Page 1

Graines de lecteurs Récits

Collège Henri Longchambon - Classe de 6e de Géraldine Dutruel


Histoires écrites par une classe de 6e du collège Henri Longchambon (Lyon 8e) Avec l’aimable collaboration de Gilles BARRAQUÉ


À la sauce arménienne À la sauce grecque À la sauce au foot

par Ani Martirosyan, Mohamed Ouyahia, Amine Mazzeo-Chergui, et Abdelmalik Nouaoura


À la sauce arménienne Mon père et moi, nous sommes partis pêcher un poisson dans le plus grand lac d’Arménie, le lac Sevan. Même si le chemin était long, mon père a accepté. Arrivés au lac, nous avons admiré pendant quelques secondes les monts Masis et Sis avant que mon père sorte le piquenique préparé par ma mère : blinchik, dolma...Rien que l’évocation de ces noms et de leur parfum délicieux me donnait déjà faim !   Il a lancé sa ligne et a attrapé l’un des poissons les plus rares d’Arménie, la ciga. Très heureux de cette belle prise, nous avons admiré pour la dernière fois nos beaux monts Masis et Sis, puis nous avons commencé à ranger nos affaires quand soudain une mouette est apparue et nous a piqué notre poisson. Déçu, mon père s’est écrié : « Rentrons ». Heureusement, tout ceci nous a bien fait rire ! Ani

À la sauce grecque Une bagarre éclata entre Zeus et Poséidon sur le Styx à propos d’une jolie sirène qu’ils prétendaient l’un comme l’autre attirer dans leurs filets. Zeus ayant perdu envoya Hermès déguisé en mouette pour le venger et récupérer la jolie Lylia. Hermès réussit à attraper celle-ci, mais Poséidon le pourchassa de sa colère. Malheureusement, c’était trop tard ! Hermès vola jusqu’à l’Olympe et sema le dieu des mers. Zeux ayant retrouvé Lylia, il lui fit beaucoup d’enfants ! Mohamed


À la sauce au foot Ce matin, mon père et moi sommes partis chausser nos crampons pour nous rendre au lac Stadium pour jouer un derby contre l’équipe du Real Mouette. Il s’agit de la fameuse équipe dans laquelle joue le numéro 7, la légende du foot lacustre, Ronaldimouette ! Très vite, la balle est à l’adversaire avec son maillot gris. Mon père parvient à récupérer le ballon mais la mouette, plus rapide, nous le reprend. Elle marque enfin un but culte en envoyant la balle dans la stratosphère. L’arbitre siffle la fin du match. Évidemment, la mouette remporte le poisson d’or ! Nous avons perdu le match, mais nous nous sommes bien amusés. L’important, c’est de participer ! Amine et Abdelmalik


À la sauce du point de vue de la mouette À la sauce argent À la sauce fruitée

par Fedy Salem, Sophia Krouk, Marlon Holdbrook et Zilan Koca


À la sauce du point de vue de la mouette Un bon matin, je cherchais un poisson pour manger car j’avais tellement faim ! Je scrutais le lac avec attention quand soudain je vis deux pêcheurs qui attendaient qu’un poisson morde. Tout à coup, le plus gros des deux tira sur la ligne et un gros poisson surgit. Je pris mon envol et je partis à toute vitesse pour prendre le poisson sous leur nez. Quelle déception pour les pêcheurs dont j’avais pris le repas ! Mais je ne regrette rien : je me suis bien amusée et j’ai lancé mon cri de mouette que les humains jugent criard. Enfin, je me suis bien régalée avec ce poisson qui ne m’avait coûté aucun effort ! Fedy

À la sauce argent Ce matin, mon père et moi sommes partis pêcher quelques liquidités dans le lac aux reflets argentés près duquel nous vivons. Nous avons pêché un poisson d’or, un vrai trésor ! Nous étions heureux de notre bonne fortune quand soudain, une mouette est apparue à la vue de toutes ces choses qui brillent. Elle a foncé extrêmement vite et nous a volé notre butin. Donc, nous sommes rentrés chez nous les poches vides. Heureusement, nous avons bien rigolé mais nous avons perdu tout notre argent ! Sophia


À la sauce fruitée Ce matin, mon père et moi sommes partis pêcher des truites aux amandes dans le lac rond comme une orange, de couleur cassis. Nous avons pêché une grosse truite et nous étions très fiers de nous, quand soudain une mouette ronde et appétissante comme une mangue nous a pris pour des poires en volant notre récolte ! Papa est tombé dans les pommes et j’ai dû lui mettre une prune pour le réanimer. Donc, nous sommes rentrés chez nous sur notre pauvre coquille de noix. Heureusement, nous avons toujours la banane. La prochaine fois, nous irons cultiver des kiwis ! Marlon et Zilan


