Page 1

*

BOOK VICTOIRE DE VILMORIN *image produite dans le cardre d’un projet de master ville utopique-­ville reelle: la ville sacrée.


CURICULUM VITAE Victoire de Vilmorin 55 rue de la concorde 92 600 Asnieres

tel: 06 68 08 11 93 @: victoire.vilmorin@live.fr

Experience: Voyage d’etude a Kyoto avril mai 2013

Formation > Master 1d’architecture a l’Ensa-­ Versailles > 2011-­2012 licence d’architecture >2008-­2009 Mise a Niveau en Art Apliqués Competences Logiciel: suite adobe (photoshop, illustrator, in design Autocad, Vectorworks Sketchup et Rihnoseros (3D) Corel draw Word et exel Travaux de maquette et de photographie Langues: Anglais courant Allemand notions

Agence DB architecte 2011 et 2009

2011; en charge d’un concours d’amenagement de bureaux 2009: desssinateur projeteur. 2008 à ce jour: Hotesse d’acceuil dans des musées et evenements George Z joallerie, 2007, dessin et fabrication des bijoux.

Activités personnelles: photographie visite culturelles nombreux voyages(Australie, Etats Unis, Inde, Eu-­ rope, Japon...) dessin creation d’accessoire


"SDIJHSBQIJUJ licence 1 ESA projet court 16/20 Frederic Svenstedt

Ode au retour à l’etat de nature, ce graffiti reproduit les lumieres des clairieres. Un dialogue poetique nait entre l’environnement verdoyant et ce parasite flashy.Abrité des tumultes de la ville , avec le ciel a contempler ce nid moderne devient un reel lieu de tranquilité.


CBJOTTFOTPSJFMT licence 1 ESA projet court 17/20 Frederic Svenstedt

Mais qu'est-ce donc qu'un bain de lumière? Ce sujet basé sur nos sensations m'a poussé à réfléchir sur l'impact de la lumière sur le corps. Par exemple les ondes de lumière rouge à faible intensité sont réputées bonne pour la production de collagène (anti-rides naturel). « Bain de lumière » explicite des similitudes avec les sensations aquatiques.

J'ai donc imaginé une douche de lumière. Les touées créent un motif de gouttes d'eau glissant sur une fenêtre. La pièce dans laquelle nous déambulons est une goutte triangulée. Celle-ci permet un ensoleillement maximum. Certaines trouées sont teintées de rouge, d'autres sont opalescentes ou encore translucides.

L'effet recherché et impression précipitations. ponctuations lumière créent pluie douce changeante.

une de Ces de une et


CBJOTTFOTPSJFMT licence 1 ESA projet long 16/20 Frederic Svenstedt

   

Suite à l’exercice «Bain de lumiere» nous devions créer un complexe de Bains qui suscite nos cinq sens. Celui ce devant s’implanter sur le chemin de fer situé au coeur du parc des buttes Chaumont. Le bâtit s’intègre aux courbes de niveaux du parc tel une goutte d’eau glissant vers les rails. Ce batiment est conçu comme un parcours poetique ou l’Homme expérimente le cycle de l’eau. Un bruit de goutte à goutte accueille le visiteur puis s’accentue pour devenir une douche- cascade.

acceuil - goutte à goutte - ouie vestiaires- goutte à goutte - ouie et vue douche - cascade - ouie et touché piscine - touché et vue frigerarium - glace et obscurité - touché sauna - chaleur - odorat et vue vapeur - vue et touché  remous - ouie et touché bouillonnant - ouie et touché bain de densité - ouie, vue , touché



Cette cascade devient eau latente en créant la piscine ponctuée de gouttes de lumiere. Le frigérarium obscur ouvre ensuite vers une lueure suave dans le La chaleur sauna. étouffante s’échappe et devient vapeur. Celle-ci est canalisée en rideau de chaleur pour enfin retourner à l’etat liquide et bouillonnant. Enfin, un «bain de foule» clot le parcours: formes, couleurs et matieres s’y entremelent. Pensé comme un retour aux sources, ce parcours interieurexterieur permet d’avoir des points de vues inédits sur le parc.







