__MAIN_TEXT__

Page 1

N° 67 Janvier 2021

CHAURAYinfo

4

SÉCURITÉ

SERVICES

Pour faire de Chauray une ville plusP1sûre !

Un marché pour le Printemps 5


Sommaire... P5

VIE SCOLAIRE ANIMATION DE LA VILLE > P 12 À 13 •

Les élèves de Chauray, en direct du Vendée Globe, dialoguent avec Benjamin Dutreux !

ANIMATION DE LA VILLE > P 14 À 15 •

ÉDITO DE CLAUDE BOISSON > P 3

BUDGET > P 4 •

Orientations budgétaires 2021 : prudence et ambitions !

LES GRANDS PROJETS >P5À7 • • •

Le giratoire de la rue du Pied Griffier et de la rue de la Gare Un nouveau marché pour le Printemps ! Les projets de 3ème salle omnisports et de salle polyvalente de Chaban avancent !

SÉCURITÉ > P 8 À 9 • • • •

Le renforcement de la vidéoprotection Un service de police municipale qui gagne en compétences Un nouveau poste de police Des bénévoles s’engagent pour la sécurité des écoles

• •

Chauray illuminé pour les fêtes de fin d’année ! « Ma lettre au Père Noël » Illuminations « citoyennes » aux Arandelles

SOCIAL - ANIMATION DE LA VILLE > P 16 • •

Chauray Solidarité adapte ses actions à la crise sanitaire Le rêve exaucé de Guy Berneau

SPORT > P 17 • •

Le TCC veut développer le « Tennis fauteuil » Hommage à Ginette Morisson

ANIMATION DE LA VILLE > P 18 • •

Claudine Poirier nouvelle présidente de Festica Une activité culturelle à rebondissements

PAROLES D’ÉLUS > P 9 • •

Expression de « Bien vivre à Chauray » Expression de « Chauray à venir

LES SERVICES MUNICIPAUX > P 10 •

De nouvelles recrues au service des chauraisiens !

VIE SCOLAIRE > P 11 •

Deux nouveaux directeurs dans les écoles de Chaban et Saint-Éxupéry

P 15


Edito... La confiance et le partage Bien qu’élue le 15 mars 2020, l’équipe municipale qui m’a porté à sa tête n’est en place que depuis le 26 mai. Depuis cette date, comme chacun de nos pairs dans toutes les communes de France, nous exerçons notre mandat à votre service dans ce contexte inédit, difficile et douloureux de cette grave crise sanitaire. Je ne vais pas m’attarder sur un quotidien contraignant et préoccupant que nous affrontons tous. Il implique un devoir supplémentaire à vos élus de se mobiliser davantage encore pour atténuer les difficultés que vous rencontrez et de vous offrir le maximum d’appuis et de prestations pour vous rendre la vie meilleure. Votre maire, les adjoints et les conseillers municipaux, comme tous les agents de la commune, ne ménagent pas leurs efforts pour être en permanence disponibles, pour garder et entretenir le lien avec chacun d’entre vous. Malgré les pesanteurs qui freinent notre action et ralentissent certains de nos projets, en fonction du cadre imposé par le Gouvernement, l’équipe municipale est au travail et conduit les chantiers inscrits à notre programme. Nous concrétisons les engagements de 2020 (giratoire à l’intersection de la rue du Pied Griffier et de la rue de la Gare, renouvellement de la vidéo-protection..) et lançons les nouveaux projets structurants que sont la salle polyvalente de Chaban, l’agrandissement du cabinet dentaire, les aménagements de cabinets de médecins, la création d’un nouveau local destiné à la petite enfance ou le programme de travaux d’améliorations des écoles… Sans oublier la création de notre marché ! Cette dynamique poursuivie, malgré les vents contraires, va de pair avec nos actions soutenues dans le domaine de la sécurité et de la solidarité dont plusieurs témoignages sont apportés dans ce numéro. La qualité de notre vie associative, soutenue par l’impulsion donnée par la municipalité, nous offre chaque année de grands moments partagés de convivialité et de fêtes. Cette dimension s’est mise au ralenti depuis près d’un an mais nous nous tenons prêts à la remettre en mouvement dès que la situation s’améliorera. Qu’il me soit permis, dans ces temps de troubles, de tirer déjà une première leçon de mes contacts quotidiens, en tant que maire, avec la population de notre ville. Je suis impressionné par l’esprit de responsabilité, la résilience, la volonté solidaire qui vous anime tous et toutes. J’ai déjà tant d’exemples de dévouements, d’initiatives, d’ardeurs, de volontés, des uns et des autres que les sentiments qui dominent en moi sont la confiance en la vitalité de notre commune et l’envie de partager cette énergie communicatrice tous ensemble.

