Page 1


Votre magazine municipal est désormais mensuel

> ÉDiToRiAL

L’été ensemble

#127

/// “hyères magazine”, la publication bimestrielle de la ville est venue régulièrement vous tenir informés de la vie de notre cité jusqu’en janvier dernier. depuis de nombreuses années, il a été le témoin de la vie de notre cité. Le nouveau magazine que vous avez entre les mains traduit une volonté de renouveau engagé. votre support d’information à l’image de la ville change. Plus proche de vous, il est désormais mensuel ; plus rythmé dans sa présentation, il traduit la vitalité d’une ville qu’ensemble nous construisons au quotidien. aussi, chaque mois, des dossiers et des rubriques feront le point sur l’actualité municipale et sur les projets d’avenir qui nous animent. parce qu’une ville, c’est avant tout une collectivité humaine avec toute sa richesse et sa diversité, je souhaite que les colonnes d’hyères magazine soient ouvertes aux hyérois. citoyens, responsables associatifs, décideurs économiques… ont leur place dans ce nouveau format pour parler de ce qu’ils font dans et pour leur ville. votre action est essentielle à la vitalité de notre cité.

Hyères Magazine, votre rendez-vous mensuel à ne pas manquer !

Ce numéro de juillet marque un temps privilégié… Celui de l’été et de la saison touristique pour notre ville qui accueille chaque année plus d’un million de visiteurs à porquerolles (75 millions en france). Cette période estivale est placée sous le signe de l’animation et de la diversité des genres, avec de très nombreux rendez-vous dont la plupart sont gratuits en point d’orgue festival’hyères, dont la qualité de la programmation devrait offrir à notre ville un rayonnement régional. Bon été à tous ! /// Jacques Politi

maire de la ville d’hyères-les-palmiers vice-président de la Communauté d’agglomération toulon-provence-méditerrannée

> sommAiRE /// 6 magazine municipal mensuel n°127 - juillet 2010 /// directeur de la publication : Jacques politi /// Conseiller municipal délégué à la Communication : Laurent Cunéo /// directrice de la communication / rédactrice en chef : muriel de saint Loup /// Chargée de publication : Céline ranc /// rédaction : service Communication, escolo dis isclo d’or (provençal), nicole fau, Jérôme Lévy, pierre Quillier (histoire), pierre triballier et Jeff thery (médiathèque) /// photos : thierry Cottron et marc delevert (service Communication), ipso facto /// Conception et réalisation : ipso facto (tél. 01 40 38 48 47) /// impression : zimmerman (tél. 04 93 22 58 16) /// distribution : médiapost (tél. 04 94 24 62 61) /// dépôt légal : 1er trimestre 1990

Retrouvez l’agenda des manifestations de la cité des palmiers dans les autres supports de communication de la ville d’Hyères parmi lesquels le “Rendez-vous” (lui aussi mensuel) et le site internet www.hyeres.fr (mis à jour quotidiennement)

www.hyeres.fr Le logo “imprim’vert” vous indique que les encres utilisées pour imprimer ce magazine sont végétales, donc moins toxiques et utilisant des ressources renouvelables. par ailleurs, le papier utilisé est recyclé.

4

> pANoRAmA

6

> suR LE vif

8

> ENQuÊTE

10

> NoTA BENE

12

> GRAnD AnGLe

/// 17

/// L’été ensemble 16

> EXpREssioNs

17

> iNiTiATivE

18

> ENsEmBLE

19

> spoRTissimE

20

> BuZZ

22

> ZAppiNG

/// 20

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 3


> pANoRAmA

> pANoRAmA

sPÉcIaL PorQueroLLes L’épervier en tournage Bienvenue au Pad Le 1 mars dernier, le point d’Accès au Droit (pAD) a ouvert ses portes place de la République dans les locaux de l’ancien tribunal d’instance. C’est un lieu d’accueil gratuit et permanent permettant d’apporter une information de proximité (droits et devoirs) aux personnes confrontées à un problème juridique ou administratif. Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30, il propose des consultations juridiques gratuites, des modes alternatifs de règlement des conflits, une justice de proximité et des permanences d’associations spécialisées. Renseignements : Tél. 04 94 61 15 23. er

///////////////////////////////////////////////////////////

opération environnement !

parmi les dernières équipes venues tourner à Hyères se trouvait, au mois de mai, celle d’une série télé adaptée de la BD de patrice pellerin, “L’épervier”, avec, dans les rôles principaux, Aurélien Wiik, Lou Doillon et martin Lamotte. pour l’occasion, le littoral arbanais et porquerollais a été transformé en côtes et ports bretons. La série devrait être diffusée à l’automne 2011 sur france 2.

Mars

À l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, samedi 5 juin, Jacques politi, maire de la ville d’Hyèresles-palmiers, s’est rendu à porquerolles pour annoncer son programme d’actions en faveur des îles qui, merveilles de la méditerranée, concentrent cependant une multitude de problèmes (déchets, transports, logement, environnement…) exacerbée par un accueil massif de visiteurs.

Avril Mai

Juin

//////////////////////////////////////////////////////////////

des propositions concertées À partir d’une réflexion conduite avec les îliens et ses partenaires institutionnels, la ville a lancé un plan “archipel exemplaire” qui recense 180 idées pour changer l’archipel des îles d’or et en faire un modèle de développement durable pour sa propre sauvegarde. Dans ce cadre, les bonnes volontés pourront participer aux états généraux des îles, en septembre à porquerolles.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////// dès cet été ! une majorité élargie

La fête au “valdé” fête foraine, animations, concerts... Le quartier du val des Rougières était en fête le 29 mai. Cette date coïncidait avec l’inauguration de la fresque réalisée par des jeunes du quartier, des élèves de 3e collège marcel-Rivière et des enfants de l’école maternelle val des pins. un projet qui s’inscrit dans le cadre de la politique de la ville.

4 ///

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

À la fin du mois de mai, deux conseillers municipaux, Alain Jaubert et serge Nuzzo, ont décidé de rejoindre la majorité municipale portant son effectif au sein du Conseil municipal à 33. À l’origine de cet élargissement, l’envie d’Alain Jaubert d’intégrer une équipe plurielle qui affiche son indépendance par rapport aux grands partis politiques et le rapprochement qui s’est opéré, au-delà de tout clivage politique, entre cette équipe et serge Nuzzo après que celui-ci a quitté le groupe de Jean-pierre Giran, il y a près d’un an.

Certaines mesures simples et concrètes visant à améliorer significativement la situation des îles sont applicables dès la saison estivale 2010 : > une réduction drastique des sacs en plastique (dont l’interdiction définitive est programmée pour juin 2011) avec la distribution de 50 000 sacs en papier ; > une campagne de communication pour inciter les visiteurs à ramener leurs déchets sur le continent, > L’interdiction de circuler et de stationner dans le village pour les véhicules thermiques ; > La mise en place de navettes électriques ; > L’installation de toilettes sèches plage de la Courtade ; > L’adoption d’une charte des terrasses pour respecter le cadre architectural et patrimonial du village ; > L’éloignement des mouillages de bateaux de plaisance ; > Le renforcement des services municipaux de proximité (police municipale, mairie plus).

des mesures d’urgence Le plan “archipel exemplaire” repose sur trois priorités à moyen terme (d’ici à 2014) : régler le problème de l’approvisionnement durable en eau, généraliser les transports doux et supprimer les véhicules thermiques et adopter un statut clair pour les îles et leurs habitants.

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 5


> suR LE vif

> suR LE vif Commerce

Objectif FISAC /// Parmi ses nombreux atouts, hyères possède un centre-ville exceptionnel témoignant de la richesse de son histoire. confronté à un défi majeur, préserver un patrimoine de très grande qualité, il se doit de rester un lieu de vie. cet enjeu est un des 12 grands projets de l’équipe municipale (voir pages suivantes).

