Page 1

CHAURAY

info

Juillet 2018 n° 62

Journal de la ville de ChauraY

sommaire Budget > P 2 n Budget 2018 : une gestion qui permet de continuer d'investir

equiPements et Chantiers > P 3 à 5 n La voirie entre réparations et réaménagements n La poursuite des travaux de l’EHPAD n Travaux estivaux pour les équipements associatifs et sportifs n 31 logements sociaux sur Chauray

Paroles d’élus > P 5 n Expression de “Chauray à venir”

séCurité > P6 à 8 n Bords de Sèvre : les rondes en VTT ont commencé n Journée de sensibilisation à la sécurité sur la voie publique

des choix clairs, une maîtrise constante ! Une fois encore, le numéro estival de notre magazine vous permet d’appréhender les grandes lignes du budget municipal, clé de voûte de notre action. Les données principales vous en sont connues au fil de mes éditoriaux. Le désengagement de l’État à travers la baisse et la suppression programmée de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) et maintenant de la taxe d’habitation mettent en péril les finances de la ville, comme celle de toutes les communes de France.

n Tranquillité publique aux abords du Skate park et du City stade n Adoptez les bons réflexes sécurité

Chauray est particulièrement frap-

lettre ouverte > P8

pée par la baisse de la DGF puisque nous ne recevons que 5 € par

n De l’importance de la précision et du refus de l’indignité

habitant alors que la moyenne nationale s’établit à 154 € ! Si l’on voulait pénaliser les « bons élèves » en matière de maîtrise des dépenses et de bonne gestion municipale, on ne s’y prendrait pas autrement.

Zoom > P9 n Récapitulatif des investissements phares de 2018

Jeunesse > P9 à 11 n Une rentrée 2018-2019 sous de bons auspices n L’éclairage de Sylvie Musellec n Un plan « mercredi » anticipé

Il nous faut donc continuer d’améliorer le quotidien avec des marges plus restreintes, un beau défi. Nous y parviendrons grâce à la stratégie financière que nous avons mise en œuvre depuis des années et à ses fruits que nous récoltons.

n D’importants travaux pour les écoles

animation > P 12 à 15 n Le Temple aux couleurs de « La Palette » n Les Arlequins ont 40 ans et font toujours autant rire n Ambiance brésilienne et casino à la salle des fêtes n Succès pour la braderie solidaire n Le 30ème concours d’arts plastiques célèbre la « liberté »

Cela nous permet de poursuivre nos travaux d’amélioration constante de notre voirie, pour la fluidité de la circulation mais surtout la sécurité des usagers. Nous continuons également nos efforts au bénéfice de nos jeunes, dans les insfrastructures scolaires mais aussi dans les activités extra-scolaires proposées et encadrées. Nos aînés méritent et reçoivent toute notre attention, comme le montre le chantier exemplaire de rénovation de l’EHPAD.

n Un Carnaval…. sportif n Les « jeunes Arlequins » brûlent les planches n Huit chorales pour enchanter le public n Communion autour du bonsaï n Des tablettes « magiques »

La qualité de la vie à Chauray est ainsi valorisée par nos équipements collectifs, nombreux, fonctionnels, bien aux normes et, de plus en plus, inscrits dans une logique de développement durable, symbolisée par les caractéristiques de nos 31 derniers logements sociaux.

n Les élèves de Saint-Exupéry font l’expo n Le bel anniversaire du Festival de Musique

Jumelage > P16 n Une étudiante allemande en stage au centre de loisirs n Un vide-greniers pour la coopération avec le Togo n Activité soutenue pour « Nos enfants de Hué »

Mais notre « vivre ensemble » est largement conditionné par la vitalité de nos associations et de nos clubs sportifs. L’engouement pour leurs activités et animations est tel qu’il nous impose de nouvelles priorités en lien avec la saturation de certains sites. C’est pourquoi la municipalité s’engage dans une réflexion et une concertation avec les responsables de toutes les associations concernées pour mettre en oeuvre des solutions concrètes.

Jacques Brossard


Budget

B

udget

2018 :

une gestion qui permet de continuer d'investir Le vote du budget, chaque année, traduit les priorités de la

constante et d’une stratégie financière pluri-annuelle. Les ré-

politique municipale, correspondant aux engagements pris

sultats de cette bonne gestion permettent néanomoins, en

au début du mandat. Il s’effectue, toutefois, dans un contexte

2018, de mener à bien de nombreuses réalisations et de dé-

de plus en plus contraint, du fait de la baisse puis de la quasi

velopper des projets significatifs.

