Page 1

Nos 8 pages spéciales

www.lunion.fr

C ONC ER T P R É - OU V E R TU R E

VEN DR EDI 0 7 JU IN 20h • BASILIQUE SAINT-REMI

Lundi 27 mai 2019

Lundi 27 mai 2019 • 1,10 € • 23688

Reims

2000378985

World Doctors Orchestra Delphine Haidan /mezzo soprano Chœur Nicolas de Grigny La Jeune Maîtrise de Reims Gustav Mahler : Symphonie n°3 en ré mineur

Licences : 2-1080519 (LT2) / 3-144986 (LT3) • www.monsieurthibault.com

Une saison riche en émotions pour Reims

FOOTBALL

WWW.FLANERIESREIMS.COM

POLITIQUE

ELLE PREND SA REVANCHE BEZANNES TOUJOURS PLUS FUN Le Rassemblement national est en tête avec 23,3 % des voix devant la République en marche (22,1 %). Les résultats des principales communes de la région. Nos 7 pages spéciales La ville de Bezannes souhaite fédérer autour ville. La ville est rejointe par des membres des FORD sont ECOSPORT retrouvés à Bezannes, accros du bitume € du sport en véhiculant les valeurs de cohé- associations en fonction des projets à porter 149 et coureurs moins aguerris pour parcourir la /MOIS sion, de partage, de mixité et de santé. et des événements sportifs récurrents. Pour la ville, encouragés par ses habitants. La commune a connu un boom démogra- 19ème édition, la ville de Bezannes et le DAC Bezannes, c’est aussi la proximité du CREPS, phique avec la construction de lotissements et Reims organisent Courir à Bezannes. Un l’installation de la médecine du travail (Reims de logements collectifs. L’installation de plus partenariat gagnant/gagnant qui dure dans C'EST Santé au QUI Travail), TEDDY L'A DIT. un cabinet de praticiens de 200 entreprises en à peine 8 ans, avec la le temps, un événement fédérateur soutenu Bien-être, la présence de chemins piétonniers, trois apporte jeuneségalement mis en examen pour « meurtre » après Bastien Payet acréation été victime d’une duagresParcLes d’Affaires, par de nombreuses entreprises partenaires. ford.frpistes cyclables et parcs de verdure. Toutes les GROUPE SAINT-CHRISTOPHE sion ultra-violente qui lui a coûté la vie, unChristian grand nombre de salariés la ville. En plus de course des 10km label infrastructures et activités sportives propoREIMS CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE EPERNAY le décès du dans Rémois se Ilrenvoient leslaresponsabilités. PAGE régio9 le 9 mars. Archives Lantenois 03.26.08.24.66 03.26.64.49.37 03.26.55.59.65 convient donc d’offrir la possibilité aux habi- nal, la course supplémentaire de 7 km Run sées (privées ou municipales), offrent à tous tants (anciens et nouveaux), salariés, enfants for Fun a permis un public plus nombreux la possibilité de bouger, de faire attention à sa du groupe scolaire, tissu associatif de se ren- dans une ambiance festive et plus décontrac- santé et de pratiquer tout au long de l’année contrer autour des valeurs soutenues par la tée. Comme tous les ans, petits et grands se en fonction de ses envies et de ses besoins.

Les déclarations des présumés meurtriers de Bastien Payet

À PARTIR DE

*

LLD 48 MOIS APRÈS 1ER LOYER DE 2 390 €. SOUS CONDITION DE REPRISE.** ENTRETIEN / ASSISTANCE 24H/24 INCLUS. SYSTÈME AUDIO BLUETOOTH® À COMMANDES VOCALES JANTES ALLIAGE 16"

FEUX DE JOUR À LED

LES FORD DAYS : les jours Ford. Consommations NEDC Corrélée (l/100 km) : 4,2 - 6,4. CO (g/km) : 111 - 145. Consommations WLTP (l/100 km) : 5,1 - 8,2. CO (g/km) : 133 - 184.

* Voir conditions en concession ou sur ford.fr

2000303229

$.%&&%%9: :::

Le billet de Jean-Pierre BELFIE, Maire de Bezannes REIMS


2

COURIR A BEZANNES

Ca pousse toujours !

L

es plus petits auront été les plus mal lotis. Pour les bouts de chou rincés par une «drache» aussi subite qu’éphémère, la médaille remise à l’arrivée aura fait rapidement oublier cet épisode de traînée orageuse. De toute façon, il en aurait fallu beaucoup plus pour dissuader des amateurs de course à pied qui se pressent toujours plus nombreux à Bezannes au fil des années. Dans le quartier de la mairie, les lotissements ne sont pas seuls à pousser comme des champignons. Le «Courir à Bezannes» organisé par le Dac Reims et la Commune s’enrichit en 2019 d’un parcours de 7 km (baptisé le «Run for fun») qui a beaucoup intéressé

LUNDI 27 MAI 2019

Indélicats

les entreprises partenaires ainsi que des participants ayant un rythme de course paisible dans la peau. Tout le contraire du 10 km où l’oeil est fixé à la montre-chronomètre. Là, chaque seconde est précieuse. Alors, quelle ne sera pas la déception de plusieurs participants une fois l’arrivée franchie de constater qu’ils auront été bien au delà du temps qu’ils espéraient réaliser. Ceux équipés d’une fonction GPS sur leur bracelet auront rapidement retrouvé le sourire. Le tracé du 10 était en fait plus long de 300 mètres. Du coup, la performance n’aura pas été aussi vilaine que ça !

Textes Hervé Musset Photos : Daniel Balbo

Un groupe de personnes n’ayant visiblement pas pris toutes les précautions pour se présenter fin prêts et à l’heure prévue sur la ligne de départ du 7 km s’en est vertement pris à un membre du club organisateur qui passait par là. Vraiment pas la classe...

Reclassement

Emmené sur une fausse piste par la moto ouvreuse dans le final du 7 km, Axel Michaut (Ac Aÿ) se sera vu repositionné en haut du classement dans les deux minutes suivant son arrivée. On reconnait là toute l’expérience de jugement de Christian Prévost... qui était justement sur la moto.

HABITUÉ Jean-Pierre Belfie ne manque pas une édition de la course de Bezannes. S’il n’y participe pas directement - contrairement à certains de ses homologues prenant un dossard quand une épreuve hors stade se déroule dans leur commune - le premier magistrat bezannais répond toujours présent quand il s’agit de donner le départ du 10 km ou pour glisser un petit mot d’encouragement ou de félicitation aux participants.


COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019

3

Trouvez votre nom dans le classement Cliquez sur la loupe en bas à droite

Entrez votre nom

Il se surligne dans la liste

POUSSINS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

VERON MARIE CORNET LEONIE CHARLIER MARCEAU HUSSENET TIMEO BLANCHARD PAULINE RIPOLL NOELIA NAUDET ALEXIS GUILBERT LAEL RAMALI ZAKARIA GIVRON LUCAS BOUCHIBA LOLA DIA MORY DELAPORTE LUCIE

5’50’’ 5’52’’ 5’57’’ 5’58’’ 6’03’’ 6’09’’ 6’10’’ 6’11’’ 6’18’’ 6’20’’ 6’20’’ 6’23’’ 6’27’’

14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

LEGENDRE MATHIEU BOGNI-GAILLARD JULIAN CROENNE DAPHNE ALTUN AHMET DE NOUE ILANN JACOBE JULES CLEMENT BENJAMIN CAZE RAPHAEL JOURDAN AURIA FALEMPE APRIL ANTONELLI ANAIS SANSSENS TIMEO ERRETTAT SARAH BOUJAMDA HATIM MARTEL HORNY LILY MEYER LISE

6’28’’ 6’28’’ 6’31’’ 6’35’’ 6’39’’ 6’39’’ 6’44’’ 6’53’’ 6’57’’ 6’59’’ 7’02’’ 7’06’’ 7’10’’ 7’14’’ 7’15’’ 7’15’’


4

COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019


LUNDI 27 MAI 2019

COURIR A BEZANNES

30 31 32 33 ’

DAVIEMME NOAH CORNELIS GABIN HENRY CHLOE HUSSENET CAMILLE

5

7’15’’ 7’21’’ 7’23’’ 7’32’

BENJAMINS MINIMES 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

GEERAERTS GREGOIRE MIOT GABIN HERINGUEZ MAXENS PRAT ELENA BOUJAMDA AYMAN LEMAIRE ROBIN TRAVERS SACHA BLAS JOHAN MAGOT GALAAD BORNET RUBEN

6’59’’ 7’03’’ 7’11’’ 7’17’’ 7’23’’ 7’23’’ 7’32’’ 7’54’’ 8’06’’ 8’08’’

11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27

BATOG THOMAS STEPHAN GABIN BOIVIN MARIE MORLAT CHLOE GEORGIN JENNEQUIN MATHEO DECKERS LEON ZEBIC ANTONIN CLEMENT JULIETTE DUFLOT MAXENCE IMM CASSANDRA GEILLER DONOVAN GOURLAIN LEO PICARD ABYGAELLE GEERAERTS ANAIS NIEDERBERGER MIKE GANHY LARYNE BUSSY OCEANE

8’09’’ 8’37’’ 8’41’’ 8’50’’ 8’53’’ 8’57’’ 9’19’’ 9’22’’ 9’25’’ 10’16’’ 10’20’’ 10’21’’ 10’39’’ 10’44’’ 15’00’’ 16’00’’ 18’00’’


6

COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019


LUNDI 27 MAI 2019

COURIR A BEZANNES

7


COURIR A BEZANNES

8

28 ISABEL CLEMENCE ’’

19’00

7KM RUN FOR FUN 1 MICHAUT AXEL

23’52’’

2 3 4 5 6 7

GAULT ROMAIN BISCHOFF FREDDY MICHAUT DENIS ETRINGER SYLVAIN PEREIRA JOAQUIM BALLINGER MARIUS

24’41’’ 25’19’’ 26’55’’ 27’23’’ 27’52’’ 28’21’’

8 9 10 11 12 13

PRAT MARTIN DURU CHRISTOPHE ERIC BOCQUILLON BREBANT VINCENT LEBOURCQ CEDRIC KUBIK MATHIEU

28’28’’ 29’56’’ 29’57’’ 30’02’’ 30’24’’ 30’48’’

14 15 16 17 18 19

MALOISEAUX FRANCOIS ROGIER LILY GUIARDEL JULIEN LECORBEILLER SIMON BREVARD CHRISTOPHE PIERRARD MALLORY

LUNDI 27 MAI 2019

30’58’’ 31’07’’ 31’22’’ 31’45’’ 31’51’’ 32’49’’

20 21 22 23 24 25

HUMBERT STEPHANE MAYEUX DIDIER MAYEUX ANAIS RIPOLL MARJORIE DEMAY LEA SMEJ LYDIE

33’49’’ 34’01’’ 34’02’’ 34’13’’ 34’18’’ 34’23’’


COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019

26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

POTAR DOMINIQUE PERCHAT PASCAL PICARD JORIS LEMBOURG JEAN-POL HOUISE AUDE CARDON MORGAN GILLET HUBERT AFDILATE MARWANE CHILD NICHOLAS COURROUX SANDRINE

34’36’’ 34’39’’ 34’55’’ 35’12’’ 35’30’’ 35’33’’ 35’33’’ 35’40’’ 36’16’’ 36’24’’

36 37 38 39 40 41 42 43 44 45

DIANCOURT PIERRE COURVOISIER PAUL COURROUX DAVID POTAR SOPHIE GROUD AUDREY LEVASSEUR PATRICK HUAT JOHNNY CARASKAKIS ELODIE ROUSSIN BERENICE LEGRAND JEAN-FRANCOIS

36’29’’ 36’34’’ 36’34’’ 37’05’’ 37’54’’ 38’00’’ 38’36’’ 38’42’’ 38’44’’ 38’45’’

46 47 48 49 50 51 52 53 54 55

KLINGLER KELLY LEBLANC SYLVAIN COVIAUX LAURENT NOBLESSE FLORENCE LEFEBVRE JEROME SPORTCIELLO CORENTIN BOSCHINI GAELLE DEPLAINE MARIE PIERRE TONELLO CLAIRE GIOT THOMAS

38’45’’ 39’10’’ 39’15’’ 39’36’’ 41’01’’ 41’06’’ 41’12’’ 41’14’’ 41’26’’ 41’27’’

56 57 58 59 60 61 62 63 64 65

SCHULTZ SOPHIE DUCROT THOMAS GUILBERT EMMANUELLE SAGUET GWENAELLE SARRAZIN FANNY COLLARD PATRICK FAVREL VIRGINIE CHARDRON ALEXANDRA DEVOS MARGAUX GARDILLE CECILE

9

41’30’’ 41’37’’ 41’39’’ 41’43’’ 41’44’’ 41’45’’ 42’01’’ 42’02’’ 42’08’’ 42’42’’

66 67 68 69 70 71 72 73 74 75

DEMAY SAMIA HACQUIN JOHANNE LELONG DAVID LEFEBVRE TEDDY LEFEBVRE JESSICA LEFEBVRE BETTY TAMBURINI BAPTISTE SANVICENTE NA REMY REGINE BIAGINI BERTILLE

42’55’’ 43’17’’ 43’17’’ 43’23’’ 43’24’’ 43’24’’ 43’49’’ 43’55’’ 44’13’’ 44’24’’


10

COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019


LUNDI 27 MAI 2019

COURIR A BEZANNES

11

76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92

CORNELIS CHRISTELLE ALAMILLA FABIENNE SCHNEKENBURGER LISA BENY LISON LIPREAU LAURIE LITTIERRE BETTINA GAUDIMUS AURELIE LARGE VANESSA HENRY PRISCILLA SARTI JEAN-FRANCOIS BECKER THIBAUT BOULENGER CECILE JUGAND EMMA DELAROQUE LETICIA CAPDEVILLE DIDIER GRUMIER AGNES MAUFROY EMMANUELLE

44’42’’ 44’46’’ 45’00’’ 45’01’’ 45’03’’ 45’23’’ 45’25’’ 45’50’’ 46’15’’ 47’28’’ 48’12’’ 49’37’’ 50’29’’ 50’29’’ 51’59’’ 52’53’’ 53’07’’


COURIR A BEZANNES

12

93 SCHNEKENBURGER FANNY 94 WIGNOLLE FRANCINE

54’18’’ 56’15’’

10 KM 1 2 3 4 5 6

GERARD CHRISTOPHER GILLET RENAUD MACARET NICOLAS GERARD PIERRE-ANTOINE DELLOUX DAVID BRETON JEROME

32’38’’ 34’03’’ 34’12’’ 34’39’’ 34’48’’ 35’07’’

7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

RIPOLL ALEXANDRE SEGARD JEROME CHANET CLEMENT ROBERT TOM EDY ETIENNE SARRAZIN SEBASTIEN SILVERIO THOMAS RAUSSIN JEREMY PRAT OLIVIER PINTO MATHEO RODECK FRANCK

35’08’’ 35’09’’ 35’11’’ 35’14’’ 35’16’’ 36’13’’ 36’32’’ 36’40’’ 36’43’’ 36’53’’ 36’55’’

18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

MONET DAMIEN DECHAMPS ANAIS ARVOIS FABRICE BOUR MORGAN LAURENT DUMOULIN NOAILLON ROMUALD GRAND CARINE WYRWAS MAXIME DUPUIS JEROME HUBERT PIERRE-ANDRE DE ROBILLARD GUILLAUME

36’58’’ 37’05’’ 37’12’’ 37’22’’ 37’29’’ 37’35’’ 37’36’’ 38’40’’ 38’44’’ 38’46’’ 38’53’’

29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39

DELLOUX JENNIFER LE REST GUILLAUME OUGUERROUDJ JEREMY COLLIGNON DAMIEN GROSSELIN CHRISTOPHE CASTET DIDIER CHRETIEN TRISTAN DONZEY GILLES KROL QUENTIN ALEXANDRIS DAVID SARTI REMI

LUNDI 27 MAI 2019

38’56’’ 38’59’’ 39’02’’ 39’09’’ 39’13’’ 39’23’’ 39’24’’ 39’28’’ 39’55’’ 39’59’’ 40’01’’

40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

VALLAS MARIE PENLOUP ALAIN MILLEY PIERRE EMMANUEL TELLIER JULIEN CHOLEZ DAVID LEVEQUE JUDYTH DOSSARD 452 MAESO PAUL VIAND VINCENT RULLAND NICOLAS DUPONT DAMIEN

40’06’’ 40’07’’ 40’09’’ 40’13’’ 40’25’’ 40’34’’ 40’40’’ 40’47’’ 40’52’’ 40’56’’ 40’58’’


COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019

51 52 53 54 55 56 57 58 59 60

MAGOT GREGORY CARPENTIER CHARLOTTE FASSOTTE JULIEN SEILLIER OLIVIER GASPERIN ANTHONY MENDEZ-TAULIN SEVERINE MERCIER PATRICK CLEMENT ALEXANDRE DIETRICH THOMAS ROSATI CHRISTOPHE

40’58’’ 41’02’’ 41’09’’ 41’20’’ 41’23’’ 41’23’’ 41’24’’ 41’30’’ 41’31’’ 41’34’’

61 62 63 64 65 66 67 68 69 70

GODBILLON JEROME MARI FLAVIEN GEERAERTS SYLVAIN CLOCHEZ GUILLAUME MAURICE DEBORAH CLEMENT FONDEUR ROUSSEZ GUILLAUME TATTI AMBROISE DUHAMEL ADRIEN PERVEUX ARNAUD

41’40’’ 41’45’’ 41’50’’ 41’54’’ 41’55’’ 41’58’’ 42’02’’ 42’02’’ 42’02’’ 42’05’’

71 72 73 74 75 76 77 78 79 80

LABRUYERE EMILIE LAUNOIS STEPHANE PAYON PATRICE BISCHOFF FREDDY FRAISSE JOCELYN SAUVAGEOT BENOIT MALHERBE LAURENT FOSSIER JEAN-LOUIS LENFANT ALAIN SCHNEIDER CHRISTOPHE

42’06’’ 42’07’’ 42’08’’ 42’20’’ 42’22’’ 42’31’’ 42’32’’ 42’33’’ 42’35’’ 42’36’’

81 82 83 84 85 86 87 88 89 90

SCHNEIDER CELINE MOUNIER TONY KOBSCH CLEMENT BERTAUX BENJAMIN MARCHAL LIONEL TRUCHON GILLES PRIEUR ANTOINE LANGLOIS JACKY PAROL MAURICE AMELIN FREDERIC

13

42’36’’ 42’37’’ 42’39’’ 42’42’’ 42’45’’ 42’50’’ 42’56’’ 42’58’’ 43’00’’ 43’00’’

91 SAFSAF LOIC 92 QUENTIN ALAIN 93 LESURE CYRIL 94 HAUTAVOINE PHILIPPE 95 ASTIER THEO 96 LEBOURGEOIS LAURENT 97 BILOE ROMAIN 98 MONCLIN LAURENT 99 POITOU FREDERIC 100 GREMONT CHRISTOPHE

43’01’’ 43’01’’ 43’03’’ 43’06’’ 43’08’’ 43’08’’ 43’19’’ 43’30’’ 43’37’’ 43’39’’


14

COURIR A BEZANNES 101 FISSEUX RUDY 43’40’’ 102 GRANDJEAN DOMINIQUE 43’44’’ 103 FLORENTIN JEROME 43’50’’ 104 DOS REIS PAULINE 43’51’’ 105 DONGOIS LUDOVIC 43’57’’ 106 CORREIA RODRIGUES JOSE 43’57’’ 107 PRUVOST HERVE 43’57’’ 108 KLEIN JEROME 44’00’’ 109 LACAILLE SOLENE 44’01’’ 110 CLEMENT PHILIPPE 44’17’’ 111 RABY ARNAUD 44’17’’ 112 MOUSSOUNI MATTHIEU 44’19’’ 113 BOUCHER MAELLE 44’20’’ 114 NOGAS ALEXANDRE 44’20’’ 115 LECOMTE CHRISTOPHE 44’25’’ 116 FRECAUT CYRIL 44’32’’ 117 DAI CHRISTIAN 44’39’’ 118 BASTIEN JOHN 44’42’’ 119 MERCIER ANTHONY 44’42’’ 120 MALOULI MICHAEL 44’53’’ 121 ZAREV PANAYOT 44’56’’ 122 VILLEVAL AMELIE 44’58’’ 123 COZZELLA SYLVAIN 44’59’’ 124 BOURGALET JEAN-LOUIS 44’59’’ 125 SCAT THIERRY 45’00’’ 126 LAURENT YOHANN 45’07’’ 127 HIDRIO MORGANE 45’15’’ 128 REMY THIERRY 45’15’’ 129 BOURY DAVID 45’17’’ 130 KLEIN ARNAUD 45’26’’ 131 BOGNI DOMINIQUE 45’28’’ 132 GRUMELIER DAVID-ALEXANDRE 45’30’’ 133 FRERE ROMAIN 45’31’’ 134 COPREAU ERWANN 45’37’’ 135 BAUDON ELOI 45’43’’ 136 THEVENET LAUREANA 45’49’’ 137 LECLERE ETIENNE 45’49’’ 138 MEYER MARIE-AUDE 45’53’’ 139 VION MANUEL 45’55’’ 140 PREVOTEAU YVES 45’56’’ 141 JUMEAUX MICKEAL 45’58’’ 142 BECUWE GARY 46’00’’ 143 PROCUREUR FRANCOIS 46’05’’ 144 MORIZET SEBASTIEN 46’07’’ 145 DEPARNAY ROMAIN 46’10’’ 146 LAURENT VAUTRAIN 46’18’’ 147 SELLIER GUILLAUME 46’21’’ 148 KUSTER DAVID 46’21’’ 149 CLEMENT BAPTISTE 46’22’’ 150 VAN LUCHENE FLORENCE 46’26’’ 151 BRILLI SONIA 46’31’’ 152 STRAJNAR TONY 46’35’’ 153 CARLIER PASCAL 46’35’’ 154 DENHEZ NICOLAS 46’47’’ 155 BALLAN JEROME 46’48’’ 156 HANOUZET CHRISTOPHE 46’50’’ 157 BERRIOT CHRISTOPHE 46’54’’ 158 HUBERT PHILIPPE 47’06’’ 159 MUSQUIN FABRICE 47’06’’ 160 COHEN PHILIPPE 47’09’’

161 PATIS CAROLE 47’10’’ 162 PIRES JOSE 47’18’’ 163 RIGAUD ALEXANDRE 47’21’’ 164 JOSEPH LYDIA 47’22’’ 165 DUCHEMANN JEAN-RENE 47’23’’ 166 BARBIER ALEXANDRE 47’26’’ 167 GOBREAU MYRIAM 47’29’’ 168 HEYRENDT-SHERMAN CATHERINE 47’35’’ 169 FRICOTTEAUX GILLES 47’35’’ 170 PASCAL CHARLENE 47’47’’ 171 TOURNAY VALENTIN 47’52’’ 172 MICHAUX SYLVAIN 47’53’’ 173 BASTIANCIG SYLVAIN 47’57’’ 174 BOUTINEAU LUDIVINE 47’57’’ 175 GASPERIN FABIO 48’01’’ 176 MAGNIER BERNARD 48’01’’ 177 RONDEPIERRE JEAN-LOUIS 48’02’’ 178 VINCENT CEDRIC 48’03’’ 179 RIBAUD THOMAS 48’03’’ 180 MAES CATHERINE 48’03’’ 181 RIBEIRO GEORGES 48’07’’ 182 JACQUINET ALICE 48’10’’ 183 LAFROGNE BENJAMIN 48’16’’ 184 DUVAL MICHEL 48’18’’ 185 STOLARCZYK GERALD 48’19’’ 186 CADOT ADRIANE 48’20’’ 187 VICENTE STEVE 48’20’’ 188 HAUDECOEUR NICOLAS 48’21’’ 189 REGNAULT SEBASTIEN 48’22’’ 190 PIGNON LAURENT 48’24’’ 191 DAURY THEOPHANE 48’31’’ 192 LACOU JEAN CHRISTOPHE 48’31’’ 193 PELOWSKI JULIE 48’36’’ 194 JOFFROY PHILIPPE 48’38’’ 195 SASSI CHARLY 48’45’’ 196 MERLE MAXIME 48’50’’ 197 LEROY MANON 48’50’’ 198 SCHEINER JEAN PATRICK 48’53’’ 199 RONSEAUX VINCENT 48’54’’ 200 VANCAUWENBERGHE VICTORIA 49’01’’ 201 SIPILI PASCAL 49’20’’ 202 GIRARD NATHALIE 49’22’’ 203 URBES STEPHANE 49’22’’ 204 KOZA CLEMENT 49’31’’ 205 LEFEBVRE GREGORY 49’31’’ 206 BOUCHET BASTIEN 49’32’’ 207 FOUET PIERRE 49’51’’ 208 FALLON PIERRE 49’53’’ 209 LEGENTIL THOMAS 49’53’’ 210 PIAT DAVID 49’57’’ 211 WATREMEZ MELANIE 49’58’’ 212 PERRIN SYLVIE 49’58’’ 213 CHARPIN JULIEN 49’58’’ 214 FLORENTIN JULIE 50’01’’ 215 LANGLOIS STEPHANIE 50’01’’ 216 GRATIAUX CHANTALE 50’03’’ 217 DE ABREU TONY 50’04’’ 218 BOUSSIS BRYAN 50’06’’ 219 MIOT NICOLAS 50’10’’ 220 CHARVET LARRY 50’23’’

LUNDI 27 MAI 2019

221 GILBERT PATRICK 222 HOUSSACK MARCELIN 223 PRUVOST SOPHIE 224 ZAMPARO PEREZ SOLENE 225 GAUTIER GUY 226 BUGANY AUDREY 227 ELKALKHI HAKIM 228 DEMAY STEPHANE 229 FAUCONNIER CYRILLE 230 SUPERNANT XAVIER 231 CAILLOT BENOIT 232 DAVID CYRIL 233 PILARD THIBAUT 234 LEBOUCHER NADEGE 235 RICHARD FRANCIS 236 ANTONELLI EMMANUEL 237 BLANC MATHIAS 238 MAGNIANT MICHAELE 239 BOUR CHRISTOPHE 240 CAZE TONY 241 VIEZ LUCAS 242 LEGENTIL SEBASTIEN 243 BOUE ADRIEN 244 DIAS ERIC 245 SUISSE ANTONIN 246 LASSEAUX JEAN MICHEL 247 COULMIER PATRICE 248 CORDIER MAXIME 249 MAZINGANT BENOIT 250 JOUSSOT ROMAIN 251 SIMON RUDY 252 DEPARDON JEAN PHILIPPE 253 WITKOWSKI JULIEN 254 TASSIN PHILIPPE 255 MAINDIAUX DONATIENNE 256 RETEL BENJAMIN 257 LASVERGNAS CYRIL 258 ROUYER AURORE 259 DUMAIRE CHRISTOPHE 260 HILTIAK BRUNO 261 PACHEU KEVIN 262 LEMPEREUR FREDERIC 263 MIGET AURELIE 264 VILLENEUVE CEDRICK 265 ASTIER ERIC 266 GEORGE AURELIEN 267 PUBLIER FANNY 268 MIOT VERONIQUE 269 MUNTANJHOHN REMI 270 MENNESSON CATHERINE 271 BRIQUET FANNY 272 NAUDET FANNY 273 CANAVAGGIO JEAN-PHILIPPE 274 PAQUIS SOPHIE 275 CANAVAGGIO PATRICK 276 VERNEAU AUDREY 277 BESSON PASCALINE 278 ROGEBOZ ZELDA 279 BONNOMET ARNAUD 280 VERNIOLLE AUDREY

50’29’’ 50’36’’ 50’38’’ 50’40’’ 50’43’’ 50’46’’ 50’46’’ 50’53’’ 50’57’’ 51’03’’ 51’04’’ 51’06’’ 51’09’’ 51’10’’ 51’12’’ 51’13’’ 51’18’’ 51’18’’ 51’20’’ 51’22’’ 51’24’’ 51’25’’ 51’28’’ 51’39’’ 51’39’’ 51’40’’ 51’44’’ 51’53’’ 52’05’’ 52’05’’ 52’10’’ 52’11’’ 52’14’’ 52’16’’ 52’18’’ 52’24’’ 52’29’’ 52’29’’ 52’33’’ 52’35’’ 52’37’’ 52’45’’ 52’48’’ 52’50’’ 52’50’’ 52’54’’ 52’58’’ 53’11’’ 53’13’’ 53’15’’ 53’17’’ 53’17’’ 53’25’’ 53’26’’ 53’27’’ 53’28’’ 53’32’’ 53’33’’ 53’36’’ 53’36’’


LUNDI 27 MAI 2019

COURIR A BEZANNES 281 VERNIOLLE JEAN BAPTISTE 282 RODECK ELISE 283 DOUBLET ALAIN 284 DOUBLET EDWIGE 285 DO DINH LAURENT 286 BATAMIO YVES-ROLAND 287 LUKAT-ROZETTE INGRID 288 LUCAS SOLANGE 289 GERARD GREGORY 290 LOGETTE AMELIE 291 CHELMAS LONY 292 MINISCLOUX GREGORY 293 LAGARDE DELPHINE 294 LAMA CHAFIK 295 BLIN MELISSA 296 ZOCHOWSKI VINCENT 297 LERIQUE ANGELIQUE 298 FLORIS NICOLAS 299 PENEL ANGELIQUE 300 BOREL AUDE 301 BRASSEUR VICTOR 302 GRY RENALD 303 MARCOUP MARIE CLAIRE 304 MENIL JEAN PIERRE 305 DOUILLY MAUD 306 DUCROT MARIE 307 MOUTINHO FREDERIQUE 308 PERRINELLE ALAIN 309 RAMEL ANDRE 310 LOUVEL ANDRE 311 PREVOST ESTELLE 312 KORYTNI FRANCOIS 313 CLEMENT GAELLE 314 NICLOT MAURICETTE 315 CHOPIN MICHEL 316 DOUILLY STEPHANE 317 RAVERDY JEAN LUC 318 FAGNERE CHRISTELLE 319 MILLIEX ADELINE 320 GANDOIN AGNES 321 OYANCE ADELINE 322 FLORIS MICKAEL 323 GUIZELIN SYLVIE 324 COWEZ TANGUY 325 VINTER ESTELLE 326 JALOUX LAURENT 327 MONCLIN VIRGINIE 328 WITKOWSKI VINCENT 329 BROWARNYJ LAURE 330 DESPREZ PIERRE-ELOI 331 LACROIX AURELIE 332 LARGE LEO 333 BOUSSIS STEPHANE 334 LEVIOL ANNE CLAIRE 335 THIEBAULT REMY 336 CHANVIN CHARLOTTE 337 CHANVIN STEPHANE 338 WATHIER CLAIRE 339 ROUSSAT DIDIER 340 MARTIN JULIE

15 53’37’’ 53’39’’ 53’41’’ 53’42’’ 53’48’’ 53’55’’ 53’58’’ 53’58’’ 53’59’’ 54’01’’ 54’06’’ 54’09’’ 54’19’’ 54’25’’ 54’25’’ 54’25’’ 54’26’’ 54’31’’ 54’31’’ 54’37’’ 54’42’’ 54’42’’ 54’43’’ 54’54’’ 54’55’’ 55’03’’ 55’20’’ 56’05’’ 56’06’’ 56’06’’ 56’11’’ 56’12’’ 56’14’’ 56’16’’ 56’20’’ 56’22’’ 56’25’’ 56’26’’ 56’26’’ 56’27’’ 56’29’’ 56’46’’ 56’46’’ 56’53’’ 56’54’’ 56’58’’ 56’59’’ 57’03’’ 57’05’’ 57’12’’ 57’13’’ 57’14’’ 57’30’’ 57’37’’ 57’38’’ 57’38’’ 57’38’’ 57’38’’ 57’43’’ 57’52’’

341 SEEBERT NATHALIE 342 CEVALTE MICHAEL 343 CHATHUANT DOMINIQUE 344 ROSATI ANNE 345 CHARPENTIER LUDIVINE 346 FLORENTIN KARINE 347 DOREMUS LUDOVIC 348 LUKAS THIERRY 349 LUKAS KARINE 350 MULOT SOPHIE 351 PORCHEDDA AURORE 352 DESTRUY THIERRY 353 VARINOT FLORIAN 354 LEVI MATHIEU 355 BOUQUET CECILE 356 LOUEMBA CHANDLER 357 KRUSZEWSKA MEGANE 358 GILLES DENIS 359 GILLES SYLVIE 360 RAMEL CHRISTINE 361 SARRAZIN ANTOINE 362 QUIQUEMPOIX GREGORY 363 TATTI ANNE-CLAIRE 364 DARDAINE LOUISE 365 HANNION YSOLINE 366 SEGALEN JEREMY 367 BUSCHMANN ISABELLE 368 FRESNE MANUELA 369 PARIZOT GERALDINE 370 LAURENT BISTORIN 371 DAHLEM LAURENT 372 GAUTHIER MANON 373 PARCELLIER OLIVIER 374 CHOLEZ KARINE 375 THIERRY BRIAN 376 SIMON JOHAN 377 CAILLET JEREMY 378 DUTHIE CELINE 379 BATOG CHLOE 380 DEPIT MARION 381 ALLART DYLAN 382 FRANCOIS MAUD 383 SCHIBY JEAN-MICHEL 384 PINTO VERONIQUE 385 ARNIER JESSICA 386 GERMANO FABIENNE 387 MORIN STEPHANE 388 FERRO MICHEL 389 FALEMPE CELINE 390 GILLET ANNABELLE 391 BISTORIN LAURENT 392 LEMAIRE MANON 393 LECOMTE CHRISTIAN 394 CREUZAT HELENE 395 VALTER EMILIE 396 BERTRAND JEAN 397 BORDIER MELANIE 398 LEBEURY FRANCOISE 399 MEULDERS SAMANTHA 400 SMITH JENNY

57’53’’ 57’54’’ 58’03’’ 58’09’’ 58’10’’ 58’12’’ 58’14’’ 58’16’’ 58’16’’ 58’24’’ 58’30’’ 58’50’’ 58’50’’ 58’54’’ 58’55’’ 58’55’’ 58’57’’ 59’00’’ 59’00’’ 59’01’’ 59’12’’ 59’16’’ 59’17’’ 59’28’’ 59’32’’ 59’49’’ 59’54’’ 1h00’02’’ 1h00’04’’ 1h00’05’’ 1h00’13’’ 1h00’16’’ 1h00’16’’ 1h00’17’’ 1h00’48’’ 1h00’51’’ 1h00’55’’ 1h00’56’’ 1h01’18’’ 1h01’28’’ 1h01’29’’ 1h01’37’’ 1h01’55’’ 1h01’57’’ 1h02’15’’ 1h02’28’’ 1h02’28’’ 1h02’31’’ 1h02’41’’ 1h02’41’’ 1h02’52’’ 1h02’54’’ 1h03’01’’ 1h03’02’’ 1h03’09’’ 1h03’16’’ 1h03’16’’ 1h03’16’’ 1h03’24’’ 1h03’39’’


16

COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019


COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019

401 MORIN EMMANUELLE 402 MARCHAL MYLENE 403 SCHLOSSER LAURENT 404 BRUNSON SYLVIE 405 SYROTNIK DAVID

1h03’39’’ 1h03’40’’ 1h03’46’’ 1h03’47’’ 1h03’49’’

406 VEZIER GREGOIRE 407 BEUZELIN FLORIAN 408 GALLOIS NATHALIE 409 ANSEEUW JOHANN 410 SIMON AUDREY

1h04’01’’ 1h04’01’’ 1h04’26’’ 1h04’27’’ 1h04’39’’

411 SAINT-LEUX ALEXANDRA 412 DIEUX ELOISE 413 CENTA CORENTIN 414 PETITJEAN YVES 415 LECHEVEREL PAULINE

1h05’45’’ 1h06’30’’ 1h06’30’’ 1h07’20’’ 1h07’48’’

416 FERNANDES SYLVIE 417 PERATE ALAIN 418 GHEYSSENS CORALIE 419 LEBEURY MARINE 420 LEBEURY JEAN-LUC

17 1h09’03’’ 1h09’04’’ 1h09’05’’ 1h11’31’’ 1h12’29’’

421 CARLIER PAULINE 422 PATIT ISABELLE 423 BIZIOREK ALAIN 424 CURTI LUCILE 425 JUSKEWYCZ SYLVIANE

1h13’06’’ 1h13’31’’ 1h13’31’’ 1h14’39’’ 1h18’30’’


18

COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019


LUNDI 27 MAI 2019

COURIR A BEZANNES

19


20

COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019


LUNDI 27 MAI 2019

COURIR A BEZANNES

21


22

COURIR A BEZANNES

LUNDI 27 MAI 2019


Nos 8 pages spéciales

www.lunion.fr

C ONC ER T P R É - OU V E R TU R E

VEN DR EDI 0 7 JU IN 20h • BASILIQUE SAINT-REMI

Lundi 27 mai 2019 • 1,10 € • 23688

Reims

2000378985

World Doctors Orchestra Delphine Haidan /mezzo soprano Chœur Nicolas de Grigny La Jeune Maîtrise de Reims Gustav Mahler : Symphonie n°3 en ré mineur

Licences : 2-1080519 (LT2) / 3-144986 (LT3) • www.monsieurthibault.com

Une saison riche en émotions pour Reims

FOOTBALL

WWW.FLANERIESREIMS.COM

POLITIQUE

ELLE PREND SA REVANCHE

Le Rassemblement national est en tête avec 23,3 % des voix devant la République en marche (22,1 %). Les résultats des principales communes de la région. Nos 7 pages spéciales

Les déclarations des présumés meurtriers de Bastien Payet Bastien Payet a été victime d’une agression ultra-violente qui lui a coûté la vie, le 9 mars. Archives Christian Lantenois

Les trois jeunes mis en examen pour « meurtre » après le décès du Rémois se renvoient les responsabilités. PAGE 9

FORD ECOSPORT

149€ À PARTIR DE

/MOIS*

LLD 48 MOIS APRÈS 1ER LOYER DE 2 390 €. SOUS CONDITION DE REPRISE.** ENTRETIEN / ASSISTANCE 24H/24 INCLUS. SYSTÈME AUDIO BLUETOOTH® À COMMANDES VOCALES

2000303229

$.%&&%%9: :::

REIMS

JANTES ALLIAGE 16" FEUX DE JOUR À LED

C'EST TEDDY QUI L'A DIT. LES FORD DAYS : les jours Ford. Consommations NEDC Corrélée (l/100 km) : 4,2 - 6,4. CO (g/km) : 111 - 145. Consommations WLTP (l/100 km) : 5,1 - 8,2. CO (g/km) : 133 - 184.