3

Questions à Christian renard

à la tête de pcrprop.Conseil, Christian renard a effectué les premières mesures et aidé le service propreté à établir sa méthode de contrôle. /// Quelle est votre expérience dans ce domaine d’expertise ? Christian Renard : Cela fait 35 ans que je suis dans ce métier. nous avons commencé par rôder notre méthode auprès des 57 communes du grand Lyon. depuis, forts de cette expérience, nous proposons nos services à travers l’hexagone et jusqu’en Belgique. /// comparativement, quelles semblent

être les spécificités hyéroises ? C.R. : première spécificité, la présence des palmiers qui génèrent un type de déchets qu’on ne trouve pas ailleurs. ensuite, la chaleur estivale qui a demandé l’intégration d’un critère absent dans les autres villes : l’odeur, notamment pour les zones où les restaurateurs jettent leurs déchets. enfin, mon sentiment global sur hyères est que la ville est propre mais, par contraste, cela met plus particulièrement en exergue les problèmes que l’on rencontre et qui semblent récurrents. /// Quels sont ces problèmes ? C.R. : Les dépôts sauvages dans la vieille ville

par certains commerçants, les déjections canines dont on se plaint surtout s’il ne s’agit pas de celles de son propre chien… Un manque de civisme pour lequel il est d’autant plus facile d’avoir un sentiment d’impunité que l’on est, par exemple, en zone piétonne, plus difficile d’accès.

6 ///

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

suivi

La propreté à la loupe, 90 % de satisfaction ! /// depuis 2008, la ville d’hyères s’est engagée dans une démarche volontariste d’amélioration de la propreté des rues. parmi les pistes de réflexion qui ont composé le plan de propreté urbaine, figurait la mise en œuvre d’un outil et d’une méthode de suivi de la propreté générale. C’est pourquoi, il y a un an, la ville a fait appel à un bureau d’études isérois, spécialiste de l’assistance et du conseil en hygiène et propreté (pcrprop.Conseil), pour définir des indicateurs pertinents permettant de suivre et de mesurer l’évolution de la propreté urbaine dans des rues identifiées comme étant les plus significatives. Quatre secteurs ont été définis (la vieille ville, le centre-ville, le quartier de la gare et le port) et font depuis l’objet d’un contrôle. une fois par mois, la personne en charge du contrôle se rend dans chacun des secteurs, photographie les points noirs mais aussi les exemples à suivre, constate, rue par rue, ce qui va et ce qui ne va pas, observe les avancées relatives aux actions prioritaires, puis attribue, à nouveau rue par rue, une note aux différents éléments de l’espace urbain (trottoirs, caniveaux, chaussées ou stationnement, points d’apport volontaire, mobilier urbain, espaces verts, façades d’immeubles) et au dépôt sauvage.

Chaque indicateur (déjections canines, feuilles, papiers, mégots, mauvaises herbes ou encore tags, dégradations de mobilier urbain, dépôts sauvages, mauvaises odeurs...) est noté suivant une grille d’évaluation préalablement définie. Cette méthode en traduisant au mieux le niveau de réussite des prestations à travers l’analyse d’éléments objectifs et réalistes, permet d’exercer un suivi rigoureux des actions entreprises pour améliorer le niveau général de propreté de la ville, de veiller au respect du cahier des charges et d’obtenir une prestation de qualité. Le bilan des observations pour l’année écoulée permet d’afficher une progression constante de la propreté sur les quatre secteurs contrôlés à hyères. La note globale dépasse toujours les 90 % de la note maximale. Le baromètre de la propreté des rues hyéroises est donc plutôt au beau fixe. ///

Renseignements : Tél. 04 94 00 78 50 (service Eau-Littoral-propreté de la ville d’Hyères Centre technique municipal).

Le 30 avril dernier, le Conseil municipal a voté à l’unanimité une délibération pour engager une procédure de demande de financement par le fisaC d’opérations collectives aidant les commerces de proximité du centre-ville à rester attractifs. Jusqu’au mois de juin, quatre groupes de travail thématique ont permis aux différents partenaires (la ville d’hyères, les associations de commerçants, des représentants de l’état, de la Chambre de Commerce et d’industrie du var, de la Chambre des métiers et de l’artisanat du var, et d’autres acteurs locaux) de proposer des actions en matière d’animation et communication, d’accessibilité et stationnement, de développement commercial et artisanal, et d’aménagement urbain et signalétique.

Le montage d’un dossier fisaC doit être précédé d’une étude de faisabilité. ainsi, le 7 juin dernier, ont été présentées des études préalables réalisées de mars à mai. La Chambre de Commerce et d’industrie du var, dans son diagnostic de l’activité commerciale et artisanale du centre-ville, a d’abord dressé une cartographie des activités du centre-ville, fait une analyse précise de la structure du tissu commercial et artisanal, et définit la zone d’attraction du centre-ville. Le cabinet Cercia Consultants a ensuite analysé l’environnement urbain des activités commerciales et artisanales, en évaluant les qualités et défauts des cheminements piétons, de l’accessibilité, du stationnement, de la signalétique en centre-ville afin d’en améliorer son attractivité en adaptant les espaces urbains aux enjeux de son développement commercial. Ces documents vont servir de base de travail pour définir les actions les plus pertinentes à mettre en place dans le cadre d’un programme triennal. ///

Les oPÉratIons ÉLIgIBLes > Des actions de fonctionnement • Études de conception • opérations de communication, de promotion et d’animation • Recrutement d’un animateur • prise en charge des intérêts d’emprunts contractés par les communes pour l’acquisition de fonds de commerce • Réalisation d’actions collectives en raison de l’exécution de travaux publics > Des actions d’investissement • Achat de locaux d’activités • signalétique commerciale • Halles, marchés couverts et de plein air • investissements de restructuration des centres commerciaux de proximité • Équipements facilitant l’accès aux espaces commerciaux et stationnement de proximité

> Des aides directes • Rénovation des devantures • Aménagements destinés à assurer la sécurité des entreprises • Aménagements destinés à faciliter l’accessibilité de ces entreprises aux personnes handicapées et aux personnes à mobilité réduite • Dépenses d’investissement relatives à la modernisation des locaux d’activités ainsi que les équipements professionnels directement rattachés à l’exercice de l’activité (non sédentaires)

Qu’est ce Que Le FIsac ? Le fisAC (pour fonds d’intervention pour les services, l’Artisanat et le Commerce) est un dispositif de financement octroyé par le ministère de l’Économie, de l’industrie et de l’Emploi, aux communes qui s’engagent dans un projet d’actions en faveur du développement du commerce et de l’artisanat. Ce fonds provient indirectement de la taxe prélevée sur les surfaces commerciales de plus de 300 m2. il a plusieurs objectifs : > préserver et développer un tissu économique d’entreprises de proximité, principalement de petites entreprises ; > Redynamiser le centre-ville et favoriser son attractivité ; > Améliorer l’environnement commercial et artisanal du centre-ville. Le fisAC permet de subventionner un programme d’animations commerciales et des travaux de modernisation, réalisé en partenariat.

La suIte du caLendrIer > Jusqu’à septembre 2010 : élaboration du programme d’actions > octobre 2010 : le dossier est adressé, via la préfecture, à la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services, pour validation > Début 2011 : phase opérationnelle

Renseignements : Tél. 04 94 00 78 93 ou fisac@mairie-hyeres.com (service Commerce, gestion foncière et domaniale)

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 7


> ENQuÊTE

> ENQuÊTE

finances

Un budget rigoureux et ambitieux /// Le budget primitif pour l’année 2010 a été voté par le conseil municipal lors de sa séance du 12 mars dernier. son équilibre général réside dans sa rigueur et son réalisme mais aussi son ambition. en 2010, les finances de la ville se caractérisent par un budget principal de 91 millions d’euros en fonctionnement et de 37 millions d’euros en investissement. Ces montants s’élèvent respectivement à 99 et 42 millions d’euros si l’on compte les budgets annexes des ports saint-pierre, de l’ayguade, de la Capte et auguier et de l’eau. elaborer le budget communal consiste à résoudre une équation toujours plus difficile tenant compte des possibilités de ressources et du poids des charges. il faut définir des priorités, faire des choix avec pour seul objectif l’intérêt général de la collectivité et des administrés. Le budget 2010 atteint cet objectif avec : > Un recours mesuré à l’emprunt grâce à l’auto-financement ; > Une hausse modérée de la fiscalité (2,9 %, comme l’année dernière) ; > Le lancement de grands projets ; > de meilleurs services rendus aux hyérois. / Les recettes de FonctIonneMent 86 millions d’euros prévus en 2010 Le produit de la fiscalité locale, avec plus de 60 millions d’euros prévus en 2010, devrait représenter près de 70 % des ressources de la ville. il est composé des recettes de trois taxes locales : taxe d’habitation, taxe sur le foncier bâti, taxe sur le foncier non bâti. d’où vient l’argent ? L’effort des contribuables représente la part la plus importante des recettes de fonctionnement de la ville (67 %).

