Page 1

mars/avril R 2014 R#30

Magazine culturel gratuit

Pez > 14


#

édito

30

art 4 Les Carboni 6 Baptiste Croze 8 Didier Ra

En collaboration avec le CERN (Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire) et le département français de la NASA (National Aeronautics and Space Administration), avec le soutien des deux multinationales Apple et Microsoft, sous les conseils de The Guardian et du New-York Times, sans compter l’aimable participation de Google et de ses joyeux compères Facebook et Twitter, le tout orchestrer et commander par notre équipe de graphistes et de développeurs, j’ai l’honneur et l’avantage de vous annoncer l’ouverture officielle du nouveau site Internet de Vibration Clandestine. Après des années de travail et de patience à mettre d’accord les jeunes et faibles structures collaboratrices citées plus haut le projet aboutit enfin. Il aura fallu plusieurs années de travail, des centaines de visio-conférences, des milliers d’heures de médiation, des dizaines et des dizaines de voyages aux quatre coins du monde afin de trouver les meilleures idées et meilleures propositions. N’oublions pas toutes les familles qui ont fait les frais de ce projet pharaonique, en se coupant de leurs proches afin de les laisser des mois durant à l’écart de leur cocon familial, dans cette gigantesque propriété louée pour l’occasion afin de travailler en parfaite harmonie pendant tout ce temps. Voilà, tel le passage du noir et blanc à la couleur sur nos anciennes télévisions, comme le premier homme sur la lune, quand le premier "papa" ou le premier "maman" jailli de la bouche de votre enfant, ou encore votre premier baiser échangé, l’émotion et l’évolution sont là.

10 Atome 12 Brno Del Zou

n 14-15 Pez

16-17 ASSO ART focus pro 18 La Conciergerie 20 SMAC Les Abattoirs

w w w. v i b ra t i o n c l a n d e s t i n e . c o m version 2014 est enfin disponible ! Afin d’éviter tout émeute ou toute paralysie du réseau internet mondial, l’annonce se fera de manière modérée tout au long de l’année 2014. Sachez que vous êtes des heureux élus, car c’est vous, oui vous les premiers au courant. À chaque mois son pays, d’ici fin 2014 la population mondiale la plus active sur internet sera avertie.

n 34 35 Winston McAnuff & Fixi

évasion

L’envie, la curiosité et la motivation de tous.

38 Cévènnes Tourisme

Je vous invite donc à nous retrouver sur notre média participatif, Vibrationclandestine.com. Faites vibrer nos, vos et leurs projets, cliquez, vous comprendrez.

Conception graphique : www.mille-patte.com Chevillon Imprimerie - IMPRIM’VERT ®

f vibrationclandestine - t vibrationclandestine

22 Têtes Raides 24 Brainless Sound System 26 Shaka Ponk 28 Guacamole’s Green 30 Anna Aaron 32 La Rue Ketanou

Mais ne l’oublions pas, tout cela n’aura jamais été possible sans …

Édité par la SAS Gare Aux gorilles 209, rue du vieux Clet - 30410 Meyrannes

vibrationclandestine.com

musique

Contacts publicité et partenariat : Jean-Michel : j.comte@gareauxgorilles.com Demande de stage : coordination@vibrationclandestine.com

Je nMi’

40 Palais Idéal du Facteur Cheval 41 Les Catacombes de Paris 42 Palais des Papes

46 Beepeur Crédit Illustration : Pez

Principaux collaborateurs et rédacteurs : David, Fanélie, Félix, Grégory, Jean-Michel, Julien, Léonor, Nadège, Pierre,Rémi, Sébastien, Soan, Thomas, Zoé. Correction/relecture : Nadège, Fanélie et Grégory. Distribution raisonnée et certifiée par la société SITEL 2000 points de diffusion.

Les articles et photos publiés engagent la responsabilité de leurs auteurs. Tous droits de reproduction réservés. Remerciements : DaFont.com Distribué gratuitement dans toute la France. © 2006 Vibration Clandestine Dépôt légal : 2008 - I.S.S.N : 1961-4985

3


Troupe de Théâtre Forain

Interview complète j vibrationclandestine .com

Les Carboni René Sarvil, parolier qui a travaillé avec les étoiles de son époque (Chevalier, Fernandel, Tino Rossi, Piaf) est avant tout connu pour être l’initiateur avec Vincent Scotto des opérettes marseillaises. Les Carboni rendent un hommage drôle, émouvant et sincère à René Sarvil celui qui a toujours voulu rester dans l’ombre. Quelle est l’idée, l’envie instigatrice de la création du spectacle sur René Sarvil ? L’histoire est très simple, après notre succès avec Un de la Canebière en Avignon (2008), nous avons rencontré Georges Crescenzo, le neveu de René qui venait d’éditer le livre hommage à son oncle. Il avait aussi participé à la réalisation d’un documentaire sur René Sarvil. En bref, je lui ai dit : "Il manque un spectacle… ". De plus la commande de la ville de Marseille a scellé l’envie de créer René Sarvil, l’oublié de la Canebière.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées lors de la mise en scène de la vie du parolier ? Ce spectacle a été le plus simple à mettre en scène de toute ma carrière (20 ans).

Voilà bientôt 18 mois que le spectacle se joue. Il sera notamment fin Mai à Nyons (26) pour Nyons en scène. Selon vous, qu’est-ce qui fait de René Sarvil un spectacle attrayant ? Je pense que c’est l’ensemble, les acteurs. Ali Bougheraba est un one man show man, les 3 acteurs chanteurs, Benjamin Falletto, Cristos Mitropoulos et Anthony Doux 4

Photo : Chloé Bonnard

ont su grandir au fur et à mesure de la vie du spectacle. L’arrivée de Camille Favre-bulle a été déterminante pour la longévité du spectacle. Un travail continu, des comédiens motivés et sans cesse en évolution et l’accueil du public à Paris et en Avignon. Voilà les raisons du succès du spectacle.

Le spectacle est assez éloigné de l’affection première des Carboni pour la comedia Dell’arte… À l’origine, la Comedia dell’ Arte était notre univers, puis le théâtre itinérant est venu frapper à notre porte et nous avons eu envie de travailler sur les opérettes marseillaises. Ali est un acteur de Comedia dell’ arte et a une façon particulière d’aborder la dramaturgie théâtrale. Benjamin et Christophe sont des comédiens musiciens, présents aussi dans la Comedia dell’arte. René Sarvil est un spectacle de Comedia dell’ arte revisitée et modernisée.

Si Les Carboni et René Sarvil se produisent près de chez vous alors n’hésitez pas !


Photo : Pascal Auvé

Théâtre La Licorne Les Encombrants font leur cirque à l’origine le bestiaire forain est une création du Cirque de Licorne qui a tourné sur la France et à l’international pendant près de 10 ans (300 représentations et 100 000 spectateurs). L’histoire de centenaires qui n’ont pas l’intention de se laisser rattraper par les années en faisant ce qu’ils ont toujours voulu faire, du cirque animalier ! En 2012, le théâtre du peuple de Bussang (Vosges, 88) propose d’insuffler un peu de sang neuf. Une opportunité de donner une seconde vie au spectacle de la Licorne qui devient alors Les encombrants font leur cirque. Aujourd’hui, les masques de vieillards ont été remplacés par des marionnettes portées par d’habiles comédiens qui animent ce théâtre d’arts plastiques fait de bouts de ferrailles et de tôles ondulées. Une mante religieuse funambule, un rhinocéros bourru, un cheval décharné chanteur, un requin glouton sont les animaux dressés par ces vieillards qui s’adonnent aux claquettes et qui réalisent une (formidable) pyramide qui ferait pâlir le cirque de Pékin ! Le spectacle mis en scène par Claire Dancoisne nous dévoile une ingénieuse vision du monde où ces attendrissants vieillards ne sont pas bridés par leurs années. Une des prochaines prestations des encombrants font leur cirque se jouera le 4 & 5 Avril au Sémaphore à Irigny (69). www.theatre-lalicorne.fr

5


Photo : Baptiste Croze

Baptiste Croze Sculptural Studies Depuis plus d’un siècle, le musée des moulages a toujours résidé corps et âmes à l’université Lyon 2. Cet atelier de confection rénové renferme pas moins de 1600 copies, réalisées pendant le XIXème siècle, d’emblématiques figures de l’histoire de l’art telles Frontons du temple de Zeus à Olympie, Aphrodite de Cnide, Esclave de Michel Ange… Une évolution de la Grèce Antique jusqu’au XIXème siècle. Hormis les collections antiques et médiévales, ou encore céramiques et terre cuite, le musée organise régulièrement des expositions temporaires et autres concerts et spectacles. Résidant à long terme sur le campus de Lyon 2, il est tout naturel pour le musée de s’inscrire, par divers moyens, dans la formation des jeunes universitaires. Du 13 au 16 mai 2014 le musée dédiera un espace aux étudiants de l’option atelier commissariat d’exposition.

L’encyclopédie oubliée présentera Sculptural Studies de Baptiste Croze. Sculptural Studies est une installation en all over et in situ se proposant de "genrer" les objets. Cette étude picturale est constituée d’un ensemble d’objets usuels disposés au sol, sélectionnés selon une spécificité formelle, qu’ils pointent vers le haut. L’œuvre se présente comme la traversée d’un champ où l’herbe est trop haute et chatouille les genoux du spectateur. Ce dernier regarde et s’oriente en même temps qu’il découvre le travail. La fragilité de cette installation d’objets quotidiens collectés viendra s’opposer à la statuaire de la collection des moulages en plâtre. Le vernissage qui aura lieu le 12 mai sera accompagné de performances artistiques live ! museedesmoulages.univ-lyon2.fr

6


Photo : Daniel Michelon

Cie Simon Carrot KOSM Ballet conceptuel et manipulatoire pour 11 cercles et 3 corps, KOSM est une création de Simon Carrot. Il met en scène 3 acrobates-jongleurs, équipés de leurs cercles d’acier, dans différents tableaux sonorisés par le Cristal Baschet, et laisse l’interprétation ouverte au spectateur pour donner une multitude de facettes à son spectacle. Très tôt, Simon Carrot décide que sa vie sera dédiée au spectacle, et plus précisément aux arts du cirque. Une école de cirque puis le centre national du cirque et la philosophie forment son orientation initiale. Il multiplie ensuite les expériences professionnelles (mise en scène, interprétation, regard extérieur) pour ne pas faire de sa vision un tunnel. Ainsi, nombreuses sont ses créations qui tournent dans toute l’Europe et à travers le monde (Argentine, Japon). En 2010, sûr de pouvoir développer sa propre ligne artistique, il crée La tournoyante production, dont KOSM est le deuxième spectacle. Articulés autour des mouvements du cercle, les acteurs sont animés par des intentions à l’objet : le regarder, le suivre, changer ses mouvements, l’éviter… Le site web de la compagnie vous fournira de plus amples renseignements sur Simon Carrot et ses créations. KOSM sera présenté le 11 Avril à l’espace Jean Carmet à Mornant (69), rendez-vous sur www.copamo.fr ! www.simoncarrot.com

7


Sculpture « Mixed Media Assemblage » Être né le jour des morts, être bercé dans la tradition par sa famille qui respecte la tradition du fleurissement des tombes la veille de son anniversaire, aura prédéterminé la fascination de Didier pour le morbide et les monuments religieux. Cet attrait, combiné à un monde de science-fiction post apocalyptique aux tendances cyberpunk, se retrouvent sur ses créations : tatouage, peinture et sculpture. Cette facette de son art fait actuellement l’objet d’une tournée dans les galeries Spacejunk.

