__MAIN_TEXT__

Page 1

CHAURAY

info

Juillet 2019 n° 64

Journal de la ville de ChauraY

sommaire Budget > P 2 n Budget 2019 : pas d’augmentation des taux d’imposition

equiPements et Chantiers > P 3 à 6 n La rue des Artisans a fait peau neuve n De nouveaux aménagements programmés en 2019 n Réaménagement de la rue Victor n Sécurité - RD611 / rue de la Gare / rue du Pied Griffier : enfin un giratoire n L’EHPAD bientôt livré n Une troisième salle omnisports n Une salle polyvalente à Chaban n Pôle médical : arrivée de deux nouveaux médecins n L’extension de l’école Jacques Prévert

séCurité > P 7 à 8 n Un premier « café citoyen » sur la sécurité n Une convention locale de sécurité signée avec la préfète n Une conférence sur les bons réflexes en cas de vols n Plan canicule 2019 : inscrivez-vous

Jeunesse > P 9 à 10 n Le bilan de Pierre PRINTEMPS: le bio à l'honneur n Vers de « nouveaux mercredis » pour nos jeunes chauraisiens…

Zoom > P 11 à 12 n Marianne du civisme en Deux-Sèvres, Chauray primée n La municipalité vous accompagne contre les nuisibles n Chauray 2.0

animation et Culture > P 13 à 15 n La Palette aux talents n Nouveau triomphe du rire avec les Arlequins n La magie des couleurs de l‘Inde au Temple n La brillante pépinière des « jeunes Arlequins » n Plus de 800 personnes derrière les chars du Carnaval n L’exposition généreuse du Lions-Club n Les 30 ans de Chauray Vocal n L’APAC illustre « les marques du temps » n Les belles voix des résidents des EHPAD ! n Éclats de « Talents de femmes » au Temple n 3 salles combles pour le gala de l’école de danse n Les élèves du Conservatoire auditionnent

solidarité > P 16 n Le comité de jumelage en action n La situation s’améliore pour les « Enfants de Hué »

des projets qui se concrétisent ! Le socle de la confiance, c’est d’abord le respect de ses engagements. L’équipe municipale a proposé aux chauraisiens, lors du dernier scrutin, la réalisation d’un certain nombre d’objectifs prioritaires pour améliorer notre vie collective, donner le maximum d’atouts à nos enfants, offrir plus de sécurité et de solidarité, embellir notre cadre de vie. Chaque numéro de notre magazine rend ainsi compte des étapes franchies et des réussites obtenues. Les projets mis en oeuvre s’inscrivent nécessairement dans un « temps long ». Celui de la concertation avec les habitants et les associations d’abord. Celui des études pour résoudre les problèmes souvent complexes qui se posent. Celui de la recherche du financement dans un contexte de plus en plus contraint, notamment par la disparition des dotations de l’État et de la suppression annoncée de la taxe d’habitation. Mais, pas après pas, avec détermination, les équipements nécessaires sortent de terre, les travaux se réalisent, les initiatives se mettent en place. C’est à nouveau le cas, comme vous le lirez, avec la livraison de l’EHPAD rénové, pour le plus grand bénéfice de nos aînés, grâce à un solide montage financier « gagnant gagnant » entre la ville et l’établissement. C’est aussi le cas avec l’extension de l’école Jacques Prévert ou de l’important programme d’amélioration et de sécurisation de notre voirie. Dans ce domaine, il faut se réjouir de l’aboutissement de notre volonté de création d’un giratoire à l’intersection entre la bretelle d’accès à la RD 611, la RD 125 et la rue du Pied Griffier. Il a fallu vaincre de nombreux obstacles pour y parvenir mais ce sera chose faite au printemps 2020. De nouveaux équipements sont également programmés à bref délai comme notre 3ème salle omnisports, la salle polyvalente à Chaban ou l’adaptation du pôle médical avec l’arrivée de deux nouveaux médecins en fin d’année. Tout ceci s’opère dans le cadre d’une stricte gestion budgétaire et sans augmentation des taux d’imposition comme l’illustre l’article consacré au budget 2019. Ce cadre de vie amélioré, sécurisé, embelli conforte ce bienêtre qui permet à la population et aux associations locales d’apporter tant de joie et de dynamisme dans les multiples fêtes et animations qui rythment notre vie collective et que mettent en valeur bien des pages de ce magazine. Notre magnifique Festival de la musique en a, à nouveau, été un point d’orgue.

n Chauray essaime ses « boîtes à livres »

Festival de la musique > P 17 à 18 n Succès populaire pour la 11ème édition

Jacques Brossard


Budget Equipements

Budget 2019 : pas d’augmentation des taux d’imposition !

