Page 1

La fille aux loups

Auteur : Mariya CM1-CM2 Ecole Youri Gagarine Vaulx-en-Velin


Il était une fois une petite fille qui s’appelait Manon. Elle avait sept ans. Depuis qu’elle avait cinq ans, elle habitait dans une petite maisonnette près de la forêt. Elle s’était habituée aux bruits des hiboux, de toutes sortes de bestioles... Mais depuis quelques jours, elle entendait de sa chambre d’autres bruits. C’était un hurlement de loups. Elle se mit à la fenêtre de sa chambre et vit dans la colline un loup qui hurlait. Elle croyait avoir eu une hallucination. Elle ferma les volets et alla se coucher. Le lendemain, sa maman la réveilla. Elle alla prendre son petit déjeuner et partit dans la colline. Elle marcha pendant longtemps. Arrivée au sommet, elle vit une grotte, elle entra et vit le loup. Il était blessé. Elle lui montra ses mains pour lui dire qu’elle n’avait rien. Elle se mit sur les genoux. Il


saignait toujours à la patte. Bizarrement le loup semblait si calme, on aurait dit un gros chat de compagnie. Il poussa un cri de douleur. Juste avec ses mains, elle fit comprendre au loup qu’elle voulait le soigner. Elle lui dit de ne pas bouger : « Je reviens, je vais chercher un remède ». Elle descendit la colline à toute vitesse et alla dans la cuisine chercher quelques plantes de sa maman pour guérir les blessures. Elle les prit et remonta dans la colline rapidement. Le loup fut soulagé. Elle resta un moment avec lui et le loup alla beaucoup mieux. Manon dit au loup : « Nous allons devenir des amis ». Le loup s’endormit comme un bébé, la nuit tomba et la petite fille rentra chez elle. Le lendemain, la petite Manon alla voir le loup avec de la viande dans les mains. Elle entra dans la grotte et


dit au loup : - Regarde ce que je t’ai apporté : de la bonne viande fraîche. Le loup dévora la viande et quand il eut fini, elle lui dit : - Ça t’a plu ? Le loup répondit : - Mais j’ai encore faim ! - Je vais donc t’en chercher ? demanda Manon. - Non, c’est toi que je veux ! dit le loup. - Ah mais je ne comprends pas, je croyais qu’on était amis, répondit Manon. - Les loups n’ont pas d’amis mais des ennemis et aussi des proies comme toi. Le loup se leva et avança. Manon recula de plus en plus et tomba de la colline. Le loup essaya donc de la rattraper pour la manger mais il n’y arriva pas. Déçu, il savait que s’il


descendait, les hommes qui chassaient allaient le tuer. C’était bien trop risqué pour lui. Il se dit qu’elle finirait bien par remonter. Manon atterrit juste devant sa maison. Elle était toute secouée, pleine d’herbes dans ses cheveux. Elle pleurait. Elle se dit : « Moi qui croyait qu’il était mon ami et bien non ! Il voulait juste que je le soigne et surtout me manger. »


la fille aux loups  

La fille aux loups Auteur : Mariya CM1-CM2 Ecole Youri Gagarine Vaulx-en-Velin descendait, les hommes qui chas- saient allaient le tuer. C’é...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you