Page 1

Le Rhins murmure. N°3. Septembre 2009 - Directeur de la publication : J.F. Dauvergne - Rédactrice en chef : S. Guérin

Page 1

Le R h i n s m u rm u re . . . Le Trime s trie l d' info rmatio ns de la co mmune de Ré gny. N° 4 - Janvie r 2 0 1 0

Le mot du M aire Chacun d’entre vous a pu s’en apercevoir, la viabilité de l’équipement. en 18 mois notre municipalité a mis en Inutile de se le cacher, en ce début d’année œuvre beaucoup d’actions, mis à l’étude et 2010, avec la crise, tout n’est pas rose : ouvert de nombreux chantiers, dont certains chacun connaît les menaces qui planent sur sont aujourd’hui en cours ou achevés. notre principale activité économique, et les Toutes ces opérations sont financées sur nos très mauvais résultats du recensement de la ressources propres, sans recours à population de 2006 (il semble que de l’emprunt, grâce aux capacités nombreux habitants ont été purement et d’autofinancement que nous avons pu simplement oubliés  ! ) font peser une dégager avec le réaménagement de notre menace immédiate et très concrète sur le dette  ; elles s’inscrivent dans un projet maintien des dotations que nous accorde global de revitalisation économique et l’Etat pour notre fonctionnement  ! sociale de notre commune et dans un Nous traversons donc actuellement une schéma d’ensemble, le plan local mauvaise passe… pour autant, il faut rester d’urbanisme en cours Notre commune confiant  : de nombreuses d’élaboration. maisons sont en chantier dans doit Nous allons poursuivre en impérativement le lotissement des «  jardins de 2010, dans la limite de nos miser sur l’avenir. millepieds  » et les premières ressources, avec deux constructions vont bientôt priorités : démarrer dans celui du «belvédère»… • Terminer (si possible à l’été prochain) les J’ai la conviction que notre commune doit travaux d’aménagement de l’étang du impérativement miser sur l’avenir et chavenan; continuer à avancer, sur des projets précis • Engager rapidement la construction, en et des priorités de développement  très plein centre ville, de notre future maison claires : ainsi, l’ouverture d’une maison médicale, pour le maintien et l’accueil de médicale favorisera l’implantation de nouveaux médecins et professionnels de nouveaux habitants (personnes âgées et santé dont nous avons le plus grand besoin. jeunes ménages)  ; elle amènera aussi, des Ce projet est véritablement en passe communes voisines, de nombreux patients d’aboutir  : sur un cout global d’un peu moins qui sont également, si nous savons les de 1 millions d’euros, des financements accueillir et les retenir, de nouveaux clients importants (jusqu’à 80%) devraient être pour nos commerces du centre ville. mobilisés pour sa construction, avec l’aide C’est donc avec la foi dans l’avenir de notre exceptionnelle de tous les financeurs (l’Etat, commune et de notre communauté que je l’Europe, la Région, le Conseil général); vous souhaite à tous, biens chères toutes et même si certains hésitent encore, un biens chers tous, une belle et heureuse nombre suffisant de professionnels s’est année 2010. déjà porté candidat pour s’y installer (médecins, dentistes, infirmières, Le Maire, psychologues, pédicure-podologue, Jean-François DAUVERGNE diététicien, kinésithérapeutes…) et garantir


Page 2

NAISSANCES

DÉCÈS

ETAT CIVIL

NOEL Mélanie née le 10 octobre 2009 à Roanne DUTHEL Océane née le 14 Octobre 2009 à Roanne DUCHAMP Justine née le 14 décembre 2009 à Roanne Petit mot de la rédaction Le comité de rédaction vous présente ses meilleurs voeux pour cette année 2010. Vous pouvez transmettre vos remarques par courriel à stephe.chante@wanadoo.fr ou en mairie. Comité de rédaction : Jean-François Dauvergne, Jacques Favre, Thierry Guérin, Stéphanie Guérin-Chalabi, Alexandre Hugonnet, Chrystel Le Sciellour, Jacqueline Monnier, Anne-Laure Ovize. Merci à Frédéric Esnault et Joëlle Gey pour leur participation. un petit mot d'excuse à Madame POGGI dont le nom comportait une faute. Stéphanie Guérin-Chalabi