C’est désormais officiel, la fameuse dotation forfaitaire, (DGF)

également mise en œuvre dans le fonctionnement quotidien

versée par l’Etat à la commune a totalement disparu. Alors

des services.

qu’elle percevait encore 573 000€ en 2013, la ville ne recevait Pour autant, la municipalité a fait le choix fort de ne pas ré-

2019 : une année pleine au niveau des réalisations durables pour la commune

plus que 38 000€ en 2018 et n’aura plus rien en 2019 ! percuter cette nouvelle baisse de ses ressources sur les ha-

L’EHPAD (voir plus loin) sera totalement livré en 2019, tout

bitants :

comme l’extension de l’école Jacques Prévert. Les travaux

n

les taux d’imposition n’augmenteront pas en 2019, (en

d’amélioration des espaces publics seront par ailleurs pour-

dépit d’un contexte de disparition programmée de la

suivis. Mais cette année sera aussi marquée par le coup

taxe d’habitation)

d’envoi de nouveaux projets d’envergure :

n les tarifs des accueils de loisirs lors des petites et grandes vacances, mais également ceux du mercredi, n’augmen-

n celui de la 3ème salle omnisports dont le lancement des travaux est programmé en début d’année 2020, n celui de la salle polyvalente de Chaban.

teront pas davantage.

Ces investissements structurants vont permettre à Chauray de C’est donc sur ses dépenses que la municipalité accroît ses

poursuivre sa mue dans la sérénité, ancrée dans le sens des

efforts pour maîtriser son budget de fonctionnement. Tous les

réalités et le respect des capacités financières de la ville. Il

leviers disponibles sont de ce fait actionnés comme c’est le

est remarquable que ces avancées soient conduites sans

cas notamment de la politique d’assujettissement à la TVA

que leur coût ne se répercute sur les administrés.

de nouvelles activités. La plus grande rigueur de gestion est

Répartition des dépenses d’investissement 2019 en K€

cimetière

remboursement d’emprunts

02


Equipements et chantiers

De nomBreux aménagements De voirie La rue des Artisans a fait peau neuve ! Terminés en mars, les travaux de la rue des Artisans constituent une rénovation particulièrement réussie. Audelà de la valeur ajoutée esthétique, visible d’emblée, les aménagements traduisent parfaitement les impératifs d’amélioration des espaces publics défendus par la municipalité : accessibilité, sécurité et développement durable.

Rue des artisans : le cheminement piétons

De nouveaux aménagements programmés en 2019

La rue de la Seppe, l’impasse des Fiauges et l’impasse des Lys sont inscrites au programme annuel d’amélioration de voirie. Rue de la Seppe, la voirie et l'éclairage public seront revus, l’assainissement ayant été contrôlé et validé par la CAN. Impasse des Fiauges, les travaux concerneront les trottoirs et l’éclairage public alors que ceux de l’impasse des Lys toucheront aux espaces publics et au

Impasse des Fiauges

traitement des eaux pluviales, complétant le passage à l’éclairage au LED déjà effectué.

Rue de la Seppe

Impasse des Lys

03


Equipements et chantiers

réaménagement

de la rue Victor

Sécurité - RD611 / rue de la Gare / rue du Pied Griffier : enfin un giratoire !

Le projet présenté aux habitants de la rue et à ceux de l’impasse du Bois l’Houmeau ayant recueilli leur assentiment, les travaux de la rue Victor vont être lancés pour une fin de

Cette demande a été portée avec détermination par le

travaux prévue en début d’année 2020. Au programme la

maire de Chauray. A l’intersection entre la bretelle d’ac-

sécurisation des déplacements piétons et personnes à mo-

cès à la RD 611, la RD 125 et la rue du Pied Griffier, le gira-

bilité réduite ; l’amélioration de l’accessibilité de la voirie ;

toire

tant

attendu

sera

réalisé

par

le

Conseil

l’enfouissement des réseaux d’électricité et de communi-

départemental en début d’année 2020.

cation téléphonique ; la mise en œuvre d’un nouvel éclai-

L’opération s’avérait complexe puisqu’elle impliquait plu-

rage LED ; la reprise du tapis d’enrobé ; l’aménagement

sieurs acteurs. Il était ainsi nécessaire de déterminer les

d’un parking et la révision complète de l’assainissement de

conditions du concours financier de la Ville et de la CAN.

la rue (eaux usées et eaux pluviales).

La participation de la commune s’élèvera à 180 000€.

Les travaux, dont le coût d’ensemble s’élève à 400K€, se-

Pour des motifs liés aux spécificités de la circulation à cet

ront réalisés sous la maîtrise d’ouvrage de la ville avec l’in-

endroit, le giratoire créé prendra la forme d’une « caca-

tervention de Gérédis pour les travaux d’enfouissement, de

huète » sur le même principe que celui réalisé à l’inter-

France Telecom pour la fibre et de la CAN pour le volet

section de la rue du Gay Lussac et de la rue du Puits de

assainissement.

la ville.

L’ehpaD Bientôt Livré ! Les travaux de rénovation de l’EHPAD constituaient un véri-

timales et dans tous les domaines.

table défi, impliquant des phases de démolition, de recons-

L’EHPAD ne disposait pas des ressources financières pour

truction et de restructurations sur un site occupé dont le

mener à bien ces travaux essentiels et ne pouvait pas da-

fonctionnement ne devait pas être affecté ! Tous les objectifs

vantage les financer par emprunt. Légitimement fière de

fixés ont été atteints et l’établissement accueillera, dès le

prendre soin de ses aînés, la ville s’y est alors engagée. Sur

mois de novembre, ses 83 résidents dans des conditions

son budget, et sans aide du Conseil départemental ou de

d’accessibilité, de sécurité et de confort de vie les plus op-

l’Agence régionale de santé, elle a ainsi porté seule le projet

04


de restructuration.