Didier Ra www. facebook .com /D idierR a - www.spacejunk .tv

Photo : Didier R a

99% de tes sculptures sont on board. En moyenne, combien d’heures de travail cela représente-t-il ? Explique-nous la conception de X4... Je n’ai jamais calculé en heures, un skate me prend environ trois semaines et un snowboard environ un mois et demi, à raison de 4 heures en moyenne par jour… Je te laisse faire le calcul. L’idée de X4 était de faire une sorte de Madone Intergalactique, l’inspiration de base dont je me suis très largement éloigné vient du jeu video Mass Effect et de personnages appelés les furies qui sont elles-mêmes largement inspirées par la species de HR Giger. [...]

Actuellement ton exposition Junks from Jupiter est à Lyon. Mi-Avril elle déménage à Grenoble et s’achèvera ainsi la tournée Spacejunk . Que t’aura-t-elle apporté ? Outre une grande visibilité, le simple fait d’être contacté par une galerie d’art comme Spacejunk est déjà super gratifiant et me fait énormément plaisir et c’est avec aussi un grand plaisir que j’ai répondu à leurs commandes. C’était pour moi la 1ère fois que je me lançais dans une expo aussi grande et rien que cela était déjà un défi personnel que je suis fier d’avoir relevé. [...]

Ta première passion est le tatoo. [...] Acceptes-tu toute idée où tu peux te faire plaisir ou psychanalyses-tu ta victime ? Rectification, mes 1ères passions sont le dessin et la sculpture, je me suis mis au tattoo plus pour une question pécuniaire au départ, c’est avec le temps que c’est devenu une passion ! J’accepte toutes les idées du moment où elles sont un minimum originales et qu’elles peuvent correspondre à mon style graphique (largement inspiré par le manga, le graph…). ça peut paraître très réducteur mais ça laisse quand même une grande variété de styles, du New school au biomeca en passant par le Neo-jap, le cartoon… ensuite pas besoin de psychanalyse, les personnes qui viennent me voir ont en général une idée assez construite pour pouvoir faire quelque chose de sympathique. 8


ADCH (Association pour la Diffusion de la Culture Hispanique) Biennale du cinéma espagnol d’Annecy Chaque année, de nombreux festivals se déroulent autour de la culture cinématographique sur le territoire français. Ici, nous ne parlerons pas de Cannes ou de Deauville mais de tous ces festivals, qui offrent aux cinéastes émergents, la possibilité de présenter leurs travaux au public. L’association pour la diffusion de la culture espagnole, l’ADCH, œuvre pour cette cause et a créé en 1983 son propre festival. Du 5 au 15 Avril 2014, sera présentée à Annecy la 16ème biennale du cinéma espagnol, cinéma qui a su faire sa notoriété internationale grâce à de grands noms. À l’occasion de cette biennale, 5 cinémas de l’agglomération annecienne diffuseront une quarantaine de films, pratiquement tous inédits en France. Cette 16ème édition dédiera un hommage au producteur espagnol Elias Querejeta, décédé en 2013, en projetant sur les écrans cinq de ses productions. Les 15 000 spectateurs attendus ainsi que l’engouement des professionnels du milieu ont contribué à la reconnaissance auprès du public français du cinéma espagnol, et cela grâce à la biennale d’Annecy. Qui sera le successeur de Rodrígo Rodero Alvarez, grand vainqueur de l’édition de 2012 ? Une façon efficace et enrichissante de le savoir, est de se rendre à Annecy et de faire partie du public de la biennale ! www.annecinespagnol.fr

9


Court métrage / Clip

Atome : Chloé Mille, Adrien Cappai, Valentin Tuil Atome. Nous ne parlerons pas de physique-chimie, nous ne traiterons pas des interactions entre molécules, puisque plus aucune loi ne régit cet univers. Il n’y a pas de limites à l’art et à la création ! Atome est un court métrage d’Adrien Cappai, Chloé Mille et Valentin Tuil, une fresque artistique sur une scène surréaliste. Tout d’abord, expliquez-nous ATOME a-t-il été réalisé ?

dans quel cadre

Atome a été réalisé dans le cadre de notre court métrage de fin d’études, à l’école ArtFx, Montpellier. La dernière année de l’école est entièrement dédiée à ce projet, qui nous a permis de réaliser un projet de bout en bout, de la phase de conception, en passant par le tournage et enfin la post production. Ce court métrage a donc été l’occasion de montrer nos capacités aux différents studios de post production dans lesquels nous étions susceptibles de travailler lors d’un jury au cinéma.

Les effets spéciaux sont le cœur même d’ATOME. Pouvez-vous décrire simplement cette étape de la réalisation (durée de la conception, techniques utilisées) ? Nous avons travaillé sur Atome pendant environ onze mois, environ quatre mois de préproduction (développement du concept, scénario, story-board, préparation du tournage etc..). Le tournage a lui été organisé sur 4 jours pleins, et le reste de l’année était consacré aux effets spéciaux. Au niveau de la technique, nous avions chacun notre rôle bien défini, Valentin spécialisé dans le compositing, s’est occupé principalement de mélanger les éléments en 3d avec les images réelles, pour que le tout paraisse cohérent et réaliste. Chloé et moi-même nous sommes occupés de la partie Fx, c’est-à-dire les simulations d’explosions, de fumée, de peinture ou encore de particules. Il y a beaucoup de facettes dans les effets spéciaux, nous avons décidé bien sûr de mettre en avant nos spécialités

acappai @artfx . fr - 06 26 45 79 90 cmille@artfx . fr - 06 77 99 38 49 vtuil@artfx . fr - 06 32 05 04 83

Photo : ArtFx

mais nous avons participé à toutes les autres étapes de production comme la modélisation, le layout (organisation de la scène 3d) ou encore le rendu de l’image 3d.

Nous savons que la musique (dubstep) a été réalisée par Pierre Novi, Romain Salas et leur studio, Le bruit qui Court. Mais qui est l’artiste qui a réalisé la fresque ? En effet, Pierre Novi a réalisé la musique du film, et Romain Salas les bruitages et autres sound-designs, quand à la fresque, c’est Al, l’acteur même du film qui s’en est occupé. Nous lui avons demandé de réaliser une fresque déstructurée à base de coups de pinceaux anarchiques, avec une base vide en forme de triangle en son centre.Nous voulions quelque chose de très graphique. En réalité, la fresque a été peinte sur un grand drap noir, et nous l’avons intégrée sur le mur du hangar en post production. Les contraintes du tournage ne nous permettaient pas de la réaliser en live.

ArtFX vous a préparés aux effets spéciaux, à l’animation 3D, jeux vidéo. Vers quelles branches vous dirigez-vous ? Avez-vous un domaine de prédilection ? À la sortie de l’école, nous sommes formés pour travailler dans différents types de studios en effet, et nous sommes en ce moment tous les trois dans différents d’entre eux. [...] Les façons de travailler sont bien différentes en fonction du type de production et chaque studio a sa propre manière de travailler, mais nous pouvons travailler dans tous ces domaines, ce qui nous permet de ne pas s’enfermer dans un style en particulier.

le mot de la fin 10

ATOME, est disponible sur http://vimeo.com


Photo : Julien Montenero

Alexandre Grondeau Sélection naturelle, un roman capitaliste Yan, John et Jean, tous trois confrontés à des moments difficiles, sont amenés à faire des choix capitaux pour la suite de leur vie. Manger ou être mangé ? être égoïste ou altruiste ? Être le plus fort ou le plus honnête ? Ces choix guidés et inspirés par la société les amènent à se questionner sur leur condition/position sociale, professionnelle et humaine, sur le bien et le mal, sur la façon dont ils voient leur avenir. Alexandre Grondeau nous propose son troisième roman, Sélection Naturelle, où il se livre à une analyse des comportements induits par la réussite économique et sociale et liés à l’état de l’homme et des situations dans lesquelles il évolue. Darwin : « les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements » www.selectionnaturelle-lelivre.com

11


Artiste plasticien

Brno Del Zou Ce titulaire d’un doctorat en mécanique théorique a, en 2006, tout arrêté pour se consacrer pleinement à ses productions artistiques en tant que photographe et plasticien. L’être humain, le corps et le visage sont au centre de son art. Par ses installations, il donne profondeur et mouvement à ses photos. Les portraits morcelés, les photosculptures, décomposer pour mieux recomposer, cela permet de voir toutes les facettes d’une personne, mais encore ? J’utilise la fragmentation du corps pour mieux le recomposer en le stylisant à ma manière. Je revisite les corps et les visages, je les mets en volume pour former des installations où les jeux d’échelle sont multiples. De ces photosculptures se dégage un parti pris esthétique manifeste mais qui néanmoins ne cache pas cette part de chaos qui habite nos esprits. Ce jeu de déconstruction reconstruction est la symbolique d’un processus bien humain, qu’il soit d’ordre physique ou psychique. Ne dit-on pas parfois que nous nous sentons cassés, démontés, dispersés ou bien même en morceaux ? Je ne découpe pas les corps par je ne sais quel plaisir pervers, au contraire, j’ai le sentiment de réparer, de réunir, de redonner à chacun des corps, chacune des personnes photographiées, cette unité qui nous est chère.