suppression des dotations de l’État aux collectivités territo-

Cela se traduit notamment par une volonté globale d’amé-

riales. Alors que Chauray bénéficiait en 2013 de 573 000 € de

lioration des services à la population, en accentuant la qua-

DGF (dotation générale de fonctionnement), celle-ci ne

lité des prestations offertes à chaque usager. Ce qui

s’élève plus qu’à 35 000 € en 2018. La loi de finances annon-

concerne notamment les enfants (dans le domaine scolaire

çait pourtant un « gel » de cette baisse constante des dota-

et extra-scolaire), les équipements associatifs et sportifs, la

tions au moment où le Gouvernement met en oeuvre la fin

sécurité et l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

progressive de la taxe d’habitation, ressource « historique »

Au delà de ces chantiers du « quotidien » des chauraisiens,

des communes. Pourtant la DGF de Chauray a, à nouveau,

plusieurs projets d’importance se concrétiseront ou seront

été amputée puisqu’elle représentait encore près de

entamés d’ici à la fin de l’année. Ainsi, la première tranche

83 000 € en 2017 ! Alors que la moyenne nationale de DGF

des travaux de restructuration de l’EHPAD a été livrée à la

par habitant se situe à 154 €, Chauray n’obtient que 5 € ! Une

mi-avril. D’autre part, l’opération d’extension de l’école

misère ou une quasi aumône….

Jacques Prévert a été lancée. La commune a, par ailleurs, souscrit un emprunt de 2 millions

La municipalité doit ainsi maximaliser ses efforts pour conte-

d’euros destiné à financer une réponse municipale globale

nir et optimiser les dépenses. Elle ne peut, de ce fait, conser-

à un ensemble de problématiques touchant de nombreuses

ver ses marges de manœuvre qu’au prix d’une maîtrise

associations et leurs adhérents.

réPartition des déPenses de

réPartition des déPenses

fonCtionnement 2018 en K€

d’investissement 2018 en K€

02


Equipements et chantiers

La voirie entre réparations et réaménagements ! Les travaux de voirie réalisés en 2018 additionneront un programme de réparations sectorisées (permettant de prolonger la durée de vie de certaines rues) et des opérations globales, traitant en même temps l’ensemble des problématiques rencontrées pour une rue donnée. le programme de réparations a déjà concerné au premier semestre l’impasse Sisley, la rue de la Conciergerie, la rue du Pied Griffier et la rue des Martyrs de la Guerre d’Algérie. D’ici à la fin de l’année, il se poursuivra boulevard Canton Coutain, rue Victor et rue de GuiRue de la Conciergerie

gneraies. les opérations d’ensemble viseront, en 2018, la rue André Bellot et la rue des Artisans. Chacune d’entre elles mobilise un budget de plus de 300K€, tous postes confondus. Rue André Bellot, les travaux comprendront : n la reprise du tapis d’enrobé et des dispositifs de sécurisation des déplacements visant notamment à réduire la vitesse ; n l’enfouissement des réseaux d’électricité et de communication téléphonique ; n l’amélioration de la récupération des eaux pluviales ; n la reprise d’un certain nombre de branchements d’eau ; n la mise en œuvre d’un nouvel éclairage LED ; n la mise en accessibilité de la voirie avec la reprise des trottoirs.

Les travaux rue André Bellot

le programme réalisé rue des artisans permettra de terminer l’aménagement du centre bourg, avec des travaux qui assureront : n la sécurisation des déplacements piétons, Pmr ; n la réduction de la vitesse ; n l’amélioration de l’accessibilité de la voirie ; n l’enfouissement des réseaux d’électricité et de communication téléphonique ; n la mise en œuvre d’un nouvel éclairage led ; n la reprise du tapis d’enrobé. Rue des Artisans

La sécurité est l’affaire de tous ! Chaque aménagement de voirie a pour objectif d’éviter des accidents et de renforcer la sécurité. Le simple respect des règles du code de la route devrait en principe y suffire mais la recrudescence des comportements dangereux des usagers de la route les rend malheureusement indispensables. Il faut refuser de céder au fatalisme. En respectant les limitations de vitesse, chacun d’entre nous a la possibilité, individuellement, de rendre nos routes plus sûres. En la matière, nous sommes tous responsables !

03


Equipements et chantiers

La poursuite, des travaux de l’EHPAD

Les travaux de restructuration de l’EHPAD avancent globalement conformément au planning défini. Le programme est complexe à mener puisqu’il se déroule sur un site occupé par les résidents. D’où le principe d’une « opération à tiroirs » ! Un premier objectif a été atteint avec la création d’une nouvelle aile de 46 lits sur deux niveaux, livrée à la mi-avril. Elle offre des lieux de résidence accessibles et aux normes en matière de sécurité incendie, tout en limitant le risque de perte d’exploitation pour l’établissement. La deuxième tranche du chantier va consister à démolir puis reconstruire une deuxième zone d’hébergement de 12 lits. Elle permettra également de fixer les nouveaux contours de l’EHPAD revu et corrigé. A l’issue des travaux de cette phase, un nouvel accueil sera créé, le personnel disposera de nouveaux locaux de travail (administratif, soins) et les résidents de nouveaux lieux de vie (zone d’animation notamment). La troisième tranche qui suivra se terminera à l’issue du premier semestre 2019. Elle se concrétisera par la rénovation complète de la zone restauration, de la cuisine et des locaux techniques.

