Issuu on Google+

#131

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS www.hyeres.fr

/// NOVEMBRE 2010

→ GRAND ANGLE

Plus Propre Ma Ville P.11 ///

→ PANORAMA P.4 /// → SUR LE VIF : Maison de l'internet, la renaissance P.6 /// → SUR LE VIF : Téléthon, une fête du partage qui mobilise toute la ville P.7 /// → ENQUÊTE : Redonner du coeur au centre-ville P.8 /// → NOTA BENE P.10 /// → GRAND ANGLE : Plus Propre Ma Ville P.11 /// → EXPRESSIONS P.16 /// → INITIATIVES : Cinéma Olbia P.17 /// → ENSEMBLE : Clef des Mots P.18 /// → SPORTISSIME P.19 /// → BUZZ P.20 /// → ZAPPING P.21 ///


Renseignements : tél. 04 94 00 78 78 ou www.hyeres.fr

La révision annuelle de la liste électorale a commencé. Comme chaque année, la Ville enregistre les demandes d'inscription sur cette liste jusqu'au 31 décembre. Pour vous inscrire*, il suffit de vous munir d'une carte nationale d'identité ou d'un passeport en cours de validité et d'un justificatif de domicile de moins de 3 mois, et de vous présenter au service de la Population/ Elections (8h30-17h30), à l'Hôtel de ville, ou dans votre mairie annexe, sans attendre le dernier moment. *si ce n’est pas déjà fait, mais aussi si vous arrivez à Hyères, avez changé d’adresse sur la commune, avez acquis la nationalité française, êtes ressortissant(e) d’un pays de l’Union européenne, atteindrez l’âge de 18 ans entre le 1er janvier et la veille du premier scrutin ou si votre état civil a subi une modification (changement de nom, mariage, divorce, etc.) en cours d’année

→ Mémento /// URGENCE SAMU 83 : 15 ou 04 94 61 61 15 N° d’appel d’urgence européen : 112 S.O.S. Médecins : 04 94 14 33 33 Hôpital : 04 94 00 24 00 Chirurgiens dentistes de garde : 04 94 09 44 44

/// POLICE GENDARMERIE Police nationale : 17 Police municipale : 04 94 65 02 39 Gendarmerie nationale : 04 94 12 15 70 Pompiers : 18 C.R.O.S.S. Méd. : 04 94 61 71 10

/// ASSOCIATIONS Drogue info service : 0 800 23 13 13 Enfants maltraités : 119 Dépistage gratuit et anonyme du SIDA : 04 94 12 60 20 Association des Infirmiers Libéraux : 04 94 12 73 80

/// QUELQUES SERVICES PUBLICS Standard mairie : 04 94 00 78 78 Médiathèque : 04 94 00 11 30 Complexe aquatique : 04 94 00 46 10 CCAS : 04 94 00 78 85 Office de tourisme : 04 94 01 84 50


→ ÉDITORIAL

Notre ville toujours plus propre /// Depuis plus deux ans, la Ville a fait de la propreté, l’une des priorités d’actions de l’équipe municipale.

#131

Lorsque l’on sait que notre cité représente près de 60.000 habitants, s’étend sur une superficie de 14,5 km², qu’elle compte 40 kilomètres de côtes, dont 24 km de plages, son entretien en est d’autant plus difficile ! Mais ce défi est d’autant plus important qu’il touche à notre vie quotidienne. Dans ce cadre, nous avons souhaité mettre en place une politique rigoureuse en la matière. Celleci s’est traduite par la mise en oeuvre du plan de propreté urbaine, le passage en régie du service de nettoyage dans certains quartiers, la lutte contre les déjections canines… sont quelques exemples d’actions de la municipalité en la matière. Et les résultats sont là ! Aujourd’hui, la grande majorité des Hyérois fait le constat que notre ville est plus propre, c'est une satisfaction car cela est non seulement une priorité pour les Hyéroises et les Hyérois, mais cela contribue surtout à embellir notre cadre de vie au quotidien.

Embellir notre

cadre de vie

Cette ville plus propre, c’est grâce à nous, mais c’est aussi et surtout grâce à vous. Si le nettoyage, la surveillance et la verbalisation sont de mises, cette réussite passe également par le civisme de chacun d’entre nous afin qu’ensemble, nous gardions notre Ville toujours plus propre.

/// La Ville d’Hyères-les-Palmiers

→ SOMMAIRE

Magazine municipal mensuel N°131 – Novembre 2010 /// Directeur de la publication : Jacques Politi /// Directrice de la communication / Rédactrice en chef : Muriel de Saint Loup /// Chargée de publication : Céline Ranc /// Rédaction : service Communication, L’oustau de Prouvènço (provençal), Nicole Fau, Jérôme Lévy, Vincent Jolit (médiathèque, Espace Grand Public), Pierre Quillier (histoire) /// Photos : Thierry Cottron et Marc Delevert (service Communication) /// Conception : Ipso Facto (tél. 01 40 38 48 47) /// Réalisation : Service Communication - PAO /// Impression : Zimmerman (tél. 04 93 22 58 16) /// Distribution : Médiapost (tél. 04 94 24 62 61) /// Tirage : 31 500 exemplaires /// Dépôt légal : 1er trimestre 1990

www.hyeres.fr Le logo “Imprim’vert” vous indique que les encres utilisées pour imprimer ce magazine sont végétales, donc moins toxiques et utilisant des ressources renouvelables. Par ailleurs, le papier utilisé est recyclé.

/// 6

4

→ PANORAMA

6

→ SUR LE VIF

8

→ ENQUÊTE

10

→ NOTA BENE

11

→ GRAND ANGLE

/// 11

/// Plus Propre Ma Ville 16

→ EXPRESSIONS

17

→ INITIATIVE

18

→ ENSEMBLE

19

→ SPORTISSIME

20

→ BUZZ

21

→ ZAPPING

/// 20

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 3


→ PANORAMA

Henriette Bonneaud fête ses 100 ans ! Un rond-point très symbolique Le rond-point des Harkis (avenue du Maréchal Leclerc, non loin de l'école Henri-Matisse) a été inauguré le 25 septembre dernier, à l'occasion de la Journée nationale d'hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives. Ce rond-point a fait l'objet d'un aménagement paysager pendant le mois de septembre qui a consisté en la création de deux petites dunes surmontées d'un olivier, symbole de paix, retombant sur une stèle sur laquelle une plaque commémorative a été posée.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le 14 octobre dernier, Monsieur le Maire a eu l’honneur de remettre la médaille de la Ville à Henriette Bonneaud, à l’occasion de ses 100 ans. Née à Bordeaux le 4 octobre 1910, elle est l’aînée d’une famille de cinq frères et sœurs. Avec son mari Marius, elle a vécu à Aubagne où elle a exercé une activité de femme de chambre et de couturière dans une grande propriété. Sa famille dit qu’elle a des doigts de fée. A sa retraite, Henriette Bonneaud a rejoint sa sœur à Carqueiranne. En 2003, elle intègra le Centre de Gérontologie où elle vit aujourd’hui. Joyeux anniversaire !

Septembre

///////////////////////////////////

Octobre

Novembre

////////////////

////////////////////////////////

… la tour des Templiers et le Park-Hôtel aussi La médiathèque à l'heure russe... Dans le cadre de l’année croisée France-Russie, la médiathèque d’Hyères consacre son festival d'automne (jusqu'au 6 novembre) à la Russie. C'est parce que des Russes sont entrés dans l'histoire de notre ville et de sa région aux XIXe et XXe siècles que cet hommage leur est rendu et pour souligner l'importance de leur contribution à la diversité de notre culture.

4 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

L'hommage russe se prolonge jusqu'au 28 novembre avec deux expositions. La tour des Templiers accueille l'exposition des œuvres d'Evgenia Miro, artiste diffusée dans le monde entier, notamment pour ses dessins réalisés pour la maison Hermès et ses foulards. A la Rotonde du Park-Hôtel, on peut découvrir l'histoire de la "Slava Rossii" ("Gloire de Russie"), vaisseau de guerre armé de 66 canons, dont l’épave gît à présent par quelques dizaines de mètres de fond, face au littoral hyérois, depuis le règne de l’impératrice Catherine II, "quand la Russie croisait dans les eaux d'Hyères".


