__MAIN_TEXT__

Page 1

CHAURAY

info

janvier 2019 n° 63

journal dE la VillE dE ChauraY

sommairE EquipEmEnts Et ChantiErs > p 2 à 6 n Poursuite du programme de sécurisation des déplacements n La restructuration de l’EHPAD entre dans une nouvelle phase ! n Permis de construire déposé pour 40 nouveaux logements sociaux ! n 31 nouveaux logements livrés à compter du mois de février n De nouveaux projets en réflexion pour répondre aux besoins des associations utilisatrices de la salle omnisports n Retour sur le déploiement de la fibre

parolEs d’élus > p 5 n Expression de “Chauray à venir”

projECtEur > p 7 n Gestion des emprunts du CCAS : stop aux mensonges ! n

Forte émotion pour le centenaire de la célébration du 11 novembre 1918 !

Zoom > p 8 à 9 n Le Café citoyen : une libre discussion avec la commissaire divisionnaire de police de Niort ! n

GEMAPI : une nouvelle compétence à financer par la Communauté d’agglomération

n MyVillage s’exporte sur les réseaux sociaux

jEunEssE > p10 à 11 n Une nouvelle organisation scolaire et de nouveaux services n Ecoles : un effort d’amélioration continue ! n L’extension de Jacques Prévert n Assouplissement de l’accueil de loisirs du mercredi

sport > p12 n Les sportifs chauraisiens en haut de l'affiche n Les 12 kms de la trisomie 21

animation Et CulturE > p 13 à 16 n Le Chauray médiéval revit lors des Journées du Patrimoine ! n LEGO® triomphe au Temple et illumine les fêtes de Noël ! n 25 ans de jumelage fêtés au Québec n Soyons Fous avec « les Potes aux Feux de la Rampe » ! n La soirée française de Schoeffengrund n 39ème Salon s’automne de l’APAC n La musique des astres à l’église Saint-Pierre n Concert de Noël de Chauray Vocal

préservons notre « vivre ensemble » ! L’actualité récente a mis spectaculairement en exergue la situation difficile de nombre de nos concitoyens qui ont ont du mal à vivre du fruit de leur travail et se sentent délaissés si ce n’est, pour certains, déclassés. L’État, cadre naturel des solidarités, des droits et des devoirs de chacun, apparaît de plus en plus éloigné des attentes d’une majorité de la population. Nous connaissons bien cette situation au sein des territoires ruraux dans lesquels nous sommes insérés et qui peinent à trouver leur place dans un monde dominé par la globalisation, la mondialisation ou le libéralisme effréné. Ce constat montre combien nos communautés communales demeurent essentielles. Elles offrent notamment un cadre irremplaçable pour l’exercice d’une solidarité active, d’une priorité à l’action sociale au bénéfice des plus démunis parmi nous. C’est ce à quoi s’emploie en permanence, et dans la discrétion, le CCAS et « Chauray Solidarité ». nos priorités n’ont pas changé et elles correspondent à vos attentes. Ce sont en particulier les meilleures conditions de vie pour nos aînés comme le montre la finalisation des travaux de restructuration de l’EHPAD. C’est aussi une politique volontariste de création de nouveaux logements sociaux dans une perspective « qualitative » et de maîtrise énergétique. C’est une action persévérante pour offrir un maximum d’atouts à nos enfants et à notre jeunesse dans le cadre scolaire comme extra-scolaire. C’est la volonté d’apporter une sécurité accrue dans vos déplacements, avec notamment bientôt, nous l’espérons, la mise en place d’un giratoire au niveau de la CAMIF. C’est également une priorité toujours accordée aux équipements collectifs pour toutes les activités de nos associations et notamment sportives, avec la perspective d’une nouvelle salle omnisports. Sans oublier notre démarche exigeante pour l’embellissement de la ville avec le souci constant de la qualité de l’environnement et du développement durable. les liens qui nous unissent, pour atteindre ces objectifs, restent marqués par la vérité et l’authenticité. Ainsi, tout ce qui est accompli à Chauray est toujours expliqué, débattu et réalisé dans la transparence. C’est ce que nous continuerons à faire en 2019 ! je forme des voeux pour que cette nouvelle année vous apporte santé, équilibre, joies personnelles et familiales.

n Tournoi caritatif de football gaélique ! n Bourse aux jouets et marché de Noël avec le comité de jumelage n Le beau Noël de la structure petite enfance

Jacques Brossard


Equipements et chantiers

Poursuite du programme de sécurisation des déplacements La rue André Bellot a fait peau neuve ! réseaux électriques et téléphoniques ont été enfouis, ce qui a rendu nécessaire l’amorce de reprise de l’entrée de la rue Jacques Prévert. Par ailleurs, la mise en LED de l’éclairage public permet de poursuivre la diminution de la facture énergétique de la ville. Le programme intégrait également le traitement des eaux pluviales, correspondant à une nécessité absolue. Il s’agissait de répondre aux phénomènes des dernières années, de Rue André Bellot, aménagement de sécurité renforcé à l’arrêt de bus

plus en plus violents par leur intensité, malgré leur faible fréquence. Ces travaux indispensables ont été réalisés avec le concours de la Communauté d’agglomération.