* Voir conditions en concession ou sur ford.fr

ford.fr

GROUPE SAINT-CHRISTOPHE

REIMS 03.26.08.24.66

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE 03.26.64.49.37

EPERNAY 03.26.55.59.65


2

SPÉCIAL EUROPÉENNES

LUNDI 27 MAI 2019

POLITIQUE

LE PEN GAGNE SON DUEL La liste du Rassemblement national a remporté, hier, le duel phare des européennes, en devançant celle du parti d’Emmanuel Macron. L’ESSENTIEL ● Le Rassemblement national de Marine Le Pen est arrivé en tête, hier, du scrutin européen, avec environ 24 % des voix, devant la formation d’Emmanuel Macron (entre 22 et 23 %). ● Le scrutin français est également marqué par la troisième place inattendue de la liste écologiste (12 %). ● Selon les toutes premières projections du Parlement européen, le Parti populaire européen (PPE, droite) resterait le premier parti européen, avec 177 sièges sur 751, contre 216 actuellement, devant les socialistes et démocrates (147 contre 185). e Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen est arrivé en tête, hier, des élections européennes, en devançant légèrement la liste soutenue par le président Emmanuel Macron, tandis que les écologistes prennent une surprenante troisième place. Marqué par une participation nettement plus élevée que prévu, audelà des 50 %, le premier scrutin intermédiaire depuis le début du quinquennat confirme le duo de tête attendu. Mais il a été riche en coups de théâtre, avec la dégringolade des Républicains de Laurent Wauquiez – à un plus bas historique – et la grosse contre-perfor-

L

mance de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Selon les instituts de sondages, le mouvement d’extrême droite et sa tête de liste Jordan Bardella obtiendraient entre 23,4 et 23,7 % des suffrages, un peu en deçà de son score des européennes de 2014 (24,9 %). -La liste Renaissance pro-Macron menée par l’ex-ministre Nathalie Loiseau est créditée de 22,4 % à 22,6 %, inférieur au résultat d’Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle (24,01 %). Une dizaine de points derrière, les écologistes d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) surprennent en obtenant entre 12,9 et 13,2 %, alors qu’ils étaient donnés sous les 10 % par les sondages.

“LE POUVOIR EN PLACE ESSUIE UN VÉRITABLE ÉCHEC” « La catastrophe annoncée pour Macron n’a pas eu lieu, le RN réalise un score important mais pas spectaculaire quand on le compare avec celui d’il y a cinq ans », a résumé Zaki Laïdi, politologue au Cevipof. L’entourage du chef de l’État a défendu un « score honorable » dans un contexte national difficile, avec la crise des gilets jaunes, sur fond de poussée eurosceptique en Europe. Juste après les premiers

UNE PARTICIPATION EN FORTE HAUSSE Une forte hausse de la participation, qui devrait se situer entre 51,3 % et 54 % en métropole selon les sondeurs, soit une augmentation inédite de 6,5 à 10 points par rapport à la précédente édition de 2014, est la première grande surprise des européennes. Il s’agit potentiellement de la participation la plus élevée aux européennes en France depuis 1994 (52,76 %), même si elle reste très loin de celle de la première désignation au suffrage universel des représentants français au Parlement européen en 1979 (60,7 %). En 2014, la participation au scrutin européen en métropole s’était élevée à 44,23 % et sur la France entière (métropole + Outremer) à 42,43 %, un score déjà supérieur à celui des européennes de 2009 (40,63 %, la plus faible participation pour ce type de scrutin).

La liste RN donne une victoire au goût de revanche à Marine Le Pen après son échec à la présidentielle et l’installe comme première opposante au chef de l’État. AFP résultats, l’Élysée a annoncé que le chef de l’État allait « intensifier l’acte 2 de son quinquennat » et ne ferait « pas de changement de cap ». Mais pour Marine Le Pen, Emmanuel Macron « n’a d’autre choix que de dissoudre l’Assemblée nationale ». Car « le pouvoir en place essuie un véritable échec. Ce soir c’est lui et sa politique qui sont rejetés », a fustigé M. Bardella, en s’exprimant devant des partisans enthousiastes. Dans un bar de l’Est parisien, l’ambiance était également à la fête pour célébrer la tête de liste d’EELV, Yannick Jadot, qui a salué « une vague verte européenne », en faisant allusion à la percée des Verts allemands au-delà des 20 %.

AMBIANCE PLOMBÉE CHEZ LES RÉPUBLICAINS Alors que tous les candidats ont verdi leurs programmes, « les électeurs ont préféré ceux qui ont toujours défendu l’écologie », a commenté Daniel Boy, professeur à Sciences-Po, constatant la « très grande réussite » de la liste de M.

....................................................

“Quand on termine deuxième, on ne peut pas dire qu’on a gagné” Édouard Philippe, Premier ministre Jadot. L’ambiance était en revanche plombée chez les Républicains, qui tombent sous la barre des 10 % (8,1 à 8,4 % selon les sondeurs) soit le pire score de l’histoire de la droite et très loin du score de l’UMP en 2014 (20,81 %). « La droite traverse une crise profonde, tout est à reconstruire », s’est désolé la tête de liste François-Xavier Bellamy. Cette reconstruction « sera longue et exigeante », a reconnu le patron du parti, Laurent Wauquiez, qui se retrouve fragili-

sé. Les mines étaient lugubres aussi à la France Insoumise (LFI), qui navigue selon les estimations entre 6,1 et 6,4 %, très loin des 19,58 % de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle. « Très décevant », a jugé ce dernier, le visage sombre. Quant à l’alliance Parti-Socialiste-Place Publique, elle recueille également entre 6,3 et 6,4 %, là aussi son plus mauvais score à des européennes, mais qui lui permet néanmoins de garder des eurodéputés, ce qui était la priorité numéro un. Sur les 79 sièges dévolus à la France au Parlement européen, le RN obtiendrait entre 21 et 25 sièges, LREM/ MoDem 20 à 24, EELV 12 à 15, LR 7 à 10, PS-Place Publique et LFI 5 à 8 sièges chacun, selon les différentes projections. Près de 47 millions d’électeurs étaient appelés à désigner les 79 eurodéputés français, soit cinq de plus qu’en 2014, après la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne. Les cinq derniers élus devront toutefois attendre que le Brexit soit effectif pour siéger.


LUNDI

SPÉCIAL EUROPÉENNES

27 MAI 2019

LES AUTRES POINTS Le taux de participation à plus de 50 % pour les 27 pays de l’UE Les taux de participation pour les élections européennes sont « les plus élevés en 20 ans », avec une estimation de 51 % pour les 27 pays de l’UE, sans le Royaume-Uni, a annoncé, hier, le Parlement européen. Le taux de participation affiné en incluant le Royaume-Uni pourrait se situer entre 49 et 52 %, a indiqué le porte-parole du Parlement Jaume Duch. De fortes hausses, supérieures à dix points de pourcentage ont été enregistrées en Espagne, en Hongrie, en Roumanie, en Pologne, selon les estimations. La participation est également en hausse en Allemagne et en France.

Le flop des gilets jaunes Les gilets jaunes ont mobilisé dans la rue, pas dans les urnes. Les deux listes issues du mouvement de contestation sociale qui a provoqué la plus grande crise du quinquennat n’ont mobilisé ensemble que 0,5 % des électeurs. « Alliance jaune », menée par le chanteur Francis Lalanne, a remporté environ 0,5 % et « Evolution citoyenne », avec à sa tête Christophe Chalençon, moins de 0,5 % des voix lors de ce scrutin européen, loin du seuil des 5 % nécessaire pour envoyer des élus au Parlement européen. Le mouvement s’est aussi immiscé dans des partis qui ont intégré des gilets jaunes sur leurs listes. Benjamin Cauchy était ainsi en neuvième position de la liste de Nicolas Dupont-Aignan (DLF, environ 3,6 %).

EUROPÉENNES : LES RÉSULTATS Estimations à 21h15 sur les principales listes, en % des exprimés Députés élus 20 à 24 22,4

25%

xxà 25 21 23,7%

Macron s’estime conforté

20

5

2,6

3,2

1,9

Gé n

PC

F ér LF at I io n. s Ur PS ge nc e EEL LR Ԃco V EM log /M ie od em

0,7

LO

7 à 10 8,2

5à8 6,3

Source : Instituts de sondage

2,5

3,5

3,2 0,6 1,1 0,6

DL F Pa RN tri ot es Al lia U nc PR ej au ne Au tre s

5à8 6,3

xx

I LR

10

0

12 à 15 13,2

12

UD

15

Emmanuel Macron compte « intensifier l’acte 2 de son quinquennat » et ne fera « pas de changement de cap » en France, estimant n’avoir pas subi de « vote sanction » aux élections européennes, a indiqué son entourage. « Les orientations annoncées après le grand débat vont se poursuivre, l’objectif est que les Français puissent ressentir le changement », selon l’Élysée « On n’a jamais vu un parti au pouvoir avoir un score aux européennes aussi haut par rapport à l’élection présidentielle », fait valoir la présidence, pour qui le chef de l’État sera également « fort dans le jeu européen ».

Les communistes amers « On a semé quelque chose, une certaine dynamique » mais « on est tristes de ne pas avoir passé les 5 % » : les communistes étaient, hier soir, après l’annonce des résultats des élections européennes. Il faudra « tendre la main et réussir à gauche dès demain », martèle la tête de liste Ian Brossat, estimant que « tout est à reconstruire ». « Il y a dix ans, la liste du FN ne dépassait pas les 10 % », relève le candidat, pour qui « la gauche est affaiblie ». Mais pour Sofia, une militante âgée de 23 ans, la pilule passe mal : « Le RN reste le parti en tête, je ne m’y ferai jamais », dit-elle, alors que les larmes perlent sur ses joues.

3

LES RÉACTIONS Laurent Wauquiez (président des Républicains) : « Emmanuel Macron a fait un choix lourd de conséquences en réduisant le débat européen à une croisade contre Marine Le Pen. Il a une lourde responsabilité. Il n’a pas été un rempart contre le RN mais l’artisan de leur progression. » Manon Aubry (tête de liste de la France Insoumise) : « L’extrême droite est l’ennemi mortel de la démocratie, et la majorité a choisi de lui donner une place centrale. Nous continuerons de combattre pied à pied les idées antisociales et antiécologiques du Rassemblement National. » Yannick Jadot (tête de liste EELV) : « C’est une vague verte européenne dont nous sommes les acteurs. Nous engagerons une alternative à la technocratie libérale et aux populismes. Nous participerons et nous engagerons à construire un magnifique projet. Ce sera l’histoire de notre pays. Notre responsabilité est aujourd’hui de nous dépasser pour bâtir le grand mouvement de l’écologie politique. » Raphaël Glucksman (tête de liste PS-Place publique) : « Le temps n’est pas à la fête, il est à la responsabilité et au travail, parce que le Rassemblement national est le premier parti politique du pays. La gauche n’est pas morte, c’est son morcellement qui l’empêche de s’imposer comme une alternative crédible. » Nathalie Loiseau (tête de liste de la majorité présidentielle) : « Avec l’apport de ses partenaires, La République en marche confirme son implantation durable dans la vie politique française. Le combat n’est pas terminé, nous le mènerons au Parlement pour empêcher les nationalistes de bloquer les progrès. »


4

LUNDI

SPÉCIAL EUROPÉENNES

27 MAI 2019

POLITIQUE

POLITIQUE

Les écologistes créent la surprise

Bellamy sous les 10 %, “séisme pour la droite”

Tête de liste des écologistes, Yannick Jadot s’est offert une inespérée troisième place.

Quatrième derrière les écologistes, sous la barre des 10 % aux européennes, la liste de François-Xavier Bellamy a réalisé le pire résultat national de l’histoire des Républicains (LR), une gifle pour Laurent Wauquiez dont la stratégie va être vivement contestée. « C’est un résultat catastrophique », s’alarme un haut dirigeant de LR en quittant le siège du parti où l’atmosphère s’est peu à peu alourdie à mesure qu’approchait 20 heures. Selon les estimations, la liste Bellamy recueille entre 8 et 9 %, loin des 11 à 14 % que lui prêtaient les ultimes sondages. « Nous n’avons pas pu faire entendre notre voix. Et ce résultat n’est évidemment pas à la hauteur des espoirs soulevés pendant la campagne », a concédé M. Wauquiez, le visage serré, lors d’une brève déclaration. Après ce premier scrutin intermédiaire du quinquennat, LR voulait se présenter en « première alternative crédible » à Emmanuel Macron. Immense déception : le parti gaulliste est quatrième derrière Europe Écologie-Les Verts. Une humiliation pour un parti déjà traumatisé de la troisième place de François Fillon au premier tour de la présidentielle de

La liste menée par François-Xavier Belllamy est arrivée en quatrième position, sous les 10 %. AFP 2017. « C’est un séisme pour la droite, son plus mauvais score en France, alors que la droite européenne progresse », a réagi un proche de la présidente de l’Île-de-France Valérie Pécresse, rivale de Laurent Wauquiez. Enseignant en philosophie et élu local de Versailles, choisi dans le scepticisme général par M. Wauquiez avant de séduire les militants LR durant la campagne, François-Xavier Bellamy ne réalise donc pas la moitié du résultat obtenu en 2014 (20,81 %) et le nombre d’eurodéputés LR à Strasbourg devrait être divisé par deux.

L’ACTUALITÉ EN FLASH Yannick Jadot a hissé son parti sur la troisième marche du podium, loin devant LR et la France Insoumise. AFP l a créé la surprise en contribuant, hier, au côté des Verts allemands, à la « vague verte européenne ». La tête de liste des écologistes, Yannick Jadot (EELV), s’est offert une inespérée troisième place avec environ 13 % des suffrages. Thème majeur des dernières semaines, l’écologie avait fait l’objet d’une tentative de préemption de la quasi-totalité des listes, à commencer par La France Insoumise, qui entendait remporter le match contre les troupes de M. Jadot. Son score est finalement inférieur de moitié. La République en Marche avait également fait des enjeux environnementaux l’un de ses principaux chevaux de bataille, en affichant quelques prises de guerre : l’ex-EELV Pascal Canfin,

I

numéro deux de la liste Loiseau, ou le soutien de Daniel Cohn-Bendit. « Ce score, ça veut dire qu’au fond, il n’y a pas eu d’évasion du vote écolo », note Daniel Boy, directeur de recherches émérite à Sciences-Po, selon qui « c’est une très grande réussite ».

L’OBLIGATION D’ALLIANCES POUR LES MUNICIPALES La stratégie Jadot n’avait pourtant rien d’évident. Soucieux de prendre sa revanche sur la présidentielle de 2017, lorsqu’il avait dû se résoudre à faire une alliance avec le PS de Benoît Hamon, c’est en cavalier seul que les Verts avaient décidé de se lancer. Le résultat lui donne raison. Pendant la campagne, M. Jadot s’était aussi attiré les foudres des

JADOT, LE DÉPUTÉ-MILITANT QUI A REDRESSÉ L’ÉCOLOGIE Un combattant, à Greenpeace, au Parlement européen et dans une campagne où il a fait très tôt le choix de l’autonomie : pendant la campagne pour le scrutin européen, Yannick Jadot s’est singularisé par sa connaissance des arcanes du parlement européen, et par sa combativité, rendant coup pour coup à ses concurrents et adversaires, à l’excès selon certains. Défenseur d’une écologie au-delà du clivage droite/gauche, Le député européen élu en 2009 s’est attiré les critiques virulentes de la France insoumise (LFI) et de Générations, et a jeté le trouble jusque dans son propre camp. Mais la stratégie s’est révélée gagnante devant les électeurs.

tenants de l’orthodoxie écologiste pour avoir affirmé qu’il était disposé à travailler avec les bonnes volontés social-démocrates, libérales voire conservatrices. EELV tient désormais la dragée haute à un PS en très petite forme, qui fait jeu égal avec la France insoumise (environ 6,5 % chacun), et se retrouve au centre d’une gauche toujours convalescente, dont le potentiel électoral demeure particulièrement bas. « Il faut nous dépasser pour bâtir le grand mouvement de l’écologie politique capable de conquérir le pouvoir », a exhorté hier soir Yannick Jadot, en promettant d’associer « tous ceux qui agissent et qui veulent transformer la société ». Dans l’euphorie de ce qui était considéré comme une victoire, dimanche, certains appelaient toutefois à la prudence. D’abord, parce que le bon score de la soirée demeure inférieur à la performance d’il y a dix ans, lorsque EELV avait dépassé les 15 %. Ensuite, font valoir quelques cadres, parce que la prochaine échéance électorale, les municipales dans neuf mois, obligera à des alliances. Sans préciser qui pourraient en être les partenaires.

Cataclysme pour la France insoumise Catastrophe pour La France insoumise : la liste emmenée par Manon Aubry (photo), estimée à 6,7 %, est reléguée très loin derrière les verts d’EELV, avec qui elle était au coudeà-coude dans les sondages, un résultat qui pourrait plonger le mouvement de Jean-Luc Mélenchon dans une profonde crise. La formation de Jean-Luc Mélenchon en est réduite au voisinage avec le PS, le parti qu’il a quitté en 2008. Un résultat qui place LFI en position de faiblesse dans la recomposition à suivre de la gauche. D’autant que les troupes de M. Mélenchon auront aggravé leurs relations avec les autres partis. Les diatribes au sommet mais aussi sur les réseaux sociaux ont souvent fusé avec EELV, Génération.s de Benoît Hamon, et même leurs anciens alliés du PCF. Cette défaite majuscule ne manquera pas de poser la question du rôle joué, dans la désaffection des électeurs, par la colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions du siège de LFI en octobre 2018. Et de remuer le couteau dans les multiples plaies internes de ce jeune mouvement.

Clap de fin pour Benoît Hamon ? L’ancien candidat à la présidentielle PS Benoît Hamon a échoué, hier, à se faire élire député européen, une défaite qui pourrait clore plus de trente ans de vie politique, et qui sanctionne une stratégie solitaire avec son mouvement Générations. Sèchement battu à la présidentielle, avec 6,4 % des suffrages exprimés, M. Hamon avait aussi été éliminé dès le premier tour des législatives de 2017, à Trappes (Yvelines). Après une campagne présidentielle éprouvante, M. Hamon avait annoncé le 1er juillet 2017 son départ du PS et la fondation d’un nouveau mouvement, le « Mouvement du 1er juillet » (M1717), plus tard rebaptisé Générations. Objectif : enclencher une recomposition à gauche. Mais rien ne s’est passé comme prévu, et la campagne des européennes a, au contraire, exacerbé les tensions entre les différentes chapelles d’un espace politique réduit.


LUNDI 27 MAI 2019

SPÉCIAL EUROPÉENNES

5

POLITIQUE

Une grande partie de l’Europe passe au vert Les Verts font une remarquable percée en Allemagne, Irlande, Finlande, Pays Bas, Autriche et en France. Le parti du Brexit est en tête en Grande-Bretagne, l’extrême droite progresse en Suède.

T

ous les résultats ne sont pas tombés. Les premières estimations pays par pays ont commencé à être dévoilées.

POLOGNE : LES CONSERVATEURS AU POUVOIR REMPORTENT LE SCRUTIN EUROPÉEN Le parti conservateur au pouvoir est crédité d’une victoire aux élections européennes, devant une alliance de partis d’opposition, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes. Le parti Droit et Justice (PiS) a bénéficié du soutien de 42,2 % des électeurs ce qui lui vaudra 24 sièges au Parlement européen, devant la Coalition européenne (39,1 % et 22 sièges). Le parti progressiste Printemps arrive troisième (6,6 % et 3 sièges), suivi par la Confédération d’extrême droite Korwin Braun Liroy Nationalistes (6,1 % et également 3 sièges).

ALLEMAGNE : PERCÉE DES VERTS, LE CAMP DE MERKEL EN TÊTE MAIS EN BAISSE Le centre-droit de la chancelière allemande est en tête malgré un plus bas historique, devant les Verts qui réalisent une percée sans précédent, selon les projections des télévisions publiques. L’extrême droite AfD atteint son objectif avec 10,5 % (7,1 % en 2014) et décrocherait 11 des 96 sièges allemands au Parlement européen. La CDU-CSU d’Angela Merkel, conduite par le candidat à la présidence de la Commission européenne Manfred Weber, s’élève à environ 28 %, le plus faible score de son histoire toutes élections à l’échelon national confondues. La formation totalisera 28 élus. Les Verts s’envolent à 20,6-20,8 % (contre 10,7 % en 2014) et compteront 21 députés. Les sociaux-démocrates (SPD), membres de la coalition gouvernementale au pouvoir, s’écroulent à 15,5 % et n’auront que 16 élus. La gauche radicale Die Linke aura 5 députés, tout comme les Libéraux du FDP. Les 10 autres sièges allemands se répartissent entre une kyrielle de petites formations, en l’absence de seuil minimal à atteindre.

HONGRIE : LARGE VICTOIRE DU PARTI SOUVERAINISTE Le parti souverainiste du Premier ministre hongrois Viktor Orban est crédité d’une écrasante victoire au scrutin européen, avec 56 % des suffrages, devançant de plus de 45 points l’opposition de centre gauche et d’extrême droite, selon un sondage réalisé auprès des électeurs. Le parti national-conservateur Fidesz d’Orban améliore encore le score qu’il avait obtenu aux élections européennes de 2014 (51 %) et distance très largement les deux partis de centre gauche, MSZP et DK, donnés au coude-à-coude avec 10 % des suffrages chacun et le parti d’extrême

droite Jobbik, en recul à 9 % des suffrages, selon l’enquête réalisée par l’institut Nezopont. La participation électorale, de 41,7 % juste avant la fermeture des bureaux de vote, est en passe de battre le record du scrutin européen de 2004, l’année de l’entrée de la Hongrie dans l’UE, où elle avait atteint 38,5 %.

élections, note le site web d’Yle, la radio-télévision publique nationale de Finlande. Le parti d’extrême droite les Vrais Finlandais avancerait de 1,4 point et atteindrait 14,3 %. Le Parti de coalition nationale, un parti libéral-conservateur, obtiendrait 20,4 %, et perdrait 2,2 % par rapport à 2014.

ITALIE : LA LIGUE DE SALVINI EN TÊTE

Suspendu par le Parti populaire européen (PPE, droite) en raison de ses attaques contre Bruxelles, le dirigeant souverainiste entend jouer un rôle majeur dans la recomposition de la droite européenne et a multiplié les contacts avec Matteo Salvini, le FPÖ autrichien et le PiS polonais. Il n’exclut pas de claquer la porte du PPE si la droite modérée refuse de s’allier aux « partis patriotiques de droite » à l’issue du scrutin.

FINLANDE : FORTE POUSSÉE DES VERTS Selon les premiers sondages de sortie d’urnes en Finlande, la surprise vient des Verts, qui obtiendraient autour de 15,2 % des votes, soit 5,9 points de plus qu’aux dernières

La Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini est arrivée en tête des européennes avec un score compris entre 27 et 31% des voix, selon deux sondages sortie des urnes. Le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème), l’autre composante de la majorité gouvernementale au pouvoir en Italie, réalise un score compris entre 18,5 et 23 % des voix, derrière le Parti démocrate (PD, centre-gauche) qui réalise un score entre 21 et 25 %.

GRANDE-BRETAGNE : LE PARTI DU BREXIT EN TÊTE AVEC 31,5% Le Parti du Brexit du populiste Nigel Farage arrivait en tête des élections européennes avec quelque 31,5 %, selon les premiers résultats portant sur plus de 10 % des votes, et son chef a immédiatement affirmé qu'il prévoyait une grande victoire. Le scrutin semble en revanche avoir durement sanctionné le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May, relégué à la 5e place avec 7,5 % des voix, payant ainsi son incapacité à mettre en oeuvre le Brexit. Il était précédé par le parti europhile des Libéraux-Démocrates avec quelque 20 % des voix, le Parti travailliste à 16,6 % puis les Verts à 11,6 %, selon ces premiers résultats.

IRLANDE : RAZ DE MARÉE VERT SUÈDE : L’EXTRÊME DROITE EN NETTE PROGRESSION Selon les premiers sondages de sortie des urnes, les sociaux-démocrates virent en tête et obtiendraient autour de 25 % des votes – environ 1 point de plus qu’en 2014, note le quotidien suédois Svenska Dagbladet. Le parti libéral-conservateur, qui récolterait autour de 17 ou 18 % des voix, est en deuxième position. La troisième force, et la sensation de la soirée, est constituée par l’extrême droite des Démocrates de Suède, qui obtiendraient autour de 17 %, gagnant 7 points depuis le dernier scrutin.

Une « vague verte » a déferlé sur l’Irlande, le vendredi 24 mai, lors des élections européennes. Un « raz de marée » même, pour l’Irish Times. Le Green Party a récolté entre 12 et 23 % des premiers choix dans les trois circonscriptions du pays, selon un sondage de sortie des urnes. Résultat, les Verts pourraient obtenir de 1 à 3 sièges. Actuellement, ils n’en ont aucun. Fine Gael (centre droit), le parti du Premier ministre Leo Varadkar, a remporté le plus grand nombre de voix. Il est également en tête des élections locales, tenues le même jour. Dans ce scrutin aussi, le Green

Party réalise une percée. Pour le chef de gouvernement irlandais, ces résultats « constituent un message très clair des électeurs, qui veulent que nous agissions davantage pour le climat. Le message a été reçu. »

ESPAGNE : LE SOCIALISTE SANCHEZ FAVORI Favoris des sondages, les socialistes du chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez s’attendaient hier à sortir renforcés des élections européennes, marquées par un bond de la participation, et de municipales et régionales perçues comme un « deuxième tour » des législatives d’avril. Selon deux sondages, l’un réalisé avant le scrutin et l’autre le jour même, et publiés à la fermeture des bureaux de vote à 20 heures (18 heures GMT), le Parti socialiste (PSOE) serait le grand vainqueur des Européennes avec 28 à 30 % des voix et 18 sièges, soit 11 points de plus que le Parti populaire (droite). L’extrême droite de Vox (6 à 8 %) aurait perdu du terrain par rapport aux 10 % enregistrés fin avril lorsqu’elle avait fait son entrée en force au parlement espagnol. Les indépendantistes catalans Oriol Junqueras et Carles Puigdemont pourraient faire leur entrée au parlement européen, toujours selon ces sondages. La participation a bondi de plus de 15 points par rapport aux dernières européennes de 2014, à plus de 49 % à 16 heures GMT.


LUNDI

SPÉCIAL EUROPÉENNES

6

27 MAI 2019

POLITIQUE

Ils sont tous verts RÉGION En dehors du RN, avec des scores

devenant habituels, les autres partis font la tête dans nos départements. es élections européennes viennent confirmer, dans nos départements, les résultats des derniers scrutins, de la présidentielle de 2017 et des européennes de 2014. Les tendances s’amplifiant parfois… En arrivant en tête dans l’Aisne, les Ardennes et la Marne, le Rassemblement national réalise un grand chelem qui n’a rien d’inusité : lors des précédentes européennes, en 2014, c’était déjà le cas. Et, plus récemment, au premier tour de la présidentielle en 2017, Marine Le Pen avait aussi réalisé pareille performance. Là, c’est l’ampleur des scores qui interpelle, partout à plus de 30 % selon nos résultats encore partiels : 35,88 % dans les Ardennes, et 30,23 % dans la Marne, alors que dans l’Aisne, c’est devenu une habitude, avec 39,85 %…

C

LR SOUS LES 10 % PARTOUT Dans le même temps, les scores de La République en Marche se situent dans les mêmes eaux que ceux obte-

nus par Emmanuel Macron en 2017 : entre 15 % et 21 % (Marne, comme en 2017) ; mais avec un recul de cinq points dans l’Aisne (15,65 % contre plus de 20 %) et de 1,5 point dans les Ardennes avec 16,83 %. La grosse claque, c’est celle reçue par Les Républicains. De 22,15 % dans la Marne pour un François Fillon pourtant largement affaibli en 2017, ils ne sont plus que… 9,85 %. Dans l’Aisne et les Ardennes, LR perd plus de 10 points à 7,18 % et 8,14 %. Ce revers s’avère prégnant à Reims : 8,64 % (contre 24,42 % en 2014 et 13,64 % en 2017) pour Les Républicains arrivés en quatrième position. Inquiétant, à 10 mois des municipales, pour le maire Arnaud Robinet qui a rappelé son soutien au parti. ..................................................................

Yannick Jadot est le seul élu local Et puis, l’Axonais Xavier Bertrand, qui regarde la politique nationale et les déroutes qu’endure son ancien

La participation s’est élevée à plus de 50 % dans nos départements : 50,97 dans les Ardennes, 51,14 dans la Marne et plus de 52 % dans l’Aisne. parti, depuis son fauteuil de président de la Région Hauts-de-France à Lille, ne devrait pas rester inactif ces prochains mois… Europe Écologie-Les Verts, qui s’affiche comme la première force de gauche à l’échelle nationale avec sa troisième place, l’est aussi dans nos départements. Mais à un niveau beaucoup plus faible que sur l’ensemble du pays : entre 7,83 % (Aisne) et 9,82 % dans la Marne (8,4 % dans les Ardennes). L’Axonais Yannick Ja-

ANALYSE

Grand Est

“Les européennes ont toujours été un catalyseur” « Le plus frappant dans cette élection, c’est l’effondrement des Républicains, explique Julien Boudon, doyen de la faculté de droit et de sciences politiques à l’université de Reims Champagne-Ardenne. Le parti s’est fait souffler des voix sur sa droite et sa gauche. Il avait fait illusion avec les élections législatives de 2017 mais là, le résultat est sans appel. » Pour l’universitaire, les résultats dans nos départements montrent « la fracture totale entre les centres et les périphériques. Si les écologistes ne font pas de si bons scores dans l’Aisne, les Ardennes et la Marne, c’est que le vote Jadot est un vote de centre-ville, pas de ruraux comme le sont nos départements. A contrario, le RN est fort dans ces départements. Cela s’est encore confirmé. » Cette élection pourrait faire le jeu du président des Hauts-de-France, le Saint-Quentinois Xavier Bertrand. « D’ailleurs, Bruno Retailleau lui a fait

dot, la tête de liste, même s’il a quitté Laon depuis longtemps pour s’installer à Paris, sera le seul élu européen de nos départements. S’il limite la casse nationalement, le Parti socialiste reste sous les 5 % dans nos trois départements comme lors de la présidentielle de 2017. Un pis-aller en comparaison avec la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, qui dévisse aussi localement, perdant près de dix points partout : 6,28 % dans l’Aisne (17 % en

Julien Boudon, doyen de la faculté de droit et de sciences politiques à l'université de Reims Champagne-Ardenne. élection à la proportionnelle intégrale. Il faut garder la tête froide. Les gens ne votent pas pareil lors des élections municipales. Le vrai prochain test cela sera pour la prochaine élection présidentielle. Est-ce que d’ici là on aura toujours le duopol LREM- RN… ? » GRÉGOIRE AMIR-TAHMASSEB

sur le web

LUNION.FR/LARDENNAIS.FR RETROUVEZ TOUS LES RÉSULTATS COMMUNE PAR COMMUNE Hauts-de-France

Inscrits : .......................................... 3 709 684 Votants : .......................................... 1 878 108 Blancs : .................................................. 45 312 Exprimés : ....................................... 1 787 244

% 50,6 2,4 95,2

90 271 266 134 1 955 363 347 192 17 749 498 33 063 320 48 146 86 491 1 660 394 86 818 563 824 15 155 28 190 21 729 44 078 702 514 568 522 52 1 476 119 10 311 154 545 207 525 49 323 4 586 73 1 599

5,1 0,0 0,0 0,1 20,3 0,0 1,0 0,0 1,8 0,0 2,7 4,8 0,1 0,0 4,9 0,0 0,0 0,8 1,6 1,2 2,5 0,0 28,8 0,0 0,0 0,1 0,0 0,6 8,6 11,6 2,8 0,3 0,0 0,1

Manon Aubry (LFI) Robert De Prevoisin (AR) Renaud Camus (PI) Florie Marie (PP) Nathalie Loiseau (LREM) Hamada Traoré (DR) Florian Philippot (LP) Audric Alexandre (PCE) Dominique Bourg (UE) Vincent Vauclin (LDLR) Jean-Christophe Lagarde (LE) Raphaël Glucksmann (PS) Yves Gernigon (PFE) Gilles Helgen (MIC) Nicolas Dupont-Aignan (DLF) Sophie Caillaud (AE) Thérèse Delfel (D) Nathalie Arthaud (LO) Ian Brossat (PC) François Asselineau (EPF) Benoît Hamon (G) Nathalie Tomasini (VE) Jordan Bardella (RN) Cathy Denise Ginette Corbet (NA) Antonio Sanchez (PRC) Pierre Dieumegard (LCEE) Christophe Chalençon (EC) Francis Lalanne (AJ) François-Xavier Bellamy (LR) Yannick Jadot (EELV) Hélène Thouy (PA) Olivier Bidou (ACPLI) Christian Luc Person (UDLEF) Nagib Azergui (UDMF) *

un appel du pied ce dimanche soir », note Julien Boudon. Le doyen de la faculté de droit et de sciences politiques à l’université de Reims Champagne-Ardenne reste tout de même prudent sur l’avenir. « Les européennes ont toujours été un catalyseur en France car c’est la seule

2017) à 6,5 % dans les Ardennes (contre 18 %) et moins de 5 % dans la Marne (contre 15 %). Enfin, aucun effet « gilets jaunes » ne se matérialise dans les résultats des listes s’en réclamant. FRÉDÉRIC GOUIS

*

*

Inscrits : .......................................... 4 052 145 Votants : .......................................... 2 070 362 Blancs : .................................................. 50 180 Exprimés : ....................................... 1 968 266

% 51,1 2,4 95,1

138 085 297 172 1 813 351 144 225 18 551 995 25 750 528 48 244 91 201 1 026 743 74 419 797 583 19 004 54 741 19 976 51 717 970 663 426 391 61 1 657 92 12 775 128 833 201 510 52 077 4 106 58 2 299

7,0 0,0 0,0 0,1 17,8 0,0 0,9 0,1 1,3 0,0 2,5 4,6 0,1 0,0 3,8 0,0 0,0 1,0 2,8 1,0 2,6 0,0 33,7 0,0 0,0 0,1 0,0 0,6 6,5 10,2 2,6 0,2 0,0 0,1

Manon Aubry (LFI) Robert De Prevoisin (AR) Renaud Camus (PI) Florie Marie (PP) Nathalie Loiseau (LREM) Hamada Traoré (DR) Florian Philippot (LP) Audric Alexandre (PCE) Dominique Bourg (UE) Vincent Vauclin (LDLR) Jean-Christophe Lagarde (LE) Raphaël Glucksmann (PS) Yves Gernigon (PFE) Gilles Helgen (MIC) Nicolas Dupont-Aignan (DLF) Sophie Caillaud (AE) Thérèse Delfel (D) Nathalie Arthaud (LO) Ian Brossat (PC) François Asselineau (EPF) Benoît Hamon (G) Nathalie Tomasini (VE) Jordan Bardella (RN) Cathy Denise Ginette Corbet (NA) Antonio Sanchez (PRC) Pierre Dieumegard (LCEE) Christophe Chalençon (EC) Francis Lalanne (AJ) François-Xavier Bellamy (LR) Yannick Jadot (EELV) Hélène Thouy (PA) Olivier Bidou (ACPLI) Christian Luc Person (UDLEF) Nagib Azergui (UDMF) *

*

*


LUNDI

SPÉCIAL EUROPÉENNES

27 MAI 2019

7

DÉPARTEMENTS

L’Aisne, la Marne et les Ardennes favorisent le RN Les votants des trois départements se sont comportés dans les urnes comme la majorité des Français.

1

DANS L’AISNE, LE RASSEMBLEMENT NATIONAL LARGEMENT EN TÊTE

C’est le Rassemblement national de Marine le Pen qui est largement en tête dans l’Aisne avec 39,85 % des voix exprimées selon des résultats provisoires. Le score de 2014 était de 40 %. Mais le Rassemblement national est cette fois amputé de près de 1 % voix provenant d’Ensemble Patriotes de Florian Philippot. Il est donc stable et confirme son ancrage. Pour les élections municipales de 2020 et encore plus pour les élections départementales et régionales l’année suivante, le Rassemblement national se présente comme un adversaire redoutable. La liste Renaissance de Nathalie Loiseau est largement devancée avec 15,65 % des voix alors qu’En Marche frôlait les 18 % au premier tour de la présidentielle de 2017. Les Écologistes portés par Yannick Jadot, né à Clacy-et-Thierret près de Laon, se classent troisième avec 7,83 %. L’union de la droite et du centre est quatrième avec 7,18 % des voix. Avec Jérôme Lavrilleux, élu de Saint-Quentin, ce courant dépas-

sait les 20 % des voix exprimées au premier tour de l’élection européenne de mai 2014. Avec 6,28 %, La France insoumise affiche aussi un grand recul. Elle était à près de 17 % au premier tour de la présidentielle de 2017. Avec 4 %, Raphaël Glucksmann, représentant le PS, est stable par rapport à Benoît Hamon lorsqu’il était candidat à la présidentielle et dépassait les 4 % au premier tour.

2

DANS LES ARDENNES, LE RN RAFLE LA MISE LOIN DEVANT

Avec 35,88 % des voix, hier, le Rassemblement national s’est imposé dans les Ardennes en faisant mieux qu’aux Européennes de 2014 où la liste Bleu Marine avait totalisé 33,50 % des suffrages. 78,69 % dans des petits villages à l’instar de la Romagne ; puis 49, 84 % à Bogny-surMeuse ; 44, 90 % à Gespunsart ou encore 41, 05 % à Nouzonville : la Vallée rouge devenue brune ne joue pas l’exception car le « 08 » a mis la liste Bardella loin devant. Du Nord au Sud. « Les Ardennais, membres de la France des oubliés, des méprisés et des maltraités fiscalement s’est ex-

Ardennes

Aisne Inscrits : .............................................. 369 125 Votants : .............................................. 193 871 Blancs : ..................................................... 5 109 Exprimés : ........................................... 184 292

% 52,5 2,6 95,1

11 546 61 3 116 28 786 8 1 828 87 2 360 35 3 976 7 413 31 40 8 448 251 84 1 741 3 802 1 882 4 273 45 72 978 228 15 149 16 1 212 13 179 14 401 4 777 457 11 53

6,3 0,0 0,0 0,1 15,6 0,0 1,0 0,0 1,3 0,0 2,2 4,0 0,0 0,0 4,6 0,1 0,0 0,9 2,1 1,0 2,3 0,0 39,6 0,1 0,0 0,1 0,0 0,7 7,2 7,8 2,6 0,2 0,0 0,0

Manon Aubry (LFI) Robert De Prevoisin (AR) Renaud Camus (PI) Florie Marie (PP) Nathalie Loiseau (LREM) Hamada Traoré (DR) Florian Philippot (LP) Audric Alexandre (PCE) Dominique Bourg (UE) Vincent Vauclin (LDLR) Jean-Christophe Lagarde (LE) Raphaël Glucksmann (PS) Yves Gernigon (PFE) Gilles Helgen (MIC) Nicolas Dupont-Aignan (DLF) Sophie Caillaud (AE) Thérèse Delfel (D) Nathalie Arthaud (LO) Ian Brossat (PC) François Asselineau (EPF) Benoît Hamon (G) Nathalie Tomasini (VE) Jordan Bardella (RN) Cathy Denise Ginette Corbet (NA) Antonio Sanchez (PRC) Pierre Dieumegard (LCEE) Christophe Chalençon (EC) Francis Lalanne (AJ) François-Xavier Bellamy (LR) Yannick Jadot (EELV) Hélène Thouy (PA) Olivier Bidou (ACPLI) Christian Luc Person (UDLEF) Nagib Azergui (UDMF) *

*

*

primée », se félicitait hier soir Guillaume Luczska, patron du RN 08, heureux d’avoir « siphonné » des voix à l’union des droites. Quel autre enseignement retenir également ? Que la liste de Nathalie Loiseau, avec ses 16,83 %, est moins bien placée qu’au niveau national (à la présidentielle, LREM et son candidat Emmanuel Macron avaient enregistré 18,33 % au premier tour). François-Xavier Bellamy n’aura pas réussi à décoller, avec 8,14 % des voix. Comme si la droite républicaine n’était plus qu’un souvenir dans le département. Si Yannick Jadot affiche un score honorable, les forces de gauche (communistes, France insoumise…) ont manqué le rendez-vous ardennais.