→ PANORAMA

Le "bio" et le naturel sous toutes leurs formes Le 6 octobre dernier, la place Clemenceau a accueilli la 5e édition de la Foire biologique et du bien-être organisée par le service Artisanat, Commerce et Produits communaux de la ville d'Hyères. De nombreux stands ont permis aux visiteurs de découvrir les produits biologiques et naturels sous toutes leurs formes et aux enfants, de participer à des animations gratuites.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Nouveau scanner à l'hôpital Le 30 septembre a été inauguré le scanner de dernière génération en fonction au centre hospitalier Marie-José-Treffot depuis juin dernier. Scanner corps entier doté d’un système avancé et innovant d’imagerie neurologique, cardiovasculaire et oncologique avec la détection des nodules pulmonaires et des polypes du colon, ce matériel est le plus perfectionné du bassin hyérois et l’un des plus perfectionnés de la région PACA. Il permet, lors d'interventions plus courtes, une réduction de dose d’irradiation jusqu’à 40% en moins pour le patient, tout en permettant l’acquisition d’images de haute qualité.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////

//////////////////////////////////////////// Indus’trions 2010 Avec le soutien des équipes techniques municipales et en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var, les chefs d’entreprise, exploitants sur la zone d’activité de Saint-Martin ont proposé l’opération Indus’trions 2010 mettant l’accent sur la collecte et le tri des déchets notamment industriels. Cette action fait suite à l’opération "Ça cartonne à Saint-Martin" qui s’est tenue le 30 juin dernier, centrée exclusivement sur le tri des papiers et cartons. Ces initiatives consacrent les entrepreneurs de Saint-Martin comme des acteurs impliqués dans le respect de l’environnement.

Photovoltaïque Le 4 000e producteur d'électricité photovoltaïque raccordée au réseau de distribution pour le département du Var, est hyérois ! A ce titre, Jean Mondet a reçu un prix, le 7 octobre dernier, qui lui a été remis par Monsieur le Maire et le directeur territorial d'ERDF Var, en présence de quelques-uns des 75 employés qui travaillent avenue Edith Cavell dans l'agence gèrant les raccordements électriques neufs, dont les producteurs, pour tout PACA est.

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 5


→ SUR LE VIF

LES CHIFFRES CLÉS

Nouvelles technologies

• 5 agents • 19 postes informatiques • 185 abonnés (à la rentrée 2010)

Maison de l'Internet, la renaissance

Ouverture au public du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30. Renseignements : tél. 04 94 65 92 82

/// Engagée dans un processus de redynamisation depuis le début de l'année, la Maison de l'Internet est, plus que jamais, animée par la volonté de s'adresser à un public diversifié. Avec, le 1er janvier dernier, la création d'un service municipal de la Jeunesse à part entière, celui-ci a récupéré dans son giron une Maison de l'Internet déjà âgée de près de 10 ans. Depuis, en un peu plus de neuf mois, la structure a œuvré une véritable révolution. Toujours située au deuxième étage du centre Olbia (rue du Soldat Bellon), emplacement central, son environnement de travail a été revu et un investissement conséquent consacré au renouvellement de son parc informatique. Les postes (le projet est d'atteindre une trentaine) est désormais équipée de webcams et de casques, et offre la possibilité, contre rémunération, d'imprimer par exemple un billet de transport commandé via internet. Autre nouveauté, la répartition par boxes permet une confidentialité inconnue jusque-là. A ce nouvel environnement correspond une nouvelle politique tarifaire : un forfait de 10 euros pour l'année avec accès illimité pour les moins de 26 ans, demandeurs

d'emplois, bénéficiaires du RSA, personnes handicapées, et un de 30 euros pour les autres publics. Quatre heures d'initiation sont comprises dans ces abonnements. Des tarifs horaires sont également proposés. / INITIATION ET DIVERSIFICATION Le fait de dépendre du service Jeunesse ne détourne pas pour autant la Maison de l'Internet de son objectif premier : participer à la réduction du "fossé numérique" entre connectés et non-connectés, quel que soit notamment leur âge. Il semblerait que cet objectif soit atteint pour les plus de 185 abonnés actuels, mais aussi pour le public encore plus large (près d'un millier de personnes) qui la fréquente régulièrement et pour lequel elle répond à une demande. L'essentiel de cette demande réside dans l'organisation d'ateliers d'initiation à l'informatique, notamment pour un accès à internet et à une messagerie électronique plus facile, mais aussi, de plus en plus, aux

La structure a oeuvré une véritable révolution

6 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

réseaux sociaux. "Il n'est pas rare de recevoir une grand-mère ou un grand-père désireux de garder le contact avec des petits-enfants inscrits sur Facebook", confirme Matthieu Viallatte, responsable du service Jeunesse. Les projets à plus ou moins long terme ne manquent pas pour l'équipe de cinq agents qui anime la Maison de l'Internet, parmi lesquels la diversification des publics et des ateliers, le dégagement de créneaux pour les jeux en réseau ou encore l'extension des plages horaires pour permettre notamment aux lycéens de profiter de leur pause déjeuner pour fréquenter la structure. ///

UN SITE DÉDIÉ Que ce soit depuis la Maison de l'Internet ou d'ailleurs, les 12-26 ans peuvent consulter le www.nullepartahyeres.com, site internet que le service Jeunesse de la ville d'Hyères leur dédie plus particulièrement. S'ils pourront, à terme, y trouver toutes les informations utiles, le site a aussi pour vocation de devenir leur site d'expression et de prédilection.


→ SUR LE VIF

Générosité

LES PARRAINS 2010

Téléthon 2010 : une fête du partage qui mobilise toute la ville /// Plus d’une centaine d’associations, des bénévoles de tous les âges, et un travail de coordination assuré par la Ville : les conditions sont réunies pour que cette manifestation solidaire soit réussie. L’an dernier, au plan national, le Téléthon avait enregistré une légère baisse. Un résultat sans doute lié à plusieurs problèmes, de la "crise" financière aux polémiques ouvertes par d’autres associations… Mais à Hyères, le résultat de la collecte est passé de 23 000 euros en 2008 à 33 000 en 2009 : un bel exemple de solidarité ! Cette année, tous ceux qui sont déjà au travail depuis plusieurs semaines, espèrent faire encore mieux. C’est aussi la preuve que l’engagement de la Ville pour coordonner toutes les actions des associations, a porté ses fruits. Particulièrement impliqué dans ce travail, le service des Sports de la mairie aide à la concrétisation des projets, des plus classiques aux plus originaux. Une réunion de toutes les associations participantes a déjà eu lieu fin septembre.

Les parrains 2010

/ DES NOUVEAUTÉS Parmi les nouveautés, un "mur virtuel" sur internet où chacun peut acheter un espace. Ce mur de publicité est ouvert aux entreprises, aux commerçants, avec un lien direct sur leur site commercial, mais aussi aux particuliers. L’objectif : recueillir au moins 15 000 euros pour aider la recherche grâce à cette nouvelle action. Moins technologique, mais tout aussi original : le "Trottinetthon", première course à trottinette, qui aura lieu le samedi 4 décembre, sans limite d’âge. Pour corser ce grand moment sportif, on y ajoute un prix du déguisement et un prix de la trottinette artisanale. Le cumul n’est pas interdit ! Enfin, plus classique, la course des garçons de café revient au centre-ville et chaque établissement peut inscrire ses meilleurs spécialistes. A Hyères, le Téléthon se prépare toute l’année, ce qui explique le succès de ce "14 juillet en plein hiver"… ///

Les parrains de cette manifestation seront, cette année, Sabrina Jonnier, hyéroise d’origine, deux fois championne du monde de descente en VTT, mais aussi championne de France et championne d’Europe dans la même discipline, et Pierre Quinon, champion olympique de saut à la perche à Los Angeles, en 1984. Les parrains des années précédentes, Alain Boghossian, champion du monde de football et JeanFrançois Baldé, vice-champion du monde de moto leur passeront le relais.

Parmi les nouveautés, un mur virtuel ”

/ CHAÎNE HUMAINE Le Téléthon commencera, comme l’an dernier, par une chaîne humaine qui regroupe tous les sportifs de la ville et tous les clubs qui participent au Téléthon, le vendredi 3 décembre au soir dans les jardins du Park-Hotel où sera donné un spectacle de pyromélodie. Ils formeront une haie d’honneur pour accueillir les enfants malades, qui se rendront ensuite au Forum du Casino. Un moment d’émotion particulier, qui ne laisse personne indifférent. Pendant 30 heures, les animations se succèderont alors, avec une importante participation des jeunes. Un public qui va sûrement apprécier les concerts, la danse, la musique, avec un "fil rouge" : les jeux vidéo. Les plus motivés pourront même créer leur CD de musique sur PC : la technologie, cette année, se met au service d’une grande cause médicale.