Jeanne FLOQUET veuve VAURY décédée le 1er septembre à Régny Jean FRAGNE décédé le 4 octobre 2009 à Régny Suzanne LALLIAUME veuve BLASENHAUER décédée le 8 octobre 2009 à Roanne Reine PHILIDET veuve PERRAUD décédée le 25 octobre 2009 à Régny Marie GENTELET veuve COMBE décédée le 24 octobre 2009 à Roanne Pierre PERRIN décédé le 2 novembre 2009 à Régny Antoinette Joséphine VERRIERE Veuve BAUDINAT décédée le 3 novembre 2009 à Régny Jean LEBLANC décédé le 14 novembre 2009 à Régny Maurice BERTHELIER décédé le 28 novembre 2009 à Roanne Bénédicte ETAIX épouse GRANGE décédée le 12 décembre 2009 à Roanne Marthe COMBARET Veuve BRANGé décédée le 26 décembre 2009 à Régny Roland MIATTA décédé le 25 décembre 2009 à Roanne

Un mot d'histoire : Régny la Rouge 125 ans de tradition teinturière (Suite et fin)

Certains diront que l'activité teinturière n'a pas disparu de Régny, puisqu'elle existe encore au sein des établissements Jalla-Descamps. Certes, mais dans ce « mot d'histoire  », il était d'une activité traditionnelle, héritée de l'usine de teinture et d'apprêt, fondée en 1833 par un certain Dard. Il ne s'agit pas ici de parler du tissage ou de la filature bien qu'une telle usine existât déjà à Régny en 1813. Les conditions indispensables (et très favorables) au fonctionnement de l'activité teinturière existant à Régny font qu'en 1866, il existe au moins six

établissements : Deshayes, Combe, Jourlin, Goyon, Desroches, Paillac. Une cinquantaine d'ouvriers y font le travail « à bras d'homme  », ainsi que nous en avons précédemment parlé. En 1899, ce sont sept établissements qui fonctionnent «  à la vapeur  »: Burnichon, Valossière, Jourlin, Couavoux, Corvaux, Muguet, Pivot. Bien qu'ils emploient une centaine de personnes, ils restent malgré tout à l'état d'atelier artisanal. Précisons que, s'ils se sont équipés d'«essoreuses» à l'aube du vingtième siècle, l'essentiel de leur activité demeure manuelle.


Page 3

Auparavant, aux alentours de 1894, une grosse teinturerie originaire de Thizy, trouvant à Régny le site et la maind'oeuvre nécessaire, s'y installe : l'établissement Paillac Frères. Entre 1901 et 1911, Paillac devient la Société Anonyme de Teinturerie, Apprêts et Impression de Thizy, plus communément désignée sous

l'appellation de « la Société Anonyme  ». Une crise, au début des années 1900, aurait obligé les teinturiers à se regrouper. Sous l'habile direction de M. Martinon, l'usine se modernise et s'équipe pour la grosse production. Auparavant, c'étaient des flottes de fils écrues que l'on teignait. Désormais, on peut teindre, blanchir ou imprimer de couleurs vives le coton et autres tissus (soie artificielle, tissus mixtes soiecoton) après l'opération de tissage. Ces opérations peuvent être faites au gré et au goût de la demande, et les pièces tissées peuvent être stockées. Ces innovations technologiques, ces nouvelles façons de travailler les couleurs sont la véritable entrée dans l'ère industrielle de la profession. C'est ainsi que, dans les années 1920-1923, les ateliers artisanaux qui n'ont pas su

