Page 1

Villed么mer

Page


Le mot du maire Après tous ces travaux qui s’achèvent, qu’allons-nous faire ? Il nous faut penser à l’avenir de notre commune, continuer à entretenir et valoriser au maximum le patrimoine et surtout conserver notre identité. Dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales, Monsieur le Préfet nous a envoyé le 10 mai, une proposition de modification de la coopération intercommunale existante. Elle devrait

regrouper les Communautés de communes du Val

d’Amboise, des deux Rives, du Castelrenaudais et de Bléré-Val de Cher, soit au total 44 communes pour 63705 habitants. Le Conseil municipal a trois mois pour se prononcer. Il est indéniable que le délai laissé aux élus est trop court, d’autant plus que de cette décision découlera l’organisation d’un nouveau territoire intercommunal, ceci pour peut-être les 20 prochaines années…. Nous avons la chance de vivre dans une commune possédant un très beau centre bourg. Les espaces naturels sont nombreux : le square, le lavoir, le terrain de boule, l’ancien terrain de camping, c’est autant d’espaces verts que nous essayons de valoriser et d’entretenir le mieux possible, même si nous devons de temps en temps déplorer quelques incivilités (surtout en fin de semaine et pendant les vacances scolaires)…. De grâce utilisez ces endroits sans modération, mais ne les détériorez pas, essayez de respecter l’environnement et aidez-nous à maintenir ces lieux attrayants….. A un moment où tout s’accélère, nous devons veiller à conserver notre identité, défendre notre place au sein des nouvelles structures et rester vigilants. Mais nous pouvons garder espoir, Villedômer bénéficie d’une situation géographique attractive, possède des commerces, des professionnels de santé et des associations particulièrement dynamiques... Je souhaite à tous de passer de bonnes vacances et un été agréable.

M.Claude FOUCHER

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 2


Prochaines dates à retenir

Sommaire

13 juillet

Fête nationale (Pique nique citoyen et feu d’artifice)

22 juillet

Matinée dansante (Club de la Belle Epoque)

22 au 26 août

Jumelage : accueil des jeunes Anglais

26 août

Matinée dansante (Amicale Séniors Loisirs)

11 septembre

Brocante (Comité des Fêtes)

23 septembre

Matinée dansante (Club de la Belle Epoque)

24 septembre

Mucoviscidoise : les Virades de l’espoir

1 octobre

Concours de Belote (Club de la Belle Epoque)

8 octobre

Concours de Tarot (Tarot Club)

15 octobre

Spectacle Humoristique (Comité des Fêtes)

23 octobre

Rando VTT (club rando)

Page

Mot du maire Budget

2 4/5

La vie locale

6

Les chantiers de l’année

7

Commémoration du 8 mai 1945

8

28 octobre

Matinée dansante (Amicale Séniors loisirs)

Site internet

9

6 novembre

Loto (Jumelage )

L’Agenda

9

11 novembre

Commémoration

L’école

10

19 novembre

Belote (ASV)

L’Arborétum

11

25 novembre

Matinée dansante (Club de la Belle Epoque)

Journée des peintres

12

26 - 27 nov.

Marché de Noël + contes (APEV)

Poulets grillés

13

3 décembre

Téléthon - petit déjeuner (7 à 11h)

La bibliothèque

14/15

9 décembre

Noël Enfants

La vie associative

16/19

10 décembre

Noël Anciens

La ligne ferroviaire

20/21

23 décembre

Matinée dansante (Amicale Séniors loisirs)

L’environnement

22/23

L’état civil

24

Horaires d’ouverture bulletin municipal n°68 juin 2011

du lundi 4 juillet au vendredi 26 août

Edition : Mairie de Villedômer Place des martyrs de la résistance 37110 VILLEDOMER ℡ 02 47 55 00 04 Courriel : Mairie.villedomer@wanadoo.fr

Directeur de la publication : Marie-Claude FOUCHER Rédaction : Mairie de Villedômer Conception et réalisation: Mairie de Villedômer

Mairie : lundi, mardi, jeudi : 8h30 - 12h30 et 14h00 - 17h30 mercredi : 8h30 - 12h30 vendredi : 8h30 - 12h30 et 14h00 - 17h00

Bibliothèque :

Impression : Mairie de Villedômer

mercredi, samedi : 10h - 12h

Crédit Photos: Mairie de Villedômer, associations

fermée les lundi et mercredi après-midi

Tirage : 650 exemplaires

du lundi 25 juillet au vendredi 19 août http://www.villedomer.fr

Agence Postale Communale : lundi, mercredi, vendredi : 9h - 12h

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 3


Compte administratif 2010 Voté à l’unanimité par le conseil municipal réuni le 6 avril dernier, le compte administratif retrace l’ensemble des recettes et des dépenses effectivement réalisées par la commune sur une année. Il laisse apparaître un excédent global disponible de 172.113,64 €. Son analyse est une véritable photographie des comptes de la collectivité. Elle permet à la fois de juger du « train de vie » de la commune et de la réalité des dépenses engagées.

Fonctionnement 2010

Investissement 2010 Dépenses Total dépenses d’équipement Remboursement capital emprunt

Dépenses : 856.797,70 € Opérations d’ordre 195 372,41 €

679 570,74 96 227,06 775 797,80

Charges à caractère général 234.507,64 €

Recettes

Charges exceptionnelles 1.643,69 €

Subventions d’équipement

222 689,50

Dotation FCTVA

105 586,37

Dotation T.L.E.

5 374,00

Excédents capitalisés

352 066,03

Autres immobilisations financières Charges financières 36.024,29 €

11 073,30

Opérations d’ordre de transferts

195 372,41 892 161,61

Autres charges de gestion courante 93.413,99 €

Atténuations de charges 35 770,88 €

Charges de personnel et frais assimilés 295.835,68 €

Équipement 2010

Autres produits de gestion courante 168 612,74 €

Bâtiments communaux

14 486,05

Travaux de voirie

74 900,04

Mairie

Recettes 1 266 366,62 €

Dépenses

Ecole élémentaire

Aides reçues

7 270,00

1 307,46 278 434,49

50 800,00

Square

Produits des services 90 154,81 €

Produits exceptionnels et de service 194 884,73 €

Eglise

5 932,76

Terrain de football

6 764,16 994,84

Cœur de village

130 866,19

13 500,00

8 641,10

7 132,50

Eco-construction

14 000,00

Plan circulation route d’Auzouer

56 465,77

Maison rue Jean Moulin

Impôts et taxes 520 226,00 €

129 000,00

Révision P.L.U.

Amélioration de l’habitat

Dotations, subventions et participations 256 716,86 €

3 983,00

11 004,00

4 505,29

Accueil périscolaire

15 481,67

Parkings rue des vignes et stade

66 790,92

679 570,74

222 689,50

Les principaux investissements réalisés et terminés en 2010 sont, par ordre d’importance: • •

La réfection complète de 2 classes à l’école élémentaire (278 434 €) L’aménagement de la rue du Mal Leclerc, la piste cyclable allant vers la Brenne, les parkings situés près du gymnase et le long de la rue des vignes (254 122 €)

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

• •

Les travaux d’entretien de la voirie en campagne (74 900 €) La mise aux normes de la salle des fêtes et le diagnostic thermique et énergétique des différents bâtiments communaux (23 126 €)