Renseignements : www.hyeres.fr

Les parrains 2008/2009

"ON A TOUS RAISON D’Y CROIRE" C’est le message retenu par les organisateurs du Téléthon, cette année. Un message chargé d’espoir puisque dès 2011, l’AFM ouvrira le plus important centre de production de médicaments de thérapie génique pour des essais chez l’homme. La recherche avance, grâce à la générosité de tous les donateurs.

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 7


→ ENQUÊTE

Aménagement

Redonner du coeur au centre-ville /// Des points forts, le coeur de ville n'en manque pas. Voilà pourquoi, toute l'attention se porte aujourd'hui sur cette partie de la cité hyéroise et les pistes de réflexion sont nombreuses et innovantes pour dynamiser le centre historique. Etat des lieux. Quel avenir pour le centre-ville ? La consultation lancée en décembre 2009 a permis de mettre en lumière de nombreux atouts et d'apporter des éléments de réponses concrets. "Comprendre la problématique hyéroise", tel était l'objectif du concours organisé par la Ville et auquel ont participé une vingtaine d'entreprises au cours des mois passés. Au final, c'est la société "MBM Arquitectes" qui a été sélectionnée pour son projet intitulé "Coeur de Vie en Coeur de Ville". "L'entreprise ibérique basée à Barcelone a proposé des pistes de réflexion de grande qualité, reconnaît Jeannine Golé, l'adjointe chargée du dossier. Mais il ne s'agit que d'un éclairage à partir duquel nous allons travailler".

l'évolution de ce qui sera, à n'en pas douter, l'une des actions phares du mandat en cours. Pourtant, ce projet ne date pas d'hier et le centreville se cherche une véritable identité depuis bientôt 30 ans. "Du lien, voici ce qu'il manque à notre coeur de ville, soutient l'adjointe. Le centre est constitué d'espaces disparates et il faut enfin relier les quartiers entre eux, les articuler avec plus de cohérence et de fluidité. Chaque citoyen doit pouvoir disposer de cette grande surface à ciel ouvert, grâce à un aménagement plus fonctionnel où il pourra trouver ce qu'il recherche : la poste, la banque, les lieux culturels, ... "

Des pistes de réflexion de grande qualité

/ PRIORITÉ À LA CONCERTATION Venu présenter le fruit de sa recherche lors du Conseil Municipal du 15 octobre dernier, le lauréat s'inscrit dans cette volonté d'établir un projet urbain cohérent et concerté. Le véritable projet découlera des différentes phases d'études qui devraient aboutir d'ici au second semestre 2011. D'ici là, les Hyérois pourront suivre en temps réel

8 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

LES 4 IDÉES FORCES DU PROJET RETENU :

1

Créer un "quai" d'entrée de ville

2

Miser sur l'enjeu universitaire

3

Etablir un maillage dynamique des activités

4

Désenclaver le centre historique par des ouvertures


→ ENQUÊTE

/ QUAND RESPECT DU PATRIMOINE RIME AVEC FONCTIONNALITÉ Si le maître-mot est l'ouverture, avec une volonté d'aération du tissu urbain, le futur projet prend largement en compte l'existant pour permettre la réhabilitation et la mise en valeur du patrimoine architectural et culturel de la ville. Ainsi, un nouveau parcours a été imaginé dans la ville historique. Il pourrait serpenter depuis la rue des Savonniers jusqu'à la place Saint-Paul et serait rendu possible par l'utilisation de moyens mécaniques bien intégrés dans le paysage. Dans l'axe de ce nouveau parcours, se situerait un "Bâtiment Phare" transformé pour permettre l'information et la diffusion des projets de réhabilitation et de dynamisation du centre-ville. "Parce que chaque amélioration se raccroche à l'histoire de la commune" martèle Jeannine Golé. Raison de plus pour faire réapparaître ce qui a parfois été oublié comme "le Béal", ce canal dont l'histoire remonte à la fin du Moyen-Age. L'ouverture imaginée dans le secteur Béal-Portalet-Limans devrait permettre de dévoiler le cours d'eau grâce à des plaques en verre, disposées au sol. Alors que sur la place de l'Oustaou Rou, des projets sont en cours et des locaux ont été récupérés par la Ville pour y installer des artisans dans le cadre du Fisac (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce).

et grandes enseignes. "Nous n'avons pas assez de boutiques alimentaires dans le centre-ville, constate Jeannine Golé, c'est pourquoi le projet de halle couverte, situé idéalement sur la place Clemenceau, permettrait de pallier ce manque et d'articuler le quartier Alphonse Denis tout en offrant une ouverture sur l'espace commercial Portalet-Massillon-les Porches." Intensifier la vie commerciale et miser aussi sur l'humain, telle est l'ambition de la Ville qui place la population au coeur du dispositif. Voilà pourquoi un projet d'implantation de pôle universitaire rattaché à la Villa Noailles est à l'étude. Il pourrait concerner les domaines du design, de l'artisanat d'art, de l'environnement et de l'horticulture. Enfin, la Ville entend poursuivre sa démarche environnementale en maintenant les espaces verts des quartiers est aux quartiers ouest et jusqu'au château. ///

/ REVITALISATION COMMERCIALE ET AMÉLIORATION DE LA CIRCULATION Ville ouverte, Hyères ambitionne d'améliorer sa circulation. Le "quai d'accueil" (avenue Joseph Clotis), imaginé par MBM Arquitectes, permettrait de redéfinir les principes généraux de circulation. La ville pourrait se doter également de nouveaux parkings pour encourager l'activité commerciale. Objectif : favoriser l'installation des commerces, petites, moyennes

LE CALENDRIER Décembre 2009 Lancement de la consultation Septembre 2010 Choix du lauréat : MBM Arquitectes pour son parti d'aménagement intitulé : "Coeur de Vie en Coeur de Ville" Octobre 2010 Présentation du lauréat en Conseil Municipal et approbation de la délibération Dans le cadre de la concertation, exposition du projet au service Aménagement Coût de l'étude : Environ 75 000 euros

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 9


→ NOTA BENE Stationnement

Encore plus de places à la gare Agriculture

Le recensement 2010 a commencé /// Depuis septembre, près de 3 000 enquêteurs partent à la rencontre des agriculteurs français. Le nouveau recensement agricole, lancé par le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche dix ans après le précédent, se déroule partout en France jusqu'en avril 2011. L’actualisation des données agricoles est essentielle pour appréhender l’évolution constante de ce secteur économique-clé. Elle est utile à tous les acteurs du monde agricole pour définir leurs orientations. Cette vaste étude permettra aussi de mieux faire connaître l’agriculture et les agriculteurs d’aujourd’hui à leurs concitoyens. Tous les agriculteurs sont concernés par cette enquête. Toutes les exploitations agricoles, même les plus petites, doivent y participer, pour évaluer le plus précisément possible l’activité agricole française. Les enquêteurs du recensement agricole, munis d’une carte d’accréditation, viennent à la rencontre des chefs d’exploitation afin de renseigner le questionnaire. Les informations recueillies sont strictement confidentielles. Elles ne sont utilisées que par les services de la statistique agricole, ne sont communiquées à aucune autre administration, et ne sont diffusées que sous une forme agrégée, afin de préserver l’anonymat des agriculteurs. Les résultats seront disponibles à partir de septembre 2011 et accessibles gratuitement sur Internet. ///

Dans le quartier de la gare, après la création, début juin, de 70 places de stationnement, le long de l’avenue Edith Cavell, dans la portion entre le Roubaud et l'avenue Léopold-Ritondale, c'est au tour du parking près de la gare elle-même d'avoir bénéficié d'améliorations, … . Les travaux ont consisté à revêtir en enrobés la première extension existante depuis 2009 (2 300 m² de surface pour une capacité de 90 places). Une deuxième extension a ensuite été aménagée, revêtement compris, pour une surface de 2 500 m² et une capacité de 110 places. Le nombre total de places de stationnement sur ce parking est ainsi porté à 300 places. ///

Renseignements : www.agriculture. gouv.fr/recensement-agricole-2010

Sécurité

Les abords du collège Gustave-Roux repensés Pendant le mois de septembre, les abords du collège Gustave-Roux et du gymnase des Rougières ont été revus : leurs parkings communiquent désormais, un quai de bus permettant un accès aux personnes à mobilité réduite a été aménagé et un plateau surélevé a été créé rue du Soldat Macri. Ces aménagements à l'initiative de la Ville touchent une surface totale d'environ 950 m2 et le montant total des travaux engagés s'élève à 110 000 euros. ///

10 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS


→ GRAND ANGLE Plus Propre Ma Ville Cadre de vie

La propreté, une priorité /// Depuis 2008, la Ville s’est engagée dans une démarche d’amélioration de la propreté des rues et places hyéroises. Cela s’est traduit par le Plan de Propreté Urbaine voté en 2009 qui a acté une réorganisation tant humaine que matérielle des services dédiés à ce domaine de compétence municipale qui vaut aujourd’hui un satisfecit à hauteur de 83% des habitants*. Revue de détail des enjeux et actions mises en œuvre.

