Page 1

Un an de RITMO

Magazine d’information trimestriel de la Ville de Haguenau

Bellevue

3e

L'été à Haguenau

trimestre 2007 - Numéro 73

Haguenau Infos Ville de Haguenau - Place Charles de Gaulle - BP 10 249 - 67504 Haguenau Cedex www.ville-haguenau.fr - ecrire@ville-haguenau.fr

Silo Barberousse : ouverture cet été


Travaux

Rond point des Quatre Vents, travaux cet été Après deux années de discussions concernant les acquisitions foncières, une solution technique permettant la transformation du carrefour dit “des Quatre Vents”, entre la RD 29, le chemin des Quatre-Vents et la rue de la Ferme Stritten, a pu être trouvée par les services du Conseil Général. Les travaux d’aménagement d’un giratoire seront menés d’ici l’automne 2007. Il s’agit de sécuriser une des intersections les plus dangereuses du département dans le cadre des efforts pour la résorption des points délicats du réseau routier et d’améliorer

la liaison tangentielle préconisée par le plan de déplacements entre les quartiers Sud et Est de la ville. Les travaux de voirie sont financés à part égale entre le Département et la ville de Haguenau. Pendant la durée des travaux la circulation ne sera pas coupée, une circulation alternée sera mise en place.

Du centre-ville de Haguenau au centre-ville de Marienthal à vélo Il est désormais possible de se rendre à vélo par un itinéraire cyclable de Haguenau à Marienthal. En effet, engagés à l’automne, les travaux qui viennent de s’achever ont permis d’agrandir le réseau cyclable des Missions Africaines jusqu’à la Basilique de Marienthal. L’emprise du passage à niveau a été augmentée par la SNCF et les trottoirs sur le pont enjambant la voie ferrée ont vu leur largeur doublée par les services du Conseil Général.

d’aménagements pour inviter à la pratique de la petite reine. Cette année encore, ce ne sont pas moins de 400 000 euros que la ville de Haguenau a spécifiquement inscrits au budget pour la continuité et l’amélioration de notre réseau cyclable, pour de vrais itinéraires cyclables.

Larges trottoirs et chaussée réduite, passage à niveau et pont sécurisés, nouveau tapis d’enrobé, cheminement en site propre et mise en lumière tout au long du parcours, autant

Itinéraire cyclable Grand’rue, ça roule ! L’élargissement du trottoir et la mise en place de l’itinéraire cyclable Grand’rue sud en partant du centre-ville vers le pont de Strasbourg a permis de mettre fin à la pratique dangereuse des cyclistes qui consistait à remonter la rue à cet endroit soit sur le trottoir, dont le gabarit ne s’y prêtait pas, soit sur la chaussée en sens interdit. Ce raccourci prisé par les cyclistes permet désormais de relier le centre-ville aux quartiers ouest et sud ouest via le pont de Strasbourg et la gare. Ce nouveau tronçon est une étape supplémentaire dans le bouclage de la ville par des itinéraires cyclables.

2

A noter que l’accès vers le centre-ville doit lui se faire obligatoirement sur la chaussée dans le sens de circulation, comme par le passé.


crédit photo : Franck Kobi

Editorial

Madame, Monsieur, Chers amis, La détérioration de notre environnement, le réchauffement climatique, la question du développement durable, autant de sujets qui se sont progressivement imposés aux uns et aux autres. Les pouvoirs publics sont fortement interpellés. Et chacune et chacun d’entre nous est concerné. Pour les pouvoirs publics, et notamment les communes : • il

faut repenser le développement des villes et des villages en se préoccupant de mieux maîtriser la consommation d’espace et de préserver les espaces naturels.

• il

faut repenser l’organisation des déplacements en privilégiant les déplacements collectifs et les déplacements doux.

• il

faut économiser l’énergie et recourir aux énergies renouvelables.

Ce sont là trois domaines parmi d’autres dans lesquels nous faisons collectivement des progrès : à travers le futur plan local d’urbanisme, à travers RITMO et les parcours cyclables, à travers les investissements comme la chaufferie bois... Mais beaucoup de chemin reste à parcourir. Et les collectivités ne sont pas seules à pouvoir agir. Pour chacune et chacun d’entre nous, dans la plupart des actes de notre vie courante, nous pouvons avoir une attitude citoyenne, porteuse d’avenir ou au contraire être complice de la dégradation de notre environnement. Merci d’y penser dans l’éducation des enfants, dans nos actes d’achat, dans nos choix de modes de déplacement, dans notre gestion des déchets, etc. L’effort de chacun, même s’il peut paraître modeste à lui tout seul, produit, ajouté aux efforts des autres, des résultats importants. Il contribue aussi et surtout à faire évoluer les mentalités, ce qui n’est pas le moindre des défis.

Rubrique “Histoire” La rubrique historique habituelle est suspendue en raison de l'indisponibilité de M. Jean-Paul GRASSER, président de la société d'histoire. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Merci d’y penser. Pierre STRASSER, Maire de Haguenau

3


Transport

RITMO : bilan d’un lancement réussi Déjà 10 mois que le réseau RITMO est en service. Les premiers chiffres de fréquentation ainsi que les commentaires des usagers indiquent que ce moyen de déplacement voulu simple et pratique répond efficacement aux besoins de déplacements d’un grand nombre d’habitants de Haguenau et de Schweighouse. RITMO répond à de vraies préoccupations d’environnement, de coût des transports, de saturation automobile et de gestion de l’espace urbain. Economique, écologique, rapide, créant du lien social,... autant de raisons participant à son succès.

Une fréquentation au-delà des attentes Lors de la phase d’étude, la fréquentation journalière a été estimée à 2950 voyages. Les premiers résultats indiquent que la fréquentation est supérieure de plus de 20 % à ces estimations. En effet dès sa mise en service le 1er août 2006, 3000 à 3500 usagers ont pu découvrir et tester gratuitement et sans limite l’offre proposée par RITMO. Cette tendance s’est confirmée avec 3700 voyages par jour sur les mois de septembre et d’octobre où les abonnements étaient à prix réduit. A partir du 1er novembre 2006 est entrée en application la tarification actuelle pour les différents abonnements. La fréquentation moyenne est de 4000 voyages par jour. En d’autres termes, la mise en vigueur de la grille tarifaire RITMO n’a pas eu d’impact négatif sur la fréquentation. Concernant le transport à la demande, les fréquentations sont également encourageantes et, notamment, sur les services des heures extrêmes du matin (5h00 à 6h00) et du soir (20h00 à 21h30). En effet, cela représente 1085 courses mensuelles soit une fréquentation moyenne de 50 voyages par jour.

