Issuu on Google+

N° 31 Mars 2011

Réforme des lycées

Edito Année 2011/2012 : réforme et changements… L’année 2011/2012 sera une année importante pour Villa Pia en termes de changement. En effet, la réforme du lycée entre dans sa 2ème phase avec son application en classe de 1ère (voir article ci-contre). Pour une équipe, un changement de ce type, est l’occasion de faire le point sur ses pratiques, de réinvestir avec une nouvelle énergie le champ de la pédagogie et de l’accompagnement des élèves. Toute l’équipe de Villa Pia s’attèlera donc à cette tâche avec le professionnalisme et l’investissement qui la caractérisent. Villa Pia s’engage également dans une phase de travaux visant à remplacer le Pailleron (bâtiment des 2ndes). Un nouveau bâtiment, ailleurs dans le parc, devrait voir le jour dans le courant de l’année prochaine… Enfin, après bien des démarches de notre part, une solution semble trouvée pour le règlement du problème de chauffage du self …pour lequel nous vous prions d’accepter nos excuses. Par la volonté d’engagement de son équipe, par le souci d’un cadre adapté aux besoins de son temps, Villa Pia poursuit la mission initiée par son fondateur Monseigneur Gouyon et relayée par sa tutelle diocésaine.

Elle entre dans sa phase 2, avec son entrée en vigueur en section de 1ère. Elle s’articule autour des 3 axes/points essentiels : • Un tronc commun (à toutes les séries) de matières : Français, HG, Langues, ECJS, EPS, TPE • Des matières spécifiques à chaque série • Un Accompagnement Personnalisé pour tous Les points nouveaux, en classe de 1ère, sont les suivants : • Notable « transformation » de la série littéraire avec un gros pôle langues (LV1, LV2, Littérature en langue étrangère, langue renforcée (si choisie), langue 3 (facultative), apparition d’une option mathématiques) • Réduction des horaires en sciences expérimentales en 1S et HG en épreuve anticipée en fin 1ère • Disparition des options Maths et Langues de complément en 1ES • Possibilité de passerelle pour les « erreurs » d’orientation (modalités à définir encore)

Les lycées du réseau de l’Enseignement Catholique réfléchissent à une analyse et proposition commune pour la mise en place des passerelles. Toute l’équipe de Villa Pia travaille à la mise en place de la réforme en journée pédagogique, le 21 mars 2011. Les informations sur la réforme, via un lien internet, seront accessibles sur le site de Villa Pia : villapia.fr

Forum Le forum Villa Pia a eu lieu vendredi 10 décembre au matin. Ce forum sur les études post-bac a donné l’occasion aux terminales et aux premières de rencontrer près de 35 intervenants BTS, université, classes prépas et IUT présentant les divers cursus avec leurs programmes, exigences et débouchés. Les élèves ont pu passer d’atelier en atelier au rythme d’interventions de 30 minutes. L’objectif était double. Mettre les élèves de première dans une dynamique de projet post-bac, en leur faisant prendre conscience de la nécessité de travailler régulièrement pour pouvoir prétendre intégrer des formations sélectives. Conforter les terminales dans leurs choix d’orientation ou les pousser à affiner leurs objectifs. Les élèves de terminale ont également eu une information d’1h30 concernant les procédures d’inscriptions post-bac qui ont débuté dès le 20 janvier 2011. Une réunion bis a été proposée aux parents volontaires au mois de janvier. Après avoir jeté un œil sur les retours écrits de nos élèves concernant le forum, il apparaît que beaucoup d’entre eux se rendent compte de l’importance de prendre en main leur avenir post-bac sans que leur choix soit pour autant définitif. Merci à tous les intervenants post-bac pour leur participation et en particulier à nos anciens élèves venus partager leur expérience plus ou moins longue des études supérieures, c’est toujours un réel plaisir! Le CPE

Orientation Simulations d’entretien. La communauté éducative de Villa Pia a été marquée par le décès de Maitane Montero, âgée de 8 ans et fille de Mme Montero, professeur d’espagnol dans l’établissement. Après un combat contre la maladie mené avec courage et dignité, Maitane a quitté les siens le 10/02/2011, dans les bras de sa maman. Puissent nos prières, nos pensées amicales, donner, à toute la famille, un peu de courage pour continuer la route. Nous avons également appris, avec stupeur et tristesse, le décès de Julien Duez, récent ancien élève au lycée. Au nom de Villa Pia, j’adresse mes condoléances à tous ceux qui l’ont aimé.