3

DANS LA MARNE, RN VICTORIEUX, DROITE EN DÉBÂCLE

Pas de surprise, comme dans les deux autres départements, la Marne s’est teinte des couleurs du Rassemblement national, emportant 30,23 % des suffrages, soit 55 441 voix sur 183 381exprimées. Un score en baisse au regard de la précédente élection européenne

% 51,0 2,3 94,7

6 017 12 0 60 15 558 10 1 124 22 1 284 9 2 171 4 124 22 18 3 564 22 25 969 1 856 880 2 593 47 33 148 25 0 53 8 575 7 528 7 767 2 649 252 7 49

6,5 0,0 0,0 0,1 16,8 0,0 1,2 0,0 1,4 0,0 2,3 4,5 0,0 0,0 3,9 0,0 0,0 1,0 2,0 1,0 2,8 0,1 35,9 0,0 0,0 0,1 0,0 0,6 8,1 8,4 2,9 0,3 0,0 0,1

Manon Aubry (LFI) Robert De Prevoisin (AR) Renaud Camus (PI) Florie Marie (PP) Nathalie Loiseau (LREM) Hamada Traoré (DR) Florian Philippot (LP) Audric Alexandre (PCE) Dominique Bourg (UE) Vincent Vauclin (LDLR) Jean-Christophe Lagarde (LE) Raphaël Glucksmann (PS) Yves Gernigon (PFE) Gilles Helgen (MIC) Nicolas Dupont-Aignan (DLF) Sophie Caillaud (AE) Thérèse Delfel (D) Nathalie Arthaud (LO) Ian Brossat (PC) François Asselineau (EPF) Benoît Hamon (G) Nathalie Tomasini (VE) Jordan Bardella (RN) Cathy Denise Ginette Corbet (NA) Antonio Sanchez (PRC) Pierre Dieumegard (LCEE) Christophe Chalençon (EC) Francis Lalanne (AJ) François-Xavier Bellamy (LR) Yannick Jadot (EELV) Hélène Thouy (PA) Olivier Bidou (ACPLI) Christian Luc Person (UDLEF) Nagib Azergui (UDMF) *

*

*

en 2014 puisque le Front national avait obtenu 29,17 %. À l’image du vote national, LREM arrive en deuxième position avec 21,36 % des suffrages. Pas de comparaison possible avec 2014 puisque le parti n’existait pas. Mais il reflète la tendance marnaise de la présidentielle puisqu’Emmanuel Macron avait conquis 20,75 % des voix.

À droite, c’est la débandade. François-Xavier Bellamy (LR), soutenu par le maire de Reims, Arnaud Robinet, se hisse péniblement à 9,85 % des voix. Un cheveu de plus que Yannick Jadot (EELV) et ses 9,82 %. À Reims, le RN est devant avec 24,4 % alors que les communes en périphérie ont presque toutes placé LREM en tête. THIERRY DE LESTANG-PARADE,

DAVID ZANGA et CLAIRE HOHWEYER

LES AUTRES POINTS

Marne

Inscrits : .............................................. 191 612 Votants : ................................................ 97 670 Blancs : ..................................................... 2 250 Exprimés : ............................................. 92 448

À noter la participation en hausse dans chacun des départements.

Inscrits : .............................................. 375 975 Votants : .............................................. 192 261 Blancs : ..................................................... 4 112 Exprimés : ........................................... 183 379

% 51,1 2,1 95,4

8 853 31 33 102 39 170 25 1 504 31 2 837 62 6 081 8 017 21 61 7 710 34 70 1 447 3 062 1 927 4 402 56 55 441 27 14 142 21 918 18 060 18 010 4 638 452 9 111

4,8 0,0 0,0 0,1 21,4 0,0 0,8 0,0 1,5 0,0 3,3 4,4 0,0 0,0 4,2 0,0 0,0 0,8 1,7 1,1 2,4 0,0 30,2 0,0 0,0 0,1 0,0 0,5 9,8 9,8 2,5 0,2 0,0 0,1

Manon Aubry (LFI) Robert De Prevoisin (AR) Renaud Camus (PI) Florie Marie (PP) Nathalie Loiseau (LREM) Hamada Traoré (DR) Florian Philippot (LP) Audric Alexandre (PCE) Dominique Bourg (UE) Vincent Vauclin (LDLR) Jean-Christophe Lagarde (LE) Raphaël Glucksmann (PS) Yves Gernigon (PFE) Gilles Helgen (MIC) Nicolas Dupont-Aignan (DLF) Sophie Caillaud (AE) Thérèse Delfel (D) Nathalie Arthaud (LO) Ian Brossat (PC) François Asselineau (EPF) Benoît Hamon (G) Nathalie Tomasini (VE) Jordan Bardella (RN) Cathy Denise Ginette Corbet (NA) Antonio Sanchez (PRC) Pierre Dieumegard (LCEE) Christophe Chalençon (EC) Francis Lalanne (AJ) François-Xavier Bellamy (LR) Yannick Jadot (EELV) Hélène Thouy (PA) Olivier Bidou (ACPLI) Christian Luc Person (UDLEF) Nagib Azergui (UDMF) *

*

*

Bourrage des urnes Non, nous ne sommes pas revenus à des temps anciens où certains partis politiques bourraient les urnes avec des bulletins. Pourtant, on était bien incité ce dimanche par les présidents de plusieurs bureaux de vote de Reims à forcer pour faire entrer les envelopper dans l’urne. La faute aux professions de foi qui prenaient trop de place. Et comme les présidents n’ont pas le droit de les toucher, c’était aux électeurs de bourrer l’urne !

Panneaux dégradés La trentaine de panneaux de vote en inox situés avenue Charles-deGaulle à Balan dans les Ardennes ont été la cible de vandales. Dimanche matin, toutes les affiches des candidats avaient été arrachées et jetées au sol. À la place, les vandales ont tagué, à la peinture dorée, « Arrêtez d’être c., portez vos cou… Bouffes les MDR. » Tout un programme.

Tous les résultats commune par commune dans notre édition de mardi Les résultats donnés dans nos tableaux, bien que venant directement du ministère de l'Intérieur, sont provisoires et pas encore validés par le Conseil constitutionnel.


Soissons

16847

7450

7201

Vervins

1655

888

832

Villers-Cotterêts

7027

3172

3003

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 12 0,2% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

0 0,0% 7 0,2% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 5 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

39 3,6% 147 3,8% 141 4,0% 87 4,2% 64 3,9% 101 3,7% 290 4,4% 573 3,9% 261 3,6% 35 4,2% 115 3,8%

0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 207 3,1% 2 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

1 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 2 0,1% 1 0,1% 0 0,0% 3 0,0% 18 0,1% 3 0,0% 0 0,0% 2 0,1%

29 2,6% 114 2,9% 72 2,0% 69 3,3% 43 2,6% 114 4,2% 155 2,3% 306 2,1% 144 2,0% 9 1,1% 45 1,5%

12 1,1% 63 1,6% 40 1,1% 27 1,3% 11 0,7% 27 1,0% 51 0,8% 162 1,1% 80 1,1% 6 0,7% 37 1,2%

45 4,1% 111 2,8% 99 2,8% 61 3,0% 49 3,0% 54 2,0% 191 2,9% 451 3,0% 212 2,9% 13 1,6% 69 2,3%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 3 0,0% 1 0,0% 1 0,0% 1 0,1% 0 0,0%

450 41,0% 1132 29,0% 1368 38,4% 857 41,5% 778 47,4% 1115 41,4% 1913 29,0% 5045 33,9% 2239 31,1% 341 41,0% 1156 38,5%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 10 0,2% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 10 0,2% 3 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

0 0,0% 2 0,1% 2 0,1% 1 0,0% 4 0,2% 3 0,1% 6 0,1% 7 0,0% 8 0,1% 2 0,2% 1 0,0%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

3 0,3% 21 0,5% 26 0,7% 16 0,8% 10 0,6% 17 0,6% 50 0,8% 79 0,5% 30 0,4% 9 1,1% 10 0,3%

55 92 5,0% 8,4% 250 392 6,4% 10,0% 209 284 5,9% 8,0% 62 153 3,0% 7,4% 91 92 5,5% 5,6% 129 187 4,8% 6,9% 405 738 6,1% 11,2% 1263 1258 8,5% 8,5% 674 605 9,4% 8,4% 40 66 4,8% 7,9% 187 281 6,2% 9,4%

37 3,4% 111 2,8% 113 3,2% 69 3,3% 35 2,1% 75 2,8% 188 2,8% 503 3,4% 195 2,7% 16 1,9% 113 3,8%

1 0,1% 7 0,2% 5 0,1% 1 0,0% 7 0,4% 12 0,4% 24 0,4% 21 0,1% 8 0,1% 4 0,5% 4 0,1%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 5 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

Une Europe au service des peuples

Nagib Azergui (UDMF)

Union Démocratique Pour La Liberté...

Christian Luc Person (UDLEF)

Les Oubliés De L’Europe

Olivier Bidou (ACPLI)

Parti Animaliste

Hélène Thouy (PA)

Europe Écologie

Yannick Jadot (EELV)

Union De La Droite Et Du Centre

François-Xavier Bellamy (LR)

Alliance Jaune

Francis Lalanne (AJ)

Évolution citoyenne

Christophe Chalençon (EC)

Espéranto

Pierre Dieumegard (LCEE)

Parti Révolutionnaire Communistes

Antonio Sanchez (PRC)

Neutre Et Actif

Cathy Denise Ginette Corbet (NA)

Prenez Le Pouvoir

Jordan Bardella (RN)

À Voix Égales

Nathalie Tomasini (VE)

Liste Citoyenne Du Printemps Européen

Benoît Hamon (G)

Ensemble Pour Le Frexit

François Asselineau (EPF)

Pour L’Europe Des Gens...

Contre Le Grand Capital...

5 0,5% 35 0,9% 41 1,2% 22 1,1% 24 1,5% 39 1,4% 75 1,1% 124 0,8% 58 0,8% 7 0,8% 32 1,1%

Ian Brossat (PC)

Nathalie Arthaud (LO)

Décroissance 2019

Thérèse Delfel (D)

Allons Enfants

Sophie Caillaud (AE)

Le Courage De Défendre Les Français

Nicolas Dupont-Aignan (DLF)

Mouvement Pour L’Initiative Citoyenne

Gilles Helgen (MIC)

6598

15116

34238 15532 14870

Pour Une Europe Qui Protège...

6834

Laon Saint-Quentin

41 3,7% 168 4,3% 132 3,7% 109 5,3% 81 4,9% 225 8,3% 342 5,2% 640 4,3% 334 4,6% 52 6,2% 124 4,1%

Yves Gernigon (PFE)

2696

Envie D’Europe Écologique Et Sociale

2839

21 1,9% 103 2,6% 68 1,9% 37 1,8% 19 1,2% 64 2,4% 183 2,8% 300 2,0% 192 2,7% 15 1,8% 67 2,2%

Raphaël Glucksmann (PS)

6146

Les Européens

Hirson

0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 6 0,7% 0 0,0%

Jean-Christophe Lagarde (LE)

1641

Liste De La Reconquête

1726

17 1,5% 89 2,3% 65 1,8% 35 1,7% 8 0,5% 18 0,7% 119 1,8% 187 1,3% 93 1,3% 8 1,0% 52 1,7%

Vincent Vauclin (LDLR)

3249

Urgence Ecologie

Guise

2 0,2% 2 0,1% 1 0,0% 0 0,0% 1 0,1% 4 0,1% 7 0,1% 9 0,1% 6 0,1% 0 0,0% 0 0,0%

Dominique Bourg (UE)

2065

1 0,1% 33 0,8% 42 1,2% 31 1,5% 14 0,9% 25 0,9% 58 0,9% 159 1,1% 56 0,8% 3 0,4% 24 0,8%

Pace - Parti Des Citoyens Européens

2166

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

Audric Alexandre (PCE)

4190

Ensemble Patriotes Et Gilets Jaunes

Gauchy

Florian Philippot (LP)

3560

Démocratie Représentative

3693

184 16,8% 812 20,8% 591 16,6% 226 10,9% 186 11,3% 299 11,1% 1110 16,8% 2774 18,7% 1499 20,8% 132 15,9% 482 16,1%

Hamada Traoré (DR)

7644

Renaissance Soutenue

Chauny

0 0,0% 4 0,1% 0 0,0% 9 0,4% 3 0,2% 2 0,1% 2 0,0% 4 0,0% 15 0,2% 0 0,0% 0 0,0%

Nathalie Loiseau (LREM)

3907

Parti Pirate

4069

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

Florie Marie (PP)

9390

0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 46 0,7% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

La Ligne Claire

Château-Thierry

63 5,7% 296 7,6% 260 7,3% 190 9,2% 120 7,3% 184 6,8% 385 5,8% 970 6,5% 474 6,6% 67 8,1% 202 6,7%

Renaud Camus (PI)

1098

Une France Royale Au Coeur De L’Europe

1146

Robert De Prevoisin (AR)

Exprimés

2548

La France Insoumise

Votants

Belleu

Manon Aubry (LFI)

Inscrits

Les principales communes de l’Aisne

0 0,0% 6 0,2% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 4 0,1% 5 0,0% 10 0,1% 0 0,0% 0 0,0%

29222 12672 12219

Givet

4139

1798

1718

Nouzonville

4407

1947

1854

Revin

4660

2005

1915

Sedan

9591

4604

4337

Villers-Semeuse

2597

1369

1296

Vrigne aux Bois

2768

1319

1254

0 0,0% 0 0,0% 47 0,4% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 1 0,1% 1 0,1%

136 8,9% 152 16,2% 2369 19,4% 228 13,3% 195 10,5% 244 12,7% 747 17,2% 189 14,6% 189 15,1%

0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 4 0,2% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

25 1,6% 18 1,9% 111 0,9% 21 1,2% 33 1,8% 24 1,3% 48 1,1% 18 1,4% 15 1,2%

0 0,0% 0 0,0% 8 0,1% 1 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

18 1,2% 15 1,6% 196 1,6% 28 1,6% 35 1,9% 16 0,8% 64 1,5% 14 1,1% 21 1,7%

0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

25 1,6% 17 1,8% 253 2,1% 56 3,3% 17 0,9% 32 1,7% 101 2,3% 34 2,6% 31 2,5%

49 3,2% 67 7,1% 729 6,0% 109 6,3% 70 3,8% 116 6,1% 224 5,2% 80 6,2% 62 4,9%

0 0,0% 0 0,0% 5 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 16 1,2% 0 0,0%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 14 0,3% 0 0,0% 0 0,0%

40 2,6% 38 4,0% 333 2,7% 46 2,7% 69 3,7% 59 3,1% 112 2,6% 36 2,8% 46 3,7%

0 0,0% 0 0,0% 3 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,1% 0 0,0% 1 0,1% 0 0,0%

0 0,0% 0 0,0% 5 0,0% 1 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

25 1,6% 7 0,7% 103 0,8% 22 1,3% 23 1,2% 40 2,1% 46 1,1% 17 1,3% 16 1,3%

46 3,0% 10 1,1% 329 2,7% 30 1,7% 64 3,5% 87 4,5% 75 1,7% 42 3,2% 41 3,3%

15 1,0% 10 1,1% 158 1,3% 18 1,0% 23 1,2% 30 1,6% 32 0,7% 11 0,8% 8 0,6%

35 2,3% 12 1,3% 462 3,8% 90 5,2% 88 4,7% 82 4,3% 161 3,7% 54 4,2% 31 2,5%

0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

763 49,8% 360 38,3% 3503 28,7% 505 29,4% 761 41,0% 736 38,4% 1409 32,5% 442 34,1% 493 39,3%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

0 0,0% 0 0,0% 7 0,1% 2 0,1% 1 0,1% 1 0,1% 5 0,1% 2 0,2% 2 0,2%

0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 2 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

13 0,8% 4 0,4% 63 0,5% 20 1,2% 17 0,9% 15 0,8% 24 0,6% 9 0,7% 10 0,8%

65 111 4,2% 7,3% 53 71 5,6% 7,6% 922 1349 7,5% 11,0% 137 107 8,0% 6,2% 97 141 5,2% 7,6% 98 113 5,1% 5,9% 264 395 6,1% 9,1% 83 139 6,4% 10,7% 36 106 2,9% 8,5%

54 3,5% 22 2,3% 348 2,8% 39 2,3% 49 2,6% 45 2,3% 153 3,5% 44 3,4% 39 3,1%

3 0,2% 2 0,2% 13 0,1% 7 0,4% 5 0,3% 8 0,4% 12 0,3% 2 0,2% 3 0,2%

0 0,0% 0 0,0% 5 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

Une Europe au service des peuples

Nagib Azergui (UDMF)

Union Démocratique Pour La Liberté...

Christian Luc Person (UDLEF)

Les Oubliés De L’Europe

Olivier Bidou (ACPLI)

Parti Animaliste

Hélène Thouy (PA)

Europe Écologie

Yannick Jadot (EELV)

Union De La Droite Et Du Centre

François-Xavier Bellamy (LR)

Alliance Jaune

Francis Lalanne (AJ)

Évolution citoyenne

Christophe Chalençon (EC)

Espéranto

Pierre Dieumegard (LCEE)

Parti Révolutionnaire Communistes

Antonio Sanchez (PRC)

Neutre Et Actif

Cathy Denise Ginette Corbet (NA)

Prenez Le Pouvoir

Jordan Bardella (RN)

À Voix Égales

Nathalie Tomasini (VE)

Liste Citoyenne Du Printemps Européen

Benoît Hamon (G)

Ensemble Pour Le Frexit

François Asselineau (EPF)

Pour L’Europe Des Gens...

Ian Brossat (PC)

Contre Le Grand Capital...

Nathalie Arthaud (LO)

Décroissance 2019

Thérèse Delfel (D)

Allons Enfants

Sophie Caillaud (AE)

Le Courage De Défendre Les Français

Nicolas Dupont-Aignan (DLF)

Mouvement Pour L’Initiative Citoyenne

Gilles Helgen (MIC)

Pour Une Europe Qui Protège...

Yves Gernigon (PFE)

Envie D’Europe Écologique Et Sociale

Raphaël Glucksmann (PS)

Les Européens

Jean-Christophe Lagarde (LE)

Liste De La Reconquête

Vincent Vauclin (LDLR)

Urgence Ecologie

Dominique Bourg (UE)

Pace - Parti Des Citoyens Européens

Audric Alexandre (PCE)

Ensemble Patriotes Et Gilets Jaunes

Florian Philippot (LP)

Démocratie Représentative

Hamada Traoré (DR)

Renaissance Soutenue

Nathalie Loiseau (LREM)

939

Parti Pirate

988

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

Florie Marie (PP)

2083

0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 1 0,1% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

La Ligne Claire

Carignan CharlevilleMézières

108 7,1% 81 8,6% 872 7,1% 247 14,4% 164 8,8% 166 8,7% 432 10,0% 55 4,2% 104 8,3%

Renaud Camus (PI)

1531

Une France Royale Au Coeur De L’Europe

1612

Robert De Prevoisin (AR)

Exprimés

3390

La France Insoumise

Votants

Bogny-sur-Meuse

Manon Aubry (LFI)

Inscrits

Les principales villes des Ardennes

0 0,0% 0 0,0% 18 0,1% 0 0,0% 1 0,1% 0 0,0% 13 0,3% 7 0,5% 0 0,0%

Châlons-enChampagne

23179 11112 10628

Dormans

2094

1057

1009

Épernay

14969

6441

6178

Fagnières

3794

1859

1765

Fismes

3959

1900

1802

Mourmelon-leGrand

2543

1236

1175

Reims

98389 43964 42693

Saint-Memmie

3815

1870

1787

Sainte-Menehould

3022

1407

1325

Sézanne

3333

1574

1510

Suippes

2137

943

896

Tinqueux

7887

3946

3797

Vitry-le-François

7113

3248

3080

1 0,1% 3 0,1% 4 0,0% 0 0,0% 4 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 24 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,1% 0 0,0% 2 0,1% 0 0,0%

347 17,8% 612 22,0% 2262 21,3% 179 17,7% 1402 22,7% 336 19,0% 234 13,0% 204 17,4% 10021 23,5% 413 23,1% 311 23,5% 279 18,5% 147 16,4% 927 24,4% 512 16,6%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 7 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

21 1,1% 21 0,8% 86 0,8% 10 1,0% 61 1,0% 11 0,6% 30 1,7% 11 0,9% 240 0,6% 13 0,7% 12 0,9% 11 0,7% 13 1,5% 27 0,7% 33 1,1%

0 0,0% 0 0,0% 6 0,1% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 19 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

22 1,1% 52 1,9% 182 1,7% 18 1,8% 106 1,7% 32 1,8% 29 1,6% 15 1,3% 709 1,7% 30 1,7% 11 0,8% 20 1,3% 6 0,7% 63 1,7% 43 1,4%

0 0,0% 0 0,0% 11 0,1% 0 0,0% 21 0,3% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 17 0,0% 1 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

43 2,2% 85 3,1% 442 4,2% 30 3,0% 209 3,4% 73 4,1% 28 1,6% 24 2,0% 1100 2,6% 86 4,8% 40 3,0% 46 3,0% 25 2,8% 117 3,1% 82 2,7%

75 3,9% 142 5,1% 616 5,8% 27 2,7% 279 4,5% 75 4,2% 79 4,4% 40 3,4% 2463 5,8% 89 5,0% 72 5,4% 71 4,7% 22 2,5% 224 5,9% 153 5,0%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 12 0,2% 1 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 3 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 3 0,1% 0 0,0%

0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 17 0,3% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 18 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 18 0,5% 0 0,0%

85 4,4% 117 4,2% 300 2,8% 43 4,3% 276 4,5% 71 4,0% 80 4,4% 58 4,9% 1018 2,4% 69 3,9% 63 4,8% 100 6,6% 43 4,8% 126 3,3% 105 3,4%

0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 1 0,1% 5 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 11 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

2 0,1% 2 0,1% 7 0,1% 0 0,0% 6 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 16 0,0% 1 0,1% 0 0,0% 2 0,1% 1 0,1% 5 0,1% 1 0,0%

22 1,1% 20 0,7% 62 0,6% 2 0,2% 39 0,6% 9 0,5% 24 1,3% 6 0,5% 435 1,0% 20 1,1% 12 0,9% 18 1,2% 11 1,2% 33 0,9% 36 1,2%

79 4,1% 56 2,0% 319 3,0% 12 1,2% 146 2,4% 61 3,5% 23 1,3% 14 1,2% 840 2,0% 47 2,6% 9 0,7% 36 2,4% 9 1,0% 60 1,6% 58 1,9%

12 0,6% 21 0,8% 154 1,4% 3 0,3% 65 1,1% 25 1,4% 16 0,9% 10 0,9% 516 1,2% 21 1,2% 13 1,0% 10 0,7% 10 1,1% 43 1,1% 46 1,5%

36 1,9% 81 2,9% 305 2,9% 19 1,9% 125 2,0% 50 2,8% 43 2,4% 25 2,1% 1471 3,4% 28 1,6% 31 2,3% 31 2,1% 23 2,6% 119 3,1% 73 2,4%

0 0,0% 0 0,0% 3 0,0% 0 0,0% 9 0,1% 1 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 37 0,1% 1 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0%

641 33,0% 799 28,8% 2835 26,7% 414 41,0% 1673 27,1% 591 33,5% 763 42,3% 527 44,9% 10424 24,4% 498 27,9% 433 32,7% 465 30,8% 408 45,5% 961 25,3% 1219 39,6%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 8 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 13 0,2% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

0 0,0% 2 0,1% 6 0,1% 0 0,0% 4 0,1% 1 0,1% 1 0,1% 1 0,1% 41 0,1% 0 0,0% 3 0,2% 1 0,1% 0 0,0% 3 0,1% 4 0,1%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 5 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,1% 2 0,2% 0 0,0% 0 0,0%

15 167 0,8% 8,6% 13 241 0,5% 8,7% 35 871 0,3% 8,2% 7 116 0,7% 11,5% 18 498 0,3% 8,1% 10 116 0,6% 6,6% 16 90 0,9% 5,0% 5 88 0,4% 7,5% 230 3689 0,5% 8,6% 9 137 0,5% 7,7% 11 100 0,8% 7,5% 6 146 0,4% 9,7% 4 60 0,4% 6,7% 13 327 0,3% 8,6% 20 242 0,6% 7,9%

201 10,3% 285 10,3% 1185 11,1% 58 5,7% 652 10,6% 151 8,6% 169 9,4% 76 6,5% 5283 12,4% 165 9,2% 111 8,4% 161 10,7% 68 7,6% 425 11,2% 201 6,5%

52 2,7% 86 3,1% 224 2,1% 20 2,0% 124 2,0% 32 1,8% 54 3,0% 30 2,6% 1301 3,0% 42 2,4% 28 2,1% 36 2,4% 18 2,0% 100 2,6% 66 2,1%

8 0,4% 10 0,4% 20 0,2% 4 0,4% 14 0,2% 2 0,1% 8 0,4% 2 0,2% 87 0,2% 2 0,1% 4 0,3% 10 0,7% 0 0,0% 5 0,1% 7 0,2%

0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 4 0,2% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

Une Europe au service des peuples

Nagib Azergui (UDMF)

Union Démocratique Pour La Liberté...

Christian Luc Person (UDLEF)

Les Oubliés De L’Europe

Olivier Bidou (ACPLI)

Parti Animaliste

Hélène Thouy (PA)

Europe Écologie

Yannick Jadot (EELV)

Union De La Droite Et Du Centre

François-Xavier Bellamy (LR)

Alliance Jaune

Francis Lalanne (AJ)

Évolution citoyenne

Christophe Chalençon (EC)

Espéranto

Pierre Dieumegard (LCEE)

Parti Révolutionnaire Communistes

Antonio Sanchez (PRC)

Neutre Et Actif

Cathy Denise Ginette Corbet (NA)

Prenez Le Pouvoir

Jordan Bardella (RN)

À Voix Égales

Nathalie Tomasini (VE)

Liste Citoyenne Du Printemps Européen

Benoît Hamon (G)

Ensemble Pour Le Frexit

François Asselineau (EPF)

Pour L’Europe Des Gens...

Ian Brossat (PC)

Contre Le Grand Capital...

Nathalie Arthaud (LO)

Décroissance 2019

Thérèse Delfel (D)

Allons Enfants

Sophie Caillaud (AE)

Le Courage De Défendre Les Français

Nicolas Dupont-Aignan (DLF)

Mouvement Pour L’Initiative Citoyenne

Gilles Helgen (MIC)

Pour Une Europe Qui Protège...

Yves Gernigon (PFE)

Envie D’Europe Écologique Et Sociale

Raphaël Glucksmann (PS)

Les Européens

Jean-Christophe Lagarde (LE)

Liste De La Reconquête

Vincent Vauclin (LDLR)

Urgence Ecologie

Dominique Bourg (UE)

Pace - Parti Des Citoyens Européens

Audric Alexandre (PCE)

Ensemble Patriotes Et Gilets Jaunes

Florian Philippot (LP)

Démocratie Représentative

Hamada Traoré (DR)

Renaissance Soutenue

Nathalie Loiseau (LREM)

2778

Parti Pirate

2869

0 0,0% 0 0,0% 11 0,1% 0 0,0% 8 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 9 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%

Florie Marie (PP)

5361

0 0,0% 0 0,0% 2 0,0% 0 0,0% 13 0,2% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 7 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 1 0,0% 0 0,0%

La Ligne Claire

Bétheny

115 5,9% 126 4,5% 673 6,3% 46 4,6% 338 5,5% 111 6,3% 115 6,4% 39 3,3% 2587 6,1% 115 6,4% 61 4,6% 58 3,8% 26 2,9% 191 5,0% 179 5,8%

Renaud Camus (PI)

1944

Une France Royale Au Coeur De L’Europe

2050

Robert De Prevoisin (AR)

Exprimés

3984

La France Insoumise

Votants

Aÿ-Champagne

Manon Aubry (LFI)

Inscrits

Les principales villes de la Marne

0 0,0% 3 0,1% 6 0,1% 0 0,0% 21 0,3% 2 0,1% 0 0,0% 0 0,0% 68 0,2% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0% 3 0,1% 0 0,0%


LUNDI

REIMS

27 MAI 2019

9

FAITS DIVERS

BASTIEN PAYET, CE QU’ONT DIT SES MEURTRIERS PRÉSUMÉS REIMS Le 9 mars, Bastien Payet, 23 ans, décédait après avoir été roué de coups. Trois jeunes ont

été depuis mis en examen pour « meurtre ». L’Union a pris connaissance de leurs témoignages. finir, dit-il. J’en suis sûr que c’est pas moi qui a tué quelqu’un (…). J’ai pas de la haine pour tuer quelqu’un dans la rue comme ça (…). J’arrive à me contrôler un minimum quand même, je ne suis pas fou. » Que pense cet ancien adepte du MMA, ce sport de combat qu’il avait pratiqué pendant trois ans, des propos d’Oussama Z. qui l’incriminent ? « Je suis pas méchant même alcoolisé, je sais que je ne peux pas m’acharner sur quelqu’un », conteste-t-il. Il assure ne pas savoir qui a fait quoi : « Il y avait du monde, c’était le bordel. »

LES FAITS ● Samedi 9 mars, à 3 heures du matin, Bastien Payet, figure locale apprécié de tous, était victime d’une agression ultra-violente qui allait lui coûter la vie. Son décès avait bouleversé bien au-delà de la région. ● Trois jeunes hommes avaient été mis en examen pour meurtre le 10 mars.

’était le 9 mars, peu avant 3 heures du matin, dans la rue Jeanne-d’Arc. Bastien Payet, 23 ans, était victime d’une avalanche de coups à la tête et décédait le lendemain de ses blessures. L’autopsie établira que la mort de cette figure locale a été causée par un hématome sous-dural. Son visage, très largement tuméfié, présentait notamment « des dermabrasions striées aux formes évoquant l’empreinte de semelles de chaussures », note le médecin. Une personne au moins a donc piétiné celui qui était déjà à terre. L’enquête préliminaire pour « meurtre », ouverte par le parquet de Reims, permettait les interpellations de trois jeunes hommes. Depuis le 10 mars, Oussama Z., Enzo A. et Osman D. sont mis en examen pour « meurtre » et placés en détention provisoire dans différents établissements pénitentiaires de la région. Leurs premières auditions, que nous avons pu consulter, ainsi que les témoignages de ceux qui se trouvaient avec Bastien Payet cette nuit-là, permettent de retracer le déroulé de ces tragiques instants.

C

“MAIS LAISSEZ-LES TRANQUILLES, VOUS N’AVEZ RIEN D’AUTRE À FAIRE ?” La soirée avait commencé sept heures plus tôt pour Bastien et son amie, Aurélie (prénom d’emprunt). Vers 23 heures, deux amis de Bastien, Anne et Guillaume (prénoms d’emprunt), les rejoignent dans un bar de la rue de Thillois. Peu avant 3 heures, le quatuor part à pied vers une discothèque du boulevard Leclerc. Les voilà rue Jeanne-d’Arc, Aurélie et Anne marchant quelques mètres devant Guillaume et Bastien. Au niveau du no46, Enzo

...............................................................

“J’ai pas de la haine pour tuer quelqu’un dans la rue comme ça… J’arrive à me contrôler un minimum quand même” L’un des trois mis en examen

Le 24 mars, une marche blanche avait eu lieu à Bétheny à la mémoire de Bastien Payet. Christian Lantenois A. et Osman D. urinent sur une porte de garage pendant qu’Oussama Z. les attend. « Les intéressés nous ont fait des remarques pour nous draguer », dira Aurélie aux enquêteurs. « Ils nous ont fait des réflexions sur la taille de leur sexe, nous avons poursuivi notre chemin », précisera Anne. Elles n’entendent pas les mots qu’adresse Bastien à ceux qui les ont abordées. « Je ne pourrais pas vous dire la phrase exacte, c’était du genre : “Mais laissez-les tranquilles, vous n’avez rien d’autre à faire ?” », témoignera Guillaume. Et tout de suite, tout déraille. Guillaume, toujours : « Il n’a pas eu le temps de finir sa phrase qu’il s’est pris un ou plusieurs coups à la tête (…). Il est tombé rapidement au sol et ils ont continué à lui mettre des coups de pied. Pour moi, ils étaient deux à s’acharner dessus (…), ils tapaient pour taper. Ils ont arrêté quand les deux filles (Aurélie et Anne) sont arrivées (…). Elles se sont interposées entre Bastien et les trois garçons et ils sont partis. » Lorsqu’elle se retourne, alertée par les cris, Anne voit son ami « à terre et un type le frappait à coups de pied dans le corps. Les deux autres sont

partis en courant. » Derrière une vitre sans tain, elle identifiera formellement cet agresseur comme étant Oussama Z. A côté d’Anne, Aurélie, elle aussi, voit un homme frapper Bastien au sol alors que celui-ci ne bouge déjà plus : « Je ne saurais pas vous dire lequel donnait les coups de pied mais c’était bien un des trois. » À 2 h 38, les pompiers reçoivent son appel. Auditionné en garde à vue, Oussama Z. dément avoir commis la moindre violence. « J’ai essayé de séparer (…) sauf que je ne pouvais pas empêcher les deux autres debout de le frapper. » Les deux autres ? « Osman D., c’est un ami à mon frère. Enzo A., je le connais depuis le lycée. » Oussama Z., né en 1988 et dé-

jà connu de la justice, dit n’avoir « pas compris pourquoi cela avait dégénéré. Je me suis demandé pourquoi la victime avait été agressée car elle n’avait rien fait. » Plusieurs personnes l’ont pourtant désigné comme celui – ou l’un de ceux – qui aurait donné des coups de pied à une victime allongée sur le bitume : « Je passe de victime à acteur, c’est un truc de fou, ça gâche ma vie et mes examens », se plaint-il devant les enquêteurs. Étudiant en BTS sans antécédent judiciaire, Enzo A. reconnaît pour sa part avoir donné « deux coups de poing » mais « pas de coup de pied ». Il dit aussi avoir été frappé, ce que personne n’a confirmé. « On s’est battus certes, mais c’était pas pour le

“OUSSAMA ET ENZO AVAIENT LA MORT” Également entendue par les policiers, la petite amie d’Osman D. a pointé la responsabilité d’Oussama Z. et Enzo A. dans l’agression qui fut fatale à Bastien Payet : « Ils n’ont pas cherché à comprendre, ils se sont énervés directement. Oussama a donné une droite au Monsieur, ensuite Enzo lui a fait une balayette. » Il y aurait eu selon elle « plus de vingt coups au moins (…) Toujours pareil, ils portaient des coups de pied au visage de l’homme, c’était essentiellement au visage (…). Oui, ils étaient bourrés, c’était dingue, lors de l’agression, Oussama et Enzo avaient la mort. S’ils disaient quelque chose pendant l’agression ? Rien, ils tapaient, ils tapaient. » Oussama réfutera d’une phrase cette version : « Elle dit ça pour protéger Osman. Elle n’était pas là, elle est venue bien après. »

La version donnée par Osman D., lui aussi jusqu’alors inconnu de la justice, est également différente des autres. Après avoir essayé de « draguer » Anne et Aurélie pendant qu’il urinait, « un des deux gars qui suivait s’est énervé, je me suis excusé en disant que je ne savais pas que c’était sa copine. Ensuite Enzo est arrivé, j’avais pas fini de faire pipi, je pense qu’Enzo a mal parlé, j’ai vu Enzo lui mettre un coup de poing, le mec est tombé à terre. Je crois qu’Oussama lui a mis des coups de pied (…). Je me suis retourné vers Oussama qui ne s’arrêtait pas. » Les trois hommes abandonnent Bastien Payet inconscient sur le bitume. Ses amis tentent désespérément de lui porter secours. « L’individu qui avait frappé Bastien est revenu avec une fille », témoignera Anne, qui menace de les prendre en photo. « La fille a dit : “Si tu me prends en photo, je te fracasse”, dira Aurélie. Lui hurlait aussi, je me souviens juste qu’il m’a dit : “Ne me mets pas là-dedans, c’est pas moi, me prends pas en photo.” » Les pompiers et une patrouille de la BAC arrivent. Les premiers constatent que Bastien Payet est en arrêt cardio-respiratoire. Les policiers, eux, s’en vont place d’Erlon interpeller Oussama Z. en usant de lacrymogènes pour repousser ceux qui l’entourent et les invectivent.

MATHIEU LIVOREIL


10

LUNDI

REIMS ET SA RÉGION

27 MAI 2019

FAITS DIVERS

FAITS DIVERS

Huit voitures incendiées dans un même quartier

Un cavalier du Jumping fait une chute spectaculaire REIMS Hier à 16 h 30, le cavalier des Yvelines Jean-François Rondoux, participant au Jumping international de Reims, a été victime d’une chute spectaculaire alors qu’il concourrait pour le Grand Prix de la Ville de Reims. Selon des témoins, « à la fin du parcours, le cheval est mal retombé après avoir sauté un obstacle avec de l’eau. Il s’est cabré et est tombé à la renverse, en écrasant son cavalier, qui est resté inerte. On a tous été choqués. » Des banderoles ont été déployées devant l’emplacement de la chute pour soustraire le cavalier au regard des spectateurs.

REIMS Les incendies ont été allumés en une dizaine

de minutes aux Châtillons, samedi à partir de 23 h 45. eux tentatives de mise à feu, trois mises à feu et huit voitures brûlées ou dégradées en tenant compte des propagations… Tel est le bilan d’une série d’incendies allumés en une dizaine minutes aux Châtillons, samedi à partir de 23 h 45. Le premier feu signalé aux pompiers s’est déclaré sur un parking de la rue Dumont-d’Urville, face au no 39. L’incendie a pris sur une Peugeot 108 avant de se propager à une Toyota Yaris. Une Dacia a été dégradée. Deux cents mètres plus loin, un Nissan Qashqai a été incendié devant le no43 de la même rue. Garée à côté, une camionnette de La Poste a subi quelques dommages. Une centaine de mètres sépare cette adresse d’une barre d’immeubles de la rue La-Pérouse. C’est devant le no32, sur le parking, qu’une Peugeot 307 a été incendiée. Une Laguna et une Mégane ont brûlé par propagation.

D

Le mode opératoire des vandales est connu grâce aux deux tentatives de mise à feu : ils ont déversé de l’essence sous une Renault Scénic rue Dumont-d’Urville, mais aussi sur les deux pneus d’un car scolaire, côté trottoir, que sa

Secouru par le personnel de la Protection civile, Jean-François Rondoux a été transporté à l’hôpital une quinzaine de minutes après sa chute. Selon les dernières informations recueillies auprès de ceux qui ont pu l’approcher, son état n’inspire cependant pas d’inquiétude. « Il n’a pas per-

Les vandales ont notamment sévi rue La-Pérouse : une auto incendiée, deux autres détruites par propagation. conductrice avait garé pour le week-end rue Tourville (elle assure le transport des élèves d’un CFA). Dans les deux cas, l’incendie n’a pas pris et les dégâts sont inexistants. Des témoins ont signalé la présence d’un groupe de jeunes qui se déplaçait dans le quartier au moment des faits. La police tente de savoir s’ils sont impliqués dans cette série d’exactions. F.C.