Claude Boisson Maire de Chauray


BUDGET

Orientations budgétaires 2021 : Prudence et ambitions ! Compte tenu de l’assise financière solide de la ville, les effets de la crise sanitaire n’ont pas été aussi violents que ceux qu’ont déploré d’autres acteurs économiques. Le budget de fonctionnement, sous l’effet de recettes exceptionnelles liées à des ventes de terrains (IAA pour la construction de 40 logements sociaux notamment), affiche une « normalité de façade », masquant de manière momentanée les pertes liées à la COVID19 (recettes de garderie, de restauration scolaire, petite enfance, salle des fêtes, loyers…). La capacité d’investissement de la ville s’en trouve néanmoins affectée et l’absence de perspective rapide d’un retour à la normale, en dépit de l’espoir suscité par le déploiement d’un vaccin, incite à la prudence. Mais prudence ne signifie pas immobilisme et 2021 sera une année utile, résolument inscrite dans une dynamique assumée d’amélioration de notre cité.

L’année sera ainsi marquée par la concrétisation de projets engagés en 2020 (giratoire à l’intersection de la rue du Pied Griffier et de la rue de la Gare, rue de la Seppe, vidéoprotection sur la zone salle omnisports/école maternelle/Skate park/City stade…). Elle se traduira aussi par le lancement de nouveaux projets structurants au bénéfice de tous les chauraisiens : salle polyvalente de Chaban, agrandissement du cabinet dentaire avec la création de deux nouveaux fauteuils, aménagements de cabinets de médecins, création d’un nouveau local destiné à la petite enfance, programme de travaux de climatisation des écoles… Comme l’habitude en a été prise, il vous sera régulièrement rendu compte de l’avancée de ces projets lors des prochaines parutions du Chauray Info.

P4


LES GRANDS PROJETS

Le giratoire de la rue du Pied Griffier et de la rue de la gare un aménagement qui change tout Le giratoire dans sa version provisoire

En fonction dans sa version provisoire depuis la mi-décembre (le temps de laisser passer les fêtes de fin d’année et les périodes de soldes qui auraient pu être perturbées par les travaux), le giratoire aux intersections de la rue de la gare, de la rue du Pied Griffier et de la bretelle d’accès à la RD 611, sera finalisé au printemps courant avril. Cet aménagement va contribuer à sécuriser ce qui était une intersection accidentogène. Le maire, Claude Boisson a tenu à rendre hommage à son prédécesseur Jacques Brossard qui a su fédérer le Conseil Départemental des Deux-Sèvres, la Communauté d’Agglomération du Niortais et la Ville de Chauray autour de ce projet avec M. Jean-Pierre Diget, adjoint aux travaux. Ils ont également tenu à mettre en avant un exemple de travail partenarial réussi au service de l’intérêt général de nos concitoyens lors de la visite de chantier en présence de M. Jérôme Baloge, Président de l’Agglo du Niortais et de M. Hervé de Talhouët-Roy, Président du Conseil départemental des Deux-Sèvres.

