Page 1

Portrait of the Man as an Animal Sunday October 21st 2012 / Roulette

The Author

Zoom

Pascal Picq est paléoanthropologue au Collège de France où il collabore avec le professeur Yves Coppens. Engagé dans des études de physique, il mène deux cursus en parallèle en physique théorique (université Paris VI) et en archéologie préhistorique (université Paris I). Après un DEA de paléontologie des vertébrés et de paléontologie humaine et une thèse (université Paris VI), il part au Duke University Medical Center pour des études post-doctorales qui se prolongent par une position de chercheur associé et d’instructeur en anatomie. Ses recherches s’intéressent à l’évolution du crâne des hominidés, ce qui comprend les hommes et leurs ancêtres ainsi que les grands singes. Elles s’appuient sur une approche expérimentale qui s’inscrit dans le cadre de la morphologie évolutive. Cela conduit, entre autre, à reconstituer la signification fonctionnelle et adaptative du crâne des hominidés en rapport avec les facteurs de sélection naturelle et de sélection sexuelle.

L’Homme est-il un grand singe politique ? Essai de primatologie politique et de pataphysique (Odile Jacob, 2011)

The Press

© Odile Jacob

Pascal Picq France

« Pascal Picq, anthropologue au Collège de France, nous livre avec L’homme est-il un grand singe politique ? un essai sur l’origine naturelle de la politique. Un détour utile, alors que le zoon politikon - l’homme comme "animal politique" - d’Aristote semble bien trop souvent se complaire dans ses origines simiesques au lieu de les dépasser. Voire, souligne Picq, de véhiculer au sein même de nos démocraties "des archaïsmes et des violences" qui "n’ont rien à voir avec celle des singes". Donc, retour à la politique chez les grands singes actuels, nos cousins génétiques: gorilles, chimpanzés, babouins... Picq propose une promenade intellectuelle des plus stimulantes parmi les observations des éthologues. Mais au-delà des différences, que de similarités ! Dominations, mensonges, alliances, meurtres, partage ou accaparement des ressources alimentaires et des activités sexuelles et reproductrices... La palette est grande de ces activités qui permettent au singe d’obtenir d’un autre singe un comportement qu’il n’aurait pas eu sans cette action "politique". » Libération

Avons-nous inventé la politique ? Pas si sûr, répond ici Pascal Picq. En tout cas, si l’homme est politique, il n’en reste pas moins animal, tandis que d’autres espèces semblent bien avoir développé une véritable vie politique et même d’étonnants talents. Machiavel, sans doute, se délecterait à observer les moeurs des chimpanzés ! C’est ce que Pascal Picq expose dans ce nouveau livre de « primatologie politique » un brin provocateur, voyage au coeur de la vraie planète des singes. Derrière la description des pratiques et des luttes des babouins, des gorilles, des bonobos, des orangs-outangs, des macaques et autres vervets et mandrills, chacun pourra essayer de reconnaître les comportements de telle ou telle figure politique d’aujourd’hui, de tel ou tel parti en lice. Ce livre n’est pourtant pas qu’une amusante suite de « singeries » renouant, grâce aux acquis de l’éthologie, avec la veine des fabulistes. C’est aussi une réflexion sur le pouvoir, ses jeux et ses enjeux. Sexe, intérêts et conflits, mais aussi entente et réconciliation nous n’avons rien inventé ! « Avec lui, l’homme n’a qu’a bien se tenir! Pascal Picq n’est pas de ceux qui mettent le genre humain au pinacle pour le pnncipe. Ni d’ailleurs plus bas que terre. Mais à sa place : éminente, c’est entendu, mais aussi bien encombrante pour Dame Nature, pour les autres espèces vivantes et singulièrement pour ses cousins d’évolution que sont les grands singes "Darwin n’a pas dit que nous descendions du singe maîs que nous sommes des singes, ce qui n’a nen de dégradant", aime-til repeter. Pascal Picq est un de nos meilleurs paleoanthropologues. Maîs pas seulement "paleo", car, s’il a fait carrière dans les origines de l’homme et la theone de l’évolution en partant du crâne des premiers homimdes, il se passionne pour l’homme entier, ancien et moderne. Et pour savoir précisément ce qui le distingue, quoi de mieux que d’étudier ceux qu’il a longtemps ignores, méprises, maltraites, parce qu’ils lui faisaient un peu honte : les grands singes hominoides (bonobos, chimpanzés, gorilles et orangs-outangs). Les animaux politiques. » Sud-Ouest

An event created and organized by the Villa Gillet - 25 rue Chazière - 69004 Lyon - France Tel : 00 33 (0)4 78 27 02 48 - Fax : 00 33 (0)4 72 00 93 00 - www.villagillet.net