Pour la deuxième année consécutive, le samedi 22 janvier, l’APEL de Villa Pia a proposé à tous les élèves de Terminale une simulation d’entretien face à un jury de parents de professions variées. Une vingtaine de volontaires enthousiastes, dont d’anciens parents d’élèves, était présente et a permis de constituer 7 jurys. L’objectif était de les préparer pour un entretien d’entrée dans une école ou de recrutement pour un emploi saisonnier. Une bonne trentaine d’élèves de toutes les séries a répondu favorablement à cette proposition, saisissant l’opportunité qui leur était offerte dans

cette période importante pour leur orientation et tous sont sortis enchantés de leur entretien et des conseils prodigués par ces professionnels. Au nom de la direction et des élèves, merci à l’équipe organisatrice de l’APEL autour de Mme Roucoules, à tous les parents bénévoles de cette matinée et aux professeurs principaux qui ont été les relais pour informer et préparer les élèves. En espérant que l’on puisse reconduire l’expérience… R. Fortabat


Londres Du 6 au 11 février 2011 VOYAGE 1°L et 1°ES2 : Compte rendu de Laura Latestaire-Guiolet, Hélène Dono et Mathilde Jozefowicz (1°L) Dimanche 06 Février, nous voilà partis pour 22h de trajet direction Londres. Durant le voyage, nous avons eu la chance d’apercevoir la tour Eiffel entre deux roupillons ! Puis quelque peu endormis, nous avons embarqué dans le ferry ... Lundi matin, 8h, nous découvrons Londres à bord du bus avant d’aller reprendre des forces à Starbucks Coffee. Le matin, nous nous sommes plongés dans la «City», le quartier des affaires et nous avons passé l’après midi au Tate Modern, musée d’Art contemporain. Après une nuit de sommeil bien méritée dans nos familles Londoniennes, nous voilà repartis ! Cette fois pour le British Museum, l’un des plus vieux musées du monde où nous découvrons notamment la Pierre de Rosette. Puis direction Covent Garden en passant par Chinatown. C’est dans ce quartier qu’une de nos camarades a eu la chance de rencontrer Lily Allen et d’immortaliser ce moment par une photo. Mais ce quartier,

Fête de Noël

en dehors d’être fréquenté par les stars, est plus connu pour ses spectacles de rue ! Cette expérience, en plus d’être inédite, fut très amusante. Sans doute l’un des plus beaux moments du séjour ... Mercredi la reine était là quand nous sommes arrivés devant le

dans l’enceinte du Palais. Après, la foule était trop dense devant les grilles pour la suite du «spectacle» . Et l’après midi ... Petite équation des ES2 + des L = 3 heures + 600 boutiques . Le résultat ? Des bras chargés de sacs et quelques grognements par manque de temps ... ! Oxford

Buckingham Palace, le drapeau était hissé et ce n’était pas l’Union Jack. Nous étions rassemblés devant pour assister à la relève de la Garde, après avoir aperçu de loin le 10,Downing Street, Big Ben et le Parlement. La relève était impressionnante, mais nous avons seulement vu l’entrée des Gardes