Lorsque vous réalisez une photosculpture, comment décidez-vous de faire un zoom de telle partie ou au contraire un plan large ? à la manière des premiers cubistes, un corps ou un visage peut être représenté de différents points de vue à la fois sur un même espace plan. Pour ma part, je rajoute une épaisseur par rapport à la toile des peintres. Mais le processus est le même, je suis aussi fidèle, peut-être même 12

brnodelzou@yahoo. fr

06 62 03 15 53 brnodelzou.ouvaton .org

Photo : Brno Del Zou

davantage, au sujet photographié en le représentant sous différents angles, différentes échelles, qu’en utilisant l’unique point de vue de la photographie classique. Je choisis un point de vue très rapproché pour mettre en valeur une partie qui me semble primordiale chez mon sujet, souvent l’œil qui nous regarde au plus profond de nous-même. Mais cet œil sera joint à une vue plus large du visage pour mieux le faire vibrer par contraste. [...]

Avec la chambre de Narcisse, vous avez une production captivante. Expliquez le fond, la forme à nos lecteurs . La Chambre de Narcisse est une installation destinée à prendre place dans un lieu où il y aura un public, à l’occasion d’un événement culturel, d’un festival, d’une manifestation publique, etc. Avec cette installation, on retrouve la thématique du morcellement du corps, de la personnalité. Mais cette fois, c’est à la personne ellemême - le visiteur du moment, le spectateur - qu’il est proposé de réaliser des autoportraits fragmentés. Car La Chambre de Narcisse est un environnement de prises de vues avec miroirs amovibles, chacun se met en scène pour produire des images, à la fois décomposées et néanmoins construites. Les créations des visiteurs de La Chambre de Narcisse sont visibles en temps réel sur une mosaïque d’écrans, puis sur un site Web dédié. http://chambredenarcisse.fr


Photo : Tamara Pinco

Rocio Molina Afectos Rocio Molina, par l’intermédiaire de ses créations et de son talent, est aujourd’hui une personnalité incontournable du flamenco, de la danse espagnole et mondiale. Afectos, coproduit avec la chanteuse et musicienne Rosario La Tremendita, allie l’ambiance et les mouvements traditionnels du flamenco et le modernisme de la danse contemporaine. Accompagnés sur scène par Pablo Martin-Caminero à la contrebasse, la pièce et ses acteurs s’interrogent sur la capacité à la simplicité et au naturel. à l’aube de ses 30 ans, Rocio Molina a déjà reçu de nombreux prix qui reconnaissent son intellect, son génie et sa contribution au monde de la danse. Depuis 2012, date de sa création, Afectos a déjà conquis un large public en se produisant sur de nombreuses scènes européennes (Espagne, Royaume-Uni, France, Hollande) et sera présenté à New-York en Mars de cette année. Les prochaines représentations françaises d’Afectos de Rocio Molina seront données au théâtre de Bourg-en-Bresse (01) les 11 et 12 Avril. www.rociomolina.net

13


Artiste / llustrateur Urban Art

Interview complète j vibrationclandestine .com

14


Pez Fait main ou par ordinateur, visages, art urbain, abstrait, crayons ou bombes, Pez sait tout faire et fait ce qu’il veut ! Que veut-il ? Que votre âme et votre conscience quittent leurs enveloppes charnelles et s’évadent de notre réalité grâce à l’esthétique de ses créations. Pez, tu es graphiste freelance depuis 2006. Electafrobeat, ta première création est datée de 2009. Quelle est l’étincelle qui t ’a décidé à partager ton univers ? Oui j’ai mis un peu de temps avant de présenter mon travail au public, je voulais arriver à quelque chose d’abouti. J’ai toujours dessiné, très jeune, à l’âge de 5/6 ans, je pouvais passer des heures à peaufiner mes créations. Ensuite à l’adolescence, j’ai dessiné avec plus ou moins d’intensité pour m’y replonger corps et âme après mon baccalauréat en faisant l’école Pivaut. à la suite de cette école je me suis lancé en Freelance comme graphiste pour des sociétés locales tout en continuant à dessiner sur mon temps libre.

Grâce à leur message, leur complexité et leur précision, nous pourrions passer des heures à regarder Pandémik et Playground. Quel éclair t ’a frappé ? En fait l’idée était d’attaquer des plus grands formats que mes traditionnels "sketchs" donc effectivement ces pièces sont assez détaillées et demandent pas mal d’heures de travail.

Que cherches-tu à recréer sur ces visages féminins, Annah, Eve, Lady Dolly, qui semblent écorchés ? Je me suis basé sur des photos de modèles que j’ai dans un premier temps redessinés pour totalement les réarranger à ma sauce par la suite, dans un style beaucoup plus déstructuré. Mon idée était de créer un portrait de femme en phase de déstructuration. Je souhaitais à travers une image onirique figer le mouvement et l’apesanteur d’une décomposition et donc du temps qui passe. Je souhaitais caractériser le passage d’un état réel (qui serait la vie) à une forme abstraite (la mort) en restant agréable visuellement et positif en termes d’émotions.

Dans la série Distroy, Disney et les Simpson en prennent pour leur grade ! T’ont-ils fait cauchemarder étant plus jeune ? (Rires) Non, au contraire ils m’ont plutôt fait rêver. En fait c’est venu en 2 temps, j’ai commencé par Mickey, Donald et un Rapetou, et finalement j’y suis revenu plus tard avec les 6 derniers Homer, Kenny, Bart, Mario, Krusty et Buzz ... Je ne sais pas vraiment pourquoi j’y suis revenu peut-être pour finaliser correctement une série que j’avais commencée ? Et puis je suis un fan éternel d’Homer donc je ne pouvais pas ne pas le faire ! Aussi, le succès qu’a rencontré Homer et sa duff y est pour quelque chose il faut bien l’avouer. J’avais envie de leur donner une apparence étrange, urbaine et onirique qui change radicalement de l’univers des personnages. Les implanter dans d’autres mondes nous révèle d’autant plus ce qu’ils sont... Ces personnages sont tellement ancrés dans l’imaginaire collectif qu’on en oublie leurs traits et leur conception d’origine.... ça me rappelle une fin d’épisode des Simpson où Homer se retrouve dans notre monde réel (cet épisode est très bon, je le conseille).

peziz@ hotmail. fr www. pez-artwork .com photo : P ez

Bubaldrin

15


assoCiatioN

RETOUR SUR LE FESTIVAL PARENTHÈSE[S]

Du 17 janvier au 15 février l’association A.R.T. a organisé la première édition du festival Parenthèse[s], le jour même de l’inauguration de ses nouveaux locaux à Trévoux. Un mois exceptionnel, ayant acceuillis une exposition de pochettes vinyles personnalisées par des artistes de renom de l’art contemporain tels : Sara Chelou, Kim Prisu, Jean Luc Vema, Jérôme Mesnager, Olivia Clavel... sur le thème Amour et Révolte, titre du disque du groupe King’s Queer à l’initiative de cette exposition itinerante. La King’s Queer Art Collection est repartie vers de nouvelles aventures, mi mars elle sera présentée à Tahiti. Un mois incroyable pour une première édition de ce festival dont la prochaine parenthèse s’ouvrira l’an prochain !

L’Association A.R.T. et le projet de la Rue[s] des Arts de Trévoux

artyshow 4 :

La ville de Trévoux a la volonté de valoriser des métiers d’art dans le cadre de sa politique active de développement culturel et touristique de son territoire avec en particulier celui de la Vieille Ville. Elle a donc réhabilité plusieurs locaux destinés à devenir des ateliers-galeries et rebaptisé la rue du Port en Rue[s] des Arts. La mairie de Trévoux s’engage à proposer des ateliers à loyer attractif, ainsi que des baux souples, courts et adaptés à l’activité pour les 2 premières années de l’installation. C’est dans ce cadre que l’Association A.R.T. a donc rejoint ce beau projet, où tout reste à créer. Pour intégrer vous aussi la Rue[s] des Arts, n’hésitez pas à faire la demande de candidature auprès de la mairie de Trévoux (01600) : contact@mairie-trevoux.fr

Depuis 2 ans, l’Association A.R.T réunit une cinquantaine d’artistes et de créateurs, lors de son salon bi annuel : l’Artyshow ! Plus qu’un salon c’est également un vrai moment de performances artistiques. Art du spectacle, musiciens, peintres, créateurs, stylistes... Tous se retrouvent en mai et en décembre pour vous faire passer un instant unique !

Renseignements sur l’association A.R.T. : contactassoart@gmail.com www.asso-art.com

samedi 10 mai 2014 Salle des Fêtes de Trévoux

Inscriptions en cours ! Les inscriptions sont lancées depuis la mi-février, clôture le 15 avril ; inscrivez-vous !

Crédit photo : Julien Josserand-Concert King’s Queer du 8 Février 2014


FOCUS SUR DES ARTISTES A.R.T Trois artistes totalement opposées et qui ont pourtant proposé leur participation lors du Festival Parenthèse[s], travaillant à l’unisson sur le même thème : Amour et Révolte, chacune dans son domaine artistique. Eva Rosa, Claire Boisse et Isao : trois femmes, trois univers.

Crédit photo : Claire Boisse

Il m’est toujours apparu naturel de peindre, exprimer une émotion lorsqu’elle émerge, par le biais du pigment - ou presque, bien sûr des fois, on fait comme tout le monde, on crie. Ma façon de travailler actuelle est celle-ci : une expérience, pas d’idées pré-normées dans mon capiton, un peintre avec ses instruments en accompagnement sonore, l’immersion dans celui-ci et ensuite la constatation de ce qu’il en résulte. Claire Boisse alias Claire Ensablée

Crédit photo : Eva Rosa

Sur la Trace des Fées... Une ballade dans un Monde Parallèle... On se promène au milieu des Plantes Rares, on rencontre l’Eugénie de la Cafetière, la Bande à Gudule... et autres Carabistouilles... Tous ces personnages, faits de bric et de broc, vous guident au fil des toiles. Eva Rosa

Crédit photo : Isao

à travers mes oeuvres textiles, je témoigne de la poétique de notre temps en modifiant notre regard, en tissant des liens. Métissage des techniques textiles, recyclage de matériaux anciens pour un habillage artistique autour de l’objet. Isao

ASSOCIATION


La Conciergerie - art contemporain Salle d’exposition orientée vers les arts numériques, La Conciergerie (73 - La Motte-Servolex) s’appuie sur les Fonds Régionaux d’Art Contemporain (FRAC). Le soutien à la jeune création est mis en avant tout en exposant des artistes confirmés comme récemment Shepard Fairey. Depuis le 26 Février et jusqu’au 26 Avril, La Conciergerie est investie par l’exposition Anima de Hervé Bailly-Basin.

