Page 1

Villedômer Bulletin communal n°67 décembre 2010

1


Le mot du maire Dans quelques semaines nous serons à la moitié de notre mandat, aussi nous pouvons dresser un premier bilan. Les élections de 2008 avaient entraîné un important renouvellement des élus nécessitant un petit temps d’adaptation et de prise de connaissance des dossiers en cours. Nous avons terminé le terrain de football et son vestiaire, le lotissement de la Fardellerie et assumé les contentieux en cours. Un autre chantier a été entrepris : l’aménagement du « centre bourg ». Après une 1ère tranche réussie, la seconde prend du retard (grèves, mauvaises conditions climatiques et intervention des archéologues). Nous attendons le feu vert pour continuer ou modifier ce projet. L’année qui s’annonce nous pousse à modérer notre enthousiasme. En matière de fiscalité le paysage a bien changé. Après avoir parlé de relance, nous sommes maintenant dans une logique de restriction, les dotations de l’Etat sont gelées pour trois ans. Nous sommes fiscalement dans l’incertitude. L’inflation ne sera pas prise en compte, la contribution du budget national ne couvrira pas les augmentations naturelles des charges (personnel, énergie, ...). Les capacités d’investissement seront donc réduites. Nous n’aurons qu’une très faible marge de manœuvre si nous ne voulons pas augmenter la pression fiscale sur les ménages. Aussi en 2011 nous terminerons les projets engagés : l’aménagement de la place, du parking situé derrière l’ancienne Poste, du logement près de la maison Ste Antonia, la construction de l’accueil périscolaire et la réhabilitation de la chapelle St Gilles et du porche de l’église. Cela étant, les besoins sont là et nous ne pouvons attendre pour apporter les services nécessaires à la population. Les services publics et la vie associative sont les piliers de la vie locale. Il faut veiller à maintenir cet équilibre. La réponse pourra venir du nécessaire renforcement de l’intercommunalité qui doit toutefois se faire dans le respect de l’identité communale. Quel est mon souhait très immédiat pour notre commune ? que les travaux sur la place reprennent rapidement… Aussi, je tiens à remercier tout particulièrement les commerçants pour leur patience et leur compréhension : ce sont les premiers qui souffrent de ces désagréments. Je ne peux terminer ce propos sans adresser mes remerciements à tous ceux qui se mobilisent sans compter : les adjoints et les membres du Conseil municipal qui chacun dans son domaine travaille avec rigueur, le personnel communal et les responsables d’associations qui nous proposent un programme riche d’activités. A toutes et à tous, je présente mes vœux les plus sincères de santé, de bonheur et de prospérité. M.Claude Foucher 2


Prochaines dates à retenir

Sommaire

Page

Mot du maire

2

L’école (son histoire)

4

La vie locale

7

Vendredi 14 janvier

Vœux du Maire à 19h, salle des fêtes

Vendredi 21 janvier

Portes ouvertes maison éco, rue des vignes

Vendredi 28 janvier

Matinée dansante (Club de la Belle Epoque)

Dimanche 30 janvier Thé dansant (Amicale des Ménages) Dimanche 6 février

Brocante (ASV)

Samedi 12 février

Bal Folk (Club Villedômer loisirs)

Vendredi 25 février

Matinée dansante (Amicale Séniors Loisirs)

Vendredi 4 mars

Loto (Jumelage)

La commémoration de l’Armistice

10

Samedi 5 mars

Concours de belote (Club de la Belle Epoque)

Les travaux de la place

12

Dimanche 6 mars

Concours de tarot (Tarot Club Villedômer)

L’église

14

Vendredi 25 mars

Matinée dansante (Club de la Belle Epoque)

Les autres chantiers

16

Samedi 26 mars

Concours de belote (ASV)

Une yourte à Villedômer

17

Vendredi 1er avril

Carnaval école (APEV)

La bibliothèque

18

Dimanche 10 avril

Rando pédestre des rillons chauds (Club rando)

La vie associative

21

Vendredi 22 avril

Matinée dansante (Amicale Séniors Loisirs)

Infos générales

27

Lundi 25 avril

Ballades surprises (Comite des Fêtes)

Vendredi 27 mai

Matinée dansante (Club de la Belle Epoque)

L’environnement

32

Du 26 au 29 mai

Spectacles sous la yourte (aire de loisirs)

Etat-civil

34

Dimanche 29 mai

Journée des peintres et concert

Dimanche 12 juin

Foire aux poulets grillés (Comité des Fêtes)

Vendredi 24 juin

Matinée dansante (Amicale Séniors Loisirs)

Samedi 25 juin

Fête de l’école

firmières Le Cabinet des in ia SCM Ste Anton

Déménage

février 2011, r 1e u d r te p m A co recevront Les infirmières ical, au cabinet méd rue du madelon

hone Horaires & télép inchangés

bulletin municipal n°67 décembre 2010 Edition : Mairie de Villedômer Place des martyrs de la résistance 37110 VILLEDOMER ℡ 02 47 55 00 04 Courriel : Mairie.villedomer@wanadoo.fr

Directeur de la publication : Marie-Claude FOUCHER Rédaction : Mairie de Villedômer Conception et réalisation: Mairie de Villedômer Impression : Mairie de Villedômer Crédit Photos: Mairie de Villedômer, associations Tirage : 650 exemplaires

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

Horaires d’ouverture Du lundi 20 au vendredi 31 décembre Mairie : Lundi, mardi, jeudi : 8h30 – 12h30 et 14h00 – 17h00 Mercredi et vendredi : 8h30 – 12h30 Fermetures exceptionnelles les vendredis après-midi 24 et 31 décembre

Bibliothèque : Lundi 15h30 – 17h30 Mercredi 10h00 – 12h00

Agence Postale Communale : Lundi, mercredi, vendredi : 9h – 12h 3


L’ÉCOLE, rappel historique Un peu d’histoire…

(suite) Sur le précédent bulletin, nous nous étions arrêtés au conseil du 12 juillet 1868, au cours duquel fut examinée la proposition de M de FORESTIER, comte de COUBERT, au sujet de divers dons qu’il se propose de faire tant à la commune qu’à la fabrique de la Paroisse de Villedômer.

Le 10 août 1873 : Le Conseil après avoir entendu lecture des divers documents relatifs aux propositions de M. le Comte de Coubert tendant à l’établissement d’une école de filles sur la commune de Villedômer, après examen des lourdes charges qui pressent la commune, considérant que les frais d’acte et de mobilier dont la dépense totale à faire s’élève à environ 5000F, dépasse les ressources dont la commune peut disposer actuellement, décide que l’acceptation de la proposition de M. le Comte de Coubert est ajournée et que le motif principal est le chiffre de 5000F restant à la charge de la commune. Le 5 octobre 1873 : En réponse à la délibération du 10 août dernier, le Conseil est invité à exprimer d’une manière précise ses intentions touchant le projet de donation de M. le Comte de Coubert. “ En échange de la parcelle de territoire de la commune que vous avez cédée à la ville de ChateauRenault, M. le Comte Coubert offre à la commune de Villedômer une maison qu’il vient de faire construire au bourg pour y établir l’école des filles et 12a89ca de terrain, aux conditions suivantes : 1°) la commune devra établir et entretenir dans la maison donnée une école de filles 2°) le bâtiment portera le nom de “Ste Antonia” qui est la patronne de l’épouse que je pleure, dont je vénère la mémoire et dont je voudrais perpétuer le souvenir (Il s’agit d’Antoinette Elisabeth Chevrou de Lespinats, comtesse de Coubert, décédée le 28 juin 1850 à l’age de 51 ans). Il a été placé au-dessus de la porte d’entrée l’inscription suivante : “Ste Antonia”. Cette inscription devra être maintenue et entretenue aux frais de la commune ainsi que la statue de Ste Antonia qui existe au dessus de la croisée du milieu de la maison. 3°) la maison sera dirigée par 3 soeurs de charité qui devront faire l’école gratuite aux filles pauvres qui y auraient droit et soigner les malades indigents de la commune. 4°) la commune de Villedômer ne pourra jamais changer la destination de la maison donnée, ni remplacer les religieuses par des institutrices laïques. 5°) elle devra pourvoir au paiement des 3 religieuses à compter du jour de leur installation. 6°) il a été placé à l’entrée de la porte du cimetière de Villedômer que le Comte de Coubert a fait construire à ses frais, l’inscription suivante : “cimetière Sainte Antonia” elle devra être maintenue et entretenue aux frais de la commune. 7°) le mobilier nécessaire pour meubler la maison donnée sera fourni par la commune et à ses frais. 8°) la commune prendra la maison dans l’état où elle se trouvera au jour de l’acceptation. 9°) les frais d’honoraires et d’actes seront à la charge de la commune. 10°) dans le cas où la commune viendrait à changer la destination de la maison donnée, ou à remplacer les religieuses par des institutrices laïques, à moins d’y avoir été contrainte par quelques lois à intervenir ; cette donation serait révoquée de plein droit et la maison donnée moins le mobilier ferait retour à M. le Comte de Coubert ou à ses représentants qui reprendraient la maison dans l’état dans lequel elle se trouverait sans aucune indemnité pour les constructions ou les améliorations. M. le Maire rappelle que les frais d’actes et de mobilier s’élèveront à 5 000F, moins les 2 500F que se propose de donner M. le Baron de Cools, propriétaire du château de La Noue, si la commune accepte la donation.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