Street est la rue du shopping par excellence et nous n’avons pu en apercevoir qu’une petite partie. Elle s’étend sur plusieurs kilomètres, et à côté, la rue Ste Catherine à Bordeaux est une ruelle déserte. On se perd, on entre dans les boutiques et surtout, on garde un oeil sur sa

montre ... Oxford Street est une expérience à renouveler dès que possible mais sans impératif horaire ni professeurs !! Après une dernière nuit dans nos familles Londoniennes, un dernier musée était prévu dans nos visites, la National Gallery, qu’on peut comparer au Musée du Louvre. La pluie nous a malheureusement accompagnés pendant notre déplacement jusqu’au Victoria Palace où nous avons assisté à une comédie musicale, Billy Eliott. La pluie provoqua quelques énervements, pour le rendez-vous de l’après-midi car nous avions sorti nos plus belles tenues pour une magnifique comédie ! Billy Eliott était fantastique : le bouquet final de notre séjour. Au retour, nous nous sommes arrêtés à la gare Victoria Station pour manger et dans la nuit, nous avons regagné les bus pour rejoindre le ferry. Nous avons dû dire au revoir à Londres. Villa Pia, nous revoilà !!

Cette année encore, la tradition s’est perpétuée. Après quelques inquiétudes sur la motivation des classes au mois de novembre, c’est un beau spectacle varié qui s’est déroulé au gymnase le vendredi 17 décembre. Musiciens de seconde, danseurs et danseuses de première et terminales se sont succédés tout l’après-midi, dépassant même les 17 heures, horaire initialement prévu pour partir en vacances. Les professeurs ne sont pas restés sur les chaises puisqu’une vingtaine d’entre eux a revisité la « flash mob » de Biarritz pour l’occasion. Beaucoup de classes ont joué le jeu et participé à leur manière et je les en remercie. Nous tâcherons de mieux minuter ce spectacle l’an prochain et pourquoi ne pas organiser à une autre date, un concert afin que tous les musiciens et musiciennes de l’établissement puissent plus grandement s’exprimer ? R. Fortabat

MPS Fin janvier et début février, trois groupes d’élèves de seconde ayant choisi l’enseignement d’exploration « Méthodes et Pratiques Scientifiques » se sont rendus à Irouléguy, au cœur du vignoble du même nom. Dans le but d’amorcer un travail sur le thème « autour du raisin », les élèves, ont pu à cette occasion visiter les installations de la cave coopérative de Saint-Etienne-deBaïgorry où le directeur leur a expliqué les différentes étapes de la production d’un vin depuis la collecte du raisin jusqu’à la mise en bouteille. Les élèves se sont également rendus sur une parcelle de vigne où leur a été décrit le travail d’un viticulteur ainsi que le cycle de la vigne. La visite s’est enfin achevée dans un chai à barriques, lieu de maturation des vins rouges produits par la cave. Suite à cette sortie, un travail spécifique sera mené en Mathématiques, SVT et Physique-Chimie, travail qui aboutira en fin d’année à un exposé avec diaporama comme support.


Pastorale Aumônerie L’avent 2010 Le 16 décembre 2010, à l’église Saint-Amand, l’Abbé Jean-François Sarramagnan a présidé la célébration de l’Avent proposée aux élèves et adultes de Villa Pia. Une belle participation (environ 450 jeunes) et une qualité d’écoute exceptionnelle ont donné à cette célébration un caractère spirituel d’une grande valeur. Innovation cette année ; pas de support papier mais un écran géant ou textes et photos ont défilé au fur et à mesure du déroulement de la cérémonie. Nous remercions, tout particulièrement, Ramuntcho Hariscain pour sa maîtrise de la technique informatique, le temps consacré à la préparation et la réalisation de cette nouvelle forme de présentation. Grand moment de spiritualité également lorsque tous les élèves de 2°5 se sont passés, de mains en mains, la Parole de Dieu jusqu’à la faire parvenir au célébrant pendant l’ALLELUIA de Sting. Pour l’HOSANNA, 4 filles et 2 garçons ont exécuté une chorégraphie très colorée. Merci pour leur travail. Et puis…il y a notre chorale faite d’adultes et de jeunes qui nous ferait défaut, aujourd’hui, si elle n’accompagnait pas les chants, donnant aux célébrations un caractère solennel. Un grand MERCI à tous ! Momo