DEUX VOITURES BRÛLÉES DANS UN AUTRE QUARTIER Deux autres voitures ont brûlé dans la nuit de samedi à dimanche, à l’autre bout de la ville, au quartier ChaletTunisie. La première est une Citroën Picasso incendiée à 0 h 30 rue du Chalet, la seconde une Renault Laguna partie en fumée rue de la Maladrerie à 1 h 50 (un mur a été noirci).

2000393675VD

ILS ONT VOULU INCENDIER UN CAR SCOLAIRE

DES NOUVELLES RASSURANTES

Le cheval est retombé sur son cavalier, évacué à l’hôpital une quinzaine de minutes plus tard. du conscience. Il voulait même se relever mais on lui a demandé de ne pas le faire », indique un officiel. Le speaker du Jumping a lui aussi rassuré les spectateurs en annonçant que le cavalier était « conscient et entre de bonnes mains ». À 17 heures, le Grand Prix avait déjà repris. À noter que sur le même obstacle, quelques minutes après la reprise du concours, un autre cavalier a fait une lourde chute, mais sans se blesser. Il s’est relevé tout de suite.

L’ACTUALITÉ EN FLASH SOMME, MARNE Sept mises en examen annulées chez les pompiers Cette affaire a commencé par un accident de la route en 2010 dans la Somme, entre une voiture et un véhicule du Sdis 80 (service départemental d’incendie et de secours). Blessé, un pompier volontaire avait été déclaré inapte à poursuivre son activité d’autoentrepreneur. Le Sdis n’avait pas attendu que l’assurance du conducteur adverse l’indemnise, et lui avait versé 150 000 euros d’avance sur son préjudice avant de vouloir les récupérer. Sept personnes furent mises en examen pour « concussion » : le directeur du Sdis de la Somme au moment des faits, le colonel Marc Dehédin : son adjoint à l’époque, aujourd’hui adjoint du Sdis de la Marne, le colonel Olivier Peycru ; la responsable du pôle juridique et financier ; la responsable du service juridique ; trois agents (L’union du 7 décembre 2018). Or, le 13 mai, la chambre de l’instruction a annulé toutes ces mises en examen. Motif : la concussion est le fait de « recevoir, exiger ou ordonner de percevoir une somme » tout en sachant « qu’elle ne doit pas être due », sauf qu’en l’espèce, le Sdis 80 n’a rien demandé car c’est lui qui a versé de l’argent au pompier accidenté. L’affaire n’est pas close pour autant. L’ex-directeur et son adjoint restent mis en examen pour « escroquerie au jugement ». Tous deux contestent les faits, en évoquant une mauvaise interprétation d’un texte, sans but malveillant.

TINQUEUX Ivre, il couche 20 m de grillage Un automobiliste de 45 ans a couché 20 mètres de grillage lors d’une sortie de route rue Pasteur à Tinqueux, vendredi à 20 h 35. Indemne, l’homme a spontanément reconnu aux policiers qu’il avait bu quelques verres. Un peu plus, sans doute, car le dépistage a révélé un taux de 1,66 gramme d’alcool par litre de sang.

REIMS Un incendiaire dans l’immeuble Hier vers 15 h 45, un chariot métallique a été incendié dans les communs d’un immeuble, au no2 de la rue Paul-Petit (secteur rue du Chalet). Un bidon d’essence a lui aussi brûlé, sans qu’il soit possible d’établir s’il se trouvait déjà là ou s’il a été utilisé pour la mise à feu.


LUNDI

REIMS ET SA RÉGION

27 MAI 2019

LES ÉCHOS DE LA SEMAINE

ÉDUCATION

Portes ouvertes d’un genre dÊcalÊ

LA RUE DES MURS VOTE BLANC

REIMS

On savait dÊjà que la rue des Murs, près du collège UniversitÊ, comportait un panneau de signalisation Ênigmatique, avec une litanie d’interdictions de

CrÊÊe il y a cinq ans et installÊe rue de la Justice, dans d’anciens bâtiments du champagne Mumm, l’Êcole ESUPCOM’ organise, ce mercredi, une journÊe Portes ouvertes assez innovante. L’Êcole supÊrieure privÊe, qui enseigne à 158 Êtudiants les mÊtiers de la communication, du marketing, de l’ÊvÊnementiel, du digital et du design graphique, accueillera les bacheliers et Êtudiants avec deux ÊvÊnements au programme.

Plus de 150 Êtudiants suivent des cours à l’Êcole ESUPCOM’ Reims. À 17 heures, le second temps fort de la journÊe commencera : un barbecue, accompagnÊ d’une dizaine de jeux. BaptisÊ  Esup’Cool Party , cet ÊvÊ-

T R E V U O SION JEUDI DE L’ASCEN LUNDI DE PENTEC

leur passage. Au square des Cordeliers, la boÎte à livres a tenu bon face aux excitÊs : elle a glissÊ au sol, mais ils n’ont pas rÊussi à l’arracher. Ils ont voulu se venger sur le composteur, en commençant à dÊfoncer une planche. Mais ils ont reculÊ bien vite, à cause des insectes qu’ils avaient dÊrangÊs et qui leur ont volÊ dans les plumes !

DES BOSSES ET UNE COQUILLE

UNE  PISCINE  ET DES JEUX À partir de 14 heures, bienvenue à la  piscine  :  C’est un concept d’immersion dans nos formations, qui seront prÊsentÊes aux futurs Êtudiants , explique FrÊdÊric Ringeval, coordinateur pÊdagogique à ESUPCOM’ Reims. Après avoir plongÊ dans le bain de la com’, place à un brief donnÊ par une des marques partenaires de l’Êcole, en l’occurrence Coca-Cola.

11

ÔTE

&7 .70&+  /#+ #7 .70&+  ,7+0

nement (rÊ)crÊatif a ÊtÊ mis sur pied par des Êtudiantes de l’Êcole. Il est gratuit et ouvert à tous, sur rÊservation au 03 26 86 64 64.

GUILLAUME LÉVY

Floralies

Day's

circuler selon l’heure de la journÊe. Une autre incongruitÊ est apparue juste derrière, encore en rapport avec des panneaux. Tous ceux installÊs dans le cadre des Êlections europÊennes sont restÊs vierges. Sur les 34 emplacements, correspondant aux 34 listes en lice, seule une demiaffiche dÊchirÊe du Rassemblement national a ÊtÊ aperçue la semaine dernière. Peut-être que les colleurs n’ont pas compris les interdictions de circuler et n’ont pas osÊ emprunter la rue !

UN NOUVEAU LOGO POUR SAINT-THIERRY

Les adhÊrents de l’association du Massif se sont rÊunis à la coopÊrative de Trigny, sous la houlette de leur prÊsident Christian Jonot, afin de dÊfinir un nouveau logo, l’ancien datant de la crÊation il y a une trentaine d’annÊes. Celui-ci gardera cependant les 15 grains de la grappe de raisin, reprÊsentant les villages de l’association. Plusieurs ont ÊtÊ prÊsentÊs aux adhÊrents‌ qui devront faire leur choix avant la prochaine rÊunion.

Faire une coquille, ça peut arriver à tout le monde, les journalistes en savent quelque chose. Cette fois, le sort est tombÊ sur le nouveau pump-

track, circuit plein de bosses crÊÊ au parc LÊo-Lagrange. Les règles d’utilisation de cet Êquipement tout neuf, dont l’ouverture au public est imminente, sont prÊsentÊes sur un panneau plutôt bien fait. Mais qui comprend, vous l’aurez compris, une faute. Ballot sur un panneau tout neuf, on peut lire  pumptarck  au lieu de pumptrack. Pas de quoi empêcher les fans de s’Êclater sur le  cricuit .

RUE DE MARS, ÇA REPART

Au printemps, tout pousse, mĂŞme les cafĂŠs et les restaus.

LES LIVRES ET LES BESTIOLES RÉSISTENT AUX GILETS JAUNES

3pSLQLqUHV HW SODQWHV j PDVVLIV )OHXULVWHULH 3ODQWHV G LQWpULHXU  &DFWXV 3ODQWV SRWDJHUV HW DURPDWLTXHV 3ODQWHV YLYDFHV  YRLH 5RPDLQH  %pWKHQ\       ZZZĂ€RUDOLHVJDUGHQFRP

2000400983VD

Samedi 18, des gilets jaunes et des black blocs vandalisaient des commerces, brÝlaient un kiosque et dÊtruisaient du mobilier urbain. À 15 heures,

dans le secteur de la rue Voltaire, ils s’en prenaient aux policiers et arrachaient tout sur

Rue de Mars, deux grands Êtablissements vont ouvrir leurs portes en l’espace de quelques jours. Après une rÊhabilitation spectaculaire, la brasserie baptisÊe BAM, situÊe à côtÊ du Cellier, sur la nouvelle esplanade Simone-Veil, doit accueillir ses premiers clients cette semaine. Selon une indiscrÊtion, l’ouverture aura lieu pour le week-end de l’Ascension. À l’autre bout de la rue de Mars, le pub anglais qui va s’installer à la place des Halles 1924 servira ses premières mousses dans la foulÊe. Le chantier bat son plein, en vue d’une ouverture le 7 ou le 8 juin.


12

REIMS ET SA RÉGION

SPECTACLE

D’ERLON EN LARGE

Regalia, quand “le pixel épouse l’architecture” REIMS Le producteur du spectacle inauguré samedi

soir explique les récents progrès technologiques.

Samedi soir, près de 1500 spectateurs étaient présents pour la première du spectacle qui succède à Rêves de couleurs. Christian Lantenois amedi soir, quelques minutes avant la première de Regalia, destiné à rappeler au plus grand nombre le passé royal de la cité des sacres, Matei Georgescu Paquin, producteur de la firme canadienne Moment Factory, est revenu sur la genèse de ce spectacle qui, sur un plan purement technique, ringardise son prédécesseur, Rêves de couleurs.

S

gies qui nous ont permis de scanner la surface de la cathédrale en 3D afin de travailler sur des modèles qui sont parfaitement fidèles à la réalité, notamment dans le fond des contenus. Nous travaillons beaucoup en virtuel mais nous sommes venus ici pour procéder à des tests afin de s’assurer que le pixel épouse bien l’architecture.

Combien de temps Moment Factory a-t-il travaillé sur ce projet ?

Ces techniques ont énormément progressé au cours de la dernière décennie…

L’histoire a commencé fin 2017, lorsque l’appel d’offres a été lancé. Nous l’avons remporté début 2018, certains délais ont été occasionnés par les travaux mais nous y voilà. C’est un projet qui s’est partagé entre Paris, où est l’équipe créative qui a piloté le projet, et Montréal, où résidaient les équipes de production. Entre 25 et 35 des 400 employés de Moment Factory, dont une quinzaine à Paris, ont été mobilisés pour ce projet.

Oui ! Elle est en développement depuis une dizaine d’années et nous avons avec Regalia un défi qui est à la hauteur des nouvelles pos-

Comment avez-vous œuvré sur un plan technique ? Nous avons utilisé des technolo-

LUNDI 27 MAI 2019

sibilités. Autant les technologies d’affichage que dans la création des contenus, c’est une course folle à la résolution qui va très vite. Moment Factory est à l’affût voire en avance des tendances, pour être en capacité d’apporter des solutions pertinentes et repousser les frontières. Nous avions fait le spectacle de la Sagrada familia en 2012 et ici, nous sommes dans la même veine, avec un contexte historique et artistique très riche. Nous venons nous inscrire sur une œuvre déjà existante. Elle n’est pas un simple écran mais le personnage principal de l’histoire. C’est son architecture qui la raconte. PROPOS MATHIEU LIVOREIL

LES HORAIRES JUSQU’EN SEPTEMBRE En mai, juin et juillet : séances à 22h30 et 23h15. Séances de quinze minutes précédées d’une partie interactive de dix minutes. Jusqu’au 30 juin, des projections sont prévues du jeudi au dimanche inclus. Séance unique le 1er juin à 22h30, séances exceptionnelles les mardi 11, lundi 17 et lundi 24 juin. Chaque soir pendant l’été, des projections sont programmées tous les jours sauf les lundis – pas de projection les 10 et 11 juillet. Du 1er au 15 août : séances à 22h15 et 23 heures. Du 16 août au 1er septembre : séances à 22 heures et 22h45. Du 5 au 22 septembre : séances à 21h15 et 22 heures.

Faut-il voir, dans la défaite de Paris à Reims, vendredi soir à Delaune, la vengeance du champagne ? Quelques jours avant la rencontre, notre journal révélait que le PSG avait refusé, excusez du peu, le Jéroboam de Deutz que le Stade voulait offrir à des joueurs de la capitale. Scandale dans les galipes, et vengeance sur le gazon. En prenant trois buts pour leur dernière sortie, les Parisiens auraient dû accepter le cadeau, au moins pour se consoler après pareille déculottée !

RENDEZ-VOUS AUJOURD’HUI REIMS Marché : de 5 à 13 heures. Marché Saint-Thomas, place Saint-Thomas. Piscines ouvertes : Thiolettes de 7 à 9 heures ; Talleyrand de 7 à 16 heures et de 18 h 15 à 20 h 45 ; Château d’eau, fermée ; Louvois de 11 heures à 11 h 45, Orgeval de 11 h 15 à 14 heures. Déchetteries ouvertes de 9 à 19 heures pour Reims-Croix-Rouge, impasse de la Chaufferie ; Reims-Europe, rue de l’Escault ; Tinqueux, rue Marcel-Dassault ; Saint-Brice-Courcelles, chemin des Temples. Celle de Sillery, de 9 heures à 12 heures. La bibliothèque pour tous, 8, rue des Elus ouverte de 14 à 18 heures. Entrée libre. Conférence dans le cadre du cycle Archéoscopie Rémoise. Premiers résultats des fouilles du site République Sernam par Régis Bontrond (Grand Reims) et Magalie Cavé (Inrap). Les découvertes viennent compléter sur une grande échelle l’histoire de ce secteur plutôt bien conservé de l’agglomération, plus particulièrement fréquenté entre le Ier s. et la fin du IIIe s. après J.-C. À 19 heures, Villa Douce, Bd de la Paix. Festival Brut de scène. Théâtre : « La lune des pauvres » de Jean-Pierre Siméon par la Cie Le Loup Bleu. Vrogne, Pinaille, deux clochards. Deux « errants », dironsnous plutôt. L’un râleur, bougon, l’autre révolutionnaire, anarchiste : « il faut tuer les riches ». Leur route va croiser celle d’Angela, une « english ». Pardon, une « Irish ». Sous la conduite d’un « chœur », bienveillant et moqueur, ils vont se perdre dans les méandres de leur destinée, rejouant « l’histoire éternelle de la pauvreté et de l’espérance ». À 20 heures, Maison de quartier Jean-Jaurès-Le Flambeau, 13 rue de Bétheny. Tarifs : 8 € et 6 €. Réservations au 03 26 07 28 21. Festival Brut de scène. Théâtre : « 3 ruptures » de Rémi de Vos par la Cie Crocs en Scène. Pourquoi se séparer d’un commun accord alors qu’une rupture déchirante est la meilleure façon de montrer à l’autre qu’il a beaucoup compté ? Entre une chienne, un pompier et un enfant, rien ne va plus. À 21 heures, Maison de quartier Jean-Jaurès-Le Flambeau, 13 rue de Bétheny. Tarifs : 8 € et 6 €. Réservations au 03 26 07 28 21. Spectacu-lire. Lectures théâtralisées sous la direction de Nathalie Azam. Contrairement aux personnages de Jean-Michel

Ribes, l’atelier du Grillon va continuer, cette année encore, à venir dire et lire pour vous. Nous irons « au bord du jeu » théâtral avec une série de dialogues, « trilogues », « monologues » et « multilogues » d’auteurs fantaisistes. À 18 h 30, Maison de quartier Val-de-Murigny – Le Ludoval, 1 place René Clair. Entrée libre, réservation souhaitée au 03 26 78 17 33. Exposition peinture. Présentation des Œuvres de l’Association Cercle des Couleurs du lundi au vendredi de 9 heures à 22 heures ; le samedi de 9 à 20 heures. Maison de la vie associative, 122 bis rue Barbâtre. Gratuit. SILLERY Réunion du conseil municipal à 20 h 30, salle de la mairie.

DEMAIN REIMS Concert / Classique. L’Opéra Italien et la musique espagnole. Récital de guitare par Marco Antonio San Nicolas. À 20 heures, Demeure des Comtes de Champagne, 18-22 rue du Tambour. Tarifs : 18 € et 6 €. Réservations au 03 26 35 61 45 ou adac@reims.fr

À VENIR REIMS Bourse d’échanges pour les vignettes Panini mercredi 29 mai, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures, dans les locaux de la direction de la jeunesse, 3 rue des orphelins. Fête de la pêche organisée par le syndicat des pêcheurs de Reims, destinée pour tous les jeunes de 6 à 14 ans. Différentes démonstrations seront proposées : pêche à la grande canne, pêche à l’anglaise, pêche à la carpe. Dimanche 2 juin à partir de 14 heures au Parc Léo Lagrange. Gratuit. Gala de fin de saison du RAP à la patinoire Albert 1er : Samedi 1er juin à 19 h 30 ; dimanche 2 juin 2019 à 15 h 30. Les places sont en vente durant les séances des enfants : réservations au 06 83 21 30 43. Tarif une seule date : Adultes, 15 € ; enfant de 6 à 12 ans, 8 € ; enfant -6 ans, gratuit. Tarif spécial (nominatif) pour les deux galas : Adultes, 25 € ; enfant de 6 à 12 ans, 12€ ; enfant -6 ans, gratuit. WITRY-LÈS-REIMS Spectacle pour les +4 ans à l’Escal, mercredi 29 mai à 16 heures : Rosi Rose, jonglage, bricole et cirque. Tarif : 4 €, réservations possibles en ligne.

LOCALE DE REIMS Lieu : 14 rue Edouard-Mignot Tél. 03 26 50 50 50 Secrétariat de rédaction Tél. 03 26 50 50 33 redac-reims@lunion.fr Service abonnements 03 66 89 04 04


LUNDI 27 MAI 2019

REIMS ET SA RÉGION

13

En 2018, l’activité golf proposée au Ugolf de Bezannes, au profit d’enfants de CM1 de l’école Provençaux, avait rencontré un vif succès. Les élèves plus jeunes, eux, n’y auront pas droit cette année.

70 élèves de Croix-Rouge privés de golf à Bezannes

rustration et dépit à l’école Provençaux, qui accueille 190 élèves à Croix-Rouge. Six classes de CP et CE1, rassemblant environ 70 élèves, ont été privées d’une activité golf qu’elles devaient pratiquer au troisième trimestre. La déception est d’autant plus vive que la décision de la direction académique est intervenue quelques jours seulement avant le début de l’activité. Pour remettre les choses dans leur contexte, il faut remonter un peu dans le temps. En se basant sur des séances de golf tournées, depuis 2016, vers les enfants de quartiers populaires, des élèves de CM1 de l’école Provençaux ont pu pratiquer ce sport en 2018. Environ 80 enfants ont ainsi bénéficié d’un partenariat entre l’école, le comité départemental de golf, le golf de Bezannes et l’ACRAP, Association de Croix-Rouge.

REIMS À la dernière minute,

“On s’est investis dans ce projet, c’est dommage”

ÉDUCATION

F

..................................................................

des séances de golf ont été annulées par l’inspection académique, créant de la déception à l’école Provençaux.

Un enseignant de l’école Provençaux Face au succès rencontré, les acteurs ont souhaité renouveler l’expérience, en l’ouvrant aux élèves plus jeunes. « Tout était prêt pour débuter en mai, regrette Jean Monteiro, président de l’ACRAP, mais tout a été an-

nulé par l’inspecteur de circonscription. Il trouve que l’apprentissage du golf à l’école n’a de sens et de plus-value que pour les CM1. On finance tout et il sabote le projet ! » Au sein de l’école, des enseignants évoquent « l’incompréhension » des enseignants comme des parents et des enfants. « On s’est investis dans le projet, c’est dommage », réagit un enseignant. Ce « mécontentement », l’école l’a signifié par courrier à l’inspection. Mais elle ne veut pas insulter l’avenir : « On ne veut pas envenimer les choses, car on a envie que ce projet puisse se faire à l’avenir. » Idem au golf de Bezannes : une salariée indique que « ça a bloqué au-dessus de l’école. Deux semaines avant le début, on a été mis au courant que l’activité ne pourrait pas avoir lieu. » L’Ugolf tient cependant à ces « séances de dé-

couverte », et espère qu’elles seront mises en place dans un futur proche. De son côté, l’académie met en avant un critère administratif : sur la convention actuelle, l’activité golf ne peut qu’être réservée aux enfants de cycle 2 (CM1, CM2 et 6e). Ceux de cycle 1 (CP, CE1 et CE2) n’y figurent pas. « Les enseignants ne peuvent pas décider tout seuls, on doit absolument rester dans le cadre de la convention. Dans ces conditions, il était impossible que l’activité se fasse », indique une source à l’inspection (lire aussi cidessous). Nul ne peut dire en revanche pourquoi, alors que les enfants de CP et CE1 étaient dès le départ écartés de la convention, cette activité golf a été longuement préparée en amont, pour être supprimée dans la dernière ligne droite.

GUILLAUME LÉVY

L’INSPECTION ACADÉMIQUE EXPLIQUE SON CHOIX « À l’appui de la convention nationale signée avec la Fédération française de golf, toutes les propositions d’actions au sein des écoles publiques de la Marne sont mises en œuvre sous l’autorité de l’inspecteur d’académie », explique ce dernier. « La pratique du golf est actuellement réservée aux élèves de cycle 3 (du CM1 à la 6e). Si l’équipe pédagogique souhaite proposer une pratique de cette activité aux élèves de cycle 2 (CP au CE2) et si le club de golf partage ce souhait, cela nécessite un accompagnement des équipes d’école garantissant une pratique adaptée conforme aux exigences scolaires. » Tous les acteurs (éducatifs, associatifs, sportifs) y semblent favorables aujourd’hui, encore faut-il réactualiser la convention, ce qui devrait être possible prochainement. Le DASEN se dit « prêt à ouvrir la discussion avec les partenaires sur cette question de l’apprentissage dès le cycle 2 », mais réclame « un climat de respect et de confiance, conditions nécessaires d’un partenariat pérenne ».


14

LUNDI

REIMS ET SA RÉGION

FAMILLE INTERVIEW

27 MAI 2019

L’ACTUALITÉ EN FLASH

Pour aider les enfants vivant en milieu violent REIMS Un groupe de paroles spécifique au cadre

GUEUX

des violences conjugales a été mis en place.

Fringante sexagénaire L’assemblée générale de l’ADMR (Aide à domicile en milieu rural) de Gueux a été l’occasion de fêter les 60 ans de l’association. En présence du directeur départemental, de nombreux anciens bénévoles et salariés, et d’élus, il fut rappelé l’importance des aides à domicile et des auxiliaires de vie. Ils permettent de garder les personnes âgées ou handicapées chez elles, en leur apportant de l’aide pour la toilette, les repas, la maison, voire les trajets pour les courses ou pour un rendez-vous. L’association assure aussi les gardes d’enfants et l’entretien de la maison. L’association de Gueux intervient dans douze communes. Christine Benoît, présidente, a lancé un appel aux « bonnes volontés ayant un peu de temps à consacrer aux personnes âgées, pour rejoindre notre équipe ». Renseignements au 03 26 40 24 20.

GERMIGNY Le vin d’honneur servi… à l’intérieur de l’église

2000386113VD

Ce n’était pas du vin de messe, mais bien du champagne ! La petite église de Germigny était comble, samedi après-midi, pour la bénédiction des vitraux, par Monseigneur l’archevêque de Reims. Mais la cérémonie s’est achevée sous un déluge, confinant une partie des participants dans l’édifice. L’autorisation a alors été donnée de servir le champagne à l’intérieur. Ce qui a fait dire à certains que l’église était une nouvelle fois bénie…

Rappelez-nous le statut du Renouveau… L’association Foyer le Renouveau gère ce centre maternel par délégation du conseil départemental, qui nous finance à 100 %.

Sa mission officielle ? L’accueil des femmes enceintes ou mères d’un enfant de moins de trois ans en difficulté, au titre de la protection de l’enfance.

famille, en face de l’Hôpital américain, à raison de sept séances en tout. Le premier groupe a démarré au dernier trimestre 2018 avec six enfants.

Oui, nous avons créé un groupe de paroles spécialement destiné à cette population, que nous avons nommé le Pélican.

Par référence à l’oiseau qui nourrit ses petits à partir de sa poche ? Nous avons plutôt pris l’image dans le sens inverse, où ce sont les petits qui viennent déposer quelque chose

GOUTORBE

9 bis, rue Jeanson - 51160 Aÿ Tél. 03 26 55 21 70

Qui encadre les enfants lors des réunions ?

“Les professionnels ont effectivement constaté que les enfants devenaient plus calmes, moins renfermés” Joëlle Chauvière (leurs soucis, leurs angoisses…) dans la poche de l’adulte.

Il y a deux adultes de l’association Paroles de parents, dont un psychologue, plus deux de nos professionnels du Renouveau.

Le dispositif continue-t-il cette année ? Oui, nous avons pris le risque de lancer un deuxième groupe en 2019, sans attendre la certitude de son financement, car nous avons eu l’engagement du Rotary de nous soutenir, à travers son opération Tour d’enfance (qui a eu lieu le week-end passé, NDLR).

Et pourquoi ce nouveau dispositif ? Et vous vous occupez désormais aussi d’enfants exposés aux violences conjugales…

PÉPINIÈRES VITICOLES P

Parce qu’il existe actuellement des groupes de paroles pour les femmes et pour les enfants victimes de violences conjugales, mais rien pour les enfants qui y sont simplement exposés ; nous nous disons que ce climat de violence agit de façon nocive, comme des radiations.

Comment fonctionne Pélican ? Sous la forme de réunions d’une heure par semaine, à la Maison de la

Qui avait financé le premier groupe ? Le Grand Reims, dans le cadre du contrat de ville, et la CAF.

Avec des résultats ? Les professionnels ont effectivement constaté que les enfants devenaient plus calmes, moins renfermés, moins agressifs, et que cela avait même un impact positif sur la dynamique familiale.

Propos recueillis par ANTOINE PARDESSUS

iinfo@pepinieres-goutorbe.com

PEINTURE

Choix des plants : - Cépages champenois - Mycorhization sur demande - Service de plantation - Plants d’automne - Maxi pots Plants de vignes - ZP d4

Tous travaux intérieur et extérieur Sols - Murs - Façade - Parquet Tous travaux domestiques

42 ans d’expérience

35, rue des Monts-de-Champagne 51360 PRUNAY (10 mn de Reims) 03.26.85.35.29 / 06.10.17.29.52 / 06.34.90.74.30

ENTRETIEN & RESTAURATION DE TAPIS D’ORIENT

LAVAGE

RESTAURATION 2000386090VD

I

....................................................

2000286522

nstallé dans un immeuble très anonyme du quartier CroixRouge, le centre maternel le Renouveau ajoute un public à son activité : les enfants exposés aux violences conjugales. Sa présidente Joëlle Chauvière répond à nos questions.

SAS TAPIS DUMAS ARDENNES

Tél. 06 15 72 70 11

Devis Gratuit

ACTIVITÉ SARL NAUDIN Franck Création et entretien de parcs Entretien espaces verts

06 19 42 00 68 03 23 23 12 04

2000330430

Lors des réunions, les enfants sont entourés par des adultes, dont un psychologue.

Espaces verts - Entretien - Elagage Services à la personne - Création de parc Clôtures - Terrasses - Terrassement

Crédit d’impôt 50% Devis gratuit

03 26 50 50 51


LUNDI 27 MAI 2019

REIMS ET SA RÉGION

15

IMMOBILIER

Le renouveau de l’îlot Saint-Gilles va passer par l’habitat participatif REIMS Ce micro-quartier va être réaménagé. Deux nouveaux bâtiments seront construits.

L’idée est de créer un éco-quartier intergénérationnel, tourné vers les échanges.

LE TÉMOIN “Un micro-quartier à l’identité forte”

LES FAITS ● En 2011, l’association Cultures à l’îlot Saint-Gilles voit le jour. Elle entretient le jardin de Gabriel, un riverain aujourd’hui décédé et labellisé « Jardin remarquable » lors des Journées du patrimoine en 2014. Elle rassemble des habitants investis dans la mise en valeur de l’îlot Saint-Gilles, de ses passages et de son jardin partagé. ● En 2014, l’association Frat Habitat intergénérationnel, qui prône le développement de la mixité et des solidarités entre les générations au sein d’un habitat collectif, rencontre celle de l’îlot SaintGilles. Germe l’idée de créer un habitat particulier dans l’îlot, avec son ancienne métallerie, ou même d’habitat ouvrier. ● En 2016, la Ville et Reims Métropole, propriétaires des parcelles, soutenant le concept, lancent un appel à projets : seul l’aménageur Reims habitat répond. ● En février 2018, la Ville dévoile au conseil de quartier le calendrier du projet. Reims habitat achètera le foncier et réalisera le programme d’habitat en concertation avec les associations. ● En juin 2018, Reims habitat acquiert des terrains, d’une superficie de 1 264m2. ● En mai 2019, signature d’une convention de partenariat entre Reims habitat, les deux associations, la mairie pour permettre au projet de se concrétiser. ● Il existe très peu d’habitat participatif en France : 500 projets aboutis ou en cours de réalisation.

YANN BERREHOUC PRÉSIDENT DE CULTURES À L’ÎLOT

L’îlot Saint-Gilles et ses 250 m2 de jardin sont coincés entre les immeubles, dans le quartier Saint-Remi, précisément entre les rues du Barbâtre, Montlaurent, Ponsardin et cours Lepagnol. Stéphanie Jayet ous êtes sans nul doute déjà passé à côté, en voiture ou à pied, sans même vous douter qu’un tel espace préservé en cœur de ville existait. L’îlot Saint-Gilles et ses 250 m2 de jardin sont coincés entre les immeubles, dans le quartier SaintRemi, précisément dans le quadrilatère : rues du Barbâtre, Montlaurent, Ponsardin et cours Lepagnol. On y accède par une petite ruelle, un sentier, qui porte d’ailleurs le nom de passage Saint-Gilles, à hauteur du numéro 123 de la rue du Barbâtre, ou encore par la rue Ponsardin. Un chemin étroit, avec de part et d’autre, de petites maisons de style années 20, certaines habitées, d’autres en ruines, des terrains vagues ainsi qu’un jardin potager partagé : l’un des tout premiers à avoir vu le jour en France.

V

ILS CROIENT EN UN HABITAT SOLIDAIRE L’îlot Saint-Gilles est un « un petit

paradis vert », commente Arnaud Robinet, le maire de Reims. « Un village dans la ville ». Il connaît d’autant mieux les lieux que lorsqu’il était jeune, il s’y attardait avec des camarades de classe. « C’était un peu notre repaire, notre passage secret », ajoute-t-il, alors que visiblement les souvenirs affluent. Sur ce site préservé par l’urbanisation grandissante, depuis 2016, une poignée d’hommes et de femmes planche sur un idéal de l’habitat de demain. Et depuis deux ans, ils travaillent au sein d’ateliers, à l’aide d’études urbaines réalisées par la Ville et avec le soutien de Reims habitat, qui doit contribuer à concrétiser le renouveau de l’îlot. « Nous vivons une aventure peu ordinaire, dans un esprit participatif et solidaire, dans le respect des différences », commente Josette Lebègue, l’ancienne présidente de Frat habitat, l’une des deux asso-

ciations à l’origine du projet. Ces Rémois souhaitent « une construction sobre », « respectueuse de l’environnement », avec un îlot toujours préservé des voitures. Un projet d’habitat participatif, « où l’entraide et l’échange prédominent », avec la mise en place de locaux communs (salle de rencontre) et de services comme une conciergerie numérique ou une buanderie. Un projet qui a à cœur de recréer du lien via une mixité sociale.

TRENTE LOGEMENTS LIVRÉS EN 2023 Jean-Marc Roze, adjoint au maire de Reims, élu référent au conseil de quartier, rappelle le rôle actif des deux collectivités propriétaires d’une partie des terrains. « Nous avons de suite cru à ce projet d’élaboration d’un quartier avec ses habitants et futurs habitants. » Ils sont encore une cinquantaine à habiter l’îlot. La refonte du micro-quartier va se dérouler en

deux phases. Première étape : le réaménagement du côté droit (1 264 m2), la parcelle comprise entre le passage Saint-Gilles et la rue Montlaurent. « Cette première emprise offre la perspective d’une trentaine de logements en deux bâtiments distincts », détaille Patrick Baudet, directeur général de Reims habitat. « L’un destiné à l’habitat locatif, l’autre à l’accession sociale à la propriété. » Tous deux seront dotés de services partagés et d’équipements communs. « On ne va pas faire que du béton : il s’agit aussi de développer les emprises vertes, d’accentuer les espaces piétons, de développer le partage et le lien social… » Pour le bailleur social, « l’îlot Saint-Gilles sera un laboratoire de connaissance, des besoins et des aspirations de ces ménages qui souhaiteront investir de leur temps pour co-concevoir leur habitat et leur relation de voisinage. »

« Le passage Saint-Gilles a été créé à la fin des années 1890. Je suis tombé amoureux de l’îlot à mon arrivée, en 1990. Cela fait trente ans que j’entends parler de projets de restructuration. Il y avait déjà un projet sous Schneiter. Avant de mettre sur pied le jardin partagé, c’était un terrain en friche. Les habitants du quartier n’osaient plus passer par le passage. Ce jardin donne une respiration, c’est un peu le jardin intérieur des habitants. Depuis 2011, un changement s’est amorcé, cela a contribué à donner, à forger une identité forte à l’îlot Saint-Gilles. On souhaite aller plus loin, faire vivre davantage l’îlot en créant un habitat solidaire partagé, en accueillant de nouveaux habitants, en créant du lien tout en conservant intact le cœur de l’îlot constitué par le jardin partagé. »

Sur cette parcelle, le dernier occupant est parti, il y a tout juste six mois. Prochaines étapes : des études de terrain seront lancées début 2020. Il faut ensuite encore compter trois ans pour que ces immeubles deviennent réalité. Quant à la seconde tranche, qui comprend la métallerie à l’abandon, des petites maisons et des parcelles libres de construction (soit du passage Saint-Gilles jusqu’au cours Lepagnol), « il reste encore beaucoup de travail pour réunir l’ensemble du foncier et mener un projet », poursuit Patrick Baudet. Il ajoute d’emblée : « Impossible de se projeter sur un calendrier pour cette seconde tranche. » Mais qu’importe, pour l’heure, les habitants de l’îlot qui croient en ce projet aux allures utopiques depuis plus de six ans, savourent ce pas de géant.

AURÉLIE BEAUSSART


REIMS ET SA RÉGION

16

LUNDI 27 MAI 2019

Pas moins de 48 sépultures ont été mises au jour (28 inhumations et 20 crémations). L’état des dents (ci-dessous), très bien conservées, laisse à penser qu’il s’agissait d’une population jeune et bien nourrie.

PATRIMOINE

Les habitants découvrent le cimetière gaulois e projet Méthabaz, à la sortie de Fresne, a entraîné une belle découverte archéologique, remontant à l’Âge du fer (L’Union du 27 avril). Selon les archéologues et anthropologues, ce site fut utilisé entre -500 et +100. Trois responsables de la société Archéopole, agréée par l’État, ont offert une journée « Portes ouvertes »

L

aux habitants du bourg, afin de découvrir ces vestiges. Avec la collaboration des agriculteurs de Méthabaz, la population et plus spécialement les enfants ont suivi avec attention les propos des scientifiques et écouté les réponses à leurs nombreuses questions. Sur ce site, 48 sépultures ont été mises au jour (28 inhumations et 20

crémations). Les tombes présentaient des ossements en parfait état d’adultes et d’enfants. L’état des dentitions, très bien conservées, laisse à penser qu’il s’agissait d’une population jeune et bien nourrie. .................................................................

Parmi les objets découverts : des bijoux, des poteries colorées en bon état et des offrandes Dans certaines fosses, les archéologues ont découvert des objets quotidiens et d’autres plus précieux : poteries, bijoux, petites pièces d’armement, urnes funéraires, ou encore des aliments en offrande, selon une tradition antique. Les vestiges de ces fouilles ne sont déjà plus sur place. Ils ont été transportés pour être répertoriés et identifiés par les archéologues, puis éventuellement exposés. Les investisseurs du projet de méthanisation ont convenu avec les archéologues d’organiser des conférences à l’attention des habitants, d’ici un à deux ans.

Cette visite a passionné les habitants du village, en particulier les enfants.

De notre correspondante LILIANE DUHOUX

BOURGOGNE-FRESNE Nous avons pu

visiter le vaste cimetière mis au jour sur le futur site de méthanisation de Fresne. Des tombes ont révélé des offrandes funéraires, entreposées dans des poteries très bien conservées.


LUNDI 27 MAI 2019

REIMS ET SA RÉGION

17

ANIMAUX

Des ratons laveurs sous bracelets électroniques MONTAGNE DE REIMS Une vaste étude vient de

commencer sur cet animal envahissant. vec leurs bouilles mignonnes de voleur masqué et leurs queues rayées, les ratons-laveurs font partie des espèces adorées par la population, qui n’hésite pas à se partager sur internet des milliers d’images et de vidéos de ce petit animal. Seulement, le raton-laveur n’a rien à faire en France (voir ci-dessous). Considéré comme une espèce invasive nuisible, il pose problème pour la faune locale. Mais on le connaît trop peu. C’est pourquoi la première étude française vient d’être lancée par le parc de la montagne de Reims, avec le Cerfe (Centre de recherche et de formation éco-éthologique). L’objectif est de mieux connaître ses habitudes de vie et alimentaires en équipant une quinzaine d’animaux sauvages de colliers GPS. Au final, l’étude permettra de trouver comment contrôler sa population.

A

...............................................................

“En France, on ne connaît pas le comportement du raton-laveur. Nous sommes en retard par rapport aux USA” Manon Gautrelet, chercheuse Manon Gautrelet, doctorante du Cerfe de Reims, participe à cette étude qui va durer trois ans. « En France, on ne connaît pas le comportement du raton-laveur. Nous sommes en retard par rapport aux USA. Pour découvrir son impact sur la nature, il faut l’étudier. » Il y a urgence. L’espèce prolifère sans barrières. « C’était un problème ponctuel mais là, les populations du Nord Est de la France et celle d’Allemagne commencent à se rejoindre dans les Ardennes. » Leur population risque donc d’exploser. C’est pourquoi elle est, avec d’autres chercheurs, en train de capturer des ratons-laveurs du parc de la montagne de Reims pour les équiper de colliers GPS et

surtout d’accéléromètres. « Cet outil nous permet de comprendre, grâce à l’enregistrement des mouvements, quand il se déplace, quand il mange, quand il grimpe aux arbres, etc. » Deux d’entre eux viennent d’être équipés après leur capture à Saint-Imoges, où ils sont très nombreux.