4

Un réseau complet Ce succès est principalement dû à la mise en place dès l’ouverture d’un service complet avec des renforts en périodes scolaires matin, midi et soir, du lundi au samedi, avec des horaires fréquents et à un cadencement qui permet une bonne mémorisation. Le réseau RITMO ne comporte pas moins de 199 arrêts sur l’ensemble du périmètre Haguenau/Schweighouse. Le réseau, complété d’une offre de transport à la demande, d'une tarification adaptée à chaque usager et des possibilités d’intermodalité avec le TER et le Réseau 67, ont très vite rendu RITMO indispensable pour la population.

Un réseau privilégiant l’intermodalité Avec ses horaires calés sur ceux des TER en provenance et destination de Strasbourg en gares de Haguenau, Marienthal et Schweighouse, ainsi qu’à destination de Niederbronn et

Wissembourg, avec ses nombreuses correspondances avec le Réseau 67, avec ses connexions directes aux départs des gares de Marienthal et Schweighouse, le réseau RITMO permet de voyager en un minimum de temps, sur un maximum d’espace en combinant les différents réseaux de transport, avec lesquels il est parfaitement calé. De plus, avec comme point central la gare de Haguenau, croisement de toutes les lignes, les correspondances avec un autre bus du réseau RITMO ou le transfert sur un autre réseau (TER ou réseau 67) sont facilitées.

Nouveauté : une tarification combinée RITMO avec le TER ou le réseau 67 Pour les usagers de l’autoroute qui ne supportent plus les interminables bouchons quotidiens, depuis le 1er février 2007, il est possible d’obtenir un titre combiné au guichet de la SNCF, des abonnements combinés TER-RITMO sous la dénomination «ALSAPLUS JOB» ou «ALSAPLUS CAMPUS» à des tarifs attractifs. A la rentrée scolaire 2007, il y aura également la possibilité d’obtenir des titres combinés dans les bus du réseau 67, permettant d’accéder avec un titre unique au réseau 67 et au réseau RITMO, sous la forme d’un ticket unitaire, d’un abonnement hebdomadaire ou d’un abonnement mensuel.


Ecole

L'accueil périscolaire Bellevue ouvre ses portes à la rentrée Début septembre, le nouveau accueil périscolaire sera prêt pour recevoir les jeunes enfants scolarisés à l’école maternelle Bellevue. Attenante à l’école qui a ouvert ses portes à la rentrée, cette nouvelle structure gérée par l’association “L’enfant et la famille” peut accueillir 24 enfants par jour, matin, de 7h15/8h15 ; midi, de 11h30/13h30, et soir de 16h15/18h15. Les mercredis, les enfants seront accueillis en continu de 7h15 à 18h15. Profitant d’un espace lumineux, convivial et coloré, les enfants disposeront d’une grande salle de jeux, d’une salle de restauration donnant sur le parc, avec terrasse. La salle de repos, la cour et les espaces de jeux extérieurs sont communs avec l’école. Et les enfants pourront surtout profiter pleinement du parc Bellevue.

Après ceux de la rue des Roses, Marienthal, Musau, Metzgerhof et la Maison de l'enfance, il s'agit du 6e périscolaire créé sous cette forme : des locaux spécialement aménagés, une prise en charge globale matin, midi et soir.

Le parc bientôt prêt L'été sera pour le parc Bellevue une saison pleine d'évolution, car suite à la plantation des arbres, des itinéraires cyclables, le reste des aménagements permettront une utilisation par tous, dès le mois d'août. Des plantations suivront jusqu'en automne, notamment pour les massifs, les arbustes et les plantes vivaces. Les bâtiments autour du parc seront quant à eux détruits et reconstruits dès la rentrée. Le parvis de l'école et du périscolaire seront prêts eux aussi en septembre, avec l'aménagement d'une partie en sol dit stabilisé et une partie en platelage, ensemble de planches longues donnant un aspect des plus agréables au secteur.

5


Grands Projets

Ouverture du silo Barberousse prévue en août Sauf contre-temps de dernière minute, le parking en silo de l’espace Barberousse sera accessible aux usagers au courant du mois d’août. Comme pour RITMO, afin que les usagers s’approprient et se familiarisent avec ce nouvel ouvrage, l’accès se fera gratuitement les premiers mois. Ce bâtiment, le premier maillon de l’opération concernant le réaménagement de l’espace Barberousse sera d’une capacité de 270 places. Il est appelé à remplacer les 125 places du parking actuel, et à couvrir les besoins liés aux nouvelles activités, commerces, bureaux créés dans le quartier. Il sera ouvert du lundi au samedi de 7h00 à 20h. Les véhicules y ont accès par la rue du Puits, qui est élargie et mise à double sens sur la portion entre la rue du Houblon et la rue de Betzheim. L’accès des véhicules aux 5 niveaux de stationnement se fait par le sous-sol, puis par un patio qui sera planté d’arbustes et de fleurs et qui servira de puits de lumière à l’ouvrage, lui offrant un éclairage naturel. Les piétons y accèderont à l’avant par la galerie commerciale dont l’entrée se trouve côté salle des Corporations, ou à l’arrière par la rue Betzheim. Des ascenseurs desserviront les différents niveaux. Un système de surveillance par caméras permettra aux agents qui assureront une présence humaine et l’accueil pendant les heures d’ouverture, de veiller à ce que tout se passe pour le mieux.

6

L’intégration urbaine dans le site se fera par un traitement spécifique des façades et par un parement de briques rouges habillant l’ensemble du rez-de-chaussée. Des panneaux électroniques placés à l’entrée de la rue du Puits côté Grand’rue et rue du Houblon, donneront les informations sur les places de stationnement disponibles en temps réel. A l’issue de la période de gratuité, une grille tarifaire proposera un stationnement à la carte, ainsi que des formules d’abonnement adaptées aux différentes utilisations. L'ouverture de la nouvelle surface alimentaire aura lieu au mois de novembre. Suite à l’ouverture du silo, première étape importante du projet Barberousse, le parking de la place sera neutralisé et la deuxième phase de l'opération correspondant au lancement de la construction de l’Ilot des Chaudronniers pourra commencer.


Travaux

Démolition ancien hôpital Un nouvel espace public convivial au cœur de la ville La démolition des bâtiments désaffectés de l’ancien hôpital va libérer un espace à deux pas de la zone piétonne avec une belle perspective sur un des fleurons de notre patrimoine, l’église Saint Georges. Une fois les gravats déblayés, les surfaces correspondant à l’emprise des constructions seront transformées en pelouse et les espaces où s’étaient développés du stationnement plus ou moins anarchique seront aménagés en parking organisé.

7


Fleurissement

Les couleurs de la ville Des récompenses pour le fleurissement des habitations... La cérémonie de remise des prix des maisons fleuries 2006 a eu lieu le 27 mars dernier. 228 Haguenoviens étaient inscrits, 198 ont été distingués. Encore une fois, le fleurissement a été de qualité, même si on peut regretter le peu de fleurissement à l’initiative des commerçants et des habitants dans l’hyper centre-ville. Nous remercions d’autant plus chaleureusement celles et ceux qui participent à l’effort collectif et lançons un appel aux autres !