Les coulisses Sur le thème du respect de soi, respect de l’autre, nous avons fait intervenir une troupe de comédiens « pratiquant » le théâtre interactif : Le 18 novembre 2010 pour les classes de 1ères ES et L Le 1er février 2011 pour les classes de 1ères S. Les jeunes et les adultes ont énormément apprécié ce temps fort où sérieux et rire allaient de pair. Nous avons raconté des instants de nos vies où le respect était souvent absent et ces moment ont été immédiatement restitués par les comédiens selon des formes propres au « playback théâtre ». Le concept a séduit tout le monde dans cette forme originale d’improvisation. Momo

La doctrine sociale de l’église Mercredi 02 février 201 1, Monsieur Olivier Dra pé, chargé de la com Monseigneur Aillet, est munication par intervenu auprès des élèves de 1ères et Tles leur parler de la doc ES et L afin de trine sociale de l’Eglise . Cette doctrine propos e (mais n’impose pas ) des principes de réfl tères de jugements, exions, des crides orientations par l’action. Elle s’autorise n’est pas social. à critiquer ce qui L’Eglise ne peut pas se désintéresser de l’Ho mme et elle intervient est en cause. Il faut, quand sa dignité bien entendu, disting uer le politique et le les séparer. religieux mais ne pas Paul VI disait : « L’Eg lise est experte en humanité ». Parce quelques encycliqu que prophétiques, es (s’adressant à tou s les hommes de bon critères de la raison ne volonté sur les et du bon sens) ont été citées, en référen - la révolution industr ce à : ielle, (la misère du pro létariat, travail des enf salaires, la justice soc ants, la justice des iale) - au communisme - au nazisme - au tiers monde (né cessité d’une autorit é mondiale (« Le dév nouveau nom de la eloppement est le Paix » Paul VI) - au travail, à la fam ille, à la vie humaine. En conclusion, Monsie ur Drapé nous met en garde contre les idé sur la dignité de la per ologies et insiste sonne humaine et l’un icité de l’Homme qui nouir qu’en société ne peut s’épaparce qu’il a besoin des autres

Les enfants du Mekong ont découvert, pour la plupart, l’assoVendredi 21 janvier 2011, les élèves de 2° dans 7 pays d’Asie et du Sud-Est. nant interve NG MEKO DU TS ENFAN ciation LES individuel (un enfant ou un étunage parrai le est iation assoc cette Le but de , d’un foyer d’accueil, d’un école d’une ent ionnem (fonct tif collec diant) ou al…). centre médic beaucoup d’émotion. En effet, voir Le film que nous avons visionné a suscité sur un tas d’ordures ou livrés à euxjouer onnés aband ou lins orphe ts ces enfan laisser insensible. pas peut ne e Manill de rues les mêmes dans prostitution. la e, drogu la aussi issent conna s Les plus grand continuent leurs ravages et grâce à Au Cambodge, les mines anti personnelles s comme enfants sont pris en charge l’existence de centres médicaux, adulte qui s’ensuit. cation réédu la et ses prothè de pour la pose tel est le but du parrainage. iation l’assoc s traver à ien quotid le Améliorer 1958 disait : « un enfant à l’école, en iation l’assoc de teur fonda rd, René Pécha ». rue la dans moins de t c’est un enfan

Science et Foi Le 5 novembre dernier, Jacky Cordonnier, historien des religions est intervenu pour les classes de terminales S. On connaît tous la vieille question : « est-ce Dieu qui a créé les hommes ou les hommes qui ont créé Dieu ? » indirecte en nous appuyant sur l’autorité La Foi est avant tout un acte de la pensée, de la pensée intelligente. Elle nous fait connaître des vérités d’une manière de Dieu qui révèle ces vérités. La science, elle, nous fait connaître des vérités de manière directe par les faits et le raisonnement. Ainsi définies, Science et Foi apparaissent comme deux moyens de connaissances pour aborder les vérités. principalement) d’une autre manière Jacky Cordonnier a expliqué comment le long développement de la science a permis de comprendre la Bible (la Genèse La Bible n’a pas pour but de délivrer et de distinguer le récit mythique, qui est riche de sens mais sans portée historique, de la démarche proprement scientifique. un enseignement scientifique. IL N’Y A PAS, AU SENS STRICT, DE PREUVES DE L’EXISTENCE DE DIEU. moderne, prix Nobel 1941, (théorie de la Pour la science, connaître, c’est expliquer. Pour la foi, c’est aimer. Albert EINSTEIN (1879-1955) fondateur de la physique est le premier à concevoir les faits incroyarelativité) : « Tout homme de science doit éprouver une sorte de sentiments religieux, parce qu’il ne peut s’imaginer qu’il sans religion, est boiteuse, la religion, blement délicats qu’il observe. Dans l’univers inimaginable se révèle une intelligence infiniment supérieure ». « La science, sans science, est aveugle ». Momo

