Page 1

Ville de Cesson-Sévigné

Risques Majeurs

• Tempête • Inondation • Accident de transport de matières dangereuses • Accident dans une installation classée • Risques infectieux • Canicule • Grand froid

Article L125.2 du code de l’Environnement (extrait) «Les citoyens ont droit à l’information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent.»

Avril 2011

DICRIM

Document d’information Communal sur les Risques Majeurs

Adoptons les bons reflexes


Chères concitoyennes, Chèrs concitoyens,

La sécurité civile est l’affaire de tous Si l’Etat est le garant de la sécurité civile au plan national, le Maire a un devoir et un rôle essentiel dans l’alerte et l’information de la population locale, lors de la survenance d’un grave sinistre sur son territoire. A ces titres, avec les Services municipaux nous avons élaboré des dispositifs d’intervention opérationnels en cas de crise liée à un risque majeur sur Cesson-Sévigné, au travers notamment du Plan Communal de Sauvegarde (PCS) entré en application depuis le 7 décembre 2010. Le présent document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) a pour but de vous apporter une vision générale sur les risques qui peuvent toucher notre territoire et sur les actes élémentaires de prévention à appliquer pour mieux vous en préserver. Ce document, comme le PCS, est un document d’intérêt général établi avec le souci de la proximité d’action et de la solidarité de la commune en direction des Cessonnaises et des Cessonnais qui doivent être informés des risques majeurs sur leur espace de vie quotidienne et des mesures de sauvegarde qui les concernent. Merci d’avance de l’attention que vous porterez aux informations et conseils qui suivent. Mon 1er conseil est de conserver ce document, au cas où… Michel Bihan, maire de Cesson-Sévigné 2


Qu’est-ce qu’un risque majeur ? Un risque majeur résulte de la survenance possible d’un évènement potentiellement dangereux sur une zone donnée en y causant de graves et importants dommages humains, économiques et environnementaux. Le risque majeur se distingue par deux caractéristiques : • sa gravité : lourds dommages aux personnes et aux biens • sa fréquence : si faible que l’on pouvait être tenté de l’oublier et de ne pas s’y préparer.

A quels risques majeurs sommes-nous exposés à Cesson-Sévigné ?

Inondation

Accident de transport de matières dangereuses par rail et routes

Accident de transport de matières dangereuses par gazoduc (secteur MénouriaisCucé)

Tempête (particulièrement dans nos parcs urbains)

Autres risques :

Accident dans une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE : 11 sont dénombrées sur la commune mais aucune d’entre elles n’est classée en «risque Sévéso») canicule, grand froid, risques infectieux dont la pandémie grippale. A propos du risque sismique : Cesson, comme l’ensemble des communes du département et la quasi-totalité de la Bretagne est classée en zone sismique 2, sur une échelle de 1 à 5 niveaux pour le territoire français. Le risque de niveau 2 est qualifié de risque faible. 3


L’alerte «Une personne avertie en vaut deux» :

Face à la survenance d’un risque majeur, les pouvoirs publics prennent leur responsabilité : Plan ORSEC de la Préfecture, organisation des interventions des services de pompiers et de gendarmerie, mise en œuvre du plan communal de sauvegarde (PCS) par le maire. Mais beaucoup d’événements peuvent être anticipés, il suffit d’être vigilant, de se tenir informé, d’adapter ses activités. La sécurité civile est l’affaire de tous et chacun doit être acteur de sa sécurité et de celle des autres.

Savoir reconnaître une alerte En cas d’événement grave, l’alerte est de la responsabilité de l’État et du maire. Selon la nature de l’événement, elle peut être donnée par différents moyens : Messages diffusés par des véhicules municipaux sonorisés (police municipale et/ou services techniques) s Site internet de la ville de Cesson-Sévigné : «flash» spéciaux d’information de la situation tout au long de l’événement www.cesson-sevigne.fr s Sirène (elle est installée sur le clocher de l’église) s Affiches, messages dans les boîtes aux lettres ou même par une visite à domicile s Radio locale (France Bleu Armorique 130.1 FM) s Presse, télévision s

Outre le site internet de la Ville, l’alerte la plus directe de la population cessonnaise en cas de sinistre grave se fera par le véhicule sonorisé de la Police municipale.