Page 4


Budget 2011 FONCTIONNEMENT 2011 Dépenses

1083000,00

Financement investissement

330000,00

Charges de personnel

309000,00

Charges à caractère général

305000,00

Charges de gestion courante

96000,00

Charges financières

37200,00

Charges exceptionnelles

2850,00

Opérations d'ordre

2446,00 504,00

Dépenses imprévues

1083000,00

Recettes Impôts et taxes

536132,00

Résultat reporté 2010

172113,64

Atténuations de charges

21000,00

Dotations, subventions

252347,00

Produits des services

89900,00

Autres produits

10000,00 1507,36

Produits exceptionnels

En 2011 les opérations suivantes : l’église, l’éco-construction, la maison rue jean Moulin, l’Accueil périscolaire et la place du centre bourg, commencés en 2010, vont être terminée. On peut noter que si tous ces investissements ont pu être réalisés, c’est qu’ils ont été inscrits dans un plan général d’aménagement et ont pu bénéficier de financements complémentaires intéressants. Cette année encore, une tranche importante de réfection de voirie concernant les chemins de la Touche, la Hémond, la Rouzerie, le Banny, le Pas Roland, la Trézillière, le Veau, la Malaudière, la Houssaye, le carrefour de la rue Jean Moulin et de la rue Anatole France, sera réalisée courant juillet pour un montant de 79 315 € TTC. Un parc de stationnement comprenant 9 places supplémentaires est prévu derrière l’ancienne poste. Le local situé à proximité sera aménagé et mis à la disposition du comité des fêtes. Des WC publics seront ensuite aménagés à proximité. L’aménagement de la rue des vignes est prévu l’année prochaine, dés que le lotissement du « clos des vignes » sera complètement terminé. C’est encore un budget d’investissement important. Mais comme toutes les communes nous devons faire face à une baisse significative des contributions de l’Etat. La D.G.F. (dotation globale de fonctionnement) qui avait augmentée de 1,04% en 2010, a baissé de 0,96% cette année. Les salaires et toutes les charges augmentent. Par ailleurs, la population rajeunit, aussi nous devons mettre en place de nouveaux services. Cette année encore nous avons pu équilibrer le budget sans augmenter la pression fiscale auprès des ménages mais cela devient de plus en plus difficile.

****** INVESTISSEMENT 2011 Dépenses

Travaux 2011 - 1 076 084,27 €

1572100,00

Total dépenses d'équipement

636084,27

Travaux restant à réaliser

440000,00

Bâtiments communaux

Remboursement d'emprunts

106000,00

Travaux de voirie

Solde reporté

390015,73

Mairie

Recettes Subventions Emprunts

dépenses

1572100,00 130630,00 64000,00

13000,00 109500,00 5000,00

Ecole élémentaire

22700,00

Cimetière

10000,00

Eglise

130000,00

F.C.T.V.A et T.L.E

109008,27

Révision P.L.U

Excédents 2010

389015,73

Cœur de village

296000,00

Eco-construction

11000,00

Dépôts et cautionnements

1000,00

Vente de biens immobiliers

105000,00

Parking de la Poste

Prélèvement sur fonctionnement

330000,00

Maison rue Jean Moulin

Amortissements Recettes restant à réaliser 2010

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

2446,00 441000,00

Page 5

10000,00

118609,19 74158,71

Accueil périscolaire

145000,00

Rue des vignes

131116,37


La Vie Locale Agence Postale Communale La commune a signé un engagement de 3 ans renouvelable 2 fois. Il a permis de maintenir un « service à la population » très apprécié dans notre village. Sa fréquentation ne faiblit pas. Ouverte le 1er mars 2009, l’A.P.C. (Agence Postale Communale) a fait suite au désengagement de La Poste qui proposait de réduire les plages hebdomadaires d’ouverture.

Fréquentation moyenne journalière 24,0

21,9

21,2

22,0 19,5 20,0

19,3 18,3

18,0 16,0 14,0 12,0 10,0 Lundi

Mar di

Mer cr edi

j eudi

Vendr edi

Ouverture de l’Accueil de Loisirs Sans Hébergement

La réhabilitation de l’ancien local du comité des fêtes situé sur pour des activités de loisirs. la place du village, permet l’ouverture d’un Accueil de Loisirs Les tarifs : Sans Hébergement. • Enfants de Villedômer : le prix d’une journée pour un enMis en place avec l’appui de la CNAF (Caisse Nationale d’Alfant sera calculé à partir du Quotient Familial défini pour locations Familiales) cet accueil qui est homologué pour 40 les allocations familiales, entre un minimum de 3,50€ et un enfants dans un premier temps sera ouvert en juillet . Cela permaximum de 15,00€, le coefficient appliqué étant de 1,00% mettra d’avoir un retour d’expérience et, éventuellement, d’épour les QF de 0 à 760 et de 1,20% pour les QF supérieurs à largir les plages d’ouverture. Service attendu par de nombreu760. ses familles, il affiche déjà complet pendant la 3ème semaine. Sur l’ensemble du mois, ce sont 55 enfants de 3 à 12 ans qui • Enfants des autres communes : tarif unique de 18,00€ par bénéficieront de ce service. enfant et par jour. L’ALSH fonctionnera donc à compter du lundi 4 juillet Le prix annoncé comprend les activités, le repas et le goûter. 2011 pour les enfants scolarisés de 3 à 12 ans : L’accueil du matin et/ou du soir sera facturé indépendamment, en prenant en compte la durée de présence, décomptée à partir Les horaires : de 8h00 seulement. de 9h00 à 17h00, du lundi au vendredi, sauf le vendredi 15 juillet. En complément, un accueil a été mis en place dans les Cette structure se transformera en Accueil Périscolaire de sepmêmes conditions que pendant les périodes scolaires. Les entembre à juin. fants pourront donc être pris en charge le matin de 7h30 à 9h00 et le soir de 17h00 à 18h30. De 9h00 à 17h00, ils seront encadrés par des animateurs agréés Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 6


Les chantiers de l’année Aménagement du bourg

La chapelle St Gilles

« Ça manque d’arbre, de verdure !! »

Après plus d’un siècle, pendant lequel les murs et la voûte étaient masqués par un parement de briques et de plâtre, la chapelle St Gilles retrouve son aspect originel. Cette restauration sera complétée par un nettoyage de l’autel et des statues. Quant au mobilier, plus ou moins endommagé, il faudra réparer les pièces présentant un intérêt patrimonial. Ce chantier bien réussi pose la question d’une restauration de l’église dans son ensemble.

… et l’église L’envie serait grande d’étendre le travail déjà accompli au reste de l’édifice. Si l’état de la chapelle st Gilles nécessitait une réfection d’urgence, l’autre chapelle et la nef ne sont pas dans la même situation. Seule la toiture mérite une attention toute particulière et nous devons d’ores et déjà envisager sa réfection complète. La 2ème tranche se termine, comme vous avez pu le constater. Il reste bien sur à compléter cet aménagement par du mobilier urbain et des jardinières fleuries. Pour les arbres, dont l’implantation est limitée par les prescriptions des archéologues, il est bien prévu d’en planter, mais il faudra attendre la Ste Catherine où, comme le dit si bien le dicton, « tout bois prend racine ».

Le porche de l’église Après démontage et réparation et/ou remplacement des éléments trop dégradés par le temps, l’assemblage sur place du porche restauré a été effectué dernièrement. Dans le cadre des travaux de la place, le parvis a été complètement refait en pavés sur lit de sable et les marches ont été repositionnées et scellées. Enfin, pour compléter cette restauration, qui comprenait également la chapelle St Gilles (intérieur et toiture), le porche sera éclairé, ainsi que les deux vitraux qui l’entourent. Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 7

L’écoconstruction Inaugurée le 24 mai dernier, cette réalisation exemplaire sera terminée après l’installation d’une petite annexe et la pose d’une clôture. Louée depuis le 1er juin à un jeune couple avec enfants, cette maison vient s’ajouter au patrimoine communale.


La vie locale Commémoration du 8 mai 1945 L’Association des Anciens Combattants et le Conseil municipal invitent chaque année la population à participer à la commémoration de la fin de la dernière guerre mondiale. La présence d’enfants participe à la nécessité de transmission de la mémoire des conflits passés pour que cela ne se reproduise plus. N’oublions pas non plus qu’à travers le monde, d’autres conflits ont lieu en ce moment, et que l’Armée Française est engagée dans plusieurs d’entre eux.

