Page 14

14

Portail,

la vitrine de votre maison

Plutôt bois, acier, aluminium ou fer forgé ? Les portails se déclinent aujourd’hui en une multitude de matériaux pour s’adapter à toutes vos envies et besoins. Entre sécurité et design, on vous aide à choisir.

Premier et dernier élément que l’on voit en arrivant chez soi, le portail extérieur est un équipement clé dans une propriété puisqu’il doit allier sécurité et praticité à l’usage, sans pour autant détonner dans le paysage.

Esthétisme et solidité

Avec un coût variant entre 800 et plus de 2 000 e, notamment s’il s’agit d’un modèle électrique, acheter un portail représente un réel investissement que l’on entend faire sur le long terme. Grâce à la variété des matériaux, il est heureusement possible de concilier design et solidité, afin de ne pas avoir à en changer tous les quatre matins. Roi en ce domaine, tant en termes de décoration que de résistance, le fer forgé s’impose évidemment comme une valeur sûre qui apportera élégance et authenticité à l’entrée de votre demeure. Attention toutefois à le traiter périodiquement contre la rouille et la corrosion si vous ne voulez pas que sa peinture s’écaille. Tout aussi robuste mais plus chaleureux, le bois séduit encore et toujours les propriétaires désireux d’ajouter une touche de charme à leur porche. Là encore, il faudra le traiter tous les deux ou trois ans avec des fongicides et redonner régulièrement un coup de lasurage. Par souci d’économie et de simplicité, de nombreux propriétaires optent plutôt pour des matériaux modernes tels que l’aluminium ou le PVC. Leur grand avantage, c’est qu’ils offrent beaucoup plus de choix de coloris et de design et ne nécessitent aucun entretien particulier. En revanche, l’aluminium est plus solide que le PVC qui est déconseillé dans les régions trop venteuses.

S’adapter à votre environnement Si le budget et le style président évidemment au choix de votre portail, il vous faudra toutefois compter avec certaines contraintes propres à votre propriété et à sa localisation. Car c’est bien beau de flasher sur tel ou tel modèle, mais encore faut-il avoir la place de l’installer chez soi ! La première chose à faire est donc de savoir de quel espace vous disposez. Vous avez un grand dégagement de part et d’autre de l’entrée de votre terrain ? Vous pouvez opter pour un portail à battants, qui s’ouvrira en général vers l’intérieur. Très répandu, ce type d’équipement peut être installé par les particuliers, à condition d’être à plusieurs eu égard au poids à porter. En revanche, si votre entrée est en pente ou que

vous n’avez pas le recul nécessaire, il faudra choisir un portail coulissant sur rail ou autoportant. L’aide d’un professionnel est alors recommandée. Dans un cas comme dans l’autre, les versions motorisées sont les plus plébiscitées puisque plus pratiques au quotidien. Bras articulés ou moteur enterré pour les portails à battants, à crémaillère pour les modèles coulissants mais aussi motorisation invisible ou solaire, différents systèmes sont possibles. À noter Sachez que le plan local d’urbanisme et le règlement intérieur de votre lotissement peuvent limiter votre choix. Pensez donc à vous renseigner avant d’entamer vos travaux.

Profile for VDN

Supplément HABITAT Marne du Journal l'Union  

Supplément HABITAT Marne du Journal l'Union

Supplément HABITAT Marne du Journal l'Union  

Supplément HABITAT Marne du Journal l'Union

Profile for vdn6