/ 45


Bibliography L’Homme est-il un grand singe politique ? Essai de primatologie politique et de pataphysique (Odile Jacob, 2011) Un paléoanthropologue dans l’entreprise. S’adapter et innover pour survivre (Eyrolles, 2011) Il était une fois la paléoanthropologie. Quelques millions d’années et trente ans plus tard (Odile Jacob, 2010) Le Monde a-t-il été créé en sept jours ? (Perrin, 2009) Le Sexe, l’Homme et l’évolution, avec Philippe Brenot (Odile Jacob, 2009 ; 2e éd. 2012) Danser avec l’évolution, avec Michel Hallet Eghayan, Henriette Ponchon de Saint Andre, Annie Mamecier-Demounem et Michel Serres (Éditions le Pommier, 2007) Lucy et l’obscurantisme (Odile Jacob, 2007 ; 2e éd. 2008) Les origines du langage, avec Jean-Louis Dessalles et Bernard Victorri (dir.) (Éditions le Pommier 2006 ; 2e éd. 2010) Nouvelle histoire de l’homme (Perrin, 2005 ; 2e éd. 2007) Les Tigres (Odile Jacob, 2004) Les Premiers outils, avec Hélène Roche (Éditions le Pommier, 2004) Au commencement était l’homme : de Toumaï à Cro-Magnon (Odile Jacob, 2003 ; 2e éd. 2009) Qu’est-ce que l’humain ?, avec Michel Serres et Jean-Didier Vincent (Éditions le Pommier, 2003 ; 2e éd. 2010) Le Singe est-il le frère de l’homme ? (Éditions le Pommier, 2002 ; 2e éd. 2010) À la recherche de l’homme, avec Laurent Lemire (Nil éditions, 2002) Aux origines de l’humanité, Coffret en 2 volumes : Tome 1, De l’apparition de la vie à l’homme moderne ; Tome 2, Le Propre de l’homme, avec Yves Coppens (dir.) (Fayard, 2001) Les Origines de l’homme : l’odyssée de l’espèce (Tallandier, 1999 ; 3e éd Seuil, 2005)

Un paléoanthropologue dans l’entreprise. S’adapter et innover pour survivre (Eyrolles, 2011)

Il était une fois la paléoanthropologie. Quelques millions d’années et trente ans plus tard (Odile Jacob, 2010)

Le Monde a-t-il été créé en sept jours ? (Perrin, 2009)

A priori sans lien aucun, l’entreprise et la paléoanthropologie partagent pourtant un terrain de réflexion commun. Cet ouvrage original et brillant, illustré d’exemples historiques et récents, est plongé dans l’actualité économique et financière. Pascal Picq y démontre comment le courant darwiniste de l’évolution peut aider à faire sauter les blocages de l’entreprise en France, prisonnière des vieux réflexes lamarckiens. De Lucy au développement durable, des solutions innovantes et une autre façon de penser sont envisagées.

Nous vieillissons, nous mangeons mal, nous nous déchirons entre clans et communautés. Et de ces problèmes et d’une foule d’autres qui sont notre lot contemporain, nous débattons comme si l’homme avait toujours été le même, comme s’il échappait à la nature, comme s’il n’était pas né d’une longue, très longue et très chaotique évolution. Fondé sur les développements les plus récents de la paléoanthropologie, ce livre est une surprenante tentative pour jeter un regard original sur nos questionnements d’aujourd’hui, à propos du vieillissement, de l’alimentation, du sort fait aux animaux, de la morale ou encore du développement durable. Car cette science en pleine explosion ne nous instruit pas seulement sur nos origines et notre histoire passée. Elle nous force à nous interroger sur nous-mêmes et peut éclairer les débats de notre temps.

Comment la croyance peutelle aller à l’encontre de ce que l’on sait ? Derrière cette question, volontairement provocante, Pascal Picq interroge les origines de l’Univers (le Big Bang), de la Vie, et de l’Homme sur la Terre. S’appuyant sur la longue histoire des sciences une découverte en entraînant une autre -, il montre en creux la résistance de nos esprits modernes à comprendre le monde hors des sentiers sacrés. Les questions sur les commencements, nous dit-il, importent autant que leurs réponses, variées et riches, à l’instar de ces cosmogonies imaginées depuis des centaines de milliers d’années... La Bible en donnant une place particulière à l’Homme dans l’ordre de la Création - le sixième jour - a imposé durablement sa vision du monde. Longtemps, les scientifiques éviteront la délicate question des origines : pour un Galilée qui s’en sort, combien connaîtront le bûcher, l’excommunication, plus tard même l’autocensure ? Il n’empêche, l’insatiable curiosité humaine ne se tarit jamais. Charles Darwin puis Albert Einstein ont repoussé les limites du monde. Ces deux visionnaires conscients - et inquiets aussi - de briser des tabous ont ouvert des voies essentielles à la recherche moderne : on sait depuis que rien n’est éternel, que tout évolue : l’Univers, la Vie et l’Homme...