Civisme et vie en communauté Tout ce qui n’est pas explicitement interdit est autorisé !! ...mais… La vie en communauté impose quelques règles que nous sommes malheureusement obligés de rappeler régulièrement.

Circulation automobile et stationnement : Les travaux du centre bourg ont conduit à tolérer un stationnement « à la sauvage » transformant parfois le simple piéton en acrobate et de toute façon en « empêcheur de tourner en rond » . Les travaux sont maintenant terminés et ne voulant pas transformer le bourg en gymkhana, alternant barrières et bacs entravant la circulation sur les trottoirs, nous souhaitons que le civisme l’emporte, quelques mètres à pieds à partir des différents parcs de stationnement existants est envisageable, et ne pourra que concourir à une bonne cohabitation . Prochainement, la vitesse en centre bourg sera limitée à 30kms/h

Dégradations: Le mobilier urbain, les équipements collectifs sont régulièrement dégradés, volontairement abîmés, vitres brisées, rendant dangereux leurs abords. Tout cela à un coût non négligeable, supporté par tous. A titre indicatif et pour le seul mois de juin, c’est la somme de 800 € qui a été dépensée pour réparer les sanitaires du camping et la cabine téléphonique anglaise.

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 8


La vie locale

Le site

Accessible à l’adresse suivnate : http://www.villedomer.fr/ Le site de la commune met à votre disposition les informations utiles telles que : • Les commerces et artisans locaux. • Les services de santé présents sur la commune. • Les services publics de la poste, de l’électricité, du gaz, de l’eau. • Les services assurés par la commune, tels que la garderie périscolaire, le restaurant scolaire. • Chaque association dispose d’une page lui donnant la possibilité de faire connaître son activité. • De nombreux liens vers d’autres sites ( MSA, Fil vert, la Communauté de communes, l’assurance maladie, etc…) • L’agenda des prochaines manifestations et dates à retenir. A partir du site de la commune, vous avez également la possibilité d’adresser un message à la mairie et de nous faire part de vos remarques et suggestions! n’hésitez pas ...

L’Agenda de Villedômer Trois

ans, c’était la durée du contrat qui nous liait avec l’Edi-

teur. Chaque année, vous bénéficiiez d’un agenda « gratuit », financé par les annonceurs. Compte tenu des contributions élevés demandés à ces derniers, qui sont déjà par ailleurs largement sollicités, le conseil a décidé de ne pas reconduire ce contrat, en prenant en compte également un autre élément, beaucoup d’agendas sont distribués gratuitement par divers organismes ou commerces. Cela étant, un fascicule sera édité, reprenant les informations pratiques de la commune, informations que vous pouvez aussi retrouvez sur le site de la commune.

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 9


La vie locale L’école

L’école autrefois, morceau choisi

La rentrée 2011-2012 verra une forte augmentation du nombre des élèves. Il a été enregistré 46 nouvelles inscriptions pour 26 départs. L’effectif global sera de 164 élèves dont 69 enfants en maternelle et surtout 35 en petite section. Ceci s’explique par l’arrivée de nombreux jeunes ménages. Le nouveau lotissement du « Clos des vignes » apporte à lui seul 15 nouvelles inscriptions.

« Monsieur le Maire donne lecture d’une circulaire ministérielle invitant les municipalités à mettre à la disposition des instituteurs des terrains incultes afin que les écoliers les défrichent et les ensemencent de pommes de terre et informe le conseil que Monsieur BOUDEVI! se met à son entière disposition. Après en avoir délibéré, le Conseil, Considérant : 1. qu’il n’y a pas de terres incultes à proximité de l’école 2. que les parents se privent du concours de leurs enfants pour les envoyer à l’école, il n’y a pas lieu de déranger ceux-ci de leurs études 3. qu’il n’y a pas lieu de compter sur l’aide des anciens élèves, lesquels sont tous employés aux travaux agricoles que l’élevage des lapins est impossible à l’école des filles par suite du manque d’emplacement et que d’ailleurs la chose n’est pas pratique, attendu qu’il n’y avait personne pour soigner les lapins, les jeudis et dimanche, ainsi que pendant les vacances.

Le restaurant scolaire : Pendant plus de deux décennies, Brigitte a confectionné les repas à la satisfaction de tous. Son choix de faire valoir ses droits à la retraite a conduit le Conseil municipal à confier l’ensemble de la prestation à la société 7000. A la rentrée les repas continueront à être préparés sur place avec 80% de produits frais par un jeune « chef » : Valérie. Elle est salariée de 7000 et possède une solide formation de cuisinière. Un nouveau four et un nouveau lave-vaisselle seront installés pendant les vacances. Le mode de fonctionnement (régulier ou occasionnel) est identique et les tarifs restent inchangés. L’Accueil périscolaire : Il sera désormais installée sur la place. Les horaires et les tarifs sont inchangés.

Décide à l’unanimité de ne pouvoir donner suite à la circulaire ministérielle » Année 1912 extrait du registre des délibérations de Villedômer

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 10


La vie locale Visite de l’Arborétum de la petite Loiterie Une des composantes de l’aménagement de la place réside dans le choix des arbres et arbustes. Pour nous aider dans notre choix, une visite à l’arborétum de la petite loiterie s’imposait, pour bénéficier des conseils de Jacques BOUTAUD. Situé sur la commune de Monthodon, • 12 hectares de parc, • 4 hectares de bois, • 1 étang et 7 mares, • 2 kilomètres de haies et bandes boisées, et plus de 1200 espèces et variétés d'arbres et arbustes déjà plantés…

Fruit d’une longue gestation, puisque 15 années se sont passées entre la naissance de l’idée et la plantation du premier arbre (1980—1995), son premier objectif a été la reconnaissance des arbres et des arbustes. L'arboretum est également un excellent outil pour la connaissance de ces végétaux, de par la richesse de la palette végétale présentée, qui en fait un véritable catalogue vivant.

Même si, parallèlement, l'arboretum fait également l'objet de suivis et d’études, le principal objectif reste la pédagogie par l’exemple. De nombreuses visites et stages sont proposées tout au long de l’année, au fil des saisons. Site internet : http://lapetiteloiterie.free.fr/index.html En ce qui concerne le choix des arbres, évoqué plus haut, aucune décision n’est encore prise, notre souci étant de donner à la place un aspect plus paysager qu’actuellement, sans pour autant mettre des arbres à trop fort développement, ceci bien sûr en tenant compte des prescriptions formulées par le Service Régional d ‘Archéologie.

Ci-joint, un exemple de ce que pourrait être un aspect de la place dans quelques années

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 11


Peindre et Dessiner , 3ème édition

Quelle belle journée ce dimanche 29 mai ! Le soleil, tant attendu depuis la première édition, a été plus que généreux. Dès potron-minet les bénévoles accueillaient les premiers peintres et exposants. La salle des fêtes accueillait ainsi plus d’une soixantaine d’œuvres réalisées selon différentes techniques picturales. Puis les artistes se dispersaient dans le village à la recherche du sujet inspirant leur muse. L’ancien camping recevait la yourte « La Passagère » qui, dans le cadre de la saison culturelle, a abrité les classes de l’école toute la journée du vendredi autour de contes et récits mongols. Les parents ont pu en profiter le dimanche avec les « portes ouvertes ». A proximité, Fred CHABOT a libéré ses sculptures métalliques, le rhinocéros en profitant pour charger le toréro qui l’évita d’un geste plein d’élégance, tandis que l’homme hurlant fuyait en se déstructurant ...

En face les véhicules anciens de l’AVAC se reposaient de leur virée matinale à travers la campagne castelrenaudine.