Le partenariat mis en

Cette opération de 6,7

oeuvre par la ville

millions d’euros a sau-

garantit à l’EHPAD le

vegardé l’EHPAD, of-

paiement d’un loyer

frant une perspective

adapté à ses capaci-

d’accueil à de nou-

tés financières sur le

veaux résidents et pré-

long terme (40 ans)

servant

d’une

au lieu du carcan et

cinquantaine d’emplois.

des contraintes d’un

Grâce au montage fi-

tableau d’amortisse-

nancier mis en place

ment bancaire, lais-

par la ville, l’EHPAD

sant peu de marges

accueillera désormais

de manoeuvre.

plus

tous ses nouveaux rési-

Cette

démarche

dents dans un bâtiment neuf (l’une des réalisations les plus

« gagnant gagnant » n’entame en rien les capacités de fi-

remarquables du département) à un coût bien inférieur à

nancement à long terme de la ville qui s’assure, via le paie-

celui que les banques lui auraient imposé pour financer

ment d’un loyer, le remboursement des sommes qu’elle a

l’opération.

engagé. Tout ceci, au bénéfice exclusif des résidents !

De nouveaux Bâtiments pour renforcer Le Dynamisme De notre vie LocaLe Une troisième salle omnisports ! La nouvelle salle omnisports sera construite en face de la

trise d’œuvre sera désignée à la rentrée pour réaliser cette

salle des fêtes, dans le quartier des Fraignes, un des pôles

opération dont le coût s’élève à 2 millions d’euros hors

de vie fort de la commune. Utilisée au premier chef par le

taxes.

Basket club de Chauray, elle sera dimensionnée pour accueillir la pratique du handball et du basket, avec l’objectif de répondre aux besoins à moyen et long terme. La réalisation de ce nouvel équipement s’inscrira pleinement dans une démarche environnementale exigeante (recherche d’une relation harmonieuse du futur bâtiment avec son environnement, choix intégré des procédés et produits de construction, chantier à faibles nuisances, cibles d’écogestion…).

Le site d’implantation de la 3ème salle omnisports

Après la phase de consultation en cours, l’équipe de maî-

05


Equipements et chantiers

Pôle médical : arrivée de deux nouveaux médecins

une salle polyvalente

à Chaban

Depuis 2013, l’offre de santé s’est étoffée sur Chauray pour pallier le départ de certains méde-

L’engagement

municipal

de

cins. Elle s’est également diversifiée au fil des

construction d’une salle polyvalente

années avec une présence regroupée de plu-

à Chaban, sera tenu. Ce nouveau

sieurs professionnels de santé : chirurgien-den-

complexe devra permettre aux asso-

tiste,

infirmières,

ostéopathe,

psychologue,

ciations de la ville de disposer de

kinésithérapeute, orthophoniste, sage-femme,

nouveaux locaux pour se réunir,

podologue.

contribuant ainsi au dynamisme de la

La ville a favorisé ce déploiement en mettant à

vie locale,. Il permettra également

la disposition des différents praticiens des équipements parfaitement adaptés et

d’offrir des services supplémentaires

opérationnels, conçus sur mesure. Elle avait également anticipé les besoins futurs

s’adaptant aux nouveaux usages re-

avec l’amorce d’un nouveau bâtiment dans le prolongement du « pôle médical »

censés.

livré. Il s’agissait de répondre aux demandes de nouveaux professionnels intéressés par l’attractivité du projet chauraisien. Un nouveau bâtiment aménagé sera

Des conDitions D’accueiL

ainsi livré au début de l’année 2020, permettant l’exercice de 3 nouveaux médecins. Dans un premier temps, c’est un médecin formateur et un interne qui se partageront les locaux.

encore améLiorées à L’écoLe jacques prévert

Après le programme de rénovation des salles de classe, l’installation de vidéoprojecteurs interactifs dans les classes et la mise en œuvre d’un nouveau bloc de sanitaires lors des exercices précédents, deux nouvelles adaptations étaient attendues en 2019 : l’extension du réfectoire et la création d’une nouvelle salle permettant d’accueillir au choix une nouvelle classe ou un espace de garderie. L’ensemble du dispositif de sécurité incendie sera revu et la desserte informatique améliorée au sein de chaque classe afin de ne pas exposer les élèves à une utilisation trop intense des ondes Wifi. Le timing était serré et le défi de la mise à disposition de ces locaux pour la rentrée 2019/2020 est en passe d’être relevé. Cette opération d’un montant de 350K€ a été réalisée sous la L’école Jacques Prévert a fait l’objet de nombreux travaux de

maîtrise d’œuvre du Cabinet d’architecture Triade. On peut fé-

rénovation ces dernières années soulignant l’importance ac-

liciter l’ensemble des entreprises retenues dans le cadre de

cordée par la municipalité à l’amélioration des conditions

la procédure de marché. Tout a été mis en œuvre pour attein-

d’accueil des élèves qui la fréquentent.

dre l’objectif fixé.