/ Les dÉPenses de FonctIonneMent 91 millions d’euros prévus en 2010 maîtriser l’évolution des dépenses fixes en faisant face aux nouvelles exigences légales et législatives et répondre à l’attente des citoyens, tel est le difficile exercice qui incombe à l’équipe municipale. où va l’argent ? du côté de la répartition par nature des dépenses en 2010, 48 % d’entre elles seront consacrées aux charges de personnel et 26 % aux charges à caractère général (c’est-à-dire les services fonctionnels, finances, assurances, téléphonie…). > CHARGEs DE pERsoNNEL impôts et taxes

1,51 %

0,93 %

26,25 % Charges sociales

71,31 % rémunérations

> RÉpARTiTioN DEs RECETTEs pAR oRiGiNE impôts et taxes

67 %

dotations et participations

2% autres produits

5%

0,22 % atténuation de charges

8 ///

produits des services et du domaine

21 %

5% résultat reporté

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

autres charges

Le jardin économe en eau de la voie olbia, un bel exemple d’embellissement de l’espace urbain.

> RÉpARTiTioN DEs DÉpENsEs pAR sECTEuR

Les Budgets anneXes > port saint-pierre : 3 millions € en investissement et 6 millions € en exploitation > port de l’Ayguade : 207 400 € en investissement et 397 600 € en exploitation > port de la Capte : 285 370 € en investissement et 205 000 € en exploitation > port Auguier : 78 693 € en investissement et 175 667 € en exploitation > Eau : 1 million € en investissement et 911 000 € en exploitation > Construction, entretien et vente de caveaux dans les cimetières : 84 000 € en exploitation

services généraux, administrations publiques locales

27 % services urbains et environnement

22 %

9%

Jeunesse et sports

Culture

10 %

5%

8%

Les PrIorItÉs du Budget vILLe en 2010 (montants globaux) > Aménagements urbains : 1,635 million € > Bâtiments : 1,07 million € > voirie : 3,46 millions € > sports : 600 000 € > Culture : 250 000 € > Espaces verts : 575 000 € > Eau-Littoral-propreté : 1,305 million € > Éclairage public : 290 000 € Les grands ProJets (montants globaux pour 2010) 1. port saint-pierre, moteur du développement économique et de l’aménagement durable : 400 000 € 2. Dynamisation du centre-ville : 160 000 € 3. Création d’un hôtel des associations : 60 000 € 4. Amélioration et diversification de l’offre de services solidaires : 453 500 € 5. Consolidation du pôle culturel : 490 000 € 6. prévention et sécurité de proximité : 520 000 € 7. valorisation et requalification des plages et du littoral : 355 000 € 8. porquerolles, modèle d’île durable : 315 000 € 9. Développement et diversification de l’offre de logements : 50 000 € 10. Embellissement de la ville : 350 000 € 11. Déplacement et circulation à partir du pôle multimodal : 30 000 € 12. Renforcement de l’attractivité économique : 50 000 €

enseignement

sécurité et salubrité

8%

6%

non ventilé

intervention sociale et santé

5% action économique

/ Le PrograMMe d’InvestIsseMent 30 millions d’euros prévus en 2010 Les dépenses d’équipement représentent 80 % des dépenses d’investissement. voici leur répartition par fonction : > DÉpENsEs D’ÉQuipEmENT pAR foNCTioN

4% enseignement

2%

sécurité et salubrité publique 5 % Culture

4%

* Les 14 % des services généraux, administration publique locale sont composés de : 8 % : services urbains

Jeunesse et sports

10 % : environnement

14 % 62 %

11 % : espaces verts

services généraux, administration publique locale*

aménagements et services urbains, environnement

50 % : autres opérations d’aménagement urbain 21 % : voirie communale 0

Les 22 millions d’euros d’investissements nouveaux prévus par la ville sont autant d’opportunités de soutenir l’économie locale et les entreprises hyéroises : 8 millions pour la valorisation du patrimoine, plus de 11 millions pour les grandes opérations et près de 3 millions pour les grands projets. dernier point d’importance, le maintien des subventions de soutien à la vie

10

20

30

40

50

associative, richesse de notre commune, à un niveau aussi élevé que possible de manière à pouvoir maintenir ce lien social caractéristique. grâce à la rigueur de la gestion municipale, la ville profite d’une situation enviable et peut entreprendre et investir au service des hyérois. ///

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 9


> NoTA BENE plage un cheMIn vers Les PesQuIers pour répondre à la demande des riverains et après avis favorable du Conservatoire du Littoral, un sentier d’accès à la plage des pesquiers a été créé à travers la pinède. Celle-ci étant un site naturel remarquable, les portillons à chaque extrémité de ce sentier seront ouverts entre 7h et 20h30 jusqu’au 31 octobre et entre 8h et 19h du 1er novembre au 31 mars.

Littoral

Réhabilitons la posidonie /// nos plans d’eau regorgent d’une biodiversité exceptionnelle dont le plus bel herbier de posidonies de la côte méditerranéenne française. plante essentielle à l’équilibre de la vie marine et non algue, ces pelotes de mer et rubans sombres s’échouent sur le rivage trop souvent considéré comme “sali”. Ces laisses constituent d’épaisses banquettes protégeant les plages de sable fin de l’assaut des vagues. elles sont maintenues sur la façade est jusqu’à la fin des plus fortes tempêtes. à partir de mai, elles sont récupérées et stockées pour une réutilisation durant l’hiver où, après chaque tempête, elles

sont mélangées à du sable de rivière pour remblayer les plages et reconstituer le cordon dunaire. sur le tombolo ouest, leur enlèvement est strictement limité aux zones de baignade surveillées. ainsi, le centre du tombolo reste à l’état “naturel”, même pendant l’été. Ce site naturel remarquable n’est donc pas abandonné mais son écosystème, unique en france et en europe, est géré de façon durable. seuls les déchets de l’homme sont enlevés et la nature reprend ses droits. ///

prévention

transports

Halte aux feux de forêt !

L’été en navette

Les massifs forestiers hyérois, avec 4 300 > n’allumez pas de feu (ni réchaud, ni hectares dont 240 de forêt communale coubarbecue...) ; vrent 35 % de la superficie totale de la com> ne jetez pas de mégots ; mune. ecrin de verdure autour de la ville, ils > débroussaillez les alentours de votre constituent un atout écologique et paysager, habitation ; et des espaces de loisirs appréciés. > Une maison en dur est un abri résistant ; Comme tout territoire boisé sous le climat > en cas de fumée suspecte, alertez méditerranéen, ce patrimoine est menacé immédiatement le 18 (ou le 112 avec lorsque la sécheresse estivale accroît les un téléphone portable). /// risques d’incendies contre lesquels la ville d’hyères s’implique fortement aux côtés de ses partenaires locaux (sapeurs pompiers, propriétaires fonciers, milieu associatif, usagers). voici les conseils de sécurité à respecter pour participer à la prévention de ces incendies : > ne vous aventurez pas Renseignements : Tél. 04 94 00 78 50 en forêt les jours à risque ; (service Agriculture-Espaces de la ville d’Hyères) > Laissez libres les voies ou http://ddaf.cdig-83.org forestières ;

pour qu’été ne rime plus avec bouchons et que la ville soit un peu rendue aux piétons, deux mesures sont notamment prise ou reconduite cette année. d’une part, pour rendre l’accès au port plus facile et agréable, le parking arromanches passe de près de 300 places à 631 grâce à un financement d’environ 300 000 euros par la ville. pour accompagner cette extension, toulonprovence-méditerranée met en place un système de navette pour l’été avec une liaison arromanches-capitainerie tous les quarts d’heure. Ces deux services sont entièrement gratuits. afin que ce trajet puisse aussi se faire à pied sans encombre, des poteaux et barrières ont été installés sur les trottoirs de la rue Jean d’agrève pour empêcher le stationnement. montant de l’opération, environ 200 000 euros. d’autre part, les voiturettes électriques mises en place l’année dernière par les commerçants de vitrines d’hyères et soutenues par le co-financement de la ville, permettront aux clients, cette année encore, de se garer dans les parkings proches du centre-ville et d’y être véhiculés gratuitement pour effectuer leurs achats. nouveauté, cet été ils pourront aussi stationner dans le parking de l’espace 3000 et, sur simple appel téléphonique, bénéficier du même service vers le centre. ///

10 /// Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

L’été

ensemble !

animations

Et si on restait ! /// Festival’hyères va vivre sa 2e édition. une palette d’artistes de renom est proposée aux hyérois et aux vacanciers : cette fois encore la programmation fait la part belle à la qualité et à l’éclectisme. Mais c’est tout l’été que la ville vous donne rendez-vous avec plus de 50 spectacles et autres animations. demandez le programme !

