Issuu on Google+

The Naked Truth Lundi 15 octobre 2012 / Theresa Lang Center, New School

L’auteur

Zoom

Née en 1979, Wendy Delorme est une écrivaine, professeure en sciences de la communication à la Sorbonne et traductrice française. Performeuse, actrice pornographique de films lesbiens et militante LGBT, elle se produit également, sous les pseudonymes, entre autres, Wendy Babybitch et Klaus Engel, au sein de la troupe du Cabaret des filles de joie, des Kisses Cause Trouble, du Drag King Fem Show, et du Queer X Show

Insurrection ! En territoire sexuel (Au Diable Vauvert, 2009)

L’œuvre La Mère, la Sainte et la Putain - Lettre à Swann (Au Diable Vauvert, 2012) In/Soumises : contes cruels au féminin (dir.), avec Gala Fur (La Musardine, 2010 ; 2e éd. 2012) Insurrection ! En territoire sexuel (Au Diable Vauvert, 2009) Quatrième génération (Grasset, 2007) Pervers & Safe : petit guide de prévention pour le sexe BDSM (Éditions Tabou, 2006)

Filmographie Too Much Pussy ! Feminist Sluts, A Queer X Show, documentaire d’Émilie Jouvet (2011) Much More Pussy !, version pornographique du documentaire Too Much Pussy (2011) © Emilie Jouvet

Wendy Delorme France

« À ta naissance les docteurs ont dit « c’est une fille » et tu es tombée tellement d’accord avec cette sentence que tu n’as cessé d’en rajouter depuis. Tu t’es éprise et condamnée au rang des moindres et des impies. La mère, la sainte et la putain tu les incarnes toutes et tu portes leur croix, tu te ferais volontiers crucifier d’ailleurs pour qu’elles te passent toutes sur le corps. » Avec une élégance consommée dans l’art de provoquer, des fictions d’une verve, d’une force et d’une fraîcheur entraînantes, qui tracent les contours d’un manifeste sexuel et politique, Wendy Delorme, écrivaine et performeuse, fait ici oeuvre de chair avec les mots, travaille le corps et le langage avec amour, humour et rage.

La presse « C‘est un livre qui lui ressemble : hors norme et trans-genres. Un réjouissant recueil de textes hybrides, mélange de pure fiction et de réflexions sur le féminisme d’aujourd’hui. Ecrit avec « une pierre dans l’estomac et un hérisson dans la gorge » parfois, mais avec joie et plaisir souvent, Insurrections ! en territoire sexuel est un manifeste de « sexopolitique », tout autant qu’un hymne au corps et à la jouissance, fait de déclarations d’amour et de haine... Parfois découragée, mais jamais prête à lâcher prise, Wendy Delorme, mariage du bas résille et de la botte de combat, écrit. Après Quatrième génération (Grasset, 2007), texte cru et cri du coeur, entre le roman et le récit, et après toutes celles qui, pêlemêle et dans le désordre, l’ont nourrie (Monique Wittig et Judith Butler, Colette et George Sand, Virginie Despentes et Benoîte Groult), Wendy Delorme donne ce texte résolument nécessaire, celui d’une nouvelle génération : celle, comme elle l’appelle, des enfants libres. » Le Monde

An event created and organized by the Villa Gillet - 25 rue Chazière - 69004 Lyon - France Tel : 00 33 (0)4 78 27 02 48 - Fax : 00 33 (0)4 72 00 93 00 - www.villagillet.net

/ 45


La Mère, la Sainte et la Putain - Lettre à Swann (Au Diable Vauvert, 2012)

In/Soumises : contes cruels au féminin (dir.), avec Gala Fur (La Musardine, 2010 ; 2e éd. 2012)

Quatrième génération (Grasset, 2007)

La Mère, la Sainte et la Putain : ce sont les trois visages d’une femme qui raconte la gestation d’un enfant fait de mots, car ici, le texte est son premier enfant, avant le petit corps à venir. On suit toutes les étapes traversées par cette amazone libre, entre le moment où elle tombe amoureuse (l’errance puis la « chute d’organes, le coeur tombé dans l’estomac ») et celui où elle va enfanter : ces étapes, ce sont les trois statuts du titre de ce bref roman en forme de cri, violemment imposés au corps féminin dans un inonde décrit sans concession.

Jeux de pouvoir, préliminaires à quatre mains, orgasmes mendiés ou sur commande, la recherche de sensations hors du commun déborde le rêve dans ces nouvelles rassemblées par Gala Fur et Wendy Delorme. Que l’héroïne soit emmaillotée dans un film de cuisine, bridée par un collier ou une paire de talons trop hauts, armée de jouets cruels ou mains nues, les filles n’ont pas froid aux yeux dans ces contes érotiques qui mettent en scène des arbres féminins prédateurs, une buanderie et des pinces à linge ou une tante perverse en corset. Dans ces situations parfois ordinaires, tout et rien peut arriver au gré des envies des protagonistes, actives et in/soumises.

Marion aime les femmes, mais pas seulement. Elle a en commun avec les travestis et les drag-queens de savoir que son genre relève de la performance : « Le matin ou le soir dans ma salle de bains, je me fabrique, je me transforme en femme, ça n’est pas de la biologie, c’est plutôt une affaire de conviction. » Avec humour, Marion raconte quatre générations de femmes, quatre générations de féminisme, l’enfance, les filles, les politiques queer, l’amour entre Paris et San Francisco, au fil d’aventures sentimentales et sexuelles qui troublent les rapports masculinféminin.

An event created and organized by the Villa Gillet - 25 rue Chazière - 69004 Lyon - France Tel : 00 33 (0)4 78 27 02 48 - Fax : 00 33 (0)4 72 00 93 00 - www.villagillet.net

/ 46


DELORME_Wendy_FR