Après le réaménagement de rue de la Treille et dans sa

Enfin, un aménagement de sécurité sur mesure a été réalisé.

continuité, c’était au tour de la rue André Bellot de faire peau

Aux plateaux surélevés, ajustés sur la voie, s’est ajouté un

neuve, en 2018. Le programme des travaux s’inscrivait dans

dispositif qui permet aux utilisateurs des transports en com-

la cade du traitement global des voiries développé chaque

mun de traverser la rue sans craindre de dépassement intem-

année, avec des exigences similaires.

pestif de la part de conducteurs trop pressés ! Un

Ainsi, le tapis d’enrobé a été repris pour améliorer la circula-

investissement incontournable qui, comme tous ceux du

tion des voitures et des cycles. Des travaux de mise en ac-

même type réalisés sur le territoire communal, aurait pu être

cessibilité de la voie avec reprise de trottoirs ont été réalisés

évité si le Code de la route, mais également des règles de

au bénéfice des personnes à mobilité réduite. De même, les

bon sens au volant, étaient appliquées.

Reprise des travaux de la rue des Artisans après un « bras de fer » administratif ! L’aménagement complet de la rue du Temple et de la rue Emile Proust, après celui d’ensemble du centre bourg piétonnier, ont modifié en profondeur le « cœur historique » de Chauray. Les travaux de la rue des Artisans en constituent la dernière étape. La proximité des monuments historiques que sont l’église et le temple rendait nécessaire la délivrance d’un permis d’aménager après avis de l’architecte des bâtiments de France qui a connu une instruction aussi longue que conflictuelle.

02

La maison « litigieuse » sera démolie en ce début d’année


Le projet d’aménagement impliquait, comme pour toutes les

par le Maire auprès de la préfecture de région, afin de re-

autres voiries, l’enfouissement des réseaux, la mise en LED

chercher une sortie de cette situation de blocage.

de l’éclairage public, les travaux de sécurité et de reprise de la voirie (y compris son accessibilité). Mais il s’avérait éga-

Une négociation sur site a permis à l’architecte des bâti-

lement nécessaire de démolir une partie de « la maison aux

ments de France et à ses services de se rendre compte de

volets bleus ». C’est ce volet spécifique qui, à la surprise gé-

la qualité des aménagements réalisés au fil des années au

nérale, a conduit à une paralysie temporaire du projet !

centre bourg par la ville de Chauray. Elle a permis de valider

L’architecte des bâtiments de France a, en effet, considéré

le projet municipal avec une évolution mineure dans le péri-

que cette maison jouait un rôle de « marqueur historique » et

mètre de démolition prévu. L’opiniâtreté de la ville a donc

en a interdit la démolition, estimant que celle-ci portait at-

permis de faire prévaloir son point de vue. Les travaux de dé-

teinte au patrimoine de la ville qu’il a mission de protéger.

molition vont ainsi se dérouler en début d’année et la rue des

Cette motivation, difficilement acceptable, a été contestée

Artisans, reconfigurée, sera livrée au printemps prochain.

Travaux d’amélioration pour les déplacements des piétons Un trottoir sécurisé a été réalisé rue de la Conciergerie, en sortie de lotissement pour rejoindre la rue de la Ga-

Nouveaux trottoirs rue de la Conciergerie

renne. Un autre trottoir a été aménagé rue du Château Musset pour améliorer les déplace-

Rue de la Garenne : installation des aménagements de sécurité demandés par les habitants

ments des piétons et personnes à mobilité réduite. au e du Châte ottoirs ru tr x au ve Nou Musset

Excédés par la vitesse

sente sur les lieux, a pu

excessive de conduc-

constater les change-

teurs peu respectueux

ments

du Code de la route, les

ment.

riverains de la rue de la

Il faut espérer que ces

de

Système d’écluse, rue de la Garenne

comporte-

Garenne ont fait valoir

réponses s’accompa-

leurs doléances auprès

gnent d’une véritable

la municipalité.

prise de conscience

De nouveaux plateaux

pour une conduite plus

surélevés ont donc été

responsable, seule so-

réalisés ainsi qu’un sys-

lution durable pour en-

tème d’écluse. D’ores et

diguer

déjà, la police munici-

consécutifs à cette vi-

pale, discrètement pré-

tesse excessive.

les

risques rue de la Garenne Plateaux ralentisseurs 03


Equipements et chantiers

La restructuration de l’EHPAD entre dans une nouvelle

phase !

La mue complète de l’EHPAD Emilien Bouin, qui compte 83 résidents, est en marche, sans que les services apportés aux résidents n’aient été

Les travaux en cours

réduits. Après une première tranche de travaux créant une extension de 25 lits fin

dissement de l’espace restau-

2013, les résidents ont pu

ration, la mise aux normes de la

prendre possession de la

la cuisine et la transformation

nouvelle aile de 46 chambres à la fin du premier trimestre

des locaux techniques (blan-

2018. Une nouvelle phase de travaux, actuellement en cours

chisserie, stockage) pour les rendre plus fonctionnels et

de finition, va permettre de créer 12 lits supplémentaires, ainsi

mieux répondre aux besoins de ceux qui travaillent au quo-

que de nouveaux espaces de travail et de vie.

tidien pour les résidents.