...et pour les réalisations municipales Lors du concours départemental des maisons, villes et villages fleuris, la Ville s’est illustrée avec son horloge florale aux notes de musique sur le thème de Mozart, qui lui a valu une récompense dans la catégorie «réalisations originales».

8

Le camping municipal arrive en deuxième position dans la catégorie des “professionnels et associations du tourisme”. Cet été encore, les équipes du service parcs et jardins ont tout fait pour donner une belle image de la ville : un papillon orne l’horloge fleurie, un paon le massif du boulevard Nessel, un cheval a pris ses quartiers place de Landau et le bus route de Strasbourg a retrouvé ses couleurs d’été.

Edition 2007 : les inscriptions pour le concours des maisons fleuries 2007 sont possibles jusqu’à la tournée du jury qui se déroulera au mois de juillet. Inscriptions : • en ligne sur le site Internet de la Ville : http://www.ville-haguenau.fr rubrique Vivre à Haguenau, • par téléphone au 03 88 90 68 50.


Culture

Maison de la musique : la rentrée 2007/2008

La Maison de la musique fera sa rentrée dès le 1er septembre avec les « portes ouvertes » : les futurs musiciens pourront découvrir les lieux, les disciplines et les nouveautés de l’année scolaire 2007/2008. Mais il s’agit avant tout d’un premier contact avec les professeurs et les instruments, puisque les élèves ont la possibilité de s’essayer aux diverses disciplines enseignées.

A noter dans vos agendas : portes ouvertes de la Maison de la musique samedi 1er et mercredi 5 septembre de 14h30 à 17h.

tembre et tout au long de l’année en fonction des places disponibles. Rendez-vous le lundi 10 septembre pour la reprise des cours !

La rentrée 2007/2008 sera marquée par une nouveauté : des cours de danses classiques seront proposés en plus des classes de musique. Il est possible de s’inscrire dès le mois de sep-

Inscriptions et renseignements : Ecole de musique 03 88 73 40 40 ou maison-musique@ville-haguenau.fr

L’été de la Médiathèque Cet été, la Médiathèque sort de ses murs pour vous proposer des activités de lecture pour les enfants, en plein air, à la piscine d’abord, avec l’opération Bibli’eau, les vendredis du mois de juillet de 15h à 17h. Dans la rue ensuite, les mercredis de juillet dans les quartiers Bildstoeckel et Musau, de 15h à 17h. Du 3 juillet au 31 août, la Médiathèque est ouverte aux horaires d’été, le mardi de 12h à 19h, le mercredi, jeudi et vendredi de 14h à 18h, et le samedi de 10h à 15h. Elle sera fermée le 14 août.

9


Jeunesse et scolarité

Aires de jeux, crèche familiale et loisirs évasion Calendrier scolaire Rentrée 2007/2008

Prendre l’aire pendant les vacances

Mardi 4 Septembre Vacances de la Toussaint

du samedi 27 octobre au jeudi 8 novembre 2007

Comme tous les ans, les aires de jeux des écoles maternelles Schloessel, Bildstoeckel et Les P’tits Lupins à Marienthal seront accessibles de 10h à 20h tous les jours durant les vacances d’été aux enfants de 3 à 6 ans accompagnés d’un adulte.

Vacances de Noël

du samedi 22 décembre 2007 au lundi 7 janvier 2008 Vacances d’hiver

du samedi 9 au lundi 25 février 2008

Restauration et transport scolaire Les inscriptions au restaurant scolaire ainsi qu’aux transports scolaires pour les élèves des écoles élémentaires sont possibles

Vacances de printemps

du samedi 5 au lundi 21 avril 2008 à partir du 16 août pour l'année 2007/2008, auprès du service des Affaires scolaires, 1 marché aux Bestiaux.

Début des vacances d’été

jeudi 3 juillet 2008

Une crèche arrive à grands pas A la rentrée prochaine, l’association “A petits pas” proposera aux familles de la ville un nouveau service de garde d’enfants, sur le mode des crèches parentales. Contrairement au fonctionnement “ classique ” d’une crèche, la crèche parentale propose un accueil impliquant les parents de manière active dans la vie du groupe d’enfants, en collaboration avec des professionnels de la petite enfance. 13 enfants pourront, dès septembre, être accueillis en même temps dans la structure. Renseignements au 03 88 07 69 62 ou www.creche-apetitspas.fr

Vacances d’été - Loisirs évasion Les jeunes vacanciers ne s’ennuieront pas cet été...le service Sport-jeunesse-animation, avec le concours des associations locales, leur propose une nouvelle fois, et ce depuis 19 ans, l’opération Loisirs évasion. Du 5 juillet au 22 août, les 8-16 ans domiciliés à Haguenau pourront s’essayer à plus de 50 activités culturelles, de sport et de loisir. Pour y participer, il suffit d’être en possession de la carte Loisirs évasion, valable toute l’année et qui donne accès aux nombreuses animations proposées durant les petites et grandes vacances scolaires.

10

Pour ceux qui ne l’ont pas encore, elle sera en vente dès le 4 juillet à la Maison des sports, date de l’ouverture des inscriptions. Renseignements : • dès à présent auprès du service Sportjeunesse-animation : 03 88 05 77 50 • à la Maison des sports à partir du 4 juillet : 03 88 93 01 67


CME/CMJ

CME : les projets 2007/2008 La trentaine de jeunes élus du Conseil municipal des enfants s’est réunie lors d’une séance plénière le 2 mai pour approuver les projets qui seront réalisés pendant le mandat 2007/2008.

La commission “Les petits reporters”

La commission “La solidarité c’est notre priorité”

Divisée en deux groupes, se charge d'ores et déjà de la rédaction des articles du prochain magazine «L’Ile de l’info».

Va organiser une collecte d’affaires au profit de la SPA (serviettes, gants, couvertures, paniers...).

La commission “La sécurité routière en force” travaille sur deux projets :

La commission “Aménageons dans la ville” La commission Souhaite installer un terrain de bicross au “L’équipe nature”

La création d’un guide pratique destiné aux piétons, cyclistes et automobilistes : ce guide avait été commencé par l’équipe précédente et verra donc le jour au cours de ce mandat. La conception de panneaux de sensibilisation à la sécurité routière, apposés à l’entrée des écoles élémentaires.

Parc des sports.

La commission “Les enfants font de l’animation” Va animer des matchs multisports entre les élèves des écoles élémentaires.

Réalise un livre sur les animaux en voie de disparition composé de fiches explicatives. Ces livres seront vendus dans l’ensemble des écoles haguenoviennes, et l’argent récolté sera reversé à une association de protection des animaux.