LE «PACK» SÉCURITÉ, À PRÉPARER CHEZ SOI :

Radio à piles • lampe de poche • Matériel de confinement (ruban adhésif, serpillères ou tissus pour colmater le bas des portes...) • Nourriture et eau • Couvertures • Vêtements • Papiers personnels • Médicaments et notamment traitement quotidien


Les bons réflexes Ce qu’il faut faire...

V Mettez-vous à l’abri

Fermez tout

Inondation :

Inondation :

déplacez les voitures stationnées sur les berges, montez ou surélevez les meubles. Montez dans les étages sans utiliser l’ascenseur.

Accident industriel ou de transport de matières dangereuses : mettez-vous à l’abri dans le bâtiment le plus proche, de préférence dans une pièce sans fenêtre pour vous protéger d’un éventuel nuage toxique. En voiture, éloignez-vous du lieu de l’accident, arrêtez-vous et rejoignez à pied le bâtiment le plus proche.

fermez les portes, fenêtres et aérations. Fermez le gaz et l’électricité. Mettez les produits toxiques au sec.

Écoutez la radio / Consultez le site internet de la Ville : www.cesson-sevigne.fr ces 2 médias vous informeront tout au long de l’événement.

Accident industriel :

confinez-vous. Fermez les volets qui se manœuvrent de l’intérieur, calfeutrez les ouvertures et les aérations. Coupez ventilation et climatisation. Ne restez pas à proximité des fenêtres pour éviter les éclats en cas d’explosion.

103.1 FM

Ce qu’il ne faut pas faire...

N’allez pas chercher vos enfants à l’école Les enseignants les mettront en sécurité : ils doivent s’organiser dans le cadre de leur «Plan particulier de mise en sûreté». D’une manière générale, ne vous rendez pas sur les lieux de l’accident, vous mettriez votre vie en danger et gêneriez les secours.

Ne téléphonez pas

Pas de flamme

Tous les renseignements vous seront fournis par le site de la ville : libérez les lignes pour les secours, qu’il s’agisse du téléphone fixe ou du portable.

Évitez toute flamme ou étincelle. En cas d’émanation de produit toxique, vous pourriez provoquer une explosion.

5


Qui fait quoi en cas de risque majeur ? L’alerte a aussi été donnée par la sirène.

Le personnel de l’école sait comment mettre les enfants en sécurité. Un plan particulier de mise en sûreté a été élaboré. Inutile d’aller chercher vos enfants à l’école, vous mettriez votre vie en danger.

Les services techniques mettent en place les déviations routières.

6

Les services municipaux avec l'aide de la Réserve Communale de Sécurité Civile préparent l’accueil des habitants des quartiers qui seront hébergés temporairement dans l’équipement sportif. Nos équipements peuvent accueillir simultanément et temporairement 2200 personnes environ.

Si le sinistre est très im touche plusieurs com devient alors le Direc de Secours. Il met en place une c s’appuie sur le plan O


Le scénario : Un camion citerne de matières dangereuses s’est renversé dans un rond point. Un gros nuage toxique s’en dégage et se dirige sur le centre ville.

La police municipale patrouille dans les quartiers, informe les habitants par voiture haut-parleur, donnant les consignes de sécurité à respecter.

Mettez-vous à l’abri en fermant tout chez vous. Ne téléphonez pas. Ecoutez la radio. Consultez le site internet de la ville.

Le maire déclenche le Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Un poste de commandement est mis en place à la mairie en contact permanent avec les équipes sur le terrain. 1ère décision : évacuation des habitants vers des salles de sports éloignées du nuage toxique.

mportant ou s’il mmunes, le préfet cteur des Opérations

cellule de crise et ORSEC

Les services de secours, pompiers, SAMU, gendarmerie interviennent sur le sinistre

7


Avant chaque début d’hiver, les Services techniques municipaux constituent un stock de sel. Des équipes interviennent en fonction des conditions météo pour saler et sabler les principaux axes routiers de la commune. Compte tenu de l’intensité des périodes de froid constatée, la Ville va acquérir un système de lame chasse-neige.