Enfin sur le podium en fin d’après-midi trois belles voix vibraient aux notes bleues de gospel, musique de l’âme. La journée se terminait avec la remise de prix bien mérités par nos artistes, tous étant récompensés de leurs efforts par un petit pot de rillettes. Sans doute nous nous retrouverons en mai prochain !! L’album photo de la journée est consultable sur le site internet de Villedômer (www.villedomer.fr, rubrique « publications », Videos en ligne) Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 12


La vie locale Dimanche 12 juin : Foire aux Poulets Grillés Comme les années passées, et depuis plusieurs décennies, , le Comité des Fêtes de Villedômer nous invite à participer à une des dernières fêtes traditionnelles de village du canton, le deuxième dimanche du mois de juin. Le succès ne se démentit pas, malgré les caprices du temps. Cette année, le soleil était malgré tout au rendez-vous, même si, par moments, quelques gouttes pouvait faire craindre le pire, qui ne s’est finalement pas produit.

Prochaine date à retenir : La BROCA5TE, le dimanche 11 septembre Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 13


BIBLIOTHÈQUE COMMUNALE « Sous le cèdre » La bibliothèque pousse ses murs !

Coup de projecteur sur ...

A la rentrée, une bibliothèque agrandie vous ouvrira ses portes. Davantage de place va nous permettre ainsi d’offrir un plus grand choix de romans, renouvelés plus souvent. Le rayon des policiers va s’étoffer de nouveautés et les amateurs de science-fiction trouveront enfin de quoi satisfaire leur soif d’aventure.

Fred VARGAS, L’armée Furieuse Cette nuit-là, dit-elle lentement, Lina a vu passer l'Armée furieuse. Et Herbier y était. Et il criait. Et trois autres aussi. C'est une association ? L'Armée furieuse, répéta-t-elle tout bas. La Grande Chasse. Vous ne connaissez pas ? Non, dit Adamsberg en soutenant son regard stupéfait. Mais vous ne connaissez même pas son nom ? La Mesnie Hellequin ? chuchota-t-elle. Je suis désolé, dit Adamsberg. Veyrenc, l'Armée furieuse, vous connaissez cette bande ? Un air de surprise intense passa sur le visage du lieutenant Veyrenc. Votre fille l'a vraiment vue ? Avec le disparu ? Où cela ? Là où elle passe chez nous. Sur le chemin de Bonneval. Elle a toujours passé là. Veyrenc retint discrètement le commissaire. Jean-Baptiste, vraiment, tu n'as jamais entendu parler de ça ? Adamsberg secoua la tête. Eh bien, questionne Danglard, insista-t-il. Pourquoi ? Parce que, pour ce que j'en sais, c'est l'annonce d'une secousse. Peut-être d'une sacrée secousse. Nul doute que la fratrie "maudite" du village normand rejoindra la galaxie des personnages mémorables de Fred Vargas. Quant à Momo-mèche-courte, il est le fil conducteur de la double enquête que mène ici le commissaire Adamsberg, confronté à l'immémorial Seigneur Hellequin, chef de L'Armée furieuse.

Les BD adultes et ados pourront prendre leurs aises dans des bacs où elles seront beaucoup plus faciles à consulter. Là aussi, un plus grand choix vous sera offert. Bien sûr les petits ne sont pas oubliés et le coin enfant s’agrandit. Plus de place, permettra par ailleurs la création d’un espace multi média. Du nouveau. A partir de la rentrée les amateurs d'histoire pourront trouver une nouvelle revue, justement nommée " l'Histoire". En attendant ces transformations, vous continuez à être les bienvenus et les bénévoles seront heureux de vous accueillir aux horaires suivants trois jours par semaine : Lundi de 15h 17h Mardi de 10h à 12h et de 14h à 17h Samedi de 10h à 12h ATTENTION : pendant les vacances, la bibliothèque est fermée le lundi. Les horaires d’ouverture ‘vacances’ sont les suivants : Mercredi et Samedi de 10h00 à 12h00

Nos dernières acquisitions Chaque année, la commune consacre un budget à l’acquisition de nouveaux ouvrages, cette politique d’acquisition tenant compte bien sùr de la fréquentation, et c’est tout naturellement les enfants qui sont le mieux pourvus, étant les lecteurs les plus assidus. Albums enfants : Cette année encore, de nouveaux albums enfants sont proposés au prêt et nous comptons sur les parents pour nous aider dans nos choix futurs, en complétant le cahier des suggestions. Policiers : Un effort particulier (modeste néanmoins) sera fait pour le rayon des policiers, encore trop peu pourvu. Romans et ouvrages Adultes: Quelques nouveaux romans viennent d’être achetés, d’autres le seront à la rentrée. Nous comptons également sur les rotations régulières d’ouvrages avec la Direction du Livre et de la Lecture Publique dépendant du conseil général pour alimenter notre fonds en nouveautés. Bandes Dessinées Enfants, Jeunes et Adultes : Nous privilégions le complément des séries déjà commencées, de façon à ne pas laisser le lecteur en attente. Mais,… Toutes ces acquisitions ont un coût, le livre en général n’ étant pas une denrée ‘bon marché’. Bulletin municipal n° 68 juin 2011

John Le Carré , Un traître à notre goût

Printemps 2009. Sur l’île d’Antigua. Un oligarque russe, menacé par des rivaux avec l’appui du Kremlin, décide de livrer sa connaissance intime des circuits internationaux du recyclage de l’argent mafieux en échange de la protection des services secrets de sa Majesté et de la possibilité d’être accueilli avec sa famille en Angleterre. L’oligarque, dépeint d’une manière qui lui attire, au moins en partie, la sympathie du lecteur, mobilise à cet effet un jeune couple britannique en vacances sur l’île et destiné à le mettre en contact avec les dits services. La passion du tennis les a rapprochés. De l’île caribéenne à la finale Federer / Söderling à Roland Garros, en passant par les recoins feutrés des banques suisses et les paysages romantiques de l’Oberland bernois, la trame narrative permet à l’auteur d’exposer avec une rage contenue, à la fois l’étendue des enjeux économiques en question et la duplicité des acteurs dont le cynisme ne semble avoir d’égal que la cupidité ou la soif de pouvoir. « La parole a été donnée aux hommes pour dissimuler leurs pensées », disait Talleyrand. L’usage de la parole crée une aliénation chez les personnages. Il engendre une lutte entre les naïfs qui subissent cette aliénation et les cyniques qui l’exploitent à leur profit. La guerre est là au commencement et à la fin. Et toujours, elle broie les plus faibles.

Page 14


BIBLIOTHÈQUE COMMUNALE « Sous le cèdre »

La bibliothèque met également à disposition des ouvrages pas forcément nouveaux ou récents, mais présentant un intérêt historique, culturel ou tout simplement pouvant répondre à une demande de nos lecteurs. Ce préambule pour vous présenter un ouvrage ancien, Eugen Weber, La Fin des terroirs. Voici un portrait saisissant, nouveau, étrange du paysan français du XIXe siècle. Etrange en effet, et étranger, ce " sauvage " couchant dans des huttes sur des bottes de fougère, largement illettré, ignorant le système métrique, la monnaie et la langue française, parfois même le plus grand pays au-delà du sien. Les proverbes - ce livre en fourmille -, les chansons et les contes populaires, les témoignages des contemporains - fonctionnaires, magistrats, prêtres, militaires, instituteurs, touristes - constituent la palette de l'historien Eugen Weber. L'un des bénéfices de son approche est de faire apparaître le fossé qui sépare la France des villes de la France des campagnes, et la diversité de ces dernières. Fiction d'une nation une et indivisible, qui ne fut réalisée qu'au XXe siècle. La communauté paysanne n'est pas une non plus. De notables différences existent entre les paysans bretons et ceux du Limousin, de l'Ardèche, des Alpes, du Morvan, des Pyrénées, entre les parlers, les coutumes, l'alimentation, l'habitat, les modes de cultures... Autant de chapitres encore sur les fêtes et les veillées, la religion, l'émigration, la criminalité et la nuptialité, les communications et la politique, les foires et les marchés, la circulation des nouvelles... Une foison de détails tantôt saugrenus, tantôt monstrueux, insoupçonnés. Weber fait renaître, ce monde disparu. Car le " sauvage " s'est urbanisé, civilisé, policé. Il a gagné les villes, parce que c'est là qu'on peut gagner sa vie ; et les modes des villes l'ont gagné à leur tour. Les grandes peurs, les anciennes croyances, la misère, les maladies ont reculé. Comment ce monde est-il passé de son isolement à l'ouverture sur l'extérieur, d'une économie de subsistance à une économie de marché, de l'usage de la langue locale à celui de la langue officielle ? Weber analyse les facteurs de changement : la francisation de la France. Liste des nouveaux ouvrages accessibles au prêt:

Prochaine animation, cet automne : L’auteur Denis SOUBIEUX, nous propose de participer à un échange, dans le cadre de la bibliothèque. Il reste à en définir la date, qui sera communiquée par voie de presse et affichage. Le livre en question est à paraître, nous ne manquerons pas de le proposer à nos lecteurs

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 15


La vie associative Comité du jumelage VILLEDOMER— VILLEDOMER—STAPLEFORD 32 ans que ça dure ! Et l’envie de se retrouver est toujours bien présente. Depuis 1979 les habitants de Villedômer et leurs amis de Stapleford (Cambridgeshire, UK) se retrouvent tous les ans au mois de mai. c’est pendant le week-end du 1er mai que les familles anglaises ont été accueillies chaleureusement pendant 4 jours par les familles de Villedômer avec cette année la présence de David Pepperel, président du Parish Council et de Jackie Bow sa vice présidente et également présidente du Comité de jumelage à Stapleford. 2011 étant « L’année internationale de la forêt », le programme des visites s’est fortement inspiré de ce thème. Le samedi après une visite chez le souffleur de verre de Poncé sur Loir, les familles ont passé la journée dans la forêt de Bercé dans la Sarthe : pique-nique à la Fontaine de la Coudre, visite du centre Carnuta à Jupilles dédié à la vie de la forêt et à aux métiers qui s’y rattachent, découverte du Chêne Boppe et de ses congénères de la haute futaie. Pour compléter la connaissance des arbres, une très intéressante visite de l’Arboretum de la Petite Loiterie au Sentier a été très appréciée. Les occasions de se retrouver autour d’un repas ou d’un verre n’ont pas manquées : repas animé par le groupe Eire Baroque à la salle des fêtes, visite-dégustation à Vouvray et soirée au restaurant du village, « Le Petit Gourmet » ; sans oublier les moments passés entre amis. Avant la visite des familles françaises l’an prochain à Stapleford, l’échange des jeunes au mois d’août permettra encore une fois de renforcer les liens déjà bien solides. David Pepperel a d’ailleurs fortement exprimé son désir de voir les écoles primaires correspondre, échanger et pourquoi pas se visiter.

Vous êtes interressés par cet échange entre Villedômer et Stapleford, village proche de Cambridge? n’hésitez pas à contacter le comité du jumelage: Karine Letort, présidente, 02 47 55 02 49 Françoise Bernard, secrétaire e-mail : jumelage.villedomer@laposte.net

Tarot Club de Villedômer Reprise de l’activité le 1er vendredi de septembre, Salle Ste Antonia, à partir de 20heures

ASSOCIATION LOISIRS CREATIFS DE VILLEDOMER Cette année encore, l’association Loisirs Créatifs a connu un beau succès. En effet, de nouvelles adhérentes sont venues nous rejoindre et de nouvelles techniques comme la pâte fimo, la broderie suisse ont permis de diversifier nos activités. Un repas entre adhérentes clôturera cette belle année. Tout le bureau souhaite de bonnes vacances à toutes et à tous !

AGV Villedômer Après une première saison réussie, l’association de gymnastique volontaire adultes et seniors vous propose de vous retrouver toutes et tous à la rentrée, à partir du 15 septembre. Lieu inchangé : La Salle des Fêtes Horaires inchangés : 10h à 11h chaque jeudi

Adresse du blog

Contacts : Liliane, Maryvonne ou Martine

http://doigtsdefees.over-blog.com/

02 47 55 04 33,

Pou tout renseignements :02/47/55/04/90 Bulletin municipal n° 68 juin 2011

02 47 55 04 35,

02 47 55 03 79

Courriel : agv.villedomer@orange.fr Page 16


La vie associative A.P.E.V Association des parents

A.S.VILLEDOMER

d’élèves de Villedômer

(asvilledomer.footeo.com)

Nous nous réjouissons de la belle réussite des manifestations qui se sont déroulées en ce début d’année scolaire. Nous remercions les parents qui ont donné un peu leur temps, mais aussi Nadine Anis et la chorale Villa Domeri pour leur bénévolat au marché de noël. Nous sommes heureux de vous annoncer que les enfants pourront, cette année encore, participer à des belles sorties scolaires grâce aux bénéfices de toutes nos actions. Nous vous rappelons que chaque parent est le bienvenu pour apporter son aide et l’engagement est à la hauteur des possibilités de chacun.

Quelques informations pratiques : •

Inscriptions des enfants (à partir de 6 ans) : ⇒ Les 6 et 7 septembre à partir de 18 h ⇒ Les 13 et 14 septembre à partir de 18 h

Les entraînements Séniors reprennent le 9 août

28 août : 1er match de coupe de France

En projet, une sortie pour un match de ligue 1

Toute l’équipe de l’APEV

Le 19 juin 2011, le Tennis-Club de Villedômer Auzouer présentait une démonstration de l’école de tennis.

Ecole de tennis : • inscriptions au club house le 10 septembre de 9h à 12h (à partir de 6 ans) • Reprise des entraînements « jeunes » le samedi suivant Séniors : • Les cours reprennent début octobre, après l’AG de septembre • Un tournoi « Dames » aura lieu du 22 octobre au 6 novembre, accessibles aux licenciées. • 11 novembre : déplacement pour les 1/4 de finale du tournoi de Bercy. Les contacts : tcva. tenni Sylvie Bellanger, 02 47 55 06 62 s@fr Nelly Chatel, 02 47 55 04 27 ee.fr Karine Houzé, 02 47 55 08 72 Bulletin municipal n° 66 juin 2010

Page 17


La vie associative CLUB RA5DO VILLEDÔMER Cette année nos marches mensuelles jusqu'en septembre nous ont fait ou feront découvrir les sentiers pédestres de Notre Dame d'Oé, la Membrolle sur Choisille, Montlouis, Pernay pour la balade aux orchidées, Montlouis, Montreuil, étang de Pincemaille-Rillé, la forêt de Bercé (Sarthe) pour notre promenade de la journée avec pique-nique sorti du sac.

En 2011, participez aux virades de l’espoir ! Une maladie mortelle Quelques chiffres pour comprendre : •

Notre randonnée aux rillons chauds a eu lieu le 10 avril 2011 et a vu cette année une forte participation (183 personnes contre 105 l'an dernier).

2 millions de Français sont, sans le savoir, porteurs sains du gène de la mucoviscidose et peuvent le transmettre à leurs enfants; Un nouveau-né sur 4.200 est touché par la mucoviscidose; 200 enfants naissent chaque année en France avec la mucoviscidose. Grâce aux progrès de la recherche et aux soins, l’espérance de vie est de 47 ans (pour les enfants qui naissent aujourd’hui), alors qu’elle n’était que de 7 ans en 1965. Mais l’âge moyen de décès de l’ensemble des patients n’est que de 27 ans.