CMJ : 3 grandes actions Les grandes vacances approchent à grands pas... Un repos bien mérité pour tous les scolaires et pour les élus du Conseil municipal des jeunes. Depuis le début de leur mandat, les jeunes conseillers ont fait preuve d’un engagement fort sur certains thèmes qui les préoccupent : le racisme et les discriminations, le respect des personnes handicapées et la violence routière.

Zoom sur trois actions majeures réalisées au cours des trois derniers mois : “La vitesse ça stresse, alors en ville je roule tranquille”. C’est le slogan retenu pour la semaine d’action sur la sécurité routière en avril dernier. Les élus ont souhaité sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à la violence routière, en proposant une série d’actions, dont une vingtaine d’ateliers, de démonstrations, de tests ludiques et pédagogiques. “SENS Handicap” a été mis en place par les commissions “Action solidarité” et

“UniVerSport”, en partenariat avec l’IUT de Haguenau, pour faire prendre conscience des difficultés qui font le quotidien des personnes handicapées. Le 26 mai, des ateliers de mise en situation, des stands d’échange et d’exposition couvraient les abords de la Médiathèque : parcours avec un chien-guide ou en fauteuil roulant, lecture braille... mais également la projection d’un reportage, des démonstrations de vélo tandem et d’activités handisport. “Mille talents, mille respects”. Cette soirée festive a été organisée le 16 juin par la commission NRJeunes en partenariat avec l’IUT de Haguenau en vue de sensibiliser le public au respect de l’autre et de sa différence, de promouvoir la diversité culturelle et d’informer sur les droits fondamentaux et les libertés individuelles.

Aperçu de la maquette réalisée par la commission chargée de la sécurité routière.

D’autres projets sont encore dans les starting-blocks ; la reprise des réunions de travail des commissions du Conseil municipal des jeunes se fera en septembre.

11


REGIO PAMINA : en route pour une coopération transfrontalière renforcée La Ville de Haguenau a décidé d’adhérer, au mois de décembre dernier, au groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) REGIO PAMINA. Créé en 2003, ce groupement réunit 15 collectivités publiques allemandes et françaises du “ Rhin supérieur ” : le Landkreis Südliche Weinstraße ; le Landkreis Germersheim ; la ville de Landau ; le Landkreis Südwestpfalz ; la ville de Germersheim ; le Regionalverband Mittlerer Oberrhein ; le Landkreis Karlsruhe ; le Landkreis Rastatt ; le Stadtkreis Karlsruhe ; le Stadtkreis BadenBaden ; la ville de Rastatt ; le Verband Region Rhein-Neckar ; la Région Alsace ; le Département du Bas-Rhin et la ville de Haguenau. REGIO PAMINA est actuellement présidée par Christoph Wolf, maire de Landau – ville jumelée à Haguenau – et vise à renforcer les coopérations dans le domaine économique, culturel, social et environnemental. Le territoire de PAMINA couvre, coté français, les arrondissements de Saverne,

de Wissembourg et de Haguenau. On notera, coté allemand que 2 Länders sont concernés (la Rheinland Pfalz et le Baden Württemberg). Quelque 1,5 million de personnes y résident et on y dénombre 8 villes de plus de 25 000 h. La région regorge de ressources de toutes sortes sur le plan économique, patrimonial, culturel et environnemental. Une véritable invitation, en ces mois d’été, à la découverte et au voyage... de proximité.

PA MI N A Cette appellation renvoie aux trois composantes de l’espace concerné qui couvre le Palatinat du Sud (PA), le Mittlerer Oberrhein (MI) qui est la grande région de Karlsruhe, et l’Alsace du Nord (NA). On dit que le sigle est aussi un clin d’œil à l’héroïne de la Flûte enchantée, célèbre opéra de Mozart, musicien sans frontière s’il en est ! Dans cette œuvre, Mozart met en scène Pamina, prisonnière de Sarastro, et l’opéra nous conte sa délivrance par Tamino, au prix de bien des épreuves et de rebondissements. Belle histoire qui finit par un mariage. PAMINA, une belle à délivrer et à conquérir à travers mille épreuves... A méditer ! Non ?

12

Ecole St Nicolas 2 Des travaux pour éviter les concentrations de radon Suite aux résultats d’analyses transmis fin 2005 par la DDASS sur l’école St Nicolas 2, bâtiment ancien pouvant être sujet à des concentrations de radon car sans cave, ni vide sanitaire, les services de la ville ont suivi ses recommandations en effectuant des mesures complémentaires et en installant une ventilation mécanique dans une salle de classe. Dans cette pièce, le taux de concentration s’élevait à 418 Becquerel par m3 au lieu des 400 Bq/m3, seuil qui nécessite de mettre en place une bonne ventilation. L’usage de ce dispositif n’étant pas suffisamment efficace, il a été décidé, en concertation avec les représentants des parents d’élèves et la direction, de fermer provisoirement deux salles de classe, le temps de créer une circulation d’air motorisée sous le plancher qui sera rendu étanche. Ces travaux seront effectués pendant les vacances scolaires.


En Bref

Parcours pour personnes à mobilité réduite en forêt de Haguenau Fruit d’une réflexion du Club vosgien HaguenauLembach, un parcours vient d’être créé à destination des personnes à mobilité réduite dans la forêt indivise de Haguenau. Il a été financé par le Fonds d’Entraide de la GMF, la Caisse d’Epargne et la Ville de Haguenau. Accessible à partir du site du Gros Chêne, ce parcours conçu par l’Office National des Forêts est adapté à une utilisation par les personnes en fauteuil (électrique ou non et que ces personnes soient autonomes ou assistées d’une tierce personne pour leurs déplacements). Les pentes du sentier sont conformes aux normes en vigueur et toujours inférieures à 5% et un balisage adapté et spécifique a été créé (balises à 1 m de hauteur maximum). D’une longueur de 1,5 km, le parcours chemine dans des parcelles forestières hétérogènes avec des parties ouvertes (touchées par la tempête de 1999), et des zones de peuplement de feuillus, plus fermées. Deux points de repos sont aménagés le long du parcours, un avec bancs et un avec table-banc qui en fera une zone de pique-nique ou d’arrêt prolongé à miparcours. Un panneau de présentation du parcours est mis en place avec les informations aux utilisateurs du parcours : plan, durée, difficultés, points d’arrêt, accès éventuel des secours et interdictions particulières (feux, déchets,...)

Opération tranquillité vacances : Aide à l’emploi des jeunes partir l’esprit tranquille Vous avez entre 16 à 25 ans et vous Laisser sa maison sans surveillance le temps de vos vacances n’est pas sans créer quelque angoisse au moment du départ. C’est dans ce but, et afin de prévenir les risques d’intrusion que la police municipale associée à la police nationale effectue des rondes dans les quartiers pendant les vacances. Vous pouvez signaler votre absence dans le cadre de l’opération Tranquillité vacances auprès du commissariat de police (hôtel de police, 4 rue des Dominicains, 03 88 05 21 00.