Au printemps, Chauray inaugurera son nouveau marché ! C’était un engagement pris devant l’ensemble des chauraisiens à l’occasion des dernières élections municipales et il sera tenu une année plus tard. Le marché de Chauray sera opérationnel au printemps prochain. L’emplacement du futur marché Sa localisation, entre la zone de commerces, constituée de la boulangerie, de la boucheriecharcuterie, du pizzaiolo et de la cave à vins, et le cimetière, a été retenue après une large concertation. Celle-ci a permis à la fois d’obtenir l’adhésion au projet des commerçants locaux et permis de mieux cerner les besoins de la population. Les premières tendances montrent, par ailleurs, qu’une majorité souhaite que le marché soit ouvert le dimanche. Une dizaine de chalands proposant des produits variés - fruits, légumes, poissons, fruits de mer, miel, fromages – a d’ores et déjà fait part de leur intérêt pour le marché. D’une superficie de plus de 600 m², la plateforme du marché permettra de les accueillir dans les meilleures conditions, avec également un parking de la même superficie. Le site aura plusieurs vocations puisqu’il pourra également accueillir des animations en cas de grosses manifestations sportives et culturelles (retransmission sur grand écran de match de coupe du monde, d’épreuves de Jeux Olympiques….).

P5


LES GRANDS PROJETS

Les projets de troisième salle omnisports et de salle polyvalente de Chaban avancent ! Deux comités de pilotage ont été mis en place, dès le mois de septembre dernier, pour avancer sur les deux projets phares que représentent la troisième salle omnisports et la salle polyvalente de Chaban. Composé aussi bien d’élus, que de représentants d’associations (sportives pour la salle omnisports et culturelles pour la salle polyvalente de Chaban) et d’agents municipaux, ils ont permis de définir de manière plus fine les contours des deux opérations. P6

Avant-projet définitif validé pour la 3è Salle omnisports ! Le projet de troisième salle omnisports est désormais abouti. Celle-ci sera dimensionnée pour accueillir plusieurs disciplines sportives : à titre d’exemple, le handball (terrain de 20 m X 40 m) pourra y être pratiqué et a fortiori, notamment, le basket. La salle a été conçue pour être durable et éviter les aménagements complémentaires. Située en face de la salle des fêtes,


sa construction permettra de mutualiser et d’augmenter le nombre de places de stationnement. Le projet, d’un montant global de 3,5 millions d’euros, ne sera néanmoins pas réalisé à n’importe quel prix. Compte tenu de la situation financière de la ville dans un contexte lié à la COVID, avec des recettes qui seront à nouveau vraisemblablement en baisse en 2021, son démarrage sera conditionné par l’octroi d’un montant suffisant de subventions. A cet effet, la ville va solliciter tous ses partenaires financiers : Etat, Région Nouvelle-Aquitaine, Département des DeuxSèvres, Niort Agglo et fédérations sportives.

Le programme de l’opération de la salle polyvalente de Chaban À été déterminé Préalable à la consultation permettant de désigner l’architecte chargé de la concevoir, le projet de salle polyvalente de Chaban a connu une avancée décisive avec la détermination de son programme par le comité de pilotage mis en place pour l’occasion. D’une superficie totale n’excédant pas 500 m², la salle permettra à la fois d’accueillir des spectacles (160 personnes assises dont 140 dans des gradins amovibles) et des activités plus classiques (réunions associatives, séminaires, congrès, conseils communautaires…). Le coût de cette opération sera de 800 000 € HT, hors voirie et réseaux divers et la livraison est programmée pour le deuxième semestre de l’année 2022.

P7


SÉCURITÉ

Pour faire de Chauray une ville plus sûre… Les conséquences de la baisse des moyens financiers de l’Etat sont particulièrement sensibles en matière de sécurité. Les effectifs de la police nationale n’étant plus augmentés, le difficile exercice de gestion de leur présence sur le terrain pour faire face aux menaces à affronter relève souvent du casse-tête. Pour que les réorganisations des ressources humaines de l’Etat dans notre département n’aboutissent pas à une dégradation de la sécurité à Chauray, un ensemble de mesures cohérentes va être déployé dès cette année 2021.

LE RENFORCEMENT DE LA VIDÉOPROTECTION Le déploiement de la vidéoprotection va être considérablement amélioré dans le cadre d’un programme pluriannuel d’ampleur. Dès le premier trimestre 2021, un nouveau dispositif sera mis en service, contribuant à sécuriser le secteur de la salle des fêtes, du centre aquatique, de la salle omnisports, de l’école maternelle et du citystade. Ce nouvel outil précieux visait à la fois à prévenir la commission d’infractions ou d’incivilités et à aider les services de la police nationale à enquêter en cas de besoin. Une deuxième tranche de déploiement de la vidéoprotection permettra de renforcer les dispositifs existants au centre bourg, autour de l’hôtel de ville (pôle des élus, pôle administratif et salle des mariages) et du Temple, ainsi qu’aux services techniques situés rue des Guillées.