(*) Enquête TNS Sofres réalisée du 16 au 19 avril 2010 sur un échantillon représentatif.

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 11


→ GRAND ANGLE LES CHIFFRES CLÉS DE LA PROPRETÉ À HYÈRES 365 jours de travail par an 66 agents municipaux du service Eau-Littoral-Propreté 40,35 km de trottoirs entretenus manuellement chaque jour 70 km de voies balayées mécaniquement chaque jour 22,89 km de trottoirs entretenus manuellement dans les fractions de commune

Propreté

Un plan appliqué et respecté La propreté est le miroir d'une ville. Elle arrive en effet nettement en tête des préoccupations de nos citadins et dépasse largement les questions de pure hygiène. Elle est un élément fondamental du bien-être social. La propreté urbaine et la gestion des déchets constituent des missions complexes et difficiles pour une ville telle que la nôtre qui, est la troisième du Var par le nombre de ses habitants et s'étend sur plus de 13 000 hectares. De nombreux acteurs (citoyens, Comités d’Intérêts Locaux, élus, agents municipaux, entreprises missionnées travaillent dans ce domaine au confort des administrés mais aussi des visiteurs de notre cité et des budgets conséquents sont investis. /// UNE VILLE PROPRE : UN CONSTAT PARTAGÉ PAR TOUS Depuis 2008, la ville d’Hyères s’est engagée dans une démarche d’amélioration de la propreté de ses rues. "Le Plan de Propreté Urbaine adopté en 2009 a pour vocation de s'attaquer à toutes les causes de malpropreté en même temps, pour une efficacité maximale et une plus grande cohérence.", précise Isabelle Monfort, adjointe au Maire en charge de la propreté. C’est une nouvelle organisation qui a eu pour conséquence la mise en œuvre de mesures financières, la réorganisation des moyens humains, l’acquisition de nouveaux matériels. Cela se traduit au quotidien par des opérations de lavage, de collecte des ordures ménagères et des encombrants produits par les particuliers, des déchets déposés par les commerçants et les artisans, le traitement des déjections canines, l’enlèvement des pollutions urbaines (papiers gras, mégots, chewing gum,…). Pour ce faire les

agents municipaux interviennent dans les rues hyéroises de la vieille ville, du centre-ville, du quartier de la gare et du port mais aussi dans les zones urbaines des fractions de la ville. Le Plan de Propreté Urbaine prévoit aussi des opérations de plus grande envergure comme notamment le décapage des rues et places du secteur piétonnier qui a eu lieu en 2009 sur le secteur de la Place de la République jusqu'en bas de l'avenue Gambetta (y compris la zone piétonne) que le service réitère en novembre. /// LA PROPRETÉ SOUMISE À DES CONTRÔLES Afin d’apprécier la qualité de ses efforts en matière de propreté, la Ville a fait appel à un bureau d’études indépendant, qui a défini des indicateurs pertinents, et permis de suivre et de mesurer l’évolution de la propreté urbaine. "Quatre secteurs ont fait l’objet d’enquêtes approfondies au cours desquelles ont été relevés des indicateurs de propreté objectifs et réalistes, (déjections canines, papiers, mégots, mauvaises herbes ou encore tags, dégradations de mobilier urbain, dépôts sauvages, mauvaises odeurs...)", commente l'élue. Le bilan des observations pour l’année écoulée permet d’afficher une progression constante de la propreté sur les quatre secteurs contrôlés, puisque les résultats de cet audit montrent un taux de satisfaction des critères de 90%. D'autre part, un sondage effectué auprès des Hyérois, toutes tranches d'âge et CSP* confondues, provenant de secteurs géographiques distincts, estime que le bilan de la municipalité en matière de propreté est positif à 83%. ///

12 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

*classe socio-professionnelle

520 000 m2 de surface totale pour les trottoirs et places entretenues manuellement 240 000 m2 de surface totale pour les voies et trottoirs lavés mécaniquement chaque jour 3 balayeuses 3 laveuses 2 combinés (balayeuselaveuse) 2,3 millions d'euros de budget annuel (hors collecte des ordures ménagères)


→ GRAND ANGLE

Initiative

Multiplication des actions, augmentation des moyens La propreté urbaine doit faire l'objet d'un travail permanent. Chaque jour, plus de 40 km de trottoirs hyérois sont entretenus manuellement et 70 km de voies sont balayées mécaniquement. Une soixantaine d'agents et de nombreux engins interviennent tous les jours. Ce sont des agents municipaux du service EauLittoral-Propreté qui sont sur le terrain. En effet, la reprise en régie du nettoiement du centreville a eu comme double conséquence d'obtenir un bien meilleur service pour le même coût et de permettre l'embauche de 10 personnes, en adéquation avec la politique municipale de développement durable. "Au renfort de moyens humains s’est ajoutée l’acquisition de nouveaux équipements pour le nettoyage des rues : 2 laveuses de petit gabarit, 1 grosse laveuse, 2 combinés laveuse-brosseuse, 1 grosse balayeuse et 1 benne à ordures ménagères", précise Jacques Bruno, directeur du service municipal Eau-Littoral-Propreté. De nouveaux moyens humains couplés à l’acquisition de matériels performants ont permis que le périmètre et la fréquence de lavage des rues soient élargis. Si la propreté s’est nettement améliorée c’est aussi grâce au civisme de chaque citoyen qui jette ses papiers gras ou son mégot dans une des 52 poubelles et autant de cendriers nouvellement installés en ville. Le civisme, la Ville y fait appel notamment aussi en matière de déjections canines. En effet avec près de 8 000 chiens sur le territoire communal, elles

représentent 1,5 tonne environ de déjections par jour. Mais le dispositif de 19 totems/distributeurs de sacs (10 supplémentaires début 2011) répartis dans la ville, complétés par la mise à disposition gratuite chez 25 commerçants de sacs offerts par la Ville, ne serait pas complet sans la réalisation de 7 canisites (voir pages suivantes) dont 4 en cours d’installation (jardin Denis, médiathèque, rue Jean-Moulin et Patio Michel Angelo). Les propriétaires de chiens n’ont plus qu’à ouvrir l’œil car il y a forcément un équipement à proximité. La signalisation a d’ailleurs été renforcée. Signalisation et communication sont essentielles dans la réussite du Plan de Propreté Urbaine. Campagnes d’affichage, réunions avec les acteurs locaux ou encore lettres aux Hyérois participent au succès de sa mise en œuvre. ///

Plus Propre Ma Ville - Ville d'Hyères-les-Palmiers Service Eau-Littoral-Propreté 04 94 00 78 50 - Centre technique Municipal 1286, chemin du Roubaud - 83400, Hyères

ET DEMAIN... La Ville renforcera son action sur les fractions de communes tant au niveau des équipements qu'en terme de fréquences de passage des équipes pour une généralisation du Plan de Propreté Urbaine sur tout le territoire communal. Elle entend améliorer les services qu’elle offre à ses administrés qui eux aussi doivent maintenir leurs efforts notamment dans l’application des consignes de présentation des déchets. Un sac de déchets sorti à une mauvaise heure et déchiré par un animal nuit gravement à l’image et au rayonnement de la Ville. Sans l’implication de

chacun, individuellement au quotidien, l’efficacité des actions menées serait limitée. C'est pour cette raison que les contrôles notamment sur les dépôts sauvages sont renforcés. Il existe d'ailleurs une tarification dissuasive à l'encontre des contrevenants (une contravention de 1re classe soit 38 € pour un dépassement d'horaire, une contravention de 2e classe soit 150 € pour un dépôt sur un lieu non autorisé). Il est pourtant si facile pour éviter cela, de joindre le service Eau Littoral Propreté qui intervient sur simple appel téléphonique

pour enlever votre encombrant par exemple. Le coût de ces incivilités doit être supporté par la collectivité à travers les impôts locaux. Enfin et c'est fondamental, dès 2011, le tri sélectif en porte à porte, en plus des points d'apport volontaire ainsi que la collecte des déchets en partenariat avec le SITTOMAT seront généralisés, dans une optique de recyclage et de valorisation faisant partie des priorités de la Communauté européenne.