Ainsi, au terme d’une opération de démolition-reconstruction

Au final, la réalisation de cette ambitieuse opération d’un

de grande ampleur, l’EHPAD sera doté d’un nouvel accueil,

coût de près de 6,7 millions d’euros, ayant nécessité plus de

de nouveaux bureaux pour les services (administratifs, de

deux années de travaux effectifs, n’entamera pas les capa-

soins), mais surtout de nouveaux espaces de vie pour les ré-

cités de financement à long terme de la ville. En effet, le

sidents (nouveau salon de coiffure, nouvelle salle dédiée aux

montage financier mis en oeuvre garantit une opération

animations). La qualité des aménagements traduit parfaite-

« gagnant gagnant » puisqu’il permet à l’EHPAD de se re-

ment la volonté municipale au bénéfice et au service des

structurer à son rythme et selon ses capacités financières,

aînés de la ville.

tandis que la ville s’assure, via le paiement d’un loyer, le rem-

D’autres changements majeurs se préparent avec l’agran-

boursement des sommes qu’elle a engagées.

Permis

de construire déposé pour 40 nouveaux logements sociaux !

A l’issue d’une procédure de concours menée sous la maî-

% de la totalité de son parc (sous peine de pénalités très im-

trise d’ouvrage de la société Immobilière Atlantic Aménage-

portantes), ce type de projet est très onéreux.

ment (IAA, ancienne SA HLM79), le Cabinet Triade a été

En dépit de la vente du terrain à la société I.A.A pour la

désigné, à l’unanimité, maître d’œuvre d’une opération de

somme de 200 000€, en application du programme local de

construction de 40 logements sociaux qui sera réalisée rue

l’habitat communautaire (PLH), la création de ces logements

du Nauron, en parallèle de la rue Pierre Laplace.

sociaux va coûter la somme de 516 000€ d’aides à la CAN et

Ces 40 logements sont répartis en 8 T2 de 52m², 24 T3 de

258 000€ de subvention à la ville !

66m² et 8 T4 de 81m². Si le législateur impose la réalisation de ces logements so-

En tant que partenaire, la ville a posé ses conditions qualita-

ciaux avec l’objectif fixé à chaque commune d’atteindre 20

tives quant au traitement paysager et architectural des

04


n l’ensemble du lotissement sera conçu dans le respect de

constructions avec trois impératifs à respecter : n la sécurité des futurs habitants devra être garantie à tra-

l’environnement et la volonté de valoriser ses espaces

vers le traitement des voies de circulation, n

verts et arborés.

l’intimité des habitants entre eux et des résidents de la

L’opération lancée en 2019 sera certainement livrée à l’hori-

rue Pierre Laplace devra être préservée.

zon 2021/2022.

31 nouveaux logements

livrés à compter du mois de février

Mis en oeuvre entre la ville et la société IAA, le partenariat

de conception.

exemplaire de création d’un lotissement de maisons passives

Dans ces logements livrés en début d’année, tout a été

va se concrétiser à partir du 1er février lorsque les premiers

pensé pour faire diminuer les coûts sans renoncer au confort

habitants vont prendre possession des lieux. Ils vont ainsi dé-

de vie. Ainsi, en plein hiver, la chaleur produite par les ap-

couvrir les avantages d’une démarche ambitieuse, qualitative

pareils électriques et les habitants eux-mêmes pourra suffire

et surtout très positive pour leur pouvoir d’achat !

à chauffer la maison.

L’objectif poursuivi à travers la création de maisons passives

Que ceux qui ne ne sont pas de gros utilisateurs de télévision,

est de garantir à leurs habitants des conditions de confort

d’ordinateurs ou autres appareils électriques se rassurent, le

optimal (chaleur en hiver, fraicheur en été) tout en maîtrisant

poêle à granulés, installé dans chaque habitation, offrira à

le poste des dépenses énergétique qui peut grever le bud-

lui seul des perspectives d’économies certaines par rapport

get d’un ménage en cas d’isolation insuffisante ou de défaut

au chauffage électrique.

Paroles d’élus

Expression de "Chauray à venir"

dEs équipEmEnts répondant aux bEsoins dEs assoCiations… ça sErait biEn ! Le 22 janvier 2018, nous attirions l’attention du conseil municipal sur les

optimisée pour la pratique de chaque discipline et avec des salles de

besoins croissants des associations sportives chauraisiennes. Au mois

réunions accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ce projet s’ins-

de mars, notre maire souscrivait un emprunt de 2 millions d’euros sans

crirait sur plusieurs années mais serait réfléchi dès aujourd’hui afin

savoir encore comment l’utiliser. Le 1er octobre dernier, le maire nous

d’évaluer le coût global et d’adapter les plans entre les différentes

informe de l’acquisition d’un terrain afin de construire « un nouvel équi-

salles pour minimiser les charges.

pement ».

