuvent également être achetées dans différents points de vente du NordCotentin : dans les supermarchés Leclerc, Auchan et Carrefour, chez Chapitre, place centrale, et à l’Espace culturel Buisson, ainsi que sur place, une heure avant le début de chaque concert, dans la limite des places disponibles.

Le Circuit a également vocation à accompagner les musiciens amateurs locaux. « Nos collectivités sont équipées d’excellents établissements d’enseignement musical, mais aucun groupe local n’arrive à émerger sur la scène nationale, explique Lydia Thieulent, maire-adjointe à la culture. Notre objectif est donc d’accompagner les groupes locaux, en leur permettant de se confronter aux réalités du métier, notamment sur des prestations en première partie.»

Le concert Six concerts ont été organisés dans les différentes salles de l’entente entre octobre et décembre. Parmi les temps forts de cette première programmation, le concert de Cali (plus de 2h30 de spectacle !), celui d’Oxmo Puccino qui a fait salle comble au théâtre à l’Italienne, ou l’ambiance chaleureuse et intimiste instillée par le chanteur Rover à Beaumont-Hague. Et une programmation pleine de surprises se prépare pour la rentrée de janvier…

19


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 20

Culture Du 22 janvier au 5 février, l’association La Mancha organise la 24e édition du festival Cinémovida. L’occasion de voir une vingtaine de films en espagnol sous-titré, mais aussi de découvrir la culture hispanique à travers concerts, spectacles, expositions… Depuis 25 ans, l’association La Mancha (Mouvement d’amitié normand pour la culture hispano-américaine) amène, en début d’année, le soleil et la chaleur des cultures hispaniques à CherbourgOcteville. « Le festival Cinémovida est un festival de cinéma, mais il propose aussi de découvrir les cultures hispaniques à travers des concerts, des spectacles, des expositions, des conférences… », explique JeanMarie Ciamporcero, président de La Mancha. Cette année encore, le programme se veut riche et éclectique : outre les quelque 20 films qui seront projetés en version originale sous-titrée au cinéma Odéon, le festival vous donne rendezvous le 23 janvier pour une soirée cubaine avec le groupe Son Trinidad. Autre concert le 27 janvier : Fernando Pindado interprètera sur sa guitare baroque un répertoire allant de la fin du XVe siècle au début du XVIIIe siècle. Le concert sera précédé d’une mini-conférence sur le baroque espagnol. Le 1er février, rendez-vous au Vox pour le spectacle de flamenco dansé à la flûte, Ojos que no ven, par la compagnie Kaena. Enfin, le 2 février, La Mancha propose son traditionnel concert d’orgue ibérique

20

Cherbourg-Octeville à l’heure espagnole

Rendez-vous du 22 janvier au 5 février pour la 26e édition de Cinémovida. Au programme : projections, concerts, conférences…

à l’église Saint-Pierre Saint-Paul. Cinémovida, c’est aussi une série d’expositions photographiques : Gilles Groult exposera son travail sur les œuvres de Dali, Pédro Léal présentera ses photos sur les Topicos, des clichés espagnols, Richard Menant son reportage sur Cuba… Côté conférences, Gilles Groult évoquera Dali le 22 janvier, Jean-Pierre Martin les relations entre l’Algérie et l’Espagne, le 29 janvier, et l’association AOC proposera une conférence sur le vin espagnol le 31 janvier. Enfin, le festival est également l’occasion de fêter la langue espagnole : le 30 janvier, la journée El dia e permet aux scolaires de participer à des jeux, d’assister à des concerts ou de s’initier à l’espagnol à travers des quiz. « Nous sommes 13 à préparer ce festival. Nous pouvons également compter sur plusieurs bénévoles pour nous aider pendant le festival, ainsi que sur des étudiants de l’IUT qui nous épaulent pendant toute la préparation. Mais si d’autres personnes souhaitent participer, nous sommes preneurs ! » www.associationlamancha.fr

Cherbourg-Octeville fête les 70 ans de la Libération Au musée de la Libération, deux expositions seront proposées : La route de la voie de la Liberté, du 1er février au 15 avril, est un projet photographique documentaire de Bruno Elisabeth qui portera un regard contemporain sur cette voie symbolique retraçant l’avancée des troupes américaines. La deuxième exposition, Alliés, ennemis, et après ?, du 8 mai au 30 novembre, pose la question des relations internationales cherbourgeoises après la Seconde Guerre mondiale. Avec des animations pédagogiques, un cycle de conférences tous les jeudis de juin... Le 28 juin, la bibliothèque JacquesPrévert organisera une journée avec visite guidée, conférence et concert. Cin’Etoiles aura pour thème Héros et héroïnes. Par ailleurs, la Ville de Cherbourg-Octeville travaille à la création d’une exposition sur bâche avec François Dourlen mettant en relief passé et présent… Les associations participeront également à cette commémoration et proposeront rendez-vous festifs, concerts, expositions… A suivre !