Travaux estivaux

pour les équipements destinés aux associations et des clubs sportifs

Au moment de la reprise de leur activité à

L’éclairage de la salle omni-

De même, la climatisation de la salle

la rentrée, les associations et clubs sportifs

sports et sa chaudière vont être

des fêtes va être reprise pour un coût

de la ville bénéficieront des travaux réali-

revus cet été pour un coût glo-

de 100 000€.

sés pendant l’été.

bal de 135 000€.

Ainsi, la refonte de l’arrosage automatique est désormais mise en œuvre sur les terrains de football et de rugby (coût : 66 000€).

04


31

logements sociaux sur Chauray. Le programme de construction de 31 logements sociaux, portés par la société Immobilière Atlantic Aménagement (IAA), est en pleine réalisation. Les travaux avancent à bon rythme sous l’effet des excellentes conditions climatiques et leur achèvement est prévu pour la fin 2018. La ville accompagne ce projet dans le cadre du programme local de l’habitat de la communauté d’agglomération du Niortais, mais elle a, en plus, pris le parti de subventionner ce projet afin d’en faire une vitrine en matière de développement durable ! Outre les principes de constructions et la gestion du chantier, les 31 logements (deux T2, vingt-quatre T3 de plain-pied et cinq T4 avec un étage partiel) répondront au label allemand de PASSIVHAUSS (maison passive). Dans ce type de maison, la chaleur dégagée à l’intérieur et l’ensoleillement suffisent à répondre aux besoins de chauffage. Au final, chaque logement économise beaucoup d’énergie et diminue considérablement l’impact de l’habitation sur l’environnement. Ses futurs habitants peuvent en être satisfaits à l’avance, leur note de frais énergétiques sera forcément plus basse que dans les autres bâtiments plus classiques. Au-delà des aspects énergétiques, c’est bien la qualité d’ensemble de cette opération partenariale qu’il faut retenir : chaque logement possèdera

Le maire visitant le chantier avec l’architecte et le bailleur social.

un jardin clos d’un grillage rigide avec remplissage en lamelles bois et disposera également d’une terrasse extérieure bois.

Paroles d’élus

Expression de "Chauray à venir"

ineffiCaCes ! BruYants ! CoÛteuX ! C’est à croire que Chauray veut s’inscrire dans le livre des records. Les

La solution sécurisante n’est pas dans cette technique.

coussins berlinois sont pratiquement partout dans Chauray.

Seuls des plateaux surélevés (à condition de bien les mettre en œuvre) et les rétrécissements de chaussées sont capables de limiter la vitesse

Malheureusement, ils ne freinent nullement les adeptes de la vitesse.

avec un impact sonore minimal.

De plus les deux-roues peuvent les contourner et donc aucune modifi-

Évidemment, nous ne vous rappellerons jamais assez que le respect des

cation de leur vitesse n’est à constater.

limitations de vitesse et du code de la route est primordial.

La répétition des passages est une torture sonore pour les riverains. Ils

Nous vous invitons, en cette période de vacances estivales, à rester très

coûtent 3 000 € l’unité et lorsqu’ils se dégradent, ils deviennent dange-

prudents et nous vous souhaitons un bel été.

reux. Christian Loustaunau , Mariem Farjallah, Elsa Belmontet

05


Sécurité Equipements

Bords de sèvre :

D

mencé ! m o c t n o T T V n e s e d les ron

ès la fin du printemps, la municipa-

lité a organisé de nouvelles patrouilles à vélo en Bords de Sèvre.

Les promeneurs pourront ainsi croi-

ser Sébastien Guéret, chef de la police muni-

cipale

ou

Antoine

Popinet,

l’agent

de

surveillance de la voie publique. N’hésitez pas à les aborder et à leur faire part , si besoin en est, de vos signalements.

Journée de sensiBilisation à la sécurité sur la voie publique Le 2 juin, s’est déroulée, sur le parking de la salle omnisports, la première journée de prévention et de sécurité sur la voie publique, notamment pour les vélos mais aussi trottinettes, skates…Instigateur de cette journée de sensibilisation à la sécurité routière, Sébastien Guéret, chef de la police municipale, s’est assuré le concours des services de la préfecture, des trois associations sportives chauraisiennes liées au vélo, des mutuelles d’assurances, de la police nationale et de nombreux bénévoles. Les jeunes sont venus en grand nombre pour participer avec plaisir et dans une bonne ambiance aux différentes activités, tout en recevant de nombreux conseils et recommandations pertinents. Une journée essentielle pour l’adjoint en charge de Devant Sébastien Guéret, Bertrand Mouzin et Sandrine Longeau (Préfecture), les jeunes cyclistes parcourent le circuit sécurité proposé par la police nationale.

la sécurité, Bertrand Mouzin, car « beaucoup de choses sont à améliorer dans l’utilisation et la pratique du vélo dans les rues et sur les trottoirs de la commune ».