Rejoints alors par des conseillers municipaux de la majorité, nous ob-

Puis, au conseil du 12 novembre, nous découvrons que sera finalement

tenons une réunion de concertation avec plusieurs autres associations

une salle avec un terrain pour le handball et le basket. Les besoins de

sportives le 18 décembre.

ces associations sont bien réels mais sont-elles les seules ?

Nous espérons que cette rencontre permettra la construction d’une salle

Les sports de combat évoluent dans un espace trop restreint pour une

évolutive en phase avec le développement de la commune.

pratique sans risque. Le badminton, la gymnastique, le roller… toutes les associations chauraisiennes ont aujourd’hui un équipement pour prati-

Bonne et Heureuse année 2019 !

quer leur sport. Mais est-il adapté à leur besoin ? Nous demandons que soit lancé un projet complet de salle omnisports

Christian Loustaunau , Mariem Farjallah, Elsa Belmontet

05


Equipements et chantiers

De nouveaux projets en réflexion pour répondre aux besoins des associations utilisatrices de la salle omnisports La salle omnisports, située rue Victor, est un

CAN doit ainsi accompagner

équipement à la qualité reconnue que se

Chauray pour résoudre cette

partagent les clubs de handball et de bas-

problématique.

ketball de la ville mais également les clubs

Mais sans plus attendre, la muni-

d’arts martiaux (taekwondo, aïkido, judo).

cipalité a travaillé de façon vo-

Depuis plusieurs années, ces associations

lontariste sur plusieurs scénarios

résidentes ont sollicité la ville pour qu’elle

permettant de répondre aux be-

réponde à leur problématique d’évolution

soins exprimés :

des besoins (notamment de nouveaux

n une transformation du complexe

créneaux pour faire face à l’augmenta-

de Trévins pour passer d’une di-

tion des licenciés).

mension « loisirs » à une dimension

Les équipements sportifs chauraisiens

« compétition »;

sont objectivement adaptés à la popu-

n

lation. Mais, lorsque l’on analyse la

basket-hand;

la création d’une salle mixte

composition des effectifs des diffé-

n la création d’une salle polyvalente

rentes associations, on se rend compte qu’elles

principalement destinée au basket-

ne sont pas toutes constituées d’une majorité de chaurai-

ball;

siens.

n le coût d’un nouveau dojo pour les sports de combat.

De ce fait, la réponse à apporter aux besoins exprimés ne peut donc uniquement être traitée au plan communal. Un

Une première session de travail avec les associations

partage des tâches avec l’intercommunalité apparaît au-

concernées a montré que les besoins exprimés ont été cor-

jourd’hui indispensable. Même si en l’état actuel du statut de

rectement analysés. Les prochaines semaines permettront

la CAN, celle-ci ne dispose pas de la compétence corres-

d’effectuer des choix en fonction des capacités financières

pondante, il existe d’autres moyens, notamment à travers des

de la ville à court, moyen et long terme.

subventions comme le programme appui communautaire au

Une chose est sûre, tous ces projets ne pourront être menés

territoire (PACT) ou le mécanisme des fonds de concours. La

en même temps. Il faut être réaliste.

RetouR suR le déploiement

de la fibre

https://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre-optique C’est l’adresse à consulter si vous souhaitez savoir où vous en êtes en ce qui concerne le processus de déploiement de la fibre près de chez vous. Quartier par quartier, vous serez en capacité d’observer le déploiement de ce nouveau service, mais, et c’est bien là l’essentiel, en y rentrant votre adresse vous saurez si la fibre est dans votre quartier, près de votre logement ou si vous y êtes d’ores et déjà éligible ! Que ce soit à Chaban, aux quartier des Arandelles, ou à Trévins, la fibre progresse de manière quasi quotidienne. L’objectif fixé au gestionnaire de réseau est de réussir à connecter la ville d’ici la fin de cette année 2019.

06


Projecteur

Gestion des emprunts du CCAS :

stop aux mensonges !

Dans une publication au contenu aussi mensonger qu’in-

marges de manœuvre que la commune. Le montant des

tellectuellement malhonnête a été égrenée une série d’ap-

pénalités à verser en cas de remboursement anticipé étant

proximations concernant la gestion des emprunts de la

trop élevé, le CCAS n’a pas les moyens financiers de rené-

commune et du CCAS.

gocier ses emprunts.

Selon une ritournelle maintenant habituelle, des chiffres et

Raisonner pour le CCAS comme s’il s’agissait de la ville de

des taux sont avancés, un montant choc est lancé (535

Chauray est faire preuve de méconnaissance des finances

000€ perdus) et les rédacteurs de ces remarques se ca-

locales.

chent derrière des données datant de 2016 pour anticiper

Là où la malhonnêteté côtoie le ridicule, c’est qu’il est re-

une mise au point du Maire inéluctable.

proché au CCAS de ne pas avoir renégocié un emprunt de

Bien évidemment cette analyse pêche à tous les niveaux

3 227 735€ ce qui aurait permis d’économiser la bagatelle

: manque de précision, manque d’expertise. Les détrac-

de 410 000€. Là encore rien n’est juste dans l’analyse ! Ce

teurs de la gestion des emprunts communaux passent à

calcul ne repose sur rien, ce chiffre est mensonger !

côté d’une réalité pourtant simple.