évoluer sont absorbés ou font faillite. Il n'y a plus, dès lors, qu'une seule teinturerie à Régny : la Société Anonyme. 1928 voit la fusion des quatre usines de la Société Anonyme de Thizy, dont celle de Régny, avec celles de la SABTI (Société Anonyme des Blanchisseurs, Teinturiers, Imprimeurs de Roanne) dont le siège social est à Villefranche-surSaône. En 1932 , la SABTI entre dans le Groupe Gillet-Thaon qui possède des usines dans toute la France (Thaon, Kingersheim, Haubourdin, Devilleles-Rouen, Gisors, Gruchet-les-Valasse, Notre-Dame-deBondeville, Epinal, Bolbec, Amfreville-laMivoie, Roubaix, Lille, Lyon, Villeurbanne, Bourgoin, Izieux, Saint-Rambert-d’Albon). 1935 : l'usine ferme ses portes. La population passe, grosso modo, de 2000 à 1500 habitants. Ainsi s'achève 125 ans de tradition teinturière à Régny. Cette série d'articles n'aurait pu être réalisée sans des sources bibliographiques aussi solides que le travail de Marilyne Motet (Régny au début du XXème siècle.) ou le Millénaire de Régny. Mes remerciements également à Mme Fromentin qui m'a autorisé à utiliser la monographie rédigée par son époux (Régny : hier... aujourd'hui.) Thierry Guérin


La vie du village BIBLIOTHEQUE

200 nouveaux titres ont été mis à votre disposition en 2009. Cette liste est disponible sur le forum du site de la mairie de Régny. Pensez aussi que nous possédons des livres en gros caractères et des livres à écouter (une autre façon de lire). Les «pauses-café lectures» avec les Résidents de la maison de retraite «le Bel Automne» se poursuivront en 2010. Les 19, 20 et 21 mars 2010 se dérouleront les journées mondiales du conte; une balade contée dans quelques rues de notre village aura lieu le dimanche 21 mars en fin de matinée. Les informations concernant l'heure et le lieu seront diffusées ultérieurement par affichage et voie de presse. CULTURE Tous les mois les Pestacles , organisés par la Copler, nous permettent de partager en famille des moments riches en poésie, humour et émotions. Voici un petit rappel des dates à garder sous les yeux : Le 06 février à l'Hopitâl/Rhins ( salle des fêtes) à 15h00 et à 17h30. Le 06 mars à Chirassimont (salle d'animation rurale) à 17h30. Le 27 mars à Saint-Priest La Roche (salle des fêtes) à 11h00, 15h30 et 17h30. Le 05 juin à Régny (salle des fêtes) à 17h30. Renseignement et réservations au 04 77 62 77 77. PETITE ENFANCE Récré-matin est un lieu de rencontre pour les parents et leurs enfants (de moins de 6 ans) en présence d'une infirmière, d'une assistante sociale, et de travailleuses familiales. Chaque vendredi à l'école maternelle de 8h45 à 11h15.

ASSOCIATIONS

Une nouvelle association, le Club de Tennis de Table Régnyçois, s'est constituée. Son président Bernard Eichinger a accepté de répondre aux questions de Frédéric Esnault. Pouvez-vous vous présenter ? Le CTTR est un nouveau club, avant tout de loisir dans un esprit convivial et sportif. Ouvert à toute

Page 4

personne, de tout âge. Le bureau est constitué de René Quesada (vice-président), de David Billaud (trésorier), de Géraldine Quesada (secrétaire) et moimême qui en suis le président. Quelles sont les qualités d'un bon pongiste? Avoir une bonne condition physique, une bonne habileté et une bonne vision du jeu car cela va souvent très vite. Comment se déroule cette première saison ? La saison débute doucement avec 3 jeunes qui sont assidus et qui progressent très vite. Les seuls adultes font parti du bureau, mais seront rejoints par plusieurs personnes à partir de janvier. Quels sont vos projets futurs ? Engager une équipe de jeunes en compétition par équipes dès le printemps, voire en individuel s'ils sont intéressés et offrir un espace convivial pour partager la même passion de ce sport. • Courir ensemble Si vous aimez courir mais que vous ne voulez pas le faire seul, rendez-vous les dimanches matin, place de la mairie à 9h00, sous l'égide de Liliane Bourgeay et Bruno Dorge. • Un parcours santé au stade Pour votre bien-être, de nouveaux éléments sportifs ont été installés par la municipalité au stade. • Solidarité Nos aînés souffrent parfois de solitude et d'isolement : les accompagner au marché, se promener avec eux, jouer aux cartes, partager un moment de lecture, discuter de choses et d'autres sont différents moyens de les aider. Pour plus de renseignements vous pouvez contacter Madame VALLET à l'Association Familles Rurales de Régny.