êtes à la recherche d’un emploi, d’une formation ou de conseils personnalisés, la Mission Locale a mis en place le site Internet http://www.mlalsacenord.fr sur lequel vous pourrez trouver les offres d’emploi sur le secteur, des conseils pour faire un CV, une lettre de motivation, et pour préparer un entretien d’embauche, des stages et des formations, des informations pratiques pour se déplacer, se soigner et accéder à un logement et les adresses utiles.

13


En bref...

Une nouvelle vie pour le grenier St-Georges La manufacture d’orgues et de clavecins Blumenroeder s’est s’installée dans le grenier Saint Georges, rue du Grenier. Construit en 1527 pour abriter les produits de la dîme de l’église Saint Georges, ce bâtiment, propriété de la paroisse Saint Georges et loué à la ville de Haguenau par bail emphytéotique est inscrit à l’inventaire des monuments historiques. Lieu chargé d’histoire, il offrira un espace approprié pour le montage, la mise au point et l’inauguration des instruments. De Tours, Paris, Marseille, Strasbourg, Vienne (Autriche), les projets et commandes ne manquent pas pour cette entreprise qui a à son actif la restauration remarquée de l’orgue de choeur de St. Thomas de Strasbourg. L'orgue de chœur de l'église St Thomas à Strasbourg

Déjections canines plus de respect et d’hygiène s’impose Rien de plus désagréable que de voir les trottoirs, les aires de jeux, les pelouses, maculées de crottes, sans parler des odeurs. Ce n’est ni agréable ni hygiénique. Si beaucoup de propriétaires de chiens l’ont déjà compris et font le bon geste qui consiste à ramasser les déjections de leur animal de compagnie, il y en a encore qui persistent à polluer systématiquement les espaces publics. La ville a mis à leur disposition 13 distributeurs de canisacs répartis sur l’ensemble de la ville, canisacs que l’on peut aussi trouver à la mairie, chez certains commerçants, chez les vétérinaires et les toiletteurs. Enlever les déjections que votre animal abandonne dans un espace public est une marque de respect vis-à-vis de soi et vis-à-vis des autres, c’est aussi une obligation dont le non-respect est passible d’une amende de 38 Euros.

14


Social

Maison St Gérard : un projet ambitieux pour un nouvel élan Une structure en forte mutation depuis sa création Créée en 1932 par les Pères Rédemptoristes pour accueillir des retraites spirituelles à l’échelle de toute l’Alsace du Nord, la Maison St Gérard a très vite pris toute sa place dans le paysage social et urbain de la Ville. Après plus de 50 années d’activité intense dans le domaine religieux, elle a connu, en 1986, une première réorientation majeure. Les demandes de groupes à option religieuse étaient en baisse sensible ; la Maison St Gérard a donc réorienté son projet et s’est ouverte aux groupes laïques. Elle a réussi, peu à peu, à s’imposer comme un acteur important du tourisme régional pour les personnes du grand âge et les personnes handicapées. Le label «Tourisme et handicap» qui lui est attribué en 2004 ne fait qu’acter le fait qu’il s’agit d’une des maisons les mieux équipées de France dans ce domaine. La clientèle ne s’y trompe d’ailleurs pas en venant souvent de loin : Nord de la France, Suisse, Luxembourg et surtout Belgique.

Grâce à l’ADEAN qui a exploré plusieurs pistes et provoqué les rapprochements initiaux, les Rédemptoristes ont pu trouver un partenaire à leur convenance : ANRES (Association nationale pour la réalisation d’établissements sociaux).

handicapées sur la base de services personnalisés. Destinée à accueillir une cinquantaine de clients et à rayonner au plan national, elle déclinera le concept d’ HANDICLUB® conçu par ANRES. Ce sera le cœur du projet.

A nouvel acteur, nouveau projet : ANRES, qui a repris l’activité de la maison depuis février, va, dans les mois qui viennent, reconfigurer l’ensemble du site :

Enfin, changement de fonction de l’ancienne chapelle, désaffectée depuis plusieurs mois, avec l’accord de l’archevêché de Strasbourg. Elle sera restructurée pour recevoir une trentaine de studios, accessibles aux personnes handicapées, et des équipements de rééducation fonctionnelle et de loisirs.

Construction, coté chemin des Friches, d’une nouvelle unité de 24 places, dédiée à l’accueil temporaire de personnes âgées en perte d’autonomie ou dépendantes. Cette unité, tournée vers la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, sera conçue selon les principes de la «haute qualité environnementale» et fortement orientée vers la passivité énergétique. Transformation de la maison actuelle en établissement de tourisme et de loisirs adapté à l’accueil individuel de personnes

Cet important projet, qui contribuera au rayonnement de la Ville, s’inscrit tout à la fois en continuité et en amplification des options prises jusque-là. Il est aussi un nouvel élan et une nouvelle ambition pour une structure qui a su s’imposer, au fil du temps, comme une véritable institution dans la vie haguenovienne.

En 1995, l’association de gestion, avec l’appui des Rédemptoristes, ajoute un deuxième volet de développement en ouvrant un centre de vacance pour l’accueil individuel de personnes dépendantes.

Un nouvel acteur pour une nouvelle ambition Les Rédemptoristes ont fait connaître leur intention de céder l’activité en 2005 ; un projet de reprise et de développement a été initié, avec l’appui de la Ville, dans le cadre de l’action touristique conduite, en Alsace du Nord, par l’ADEAN (Association pour le développement de l’Alsace du Nord) avec l’aide de l’Etat, de la Région Alsace et du Département du Bas-Rhin.

15


En bref...

La piscine plein air Fraîcheur et animations

Haguenau ville verte De l’automne 2006 au printemps 2007, ce ne sont pas moins de 177 arbres d’essences différentes qui ont été plantés, sans compter plus d'une centaine qui orne désormais le nouveau parc Bellevue qui sera ouvert à l’automne. Cerisiers à fleurs, noisetiers de Byzance, tilleuls des bois, frênes d’Europe et frênes d’Australie, chênes des marais, ormes pyramidaux et bouleaux des marais, autant de sympathiques compagnons de route qui vont border le chemin d’une partie de notre vie. Rien qu’au quai des Pêcheurs, 69 arbres ont été plantés de part et d’autre de la chaussée remplaçant l’alignement de peupliers, dont beaucoup étaient en très mauvais état sanitaire et qui avaient déjà tant souffert lors de la tempête de 1999. Les essences ont également été choisies afin de minimiser au printemps les risques d’allergies liés à la quantité phénoménale de pollen produite par les peupliers.