> grand angLe Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 11


> GRAND ANGLE

> GRAND ANGLE

/// faites le plein de concerts !

tourisme

PrograMMe de JuILLet

Encourager le développement économique

> Les 3 et 4 fête médiévale L’Ayguade > Du 12 au 18 iX édition “Jazz à porquerolles” Île de porquerolles e

Les hyérois et les touristes bénéficieront d’animations et de spectacles gratuits sur la ville avec notamment zouk machine, amel Bent ou encore roland magdane, place Clemenceau.

interview de Jacques politi

Des grands évènements en lien avec l’identité hyéroise /// comment définiriez-vous aujourd’hui la politique d’animation de la ville ? Jacques politi : J’ai envie que l’animation soit vivante ! C’est-à-dire tournée vers les hyérois et qu’elle offre un plus large éventail de styles qu’autrefois. Je souhaite proposer aux hyérois des spectacles qui n’ont jamais été à l’honneur sur la ville : du spectacle vivant comme notamment le théâtre de rue et des animations de rue en général… pour exemple, ce que nous avons proposé dans les jardins à l’occasion de floral’hyères : des échassiers, de la musique, des artifices… /// Quel est l’objectif de la création de ces nouveaux évènements ? J.p. : Cela s’inscrit dans le cadre d’un grand projet de revalorisation du centre ville par des animations nouvelles et régulières. /// Quelle dimension souhaitez-vous donner à cette nouvelle politique d’animation ? J.p. : depuis notre arrivée, nous avons proposé des animations dans toutes les fractions avec, dans chaque lieu, un esprit spécifique et donc un thème. Chaque quartier a sa personnalité et nous entendons la respecter et la valoriser au mieux, aussi nous travaillons avec les Comités d’intérêt local ou les associations du quartier, de la fraction. Les Borrels et sauvebonne ont par exemple reçu des compagnies proposant du théâtre rural. /// À quelles nouveautés peut-on encore s’attendre ? J.p. : J’ai la volonté de travailler aussi sur les grands évènements

pour leur donner un ancrage local, territorial en lien avec l’identité hyéroise. aussi, dès l’été dernier, vous avez pu apprécier un grand festival d’été dans un lieu atypique l’hippodrome avec des débuts encourageants. nous espérons transformer

12 /// Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

l’essai cet été en ayant redimensionné la manifestation et en la reprenant en gestion directe, ce qui est plutôt exceptionnel pour une collectivité locale. Comprenez que nous sommes à la fois programmeur, organisateur et producteur de l’évènement afin d’en maîtriser les coûts notamment. La concrétisation 2010 de cette idée d’ancrage territorial, c’est floral’hyères ! Un grand évènement autour de la fleur dans une ville qui est la capitale de la fleur coupée. et enfin noël en Lum’hyères, nous souhaitons donner plus de lustre à ce rendez-vous de fin d’année en proposant une ambiance, un décor favorisant la proximité entre les hyérois avec notamment cette année, un projet préposé avec les commerçants de vitrines d’hyères. /// créer de nouveaux évènementsn cela veut forcément dire en supprimer des anciens ? J.p. : oui et non ! oui parce que nous sommes bien évidemment soumis à des contraintes budgétaires et nous devons faire des choix mais il faut aussi savoir se renouveler en fonction des goûts mais aussi de l’intérêt du public. pour exemple, nous avons aujourd’hui une programmation pour les jeunes. L’intégration au sein de l’office de l’animation du service musiques actuelles permet de mieux cerner leurs attentes et d’optimiser ce qui marche. C’est le cas pour la fête de la musique. /// Peut-on en déduire que vous aimez les mélanges de genres ? J.p. : Je tiens à préciser que la frontière entre animation et culture est très fine. C’est notamment vrai lorsque que l’on propose des concerts classiques dans les jardins de la ville ou de la musique méditerranéenne sur le site d’olbia mais dans tous les cas, nous sommes dans la qualité et c’est cela qui compte. offrir aux hyérois des animations de qualité qui participent au rayonnement de la ville ! ///

> 15 juillet, pujol et Zouk machine > 21 juillet, les Estivales de var matin avec Hélène ségara > 23 juillet, Roland magdane > 7 août, Amel Bent

/// Hyères en fête

> Le 13 feu d’artifice et bal 22h30 - Le port > Le 14 Bal - 22h place Clemenceau

/// Faire d’hyères une ville qui compte du point de vue festif

> Le 15 pujol et Zouk machine 21h30 - place Clemenceau > Le 17 Les vignades Centre ville > Les 18 et 19 festival international du folklore 21h30 - place Clemenceau > Le 21 Les Estivales de var matin 21h30 - place Clemenceau > Les 23, 24 et 25 midi festival villa Noailles > Le 23 Roland magdane 21h30 - place Clemenceau > Du 26 juillet au 5 août festival’Hyères Hippodrome de la plage > Le 26 i muvrini - 21h45 Hippodrome de la plage

FeuX d’artIFIce L’été 2010 sera décidément exceptionnel avec deux feux d’artifice offerts par la ville, les 13 juillet et 14 août, sur le port saint-pierre. à vos agendas !

> Le 29 marc Lavoine 21h45 - Hippodrome de la plage > Le 30 Christophe Willem 21h45 - Hippodrome de la plage > Le 31 : patrick Bosso 21h45 - Hippodrome de la plage

rendez-vous

Et aussi parce que la ville d’hyères-les-palmiers a la volonté d’accueillir chaleureusement les touristes, sans oublier de distraire les hyérois, elle propose deux fois par semaine, les lundis et mercredis, des apéro-concerts dans le centre ville, de 19h à 22h. à ce rendez-vous convivial s’ajoute cette année, l’organisation de spectacles de rue destinés plus spécialement aux plus jeunes (clowns, jongleurs…). La ville d’hyères apporte également son soutien lors de la saison estivale, aux CiL et Cof des quartiers et des fractions en offrant des animations diverses et un prêt de matériel. enfin, parce qu’il en faut pour tous les goûts, les amateurs de sport ne seront pas en reste avec une course cycliste à l’occasion de la fête de la Libération (le 21 août) qui propose aussi un défilé de véhicules militaires anciens et un concert des musiques de glenn miller, sans oublier diverses animations de rue. ///

“enfin, ça bouge à hyères”, c’est ce que l’on peut entendre depuis deux ans à la suite de la mise en œuvre d’une véritable politique d’animation incluant la création de nouveaux évènements mais aussi plus récemment la refonte du service municipal en charge de cette mission. ainsi en 2010, le pôle animation est devenu l’office de l’animation regroupant en son sein plusieurs services : la logistique évènementielle, les musiques actuelles, la gestion des salles municipales. L’office a aussi en charge le protocole des manifestations patriotiques. il rassemble 50 agents à l’année. / un raYonneMent rÉgIonaL il est vrai qu’hyères, audelà de son cadre privilégié, dispose de quelques atouts notables pour en faire une ville qui compte en matière d’animation dans la région. à commencer par ses infrastructures - l’espace 3000, le forum ou encore l’espace nautique et tous les équipements sportifs -, qui permettent à l’échelle de la ville l’organisation de manifestations à rayonnement régional, à l’image de go play one par exemple et qui la positionne comme ville d’accueil de conférences et autres congrès et séminaires. au total, ce sont plus de 5 800 m2 de salles et

plusieurs centaines de manifestations culturelles, de loisirs et sportives souvent portées ou en partenariat avec les associations locales qui participent pleinement à la dynamique d’animation de la ville. / L’InteractIvItÉ avec Les hYÉroIs noël en Lum’hyères, festival’hyères, floral’hyères ou encore Couleur et mat’hyères n’ont pas seulement en commun le nom de la ville mais aussi le succès de leurs premières éditions. Ce sont la qualité, l’originalité et la diversité de la programmation mais aussi l’interactivité de ces grands rendez-vous avec le public hyérois qui les consacrent : à l’image des chars du corso de floral’hyères réalisés par les hyérois et l’implication de la siCa. d’ailleurs, selon la volonté de Jacques politi et de son équipe, nombre de rendez-vous festifs sont gratuits que ce soit en centre-ville ou dans les fractions. réussir le défi de l’animation d’une ville, c’est participer et encourager le développement économique et touristique et ainsi assurer son rayonnement et faire la différence. on ne vient plus à hyères par hasard mais bien parce que cette ville a une réelle actualité festive. ///

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 13


> grand angle

> grand angle

Programmation

Variété, humour, sensation /// L’objectif de ce festival est de faire découvrir au public des émotions nouvelles, d’entrer dans des univers musicaux différents, de jeter des ponts entre les styles et même les époques. Un premier disque de diamant, une Victoire de la musique, quatre Bataclan, trois Olympia, huit Cigale, un Zénith de Paris et 130 000 spectateurs sur la tournée qui ont contracté la fièvre scénique de ce fauve libéré de sa cage cathodique. Christophe Willem prendra les rennes de son deuxième album avec une incroyable pertinence sur scène.