06


Sécurité

un Premier « café citoyen » sur la sécurité ! L’initiative en revient à la commissaire divisionnaire de police de Niort, Céline Grasseger, directrice départementale de la sécurité publique. Le 30 janvier, elle a animé dans la salle des mariages de la mairie de Chauray un des premiers « café citoyen » de France relatif à la sécurité. Aux côtés du maire de la ville et de Sébastien Guéret, policier municipal, elle a répondu pendant deux heures aux questions d’une trentaine de chauraisiens. Mis à l’aise, ceux-ci ont évoqué leurs soucis quotidiens : conflits de voisinage, vols, cambriolages, dégradation de biens publics et privés, escroqueries, abus de confiance… Plusieurs questions ont également porté sur l’opération « Tranquillité vacances », pour laquelle un bulletin de demande est à compléter à la mairie. La satisfaction était grande au niveau des participants et la commissaire divisionnaire entend poursuivre le dialogue avec de nouvelles initiatives dans d’autres créneaux horaires afin de toucher un maximum de personnes. Le maire et la commissaire en discussion avec les participants.

une Convention loCale de séCurité signée avec Madame le Préfet Le 4 février, le maire de Chauray a accueilli Madame le Pré-

térieur, du site. Avec dans tous les cas, des possibilités d’ac-

fet des Deux-Sèvres pour la signature d’une convention de

tion très rapides pour maintenir la sécurité.

sécurité entre l’État et l’hypermarché Géant-Casino ainsi que sa galerie marchande. L'objectif est de permettre une communication directe pour faciliter et fluidifier les échanges d'informations entre les différents services de sécurité, les élus, et les entreprises sous forme de conseils, d'alerte ou d’information. Présente, la commissaire de police de Niort a évoqué la mise en place d’un cycle de formation du personnel de la galerie marchande et du magasin afin que celui-ci puisse répondre de la meilleure façon à tous « évènements ». Les intervenants entendent, par ailleurs, conjuguer leurs efforts pour lutter contre toutes les formes d’incivilité et d’actes de malveillance constatés au sein même, comme à l’ex-

07


Sécurité

une ConFérenCe sur les Bons réFlexes en cas de vols ! Le 5 avril, Chauray a accueilli la brigadier-chef Nadia Gauthier, référente sécurité à la police nationale de Niort, chargée de la formation à la sécurité des personnes et des biens, notamment dans les écoles et les communes. En présence de 4 élus et d’une quarantaine de chauraisiens, elle a donné une conférence diffusant les bons conseils préventifs et sensibilisant la population aux différents cambriolages, dans les maisons, les voitures ou dans la rue. L’occasion de détailler l’opération « Tranquillité vacances », permettant de faire surveiller son habitation par la police municipale et la police nationale durant son absence. Il suffit de s’inscrire à la mairie.

Plan CaniCule 2019 : inscrivez-vous ! Toutes personnes âgées et/ou handicapées peuvent s'inscrire (ou se faire inscrire par un proche) sur le registre du plan canicule du CCAS de Chauray. En cas de forte chaleur, le CCAS de Chauray contacte régulièrement les personnes inscrites volontairement pour s'assurer que tout va bien. L'inscription se fait auprès du CCAS de Chauray, sur place

(31

rue

de

l'église),

par

téléphone

(0549245319), par mail (nguibert@chauray.fr). Le formulaire est téléchargeable sur le site de la commune : www.ville-de-chauray.fr

08


Jeunesse

Le bilan de Pierre PRINTEMPS:

le bio à l'honneur ser les jeunes élèves dès la petite section. on parle de produits bios, mais d’où viennent ces produits ? La conception du bio qui a été mise en place à Chauray repose sur les circuits les plus courts possible, et dans le respect des marchés publics. A titre d’exemple, nous fonctionnons avec les boulangeries locales, et même la boulangerie un peu plus « industrielle » avec laquelle nous travaillons, nous lui demandons de fabriquer du pain bio.

Pierre Printemps

Nos produits frais (fruits, légumes…) sont bios : parmi les critères de sélection de nos fournisseurs, nous avons introduit

Après 12 années passées à la tête du service des affaires

l’impact que peut représenter l’empreinte carbone du trans-

scolaires de Chauray, Pierre Printemps a pris une retraite

port et de la logistique mise en œuvre pour l’acheminement

bien méritée en juillet 2019. Avant de tirer sa révérence, celui

des produits… Ils sont ainsi issus de départements ou régions

que les écoliers nommaient avec respect « Monsieur Prin-

limitrophes.

temps », unanimement apprécié par l’ensemble des acteurs

les relations avec les acteurs de la communauté éducative

du monde de l’éducation à Chauray a accepté de revenir

chauraisienne ont-elles été bonnes ?

sur les éléments marquants de son passage à Chauray.