L'éco-citoyenneté

Page 5

AGENDA 21 : environnement et développement durable. Afin de ne pas laisser à nos enfants un territoire à l'abandon, « Semeurs d'Avenir » offre des réflexions auxquelles nous sommes tous invités à participer. «Rêves en tête et pieds sur Terre» n'est pas qu'un slogan en l'air. Dans le cadre de l' Agenda 21 , les participants au dernier séminaire sont venus pour «les récoltes», après les semis, les plantations et l'arrosage. Nous avons tous envie d'agir, de réagir, de savoir, de faire des propositions. A court terme, certaines sont facilement réalisables : transports, économies d'énergies, tri des déchets... Soyons vigilants afin que ces premiers bourgeons deviennent des fleurs, puis des fruits, que cet Agenda 21 soit «une invitation à changer notre avenir». Un espace d'échanges et de partages est à votre disposition : http://www.semeursdavenir.com/

La semaine européenne de la réduction des déchets La CoPLER, en partenariat avec la CCPAT (Communauté de Communes du Pays d'Amplepuis-Thizy), a organisé des animations pendant la semaine européenne de la réduction des déchets, du 21 au 29 novembre 2009.

Une petite montagne de sacs poubelle s'est élevée pendant cette semaine sur la Place de la Mairie, symbolisant la quantité de déchets rejetés par les 1530 habitants de Régny : au final, près de 14 tonnes de déchets ménagers se sont accumulés en une pile de sacs de plus d'un mètre de haut sur cinq de large, en seulement sept jours. Les ambassadrices du tri de la CoPLER et de la CCPAT ont également montré que des articles achetés en magasin, souvent des denrées alimentaires, nous amenaient à polluer puisqu'ils souffrent d'un excès d'emballages : l'addition de plastiques et cartons d'emballage est très fréquente et rajoute au poids des déchets domestiques. Cette masse est, rappelons-le, directement liée à une taxe sur le ramassage d'ordures et les deux augmentent - ou baissent - en parallèle.


Page 6

Informations & décisions de la Mairie

Résumé de la 14ème séance du 03 décembre 2009

• L’éclairage public de la commune de Régny sera prochainement rénové par le S.I.E.L. • Un accord a été trouvé, sous l’égide de M. le Sous-préfet de Roanne, pour la création d’un syndicat mixte (le SYRRTA) entre les communautés du bassin versant du Rhins (Rhône et Loire), pour le lancement d’un nouveau Contrat de rivière en 2010 : le Conseil municipal vote une motion demandant à la CoPLER de souscrire à cet accord. • Une subvention a été demandée au député (M. Clément) et au Conseiller Général du canton (M. Chartier), pour l’installation d’un «  city stade  » et d’une aire de jeu pour enfants dans le cadre du réaménagement de l’espace public entre les 2 écoles. • La commune lance une étude sur l’opportunité d’établir une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager sur le centre-bourg médiéval afin d’en préserver le caractère patrimonial. Cette étude, pour le financement de laquelle une subvention sera sollicitée de l’Etat et du Conseil Général, sera suivie par la commission Urbanisme (présidée par M. Jacques Favre). • Le Plan d’Occupation des Sols sera modifié, après enquête publique, pour autoriser exceptionnellement certains types de toitures, lorsqu’elles ont pour but d’installer des dispositifs écologiques ou de production d’énergies renouvelables. • Renouvellement de la convention «  ATESAT  » avec l’Etat en 2010 pour l’assistance technique en matière de voirie et d’urbanisme. • Participation (d’un montant de 520 €) aux dépenses engagées par la ville de Roanne pour la mise en place d’un centre de vaccination, ouvert à tous les habitants de Régny, dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre la pandémie grippale. • Réajustement des tarifs  : Tarifs de l’assainissement  collectif au 01/01/2010, part fixe  : 65 € par abonnement  ; part variable  : 1,02 €/m3 (jusqu’à 24  000 m3). Taxe de raccordement au réseau  : 1175 €. Tarifs de la cantine au 01/01/2010  : 3.35 euros par élève  ; 4.68 par adulte. Tarif de l’abonnement à la bibliothèque au 01/01/2010  : 10 euros par famille. Tarifs de location de la Salle des fêtes  : Familles de Régny Classes de Régny Extérieurs Salle 200.00 100.00 500.00 Cuisine 60.00 60.00 60.00 Vaisselle 50.00 50.00 50.00 Caution 200.00 200.00 200.00 • Subventions accordées aux associations de Régny  : - 8000 euros au CLSH «les Tigrous  », qui étend son activité d’accueil de loisirs des enfants de 4 à 12 ans les lundis, mardis, jeudis et vendredis scolaires de 16h30 à 17h30; et les mercredis scolaires de 7h30 à 18h30, à l’école élémentaire. Ce service s’inscrit dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse, que la commune signe avec la CAF en cofinancement. - 734 euros au Sou des écoles pour le financement d’un Projet Artistique (école élémentaire) et du goûter de Noël (écoles maternelle et primaire). Les colis de Noël aux personnes âgées seront distribués courant décembre. Trois éléments de « parcours santé » ont été installés autour du terrain de sport. Une réunion sur le passage à la TV numérique aura lieu fin janvier à Régny.