Interview de Ève Poinsard, responsable programmation culturelle de La Motte-Servolex www.conciergerie-art.com

37 montée Saint-Jean - 73290 La Motte-Servolex 04 79 65 17 78 - culture@mairie-lamotteservolex.fr photo : Ville de L a Motte-S ervolex

Tout d’abord, présentez-nous La Conciergerie et ses partenaires. La Conciergerie est la première salle d’exposition municipale dédiée à l’Art Contemporain en Savoie, avec 5 à 6 expositions par an et de nombreux temps forts alternatifs. Le partenariat avec les FRAC (Fonds Régionaux d’Art Contemporain) nous offre la possibilité d’accueillir des œuvres d’artistes de notoriété nationale et internationale. Les partenariats locaux sont nombreux ce qui permet à la structure de s’inscrire sur le territoire sous différentes formes : pédagogie avec visites guidées des scolaires, formation avec l’accueil d’enseignants en arts plastiques, professionnalisation avec la création de soirées dédiées et résidences d’artistes. À noter également : la 7e Nuit de la Création, inscrite aux Nuits Blanches - Paris 2014 qui investira La Conciergerie et toute la Ville de La Motte-Servolex le 4 octobre. L’exposition de Shepard Fairey alias OBEY en septembre dernier a eu un succès considérable. Dans quelle mesure a-t- elle touchée le public ? Shepard Fairey est un artiste dont l’actualité est très médiatisée en ce moment grâce à ses interventions graphiques monumentales à travers le monde. Il est également une des icônes incontournables de la scène street-art 18

dans tous les domaines : musique, graphisme, mode marque OBEY, cinéma… Ses œuvres et coup de gueules contre le monde de la consommation, l’injustice, la culture de masse, la dictature font écho quel que soit l’âge de la personne. Les thèmes qu’il aborde sont universels et profondément humanistes.

La salle de La Conciergerie accueille Hervé Bailly-Basin avec Anima . Pouvez-vous nous familiariser ? Hervé Bailly-Basin vit et travaille sur Annecy. Après des études d’arts plastiques et de philosophie, il a participé à la première vague des arts infographiques. Dans ses œuvres, se mêlent synthèse numérique, captations photo ou vidéo. Elles sont aussi marquées par une sensibilité musicale l’ayant amené à travailler avec de nombreux compositeurs contemporains. Le mot Anima, titre de cette exposition, fait référence au caractère animé des œuvres présentées, mais aussi à la figure féminine qui en constitue le thème récurrent. Régulièrement, avec l’association Armada, les soirées LECC (Lieu d’E xpression et de Création Contemporaine) sont programmées . Quel est le concept ? L’association Armada, est un collectif d’artistes sous la conduite de Serge Helies, artiste et commissaire des ex-

positions. Il oriente ses propositions artistiques vers le champ de l’art contemporain et le métissage d’œuvres issues de diverses disciplines (arts plastiques, danse, théâtre, musique). Les soirées LECC sont des rencontres autour de l’art contemporain. Elles permettent à de jeunes artistes de présenter un travail en train de se faire ou de tester un travail abouti auprès du public, d’échanger avec lui ou encore de trouver des liens avec d’autres artistes présents issus d’autres disciplines artistiques.

La Conciergerie

organise pour chaque

exposition des visites commentées

! Afin

de venir, de voir et de comprendre...

Tous les chemins mènent à l’art contemporain ! Nous avons choisi de vous y amener sur la base de sujets du quotidien (actualité, vie quotidienne, rencontres...), qui seraient prétextes à présenter l’artiste et ses œuvres. Notre désir est de faire partager nos découvertes sans nous positionner en tant que spécialistes, mais en tant que témoins curieux et intéressés par notre époque. Nous voulons également sensibiliser un public aussi large que possible à l’art contemporain en l’abordant d’un point de vue ludique et décalé.


Photo : g. garofolin ville de Chambéry

Le scarabée Salle de spectacles Salle de spectacles municipale à Chambéry, espace culturel de qualité, mais également seule salle chambérienne pouvant accueillir de 400 à 950 personnes debout, Le Scarabée a accueilli depuis son inauguration en 1994 pas moins de 360 concerts et, en fonction de sa configuration 400 places assises, dans le cadre du soutien aux structures locales, du théâtre, de la danse, du cirque, des spectacles de fin d’année... Dans la continuité du travail engagé depuis à présent 4 ans, la ville de Chambéry a priorisé progressivement les musiques actuelles dans l’activité de la salle, par une programmation régulière de concerts, des périodes réservées au travail en résidence, tout en permettant l’accueil des autres types de manifestations. La ville de Chambéry portera donc elle-même une partie de la programmation musiques actuelles : 1er rendez vous le 3 avril, avec Didier Wampas & The Bikini Machine, et en première partie Os Drongos, groupe chambérien dont ce passage sur scène fait suite à un travail en résidence et d’accompagnement. Illustrant tout à la fois une volonté d’éclectisme et d’un rayonnement dépassant le simple territoire chambérien, la salle accueillera dès le 29 mars une soirée électro proposée par Salamah Productions avec Générale Hydrophonick, Dragongaz (Interlope), Schvédranne et Dubmentalist. Le soutien à l’émergence est également au cœur du projet, avec un plateau ska le 26 avril proposé par Minimal Chords (The Chouquet, Rules of Peace, et Paranoïa), puis un plateau scène locale le 7 mai avec Haroun Tasief, The Jargonauts et Ricky James. Autre rendez vous illustrant la continuité du soutien aux acteurs locaux des musiques actuelles, le 16 mai, cette fois musique du monde à travers la carte blanche accordée à Fawzy Al Aiedy dans le cadre de la Biennale de la guitare, avec son projet Medi Terra et sa formation Radio Bagdad. lescarabee.chambery.fr 19


SMAC LES ABATTOIRS Depuis sa nomination à la tête des Abattoirs à Bourgoin-Jallieu (Isère, 38) en 1999, José Molina n’a qu’une seule motivation : faire rayonner Les Abattoirs dans la région avec un projet artistique et culturel exigent et ambitieux. En ce sens l’obtention du label SMAC (2008) était la base du projet. Aujourd’hui le Festival Electro Choc en est la clé de voûte. 2014 sera l’année de la 9ème édition. Rencontre avec José Molina... Accueil@lesabattoirs .fr 04 74 19 14 20 www. festival- electrochoc .com photo : Joris Couronnet

Interview de José Molina, directeur de la SMAC Les Abattoirs

Electro Choc #9 ressemble-t-il à l’image que vous vous faisiez du festival lorsqu’il était encore à l’état de projet ? D es modifications sur les prochaines éditions sont- elles à attendre

? Dans le fond et dans l’esprit, oui mais cela mérite d’être précisé car la ligne artistique du festival se veut au plus près de l’innovation, de l’originalité de ces nouveaux courants musicaux liés aux NTI. Cette exigence implique donc une remise en question régulière au contact des projets qui émergent tant sur le territoire régional, national qu’au plan international. Ceci nous demande d’être en veille constante pour proposer à notre public, en avant première des artistes qui seront les révélations de demain. C’est une démarche chronophage en matière de temps, mais passionnante. La

9ème édition est Si vous étiez un spec-

programmation de la

riche et éclectique.

tateur quelles seraient les soirées à ne

? Pourquoi ? Ah c’est difficile car nous défendons toute la programmation mais s’il faut faire une sélection, l’ouverture du festival le 8 mars avec la soirée Electro Swing promet une fête comme on en voit rarement chez nous. En effet ce nouvel esthétique alliant le swing des années 20 avec une production électro symbolise à elle seule la ligne artistique du festival. Nos amis anglais dévepas manquer

20

loppent déjà depuis plusieurs années ce courant, aussi nous programmons, pour la 1ère fois en France un gros collectif électro swing Circus Slamboree. Autres soirées exceptionnelles, Deltron 3030 le 11 avril et surtout pour la clôture le 12 avril, Alan Vega (ex Suicide) & Marc Hurtado que nous faisons venir de NY pour une seule date en France.

L’exposition de l’année dernière à la Halle Grenette a été un succès. Vous réitérez, le festival s’accapare une nou velle fois les lieux . Sur neuf jours, que pourra voir le public ? Oui après plusieurs années d’expérimentations, je crois que nous avons trouvé la bonne formule dans ce bâtiment du patrimoine berjalien, la Halle Grenette avec un mélange d’exposition d’œuvres numériques avec entre autres Dérives de François Quévillon / Canada, le collectif régional Creartcom, notre partenaire pour cette expo qui nous immergera dans une cité futuriste Utopia., des ateliers de sensibilisation pour les scolaires et les équipements spécialisés ainsi que des performances comme Jinpei Washiro qui vient du Japon uniquement pour le festival... Vous pourrez voir et rencontrer une quinzaine d’artistes régionaux, nationaux et internationaux, à la pointe de l’innovation numérique.