Toujours excellentes, j’en profite pour remercier les direc-

a la veille de prendre vos dernières mais plus belles grandes

teurs et directrices d’école avec qui j’ai eu le plaisir de tra-

vacances, pouvez nous dire en quelques mots ce qui aura

vailler, mais également les élus respectifs avec qui j’ai

marqué votre passage à Chauray ?

constitué des binômes au cours de ces années : je pense à

Ma plus grande fierté aura été d’avoir contribué à accom-

Bernadette Coirier, Magalie Mathé, et Sylvie Musellec, qui

pagner l’évolution de la commune voulue par la municipalité.

ont toujours œuvré pour que j’ai les moyens (notamment

La commune a beaucoup grandi, a accueilli de nouveaux

budgétaires et matériels) d’atteindre les objectifs fixés.

habitants, et par extension de nouveaux écoliers. Etant moi-

Je pense qu’un bon travail pour les écoles a été réalisé et je

même un chauraisien, donc naturellement intéressé par la

voudrais également y associer mes équipes, puisqu’il ne

prospérité de ma ville, je suis particulièrement heureux

peut être question que de réussite collective. Sans leur

d’avoir pu lui rendre à mon niveau un peu de ce qu’elle m’a

adhésion, rien de tout ce qui a été accompli n’aurait pu être

apporté en contribuant au bien être des écoliers dont j’ai eu

possible.

la charge. vous avez été un des acteurs majeurs du développement du

transmission de

bio dans les assiettes des petits chauraisiens…

témoin au restaurant

En application de la politique voulue par les élus., en 2008,

sColaire

les produits bios ont été introduits dans la cantine. Au bout

Pierre

de cette première année, 10 % des produits fournis étaient

sera remplacé par

bio. En 2011, nous sommes passés à 13 % avant d’atteindre

Olivier Marteau à la

Printemps

l’objectif fixé de 20 % minimum de produits bio depuis 2014.

tête du restaurant

Au début il s’agissait de légumes, fruits frais et de produits

scolaire et les af-

laitiers. Désormais, nous avons la possibilité de diversifier :

faires scolaires se-

les produits d’épicerie de manière générale peuvent être

ront dirigées par

achetés bio, ce qui permet de proposer des repas entiers

Pauline Gouin, sous

bio aux clients du restaurant scolaire. Nous avons proposé

la tutelle de Sylvie

au cours de ces années des animations (petits déjeuners à

Musellec, adjointe

l’occasion de la semaine du goût…) permettant d’y sensibili-

au Maire.

09

P. Printemps et O. Marteau


Jeunesse

Vers de « nouveaux mercredis » pour nos jeunes chauraisiens… ! Les accueils de

fant à une ou plusieurs séances et de ne payer que celles

loisirs sont plé-

auxquelles il les ont inscrits.

biscités à Chau-

Le système actuellement en vigueur privilégie un cycle d’ac-

ray

leur

tivités (sportives ou culturelles) sur 6 ou 7 jours et la factura-

qualité,

qu’il

tion s’effectue de ce fait sur la totalité du cycle.

s’agisse

des

Demain, en plus de l’offre existante, un accueil collectif de

grandes ou des

mineurs répondant à un besoin plus ponctuel des parents

pour

petites vacances, mais

sera également proposé. A titre d’exemple, certains parents,

également à l’occasion des mercredis.

connaissant à l’avance leur planning de travail, ont une idée

Des demandes visant à faire évoluer l’offre de service de la

précise des moments où ils peuvent garder ou non leur en-

ville ont été formulées par certains parents pour apporter

fant. Avec un accueil « à la carte », ils pourront alors l’ ins-

plus de souplesse. D’autres ont évoqué le coût du service

crire uniquement les mercredis où ils travaillent.

proposé.

Il est indispensable, toutefois, d’avoir une vision claire de

C’est la raison pour laquelle une consultation a été lancée

l’utilisation de cette option « à la carte » pour éviter les

à la fin du mois de juin pour aider la municipalité à répondre

risques de sur-encadrement. Les réponses au questionnaire

à la question « quels mercredis demain pour les 3/12ans ? ».

diffusé pendant la consultation sont ainsi essentielles pour

La municipalité souhaite recueillir le plus de données chif-

collecter les informations nécessaires.

frées possible sur les futurs utilisateurs d’un service d’accueil

N’hésitez pas à faire part de vos suggestions. dans cette

collectif de mineurs « à la carte » Il permettrait aux parents,

phase de réflexion sur l’élaboration de ce service via un

sur une période dont la durée est à définir, d’inscrire leur en-

message sur la boîte mail mercredis@chauray.fr

Paroles d’élus

Expression de "Chauray à venir" Pour qui l’ehPad émilien Bouin ?

La commune, désormais propriétaire des murs de l’EHPAD, demande un

ce problème. Une course à l’échalote est engagée et ce ne seront pas

loyer au CCAS. Ce loyer qui était de 190 000 €/an en 2016 et 2017 est

les résidents et leurs familles qui la gagneront.

passé à 230 000 €/an en 2018 et à 240 000 €/an en 2019.