4


L’ÉCOLE, rappel historique “Le Conseil municipal après avoir pris communication du dossier : - considérant l’obligation imposée à la commune d’établir et d’entretenir une école de filles qui serait dirigée par 3 soeurs de charité, - considérant que la destination de la maison ne pourrait être changée et que les religieuses ne pourraient à aucune époque être remplacées par des institutrices laïques, quand bien même ce changement serait dans les voeux du pays; que l’acceptation de cette condition entraverait pour toujours la liberté d’action de la commune et assurerait aux religieuses l’impunité de leurs actions en enlevant au conseil municipal pour ainsi dire tout contrôle sur leur conduite, - considérant que pour faire face à l’entretien de 3 religieuses, M. le Comte de Coubert propose de donner à la commune une rente annuelle de 700F sur le produit des concessions d’eau faites à la ville de Chateaurenault aux particuliers , mais qu’il n’entend pas être responsable de la dite rente, - considérant que si la rente venait à ne pas être servie, la rétribution scolaire serait bien insuffisante pour l’entretien des 3 soeurs de charité qui tomberaient alors à la charge de la commune, Que si une institutrice laïque dirigeait l’école, la dépense serait bien moins chère....... - considérant que le droit de retour reste perpétuellement suspendu sur la commune de Villedômer comme une menace et comme un frein à la liberté de cette commune, qu’il n’est pas dans l’ordre des choses qu’une assemblée délibérante prenne des engagements de cette nature, engagements qui sont contraires à l’ordre de la morale. Le Conseil municipal pense qu’il est plus conforme aux voeux et aux intérêts du pays, d’établir une école laïque de filles qui n’entraînera pas la commune dans une dépense plus grande et qui aura au moins l’avantage d’être la propriété incommutable de la commune. Pour toutes ces motifs, rejette à la majorité des voix, les propositions de M. le Comte de Coubert”. Le 11 décembre 1873 : lecture d’une lettre adressée par M. le Préfet : “ Une école mixte existait dans votre commune et les filles sont privées d’instruction depuis le 24 octobre dernier, époque à laquelle leur a été interdite cette école qui ne reçoit plus que les garçons. Aux termes de la loi du 15 mars 1850, toute commune est tenue de pourvoir à l’instruction des enfants des deux sexes. La loi du 10 avril 1867 impose également à toute commune de 500 habitants et au dessus, l’obligation d’entretenir une école spéciale de filles . En présence de ces dispositions, l’état des choses existant actuellement à Villedômer, ne saurait être maintenu plus longtemps. Cette situation ne constitue pas seulement d’ailleurs une violation formelle de la loi, elle soulève aussi à juste titre, les plaintes des familles. Il faut que le Conseil municipal avise au moyen de satisfaire, dans un bref délai, aux prescriptions que je viens de rappeler. Je vous prie de le réunir extraordinairement et d’urgence pour cet objet et de me transmettre sans aucun retard la délibération qui sera intervenue”. M. le Maire, après cette lecture, dit que c’est avec surprise qu’il a vu M. le Préfet d’Indre-et-Loire prendre un arrêté qui a pour effet de priver des bienfaits de l’instruction une partie des enfants de la commune. Il n’ignore pas non plus qu’aux termes de la loi la commune de Villedômer ayant plus de 500 habitants, peut être tenue d’avoir une école spéciale de filles, mais cette loi n’avait pas été appliquée jusqu’ici dans la commune de Villedômer de même que dans beaucoup d’autres par suite du manque de ressources disponibles. Jamais la commune de Villedômer n’a été mise en demeure d’établir une seconde école, il semblait donc naturel, de la part d’un administrateur vraiment soucieux de l’intérêt public de prévenir d’abord l’administration municipale, d’avoir à établir cette école dans un délai raisonnable, puis faute pour l’administration de se conformer à la loi pour ce motif, d’interdire aux filles l’école mixte existante.

5 Bulletin municipal n° 67 décembre 2010


L’ÉCOLE, rappel historique S’il en a été autrement, il est facile d’en apercevoir la raison. On a voulu en effet, sachant l’impossibilité par la commune de créer immédiatement cette seconde école, faute de ressources, exercer sur le Maire et sur le Conseil municipal, une pression afin de leur faire accepter les propositions de M. le Comte de Coubert qui avaient été rejetées et au cas où l’administration de la commune persisterait dans sa première opinion, de rendre cette administration impopulaire. Dans la lettre ci-dessus transcrite, M. le Préfet se montre soucieux du développement de l’instruction primaire et exprime le désir que l’état de chose actuelle et qui est contraire à la loi, prenne fin le plus tôt possible. Tel est aussi le désir du maire et celui du Conseil. En conséquence, M. le maire propose au Conseil de prendre l’avis d’un architecte afin de voir s’il n’y aurait pas moyen d’établir une école spéciale de filles dans l’une des salles de la Maison d’école actuelle et il l’invite à prier M. le Préfet de rouvrir aux filles l’école mixte de Villedômer”. Le 18 octobre 1874 : changement de maire : M. le baron de COOLS remplace M. Placide MORIN. Le 15 novembre 1874 : M. le maire informe le Conseil municipal qu’en vertu d’un arrêté préfectoral en date du 17 octobre 1874, il a cédé à l’acceptation de la donation, faite par M. le comte de Forestier à la commune de Villedômer, et que l’école de filles ouvrira le 17 novembre 1874. Le 21 février 1875 : il y a lieu de solder à M. Morin, ancien notaire ses honoraires, frais et avances relatifs à l’acte de donation par M. le comte de Forestier de Coubert à la commune de Villedômer d’une maison à usage d’école et d’une rente sur le produit des eaux de la commune de Château-Renault une somme de 812,16F. M. Morin, conseiller municipal, présente, après ce vote, une observation tendant à démontrer que la donation de M. le Comte de Forestier de Coubert à la commune de Villedômer ayant été l’objet d’une acceptation d’office par l’autorité supérieure il lui paraîtrait plus logique que le paiement des frais fût également l’effet d’une intervention de cette même autorité et demande à constater que son vote est négatif sur ce point. M. le Maire donne acte à M. Morin de son observation et lui fait observer que le vote du Conseil étant acquis il n’y a pas lieu de revenir sur cette question. Le 26 mars 1878 : décès de Louis Félix de Forestier, comte de Coubert, âgé de 71 ans. Le 08 février 1880 : Vve de Forestier demande l’autorisation de faire, à ses frais, dans la salle Ste Antonia tenue par les soeurs, une cloison mobile avec porte afin de séparer les 2 classes, d’ouvrir une fenêtre sur le mur du fond de la classe et de placer un poêle dans chacune des 2 pièces. L’autorisation est donnée à l’unanimité. Le 3 décembre 1882 : M. de Forestier demande l’autorisation d’établir une palissade à l’école des filles du côté limitant le jardin de M. Martineau. Le 11 février 1883 : réélection de M. Morin Adrien, maire. Le 31 mai 1885 : discussion sur l’utilisation de la rente de M. de Forestier. Le neveu de M. de Forestier s’est plaint de la non exécution par la commune des conditions de la donation faite par son oncle, à savoir : que les 700F ne sont pas utilisés pour payer les soeurs. Le conseil municipal accepte de revoir l’affaire. Le 29 novembre 1885 : rente de Forestier : une partie sera conservée pour les améliorations et les réparations urgentes à exécuter à l’école des filles et l’autre partie restante remise aux soeurs. Le 21 février 1886 : Accord de M. de Forestier pour la répartition de la rente. Le 28 mai 1886 : projet d’aliénation de l’école de filles Le 20 février 1887 : accord du Conseil municipal pour la construction d’un préau couvert à l’école des filles et d’un abri pour la pompe.

Fin

Le rappel historique des pages précédentes pourrait continuer, l’école faisant partie des préoccupations récurrentes des différents conseils municipaux qui se sont succédés. Nous devons aux générations futures de maintenir cet outil dans le meilleur état, en le faisant progresser au rythme des évolutions tant technologiques que sociétales. A titre indicatif, le montant total des investissements réalisés à l’école depuis 2008 s’élève à 437.930 € . 6 Bulletin municipal n° 67 décembre 2010


LA VIE LOCALE TRAVAUX DE VOIRIE Les gros travaux d’entretien de la voirie prévus en 2010 ont pris un peu de retard, entre autres à cause des difficultés d’approvisionnement d’asphalte (grèves dans les installations pétrolières). Ils n’ont pu à ce jour être réceptionnés. Pour améliorer la sécurité dans le bourg : ∗ Des barrières ont été installées rue Pasteur à la hauteur des courts de tennis. ∗ Un miroir a été posé au débouché de la rue Lebel. ∗ A la demande du Conseil général, un zébrage a été peint devant l’abri situé derrière l’église, matérialisant ainsi l’interdiction de stationner sur l’emplacement destiné à l’arrêt des bus et notamment des transports scolaires. ∗ Un nouveau point d’éclairage public a été réalisé rue du Général de Gaulle, à l’entrée du bourg. Un arrêté temporaire interdisant la circulation des poids lourds dont le tonnage dépasse 7 t 5 a été pris pour la portion de route (RD 73) allant de l’église à sortie du bourg (cette interdiction ne s’applique pas aux véhicules de secours, aux véhicules assurant la desserte locale et aux engins agricoles). Applicable dès la pose des panneaux de signalisation. Il sera définitif, et ce, jusqu’à la Grand’Vallée après signatures conjointes de Mr le Préfet et de Mme la Présidente du Conseil général.

ORDURES ME&AGERES • MODIFICATION DE LA COLLECTE A compter du 3 janvier 2011, les ordures ménagères ne seront plus collectées les jours fériés. La collecte s’effectuera le samedi précédent le lundi concerné. Ainsi : lundi 25 avril (lundi de Pâques) sera remplacé par le samedi 23 avril. lundi 13 juin sera remplacé par le samedi 11 juin. lundi 15 août sera remplacé par le samedi 13 août. Pour plus de précisions, consultez le calendrier des levées joint au bulletin d’information de la Communauté de Communes. • TRAITEMENT Les déchets recyclables:

DES DÉCHETS

Les ordures ménagères : Depuis le lancement de la communication relative à la mise en place de la redevance incitative, les tonnages d’ordures ménagères résiduelles ne cessent de diminuer. De 2008 à 2009, la baisse est moins importante du fait de l’accroissement de la population. Cependant, en 2008 on comptait 198 kg/hab./an d’ordures ménagères brutes, alors qu’en 2009, on est passé à 192 kg/hab./an (pour l’ensemble des habitants de la communauté de communes ). La redevance incitative est l’explication de cette baisse; le but étant de trier plus, consommer mieux et produire moins d’ordures ménagères résiduelles non recyclables. Rappel de quelques consignes: ◊ ◊ ◊ ◊ Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

7

Fermer les sacs noirs et jaunes avec le lien, n’utilisez pas de ruban adhésif, Déposer les sacs et bacs la veille de la collecte sur la voie publique, Ne pas mettre des sacs personnels (sans logo) à la collecte, ils seront refusés, Respecter les agents de collecte, pas de chien en liberté.


LA VIE LOCALE

Juillet Fête des Nounous Pour marquer le début des vacances d’été, les petits, accompagnés de leurs assistantes maternelles ont offert un spectacle aux parents.

Jour de lessive Dans le cadre de son programme d’animation, le Pays d’art et d’histoire Loire Touraine et la commune ont proposé le spectacle « Jour de Lessive » joué par la compagnie Galoches de Farfadet. Les spectateurs ont été mis à contribution, dans la bonne humeur.