Quels

sont les grands projets à venir

SMAC Les Abattoirs ? Grands projets, je ne sais pas s’ils seront grands mais nous continuerons à développer Electrochoc ; en Octobre 2014 nous fêterons les 10 ans de l’ouverture de notre salle de concerts avec 3 jours de convivialité et de musiques, la création d’un nouveau festival en Mai, le Carnival, avec divers partenaires berjaliens autour de l’étrange et du fantastique…. Puis nous continuerons à nous démarquer avec une programmation exigeante, éclectique ; nous sommes maintenant bien repérés par les producteurs internationaux et nationaux et vous pourrez toujours voir aux Abattoirs des artistes porteurs de valeurs que nous défendons : la sincérité, l’engagement, en dehors des chemins courus du consumérisme initié par les grands médias. pour la

le mot de la fin Les Abattoirs, c’est un lieu convivial, de qualité, une équipe professionnelle qui vous attend pour combattre cette morosité ambiante car comme disait le philosophe Friedrich Nietzsche : " Sans la musique, la vie serait une erreur ! "


Photo : Célestino Monteiro

Le Silex Scène de Musiques Actuelles à Auxerre (89) Labellisé SMAC trois ans après son ouverture (2010), l’équipe du Silex à Auxerre (Yonne, 89) s’inscrit concrètement dans la démarche pour la création, la diffusion et le développement des pratiques artistiques. En effet, hormis les concerts jazz, pop, métal, hip-hop et électro, de nombreux évènements, parfois gratuits, sont programmés et proposés à tous ceux qui veulent s’initier aux pratiques artistiques liées à la musique. Atelier électro avec un Dj pro sur Ableton live. On the Rock Again qui est un tremplin jeunes talents. Ou encore La Nuit des studios avec la découverte à travers 4 concerts du fonctionnement des studios. 2014 sera la troisième édition du Catalpa festival organisé par le Silex. Cet évènement musical qui se déroulera au parc de l’arbre sec à Auxerre les 27, 28 et 29 juin 2014 rassemblera des artistes de musiques contemporaines et de musiques du monde. Seulement 2 ans et déjà une moyenne de 20 000 spectateurs pour ce festival totalement gratuit ! Le Silex aurait-il trouvé la formule magique ? Pierrick Pédron Trio "Kubic’s Monk", Asocial Club, Dagoba, HollySiz, Debout sur le Zinc, Print, Hilight Tribe, Natacha Atlas, Lenox + Flox, sont les artistes qui se produiront sur la scène du Silex en Mars et en Avril !

www.lesilex.fr

Le Zoom Association Fenêtre sur Cour

Nouvelle structure dédiée à l’initiation et à la création des arts numériques et cinématographiques, Le Zoom, créé et géré par l’association Fenêtre sur Cour, a pris place dans l’ancien théâtre de la citadelle à Bourg-en-Bresse (01). Ce pôle artistique développe une spécificité inédite sur le territoire : la vidéo, les arts numériques et le cinéma. La résidence d’artistes, pour accompagner le renouvellement de la création contemporaine. L’initiation et la formation à l’audiovisuel sont aussi l’ambition affichée au Zoom. Le Zoom, avec ses locaux dédiés à l’accueil des tournages et une équipe qui saura vous aider pour la mise en œuvre de votre tournage, vous attendent dans l’Ain ! De plus, le Zoom met à l’affiche des stages de cinéma destinés aux 12-18 ans. La jeune génération aura l’occasion d’être à la fois acteur et technicien et préparera un court métrage en passant par toutes les phases, de la conception à la réalisation, du scénario jusqu’au montage, pour finir avec une projection de leur court métrage. Tous les moyens sont mis en œuvre pour que les jeunes fassent partie d’une formidable expérience. Pour les plus âgés, les courts du jeudi soir est un concept convivial pour la promotion de la diversité des pratiques de création audiovisuelle. Toutes les années, près de 2500 films courts sont réalisés en France. Loin de vouloir et de pouvoir tous les projeter, Le Zoom vous propose de venir assister à la présentation d’un court métrage puis de partager votre opinion autour d’un apéritif. Vous voulez en savoir plus sur le Zoom ? Rendez-vous sur le-zoom.com !

www.le-zoom.com 21


Têtes Raides Les Terriens Voici venu le temps du 14ème album studio des incontournables de la chanson française. Les Têtes Raides reviennent avec Les Terriens, disponible depuis le 17 février ! Après une escapade littéraire et musicale avec Corps de mot en 2013, à l’occasion de laquelle ils ont mis en chanson Rimbaud, Apollinaire, Queneau, etc. ; ils continuent la création et nous invitent, réellement et non virtuellement, à écouter, apprécier et ressentir Les Terriens.

Serge, Pierre, Éric, Antoine… nous dévoilent du blues, du rock’n’roll à travers 12 poèmes instrumentalisés habilement tournés à la manière de Léo Ferré, Brel ou Brassens. Certaines chansons sont revendicatrices et pleines de second degré comme Moderato ou Les Terriens (morceau éponyme). Parfois elles sont belles, mélancoliques et bouleversantes. Elles nous paraissent alors personnelles à l’image d’Alice ou d’Oublie-moi.

Dès le lancement du CD, pas de doute, les Têtes Raides nous ont livré un opus de qualité. Evidemment, le combo de Christian Olivier, voix et saxophone donne toute son identité, son caractère au groupe.

Les Terriens, c’est émouvant, plein de vérité et d’amour. D’amour des autres et de la vie. C’est tout simplement les Têtes Raides. Les Terriens et le groupe qui les accompagne sont actuellement en tournée jusqu’au 12 avril, sur toute la France.

Les musiciens qui font les Têtes Raides, Grégoire,

www.tetesraides.fr

22


Le TRICYCLE Le Tricycle Le jazz d’improvisation, à première vue, est une discipline compliquée qui s’adresse aux oreilles des initiés. Le Tricycle, vous l’aurez compris, est un trio formé à Strasbourg qui excelle dans cette épreuve qui requiert technique, concentration, sensibilité et maitrise du groupe. Le jeune groupe, pour chaque titre de l’album éponyme Le Tricycle, se trouve à la croisée de chemins. Chacun suit le sien, et contrairement aux idées reçues, cela forme une unité émouvante. Jean René Mourot au piano, Adam Lanfrey à la contrebasse et Arthur Vonfelt à la batterie forment un trio talentueux qui parcourt le jazz, l’impro et parfois le blues à travers un album rythmé et délicat. Leur premier album Le Tricycle est à l’image du jeune label Momentanea, c’est-à-dire sans idée préconçue et libre de création. Ils se produiront à Truchtersheim le 14 mars et à Strasbourg le 4 avril. www.le-tricycle.fr

23


Sound System reggae/digital/dub

Brainless Sound System Née pour satisfaire la demande de la jeunesse bressane de ses envies reggae, dub, dance hall, l’association Brainless Sound system se compose d’une vingtaine de motivés par le Sound system ! Les premières soirées marchent très bien mais aussi vite que les infrabasses se diffusent, les plaintes suivent. L’association et les acteurs de la vie politique et sociale de la région recherchent alors des solutions. Toutes

les soirées que vous avez organisées ont été des succès, mais sont, pour les riverains, trop bruyantes . Avez-vous trouvé des solutions en accord avec la mairie de Bourg-en-B resse ?

Et non... Pas encore ! Mais nous ne lâchons rien. Le problème n’est pas très compliqué... Il vient tout simplement de l’insonorisation des salles ! Partout où nous allons, les salles ne sont pas adaptées au style de musique reggae/dub. [...] Si la salle n’est pas correctement insonorisée, forcément, les vibrations transpercent les murs et viennent se loger chez les habitants les plus proches. [...] Le seul endroit où nous n’avons pas de problèmes, c’est à la SMAC de La Tannerie, car cette salle est faite pour les concerts, et donc correctement insonorisée.

Le 22 Mars est la date de votre prochaine édition d’Underground Bass Session. Qui seront les invités et êtes-vous toujours aussi motivés ? Cette soirée se déroulera à La Tannerie, nous savons donc déjà que nous n’aurons pas de souci de voisinage. L’invité d’honneur de cette soirée est le Sound System nommé Bhale Bacce, basé à Chartres. [...] Partout en France, la culture des Sound Systems se développe énormément, mais a du mal à perdurer pour les mêmes raisons que nous, à l’image des Dub Stations à Lyon ou du Roots Collective à Grenoble. Nous sommes au cœur de cette lutte, plus motivés que jamais.

24

jojo.gaillard @gmail.com

06 98 32 79 06 facebook .com /B rainlessS oundSystem

Photo : fanny allegrini

La SMAC

de la Tannerie à Bourg-en-B resse a toujours été un soutien important...

Carrément !! La salle de La Tannerie nous soutient depuis le début ! Pour tout dire, c’est même elle qui nous a lancés. à la base, nous avons créé l’association dans le but d’organiser un Sound System dans ce lieu, car nous savions que cette culture marchait, mais aucun concert de ce style n’avait lieu là-bas. Ils nous ont donc dit "Eh bah, créez une asso, et on fera quelque chose en co-réalisation." Et voilà que notre bande de potes se retrouve à organiser son premier Sound System dans la salle de la Tannerie. Ce premier concert fût un réel succès. La ville nous écoute forcément, mais quand des professionnels tels que ceux de la Tannerie appuient nos paroles, ça pèse forcément dans la balance, et ça nous fait énormément gagner en crédibilité !

Compositions, créations, label, production sontils des termes présents à l’esprit de Brainless Sound system ? Bien sûr :-) Dans les Sound Systems, il y a ce que l’on appelle les dubplates. Ce sont des chansons exclusives où un chanteur fait un morceau en disant le nom du Sound. [...] Et la marque de fabrique du Brainless, c’est que sur chacune des dubplates, Sensi-T crée un riddim (version instrumental). Donc, toutes nos dubplates sont sur des instrus 100% Brainless, et même au-delà des dubplates, Sensi-T fait beaucoup de productions maisons. Et ça, c’est une force ! [...]


25


Shaka Ponk The White Pixel Ape Après un album live explosif en 2013 et le succès de The Geeks and the Jerkin’ Socks (victoire de la musique 2013 dans la catégorie spectacle musical) qui s’est écoulé à plus de 300 000 exemplaires, les fans de Shaka Ponk sont sur le pied de guerre en attendant le 4ème album studio The White Pixel Ape. C’est le label Totoutard (Les Têtes Raides, Cats on Tree, Thomas Fersen, Vincent Delerm…) qui produit les singes de Shaka ! Des questions restent en suspens, après des titres comme I’m picky ou My name is stain, The White Pixel Ape saura-t-il garder l’identité rock alternative énergique du groupe tout en innovant ? Qu’aura vu le singe cynique, représentant virtuel du groupe, dans le monde des humains ? Saura-t-il nous faire chanter, danser et sauter encore une fois ?