Depuis le 1er juin, la piscine municipale de plein air vous accueille tous les jours de 9h30 à 19h30. Cette année, outre les deux bassins, la pataugeoire et les grandes pelouses, vous pourrez profiter des nombreuses animations sportives (tennis de table, beach volley, basket, football...) et culturelles, notamment pour les enfants avec l’opération bibli’eau, proposée par la médiathèque.

Humour des notes Beau succès pour la 16e édition Plus de 7000 personnes sont venues assister aux spectacles en salle et dans la rue pour cette 16e édition de l’Humour des notes. Edition pour le moins originale puisque cette année, les têtes d’affiche ont laissé la place à beaucoup de découvertes, très appréciées du public.

Pari réussi également pour le festival Off et les spectacles donnés au CSC Robert Schuman, dont l’objectif était d’élargir le public en direction des jeunes.

Avec 2300 spectateurs sur les 7 représentations données au Théâtre, le festival a fait salle quasi comble tous les soirs.

Un beau succès, donc, pour ce festival dont la clef du succès réside en des spectacles gorgés d’humour, originaux, et de bonne qualité...

Les spectacles de rue, quant à eux, ont rassemblé un large public, et notamment le 12 mai à l’occasion du “voyage des Aquarêves” de la compagnie Malabar, qui s’est clôturé par un bain de mousse géant sur le parvis de la Médiathèque !

16

A noter d’ores et déjà dans vos agendas : l’édition 2008 aura lieu du 25 avril au 3 mai.

L’aspect environnemental est également pris en compte. Est-il nécessaire de rappeler que les arbres absorbent et fixent le gaz carbonique et rejettent de l’oxygène que nous respirons.


Calendrier

Cet été à Haguenau LE MARCHÉ DES TERROIRS LE 1er JUILLET Pour découvrir tous les terroirs, rendez-vous autour de l’Hôtel de ville et place du Marché aux Bestiaux, avec des expositions d’animaux de la ferme, des démonstrations de matériel agricole ancien, des stands de vente de produits du terroir et d’artisanat, de 10 h à 20 h.

LA GRANDE BRADERIE DU 4 AOÛT Pour le dernier jour des soldes, la CAP et les commerçants sédentaires de la ville prennent place dans les rues du centre pour la grande braderie du 4 août. Une bonne occasion de faire vos achats en plein air !

PRÉSENTATION SAISON RELAIS CULTUREL 6 ET 7 SEPTEMBRE Le spectacle « Lucienne et les garçons » vous sera proposé au théâtre pour une ouverture de saison aux couleurs du music-hall.

LE FESTIVAL DES BERGES, LES 14 ET 15 JUILLET Sur deux jours de festivités, le festival des Berges vous convie à une grande soirée country le 14 juillet, avec trois groupes au parc des Berges de la Moder, et le 15 sur le quai des Pêcheurs avec le musicien Esko Nokic suivi du spectacle de Huguette Dreikaus. Les spectacles et concerts sont gratuits et en plein air !

LA FÊTE NATIONALE Comme tous les ans, le Parc des sports accueille les animations de la fête nationale avec le concert de la Fanfare municipale, le bal populaire et bien entendu, à la tombée de la nuit le feu d’artifice, le 13 juillet à partir de 21 h 30. Le lendemain, un défilé militaire aura lieu sur le quai des Pêcheurs dès 10h45.

LE MARCHÉ DES PRODUCTEURS Jusqu’en octobre, retrouvez le marché des producteurs tous les samedis matin de 8 h à 12 h sur le forum de la zone piétonne.

DES VISITES GUIDÉES TOUT L’ÉTÉ L’ÉTÉ À LA FERME 3,4 ET 5 AOÛT L’Office de tourisme vous propose 3 soirées alsaciennes à la ferme (Ferme Kestler), avec 5 concerts gratuits le 3, 4 et 5 août.

L’Office de tourisme propose tout au long de l’été des visites thématiques de la ville ainsi que des visites guidées des musées. Renseignements et réservations au 03 88 90 70 00.

EXPOSITION MARTIN HUBRECHT DU 7 JUILLET AU 14 OCTOBRE Cette année, le Musée Historique propose une exposition consacrée au peintre alsacien Martin Hubrecht, tous les jours de 14h à 18h à la Chapelle des Annonciades.

17


La parole est à... Les tribunes n’engagent pas la rédaction du magazine AGIR MAINTENANT Pour un service public de qualité Lors du dernier conseil municipal, nous avons mis l’accent sur les difficultés que rencontrent certains agents communaux à exercer leur mission dans de bonnes conditions afin de rendre un service de qualité à la population. Nous sommes intervenus plus précisément sur l’organisation du service des sports. Mais ce n’est pas le seul service concerné. Ainsi, il semblerait que le nombre d’agents prévus pour accueillir le public à la piscine de plein air et dans les autres installations sportives de la ville ne soit pas suffisant pour garantir un bon fonctionnement de ces équipements. Preuve que la situation est préoccupante, un préavis de grève a été déposé. A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes nous ne savons pas si la piscine sera bloquée pour son ouverture prévue le 1er juin. Les impôts collectés par la municipalité doivent servir à garantir un service public de qualité pour tous nos concitoyens. Que ce soit dans le domaine du sport, de la petite enfance et dans bien d’autres domaines encore, les agents communaux s’investissent de façon constante et efficace pour le bien être de la collectivité. Leur action n’est pas toujours visible ni connue, mais elle est essentielle pour que Haguenau soit une ville où il fasse bon vivre. Le plan local d’urbanisme : participez au débat ! Il sera bientôt question du futur Plan Local d’Urbanisme. Des expositions et des réunions publiques vont être organisées. Plus spécifiquement, d’autres rencontres vont avoir lieu sur l’éventuelle réalisation de la voie de liaison sud. Il nous semble primordial qu’un maximum de personnes puisse s’exprimer sur toutes ces questions. Aussi, rendez vous aux différentes réunions et n’hésitez pas à donner votre avis. Premier exemple : L’urbanisation de la commune selon les réserves du P.L.U augmentera le trafic de façon considérable. Ainsi, on peut s’attendre à un doublement du trafic sur certains axes : 10 000 voitures en plus sur l’avenue du Pr Leriche, 9 000 de plus sur la route de Strasbourg, 8 000 de plus route de Marienthal et route de Bitche mais aussi 5 000 de plus route de Bischwiller. Ce sont les chiffres du Plan de Déplacement pour Haguenau. Deuxième exemple : l’éventuelle réalisation de la future voie de liaison sud qui a pour objectif notamment, selon la majorité, d’améliorer les conditions d’urbanisation actuelles du sud de la ville et de permettre une meilleure desserte des zones d’activités existantes (zone de l’aérodrome), c’est potentiellement 20 000 à 25 000 véhicules jour sur le long terme prévus sur cet axe de type 2 fois une voie !