La politique d’accueil dans l’EHPAD Émilien Bouin est de ne prendre

Ce loyer a un impact sur le budget puisqu’il représente près de 7 % des

que des Chauraisiens. Ce critère peut se comprendre dans la mesure

dépenses de l’EHPAD. En 2018 et pour la deuxième année consécutive,

où la rénovation de l’établissement a été payée par les Chauraisiens

les comptes de l’EHPAD ont été déficitaires. Avec un prix de journée

et, comme en France, les places en EHPAD ne suffisent pas aux besoins

d’hébergement à 58 €/jour (pour les nouveaux entrants) en 2019, l’EH-

de la population, cela implique des choix. Malheureusement, avec un

PAD Émilien Bouin se rapproche des EHPAD les plus chers du départe-

prix de journée aussi élevé, on comprend très vite que le deuxième cri-

ment. Selon le site du Ministère des Solidarités et de la Santé, de la

tère de sélection est la capacité financière du demandeur. Ce n’est pas

53ème place en 2017, il arrive 56ème sur 71 EHPAD en 2019. Le prix moyen

pour rien d’ailleurs qu’il lui sera exigé un état de son patrimoine pour

de journée en Deux-Sèvres est de 54,67 €. Un résident de l’EHPAD Émi-

pouvoir être inscrit sur la liste d’attente.

lien Bouin dépensera 100 € de plus par mois que celui qui serait dans

Dès lors, porter le loyer demandé par la commune à l’EHPAD à 240 000

un établissement au prix moyen. Gare aux pensions modestes !

€/an, c’est aggraver la gestion et la situation des résidents. Aussi, nous

Le loyer demandé par la commune est trop lourd pour les comptes de

sommes contre cette nouvelle augmentation.

l’EHPAD. Le prix de l’hébergement ne pourra qu’augmenter pour pallier

Christian Loustaunau , Mariem Farjallah, Elsa Belmontet 10


zoom

marianne du Civisme en deux-sèvres, Chauray primée !

Une « Marianne du civisme » pour le maire de Chauray

Les « Marianne 79 du civisme » qui récompensent

primée pour son taux de participation à l’occasion

les communes qui ont enregistré le plus fort taux

des élections européennes du 26 mai. Parmi les

de participation aux élections ont été distribuées,

villes de plus de 7001 habitants Chauray est la ville

le 21 juin, à la préfecture des Deux-Sèvres.

qui a enregistré le plus fort taux de participation

Cette cérémonie a valu à la ville de Chauray d’être

avec 55,80 % de votants.

la muniCiPalité vous accompagne contre les nuisibles Intervenant dans des domaines aussi différents que la lutte contre les ravages provoqués par les ragondins aux berges des rivières, la lutte contre l’implantation des frelons asiatiques ou contre les chenilles processionnaires qui se développent dans les pins, la Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles des Deux-Sèvres (FDGDON 79) est à vos côtés lorsque vous en avez besoin. La commune de Chauray, comme d’autres communes, y adhère afin que ses habitants puissent en mobiliser les ressources si besoin. Vous pourrez ainsi bénéficier à des tarifs privilégiés de l’expertise des membres du groupement pour vous débarrasser de vos nuisibles, c’est un bon plan à avoir en tête. Coordonnées téléphoniques : 05 49 77 16 55 et 05 49 73 65 17. Courriel : fdgdon@orange.fr

11


zoom

ChauraY 2.0 n

@VilledeChauray qui porte aux utilisa-

teurs chauraisiens et d’ailleurs de Twitter les informations essentielles sur l’actualité de toute la commune. N’hésitez pas à nous suivre, nous serons ainsi en lien direct, et instantané ! Sur Instagram, sur le profil villedechauray, venez découvrir des photos, des videos, et Comme cela a été annoncé en début d’année, la ville a ren-

toutes les formes d’infos illustrées pour vivre en images

forcé sa présence sur les réseaux sociaux. Outre sa page

chaque dimension de la vie de la cité. Vous pouvez ainsi

facebook, elle compte également deux comptes twitter :

prolonger le plaisir des festivités du 14 juillet avec quelques

n @myvillageC qui partage avec les administrés les infor-

clichés et vidéos du feu d’artifice tiré le 13 juillet !

mations tournant autour de leur sécurité, dans le pro-

N’hésitez pas à vous approprier le hashtag #CHAURAY et à

longement de l’application testée l’année dernière.

y partager vos ressources multimédia !

un nouvel orgue à l’église Saint-Pierre L’église Saint-Pierre a réceptionné le 29 mars son nouvel orgue numérique, acheté par la paroisse Saint-Jean Baptiste du Niortais, avec la contribution financière de la communauté catholique chauraisienne. Il y a 30 ans, c’est la municipalité qui avait fait l’acquisition d’un orgue analogique à pédales, avec une bonne sonorité pour l’époque mais devenue aujourd’hui limitée.