I Muvrini Le groupe de musique traditionnelle corse I Muvrini (petits mouflons) créé à la fin des années 1970, s’est ouvert aux musiques du monde et de la variété au fil des ans et de ses succès. La voix de Ghjuvan Francescu (Jean-François Bernardini), teintée du mélodieux accent corse reconnaissable entre mille, douce et calme bercera l’Hippodrome le temps du concert d’ouverture de la deuxième édition de Festival’Hyères.

Marc Lavoine

Marc Lavoine est actuellement en tournée dans toute la France pour interpréter ses plus belles chansons, ainsi que celles qui ont fait le succès de son dernier album “Volume 10”. Son dixième album studio, sans doute l’un des plus personnels de sa carrière, s’est déjà vendu à plus de 350 000 exemplaires !

Christophe Willem

Patrick Bosso C’est le régional de l’étape. Proposer cet artiste au public de l’Hippodrome : c’est concilier le rire le plus franc avec l’émotion la plus sincère, de le retrouver en contact avec son public. Patrick Bosso est un acteur clown gorgé de soleil, emprunt de la plus belle des philosophies, celle des gens vrais qui affrontent avec courage ou humour la réalité de chaque jour.

The Wailers, la mythique formation de Bob Marley fête cet été ses 40 ans de carrière et nous arrive tout droit d’une tournée américaine et européenne. Seule date en PACA ! En première partie, Bushman, artiste jamaïcain accompagné pour l’occasion d’un des meilleurs backing band français “No more Babylon”, et Raggasonic, célèbre formation ragga des années 90 composée de Big Red & Daddy Mory, qui revient après 12 ans d’absence et un nouvel album, enflammer le dance floor de l’Hippodrome d’Hyères ! Plateau Reggae

Musiques actuelles

“Le Sous-Sol” à la pointe de la technologie Depuis de nombreuses années, l’Espace régional de répétition “Le sous-sol” permet aux jeunes musiciens hyérois de répéter dans des locaux remarquablement bien équipés. Pour compléter cet équipement, la ville d’Hyères a acquis dernièrement un outil permettant aux groupes locaux d’enregistrer leurs maquettes et pré-productions dans des conditions optimales. Cet outil comprend une station de travail MAO (musique assistée par ordinateur) complète, ainsi qu’un parc de matériels adapté au lieu.

Afin d’initier les utilisateurs du studio à cette configuration, une session de formation s’est déroulée du 29 mars au 2 avril derniers, au sein même de l’espace municipal (situé dans les sous-sol du centre Olbia) exclusivement dédié aux musiques actuelles. Une dizaine de musiciens ont ainsi pu assister pendant 35 heures à des séances construites surmesure : notions générales de son et d’informatique musicale, manipulations et précautions d’utilisation du matériel, approche et pratique du logiciel. ///

14 /// Le magazine d’informations de la ville d’hyères-les-palmiers

Renseignements : Tél. 04 94 35 83 73 (Office Animation / Musiques actuelles)

/// 25 €, un tarif unique ? M. P. : C’est un choix,

3

Questions à Michel Pellegrino, conseiller municipal délégué à l’animation /// Pourquoi reprendre le festival en gestion directe ? Michel Pellegrino : Forte de l’expérience et du succès de la précédente édition de Festival’Hyères, la Ville a décidé de prendre l’organisation de la manifestation à son compte. Ainsi, l’Office de l’Animation a eu en charge le montage global de l’évènement. C’est vrai, c’est assez exceptionnel dans le domaine public mais cela traduit notre volonté de concentrer les dates, de se densifier dans le temps afin de réduire notamment les coûts fixes, de l’ordre de 100 000 € et donc de proposer un prix du billet revu à la baisse. Sans oublier les partenaires de plus en plus nombreux qui nous ont rejoint comme Var Matin, Chérie FM, Toyota, Pisoni, Les Coulisses…

les artistes proposés se produisent plutôt à 40 € mais nous souhaitons ainsi inciter un maximum de Hyérois à profiter du festival. Notre plus grand souhait est de faire en sorte que les difficultés rencontrées par les familles ne soient pas un obstacle entre l’artiste et son public et ainsi ne les privent pas d’un agréable moment. Face à la crise, conscients des difficultés des ménages et de la morosité ambiante, la Municipalité témoigne ainsi de sa détermination à rendre accessible au plus grand nombre, ces soirées festives. Un partenariat a d’ailleurs été conclu avec la FNAC et Ticketnet pour la prévente des billets.

/// Ouvrir le site au plus grand nombre, au-delà du prix du billet, vous avez travaillé sur l’accessibilité ? M. P. : En 2009, nous disposions d’une scène réservée aux personnes à mobilité réduite. En 2010, une autre nouveauté en matière d’accessibilité est la mise à disposition de boucles magnétiques avec émetteur et récepteur pour les malentendants. Nous faisons en sorte que personne ne reste sur le bas côté de la route ou ne soit oublié. ///

Programme d’AOÛT > Le 5 Bushman, Raggasonic et The Wailers 20h30 - Hippodrome de la Plage > Le 7 Concert Amel Bent 21h30 - Place Clemenceau > Le 10 Les Mélomanes et sosie Mike Brant 21h30 - Place Clemenceau > Le 12 Groupe Aïoli 21h30 - Place Clemenceau > Le14 Feu d’artifice 22h30 - Le Port > Le 20 Foire à l’ail et aux saveurs gourmandes Place Clemenceau et zone piétonne > Le 21 Fête de la Libération de la Ville

Le magazine d’informations de la ville d’hyères-les-palmiers

/// 15


> EXpREssioNs

> iNiTiATivEs

A“archipel exemplaire», comportements exemplaires ! Le souhait exprimé par le maire J. politi, de voir les îles de hyères composer un “archipel exemplaire” ne peut qu’être partagé. engagé dans le développement durable de longue date, président des parcs nationaux de france, j’ai, pour ma part, toujours pensé que l’avenir touristique et la promotion de notre ville passaient par la protection et la mise en

valeur de son environnement d’exception. J’ai également proposé que la gouvernance ouverte aux acteurs locaux désormais pratiquée dans nos parcs nationaux et régionaux serve d’exemple à tous les espaces protégés de méditerranée. C’est le sens du colloque international que j’ai organisé les 10 et 11 juin sous le patronage de Chantal Jouanno et d’henri

guaino et qui réunissait des représentants de près de quinze pays méditerranéens. mais, les initiatives récentes ne doivent pas faire oublier l’action de ceux qui, dans le passé, ont permis à nos îles de préserver leur biodiversité, d’y accueillir les touristes et d’y respecter les îliens. Je pense notamment à Léopold ritondale, et aux responsables et agents

successifs du parc national de port-Cros. en matière d’environnement, pour qu’une action soit efficace et ses effets durables, il faut respecter et rassembler toutes les bonnes volontés. en d’autres termes, il faut que les comportements, eux aussi, soient exemplaires. /// Jean-pierre Giran (Hyères pour Tous)

3

Questions à aLain BoreLLo, président de La siCa

/// Quel est le rôle de la sIca aujourd’hui ? Alain Borello : en dehors d’être l’acteur économique principal de l’horticulture, notre marché aux fleurs joue aussi un rôle important au niveau social car il permet au petit producteur de maintenir son exploitation. Comment ? en prenant en charge la commercialisation. de ce fait, le producteur vend tout ce qu’il produit. /// Quel est le plus que vous

apportez à vos clients ?