P8

UN SERVICE DE POLICE MUNICIPALE QUI GAGNE EN COMPÉTENCES Le service police municipale, dirigé par Sébastien Guéret, se renforce, à compter du 1er février 2021, avec un nouvel élément. Benjamin Clément, ancien gendarme de PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie), en poste jusqu’alors à la ville de La Crèche, intègre une équipe déjà efficace et complémentaire et l’enrichit de sa solide expérience. Le service sera donc dorénavant constitué de 3 policiers municipaux, ce qui permettra d’assurer la présence d’un de ces agents toute l’année en dépit des périodes de congés.

L’ équipe de la police municipale, de g. à dr. Antoine Popinet, Benjamin Clément et Sébastien Guéret.


UN NOUVEAU POSTE DE POLICE La police municipale va déménager ! Un poste de police unique regroupant police municipale et police nationale s’installe en lieu et place de l’antenne du commissariat de Niort, auprès de la poste. Au sein de cet espace rénové, la police municipale et la police nationale partageront leurs locaux et les chauraisiens disposeront ainsi d’un guichet unique pour les questions relatives à la sécurité qu’il s’agisse d’affaires intéressant la police nationale (dépôts de plainte notamment) ou de questions relevant de la compétence de la police municipale. Ce transfert, indispensable du fait de l’exiguïté des locaux précédents pour une équipe de 3 membres, permettra également d’accueillir le centre de supervision des nouveaux dispositifs de vidéoprotection installés dans la ville.

DES BÉNÉVOLES S’ENGAGENT POUR LA SÉCURITÉ DES ÉCOLES L’engagement à Chauray de nombreux bénévoles mérite d’être salué à sa juste mesure. Sans discontinuer, depuis le mois de novembre, en dépit de conditions climatiques qui vont en se dégradant en cette période hivernale, ils se succèdent tous les jours d’école, le matin et le soir, pour contribuer à la sécurité des petits chauraisiens. Un appel au volontariat a d’abord été formulé auprès des membres du conseil municipal, puis des membres de la réserve communale de sécurité civile mise en œuvre dans le cadre du plan communal de sauvegarde approuvé en 2017. Il s’agissait de mettre en conformité les entrées et les sorties des écoles à l’évolution du plan Vigipirate au niveau « Urgence attentat », le plus haut existant sur l’ensemble du territoire, suite aux attentats effroyables à l’origine du décès de Samuel Paty et des victimes de la Cathédrale de Nice. Après un nouvel appel sur les réseaux sociaux, de nouvelles candidatures spontanées ont été formulées auprès de la police municipale qui gère le dispositif imaginé par Sylvie Musellec, adjointe au Maire, déléguée aux affaires scolaires. Tous ces bénévoles méritent d’être chaleureusement remerciés et leur dévouement reconnu car leur présence, quelle que soit la rudesse de la météo, force le respect !

P9


LES SERVICES MUNICIPAUX

De nouvelles recrues au service des chauraisiens ! Les effectifs de la ville s’enrichissent de nouvelles compétences. Sabine Vion-Juin, chargée de communication a rejoint la ville depuis novembre. Elle sera chargée de mettre en œuvre le plan de communication défini par la municipalité. Elle sera également responsable de l’architecture et de la production de l’ensemble des impressions (« prints » ) de la ville (Chauray Info, Chauray Pratique, les affiches d’information…) elle assurera également avec son adjointe de tutelle Yasmine Pelletier-Guilbard l’administration des réseaux sociaux de la ville (Facebook, Instagram, Twitter…) Tout un programme pour cette communicante au professionnalisme reconnu qui nous vient des services du Conseil Départemental. Sabine VION-JUIN

Vincent Brément, cadre technique polyvalent a rejoint les services de Chauray en septembre dernier. Fort d’une expérience d’une quinzaine d’année chez SOCOTEC, il va apporter son savoir-faire en matière électrique (vérification des installations…) et sa polyvalence technique (gestion des contrôles d’accès des bâtiments communaux, gestion de l’éclairage et de la sonorisation des salles communales…). VINCENT BRÉMENT