ChauraY et le développement durable Chauray a participé, aux côtés de la CAN, à la « Semaine européenne du développement durable » entre le 29 mai et le 5 juin. Les volontaires étaient invités à se porter sur tous lieux de passage, urbains ou ruraux; afin de les débarrasser de tous les détritus, canettes, plastiques en tous genres, papiers, décharges sauvages. La municipalité a convié, le 5 juin, tous les ramasseurs-collecteurs à un dépôt des détritus dans une benne affectée à cet usage et à un moment convivial de discussion pour clôturer cette semaine d’action.

12


Animation et culture

nouveau triomPhe du rire aveC des arlequins

la Palette aux talents

« assassins associés » !

Elisabeth Billy (présidente) et les membres du bureau, entourant Gilbert Baud

Comme chaque année, l’exposition des adhé-

Pour la 42ème année consécutive, la troupe des Arlequins a

rents (45 à ce jour) de « la Palette », l’association

déclenché le rire et la joie du nombreux public qui s’est pressé

niortaise de peintres amateurs, a ravi son public

aux 7 représentations données à la salle des fêtes, fin janvier et

avec l’accrochage de plus de 150 oeuvres réunies

début février. Dans une mise en scène de Joseph Compostel,

dans l’écrin du Temple, fin janvier. La diversité des

assisté de Fabrice Ducousso, avec le concours d’une talen-

styles y a rejoint celle des talents ! La « Palette »

tueuse régie, des costumières, décorateurs et machinistes, les

avait choisi de mettre en valeur l’un des siens : Gil-

8 acteurs ont donné corps à l’hilarante comédie policière « As-

bert Baud, dont une des oeuvres le figure sur

sassins associés » écrite par Robert Thomas en 1965.

l’affiche de l’exposition

la Brillante PéPinière des « Jeunes arlequins »

la magie

couleurs de l‘Inde au Temple

L’association

Les « petits Arlequins » entourés de leurs mentors

« Esquisses et Couleurs » a

choisi l’Inde comme thème pictural de son exposition

Les 28 élèves de l’école de théâtre de Chauray, animée

au Temple, du 1er au 10 mars. Les 32 artistes-peintres

par Joseph Compostel et Jean-Paul Coursodon, ont à nouveau

de l’association y présentaient 170 de leurs oeuvres

montré l’étendue de leur talent prometteur lors de deux repré-

dont 40 tableaux étaient « aux couleurs de l’Inde ».

sentations, les 15 et 16 mars, au Temple. Ils ont brillamment inter-

Lors du vernissage, 4 jeunes danseuses ont donné le

prété 5 sketches pendant 2 heures de spectacle, fruit de 6 mois

ton avec une démonstration de danse Bollywood.

de travail.

13


Animation et culture l’exPosition généreuse du lions-CluB

Plus de 800 Personnes

derrière les chars du Carnaval

Succès public avec une météo idéale pour le Carnaval organisé par le comité des fêtes Festica le 23 mars. Plus de 800 personnes, adultes et enfants, fardés,

La 11ème édition de l’exposition-vente de pein-

masqués et déguisés, ont suivi le défilé des deux chars

tures et sculptures proposée par le Lions-Club Niort

construits depuis janvier par une quinzaine de bénévoles

Doyen au profit de l’association Enfants Cancers et

passionnés. Sur le thème du « Dessin animé » et aux rythmes des fanfares Batala et « les Dissonnants », le Car-

Santé a tenu toutes ses promesses les 30 au 31 mars

naval a assuré le spectacle jusqu’au bûcher du « Bon-

au Temple. 34 artistes ont présenté une trentaine de sculptures et 170 tableaux dont une partie des revenus

homme Carnaval » et au traditionnel dîner dansant.

de la vente revient à la recherche en cancérologie pédiatrique. L’invité d’honneur, Dominique Maillochon,

les 30 ans

de

ChauraY voCal !

a peint « en direct » une oeuvre qui a constitué le premier prix de la tombola caritative.

les Belles voix des résidents des EHPAD !

Émotion et nostalgie ont réuni, le 5 avril, près de 700

La salle des fêtes de Chauray a accueilli le 16

spectateurs, à la salle des fêtes de Chauray, pour fêter les

mai dernier la 11ème rencontre inter-chorales des 27 EHPAD du sud Deux-Sèvres, organisée par la rési-

30 ans de la chorale chauraisienne. Les chorales de

dence Émilien Bouin et son animatrice Nathalie Vinet.

Vouillé, Saint-Gelais et Échiré se sont faites complices de l’évènement dans une première partie très applaudie. Les

Elle a regroupé plus de 300 personnes résidents-

63 choristes de Chauray Vocal ont ensuite puisé dans leur

chanteurs, accompagnants, animateurs et bénévoles. Un spectacle particulièrement bien réglé a vu se

répertoire pour s’exprimer dans des saynètes retraçant

succéder sur scène plusieurs regroupements de cho-

l’histoire de trois décennies de succès. Le bouquet final a

rales dont les prestations ont été chaleureusement

réuni les 117 interprètes des 4 chorales pour une symbolique

applaudies.