Il faut ajouter un oubli majeur témoignant une nouvelle fois

La ville a renégocié les emprunts qui lui ont été transférés

d’un certain niveau d’amateurisme. Cet emprunt est ce que

avec l’acquisition des murs de l’EHPAD. Cela ne peut être

l’on appelle un prêt locatif social, utilisé pour financer l’ex-

contesté.

tension de l’EHPAD de 2013. Il permet aux résidents de percevoir les APL et à la ville de diminuer son déficit de

Le CCAS qui est un établissement public distinct de la

logement social. Tout changement d’emprunt aboutissait

commune, n’a pas et cela a déjà été expliqué les mêmes

à faire perdre ces avantages.

Forte émotion pour le centenaire de la célébration du 11 novembre 1918 ! A l’occasion du centenaire de la célébration du 11 novembre, le conseil municipal a décidé la réfection de tous les monuments commémoratifs, rénoL’hommage des enfants des écoles

vant les stèles, redorant les écritures et regravant le nom des combattants sur les plaques. Les cloches ont sonné à Le maire passe en revue le piquet d’honneur de l’ENSOA

toute volée à 11h avant la cérémonie, pleine d’émotion, au cours de laquelle les élèves de 3 classes de cours moyen ont rendu hommage aux soldats tombés pour la France par la lecture de différents textes et l’interprétation de chants. Le maire, pour sa part, a lu, devant les 300 personnes présentes, un message officiel du Président de la

La lecture du message du maire

République. 07


Zoom

mYVillagE s’exporte sur les réseaux sociaux nationale a, par ailleurs, souhaité intégrer le dispositif. Face à la décision du porteur de projet de mettre un terme à l’expérience pour des motifs de rentabilité économique, la ville a souhaité poursuivre l’aventure. C’est désormais sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook, SnapChat et Instagram que va s’exporter MyVillage. Les principes resteront les mêmes : n permettre aux citoyens, via les réseaux sociaux, d’échanger entre eux ou avec les services de la ville pour prévenir et/ou signaler des situations problématiques (cambriolages, comportements suspects…) n permettre à la ville de communiquer de manière réactive à ses administrés pour les avertir, photos à l’appui, de situations d’accidents, de dangers troublant l’ordre public. Le fait que le dispositif s’appuie sur les réseaux sociaux va permettre aux utilisateurs : n de remonter des informations aux services municipaux (police municipale, services techniques C’est un projet qui aurait pu s’arrêter. Mais les bonnes idées méritent que l’on se batte pour leur application. Loin de disparaître, MyVillage va Lorsque les développeurs de l’application ont pro-

Cette

demande

cadre de la première version, n

de disposer d’un canal public et privé supplémentaire direct avec la mairie.

connaître une évolution, dans une version 2.0. posé à la ville d’être commune-test de ce dispositif

notamment).

d’amélioration était la plus formulée dans le

n

d’utiliser photos, vidéos, images et sons pour alerter les services de la ville.

de vigilance citoyenne à l’échelle nationale, il n’y

Chacun peut choisir le réseau social auquel il sest

a eu aucune hésitation.

habitué. L’essentiel n’est pas, en effet, d’imposer un

L’objectif premier était de lutter contre les cambrio-

nouveau canal de diffusion mais de garantir une

lages grâce à une communauté de vigilance où

circulation dans les deux sens des informations sur

chacun des utilisateurs devenait un acteur de sa

les canaux déjà utilisés.

sécurité et de celle de ses voisins. Au terme d’une

L’autre avantage de poids de la nouvelle configu-

année de développement, plus de 500 foyers de la

ration fondée sur les réseaux sociaux est de per-

commune ont adhéré au dispositif et plus d’une

mettre à la police nationale d’être en lien direct

cinquantaine de messages ont été relayés par la

avec le dispositif selon des modalités pratiques qui

ville auprès des habitants. Intéressée par les initia-

seront à déterminer dans le cadre de la convention

tives compatibles avec un retour au cœur des

de coordination entre police municipale et police

préoccupations de la police de proximité, la police

nationale à Chauray

08


lE Café CitoYEn :

une libre discussion avec la commissaire divisionnaire de police de Niort ! Le dévelop-

de la sécurité publique, à l’origine de cette initiative, sera

pement de

présente. Elle présentera cette démarche et échangera li-

l’utilisation

brement avec tous ceux qui le souhaitent sur le fonctionne-

des réseaux so-

ment de la police, et les problématiques rencontrées à

ciaux

n’occultera

jamais les bienfaits du contact direct, des espaces

Chauray. L’objectif poursuivi est de « « briser la glace » et de désa-

d’échanges et de discussion qui permettent de se dire les

craliser l'image des forces de l'ordre. Car derrière les acteurs

choses en face.

de la sécurité, se trouvent bien des hommes et des femmes

A Chauray, tous les moyens sont bons pour travailler au quo-

qu’il est important de rencontrer en dehors d'une situation de

tidien pour votre sécurité, et maintenir la qualité de notre vivre

violence ou de détresse afin de prendre le temps de discuter

ensemble.

de la profession, ou de totalement autre chose.