Christophe TEXIER

David Gallerne

Deux conducteurs de bus ont été recrutés pour compenser le départ à la retraite de Jean-Michel Fedeau. Christophe Texier était précédemment employé au syndicat des transports de SaintMaixent-L’École et dispose par ailleurs d’une solide expérience professionnelle de menuisier. David Gallerne était auparavant sapeur-pompier professionnel pendant plus d’une vingtaine d’année à Paris, également responsable d’un service de maintenance-réparation des véhicules utilisés pour les interventions. Sur la totalité de l’année et sans interruption liée aux congés, la ville disposera ainsi d’une solution en interne pour la prise en charge des déplacements de ses enfants.

Le point commun entre tous ces nouveaux recrutements est la polyvalence. Polyvalence fort utile pour réaliser les missions nombreuses et variées qui sont à accomplir tout au long de l’année au sein de notre belle cité.

4

P10


VIE SCOLAIRE

De g. À DR. ANTHONY ÉMERIAU ET DANY MICHELET

Deux nouveaux directeurs à Saint-Exupéry Avec 730 élèves répartis sur les sites de SaintÉxupéry et de Chaban, le groupe scolaire de Chauray est le plus important du département. Depuis la dernière rentrée, ils sont sous la responsabilité de deux nouveaux directeurs. A l’école maternelle Saint-Éxupéry, Dany Michelet, précédemment en poste à Pamproux, a remplacé

Annie Allara, partie en retraite. Anthony Émeriau succède, pour sa part, à Christine Marsault, également retraitée, à la direction de l’école élémentaire Saint-Éxupéry. Le nouveau directeur était auparavant en poste à l’école Louis-Aragon de Niort, après un parcours qui l’a notamment mené à Madagascar et en Serbie.

P11


VIE SCOLAIRE - ANIMATION DE LA VILLE

Les élèves de Chauray, en direct du Vendée Globe, dialoguent avec Benjamin Dutreux ! A 10 h 30, le 21 janvier, alors que les élèves de neuf classes des groupes scolaires Jacques Prévert de Chaban (CE1/CE2) et Saint-Exupéry de Chauray (CE2, CM1/CM2) patientent en chantant « Santiano », le refrain d’Hugues Aufray, leur chouchou, le navigateur Benjamin Dutreux, apparaît enfin sur l’écran. Après 73 jours de mer, le skipper vendéen et son monocoque Omia – Water Family naviguent alors au large du Cap Vert, toujours dans le groupe des dix premiers qu’ils n’ont jamais quitté. La liaison satellite est presque parfaite et les jeunes chauraisiens sont aux anges de pouvoir échanger « pour de vrai » avec leur idole dont ils suivent avec passion les exploits depuis le 8 novembre. Depuis des semaines, ils préparent ce grand moment avec les équipes pédagogiques dans les ateliers proposés aux élèves par la municipalité. Stéphane est le premier à s’installer sur le tabouret face à la webcam pour poser la première question à un Benjamin barbu et les traits tirés, visiblement éprouvé par son aventure hors normes. Il vient juste, dit-il, « de prendre une grosse vague et de s’être séché ! ». P12


Les élèves émerveillés ont aussi appris qu’ils pourraient bientôt accueillir le navigateur dans leur école. Interpellé par Claude Boisson : « Benjamin, quand est ce que tu viens nous voir à Chauray ? », il n’a pas hésité : « dès mon retour, c’est quand vous voulez, vous me donnez tellement la patate que je ne vois pas pourquoi je ne viendrai pas faire un crochet chez vous ! ». Une salve d’applaudissements a conclu cet échange qui restera pour longtemps dans la mémoire des jeunes participants.

GRAND MOMENT D’ÉMOTION ! Benjamin prend très au sérieux ce dialogue avec ses jeunes fans et leur confie qu’il est « simplement un amoureux de la mer et des océans. Et comme j’ai toujours été attiré par la découverte, le sport, la compétition, je ne pouvais pas passer à côté de l’épreuve la plus difficile au monde. Je voulais relever ce challenge ». Au fil des réponses, il leur révèle que, pour lui, « le plus incroyable, c’est cette connexion avec la nature et ce dépassement de soi qui m’a fait franchir les trois caps (Bonne Espérance, Leeuwin et Horn). C’est un truc énorme. Je ne pensais pas que le corps humain pouvait s’adapter à ce point ».