Ch


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 21

Challenger La Manche Cherbourg En bref

18 décembre : donnez votre sang

ections,

Créé en 1994, le Challenger La Manche Cherbourg est un tournoi de tennis masculin qui se joue en intérieur sur dur. Avec une dotation de 75 000 $, le tournoi cherbourgeois se place en 9e position nationale. En 2014, rendez-vous du 22 février au 2 mars au complexe sportif Chantereyne pour encourager les espoirs du tennis international. « Le tableau n’est pas encore connu, mais nous attendons au moins 4 joueurs dans le top 100 de l’ATP, explique Alain Thiébot, en charge de l’organisation du tournoi. Dans le passé, nous avons déjà accueilli Nadal, Djokovic, Monfils et Tsonga ! » Les qualifications se dérouleront, quant à elles, au complexe sportif Bagatelle de Tourlaville les 22, 23 et 24 février.

L’Etablissement français du sang (EFS) organise une grande collecte événementielle le 18 décembre à la salle des fêtes, place centrale. « Les hôpitaux manquent de sang et cette collecte est l’occasion de mobiliser les donneurs, explique Frédéric Bastian, maire-adjoint à la cohésion sociale et aux solidarités. La Ville s’associe à cette journée et tient à souligner l’importance de la mobilisation de chacun. » Le don du sang est ouvert aux plus de 18 ans et moins de 71 ans en bonne santé qui pèsent au moins 50 kg. Le don du sang est également possible tout au long de l’année directement auprès de l’EFS, au Centre hospitalier public du Cotentin Contact : 02 33 20 76 32

Contact : Alain Thiébot au 06 14 10 07 03

Habitat et humanisme crée une maison intergénérationnelle Après la création de l’unité de vie Oasis au sein de l’Ehpad L’Ermitage pour accueillir des personnes handicapées mentales vieillissantes, et l’ouverture de la maison relais Julie Postel hébergeant des personnes handicapées mentales qui travaillent en Esat et des personnes fragilisées socialement, l’association Habitat et humanisme, qui prône la réinsertion par le logement, se lance dans un nouveau projet : la maison intergénérationnelle. « Cette résidence accueillerait à la fois des familles monoparentales, des jeunes qui n’ont pas les moyens de se loger pendant leurs études et des personnes âgées autonomes qui se retrouvent seules et

ne désirent pas aller en maison de retraite », explique François Pepers, président départemental de l’association. Et pour héberger tout ce petit monde, l’association a racheté la maison des sœurs franciscaines dans le quartier du Maupas où elle construira 18 logements neufs et confortables pour une trentaine de locataires. « Chaque locataire devra avoir la volonté d’une solidarité intergénérationnelle : la personne âgée pourra garder les enfants d’une maman seule, un jeune pourra faire les courses d’un senior… ». Ouverture prévue en 2015… Contact : 02 33 44 24 04

Mémoire de centenaires de la Manche Conçue par le service des archives du Conseil général de la Manche, à partir des travaux de collecte de l'association Mémoires et Terroirs, l'exposition Mémoire de centenaires de la Manche sera présentée à la salle des fêtes, du 21 décembre au 11 janvier. Des dispositifs multimédias et des photos évoqueront la vie de ces centenaires du département. Exposition ouverte les lundis, mardis et vendredis de 15h à 18h30 et les jeudis et samedis de 10h à 12h30 et de 15h à 18h30 (sauf jours fériés). Entrée libre.

21


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 22

t ravaux

Centre-ville : les travaux se poursuivent

La fontaine Mouchel est en eau, le pavage rues des Halles et Vastel prend forme et celui de l’esplanade du centre culturel s’achèvera en mars. Rendez-vous en janvier pour le démarrage de la réhabilitation du café du théâtre. Les travaux seront interrompus pendant le mois de décembre pour laisser place au marché de Noël. Reprise en janvier…

La fontaine Mouchel en eau et en lumière

Reprise des travaux en janvier

La fontaine Mouchel, dont les éléments ont été nettoyés et les pièces défectueuses reproduites, a été remontée fin novembre. Elle a retrouvé sa couleur originelle, a été réhaussée, ceinturée par un miroir d’eau, déliminitée par un muret en granit. Le lancement du marché de Noël le 6 décembre a été l’occasion de l’admirer embrasée.

Après avoir laissé place au marché et festivités de Noël, les travaux de la place de Gaulle reprendront en janvier. La transformation des emmarchements et du parvis du théâtre, le dallage en granit du carré autour de la fontaine, l’achèvement de l’esplanade du centre culturel et la plantation du jardin de bambous se prolongeront jusqu’à la fin mars 2014.