Pique-nique citoyen traditionnel le 13 juillet, avec la participation toujours très appréciée de la Bella Ciao. Après un apéritif offert par la commune, chacun a pu se restaurer en musique, se rendre en cortège devant le parvis de la mairie et admirer le feu d’artifice.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

8


LA VIE LOCALE

Le 18 juillet, à l’aube … enfin presque (la photo a été faite vers 7h00), la commune était un point d’étape sur la longue route qui mène à St Jacques de Compostelle.

Août Le comité du jumelage accueille pour un échange entre jeunes, Anglais et Français. Le groupe a été reçu à la mairie, pour la présentation d’un travail commun sur les organisations comparées des villages Français et Anglais. Ce séjour, qui a bénéficié du soutien de la Région Centre, est renouvelé chaque année. (voir complément d’information dans la rubrique « Associations »)

Septembre Rentrée scolaire : Les 147 élèves de l’école primaire ont découvert une école qui s’est bonifiée pendant la période estivale. Deux classes élémentaires, les sanitaires ont été complètement refaits (isolation thermique et phonique, dalle, peinture, équipements) et des bancs ont été posés dans la cour. L’école est ainsi prête pour l’avenir, et même si les effectifs ont un peu diminué, l’arrivée de jeunes familles dans le nouveau lotissement va permettre d’inverser rapidement la tendance.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

9


LA VIE LOCALE

Brocante, 80 exposants se sont installés sur l’aire de loisirs, pour la deuxième année, et toujours sous le soleil.

Novembre Commémoration de l’Armistice Malgré la pluie, une foule nombreuse s’était rassemblée pour commémorer l’Armistice et se recueillir, en mémoire de tous les morts des guerres qu’a connu la France au cours du XXème siècle. Le message de l’Union Française des Associations de Combattants et de victimes de guerre (U.F.A.C.) a été lu par Mélanie. Rappel de la grande guerre, au travers d’une lettre* parmi tant d’autres, celle du soldat Martin Vaillagou, écrite sur le front le 26 août 1941 à ses deux fils, nous fait partager, par sa citation, la volonté qu’ont eue les anciens combattants de cette guerre et de leurs associations, pour qu’elle soit « la der des ders ». « mes chers petits, Du champ de dévastation où nous sommes, je vous envoie ce bout de papier avec quelques lignes … Vous travaillerez toujours à maintenir la paix et éviter à tout prix cette horrible chose qu’est la guerre. Ah ! La guerre, quelle horreur ! … Villages incendiés, animaux périssant dans les flammes. Etres humains déchiquetés par la mitraille : tout cela est horrible. Jusqu’à présent, les hommes n’ont appris qu’à détruire ce qu’ils avaient créé et à se déchirer mutuellement. Travaillez, vous mes enfants, avec acharnement à créer la prospérité et la fraternité de l’univers. … Votre père, qui du front de bataille, vous embrasse avec effusion. » *témoignage recueilli par Jean-Pierre Guéno et paru dans « Mon papa en guerre » (ed Librio)

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

10


LA VIE LOCALE

DĂŠcembre

Cet annÊe encore, de nombreux convives ont ÊtÊ attirÊs par le traditionnel petit dÊjeuner proposÊ par Mr et Mme Romian qui innovaient en proposant, en plus des viennoiseries habituelles, un plat de tripes à la mode de Caen, apprÊciÊ des connaisseurs. La recette de 585 ₏ a ÊtÊ totalement reversÊe à l’AFM. En complÊment, 705 ₏ de dons volontaires Êtaient dÊposÊs dans l’urne prÊvue à cet effet. C’est donc la somme de 1.290 ₏ qui a ÊtÊ versÊe cette annÊe.

9ème VIRADES de l’ESPOIR Je tiens de nouveau à remercier tous les acteurs qui ont permis la rÊussite de cette journÊe :artisans , commerçants, annonceurs, Êlus , bÊnÊvoles d’associations ou non ; et bien sÝr les participants. Sur l’ensemble du Castelrenaudais, sauf Authon, nous avons eu une baisse de frÊquentation et de collecte (à Villedômer moins 20%). nous donnerons 3.740,66₏ à Vaincre la Mucoviscidose, afin de : •GuÊrir ,Soigner la mucoviscidose •Vivre mieux avec la mucoviscidose •Informer parents et patients et sensibiliser le grand public à la mucoviscidose.

’oubliez pas le prochain rendez-vous le 24 septembre 2011. Martine Saillard Bulletin municipal n° 67 dÊcembre 2010

11


LES TRAVAUX DE LA PLACE La deuxième tranche des travaux d’aménagement du bourg a débuté en octobre, avec, dans un premier temps, le décapage du revêtement et l’arrachage des arbres : temps fort pour les habitants du village qui se sont retrouvés face à une place défigurée. Les arbres abattus ont révélés leur état, en fin de vie, et présentant un réel danger. Une opération de diagnostic archéologique a été prescrite par le Service Régional de l’Archéologie du Centre et réalisée par l’Institut National pour la Recherche Archéologique Préventive (INRAP). Celle-ci a débuté le 4 octobre 2010 et s’est achevée le 13 octobre. Un rapport de fouille complété d’une étude des archives a été rédigé en présentant l’ensemble des données archéologiques et historiques. A ce jour, nous sommes en attente de ce rapport et des prescriptions qui en découleront. Tronc et souche d’un arbre de la place « Des vestiges nombreux ont été découverts sur la place principale du village. Ils concernent deux occupations distinctes. La première correspond à des sépultures qui sont probablement réparties tout autour de l’église. Elles forment le cimetière paroissial du village qui semble avoir fonctionné de la fin du XIe au début du XIXe siècle. D’après l’examen des registres paroissiaux, une moyenne d’une vingtaine d’individus a été inhumée chaque année, soit un nombre de sépulture estimé à 14000. Les inhumations les plus anciennes ont été très fortement perturbées par le creusement des plus récentes. Par ailleurs, une partie d’entre elles sont situées dans l’église. Enfin, les moins profondes ont probablement été détruites par les divers aménagements du début du XIXe s. Au final, c’est donc probablement plusieurs centaines de sépultures qui sont menacées de destruction par les travaux.

Cliché du sondage pour déterminer la densité des sépultures (cliché Y. Lozahic INRAP)

Plus vers l’ouest, en s’éloignant de l’église, la nature des vestiges se modifie. On trouve ainsi des fossés, des fosses, des maçonneries et diverses structures dont les plus anciennes remontent au XIe s. Elles témoignent de plusieurs phases de constructions contemporaines de l’église et donc du cimetière. L’exploration des archives a permis de démontrer que les vestiges les plus récents (du XVIe au XIXe siècle) correspondent à l’ancien presbytère.

Cliché du plan de l’ancien presbytère en 1893 avant sa destruction (Cliché P. Salé INRAP).

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

Les vestiges mis en évidence sur la place de Villedômer sont nombreux et paraissent former un ensemble cohérent puisqu’ils sont attribués au Bas Moyen Age et à l’époque moderne et concernent l’environnement immédiat de l’église paroissiale. Ils permettent notamment de donner des indices sur la naissance et la formation du bourg, puisque aucun vestige antérieur au XIe s. n’a été découvert. Pour finir, nous tenons à remercier les habitants de la commune et les élus de la mairie pour leur accueil chaleureux. Par P.Salé (INRAP) 12


LES TRAVAUX DE LA PLACE

Inauguration du Clos des Vignes: C’est la satisfaction générale qui régnait auprès de tous et de toutes, municipalité, promoteur, constructeurs, partenaire bancaire et autres institutions, sans oublier les accédants à la propriété; tous s’accordaient à dire que la réalisation de ce projet avait été un modèle du genre. Il n’aura fallu que 15 mois pour réaliser le projet et quelques semaines pour que les 22 parcelles de terrain soient vendues.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

13


L’ÉGLISE Une étude préalable à la restauration de l’église St Vincent & St Gilles a été faite par Bernard RUEL, Architecte du Patrimoine. Nous reprenons ci-dessous de larges extraits de cette étude.

Rappel Historique L’église est inscrite à l’inventaire des bâtiments historiques depuis le 21/4/1948 La statue de la vierge en bois du XIIIème siècle est classée depuis le 8/06/1892. Les travaux du XIXème siècle En 1832, est réalisée une nouvelle porte principale dans le mur Ouest de la nef. En 1835, on décaisse le sol à l’est de l’édifice pour déplacer le cimetière. En 1846, on restaure la voûte lambrissée de la nef. La charpente du clocher est reprise en sous œuvre. La couverture en ardoises du clocher a été entièrement restaurée. La réalisation des voûtes en briques des chapelles ou bras de transept semblent dater de 1867. En 1884, des travaux de décor dans la chapelle Saint Gilles ont été entrepris grâce à la générosité de la famille de Coubert. De 1890 à 1892, des travaux de restauration extérieure sont entrepris. Des pierres sont changées à la base et dans les glacis de contreforts. La charpente du clocher est consolidée. On renforce les charpentes du chœur et des chapelles où les chevrons sont trop espacés. On reprend les couvertures du chœur et du clocher. Une voûte en briques portée par des piliers en pierre est mise en œuvre dans la nef. Les murs sont enduits en faux appareillage de pierre. On perce de nouvelles fenêtres dans les murs latéraux de la nef. Le sol de la nef est refait au mortier de ciment et les carreaux réemployés pour réparer le carrelage des chapelles. En 1898, le beffroi reçoit de nouvelles cloches. Travaux et entretien au XXème siècle En 1900, le pavage du chœur est restaurée ainsi que l’emmarchement. En 1917, des travaux sont accomplis sur les couvertures. En 1931, les couvertures sont reprises. En 1977, une fissure apparaît sur le mur Sud de la nef, elle est rebouchée.