À la sauce ado râleur À la sauce en « é » À la sauce opération mathématique

par Lana Leem-Ayeb, Ayyoub Zebaidi, Mohamed Nasr et Charlène Depry


À la sauce ado râleur Aujourd’hui, je sens que ça va être chiant ! Mon daron veut qu’on aille à la pêche… Chuis obligé d’y aller car si je refuse, il ne va pas m’acheter mon GTA 5. Bref , j’irai et on verra… Waouh, super ! Après 2 heures d’ennui mortel, on a enfin attrapé un poisson ! « On rentre... chuis grave content frère ! » Et là, on nous chourave le poisson, une mouette, frère, une mouette ! Bref, je rentre chez moi vénère et je dis à mon père : « Plus jamais, la pêche ! ». Il me répond « Inch Allah ». Wesh, mon père est tellement dégoûté qu’il parle comme une racaille. J’ai rigolé… mais un peu, faut pas abuser ! A midi, ce s’ra poisson pané ! Lana À la sauce en « é » Hé, on va aller pêcher près du lac de pépé. On est partis à pied, on s’est épuisés mais ce n’est pas grave car on a bien joué. Quand on est arrivés pour pêcher, on a rencontré un poissonnier. Il nous a donné un voilier et on a commencé à pêcher. On a attrapé un grenadier, mais un canard laqué a rappliqué et nous l’a volé. On est rentrés chez nous sans rien dans le panier. Heureusement, on a bien rigolé. Ayyoub et Mohamed


À la sauce opération mathématique (Une casquette + un survêt) x des chaussettes = panoplie complète de pêcheur en goguette. Un lac + un poisson + une canne à pêche = promesse d’un bon repas Pêcher un poisson = fierté assurée Une mouette arrive = danger puissance 10. Vitesse + mouette = danger extrême 4 mains + un ensemble vide = une rigolade totale Heureusement, toutes ces actions permettent de mijoter une sauce toute mathématique. Ajoutez quelques tactiques et vous obtiendrez une addition de fous rires ! Charlène


À la saucette À la sauce jeu vidéo À la sauce taekwondo

par Martina Redda Maher, Théo Kurtovic et Rayane Raies


À la saucette Ce matin, je me suis réveillé, j’ai mis mon survêt, mes chaussettes et ma casquette. Une étiquette me grattait. Et devinez quoi ? Je me grattais comme une fillette.   Je suis monté dans la camionnette de mon père et nous sommes partis pêcher une ablette en forme de courgette. C’est chouette, voilà une mouette qui arrive ! Mais elle dit à l’ablette : « Viens, on fait mouettemouette » et les deux choupettes ont filé. Nous sommes rentrés en trottinette tout en rigolette. Martina 

À la sauce jeu vidéo Ce matin, mon père et moi avons choisi de nous défier au jeu vidéo Crazy mouette. Nous avons pris nos 3DS et nous avons plongé dans les eaux sombres du Lake Loot. Nous espérions y trouver le butin du siècle, un poisson légendaire, et le ramener dans une cabane perdue au milieu d’une forêt mystérieuse. Mon père, bloqué sur ses jeux d’enfants, se prenait pour Super Mario et Lara Croft alors que moi, j’étais plutôt Naruto. « Call of duty », mon pote, nous étions lancés pour une partie d’enfer ! Tu parles d’une partie, un joueur au pseudo idiot, KGT₋-Mouette, a surgi soudain de son camouflage de nuage et a volé notre quête aquatique, 636- Red fish. Résultat : Super Mario et Naruto, K.O. - Fatal error - Try again - Game over. Sur notre canapé, la 3DS entre les mains, mon père et moi nous sommes retrouvés les pieds dans l’eau avec un score de poisson rouge. Une mouette, ça fouette ! Tant pis pour nous… Heureusement, nous avons bien ri. Théo


A la sauce taekwondo Ce matin, à peine réveillés, mon père et moi, en taekwondoïstes confirmés, avons rejoint notre dojang. Nous avons revêtu notre dobok et nous nous sommes mis en place sur le tatami pour commencer notre poumsé. Nos enchaînements étaient fluides et tranquilles : yop tchagui, jumeok… Nous rêvions d’obtenir notre ceinture rouge. Soudain, un adversaire paré de protections noires et d’une ceinture bicolore surgit devant nous, et fidèle à l’esprit de « la voie du pied et du poing », nous envoya au tapis. Nous étions K.O. Impossible de se relever rapidement et de reprendre notre chorégraphie. Envolés nos rêves de ceintures rouges avec deux barrettes noires. Et c’est donc en boitant que nous avons quitté le dojang. « J’en ai plein le dos », a avoué mon père. « Non, taekwondo », ai-je ajouté. Nous avons éclaté de rire et sommes rentrés passer la journée sur notre canapé. Rayane