D’avril à juin 2014, la rue des Tribunaux sera fermée à la circulation et les travaux place de Gaulle seront lancés. « L’ensemble des travaux devrait être terminé en novembre 2014, après le passage de la rue des tribunaux en zone de rencontres, où la vitesse sera limitée à 20 km/h, au niveau de la place de Gaulle, et la transformation de la rue Foch en zone piétonne, à partir de l’entrée du parking Notre-Dame »,

La Maison Françoise giroud retrouve des couleurs Depuis juillet, la Ville de CherbourgOcteville a entrepris des travaux de rénovation de la Maison Françoise Giroud. Mise en accessibilité, réfection des peintures, un chantier important pour un bâtiment qui avait pâti du temps. « La Maison Françoise Giroud a été construite en 1989. Depuis, plus de vingt années se sont écoulées et la maison, lieu de passage, d’accueil et de partage, avait besoin d’être rafraîchie pour répondre au mieux aux attentes des habitants », explique Jean-Michel Houllegatte, maire de Cherbourg-Octeville. Des travaux d’étanchéité ont été réalisés cet été, un local à poubelle a été aménagé

22

et une fresque a été réalisée par les enfants et les habitants du quartier. De nouveaux sanitaires ont vu le jour et les peintures et les sols des salles d’activités devraient être rénovés d’ici la fin de l’année scolaire. Une salle de repos et de motricité où tapis, mousses et cubes seront mis à disposition des enfants sera, quant à elle, mutualisée avec la halte-garderie, le relais d’assistantes maternelles et l’accueil de loisirs. Point d’orgue de cette rénovation, la salle polyvalente. Lieu central et fédérateur de la Maison Françoise Giroud, elle a été rénovée du sol au plafond. « La salle polyvalente accueille les activités sportives et culturelles et les réunions des associations,

précise Murielle Marie Dit Dinard, la directrice de l’espace solidaire. Elle a été rénovée dans son intégralité : nouveau système de chauffage, nouvelle verrière, peinture, pose d’un nouveau sol et même installation d’un vidéo-projecteur avec écran. » Les habitants participent également à la rénovation de la Maison Françoise Giroud. Un collectif a confectionné, lors d’un atelier « meubles en carton » animé par l’association Au fil de l’eau, des cadres et des jardinières qui viendront décorer le hall d’entrée et les escaliers de la Maison Françoise Giroud.

La pas


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 23

Centre-ville : les travaux se poursuivent

t ravaux L’enquête publique sur la passerelle en cours

oël.

La passerelle qui enjambera le bassin du commerce devrait être livrée à l’été 2014.

explique Jean-Michel Houllegatte, maire de Cherbourg-Octeville.

Réhabilitation du Café du théâtre Le démarrage des travaux de réhabilitation du Café du théâtre - mise aux normes et en accessibilité avec la création d’un ascenseur et la réfection des sanitaires, reconstruction

de la véranda… - est programmé mijanvier 2014 pour une livraison au 1er semestre 2015. L’opération est estimée à 1,7 M € hors taxes. La réhabilitation des toilettes publiques rue des Halles est intégrée dans cette opération. Le chantier débordera sur la rue des Halles. En conséquence, cette partie du pavage sera réalisée une fois les lieux libérés.

Jusqu’au 17 décembre, l’enquête publique sur la future passerelle piétonne et cycliste qui enjambera le bassin du commerce est en cours. Cette enquête a pour objectif d’informer le public et de recueillir son avis sur le projet afin d’éclairer l’administration délivrant les autorisations nécessaires au projet. Celle-ci est menée sous l’égide d’un commissaire enquêteur. Vous pouvez donner votre avis ou votre contribution sur le projet en consultant le dossier d’enquête publique en mairie de Cherbourg-Octeville ou en rencontrant le commissaire enquêteur en mairie de Cherbourg-Octeville le mardi 17 décembre de 14h à 17h. « La passerelle, sera le lien nouveau entre la place Jacques Hébert à l’est et la rue Vastel piétonnisée à l’ouest, explique Jean-Michel Houllegatte, maire de CherbourgOcteville. Elle sera le chaînon manquant qui rendra possible la promenade continue entre le quartier de l’hôpital et le centre-ville de Cherbourg-Octeville. La mise en lumière de cette promenade a été confiée à Yann Kersalé, qui a réalisé l’éclairage des quais et concevra également celui de la place de Gaulle. Elle devrait être livrée à l’été 2014. »

une nouvelle capitainerie pour la saison 2014 premier trimestre, explique Michel Louiset, maire-adjoint au port de plaisance. Ils seront plus visibles, plus modernes, et aux normes d’accessibilité : le hall d’accueil sera étendu, un espace dédié à l’information touristique sera proposé et les douches et sanitaires seront rénovés ».

Pour la saison 2014, Port Chantereyne espère capitaliser sur son nouveau bureau du port : « les équipes du port pourront réintégrer les nouveaux locaux au

Les travaux portent également sur le Yacht Club de Cherbourg qui sera livré au premier semestre 2014. Ses bureaux sont en cours de restructuration et des salles réservées aux associations de plaisanciers seront créées.