Denis GARCIA, Véronique DAM, Marlyse WILLINGER et Dominique HOFFMAN.

HAGUENAU-ENSEMBLE LA GAUCHE PLURIELLE 1 2 3 PARTEZ, Chers haguenoviens, nous sommes maintenant à 10 mois des prochaines élections municipales. Vous avez certainement chacun une opinion sur ce qui a été fait ou pas, de bien ou de mal. J’écoute beaucoup et je pense qu’il est nécessaire de vous dire mon impression sur ces cinq dernières années. Je parle d’impression et non pas de bilan. Pourquoi ? Simplement car je pense qu’il ne faut pas en politique jouer de la démagogie pour se faire une place. La majorité municipale a fait comme toutes les majorités et mit en place son programme. J’ai voté certains points qui me semblaient importants pour le bien être de mes concitoyens et me suis opposé à d’autres qui me semblaient importants surtout pour une minorité. Je pense pouvoir dire avoir été dans ce que l’on peut appeler une opposition constructive et toujours honnête avec mes principes et mes valeurs. J’ai vécu durant ces six dernières années de bons moments avec la satisfaction d’avoir fait de mon mieux avec mon maigre pouvoir pour mes concitoyens et avoir vécu une aventure humaine formidable avec des personnes dont je ne partage pas forcément les idées mais qui comme moi défendent leur vision de notre ville. J’en ai vécu de moins bons quand j’ai dû faire face aux paroles non tenues, à une majorité qui n’a pas su faire une place à l’opposition dans la vie et la gestion de notre commune comme par exemple la communauté de commune ou la commission d’appel d’offres ou, quand on m’a traîné en justice pour mes opinions... La ville de Haguenau a été correctement gérée sur le plan financier et le maire a pris durant son mandat des décisions parfois courageuses car pas forcément populaire. Mais maintenant il faut mener une nouvelle réflexion et se tourner vers l’avenir et je souhaite que cela ne se fasse pas sans vous. Venez nous rejoindre pour réfléchir à ce que doit être notre ville demain, aidez-nous à faire les propositions qui vous semblent importantes et vous investir pour Haguenau la citoyenne. 2 rue Neufeld 67500 Haguenau - leila.witzmann@neuf.fr - www.ps-haguenau.org

LISTE INDÉPENDANTE «Notre politique est de rendre la parole au peuple... Notre volonté est de demeurer fidèles aux principes démocratiques» Charles de Gaulle, discours de l’Albert Hall, 15 novembre 1941

AGIR ENSEMBLE POUR HAGUENAU «Suave mari magno,turbantibus aequora ventis»Regardons avec sérénité le grenouillage dans la vie politique haguenovienne. Nous ne pouvons que nous féliciter de l’extrême activisme du maire sortant qui multiplie les travaux en cette fin de quatorzième année de mandat. Avec des décisions pour le moins surprenantes ! Ainsi Haguenau pourra se vanter d’être une des seules villes à implanter un silo à voitures, une véritable verrue, en plein centre- ville. Il est vrai qu’en 2001 le maire était opposé aux transports en commun, et ne pouvait imaginer des liaisons avec des parkings en périphérie par un réseau de navettes, ce qui aurait permis d’éviter que le centre ville devienne un lieu d’attraction pour les flux incessants de voitures .Surprenante aussi la décision de supprimer la place Barberousse et d’y mettre un centre commercial, alors que la destruction du vieil Hôpital offrait un cadre magnifique. Haguenau est aussi unique pour l’intégration des enfants dans l’espace urbain... L’école maternelle Bellevue, avec une cour en bordure d’une des routes les plus fréquentées par les voitures et les camions, nous interroge sur la conception de l’environnement et de la santé de la majorité Dommage aussi que la frénésie subite de projets n’ait pas concerné plus tôt l’école Saint Nicolas, dont le problème de radon était a priori connu depuis plusieurs années. Pourquoi ne pas discuter de tout cela au Conseil municipal ? Parce qu’il n’y a pas de débat ! Les suggestions de l’opposition sont traitées par l’agressivité ou la dérision de notre Maire ! Vae victis !Quant aux membres de la majorité,ils ne s’expriment pas ! L’horizon des élections troublant trop de gens qui confondent action et agitation notre équipe prépare sérieusement, sans coups médiatiques, les échéances municipales autour d’un projet concret qui permettra d’être fier de la Ville. Rendez-vous à la rentrée. J-D GILLIG, conseiller municipal UMP.

18

La démocratie confisquée La démocratie dirigée (conseil municipal du 7 février 07) Nous avons été interpellés à juste titre par un important chef d’entreprise haguenovien dont la société est basée près du terrain des gens du voyage et qui est confronté à de récurrents problèmes de sécurité. Nous avons fait inscrire sous le point divers notre intervention concernant les problèmes de ce haguenovien, en demandant un débat. Nous sommes de ceux qui pensent qu’une séance du conseil municipal ne doit par être une triste chambre d’enregistrement qui entérinne les divers points de l’ordre du jour mais doit également permettre de débattre des problèmes liés à l’actualité qui concerne les haguenoviens. Après notre intervention, le maire a refusé le débat que nous avions demandé en concluant : «Non, Monsieur Schultz, vous n’avez pas la parole. Bonne soirée». Monsieur Pierre Strasser a préféré se réfugier derrière «son» règlement intérieur que nous n’avions pas voté. Le Maire de Haguenau semblait plus soucieux de la remise en état rapide du terrain des gens du voyage, au frais du contribuable que par les problèmes évoqués par ce chef d’entreprise. François Schultz et Danielle Christiane Rutsch


HAGUENAU, UNE VILLE QUI BOUGE ! Un brin d’histoire récente... Certains d’entre vous s’en souviennent certainement. Rappelez-vous. Les cris et les signes de colère qui s’étaient manifestés à l’occasion de la création de la première partie de la zone piétonne au centre-ville à l’initiative du Maire André Traband dans les années 70. Le monde allait s’arrêter. Haguenau allait mourir. Qu’en a-t-il été ? La zone piétonne a eu un tel succès qu’elle a été étendue place du maire Guntz dès 1981 et rue Georges Clémenceau en 1983. Et le même scénario s’est répété à l’occasion de son extension côté Grand’rue sud en 1992. Plutôt que de renoncer, les élus, après mûre réflexion, ont pris leur responsabilité et ont tenu contre vents et marées parce qu’ils étaient persuadés qu’ils oeuvraient dans le sens de l’intérêt général. Et aujourd’hui, qui pourrait dire qu’ils n’ont pas eu raison ? Plus récemment, il en a été de même avec beaucoup de projets et de réalisations : RITMO, la Médiathèque, l’IUT, le Théâtre, le Plan de déplacements, etc. Aujourd’hui c’est le projet Barberousse qui alimente les discussions et c’est normal vu la remise en cause du paysage d’une partie du Centre ville qu’il va entraîner. Le silo de stationnement, premier maillon du projet de réaménagement de l’espace Barberousse est en phase d’achèvement : il accueillera ses premiers usagers en août et la grande surface alimentaire installée au rez-de-chaussée ouvrira ses portes en novembre. Et d’ici la fin de l’année, la place