An event created and organized by the Villa Gillet - 25 rue Chazière - 69004 Lyon - France Tel : 00 33 (0)4 78 27 02 48 - Fax : 00 33 (0)4 72 00 93 00 - www.villagillet.net

/ 46


Le Sexe, l’Homme et l’évolution, avec Philippe Brenot (Odile Jacob, 2009 ; 2e éd. 2012)

Danser avec l’évolution, avec Michel Hallet Eghayan, Henriette Ponchon de Saint Andre, Annie Mamecier-Demounem et Michel Serres (Éditions le Pommier, 2007)

Lucy et l’obscurantisme (Odile Jacob, 2007 ; 2e éd. 2008)

Les origines du langage, avec Jean-Louis Dessalles et Bernard Victorri (dir.) (Éditions le Pommier 2006 ; 2e éd. 2010)

Cet ouvrage propose une approche ordonnée de la sexualité humaine depuis ses origines lointaines jusqu’à ses problématiques actuelles. L’orientation, l’attachement, les sentiments, l’amour, la fidélité, la puberté, les apprentissages, la sexualité adulte épanouie, les nouvelles pratiques, les perversions, la pornographie : tous les thèmes clés qui font notre vie érotique sont abordés. En fil conducteur, une question centrale : qu’est-ce qui est vraiment humain ? Et qu’en était-il de la sexualité de nos lointains ancêtres ?

« D’où vient autant de légèreté, de beauté, de grâce... On a cru que cela ne pouvait descendre que du ciel. Il nous a fallu du temps, beaucoup de temps, pour comprendre que nous sommes des enfants de la Terre, pour retrouver les fragments épars du plus grand des récits : l’évolution. Alors, si nous voulons que la solitude d’Homo sapiens ne soit pas une tragédie, mais une comédie amoureuse de la vie, dansons avec l’évolution ! » Pour célébrer la plus belle des histoires, celle de l’évolution du vivant, Pascal Picq et Michel Hallet Eghayan ont imaginé une trilogie scientifique et dansée autour des origines et de l’avenir de l’homme, intitulée Arborescence, en hommage à Michel Serres. Il s’agit de conférences dansées qui mettent en scène le paléoanthropologue au milieu des danseurs et mêlent tous les arts. Ce livre est le livre (texte et photos) du spectacle. Il est accompagné d’un tableau synoptique et de commentaires scientifiques qui permettent de reconnaître les principaux acteurs de l’évolution et de remettre chacun à sa place dans le Grand Récit. Un formidable outil pour comprendre en profondeur ce qu’est l’évolution, à destination des jeunes aussi bien que des adultes, éducateurs, enseignants et parents !

« Sur quels arguments s’appuient les créationnistes ? Ils ne datent pas d’hier, mais quelles sont leurs formes contemporaines ? Et, surtout, qu’est-ce qui permet de les récuser ? La théorie de l’évolution n’explique pas tout, ce n’est pas une vérité absolue, établie une fois pour toutes, mais elle ne s’en distingue pas moins radicalement de toutes les autres tentatives, mythologiques, religieuses, idéologiques, philosophiques pour rendre compte de notre monde, et de ce que nous sommes. Voilà, je crois, de quoi remettre le débat sur de nouvelles bases. » Pascal Picq

Comment le langage est-il apparu ? Certes pas parce qu’il fallait que l’on parle... L’éthologie, la paléoanthropologie, la linguistique... servent ici de guides précieux dans une véritable enquête qui nous mène sur les traces des premiers humains. Existe-t-il des méthodes qui nous permettraient de reconstituer une éventuelle « langue mère » ? Comment un « protolangage » se serait-il complexifié pour atteindre l’immense sophistication de nos langue actuelles ? Le langage, universel dans notre espèce et exception dans le règne animal, constituerait-il une anomalie de l’évolution ? Les rôles joués par le langage et l’avantage évolutif qu’ils induisent seraient une des clés permettant de répondre à ces questions.

An event created and organized by the Villa Gillet - 25 rue Chazière - 69004 Lyon - France Tel : 00 33 (0)4 78 27 02 48 - Fax : 00 33 (0)4 72 00 93 00 - www.villagillet.net

/ 47


Nouvelle histoire de l’homme (Perrin, 2005 ; 2e éd. 2007)

Les Tigres (Odile Jacob, 2004)

Les Premiers outils, avec Hélène Roche (Éditions le Pommier, 2004)

Au commencement était l’homme : de Toumaï à Cro-Magnon (Odile Jacob, 2003 ; 2e éd. 2009)

Dans cette première histoire de l’Homme, en croisant l’histoire des mentalités, de la philosophie et de la génétique, Pascal Picq explique le long cheminement menant à la reconnaissance de la pluralité des peuples de la terre. S’appuyant sur quelques grands moments d’histoire - par exemple la controverse de Valladolid ou le procès du singe en 1925, il pose les jalons d’une nouvelle histoire de l’évolution, en harmonie avec l’environnement. Un livre passionnant sur la quête des origines humaines.