06


aux abords du Skate park et du City stade

tranquillité PuBlique C’est une certitude, les utilisateurs du Skate park et du City stade peuvent s’adonner à la pratique de leurs activités de loisirs sans pour autant déranger les riverains. Depuis leur mise en service, il y a plus d’un an, Skate park et City stade ont obtenu le succès escompté en permettant à de nombreux jeunes de découvrir une nouvelle activité ou à s’adonner à leurs passions sportives. Ces pratiques doivent naturellement s’effectuer dans le respect des riverains. Pour s’en assurer, les arrêtés réglementant les lieux ont été affichés. Attention : les auteurs de bruit ou tapages s’exposent en application de l’article R623-2 du code pénal à des amendes de 450€ prévues pour les contraventions de 3ème classe.

aveC le retour de l’été adoptez les bons réflexes sécurité ! Pour éviter les mauvaises surprises, mettez toutes les chances de votre côté. Prudence, vigilance, anticipation : vous trouverez ici les bons réflexes à développer sans attendre.

au quotidien Protégez les accès n Équipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un moyen de contrôle visuel (œilleton), d’un entrebâilleur. n Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage programmé, détecteur de présence, systèmes d’alarme). Demandez conseil à un professionnel. soyez prévoyant n Photographiez vos objets de valeur. En cas de vol, vos clichés faciliteront à la fois les recherches menées par les forces de l’ordre et l’indemnisation faite par votre assureur. n Notez le numéro de série et la référence des matériels et biens de valeur. n Conservez vos factures. soyez vigilant n Changez les serrures de votre domicile si vous venez d’y

07

emménager ou si vous venez de perdre vos clés. n Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous. Soyez vigilant sur tous les accès, ne laissez pas une clé sur la serrure intérieure d’une porte vitrée. n Lisez attentivement votre contrat d’assurance habitation. Il mentionne les événements pour lesquels vous êtes couverts et les mesures de protection à respecter. Prenez contact avec votre assureur pour toute question. n Avant de laisser quelqu’un entrer chez vous, assurez-vous de son identité. En cas de doute, même si des cartes professionnelles vous sont présentées, appelez le service ou la société dont vos interlocuteurs se réclament.


Sécurité Equipements

De l’importance de la précision et du refus de l’indignité

n Ne laissez jamais une personne inconnue seule dans une pièce de votre domicile. n Placez en lieu sûr vos bijoux, carte de crédit, sac à main et clés de voiture. Ne laissez pas d’objets de valeur visibles à travers les fenêtres. n Si vous possédez un coffre-fort, il ne doit pas être apparent. n Signalez au commissariat de police ou à la police municipale tout fait suspect pouvant indiquer qu’un cambriolage se prépare.

Maire depuis 1983, j’aurai entendu beaucoup de choses. Je ne réponds pas à toutes les attaques, car les chauraisiens sont les seuls juges de notre action, et votre confiance sans cesse renouvelée est le meilleur étalon de votre satisfaction. Mais là je me dois de mettre un terme à la tenue de propos diffamatoires et mensongers tenus par Mr Loustaunau. les mensonges Dans un précédent Chauray Info, il a écrit que deux bus ne pouvaient se croiser dans la rue du stade alors juste réaménagée. Comment a-t’il pu en douter ? En ce qui concerne les finances de l’EHPAD, Mr Loustaunau n’a pas hésité à affirmer en séance de conseil municipal (dont il a validé le compte-rendu sans équivoque) que le CCAS avait conclu un emprunt de 3 227 725€ au taux 5,82 % sur 32 ans qui, d’après ses calculs, générait 3 millions d’euros de capital : FAUX Il existe bien un emprunt de 3 227 725€ au CCAS conclu en 2011 pour l’extension de l’EHPAD. Cet emprunt de type PLS (prêt locatif social) est assis sur le taux du livret A (aujourd’hui 0,75 %) plus une part fixe de 1,11 % soit au total 1,86 %.au lieu de 5,82 %. Vous en conviendrez cela fait une énorme différence avec les savants calculs avancés par Mr Loustaunau. la diffamation Sur son site Internet, dans une caricature, Mr Loustaunau, présente le maire comme étant atteint de la maladie d’Alzheimer. Non Mr Loustaunau, je suis en bonne santé, j’ai toutes mes facultés, et cette maladie n’est pas un sujet de plaisanterie ! Ces propos sont inadmissibles et n’honorent pas celui qui les tient.