Cet événement fait suite aux ateliers pédagogiques proposés aux élèves par Water Family, association qui a pour vocation de préserver la ressource eau par l’éducation et la sensibilisation de tous. La ville de Chauray s’inscrit totalement dans cette démarche et initiera dès en 2021 un véritable partenariat avec l’association.

Grand moment d’émotion lorsque Benjamin fait part à ses petits amis chauraisiens de sa plus grosse frayeur avec le sauvetage de Kevin Escoffier : « Quand j’ai appris que ses balises n’émettaient plus, j’ai pensé au pire. Heureusement, il a été récupéré quelques heures plus tard mais ce genre d’épisode rappelle que vous êtes peu de chose sur un océan ».

P13


ANIMATION DE LA VILLE

Chauray illuminé pour Noël et les fêtes de fin d’année ! Dans le contexte de crise sanitaire, le maire et la municipalité tenaient plus que jamais à célébrer la magie de Noël et illuminer le centre de la commune tout au long des fêtes de fin d’année. Du 5 décembre au 31 janvier, avec « Chauray en lumières », les bâtiments de la commune ont brillé d’une décoration scintillante et blanche tandis que les vitrines du Temple et du bâtiment des élus ont été décorées et éclairées autour de 3 thèmes : le cirque, la montagne et les peluches. Les chauraisiens ont pu se promener autour du site et admirer de l’extérieur les magnifiques vitrines illuminées. Le traîneau du Père Noël accompagné d’un de ses nombreux rennes était présent sur la place de la Mairie, offrant aux enfants de la commune le bonheur d’une photo privilégiée. P14


La remise des prix par Claude Boisson

« Ma lettre au Père Noël » La ville de Chauray avait invité tous les enfants de la commune âgés de 3 à 10 ans à, participer au grand jeu concours « Ma lettre au Père Noël ». Ils devaient attirer l’attention du Père Noël en rivalisant d’imagination par l’écrit, le dessin ou le poème. Un jury de lutins s’est réuni pour choisir les plus belles contributions dans chaque catégorie d’âge. Le Maire les a transmis au Père noël qui félicite chaleureusement tous les enfants. Les 10 premiers de chaque catégorie d’âge ont reçu un cadeau en remerciement. Les dessins sont exposés dans le Temple depuis le 30 décembre.

Illuminations « citoyennes » aux Arandelles ! Cela fait maintenant plus de 20 ans que les habitants d’une impasse des Arandelles apportent leur contribution à la magie de Noël à travers un véritable spectacle féérique. Ils enchantent ainsi la dizaine de maisons et leurs jardins avec les illuminations du Père Noël, son traîneau et ses rennes, mis en valeur par une profusion d’ampoules et de guirlandes. La passion se conjugue avec des semaines de travail pour une installation qui déplace de nombreux enfants et habitants de la commune qui rendent hommage chaque année à la créativité de ce groupe d’amis et de voisins solidaires. Le maire, Claude Boisson, l’adjointe à l’animation et à la culture, Yasmine Pelletier-Guilbard et l’adjoint au commerce, Patrice Barré leur ont rendu visite pour les féliciter et se réjouir de ce témoignage d’une « vraie vie de quartier ». Le rendez-vous en décembre prochain autour d’un vin chaud est déjà programmé. P15


