Issuu on Google+

  L’adjoint au Secrétaire général Le 27 Mai 2011.

Aux Directeurs diocésains. SG.2011.555

Chers collègues, Plusieurs d’entre vous attirent notre attention sur la partie des nouveaux programmes de SVT des lycées, concernant la sexualité humaine. Un chapitre s’intitule « devenir homme ou femme » et est ainsi présenté : « On saisira l’occasion d’affirmer que si l’identité sexuelle et les rôles sexuels dans la société avec leurs stéréotypes appartiennent à la sphère publique, l’orientation sexuelle fait partie, elle, de la sphère privée. Cette distinction conduit à porter l’attention sur les phénomènes biologiques existants. » Cette partie du programme fait implicitement référence à la théorie du genre, qui privilégie le « genre » considéré comme une pure construction sociale, sur la différence sexuelle. L’identité masculine ou féminine, selon cette théorie, n’est donc pas un donné anthropologique mais une orientation. Le document voté par le CNEC en 2010 sur « l’éducation affective, relationnelle et sexuelle dans les établissements catholiques d’enseignement » met en garde contre ces théories. (Voir « des questions autour de l’identité sexuelle », p. 6). Les manuels qui commencent à arriver dans les établissements exploitent, selon des modalités diverses, cette partie du programme. Il est donc utile d’attirer l’attention des chefs d’établissement sur le discernement à apporter dans le choix des manuels pour cette discipline. La fiche disponible dans le document du CNEC déjà cité peut être un outil utile. (Fiche 7, page 20). La théorie du genre se diffuse dans notre environnement. Il est assurément indispensable d’ouvrir un débat avec les lycéens sur cette question, qui ne concerne pas que les enseignants de SVT. Deux textes de référence peuvent être utiles pour aider une équipe éducative à s’emparer de la question : -

Un « document Episcopat », « la problématique du genre » rédigé par Jacques Arènes. (n° 12/2006) Un ouvrage de Xavier Lacroix : De chair et de parole – fonder la famille, Bayard 2007. (Voir notamment les pages 135-170).

Je vous prie de croire à mes sentiments cordiaux, Claude BERRUER.

277  rue  Saint-­‐Jacques  –  75240  Paris  cedex  05  –  Tél.  01  53  73  73  55  –  Fax  01  53  73  73  51   E-­‐mail  sgec@enseignement-­‐catholique.fr  


La lettre du SGEC sur la théorie du manuel dans les manuels