Les désordres L’église St Vincent St Gilles est actuellement voûtée en pierre et briques. Toutes les voûtes sont fissurées. Les murs sont également fissurés surtout au sud, ces fissures ne sont pas traversantes. Ces désordres sont dus à deux causes 1. La circulation automobile La circulation des poids lourds au sud de l’édifice fait vibrer les murs, ce qui désorganise les maçonneries de blocage. La route semble se trouver à un niveau plus bas qu’à l’origine et les maçonneries de fondation semblent ne plus avoir leur épaulement d’origine. Les murs sont fissurés au sud, les fissures sur les voûtes de pierre proviennent de ces vibrations. 2. La mise en place des voûtes en briques La mise en œuvre des voûtes en briques a été réalisée sans exécuter une véritable reprise des charpentes. Les entraits et les poinçons ont été coupés dans la nef et le bras de transept sud et la triangulation n’a pas été rétablie. C’est dans le bras sud du transept que les désordres sont les plus importants, la fissuration des voûtes est large et les fissures en murs nombreuses. Ici, les charpentes ont juste été consolidées par des tirants métalliques hauts placés sur les fermes chevrons. Dans la nef, une reprise par tabourets a été mise en place. En pied, les arbalétriers ont été rendus en partie solidaires des moignons d’entrait, sans assurer une véritable rigidité de la charpente. En effet, la bride métallique est boulonnée sur l’entrait mais pas sur l’arbalétrier. Il n’y a pas de contreforts pour contrebuter les poussées de voûtes. Le sous faîtage a été supprimé dans la nef et la panne faîtière suspendue aux chevrons. Les charpentes poussent et ont entraîné le décollement des arcs formerets tant au nord qu’au sud. Dans le transept nord, la charpente a été refaite correctement et ne pousse pas les murs gouttereaux. Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

14


L’ÉGLISE Propositions de travaux La nature des travaux à entreprendre a déjà été précisée dans le précédent bulletin. Après appel d’offres et sélection des entreprises, les travaux proprement dits vont bientôt commencés. Les aides Limitées dans un premier temps à une participation de 21.700 € venant de la DRAC, cette aide sera complétée par la souscription organisée par la Fondation du Patrimoine. La fondation du patrimoine : Organisation décentralisée, son action s’appuie sur un réseau de délégués régionaux, tous bénévoles. Ses moyens d’action: ◊ La souscription permet de mobiliser le mécénat populaire en faveur de projets de sauvegarde du patrimoine public ou associatif. ◊ L’attribution de subventions. Son action dans le cadre de la réfection de la chapelle St Gilles: La fondation du patrimoine organise la souscription populaire qui, si son montant atteint 5% des travaux, permettra à la commune d’obtenir une subvention supplémentaire de 20% . Pour aider à la restauration de l’église de Villedômer, vous avez la possibilité de participer à cette souscription en faisant un don (bulletin joint).

Votre don, après déduction fiscale Un don de Un don de Un don de Un don de

10 € vous revient à 3,40 € 30 € vous revient à 10,20 € 60 € vous revient à 20,40 € 100 € vous revient à 34,00 €

66% de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20% de votre revenu imposable

EAU NOUV Mise en place du service Urbanisme de la Communauté de Communes A compter du 1er janvier 2011, ce nouveau service assurera , pour le compte de la commune, l’étude technique des dossiers de déclarations préalables, des demandes de certificats d’urbanisme, de permis de construire ou de permis d’aménager.

Pour vous, rien ne change ! Mairie

Communauté de Communes

Mairie

Votre dossier de demande doit toujours être déposé en mairie

La mairie transmet le dossier au nouveau service qui l’instruit, en lieu et place de la Direction Départementale des Territoires (DDT), qui regroupe les anciens services de la DDE et de la DDA.

Enfin, sur la base de l’étude réalisée, le Maire de la commune d’implantation du projet autorise ou refuse les travaux.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

15


AUTRES TRAVAUX Accueil Périscolaire : Coût estimatif : 136.000 € HT La transformation de l’ancien local des pompiers en accueil périscolaire est une opération qui est réalisé grâce aux participations conjointes de : La Région dans le cadre du Pays Loire Touraine (subvention égale à 40%). La CAF (aide de 21.000 € sous forme de subvention + 21.000 € sous forme de prêt à taux zéro remboursable en cinq annuités). Ceci dans la mesure où ce bâtiment situé dans l’enceinte de l’école pourra être utilisé comme Centre de Loisirs sans Hébergement (CLSH). Enfin, nous pouvons également espérer une aide de 20% au titre du Contrat de Plan Etat Région (CPER). Cette opération, particulièrement bien subventionnée (dans la limite de 80% du total des travaux HT) permettra d’améliorer l’accueil périscolaire, de rénover complètement un bâtiment existant, de libérer l’espace occupé par la garderie actuelle, d’agrandir la bibliothèque et de mettre en place un CLSH pouvant accueillir les enfants pendant les vacances scolaires.

Eco-Construction : En voie d’achèvement, vous pourrez la visiter lors de l’opération « Portes Ouvertes » qui aura lieu le vendredi 21 janvier 2011. Rappelons que la commune deviendra propriétaire de la construction en fin de chantier pour en faire un logement à caractère social conventionné et en assurera la gestion. Coût pour la commune : Mise à disposition du terrain 20.000 € de participation

Logement Ste Antonia : Dans le cadre de l’opération « Cœur de Village », la réhabilitation du logement locatif situé au 6, rue Jean Moulin a été entreprise. Le montant des travaux, estimé à 80.250 € HT est subventionné par le Conseil Général (1.300 €) et par la Région Centre (32.100 €). Le complément reste à la charge de la commune. Cette opération de réhabilitation ouvre droit à une subvention de 30.600 € pour les travaux d’aménagement du centre bourg.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

16


UNE YOURTE A VILLEDOMER Fin mai, Villedômer accueillera sur le terrain de camping une yourte, la Passagère, pour 4 jours, du 26 mai au 29 mai, à l’occasion de la journée « Peindre et Dessiner à Villedômer ». La yourte est l’habitat traditionnel des peuples nomades de Mongolie. En toile et bois, de forme circulaire, elle est un lieu de vie et d’échanges. Dans cet endroit insolite, intime et chaleureux, sur des coussins multicolores, le public de 0 à 100 ans découvrira différents spectacles.

e m m a r Prog rs en cou n o i t a r o d’élab

Attention, la capacité d’accueil étant limitée, il sera préférable de réserver.

Cette animation est proposée par la Mairie de Villedômer, en partenariat avec la Ville de Château-Renault et entre dans le cadre de la saison culturelle financée par la Région Centre .

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

17


LA BIBLIOTHÈQUE

Forte de ses 367 lecteurs, dont 219 jeunes et enfants, la Bibliothèque « sous le cèdre » continue son bonhomme de chemin, avec une fréquentation qui ne faiblit pas (5617 livres prêtés en 2009). Ne soyons pas modestes, ce succès est dû à la variété de notre fonds, constamment enrichi et à l’implication d’une quinzaine de bénévoles : Acquisitions faites : 293 livres en 2009 ; 186 en 2010. Composition du fonds : 2866 livres appartiennent à la bibliothèque, 1070 sont prêtés par la DLLP et sont régulièrement renouvelés. La bibliothèque met également à disposition de ses lecteurs 4 magazines, consultables sur place ou pouvant être empruntés. La Hulotte, c’est la revue qui vous raconte la vie des animaux sauvages, des arbres et des fleurs d’Europe. A la fois amusant et très rigoureusement documenté, le journal le plus lu dans les terriers émerveille aussi bien les enfants que leurs parents. Une véritable petite encyclopédie des bois et des champs, introuvable en kiosque ou en librairie.

Pour l’année 2011, nous prévoyons de prendre un abonnement à La Revue de L’histoire, donc le rythme de parution est trimestriel.

Les bibliothèques peuvent proposer des magazines à leurs lecteurs, mais ceux-ci ne doivent pas être prêtés lors de leur parution. Il ne sont empruntables qu’à partir de la parution du numéro suivant. Ils sont bien sûr consultables sur place, à la bibliothèque. N’hésitez pas à les demander !

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

18


LA BIBLIOTHÈQUE

Retour sur les dernières animations: Les « Contes par Nadine » le mercredi matin, une fois par mois Tous les enfants sont les bienvenus, ainsi que les mamans, les papas et bien sûr les nounous.

Fin octobre, une exposition sur la BD était proposée, avec la participation d’un dessinateur tourangeau connu des initiés, Philippe Larbier.

Les Projets : L’année 2011 verra l’achèvement des nouveaux locaux de l’accueil périscolaire, ce qui permettra à la bibliothèque de s’étendre. Le nouvel espace ainsi créé permettra de mieux accueillir les enfants et de réserver un espace au multi média

COUP DE PROJECTEUR Sur quelques livres disponibles que nous souhaitons vous présenter

Face aux arbres : Apprendre à les observer pour les comprendre, De Christophe Drénou, ingénieur à l’IDF (Institut pour le développement forestier) et Georges Feterman, photographe président de l’association ARBRES Livre à feuilleter pour les très belles photos mais livre à lire comme un roman pour ne plus seulement « voir » les arbres qui nous entourent mais apprendre à les « regarder » pour comprendre comment et pourquoi ils en sont arrivés à avoir une forme si régulière ou si tourmentée et si étrange ; découvrir également la « solidarité » des arbres en réseau et les formes de survivance des arbres colonies. Chaque grand chapitre permet d’affiner notre regard sur les arbres de notre jardin, de notre village, de nos chemins et de nos forêts, de comprendre leur développement et de pouvoir agir en conséquence car les arbres ont une logique qui n’est pas celle de l’homme. ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

Les arbres modèles, des arbres qui représentent la norme. Les arbres résilients, des arbres qui surmontent les agressions. Les arbres sénescents, des arbres arrivés au terme de leur développement. Les arbres en réseau, des arbres qui se connectent entre eux. Les arbres colonies : des arbres qui passent à l’état de colonies d’arbres. Epilogue : arbres et homme face à face.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

19


LA BIBLIOTHÈQUE COUP DE PROJECTEUR , suite Le Pas de l’Ogre Léon Tolstoï a fasciné les imaginations à travers ses débauches de jeunesse, ses appétits monstrueux, ses rapports passionnés avec sa femme Sophie, jusqu'à sa fuite dans la nuit à Astopovo, petite gare perdue dans l'immensité russe, où il est mort en 1910. Mais qu'en est-il de ses crises d'âme? Sa prescience des femmes et de la mort ? Sa quête d'un sens? Et son désir de connaître Dieu ? Autant de questions, plus que jamais les nôtres, auxquelles s'attache Christiane Rancé, dans une relecture originale et profonde de la pensée spirituelle et de l'oeuvre du titan russe. Cet ouvrage est le portrait d'un génie en perpétuel mouvement qui connaissait chaque fleur par son nom et que hantait l'horreur du néant : le portrait d'un ogre qui portait en lui l'humanité tout entière.