CETTE RECHERCHE PERMETTRA D’EN SAVOIR PLUS SUR LEUR TERRITOIRE Les six ratons laveurs captifs du parc Argonne découverte, à OlizyPrimat dans les Ardennes, sont aussi mis à contribution. « On les a équipés de colliers et posé des caméras pour les observer, explique la chercheuse, comme ça, quand il mange, on regarde la mesure que donne notre accéléromètre. Désormais, on sait que cette mesure-là signifie qu’il est en train de manger. » Cela évite d’installer des caméras dans la forêt du parc, une opération complexe et coûteuse. Pour le parc naturel de la montagne de Reims, cette recherche permettra « d’en savoir plus sur leur territoire, s’ils hibernent ou s’ils ont des prédateurs naturels », détaille Eva Poilvé, responsable milieu naturel. Pour le parc, il est essentiel d’ « anticiper leur impact sur la faune naturelle » mais aussi d’éduquer le public face à ce qui reste un animal sauvage. Sur ce point, le parc marche sur des œufs. « C’est le plus difficile, c’est une espèce mignonne », sourit Eva Poilvé. Mais qui peut causer du dégât. C’est ce que cherche à déterminer Manon Gautrelet. « On les accuse de manger les œufs des oiseaux mais on n’en sait rien en fait », soupire la chercheuse, qui espère de tout cœur « endiguer la surpopulation sans devoir passer par la case de la battue ». Il est certain qu’un abattage des ratons laveurs serait mal perçu par le public. C’est aussi le but de cette étude, éviter d’en arriver à cette extrémité. Les ratons laveurs seront toutefois tranquilles encore trois ans, au minimum, pour s’ébattre joyeusement en forêt. MAXIME MASCOLI

Manon Gautrelet et Lucie Dispan De Floran ont endormi ce raton laveur, baptisé Rétame, pour l’équiper d’un collier GPS. Ils sont soit endormis par une fléchette, soit capturés dans un piège. Repro l’union

UN ANIMAL VENU DE (PAS SI) LOIN Ce sont les soldats américains de l’OTAN qui ont fait venir les ratons-laveurs, leurs mascottes, en France. Mais lors de leur départ de la base aérienne de Laon-Couvron, dans l’Aisne, en 1966, les animaux sont restés sur place. Et se sont bien adaptés. « Aujourd’hui, le Nord-Est de la France est le principal foyer de peuplement du raton laveur, devant l’Auvergne et la Gironde, des secteurs que l’on étudie aussi avec nos partenaires », détaille la chercheuse Manon Gautrelet. « C’est un omnivore opportuniste, abonde Eva Poilvé, chargée du milieu naturel au parc de la montagne de Reims, qui mange aussi bien des végétaux que des œufs, des insectes ou des petits animaux. » Résultat, il rentre en compétition avec d’autres prédateurs locaux. C’est pourquoi il est classé

comme nuisible et peut donc être chassé depuis 2012. Cependant, il jouit d’une grande popularité auprès de la population française. Un problème pour les chercheurs. « Lorsque l’on fait des réunions ou des ateliers, on met toujours un point d’honneur à montrer qu’il s’agit d’un animal sauvage, s’échauffe Manon Gautrelet, ce n’est pas un animal de compagnie. Si on le sort de son milieu naturel, il y a de grandes chances qu’il se retrouve pensionnaire du parc Argonne Découverte au final. » Non sans avoir causé bien du dégât chez celui qui l’aura pris pour un gentil labrador et se sera fait mordre. Une situation qui arrive tous les ans au parc naturel, où des randonneurs se font mordre pour avoir pris l’animal pour une peluche.


18

LUNDI

REIMS ET SA RÉGION

27 MAI 2019

NATURE

Découverte du marais des Trous de Leu SAINT-LÉONARD Cet espace est fermé au public, sauf lors des visites organisées, mais il existe un

projet de sentier pédagogique pour en faire un espace dédié à l’éducation à l’environnement. ’animation était proposée par le Conservatoire des espaces naturels de Champagne-Ardenne (Cenca) et emmenée par Margot, gestionnaire de cette réserve. Après un court cheminement sur le bitume de la Coulée verte, on entre dans cet espace de verdure de 33 hectares, une zone protégée classée Natura 2000. Pour l’heure, cet espace est fermé au public et seules des visites organisées sont possibles. « Mais nous avons le projet de créer un sentier pédagogique », annonce Margot. « Cela permettra d’en faire un espace dédié à l’éducation à l’environnement. » Le premier espace fait découvrir la chapelle de Vrilly, avant d’entrer dans le bois. Après avoir traversé la prairie de fauche où l’on découvre toutes sortes de plantes, dont des véroniques petit chêne, du gaillet croisette, de la viorne et des géraniums des Pyrénées, on pénètre dans une zone marécageuse faite de tourbière et de roselière avec ses rousserolles, ses bruants des roseaux ou le phragmite des joncs,

L

RENCONTRE AVEC UN APICULTEUR Au retour, un apiculteur présente le contenu d’un cadre de ruche où fourmillent de nombreuses abeilles. Rapidement il en extrait la reine sur laquelle il va donner une tache de couleur afin de la repérer plus facilement.

Une quarantaine de personnes ont participé à cette balade.

des petits oiseaux que l’on aura toutefois du mal à apercevoir. Le sol est également parsemé de consoudes et de menthe aquatique. L’œil sera aussi attiré par les « crachats de coucous » laissés dans les arbres par la cicadelle écumeuse. Après avoir croisé de jeunes sauterelles et une grenouille, on arrive à l’étang aux carpes, recouvert de nénuphars et bordé de jolis iris des marais. Mais point de triton palmé, à l’endroit où la guide nous explique sa parade nuptiale et sa façon de se reproduire. Prochaines visites du Cenca le 1er juin et le 28 août. Renseignements au 03 26 69 12 39


Sports

CYCLISME

Un dimanche dans la Marne

Empruntant une partie de l’itinéraire de la 3e étape du Tour de France, la 16e édition des Boucles de la Marne a souri à un Francilien.

Page III

CAHIER SPÉCIAL

BASKET-BALL Châlons-Reims voit plus loin page VII

CYCLISME Prudhomme dans les starts page XII


LUNDI

SPORTS

II

27 MAI 2019

Rendez-vous à Bakou

FOOTBALL

gros plan

La Coupe du monde commentée autrement

REIMS Le stade Auguste-Delaune proposera pendant le Mondial un service

d’audiodescription à destination des non-voyants et malvoyants. endant le Mondial féminin, leurs voix remplaceront des yeux. Celles des bénévoles qui ont été choisis pour commenter les rencontres de la Coupe du monde en audiodescription. Comme à Grenoble et à Lyon, le stade Auguste-Delaune de Reims proposera le dispositif. Alors mardi, ils étaient huit présents pour une journée de formation théorique. Parmi eux, Quentin Pithois, étudiant en deuxième année à Sciences Po. « Je suis là parce que je suis passionné de foot, pose le jeune homme âgé de 19 ans. C’est important que des personnes se mobilisent pour faciliter l’accès des malvoyants et des non-voyants à un événement comme la Coupe du monde. » Lors de l’Euro-2016, 800 personnes, munies d’écouteurs, avaient bénéficié du service. « Avec les techniques que nous inculquons, la personne malvoyante ou non-voyante sait exactement à la seconde près où se trouve la balle », explique Charly Simo, cadre technique à la Fédération française du handisport et membre de l’association ASA (All Services Access). Les duos de commentateurs seront ensuite formés après des évaluations sur bandes audios. « Il faut trouver deux voix qui matchent », reprend Simo.

P

“UNE GYMNASTIQUE DE L’ESPRIT” « Ce qui est important, c’est que les journalistes aient une bonne analyse footballistique, comme pour le grand public mais avec davantage de précisions, explique Yvan Wouandji, aveugle depuis l’âge de 10 ans mais égale-

Le billet de Gérard Kancel Ce sera donc ce mercredi 29 mai. La 48e finale de la Ligue Europa de football qui oppose, pour la première fois depuis 47 ans, deux clubs anglais – Chelsea et Arsenal – se déroulera à Bakou, en Azerbaïjan. Le résultat d’un système de candidatures inédit dans l’histoire des compétitions européennes, mis en place pour désigner les organisateurs des finales régies par l’UEFA. Bakou, capitale de la république du Caucase frontalière avec l’Iran, est sorti vainqueur d’un processus de désignation lancé le 9 décembre 2016, soit 29 mois avant ladite finale, détrônant les candidatures espagnole, turque, écossaise, allemande et géorgienne. Alors que son stade olympique d’une capacité de 68 700 places, construit par l’ancienne république soviétique il y a quatre ans, accueillera un quart de finale de l’Euro-2020, moins d’un billet sur cinq a été alloué aux supporters anglais. En outre, aucun vol direct n’existe entre Londres et Bakou cette semaine de finale. Par le train, il faut compter quatre jours de voyage, et par la route, longer une ligne de front de guerre du Donbass occupée par les séparatistes russes. Dès le mois de mars, les associations des supporters européens ont alerté l’UEFA de la politique répressive menée par l’Azerbaïjan en matière de droits des homosexuels. Et l’organisme européen a dû user de toute son autorité pour permettre à Mkhitaryan, joueur d’Arsenal, de disposer d’un visa d’entrée, refusé habituellement à tout citoyen arménien. On allait oublier : la finale se disputera à 23 heures locales pour être diffusée en « prime time » en Europe occidentale. Bon match !

“Un choix irresponsable”, selon Jürgen Klopp

Quentin Pithois, ici au premier plan, a participé mardi à la formation des futurs audiodescripteurs. J.C. ment joueur de l’équipe de France de cécifoot, venu apporter ses conseils aux futurs audiodescripteurs. « Il faut être fin dans la description, très clair, ajoute Charly Simo. On divise le terrain en quatre zones, avec un métrage précis. Exemple : Umtiti a la balle, il transmet le ballon à un tel en zone B. Le déficient visuel a cartographié le terrain dans son esprit et sait que la zone B, c’est le côté droit de la défense adverse. » Un souci du détail appliqué à la description des couleurs. « Cela peut paraître flagrant

mais on n’y a pas accès, appuie Wouandji, médaillé d’argent aux Jeux Paralympiques de Londres avec les Bleus, en 2012. On associe une couleur à une idée. Par exemple, on va dire que le jaune, c’est comme le soleil qui te tape dessus. Pour nous, c’est une vraie gymnastique de l’esprit mais aussi une habitude que l’on acquiert avec le handicap. » L’idée est que cette offre soit pérennisée pour les rencontres à domicile du Stade de Reims la saison prochaine. Comme un héritage à faire perdurer. JULIEN COLLOMB @JujuCollomb

# Le tweet Dans un club comme le PSG, la somme des ego équivaut à la puissance de la bombe d’Hiroshima”

@bernardpivot

EN IMAGE

À SUIVRE CETTE SEMAINE REIMS L’harmonie entre l’homme et le cheval Depuis jeudi, le Jumping international de Reims, organisé par la Société Hippique de Reims, qui fête ses 90 ans, anime avec grâce le Parc de Champagne. Calé entre La Baule et Lisbonne, le CSIO marnais a attiré des concurrents de vingt-trois nations, dont une délégation américaine pour la première fois. Dans un bel écrin, les différents concours permettent chaque jour au public, jusqu’au 2 juin, d’admirer gratuitement quelques-uns des meilleurs cavaliers de la planète, ainsi que la dextérité de leur monture. Un régal pour les yeux...

Photo Stéphanie Jayet

02

MOTOCROSS Championnat du monde à Plomion Le circuit de La Comtesse accueille samedi et dimanche la sixième manche du Championnat du monde de side-car cross à Plomion. Spectacle garanti avec la participation des Belges Marvin Vanluchene / Ben Van den Bogaart, champions du monde en 2018.

COURSE HORS STADE

08

51

Foulées villersoises pour l’Ascension Trois boucles à l’intérieur de la commune, jalonnées d’une courte côte et d’une longue descente, voilà le parcours des Foulées, un 10 km programmé jeudi (10 heures) à Villers-Semeuse.

TENNIS Dénouement des Interclubs à Reims Les Championnats de France Interclubs par équipes s’achèvent avec la 5e journée qui promet d’être décisive dimanche (10 heures). Notamment pour Reims Europe Club, qui reçoit Arras en Nationale 2 féminine. INFOGRAPHIE L’UNION


LUNDI

SPORTS

27 MAI 2019

III

CYCLISME BOUCLES DE LA MARNE (COUPE DE FRANCE DN2)

Les futures routes du Tour ont consacré un “p’tit gars d’Auber” AŸ-CHAMPAGNE La 16e édition a sacré Baptiste Constantin (CM Auber 93). Les amateurs

ont pu se mesurer à la difficile côte de Mutigny, qui sera empruntée par le Tour de France. omme attendu, la 16e édition des Boucles de la Marne s’est décantée dans la côte de Mutigny, ce dimanche. Située à 8,8 kilomètres de la ligne d’arrivée à Aÿ-Champagne, cette ultime difficulté, avec des pentes allant jusqu’à 16 %, a d’ailleurs été reconnue par nombre d’équipes, la veille. C’est sans doute à cette occasion que l’Italien Matteo Draperi (Team cycliste azuréen) s’est dit que c’était le bon endroit pour attaquer. Il file seul mais, derrière, des coureurs partent à sa poursuite, sans s’affoler pour autant. Il est rattrapé au bas de la descente, et les attaques seront incessantes, jusqu’à celle de Florentin Lecamus-Lambert (Team Dinan). C’est alors qu’accélèrent également Rudy Fiefvez (Océane Top 16) et Baptiste Constantin (CM Auber 93). Ce dernier raconte : « J’ai choisi de faire un premier sprint à 1,5 km de l’arrivée pour revenir sur Lecamus-Lambert, et je vois Fiefvez dans ma roue. Je n’ai pas voulu rentrer trop tôt et prendre le risque de me faire déborder. Alors, je refais un deuxième sprint à 200 mètres de la ligne. »

C

2 C’est la deuxième victoire de la saison pour Baptiste Constantin, après une étape aux Boucles de Haute-Vienne. Cette ultime accélération sera la bonne. Le coureur de l’équipe francilienne lève les bras devant Lecamus-Lambert et Fiefvez. Draperi, l’attaquant de Mutigny, finit au pied du podium. Cette bosse sera empruntée le 8 juillet par les coureurs du Tour de France, dans les derniers kilomètres de l’étape Binche-Épernay. Les amateurs qui l’ont parcourue hier ont pu voir ce qui attendra les professionnels cet été. « Après 150 kilomètres de course, il faut s’accrocher, ça fait mal aux jambes », relate le vainqueur. Pour un pur grimpeur comme Rudy Fiefvez, le travail d’équipe a été primordial pour attaquer cette dernière montée dans de bonnes conditions : « J’étais le coureur protégé de l’équipe et les gars ont fait un boulot énorme pour bien me placer en bas de la difficulté. Cela permet de ne pas fournir d’efforts supplémentaires ensuite. En tout cas, ça roule fort au pied de la

Le sprint du petit groupe a été serré, mais Baptiste Constantin a pu prendre le temps de célébrer. Christian Lantenois bosse. » Ensuite, le jeu des attaques a fait le reste. Pourtant, rien ne dit qu’un tel scénario se produira en juillet. D’autant que cette ascension se situera relativement loin de l’arrivée, à une quinzaine de kilomètres, et qu’une autre petite difficulté, la côte du mont Bernon, se présentera au peloton à cinq bornes d’Épernay. « Si ça veut s’observer, ça va s’observer et si ça veut attaquer, ça va attaquer, philosophe Rudy Fiefvez. Ce sont les coureurs qui font la course. »

LOÏC BÉCART

sur le web

LUNION.FR/LARDENNAIS.FR Plus de photos des Boucles de la Marne

CLASSEMENTS COURSE EN LIGNE 1. Baptiste Constantin (CM Auber 93), les 161,3 km en 3 h 50’57’’ ; 2. Lecamus-Lambert (Team Pays de Dinan) à 0’’ ; 3. Fiefvez (Océane Top 16) à 0’’ ; 4. Draperi (Team cycliste azuréen) à 3’’ ; 5. Fouquet (Union cycliste Cholet 49) à 3’’ ; 6. Boileau (Team Pays de Dinan) à 3’’ ; 7.Sauvage (Charvieu-Chavagneux) à 3’’ ; 8. Terrien (Laval cyclisme 53) à 3’’ ; 9. Buisson (UV Limoges Team U87) à 5’’ ; Delacroix (Team cycliste azuréen) à 6’’... SPRINTS 1. Radoslav Konstantinov (Team Martigues SC), 4 points ; 2. Morichon (Océane Top 16), 3 pts ; 3. Demeautis (CM Auber 93)... GRIMPEURS 1. Jean Goubert (Occitane Cyclisme Formation) 7 points ; 2. Demeautis (CM Auber) 7 pts ; 3. Draperi (Team cycliste azuréen) 3 pts...

UN CONTRE-LA-MONTRE PAR ÉQUIPES EN 2020 ? Et si les Boucles de Marne basculaient vers une autre formule pour 2020 ? L’idée fait son chemin pour l’équipe organisatrice, autour de Christophe Claudon. Le souhait serait de faire de cette course un contre-la-montre par équipes. La Coupe de France de DN2 compte, parmi ses cinq épreuves en 2019, une course ce type. Elle a eu lieu le 1er mai en Nouvelle-Aquitaine, lors du Chrono 47. Et si ce type de course venait plutôt dans la Marne ? « On va poser notre candidature et, si la Fédération suit, ce sera ça, annonce Christophe Claudon. Nous aurons la réponse en juillet. Il y aurait toujours la cyclosportive le même jour, quoi qu’il arrive. » Ce serait un retour aux sources pour cette organisation. En effet, les Boucles de la Marne ont régulièrement accueilli cet exercice du contre-la-montre par équipes, notamment lorsque la course se déroulait sur plusieurs étapes. Reste maintenant à savoir entre quelles villes aura lieu la 17e édition des Boucles. Ces lieux seront décidés au cours du mois de juin. « On restera dans la tradition du vignoble, avance Christophe Claudon. Il y aura, comme toujours, un monument historique à proximité du départ. » Les pronostics du tracé 2019 sont ouverts. L.B.


LUNDI

SPORTS

IV

27 MAI 2019

FOOTBALL RÉGIONAL 1

RÉSULTATS

Cormontreuil reste à l’affût CORMONTREUIL L’équipe de Stéphane Laquait, qui talonne toujours

Prix-lès-Mézières, reste en course pour l’accession. Verdict dimanche. CORMONTREUIL VAUX-SUR-BLAISE

3 1

ASFELD – AUBE SUD VANNE 1-2 (0-1). 80 spectateurs. Arbitre : M. Corte, assisté de MM. Jacquemard et Britodacunha. Buts : pour Asfeld, Thomas (70e) ; pour Aube Sud Vanne, Gherrardi (23e), Vitulin (80e). ASFELD : Baguet ; Patat, Renard, Gaillot, Saintives, Ergo, Collet, Thomas, Da Silva, Fort, Vasseur. Entrés : Brodeur, Fressancourt. AUBE SUD VANNE : Vernier ; Zampol, El Kechai, Sinfleur, Vitulin, Luiga, Gherrardi, Goddefroi, Chamassy, Regragui, Mongin.

(3-1). Temps chaud. Pelouse en bon état. 50 spectateurs. Arbitre : M. Grasse, assisté de MM. Dalla-Pozza et Dubarry. Buts : pour Cormontreuil, Théron (8e), Huck (30e), De Gasparo (35e) ; pour Vaux-sur-Blaise, Huat (20e). Avertissements : aux Cormontreuillois M. Fofana (80e), Lombardo (86e). CORMONTREUIL : Dauphin – Ribeiro, Logette, Driout, Abreu – Bamba, Huck, M. Fofana, Théron (cap) – Hinsinger, De Gasparo. Entrés : Guntzburger (60e), Crancé (60e), Lombardo (70e). VAUX-SUR-BLAISE : Galland – J. Provost, J. Bernhard, Jean, Jeanson – Derruder, Huat, Louis, Gérard – Chaton (cap), Simonnet. Entrés : Gauthier (46e), Mellouli (64e).

RETHEL – REIMS SAINTE-ANNE 2-2 (2-2). 75 spectateurs. Arbitre : M. Berquez, assisté de MM. Bellanger et Thomas. Buts : pour Rethel, Duhamel (29e), Penda (41e) ; pour Reims Saint-Anne, N’Dongo (25e), Ftich (40e). RETHEL : Meunier ; Barreau, Duhamel, Moyere, Briquet, Lenoir, Huet, Abadnang, Lecot, Penda, Bouafara. Entrés : Kuntz, Verita, Dufresne. REIMS SAINTE-ANNE : Bachellez ; Léonard, Benmiroch, Loua, Zeguir, Singamalon, Ftich, Arroum, Ndongo, Moreira, Toukou. Entrés : Sea, Vilain, M’Fenjou.

.................................................................. our la première fois de son histoire, Cormontreuil est en course pour l’accession au National 3. Hier, sur sa pelouse du stade Arlette-Baudet, les hommes de Stéphane Laquait ont signé la seizième victoire de la saison face à Vaux-sur-Blaise (3-1), condamnant du même coup, le promu haut-marnais à la relégation. Les Cormontreuillois, plombés par leurs deux revers concédés face au même club, Saint-Mesmin (deux fois 1-0), ont su éviter ce nouveau match-piège (dixit le coach). Ils conservent l’espoir de « coiffer » le leader Prix-les-Mézières, qui aura un ultime déplacement très périlleux à Sézanne, et aussi de s’imposer dans l’Aube, à La ChapelleSaint-Luc, dans le même temps. Reboostés après la victoire indiscutable à Reims Sainte-Anne, la semaine dernière, Bruno Théron et ses partenaires ont imposé d’entrée un rythme soutenu et produit un jeu collectif (le meilleur selon de la division, selon l’entraîneur de Vaux-sur-Blaise, Thomas Bernhard).

P

THÉRON OUVRE LA VOIE L’ouverture du score ne tardait pas. Sur une longue séquence de dribbles signés Mahamadou Fofana, le centre du No 8 était repris à bout portant au premier poteau par Capitaine Théron (1-0, 8e). Avec un milieu impérial, Fofana, Bamba, Huck, les Cormontreuillois dominaient l’équipe d’un petit village, près de Wassy, de 350 âmes. Galland était très sollicité, mais il résistait aux assauts de Hinsinger ou De Gasparo, confondant parfois vitesse et précipitation. Les Violets tentaient quelques offensives. Huat adressait un tir puissant des 30 mètres. Dauphin était sur la trajectoire, prêt à cueillir le cuir mais un rebond capricieux le trompait

RÉGIONAL 1 PRIX-LÈS-MÉZIÈRES – LA CHAPELLE 3-0 (2-0). 130 spectateurs. Arbitre : M. Gérard, assisté de M. Zidane et Hubert. Buts : Houlot (20e), Rouane (24e), Cervantes (61e). Avertissement : au Chapelain Eock (35e). PRIX-LÈS-MÉZIÈRES : Jacquet ; Broyer, Piller, Dufour, Lamine, Vialette, Houlot, C. Coelho, Thioune, Leclerc, Rouane. Entrés : Cervantes (34e), Awati (68e), A. Coelho (71e). LA CHAPELLE : Canadas ; S. Chemlal, Sidibé, Ouledi, Eock, Bihi, Emmanuelli, Soumahoro, Bouhnik, Hammouti, A. Chemlal.

BAR-LE-DUC – SÉZANNE 1-4 (1-1). 60 spectateurs. Arbitre : M. Gromann, assisté de MM. Julien et Furnon. Buts : pour Bar-le-Duc, P. Leroy (3e) ; pour Sézanne, Yatabaré (15e), Regnault (50e), Oggad (60e), Herluison (90e s.p.). BAR-LE-DUC : Thevet ; Ratte, Aubriot, Varinot, Gervaise, Mat. Leroy, Person, Doumbia, Deruffe, Pozzi, Bouarroudj. Entrés : Bauchet, P. Leroy, Max. Leroy. SÉZANNE : Q. Regnault ; Picard, Martin, Imgo, Berthelot, Codron, Oggad, Herluison, N. Regnault, Prudhomme, Yatabaré. Entrés : Couteau, Aubriot, Le Vasseur.

Bruno Théron, capitaine de Cormontreuil, a guidé son équipe vers un succès qui lui permet encore d’espérer monter. François Nascimbeni pour une égalisation surprenante (1-1, 20e). Cormontreuil ne doutait pas longtemps. Le ballon circulait dans la surface, Théron trouvait Galland à la parade, mais Huck, à l’affût fusillait le gardien valpérien (2-1, 30e). En confiance, le dauphin du groupe enfonçait le clou cinq minutes après. Bamba, rayonnant dans la récupération et fin technicien dans la zone de vérité, offrait à De Gasparo, le troisième but (3-1, 35e). Il ne se passait plus grand chose en seconde mi-temps. Le rythme tombait, Chaton et ses copains offraient une résistance courageuse avec fair play. Les Cormontreuillois n’avaient plus la même fraîcheur et conservaient aisément leur petit matelas d’avance.

De notre correspondant RICHARD GAUD

LES RÉACTIONS “Fier de mes joueurs” Stéphane LAQUAIT (entraîneur de Cormontreuil) : « Je suis satisfait du résultat et fier de mes joueurs d’avoir évité ce genre de match piège, face à une équipe de Vaux qui jouait sa survie. Nous avons débuté rapidement et réussi à plier la rencontre en première période. En deuxième mi-temps, nous avons dominé et contrôlé le jeu, sans concrétiser nos occasions. Nous avons manqué aussi de rythme, nous avons tout de même joué 26 matches au lieu de 25, avec cette rencontre à rejouer face à Reims Sainte-Anne, dimanche der-

nier. Il faut aller gagner à La Chapelle, et espérer un faux-pas de Prix-les-Mézières à Sézanne. » Thomas BERNHARD (entraîneur de Vaux-sur-Blaise) : « Il y a un écart de niveau entre Cormontreuil et nous. Ce n’est pas une surprise. Après l’égalisation, nous n’avons pas su résister, en commettant trop d’erreurs défensives. Nous n’avons pas été assez combatifs. La défaite face à Sézanne dimanche dernier nous a fait mal. Il fallait absolument gagner à Cormontreuil, pour espérer se maintenir, mais ce n’est pas face une telle équipe, c’était mission impossible ».

SEDAN – CHARLEVILLE-NEUFMANIL 8-0 (2-0). 80 spectateurs. Arbitre : M. Ramponi assisté de MM. Barre et Sueur. Buts : Capnagaj (10e), Kopnaeff (48e, 70e), Temel (82e), Byll (76e), Sanna (57e, 73e), Adjaoud (86e). SEDAN : Carboni ; Junino, Villiere, Ducrot, Sanogo, Lebreck, Capnagaj, Kopniaeff, Byll, Benoît, Temel. Entrés : Adjaoud, Sanna. CHARLEVILLE-NEUFMANIL : Hami ; Djenane, Ouzoubair, De Pascalis, Remy, M’Bella, Nicoli, Parizel, Saidani, Saint-Aime, Trotin. Entrés : Doumbouya, Aouragh, Giglio. NOGENT – SAINT-MESMIN 1-1 (0-0). 150 spectateurs. Arbitre : M. Delissus, assisté de MM. Chedru et Oudin. Buts : pour Nogent, Ballot (55e) ; pour Saint-Mesmin, Bucciarelli (90e c.s.c.). Avertissements : aux Nogentais Ballot (33e), Tarfaoui (43e). Carton blanc : au Simate Dourgoudian (75e). NOGENT-SUR-SEINE : Bucciarelli ; Mercier, Dourou, Andreopa, Deladerière, Gaillard, Tarfaoui, Ballot, Desauté, Simon, Doumali. Entrés : Massouanga, Tondul. SAINT-MESMIN : Lebrun ; Charvot, Sourie, Willefert, Porta Benache, Dourgoudian, Catherine, Fandart, Godefroy, Daval, François. Entrés : Khaine, Ramonnet. 26E JOURNÉE DIMANCHE 2 JUIN. – 15 heures : Sedan – Asfeld ; Charleville-Neufmanil – Rethel ; Vauxsur-Blaise – Nogent-sur-Seine ; Saint-Mesmin – Aube Sud Vanne ; La Chapelle – Cormontreuil ; Sézanne – Prix-lès-Mézières ; Reims Sainte-Anne – Bar-le-Duc.


LUNDI

SPORTS

27 MAI 2019

FOOTBALL RÉGIONAL 2

V RÉSULTATS

Bouquet final pour Reims Christo CORMONTREUIL Les Rémois ont terminé leur saison sur une

large victoire grâce à quatre buts de la famille Littière.

RÉGIONAL 2

POULE A BOGNY – CERNAY/BERRU/LAVANNES 3-0 (0-0). 60 spectateurs. Arbitre : M. Leroux, assisté de MM. Baudesson et Domelier. Buts : Labyad (55e, 70e), Pam (80e).

CORMONTREUIL – CHÂLONS FCO 1-1 (0-0). 55 spectateurs. Arbitre : M. Payon, assisté de MM. Ferlin et Bois. Buts : pour Cormontreuil, NC (90e+1) ; pour Châlons FC, Barbosa (60e).

TOURNES/RENWEZ/LES MAZURES – PRIX-LÈS-MÉZIÈRES 2-4 (1-1). 50 spectateurs. Arbitre : M. Peltriaux, assisté de MM. Fossier et Manot. Buts : pour Tournes/Renweze/Les Mazures, Bonnet (47e), Barathieu (66e) ; pour Prix-lès-Mézières, Medina (23e), Gerardo (52e), Desramée (60e), Fremont (65e).

ÉPERNAY – TAISSY 0-1 (0-0). 70 spectateurs. Arbitre : M. Vincent, assisté de MM. Railliet et Sercy. But : Michel (65e).

VILLERS-SEMEUSE – BAZEILLES 2-0 (0-0). 40 spectateurs. Arbitre : M. Potier, assisté de MM. Pillon et Roux. Buts : C. Blandin (47e), F. Blandin (60e).

POULE B BAR-SUR-AUBE – ASPTT CHÂLONS 3-2 (1-0). 70 spectateurs. Arbitre : M. Huet, assisté de MM. Guyot et Blandin. Buts : pour Bar-sur-Aube, Edwards (15e), Bourgeois (48e sp), Fourier (80e) ; pour ASPTT Châlons, NC (55e, 75e).

L’ORNEL – AVIZE GRAUVES 1-4 (0-1). 60 spectateurs. Arbitre : M. De Carli, assisté de MM. Boucansaud et Lagraa. Buts : pour L’Ornel, Berrichi (75e) ; pour Avize, Rondot (40e), Bergere (60e), Ravenel (82e, 87e).

SÉZANNE – SAINT-GEOSMES 3-1 (1-1). 45 spectateurs. Arbitre : M. Chandouri, assisté de MM. Saucier et Pattyn. Buts : pour Sézanne, Brunclaire (16e), Maret (46e), Arnould (80e) ; pour Saints-Geosmes, Denis (15e).

RÉGIONAL 3 POULE A BOURG ROCROI – NORD ARDENNES 1-3 (0-1). 60 spectateurs. Arbitre : M. Gravier, assisté de MM. Coutant et Larcher. Buts : pour Bourg Rocroi, Dupont (80e) ; pour Nord Ardennes, Abdellaziz (10e), J. Moussaoui (89e, 93e).

DOUZY QUI VIVE – DONCHERY ALLOBAIS 2-1 (0-1). 50 spectateurs. Arbitre : M. Boizet, assisté de MM. Agouzour et Beaujean. Buts : pour Douzy, Tymanyk (70e), Adams (55e) ; pour Donchery Allobais, Stroeymeyt (38e).

FUMAY – CHATEAU-PORCIEN 1-2 (0-1). 30 spectateurs. Arbitre : M. Belloni, assisté de MM. Marchesan et Peltier. Buts : pour Fumay, Blanchard (60e) ; pour Château Porcien, Delville (35e), Boisay (70e).

LE THEUX – RETHEL 4-2 (2-1). 80 spectateurs. Arbitre : M. Pierrot, assisté de MM. Maillard et Godin. Buts : pour Le Theux, G. Hiltenbrand (25e), Sonnet (40e, 60e), Petitpas (70e) ; pour Rethel, Daquin (20e), Huygues (56e).

LIART/SIGNY – SEDAN TORCY 0-0 (0-0). 80 spectateurs. Arbitre : M. Neveux, assisté de Mme Rosa Moreno et M. Demarez.

Reims Christo a pris sa revanche sur le match aller qu’il avait perdu 1-0. Stéphanie Jayet xempt la semaine prochaine, à la différence des Chesnois (6es) qui boucleront à domicile contre Villers-Semeuse, Reims Christo (7e) n’avait à cœur que de prendre sa revanche du match aller (1-0) pour conclure l’exercice. La domination des locaux trouvait vite récompense avec T. Littière qui secouait le petit filet adverse d’un tir croisé en pleine surface (1-0, 12e). Cinq minutes plus tard, A. Littière se jouait du portier visiteur dans des conditions relativement similaires (2-0, 17e). Les affaires ardennaises se présentaient mal. C’était d’autant plus vrai que

E

REIMS CHRISTO LE CHESNE

4 0

(2-0). Temps printanier. Pelouse synthétique. 80 spectateurs. Arbitres : M. Marquès, assisté de MM. Clergé et Boussoufi. Buts : T. Littière (12e), A. Littière (17e,79e), R. Littière (86e). REIMS CHRISTO : Brick, Lesieur, Espinoza, Divry, R. Litière, Mevel, Foquet, Leité, T. Littière, Loiseau, A. Littière. Entrés : Herbay, Ouyous. LE CHESNE : Rémy. Oniszkiewiez, Pierlot, Lakomy, Baatge, Huyghe, Fernandes, Lambotte, Eya, Munsch, Cannaux. Entrés : Leclère, Lefort, Nemery.

..................................................................

l’USA subissait jusqu’au repos le jeu maîtrisé des Rémois, et seul un pointu de Fernandes (28e), boxé par Brick, avait apporté l’étincelle dans le jeu trop spectateur des Ardennais. Cinq minutes après la reprise le staff visiteur incorporait ses trois remplaçants d’un seul coup afin de dynamiser, sans doute, une équipe trop atone. Le résultat était mitigé, et une erreur de relance aurait pu coûter de nouveau cher, la frappe d’Herbay étant repoussée par le poteau

MOUZON – NEUVILLE-LÈS-THIS 0-1

à l’heure de jeu. Le Chesne plaçait alors quelques banderilles, mais les tentatives de Cannaux se voyaient repoussées du pied par le dernier rempart rémois. La réussite souriait définitivement à Reims Christo quand un ballon lobé d’A. Litière était d’abord repoussé par le montant avant de rouler sur lui-même pour passer de peu la ligne (3-0, 79e). R. Littière finissait le travail sur penalty. À quatre minutes du coup de sifflet final, la messe était dite.

Renaud HERBAY (entraîneur Reims Christo) : « Après plusieurs matches sans victoire, on finit par ce beau résultat devant notre fidèle public et en espérant revenir plus forts encore la saison prochaine. » Yoann MEVEL (capitaine Reims Christo) : « Notre application a payé malgré une petite baisse de régime en milieu de partie compensée par un bon final. On conclut une belle saison sur une bonne note qui nous place

POULE B AŸ – FISMES 2-1 (0-1). 30 spectateurs. Arbitre : M. Uscain, assisté de MM. Borel et Ben Mosbah. Buts : pour Aÿ, Lheureux (72e), Samsou (85e) ; pour Fismes, Fourcart (28e).

CÔTE DES BLANCS – VITRY 2-2 (1-2). 20 spectateurs. Arbitre : M. Kieffer, assisté de MM. Camus et Humbert. Buts : pour Côte des Blancs, Husson (40e), Seewoo (70e) ; pour Vitry, Lamand (20e), Razenet (35e).

REIMS SAINTE-ANNE – COURTISOLS 6-1 (-1). 80 spectateurs. Arbitre : M. Djoudi, assisté de MM. Fernane et Bodenan. Buts : pour Reims Sainte-Anne, NC ; pour Courtisols, Mayet (90e).

SÉZANNE – NEUVILLETTE JAMIN 0-4 (0-1). 50 spectateurs. Arbitre : M. Harbouli, assisté de Schnekenburger et Gay. Buts : Ledis (10e), Leloup (50e, 83e), Lentreux (90e+1).

LES RÉACTIONS “On conclut une belle saison”

(0-0). 120 spectateurs. Arbitre : M. Fels, assisté de MM. Marcheras et Wilvers. But : Quaegebeur (80e).

WITRY-LÈS-REIMS – ÉPERNAY CULTUREL 6-2

comme prétendants au podium la prochaine saison, et sur une victoire dédié à Rudy Littière, artisan de nos montées depuis dix ans et qui, j'espère, reviendra sur sa décision de raccrocher les crampons. » Freddie LEFORT (entraîneur Le Chesne) : « Avec une prestation de notre part en-dessous du niveau de la R2, la victoire de Reims Christo est logique. » Brice LAMBOTTE (capitaine Le Chesne) : « On a raté notre début de match. À 2-0 on se révolte timidement, mais en s'exposant aux contres du coup. On n’a pas été bon. »

(3-0). 40 spectateurs. Arbitre : M. Huet, assisté de MM. Sajot et Benoiton. Buts : pour Witry-lès-Reims, Parant (16e, 36e), Perigord (30e), Simmonetti (70e), Conneir (90e), csc (75e) ; pour Épernay Culturel, Moussa (55e), Django (80e).

DISTRICT 1 COMPERTRIX FOYER – NORD CHAMPAGNE 2-1 (0-0). Arbitre : M. Burton, assisté de MM. Charbon et Batilliot. Buts : pour Compertrix Foyer, Gaillot (73e), Forestier (75e) ; pour Nord Champagne, Mendes (80e).

FAGNIÈRES – REIMS MURIGNY 7-0 (4-0). Arbitre : M. Noizet, assisté de MM. Philbert et Semel. Buts : Carl (25e, 55e), Vilmart (35e, 42e, 75e), Chamlefel (85e), Mathieu (43e). SILLERY – OIRY 2-8 (2-2). Arbitre : M. Agbanzo, assisté de MM. Ould et Lavaux. But : pour Sillery, Chaigne (15e), Hugo (35e) ; pour Oiry, Boucly (28e, 75e), Jesus (44e), Douillet (63e, 86e), Laluc (65e, 68e, 88e). TAISSY – SAINT-MARTIN/LA VEUVE 2-1

(1-1). Arbitre : M. Fatoux, assisté de MM. Farox et Bigault. Buts : pour Taissy, Huet (14e), Besse (75e) ; pour Saint-Martin/La Veuve, Fodil (25e).


LUNDI

SPORTS

VI

27 MAI 2019

ÉQUITATION JUMPING INTERNATIONAL DE REIMS

Vereecke vainqueur du Grand Prix au finish REIMS Auteur de deux sans-fautes, le Belge a inscrit son nom au palmarès d’une épreuve

qu’avait disputée son père jadis. Le Sparnacien Guillaume Roland Billecart s’est classé 3e.