SOCIAL - ANIMATION DE LA VILLE

Chauray Solidarité adapte ses actions à la crise sanitaire Claude Boisson, accompagnée de deux adjointes, Christine Moscheni et Yasmine Pelletier-Guilbard, a rencontré Le maire rend visite à Chauray Solidarité les responsables de l’association Chauray Solidarité et visité les deux locaux de dépôt de vêtements (pour l’un), de meubles, vaisselle,… (pour l’autre). Un déplacement qui a permis au maire de marquer un soutien fort aux membres du bureau et à la quinzaine de bénévoles dont l’action solidaire est, hélas, fortement impactée par la crise sanitaire. Ainsi, en 2020, les traditionnelles ventes à prix réduits de mars, juin et octobre ont dû être annulées du fait des risques potentiellement encourus par les acheteurs et la soixantaine de bénévoles qui font vivre ces évènements. L’âme et la chaleur humaine de l’association (créée en 1994) présidée par Christiane Bergeron continue de se déployer, dans le strict respect des règles sanitaires, tant pour les dépôts que pour les achats, les mardis de 15 à 18 heures, au local du 50 bis rue des Combes, mais uniquement sur rendez-vous préalable (06 78 17 50 71).

Une escapade en Torpédo décapotable : le rêve exaucé de Guy Berneau !

Guy Berneau aux côtés de Micheline, aussi résidente de l’EHPAD avec le maire Claude Boisson

A 92 ans, Guy Berneau, résident de l’EHPAD Émilien-Bouin, gardait un rêve qu’il ne pensait plus voir exaucé : parcourir les rues de Chauray, cheveux au vent, à bord d’une décapotable ancienne. Grâce à une rencontre initiée par Yasmine Pelletier-Guilbard, adjointe à la culture et à la communication, un autre Chauraisien, Hervé Baudinaud, a pourtant comblé ses voeux. Propriétaire d’une magnifique Citroën Torpedo B2 décapotable, il a embarqué, le 10 septembre dernier Guy Berneau, pour une escapade qui les a conduits jusqu’à Gondin sur les Bords de Sèvre. Un lieu chargé de souvenirs pour Guy, qui s’y rendait autrefois pour danser, lors de la traditionnelle balade de juillet. L’ancien cultivateur qui a connu le village de Chauray lorsqu’il avait moins de 800 habitants n’a pas boudé son plaisir à l’arrière d’une voiture qui se trouvait justement être la première qu’il avait conduite, une B2 de couleur marron. Guy nous a malheureusement quittés le 15 novembre dernier. P16


SPORT

Le TCC veut développer le « tennis fauteuil » ! Depuis 2007, le Tennis Club de Chauray s’est engagé dans la promotion du tennis fauteuil, en collaboration étroite avec les comités départementaux handisport et tennis et les collectivités territoriales. En 2016, le premier centre d’entraînement départemental de tennis en fauteuil a ouvert à Chauray. Le club a développé une section handisport pour accueillir les joueurs en situation de handicap. Il est aussi support du Centre départemental de tennis en fauteuil. Ainsi, le TCC accueille et entraîne 12 licenciés, conseillés par des moniteurs brevetés d’État et diplômés FFH. Le club accueille également des patients du Centre de réadaptation du Grand Feu, encadrés par des animateurs et des kinésithérapeutes. Il intervient aussi à l’EHPAD Émilien-Bouin. Les futurs professeurs du CREPS de Poitiers viennent également s’y former. Alain Jubien, le président du club, a l’ambition de créer à Chauray un Centre départemental de ressources en tennis fauteuil et santé avec des espaces de travail et des zones de jeu adaptés aux pathologies chroniques et au handicap moteur.

Émouvante cérémonie en hommage à Ginette Morisson

Pendant l’hommage

L’émotion était grande et palpable, le 12 septembre, lors de l’hommage rendu par Fabien Brosseau (président du Football-club de Chauray), Daniel Guignard, adjoint aux sports et président de la ligue et le maire, Claude Boisson, à l’irremplaçable « Gigi », secrétaire générale du club depuis une quarantaine d’années et occupant les mêmes fonctions au District des Deux-Sèvres, disparue en juillet dernier. Personnage incontournable du paysage du football départemental, passionnée, respectée, compétente, disponible, Ginette Morisson était heureuse de se retrouver également au bord des terrains. Cette manifestation d’hommage s’est traduite par le dévoilement d’une plaque commémorative sur la façade du complexe sportif, rebaptisé « complexe Ginette Morisson ». P17


ANIMATION DE LA VILLE

Claudine Poirier nouvelle présidente de Festica A Festica, le comité des fêtes qui organise avec brio des festivités pour les chauraisiens, il faut, pour parler familièrement, « avoir la moelle » et continuer d’y croire dans le contexte de crise sanitaire, entre confinements et couvre-feu. L’année 2020 a été une année noire avec les annulations du Carnaval, de la Semaine de la musique, de la 1ère édition du festival « Chauray up » et enfin de « Food trucks N’Roll ». Et l’année 2021 est déjà pleine d’incertitudes, condamnant déjà la tenue du Carnaval fin mars. L’espoir est encore de mise pour des évènements programmés à partir de mai dont une Cavalcade, en juin, sur le thème de « la cour des miracles ». Le président Jean-Paul Dudit a souhaité passer la main et Claudine Poirier a été élue à sa succession.