Une maison écologique et économe, De PierreMarie Dubois Petroff, Collection Recettes d’architecte chez Massin. Guide pratique bien documenté et très agréable à regarder qui donne des conseils, des solutions parfois très simples pour améliorer le confort de nos maisons nouvelles ou anciennes, faire des économies, rendre notre habitation plus naturelle, et qui fait le tour des normes, labels certifications… Vous n’y trouverez pas forcément des solutions toutes faites mais après sa lecture vous aurez un regard plus aiguisé sur votre maison et vos habitudes de vie. Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants En débarquant à Constantinople le 13 mai 1506, Michel-Ange sait qu'il brave la puissance et la colère de Jules II, pape guerrier et mauvais payeur, dont il a laissé en chantier l'édification du tombeau, à Rome. Mais comment ne pas répondre à l'invitation du sultan Bajazet qui lui propose - après avoir refusé les plans de Léonard de Vinci - de concevoir un pont sur la Corne d'Or ? Ainsi commence ce roman, tout en frôlements historiques, qui s'empare d'un fait exact pour déployer les mystères de ce voyage. Troublant comme la rencontre de l'homme de la Renaissance avec les beautés du monde ottoman, précis et ciselé comme une pièce d'orfèvrerie, ce portrait de l'artiste au travail est aussi une fascinante réflexion sur l'acte de créer et sur le symbole d'un geste inachevé vers l'autre rive de la civilisation. Car à travers la chronique de ces quelques semaines oubliées de l'Histoire, Mathias Enard esquisse une géographie politique dont les hésitations sont toujours aussi sensibles cinq siècles plus tard.

La carte et le territoire Si Jed Martin, le personnage principal de ce roman, devait vous en raconter l’histoire, il commencerait peut-être par vous parler d’une panne de chauffe-eau, un certain 15 décembre. Ou de son père, architecte connu et engagé, avec qui il passe seul de nombreux réveillons de Noël. Il évoquerait certainement Olga, une très jolie Russe rencontrée au début de sa carrière, lors d’une première exposition de son travail photographique à partir de cartes routières Michelin. C’était avant que le succès mondial n’arrive avec la série des « métiers », ces portraits de personnalités de tous milieux (dont l’écrivain Michel Houellebecq), saisis dans l’exercice de leur profession. Il devrait dire aussi comment il aida le commissaire Jasselin à élucider une atroce affaire criminelle, dont la terrifiante mise en scène marqua durablement les équipes de police. Sur la fin de sa vie il accèdera à une certaine sérénité, et n’émettra plus que des murmures. L’art, l’argent, l’amour, le rapport au père, la mort, le travail, la France devenue un paradis touristique sont quelques-uns des thèmes de ce roman, résolument classique et ouvertement moderne.

La liste serait longue des livres que nous souhaitons vous présenter… Le plus simple est de venir les découvrir, à la bibliothèque, qui vous accueille trois jours par semaine :

&oël magique

Lundi de 15h00 à 17h30

Mercredi 10h00 à 12h00 et 14h00 à 17h00

Samedi 10h00 à 12h00

Pour les fêtes de fin d’année, ce sont les horaires de vacances qui s’appliquent : Mercredi et Samedi de 10h00 à 12h00, Sauf le samedi 25, jour de noël, qui sera remplacé par une ouverture exceptionnelle le lundi 27, de 15h00 à 17h30

Redécouvrez la magie de l'enfance en brodant des modèles pleins de couleurs et de tendresse. Angelots, pingouins, bonshommes en pain d'épices, poupées russes et Père Noël s'invitent dans votre salon pour faire des fêtes de fin d'année un moment plein de douceur. Découvrez d'astucieux calendriers de l'Avent et une mine d'idées pour la décoration de la maison.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

20


LA VIE ASSOCIATIVE L’Association des Parents d’Elèves de Villedômer A .P.E.V. qui sommes-nous ? L’ A.P.E.V. sert de lien entre les élèves, les parents, les enseignants, la commune et l’inspection académique.

les dates de quelques manifestations à venir Carnaval : vendredi 1er avril Fête de l’école : samedi 25 juin

Elle organise également diverses manifestations tout au long de l’année scolaire : le conte et le marché de noël, un après-midi « jeux », le carnaval, la vente d’objets divers, la fête de fin d’année … qui permettent de récolter de l’argent pour la coopérative scolaire et ainsi de financer les projets et sorties scolaires des enfants.

L’association est ouverte à toutes nouvelles idées … nous vous attendons nombreux lors de nos réunions ! Le bureau de l’A.P.E.V. vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année.

L’ A.P.E.V. permet également aux parents de se rencontrer dans un autre contexte. Elle participe aussi avec les autres associations aux manifestations organisées dans la commune.

Le bad club

Année scolaire 2010/2011 : Une nouvelle année débute … avec de nouveaux parents à qui nous souhaitons la bienvenue !

L’année 2009-2010 s’est bien terminée par un tournoi interne suivi par les parents, une belle journée pour tous.

Lors de l’assemblée générale du 21 septembre 2010, ont été élues les personnes suivantes :

Nous avons innové cette année en faisant un tournoi adulte suivit d’un repas a la salle des fêtes.

er

Présidente : Hélène COUILLARD / 1 Vice-Président : Jean-Rodolphe SELLIER / 2ème Vice-Président : Ludovic BUDOR / Trésorière : Véronique CHEYNET / Trésorière adjointe : Jennifer MACHADO / Trésorière 2ème adjointe : Carine GIBERT / Secrétaire : Patricia GUERTIN / Secrétaire adjointe : Véronique BARANGER / Secrétaire 2ème adjointe : Sylvie MARTIN.

Les cours ont repris en septembre, nous avons annulé ceux du mardis car il n’y avait que 2 enfants, donc ils en font le vendredi avec les jeunes ado. Du coté des adultes et des adolescents pas de souci une bonne équipe.

N’hésitez pas à nous contacter ou à participer à nos différentes réunions pour nous soumettre vos questions, remarques et suggestions. Une boîte à lettres est également à votre disposition, à l’entrée de la garderie à gauche du portillon.

&ous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année.

TAROT CLUB VILLEDOMER Le club compte actuellement 22 adhérents. Notre concours d’octobre a réuni 66 concurrents qui ont participé dans la bonne humeur. Tous sont repartis avec un lot. Nos prochains concours auront lieu les samedi 6 mars et 8 octobre 2011. Nos activités continuent chaque vendredi soir, salle ste Antonia de 20h à minuit. Vous pouvez venir vous inscrire afin de participer à notre challenge pour l’année 2011. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez appeler 02 47 55 05 24 ou 02 47 55 01 10 Le conseil d’administration, par l’intermédiaire de son président, vous transmet ses meilleurs vœux et vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année. Le président, Jean WADOUX Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

21


LA VIE ASSOCIATIVE

AGV Villedômer Gymnastique volontaire Séniors, Adultes en journée

Tout le monde le sait, la pratique régulière d’une activité physique, même à intensité modérée, a des effets bénéfiques sur l’amélioration de la santé. Favoriser la prescription d’une activité physique comme arme de prévention ou comme complément thérapeutique pour de nombreuses affections, c’est lutter efficacement contre la sédentarité et, permettre à tout individu, de mener une vie sociale épanouissante.

Amicale des ménages

Chaque jeudi de 10h00 à 11h00, à la salle des fêtes, une monitrice agréée propose une heure de gymnastique adaptée et en musique. Cette nouvelle activité, qui a débuté en septembre dernier prend maintenant son rythme de croisière, à la satisfaction des participants, homme et femmes. Pour en savoir plus, n’hésiter pas à venir nous rejoindre lors d’une prochaine séance ou en prenant contact avec Liliane, Maryvonne ou Martine 02 47 55 04 33, 02 47 55 04 35 ou 02 47 55 03 79 Courriel : agv.villedomer@orange.fr

RANDONNEES PEDESTRES ET VTT

L’amicale vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et ses meilleurs vœux pour 2011. Son président, Claude Romian et tous ses membres remercient toutes les personnes ayant assisté à ses manifestations. Le bal du 6 novembre dernier, avec l’orchestre « Le Vivanis », a remporté un vif succès (moules frites appréciées)

Le 24 octobre, nous avons organisé notre randonnée VTT nommée « randonnée à la châtaigne ». Malgré les problèmes de pénurie à cette date nous avons eu 80 participants avec un temps moins pluvieux que la veille. Trois circuits de 15 km, 40 et 50 km empruntaient les chemins de Neuillé, Reugny, Chançay et Vernou avec ravitaillement sur les parcours puis des châtaignes grillées accompagnées de Bernache réconfortaient nos cyclistes à l’arrivée. La coupe offerte au groupe venu le plus nombreux fut remise à UCR ,la coupe du « plus ancien » fut pour un vététiste de 67 ans et la 3ème coupe pour « le plus jeune » âgé de 9ans1/2. Nous vous rappelons que les sorties VTT se déroulent le 3ème dimanche du mois. En ce qui concerne les marches le 1er dimanche de chaque mois nous avons repris en septembre pour parcourir les circuits de Vernou, Monnaie, Crotelles et Neuillé-leLierre et Pocé-sur-Cisse pour Décembre et Janvier.

&otre prochaine manifestation :

Avec l’orchestre Bruno Leblanc, bien connu Le dimanche 30 janvier 2011 à 14h00 À la Salle des fêtes L’amicale cherche quelques adhérents pour aider à la réussite des activités, quelques sociétaires prenant leur retraite ! Pour tout renseignement, s’adresser à Claude Romian 1 route de Crotelles 37110 Villedômer

Pour nous contacter

Le président, Claude Romian

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

22

02-47-55-01-36 pour la marche 06-72-95-39-40 pour le VTT


LA VIE ASSOCIATIVE

Les jeunes au Jumelage

VILLEDOMER

A la rentrée de janvier, le Comité de Jumelage de Villedô-

ECEV

mer~Stapleford et l’APEV feront une information sur l’échange des jeunes auprès des enfants en classe de CM2 à l’école de Villedômer. En effet, cet échange s’adresse aux jeunes à partir de 11 ans, et se déroule à la fin des vacances d’été, pour moitié du séjour à Villedômer et à Stapleford (près de Cambridge).

EXERCICES CHINOIS D’ENTRETIEN DE LA VITALITÉ DISCIPLINE CHINOISE VIEILLE DE 5000 ANS Ces exercices se présentent comme une gymnastique de santé alliant la concentration du corps, du geste et de la respiration. Ces différentes étapes se font en général debout, sur des thèmes varies ; comme la terre, l’eau, le feu et l’air, au fil des saisons.

Au mois de mai prochain, nous recevrons nos amis anglais à Villedômer, sur un weekend dont les dates restent à déterminer au moment où nous écrivons ce bulletin. Si vous êtes intéressé pour participer à cette rencontre franco-anglaise des plus amicales et conviviales, que vous soyez seul, en couple ou en famille, que vous parliez anglais ou pas, n’hésitez pas à prendre contact avec nous* !