ne commettez pas d’imprudence n N’inscrivez pas vos nom et adresse sur votre trousseau de clés. n Ne laissez pas vos clés sous le paillasson, dans la boîte aux lettres, dans le pot de fleurs… Confiez-les plutôt à une personne de confiance. n De nuit, en période estivale, évitez de laisser les fenêtres ouvertes, surtout si elles sont accessibles depuis la voie publique. n Ne laissez pas dans le jardin une échelle, des outils, un échafaudage ; ils offrent des moyens d’entrer chez vous.

avant de Partir en vaCanCes ! n Informez votre entourage de votre départ (famille, ami, voisin, gardien,…). n Faites suivre votre courrier ou faites-le relever par une personne de confiance : une boîte aux lettres débordant de plis révèle une longue absence. n Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne. n Votre domicile doit paraître habité tout en restant sécurisé. Créez l’illusion d’une présence, à l’aide d’un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio… n Ne diffusez pas vos dates de vacances sur les réseaux sociaux et veillez à ce que vos enfants fassent de même. Il est aussi déconseillé de publier vos photos de vacances. Toutes ces informations facilitent l’action des cambrioleurs. opération tranquillité vacances n Vous pourrez signaler votre absence au commissariat de police et à la police municipale. Dans le cadre de leurs missions quotidiennes, les forces de sécurité pourront surveiller votre domicile.

Jacques Brossard

Renseignements et formulaires de demande sur place ou sur Internet : rendez-vous sur www.interieur.gouv.fr

08


Zoom

réCaPitulatif

des investissements phares de 2018

Ecoles Saint-Exupéry élémentaire nouvelles chaudières

Jacques PREVERT Extension du restaurant et création d'une nouvelle classe Saint-Exupéry maternelle améliorations acoustiques restauration et garderie

Cimetière acquisitions foncières pour extension

120000€

400000€

Equipements sportifs Salle omnisport bourg

40000 €

accueil périscolaire améliorations acoustiques

15000€

rénovation d'un bâtiment pour l'association les Nids d'Anges

56000€

275000€

Petite enfance

chaudière

90000€

éclairage

45000€

Salle des fêtes éclairage

Amélioration des espaces publics

100000€

stade de foot Nouveaux aménagements Rue André BELLOT Rue des Artisans Réparations diverses Impasse Sisley Rue de la Conciergerie Rue des Martyrs de la guerre d'Algérie Rue du Pied Griffier

350000€ 320000€

arrosage automatique

28000€

reprise des tribunes

20000€

stade de rugby arrosage automatique

45000€

38000€

EHPAD Restructuration complète (phases 2 et 3)

4800000€

Jeunesse Une rentrée sous de bons auspices L’année scolaire 2017/2018 vient à peine de se terminer, mais

Dès la rentrée, des améliorations seront donc constatées en

cela fait maintenant plus de 6 mois que la municipalité pré-

ce qui concerne l’accueil du mercredi, mais également au

pare la rentrée 2018/2019.

niveau des garderies des 3 écoles de Chauray.

Dès la décision du DASEN actée du passage aux 4 jours

Le service jeunesse a été renforcé pour l’occasion. Quatre

d’école avec mercredis libérés à Chauray, la ville a pris le

agents contractuels vont voir leur emploi pérennisé et d’im-

parti de renforcer la qualité des accueils de loisirs proposés

portantes réorganisations ont eu lieu au sein des effectifs

le mercredi (à tel point qu’ils correspondent déjà en tous

pour que les objectifs soient atteints .

points aux annonces formulées concernant « le plan mercredi » par le ministre de l’Éducation Nationale).

La nouvelle organisation de la semaine scolaire à Chauray

09


Jeunesse

2

L’éclairage de Sylvie Musellec, ème adjointe au Maire, déléguée aux affaires scolaires quels vont être les quel va être l’impact de l’amélioration du serchangements constatés vice pour les familles ? doit-on compter sur une en garderie à compter augmentation inéluctable des tarifs ? de la rentrée de septem- C’est tout le contraire ! Le service de garderie ne coûtera pas bre prochain ? plus cher que l’année dernière ! Le tarif le plus élevé de 2018 C’est simple : les garderies

sera le même que le tarif 2017. La nouvelle tarification, assise

vont changer de dimension.

sur 8 tranches de quotients familiaux, va aller dans le bon

Le système actuel permettait

sens, celui d’une baisse au bénéfice des parents. C’était une

d’accueillir les enfants dans

des pistes prioritaires de travail définies avec Jacques Bros-

des conditions qui auraient

sard.

pu se dégrader si rien n’avait

Cette diminution de recettes émanant des parents sera com-

été fait. Nous avons pris le

pensée par des aides venant de la CAF donc le déficit de la

parti de faire évoluer ces

ville sera maitrisé.