Hiroshima

Le 8 février 2011 des élèves de première et terminale ont reçu le témoignage d’une rescapée d’Hiroshima. Elle s’appelle Setsuko Morita. Le 6 août 1945, le cours de la vie d’une petite fille de 12 ans va changer. Une bombe atomique nommée « Little boy » (petit garçon) va transformer, en vision apocalyptique, une petite ville de 50.000 habitants. Elle était dans les champs Setsuko avec ses amis collégiens, à 5 kms de la ville, quant à 8h15 il y eut une lumière très forte et le monde devint tout blanc. La température s’éleva à 1700. Le souffle détruit tout. Des personnes sur place, il ne restait que l’ombre. Elle était vivante (la seule sur les 37 enfants de sa classe). Elle se souvient… elle voulait sauver ses camarades mais c’était l’enfer ; en voulant

essayer d’aider l’une d’elles à se relever, la peau se détachait de sa main. Alors elle a voulu revoir sa maman et s’est mise en route, vers la ville, en longeant la voie ferrée. Elle parcourut ainsi cinq kilomètres, les pieds nus et dévêtue. Elle avait conscience de ne pouvoir être d’aucun secours pour toutes ces victimes qu’elle rencontrait en chemin, elle voulait fuir, ne plus voir, elle (repoussait ?) donnait des coups de pieds à ces corps décharnés qui voulaient l’attraper pour lui demander de l’aide. Si elle chutait, elle savait qu’elle ne pourrait se relever. Le corps de Setsuko n’était que plaies. C’est son papa qui, 2 fois par jour, lui faisait ses pansements avec de l’huile alimentaire et du talc. Sa maman ne supportant plus de la voir souffrir priait pour que la mort la délivre. Setsuko a survécu. Pendant de longues années, elle n’a plus voulu parler de ce 06 août qui a détruit tant

de vies. Elle, comme tant d’autres, ne pourra jamais avoir d’enfants. Plusieurs générations après, les ravages des irradiations continuent ; et pourtant, la vie a repris le dessus. Marie, élève de terminale L, lui demande : « si vous deviez résumer Hiroshima en un seul mot » ? La réponse fut immédiate : « l’enfer ». Lorsqu’elle atteint la cinquantaine, « le devoir de mémoire » s’est imposé à elle et c’est ainsi qu’elle a décidé de témoigner auprès des jeunes, chez elle, au Japon, puis un peu partout dans le monde. Aujourd’hui, elle a 77 ans. Avec courage, détermination et dignité, elle poursuit inlassablement cette œuvre « d’artisan de la paix », jusqu’à son dernier souffle, nous dira-t-elle. MERCI Setsuko Morita pour cette leçon de VIE et de COURAGE. Que l’Oiseau de Paix te préserve !


t e s u o v z e d n Re à retenir Dates

F I PA Le 25 janvier, la classe de 1ère L a eu la chance d’assister au Festival International de Programmes Audiovisuels à Biarritz. Les films étaient Complexo qui décrivait de manière poignante la vie dans les Favelas, Rafah un documentaire présentant les conflits palestiniens et Sergej in der urne qui nous emmenait dans l’univers de l’Europe de l’Est.

SORTIE DES ELEVES Tale : mercredi 08 Juin 1ère : vendredi 10 Juin 2nde : mardi 14 Juin

Mais la journée était loin d’être terminée ! En effet, les élèves ont eu la possibilité de poser des questions à Boris Hars-Tschanchotin, réalisateur de Sergej in der urne. La timidité a vite fait place à la curiosité et c’est avec beaucoup de gentillesse que Boris a accepté d’éclairer la classe sur son métier et la réalisation de son film. Après avoir pris quelques photos qui laisseront à tous un très bon souvenir, les élèves ont pu rejoindre Villa Pia en ayant découvert des documentaires venus de tous les horizons.