A.B. : nous avons créé la marque

conformément aux dispositions de la loi n°2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, cet espace est réservé à l’expression des groupes d’opposition municipaux et prend en compte les articles parvenus au service communication de la ville suivant les modalités définies par le règlement intérieur du conseil municipal.

hortisud qui garantit une qualité des produits de la production jusqu’à la livraison. pour ce faire, nous avons mis en place une charte à laquelle adhèrent les producteurs qui ne déboursent que 84 € par an pour utiliser la marque. nous avons changé les cadrans dans la salle des ventes et aussi investi récemment dans la vente à distance. /// avez-vous des solutions pour

renforcer la filière horticole ?

A.B. : nos responsables politiques

sont tous d’accord pour dire qu’il faut maintenir la filière horticole qui représente 4 000 emplois. C’est pourquoi nous leur demandons aujourd’hui de mettre à notre disposition des terrains inutilisés actuellement. nous souhaiterions par exemple investir les 5 hectares de terrains à sainte-eulalie pour y implanter la production de roses, permettant ainsi de créer une cinquantaine d’emplois.

16 /// Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

horticulture

La SICA se lance dans la vente à distance /// Premier marché de production florale français, la sIca se bat sur tous les fronts pour pérenniser la filière horticole et innove aujourd’hui en misant sur la vente à distance. “à la création du marché en 1984, on vendait aux enchères montantes à la voix !” se souvient alain Borello, président du marché aux fleurs d’hyères. “Les choses ont bien changé puisque les ventes sont devenues électroniques grâce à trois cadrans dernière génération permettant de réaliser près de 1 500 transactions par heure.” véritable bourse aux fleurs, la siCa peut aujourd’hui rivaliser avec son principal concurrent, les pays-Bas. 70 % de la production mondiale passe en effet par l’autre pays de la fleur. “on a l’habitude de dire que 50 % de la production nationale vient du var, précise gilles rus, directeur du développement de la siCa. alors qu’en réalité les principales villes qui alimentent le marché sont hyères, la Crau, Carqueiranne et la Londe.” / une QuestIon d’organIsatIon “nous sommes inscrits dans une démarche collective, reconnaît francis fourmillier, producteur de roses à hyères. La siCa s’occupe de la commercialisation et nous de la partie production. tout faire aujourd’hui serait impossible !” et c’est là la clé de l’organisation sans faille du marché aux fleurs : offrir une gamme de services complets à ses adhérents. “nous avons créé un pôle horticole qui regroupe tous les professionnels de la filière, ce qui permet un suivi, de la production jusqu’à la distri-

bution (obtention végétale, fournisseurs, négociants, transports, grossistes…) explique gilles rus. notre travail ne consiste pas uniquement à réaliser la cotation des produits en assurant la plus grande transparence des ventes, nous jouons aussi un rôle important de conseil auprès des producteurs.tout doit être mis en œuvre pour que le produit arrive dans les meilleures conditions pour être commercialisé et de fait répondre à la demande de notre clientèle : qualité, conditionnement, communication… en synthèse d’avoir une réelle approche marketing.” depuis mars dernier, la siCa s’est également dotée d’un système de vente à distance qui permet aux clients d’acheter en temps réel sur les cadrans du marché aux fleurs d’hyères. selon gilles rus, “c’est un service complémentaire, notamment en cas de réapprovisionnement, ça évite au client de se déplacer”. /// La sIca en QueLQues chIFFres > 35 millions d’euros de chiffre d’affaires > 120 millions de tiges vendues chaque année > 1 500 transactions par heure > 600 producteurs > 350 acheteurs, grossistes, expéditeurs, fleuristes

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 17


> ENsEmBLE

> spoRTissimE voile

Rencontre avec Thierry Dupont Président du COYCH fraîchement élu à la tête du club de voile hyérois, thierry dupont n’a pas attendu pour annoncer son programme. et l’ambition du nouveau président n’est autre que de figurer parmi les meilleurs clubs de l’hexagone Je suis là avec en ligne de mire les Jeux olympiques… pour dynamiser avec un maître mot : la formation. “nous avons environ 800 licenciés, explique thierry dupont, ce qui fait de nous l’un des plus gros clubs de le club ! france. il me semble donc normal d’avoir une démarche pédagogique de premier plan. à ce titre, je souhaite créer une école de quillard de sport”. Les récents exploits de coureurs hyérois semblent donner raison au nouveau dirigeant qui est aussi un entraîneur d’expérience. “Le dernier sélectionné aux Jo dans la catégorie laser, vient de chez nous, il s’agit de Jean-Baptiste Bernaz. erwan israël, l’un des tout meilleurs français est aussi issu du club varois”. Le CoyCh est également un vecteur économique important pour la ville d’hyères et son port qui bénéficient de l’activité du club tout au long de l’année. “nous organisons des régates internationales, le Championnat du monde de farr 30, le Championnat d’europe de district star, des stages qui réunissent jusqu’à 500 personnes l’été… au total, cela représente environ 6 000 nuitées annuelles”. ///

natation synchronisée

Une discipline exigeante

Un fauteuil à la mer

Forte fréquentation pour le ponton

© Jérôme Lévy

/// 6 235 ! c’est le nombre de personnes accueillies sur le ponton Pierre caron depuis son ouverture en 2005.

18 /// Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

située sur la presqu’île de giens en contrebas de l’hôpital renée-sabran, la plage aménagée par l’association Un fauteuil à la mer remporte chaque année un grand succès. ouvert uniquement pendant la saison estivale, cet espace a été conçu pour faciliter l’accès à la mer aux personnes handicapées et à leurs accompagnateurs. Les installations ont été réalisées sur mesure : 4 transats surélevés, un ponton médicalisé avec des sièges de mise à l’eau hydraulique, un système électrique handi move de 18 m, des escaliers qui

descendent dans l’eau, un parking de 13 places pour personnes handicapées, un espace change, des toilettes aménagées et un espace détente. “à la demande des utilisateurs qui se plaignaient de la chaleur, nous avons partiellement couvert le ponton cette année”, explique thierry ortega, directeur de l’association. nettoyée en début de saison par des détenus en fin de peine issus du centre pénitentiaire de toulonLa farlède (permettant notamment aux auteurs d’infraction d’être confrontés à des victimes), la plage est aussi entretenue tout au

long de la période d’ouverture par la ville d’hyères qui finance également sept emplois pendant la saison estivale. pour Jean-michel mendizabal, secrétaire de l’association, “il s’agit de changer le regard des gens sur le handicap et de redonner une certaine autonomie à ceux qui l’ont perdue. dans un fauteuil hydraulique, ils ont, par exemple, moins de gêne qu’avec un tiralo traditionnel”. /// Renseignements : Tél. 06 12 51 38 26 (Thierry ortega) www.unfauteuilalamer.org

/// discipline olympique, la natation synchronisée est encore mal connue du grand public. elle demande des entraînements réguliers et surtout des équipements suffisants pour accueillir les jeunes nageuses.

un gaLa trÈs attendu Le gala annuel est toujours très attendu : tous les niveaux y participent et la demande est telle qu’il faut prévoir deux journées de spectacle (les 2 et 3 juillet, cette année). La coordination de l’organisation de cette manifestation sportive et festive a été confiée à sygried Augier. La préparation, comme l’entraînement tout au long de l’année, est assurée par quatre entraîneurs salariés, sept bénévoles et une vacataire pour le travail individuel des jeunes filles en pôle espoirs.

Le spectacle de ces danseuses qui évoluent dans l’eau, gracieuses comme des ballerines, souples comme des gymnastes, résistantes comme des sportives de haut niveau, séduit tous les publics et le gala du 2 et 3 juillet le confirme une fois encore. mais derrière cette fluidité apparente, se cache un travail rigoureux, que connaît bien Jean-Louis Braud, “créateur” de cette activité en 1984 et aujourd’hui président du club hyères natation synchronisée. “La natation synchronisée est une discipline exigeante, qui demande de l’endurance, de la concentration et de l’élégance ! il ne suffit pas de savoir nager car, en plus des qualités physiques, il faut de l’intelligence… La flottabilité est un aspect particulier de cette pratique, qui se déroule en partie sous l’eau. Les plus jeunes – ce sont des filles, bien que les garçons soient acceptés – ont entre 6 et 7 ans, les plus «âgées», 25 ans. nous comptons près de 130 adhérents, ce qui nous place parmi les clubs les plus importants de l’interrégion sud-est non seulement en nombre mais aussi pour les résultats. notre valeur ajoutée pour l’année prochaine sera l’ouverture d’une section pour les baby ballerines.” / PÔLe esPoIrs hyères fait évoluer ses meilleurs éléments au sein d’un “pôle espoirs” : une reconnaissance de la qualité du travail effectué, puisqu’il n’en existe que cinq en france.