Les risques météorologiques Comme les autres communes, nous sommes exposés aux phénomènes météorologiques : neige/verglas, grand froid, canicule, tempête, orages, fortes précipitations. La tempête présente cependant sur Cesson un risque sérieux et particulier (voir page ci-contre). Les alertes météo sont en général diffusées par tous les médias classiques. L’information la plus immédiate et localisée se trouve sur le site meteo.fr. Dès le niveau orange qui prévoit un phénomène dangereux de forte intensité, les pouvoirs publics et la commune s’organisent pour réagir : envisager la fermeture des parcs et jardins, le report de certaines manifestations, sabler et saler les routes… 8

Les couleurs des messages de vigilance et leur signification Une vigilance absolue s’impose : des phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle sont prévus ; tenez-vous régulièrement au courant de l’évolution de la situation et respectez impérativement les consignes de sécurité émises par les pouvoirs publics. Soyez très vigilant : des phénomènes dangereux sont prévus ; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation et suivez les conseils de sécurité émis par les pouvoirs publics Soyez attentifs : si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux sont en effet prévus ; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation météorologique Pas de vigilance particulière


Le risque tempête dans un parc urbain Nous avons considéré ce risque comme majeur sur Cesson étant donné le nombre et l’implantation des parcs urbains boisés en agglomération. C’est au niveau du risque de chute d’arbres ou de grosses branches que se situent nos craintes.

Parc de la Chalotais

Les principaux secteurs à risque sont : • le parc de la Chalotais (derrière la mairie) • le parc du centre culturel • le parc de la Monniais • l’avenue de la Hublais Dès l’annonce de coups de vent violents, nous fermons les parcs à la promenade publique. Pour l’avenue de la Hublais, nous fermons la portion de route et mettons en place une déviation routière. Nous annonçons sur le site de la mairie le risque tempête et les consignes de sécurité à respecter. Nous vous demandons dans ce cas d’éviter de traverser les parcs concernés. La chute d’un arbre ou d’une grosse branche peut être soudaine et tuer en quelques secondes.

Parc de la Monniais

9


25/26 octobre 1966 : la plus grande crue subie à Cesson-Sévigné. La Place de l’Eglise fut recouverte de 70 cm d’eau. On circulait en barque dans les rues du vieux bourg. Crédit photo : Joseph Pelerin

Ce repère de la crue d’octobre 1966 sur la façade du centre de loisirs de Bourgchevreuil marque la montée des eaux atteintes. Ce repère est destiné à nous rappeler que le risque O n’existe pas.

Le risque inondation Les crues de la Vilaine sont qualifiées de crues lentes de plaines. Elles se produisent principalement en période hivernale (mais pas seulement). A Cesson-Sévigné, les crues avec débordement ont généralement été inférieures à 48 h mais avec des dégâts conséquents causés aux biens. Deux types de précipitations engendrent les crues de la Vilaine : • une pluviométrie importante en cumul sur les semaines précédant la crue (exemple les crues du printemps 2001) ; • une pluviométrie intense qui provoque des pics de crues importants sur les amonts de bassins versants (exemple : la crue de janvier 1995).

10

A la suite de la répétition et de l’ampleur des crues (1966, 1974, 1977), la Ville a décidé de réagir. Après étude hydraulique, de gros travaux de canalisation de la Vilaine ont été réalisés de 1979 à 1985, depuis le pont de la rue de la Chalotais (près du lycée Sévigné) jusqu’à la plaine de Baud. Grâce à ces travaux l’agglomération cessonnaise est restée «au sec»... Mais une vigilance raisonnée reste cependant de mise.