Chauray : une activité culturelle À rebondissements L’année 2020 est à oublier ! Pour 2021, de beaux projets sont en perspective (sous réserve de l’évolution de la crise sanitaire) : Juin : Cavalcade et Fête de la Musique Juin : Fêtes des écoles Septembre : Chauray Up – Festival Food Trucks Fun Colour Run Chauray Novembre : Bourse aux Jouets et Marché de Noël Décembre  : Exposition de Noël au Temple et illuminations du Centre-Bourg Le temps passe mais les motivations des uns et des autres restent intactes. Nous souhaitons tous, qu’au-delà des animations proposées par la Ville, Festica et le Comité de Jumelage, chaque acteur associatif puisse, comme les années précédentes nous proposer un panel de rencontres festives, culturelles et sportives. Directeur de la publication : Claude Boisson. Rédaction : Luiguy Toribio, Philippe Mascaro, Yasmine Pelletier Guilbard. Conception et réalisation : Pic de la Mirandole - Sabine Vion-Juin. Photographie : Ville de Chauray - Julian Gillier (couverture, p. 14) Cabinet Victor Architectes (salle omnisports) - TTC (sport) Corinne Brochet. Impression : Imprimerie Angevin. Dépôt légal à parution Janvier 2021. 3500 exemplaires. Ne pas jeter sur la voie publique

P18


LA TRIBUNE DES ÉLUS

Expression de BIEN VIVRE A CHAURAY

Pas de message dans ce n° de Chauray Info Christel DE OLIVEIRA Thierry RAMEAUX Sylvie CHAIGNE

Expression de CHAURAY À VENIR

De la concertation jaillit la lumière Changement de maire, changement de méthode, nous constatons avec satisfaction la volonté du nouveau premier magistrat de la commune d’agir dans la concertation. C’est nouveau pour certains anciens conseillers municipaux mais nous ne pouvons que l’encourager à poursuivre ce mouvement et de recommander aux président-e-s des différentes commissions de se former à l’animation afin d’en favoriser la créativité. Malheureusement, plus de 6 mois après leur création, force est de constater que deux d’entre elles ne se sont toujours pas réunies : les commissions « Accessibilité aux personnes handicapées » et « Social, enfance et solidarités locales ». Comment comprendre qu’il n’ait pas été jugé nécessaire de les activer compte-tenu de l’importance de leurs thématiques ?

un constat de l’état d’accessibilité du cadre bâti existant, de la voirie, des espaces publics et des transports. À force de penser que la commune était en avance sur les autres, de nombreux points noirs ne sont toujours pas traités. Nous attendons donc sa composition et qu’elle puisse se réunir rapidement. Même constat pour la seconde, qui elle non plus ne s’est pas encore réunie. Il nous apparait pourtant crucial de lancer d’ores et déjà une réflexion avec les conseillers municipaux sur l’état social de la commune, sur les politiques que Chauray se doit de mener en matière de relations avec les bailleurs sociaux, dans le subventionnement des associations caritatives ou humanitaires, etc., etc. Nous restons bien évidemment disponibles pour établir un programme de travail. Alors, oui, « en progrès mais doit persévérer »..

La première devait intégrer 2 représentants d’associations (Conseil municipal du 17/06/2020). Ses missions sont fixées par l’article 46 de la loi du 11 février 2005 avec notamment l’obligation de dresser P19

Christian LOUSTAUNAU Claude QUESNEL


Profile for Chauray

Chauray Infos N° 67 - Janvier 2021  

Chauray Infos N° 67 - Janvier 2021  

Advertisement