Enfin, le restaurant l'Equipage aura modernisé sa salle, ses cuisines, ses réserves et ses sanitaires au premier trimestre, après une fermeture début 2014.

« Cette modernisation de nos locaux, à laquelle s’ajoute la qualité de nos équipes et du service offert, permettra de viser au moins 4 Gold Anchors, standard de qualité anglais qui en compte 5, afin d’accroître encore la notoriété de port Chantereyne auprès de la clientèle britannique », souligne Michel Louiset. Contact : www.portchantereyne.fr

23


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 24

t ribunes de l’opposition

La loi du 15 janvier 1990, relative à la limitation des dépenses électorales et à la clarification des activités politiques, réglemente la communication des collectivités locales dans les six mois précédant un scrutin. Conformément aux dispositions en vigueur, la parution des tribunes politiques sera suspendue jusqu'aux élections municipales de mars 2014.

24

Les in


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 25

Galette des rois : pensez à vous inscrire

solidarité alcool : un concours de slogan/logo pour mobiliser les jeunes

Les inscriptions pour la galette des rois sont ouvertes jusqu’au 3 janvier.

Avis aux amateurs de galette des rois, de convivialité et de danse : samedi 11 et dimanche 12 janvier, la Ville de Cherbourg-Octeville invite tous ses seniors à la galette des rois. Samedi 11 janvier, rendez-vous à 14h30 salle Montécot et dimanche 12 janvier à 14h30 au complexe Chantereyne pour un moment de plaisir partagé, en musique. Pour en profiter, n’oubliez pas de vous inscrire. Les habitants de plus de 60 ans domiciliés sur CherbourgOcteville pourront s’inscrire en priorité, ainsi que les adhérents des clubs et associations domiciliés hors commune, dans la mesure des places disponibles. Une pièce d’identité et

un justificatif de domicile seront demandés lors de l’inscription. Il est aussi possible de s’inscrire dans les clubs ou associations seniors de la ville. Pour les personnes qui n’adhèrent pas à un club ou à une association seniors, des permanences sont organisées : secteur cherbourgeois les 9, 10, 13, 16, 17, 19, 30 et 31 décembre et le 3 janvier de 9h à 17h, au Foyer résidence du Vieux-Château, 41, rue NotreDame à Cherbourg ; secteur octevillais les 26 décembre et 2 janvier de 9h à 17h au CCAS, espace Brassens, rue du Général de Gaulle à Octeville. Renseignements au 02 33 01 51 96 ou au 06 30 92 71 64

Besoin d’un coup de main ? L’association d’aide familiale populaire propose aux familles qui rencontrent des difficultés ponctuelles une aide à domicile. « Nous sommes la seule association conventionnée avec la CAF sur la CUC, explique Nathalie Guérin, directrice de l’antenne locale. Ce qui signifie que la CAF prend en charge partiellement le coût de l’aide à domicile pour toutes les familles allocataires, en fonction des revenus de la famille. » L’association intervient sur des domaines aussi variés que le ménage, le repassage, les courses, les repas ou la prise en charge des enfants. « Cette aide est ouverte aux familles qui traversent certaines épreuves, comme la maladie ou le décès d’un parent ou d’un enfant, la séparation du couple, la reprise d’activité pour les familles monoparentales… et qui ont besoin d’un soutien. » Contact : Aide familiale populaire au 02 33 53 71 75 ou www.aafp-cherbourg.com

La Ville de Cherbourg-Octeville a lancé, le 4 novembre dernier, un grand concours destiné aux 12-20 ans pour les mobiliser sur la consommation excessive d’alcool. Objectif : leur confier la création d’un logo et/ou d’un slogan sur ce thème. « Le slogan et le logo serviront dans un premier temps sur des plaquettes destinées aux parents des élèves de 3e et de Terminale afin de les alerter sur les méfaits d’une consommation excessive d’alcool. Ils seront ensuite utilisés sur les différents supports de communication sur ce thème », explique Frédéric Bastian, maire-adjoint aux solidarités et à la cohésion sociale. Les personnes intéressées peuvent retirer leur dossier d’inscription avant le 31 janvier sur le site de la ville, villecherbourg.fr. Les productions seront à renvoyer avant le 28 février.

Les rendez-vous seniors er du 1 semestre Afin de connaître tous les rendez-vous réservés aux seniors entre février et juillet 2014, n’hésitez pas à récupérer le programme des sorties seniors. Visites guidées, thés dansants, spectacles à tarifs préférentiels, vacances au soleil… toutes les animations proposées par la Ville de Cherbourg-Octeville y sont recensées ! Le programme est disponible auprès des clubs 3e âge, ainsi qu’aux accueils ville (hôtel de ville, mairie de la Butte, espaces solidaires…) et sur les sites internet ccas-cherbourg.fr et ville-cherbourg.fr.