Carte des zones inondables de la Vilaine sur Cesson-Sévigné Zone inondable avec une crue décennale (crue qui a une chance sur 10 de se produire chaque année) 100 hectares de superficie Zone inondable avec une crue centennale (crue qui a une chance sur 100 de se produire chaque année) 160 hectares de superficie

Bois de Laval

Zone d’habitation ou zone d’activité industrielle

Tizé Thorigné

Zone non habitée Routes

Pont Briand

Bd

de

zer

Rocade

seu l

Est

La Valette

Acigné Stade Roger Belliard

Rigourdière

Le site www.vigilances.ecologie.gouv.fr vous informe en temps réel. Sur la carte du site Cesson est concerné par le secteur Vilaine amont (Pont Briand) Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes. Risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées. Pas de vigilance particulière requise

Exercice de mise à l’eau dans la Vilaine d’un des deux bateaux que possède la commune dans ses moyens matériel d’intervention du Plan Communal de Sauvegarde (PCS). 11


Le risque de transport de matières dangereuses Ce risque est lié à un accident se produisant lors du transport par voie routière ou ferroviaire ou par canalisation de matières dangereuses. Les produits dangereux sont nombreux. Ils peuvent être inflammables, toxiques, explosifs ou corrosifs. Cesson est traversé par un réseau routier dense (rocades Sud et Est, Bd des Alliés, axe Est-Ouest) par la voie ferrée Rennes-Paris et dans le secteur de la Petite Touche Aury, par un gazoduc. Compte tenu du flux du trafic routier, de la ZI Sud Est, des 11 installations classées que compte la commune ce risque est potentiellement le plus dangereux pour la population cessonnaise qui réside à moins d’un kilomètre d’artères routières ou du rail. Les principaux dangers afférents à ce risque sont : • l’explosion, avec onde de choc, • l’incendie, • la dispersion dans l’air d’un nuage toxique, • pollution des eaux et des sols. Le respect des consignes de protection ci-dessous est particulièrement signalé aux Cessonnaises et Cessonnais en cas de survenance d’un accident de transport de matières dangereuses qui peut entraîner de graves conséquences aux personnes, aux biens et à l’environnement, ne serait-ce que par sa soudaineté.

Les bons gestes / Les bons reflexes Suivez les consignes

Coupez le gaz et l’électricité

Pas de flamme ne fumez pas Fermez tout

N’allez pas chercher les enfants à l’école Tenez-vous informés en écoutant la radio

12

D

Si vous devez fuir, déplacez-vous selon un axe perpendiculaire au vent


Que transportent les camions ? N° d’identification du danger

Plaque étiquette danger N° d’identification de la matière

La nature des produits transportés est identifiée par des codes et un pictogramme sur le véhicule. Si vous êtes témoin d’un accident, mettez-vous en sécurité et communiquez ces éléments aux secours, en précisant le lieu exact, les moyens de transport concernés, la nature du sinistre (fuite, feu, explosion...). contactez les pompiers 18

Témoignage «Le 11 septembre 2001 (coïncidence de sinistre mémoire) un violent incendie se déclarait dans l’ancienne casse de voitures au 21 rue de Bray en ZI Sud-Est à Cesson. Un important nuage de fumées s’en dégageait, alimenté par les résidus d’hydrocarbures et les plastiques des carcasses de véhicules. L’eau des lances d’incendie pour éteindre et maîtriser le sinistre polluèrent la Vilaine en contrebas par le réseau d’eaux pluviales. Fort heureusement, les vents faibles, orientés à l’Ouest, épargnèrent la zone d’habitat de la rue de Rennes que la mairie s’apprêtait à faire évacuer face à la nocivité du nuage de fumée. Une distribution de bouteilles d’eau fut organisée Place de la Poste dans la crainte d’une pollution générale du réseau d’eau potable.» Jacques LE LIJOUR - DGS de la Ville de Cesson-Sévigné. Chargé du Plan Communal de Sauvegarde

13


Centre de vaccination ouvert à l’espace sportif de Bourgchevreuil, boulevard de Dézerseul durant l’hiver 2009/2010 où 13 000 personnes se sont fait vacciner contre la grippe H1N1.

Les risques infectieux On parle de risques infectieux, lorsque l’on évoque une contamination à grande échelle dans la population humaine (épidémie ou pandémie quand le phénomène est de grande ampleur) ou dans la population animale (épizootie).