C

inquante-trois participants avaient pris le départ du Grand Prix de la Ville de Reims pour 14 classés à l’arri-

vée. Ce CSI*** débutait avec une première manche d’un parcours de 16 obstacles d’1,50 m à effectuer le plus rapidement possible. Le Normand Tony Hanquinquant était le premier à réaliser un sans-faute en 81’’02. Le Sparnacien et seul local à s’élancer dans ce Grand Prix, Guillaume Roland Billecart, prenait quelques instants plus tard la première place provisoire avec un sans-faute en 78’’82. « C’est un concours que j’affectionne particulièrement car c’est le seul où toute ma famille est là », se réjouissait le Sparnacien en préparant la deuxième épreuve. Si la vilaine chute de Jean-François Rondoux gâchait un peu la fête, le Britannique Guy Williams, double tenant du titre, chipait d’un rien la place de leader de la première manche avec un sans-faute en 78’’25.

IL PRIVE GUY WILLIAMS D’UN TRIPLÉ

Le spectacle a été au rendez-vous hier au Parc de Champagne. Stéphanie Jayet

Mais le Belge Andres Vereecke, dans les derniers concurrents à s’élancer, montrait avec son cheval Igor van de Wittemoere sa solidité du jour, avec un parcours bouclé en 77’’74. Les trois premiers à l’issue de la première manche constituaient le podium final. Si on croyait Guy Williams parti pour réaliser un triplé sur le Grand Prix,

Vereecke, dernier à s’élancer, faisait retenir son souffle aux nombreux spectateurs présent mais réalisait bel et bien un sans-faute sur les 13 obstacles de la deuxième manche en 51’’59. « Aujourd’hui ça s’est parfaitement passé pour moi. Mon cheval sautait vraiment bien dans le parcours et

j’ai vu que les autres allaient vite donc j’ai tout donné pour gagner. C’était l’objectif. Je n’étais jamais venu mais mon père avait déjà participé », a expliqué le vainqueur juste que son hymne national retentisse et de partir pour un traditionnel tour d’honneur.

De notre correspondant ALEXANDRE DEFAU

1. Andres Vereecke, BEL – Igor van de Wittemoere (0.0)-(0.0)/51.59-0 ; 2. Guy Williams, GBR – Rouge de Ravel (0.0)-(0.0)/52.82-0 ; 3. Guillaume Roland Billecart, FRA – Ustica des Luthiers (0.0)(0.0)/58.04-0 ; 4. Viktor Daem, BEL – Ic Magic van de Bien (0.0)-(0.0)/64.55-0 ; 5. Tony Hanquinquant, FRA – Tourterelle d'Elle (0.0)-(4.0)/54.63-4 ; 6. Thibeau Spits, BEL – Bellissimo Z (4.0)-(0.0)/ 54.65-4 ; 7. Billy Twomey, IRL – Lady Lou (4.0)-(0.0)/57.36-4 ; 8. Graham Gillespie, GBR – Andretti (0.0)-(8.0)/58.13-8 ; 9. Gilles Clanget, FRA – Quil Bill Lutterbach (0.0)-(8.0)/58.70-8 ; 10. Harriet Nuttall, GBR – Galway Bay Jed (5.0)-(4.0)/63.82-9 ; 11. Michel Hecart, FRA – Solero MS (4.0)-(8.0)/ 55.16-12 ; 12. Hubert Pignolet, FRA – Athos d'Elle (4.0)-(8.0)/56.60-12 ; 13. Guillaume Batillat, FRA – Classic Addiction (4.0)-(8.0)/60.12-12 ; 14. Amélie Lebrisollier Spilmann, FRA – Verano d'La Rousserie (4.0)-(10.0)/71.87-14.

SPORTS EXPRESS Gagnaire sur le podium à Nantes Le Cercle d’Escrime de Reims n’a pas failli à son statut d’outsider provincial lors des championnats de France fleuret seniors disputés ce week-end à Nantes. En individuel, Chloé Simon était sélectionnée pour l’élite, c’est-à-dire la Nationale 1. Seules les 30 meilleures tireuses françaises pouvaient y prétendre. Elle a terminé 22e. Thibault Gagnaire était retenu grâce aux quotas régionaux pour concourir en N3. Il a réalisé un très beau parcours et décroché une place sur

le podium (3e) ! « Je stressais, mais c’était du bon stress, celui qui permet de se surpasser », raconte le fleurettiste, titré il y a dix ans lors du championnat de France M17. Emma Mika, encore en première année de la catégorie M17, s’est prêtée au jeu d’une participation en N3 en double surclassement. Elle s’est classée 7e.

être descendue faute d’effectif la saison dernière, l’objectif était de remonter en N1. C’est chose faite avec la 7e place conquise par Guillemette Calmus, Cyrielle Dardé, Emma Mika et Chloé Simon.

ATHLÉTISME

Les Rémoises retrouvent la N1

13’44’’56 sur 5 000 m pour Barrer

Par équipes, quatre Rémoises concourraient en Nationale 2 à Nantes. En effet, après avoir accédé à la Nationale 1 en 2016, s’être maintenues en 2017 puis

Plusieurs athlètes marnais avaient le déplacement au meeting d’Oordegem en Belgique samedi soir. Parmi eux François Barrer qui faisait sa rentrée sur

sa distance de prédilection, le 5 000 mètres. L’international du DAC Reims s’est adjugé la deuxième série en 13’44’’56. Dans la première, son camarade d’entraînement Arsène Guillorel (CA Montreuil) a réalisé 13’40’’20 devancé par Alexandre Saddedine en 13’37’’05 qui établit ainsi un nouveau record personnel.

Martinot vainqueur du 5 000 m à Sedan Auguste Martinot, l’Ardennais licencié à l’Efsra, a remporté la course du championnat des Ardennes du 5000 m disputée à Sedan samedi. Il s’est impo-

sé en 15’27 devant Mathieu Madureira (Grac), titré en 15’45.

COURSE HORS STADE 33’08 sur 10 km pour Purnelle Alexandre Purnelle (EFS Reims Athlétisme) a pris la 12e place du Run in Soissons (Aisne) en 33’08. L’épreuve a été remportée par Paul Melly en 30’03. De son côté, Céline Paroli (Jc Épernay) s’est classée 2e du 18 km de la Bélairienne disputée à La Grandville (Ardennes) en 1 h 46’26.

Retrouvez dès cet APRÈS-MIDI, le supplément dédié aux COURSES COURIR à BEZANNES sur le site www.bezannes.fr et sur les pages de nos titres

2000400834VD

ESCRIME


Stade de Reims

FOOTBALL

Champagne millésimé

Pour sa cinquième saison de l’ère moderne dans l’élite, le Stade de Reims a largement atteint ses objectifs. La 8e place du promu champenois lui ouvre des perspectives très intéressantes.

CAHIER SPÉCIAL PERFORMANCE Abdelhamid, solide taulier page III

POINT FINAL Bye Johann, Marvin, Pablo... page VII


B

CAHIER SPÉCIAL

LUNDI 27 MAI 2019


LUNDI 27 MAI 2019

CAHIER SPÉCIAL

C

ENTRETIEN

Abdelhamid : “Une grande fierté” REIMS Cadre de l’équipe, le défenseur international marocain savoure le maintien aisé

d’un promu qui a réussi à hisser son niveau pour terminer à la huitième place. ilier du Stade de Reims, avec qui il a disputé l’intégralité des trente-huit journées de championnat, Yunis Abdelhamid (31 ans) apprécie à sa juste valeur la saison du promu champenois avant, vraisemblablement, de rejoindre l’équipe nationale du Maroc pour participer à la XXXIIe Coupe d’Afrique des Nations.

P

REPÈRES ● Né le : 28 septembre 1987 à Montpellier (Hérault). ● Nationalité : franco-marocaine. ● Poste : défenseur. ● Mensurations : 1,90 m – 83 kg. ● Saison : 38 matches – 38 fois titulaire – 3 420 minutes – 0 but – 2 avertissements. ● Carrière : Arles-Avignon (20112014), Valenciennes (2014-2016), Dijon (2016-2017), Reims (depuis 2017). ● Fin du contrat : 2020. ● Sélection : Maroc (4). ● Palmarès : champion de Ligue 2 en 2018.

Achever le championnat à la huitième place suscite-t-il un sentiment de fierté ? Oui, une grande fierté. On avait vraiment envie de concrétiser notre bonne saison par une place dans le Top 10. On aurait aimé finir encore plus haut, mais c’est déjà une satisfaction.

Au moment d’entamer la saison, le club a fixé l’objectif du maintien, mais le vestiaire s’est tout de suite montré plus ambitieux en visant la barre des 45 points. Qu’est-ce qui vous a rendu si optimiste ?

Avez-vous accompli la meilleure saison de votre carrière ? J’ai vécu au Stade de Reims mes deux plus belles saisons. ..................................................................

À l’intersaison précédente, avec Danilson Da Cruz, Julian Janvier et Diego, on s’était donné l’ambition d’aller chercher la montée dès le stage au Touquet. On a gardé cette dynamique en Ligue 1. Tous les joueurs se sont fixé des objectifs et on a retenu les 45 points. On s’est préparé mentalement, on s’est formaté pour arriver à ce succès. ..................................................................

“On a rêvé un peu, mais la Coupe d’Europe n’a jamais été un objectif” Avec 55 points, vous avez largement dépassé vos espérances. Avez-vous senti dès le départ le potentiel du groupe ? On sentait en tout cas une réelle détermination. À partir de là, on a travaillé sur le terrain et tout donné. La mayonnaise a pris, ça nous a souris.

Après avoir débuté le championnat par deux succès, vous avez enchaîné huit matches sans victoire qui vous ont entraîné à la 17e place. Avez-vous douté à un moment ? Non, on a toujours été sûrs de nos capacités. Même si on ne gagnait pas, on a réalisé cinq matches nuls, dont quatre 0-0, ce qui a démontré qu’on était solides. On a été peu mis en difficulté durant cette période, mais on a manqué d’efficacité devant le but. Ce n’est jamais facile de ne pas gagner, mais il y avait du positif à retenir. On a vraiment gardé notre confiance et on a continué à travailler pour progresser. On ne s’est pas trompés et on a été récompensés plus tard.

Entre le 9 décembre 2018 et le 17 mars 2019, vous avez connu une invincibilité de treize journées. Est-ce progressivement devenu un challenge de prolonger le plus possible cette série ?

“Je me sens très bien, je n’ai aucune raison de partir de Reims” Vous avez aussi retrouvé l’équipe nationale du Maroc après deux premières sélections en 2016. La Coupe d’Afrique des Nations (21 juin-19 juillet) en Égypte est-elle devenue une perspective ?

Yunis Abdelhamid s’est révélé l’un des maillons forts de la cinquième défense du championnat. Christian Lantenois On a affiché de l’orgueil parce qu’entretenir ce genre de dynamique n’est pas donné à tout le monde. Elle s’est arrêtée à Strasbourg (0-4), mais elle nous a permis de bien figurer au classement.

Avez-vous rêvé à une qualification européenne lorsque vous avez atteint la cinquième place ? On a rêvé un peu, mais on ne s’est pas fixé cet objectif. On a souhaité aller le plus haut possible, mais on a traversé une période plus délicate au moment où on s’était donné une période de quatre matches pour voir vers quoi on se dirigeait. On est rentré dans une mauvaise série, mais il fallait continuer à garder la tête haute.

Vous avez contrarié beaucoup d’adversaires du haut de tableau. Aviez-vous un supplément d’âme dans ces rencontres ? On s’est souvent trouvés dans les situations où on est le plus fort, c’està-dire basées sur les transitions offensives et les contres, tout en gardant un bloc solide, comme on a pu le faire dernièrement à Bordeaux (1-0). C’est vraiment un domaine qu’on a maîtrisé tout au long de la saison puisqu’il nous avait déjà réussi lors des deux premières rencontres, à Nice (1-0) et face à Lyon (1-0). C’est peut-être la raison pour

laquelle on a obtenu de bons résultats contre les grosses équipes, qui ont tendance à privilégier la possession de balle et à faire courir leur adversaire.

Vous avez mis un terme, le 18 mai à Bordeaux, à un passage de sept rencontres sans victoire. Avez-vous craint de galvauder votre championnat par deux derniers mois ratés ? À l’extérieur, les gens ont peut-être eu l’impression qu’on n’avait plus d’envie, qu’on galvaudait la fin de saison, mais ce n’était pas intentionnel. On est tombé dans une spirale négative, on a connu moins de réussite collectivement et on a subi un coup de pompe comme toutes les équipes. On avait plutôt été épargnés, en étant réguliers. C’était très nouveau de concéder plus de buts, plus de défaites en se créant très peu d’occasions, mais il ne fallait pas douter, retrouver les valeurs et l’identité qu’on avait perdues. La victoire à Bordeaux nous a fait énormément de bien.

Votre réussite a été incarnée par une défense très performante. Comment l’alchimie s’est-elle opérée alors que le secteur a été largement remanié à l’intersaison ? Dès le début, on a beaucoup travaillé les automatismes entre Ghislain (Konan), Bjorn (Engels), Tom (Fo-

ket), Thomas (Fontaine), Hassane (Kamara) et Romain (Métanire) quand il était là. Le coach s’est beaucoup appuyé sur le rôle des quatre défenseurs. C’était déjà le cas la saison dernière, je pense que ça le sera encore la saison prochaine. La défense est la base de l’équipe. En Ligue 1, un promu a besoin de solidité. Une fois que les fondations ont été posées, on a pu mieux travailler collectivement.

Vous êtes le seul joueur de champ, en Ligue 1, à avoir disputé l’intégralité des 3 420 minutes du championnat. Comment expliquez-vous votre constance ? Je ressens une grande fierté d’avoir participé à l’intégralité des matches, d’autant plus dans une équipe du Top 10. La statistique possède une plus grande saveur que si on avait été relégables. Il faut avoir une hygiène de vie pour durer au haut niveau. Je sais me faire plaisir, mais j’ai mes habitudes de travail, que ce soit en salle de musculation avec les kinés ou chez moi à travers des étirements. Je cherche toujours à améliorer mon quotidien pour être performant. J’ai par exemple acheté du matériel de kinésithérapie que j’utilise à la maison. J’ai aussi eu l’aide des arbitres qui ne m’ont pas adressé beaucoup de cartons (rires).

J’ai eu la chance de revenir en sélection au mois de mars. Tout le monde au club sait ce que l’équipe nationale représente pour moi. Perdre ma place à Dijon m’avait aussi coûté ma place en sélection. Revenir deux ans après constitue une très grande fierté. Je n’ai encore aucune certitude de disputer la Coupe d’Afrique des Nations, j’attends la liste avec impatience. Représenter mon pays et le Stade de Reims sera très important si j’ai la chance d’être retenu.

Les Lions de l’Atlas sont-ils armés pour aller loin ? Le Maroc fait partie des outsiders. Une compétition internationale se joue souvent à pas grand-chose. Il va falloir bien débuter contre la Namibie (23 juin) afin de pouvoir se qualifier pour les huitièmes de finale. Après, il faudra compter sur un brin de réussite au tirage pour, pourquoi pas, aller au bout.

Il ne vous reste qu’un an de contrat. Serez-vous encore à Reims la saison prochaine ? Je suis toujours Rémois pour le moment. On ne sait pas ce qu’il peut se passer dans le football, mais je n’ai pas de propositions d’autres clubs. Je me sens très bien au Stade de Reims, je n’ai aucune raison de partir. Dans l’idéal, je souhaite une prolongation, on peut toujours rediscuter.

Propos recueillis par CÉDRIC GOURE


LUNDI

CAHIER SPÉCIAL

D

27 MAI 2019

LES TOPS

Les meilleures prestations... Sans complexe, les Rémois ont accroché Lyon, Marseille et Paris SG à leur tableau de chasse. PHASE ALLER 1 re JOURNÉE 11 août 2018 Nice - Reims

REIMS – LYON 1-0 (2E JOURNÉE)

10

e

0-1

2 e JOURNÉE 17 août 2018 Reims - Lyon

4

e

1-0

3 e JOURNÉE 25 août 2018 Amiens - Reims

6

e

4-1

4 e JOURNÉE 1 er septembre 2018 Reims - Montpellier

0-1

11

5 e JOURNÉE 16 septembre 2018 Nantes - Reims

0-0

10

6 e JOURNÉE 22 septembre 2018 Reims - Dijon

0-0

11

7 e JOURNÉE 26 septembre 2018 Paris SG - Reims

4-1

14

8 e JOURNÉE 29 septembre 2018 Reims - Bordeaux

0-0

15

9 e JOURNÉE 6 octobre 2018 Nîmes - Reims

0-0

17

10 e JOURNÉE 20 octobre 2018 Reims - Angers

1-1

18

11 e JOURNÉE 28 octobre 2018 Rennes - Reims

9

e

0-2

12 e JOURNÉE 3 novembre 2018 Reims - Monaco

8

e

1-0

13 e JOURNÉE 10 novembre 2018 Saint-Etienne - Reims

2-0

9

e

14 e JOURNÉE 24 novembre 2018 Reims - Guingamp

8

e

2-1

15 e JOURNÉE 2 décembre 2018 Marseille - Reims

9

e

0-0

16 e JOURNÉE 5 décembre 2018 Reims - Toulouse

0-1

11

17 e JOURNÉE 9 décembre 2018 Lille - Reims

1-1

12

18 e JOURNÉE 15 décembre 2018 Reims - Strasbourg

2-1

9

19 e JOURNÉE 22 décembre 2018 Reims - Caen

2-2

11

e

e

L’inspiration était champenoise Co-leader avant la venue de l’Olympique Lyonnais, le Stade de Reims a conservé son rang au terme d’une prestation consistante qui a fini par convaincre Björn Engels (présent en tribunes) de s’engager chez le promu. En bouchant les espaces au milieu, en se montrant tranchant sur les côtés avec le trio Konan – Doumbia – Oudin, l’équipe marnaise ouvrait la marque dès la 32e minute sur une tête décroisée de Chavarria à la réception d’un centre précis de Konan. Privé de Fekir, les Lyonnais eurent toutes les peines du monde à construire quelque chose de cohérent, ce dont profitaient leurs hôtes pour mettre à mal un axe central défensif en quête de repères et de confiance. Après Nice, Lyon donc pour des Rémois qui craignaient un début de championnat compliqué. Deux succès en deux matches, le train rouge et blanc était lancé.

Pablo Chavarria, auteur du seul but du match face à Lyon pour la première à Delaune. Ch.L.

e

e

REIMS – MARSEILLE 2-1 (23E JOURNÉE)

Une forme olympique

e

Après un bon bol d’air breton pris le week-end précédent à Guingamp (0-1), le Stade accueille Marseille dans un stade Auguste-Delaune à guichets fermés. L’occasion, aussi, de découvrir Mario Balotelli, titulaire pour la première fois en Ligue 1 depuis son arrivée à l’OM. Qu’importe ! Après des premières minutes dominées par des Olympiens pressants, les Rémois vont progressivement monter en régime pour s’offrir un nouveau succès de prestige. Un de plus, grâce au premier but en Ligue 1 de Dingomé (21e), puis un second signé Suk, buteur juste après avoir remplacé Dia (68e). Ajoutez à cela un Mendy déterminant, qui s’est rappelé aux bons souvenirs de son ancien club, et plus largement un collectif au diapason et vous obtenez un succès mérité dans une ambiance magnifique. Et ce n’est pas la réduction du score tardive signée N’Jie qui allait gâcher la fête (86e).

e

e

e

e

e

e

INFOGRAPHIE L’UNION

Face à son ancien club, Alaixys Romao entraîne son équipe vers un nouveau succès de prestige. Ch.L.

REIMS – PARIS SG 3-1 (38E JOURNÉE)

Le clou du spectacle Le Stade de Reims pouvait difficilement espérer mieux pour conclure. Dans un stade Auguste-Delaune archi-comble et chaud bouillant – 20 299 spectateurs pour l’occasion – les partenaires d’Alaixys Romao ont sorti le match qu’il fallait pour faire tomber le champion de France parisien. Et si les mauvaises langues pourront arguer que des joueurs du PSG semblaient déjà en vacances, les Rémois sont allés chercher leur victoire, poussant les Parisiens dans leurs derniers retranchements, avec cœur, discipline mais aussi beaucoup d’audace. Il fallait bien cela pour s’offrir une dernière fête à la maison et parachever comme il se devait un exercice ô combien abouti pour le promu. La séquence collective de grande qualité proposée sur le premier but de Baba, le culot de Cafaro pour martyriser, d’une frappe puissante, la main pas assez ferme de Buffon et le dernier but sous le maillot rémois de Chavarria ont été autant de facteurs déclencheurs d’une superbe émotion collective. L’investissement sans faille de chaque joueur a fait le reste. Un parfait clou du spectacle, en somme.

Moussa Doumbia, à l’origine du premier but, a parfaitement lancé les Rémois. Ch.L.


LUNDI 27 MAI 2019

CAHIER SPÉCIAL

E

LES FLOPS

...Et les moins maîtrisées Trois matches à l’extérieur ont stigmatisé les difficultés parfois rencontrées cette saison.

PHASE RETOUR

SAINT-ÉTIENNE – REIMS 2-0 (9E JOURNÉE)

La malédiction du Chaudron Lorsqu’ils débarquent à Saint-Étienne le 10 novembre 2018, les Rémois restent certes sur deux victoires bienfaitrices à Rennes (2-0) et contre Monaco (1-0) après une série de huit journées sans succès, mais ils savent qu’ils ne se sont plus imposés dans le Chaudron depuis le 1er novembre 1959 (5-2). Ayant remporté le toss, le coup d’envoi est donné par les Stéphanois. Sur l’engagement, le ballon est envoyé à droite sur Hamouma, qui est fauché par Konan. Sur le coup franc excentré à 30 mètres du but de Mendy, Khazri envoie un centre précis sur la tête de Debuchy, alors que les joueurs de David Guion n’ont pas encore touché le ballon (1re). Malgré une éphémère réaction, ils s’inclineront pour la quatrième fois de la saison après un second but de Khazri (39e).

À Geoffroy-Guichard, Kévin Monnet-Paquet a donné du fil à retordre à Thomas Foket. AFP

STRASBOURG – REIMS 4-0 (30E JOURNÉE)

Fête et défaite Reims se déplace à Strasbourg le 3 avril 2019 en match décalé de la 30e journée, quatre jours après le succès de l’équipe alsacienne face à Guingamp (0-0 a.p., 4-1 t.a.b.), en finale de la Coupe de la Ligue à Lille. Dans un stade de La Meinau à guichets fermés (25 081 spectateurs) malgré la pluie continuelle, les Champenois pensent étirer leur invincibilité à quatorze journées, rêvant en secret d’une qualification européenne, avant de craquer juste avant la mi-temps sur un but de Da Costa (45e+1). L’attaquant cap-verdien (76e s.p.) et Goncalves (46e, 69e) vont chacun s’offrir un doublé dans une période où les Stadistes seront désorganisés comme jamais, pour infliger au promu, jusque-là loué pour la qualité de sa défense, sa plus lourde défaite de la saison.

Anthony Goncalves a inscrit un doublé à Strasbourg qui a largement contribué à la plus lourde défaite des Rémois. AFP

CAEN – REIMS 3-2 (36E JOURNÉE)

Désastreuse première période À l’heure de se déplacer en Normandie, le Stade de Reims sait qu’il doit se préparer à une bataille. Le Stade Malherbe de Caen, lui, doit impérativement gagner pour continuer à croire au maintien. Sur la pelouse du stade Michel-D’Ornano, les hommes de David Guion vont étaler au grand jour tous les symptômes de leur coup de pompe de fin de saison. À Caen, ils n’étaient tout simplement pas prêts à combattre. Le premier but encaissé, où Imorou est littéralement dans un fauteuil pour centrer sur la tête d’un Ninga bien trop seul dans la surface, en a attesté d’entrée (14e). Malgré l’égalisation de Doumbia (37e), les Rémois allaient se mettre tout seul dans la panade. Deux buts encaissés en cinq minutes, par Fajr (40e) puis Guilbert (45e) allaient sceller un premier acte insuffisant. La réduction du score de Zeneli (82e) et les opportunités de dernière minute ne seront finalement qu’un trompe-l’oeil. Le Stade de Reims méritait de rentrer bredouille de son périple normand.

Arber Zeneli et les Rémois étaient complètement passés à côté à Caen. AFP

20 e JOURNÉE 11 janvier 2019 Lyon - Reims

1-1

11

21 e JOURNÉE 19 janvier 2019 Reims - Nice

1-1

12

22 e JOURNÉE 26 janvier 2019 Guingamp - Reims

9

e

0-1

23 e JOURNÉE 2 février 2019 Reims - Marseille

8

e

2-1

24 e JOURNÉE 10 février 2019 Toulouse - Reims

1-1

10

25 e JOURNÉE 17 février 2019 Reims - Rennes

7

e

2-0

26 e JOURNÉE 24 février 2019 Montpellier - Reims

6

e

2-4

27 e JOURNÉE 2 mars 2019 Reims - Amiens

6

e

2-2

28 e JOURNÉE 9 mars 2019 Dijon - Reims

5

e

1-1

29 e JOURNÉE 17 mars 2019 Reims - Nantes

6

e

1-0

30 e JOURNÉE 3 avril 2019 Strasbourg - Reims

6

e

4-0

31 e JOURNÉE 7 avril 2019 Reims - Lille

6

e

1-1

32 e JOURNÉE 13 avril 2019 Monaco - Reims

7

e

0-0

33 e JOURNÉE 21 avril 2019 Reims - Saint-Etienne

7

e

0-2

34 e JOURNÉE 28 avril 2019 Angers - Reims

8

e

1-1

35 e JOURNÉE 4 mai 2019 Reims - Nîmes

9

e

0-3

36 e JOURNÉE 11 mai 2019 Caen - Reims

9

e

3-2

37 e JOURNÉE 18 mai 2019 Bordeaux - Reims

9

e

0-1

38 e JOURNÉE 24 mai 2019 Reims - Paris SG

8

e

3-1

e

e

e

INFOGRAPHIE L’UNION


F

CAHIER SPÉCIAL

LUNDI 27 MAI 2019


LUNDI

CAHIER SPÉCIAL

27 MAI 2019

DÉPARTS

PETITES HISTOIRES DE LA SAISON

Fin de l’aventure pour trois cadres

Le jour où…

Marvin Martin, Pablo Chavarria et Johann Carrasso ne joueront plus pour le Stade de Reims. MARVIN MARTIN

PABLO CHAVARRIA

JOHANN CARRASSO

G

RÉMI OUDIN A INSCRIT SON PREMIER BUT EN LIGUE 1 Nous sommes le 28 octobre et le Stade de Reims, auteur d’un début de saison parfait avec deux victoires à Nice (0-1) puis face à Lyon (1-0), est plombé par une série de huit matches sans victoire en championnat au moment de se déplacer à Rennes. Le jour choisi par Rémi Oudin pour trouver pour la première fois le chemin des filets dans l’élite, avec un doublé. LES RÉMOIS ONT ÉTÉ MENÉS SANS AVOIR TOUCHÉ LE BALLON Capitaine d’un soir, Pablo Chavarria remporte le toss le 10 novembre à Saint-Étienne. Il décide que son équipe attaquera face aux Magic Fans, les bruyants supporters des Verts. Sur le coup d’envoi, les Stéphanois alertent Romain Hamouma sur la droite, qui est fauché par Ghislain Konan. Sur le coup franc, Wahbi Khazri trouve la tête victorieuse de Mathieu Debuchy. Lorsque les Rémois touchent enfin le ballon, ils sont déjà menés 1-0. Ils s’inclineront finalement 2-0. BOULAYE DIA A DÉCOUVERT L’ÉLITE Arrivé dans l’été en provenance de Jura Sud pour renforcer le groupe Pro2, Boulaye Dia va finalement vivre une ascension express. Le 20 octobre, face à Angers (1-1), le natif d’Oyonnax découvre la Ligue 1 sur la pelouse d’Auguste-Delaune. Il inscrira son premier but dans l’élite un mois plus tard, à l’occasion de la réception de Guingamp (2-1), le 24 novembre. Pour, au final, 18 apparitions en L1 (dont huit titularisations) pour 3 buts.

L’ancien international, aux 228 matches en Ligue 1, met un terme à deux saisons en Champagne. Venu pour se relancer après un exercice en pointillé à Dijon où il avait été prêté par Lille, le Parisien formé à Sochaux a disputé 29 matches (16 en 20172018 ; 13 en 2018-2019), pour un but. Un bilan plutôt moyen pour ce meneur de jeu qui a haussé le niveau technique des entraînements. Laurent Bessière, le responsable de la cellule performance, a assuré que Marvin était apte physiquement à participer à un nouveau défi.

Avec le Stade, il a franchi la barre symbolique des 100 matches (101). Arrivé de Lens pour évoluer sur le côté droit de l’attaque rémoise, il a terminé dans l’axe où, notamment la saison dernière, son association avec Jordan Siebatcheu s’est révélée payante. L’Italo-Argentin a subi deux grosses blessures cette saison (claquage tendineux contre Lille le 11 décembre, et sept microfractures au visage et un déplacement de l’os nasal le 26 janvier à Guingamp). Ce qui peut expliquer son rendement moyen (5 buts et 3 passes décisives).

À 31 ans, comme ses deux compères, Johann Carrasso, débarqué l’hiver 2015 en plein conflit larvé entre Agassa et Placide, n’a jamais eu l’influence souhaitée sur le terrain. Plus que ses 42 matches pour les Rouge et Blanc, l’ancien Messin a mis sa grande expérience au service de l’équipe. Il a tenu avec loyauté le rôle de grand frère protecteur auprès d’Édouard Mendy qu’il conseilla techniquement et mentalement. « Pour lui, ce n’était pas facile, mais il ressort grandi de cette expérience », a reconnu David Guion.

EN IMAGE

HYUNJUN SUK EST SORTI DU BANC CONTRE MARSEILLE Entrée en jeu à la 68e minute, buteur à la 68e minute : un record en son genre pour Hyunjun Suk qui inscrivait là son deuxième but de la saison, le 2 février, contre Marseille (2-1, 23e journée). Une réalisation décisive pour l’international sud-coréen, qui permettait au Stade de Reims, devant un public record, d’accrocher à sa ceinture le scalp d’un prétendant à la Ligue des champions. DAVID GUION A ÉTÉ ENVOYÉ EN TRIBUNE Exclu du banc contre Lens (2-0) par l’arbitre alsacien Frank Schneider, le 6 janvier, en 32es de finale de la Coupe de France, David Guion a été sanctionné de deux matches de suspension par la FFF. L’entraîneur rémois a donc assisté des tribunes aux matches de championnat contre Nice, le 19 janvier, et de Coupe de France (16es de finale) à Toulouse, le 22 janvier. L’ARBITRE A OUBLIÉ L’ASSISTANCE VIDÉO Au stade Pierre-Mauroy, le 9 décembre, les hommes de David Guion sont à deux doigts d’un authentique exploit. Battre le dauphin lillois, sur sa pelouse, alors que Rémi Oudin avait ouvert le score peu après l’heure de jeu (64e). C’était sans compter sur un penalty ô combien généreux accordé en faveur des Lillois et transformé par Pépé au bout du temps additionnel (90e+6). Ce jour-là, Willy Delajod n’a même pas pris la peine de consulter l’assistance vidéo à l’arbitrage. Après la rencontre, les supporters champenois lanceront une pétition pour récupérer les deux points lâchés. ÉDOUARD MENDY EST DEVENU SUPERMAN « Nous sommes tombés sur un très grand gardien qui a tout repoussé, notamment la frappe d’Ocampos qui filait dans la lucarne ». Rudi Garcia, fataliste, a rendu un hommage appuyé à Édouard Mendy, auteur d’une performance de haut vol le 3 février. Une belle revanche pour le portier international sénégalais qui n’avait pu trouver sa place quelques années plus tôt à l’Olympique de Marseille. LE NEZ DE PABLO CHAVARRIA N’A PAS TENU LE CHOC Un coup de pied malencontreux du défenseur guingampais Papy Djilobodji et Pablo Chavarria se retrouve à l’hôpital de Saint-Brieuc le 26 janvier avec un diagnostic inquiétant : sept microfractures au visage et un déplacement de l’os nasal. L’Argentin regagnera Reims un jour après le reste de l’équipe, avant de subir une intervention chirurgicale. Il retrouvera le terrain un mois plus tard, à Montpellier, avec un masque conçu sur mesure.

AFFLUENCE Marseille plus fort que Paris SG au stade Auguste-Delaune Deux matches ont fait le plein cette saison, avec un léger avantage pour Marseille (20 536 spectateurs) sur Paris (20 299). Lyon, début août, arrive troisième (18 102) au classement des affluences au stade Auguste-Delaune. Au total, les dix-neuf rencontres de la saison ont rassemblé 272 488 spectateurs, soit une moyenne de 14 341 Photo Christian Lantenois (taux de remplissage de 61,84 %).

LA BARRE DES 50 POINTS A ÉTÉ FRANCHIE En s’imposant à Bordeaux le 18 mai (0-1), le Stade de Reims a non seulement mis fin à une série de sept matches sans victoire venue ternir sa fin de saison mais a aussi franchi la barre des 50 points. Son meilleur total de l’ère moderne dans l’élite, plus tard poussé à 55 points. Il s’est du même coup assuré une place dans le Top 10.


LUNDI

CAHIER SPÉCIAL

H

27 MAI 2019

ANALYSE

“Reims est sur la bonne voie” Consultant pour beIN Sports et ancien défenseur rémois, Brahim Thiam analyse le parcours du promu.

Q

ue retenez-vous de la saison rémoise ?

Je retiens que le club est en progression, a su capitaliser sur les fondations de la saison dernière en y ajoutant un soupçon de qualité et d’expérience. Je reste un peu sur ma faim, parce que cette fin de saison n’est pas à la hauteur de ce qu’elle aurait pu être par rapport aux huit mois précédents. Cela reste une saison très satisfaisante pour un promu.

Le recrutement dans l’ensemble réussi a-t-il été l’une des clés de cette belle saison ? Je mettrais en avant les venues d’Engels et Romao, les deux recrues les plus efficaces. Un peu de déception sur Suk qui n’a pas été efficace pour sa première saison, on attendait un peu mieux de lui. Foket a fait son travail, avec simplicité. Je suis aussi déçu par Ojo, il a des qualités qui me laissaient penser qu’il pouvait mieux faire. Gros coup de cœur aussi pour Konan malgré sa blessure. Dans l’ensemble, c’est satisfaisant.

Qui fut le meilleur joueur rémois selon vous ? Yunis Abdelhamid. Il aurait dû être dans l’équipe type de Ligue 1 aux Trophées UNFP. 38 matches, 38 titu-

larisations dans son intégralité, chapeau bas. Et ensuite, Romao. Ils ont été les tauliers. Gros coup de chapeau au club d’avoir réussi à faire venir un joueur comme Romao, via un bon travail aussi de Mathieu Lacour (directeur général). Ce choix-là, tout le monde n’y pensait pas mais il fallait le faire.

La jeunesse, via l’émergence de Rémi Oudin ou Mathieu Cafaro, a également payé... Je pense que le Stade de Reims a compris l’importance de la formation depuis un moment, avec un gros travail de fond. On peut penser à des coaches comme Franck Chalençon, qui travaille très bien. Le centre de vie Raymond-Kopa est un outil idéal pour bien travailler et être attractif. Mathieu Cafaro, il a mangé son pain noir l’an dernier. Rémi Oudin avait un potentiel, des qualités mais il fallait qu’il en prenne conscience pour être efficace et marquer les esprits. Les deux ont montré de belles choses.

travaillent avec lui. On ne peut pas dissocier Stéphane Dumont, qui a un rôle essentiel dans l’animation, la communication vis-à-vis du groupe. Il faut avoir l’adhésion des joueurs, des hommes. Un coach doit s’adapter à son groupe. Tout cela est un travail d’intelligence et de réflexion à mettre au crédit de David Guion.

Avec David Guion comme artisan majeur de cette réussite...

Avez-vous été surpris de voir le Stade de Reims se maintenir aussi confortablement ?

Bien sûr, parce que c’est le coach. Après, il a aussi des personnes qui

La surprise est devenue une révélation. La bonne marche s’est confir-

Pour Brahim Thiam, le Stade de Reims a réalisé une saison « très satisfaisante ». Christian Lantenois mée ensuite. Les deux promus, Reims comme Nîmes, ont fait une excellente saison. La saison prochaine, il n’y a aura plus cet effet de surprise et cela se prépare dès maintenant. Le Stade de Reims est sur la bonne voie. Après, on va rentrer dans une deuxième phase où pour se pérenniser, il faut faire preuve de lucidité, de recul, ne pas être dans l’euphorie de ce que tu viens de réaliser. Je dirais que la saison de cette année a été faite un an trop tôt mais il vaut mieux être en avance qu’en retard.

Dans quel secteur le Stade de Reims doit se renforcer en priorité ? Un attaquant qui marque des buts et un joueur polyvalent capable de jouer sur tout le front de l’attaque. Derrière, il y a ce qu’il faut, au milieu aussi. Ce qui a fait défaut à cette équipe, c’est sur le plan offensif. À part l’efficacité d’Oudin (10 buts), aucun buteur ne s’est détaché et pour exister en Ligue 1, il faut avoir au moins deux joueurs capables de mettre 10 buts par saison.

Propos recueillis par JULIEN COLLOMB

@JujuCollomb

MICRO EXPRESS

FRANÇOIS MARCHAL Canal+ “Une vraie force collective” « La saison est particulièrement réussie. C’est d’autant plus remarquable que le Stade de Reims est promu. On ne les attendait peutêtre pas si bien classés aussi loin dans la saison. La transition Ligue 2-Ligue 1 a été parfaitement négociée, avec un recrutement judicieux. La venue de Romao a été déterminante. Mendy, Abdelhamid, Chavalerin ont incarné la continuité avec la saison dernière, Oudin s’est révélé, les recrues ont apporté... Une vraie force collective s’est dégagée, avec de la solidarité autour de David Guion. Son travail a été reconnu et pas seulement à Reims. »

ARNAUD VALADON RMC / BFM TV “La régularité et la sérénité” « Je retiendrai la régularité de l’équipe. Elle a pris des points tout le temps hormis un peu à la fin mais c’est un contexte un peu particulier. Il y a quand même eu cette série de treize matches sans défaite, c’est un tiers du championnat, tout cela pour un promu. Lors de sa remontée en 2012, le Stade avait souffert jusqu’au bout. Le maintien n’avait pas été acquis aussi rapidement par le passé. Il y a eu aussi de la sérénité. Reims a su se réinventer en cours de saison, au début très défensif, très hermétique avant de commencer à développer du jeu, en redémarrant très bien après la trêve hivernale. La régularité a été une clé. »

ALEXANDRE AUDABRAM France Bleu Champagne “Ça travaille bien à tous les étages” « Le Stade de Reims en est là aujourd’hui parce qu’il travaille bien à tous les étages, certainement même à des étages qu’on ne connaît pas. Le staff a réussi à confirmer en Ligue 1, à se mettre au niveau, ce qui n’était pas chose simple. Les dirigeants, ceux qui travaillent au recrutement, dans les bureaux, ont également voulu monter d’un cran. On peut aussi parler de la communication, du marketing. Je retiendrai cela de cette saison, plus qu’un joueur ou un match, qui fait que le club continue d’avancer et en est arrivé à ce résultat final. »

ALEXIS CLAUDE-REITZ RCF Reims-Ardennes “Un passage L2-L1 très bien géré” « Ce passage Ligue 2-Ligue 1, souvent difficile à négocier, a été très bien géré par le Stade de Reims. La continuité entre les deux saisons a été l’une des clés. Au-delà du collectif, les joueurs se sont pris en main individuellement, ce qui leur a permis de franchir des paliers. Cet été, il y en a qui vont partir, d’autres qui vont rester, c’est l’histoire d’un club mais le plus important, c’est l’institution. Ce club a un passé, a su apprendre des saisons précédentes. Il va devoir composer avec la pression d’une équipe qui a fait une très belle saison et qui sera davantage attendue. »

CYRILLE DE LA MORINERIE Europe 1 “Comme dans un rêve” « J’ai l’impression de rêver. Mon Stade de Reims a réalisé une saison merveilleuse, parfaitement maîtrisée, à un tel point qu’il a tutoyé une qualification en Coupe d’Europe. C’est peut-être un bien pour un mal qu’il n’ait pas pu franchir cette marche. Quelle symbiose avec David Guion, l’entraîneur idoine, qui a su tirer le maximum de son groupe. Que dire de Rémi Oudin, d’Édouard Mendy et de cette défense de fer. Malgré ce léger fléchissement pendant sept matches, on a pris du plaisir à regarder cette équipe. Maintenant, il faut préparer la prochaine saison, mais je fais confiance aux dirigeants. »


LUNDI

SPORTS

27 MAI 2019

VII

BASKET-BALL JEEP ÉLITE

Gobillot : “Il faut vivre avec notre temps” REIMS S’il se réjouit de la participation à une sixième saison de suite au plus haut niveau,

le président du CCRB sait que l’évolution de son club passe par une restructuration en profondeur. LE CHIFFRE

L’ESSENTIEL ● 13e Le CCRB a terminé à la 13e place de la Jeep Élite cette saison. Soit une place de mieux que lors de l’exercice précédent et une de moins que lors de la meilleure campagne (2014-2015). Il a obtenu 13 victoires et 21 défaites. ● 5 Le nombre de saisons consécutives passées par l’Union marnaise en Pro A puis en Jeep Élite. « Un gros point de satisfaction » pour son président Michel Gobillot.