2 évènements •

Une belle journée en forêt de Bercé

Si le cœur vous en dit et si l'usure d'une paire de chaussures ne vous fait pas peur, venez nous rejoindre c'est avec plaisir que nous vous accueillerons. La cotisation est de 20 € pour l'année ou 2 € par marche. Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez nous contacter au 06-72-95-39-40 ou 02-47-55-07-26.

Le Vendredi 23 septembre, à Château-Renault: • Concert de cors de chasse à 20h30 : église St André. Le Samedi 24 septembre, à Villedômer : • 14h30 : Randonnées pédestres (6/12 kms) et VTT (6/12 et 35 kms) (organisées par le club RANDO Villedômer) • Kermesse, tout au long de l’après-midi • 18h30 : Lâcher de ballons • 19h00 : Apéritif offert par la municipalité • 19h30 : Repas et soirée animée par le groupe DELYSS (Rock’N’Roll) À la salle des fêtes Quel plus beau défi que celui de participer à faire triompher la vie Contact : Martine Saillard, 06 74 94 93 57

Les Virades de l’Espoir, dans le canton posée à l’arrivée) Le Dimanche 25 septembre :

Le Vendredi 23 septembre : A Château-Renault : en complément au concert de Cors de Chasse, Animations réalisées par l’école primaire Gilbert Combettes (parcours d’orientation, rendez-vous à 17h)

A Château-Renault , parking Intermarché : - Le Lion’s Club vous propose à partir de 9h30 et jusqu’à 17h : Circuit Quads pour les 14 ans et plus - L’union Cyclotourisme Renaudine vous propose : Ballade familiale d’1h à 1h30 (inscription à 10h, départ grouLe Samedi 24 septembre : En complément au programme de Villedômer, pé à 10h30 et petite collation prévue (venir avec son vélo) A Château-Renault : Vente de roses le matin, organisée par le - Le Bistro du Marché vous propsera une restauration rapide comité d’animation, en 3 points de la ville : Parking Intermar- - Le Frères Hegesippe des Hermites ché, Carrefour-Market et au marché. vous propose une dégustation de A Authon : Randonnée pédestre semi-nocturne entre 4 et 6 kms produits laitiers. (Inscription à partir de 19h au terrain de pétanque et départ groupé à 19h30 (prévoir une lumière), une collation sera proBulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 18


La vie associative

Club Villedômer Loisirs Cette année, en février, pas de tempête, donc plus de monde sur la piste de danse lors de notre traditionnel bal folk, animé par le groupe « Folk en vrac ».

La saison s’est terminée avec le tournoi interne, comme toutes les autres années. Je remercie toutes les personnes bénévoles qui m’aident beaucoup à l’entraînement des enfants sans qui le club ne pourrait pas fonctionné. Reprise des entraînements le vendredi 16 septembre 2011 : •Pour les plus jeunes : de 18h30 à 19h30 •Adultes et adolescents : de 19h30 à 21h

Pour tout renseignement supplémentaire vous pouvez contacter: Isabelle Leserre au 02.47.55.08.23 ou Annie Ourceau au 02.47.55.81.33

Le groupe des danses folkloriques, comme chaque année a retrouvé le temps d’une soirée les groupes de Chambray et la Riche. Conjointement avec les danseuses de La Riche, elles ont organisé leur premier stage. Plus de 50 participants venus de la région mais aussi de Nantes et Bourges se sont rencontrés sur des musiques israéliennes. Tout le monde étant d’accord pour recommencer l’an prochain ! La chorale, quant à elle, avait invité les choristes de Descartes, chorale « Descartimento ». A la salle des Fêtes, le public n’était pas très nombreux, contrairement au concert donné avec l’orchestre « Eire Baroque » dans l’église du Boulay, pleine pour cette occasion. Après un concert prévu mi-juin en l’église d’Onzain, l’année se terminera à Abilly, à la rencontre d’autres chorales. Vous aimez chanter, danser et rire, venez nous rejoindre en Septembre…

En attendent je vous souhaite de passer de bonnes vacances.

Pour le Club… Ingrid Verdon Présidente 06 21 60 10 44

Pascale Seynaeve Secrétaire 02 47 55 00 30

La présidente, Isabelle Leserre

Vendredi 15 avril 2011

La chorale Villa Domérii recevait la chorale Descartimento de Descartes à la salle des fêtes de Villedômer

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 19


Modernisation de la ligne ferroviaire Brétigny—La Membrolle Depuis le Contrat de plan Etat/Région 2000-2006, la Région Centre s’est fortement impliquée dans la modernisation et le développement des infrastructures ferroviaires. Sur la période 20072013 dans le contrat de projet, la Région va investir 142 millions d’euros. La remise en état de la ligne Paris-Chateaudun doit s’achever en 2011 et la modernisation du tronçon ChateaudunTours doit s’étaler sur 3 années : Châteaudun-Vendôme en 2012 et Vendôme-Château-Renault en 2013 et Château-Renault-Notre Dame d’Oé de septembre à décembre 2011, soit dès l’automne. L’ensemble des constituants de la voie (rails, ballast et traverses) sera complètement renouvelé. A l’issue, la vitesse des trains voyageurs sur ce tronçon pourra atteindre 140km/h, au lieu de 90 actuellement. Des travaux permettant d’étanchéifier et de sécuriser le viaduc ont lieu actuellement, la nuit. Ils devraient se terminer courant juillet. La sécurisation du réseau ferroviaire est pour Réseau Ferré de France l’un de ses objectifs prioritaires, notamment pour les passages à niveau qui constituent un danger, en tant que point de croisement entre une voie ferrée et une route. Son accès devra être rendu complètement inaccessible. Il est aussi bon de rappeler que la fréquentation d’une voie ferrée est formellement interdite.

Rappel historique : La commune de Villedômer était traversée par 3 voies ferrées différentes : • La ligne de chemin de fer Brétigny-Tours : construite par la Compagnie du chemin de fer d’Orléans qui est encore en service et qui passe sur le viaduc. En 1856, en réponse à une lettre du Préfet sur l’opportunité de l’établissement du chemin de fer de Paris à Tours par Chartres et Château-Renault, le conseil municipal de Château-Renault réuni en séance extraordinaire « se montre très favorable pour des raisons économiques : exportations des produits des tanneries, carreaux, draperies et usines farinières, mais aussi gravier, charbon, bois, vins et bestiaux pourraient mieux s’exporter. L’importation des matières premières serait plus aisée , « la ville de Château-Renault est le centre de six routes départementales, encore en construction, lesquelles routes obtenant par le seul fait du chemin de fer leur complet achèvement dans les départements voisins, feraient participer ces départements et communes qu’elles traversent aux bienfaits de la civilisation et de l’industrie » ; On s’accorde sur « le vœu d’une prompte exécution ». 6 et 7 juin 1856 : l’Empereur Napoléon III est reçu à l’Hôtel de l’Ecu à Château-Renault, accompagné de Rouher, ministre de l’agriculture, du commerce et des travaux publics, des généraux Niel et Fleury, de M. de Francqueville et du capitaine de Puységur. Les discussions avec le Maire portent sur la construction de la voie ferrée Paris-Tours via Vendôme 19 juin 1857 : le décret autorisant la construction de cette ligne est signé. 4 mai 1862 : le maire Château-Renault s’est rendu à Paris auprès du Ministre des Travaux publics pour être rassuré après les bruits de machinations qui se tramaient auprès de la Compagnie des Chemins de Fer d’Orléans, selon lesquels ce chemin ne passerait pas par Château-Renault. 20 novembre 1864 : une pétition est adressée par le maire de Villedômer et les maires des communes voisines à M. les administrateurs de la Compagnie du Chemin de Fer à Orléans, tendant à obtenir une station dans la commune de Villedômer. De toutes les communes entre Château-Renault et Tours elle est celle qui fournit la plus grande portion du parcours, 9kms ; Son chef-lieu a déjà été déserté de la route impériale n°10 de Paris à Bayonne et de la route départementale de Château-Renault à Vouvray. La création d’une station à proximité du bourg serait juste réparation du préjudice et comblera la lacune existante entre Château-Renault et Monnaie distants de 14 kms. 19 mars 1865 : le Conseil de Villedômer, approuve le projet du chemin de fer de Paris à Tours, à condition que le chemin n° 9 de Nouzilly à Saint Nicolas des Mottets (actuelle rue du Paradis) soit descendu dans la vallée, sur le bord du Madelon. La déviation aurait pour point de départ le cassis existant au bas de la rampe du « Bûcher » et se dirigerait par la vallée en passant sous la 2ème arche du viaduc pour aller aboutir au bourg de Villedômer. 5 août 1867 : L’empereur a pris en main la réalisation de l’ouvrage et la ligne est ouverte. 3 juin 1869 : le ministre de l’agriculture, du commerce et des travaux publics vient de décider, qu’une station ordinaire (gare) pour voyageurs et marchandises sera construite à Villedômer, dans l’emplacement réservé à cet effet, aussitôt que les communes intéressées auront fait construire un chemin allant de Villedômer à Crotelles au point désigné pour la nouvelle station. Un chemin sera construit de Villedômer à la station (gare de Crotelles).