“intégrer le pôle espoirs juniors, c’est accepter des obligations. aux 20 heures d’entraînement par semaine, s’ajoute un suivi par un psychologue, un kinésithérapeute, une diététicienne… six filles sont actuellement en pôle espoirs : 2 juniors et 4 espoirs. nous comptons également dans nos effectifs sarah Labrousse, championne de france 2009 toutes catégories en solo, qui a intégré l’insep (institut national du sport et de l’éducation physique) depuis 3 ans et Laurianne pontat, une junior qui va, à son tour, partir pour cet institut de l’excellence.” malgré des résultats plus qu’honorables, Jean-Louis Braud regrette que ce sport soit encore méconnu, bien que présent aux jeux olympiques en ballet et duos : “en france et surtout dans notre région, nous avons un réel déficit de piscines. nous devons partager les rares bassins avec le public, les scolaires, les autres disciplines sportives ou parasportives et l’entraînement ne peut pas se faire ailleurs…”. Le succès toujours renouvelé du gala annuel, lui, prouve que, malgré ces difficultés, hyères natation synchronisée a fait ses preuves, à tous les niveaux, et n’a sans doute pas fini de surprendre… ///

horaIres aMÉnagÉs Les plus jeunes adhérentes se retrouvent deux fois par semaine pour 30 minutes de travail à sec (assouplissements, danse) suivies d’une heure de travail en piscine. Le collège marcel-Rivière accueille les élèves du club qui doivent s’entraîner entre 10 et 12 heures par semaine, avec des horaires aménagés de la 6e à la 3e. un engagement que partagent aussi les parents.

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 19


> BuZZ

> BuZZ

patrimoine

Villa Noailles : histoire d’un destin exceptionnel L’histoire rejoint parfois la création contemporaine : l’exposition permanente qui s’installe à la villa noailles en est une magistrale illustration.

© thérèse Bonney

alberto giacometti, salvador dalí, Luis Bunuel, man ray, francis poulenc, César, mais aussi georges Bataille, max ernst, aldous huxley, et bien d’autres, tout aussi célèbres, étaient les amis de marie-Laure de noailles et de Charles de noailles et la plupart d’entre eux sont venus à hyères. ils ont été accueillis dans l’étonnante “petite maison intéressante à habiter” qui domine la cité des palmiers, réhabilitée après un long sommeil. chaque hyérois devrait en connaître l’histoire, pour s’approprier ce patrimoine culturel exceptionnel… “L’histoire de ce lieu n’a jamais été retracée”, remarque Jean-pierre Blanc, directeur de la villa noailles, devenue centre d’art en 2003. “C’est désormais le sujet de notre exposition permanente, qui s’ouvre dans le cadre du festival international de design, le 2 juillet. Les visiteurs vont découvrir ce que fut le mécénat de ce couple, entre 1923 et 1970, dans la partie initiale de la villa où marie-Laure et Charles de noailles

Charles et marie-Laure de Noailles, capture du film “Biceps et bijoux”, 1928, réalisation : Jacques manuel, CNAC - archives du film

200 Œuvres PerManentes La villa Noailles abritera désormais 200 œuvres en permanence, placées sous la responsabilité d’une équipe de quinze personnes, toutes motivées par six années de compétition parfois difficile. Jean-pierre Blanc espère que l’année 2010 marquera le début d’un “rythme de croisière”, pour améliorer encore l’accueil et l’ouverture sur le monde.

Chambre de plein air, 1928, aménagement de Jean prouvé, lit suspendu de pierre Chareau, fauteuil et tables basses de marcel Breuer.

20 /// Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

ont vécu : les salons, les salles à manger, les chambres… on peut dire qu’une grande partie de l’histoire du XXe siècle s’est déroulée dans ce lieu privilégié. regrouper des pièces rares et des archives privées, a demandé des années de travail et notre objectif, désormais, est d’ouvrir ces archives aux chercheurs du monde entier.” / des PrÉcurseurs aujourd’hui, la villa noailles est connue au Japon, comme aux états-Unis… mais certains varois n’ont jamais fait le déplacement jusqu’à cette maison conçue par l’architecte robert mallet-stevens et largement adaptée aux exigences de marie-Laure et Charles de noailles. Le souhait de Jean-pierre Blanc est de rendre plus accessible l’histoire de ce mécénat d’une vie entière, qui s’est déroulé en grande partie, dans notre région. cinéma, danse, littérature, peinture, sculpture, design : ce couple n’a jamais cessé d’aider et d’accompagner les artistes avec, pour seule motivation, l’amitié. “Ce qui m’étonne le plus, c’est qu’ils ont toujours choisi des artistes hors du commun, avec une incroyable intuition. ils n’ont jamais cherché à monnayer leurs découvertes. Charles de noailles achetait les manuscrits de jeunes écrivains, pour les déposer dans les bibliothèques publiques, et pendant la guerre, ils ont protégé des artistes juifs…” Une belle leçon de générosité, sans idée de surenchère… 30 000 visiteurs viennent chaque année visiter ce lieu culturel qui, cet été, fera le lien entre un passé tourné vers la modernité, et la création contemporaine du festival international du design. ///

au PrograMMe de desIgn Parade 05 À découvrir, à partir du 4 juillet > Dans les salles voûtées : l’exposition des projets des jeunes designers en compétition > Dans la piscine et le squash : Aldo Bakker > Dans la galerie d’actualité : Naoto fukasawa, sèvres project > Dans le gymnase : Antoine Boudin > Dans la villa initiale : Charles et marie-Laure de Noailles, une vie de mécène, exposition permanente > Dans les jardins Nord : débats À l’ombre i, ii et iii > À la Tour des Templiers : sébastien Cordoléani (màp) Toutes les expositions dont l’accès est gratuit, resteront ouvertes au public jusqu’au dimanche 26 septembre 2010.

musique

Jazz à Porquerolles, ou comment réussir un festival “improbable” Le Festival Jazz à Porquerolles est d’abord une histoire d’amitié entre des jazzmen réputés, et une histoire d’amour entre les créateurs et l’île de Porquerolles. une histoire qui dure depuis 2002… pour sa iXe édition, du 12 au 18 juillet, le festival Jazz à porquerolles réserve quelques surprises et de grands moments de bonheur. ce qui pouvait être considéré comme un “festival improbable” à ses débuts, est devenu un grand classique. et si la plupart des concerts ont lieu à guichets fermés, c’est que la qualité se conjugue avec convivialité et s’adresse à tous les publics, comme l’explique le jeune directeur, samuel thiebaut. “Chaque année, les premiers «inventeurs» de cette manifestation reviennent à porquerolles : frank Cassenti, bien sûr, mais aussi aldo romano et archie shepp. on peut dire que le festival se fait dans la continuité et le renouveau. et, dans le public, ceux qui ont goûté à ce rendez-vous y reviennent volontiers, eux aussi. il est vrai que la fête s’adresse à tous les âges. on peut venir dès le matin, en famille : la traversée en bateau, aller-retour, est incluse dans le prix du billet. Les enfants participent à des ateliers de jazz, les parents vont écouter un musicien parler de sa musique, avant de pique-niquer en fanfare sur une plage. à 20h15, le signal est donné par une fanfare (encore !) que l’on doit suivre pour arriver au fort sainte-agathe. Le concert se déroule sous les étoiles et la magie du lieu n’a pas fini d’opérer…” / Les atouts de L’InsuLarItÉ L’originalité de cette manifestation est, bien sûr, directement liée au cadre qui l’accueille. mais l’insularité pose aussi des

problèmes de logistique et de sécurité, toujours pas résolus à ce jour ! Les avantages sont infiniment plus nombreux que les inconvénients et sur ce point, samuel thiebaut ne manque pas d’arguments : “il y a au fort sainte-agathe une proximité entre les spectateurs et les musiciens, que l’on ne retrouve pas ailleurs. Les places sont limitées à 500 personnes, y compris les musiciens. on peut presque parler de «concerts privés». La plupart des musiciens restent quelques jours sur l’île : encore une proximité que nous apprécions tous”. Quant à l’édition 2010, elle est à la hauteur des exigences d’un public averti : marc ribot y donne son unique concert en france et joue pour la première fois avec archie shepp, le spectacle de frank Cassenti est une création en forme de bouquet final (le 18 juillet) et la nuit antillaise fera monter la température ambiante de quelques degrés. ///