C’est donc tout naturellement que la municipalité a répondu

Les sujets abordés peuvent être divers : problèmes de voisi-

favorablement à la proposition de la police nationale d’ouvrir

nage, de tapage nocturne, d’incivilités, de sécurité mais

un temps convivial d’échanges entre les citoyens et les ac-

aussi les opérations tranquillité vacances, la réserve commu-

teurs locaux de la sécurité.

nale de sécurité civile, etc

Lors du premier rendez-vous, Céline Grasseger, commissaire

Le premier café citoyen se déroulera le mercredi 30 janvier

divisionnaire de police de Niort et Directrice départementale

de 8h30 à 10h30 à la salle des mariages.

gEmapi : une nouvelle compétence à financer aux côtés de la Communauté d’agglomération Depuis le 1er janvier 2018, la Communauté d’agglomération du Niortais exerce la compétence « Gestion des milieux aquatiques et préventions des inondations » (GEMAPI). Cette compétence comprend notamment l’entretien et l’aménagement d’un cours d’eau, canal (…) y compris les accès à ce cours d’eau., mais également la protection, et la restauration des sites, des écosystèmes aquatiques et des zones humides

La municipalité chauraisienne s’est y toujours opposée. Le

ainsi que des formations boisées riveraines.

financement s’opérera ainsi par un prélèvement supplémen-

La commune de Chauray exerçait auparavant cette compé-

taire sur l’attribution de compensation versée par la CAN aux

tence, notamment pour l’entretien des bords de Sèvre. C’est

communes. Pour Chauray, cette compensation avait été ré-

désormais la CAN qui en aura la charge.

duite de 5 967 € en 2018 et la diminution se poursuivra en 2019

Aucun nouvel impôt ne financera cette nouvelle compétence.

à hauteur de 10 563 € puis de 15 158 € en 2020.

09


Jeunesse

unE nouVEllE organisation sColairE et de nouveaux services

comptait trois agents au moment des flux les plus importants, les effectifs ont été doublés. Cela peut être constaté sur tous les sites. Aux périodes creuses où les effectifs sont moins nombreux (début de matinée, fin d’après-midi) les encadrants sont au minimum aussi nombreux que les années précédentes. La « quantité » mais aussi la qualité ! En plus de ce renforceComme cela avait été annoncé, la ren-

ment « quantitatif » de l’en-

trée de l’année scolaire 2018/2019 a

cadrement, les éducateurs

permis d’offrir de nouveaux services à

diplômés qui ont rejoint

destination des plus jeunes.

l’équipe

Des garderies éducatives ont été mises

permettent de proposer un

en œuvre en maternelle et en cours élémentaire.

contenu plus riche et varié

Pour améliorer les temps de garde pro-

maine sportif qu’artistique. Une pause « méridienne »

municipale

lui

aussi bien dans le do-

posés aux enfants, l’organisation du

réétudiée

service jeunesse et celle du service affaires scolaires ont été entièrement repensées en septembre.

La pause méridienne a également été repensée de manière

Avant le lancement de l’enquête de satisfaction permettant

spécifique à l’école élémentaire Saint-Exupéry afin de créer

de recueillir l’avis des utilisateurs, il est d’ores et déjà possi-

les conditions d’un temps plus calme, avec une demi-heure

ble d’en analyser les premiers gains qui étaient attendus.

consacrée au repas, et le reste du temps où les enfants peu-

Un encadrement renforcé en fonction des effectifs.

vent librement s’amuser où se voir proposer des activités par

Les moyens ont été dégagés pour que les enfants soient

les agents communaux.

mieux encadrés lorsque les effectifs augmentent. A titre

Du matin au soir, ainsi, les enfants de la commune sont entre

d’exemple, pour la garderie de l’école Saint-Exupéry qui

de bonnes mains !

EColEs : un effort d’amélioration continue ! Comme chaque année, des travaux d’amélioration des locaux ont été réalisés au bénéfice des écoliers. Cette dynamique se poursuivra en 2019.

un dispositif d’alerte innovant pour protéger les enfants On retiendra, pour 2018, la mise en oeuvre du dispositif qui rend totalement opérationnel le plan de mise en sécurité des trois écoles. Dans chacune d’elles, un système d’alerte « nouvelle génération » a été programmé. Il permet aux enseignants de déclencher les réponses prévues en cas

Sylvie Musellec (à dr.) adjointe au maire déléguée aux affaires scolaires et Charlotte Hélie professeur des écoles à Jacques Prévert, dans l'une des classes qui faisait part de sa satisfaction de la mise en oeuvre du dispositif

10


d’activation des plans de risque majeur ou de risque atten-

Ce dispositif particulièrement innovant, également dispo-

tat/intrusion. Dans cette dernière hypothèse, chaque ensei-

nible dans les garderies ou les accueils de loisirs, consti-

gnant pourra prévenir :

tue une première dans le département et même la région.

n

les autres classes de la présence d’un intrus mal inten-

Il a déjà suscité l’attention d’autres collectivités après la

tionné, via une alerte silencieuse lumineuse lancée de-

parution d’un article sur l’expérience chauraisienne dans

puis sa classe.