25


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 26

solidarité Les 13 et 14 décembre, le théâtre à l’Italienne accueillera deux représentations de l’opéra Carmen, l’histoire tragique de Carmen et Don José. Avec, en lever de rideau, les chœurs emblématiques de l’opéra interprétés par 150 habitants ! A Cherbourg-Octeville, en partenariat avec la Ville, l’association Les Concerts de Poche a proposé plusieurs dizaines d’ateliers chant hebdomadaires à six groupes d’habitants. Objectifs : apprendre les chœurs de Carmen, le chef-d’œuvre de Georges Bizet, et donner goût à l’opéra. « Nous avons constitué trois groupes d’adultes et trois groupes d’enfants, précise Aurélie Guyot, en charge de la coordination du projet sur Cherbourg-Octeville. Les groupes adultes concernent les personnes âgées des foyers résidences et de l’Ehpad, mais comptent également des membres des associations ATD QuartMonde ou Pour un Noël de la solidarité, ainsi que des membres de la chorale Harmonia. Les adultes sont encadrés par la chef de chœur Nathalie d’Oliviera, de la chorale Harmonia qui les fait répéter une heure par semaine depuis début octobre. » Les quelque 50 enfants qui participent à l’aventure sont, quant à eux, issus des collèges des Provinces et Le Ferronay et de la classe de CM2 de l’école RobertDoisneau, sur le temps périscolaire. Les 13 et 14 décembre, une centaine de personnes montera sur la scène du théâtre à l’Italienne pour interpréter les chœurs appris pendant les ateliers. Les adultes interprèteront

26

Les habitants chantent Carmen !

E

Plus de 150 habitants répètent depuis septembre pour interpréter les chœurs emblématiques de l’opéra Carmen, en lever de rideau du spectacle au théâtre à l’Italienne.

le chœur des Cigarières, les enfants le chœur des Gamins, puis ils chanteront tous ensemble le célèbreToréador.

corporel et vocal, mais toujours dans la convivialité. C’était vraiment une très belle expérience ! »

« Ces ateliers m’ont beaucoup plu, raconte une des participantes. On nous a raconté l’histoire de Carmen. L’association a pris le temps de répondre à nos questions, parce que certains d’entre nous n’étaient pas très à l’aise à l’idée de chanter devant tout le monde ! Chaque séance commençait ensuite par un échauffement

Ce spectacle clôture également le Forum seniors, culture et loisirs des 3 et 4 décembre. « Trois cents places seront réservées aux seniors, souligne Lydia Thieulent, maire-adjointe à la culture. Nous sommes fiers d’avoir accompagné ce projet avec la Scène nationale, avec le soutien de la DRAC et du Conseil Général. »

La musique classique à portée de chant Fondée il y a 8 ans, l’association Les Concerts de Poche a imaginé de nouvelles formes d’approches pour aller à la rencontre d’un public peu familier de la musique classique. « Mon objectif était d’amener la musique classique, au sens large du terme, et ses grands interprètes dans les lieux où ils n’allaient pas, explique Gisèle Magnan, directrice artistique de l’association. Nous avons mené une première expérience dans un petit village, en pleine campagne : ça a été un succès fou ! Nous avons proposé des concerts plus courts et accessibles, et des ateliers musicaux interactifs. Tout à coup, la musique classique a perdu son côté élitiste, sérieux, les habitants se sont rendu compte qu’aller à un concert de musique classique ou à l’opéra pouvait être aussi simple que d’aller au cinéma. » Aujourd’hui, l’association compte une quinzaine de personnes qui accompagnent différents projets musicaux en lien avec des collectivités locales. Parmi les projets qui connaissent un franc succès, l’adaptation de Carmen. « Cette version est plus proche de la nouvelle de Prosper Mérimée. Elle parle notamment beaucoup aux adolescents, car l’émotion et la déchéance de Don José y sont particulièrement palpables. Les décors très colorés participent également à rendre la pièce accessible. » Au total, cet opéra a été joué une quarantaine de fois et l’association propose plus de 80 concerts et représentations d’opéra et 1 000 ateliers par an, dans 13 régions différentes.

Les ag d’état


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 27

!

Etat civil : la Ville vous simplifie les démarches

Citoyenneté

La Ville de CherbourgOcteville est en pointe sur la dématérialisation des documents d'état-civil : avec le dispositif COMEDEC, elle simplifie les démarches sur les actes d’état civil.

l’opéra

Les agents ont été formés pour mettre en place le dispositif de dématérialisation des documents d’état civil COMEDEC.

La Ville de Cherbourg-Octeville est l’une des premières villes françaises à s’être investie dans le projet COMEDEC mené par le ministère de la Justice. Ce projet vise à simplifier les démarches pour les usagers qui n'auront plus besoin de demander d'extraits d'actes d'état civil. Il évite également la circulation de documents falsifiés et offre une plate-forme sécurisée d'échanges de données d'état-civil entre les mairies.