Page 7

Une maison de santé pluridisciplinaire dans notre commune. Pourquoi une maison de Santé à Régny ? Plusieurs facteurs interviennent comme la volonté de l'équipe municipale, la nécessité pour les populations vieillissantes (aux déplacements limités) de Régny, Pradines, Saint­Victor (± 3200 hab), ou des professionnels de Santé en fin de carrière. La maison de santé devra être un seul lieu pour tous : à la fois pour les professionnels de la Santé, mais aussi pour les Services Sociaux, regroupant ainsi tout ce qui est nécessaire aux usagers. Historique : Le Secteur de Garde B6 regroupe les 11 communes du triangle Saint­Symphorien­de­ Lay/Régny/Saint­Victor­sur­Rhins. Les professionnels de Santé y travaillent déjà en collaboration : ils soutiennent le projet. Ce ne sera pas une concurrence avec la maison médicalisée de Saint­Symphorien (construite sur fonds privés), mais un travail en collaboration. C'est une nécessité car il y a déjà une insuffisance pour le secteur. L'analyse des données du contexte, l'étude d'opportunité établie montre que la majeure partie des professionnels de Santé veulent s'y implanter, et que des kinésithérapeutes, podologues, psychologues sont prêts à venir. La création d'une association Loi 1901, l'ASVP (Association la Santé à Votre Porte) qui est chargée d'organiser une offre de soin. Tout est allé très vite en raison de l'urgence de la situation (dans un an ce sera trop tard) et de l'organisation des professionnels de Santé déjà existante (sans laquelle cela aurait été pratiquement impossible). Le site choisi et le projet de l'architecte : Le site choisi est celui de l'îlot (qui doit être rasé) à l'angle de la rue Devillaine. Le terrain appartient à la municipalité : il est à proximité des parkings de la Mairie et de la Poste, et situé sur un axe passant. Après l'appel d'offre, c'est le projet de M. Santoro qui a été retenu. Ce sera sa 5ème