le magazine « ID efficience territoriale ».

n la police municipale / le Maire afin que les autorités compétentes soient saisies.

l’ExtEnsion de Jacques Prévert du réfectoire du restaurant, ainsi que la création d’une salle qui pourra être une future salle de classe, une salle de garderie ou d’activités d’une superficie également de 60m². Des travaux de réaménagement de classes, d’informatisation avec la mise en œuvre de nouveaux tableaux interactifs, seront par ailleurs réalisés. Les travaux permettront aussi la levée des prescriptions efEn 2019, le chantier prioritaire sera l’extension de l’école

fectuées lors du dernier passage de la commission de sécu-

Jacques Prévert pour accompagner la progression des ef-

rité.

fectifs.

Débutés en janvier, l’ensemble des aménagements devront

Le programme intègre l’augmentation de 60m² de la surface

être livrés pour la rentrée 2019/2020.

assouplissEmEnt de l’accueil de loisirs du mercredi Afin de répon-

mateurs municipaux, élus)

dre à un besoin

soit consulté et devienne

un besoin émer-

ainsi force de proposition.

geant, une ré-

Une première réunion de

flexion

en

travail est prévue avant la

cours pour inté-

est

fin du mois de janvier. La

grer plus de sou-

voix des parents pourra,

plesse

au

de plus, être entendue

nouveau service d’accueil du mercredi. Sur la durée d’une

pendant toute la phase de

période de 6 à 7 semaines, les parents pourraient y inscrire

concertation, par le biais

leurs enfants autant de mercredis qu’ils le souhaitent à la

des associations de pa-

journée ou à la demi-journée.

rents d’élèves ou des re-

Afin de définir ensemble les conditions de mise en œuvre de

présentants

ce nouveau service, la municipalité propose que l’instance

parents

d’évaluation du PEDT, un groupe de travail représentatif de

également en postant un

la communauté éducative (parents d’élèves, instituteurs, ani-

message à l’adresse suivante : mercredi@chauray.fr.

11

élus

d’élèves

de mais


Sport Equipements

lEs sportifs ChauraisiEns en haut de l’affiche ! Le week-end des 17 et 18 novembre a mis les clubs sportifs de la ville en première ligne !

bEllE résistanCE face aux pros des Chamois ! Un public aussi nombreux que passionné

Le samedi soir, à 18h, au stade de football, le FC Chauray recevait l’équipe pro des Chamois Niortais pour le compte du 7ème tour de la coupe de France. Grâce à une bonne organisation mise en place par le président Fabien Brosseau et avec l'aide de 70 bénévoles, cette soirée à été une réussite et les 1500 spectateurs La photo du match avec les deux équipes

ont pu apprécier la belle prestation des joueurs chauraisiens qui ont résisté pendant 70’ avant

l’Exploit des basketteuses…

de s'incliner 2 à 0.

Le même jour, à 20h, dans une salle omnisports archi comble, les bas-

lE rugbY n’est pas en reste

ketteuses chauraisiennes recevaient, également en coupe de France, le club de la Rochelle évoluant trois divisions au dessus.

Pour clore ce week-end sportif, , dimanche à

A l'issue d'un match où les locales ont joué sans complexe, portées par

15h au stade Michel Hypeau, les rugbymens

une ambiance de folie, elles ont dominé la rencontre, l’emportant super-

chauraisiens se sont offert une nouvelle vic-

bement 93 à 60, poursuivant ainsi l’aventure en coupe de France, au

toire au détriment des voisins thouarsais par

grand plaisir de leur président Frédéric Duflot.

65 à 19.

lEs 12 kms de la trisomie 21

Deux bénévoles

Dimanche matin 18 novembre,

s'est déroulée sous le soleil. Le

s'est déroulée dans la cam-

départ à été donné par le maire

pagne chauraisienne la 10ème

après un lâcher de ballons

édition des « 12 kms de la triso-

jaunes et bleus aux couleurs de

mie 21 ». Cette course est un

l'association comme d'ailleurs de

grand moment de partage où les

nombreux participants.

personnes avec déficience par-

Il faut tout particulièrement remer-

Le maire donne le départ de la course

ticipent à la remise des dossards, récompenses et ravitail-

cier le créateur de la course, Fran-

lement sur le parcours et trouvent leur place parmi les 90

çois Piot, qui durant ces 10 années a organisé d'une main

bénévoles œuvrant au bon déroulement de la manifesta-

de maître cette magnifique épreuve dédiée à une bonne

tion.

cause, par laquelle de nombreux participants ont pu décou-

Avec 485 coureurs et 410 marcheurs, cette 10ème édition

vrir le cadre verdoyant de la commune.

12


Animation et culture

lE ChauraY médiéVal

revit lors des Journées du Patrimoine !