4,1 En millions d’euros, le budget du CCRB pour la saison 2018-2019. Avec 400 000 euros supplémentaires pour le fonctionnement du centre de formation. club, pas forcément en rapport avec le domaine sportif. On fait beaucoup d’autres choses, comme des actions dans les quartiers. » D’où l’obligation de renforcer l’équipe des salariés à court terme. « Un chantier colossal sur lequel on n’a pas le droit de se planter. » Enfin, des efforts vont être faits sur les animations les soirs de matches. « On va essayer de franchir un cap. Les moyens actuels sont limités. » Pour Michel Gobillot, avec des outils adéquats, le match de basket doit devenir le prétexte pour « proposer un spectacle de qualité ». « Autant aujourd’hui on offre un match de basket comme spectacle, demain on offrira un spectacle, une soirée avec un match de basket au milieu. Actuellement, on ne peut pas le faire. Le sportif deviendra moins important au coeur du projet. Le poumon du club ne devra pas dépendre que du sportif. »

epuis la fin de la saison conclue à la 13e place, Michel Gobillot, le président du Champagne Châlons Reims Basket, multiplie les discours, auprès des partenaires, des bénévoles et des supporters. S’il tire un bilan sportif plutôt positif malgré tout, il fixe un cap à court terme qu’il faudra tenir au risque, selon lui, de régresser dans la hiérarchie et de « disparaître des radars de la Jeep Élite ».

D 1

UNE SAISON PASSÉE USANTE, UNE À VENIR DANGEREUSE

Michel Gobillot est un président soulagé. Son équipe va repartir pour une sixième saison en élite. « On a le 14e budget, on finit 13e. Ce n’est pas un exploit mais on va se satisfaire de ça. On aimerait faire mieux. Mais, le principal est de ne pas faire plus mal. » La composition du roster pouvait pourtant laisser envisager une meilleure saison. « On sait tous que des noms ne font pas forcément une super équipe, avoue le président de l’Union marnaise. En début de saison, on a réussi à gagner les matches qu’il ne fallait pas perdre. Ensuite, on a enchaîné quelques séries négatives avec un déficit en défense. On a mieux fini la saison. » Il tient aussi à tirer un coup de chapeau aux Espoirs qui « ont montré de belles choses et les valeurs qu’on aime voir sur un terrain ». Avec son équipe dirigeante, il est déjà tourné vers l’avenir. Avec le passage à une Jeep Élite à 16 clubs dès la saison 2021-2022, l’étau va donc se resserrer dès la prochaine campagne. « Ce sera une saison compliquée parce que dangereuse. L’ambition est de faire mieux. » La moyenne des budgets va grimper à 5,6 M€ (contre 5,3 cette saison). « Il va même falloir aller chercher 6 millions d’euros de budget dans le cadre d’une Jeep Élite à 16 clubs pour ne pas avoir la pression d’une potentielle descente tous les ans. » « On va tirer les leçons de ce qui nous a manqué cette année, admet-il. On va falloir essayer de créer un groupe qui va être opérationnel le plus vite possible en conservant le maximum de joueurs, une équipe plus dans le physique et la rapidité. Il faut qu’on soit capable de conserver un résultat quand on a obtenu une certaine

Michel Gobillot (au centre) s’inquiète pour l’avenir. Il sait que son club se trouve à un tournant important de sa jeune existence. Christian Lantenois avance. » Le tout avec un budget restreint. « On est dans l’obligation de recruter malin comme on a pu le faire par le passé, chercher une ou deux bonnes affaires sur des recrutements de joueurs, principalement étrangers. »

2

UNE ÉVOLUTION DU CLUB OBLIGATOIRE

Pour ambitionner de rester dans le gratin du basket hexagonal, le CCRB doit grandir. « On doit dès à présent imaginer ce que doit être le CCRB

à l’horizon 2020-2025, confie Michel Gobillot. On est encore un club amateur dans un monde professionnel. On fait avec des bouts de ficelles. On ne peut pas continuer à envisager la suite comme ça. Il faut vivre avec notre temps. » Ça passe notamment par le développement du club des partenaires. « On aimerait aller chercher 200 000 euros supplémentaires. » « On est à la recherche d’un commercial confirmé, principalement sur le secteur de Reims.

Notre potentiel de progression est important sur l’agglomération. Nos commerciaux ont des objectifs plus ambitieux. J’espère qu’ils les atteindront. On espère également que nos partenaires vont faire un petit effort. J’ai aussi lancé un message à nos partenaires actuels pour nous aider à en recruter de nouveaux. » Michel Gobillot tient également à faire « progresser (le club) en termes d’image ». « On doit mieux communiquer. On ne parle pas assez souvent du

remis dedans à partir du Mans début février et tout le monde a tiré dans le même sens pour finir avec un groupe soudé, plein de valeurs.

exposition. « Jo » Passave et Yannis Morin ont réalisé leur meilleure saison de leur carrière. Blake Schilb à 18 d’évaluation sur les matches retour comme Jimmy Baron à 16, ce n’est pas rien.

3 QUESTIONS À... CÉDRIC HEITZ ENTRAÎNEUR DE CHÂLONSREIMS

“Il y a un vrai pouvoir attractif au CCRB” Comment pouvez-vous résumer la saison de votre équipe ? On a eu du mal à assumer notre période creuse même si on a battu Strasbourg et Levallois pendant ce temps-là. Ça a plombé nos statistiques globales. On s’est

Allez-vous réussir à conserver certains de vos joueurs ? On veut essayer bien évidemment. Mais a-t-on le budget pour ? C’est là que se pose la limite. On ne veut pas faire les marchands de tapis. Les joueurs doivent faire certaines concessions en venant chez nous mais ils ont à y gagner derrière. Il y a un vrai pouvoir attractif au CCRB. C’est un endroit où on peut exprimer l’expérience acquise tout au long de sa carrière ou gagner en

Vous avez été prolongé de deux ans. Ça veut dire que vous adhérez au projet ? À Châlons-Reims, il y a un vrai potentiel, de la rigueur dans beaucoup de domaines et une exemplarité au niveau de la gestion financière. Il faut cependant avancer pour devenir plus fort. Mais ça prend du temps. En tout cas, le sportif supporte beaucoup de pression, beaucoup d’enjeux et de perspectives.

3

DEUX NOUVELLES SALLES, LA PRIORITÉ DES PRIORITÉS

Entre René-Tys à Reims (2 700 places) et Coubertin à Châlons (2 500 places), le CCRB vit quelque peu à l’étroit. Dans le cadre de son développement, il est urgent de passer à autre chose. « La capacité de nos salles nous bloque en termes de recettes de billetterie et de possibilité d’offrir de nouvelles prestations à nos partenaires. » Pour lui, Bourg-en-Bresse et son écrin de l’Ekinox sont « un bel exemple à suivre ». Le nouveau complexe de la Sernam devrait être livrée en octobre 2021 à Reims et Michel Gobillot rêve de délocaliser les matches à Châlons vers le Capitole qui « fait déjà office de salle de spectacle ». L’échange sur le sujet avec les élus locaux a été entamé il y a un an. « C’est la priorité des priorités. On ne pourra pas progresser sans. Sinon, à terme, on est condamné à la Pro B et, en tant que président, je ne l’imagine pas un instant. j’ai l’intime conviction que sans ces deux salles, le CCRB disparaîtra des radars de la la Jeep Élite. » En revanche, « hors de question qu’il n’y ait qu’une salle », même si exister sur deux enceintes « complique la vie du club et coûte plus cher ». « La volonté est de respecter l’alliance historique Châlons – Reims tant que ce sera possible. Ce qui ne nous empêche pas de réfléchir à un projet de territoire marnais. » SYLVAIN POHU


LUNDI

SPORTS

VIII

27 MAI 2019

RÉSULTATS ET CLASSEMENTS DÉPARTEMENTAUX ET RÉGIONAUX FOOTBALL CHAMPAGNE ARDENNE

Régional 1 - Poule A Rethel – Reims Sainte-Anne . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 Asfeld – Aube Sud . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Bar Le Duc – SA Sézanne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-4 Cormontreuil – Vaux-sur-Blaise . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Nogent-sur-Seine – St Mesmin . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Prix-lès-Mézières – La Chapelle . . . . . . . . . . . . . . . . 3-0 Sedan – Charleville Neufmanil . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-0 CLUBS 1 Prix-lès-Mézières 2 Cormontreuil 3 SA Sézanne 4 Sedan 5 Reims Sainte-Anne 6 Bar Le Duc 7 Rethel 8 Aube Sud 9 La Chapelle 10 St Mesmin 11 Asfeld 12 Nogent-sur-Seine 13 Vaux-sur-Blaise 14 Charleville Neufmanil

Pt. 58 55 48 44 40 37 35 33 32 32 27 25 21 2

J. 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25

G. 18 16 15 12 12 11 8 10 9 8 7 7 6 0

N. 4 7 3 8 4 4 11 3 5 8 6 4 3 2

P. 3 2 7 5 9 10 6 12 11 9 12 14 16 23

p. 48 42 52 50 42 35 32 33 25 33 27 24 22 9

c. 21 12 29 25 36 28 31 34 26 31 37 43 46 75

Régional 2 - Poule A Bogny – Cernay-Berru-Lavannes . . . . . . . . . . . . . . . . 3-0 Christo – Le Chesne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-0 Cormontreuil – Châlons Fc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Epernay – Taissy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 Tournes – Prix-lès-Mézières . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-4 Villers-Semeuse – Bazeilles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-0 CLUBS 1 Bogny 2 Villers-Semeuse 3 Prix-lès-Mézières 4 Epernay 5 Cernay-Berru-Lavannes 6 Le Chesne 7 Christo 8 Cormontreuil 9 Châlons Fc 10 Tournes 11 Nord Champagne 12 Taissy 13 Bazeilles

Pt. 47 44 42 39 37 35 32 30 27 25 24 19 17

J. 23 23 22 23 23 23 24 23 22 23 23 23 23

G. 15 14 13 11 11 9 9 8 8 8 6 4 4

N. 2 2 3 6 4 8 5 6 3 1 6 7 5

P. 6 7 6 6 8 6 10 9 11 14 11 12 14

p. 43 34 42 42 41 25 33 35 36 32 32 24 24

c. 23 22 26 24 31 26 43 40 45 40 39 41 43

Régional 2 - Poule B Bar-sur-Aube – Asptt Châlons . . . . . . . . . . . . . . . . . Chevillon – Marnaval Saint-Dizier . . . . . . . . . . . . . . . Eclaron – Chaumont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’Ornel – Avize-Grauves . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La Chapelle – Bar-sur-Seine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sézanne – Sts Geosmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CLUBS 1 Eclaron 2 Avize-Grauves 3 Chaumont 4 Saint-Julien 5 Sts Geosmes 6 Sézanne 7 Marnaval Saint-Dizier 8 Chevillon 9 Bar-sur-Seine 10 La Chapelle 11 Asptt Châlons 12 L’Ornel 13 Bar-sur-Aube

Pt. 58 52 49 39 35 32 28 28 27 25 20 19 16

J. 23 23 23 23 23 23 23 24 23 23 23 23 23

G. 18 16 15 12 11 10 8 8 8 7 6 5 4

N. 4 4 4 3 2 2 4 4 3 4 2 4 4

P. 1 3 4 8 10 11 11 12 12 12 15 14 15

3-2 1-2 1-0 1-4 1-6 3-1

p. 59 61 64 57 46 36 43 37 47 25 31 24 26

c. 15 27 21 42 33 41 34 51 62 49 54 61 66

Bourg Rocroi – Nord Ardennes . . . . . . . . . . . . . . . . . Douzy Qui Vive – Donchery . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fumay – Chateau Porcien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le Theux Charleville-Mézières – Rethel . . . . . . . . . . . Liart/Signy – Sedan Torcy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mouzon – Neuville This . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1-3 2-1 1-2 4-2 0-0 0-1

Régional 3 - Poule A

CLUBS Pt. J. G. 1 Sedan Torcy 57 21 18 2 Le Theux Charleville-Mézières 52 21 17 3 Chateau Porcien 48 21 15 4 Fumay 35 21 11 5 Nord Ardennes 34 21 10 6 Liart/Signy 26 21 8 7 Donchery 26 21 8 8 Bourg Rocroi 25 21 8 9 Rethel 23 21 7 10 Douzy Qui Vive 15 21 4 11 Neuville This 12 21 3 12 Mouzon 11 21 3

N. P. p. 3 0 76

c. 9

1 3 2 4 2 2 1 2 3 3 2

29 10 41 39 33 48 39 37 54 58 52

3 3 8 7 11 11 12 12 14 15 16

62 43 38 48 27 38 40 30 17 15 15

Régional 3 - Poule B Argonne – Remoise Esperance . . . . . . . . . . . . . . (fft) 3-0 Aÿ – Fismes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Cote des Blancs – Vitry . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 Reims-Ste-Anne – Courtisols . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-1 Sézanne – Rs Neuvillette Jamin . . . . . . . . . . . . . . . 0-4 Witry Les Reims – Epernay Culturel . . . . . . . . . . . . . 6-2

CLUBS 1 Reims-Ste-Anne 2 Vitry 3 Argonne 4 Rs Neuvillette Jamin 5 Witry Les Reims 6 Epernay Culturel 7 Cote des Blancs 8 Aÿ 9 Courtisols 10 Fismes 11 Sézanne 12 Remoise Esperance

Pt. 54 48 34 34 32 29 29 27 25 25 17 3

J. 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21

G. 17 15 10 9 9 9 8 7 8 8 5 1

N. 3 3 4 5 5 2 5 6 1 1 2 3

P. 1 3 7 7 7 10 8 8 12 12 14 16

p. 67 53 41 37 35 50 44 22 26 33 17 15

c. 19 25 34 25 36 38 42 31 39 33 55 63

Châlons Fc – Tournes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La Chapelle – Epernay . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marnaval Saint-Dizier – Fagnieres . . . . . . . . . . . . . . . Prix-lès-Mézières – Reims Sainte-Anne . . . . . . . . . . . Sedan – Agglo Troyes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

0-2 1-0 4-1 2-1 3-2

U19 R1

CLUBS 1 Villers-Semeuse 2 Sedan 3 Prix-lès-Mézières 4 Reims Sainte-Anne 5 Epernay 6 La Chapelle 7 Agglo Troyes 8 Tournes 9 Marnaval Saint-Dizier 10 Fagnieres 11 Châlons Fc

Pt. 45 44 37 34 33 31 18 17 16 11 8

J. 19 19 18 20 19 19 19 19 19 19 19

G. 15 14 11 10 11 9 4 5 4 2 2

N. 0 2 4 4 2 4 6 2 5 5 2

P. 4 3 3 6 6 6 9 12 9 12 15

p. 53 53 41 55 42 34 32 20 31 28 19

c. 27 20 22 32 23 32 37 33 56 57 66

U17 R1 Vitry – Rethel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 Bar-sur-Aube – Reims . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-4 Chaumont – Troyes Municipaux . . . . . . . . . . . . . . . . 6-0 Epernay – La Chapelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3 Reims Sainte-Anne – Prix-lès-Mézières . . . . . . . . . . . 6-1 Troyes – Asptt Châlons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-0 CLUBS 1 Troyes 2 Reims Sainte-Anne 3 Reims 4 La Chapelle 5 Chaumont 6 Troyes Municipaux 7 Epernay 8 Rethel 9 Vitry 10 Prix-lès-Mézières 11 Asptt Châlons 12 Bar-sur-Aube

Pt. 54 53 51 47 40 23 22 20 17 14 14 2

J. 22 21 21 22 22 21 20 21 20 20 21 21

G. 17 17 16 14 13 6 6 6 4 3 3 1

N. 3 2 3 5 1 5 4 2 5 5 5 0

P. 2 2 2 3 8 10 10 13 11 12 13 19

p. 123 78 93 62 68 35 37 50 32 29 33 17

c. 28 31 33 33 32 57 40 95 64 57 71 116

U15 GRAND EST ORANGE - Poule 0 Colmar – Nancy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-4 EPERNAY – Mulhouse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Haguenau – Troyes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Magny – Metz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Schiltigheim – REIMS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-2 Strasbourg – Amnéville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3 SEDAN – Epinal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 CLUBS 1 Metz 2 Strasbourg 3 Nancy 4 Amnéville 5 Troyes 6 REIMS 7 Schiltigheim 8 Magny 9 EPERNAY 10 Haguenau 11 Epinal 12 Mulhouse 13 SEDAN 14 Colmar

Pt. 66 53 45 41 37 36 34 34 27 25 22 21 21 21

J. 25 25 24 25 25 25 25 25 25 25 25 24 25 25

G. 21 16 14 10 11 10 9 9 7 6 6 5 5 6

N. 3 5 3 11 4 6 7 7 6 7 4 6 6 3

P. 1 4 7 4 10 9 9 9 12 12 15 13 14 16

p. 85 69 35 36 54 43 35 40 31 29 31 25 28 39

c. 11 27 25 28 36 48 34 39 49 41 68 45 54 75

Asptt Châlons – Taissy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La Chapelle – Nogent-sur-Seine . . . . . . . . . . . . . . . . Prix-lès-Mézières – Reims Sainte-Anne . . . . . . . . . . . Troyes Municipaux – Marnaval Saint-Dizier . . . . . . . . Rethel – Chaumont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2-3 3-4 0-7 5-4 0-4

U15 R1

CLUBS 1 Reims Sainte-Anne 2 La Chapelle 3 Nogent-sur-Seine 4 Marnaval Saint-Dizier 5 Chaumont 6 Prix-lès-Mézières 7 Taissy 8 Troyes Municipaux 9 Asptt Châlons 10 Rethel 11 Bar-sur-Aube

Pt. 56 43 37 34 30 28 27 24 16 4 -1

J. 20 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19

G. 18 14 11 11 9 8 7 6 5 1 0

N. 2 1 4 1 3 4 6 6 1 1 1

P. 0 4 4 7 7 7 6 7 13 17 16

p. 94 67 48 78 60 43 35 47 38 18 10

c. 10 32 30 40 39 43 39 51 58 88 108

U15 R2 - Poule A Gueux – Nord Ardennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 CLUBS 1 Nord Ardennes

Pt. J. G. N. P. p. 45 16 15 0 1 58

c. 4

2 Villers-Semeuse 3 Bazeilles 4 Gueux 5 Sedan 6 Cormontreuil 7 Argonne 8 Liart/Signy 9 Tournes

27 25 24 23 22 19 13 5

16 16 16 16 16 16 16 16

8 8 6 6 6 6 4 1

3 5 1 7 6 4 5 5 4 6 1 9 2 9 2 13

35 38 26 28 36 26 16 14

24 33 22 28 31 38 39 58

MARNE

District 1 Compertrix Foyer – Nord Champagne . . . . . . . . . . . . . Fagnieres – Reims Murigny . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sillery – Oiry . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Taissy – St-Martin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remis Cernay-Berru-Lavannes - Châlons Fc CLUBS 1 Fagnieres 2 Reims Murigny 3 Cernay-Berru-Lavannes 4 Oiry 5 Nord Champagne 6 Taissy 7 Cote des Blancs 8 Compertrix Foyer 9 Châlons Fc 10 Sillery 11 St-Martin

Pt. 51 43 41 39 32 31 22 21 20 12 11

J. 21 21 20 21 21 21 20 21 20 21 21

G. 16 13 13 12 9 9 7 6 5 3 4

N. 3 4 2 3 5 4 1 3 5 3 0

P. 2 4 5 6 7 8 12 12 10 15 16

p. 67 50 49 54 46 31 27 22 24 26 30

2-1 7-0 2-8 2-1

Mareuil Le Port – Epernay Portugais . . . . . . . . . . . . 0-4 Pierry Moussy – Tardenoise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-6 Reims Murigny – Muizon/Vesle/Gueux . . . . . . . . . . . 5-0 CLUBS 1 Reims Murigny 2 Muizon/Vesle/Gueux 3 Epernay 4 St Gibrien 5 Tardenoise 6 Avize-Grauves 7 Reims Celtic 8 Dizy 9 Aÿ 10 Epernay Portugais 11 Pierry Moussy 12 Mareuil Le Port

Pt. 48 46 43 42 32 28 25 24 21 21 13 8

J. 20 20 21 20 21 21 21 20 21 21 21 21

G. 15 14 13 14 9 8 8 6 7 6 4 3

N. 3 4 4 0 5 4 1 6 1 4 1 1

P. 2 2 4 6 7 9 12 8 12 10 16 15

p. 72 63 71 63 37 39 41 42 35 39 37 22

c. 24 17 38 30 30 62 53 46 47 45 96 73

District 3 - Groupe C c. 19 27 20 31 41 31 42 35 30 70 82

District 2 - Groupe A Avize-Grauves – Aÿ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Dizy – Bazan/Betheniville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-0 Pontfaverger – Christo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (fft) 0-3 Remoise Esperance – St Brice Courcelles . . . . . . . . . 0-2

Dormans – Europort . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-4 Esternay – Reuil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Etoges Vert – Sézanne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3 Fere Champ – Cote des Blancs . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Gaye – Le Gault Soig . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 CLUBS 1 Le Gault Soig 2 Fere Champ 3 Etoges Vert 4 Europort 5 Sézanne 6 Esternay 7 Reuil 8 Cote des Blancs 9 Dormans 10 Dommartin 11 Gaye

Pt. 52 40 38 33 29 27 22 18 16 12 7

J. 19 19 19 19 19 19 19 19 20 19 19

G. 17 12 12 10 9 8 6 6 5 3 2

N. 1 4 2 3 3 3 5 1 3 3 2

P. 1 3 5 6 6 8 7 11 10 13 14

p. 81 45 52 40 30 25 28 35 23 22 11

c. 19 21 25 30 27 30 33 62 47 55 43

District 2 - Groupe B

District 3 - Groupe D

Champigny – Bétheny . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 Chatillon – Dormans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Gueux – Damery . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-5 Montmirail – St Martin Ablois . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-2 Reuil – Esternay . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3 Sézanne – Connantre Corroy . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0

Couvrot – Heiltz Maurupt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Haute Borne – Fagnieres . . . . . . . . . . . . . . . . . (fft) 3-0 Sommepy – Thieblemont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-5 Somsois Marge – Sermaize . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 Suippas Olymp – St Memmie . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2

CLUBS 1 Bétheny 2 Esternay 3 Dormans 4 Champigny 5 Chatillon 6 Reuil 7 Damery 8 Sézanne 9 Montmirail 10 Gueux 11 Connantre Corroy 12 St Martin Ablois

Pt. 45 41 41 39 39 38 26 25 21 18 9 9

J. 20 20 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21

G. 14 12 12 11 12 11 6 8 6 5 2 3

N. 3 5 5 6 3 5 8 2 3 3 3 0

P. 3 3 4 4 6 5 7 10 12 13 16 18

p. 54 54 50 35 37 30 34 33 38 27 20 18

c. 18 19 24 17 27 22 31 33 44 43 73 79

Bignic/saulx – Pargny/Saulx . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Châlons Chots – Couvrot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-0 Chatelraould – Cheminon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Faux Pogny – Argonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1 Marolles – Somsois Marge . . . . . . . . . . . . . . . . (fft) 0-3 Sermaize – Maurupt Montois . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-0 Pt. 46 44 41 36 33 32 25 23 20 18 17 16

J. 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21

G. 13 14 11 11 10 8 7 7 6 5 5 5

N. 7 3 8 3 4 8 5 2 2 3 2 1

P. 1 4 2 7 6 5 8 12 13 13 14 15

p. 56 72 64 31 26 38 40 50 29 26 31 27

c. 21 31 24 34 29 30 38 47 50 63 50 73

District 3 - Groupe A Ambonnay Bouzy – Sillery . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-4 Betheny – Witry Les Reims . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 Reims Galaxy – Bisseuil . . . . . . . . . . . . . . . . . . (fft) 0-3 Reims Neuvillette – Fismes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-5 Reims Sainte-Anne – Val De Livre . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 CLUBS 1 Reims Neuvillette 2 Witry Les Reims 3 Fismes 4 Reims Ascasg 5 Sillery 6 Ambonnay Bouzy 7 Bisseuil 8 Reims Sainte-Anne 9 Betheny 10 Val De Livre 11 Reims Galaxy

Pt. 56 46 32 30 30 28 25 22 18 18 17

J. 21 21 20 21 21 21 21 21 21 21 20

G. 18 14 9 8 9 9 7 6 5 6 5

N. 2 4 5 6 4 3 4 4 3 2 3

P. 1 3 6 7 7 7 10 11 13 11 11

p. 57 40 32 36 41 49 43 25 30 41 25

c. 13 19 32 28 31 37 46 33 63 60 56

District 4 - Groupe A Bazan/Bétheniville – Cormicy . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-4

District 2 - Groupe C

CLUBS 1 Châlons Chots 2 Faux Pogny 3 Sermaize 4 Couvrot 5 Marolles 6 Somsois Marge 7 Argonne 8 Chatelraould 9 Maurupt Montois 10 Cheminon 11 Bignic/saulx 12 Pargny/Saulx

CLUBS 1 Thieblemont 2 St Memmie 3 Heiltz Maurupt 4 Haute Borne 5 Sermaize 6 Fagnieres 7 Somsois Marge 8 Couvrot 9 Sommepy 10 Suippas Olymp 11 Pavoise

Pt. 49 45 36 32 30 30 23 18 16 9 8

J. 19 20 19 19 19 19 19 19 19 19 19

G. 16 15 11 10 10 8 7 6 6 2 3

N. 1 0 3 3 1 6 2 1 0 3 2

P. 2 5 5 5 7 5 10 11 11 14 13

p. 67 46 54 44 36 44 30 35 15 19 24

c. 26 28 30 36 30 30 39 47 48 49 51

District 3 - Groupe B Avize-Grauves – St Gibrien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-9 Aÿ – Reims Celtic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-4 Epernay – Dizy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1

CLUBS 1 Olympique 2 Cormicy 3 Arden 51 4 Reims Portugais 5 Reims Sporting 6 Bazan/Bétheniville 7 Pontfaverger

Pt. 42 36 29 27 22 15 10

J. 16 16 16 17 17 16 15

G. 14 12 9 8 7 5 3

N. 0 0 2 3 2 2 1

P. 2 4 5 6 7 7 11

p. c. 47 10 47 24 31 25 37 27 25 25 32 43 19 44

District 4 - Groupe B Bezannes – Magenta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-4 Damery – Etoges Vert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-1 Lusitano – Sez.portugais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3 Oiry – Reims Athletic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3 Verneuil – Montmirail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 CLUBS 1 Sez.portugais 2 Bezannes 3 Magenta 4 Reims Athletic 5 Lusitano 6 Damery 7 Oiry 8 Montmirail 9 Verneuil 10 Pleurs 11 Etoges Vert

Pt. 47 46 36 33 32 23 18 14 11 10 8

J. 19 18 17 18 18 17 19 18 19 18 17

G. 15 15 11 10 9 7 5 4 3 3 3

N. 2 1 3 3 5 3 3 2 3 2 1

P. 2 2 3 5 4 6 11 12 12 12 11

p. 74 57 33 36 41 28 25 26 11 16 14

c. 13 15 12 17 23 29 46 55 34 60 57

District 4 - Groupe C Bignicourt – Compertrix Foyer . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3 Courtisols Estan – Charmont . . . . . . . . . . . . . . . . . 13-0 Mairy/Marne – Bignic/Saulx . . . . . . . . . . . . . . . (fft) 3-0 St Gibrien – Tours/Marne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-1 CLUBS 1 Mairy/Marne 2 Courtisols Estan 3 Compertrix Foyer 4 St Gibrien 5 Chälons Chots 6 Bignicourt 7 Tours/Marne 8 Bignic/Saulx 9 Thieblemont

Pt. 40 35 30 24 24 19 18 17 16

J. 16 14 16 16 15 15 16 17 17

G. 13 11 10 8 8 7 6 6 6

N. 1 2 1 1 1 0 1 1 0

P. 2 1 4 6 5 6 8 8 9

p. 48 56 36 38 39 33 32 31 27

c. 12 14 23 29 30 36 38 43 46

10 Charmont

-2 16 0

0 14 17

86

BASKET-BALL Grand Est

Prénationale Féminine C - Poule A Charleville-Mézières – Haraucourt . . . . . . . . . . . . . 73-31 Epernay – Chaumont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63-60 Saint-André-les-Vergers – Sedan . . . . . . . . . . . . . 73-37 Saint-Brice-Courcelles – Bétheny . . . . . . . . . . . . . 52-44 Vrigne-aux-Bois – Taissy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85-32 CLUBS

Pt. J. G. P.

1 Charleville-Mézières 2 Saint-André-les-Vergers 3 Vrigne-aux-Bois 4 Saint-Brice-Courcelles 5 Sainte-Savine 6 Bétheny 7 Chaumont 8 Haraucourt 9 Taissy 10 Epernay 11 Sedan

37 36 36 33 31 30 30 27 25 23 22

20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20

17 16 16 13 11 10 10 7 5 3 2

3 4 4 7 9 10 10 13 15 17 18

p.

c.

1305 975 1316 1013 1415 972 1067 943 1065 1168 1081 1006 1140 1177 963 1128 882 1112 838 1224 832 1186

Régionale - Poule D Espé Châlons – Bétheny . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fère-Champenoise – Witry-lès-Reims . . . . . . . . . . Reims CB – Cormontreuil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Reims UC – Haraucourt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sainte-Savine – Troyes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tinqueux – Vitry-le-François . . . . . . . . . . . . . . . . . CLUBS

Pt. J. G. P.

1 Cormontreuil 2 Fère-Champenoise 3 Reims CB 4 Recy/Saint-Martin 5 Troyes 6 Reims UC 7 Sainte-Savine 8 Witry-lès-Reims 9 Vitry-le-François 10 Haraucourt 11 Espé Châlons 12 Bétheny 13 Tinqueux

43 41 40 38 37 35 34 34 33 31 30 27 26

23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 24 23 23

20 18 17 15 14 12 11 11 11 8 6 4 3

3 5 6 8 9 11 12 12 11 15 18 19 20

71-48 97-57 69-51 67-58 71-48 66-78

p.

c.

1622 1685 1503 1625 1409 1448 1424 1419 1523 1263 1291 1320 1270

1324 1413 1370 1379 1393 1428 1377 1415 1486 1331 1609 1652 1625

TENNIS Grand Est

Division supérieure hommes - Poule A Chaumont – PTT Troyes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-5 Cormontreuil – Foyer Bar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-2 Vitry – Langres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-2 CLUBS 1 PTT Troyes 2 Vitry 3 Cormontreuil 4 Langres 5 Chaumont 6 Foyer Bar

Pt. J. G. N. P. p.

c.

12 10 9 7 6 4

2 7 12 15 17 19

4 4 4 4 4 4

4 3 2 1 0 0

0 0 1 1 2 0

0 22 1 17 1 12 2 9 2 7 4 5

Division supérieure hommes - Poule B Deux Vireux – Reims . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-5 Saint Memmie – Romilly Sports . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1 Troyes Tc – Montmirail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-2 CLUBS 1 Troyes Tc 2 Reims 3 Montmirail 4 Deux Vireux Saint Memmie 6 Romilly Sports

Pt. J. G. N. P. p. 12 11 9 6 6 4

4 4 4 4 4 4

4 3 2 1 1 0

0 1 1 0 0 0

c.

0 20 4 0 20 4 1 17 7 3 7 17 3 7 17 4 1 23

Division supérieure - Poule A 2 Vallees – Reims . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6 PTT Charleville – Vitry . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1 Troyes Tc – TC Côte des Blancs . . . . . . . . . . . . (fft) 0-6 CLUBS 1 TC Côte des Blancs 2 PTT Charleville 3 Vitry 4 Reims 5 2 Vallees 6 Troyes Tc

Pt. J. G. N. P. p.

c.

12 11 8 6 6 2

2 7 12 14 18 19

4 4 4 4 4 4

4 3 2 1 0 0

0 1 0 0 2 1

0 0 2 3 2 2

22 17 12 10 6 5

Division supérieure - Poule B Geo Andre – PTT Troyes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1 Tc Reims – Saint Memmie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-3 U. R. T. – PTT Chaumont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-3 CLUBS 1 Geo Andre 2 Tc Reims 3 Saint Memmie 4 PTT Troyes 5 PTT Chaumont 6 U. R. T.

Pt. J. G. N. P. p.

c.