La pandémie grippale Elle fait l’objet d’un plan national de prévention qui se décline au niveau communal par différentes actions. • police administrative : fermeture d’établissements d’enseignement, crèches... • maintien du lien social avec la population : recensement des besoins des personnes, coordination du bénévolat, incitation à la solidarité de voisinage. • maintien des missions essentielles à la vie collective : ramassage des ordures ménagères, traitement des eaux usées, distribution réseau d’eau, état civil. • contribution à l’organisation de la vaccination pandémique. Cesson-Sévigné est un centre de vaccination pour sa population et celle de Thorigné-Fouillard.

L’épizootie Les maladies animales qui font à ce jour l’objet d’un plan de lutte compte tenu de leurs impacts sanitaire et économique sont : • la fièvre aphteuse, les pestes aviaires, les pestes porcines Trois élevages agricoles sont plus particulièrement identifiés sur la commune en cas de plan de lutte : • un élevage de volaille dans la zone rurale Sud-Est • deux élevages de porcs, l’un près du Moulin de Sévigné, secteur Est, l’autre en bordure de la Route de la Frinière, près de la Victoire, secteur Nord 14


Les risques infectieux

Les bons gestes / Les bons reflexes

Lavez-vous et/ou désinfectez-vous les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou une solution hydroalcoolique

Lorsque vous éternuez ou toussez, couvrez-vous la bouche et le nez avec votre manche ou avec un mouchoir en papier

En cas de symptômes grippaux appelez votre médecin traitant. Appelez le 15 en cas d’urgence.

La canicule La canicule exceptionnelle de l’été 2003 a entraîné une surmortalité estimée à près de 15.000 décès en France. Le dispositif national et local de gestion d’une canicule repose sur un système de surveillance et d’alerte ainsi que sur la mobilisation des services publics et de professionnels des activités sociales et sanitaires. En mairie, nous disposons d’un cahier de vigilance de personnes sensibles et isolées. Les personnes qui le souhaitent, peuvent venir se signaler sur ce registre. Nous pouvons actionner également un réseau local de référents professionnels et associatifs. Nos établissements médico-sociaux disposent de locaux pouvant être rafraîchis en cas de fortes chaleurs.

Buvez régulièrement sans attendre d’avoir soif

Le grand froid Le Plan Grand Froid, piloté par la Préfecture, coordonne 2 actions principales :

15

• l’augmentation des capacités d’hébergement d’urgence et le soutien aux personnes sensibles (SDF ou personnes fragiles en situation de précarité). • la mairie a un rôle de relais local et de remontées d’informations vers la Préfecture et assure par son réseau sanitaire et social une surveillance et un soutien aux personnes fragiles. 15


Contacts utiles Pompiers............................... 18 Urgences.............................. 112 Gendarmerie de Cesson-Sévigné............. 02 99 83 14 90 Police municipale............... 06 09 35 73 92 SAMU.................................... 15 Service des eaux (Véolia Rennes)................... 0 811 902 902 Gaz dépannage (GRDF)..... 0 810 433 035 Electricité dépannage (ERDF).............. 0 810 333 035

Préfecture d’Ille-et-Vilaine.................... 0 821 803 035 Information sur la vigilance des crues..................... vigicrues.ecologie.gouv.fr France Bleu Armorique....... 103.1 FM Portail national de prévention des risques majeurs.............. www.prim.net Surveillance de la radioactivité en France (dont une balise de mesure à Rennes....... www.irsn.fr (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire)

Ville de Cesson-Sévigné..... 02 99 83 52 00 Site Internet.......................... www.cesson-sevigne.fr Vous pouvez consulter le Plan communal de sauvegarde (PCS) et le plan de prévention des risques naturels prévisibles d’inondations (PPRI) aux jours et heures habituels d’ouverture de la mairie. 16

Réalisation : Mairie de Cesson-Sévigné - Conception graphique, illustrations : Arnaud Keraudy

Météo France....................... www.meteo.fr


Dicrim  

nature des risques majeurs recensés sur la commune

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you