temps de garderie en accueils périscolaires éducatifs déclarés auprès de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) et de la Caisse d’allocations familiales, ce qui est un gage de qualité. Nous allons renforcer l’encadrement des enfants, qui va doubler, réaménager les espaces de garderie pour améliorer le confort des enfants. Au quotidien, nous avons l’objectif de les mettre dans les meilleures conditions tous les matins pour aborder au mieux leur scolarité. Dans l’après-midi, plusieurs possibilités leur seront offertes : faire leurs devoirs au calme, s’adonner à la lecture, à des activités artistiques, sportives ou culturelles, libres, sans objectif pédagogique. Différents ateliers seront également proposés sans obligations pour les enfants mais dans un contexte phonique lui aussi amélioré.

Pourquoi de telles évolutions ? La refonte des rythmes scolaires a été le résultat d’une approche globale de la journée de l’enfant prise dans sa totalité et le nouveau service de garderie mis en œuvre est un effort supplémentaire consenti pour offrir les meilleures chances d’apprentissage à nos enfants. Elle répond à la volonté de mieux gérer les effectifs importants qui sont recensés et vise à apporter une réponse aux critiques constructives qui ont pu être formulées par le passé. Les parents ont été entendus, nous améliorons la qualité du service.

10

La nouvelle tarification du service de garderie


Un

plan mercredi anticipé Les tarifs de la prestation sont établis en fonction du quotient familial

Le « plan mercredi », annoncé le 20 juin par le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer, sera mis en œuvre à Chauray. Et pour cause, il a été anticipé dans ses grandes largeurs. Dès le retour aux 4 jours avec mercredi libéré entériné, la décision a été prise de mettre en œuvre pendant 3 heures le mercredi matin des accueils de loisirs éducatifs de grande qualité, dans la droite lignée des activités périscolaires plébiscitées les années passées. Les projets éducatifs et pédagogiques correspondant à la mise en œuvre de ce nouveau service du mercredi ont d’ores et déjà été programmés et seront très bientôt mis en ligne afin que chaque parent puisse se rendre compte des activités qui seront proposées à leurs enfants, de la manière dont elles ont été conçues et les objectifs qu’elles poursuivent.

D’importants

travaux pour les écoles J. Prévert : création d’une nouvelle classe

D’importants travaux ont été programmés cet été afin que que la rentrée puisse s’effectuer dans les meilleures conditions. D’autres seront mises en œuvre pour la rentrée 2019/2020.

vaux de réfection de salle de classe, le renouvellement des

D’ores et déjà, s’agissant des services de garderie, des travaux

chaudières sera mis en œuvre pour un budget de près de 120

ont permis d’améliorer le confort acoustique des enfants et des

000€.

agents qui les encadrent. Ce sera également le cas en mater-

Au total, ce sont ainsi près de 600 000€ de travaux sont encore

nelle, avec notamment des dispositifs pour « piéger » le son et

programmés pour nos écoles.

un changement de revêtement au sol. L’école élémentaire Jacques Prévert poursuit l’évolution entamée depuis plusieurs années. Après la refonte de la toiture, l’extension des sanitaires, le nouveau projet concerne à la fois l’extension du restaurant scolaire d’une superficie de 60m², mais également la création d’une salle de classe (60m²), qui pourra également, en fonction de l’organisation arrêtée en lien avec le corps enseignant accueillir une salle de garderie, d’arts visuels… Le coût de l’opération s’élève à un peu plus de 400 000€.

Saint-Éxupéry : l’aménagement de l’entrée de l’école faite en régie par les services techniques.

A l’école élémentaire Saint-Exupéry, outre le programme de tra-

11


Animation

le temPle auX Couleurs de « La Palette » 38 artistes, membres de l’association niortaise des peintres amateurs « la Palette », ont à nouveau choisi le Temple de Chauray pour leur exposition annuelle du 20 au 28 janvier, présentant 165 oeuvres d’un large éventail de styles et techniques. Cette année, Evelyne Roche est mise à l'honneur par ses amis de l'association. Deux de ses œuvres ont été choisies pour composer l'invitation et l'affiche de

Elisabeth Billy, présidente de la Palette (2ème à dr), avec Evelyne Roche (à sa g.) et plusieurs adhérents exposants

l'exposition.

les arlequins ont 40 ans

amBianCe

et font touJours autant

Brésilienne et Casino

rire !