« ballade des gens heureux » !

14


l’aPaC illustre « les marques du temPs »

éClats de « talents de Femmes » au Temple !

« La danse » de J.G Dagneau La mosaïste Nathalie Rebuffé et ses sculptures de verre

Le 31ème

concours d’arts plastiques organi-

sés par l’APAC (Association des peintres et ar-

Le 6ème salon « Talents de femmes » organisé par le club

tistes chauraisiens) et le club de peinture sur soie

Soroptimist de Niort a révélé, à nouveau, toute la richesse de la

s’est déroulé au Temple du 6 au 14 avril, sur le thème des « marques du temps ». Il a réuni 115 artistes (dont 28 sculpteurs) qui ont présenté 248 oeuvres de tous genres avec la plus large diversité de matières. L’invité d’honneur était l’aquarelliste bordelais Jean-Guy Dagneau, artiste confirmé, lauréat de nombreux prix.

créativité des femmes artisanes d’art. Les 18 et 19 mai, au Temple, 27 « éveilleuses de beauté, de grandeur et de joie », comme l’a souligné le Maire, ont fait partager leur passion, la maîtrise de leur art et la diversité de leur technique aux 350 visiteurs.

3 salles ComBles Pour le gala de l’éCole de danse

les élèves du Conservatoire

pendant le Festival de la Musique

auditionnent

Le conservatoire danse et musique Auguste-Tolbecque regroupe trois sites : Niort, Jean-Déré à

Les

14, 15 et 16 juin, la salle des fêtes de Chauray était com-

Chauray et Désiré-Martin-Beaulieu à Vouillé. 60

ble, 3 soirs de suite, pour applaudir les 352 élèves de l’école

enseignants y dispensent des cours de danses

de danse de Chauray dont le gala annuel a connu un succès

classique, contemporaine et jazz, des cours de

qui ne se dément pas, année après année. Claire Chauvin et

musiques classique, jazz et amplifiées, des cours de chants lyrique, micro et choral, … Du 17 au 20

Gilles Monruffet ont permis à leurs élèves de donner la mesure de leur talent en deux parties de 15 tableaux chacune. Les

juin, pendant le Festival de la musique, les élèves

plus jeunes (de 4 à 11 ans) ont ainsi précédé leurs aînés de 12 à

ont proposé leurs auditions de fin d’année qui ont

….70 ans dans une féérie colorée faisant revivre les années

attiré un public fervent.

1960-70.

15


Solidarité

le Comité de Jumelage en action ! magne), Evelyne Gabard (Togo) et Monique Sagot (Québec). Le bilan de l’année 2018 illustre le dynamisme de échanges sur tous les fronts. 2019 a bien commencé avec un déplacement à Langewiesen, du 9 au 13 mai, avant celui de Schöffengrund en octobre prochain pour la traditionnelle soirée française. Le 30ème anniversaire du jumelage y sera également fêté en juin 2020. Au Québec, Chauray était représentée lors d’une rencontre impliquant également les jumeaux allemands en septembre 2018.

Les membres du bureau autour du président Berdolet

Enfin, au Togo, le programme de construction de

L’assemblée générale du comité de jumelage, en avril der-

latrines s’est poursuivi avec la livraison d’un nouveau bloc en

nier, a vu la réélection de Georges Berdolet à sa présidence,

2018. Le comité de Bassar souhaite renouveler l’opération au

entouré de 3 vice-présidentes : Marlène Berthonneau (Alle-

lycée de Bassar.

la situation s’améliore pour les « Enfants de Hué »

ChauraY essaime ses « boîtes à livres » !

Les membres du bureau autour de Claude Delaveau (2ème à g.)

La « boîte à livres » près du lavoir, avec des élèves de l’école Fractale

Les 60 membres de l’association « Nos enfants de Hué » ont

Chauray s’inscrit dans le mouvement des « boîtes à livres »,

tenu leur assemblée générale le 30 mars sous la présidence de

libres d’accès (gratuites) où chacun peut prendre ou dé-

Claude Delaveau. Les enfants parrainés bénéficient de condi-

poser un ou plusieurs livres, favorisant ainsi un mouvement

tions alimentaires normales, d’un suivi régulier de leur santé et

permanent d’échange culturel. Deux premières « boîtes »

sont scolarisés ou en apprentissage. L’association a également

réalisées par les ateliers municipaux, à partir de maté-

atteint ses objectifs concernant des travaux d’hygiène. D'autres

riaux de récupération, ont été installées l’une près de la

restent à réaliser qui sont étudiés avec minutie à chaque dé-

poste de Chauray et l’autre à Chaban, Place du lavoir,

placement au Vietnam d’un membre de l’association.

en face de l’école Fractale. Deux autres s’y ajouteront, également fabriquées avec des matériaux recyclés.

Directeur de la publication : Jacques Brossard Réalisation : Pic de la mirandole Impression : graphitilt Dépôt légal : Juilletr 2019 16

Profile for Chauray

Chauray Infos N°64 - Juillet 2019  

Chauray Infos N°64 - Juillet 2019  

Advertisement