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 20


Modernisation de la ligne ferroviaire Brétigny—La Membrolle Il présente un intérêt véritable pour la commune, non seulement comme accès à la station, mais surtout parce que dans la pensée du Conseil municipal la construction de ce chemin devra en même temps donner satisfaction aux intérêts légitimes des nombreux habitants d’une contrée privée jusqu’à ce jour d’une bonne voie de communication avec le bourg de Villedômer et le chef lieu de canton, il devra se rapprocher le plus possible du hameau de la « Houssaie », le plus populeux. Le conseil a toutefois exprimé ses regrets à raison de l’éloignement de la station du bourg. 22 mars 1906 : suivant le vœu exprimé par les conseils de Villedômer et Crotelles, la Compagnie d’Orléans a consenti a donner à la station de Villedômer, la dénomination de « station de Villedômer-Crotelles ». En 1909 : les habitants de Villedömer demandent que le nom « de gare de Villedômer-Crotelles » soit remplacé par « gare de Crotelles » pour éviter toute confusion avec celle située sur la ligne de Tours à Sargé (Etat) La gare de Crotelles a été démolie et remplacée par un silo à blé. A quelques mètres du passage à niveau, une stèle a été élevée à la mémoire de Paul GAUTREY, chef de train, qui fut tué sur sa locomotive le 5 août 1944 lors du bombardement de la gare. •

La ligne de chemin de fer d’Etat Tours-Sargé par Vouvray : 25 septembre 1865 : le Conseil municipal émet un avis favorable « considérant qu »une ligne ferrée de Paris à Tours passant par Château-Renault, Villedômer, Auzouer, Neuillé-le-Lierre, Reugny, Chancay, Vernou, Vouvray, Rochecorbon, Ste Radegonde et St Symphorien serait d’une grande utilité. 26 avril 1892 : soit 27 ans plus tard, le chantier de la ligne de chemin de fer d’Etat Tours-Sargé par Vouvray, Château-Renault et Montoire est ouvert. 29 juillet 1894 : le voie ferrée Château-Renault-Tours est inaugurée, elle passe par Villedômer, Neuillé-le-Lierre, Reugny, Chancay, Vernou, Montlouis et Saint-Pierre-des-Corps. Les premiers trains sont mis en service : 5 dans chaque sens pour les voyageurs et 2 de marchandises par jour (grains, vin, paille, fourrage, engrais, bétail vivant etc…). Il y avait un chef de gare pour le service voyageur et un « facteur » pour la messagerie et les marchandises. Le courrier de la Poste sera acheminé par le train. 2 octobre 1938 : fin du service voyageurs C’est en 1975 que la ligne sera définitivement déclassée, permettant ainsi son démantèlement. Ne subsiste alors que des bâtiments reconnaissables par leur style particulier et des portions du tracé, appréciés par les randonneurs.

La ligne du « Pain Sec » : La première ligne construite par la Compagnie de Chemins de fer Départementaux (créée en 1881) fut la ligne de Port Boulet à Château-Renault. En partant de Château-Renault les arrêts étaient : « la Trézillière » », Le Boulay, le Sentier, « le Rouchou », La Ferrière-les Hermites, Marray, Louestault, Neuvy-le-Roi, Neuillé-pont-Pierre etc…. 10 juin 1949 : le conseil municipal, à l’unanimité est d’accord pour la suppression pure et simple de la ligne ChâteauRenault-Port Boulet.

Sécurité—Intrusions sur le domaine public ferroviaire Confrontée à des actes de malveillance, jets de pierres sur des véhicules à partir du viaduc, la commune a souhaité faire préciser par les autorités ferroviaires les conséquences pénales de tels actes, au-delà de leurs conséquences humaines et matérielles. « Si des actes sont commis dans ou vers nos emprises : Le jet ou dépôt d’objet quelconque sur une ligne de transport (emprises de la voie ferrée) ou de distribution d’énergie est un délit. C’est un délit à la Police du transport Ferroviaire (ex police du chemin de fer) ‘art 2242-4’. !ous sommes légitime à déposer plainte. S’ils sont commis depuis nos emprises vers la voie publique !ous pouvons aussi déposer une plainte pour pénétration dans les emprises de la voie ferrée « interdiction de pénétrer, de circuler….dans les parties de la voie ferrée… art 2242-4 Les individus ainsi mis en cause peuvent faire l’objet d’une interpellation et présentés devant un OPJ, ces délits sont passibles de 6 mois d’emprisonnement et d’une amende de 3750 euros !! Si des dégradations sont commises pour accéder aux installations, c’est la même chose, l’infraction est prévue au même article du code des transports. »

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 21


L’Environnement A.R.B.R.E. (Association pour le Respect de la Brenne et de son Environnement) instruite par deux juges d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Paris.

LES BIE5S COMMU5S Ces dernières années est apparue une notion nouvelle, celle de biens communs, c'est-à-dire nos biens les plus précieux que sont l’eau, l’air, les arbres, les ressources du sous-sol, une terre fertile, les graines données par les plantes, etc. Ces biens qui ont rendu notre vie sur terre possible jusqu’à aujourd’hui. Des biens qui sont les biens de tous.

Les faits reprochés sont graves : « - Mise en danger de la vie d’autrui par violation manifestement délibérée d’une obligation réglementaire de prudence et de sécurité. - Poursuite de l’exploitation d’une installation non conforme à la mise en demeure.