à la salle des fêtes Le 17 février, l’hiver a reculé à Chauray avec l’organisation par la municipalité d’une soirée brésilienne aux accents de samba et bossa-nova. Le groupe Brasilia Dance, avec ses 9 artistes (danseurs, danseuses, capoeristes et percussionnistes) a assuré le spectacle sur scène et auprès des convives dans la salle dans un atmosphère de cabaret. Au centre

La « maison Arlequins » a 40 ans

de la salle des fêtes, un casino factice proposait un

cette année et n’a pas choisi la facilité pour

vertige du jeu bien réel avec 4 croupiers

entretenir la ferveur de son public. Au

professionnels en tenue autour de véri-

répertoire, une pièce hila-

tables tables de jeux (black jack,

rante mais difficile à jouer

boule, roulette et chuk luke). Les ama-

« Aïe, aïe, aïe ! ma mère »

teurs de sensations qui, à leur arrivée, échangeaient une monnaie factice

de Christian Rossignol qui a mobilisé 13 acteurs. D’où le

contre des jetons, s’en sont donnés à

choix, pour la première fois,

cœur joie.

de faire appel à un metteur en scène professionnel. Cathie Richard a relevé avec brio le défi de « diriger » une troupe qui ne l’avait jamais été par une personne extérieure. Les 7 représentations fin janvier et début février ont, en tout cas, conquis les spectateurs.

12


le 30ème ConCours d’arts

suCCès Pour la Braderie

Plastiques CélèBre

solidaire

té » r e b i l la «

Le groupe des bénévoles qui se dévouent au succès de la braderie

Madeleine Dina et Joël Vidard, président de l’APAC, aux côtés des lauréats.

Les 10 et 11 mars, à la salle des fêtes, l’assoLa 30ème édition du concours d’arts plastiques, or-

ciation Chauray-Solidarité a organisé avec succès sa

ganisé par l’APAC et le club de peinture sur soie, avec le sou-

grande braderie de printemps. Le rendez-vous tradi-

tien de la ville de Chauray, n’a pas failli à son succès

tionnel permet à l’association de récolter des fonds

désormais incontournable. Du 10 au 18 mars, au Temple, 120 ar-

pour financer ses actions sociales (colis alimentaires

tistes, venus de 9 départements, ont présenté près de 250 oeu-

ou aides diverses) en faveur des personnes en difficul-

vres de toutes techniques d’expression et de différents styles.

tés. La vente, de milliers d’articles, est rendue possible

Plus de 80 toiles répondaient au thème de l’année « Liberté ».

grâce aux dons des particuliers de vêtements et de dif-

L’invitée d’honneur était Madalina Dina, artiste plasticienne

férents objets. La braderie d’automne se tiendra les 13

d’origine roumaine installée à La Rochelle. Ses oeuvres, mé-

et 14 octobre.

langeant peinture, papier, métal, verre et feuille d’or, sont dominées par toute la gamme de la couleur rouge qui a ainsi littéralement illuminé le Temple.

un Carnaval... sportif ! Le Carnaval, organisé par Festica, le 24 mars, a maintenu la tradition en rassemblant un large public familial sur le parcours du défilé. Le thème des « Olympiades » inspirait le char et les décorations ornant les différents ronds-points de la ville. Plusieurs clubs sportifs chauraisiens ont animé différent sites sur le passage du cortège tandis que le rythme musical était assuré par « les Traînes Savates », « la Samba LaRue », « les Dissonnants », « les Cols Verts » et les majorettes de Segonzac. La traditionnelle incinération du Bonhomme Carnaval a précédé le dîner dansant qui a réuni 350 convives.

13


Animation

les « Jeunes arlequins » brûlent les planches Depuis près de 20 ans, l’école de théâtre de Chauray réunit chaque année entre 20 et 30 jeunes et adolescents, de 8 à 15 ans, qui se retrouvent le mercredi sur les planches de la salle des fêtes, « coachés » par Joseph et Hélène Compostel qui, avec Jean-Paul Coursodon et Fabrice Ducousso, assurent leur apprentissage adapté. Les 30 et 31 mars, au Temple, les Arlequins en herbe ont interprété devant un public largement familial une série de sketches comiques où leurs talents prometteurs ont reçu des applaudissements mérités.

huit Chorales

Communion autour du

Pour enChanter

bonsaï

le public

Plus de 400 personnes se sont déplacées, au Pour

sa traditionnelle rencontre de chorales, Chauray Vocal

Temple, les 21 et 22 avril pour admirer les 80 créa-

a invité, le 6 avril, à la salle fêtes, 7 chorales régionales pour cé-

tions sélectionnées par la vingtaine de membres du

lébrer ensemble « Avril en chantant ». Chacune des chorales a

club Bonsaï Deux-Sèvres. La très belle exposition

repris 3 chants de son répertoire avant de se rejoindre sur scène

de ces véritables « bijoux végétaux » a ainsi sans

pour former un magnifique ensemble de 280 choristes et inter-

doute suscité des vocations, d’autant que les

préter, en commun, sous la direction de Caroline Barbotte et des

conseils de taille et de présentation ont été cha-

chefs de choeur respectifs, un hommage à France Gall.

leureusement dispensés.

nouvelle eXPression de « talents de femmes » au Temple ! Pour la 5ème année, le club Soroptimist a organisé au Temple le salon « Talents de femmes », du 19 au 21 mai. 26 créatrices, talentueuse artisanes dans des domaines aussi variés que la vannerie, la dentellerie, le tissage, la reliure, la maroquinerie, etc… ont exposé leurs oeuvres, débordantes de beauté et d’innovation. Jacques BrosL’univers d’osiériculture-vannerie d’Élodie Cardinaud

sard a pu ainsi souligner que « ces talents de femmes expriment autant de passions que d’extrême maîtrise de leur art ».