L’esPrIt d’ÉQuIPe Le festival de porquerolles est d’abord une histoire d’amitié, entre le président, frank Cassenti, le parrain, Aldo Romano et le président d’honneur, Archie shepp, tous présents depuis la création. À la direction, samuel Thiebaut travaille avec deux fidèles “permanentes”, Emilie Zoulikian et Tiphaine samson. sans oublier les 80 bénévoles – musiciens, enseignants, journalistes, dessinateurs…– et techniciens, venus de tous les coins de france pour un rendez-vous incontournable : “sans eux, souligne samuel Thiebaut, le festival n’existerait pas…”. Tarifs : de 25 à 50 euros, traversée en bateau aller/retour incluse programme et informations sur : www.jazzaporquerolles.org

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 21


> ZAppiNG

> ZAppiNG

© Collection p. Laurent, palais du roure, avignon

provençal

Retrouvez la traduction en français sur : www.hyeres.fr

médiathèque

Dono Adelino Borel nous a quita

Un été avec Pink Martini

L’escolo dis isclo d’or èro à mand de li festeja si cènt an lou proumié de mars ; malurousamen, lou 13 de febrié, dono Borel, gènto decano dóu felibrige s’amoussè en soun oustau de iero. es à l’endeman de la grand guerro que la famiho fausset-Crivelli, emé d’àutri, participè à la creacioun de l’escolo dis isclo d’or. embugado de culturo prouvençalo, adelino estudiara la lengo à la faculta de z-ais d’ounte sourtita diploumado de prouvençau. maridado à Jan Borel, barrulara à soun coustat, à l’agrat dis eisigènci de l’amenistracioun. aura tres enfant. entournado à iero, à la retirado de soun ome, aura à cor de trasmetre si couneissènço. ensignara lou prouvençau au licèu Jan aicard e à l’escolo dis isclo d’or que n’en devendra cabiscolo (presidènto) dins lis annado 1980. nous leisso lou souveni d’uno ensignarello duberto sus lou mounde, toujour lèsto à escouta, à faire evoulua sa pedagougìo pèr mies adjuda l’aprendissage de la lengo.

Le 4e album studio de pink martini est à l’image de ce groupe américain de 10 musiciens - et parfois plus - emmené par la francophile China forbes. vous vous souvenez certainement du charme de sa voix sucrée dans leur tube “Je ne veux pas travailler”… “splendor in the grass” est un concentré de ce qui fait le succès de pink martini jamais démenti depuis 15 ans et l’album “sympathique”, vendu à plus de 300 000 exemplaires en france : des chansons légères, malicieuses ou romantiques, dans des styles musicaux variés de l’easy listening au jazz, des musiques latino au classique, témoignant de leur ouverture sur le monde avec des textes en 5 langues, dont le français, et une liste cosmopolite d’invités. on aime leur façon d’allier kitsch et virtuosité, rythmes dansants et nostalgie, sans jamais se prendre au sérieux. La bande son idéale d’un été ensoleillé pour danser, sourire et rêvasser…

histoire

La colonie agricole Sainte-Anne sur l’île du Levant (2 et fin)

pour plus d’informations rendez-vous sur www.museedeleau.com

22 /// Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

poursuivons la visite des vestiges de la colonie agricole sainte-anne sur l’île du Levant tels que découverts en 1952. après avoir traversé le grand avis, en direction de la madone, nous arrivions devant le mur en pierres sèches d’un petit cimetière. a l’intérieur, quelques tombes dont celles des victimes du drame de 1866 et un emplacement réservé à l’ossuaire de l’établissement sainte-anne en 1880. avant d’arriver à la colonie, on trouvait le jardin d’honneur, un carré de bâtiments enserrant une cour intérieure, place d’armes où, chaque mois, le directeur passait en revue les détenus et les gardiens. Ces bâtiments abritaient des dortoirs, un réfectoire

et une école. dans un angle se dressait une chapelle à quatre autels. Les caves du pénitencier renfermaient des foudres pouvant contenir au total jusqu’à 2 500 hectolitres. de hautes fenêtres à barreaudage permettaient leur ventilation et celle d’un caveau de dégustation avec dépôt d’alcool. plus loin, on découvrait les ruines d’une fabrique de bouchons, un moulin à farine et une machine à vapeur, force motrice pour les ateliers et une distillerie

d’arbouses. dans le prolongement de l’aile gauche se trouvait une ferme modèle d’élevage et de culture. parmi les 510 habitants de l’île, 145 jeunes colons servaient d’apprentis aux artisans du domaine. a leur libération, ils percevaient les salaires versés à une caisse d’épargne pendant leur détention. Le domaine agricole d’une surface de 200 hectares, fut vendu en 1878, à la mort du comte de pourtalès. ///

ReCette mariné de saint-JaCQUes et tartare de LégUmes frais /// IngrÉdIents saint-Jacques, Citron vert, huile d’olive, tomates, poivrons rouges, gingembre en poudre, raz el hanout, Cumin, Basilic, set et poivre. /// PrÉParatIon monder les tomates, épépiner. faire griller les poivrons rouges, éplucher. hacher les tomates et les poivrons, saler et poivrer, ajouter les épices, un filet de citron vert et le basilic ciselé. mettre à mariner les saintJacques avec le jus de citron vert, huile d’olive, sel et poivre. mouler le tout dans un cercle à tarte de 10 cm de diamètre.

Album disponible à la médiathèque

Les Mots croIsÉs de PhILIPPe IMBert A

B

C

D

e

F

G

H

i

J

K

proposé par pascal Bonamy La Colombe - Restaurant gastronomique 663, route de Toulon - La Bayorre - 83400 Hyères-les-palmiers Tél. : 04 94 35 35 16 - www.restaurantlacolombe.com

L

1 2 3

horizontaL :

4 5 6 7 8 9 10 11 12

> rendez-vous dans le prochain numéro pour connaître les résultats.

• 1 - on va bien rigoler avec lui en juillet, place Clemenceau - sera plutôt médiévale à l’ayguade début juillet • 2 - Chanteuse à ne pas manquer début août, place Clemenceau • 3 - Cet humoriste marseillais sera à l’hippodrome de la plage • 4 - sera de préférence reggae avec Bushman, raggasonic et the Wailers à l’hippodrome - pousse près des iris • 5 - parcourue - mérite un festival international à la mi-juillet pour celui du sénégal et celui de l’Ukraine • 6 - en groupe et en concert en août - fait un bout de route • 7 - venu chez les latins pour une fameuse citation - suit les Blues Brothers en juillet place de la république • 8 - sa tournée sera avec yves pujol et zouk machine à la mi-juillet - Clôturera la fête de la Libération le 21 août • 9 - arrive avant nous - sans effets - sur le sol • 10 - refusa de passer à table - a aussi son festival international et parade à la villa noailles • 11 - plutôt corse avec le groupe i muvrini - Liquide retiré par traites • 12 - Jeune et talentueux chanteur qui fera son concert à l’hippodrome de la plage - terre ceinte.

vertiCaL :

• a - Chantera sans aucun doute “elle a les yeux revolver” cet été à hyères • B - C’est pour l’aprèsmidi - Le bons sens évident à entendre - pour les pieds jaunes • C - terre - entubés même s’ils sont éclairés ! - association Campanaire Wallonne • d - 500, 50, 10 et 100 pour César - Un roi bête - dit pour rire • e - Les deux premières - La fin d’un défi - pas toujours approuvé - symbole d’un métal • f - affluent de l’amazone - pilote de lignes - Lettres de daniel • g - pronom - thallium - Un certain rire - ne manquera pas d’animations à hyères • h - pour une bonne note - planctons des mers • i - haute balle - occasionnera une foire au centre-ville d’hyères • J - pour le club de foot d’angers, l’escaïens supporters du sporting Club de l’ouest - Bu la tête en bas - Joyeux • K - picola - La baignoire du roi soleil • L - à hyères, on y travaille avec classe ! - C’est donc notre maire - dirige la mine.

Le magazine d’informations de La viLLe d’hyères-Les-paLmiers

/// 23


Hyères Magazine N°127  

Le magazine d'information de la ville d'Hyères-les-Palmiers

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you