Ces mouvements ne nécessitent pas de conditions particulières de santé, ils sont adaptables à toutes et tous par des gestes lents et appropriés. Cette technique est animée par deux professeurs en alternance. Les cours sont assurés de septembre à juin de 20 heures à 21 heures, salle des fêtes de Villedômer, (hors vacances scolaires).

Dans l’attente de ces évènements, nous souhaitons à nos adhérents et à tous les habitants de Villedômer de joyeuses fêtes de fin d’année.

Venez nombreuses et nombreux, adhésions possibles toute l’année. Pour tous renseignements Monique le Quellec Angélique Decharnia

Présidente : Karine Letort, 19 rue de la Fardellerie (tél. 02 47 55 02 49) 02 47 55 04 98 présidente 02 47 55 06 60 trésorière

* vous pouvez aussi vous adresser à la mairie qui transmettra.

Club de la Belle Epoque et Amicale Séniors Loisirs Rappel de notre activité du 2ème semestre 2010 2 octobre : 176 participants au concours de belote 3 novembre : Journée à La Flèche (72), visite du zoo puis repas, spectacle Ballets des régions Cosaques 6 décembre : Journée de Noël à Vernantes (49), repas et spectacle avec sa dinde en cadeau. Programme pour l’année 2011 (voir calendrier des fêtes et manifestations sur ce bulletin) Nombreux voyages ou sorties d’une journée sont en cours d’élaboration. Toujours nos matinées dansantes le 4ème vendredi de chaque mois. La réunion générale de notre club aura lieu le jeudi 6 janvier 2011 (avec repas). Lors de cette réunion, nous procéderons aux réinscriptions de nos adhérents et inscription des nouveaux membres qui seront les bienvenus parmi nous. (début des inscriptions à 10h00) Le conseil d’administration, par l’intermédiaire de ses présidents vous transmet tous ses meilleurs vœux et vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année. Les présidents, Monique GAUTIER, Serge BRETO& Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

23


LA VIE ASSOCIATIVE

Club Villedômer Loisirs : ça bouge !

Créée en 1979, l’association s’est bâtie sur 3 idées simples : 1) Toute personne ou groupe de personnes voulant créer une animation y a sa place, à condition de s’en occuper. 2) Les activités doivent être peu chères, pour être ouvertes à tous. 3) L’association a un souci d’animation de la vie locale, et ne vit pas que pour ses adhérents.

Chaque section participe aux manifestations publiques locales. Notre traditionnel BAL FOLK de VILLEDOMER aura lieu le samedi 12 février 2011, et sera animé par les musiciens de « FOLK EN VRAC ». Un stage de danses israéliennes (ouvert aux débutants) sera organisé les 2 et 3 avril 2011.

Une multitude d’activités ont vu le jour, puis ont disparu au gré de l’envie des adhérents.

La chorale a été présente au « marché de Noël », et participera à 1 ou 2 concerts avec d’autres chorales tourangelles.

Ainsi, depuis septembre 2010, 2 « sections » de l’association : le tarot et les « p’tites mains du Castelrenaudais » (point de croix) ont décidé, chacune, de créer leur propre association. Le Club Villedômer Loisirs leur a permis de bien roder leur activité et leur organisation. Nous invitons les amateurs de ces 2 activités à les rejoindre au plus vite.

Nous sommes toujours en recherche de nouveaux adhérents, chanteur-se et danseur-se, pour renforcer nos groupes. Ouverts aux débutants, c’est le plaisir de danser et de chanter qui compte. La cotisation est unique (20€ l’année) et permet d’accéder aux activités de son choix. pour en savoir plus :

Aujourd’hui, le Club Villedômer Loisirs comprend 2 « sections » : le groupe des danses folkloriques, et la chorale d’adultes Villa Domerii.

Olivier, 02.47.55.04.97, Ingrid, 06.21.60.10.44, Fanfan, 02.47.56.94.31, Jocelyne, 02.47.56.05.97, et tous les autres adhérents...

Le groupe des danses folkloriques s’entraîne chaque mardi de 18h30 à 20 h, salle des fêtes. La chorale, un mercredi sur deux, de 20h30 à 22h30, au même endroit.

Association des Loisirs Créatifs

L'association compte environ 22 adhérentes. On se retrouve tous les mardis de 20h30 à 22h30 et tous les jeudis de 13h30 à 16h30. Toutes nos séances ont un but d'échange de techniques et dans une bonne humeur pour une parfaite détente. Grâce à notre blog, vous pouvez découvrir les réalisations de chacune. Adresse du blog : doigtsdefees.over-blog.com

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

24


LA VIE ASSOCIATIVE

A.S VILLEDOMER (Asvilledomer.footeo.com) Nous devons donc trouver de nouvelles ressources pour équilibrer notre budget car nous assurons plus de 90% de celui-ci avec les recettes issues des manifestations proposées par les membres du bureau, que je remercie tout spécialement, car sans eux non plus, bien évidemment, il n’y aurait pas de club… Alors merci de nous soutenir lors des évènements que nous organisons, et dont je vous donne ici le détail :

Amis sportifs, Bien sûr, cette saison 2009/2010 n’aura pas été aussi riche en exploits sportifs que la précédente, mais, et j’en suis très heureux, elle aura été une saison de consolidation, tant dans nos structures que dans notre organisation. Les nouvelles installations nous donnent entière satisfaction et nous permettent réellement de travailler dans d’excellentes conditions, ce qui s’est immédiatement concrétisé par la remise du « Label Espoir » à l’école de football, le retour au club de plusieurs joueurs partis quelques saisons sous d’autres cieux, et l’arrivée de nouvelles recrues habitants les villages voisins.

Dimanche 6 Février 1ere Brocante/Vide-grenier en salle (8h à Villedômer) Renseignements et Inscriptions au 02 47 55 01 87.

Samedi 26 Février Tournoi U7-U9 (10h/17h) et U18 en soirée. • Samedi 05 Mars Tournoi U11 (10h/17h) et U 15 en soirée. • Dimanche 06 Mars Tournoi U13 (10h/17h) Lieu : Gymnase d’Auzouer. • Samedi 26 Mars Concours de Belote (14h à Villedomer). • Samedi 23 Avril Loto « Spécial Printemps » (20h à Auzouer). • Samedi 14 Mai Repas et Soirée Dansante (20h à Auzouer). Vous serez tous les bienvenus et, en attendant de vous y retrouver, je vous souhaite, au nom du club, et en mon nom personnel, de très bonnes fêtes de fin d’année et une très bonne année 2011. Le Président, François CHATEL.

En fin de saison, nos éducateurs, dont trois d’entre eux préparent l’examen « d’Initiateur 2ème degré », se sont rendus dans les écoles pour animer une journée « découverte » qui a obtenu un grand succès auprès des enfants, et j’ai eu le plaisir de constater qu’a l’issue de celle-ci, certains d’entre eux avaient pris une licence au club. L’entente avec Nouzilly dans les catégories U13 et U11 a été reconduite, et cette année, preuve de la bonne santé des effectifs, nous présenterons une équipe de U17/U18 dans le championnat de cette catégorie. Ces nouvelles structures étaient indispensables à la pérennisation des actions entreprises, et aux conditions d’accueil des petits et grands, amoureux du football. C’est ainsi que le club pourra se développer dans les meilleures conditions, et, pour cette raison, comme à chaque fois que j’en ai l’occasion, je tiens à remercier tout particulièrement la commune de Villedômer pour ses investissements et son engagement à nos côtés, mais aussi nos partenaires, les bénévoles, et tous ceux qui nous soutiennent, et dont nous avons grand besoin, car il ne peut y avoir de progression sans financements supplémentaires… Plus de joueurs, c’est plus de matériel, plus de frais d’engagement, plus de frais d’arbitrage, plus de fournitures (maillots, shorts, ballons…)

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

Inauguration du terrain, le 19 juin dernier

25


LA VIE ASSOCIATIVE Envie de vous dépenser sans torturer votre corps? De rester active sans routine ni esprit de compétition ? Bienvenue dans une séance de gym volontaire, l'activité qui s'adapte à votre profil. Tapis au sol, accessoires à portée de main : c’est parti pour une heure de gym volontaire, composée d’un échauffement et d’exercices doux et ludique, à faire à son rythme. Venez nous rejoindre le mardi à 20h30 à la Salle Communale Florence, Isabelle, Nadine, Marie-Christine, Brigitte, Evelyne, Aurélie, Martine, Emmanuelle, Hélène, Patricia, Nicole, Monique, Jennifer, Annick, Nicole, Annie, Maeva, Martine, Céline, Françoise, Chantal, Marie-Claude et bien d’autres encore… Contact: Contact: Florence (Présidente du Club de Gymnastique Féminine Volontaire de villedômer)



06 66 81 08 84 ou 02 47 55 80 68

Le club est une fois de plus heureux de voir son nombre de licenciés croître ! L’école de tennis prend une nouvelle ampleur avec plus de 50 enfants. Nous sommes obligés pour soulager un peu les cours du samedi matin de programmer des cours en semaine, mais les disponibilités des salles, des jeunes et des parents retardent un peu la mise en place de cette nouvelle organisation.

Après notre deuxième tournoi jeunes au printemps 2010, nous avons organisé notre deuxième tournoi dames avec 32 joueuses inscrites comme l’année précédente mais un tableau final plus relevé (deux 15/2 et deux 15/1), nous avons eu la chance de voir de très belles rencontres avec un excellent niveau pendant 2 semaines. Les prévisions pour l’année 2011 sont l’organisation d’un tournoi jeunes, une journée parents enfants, le tournoi interne, les cours du soir adultes, l’école de tennis et la compétition dans diverses catégories adultes et jeunes.

Dans le but de faire accéder le plus grand nombre à la compétition, le TCVA inscrit des équipes dans les différents championnats (été, hiver, vétérans, hommes et femmes) ainsi qu’à la coupe Schmidlin, réservée aux non classés, 40 et 30/5. L’équipe féminine Schmidlin est en finale de cette compétition après avoir battu le Tours Tennis Club en ½ finale. Bravo les filles !!!! Rendez-vous le 27 Novembre au comité d’Indre et Loire pour la finale.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

Contacts: Sylvie Bellanger 02 47 55 06 62 Nelly Chatel 02 47 55 04 27 Karine Houzé 02 47 55 08 72 Site internet: Tcva.tennis.free.fr

CATEGORIES DOUBLE HOMME

NOMS HOUZE Fabien/LAUGERE Franck

DOUBLE FEMME

HOUZE Karine/BELLANGER Sylvie

HOMME OCCASIONNEL

DUPUY Nicolas

FEMME

VILLERME Corine

HOMME CONFIRME

HOUZE Fabien

DOUBLE MIXTE

CHATEL Nelly/PROUST Philippe

26


INFOS GENERALES SY&DICAT DALIME&TATIO& E& EAU POTABLE DE &EUILLÉ LE LIERRE, AUZOUER E& TOURAI&E ET VILLEDOMER teur proposera diffèrent scénarios pour renouveler les sections du réseau les plus anciennes.