14


des taBlettes

les élèves de saint-eXuPérY font l’eXPo !

« magiques » !

Au centre le maire, J. Brossard et à sa g. Christine Denis, fondatrice de l’association « Acharnée » qui promeut l’application Kevivox.

Un petit groupe d’élèves impliqués auprès de Céline Adam.

80 élèves de 3 classes de CM1 et de CM2 de l’école primaire Saint-Exupéry. se sont impliqués dans

Le 26 avril, Jacques Brossard a remis 5 tablettes

un projet pédagogique régional. Sous l’impulsion de

numériques « magiques » offertes au foyer d’accueil

Céline Adam, enseignante, ils ont cherché à travers

médicalisé pour adultes handicapés de l’ADAPEI de

les trames vertes et bleues comment on peut favoriser

Chauray. Ces tablettes sont équipées d’un logiciel spé-

au sein de la ville le déplacement des animaux qui vi-

cial (Kevivox) destiné à venir en aide aux malades at-

vent dans la nature. Les clichés sélectionnés, les des-

teints d’autisme plus ou moins sévère et présentant des

sins et pliages origami réalisés par les jeunes

troubles dysphasiques. Pour Laurence Micou, directrice

chauraisiens ont pris place dans l’exposition itinérante

adjointe de la résidence « les Cyclades », « cet outil

qui s’est arrêtée à Chauray, au Temple, entre le 5 et

devrait métamorphoser le quotidien des résidents, leur

le 13 juin.

permettre de renouer le contact avec leur entourage ».

le Bel anniversaire du Festival

de

Musique

Animation freestyle foot par Gauthier Fayolle

Le Festival de Musique, créé par la municipalité, avec l’appui de Festica, a fêté ses 10 ans sur l’esplanade du temple avec une programmation de grande qualité mêlant reggae, hip-hop, jazz, variété française ou pop-rock. Chaque concert, chaque prestation musicale a trouvé et conquis son

Groupe pop rock Djiklaï Quartet

public, entre le 20 et le 23 juin. Un festival devenu, au fil des années, véritablement multigénérationnel.

Le

e « Vogu groupe

re la Galè

»

Le grou pe Kaf & Sons 15


Jumelage

aCtivité soutenue Pour « Nos enfants de Hué » L’assemblée générale de

« Nos enfants de

Hué » s’est tenue le 6 avril. L’association parraine aujourd’hui 43 enfants, tous scolarisés ou en apprentissage. Pour 2018, l’association poursuit sa démarche pour l’amélioration des conditions de vie tant au niveau de l’alimenLa présidente Claude Delaveau (à g.) aux côtés de Michel Haye et des membres du bureau

tation que de l’habitat avec une action prioritaire sur l’hygiène par l’accès à l’eau et à l’aménagement de toilettes.

une étudiante allemande en stage

un vide-greniers Pour

au centre de loisirs

la CooPération

avec le Togo

Le 27 mai, le comité de jumelage a organisé son traditionnel vide-greniers au bénéfice de la coopération avec le Togo. Près de 50 vendeurs se sont installés sous un soleil radieux sur le parking de la salle des fêtes, alors qu’à l’intérieur de la salle, une dizaine d’exposants

présen-

taient les « puces couturières ». Les bénéfices permetLéa (à g.) au centre de loisirs

tront de contribuer à la réalisation des projets demandés

Âgée de 18 ans,

Léa Scharf, a obtenu, dans le

et préparés par le

cadre du jumelage avec Schoeffengrund, d’effectuer un

comité de Bassar

séjour d’un mois au centre de loisirs de Chauray. Léa, qui

avec la population.

s’exprime dans un français très correct, s’est dit « surprise par la qualité et la fréquence des relations entretenues entre les deux communes jumelées ». Elle s’est également étonnée de « l’implication de la mairie de Chauray pour

Directeur de la publication : Jacques Brossard Réalisation : Pic de la mirandole Impression : graphitilt dépôt légal juillet 2018

s’occuper des jeunes et son souci d’en faire des citoyens ». Et de conclure avec enthousiasme : « ce que j’aime chez les Français, c’est leur art de vivre. Ils sont plus cool que nous ».

16

Chauray Info N°62 - Juillet 2018  
Chauray Info N°62 - Juillet 2018  
Advertisement