C’est peut-être parce que ces biens communs sont menacés qu’on découvre qu’ils existent. Jamais jusqu’à ce début de - Exploitation non conforme d’une exploitation classée autori21ème siècle, nous n’avions pensé que l’eau ou l’air pourraient sée. un jour venir à nous manquer : ils étaient là, bons pour nous, de - Non déclaration d’accident. » toute éternité. M. Moor a déclaré à la presse qu’il ne comprenait pas ce Mais notre monde industriel, consommateur et marchand est qu’on lui voulait et qu’il allait devoir consacrer beaucoup de une grande entreprise de démolition. Démolition par l’épuise- temps à sa défense. Et il a de quoi payer de bons avocats. ment des ressources, par l’épuisement ou la pollution des napSouhaitons que la justesse de la cause l’emporte. Souhaitons pes, des sols et de l’air, par la mise sous brevet du « vivant » (dont les semences naturelles), par la marchandisa- que le procès ait lieu pour qu’à l’avenir, on ne puisse impunément porter atteinte à la santé des gens et saccager l’environnetion de ce qui, jusque là, nous a été offert par la terre. ment. Beaucoup d’entre nous sont maintenant conscients de tout cela, mais comment arrêter cet emballement ? Ce n’est pas nous Mais l’interdiction de puisage sur une partie de la commune qui décidons. Le G20, et l’OMC sont loin de nous et nous nous est prolongée une nième fois par le préfet. Ce dernier vient d’accorder un nouveau délai de 7 mois à l’usine pour effectuer pensons impuissants, embarqués malgré nous. les analyses de l’eau et des sols, réclamées déjà depuis deux Mais peut-être pas. Par exemple, lors de notre dernière réunion, ans. nous avons commencé à nous informer sur le mouvement Et pendant ce temps, au mois de mai … une cuve d’acide des "villes en transition". chlorhydrique s’est percée. Elle aurait répandu 8000 litres de Et puis la preuve est faite, près de chez nous, que l’on peut, son contenu sur le sol et donc, dans la nappe : il va y avoir de même modestement, modifier le cours des choses. quoi analyser. L’association a saisi à nouveau le préfet, ses services et le ministère ; elle fait circuler une pétition demanU5 PROCÈS dant les résultats d’analyses. Depuis 23 ans, ARBRE se bat pour que Synthron cesse de polluer ces biens communs et précieux que sont l’eau de la ARBRE, par sa vigilance et sa ténacité, a contribué à ce que la Brenne, sa nappe, et l’air que nous respirons ; pour que l’entre- justice se mette en marche. Nous n’avons pas le droit de laisser prise cesse de mettre en danger la vie d’autrui. Les lois évo- faire. luent et nos années de bagarre n’auront pas été vaines. En effet, Vous vous sentez concernés, vous pouvez nous rejoindre. l’Etat, après un an d’enquête auprès des populations et après Pour plus d’info : o2 47 55 04 97 perquisition, met en examen M. Moor et son entreprise. ou Le tribunal demande à ARBRE de se porter partie civile au notre adresse : nom des riverains. Ce type de mise en examen est une première en France. Elle est

ARBRE,

5, place de l’église à Villedômer

Café Lecture Depuis deux ans déjà un petit groupe de lecteurs se réunit à intervalle plus ou moins régulier pour échanger et parler des livres. Sans tabou chacun parle, expose, défend, « assassine » tel ou tel ouvrage qu’il a eu entre ses mains. Parfois, pour mettre « l’eau à la bouche » à défaut de caractères sous les yeux, l’un ou l’autre nous lit des morceaux choisis et nous sommes emportés en Amérique du Sud, Inde, Normandie ou banlieue parisienne. Approvisionnés de manière généreuse par la bibliothèque municipale, à travers les livres, c’est un voyage immobile mais sans limite qui nous emporte le temps d’un soir. Notre hôte, Philippe, se fera un plaisir de vous accueillir et notre cercle s’ouvrira un peu ^lus grâce à votre univers imaginaire. Notre prochaine soirée a lieu le vendredi 16 septembre au Cheval Blanc. Venez, vous ne le regretterez pas. Denis Seynaeve Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 22


L’Environnement

L’INFeau L a f e u i l l e d’ i n f o r m a t i o n s u r l’ e a u p o t a b l e

SIAEP DE NEUILLE LE LIERRE, VILLEDOMER, AUZOUER EN TOURAINE

2010 Extrait du rapport annuel 2010 sur le prix et la qualité du service public Disponible en mairie de VILLEDOMER

TERRITOIRE 4 175 habitants

Le service d’eau potable du Siaep de Neuille le Lierre, Villedômer, Auzouer en Touraine regroupe les communes de : Auzouer en Touraine, Neuille le Lierre et Villedômer. La population desservie est de 4 175 habitants

EXPLOITATION par la société SAUR FRANCE En affermage

PRODUCTION 3 ressources

La société SAUR France à la responsabilité du fonctionnement des ouvrages, de leur entretien et de la permanence du service. Le syndicat garde la maîtrise des investissements et la propriété des ouvrages. L’eau est distribuée à 1 621 abonnés (+ 1,06% par rapport à 2009)

• Des ressources propres au syndicat : 2 forages ont fourni 272 128 m³ d’eau traitée. •

Des importations des collectivités voisines d’un volume total de 14 667 m³. Le Siaep de la vallée de la Glaise a fourni 14 667 m³

DISTRIBUTION Un réseau de 147 kms 203 923 m³ consommés

QUALITÉ Bonne

PRIX 140,69 € pour 120 m³

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

En 2010 les abonnés domestiques ont consommé 122 077 m³ soit en moyenne 80 litres par habitant et par jour et les abonnés industriels ou gros consommateur 81 846 m³, soit un total de 203 923 m³ ( en baisse de 2,48% par rapport à 2009). Par ailleurs, un volume total de 14 667 m³ a été exporté vers des collectivités voisines. Compte tenu des fuites (pour partie inévitables) et des besoins en eau du service (purges du réseau, poteaux incendie, lavages des réservoirs, L), le rendement du réseau étant de 75,2 % en 2010 (il était de 77,0 % en 2009) Le bilan fourni par l’ARS indique que l’eau du syndicat est de bonne qualité. La démarche de protection de la ressource en eau est en cours de finalisation.

Le prix du service comprend une partie fixe (abonnement) et un prix au m³ consommé. Au total, un abonné domestique consommant 120 m³ payera en 2011 entre 134,62 € et 140,69 € (sur la base du tarif du 1er janvier 2011, toutes taxes comprises), avec une variation par rapport à 2010 comprise entre 1,50% et 6,02%. Sur ce montant, 66% reviennent à l’exploitant pour l’entretien et le fonctionnement, 9% reviennent à la collectivité pour les investissements et les taxes s’élèvent à 25%.

Page 23

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3 communes adhérentes


Etat-civil Naissances : 29/12/2010 11/01/2011 13/01/2011 05/02/2011 19/02/2011 23/02/2011 01/03/2011 09/05/2011 26/05/2011

Matthéo GAUDIN 1, avenue des tilleuls Léa PROUST Le Banny Léo FONTENY 37, rue Pasteur Mélyna FERREIRA 1, rue Ronsard Eve DESVARREUX-LARPENTEUR 23, rue Rabelais Nathan PELE 33, rue du Paradis Dorian SIONNEAU 4, chemin de la maison rouge Maÿlis BLANCHET 4, chemin des Gas Aliocha FRIBOURG HOINARD 1, rue de la Paix

Mariages : 12/03/2011 Stéphane VRESSAN et Claire LOUBIER 02/07/2011 Laurent THENAULT et Claire NESLIAS

Décès : 21/02/2011 Jean-Claude BELLANGER 25/02/2011 Marcel DECHARNIA 02/06/2011 René PLED

5 bis, rue Jean Moulin, 75 ans 8, rue Pasteur, 86 ans 17 bis, la Grand’Vallée, 79 ans

Il y a 100 ans, en 1911

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 24


Montage de la Yourte, pour les spectacles donnés dans le cadre de la journée des peintres.

Carnaval, organisé par l’APEV

Bulletin municipal n° 68 juin 2011

Page 25


Mercredi 13 juillet 2011 Traditionnel piquepique-nique citoyen au lavoir

PROGRAMME A partir de 19 heures Apéritif offert par la commune Repas « tiré du sac » (des barbecues seront à disposition)

Animation par la Bella Ciao

A partir de 22 heures Retraite aux flambeaux Feu d’artifice traditionnel Venez nombreux Page 26

N° 68 Juin 2011  
N° 68 Juin 2011  

Bulletin municipal

Advertisement