À la sauce au sang À la sauce bourgeoise

par Hajar Banchet et Hamza Aifa, Agnès Pfeffer


À la sauce au sang Au crépuscule, mon vampire de père et moi sommes sortis de nos cercueils. Recouverts de poussière et de terre, nous avons secoué nos vêtements car nous aimons être très élégants. Et comme des vers de terre sont tombés de nos cheveux, nous avons décidé d’en récupérer un et d’aller pêcher dans le lac rouge sang une pieuvre gluante et flasque. Mais, alors que nous la tenions, une mouette zombie est apparue extrêmement vite et, assoiffée de sang, a saisi notre fantôme dégoulinant d’eau et de sel. Il fallait bien se rendre à l’évidence : un zombie venait d’enfreindre les règles en détroussant deux vampires aux crocs pointus, terreurs des enfants sages. A l’aube, nous sommes donc rentrés dans la cave du château les mains et le ventre vides. Avant de nous allonger dans nos caveaux, nous avons éclaté de rire. Un long rire glaçant qui fige le sang… Hajar et Hamza

À la sauce bourgeoise Ce matin, Charles-Henri mon parrain m’a proposé d’aller pêcher dans le lac des cygnes de Tchaïkovski. Comme nous n’avions pas de canne à pêche, nous avons fait quelques emplettes : canne siglée Louis Vuitton pour la sienne et Gucci pour la mienne. Nous avons aussi acheté un ver de terre enveloppé dans une feuille d’or, car il paraît que c’est un élément indispensable pour attraper un poisson. Bref, nous avons dépensé quelques millions ! Tandis que nous voguions à bord de notre yacht, un poisson a soudain surgi des eaux. Il a eu le bon goût de mordre à mon hameçon mais, une mouette ordinaire, travailleuse de la mer en gris de travail, a volé mon poisson sans le moindre égard pour mon yacht, ma canne siglée et mes bonnes manières.


Nous avons rejoint notre villa et pour nous remettre de nos émotions, nous avons pris un bain dans notre piscine privée où nous avons bien ri à l’abri des gêneurs. Agnès


À la sauce colorée À la sauce exagérée

par Lyam Nirin, Feriale Bethi


À la sauce colorée Ce matin, j’étais vert de peur car mon père m’a annoncé que nous allions pêcher. Blanc comme un linge, j’ai embarqué sur son bateau pour une promenade sur une eau bleu azur. Allait-il réussir à pêcher son poisson argenté ? A peine sa canne à pêche frémit-elle qu’une mouette poivre et sel vola notre poisson dont nous ne vîmes pas la couleur.   Nous rîmes jaune et nous rentrâmes à la maison où je jetai un coup d’œil complice à mon poisson rouge qui nageait tranquillement dans son bocal transparent. Lyam 

À la sauce exagérée Ce matin, mon père m’a réveillé vers les quatre heures du matin pour aller pêcher les piranhas qui vivent dans cette petite mer intérieure qu’est le lac situé en face de chez nous. Il faisait tellement sombre que j’ai trébuché et, en me relevant, j’ai aperçu une mouette affamée qui nous guettait. L’ombre de la mort planait au-dessus de nous...   Une heure plus tard, nous avions réussi à pêcher un piranha de la taille d’un gros chat. Énorme la bête ! Un vrai monstre ! Mais soudain, la mouette, métamorphosée en avion de chasse, s’est dirigée droit sur nous, à une vitesse hors norme, afin d’attraper notre festin. Héroïquement, mon père s’est débattu avec le monstre qui poussait des cris effroyables. Et malheureusement, au terme d’un combat acharné, Supermouette a réussi à prendre la fuite avec notre trophée. Et nous voilà de retour au point de départ, désespérés et bredouilles. En rentrant chez nous, exténués, nous avons raconté notre hilarante épopée à nos proches. Tous ont explosé de rire et admiré notre courage ! Feriale  


Collège Henri Longchambon (Lyon)  

Classe de 6e de Géraldine Dutruel

Collège Henri Longchambon (Lyon)  

Classe de 6e de Géraldine Dutruel

Advertisement