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 13


→ GRAND ANGLE

Lorsqu'on amène son chien faire ses besoins sur un canisite, il n'est pas nécessaire de ramasser ses déjections. FAUX Si ces emplacements bénéficient d'une attention particulière de la part du service Eau-LittoralPropreté de la ville d'Hyères et d'un entretien quotidien, cela n'implique pas qu'il ne faut pas, là aussi, ramasser les déjections laissées par son chien. Après les trois canisites existants (allée des Vignes vierges au Pyanet, à l'angle des rues Olivier-Voutier et Barbesant dans le quartier de la gare, et rue Ambroise-Thomas, près d'une des entrées secondaires du parc Olbius-Riquier), quatre aménagements supplémentaires sont prévus pour 2011 : dans le jardin Denis, rue Jean-Moulin, au Patio Michel Angelo, et place Lefèbvre, derrière la médiathèque.

Dans le cadre du développement durable, il n'est pas illogique de ramasser les déjections canines avec les sacs en plastique mis à disposition par la Ville. VRAI Ces sacs sont non seulement biodégradables, on peut donc les jeter dans les poubelles publiques par exemple, sans inconvénient pour l'environnement, mais ils sont également compostables. Ils sont mis à disposition dans des distributeurs sur les canisites mais

aussi sur d'autres sites de la ville signalés par des totems. Six nouveaux totems seront implantés en 2011 : dans le bas de la rue Ampère, rue Gustave-Roux, boulevard Riondet (2 totems), à l'angle des rues Galliéni et Perron, et dans l'impasse Fénelon.

L'entretien des terrasses de café ou de restaurant incombe à la Ville. FAUX C'est au bénéficiaire d'une autorisation d'occupation d'un espace sur la voie publique de veiller à la propreté de cet espace et à l'évacuation des déchets qui résultent de son activité. Cependant, lorsque les tables et chaises sont rentrées et l'établissement fermé, les équipes de nettoyage interviennent là comme ailleurs, en l'absence de structures fixes (couverture de terrasse, etc.). De même, les commerçants qui auront démonté les structures les plus imposantes pourront bénéficier des opérations de décapage planifiées pour ce mois et pour lesquelles ils sont informés. Le plan de décapage, déjà réalisé en novembre de l'année dernière en centre-ville, est réitéré cette année par des opérations d'entretien dans le même secteur auquel viennent s'ajouter la place Saint-Louis, la rue de Limans et la zone piétonne du port. Pour 2011, deux passages seront programmés : un avant et un après la saison estivale.

14 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

La Ville d'Hyères enlève les tags gratuitement. VRAI et FAUX Pour que la Ville puisse intervenir, il faut que trois conditions soient remplies : • s'ils se trouvent sur une surface privée, une autorisation du propriétaire est nécessaire ; il faut aussi que les tags soient visibles depuis la voie publique, • il faut aussi que cette surface supporte un traitement par hydrogommage sans que cela l'endommage, • il faut enfin que la surface à traiter soit accessible par l'engin permettant le traitement, ce qui peut ne pas être le cas dans la vieille ville, par exemple.


→ GRAND ANGLE

Une plage nettoyée, c'est une plage de sable blanc, sans déchets, même végétaux. FAUX Le passage des engins mécaniques est de plus en plus limité et le nettoyage manuel privilégié sur les plages hyéroises. La ville d'Hyères est une des seules à revenir à ce genre de nettoyage pour permettre le maintien des banquettes de posidonie qui participent à une protection naturelle et efficace des plages contre l’érosion. Sur la partie centrale du tombolo ouest, le nettoyage est même totalement supprimé. Les macro-déchets tels que plastiques, papiers, bouteilles..., y sont enlevés manuellement de même que les petits bouts de plastique ou petits déchets, enlevés à l'occasion de passages ponctuels de ratissage à la main. Veiller à la propreté des plages n'empêche donc pas de respecter les équilibres naturels.

Les plages sont nettoyées toute l'année.

Vrai ou faux

Ce que nous pensons savoir En ville, il est interdit de nourrir les pigeons. VRAI Nourrir un animal sauvage, bien que vivant en ville, c'est modifier son mode de vie et l'éloigner un peu de sa condition naturelle. Contrairement aux apparences, ce n'est donc pas lui rendre service. Le pigeon se reproduit très bien dans un environnement accueillant. Plus il est nourri, moins il s'éloigne, plus il se reproduit. Une colonie de pigeons peut ainsi aller jusqu'à doubler chaque année. Lorsqu'on sait qu'un pigeon peut produire à lui seul jusqu'à 12 kg de fiente par an, on imagine aisément les effets néfastes sur les toits, façades et autres parties de bâtiments difficilement accessibles par l'homme, ce qui rend leur entretien délicat et coûteux. Le règlement sanitaire départemental et un arrêté municipal hyérois prévoient l'interdiction de nourrir les pigeons sur la voie publique. Cette interdiction n'a pas pour but de se débarrasser de ces volatiles, mais plutôt de leur permettre de se reproduire à un rythme naturel, sans encourager une surpopulation. Une campagne de capture après une période d'appâtage de trois semaines est, par ailleurs, envisagée par la Ville pour le courant de l'hiver 2011.

VRAI Les moyens (personnels, engins) et fréquences sont seulement intensifiés pour répondre au pic de fréquentation estivale. Du 1er juillet au 31 août, 19 agents saisonniers complètent les équipes employées au nettoyage manuel quotidien des plages et les engins mécaniques de nettoyage passent un jour sur deux sur la façade est. Du 1er octobre au 30 février, 8 agents enlèvent les gros bois apportés par les tempêtes hivernales, les déchets et changent les sacs des corbeilles. A partir du 1er mars, 5 saisonniers sont employés pour commencer un nettoyage plus fin dont le ratissage des petits bois et des poubelles sont ajoutées sur les plages de sorte que leur nombre passe de 50 hors saison à 150 en juillet/août. A partir du 1er mai, le nombre de saisonniers augmente de nouveau (pour atteindre 8), tout comme la fréquence de nettoyage.

Les jardiniers ramassent aussi nos déchets. VRAI Le service municipal Agriculture et Espaces verts, au-delà de l'entretien des espaces paysagers dans les parcs (Olbius-Riquier, Sainte-Claire, Saint-Bernard) a aussi en charge la propreté de leurs allées. Ce sont donc les jardiniers qui ramassent ce qui y traîne, que ce soient des feuilles mortes à l'automne, des papiers jetés à côté de la poubelle ou ce qui est "oublié" par les propriétaires de chien peu respectueux. Ils veillent également à vider les poubelles au minimum une fois par semaine, de préférence à l'issue de la journée la plus fréquentée, par exemple, le

dimanche pour le parc Olbius-Riquier. Ce même service compte aussi parmi ses missions, le maintien de la propreté dans les cours d'école, pour les espaces verts de l'avenue Léopold-Ritondale (avec une vigilance accrue après un week-end prolongé, par exemple) et enfin, dans les cimetières. L'équipe de quatre jardiniers basée au cimetière de la Ritorte tient ses allées nettes au quotidien pour satisfaire un public particulièrement attaché à la propreté des lieux. Ils interviennent aussi ponctuellement dans les autres cimetières de la ville.

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 15


→ EXPRESSIONS

Aménagement du Territoire : à qui s’adresser ? Le projet de P.L.U a été récemment adopté en conseil municipal et sera bientôt soumis à enquête publique. Sur ce sujet capital, il aurait été naturel et utile que les mêmes personnes conduisent la procédure du début à sa fin. Or, pour des raisons qui n’ont pas été clairement exposées, un fonctionnaire a été suspendu de ses fonctions par monsieur le maire au mois de juillet dernier. Avec le même étonnement, nous avons appris que, dès le 1er septembre, soit sept jours avant le conseil consacré au P.L.U,

le maire avait rédigé une note de service indiquant que la compétence "aménagement du territoire" relevait désormais de son "autorité directe" et que "l’ensemble des actes relevant de cette matière devait désormais être mis à sa signature". Voilà un curieux hommage rendu au travail du premier adjoint qui était, jusque là, titulaire de cette mission ! Force est de constater que sur ce sujet, c’est le silence qui prévaut et que le conseil municipal, ni la presse, n’en ont été informés. Nous pensons donc que le souci de

transparence revendiqué par monsieur Politi doit trouver ici, sans tarder, une nécessaire application. /// Jean-Pierre Giran Hyères pour Tous Député du Var