A Villedômer comme sur l’ensemble du territoire, la gestion de l’eau revêt une dimension sociale, économique, et patrimoniale. Bien gérer ce patrimoine est devenu aujourd’hui une préoccupation partagée par tous. La maîtrise des consommations d’eau contribue à la protection de l’environnement en réduisant la consommation des ressources naturelles. Elle permet de retarder l’échéance de nouveaux investissements de production, de distribution, et aux usagers de réduire leur facture d’eau.

C’est donc en prévision d’investissement assez lourd pour les prochaines années que le syndicat a décidé d’augmenter le prix de l’eau : L’abonnement passera donc de 45 à 46 euros (augmentation de 2,22%) La part proportionnelle 0,606 € HT/m3 (augmentation de 1%)

Le SIAEP de NEUILLÉ LE LIERRE, AUZOUER EN TOURAINE ET VILLEDOMER a confié à la société SAUR la gestion par affermage de son service de distribution publique d’eau potable en date du 23 janvier 2010.

En France, la consommation moyenne par jour et par personne est d’environ 150 litres, soit pour un foyer de 4 personnes, 210 m3 par an. L’alimentation (boisson et cuisine) correspond à 7 % de la quantité totale de l’eau consommée à la maison. Pour le reste, il s’agit d’hygiène et d’entretien.

Dans le cadre du renouvellement de l’ensemble des compteurs existants par un dispositif de radio-relève, la collectivité a souhaité que chaque usager dispose d’un boîtier lui permettant d’avoir accès en permanence à sa consommation journalière, mensuelle et annuelle. Ce petit boîtier électronique permet de suivre sa consommation d’eau et peut alerter en cas de fuite. Le coût des boîtiers sera pris en charge directement par le syndicat. Ils seront propriété de la collectivité. Pour les futurs branchements le boîtier Domoveille reste optionnel bien que le syndicat conseille fortement son acquisition. Mieux appréhender sa consommation d’eau peut permettre une réduction significative de celle-ci. De son côté le SIAEP à décidé d’optimiser le rendement de son réseau en effectuant une étude diagnostic de celui-ci. Cela devrait permettre de mieux appréhender sa structure physique et son fonctionnement afin d’améliorer son rendement. De plus ce schéma direc-

Quelques chiffres Une douche de 4 à 5 mn de 60 à 80 litres Un bain de 150 à 200 litres La chasse d’eau de 6 à 12 litres La chasse d’eau double commande de 3 à 6 litres Le lave-vaisselle de 25 à 40 l (20 à 25 litres pour les plus récents) Le lave-linge de 70 à 120 l ( 40 à 90 litres pour les plus récents) Le lavage d’une voiture au jet 150 à 200 litres L’arrosage du jardin de 15 à 20 litres par m2 Château d’eau situé à la Malaudière, refait à neuf par le syndicat Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

27


INFOS GÉNÉRALES Association foncière de Neuillé le lierre, Villedômer, Reugny. L'année 2010 se termine, le moment de faire le bilan est donc arrivé.

chet, la forêt bélier pour la commune de Reugny). (La gerberie, l'aubarderie, la vénerie, le grand morier pour Neuillé le lierre).

Cette année deux entreprises ont travaillées pour l'A.F.R.:Gino Gautron d' Auzouer en Touraine et l'entreprise Dano TP de Saunay; toutes deux pourdes travaux de curage de fossés, d'élagage bois ou de broyage d'épines.

Comme l'an passé je tiens à remercier les agriculteurs qui ont accepté les nuisances occasionnées lors des travaux, tout particulièrement les tas de terres et branches dans leur parcelles. Malgré les quelques problémes que j'ai rencontré, je compte sur la compréhension de l'ensemble des adhérents de l' A.F.R. pour mener à bien les travaux nécessaires et demandés.

La somme dépensée pour ces travaux est d'environ 11 000€ auxquels il faut ajouter les dépenses annuelles: secrétariat, frais de déplacements etc... il a donc fallu prendre dans la réserve car le budget annuel est de 8 500€ et celle-ci n'est pas innépuisable.

Toute l'équipe de l' A.F.R. et moi même vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année et vous présentent ses meilleurs voeux pour 2011 à vous et à vos familles.

Toutes les demandes de travaux n'ont pu être réalisées cette année mais celles-ci ne sont pas oubliées. A ce jour, du broyage d'épines à Villedômer reste à réaliser. L'entretien des fossés a eu lieu dans différents endroits (sétre, la croix aux moines, les coudreaux, l'abime du coteau, le rouget, le sou-

Le président D. NOURRY

LE BALZAC CINEMA ASSOCIATIF DE PROXIMITE Le cinéma LE BALZAC à Château-Renault a fêté ses 100 ans il y a trois ans. Au cours de toutes ces années la salle a accueilli plusieurs générations de castelrenaudais venant découvrir les chefs d’œuvres du 7ème art. Aujourd’hui, ave la généralisation du numérique et le développement des projections en 3D le cinéma se trouve à un tournant de son histoire. L’abandon des films argentiques est de plus en plus rapide, le coût des copies numériques étant beaucoup moins élevé. Dés l’année prochaine un nouveau projecteur sera mis en place. C’est un investissement très lourd pour un cinéma associatif, mais indispensable pour continuer à proposer à tous une distraction peu onéreuse 50 semaines sur 52 et 6 jours sur 7. Aussi nous comptons sur les nombreux cinéphiles pour venir de plus en plus nombreux et nous soutenir dans cette nouvelle étape de la vie du Balzac. Vous pouvez retrouver les programmes du cinéma à la mairie et dans les commerces de Villedômer.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

28


INFOS GÉNÉRALES

DÈS 50 ANS, LE DÉPISTAGE, C’EST TOUS LES 2 ANS ! En effet, à partir de 50 ans, les dépistages organisés du cancer du sein et du cancer colorectal, doivent faire partie de nos habitudes et seront renouvelés tous les 2 ans. En Indre et Loire, c’est le Centre de Coordination des Dépistages des Cancers (CCDC) qui vous invite tous les 2 ans à réaliser une mammographie, pour le dépistage organisé du cancer du sein et un test Hemoccult II®, pour le dépistage organisé du cancer colorectal. Ces examens sont pris en charge à 100% par l’assurance maladie.

LA MAMMOGRAPHIE :

LE TEST HEMOCCULT II® :

Lorsque vous recevez l’invitation, prenez rendez-vous chez le radiologue de votre choix, en Indre et Loire ou ailleurs, remettez lui l’invitation le jour de l’examen. Il vous donne une première interprétation de votre mammographie qui sera relue au CCDC par un deuxième radiologue afin d’assurer un dépistage de qualité. En Indre et Loire, 65,5% des femmes participent à ce dépistage organisé. Depuis 2003, plus de 1000 cancers du sein ont déjà été diagnostiqués grâce à ce dépistage.

Lorsque vous vous rendez chez votre médecin traitant, présentez-lui, dès le début de la consultation, la lettre d’invitation que le CCDC vous a adressée. Il vous remettra le test que vous réaliserez à votre domicile. En Indre et Loire, environ 42% de la population participe au dépistage organisé du cancer colorectal. Malgré cette participation encore insuffisante, depuis 2003, 400 cancers ont été diagnostiqués et des polypes ont été retirés chez 2200 personnes.

Les chiffres de participation aux dépistages des cancers ● Cancer du sein

● Cancer colorectal

Dans votre canton : CHÂTEAU RENAULT

70 %

Dans votre canton : CHÂTEAU RENAULT

41 %

Dans votre commune : VILLEDOMER

71 %

Dans votre commune : VILLEDOMER

39 %

N’HÉSITEZ PLUS, NE LAISSEZ PAS PASSEZ VOTRE TOUR, CES EXAMENS PEUVENT VOUS SAUVER LA VIE.

Votre médecin traitant est le mieux placé pour vous renseigner. Parlez-en avec lui le plus tôt possible ou appelez le CCDC au 02.47.47.98.92.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

29


INFOS GÉNÉRALES Une sortie d’hôpital, une chute, un malaise, ou simplement besoin d’être rassuré

PRESENCE VERTE TOURAINE votre service de Téléassistance à vos côtés - 7j/7 et 24h/24

Présence Verte Touraine est une Association à but non lucratif, née de la fusion de Présence Verte 41 et de Présence Verte 37, toutes deux créées en 1987. Membre du 1er réseau de téléassistance en France (plus de 80 000 abonnés au niveau national), son approche humaine du service la place en position de leader en Touraine avec près de 5000 bénéficiaires. Les tarifs de Présence Verte Touraine sont aujourd’hui de 25 euros /mois et comprennent : la prestation d’écoute de la centrale 24h/24, la location du matériel, les interventions de maintenance et le service de convivialité. La gestion associative et mutualiste de Présence Verte Touraine permet de rendre ce service accessible au plus grand nombre.

Aucun démarchage à domicile n’est effectué par les services de Présence Verte Touraine. Son action s'inscrit dans le cadre d'une action sociale d’accompagnement à domicile. Présence Verte Touraine travaille en partenariat avec de nombreuses collectivités locales, associations et professionnels oeuvrant en faveur du maintien à domicile.

Des prises en charge, partielles ou totales, peuvent être accordées par certains organismes (ex : Conseil Général, collectivités territoriales, caisses de retraiteD). L’association Présence Verte Touraine est agréée « Services à la personne ». Les abonnés imposables sur les revenus peuvent bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt correspondant à 50% des sommes versées (selon dispositions fiscales en vigueur).

C’est grâce à l’implication de chacun dans le développement de la téléassistance Présence verte Touraine que les personnes seules, âgées, handicapées ou isolées peuvent bénéficier actuellement de ce service et rester chez elles dans de meilleures conditions de sécurité.