« La Ville s’est engagée dans ce projet car il répondait à deux objectifs essentiels pour nous, à savoir :

la simplification pour l’usager et la sécurisation des données », explique Jean-Claude Magalhaes, maireadjoint. Grâce à ce dispositif, l’échange n’est plus un document physique mais électronique. Les agents du service de l’état civil ont participé en mai à une journée de formation sur le logiciel dédié au projet COMEDEC. « En formant les 14 agents du service, nous sommes sûrs d'avoir une continuité du service tout au long de l’année et de pouvoir ainsi répondre aux engagements de réactivité fixés par le ministère ».

Ville propre : faites un geste Si la Ville organise, avec la Communauté urbaine, des campagnes de communication et propose des actions renforcées autour de la propreté, les gestes citoyens sont entre les mains de chacun. Aussi, il est important de ne pas nourrir les goélands et les pigeons qui créent des nuisances dans certains quartiers, et de respecter les horaires de sortie des sacs poubelle (après 18h30). De même, les personnes qui se rendent à la déchetterie avec une remorque doivent la bâcher pour éviter que les détritus ne s’envolent. Les déjections canines doivent êtres ramassées par les propriétaires des chiens sous peine d’amende, et l’entretien des trottoirs est de la responsabilité des habitants.

Deux bars proposent des « cafés suspendus »

Depuis quelques semaines, deux bars de Cherbourg-Octeville, Le Grain d’Café et le bar des Aiguillons, ont adopté un nouveau concept qui se répand en France : le café suspendu. Un concept qui permet aux clients qui le souhaitent d’offrir un café aux plus démunis. En d’autres termes, les clients payent deux cafés : un qu’ils consomment et un qui sera offert plus tard à une personne qui n’en a pas les moyens. Un geste solidaire et anonyme, qui favorise les rencontres et permet aux plus démunis de sortir de leur solitude.

27


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 28

sports

Hand : deux joueurs sélectionnés pour les équipes nationales

Malik Boubaiou et Lukas Buchta, recrutés en début de saison par la JSC handball, ont été sélectionnés pour rejoindre leurs équipes nationales, l’Algérie et la République tchèque. Des sélections qui prouvent le niveau de l’équipe cette année !

Plus de 1 200 spectateurs viennent encourager les joueurs de l’équipe première de la JSC Hand.

Créé en 1969, la Jeunesse Sportive Cherbourg, le club de handball de Cherbourg-Octeville, évolue désormais en Nationale 1, 3e niveau de la hiérarchie du handball national. « L’ascension du club a été progressive, explique André Baude, président du club. Nous sommes montés en Nationale 3 en 1983, puis en Nationale 2 en 2008 avant d’accéder en Nationale 1 en 2009, lorsque nous sommes devenus champions de France de N2. » Aujourd’hui, le club est le club phare de la Manche et l’un des tout premiers de Basse-Normandie en sports collectifs. Il réunit à chaque match à domicile près de 1 700 spectateurs. Un exploit d’autant plus grand que la plupart des joueurs sont originaires du Cotentin. « Nous avons créé un Centre d’Entraînement du Cotentin en 2009. Il permet aux jeunes de s’entraîner plus souvent et d’augmenter ainsi le niveau de jeu général dans la région, mais aussi de créer un véritable vivier de jeunes talents locaux. Nous avons

28

bien conscience que la relève doit se préparer dès maintenant. » Après cinq ans en Nationale 1, le club ambitionne désormais une montée en PRO D2 pour rejoindre le niveau Elite. « De nouveaux joueurs, fortement expérimentés, ont rejoint l’équipe en début de saison, souligne André Baude. Deux d’entre eux ont d’ailleurs été sélectionnés pour intégrer leurs équipes nationales : Lukas Buchta, le numéro 33, fait partie de l’équipe nationale de République tchèque, et Malik Boubaiou, le numéro 87, de l’équipe nationale d’Algérie. »

« Nous pouvons être fiers du parcours réalisé par ce club depuis sa création, souligne Frank Tison, maire-adjoint aux sports. Nous les accompagnons depuis longtemps, en étant particulièrement sensibles à leur démarche de formation des jeunes. » Rendez-vous au complexe Chantereyne le dimanche 19 janvier pour encourager l’équipe qui affrontera Tremblay.

Contact : www.jscherbourg.fr ainsi que sur Facebook et Twitter

30 bougies pour la section gym de l’OHs Vendredi 22 novembre, la section gymnastique de l’OHS a fêté ses 30 ans. « La section a été créée en septembre 1983, explique Guy Boyer, président de la section. Au début, il n’y avait qu’une vingtaine d’adhérents, mais les adhésions se sont multipliées au fil des ans. Aujourd’hui, nous sommes une centaine. » Afin de fêter cet anniversaire, l’association a fait appel à tous ses anciens adhérents, dirigeants et animateurs pour collecter photos, articles de presse et anecdotes et réaliser une grande exposition rétrospective. La soirée a également permis aux personnes qui s’étaient perdues de vue de se retrouver.