Les 15 et 16 septembre derniers, le centre-bourg a vécu à l’heure moyenâgeuse à l’occasion des Journées du Patrimoine. La municipalité et le comité des Fêtes Festica ont ainsi permis de revisiter la vie quotidienne des habitants à partir de 4 camps médiévaux élevés sur le parvis de l’église, aux abords de l’école de musique, sur l’esplanade du Temple ou sur quelques surfaces vertes près de la mairie. Les visiteurs découvraient ainsi des gens en armes, vêtus de capes et pelisses ou occupés aux travaux de la laine ou du cuir, sans oublier les troubadours, ménestrels et autres cracheurs de feu. Une démonstration d’entraînement aux armes était aussi mise en scène. Le Temple abritait également une exposition consacrée au roi Arthur ainsi que des ateliers de calligraphie et enluminure. Une conférence de l’historien local, Michel Grimault, permettait, par ailleurs, d’approfondir ce qu’était la vie des Chauraisiens à cette époque.

13


Animation et culture

lEgo®

triomphe au Temple et illumine les fêtes de Noël !

L’inauguration de l’expo

Du 15 décembre au 6 janvier, trois semaines pour que « les enfants rêvent et les parents se souviennent », trois semaines de folie pendant lesquelles le Temple a accueilli 18 000 visiteurs, de tous âges, pour une manifestation hors du commun. L’exposition LEGO® mise en place à partir de la collection du passionné Roger Tortelier a fait régner l’esprit de Noël, transformant le Temple en cité miniature construire à partir de 6 tonnes de la fameuse petite brique créée il y a 85 ans et dont le succès défie les générations. 3 jours et demi d’installation ont été nécessaires pour exposer les impressionnantes maquettes sorties de l’imaginaire de collectionneurs inspirés dont le plus jeune n’a que 14 ans. Les expos de Noël organisées au Temple par la municipalité et la commission culture sont désormais abonnées au succès !

14


25 ans dE jumElagE fêtés

soYons fous aVEC

au Québec

« les Potes aux Feux de la Rampe » !

J. Brossard lors des traditionnels échanges de cadeaux

A la tête d’une délégation chauraisienne,

Les 14 artistes des « Potes aux Feux de la

Jacques Brossard a célébré à Cap-Rouge (Qué-

Rampe » ont fait triompher les belles chansons à

bec) les 25 ans de jumelage entre les deux com-

texte et les sketches des plus cocasses dans leur

munes. Une trentaine de représentants des villes

spectacle de cabaret « Soyons Fous », au Temple

allemandes de Schoffengrund et de Langewie-

(7 représentations à guichets fermés entre le 13 et

sen avaient également fait le déplacement.

la soiréE françaisE dE

und Schoeffengr

le 21 octobre).

39èmE salon d’automnE de l’APAC

Joël Vidard (président de l’APAC) et Dany Masson

Du 4 au 18 novembre, le 39ème La traditionnelle « soirée française » de la ville jumelée de Schoeffengrund a réuni 120 convives parmi lesquels les mem-

Salon d’automne de l’Association des peintres et artistes chauraisiens (avec le club de peinture sur soie) a connu son succès habituel. 185 oeu-

bres de la délégation chauraisienne emme-

vres de 22 artistes, d’expressions variées ont sé-

née par le président du comité de jumelage

duit le public. Dany Masson, peintre du monde

Georges Berdolet.

végétal, en était l’invitée d’honneur.

15


Animation et culture

la musiquE dEs astrEs

lE bEau noël

de la structure petite enfance

à l’église Saint-Pierre Merveilleux concert de musique baroque italienne donné le 16 novembre par l’ensemble « le festin d’Alexandre » qui a fait retentir des instruments aux sonorités et vibrations oubliées depuis 3 siècles. Une musique inspirée des astres !

ConCErt dE noël de Chauray Vocal

Le 21 décembre, les bambins qui fréquentent « les Petites Bouilles » et leurs familles ont joyeusement fêté Noël

L’église Saint-Pierre était

avec un spectacle et de nombreuses

comble le 14 décembre pour le

animations.

traditionnel concert de Noël de

tournoi Caritatif

Chauray Vocal. Les 65 choristes

dE football gaéliquE

placés sous la direction de Caro-

!

line Barbotte ont enchanté leur public avec un très beau programme de variétés françaises et de chants de Noël.

boursE aux jouEts Et marChé dE noël avec le comité de jumelage

Joueurs et bénévoles pour la remise du chèque et des cadeaux aux responsables des « Lutins de Trousseau »

Le stade Michel-Hypeau de Chauray a accueilli le 3 novembre le « tournoi des lutins » opposant 4 équipes de football gaélique (discipline entre football et rugby). Clermont-Ferrand l’a emporté sur Niort dans cette compétition originale organisée chaque année au bénéLa bourse aux jouets

Le marché de Noël

Fidèle à sa tradition, le comité de jumelage a organisé sa 14ème « bourse aux jouets » le 24 novembre (au profit de la commission Togo) avant un « marché de Noël » le lendemain, toujours aussi prisé !

16

fice des enfants hospitalisés.

Directeur de la publication : jacques brossard Réalisation : pic de la mirandole Impression : graphitilt dépôt légal janvier 2019

Profile for Chauray

Chauray Infos N°63 - Janvier 2019.pdf  

Chauray Infos N°63 - Janvier 2019.pdf  

Advertisement