La gestion de l’eau La délégation ou la gestion municipale : Monsieur le Maire n’a pas voulu d’un vrai débat. Au cours du Conseil Municipal du 15 octobre 2010, Monsieur le Maire a proposé aux élus(es) municipaux d’approuver le principe de la gestion déléguée au service public de l’alimentation en eau potable sur le terrain communal. C’était en fait les mettre devant le fait accompli. A plusieurs reprises les élus socialistes ont demandé en Conseil Municipal la réunion de la commission compétente pour une réflexion sur la gestion de l’eau à Hyères ; en vain. Le document qui nous a été présenté n’est pas le fruit d’une analyse de la situation issue de réflexions de spécialistes, d’associations d’environnement, de défenses des consommateurs, des usagers et de tous les groupes qui siègent dans notre conseil. A l’heure où une grande réflexion au niveau national est engagée pour faire de l’eau un patrimoine commun de l’humanité et un bien public, nous ne pouvions faire l’économie d’une étude locale sur ce problème. Nous avons évoqué deux points avant de faire une sage

proposition : a) La cour des comptes a relevé dans la gestion de société délégataire des anomalies dont nous avons lu une essentielle : "Paiement de prestation d’énergie et de travaux en méconnaissance des règles du code des marché publics" b) Toulouse va reconduire sa gestion de délégation après avoir obtenu une baisse de 25%. Toutes les communes qui sont passées à une régie municipale ont obtenu des prix de l’eau en baisse tout en améliorant la qualité : - Montbéliard (- 10 %) - Grenoble (affiche le prix de l’eau le plus bas de France) - Durance-Lubéron (Vaucluse) plus de 1/3 Et encore Castres, Cherbourg, Rouen, Dignes les bains, Paris… Savez-vous que le Conseil Général des Landes a obtenu un jugement important qui reconnaît que la gestion publique de l’eau est moins chère et l’autorise à subventionner davantage les collectivités qui gèrent l’eau en régie! Les associations de défense des consommateurs ont

révélé entre autres abus, que le prix de l’eau était en moyenne plus élevé de 30 % lorsque le service est délégué à un opérateur privé par rapport à un service en régie. Dans le Var, nous avons l’exemple de Varage, bientôt Brignoles et près de nous le pays d’Aubagne. Et si ça marche dans ces villes, ça marche aussi en Allemagne, en Hollande, New York, dans les grandes, moyennes et petites villes… et à Hyères cela ne marcherait pas ! Nous avons proposé à Monsieur le Maire de remettre à un autre Conseil ce dossier afin de permettre de réunir une commission extra municipale et d’ouvrir une consultation avec les associations des usagers, d’environnement, des consommateurs… mais aussi de prendre contact avec des communes qui sont passées en régie communale ou qui ont reconduit une régie de délégation après avoir obtenu une baisse significative du prix de revient du litre d’eau ! Monsieur le maire a refusé d’aller dans notre sens, en dehors de toute idéologie. Nous le regrettons pour les hyéroises et les hyérois. Magali Moizan - Jean-Pierre Noyer Parti Socialiste

Conformément aux dispositions de la loi n°2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, cet espace est réservé à l’expression des groupes d’opposition municipaux et prend en compte les articles parvenus au service Communication de la Ville suivant les modalités définies par le règlement intérieur du Conseil municipal.

16 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

HYERES MAG N-131-nov laure.indd 16

22/10/2010 12:03:24


→ ENSEMBLE

PRATIQUE

Service

La Clef des Mots pour faciliter l’acte d’écriture

→ Pour tous renseignements et rendez-vous, vous pouvez contacter Gislaine Ariey au 06 22 28 36 06. ariey.gislaine@wanadoo.fr

/// Ecrivain public et animatrice d’ateliers d’écriture, Gislaine Ariey prouve, chaque jour, que l’on peut "faire de l’écriture un bien partagé". Depuis 2004, elle assure une permanence gratuite d’écrivain public, le vendredi de 9h à 16h, ouverte à tous au Point d'Accès au Droit. Dans une salle rénovée du Point d’Accès au Droit (place de la République), une jeune femme vient confier ses difficultés face à certaines démarches administratives. Elle parle en confiance : Gislaine Ariey, son interlocutrice, lui a rappelé la confidentialité de l’entretien. Son rôle est de remplir un dossier, gérer un changement de situation dans la vie privée ou professionnelle, mais aussi d’orienter vers d’autres professionnels. "Il y a aussi l’écoute, insiste Gislaine Ariey, dans une société où la dégradation de la vie sociale se traduit par plus de souffrance et plus d’isolement… "

18 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

Arrivée à Hyères il y a quinze ans, Gislaine a été séduite par la ville, son histoire et son environnement. Depuis 2004, avec le soutien de la Ville, au sein de l’association La Clef des Mots, elle se partage entre les permanences d’écrivain public, chaque vendredi sur rendez-vous, et son engagement dans les ateliers d’écriture, qui s’adressent aux adultes, comme aux adolescents ou aux enfants. / S’EXPRIMER "AUTREMENT" Les ateliers n’ont pas la prétention de transformer en écrivain celui ou celle qui participe à cette activité : "Notre objectif est de permettre à chacun, quels que soient son niveau scolaire, ses compétences et sa connaissance de la langue, de faire acte d’écriture, pour le plaisir de la rencontre et pour partager autrement qu’avec des mots parlés… ". Tous les ateliers qui se déroulent à la médiathèque, place Lefebvre, sont gratuits. D’autres sont payants, quand il s’agit d’ateliers réguliers, de week-end d’écriture ou de formation. Pour Gislaine Ariey, le contact avec les plus jeunes (à partir de 8 ans), réserve des surprises : "Ils sont fabuleux, créatifs et n’ont

aucun complexe !". Tous les âges sont concernés, même les ados qui découvrent que l’on peut échanger autrement qu’en style SMS… "Pour certains, ajoute Gislaine Ariey, ces rencontres constituent un lien social important : nous développons l’écoute, la bienveillance et le respect… " / HISTOIRE D’ÊTRE, DANS LES QUARTIERS Depuis trois ans, en partenariat avec la médiathèque, et grâce au soutien du service Politique de la Ville, La Clef des Mots s’installe dans les quartiers. En novembre "Histoire de Lettres, Histoire d’être" sera au quartier des Maurels, du 15 au 19, et au Val des Rougières, du 22 au 26. "Pendant une semaine, les habitants sont invités à participer à des ateliers d’écriture et de calligraphie : un espace convivial et créatif où l’écriture est ainsi « dédramatisée » !" Pour Gislaine Ariey, "l’écrit reste l’élément fondamental de la construction de l’individu". La Clef des Mots a donc un bel avenir devant elle, d’autant qu’elle s’associe avec succès à d’autres associations et multiplie ainsi les projets pédagogiques et artistiques. ///


→ SPORTISSIME Voile

Novembre à Hyères, un week-end de régates /// Une centaine de bateaux est attendue en rade d'Hyères pour le traditionnel "Novembre à Hyères". Les dernières régates de la saison dans la catégorie croiseurs auront lieu du 11 au 14 novembre. L'occasion d'apercevoir ces bateaux habitués à naviguer par tous les temps quelles que soient les conditions météorologiques. Organisée par le COYCH (Cercle d'organisation du yachting compétition hyérois), cette manifestation est l'un des temps forts de la saison à en juger par la forte affluence enregistrée chaque année. Une centaine de bateaux, entre 600 et 700 équipiers et de nombreux badauds s'approprient le port durant un week-end. Plusieurs catégories de bateaux s'affronteront au cours des régates : les monotypes (bateaux identiques) et les croiseurs qui bénéficient d'un classement particulier en fonction de la longueur de l'embarcation. Deux types de courses sont au programme avec des aller-retours et des parcours côtiers dans la rade d'Hyères. Hormis les régates qui seront organisées tout au long du week-end, le public pourra découvrir les bateaux qui seront stationnés sur le quai d'honneur. ///

