Issuu on Google+

DESIGN+BUSINESS

VEEB est une agence de conseil en design global et innovation qui privilégie une approche du design centrée sur l'humain pour aider les entreprises à croître et à innover.

Les dessous du design Pourquoi le design est-il autre chose que le “style”? Par E.Brandy, CEO, VEEB DESIGN

"Bon design" n'équivaut pas systématiquement à "bon business". Les bons résultats tout spécialement lorsque le but à atteindre est de créer de nouvelles sources de valeur surviennent le plus souvent grâce à un processus bien structuré, global, et inclusif plutôt qu’en pariant sur un «design séduisant». Toute l'énergie dépensée dans les débats sur la valeur marchande du design serait mieux utilisée à construire des moyens de transformer le design global en une routine active au sein des organisations

1

et de la société. Voici trois façons de nous y amener:  

Arrêtons de considérer "design" comme un nom Lorsque nous parlons du design comme un nom, tout le monde devient sourd et commence à se demander «quelle couleur les designers vont-ils choisir pour les rideaux». A regret, nous devons nous rendre à l'évidence que le de "bon design" a plus une connotation de "style", basée largement sur des jugements esthétiques alimentés par des considérations fluctuantes au

grès des tendances… Ce qui passe actuellement pour être du "design" est en fait une catégorie de biens de consommation (de luxe), ciblant un ensemble démographique et sociologique spécifique. Ces biens ne représentent pas vraiment des exemples de création de valeur durable dans le monde. Tendance aujourd'hui = démodé demain A la place, nous ferions mieux de considérer design comme un verbe, un processus, une façon d'appréhender les défis à partir desquels les designers et nondesigners peuvent apprendre et


DESIGN+BUSINESS

construire pour créer des changements positifs autour d'eux.

Repenser la relation entre design et succès commercial Un succès commercial est un effort complexe qui requiert des méthodes de création qui dépassent les limites de portée d'une esthétique fonctionnelle séduisante. Apple, une entreprise connue pour son design, peut être acclamée pour la façon dont elle laisse ses designers et ingénieurs concevoir les choses de A à Z. Mais la manière dont Apple a créé et capturé des quantités immenses de valeur marchande dans les industries de la musique (iTune+iPod) et des télécommunication (iPhone) est due autant à des systèmes d'ingénierie et de développement d'infrastructures performants qu'à son esthétique attirante. Le succès a de nombreux parents, et le «bon design» n'est que l'un d'eux. Pour chaque succès comme l'iPod, il y a de nombreuses offres prometteuses qui ont échouées parce que personne ne s'est inquiété de comment les fabriquer, livrer, vendre, soutenir et recycler d'une manière qui réponde aux besoins des usagers. Depuis qu'un succès commercial dépend de ces interactions complexes, il est présomptueux, voire naïf, d'essayer de tout mettre sur le seul compte de l’esthétique fonctionnelle.

POUR NOUS CONTACTER: VEEB DESIGN 302 304 rue Garibaldi 69007 Lyon, FR 04 78 76 24 66 www.veebdesign.com

2

“Nous ferions mieux de considérer design comme un verbe, un processus, une façon d'appréhender les défis à partir desquels les designers et nondesigners peuvent apprendre et construire pour créer des changements positifs autour d'eux.”

Les contraintes économiques comme sources d'inspiration La création de valeur marchande potentielle devrait être traitée comme une partie génératrice du processus de design, et non comme un résultat justifié après coup, avec des liens de cause à effet un peu suspects. A un moment donné, une équipe utilisant la pensée design devrait être apte à témoigner de la force de la valeur qu'elle est en train de créer.

chances pour faire éclore cette valeur". Ce point de vue du défi créatif est la signature caractéristique de la pensée design. Lorsque nous cherchons à équilibrer la désidérabilité, la faisabilité et la viabilité, nous débloquons les moyens de créer de la valeur. L'impact sur le monde environnant devient le point de concentration du design.

Que vous vous considériez comme designer ou non, lorsque vous travaillez dans la relation des besoins des individus avec des ensembles plus larges de réseaux personnels, de facteurs sociaux et économiques, et que Il ne s'agit plus de poser la question vous mettez votre énergie à créer de "Quelle valeur le design va-t'il créer?", meilleurs résultats à travers un mais plutôt d'étendre les processus guidé par des appuis considérations à "Quelles valeurs tangibles, vous utilisez la pensée design pouvons nous créer?", de même que pour améliorer vos chances de succès. "Comment pouvons nous maximiser les Et ça ça ressemble à du "bon business".


Design+Business: pourquoi le design est-il autre chose que le "style"?