CONSEILS DE CLASSE Tale : mardi 31 Mai 1ère : du 7 au 9 Juin 2nde : 06 et 07 Juin

tateurs - DONKA Le Club desUnespec lettre à Tchekov L’un des trois spectacles choisi par les délégués culturels du Club des spectateurs était « DONKA, une lettre à Tchekov » de Daniele Finzi Pasca, présenté le 14 janvier au Théâtre de Bayonne.

BACCALAURÉAT Tale : du 16 au 22 Juin 1ère : les 17, 20 et 22 Juin (suivant la section) + oraux de français

A l’occasion du 150è anniversaire de la naissance de l’un des plus grands écrivains russes, Pasca a décidé de retracer sa vie et ses œuvres en mêlant les disciplines les plus impressionnantes du cirque : clowns, acrobates, trapézistes, jongleurs… Tout a été soigné et réalisé à la perfection pour faire voyager le spectateur dans un monde ou l’illusion règne. Ce spectacle a fait l’unanimité auprès des élèves qui ont été touchés par la sensibilité et le talent des artistes. Donc, c’est avec beaucoup d’impatience qu’ils attendent les prochains spectacles qui seront « Jaqee » le samedi 30 avril à Boucau et « le chant du dindon » de Rasposo le samedi 28 mai à Baroja Anglet. Claire ERRANDONEA

REINSCRIPTIONS de 2nde à 1ère : 23 Juin de1ère à Tale : 24 juin PONT DE L’ASCENSION Pas de cours les 02 et 03 Juin 2011

Résultats sportifs UNSS

Formation Premiers Secours Citoyen niveau 1 à Villa Pia.

3ème au Championnat Académique Nation à Mont de Marsan, Football à Pau, Rugby à Bayonne Une année scolaire « en bronze » pour Villa Pia !

30 élèves du lycée ont décidé de passer leur brevet de secourisme PSC1 en suivant des cours dans l’enceinte de l’établissement. Ces cours sont dispensés par des professionnels en collaboration avec l’association Secourisk (IUT de Bayonne) le mercredi de 14h00 à 17h30 du mois de février jusqu’aux vacances de Pâques.

CONCOURS D’ÉLOQUENCE à l’iniConcours organisé par le Lion’s Club ais. franç de sseur profe S, GRA M.LE de tiative

Bravo à :

1er : G. Foucher (1S1), 2ème: C Errandonnea (1L) 3ème : M. Dhainault (1ES1).

Bravo pour ce geste citoyen!!!

glet certifiée Label IMPRIM’VERT - Ne pas jeter sur la voie publique

Imp. MENDIBOURE Anglet certifiée Label IMPRIM’VERT

glet certifiée Label IMPRIM’VERT - Ne pas jeter sur la voie publique

Villa Pia

Imp. MENDIBOURE Anglet certifiée Label IMPRIM’VERT

glet certifiée Label IMPRIM’VERT - Ne pas jeter sur la voie publique

glet certifiée Label IMPRIM’VERT - Ne pas jeter sur la voie publique

Imp. MENDIBOURE Anglet certifiée Label IMPRIM’VERT

Imp. MENDIBOURE Anglet certifiée Label IMPRIM’VERT

Création / Imp. MENDIBOURE Anglet certifiée Label IMPRIM’VERT

Création / Imp. MENDIBOURE Anglet certifiée Label IMPRIM’VERT

Le CPE

finale Les 2 premiers sont qualifiés pour la avril 2011 régionale qui aura lieu à Tarbes le 9

Avenue du Maréchal Soult - 64100 BAYONNE Tél. 05 59 03 28 28 - Fax : 05 59 52 19 51 villapia@numericable.fr - www.villapia.fr


Villa Pia Infos n°31 - mars 2011