Renseignements : www.coych.org

Basket

Hyères Toulon Var : passer le cap... /// Avec un effectif renouvelé à 80%, le HTV qui évolue en Pro A, espère se maintenir dans l'élite à l'issue de la nouvelle saison. "Jouer le maintien et pourquoi pas figurer dans le Top 8", voilà l'ambition du club varois qui a connu des hauts et des bas au cours des trois dernières années. A l'aube de sa quatrième saison dans le staff hyérois, l'entraîneur Alain Weisz espère cette fois-ci faire un peu mieux que les autres années, dans un championnat relevé. Des hauts et des bas aussi dans le mental des joueurs qui, de l'avis des responsables du club, n'étaient "pas à la fête l'an passé". 2011 sonne peut-être l'année du changement puisque les nouvelles recrues manifestent, tant à l'entraînement qu'en match, "une véritable envie de jouer et une grande convivialité". C'est un renouvellement en profondeur qui a été opéré puisque, sur les 10 joueurs que compte l'équipe, 7 sont de nouvelles recrues et 6 sont américains. Après 14 matchs de préparation, l'équipe hyéroise semble donc être dans une nouvelle dynamique de groupe. Seul bémol, avec l'un des budgets les plus faibles du championnat, soit un peu moins de 3 millions d'euros, le club de l'agglomération toulonnaise doit désormais tenter de flirter avec le haut du tableau. "Un palmarès, voici ce qui nous manque", confie l'un des responsables du club. Un petit coup de pouce qui engagerait la confiance de nouveaux partenaires et favoriserait l'évolution du club. / BÉNÉVOLES ET PUBLIC FIDÈLES Dans son envie de réussir, le club peut compter sur le soutien inconditionnel

des collectivités locales comme la ville d'Hyères et celle de Toulon. Une entente qui se traduit notamment par le partage des matchs et des entraînements entre le mythique Espace 3000 et le moderne Palais des Sports. Autre motif de satisfaction, la présence de 500 licenciés et, parmi eux, nombre de bénévoles qui s'investissent dans le fonctionnement du club. Hormis l'élite, le club peut s'appuyer aussi sur son centre de formation performant. "Que ce soit en cadet, minime ou espoir, nos équipes sont toutes engagées au niveau national", se félicite l'un des responsables du club. Mais la priorité reste la réussite de la saison de l'équipe première. La notoriété de l'entraîneur (qui a évolué en Nationale 2 durant sa carrière de joueur) aidera-t-elle le club à se hisser au plus haut niveau ? Ce dernier semble vouloir le croire. "Celà fait 26 ans que j'entraîne, je suis un pro, je ne travaille qu'avec des pros ..." Un optimisme et une confiance qui seront nécessaires pour contenter les quelque 2 000 à 3 000 spectateurs qui prennent place régulièrement dans les gradins. /// LE HTV EN CHIFFRES → 10 joueurs professionnels dont 7 nouvelles recrues en 2011 → près de 3 millions d'euros de budget → 500 licenciés → 1 centre de formation → entre 2 000 et 3 000 spectateurs par match

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 19


→ BUZZ

Patrimoine

La Société hyéroise d’Histoire et Archéologie fête ses 40 ans /// Conférences et exposition marqueront cet anniversaire placé sous le signe d’Olivier Voutier qui découvrit la Vénus de Milo et qui repose à Hyères, dans les jardins du castel Sainte-Claire.

LE PROGRAMME DES MANIFESTATIONS Mardi 16 novembre, à 17h30, au Park-Hôtel : conférence inaugurale par le Docteur Jean Lemaire, "Autour d’Olivier Voutier" Du jeudi 18 au samedi 20 novembre, exposition dans la salle d’honneur du ParkHôtel, de 10h à 12h et de 14h à 17h. Olivier Voutier, sa place dans l’histoire française et grecque, le castel Sainte-Claire, la Vénus de Milo, et les autres Vénus dans l’histoire de l’art. Dimanche 21 novembre, à 11h : visite commentée du site du castel Sainte-Claire et de la Tour du Drapeau, lieu de sépulture d’Olivier Voutier. Site web : http://lashha.perso.sfr.fr

20 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

Si tout le monde connaît la Vénus de Milo, il n’en est pas de même pour son "découvreur", Olivier Voutier, pourtant enterré à Hyères, dans les jardins du castel Sainte-Claire… La Société hyéroise d’Histoire et Archéologie (SHHA) qui fête cette année ses 40 ans, a décidé d’y remédier, en organisant, du 16 au 21 novembre, une série de manifestations autour de ce personnage original, qui fut officier de marine, avant de rejoindre les combattants de la guerre d’indépendance grecque. Il finira ses jours à Hyères, en 1877. Même la Vénus de Milo sera visible… en taille réduite, sortie des réserves du futur musée. "Cette reproduction a été offerte en 1991 par la SHHA, à la Ville d’Hyères. Ce 40e anniversaire permet de la redécouvrir, le temps d’une exposition qui aura lieu au ParkHotel", explique Hubert François, président de la Société depuis 1998. / LE GOÛT DE L’HISTOIRE La SHHA, fondée en octobre 1970 par Louis Vayne, compte aujourd’hui 210 adhérents, en majorité retraités, venus de milieux professionnels très divers : ingénieurs, médecins, commerçants, enseignants… Tous partagent un même intérêt pour l’Histoire et le patrimoine régional et se retrouvent lors de "sorties découvertes" de proximité. Un voyage à Chypre est également prévu en avril 2011, pour aller à la rencontre d’autres cultures, comme

ce fut le cas, cette année, à Rhodes, ou en Crête, en 2009… "La SHHA est reconnue au plan national par le Comité des Travaux historiques et scientifiques et participe aux congrès nationaux des Sociétés savantes francophones (à Neuchâtel en 2010)", souligne encore Hubert François. "Des communications sont présentées et peuvent être publiées, ce qui est le cas sous forme de CD Rom pour MarieLaure de Noailles ou également pour « La singularité de l’île du Levant »… Enfin, nous accueillons chaque année une quinzaine de conférenciers, universitaires ou chercheurs locaux." Pour ce 40e anniversaire, les recherches ont été menées par un membre du conseil d’administration, le docteur Jean Lemaire et des contacts ont été pris avec le Parc national de Port Cros, le musée, la descendance d’Olivier Voutier, encore propriétaire à Sauvebonne, et des érudits locaux, dont Jean-Claude Thollon. Conférence et exposition sont ouvertes à tous les publics. ///

LE BUREAU Président : Hubert François Vice-présidents : Danièle Danjou et Jean-Claude Pouvreau Secrétaire : Michèle Lambinet Secrétaire-adjoint : Daniel Mouraux Trésorier : Jean Dubois Trésorier-adjoint : Michèle Pouvreau


→ BUZZ

Portrait

La passion partagée de Jeanne et Gabriel /// Ils ont 86 ans tous les deux et une passion commune : la peinture. Ils seront présents à l’exposition Couleurs et Mat’Hyères. Ils se sont rencontrés dans une école de peinture, et ne se sont plus quittés. Gabriel Bauduret et Jeanne Castano sont arrivés dans le Var en 1978. Ils habitent aujourd’hui à Hyères, peignent tous les jours et suivent les cours dispensés par Nicole Galand, dans son atelier à La Crau. "Dans le domaine artistique, on ne cesse jamais d’apprendre", souligne Gabriel. Ils ont su concilier, au fil des années, leur activité professionnelle – lui, contrôleur de gestion, elle, chef d’entreprise – et leur passion pour la peinture. "Nous avons suivi des cours à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulon, puis nous avons travaillé dans l’atelier de Georges Palmiéri. En fait, au lieu de partir en vacances, nous consacrions notre temps libre à la peinture !" Ils ont aussi donné de leur temps, bénévolement, en intervenant à l’école des îles d’Or, dans les classes de CM1 et CM2 : "Les enfants nous ont beaucoup appris. Ce sont des créateurs". Si Gabriel aime le "classique contemporain", il aborde l’art abstrait avec le même intérêt. Jeanne préfère la peinture onirique, l’explosion des couleurs : ses tableaux sont largement inspirés par Chagall et Van Gogh. Tous deux participent à la plupart des expositions régionales, et ont déjà remporté de nombreux prix. A 86 ans, ils pourraient estimer qu’ils ont fait leurs preuves, mais pas du tout ! "Nous continuons ce travail d’apprentissage, et nous acceptons les critiques : la peinture est un investissement personnel important et tout ce qui nous permet d’évoluer est constructif… " ///

Exposition

Les artistes hyérois de plus en plus nombreux pour Couleurs et Mat’Hyères /// Cette exposition, créée en 2008 par l’Office de l’Animation, permet à tous les artistes amateurs d’exposer leurs créations, pendant quelques jours, gratuitement. Le succès est tel que la manifestation se déroule à l’Espace 3000 cette année, du 19 au 23 novembre. "Je dessine, tu sculptes, il peint": les Hyérois ont de l’imagination et surtout du talent et savent conjuguer ces verbes à tous les temps. Cette année, l’Espace 3000 ouvre ses portes à ces artistes de tous les âges qui ont pour passion la peinture ou la sculpture. Amateurs, certes, mais artistes d’abord, car la qualité de leurs œuvres n’a souvent rien à envier aux "professionnels". Du 19 au 23 novembre, le public pourra donc découvrir peintres et sculpteurs dont certains exposent pour la première fois. Pour la plupart d’entre eux, cette manifestation est le seul moyen de présenter leurs œuvres, car louer une galerie reste très onéreux… ///