és

comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 29

Horaires et numéros de téléphone

infos pratiques

mairie@ville-cherbourg.fr www.ville-cherbourg.fr

Hôtel de ville

Place de la République BP 823 50108 Cherbourg-Octeville Cedex Tél. 02 33 87 88 89 Fax : 02 33 87 88 88 Mardi et jeudi : de 8h15 à 17h entre 12h15 et 13h30 uniquement Services Accueil, Etat-Civil, Population Lundi, mercredi, vendredi : de 8h15 à 12h15 et de 13h30 à 17h Samedi : de 9h à 12h (Services Accueil, Etat-Civil, Population et une permanence au Secrétariat Général) Services situés à l'hôtel de ville ou à proximité : Etat civil : 02 33 87 88 20 Population (élections, logement) : 02 33 87 88 22 Culture : 02 33 87 89 26 Services techniques : 02 33 87 88 90 Développement économique et commerce : 02 33 87 89 14 Point d'accueil insertion-centre : 02 33 01 50 60 Relations publiques et promotion : 02 33 87 88 30 Ressources humaines : 02 33 87 89 80 Service 3e âge 02 33 01 50 60 ou 02 33 01 50 71 Services financiers : 02 33 87 88 70 Service communication : 02 33 87 88 32

piscine Chantereyne

Période scolaire Lundi de 12h à 13h30 et de 17h15 à 19h15 Mardi de 12h à 13h30 et de 17h15 à 19h Mercredi de 14h à 18h Jeudi 12h à 13h30 et de 17h15 à 19h Vendredi de 12h à 13h30, de 17h15 à 19h et de 20h30 à 22h Samedi de 14h à 18h Dimanche de 9h à 13h Vacances scolaires Lundi, mercredi de 14h à 18h Mardi, jeudi de 12h à 18h Vendredi de 14h à 20h Samedi de 14h à 18h Dimanche de 9h à 13h et de 15h à 18h

Les bibliothèques

Mairie de la Butte

Place René Cassin Tél. 02 33 87 88 89 Fax : 02 33 87 87 30 Du lundi au vendredi : de 8h15 à 12h15 et de 13h30 à 17h (Services Accueil, Etat-Civil, Population) Services situés à la mairie de la Butte ou à proximité : Etat civil : 02 33 87 87 32 Population (élections, logement) : 02 33 87 87 32 Citoyenneté : 02 33 87 87 26 Education : 02 33 87 87 33 Petite enfance et jeunesse : 02 33 87 87 43 Point accueil insertion : 02 33 87 87 06 Points associations : 02 33 87 87 56 Solidarité : 02 33 87 87 20 Sports : 02 33 87 87 07 Service d'hygiène et de santé : 02 33 87 87 60 Centre Communal d’Action Sociale rue Paul Talluau 02 33 01 50 60 Espace Brassens rue du G. de Gaulle 02 33 87 87 06

piscine de la Butte

Période scolaire Lundi de 17h à 18h15 Mardi de 12h à 13h30 et de 17h à 18h45 Mercredi de 15h à 17h Vendredi de 17h à 19h30 Samedi de 10h à 11h45 et de 14h à 17h30 Dimanche de 9h15 à 10h (créneau nageur) de 10h à 12h15 Vacances scolaires Lundi, mardi, mercredi, jeudi de 14h à 18h Vendredi de 14h à 19h30 Samedi de 10h à 11h45 et de 14h à 17h30 Dimanche de 9h15 à 10h (créneau nageur) et de 10h à 12h15

urgences : Hôtel de police, 2 rue Val de Saire. Tél. : 02 33 88 76 76 - Pompiers : 18 Police Secours : 17 - S.A.M.U : 15 - Secours depuis tous les portables : 112

Bibliothèque Jacques-prévert Espace René Le Bas - Bat. A 61, rue de l’Abbaye Tél. 02 33 23 39 40 Mardi et vendredi : 13h-18h Mercredi et samedi : 9h-17h

Bibliothèque Raymond-Queneau Place de Bourgogne 50130 Cherbourg-Octeville Tél. 02 33 44 73 73 Mardi, jeudi et vendredi : 13h-18h Mercredi et samedi : 10h-17h

Bibliothèque des sciences 21, rue Bonhomme Tél. 02 33 53 28 06 Mercredi et vendredi : 14h-17h Samedi : 9h30-11h et 14h-16h30

Les musées

Musée d'art t homas-Henry Fermé pour travaux. Les équipes du musée vous accueillent 22, place Napoléon. Tél. 02 33 23 39 30

Muséum Liais Parc Emmanuel Liais Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h, le dimanche de 14h à 17h. Fermé lundi et jours fériés. Tél. 02 33 53 51 61

Musée de la Libération Fort du Roule Le musée de la libération est fermé en décembre et janvier.