 


803,4)01

licence 1 ESA avec Julien Deffontaines, Colombe Desazars et Pola Noury MENTALKLINIK

Les MENTALKLINIK, deux plasticiens turcs, ont intitulé leur workshop «obscure object».En equipe de quatre personnes, nous devions definir de relations nouvelles entre sujet et objet.Nous avons alors tenté de montrer comment un objet du quotidien peut donner differentes emotions à l’Homme. Pour cela, nous avons imaginé un dispositif: une piece obscure, une vidéo, une bande sonore et un stétocope. Pour la vidéo, nous avons produit de nombreuses vues d’une tasse à café avec ses courbes et ses cassures.

En regardant le court metrage, le specteur muni du stétoscope entend son coeur changer de rythme suivant l’evocation des plans sequences. Grace a cette serie d’image, le sujet peut s’interoger sur les relations qu’il a avec les objets du quotidien. Par ailleurs, L’homme (le sujet) devient alors l’objet d’etude de l’installation. Cette installation interroge donc sujet sur la dualité objet.En Anglais sujet et objet ne forment qu’un mot: OBJECT.


."*40/&/53& .634 licence 2 ENSA-V projet court 14/20 Bernard Wauthier

Cet exercice singulier permet de comprendre les exigences de la maison individuelle. Chaque étudiant imagine un scenario de client potentiel. Ici, une famille de cinq personnes : les parents, un Tanguy et deux adolescents. Tout l’enjeu de ce projet entre quatre murs réside dans la capacité à apporter un maximum de lumière tout en conservant une intimité suffisante à chacun. projet s’articule Le autour d’une perspective traversante où se situe les pièces d’usage commun.

Depuis l’entrée, le séjour est pensé pour avoir perpétuellement un point de vue sur les espaces extérieurs. En effet, trois patios viennent encadrer les espaces et illuminer les chambres. Par ailleurs, le jeu de toitures décalées les une par rapport aux

autres permet à la lumière zénithale de s’infiltrer dans l’habitat. Cette maison pensée avec un minimum de cloison sur 150 mètres carré offre de nombreuses vues sur les patios. C’est une façon efficace de désenclaver l’habitat.


4"'&#09

licence 2 ENSA-V workshop 16/20 the objective of this project is to provide emergency housing, as well as a sense of hope for those left without homes due to the conflict in the congo. the concept of this structure is rooted in the ideas of mobility, security, comfort, and protection. because of the constant threat of attacks, the people need a structure that can be taken with them if they are displaced from their village. it should first provide security for the people, as well as protection from the elements, and eventually, as a temporary structure becomes a more permanent structure, it becomes a more comfortable place to live. To be mobile, the structure is composed

system of panels. These panels are made of lightweight bamboo, with each panel measuring 40 centimeters. it is enough to be carried under the arm or on a cart, and the woven bamboo allows for the house to ventilate. it utilizes the traditional construction methods of africa using earth as walls, insulation, and floor.To become a more permanent home, the residents pack earth onto the structure in order to provide insulation for the colder nights, The roof is left open to ventilate the house during the day, and the roof is slanted to collect rainwater. If the village is attacked, the panels can be removed from the inside of the building and taken with them. The unit is modular, so two can be placed next to each other to create a larger, permanent house.

exil

lieu 1

temporaire convertible en permanent

retour camp de dĂŠplacĂŠs

=

=


SFEFGJOJUJPOVSCBJOF licence 2 ENSA-V projet long 13/20 Yves Roujon

Situé dans le nord d’Aubervilliers, ce projet consiste à redéfinir les vides caracterisitiques des cités baties sur un système de plan masse. En effet cette cité est déconnectée de la ville environnante et son parcellaire est disproportionné. Ainsi nous proposons de densifier cet espace et de lui redonner une échelle citadine en la divisant à l’aide de voies de circulation.Celles-ci sont tracées de façon à donner des avants et des arrieres aux barres et tours existantes. La création de nouveaux logements de type immeubles bas et pavillons viennent introduit sur le site la notion de mixité de

bâtit et donne une échelle plus humaine au site. Les parkings sous-terrain viennent remplacer les places de stationnement extérieurs qui sont alors transformées en un parc. Celui-ci est devenu un espaces public et réorganisé avec une aire de jeu et des allées. Par ailleurs une mutualisation et privatisation de l’espace est mis en jeu. Nous avons tenté de rendre à chaque batiment son espace propose avec ses limites de propriété accentué par un travail paysagé.


book d'architecture  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you