Que sait-on du tigre, le plus grand des félins, le plus dangereux, le plus solitaire ? Ce livre unique associe les plus belles photos, inédites, du célèbre photographe François Savigny, à l’analyse scientifique exceptionnelle du paléoanthropologue Pascal Picq, qui retrace ici l’évolution et la destinée de cette espèce pour dresser le portrait saisissant de ce fauve menacé dans son environnement et nous faire découvrir ses modes de vie, ses amours, sa traque du gibier... De la forêt vierge à la taïga, de Sumatra à la Caspienne, de l’Inde à la Chine, un superbe voyage qui est aussi un plaidoyer pour la protection du monde sauvage.

« L’outil, c’est l’homme » : ce postulat a conduit à une conception rigide de l’hominisation. Pourtant, bien d’autres espèces manipulent des « outils », telles les pierres qu’utilisent les chimpanzés pour briser des noix. On parle même de « culture » lorsque les savoirfaire sont transmis au sein des groupes sociaux. Outils et culture ne sont donc pas les attributs des seuls hommes... Néanmoins, la fabrication des outils de pierre taillée témoigne d’un magnifique saut technologique : elle implique un projet, des connaissances, des savoir-faire, de la dextérité manuelle... On a pu en reconstituer toutes les étapes, même pour les plus anciens connus à ce jour, qui ont environ 2,5 millions d’années : acquisition des matières premières, techniques de taille, utilisation...

À travers ce livre, Pascal Picq nous invite à suivre les étapes connues de notre histoire évolutive en faisant le point sur l’état des recherches les plus récentes en paléoanthropologie. Un fascinant voyage au commencement de l’homme, pour enfin comprendre qui nous sommes.

An event created and organized by the Villa Gillet - 25 rue Chazière - 69004 Lyon - France Tel : 00 33 (0)4 78 27 02 48 - Fax : 00 33 (0)4 72 00 93 00 - www.villagillet.net

/ 48


Qu’est-ce que l’humain ?, avec Michel Serres et Jean-Didier Vincent (Éditions le Pommier, 2003 ; 2e éd. 2010)

Le Singe est-il le frère de l’homme ? (Éditions le Pommier, 2002 ; 2e éd. 2010)

Les Origines de l’homme : l’odyssée de l’espèce (Tallandier, 1999 ; 3e éd Seuil, 2005)

Qu’est-ce que l’humain ? Ou comment deux savants assez philosophes et un philosophe assez savant éclairent la distinction classique entre nature et culture. Notre tradition culturelle posait une barrière quasiment étanche entre l’animal et l’humain. Nous savons aujourd’hui que nous partageons avec nos cousins les plus récents l’immense majorité de notre matériel génétique. Alors qu’est-ce qui spécifie l’humain ? Trois réponses, venues de trois disciplines: la neurobiologie, en un va-et-vient entre sciences cognitives et biologie du système nerveux, la paléoanthropologie, à la charnière de la théorie de l’évolution et de la préhistoire, et la philosophie.

Le singe est-il le frère de l’homme ? Nous, des macaques ?! Ne sommes-nous pas au sommet de l’échelle des êtres ? Et si l’homme est un singe, l’inverse est-il pour autant vrai ? Quelles surprises nous réserve encore la planète des singes ?

L’origine de l’homme est sans doute le domaine de la science qui a connu, ces dernières années, les bouleversements les plus radicaux. La multiplication des découvertes de fossiles d’hominidés relègue aux oubliettes l’idée d’une lignée ancestrale unique et jette le doute sur les théories expliquant de façon univoque le passage du simiesque australopithèque au sémillant Homo sapiens sapiens, tandis que les progrès de l’éthologie des grands singes tendent à effacer la limite, que l’on croyait bien assurée, entre l’homme et l’animal. Abondamment illustré de cartes détaillées, crânes fossiles et autres pierres taillées, cet ouvrage d’un spécialiste renommé synthétise avec clarté le long chemin (environ six millions d’années) qui mène de la célèbre Lucy à Neandertal et aux Magdaléniens. Le point sur une question fascinante qui offre, mieux que toute autre, le vertige d’une plongée dans la profondeur du temps.

An event created and organized by the Villa Gillet - 25 rue Chazière - 69004 Lyon - France Tel : 00 33 (0)4 78 27 02 48 - Fax : 00 33 (0)4 72 00 93 00 - www.villagillet.net

/ 49

PICQ_Pascal_FR  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you