Issuu on Google+

be numĂŠro

51 fragments de Lorenzo Calogero

44

Octobre 2010


Robes, chapeaux flottant au vent

Robes, chapeaux flottant au vent et gants elles portent, et le souffle d’une chanson qui bat sur le front et l’éclat adouci des yeux retient ; et si les vents sont sans frontières, voici, sur les tuiles rouges, se montrent légères les muses ; et cimes et ville rêvée demeurent avec joie, à présent que verse l’huile d’une vaine lampe une vaine jeune fille ; et les pays perdus du temps en une lumière qui les estompe gémissent en une vaine poursuite.

Lorenzo Calogero, Ma Questo..., 1950 - 54 - trad. CIRCE


rob 2010 2011

100 anni dalla nascita

50 anni dalla morte

Lorenzo Calogero

Celebrazioni dell’anno Calogeriano

Robes, chapeaux flottant au vent Magazine En Ligne

“Quaderni di Villanuccia”

Un projet de Nino Cannatà Texte de l’opéra “Ma Questo...”, “Opere Poetiche” vol.II, Lerici Ed. 1966 Tradution: CIRCE Image photo-peinture: Nino Cannatà Musique: Girolamo Deraco Supervision Multimédia: Simone Carrai Développement graphique et de montage: Vitoria Muzi  En préparation: Andrea Civinini, Valentina Dugo Production: Villanuccia e Progetti Digitali _2010


"Quaderni di Villanuccia" .44