du moulin aura retrouvé une seconde jeunesse et sera devenue un espace piétonnier convivial au coeur de notre cité. Les travaux de construction des trois bâtiments abritant du commerce, du logement et des services pourront alors commencer (rappelons que ces bâtiments sont financés intégralement par un promoteur privé). Dynamiser le centre ville, préserver l’attractivité et la vitalité de notre ville, tels sont les objectifs que nous poursuivons. Dans le monde où nous vivons, monde dont nous sommes les acteurs, si nous ne bougeons pas, nous régressons. Cependant, il ne s’agit pas bien sûr de faire n’importe quoi. Notre seul souci : que Haguenau reste une ville à dimension humaine, une ville où il fait bon vivre, une ville du XXIe siècle, prospère et conviviale. Aller de l’avant, oser entreprendre. Notre ville a des atouts sérieux pour faire face à son avenir mais il faut que nous en saisissions les opportunités, que nous prenions, avec vous, les responsabilités qui s’imposent. C’est aujourd’hui l’esprit du projet de l’espace Barberousse. Demain d’autres espaces devront être aménagés : le quartier Thurot, l’emplacement de l’ancien hôpital, etc. Il faudra du temps, de la réflexion et beaucoup de concertation, car la précipitation dans ce domaine est toujours mauvaise conseillère. Bonnes vacances à toutes et à tous Les élus du groupe Haguenau, Ville d’Avenir

19


Du 21 au 26 août,

la 48e Fête du Houblon LES FOLKLORES DU MONDE AU RENDEZ-VOUS DE HAGUENAU Pour la 48e édition de la Fête du Houblon, l’Office des Sports et Loisirs de Haguenau reste fidèle à son objectif : aller à la rencontre des folklores du monde. Ce festival vous proposera des retrouvailles avec des groupes connus mais aussi et surtout des découvertes : sur les 15 pays et régions qui seront au rendez-vous, 5 seront représentés pour la première fois au festival haguenovien : Anti- gua et Barbuda, Madagascar, la République de Bachkirie, l’Estonie et la Sardaigne.

LE FOLKLORE DES ÎLES L’édition 2007 sera marquée notamment par le folklore des îles, avec « Ambalaika ensemble folklorique de Oliena (Sardaigne). L’Irlande sera représentée par l’excellent ensemble de Marie Martin. Du côté de l’Est, on découvrira entre autres un nouveau pays et son ensemble folklorique national : la République de Bachkirie. L’Europe du Nord sera représentée pour la première fois par l’Estonie. Enfin, l’Amérique du Sud sera représentée par le remarquable ensemble « Danza Argentina » de Buenos Aires. Petite particularité : la Slovaquie sera représentée cette année par deux groupes : un de musique et un ensemble folklorique.

HAGUENAU ET L’ALSACE DU NORD AU RENDEZ-VOUS Le folklore et la musique populaire seront représentés à ce festival par les orchestres « D’Sandhaase », « D’Hopfebuewe », la musique de Durrenbach, l’orchestre folklorique de Preuschdorf et l’orchestre folklorique de la Concordia de Dauendorf, les ensembles folkloriques « Barberousse » et « Arts Populaires » de Haguenau, ainsi que le groupe folklorique de Dauendorf et la batterie-fanfare et l’harmonie municipales de Haguenau.

LE GRAND FINAL DU DIMANCHE 26 AOÛT Le final de la fête aura lieu le 26 août dès 15 h avec le défilé des participants puis les prestations simultanées sur 4 podiums. À noter : l’entrée du dimanche après-midi donne droit à l’entrée gratuite au gala final du soir à la Halle aux houblons.

JOURNÉES GASTRONOMIQUES ET SALON La Fête du Houblon, c’est aussi une grande fête populaire et un beau moment de convivialité autour de plats alsaciens, à la Halle aux houblons, à la salle des Corporations mais aussi sous chapiteau. La « Bierstub » de la salle des Corporations proposera une dizaine de bières pression. L’animation musicale sera ici assurée successivement par trois orchestres : André et Gérard, « Moving » et « Tatjana ». Enfin une nouvelle édition de l’expo-vente « Les couleurs de l’artisanat solidaire » aura lieu, durant toute la semaine, à la salle Roger Corbeau.

LE RELAIS DU HOUBLON Le FC Haguenau athlétisme reconduit la nouvelle formule du relais du houblon. Toutes les informations utiles et les inscriptions sur

www.relaisduhoublon-haguenau.fr

DEUX GALAS ET UN SPECTACLE AU THÉÂTRE Les deux soirées de gala à la halle aux houblons annoncent, avec à chaque fois, plus de 10 groupes au programme. Le festival retrouve aussi le théâtre, le 24 août à 20 h, avec deux des meilleurs groupes du festival : L’Argentine et la République de Bachkirie.

APRÈS-MIDI 3e ÂGE À LA DOUANE

Renseignements et réservations Office des Sports et Loisirs 1, Place Joseph THIERRY (zone piétonne) 67504 HAGUENAU Tél. 03 88 73 30 41 - Fax 03 88 73 44 04 E-mail : osl@ville-haguenau.fr Bureau ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30.

L’après-midi 3e âge, avec animation musicale, spectacle folklorique et goûter, sera reconduite à la salle de la Douane, le mercredi 22 août à 14 h 30. Plusieurs groupes folkloriques apporteront également un moment de bonheur dans les maisons de retraite et à l’hôpital.

Haguenau Infos n°73 3e trimestre 2007 - Directeur de la publication-: Pierre Strasser, Maire de Haguenau - Conception, rédaction-: Anne Constancio, Yann Douay, Amélie Lange - Exécution et impression-: VALBLOR - 705 0465, Illkirch - Dépôt légal-: mars 2007 - ISSN-: 1278-0200 Pour nous contacter-: Mairie de Haguenau - BP 10249 - 67504 HAGUENAU Tél. 03 88 90 68 50 - Fax 03 88 90 68 91

Par respect pour l’environnement, ce document est imprimé sur du papier sans chlore.

- Site internet-: www.ville-haguenau.fr e-mail-: ecrire@ville-haguenau.fr

untitled  

L’emprise du passage à niveau a été augmentée par la SNCF et les trottoirs sur le pont enjambant la voie ferrée ont vu leur largeur doublée...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you