Wanna Get Free, single extrait de l’album qui sortira le 17 Mars, répond positivement à toutes nos interrogations. Le titre électro rock alternatif, donne le ton et les singes font ce qu’ils veulent et ce qu’ils aiment ! Le groupe, qui a toujours intégré l’animation dans leur musique garde le cap ! Le clip corrobore l’identité visuelle du groupe qui se transforme en toutes sortes de chimères pour délivrer leur message de liberté. Ce qui est certain, le million de spectateurs de la tournée de The Geeks and the Jerkin’ Socks aura à cœur de suivre une nouvelle fois Shaka Ponk dans un spectacle visuel et musical qui voyagera sur les routes de France, et parfois de Navarre, jusqu’à la fin de l’année 2014 ! www.shakaponk.com

26


Photo : Nicol

MOTHER OF TWO So Lame Vendredi soir, j’avais besoin de musique, les amis n’étant pas très motivés pour un concert, je me décide donc à sortir seul. Café-concert, piano-bar, ces établissements, propices aux rencontres et discussions qui nous changent du quotidien, fleurissent dans la grande ville où je vis. Je fais le choix de vous taire le nom du groupe qui jouait. Pourquoi ? Pas terrible ! Étant venu à pied, je me décide pour une dernière bière avant de partir. Malgré moi, je capte une conversation entre deux amis. Ces deux-là parlent d’un jeune groupe qui s’appelle Mother of two. Apparemment, ils sont emballés par leur nouvel E.P., So Lame, indie rock aux influences grunge. Un peu de Supergrass, un peu de The Hives, des noms qui sonnent bien à mes oreilles. Remarqués aux Printemps de Bourges, le trio aurait fait la première partie des Pixies ! Le tapage auditif créé par le groupe sur scène a couvert les paroles des deux amis qui parlaient des dates de Mother of two. En rentrant je me connecte et écoute ce que fait le groupe, en un an 1 maxi et un E.P. ! Les deux gars avaient raison, le rock des trois parisiens a un bel avenir devant lui. Ils ont des dates de concerts prévues dans la région parisienne, dans le Maine-et-Loire et la Vienne. J’irai seul ou avec des amis, mais j’irai ! Alors si vous avez envie, on se donne rendez-vous, et je vous promets que si vous aimez le rock, vous ne serez pas déçu ! www.motheroftwo.fr

27


Rock-Jazz

Guacamole’s Green Guacamole’s Green sont 4 hyperactifs de la musique. Cette dernière les a touchés très tôt et le jazz, le rock, la musique contemporaine sont leurs champs de prédilection. Depuis l’obtention du prix spécial du jury à Allum’ Jazz 2011 (Ain, 01), ils se lancent à la poursuite de Frank Zappa et revisitent, adaptent, arrangent ses titres. Vos

études musicales, vos parcours personnels sont issus de toute la France (Paris, Lyon, Cahors, Bourg-en-Bresse) et de Genève (Suisse). Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Dans un bac à légumes... ! Plus sérieusement, Sylvain, Josh et Rémi se sont rencontrés durant leurs études à la HEM (Haute École de Musique) de Genève. Pour le récital de Rémi, ils ont joué la Black Page de Frank ZAPPA et à l’issue de ce projet, ils ont eu envie de continuer à explorer ce répertoire. Parallèlement, Alexis et Rémi jouaient ensemble dans un groupe de Fusion à Lyon. Tout ce petit monde s’est donc réuni autour d’un projet double : jouer du ZAPPA et créer en même temps un répertoire original d’inspirations multiples.

À

la formation chant/guitare/piano/basse/batterie, vous associez les percussions accordées . Pourquoi ?

Parce qu’on n’avait pas de harpiste... ! Non, le projet est avant tout une histoire d’amitié et d’affinités musicales. L’opportunité de jouer avec des claviers de percussion a provoqué l’orientation ZAPPA (qui avait su les utiliser pour donner un caractère musical clairement inspiré du jazz et de la musique contemporaine) avant de devenir une véritable source d’inspiration pour l’écriture de nos morceaux. Sans compter qu’ils permettent beaucoup de fantaisies sonores inspirées du cartoon et du bruitage de cinéma, et que l’association de timbre vibraphone-guitare électrique fonctionne particulièrement bien.

guacamolegreen @yahoo. fr

06 83 77 55 74 guacamole-s- green .wix .com /guaca photo : A drien Leger

S’attaquer à un mythe comme Frank Zappa, n’est-ce pas un moyen détourné de vous mettre la pression ? Il est évident que le simple fait d’aimer cette musique ne suffit pas à la jouer correctement ! Nous étions parfaitement conscients de ce à quoi on s’attaquait, mais nos parcours respectifs ont certainement fait qu’on s’est chacun senti prêt à tenter de relever un tel défi. Le répertoire n’étant pas édité sur partitions, il a aussi fallu que nous fassions un gros travail de relevé et d’arrangement. Tout cela nous a fait incroyablement progresser musicalement (tant sur le plan individuel que collectif) et a profondément nourri notre inspiration pour composer.

Prochainement

vous allez travailler sur un trois titres produit par FBI productions . Une info ? Z appa ou création ?

Les trois titres que nous enregistrerons au studio FBI à Annemasse seront exclusivement des compositions (cela fait partie du cahier des charges de l’accompagnement du dispositif Sortie de Pistes dont nous sommes lauréats). Deux d’entre elles ont été écrites par Alexis et la troisième a été composée par Joshua. Les sujets sont quant à eux topsecrets !

le mot de la fin Tractopelle.

28


Photo : Joss Alt

BILLIE Le Baiser L’électro pop douce et feutrée de Billie est peuplée de chansons que l’on pourrait qualifier de poétisées. Le Baiser est un album sensuel qu’il faut partager à deux. Les influences anglaises (La Roux) pour la partie musicale s’accordent tout en finesse avec la chanson française de Billie, à laquelle Kent et Belle de Berry ont contribué, des chansons où l’artiste s’invente des vies pour nous parler d’amour. Billie est repérée par le Chantier des Francofolies, par la fédération des festivals de chansons françaises et par les Transmusicales en 2011. Ses débuts où elle a su se faire remarquer, lui permettent de rentrer en studio pour la réalisation de son album supervisé par Romain Tranchart (Mojo, Sébastien Tellier) et Grégory Louis (Moto, We rock Music). Billie a su s’entourer pour ce Baiser qui sera disponible le 31 Mars 2014. Des dates de concert sont prévues dès le mois d’Avril à Paris, Lausanne (Suisse) et Modane (73). www.billieofficiel.com

29


Indie rock

Anna Aaron promo@ discograph .com L’artiste helvétique Anna Aaron sort le 11 mars Neuro, son 01 53 39 18 00 second album et le premier sous le label Discograph. www. annaaaron . fr Dès que vous aurez entendu sa voix, vous tomberez sous Photo : Sabine Burger le charme ! Associée au piano mélancolique et à un univers musical électro-pop, elle domine Neuro, un album hybride à la fois hanté, dense et sombre. Pour Neuro, tu as collaboré avec David Kosten Tu chantes sur trois morceaux du dernier album (Faultline, Guillemots), Jason Cooper (The Cure’s d’Erik Truffaz. C’était totalement différent de ton drummer) and B en Christopher. monde musical. C’était assez simple d’écrire pour Erik, comme nous avions Qu’ont-ils apporté à l’album ?

Je voulais travailler avec David car j’admire le côté riche et très lumineux de sa production. Il est très intuitif et travaille rapidement, les directions qu’il choisit sont souvent efficaces, et nous avons rarement modifié ou défait ce que nous avions enregistré. Il appelle cela laisser parler le son (following the noise). Ben a rapporté une collection d’instruments inhabituels en studio, ce qui a été un apport précieux pour cet album car en plus de son remarquable talent de guitariste, il a également contribué extraordinairement à la musique avec des instruments que l’on n’entend pas tous les jours. Jason est venu une journée et a enregistré les parties de batteries pour les 9 titres en seulement quelques heures. C’était extrêmement excitant de l’entendre jouer. Quand on a la chance d’avoir un batteur aussi bon sur son album, on est vraiment emporté ailleurs.

Linda est une très belle chanson, le clip également. Qui a eu l’idée? Avec qui as-tu travaillé ? J’ai travaillé avec Rinaldo Marasco, Jerôme Piguet, et Raphaël Sibilla de La Fine Equipe du 45, basée à Lausanne. Ils ont eu l’idée de travailler avec une caméra kinect pour cette vidéo, qui est une technique encore peu utilisée à ce jour pour les clips. C’était vraiment un gros pari, car nous ne savions pas vraiment si cela allait bien fonctionner, ou ce que cela donnerait au final. C’est toujours un privilège de pouvoir travailler avec des gens qui sont prêts à prendre des risques et à tenter des nouvelles choses. 30

déjà beaucoup tourné ensemble quand je faisais ses premières parties, au moment de sa tournée In Between. J’ai pu découvrir son univers musical en quartet. Erik s’est essayé à de multiples styles de musiques, que je ne connais pas tous, mais nous partageons tous deux cet amour pour les mélodies simples mais fortes, qui se retrouvent aussi bien dans la pop que dans le jazz.

Du 20 au 28 Mars, tu seras en France pour Les femmes s’en mêlent. Dis-nous tout. Oui, ma tournée française commence dès le 20 mars avec le festival Les Femmes s’en mêlent. En concert je joue avec Emilie Zoé (guitare, chœurs), Fred Burki (batterie) et Christophe Farine (basse). Nous avons beaucoup répété avec mon groupe pour adapter les nouvelles chansons à la scène. Nous avons des claviers midi, des boucles et des samplers en plus de nos instruments normaux afin d’incorporer les nombreux éléments électroniques de ce nouvel album. Donc nous jouons tous plus, et c’est parfois plus technique et compliqué qu’avant mais c’est vraiment la direction dans laquelle je souhaitais aller musicalement.

le mot de la fin J’ai vraiment hâte de pouvoir me retrouver sur scène cette année. C’est mon obsession du moment.