maison médicalisée, avec une volonté de faire un outil moderne et performant (= pouvoir d'attractivité). Le projet, de 630 m2 sur 3 niveaux, affiche une volonté de préserver le patrimoine architectural (malgré un style résolument contemporain) tout en en faisant la 1ère maison médicale de France en énergie positive (isolation thermique, ventilation double flux, éclairage basse énergie, recyclage de l'eau de pluie, panneaux photovoltaïques). Par ailleurs, il veut sécuriser le site pour les piétons grâce à de larges trottoirs couverts (1,5 à 2 m de large.) et un accès discret, de plein pied et par ascenseur ou escaliers. Le niveau – 1 propose une pharmacie (80 m2), un parking réservé aux professionnels de Santé et un accès couvert dont les escaliers mènent vers l'entrée. Les niveaux 0 et 1 peuvent accueillir 7 à 8 professionnels de Santé ­ la modularité y est importante puisque le bâtiment n'a pas de murs porteurs intérieurs, mais par contre de nombreuses fenêtres. Le financement d'un projet estimé à 1 million d'euros et le calendrier des travaux : C'est un projet ambitieux car il doit rester commercialement intéressant et coûter peu à la municipalité. La commune fait cadeau du terrain et le projet à énergie positive doit permettre d'attirer des aides publiques couvrant entre 70% et 80% du coût. Il resterait entre 200 000 et 300 000 euros à la charge de la commune que les loyers versés par les professionnels de Santé doivent couvrir (= remboursement du prêt sur 15 ou 20 ans). La démolition du site est prévue durant les vacances de février 2010 (la rue Devillaine sera alors coupée). Le permis de construire sera déposé au printemps 2010 et les travaux débuteraient peu après.


Page 8

PENSE-BETE

(A découper et à garder à portée de main)

• Mairie de Régny Ouverte les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 10h à midi, les mercredis de 16h à 18h, et les samedis de 9h à midi. Téléphone : 04 77 63 00 34 Site Internet : http://mairiederegny.free.fr : un Forum est à votre disposition. • Bibliothèque municipale (place Jacques Fougerat) Ouverte les lundis de 16h30 à 19h, les mercredis et jeudis de 16h à 18h, ls samedis de 9h à 11h30. Abonnement : 10€ par an et par foyer. • Ramassage des ordures le mardi matin • Déchèterie Ouverte du mardi au vendredi de 14h à 18h, et le samedi de 9h à midi et de 14h à 18h. • La Poste Ouverte du lundi au samedi de 9h30 à 12h30

MANIFESTATIONS JANVIER SAM 23 représentation théâtrale compagnie des ânes blancs salle des fêtes DIM 24 représentation théâtrale compagnie des ânes blancs salles des fêtes SAM 30 représentation théâtrale compagnie des ânes blancs salles des fêtes FEVRIER SAM 6 soirée gospel organisée par le comité d'animation à l'Eglise Saint-Julien DIM 7 radio crochet organisé par le centre de loisirs salle des fêtes SAM 13 soirée privée organisée par les sapeurs pompiers salle des fêtes MARS SAM 6 ouverture de la pêche à la truite DIM 7 Loto du Football Club à la salle des fêtes VEN 12 concours de belote par les Amitiés Régnyçoises à la salle des fêtes VEN 19 défilé de la FNACA, au monument aux morts à 11h00, suivi d'un vin d'honneur à la salle des fêtes SAM 20 concours de boules, coupe Tony LIPIC Officiel, 32 doublettes, organisé par l'amicale des boules au Jeu de Boules DIM 21 Balade contée, organisée par la bibliothèque et un collectif culturel roannais, salle des recettes DIM 21 après midi dansant organisé par

Rencontre Amitié à la salle des fêtes SAM 27 soirée cabaret organisée par le tennis club à la salle des fêtes AVRIL SAM 17 soirée dansante organisée par judo club à la salle des fêtes DIM 25 loto du sou des écoles à la salle des fêtes MAI SAM 1er fêtes des classes en 0 organisée par l'interclasse en 0 à la salle polyvalente SAM 8 défilé du 8 mai 1945 jusqu'au monument aux morts à 11h00 suivi d'un vin d'honneur à la salle des recettes JEU 13 concours de boules vétérans, organisé par l'amicale des boules au terrain du jeu de boules SAM 22 concours de pétanque organisé par la société de pétanque au stade SAM 29 challenge Marcel Polette organisé par le judo club à la salle polyvalente SAM 29 concert organisé par le sou des écoles à la salle des fêtes SAM 29 concours de pétanque organisé par les sapeurs pompiers au stade DIM 30 fête des Mères, vin d'honneur organisé par la municipalité à la salle des recettes

Elections régionales: n'oubliez pas de voter les 14 et 21 mars

Murmure04  

no 4 de Murmure

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you