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

30


INFOS GÉNÉRALES

La MSA BERRY-TOURAINE proche des assurés agricoles La MSA Berry-Touraine, issue du regroupement de la MSA de Touraine et de la MSA de l'Indre, est née le 1er avril 2010. Elle est présente sur les 3 départements de l'Indre, l'Indre-et-Loire et du Loir-etCher grâce à son réseau d'agences et son personnel : correspondants à l'accueil, travailleurs sociaux, conseillers en protection sociale, conseillers en prévention des risques professionnels, médecins du contrôle médical et dentaire, médecins du travail.

Un guichet social unique La Mutualité Sociale Agricole est une organisation professionnelle en charge de la gestion du service public de la protection sociale, légale et complémentaire, des agriculteurs et des salariés agricoles ainsi que de leurs familles. La MSA Berry-Touraine constitue un guichet unique au service des assurés agricoles des départements du Loir-et-Cher, de l'Indre et de l’Indre-et-Loire pour l'ensemble des questions de protection sociale : le règlement des prestations santé, famille, retraite et le recouvrement des cotisations sociales. L'Action Sanitaire et Sociale complète l'offre apportée à la population agricole au titre de la protection sociale légale de base, en agissant à la fois auprès des personnes et sur le milieu de vie.

Simplifier les démarches Grâce à ses services en ligne gratuits sur www.msa-berry-touraine.fr, la MSA offre à tous ses assurés, employeurs, exploitants et particuliers, actifs comme retraités, les moyens d'effectuer de nombreuses démarches en ligne, 24 heures sur 24 et en toute sécurité.

Un réseau de délégués à l’écoute des assurés Élus par les assurés agricoles eux-mêmes, les délégués cantonaux permettent une relation privilégiée entre les assurés et la MSA. Les délégués sont à l’écoute des assurés agricoles et participent à l’animation de la vie locale. Contactez-les pour faire connaître vos besoins, qu’ils soient individuels ou collectifs. Le cas échéant, ils vous orienteront vers le bon interlocuteur.

Composition de l'échelon local de Château-Renault Président : Michel VAUDOUR – NEUVILLE SUR BRENNE

Vice-Présidents : Gilles GENTY – CROTELLES Marie-Dominique FOUCHER – CHATEAU-RENAULT

Délégués : CROTELLES Maryse AVIRON Gérard MESLIER DAME MARIE LES BOIS Eric RENIER

MORAND Didier QUINCHAMP NEUVILLE SUR BRENNE Alain VAUDOUR (GAEC VAUDOUR)

SAINT LAURENT EN GATINES Yves COURVALIN Nicole LION SAINT NICOLAS DES MOTETS Frédéric BIZIEUX (EARL LA REVERDIERE)

LES HERMITES Arnaud CREPIN

NOUZILLY Béatrice CHAUDET

MONTHODON Bernard ROMIEN

SAUNAY Dominique SORNIN

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

31

VILLEDOMER Yannick BRARD Yves DENIAU


L’ENVIRONNEMENT

Association Les Jardins de Contrat Montreuil en Touraine Chantier d’insertion par l’activité économique Depuis 15 ans l’association à vocation sociale et solidaire permet à des personnes rencontrant des difficultés d’ordre professionnel, social ou personnel de retrouver un emploi. Aujourd’hui, 40 salariés participent aux différentes activités de la ferme : le maraîchage biologique, la confection des paniers de légumes, la ferme pédagogique, l’éco-construction et la traction animale. A travers ces situations de travail, ces personnes sont amenées à construire un projet professionnel durable. Chaque semaine, un panier de légumes biologiques composé de légumes de saison (env 3kg) est proposé à tous les adhérents. Le panier est accompagné de la Feuille de chou, petit journal rédigé par les salariés, dans lequel se trouve une recette et une rubrique « La

vie à la Ferme ». Aujourd’hui, 600 familles retirent chaque semaine un panier de légumes et soutiennent cette action. La volonté de l’association est de rassembler autour de son projet social un réseau de citoyens et de mobiliser la société autour de la lutte contre l’exclusion. Elle se situe au cœur de l’économie solidaire et du développement durable. Si vous souhaitez soutenir notre projet et devenir « adhérent panier », l’association vous propose au préalable une période d’essai de 4 semaines au terme de laquelle vous pourrez vous engager à recevoir, chaque semaine,, un panier de légumes biologiques d’une valeur de 9,50 euros. Lieu de livraison des paniers à Villedômer : LE CHEVAL BLANC (2 rue des Ecoles) Le mercredi à partir de 10h00 Pour plus d’informations vous pouvez consulter notre site Internet : www.jardinsdecontrat.fr ou nous contacter au : 02 47 30 05 56 ou par mail : infos@jardinsdecontrat.fr. Association Les Jardins de Contrat

« Roucheux » 37530 MONTREUIL EN TOURAINE Association adhérente au Réseau Cocagne

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

32


L’ENVIRONNEMENT Syndicat Intercommunal pour l’Entretien et l’Aménagement de la Brenne et de ses Affluents Les mares, les fossés : des zones « tampon » à considérer &ovembre 2010

Triton alpestre et Triton crêté observés à Monthodon

Le bassin versant de la Brenne présente une grande diversité d’occupation des sols notamment liée à une variété des productions agricoles (grandes cultures, polyculture - élevage, viticulture,…). Ces pratiques ont défini avec le temps le paysage de ce territoire qui reste composé d’unités paysagères originales pouvant présenter un intérêt patrimonial. On peut dans ce cadre soulevé l’intérêt des mares de plateau qu’elles soient en milieu ouvert ou forestières. En complément, et souvent en lien direct avec les rivières, des linéaires de fossés existent qui peuvent permettre de jouer le rôle de corridor, de couloir entre mares ou zones boisées par exemple et présentés des potentialités intéressantes d’amélioration de qualité des milieux pour peu qu’on accepte une part de végétalisation de leur fond. Sur ces différents aspects, le Syndicat de la Brenne va être amené à réfléchir à des propositions de mesures en lien avec les Chambres d’Agriculture de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher qui permettent de réduire l’impact des pollutions diffuses en ciblant plus particulièrement les nitrates et les pesticides. Une perspective intéressante peut être ainsi envisagée pour travailler sur ces zones « tampon » qui sont à la transition entre les espaces de production et les milieux aquatiques. Quelques actions ont déjà été menées dans ce sens que nous proposons de présenter dans cet article. Concernant les mares, des inventaires partagés avec les propriétaires ont été menés sur des sous bassins versants de la Brenne à savoir le Gault et le Madelon. En parallèle et dans le cadre de travaux liés à l’élaboration de Plans Locaux d’Urbanisme (P.L.U), des inventaires complémentaires ont été menés notamment sur la commune de Montholon. Ces travaux permettent dans un premier temps de disposer d’une image locale des mares encore existantes et de disposer d’une typologie affinée (mares de plateau céréalier, mares de forêt, mares de ferme, …). Il est également possible lors de rencontres avec les propriétaires de définir quelques règles d’entretien simples pour maintenir une richesse aux mares existantes. Enfin, les mares présentes dans un secteur doivent pouvoir être mises en relation afin de garantir une circulation possible des espèces qui peuvent y vivre. On pense souvent à ce titre aux batraciens mais également aux

oiseaux qui se déplacent selon des corridors fonctionnels tels que des haies associées à des fossés par exemple. A ce titre, des chantiers de plantations de haies ont été menés sur le bassin versant de la Brenne. Au niveau du Syndicat, nous avons accompagné un agriculteur pour envisager sur deux années consécutives une plantation de haies sur paillage naturel (paille de blé principalement)) le long d’un fossé drainé sur plus d’1 km. Un travail en amont a consisté à situer les drains et à choisir les essences à planter qui n’entraineraient pas leur fermeture. Associé à ce travail, nous avons favorisé l’enherbement du fossé afin de favoriser à la fois des temps de séjour allongés de l’eau et ainsi des capacités d’épuration avant un retour à la rivière. Par ailleurs, cette haie située dans un espace ouvert permettra à terme une reconnexion de deux zones boisées, améliorant le maillage local pour la faune et notamment le gibier. Ainsi, un accompagnement technique et financier a pu être trouvé auprès des Fédérations des Chasseurs (Indre-et-Loire et Loir-et-Cher) et du Conseil Général d’Indre-et-Loire. Ces quelques expériences, qui à ce jour ont été menées hors cadre contractuel avec nos partenaires habituels, serviront en partie de support au travail de diagnostic de territoire à venir avec les Chambres d’Agriculture du Loir-et-Cher et d’Indre-et-Loire dans la mesure où une réflexion particulière devra être portée sur les zones « tampon ». Ces zones qui doivent favoriser des temps de séjour de l’eau relativement longs avant le retour à la rivière, étaient à l’origine attribuées aux zones humides qui permettaient une amélioration de la qualité mais également de la quantité de la ressource (capacité de stockage en période de crue et restitution progressive de l’eau en période d’étiage). Ces éléments sont aujourd’hui esquissés sur le territoire et seule une appropriation de chacun pourra permettre l’atteinte de résultats. Si vous êtes propriétaire de mares et/ou souhaitez envisager une plantation de haies ou tout simplement échanger sur le sujet n’hésitez pas à nous contacter.

Plantation de haie réalisée sur la commune de Saint-Nicolas-des-Motets

Bulletin municipal n° 67 décembre 2010

33

Fabien LA&GUILLE, technicien de rivière (02.47.55.81.67)


Etat civil Naissances : 18/07/2010

Lenny SERGENT « Le Banny »

08/08/2010

Léo NOËL 1, avenue des Tilleuls

16/09/2010

Lucille DOUET 7, rue Ronsard

11/10/2010

Eliot SMITH 16, chemin des Gas

17/10/2010

Evan GAUDREAU 13, route de la Hémond

30/10/2010

Eva BLANCHET—PLANCHON « La Buzellière »

Décès : 01/08/2010

NAUDIN Huguette Veuve BEAUFEU 9, rue du Paradis, 84 ans

04/10/2010

ORDONNEAU Guy 8, rue Emile Bouin, 72 ans

03/11/2010

Yohann RUER 20, rue Bel Air - Château-Renault, 35 ans

21/11/2010

SACHER Marcelle Veuve DENIAU 6, allée des Marronniers, 96 ans

Il y a 100 ans, en 1910

34


53 Villedomériens à l’assemblée nationale

A l’invitation de Mme Claude GREFF, députée, 53 habitants de la commune (conseillers municipaux, agents communaux, présidents d’associations et autres) se sont retrouvés le 17 juin 2010 au petit matin, pour une journée bien remplie. 35 Bulletin municipal n° 67 décembre 2010


36

N°67 Décembre 2010  
N°67 Décembre 2010  

2ème semestre 2010

Advertisement