Andy C

Konnect S3 Kosen Productions La musique électronique est riche et éclectique, ne se limite pas à des styles définis, mais au contraire, se nourrit de toutes les influences modernes, ou pas, pour évoluer, changer, créer. Afin de relier, de connecter ses divers courants et influences, le label Kosen organise la troisième édition de la soirée Konnect où se croisent et s’entrechoquent gabber, drum&bass, neuro funk et hard techno. Le complexe de la Dune à Toulouse, lieu unique et privilégié, sera le 7 Mai, une nouvelle fois votre hôte et celui de grands noms de la musique électronique internationale. 3 scènes, 3 vaisseaux interstellaires, le Nostromo, le Faucon Millénium et l’USS Enterprise offriront aux amateurs et aux érudits, la possibilité de voyager aux confins de l’univers musical électronique ! Attention ! Vos yeux et vos oreilles risquent de ne pas revenir de cette soirée où Négative A, The Punisher, Thaos pour le hardcore ; Andy C, The Upbeats pour la drum&bass ; Suburbass et Les Boucles étranges pour la hard techno (liste non-exhaustive !) poseront des mixes énergiques et sur-vitaminés. Le tout mis en image 3D par Echovisuelle VJ ainsi que par la décoration des salles de Juicy Création ! Êtes-vous prêts pour l’embarquement ? Konnectés… Dansez ! www.kosenprod.com

31


CHANSON

La Rue Ketanou À l’heure où la musique se fait industrielle, consommable, jetable, il est bon de pouvoir se reposer sur des valeurs sûres de la chanson française. Après une halte philarmonique, le trio de La Rue Ketanou reprend la route avec Allons Voir, un album plein de vie, de rencontres et d’envie de vivre, à l’image des trois amis.

steffdefreitas@gmail.com www. larueketanou.com

Photo : Bruno R ascão

Hormis l’album de reprises de vos propres titres avec le JOSEM (Jeune Orchestre Symphonique de l’Entre-deux Mers), 5 ans séparent À contre-sens et Allons voir. Une pause était nécessaire ?

La tournée 2014 (dates jusqu’en Avril 2014), d’Allons voir a été précédée par une pré-tournée avec une quarantaine de dates . était- ce une façon de prendre la température ?

Ce n’est pas la première fois que La Rue Ketanou fait une pause. Nous avons tous les trois une soif de vivre d’autres choses, nous restons ouverts à d’autres rencontres et d’autres partenaires.

Nous voulions que nos chansons passent en premier lieu par le spectacle vivant avant d’être fixées par l’enregistrement, ça a été le cas pour neuf d’entre elles.

Pendant ces cinq années, Olivier a créé le groupe Batignole et a également fait partie d’un collectif avec Le pied de la pompe, Mourad a joué avec Mon Côté Punk et en tant que comédien avec Lazare, quant à moi (ndlr. Florent) j’ai fait un deuxième disque solo L’homme Préhistorique et joué avec le Théâtre Du Fil dans L’homme Qui Rit, j’ai aussi écrit des paroles pour une chanteuse : Eskélina.

Le théâtre vous a fait vous rencontrer. Mourad, vous êtes comédien et à l’affiche d’Au pied du mur sans porte. Le théâtre est-il, pour le groupe, une source d’inspiration ? Le théâtre a été notre école, d’abord avec le Théâtre Du Fil puis avec La Rue Ketanou qui à l’origine était un spectacle de théâtre de rue. Le théâtre c’est le texte mais c’est aussi le mouvement du corps, des corps. Nous avons appris à bouger ensemble dans n’importe quel espace. Quand je suis retourné travailler avec le Théâtre Du Fil, j’ai retrouvé l’énergie de la troupe, j’ai entendu du Victor Hugo toute la journée, j’ai même écrit la chanson Allons voir pour le spectacle L’Homme qui rit. Donc oui, le théâtre reste une source d’inspiration et pour toujours.

32

Je dirais plutôt une façon de la donner.

La Rue Ketanou a souvent eu besoin de l’énergie du public pour révéler l’âme d’une chanson.

La

musique de masse, industrielle, créée par les médias est-elle, selon vous, la façon de faire ? Contribue-t-elle et qu’apporte-t-elle à la musique en tant qu’art ?

Ce n’est pas la façon de faire mais une façon de faire, sinon nous n’existerions pas. Je ne connais pas la musique créée par les médias, je vais peu sur internet, je n’ai pas la télévision et j’écoute peu de musique à la radio. Ceci dit je trouve que depuis longtemps certains artistes s’en servent à merveille. Les clips de Mickael Jackson ont été de vrais chefs d’œuvre et aujourd’hui, Stromae se met en scène avec tant de talent que ça en devient jubilatoire.

le mot de la fin Pour la chanson.


Photo : Arnel Ian Dela Gente

Des âmes Libres Des âmes Libres (2013) La seule partie de l’être humain qui peut rester libre et non assujettie au dictat mondial de la société moderne est sûrement notre âme. Mais pour cela il faut une ouverture d’esprit nécessaire pour ne pas se laisser berner par un monde qui peut être, parfois corrompu. Ce n’est donc pas par hasard que David Law (guitare, voix), David Jornet (clavier, programmation) tous deux Parisiens et le Barcelonais German Sanchez (basse, programmation) ont décidé de prendre le nom Des Âmes Libres pour leur groupe créé en 2012. L’album éponyme de septembre 2013 est fait de multiples influences, du rock des années 50 à Depeche Mode en passant par Lou Reed et le Velvet Underground. Le projet rock noise post punk est donc imprévisible. Le trio franco-espagnol met l’accent sur le travail et la personnalisation des sons qui sortent des machines électroniques. Créant ainsi des atmosphères sombres et électriques où règnent solitude, espoir, consommation, manipulation, rapports humains. Les sujets sont abordés sans complexes, sans remords et surtout avec les pensées et idéaux de David, German et David. Ce sont Des âmes libres ! dal-desameslibres.bandcamp.com

33


Musique du monde

34


Winston McAnuff & Fixi Magique, inattendu, exquis, énorme… Les superlatifs disponibles dans le dictionnaire ne révèlent pas vraiment le duo Winston McAnuff & Fixi. L’accordéoniste de JAVA, le Jamaïcain nous réjouissent. Blues, jazz et ambiance caribéenne sous-jacentes, leur album A New Day c’est tout simplement un moment de pur plaisir musical ! A new day est sorti en septembre 2013. En l’espace de 6 mois, le carton est fait, des concerts en Europe, l’été des festivals . Quelle est votre réaction ? C’est toujours une surprise. On s’imagine jamais ça lorsqu’on travaille à la création des morceaux d’un nouveau projet. On repart toujours de zéro. Et là les gens, le public nous suivent. Merci à eux sincèrement.

Il y a 7 ans, vous vous rencontriez lors d’un projet collaboratif, Rockin’ Paris . L’entente se fait aussitôt. Expliquez-nous. L’alchimie ne s’explique pas toujours. Sans doute des contraires qui s’attirent. L’envie de prendre des risques et de marcher sur une corde tendue jusqu’à aujourd’hui. Mais au début avec Winston on ne communiquait pas autrement que musicalement. C’est la musique qui a vibré entre nous en premier lieu.

Après la tournée et les festivals estivaux, que nous réservez-vous ? Nous avons plein de projets qui attendent de passer en cuisine.

Pensez-vous que l’obtention de la carte de séjour de Winston, le jour de votre nomination aux Victoires de la Musique 2014, soit une coïncidence ? Ça ne s’est pas vraiment passé au même moment. Mais juste je voudrais souligner la galère de tous ces gens, ces "étrangers" qui vivent avec nous en France (par périodes dans le cas de Winston), aiment et respectent notre pays, y travaillent et donc créent de la richesse dans tous les sens du terme et en face d’eux un mur infini de complications et souvent d’humiliations pour juste avoir le droit de travailler officiellement et ne pas être éjectés hors de nos frontières.

Bon à savoir : ils seront au quai des Arts à Rumilly (74), le 5 Avril, où ils partageront la scène avec Flavia Coelho !

Photo : Bernard Benant

35


36


évasion 38 Cévènnes tourisme 40 Palais Idéal du Facteur Cheval 41 Les Catacombes de Paris 42 Palais des Papes

Photo : Cévènnes tourisme

37


Palais Idéal du Facteur Cheval

Interview de Marie-José Georges, directrice du Palais idéal du Facteur Cheval De ses poches, sacoche et brouette, le Facteur Cheval aura ramené une quantité indéfinissable de pierres parsemant sa tournée pédestre quotidienne de 33 km. Il aura fallu 33 ans de labeur, de maitrise d’œuvre et d’architecture (dont plus 8 ans pour son tombeau), pour réaliser ce que le poète Émile Roux Parassac appellera le Palais Idéal du Facteur Cheval. Le

travail de la vie du

Facteur Cheval doit

être conservé au

mieux pour les visiteurs . Le maintien, l’entretien du Palais Idéal demande-t- il des interventions spécifiques .

Est-ce régulier ? Le Palais idéal, qui a tout de même traversé un siècle, supporte assez mal les périodes de gel et l’humidité. C’est ce qui le fragilise, comme tout monument. C’est pourquoi, tous les 25 ans environ, il a droit à un chantier de restauration des 4 façades : toilettage, remodelage, consolidation des ornements, reconstitution des épidermes. Ce travail de précision et de passion est réalisé par Pierre Constant. Restaurateur au sein des Ateliers Bouvier, il intervient depuis une trentaine d’années sur le Palais. C’est l’âme et la mémoire du Facteur Cheval. Art brut, architecture naïve, le Palais Idéal est aujourd’hui et depuis toujours une référence. Pensez-vous que le Facteur se doutait des répercussions sur le milieu artistique ? Ferdinand Cheval ne s’est jamais pris pour un artiste et n’avait aucune culture artistique. Il a d’ailleurs inscrit sur son Palais idéal " Ceci est l’œuvre d’un paysan ". Pour autant, il avait conscience d’avoir réalisé une œuvre unique au monde. On retrouve sur son monument des citations telles que " D’un songe j’ai sorti la reine du monde " ou encore " Ce rocher un jour dira bien des choses ". Ce qui est assez extraordinaire c’est qu’il ait suscité l’engouement des surréalistes, de l’art brut, de l’art naïf, de l’art singulier, de l’art hors normes… C’est en cela que l’on dit du Palais qu’il est inclassable. Pablo Picasso, Max Ernst, Niki de Saint Phalle… Tous ont rendu hommage au Facteur Cheval.