Ouverture au public de 10h à 12h et de 15h à 19h, lundi, mardi et vendredi, et de 10h à 19h, samedi et dimanche. Renseignements : 04 94 00 79 90 (Office de l’Animation de la ville d'Hyères)

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

/// 21


→ ZAPPING Provençal

Lou pichoun trin (2)

Retrouvez la traduction en français sur www.hyeres.fr

///"Un pichoun trin s’en va dins la campagno, Un pichoun trin s’en va de bouan matin" Barlingo-barlango countinuo sa routo nouaste pichoun trin. Arriba à Cavaliero ounte si "prenié l’aigo", coume se dié, avié souventei fès de dificulta pèr s’arresta : esquihavo plan-plan fin qu’à uno pichouno couasto e redescendié d’aise-d’aise à l’estacien. Aqui, lou countourroulaire si precipitavo sus lou voulant dóu frèn pèr l’arresta dins sa courso. Quouro arribavo à Cavalaire, bourdejavo la plajo sus la sablo, lei rodo quasimen dins l’aigo e aqui èron lei pouverèu de la mar que nous aculien. Puèi, si gandissié devers lei garo de Sant-Tropez vo Sant-Rafaèu. Èro à la Foux que chanjavo de direicien. Au terminus, tout lou mounde descendié fouaço urous d’aquéu bèu viage meme s’èro un pau destourba. Aro lei pichounei garo bèn counservado rèston un testimòni dóu Macaroun. Pèr lei Ieren, es la memòri d’uno epoco ounte si prenié lou tèms de viéure. Lou pichoun trin n’èro l’imàgi… Mai s’a perdu la bataio, nous rèsto lou souveni. ///

Pèr avis : Lou Rèire-Capoulié dóu Felibrige, Pèire Fabre fara uno counferènci sus Jóusè d’Arbaud à la mediateco lou 23 de nouvèmbre à 5 o 30.

Histoire

L’hôtel des îles d’Or et son pont L’hôtel des îles d’Or a été construit dans le quartier ouest au milieu du XIXe siècle. A cette époque, le canal Jean Natte traverse à découvert son parc exotique avec ses figuiers de barbarie, yuccas, palmiers, pittosporums, agaves et buissons omniflores, et son esplanade impériale digne d’un véritable palais. Près de l’entrée du parc, se trouve un pont en pierre, désormais situé en centre-ville. Long de 15 m, large de 4,50 m et haut de 4 m et 5 m par endroit, il supporte 40 m de chemin en direction de la mer, parallèlement à l’avenue Godillot, au-dessus de l’actuelle école des îles d’Or et de la rue Jean Natte. Sur ses façades, on découve trois passages avec des voûtes en pierres taillées : une pour les attelages, une deuxième pour les piétons et la troisième pour les eaux pluviales. A la même époque, une route part également du carrefour Pour plus d’informations : www.museedeleau.com

22 /// LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

du Portalet, vers la rue Séré de Rivières, sous l’appellation de "vieux chemin de Toulon", et va rejoindre le chemin descendant du pont. Aujourd’hui, Pierre Quillier s'interroge : les jardins Beauregard, à l’emplacement de l’école des îles d’Or, alors rachetés par Alexis Godillot, ayant déjà donné lieu au percement de la rue Jean Natte et de l’avenue Godillot dont l’inauguration a eu lieu en 1898, le pont ne serait-il pas une partie de notre patrimoine, témoin d'une époque révolue ? ///


→ ZAPPING À la médiathèque

"Stolen Art" de Simon Backès Une exposition intitulée "Stolen art" (art volé) eut lieu en 1978 dans une galerie new-yorkaise. L’artiste tchèque Pavel Novak y regroupa une série de toiles de peintres célèbres tels que Courbet, Van Gogh, Rembrandt et Malevich. Il refusa de révéler si ces tableaux avaient été volés ou bien s’ils étaient de remarquables copies. Cette étrange affaire se termina par un scandale : Pavel Novak disparut et le silence s'instaura. Quelle est la vérité au sujet de ces toiles ? Quelles étaient les intentions de l’artiste ? De New York à Amsterdam, en passant par Paris et Rome, Simon Backès part à la recherche de Novak dans un brillant documentaire. En construisant son film comme une enquête, Backès repousse les limites du genre et propose, outre une interrogation sur l’œuvre et l’artiste, une véritable réflexion cinématographique : fiction sur le mode du documentaire ou documentaire toisant la fiction ? Tout simplement du cinéma. ///

LES MOTS CROISÉS DE PHILIPPE IMBERT LES FILMS TOURNÉS À HYÈRES A

B

C

D

E

F

G

H

VERTICAL :

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

• A - Martin Lamotte a joué dans ce film tourné à Hyères – Idéal pour partager • B - Initiales princières – Fait l’Union – Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne • C - Telle une surface d’un certain secteur en géométrie – Radian • D - Un sacré prénom féminin – Oui certes ! – Caoutchouc japonais • E - Le spécialiste du maquillage – A la bonne heure • F - Se dirige dans le mauvais sens - …Aux trousses pour ce film tourné en 2005 à Hyères (L’) – Fait un tour • G - Bas de jean – Pour ‘China Railways’, une locomotive à vapeur chinoise – Condamnait aux travaux forcés • H - Renouvelai une obligation – Voyelles – Sortie de Caen • I Couperez par le haut • J - Boîte aux lettres – Combat • K - Trouvai une nouveauté – N’est pas dur dur ! • L - Nous montre sa plaque – Nos quatre cardinaux – Suit Ume pour ce fleuve suédois.

RECETTE FRICASSÉE DE LOTTE ET SAINT-JACQUES AUX CRUSTACÉS /// INGRÉDIENTS (2 personnes) • 2 langoustines • 2 gambas décortiquées • 200g de lotte • 6 Saint-Jacques fraîches • 2 échalotes ciselées • une gousse d'ail écrasée • persil hâché • sel • poivre vert entier /// PRÉPARATION Chauffer à blanc puis ajouter une cuillerée à soupe d'huile d'olive. Faire rissoler brièvement la lotte et incorporé les autres ingrédients en une seule fois. Laisser sur le feu 2 mn puis mouiller avec 1 dl de crème liquide et couvrir 4 mn. Servir. Proposée par Patrick Kientzler Restaurant Stella Maris 3609 route de l'Almanarre Tél. 04 94 57 63 50

SOLUTIONS DE LA GRILLE DU MOIS DERNIER

11 12

HORIZONTAL : • 1 - Les Hyérois avaient su apprécier son parfum lors du tournage du film • 2 L’Irlande du poète – Pour mettre en page – Son appareil est très simple • 3 - Tourné en 2007 à Hyères avec principalement Michelle Laroque et Jacques Gamblin • 4 Roi de France – Placé en foyer • 5 - Ligne partiellement en capitale – Film tourné au printemps de cette année 2010 • 6 - Le premier venu – Capsules • 7 - Actrice encore une fois parfaite dans "Enfin veuve" tourné à Hyères – Voyelles • 8 - 3 fois à l’Est – Joua à Hyères en 2005 dans "L’amour aux trousses" • 9 - Cœur de carpes – Quand on l’a été on se méfie • 10 - Tourna à Hyères dans "Fabienne" - On se doute qu’elle s’est parfumée pour venir tourner à Hyères • 11 - Acteur de l’Epervier tourné en 2010 à Hyères – Dit pour rire ! • 12 - Un acteur qui n’a pas craint les UV pour venir tourner à Hyères – Tourné en 2006 évidemment sous le soleil de Hyères !

A

B

C

D

E

F

G

H

I

1

T

E

M

P

L

I

E

R

S

2

H

Y

E

R

E

S

T

E

D

I

T

O

E

S

O

O

T

O

N

3

E

O

4

A

U

5

T

6

R

7

E

8 9

A

10

I

U

R

L

N

O

A

D

N E

G

I

L

D

E

D

T

E

E

R

I

U

M

E

C

H

O

E

D

O

L

B

I

L

L

E

S

E

L

I

S

E

S

I

J

LE MAGAZINE D’INFORMATIONS DE LA VILLE D’HYÈRES-LES-PALMIERS

A

T

/// 23


www.hyeres.fr


Hyères Magazine