police municipale et objets trouvés

22 rue de la Bucaille Tél. : 02 33 10 05 10 Du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h

suggestions, idées, réclamations... : la ville est à votre écoute au numéro vert : 0 800 050 100 29


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 30

Retour sur

24 septembre

première pierre du gymnase Halley Afin de doter le Club Gymnique d’une salle spécifique et d’offrir aux élèves de primaire et secondaire un équipement supplémentaire, une salle de 1 400 m² dont 1 200 m² pour la zone d’évolution sportive et 200 m² pour les locaux annexes (salle de baby gym, vestiaires, sanitaires, bureau et rangement, etc.) est en cours de réalisation. Le 24 septembre dernier, Jean-Michel Houllegatte a posé la première pierre de cette future salle de gymnastique, entouré de Michel Louiset, maire-adjoint aux travaux et Franck Tison, maire-adjoint aux sports. Marcel Arnaud, président du Club Gymnique, était également présent. Le gymnase sera livré en juin 2014. L’été sera consacré aux aménagements intérieurs et l’ouverture est prévue en septembre 2014.

30

Cherbourg-Octeville en images

27 septembre

Don à la maison d’enfants Les Mouettes e

Le 14 juin dernier, lors du 3 village Bio, du Terroir et de l’Artisanat organisé par le conseil de quartier Val de Saire, les 24 exposants de produits bio (légumes, fruits, produits d’autrefois, cidre, thé et café), du terroir (préparations culinaires), mais aussi d’artisanat (bijoux, décoration sur bois, poterie, tapisserie d’ameublement, peinture, gravure sur verre) se sont mobilisés et ont souhaité participer à la collecte de fonds destinée à la maison d’enfants Les Mouettes. Le chèque a été remis le 27 septembre dernier. Il permettra de financer les activités de cette structure qui assure le placement de jeunes de leur naissance à 21 ans dans des familles d’accueil ou des structures collectives.

17 octobre

Octobre rose sur la ville Afin d’inciter les femmes à faire un dépistage régulier du cancer du sein, la Ville de Cherbourg-Octeville s’investit dans le cadre de l’opération nationale Octobre rose. Plusieurs dizaines de personnes ont participé au petit déjeuner-débat autour du thème "Cancer du sein, dépistage organisé et examen médical". Le stand d'information sur le marché avec les jeunes du lycée Tocqueville a permis de récolter des fonds pour l'association Cœur et Cancer avec une vente de gâteaux roses. Le soir, plus de trois cents personnes ont participé au lâcher de ballons depuis la montagne du Roule ainsi qu’à la descente aux flambeaux roses. A 20h30, la conférence sur "la réadaptation à l'effort après le traitement d'un cancer" a clôturé cette grande journée d’information.

d a d t l l l d d H O a s P


e

in, estit

ncer n

es. ont

a-

comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 31

Cherbourg-Octeville en images

18 octobre

Retour sur

6 novembre

Les 26e Olympiades se terminent

Karaoké intergénérationnel

Organisées par le Centre Communal d’Actions Sociales et la Ville de Cherbourg-Octeville, les 26e Olympiades des retraités et pré-retraités, du 14 au 18 octobre dernier, ont attiré plus de six cents participants autour d’activités aussi variées que le bowling, la belote, le bridge, la danse, le chant ou les fléchettes... La semaine s’est terminée le 18 octobre, après l’ultime épreuve de la randonnée, autour de la remise des prix en présence de Jean-Michel Houllegatte, maire de CherbourgOcteville, et de Frédéric Bastian, maire adjoint aux solidarités et à la cohésion sociale, dans les locaux du Centre André Picquenot.

A l’occasion des 30 ans du club des aînés du Maupas, les adhérents de l’association ont proposé aux enfants du quartier Sud-Est un goûter d’anniversaire karaoké. Les enfants de l’accueil de loisirs et de la MJC se sont rendus le 6 novembre dernier au foyer, nouvellement rebaptisé Foyer Marguerite Goubert, pour partager des chansons d’hier et d’aujourd’hui et le goûter préparé à leur attention. Les résidants de l’EHPAD l’Ermitage ont pris part à la fête et ont pu démontrer leurs talents de chanteurs.

16 novembre

un village pour les associations de solidarité internationale Depuis plusieurs années, la Ville de Cherbourg-Octeville invite les associations de solidarité internationale à présenter leurs activités au sein d’un village, salle des fêtes. Cette année, une quinzaine d’associations était présente. Le public a pu découvrir les activités menées par ces bénévoles, poser ses questions, admirer les démonstrations de danses orientales ou tahitiennes… Des ateliers maquillage étaient également proposés aux enfants et certaines associations vendaient des produits artisanaux, en commerce équitable bien sûr !

31


comagazine151_comagazine106.qxd 27/11/2013 14:26 Page 32


Cherbourg Octeville Magazine