Le palais Idéal est hôte, tout au long de l’année, d’expositions et de concerts . Quels seront les temps forts de 2014 ? Plusieurs temps forts en perspective. à commencer début avril par la venue de l’artiste Bernard Pras, que l’on pourrait qualifier de facteur contemporain. Avec des matériaux de récupération, il réalise des portraits de personnalités, selon le principe de l’anamorphose. C’est assez spectaculaire. Viendront ensuite les concerts de l’été, avec le Jazz fin juin et les Musicales en juillet… Quelques jolis noms comme Suzanne Vega, Mélanie de Biasio, ou encore Dhafer Youssef en perspective. Autre moment important : l’ouverture d’un espace muséographique début juin. Cet espace permettra de mieux comprendre la vie et les sources d’inspiration du Facteur. En

quoi consiste l’atelier découverte que vous proposez aux

? L’idée est de faire découvrir de façon ludique l’œuvre de Ferdinand Cheval au jeune public. Rendez-vous donc tous les mardis au Palais. Enfants et enseignants apportent des objets du quotidien que l’on détourne pour créer un monde imaginaire… Des têtes, des pieds, des soucoupes, de la terre, des cailloux, de vieux doudous, des bijoux de pacotille,… Tout ici reprend une autre vie. Un peu comme le Facteur Cheval qui donnait vie aux pierres qu’il ramassait. On assiste à la naissance de personnages singuliers, drôles, déroutants parfois. C’est très amusant ! Pour participer, il suffit de réserver (contact@facteurcheval. com). jeunes scolaires

contact @ facteurcheval.com - 04 75 68 81 19

40

www. facteurcheval.com photo : Emmanuel G eorges


Photo : Philippe Ladet

Les Catacombes de Paris Musée Carnavalet Parmi les musées de France, les Catacombes de Paris, qui dépendent du musée Carnavalet, font parties des visites les plus insolites, atypiques et intemporelles qui soient. L’entrée se situe au niveau de l’arrêt Denfert/Rochereau, mais vous serez véritablement dans ce labyrinthe des sous-sols parisiens lorsque vous descendrez en deçà du niveau du métropolitain, c’est-à-dire à 20 mètres de profondeur. Lorsqu’en 1777, Louis XVI créa le service des carrières pour la protection et la consolidation du soussol parisien, il ne se doutait pas que huit ans après les carrières deviendraient catacombes. à l’époque, le cimetière des Saints-Innocents aux Halles est le plus grand de Paris mais aussi celui qui menaçait le plus la salubrité publique. En 1785 le conseil d’état décide donc de transformer le sous-sol en ossuaire. Le long des deux kilomètres du parcours souterrain, nombreux sont les arrêts où vous serez stupéfaits. Le long du chemin des carrières, l’atelier, la galerie Port Mahon (sculptures d’un carrier dénommé Décure) et le Bain de Pieds des carriers ponctuent votre cheminement. L’arrivée à l’ossuaire révèle la vraie nature des catacombes puisque ces 800 mètres de galerie, où s’élèvent cryptes, fontaine, tombeau et tonneau, sont pratiquement recouvertes par les 6 à 7 millions d’ossements du cimetière des Saints-Innocents ! www.catacombes.paris.fr

41


Palais des Papes

Photo : JP Campomar

Palais des Papes Avignon C’est le plus grand monument gothique en Europe.

Jean Vilar, la cour d’honneur du palais.

Ses 15 000 m de plancher représentent la surface de Régulièrement le palais prête ses cours et ses jardins à des évènements aux portées culturelles différentes, par quatre cathédrales gothiques ! exemple, Alterarosa, qui fête cette année sa 10ème édiEntre 1305 et 1423, il aura hébergé près de neufs papes, tion (du 29 mai au 1er juin 2014) est une manifestation de Clément V à Benoit XIII, qui auront presque tous qui réunit horticulteurs et passionnés de la rose, ou ajouté une pierre à l’édifice du Palais des Papes. encore Les Luminescences D’Avignon qui aura lieu Que vous soyez passionné ou amateur d’architecture, tous les soirs du 11 août au 11 octobre dans la Cour d’histoire ou d’art, le palais vous ouvre ses portes. d’Honneur du Palais des Papes. Parcourir l’édifice seul ou avec un guide, visites simples Ce symbole de la puissance de la chrétienté du XIVème ou à thèmes, à vous de choisir votre voie. Par exemple, siècle (Avignon était appelée l’Altera Roma, l’autre la visite du palais secret, visite des lieux inédits et pri- Rome) est la pièce principale d’un ensemble architectuvés en cheminant par les escaliers cachés et des couloirs ral unique, classé au patrimoine mondial de l’humanité dérobés avec, à la clef un déjeuner accompagné de vins par l’UNESCO depuis 1995 et qui comprend le Pont côtes du Rhône (Vacqueyras, Gigondas). saint Bénezet (le pont d’Avignon), les remparts, Le Palais des Papes est aussi un lieu incontournable et le Petit Palais et la Cathédrale des Doms. privilégié pour la danse, la musique, la peinture et pour Le patrimoine d’Avignon ne vous décevra pas si vous tous les festivals organisés par la ville dont le non moins prenez le temps de vous arrêter, d’apprécier, et de rester célèbre Festival d’Avignon (du 4 au 25 juillet 2014), qui ébahi devant l’un des dix monuments les plus visités de investit depuis 1947, date de la création du festival par France, le Palais des Papes. 2

42

www.palais-des-papes.com/fr


Les Cévennes pays cévennes Partir dans les Cévennes, c’est bien plus que des vacances. C’est une immersion totale dans une région où la culture et l’histoire sont primordiales. Une culture en relation directe avec un patrimoine naturel omniprésent. Le parc national, à cheval sur le Gard et la Lozère, qui s’appuie sur la réserve de biosphère classée au patrimoine mondial de l’Unesco offre des paysages époustouflants : le mont Lozère et le pic de Finiels, le mont Aigoual, les causses, les gorges… Les Cévenols et leur pays sont conscients de la protection et de la préservation de ces paysages. Agropastoralisme, éco-tourisme sont donc profondément ancrés dans les mœurs de cette population qui sait mettre en avant son savoir-faire par l’intermédiaire des produits de son terroir. Si vous allez vous ressourcer dans les Cévennes, vous en repartirez différents, presque changés et des questions telles que Est-ce ça la belle vie ? ou Pourquoi ne pas s’installer ? submergeront votre esprit. www.cevennes-tourisme.fr

43


44


Photo du mur : Emmanuel Guimier - New York 2012 Envoyez-nous les photos de votre mur (en haute définition) et nous l’utiliserons... Peut être... 45


Beepeur

Cadeaux

Infos

Découvrir

Tu es jeune, tu aimes l’aventure, le risque et accessoirement la culture c’est bien, continues ! Pour ceux qui, en plus, chercheraient à connaître l’ambiance de Vibration Clandestine, un bureau complet pour un stage de community manager vient de se libérer. coordination@vibrationclandestine.com

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Hadra vous propose de gagner les 2 dernières sorties d’Hadra Records - PSYSEX "Mind Penetration" // LUNARAVE "Do

You Know Who You Are?". Pour cela envoyer HADREC à nico@hadra.net --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Musick on Tour - Karnage edition Le 11 avril 2014 à Toulouse, Karnage reçoit l’organisateur Musick dans le cadre de sa tournée. Une mise à l’honneur du Hardcore autour d’une programmation époustouflante : The Immobilizers, Angel, Igneon Sytem, Dr Peacock, Dither, Thanos... + d’infos : www.facebook.com/KARNAGE.REC --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Festival Ptit Clap - 5ème édition du concours de courts-métrages destiné aux 15-25 ans, à Levallois (92). Du 1er Janvier au 31 Mars. Infos et modalités d’inscription sur www.ptitclap.com ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tu en rêvais ? Ça tombe bien nous l’avons fait !

Un projet, un sujet, une idée à faire vibrer sur notre site et sur les réseaux sociaux en quelques clics ? www.vibrationclandestine.com. (nouvelle version, la bonne !) Proposez, on fait vibrer ! --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------À ne pas manquer : « Shirley Souagnon is FREE » Nouveau spectacle de Shirley accompagné du band the Krooks, le samedi 15 mars au Zoom - Bourg en Bresse - 21h www.le-zoom.com --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------« Tu veux changer le monde ? Mais il était là avant toi ! » Jérémie Alamanon offre son album à qui trouve l’auteur de cette maxime. Indice, il écrivit Alice... Réponse à contact@alamanon.fr --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Lamastrock & Zigoto Prod : Invitations à gagner pour le concert d’IAM au Palais des Congrès, Montélimar. Envoyez un e-mail avec votre nom à mathilde@lamastrock.com. Les deux premiers recevront une invitation. Retrouvez tous nos concerts sur www.lamastrock.com rubrique "Programmation". --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------À l’occasion de la sortie le 11 mars du nouvel album d’Anna Aaron, Neuro, Discograph vous offre 4 places sur sa tournée française, cf annaaaron.fr. nom + choix à envoyer à promo@discograph.com --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Electrochoc 9 Pour les soirées du festival Electrochoc, profitez du pass 4 soirées aux Abattoirs : 45€. En vente sur place et sur le site internet. Toutes les infos : www.festival-electrochoc.com --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Le petit festival des dindes folles se propose de mettre au vert le spectacle vivant. Rendez-vous les 30, 31 mai et 1er juin 2014. Toutes les infos sur http://dindesfolles.com --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Hadra vous propose de gagner 2x2 places pour la soirée METAMORPHOSIS qui se déroulera le Samedi 5 Avril à Porcieu – Amblagnieu. Pour cela envoyer META à nico@hadra.net --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Vibration Clandestine vient de créer son « Club de rédacteurs », vous souhaitez faire partie des auteurs qui rédigent les articles publiés sur notre site et sur le magazine ? Rendez-vous sur le footer de notre nouveau site web, rubrique « club des rédacteurs ». www.vibrationclandestine.com --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Doctor Flake revient avec Acchordance. À la fois sombre et à fleur de peau, cet album down tempo alterne entre instrumentaux habités et vocaux inspirés pour coller à merveille aux mélodies en clair-obscur. www.doctorflake.com

46


Webzine numero30  

Pour le numéro 30 de Vibration Clandestine, des interviews de PEZ, Brno Del Zou, Shaka Ponk, La rue Kétanou, Le palais Idéal du Facteur Chev...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you