12 9 9 8 5 5

3 9 11 10 19 20

4 4 4 4 4 4

4 2 2 2 0 0

0 1 1 0 1 1

0 1 1 2 3 3

21 15 13 14 5 4


LUNDI

SPORTS

27 MAI 2019

TENNIS CHAMPIONNATS DE FRANCE INTERCLUBS PAR ÉQUIPES

RÉSULTATS ET CLASSEMENTS NATIONAUX 17 Caen 18 Chartres

FOOTBALL Croix – REIMS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Feignies-Aulnoye – Schiltigheim . . . . . . . . . . . Fleury-Mérogis – Arras . . . . . . . . . . . . . . . . . Haguenau – Bobigny . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lens – Sainte-Geneviève . . . . . . . . . . . . . . . . Lille – Créteil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Saint-Maur – Épinal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEDAN – Belfort . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CLUBS 1 Créteil 2 Saint-Maur 3 SEDAN 4 Lille 5 Sainte-Geneviève 6 Croix 7 Schiltigheim 8 Épinal 9 REIMS 10 Fleury-Mérogis 11 Lens 12 Belfort 13 Bobigny 14 Haguenau 15 Feignies-Aulnoye 16 Arras

Pt. 59 49 47 46 45 43 42 42 41 39 37 35 34 31 31 21

J. 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30

G. 17 13 12 13 13 13 11 11 11 9 10 8 9 7 7 3

N. 8 10 11 11 6 4 9 9 8 12 7 11 8 10 10 12

P. 5 7 7 6 11 13 10 10 11 9 13 11 13 13 13 15

0-2 0-3 5-4 0-2 3-2 4-1 2-0 4-1

p. 55 55 39 48 38 38 40 33 34 48 46 24 33 35 33 35

c. 21 37 29 36 39 44 38 37 36 50 44 31 44 42 43 63

Biesheim – Agglo Troyes . . . . . . . . . . . . . . . . Nancy – Strasbourg Vauban . . . . . . . . . . . . . . Saint-Louis Neuweg – Amnéville . . . . . . . . . . Sarre-Union – EPERNAY . . . . . . . . . . . . . . . . Strasbourg – Raon-l’Etape . . . . . . . . . . . . . . . Thaon-les-Vosges – Sarreguemines . . . . . . . . Troyes – Mulhouse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

0-0 1-2 0-0 0-0 4-1 4-2 0-1

National 3 - F (Grand Est)

CLUBS 1 Mulhouse 2 Strasbourg 3 Sarre-Union 4 Thaon-les-Vosges 5 Troyes 6 Saint-Louis Neuweg 7 Agglo Troyes 8 Strasbourg Vauban 9 Biesheim 10 Raon-l’Etape 11 Amnéville 12 Sarreguemines 13 Nancy 14 EPERNAY

Pt. 48 47 43 38 36 35 34 33 33 33 32 31 29 20

J. 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26

G. 14 13 11 10 8 9 9 9 9 9 8 7 7 5

N. 6 8 10 8 12 8 7 6 6 6 8 10 8 5

P. 6 5 5 8 6 9 10 11 11 11 10 9 11 16

p. 40 48 37 42 38 32 24 34 32 38 36 44 31 28

c. 21 32 28 40 26 34 21 41 38 44 41 48 43 47

Boulogne-sur-Mer – Marcq-en-Baroeul . . . . . . 0-2 Chantilly – Chambly . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Dunkerque – Beauvais . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3 Maubeuge – Senlis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 SAINT-QUENTIN – Grande-Synthe . . . . . . . . . . 4-2 SC Amiens – AC Amiens . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Tourcoing – Le Touquet . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Pt. 54 51 47 40 39 39 36 34 34 32 30 28 26 8

J. 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26

G. 15 15 13 12 11 9 11 8 9 8 8 8 7 1

N. 9 6 8 4 6 12 4 10 7 8 6 4 5 5

P. 2 5 5 10 9 5 11 8 10 10 12 14 14 20

p. 48 47 34 42 39 33 32 24 30 32 28 33 29 25

c. 20 23 20 36 31 27 31 21 40 39 41 42 37 68

BASKET-BALL Pro B Caen – Roanne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51-95 Chartres – Quimper . . . . . . . . . . . . . . . . 106-107 Denain – Nantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64-65 Lille – Orléans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71-94 Nancy – Blois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67-70 Paris – Aix-Maurienne . . . . . . . . . . . . . . . . 72-70 Poitiers – Gries-Oberhoffen . . . . . . . . . . . . 90-79 Saint-Chamond – Evreux . . . . . . . . . . . . . . 107-74 Vichy/Clermont-Ferrand – Rouen . . . . . . . . . 77-72 CLUBS 1 Roanne 2 Orléans 3 Rouen 4 Vichy/Clermont-Ferrand 5 Nancy 6 Saint-Chamond 7 Gries-Oberhoffen 8 Blois 9 Poitiers 10 Nantes 11 Paris 12 Lille 13 Quimper 14 Evreux 15 Denain 16 Aix-Maurienne

'/.G 76 74 71 71 65 59 56 56 53 53 47 38 38 38 35 26

J. 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34

Nationale 3 régionalisée Corbie – Abbeville-Feuquieres . . . . . . . . . . Harnes – Villers-Saint-Paul . . . . . . . . . . . . LAON – Cambrai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mons – Gravelines . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tourcoing – Béthune . . . . . . . . . . . . . . . . . CLUBS 1 Béthune 2 LAON 3 Harnes 4 Abbeville-Feuquieres 5 Corbie 6 Pévèle 7 Tourcoing 8 Gravelines 9 Villers-Saint-Paul 10 Mons 11 Aulnoye-Aymeries 12 Cambrai

Pt. 58 54 52 47 44 43 41 40 39 37 34 29

J. 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22

G. 17 15 13 12 11 10 8 14 7 7 6 2

N. 2 2 4 1 0 1 3 0 3 1 0 3

P. 3 5 5 9 11 11 11 8 12 14 16 17

29-26 29-29 27-24 26-25 27-28

p. c. 652 519 573 503 606 552 572 595 560 549 543 575 607 627 616 546 529 536 515 551 521 621 514 634

RUGBY Top 14 Agen – Racing 92 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-35 Castres – Toulon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16-25 Clermont-Ferrand – Montpellier . . . . . . . . . 27-28 Grenoble – Lyon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23-24 La Rochelle – Bordeaux-Bègles . . . . . . . . . . 81-12 Stade Français Paris – Pau . . . . . . . . . . . . . 31-17 Toulouse – Perpignan . . . . . . . . . . . . . . . . . 47-7 CLUBS 1 Toulouse 2 Clermont-Ferrand 3 Lyon 4 Racing 92 5 La Rochelle 6 Montpellier 7 Castres 8 Stade Français Paris 9 Toulon 10 Bordeaux-Bègles 11 Pau 12 Agen 13 Grenoble 14 Perpignan

Pt. 98 83 78 74 71 70 69 64 57 57 43 38 29 12

J. 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26

G. 21 16 17 15 16 14 15 14 12 12 9 8 5 2

N. 2 3 1 1 0 1 0 0 0 1 0 1 2 0

P. p. c. 3 820 508 7 828 535 8 683 525 10 750 563 10 719 616 11 659 546 11 508 499 12 583 579 14 572 542 13 618 711 17 501 763 17 431 654 19 448 691 24 433 821

TENNIS

National 3 - I (Hauts-de-France)

CLUBS 1 SAINT-QUENTIN 2 Beauvais 3 AC Amiens 4 Grande-Synthe 5 SC Amiens 6 Chambly 7 Boulogne-sur-Mer 8 Maubeuge 9 Le Touquet 10 Marcq-en-Baroeul 11 Senlis 12 Dunkerque 13 Tourcoing 14 Chantilly

24 34 8 26 2514 2817 21 34 7 27 2767 3022

HANDBALL

National 2 - Groupe D

G. 26 25 24 24 22 20 19 19 18 18 16 13 13 13 12 9

P. 8 9 10 10 12 14 15 15 16 16 18 21 21 21 22 25

p. 2790 2867 2774 2830 2743 2804 2880 2597 2705 2647 2622 2653 2730 2710 2608 2471

c. 2515 2588 2540 2755 2507 2657 2836 2641 2660 2667 2737 2720 2834 2848 2671 2697

DN2 DAMES - Poule B Arras – Thiais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-2 Moulins-Metz – Luzien . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6 Rouen – REIMS EUROPE . . . . . . . . . . . . . . . . 4-2 CLUBS 1 Arras 2 Luzien 3 Thiais 4 Rouen 5 REIMS EUROPE 6 Moulins-Metz

Pt. 12 10 8 8 6 4

J. 4 4 4 4 4 4

G. 4 3 2 2 1 0

N. 0 0 0 0 0 0

P. 0 1 2 2 3 4

p. c. 18 6 18 6 14 10 12 12 9 15 1 23

DN3 MESSIEURS - Poule A Antony – Beauvais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-2 Audincourt – Nemours . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-0 Metz – CORMONTREUIL . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1 CLUBS 1 Metz 2 Audincourt 3 Beauvais Antony 5 CORMONTREUIL 6 Nemours

Pt. 10 8 8 8 7 7

J. 4 4 4 4 4 4

G. 3 1 1 1 0 0

N. 0 2 2 2 3 3

P. 1 1 1 1 1 1

p. c. 16 8 13 11 12 12 12 12 10 14 9 15

N3 DAMES - Poule E Bourg Les Valence – Blois . . . . . . . . . . . . . . . 1-5 CORMONTREUIL – Rully . . . . . . . . . . . . . . . . 2-4 Franconville – Vincennes . . . . . . . . . . . . . . . . 2-4 CLUBS 1 Rully 2 Blois 3 CORMONTREUIL 4 Bourg Les Valence 5 Vincennes 6 Franconville

Pt. 11 10 8 8 6 5

J. 4 4 4 4 4 4

G. 3 3 2 2 1 0

N. 1 0 0 0 0 1

P. 0 1 2 2 3 3

p. c. 18 6 14 10 15 9 10 14 8 16 7 17

DN4 MESSIEURS - Poule A GEO ANDRE – Denain . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-3 Strasbourg – Cormeilles . . . . . . . . . . . . . . . . 4-2 Tc Dracenois – Les Pyramides . . . . . . . . . . . . 6-0 CLUBS 1 Strasbourg 2 Tc Dracenois 3 Cormeilles 4 Denain 5 GEO ANDRE 6 Les Pyramides

IX

Pt. 12 9 9 7 6 5

J. 4 4 4 4 4 4

G. 4 2 2 1 0 0

N. 0 1 1 1 2 1

P. 0 1 1 2 2 3

p. c. 17 7 17 7 14 10 10 14 7 17 7 17

Que de regrets… Seul Géo-André Reims a évité la défaite lors d’une avant-dernière journée morose. a quatrième journée des Interclubs nationaux laissera des regrets aux clubs marnais. Ainsi, en Nationale 3, Cormontreuil a concédé une lourde défaite (5-1) chez la réserve de l’ASPTT Metz qui avait aligné la grosse équipe avec le Belge Harold Mayot (No 98) et surtout l’ex pro Olivier Mutis (71e mondial en 2003). « On n’a vraiment pas eu de chance car Mayot n’avait joué jusque-là qu’une seule rencontre et il ne sera pas là la semaine prochaine puisqu’il est dans les tableaux jeunes à Roland-Garros, explique JeanCharles Robert. Quant à Mutis qui n’est vraiment pas un cadeau, il ne jouera cette saison qu’une rencontre et ce fut contre nous ! » En N4, le TC Géo-André a laissé filer ses dernières chances de maintien en partageant les points avec des Denaisiens venus avec uniquement deux 2e séries pour décrocher ce résultat… « C’est dommage, confie Ronan Bonnefoi. On a forcément des regrets sur le match d’Antoine Perrot. » En N2 féminine, les « Européennes » ont perdu le match qu’il ne fallait

L

L’équipe masculine de Géo-André Reims a sauvé le match nul face à Denain. François Nascimbeni pas à Rouen (4-2). « Marie Menacer s’est arrachée pour décrocher une superbe “perf“ sur la numérotée grecque et Nathalie Mohn a été impressionnante en simple, affirme Frédéric Chauvin. Malheureusement, on a perdu les deux doubles. Maintenant, il faudrait un miracle pour se maintenir. »

DIVISION NATIONALE 2 FÉMININE ROUEN – REIMS EUROPE CLUB 4-2 SIMPLES. – Marie Menacer (–4/6, Reims EC) bat Eleni Kordolaini (N° 23, Rouen) 7-5, 4-6, 7-6 ; Nathalie Mohn (–2/6, Reims EC) bat Marie-Dominique Larras (2/6, Rouen) 6-2, 6-2 ; Manon Roche (2/6, Rouen) bat Mathilde Sarcelet (2/6, Reims EC) 7-6, 6-0 ; Camille Bauduin (3/6, Rouen) bat Valentine Plantier-Royon (4/6, Reims EC) 5-3, 7-5. DOUBLES. – Eleni Kordolaini / Marie-Dominique Larras (Rouen) battent Marie Menacer / Mathilde Sarcelet 6-3, 5-7, 1-0 ; Manon Roche / Camille Bauduin (Rouen) battent Nathalie Mohn / Valentine Plantier-Royon (Reims) 7-6, 6-3. DIVISION NATIONALE 3 FÉMININE CORMONTREUIL – RULLY 2-4 SIMPLES. – An-Sophie Mestach (N° 26, Rully) bat Cindy Castille (–15, Cormontreuil) 7-5, 6-2 ; Claire Makhloufi (–15, Cormontreuil) bat Emilia De Jonckheere (0, Rully) 6-2, 6-2 ; Élise Renard (1/6, Cormontreuil) bat Klaartje Van Baarle (0, Rully) 6-4, 6-4 ; Élise Simon (5/6, Rully) bat Ynola Martins (3/6, Cormontreuil) 7-5, 6-3. DOUBLES. – An-Sophie Mestach / Élise Simon (Rully) battent Cindy Castille / Élise Renard (Cormontreuil) 6-0, 6-7, 1-0 ; Emilia De Jonckheere / Klaartje Van Baarle (Rully) battent Claire Makhloufi / Margaux Rubino (5/6, Cormontreuil) 6-2, 6-4.

Enfin, en N3 féminine, dans le match pour la montée, les Cormontreuilloises se sont inclinées face à Rully (4-2). « La défaite d’Ynola Martins n’est pas logique, peste Mathilde Jacquin. On a aussi des regrets sur le double N° 1, car Cindy Castille et Élise Renard menaient dans le super tie break. »

DIVISION NATIONALE 3 MASCULINE ASPTT METZ – CORMONTREUIL 5-1 SIMPLES. – Harold Mayot (N° 98, Metz) bat Arthus De La Bassetière (1/6, Cormontreuil) 6-0, 6-1 ; Antoine Vicaire (1/6, Cormontreuil) bat Tom Biston (–2/6, Metz) 7-5, 6-2, 6-4 ; Alexis Schmidt (1/6, Metz) bat Jean-Charles Robert (2/6, Cormontreuil) 6-2, 3-6, 7-6 ; Olivier Mutis (1/6, Metz) bat Sébastien Jolly (3/6, Cormontreuil) 7-5, 6-0. DOUBLES. – Harold Mayot / Tom Biston (Metz) battent Arthus De La Bassetiere / Antoine Vicaire (Cormontreuil) 6-2, 6-3 ; Alexis Schmidt / Olivier Mutis (Metz) battent Jean-Charles Robert / Thibaut Visy (2/6, Cormontreuil) 6-3, 6-3. DIVISION NATIONALE 4 MASCULINE GÉO-ANDRÉ REIMS – DENAIN 3-3 SIMPLES. – Jordan Paquot (0, Denain) bat Antoine Perrot (2/6, Géo-André Reims) 5-7, 6-3, 7-5 ; Antoine Lens (4/6, Denain) bat Charles Gilles (3/6, Géo-André Reims) 6-3, 6-0 ; Léo Samyn (4/6, Géo-André Reims) bat Nicolas Dagrain (15/5, Denain) 6-0, 6-0 ; Jules Latour (5/6, Géo-André Reims) bat Bruno Carta (30/3, Denain) 6-1, 6-0. DOUBLES. – Jordan Paquot / Antoine Lens (Denain) battent Antoine Perrot / Jules Latour (Géo-André Reims) 7-5, 6-1 ; Charles Gilles / Ronan Bonnefoi (Géo-André Reims) battent Nicolas Dagrain / Bruno Carta (Denain) 6-0, 6-0.

VTT COUPE DU MONDE (2E MANCHE)

Top 10 pour Ferrand-Prévot Prudente la semaine dernière (42e) lors de l’ouverture de la Coupe du monde de cross-country olympique à Albstadt (Allemagne), Pauline Ferrand-Prévot (Canyon) est montée en puissance hier à Nove Mesto (République Tchèque) en s’offrant la 9e place de la deuxième manche, dans le sillage immédiat de la championne d’Europe, la Suissesse Jolanda Neff (Trek), à 2’26 de la vainqueur, l’Américaine Kate Courtney (Scott). Opérée d’une endofibrose iliaque

La championne de France revient en très bonne condition avec une 9e place à Nove Mesto.

le 22 janvier à Paris, la Rémoise s’était mise en confiance en terminant 5e de l’épreuve sur piste courte remportée vendredi par l’Américaine Chloe Woodruff. En Élites, Mathieu Van der Pool (Corendon) a réalisé le doublé. Vingt-deuxième vendredi, Joshua Dubau (Sunn) s’est classé 33e hier, à 5’53 du Néerlandais. Son frère Joshua (Sunn) a fini 95e à deux tours. La troisième manche de la Coupe du monde se déroulera du 5 au 7 juillet à Vallnord (Andorre). C.G.


LUNDI

SPORTS

X

27 MAI 2019

TENNIS ROLAND-GARROS

Retour gagnant pour Federer PARIS Le tournoi s’ouvre en grande pompe : le Suisse a su gérer sur la terre battue

parisienne quatre ans après sa dernière participation et dix ans après son unique sacre.

C

ôté français, l’exploit du jour est venu de Nicolas Mahut, âgé comme Federer de 37 ans. L’Angevin, extop 40 aujourd’hui 253e mondial et qui réfléchit à la suite à donner à sa carrière en simple depuis plusieurs mois, a fait honneur à son invitation en renversant en cinq sets (2-6, 6-7 (6/8), 6-4, 6-2, 6-4) l’Italien Cecchinato, 19e mondial et demi-finaliste il y a un an. Le tout après plus de trois heures de combat. Et malgré un dos douloureux. Pour son retour Porte d’Auteuil, Federer a lui dominé sereinement 6-2, 6-4, 6-4 l’Italien Sonego (73e). Au 2e tour l’attend l’Allemand Otte, lucky loser. Son précédent match à Roland-Garros remontait précisément au 2 juin 2015, quand il s’était incliné en quarts de finale face à son compatriote Stan Wawrinka (6-4, 6-3, 7-6 (7/4).

lancé : « Va pas trop vite Roger ! ». Si c’est techniquement l’Espagnole Garbine Muguruza (19e), lauréate de Roland-Garros en 2016, qui a étrenné le nouveau court Simonne-Mathieu, construit au fond du jardin des serres d’Auteuil, semi-enterré et enchâssé dans quatre serres florales, longtemps controversé, c’est assurément Mahut qui lui a fait vivre ses premières émotions fortes. Mené deux sets à zéro, le Français s’est offert à la fois la deuxième victoire en Grand Chelem de sa carrière contre un joueur du top 20, et sa deuxième victoire après s’être retrouvé dans cette situation délicate.

“VA PAS TROP VITE ROGER !”

Nicolas Mahut

S’il a réservé un accueil poli à Sonego, c’est par une ovation que le public du Central a accueilli Federer. Le match n’était pas encore commencé que les « Roger, Roger, Roger » descendaient déjà des tribunes. Sous un ciel gris, Federer n’a pas eu à se montrer flamboyant pour s’échapper : 4-0 en treize minutes, puis 6-2, 4-0 en quarante. Au point qu’un spectateur lui a

SIMPLE MESSIEURS (1ER TOUR) Tsitsipas (Gre/n° 6) bat Marterer (All) 6-2, 6-2, 7-6 (7/4) ; Dellien (Bol) bat Gunneswaran (Ind) 6-1, 6-3, 6-1 ; Dimitrov (Bul) bat Tipsarevic (Ser) 6-3, 6-0, 3-6, 6-7 (4/7), 6-4 ; Cilic (Cro/n° 11) bat Fabbiano (Ita) 6-3, 7-5, 6-1 ; Nicolas Mahut bat Cecchinato (Ita/n° 16) 2-6, 6-7 (6/8), 6-4, 6-2, 6-4 ; Kohlschreiber (All) bat Haase (Hol) 6-4, 6-4, 6-7 (5/7), 6-1 ; Mayer (Arg) bat Veselý (Tch) 7-6 (7/3), 6-3, 6-0 ; Schwartzman (Arg/n° 17) bat Fucsovics (Hon) 6-3, 3-6, 7-6 (9/7), 2-6, 6-2 ; Berrettini (Ita/n° 29) bat Andújar (Esp) 6-7 (3/7), 6-4, 6-4, 6-2 ; Ruud (Nor) bat Gulbis (Lat) 6-2, 7-6 (7/2), 6-0 ; Otte (All) bat Jaziri (Tun) 6-3, 6-1, 4-6, 6-0 ; Federer (Sui/n° 3) bat Sonego (ITA) 6-2, 6-4, 6-4 ; Nishikori (Jap/n° 7) bat Quentin Halys 6-2, 6-3, 6-4 ; Popyrin (Aus) bat Ugo Humbert 3-6, 6-3, 7-6 (12/10), 6-3 ; Djere (Ser/n° 31) bat Ramos (Esp) 6-3, 6-2, 7-6 (7/2) ; Goffin (Bel/n° 27) bat Berankis (Lit) 6-0, 6-2, 6-2

...........................................................

“Je suis vraiment tombé amoureux de ce court. Il y a de l’électricité, une énergie incroyable” Parmi les six Françaises et Français en lice dimanche, outre Mahut, seule Kristina Mladenovic (54e) a rallié le 2e tour. Cette édition 2019 n’avait pas tardé à mettre un nom sur sa première éliminée de marque : amoindrie par une cheville droite convalescente, l’Allemande Angelique Kerber, ex-no 1 mondiale aujourd’hui no 5, a chuté d’entrée.

SIMPLE DAMES (1ER TOUR)

« C’était une bonne performance après ne pas avoir joué ici depuis aussi longtemps ». AFP

FOOTBALL CHAMPIONNAT D’ESPAGNE

Un été agité s’annonce au Barça La Liga et puis c’est tout ! Champion d’Espagne mais humilié en Ligue des champions, le FC Barcelone a encore chuté en finale de Coupe du Roi contre Valence (2-1), achevant une saison douce-amère qui fragilise l’entraîneur Ernesto Valverde et appelle d’importants changements. UN BARÇA EFFONDRÉ Et dire qu’il y a seulement quinze jours, le Barça rêvait encore à un fabuleux triplé Liga-Coupe-Ligue des champions ! Vainqueur de son 26e Championnat d’Espagne fin avril, le club catalan semblait proche d’une moisson historique, comme en 2009 et 2015. C’est tout le paradoxe de ce Barcelone-là : champion d’Espagne pour la huitième fois en onze ans, il s’est à nouveau cassé les dents sur la C1 avec une deuxième remontada consécutive subie face à Liverpool (3-0, 0-4), un an après celle encaissée contre l’AS Rome (4-1, 0-3). Et cet échec en C1 a plombé la fin de saison du Barça, apparu morale-

Messi ne peut pas tout faire. AFP ment friable contre un Valence surmotivé à l’idée de gagner un trophée l’année du centenaire du club. « Un autre coup dur », a titré le quotidien barcelonais Mundo Deportivo, avec ce commentaire : « L’équipe est touchée et a besoin d’un diagnostic ». UN ENTRAÎNEUR CRITIQUÉ Déjà pointé du doigt après l’humiliation à Liverpool, l’entraîneur Ernesto Valverde achève la saison sur une note

négative qui pose à nouveau la question de son avenir. A Barcelone, où le beau jeu est un culte indépassable, ses stratégies frileuses lui valent de nombreux détracteurs. Au point que le président Josep Maria Bartomeu a dû venir à nouveau au secours du technicien, qu’il a récemment prolongé jusqu’en 2020 avec une année supplémentaire en option. Soutenu par Messi, puis par Piqué, Valverde a déclaré se sentir assez fort pour rester en poste. Mais son crédit semble entamé. Et il ne bénéficiera sans doute d’aucune patience en début de saison prochaine. DU MOUVEMENT À VENIR Le Barça va aussi devoir s’activer. Si le capitaine Messi reste incontournable, d’autres cadres trentenaires ont besoin de concurrence comme l’avantcentre Luis Suarez, le milieu défensif Sergio Busquets ou le latéral gauche Jordi Alba. Il y a aussi le cas du Brésilien Coutinho à gérer.

Stephens (USA/n° 7) bat Doi (JPN) 6-3, 7-6 (7/3) ; Sorribes (Esp) bat Van Uytvanck (Bel) 6-1, 5-7, 6-2 ; Muguruza (Esp/n° 19) bat Townsend (USA) 5-7, 6-2, 6-2 ; Larsson (Sue) bat Rybáriková (Slv) 6-3, 6-4 ; Kozlova (Ukr) bat Pera (USA) 6-2, 7-6 (7/5) ; Svitolina (Ukr/n° 9) bat Venus Williams (USA) 6-3, 6-3 ; Bencic (Sui/n° 15) bat Jessika Ponchet 6-1, 6-4 ; Siegemund (All) bat Zhuk (Ris) 6-3, 6-3 ; Potapova (Rus) bat Kerber (All/n° 5) 6-4, 6-2 ; Vondrousova (Tch) bat Yafan (Chi) 6-4, 6-3 ; Martic (Cro/n° 31) bat Jabeur (Tun) 6-1, 6-2 ; Kristina Mladenovic bat Fiona Ferro 6-3, 7-6 (7/3) ; Kucova (Svk) bat Kuznetsova (RUS) 6-4, 6-2 Karolína Pliskova (CZE/N.2) bat Madison Brengle (USA) 6-2, 6-3

L’ACTUALITÉ EN FLASH FOOTBALL Juninho déjà là Hier, Jean-Michel Aulas est allé accueillir à l’aéroport son nouveau directeur sportif, Juninho Pernambucano. « Bienvenue chez toi », a posté sur Twitter le club rhodanien, avec une photo des deux hommes tout sourire. Quelques heures après, c’était au tour de Sylvinho de poser ses valises dans le Rhône.

Dupraz vers Guingamp Bertrand Desplat, le président de Guingamp, a fait de Pascal Dupraz sa priorité pour succéder à Jocelyn Gourvennec au poste d’entraîneur.

Dalle’Oglio proche de Brest Promu en Ligue 1, le Stade Brestois ne retrouvera pas l’élite avec JeanMarc Furlan. Plusieurs sources annoncent que les Bretons auraient trouvé un accord de principe avec Olivier Dall’Oglio, qui avait été limogé du Dijon FCO le 31 décembre dernier. Il devrait signer un contrat de deux ans, avec une option pour une année supplémentaire.

Villas-Boas bientôt à l’OM ? André Villas-Boas est annoncé comme le favori à la succession de Rudi Garcia sur le banc de touche de l’OM. Libre de tout engagement depuis la fin de son aventure avec le Shanghai SIPG, en 2017, le coach de 41 ans pourrait parapher dans les prochains jours un bail de deux années.


LUNDI

SPORTS

27 MAI 2019

XI RÉSULTATS ET CLASSEMENTS FOOTBALL

FOOTBALL

ITALIE

COUPE DU MONDE U20 (Pologne)

Frosinone – Chievo Vérone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bologne – Naples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Torino – Lazio Rome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sampdoria Gênes – Juventus Turin . . . . . . . . . . . . . AS Rome – Parme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bergame – Sassuolo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cagliari – Udine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Florence – Genoa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Inter Milan – Empoli . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SPAL Ferrare – AC Milan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CLUBS 1 Juventus Turin 2 Naples 3 Bergame 4 Inter Milan 5 AC Milan 6 AS Rome 7 Torino 8 Lazio Rome 9 Sampdoria Gênes 10 Bologne 11 Sassuolo 12 Udine 13 SPAL Ferrare 14 Parme 15 Cagliari 16 Florence 17 Genoa 18 Empoli 19 Frosinone 20 Chievo Vérone

Et de quatre pour Lewis Hamilton qui conforte sa place en tête du championnat du monde. AFP

Pt. 90 79 69 69 68 66 63 59 53 44 43 43 42 41 41 41 38 38 25 17

J. 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38 38

G. 28 24 20 20 19 18 16 17 15 11 9 11 11 10 10 8 8 10 5 2

N. 6 7 9 9 11 12 15 8 8 11 16 10 9 11 11 17 14 8 10 14

P. 4 7 9 9 8 8 7 13 15 16 13 17 18 17 17 13 16 20 23 22

0-0 3-2 3-1 2-0 2-1 3-1 1-2 0-0 2-1 2-3

p. 70 74 77 57 55 66 52 56 60 48 53 39 44 41 36 47 39 50 29 25

c. 30 36 46 33 36 48 37 46 51 56 60 53 56 61 54 45 57 71 69 75

Mexique - Japon . Équateur - Italie . . Sénégal - Colombie Pologne - Tahiti . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

0-3 0-1 2-0 5-0

BASKET-BALL JEEP ÉLITE (1/4 de finale, match 2)

Limoges - Monaco . . . . . . . . . 62-90 Pau-Lacq-Orthez - Nanterre . . . . . 76-64

HOCKEY SUR GLACE MONDIAL (Bratislava, Slovaquie)

Pour la 3e place : Russie - R. tchèque 3-2 ap Finale : Canada - Finlande . . . . . . . 1-3

RUGBY PRO D2 (finale)

Brive - Bayonne . . . . . . . . . . . 19-21

AUTOMOBILE GRAND PRIX DE MONACO

Hamilton passe la quatrième L ewis Hamilton (Mercedes) a remporté son quatrième Grand Prix de la saison, à Monaco, à l’issue d’une course marquée par le souvenir de Niki Lauda, auquel le monde de la F1 a rendu hommage, une semaine après sa mort. En s’imposant dans la Principauté, le Britannique a augmenté son avantage au championnat du monde sur son coéquipier Valtteri Bottas qui, seulement 3e, a échoué à compléter un sixième doublé pour les Mercedes, en autant de courses depuis le début de la saison. Entre les deux pilotes des flèches d’argent sont en effet venus se glisser deux pilotes : Verstappen (Red Bull), 2e sur la piste mais finalement 4e au classement en raison d’une pénalité de 5 secondes reçue pendant la course pour un incident avec Bottas. Et Vettel (Ferrari), qui récupère ainsi la 2e place. C’est ma course la plus dure, a déclaré Hamilton après l’arrivée, affirmant qu’il avait piloté avec l’esprit de Niki Lauda, le triple champion du monde autrichien décédé lundi à 70 ans et dont il était très proche.

Au championnat du monde, Hamilton compte 137 points après 6 épreuves, soit 17 points d’avance sur Bottas. Suivent Vettel (82) et Verstappen (78). C’est le local de l’étape, Charles Leclerc (Ferrari), qui a animé le début de la course et a provoqué une cascade d’évènements. Parti 15e après des essais complètement ratés, il a dû abandonner au 18e tour après s’être accroché avec la Renault de Nico Hülkenberg en essayant de le dépasser.

1. Hamilton (Ang/Mercedes), les 260,286 km en 1 h 43’28’’437, 2. Vettel (All/Ferrari) à 2’’602, 3. Bottas (Fin/Mercedes) à 3’’162, 4. Verstappen (Hol/Red Bull-Honda) à 5’’537, 5. Gasly (Fra/Red Bull-Honda) à 9’’946, 6. Sainz Jr (Esp/McLaren-Renault) à 53’’454, 7. Kvyat (Rus/Toro RossoHonda) à 54’’574… 10. Grosjean (Fra/Haas-Ferrari) à 1’01’’034… Championnat du monde. – Pilotes : 1. Hamilton 137 pts, 2. Bottas 120, 3. Vettel 82, 4. Verstappen 78, 5. Leclerc 57. Constructeurs : 1. Mercedes 257 pts, 2. Ferrari 139, 3. Red Bull-Honda 110, 4. McLarenRenault 30, 5. Racing Point-Mercedes 17...

L'ACTU EN BREF VTT Encore Van der Poel Le VTT après le cyclo-cross et la route : le Néerlandais Mathieu van der Poel a gagné pour la première fois une manche de la Coupe du monde de VTT, hier à Novo Mesto (Slovénie). Le petitfils de Raymond Poulidor, a battu le champion olympique de la discipline, le Suisse Schurter. Le Néerlandais a pris le dessus sur le Suisse, sept fois champion du monde, dans le dernier tour de circuit pour le devancer d’une vingtaine de secondes à l’arrivée.

CYCLISME Au tour de Cataldo L’Italien Dario Cataldo (Astana) a enlevé la 15e étape du Tour d’Italie, hier, à Côme, où l’Équatorien Richard Carapaz (Movistar) a gardé le maillot rose de leader. L’Italien Vincenzo Nibali, 3e au général, a repris dans le final une quarantaine de secondes au Slovène Roglic, 2e, le principal perdant

En image

du jour.

Pinot en solitaire Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a remporté le 31e tour de l’Ain après sa victoire en solitaire dans la 3e étape disputée entre Villars-les-Dombes et le sommet du Grand Colombier sur 118 kilomètres. Le Français a devancé son compatriote Elie Gesbert (Arkéa) et le Russe Aleksei Rybalkin (Gazprom).

RUGBY Bayonne retrouve le Top 14 Bayonne a été sacré champion de Pro D2 en s’imposant à la toute dernière minute de la finale face à Brive 21-19. Menés 19-18 depuis la 62e minute de jeu, les Bayonnais ont signé une énorme fin de match poussant à la faute les Corréziens. Moyano a passé la pénalité de la gagne pour permettre à son club d’arracher la victoire mais aussi la montée en Top 14. Brive, premier de la saison régulière, va jouer

TORONTO Les Raptors s’offrent une finale Toronto s’est qualifié pour la première finale NBA de son histoire en remportant la finale de la conférence Est face à Milwaukee. Les Raptors, qui ont remporté la quatrième victoire décisive (100-94,) défieront à partir de jeudi le double champion en titre Golden State.

TÉLÉVISION

LA SÉLECTION 100 % SPORT DU JOUR sa montée parmi l’élite contre Grenoble, barragiste du Top 14, dimanche prochain.

L’Australie freine la France Auteurs d’un bel exploit face à la Nouvelle-Zélande (victoire 19-14), les joueurs de l’équipe de France sont tombés sur plus forts qu’eux en demifinale du tournoi de Londres comptant pour les Seven’s Word Series. Les Tricolores se sont inclinés face à l’Australie 31-24 (24-5).

ATHLÉTISME Confirmations à Götzis La Britannique Katarina JohnsonThompson a remporté l’heptathlon du meeting de Götzis (Autriche) avec un nouveau record personnel de 6813 points. Le Canadien Damian Warner (29 ans) s’est imposé chez les messieurs sur le décathlon avec 8711 points.

AUTO L'EQUIPE 9.05 Top Gear Rediffusions.

BASEBALL BEIN SPORTS 2 18.00 Houston / Boston (Différé) Major League Baseball.

BASKET-BALL RMC SPORT LIVE 5 20.00 Le Mans / ASVEL Jeep Elite. Quart de finale retour. RMC SPORT LIVE 6 20.00 Strasbourg / Dijon Jeep Elite. Quart de finale retour. BEIN SPORTS 1 2.30 Toronto / Milwaukee NBA. Finale conférence. Match 7.

CANOE-KAYAK EUROSPORT 2 1.05 Coupe du monde (Différé) Sprint. A Poznan (Pologne).

COURSE À PIED L'EQUIPE 21.05 The Mud Day Finale.

CYCLISME L'EQUIPE 13.30 Tour d'Italie Best of de la deuxième semaine.

FOOTBALL BEIN SPORTS 1 15.55 Aston Villa / Derby County Championship. Playoff. Finale. L'EQUIPE 19.45 L'Équipe du soir 1re partie. BEIN SPORTS 2 20.25 Union Berlin / Stuttgart Bundesliga. Barrage retour. L'EQUIPE 22.50 L'Équipe du soir 2e partie.

HOCKEY SUR GLACE CANAL+ 2.05 Boston / St Louis NHL. Play-offs. Finale. Match 1.

RALLYCROSS L'EQUIPE 12.00 Championnat du monde 4e étape. A Silverstone.

TENNIS EUROSPORT 1 ET 2 11.00 Roland-Garros 1er tour. FRANCE 2 - EUROSPORT 1 ET 2 14.55 Roland-Garros 1er tour.

VTT L'EQUIPE 15.30 Coupe du monde Cross country f/h. A Nove Mesto.


LUNDI

SPORTS

XII

27 MAI 2019

L’ENTRETIEN

Christian Prudhomme

“Le Tour, une grosse bête” Le directeur de la Grande Boucle sera, une nouvelle fois, sous le feu des projecteurs en juillet. Il promet un passage du peloton très animé sur les routes de Champagne. arler du Tour de France avec son directeur, Christian Prudhomme, c’est comme mettre une pièce dans un juke-box : la musique part et, avec une elle, un parfum de juillet apparaît. Un mois durant lequel la Grande Boucle partira de Bruxelles et passera par la Champagne.

P

Organiser un Tour de France, quel travail cela peut-il demander ? Le Tour, c’est une grosse bête, une ville de 5 000 personnes qui se déplace de jour en jour. Il y a l’organisation de la course en tant que telle pour les coureurs, les 21 étapes et les 3 500 kilomètres : contrairement aux autres sports, nous ne sommes pas chez nous, pas dans notre stade, notre piscine ou notre court de tennis. On est sur la route, qui ne nous appartient pas, ne nous appartiendra jamais et c’est très bien comme ça. Il faut avoir des accords avec les collectivités, les services de l’État, la télévision...

Combien de temps à l’avance le tracé du Tour est-il réfléchi ? Un an, deux ans, bien avant encore ? On travaille sur trois éditions consécutives du Tour. Dès qu’on a un endroit de Grand départ en tête, le tracé se dessine presque tout seul. Cela ne veut pas dire qu’on ira à tel ou tel endroit, mais on sait déjà où on n’ira pas. C’est aussi largement dû à la géographie de la France. Cette année, on a un Tour très à l’Est pour pouvoir aller dans tous les massifs montagneux. On ne va pas le faire à chaque fois, il faut couper la France en deux. À l’Ouest de cette droite entre le Pays Basque et le Nord de l’Alsace, il n’y a pas de montagne mais il y a des régions qui adorent le vélo et où on va régulièrement. Quand vous tracez le Tour, il y a plusieurs paramètres : les règles du cyclisme international, les 3 500 kilomètres, les 21 étapes, les deux journées de repos... C’est une mission de tous les instants. ...............................................................

“Il peut y avoir un changement de maillot jaune à Épernay”

Faire un tour complet de la France, ce n’est plus possible aujourd’hui ? Le Tour faisait le tour de la France et des frontières il y a 80 ans. Aujourd’hui, ce serait trop long. Cela ferait dix ou quinze étapes de suite en plaine. Pour descendre de Dunkerque et Hendaye, vous n’allez pas voir beaucoup de montagnes... Donc ce ne serait pas vraiment au goût du jour. Tout le centre, l’Auvergne notamment, ne verrait jamais le Tour. Cela voudrait dire un Tour de France beaucoup plus long. Aujourd’hui, la limite est de 3 500 kilomètres alors que le Tour a régulièrement fait plus de 4 000 ou 4 500 kilomètres, même jusque 5 700 dans les années 1920.

Le choix de repasser par Épernay et Reims s’est-il vite imposé ? C’était possible en partant de Bruxelles et on cherchait une arrivée pour puncheurs, qu’on a trouvée à Épernay. Il y avait ce très beau duo de villes candidates. La dernière fois (2014), c’était arrivée à Reims et départ à Épernay. Là, on a inversé, avec cette arrivée à Épernay truffée de nombreuses côtes sur la fin du parcours. Je pense à cette côte de Mutigny où seront distribuées les premières bonifications et il peut déjà y avoir une vraie bagarre pour le maillot jaune à cet endroit. Jusqu’au bout, on aura des montées et des descentes, jusque dans Épernay : l’avenue de Champagne, on tourne à droite et on prend un rond-point pour une arrivée en bosse qui peut sourire à un puncheur. Il peut y avoir un changement de maillot jaune.

un terrain montagneux et en plus chez lui, dans les Vosges, sur des routes qu’il connaît par cœur. Julian Alaphilippe n’est pas N° 1 mondial par hasard, donc il va animer la première partie du Tour, sans jouer le général. J’espère que Warren Barguil retrouvera son niveau de 2017. Les Français sont là, mais la concurrence est de plus en plus internationale : Chris Froome évidemment, Vincenzo Nibali a très envie, Primoz Roglic est très impressionnant cette année, et bien sûr Geraint Thomas, le tenant du titre. Egan Bernal reste la plus grande inconnue.

Ineos, l’équipe de Geraint Thomas et Chris Froome, est-elle prenable ? J’espère que oui. Je suis curieux de voir ce que ça va donner en juillet. Même si on sait faire régner l’ordre chez l’ancienne équipe Sky, il y a quand même trois très bons coureurs. Il y a bien sûr Froome. Thomas ne peut plus être le même car il a gagné

Quel est votre scénario rêvé pour cette édition 2019 ? Beaucoup de bagarre, des surprises, des changements de maillot, un étau qui se desserre. Et puis, si les Français sont bons, ce sera encore mieux...

Pensez-vous pouvoir remettre le maillot jaune à un Français au soir de l’arrivée sur les Champs-Élysées ? Les Français ne sont pas favoris N°1 mais ils sont bons. Romain Bardet n’a pas fait par hasard deux podiums du Tour. Thibaut Pinot s’est consacré à cette course cette année : on arrive très vite sur

Côté français, Christian Prudhomme compte sur Romain Bardet, Thibaut Pinot ou Warren Barguil pour rivaliser avec l’équipe Ineos.

le Tour. Ses patrons auraient bien voulu qu’il fasse le Giro mais il a dit non car il voulait porter le dossard N° 1. Et puis il y a Bernal, qui était

REPÈRES ● Né le 11 novembre 1960. ● D’abord journaliste de télévision à partir de la fin des années 1980 et commentateur du Tour de France au début des années 2000, il devient directeur adjoint de l’épreuve en 2004. Depuis 2007, il en est le directeur. ● La

106e édition de la Grande Boucle partira de Bruxelles le samedi 6 juillet. L’arrivée de la troisième étape aura lieu à Épernay le lundi 8 juillet, et le départ de la suivante se fera à Reims.

programmé pour le Tour d’Italie, se casse la clavicule et revient. À 22 ans, c’est une vraie pépite, on l’a vu brillantissime sur Paris-Nice. Par ailleurs, ça n’a rien à voir mais ça compte beaucoup, il est très très bien élevé, ce qui ne gâche rien.

Propos recueillis par LOÏC BÉCART


LUNDI

CINÉMA

27 MAI 2019

LES RÉSUMÉS DES FILMS ALADDIN

(Aventure, 2h09). De Guy Ritchie. Avec Mena Massoud, Naomi Scott.

 Un charmant garçon des rues du nom d’Aladdin cherche à conquérir le cœur de la belle et fougueuse princesse Jasmine. Il fait appel au tout puissant Génie.

JOHN WICK PARABELLUM (Action, 2h10). De Chad Stahelski. Avec Keanu Reeves, Ian McShane.

 John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur de l’Hôtel Continental. « Excommunié », tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde.

LE JEUNE AHMED

(Drame, 1h24). De Jean-Pierre et Luc Dardenne. Avec Idir Ben Addi, Victoria Bluck.

 En Belgique, aujourd’hui. Le jeune Ahmed, 13 ans, est pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie. (VO) version originale sous-titré français

19

LES PLUS BELLES ANNÉES D'UNE VIE

STUBBY

DOULEUR ET GLOIRE

 Ils se sont connus voilà bien longtemps. Un homme et une femme, dont l’histoire d’amour fulgurante aura révolutionné notre façon de voir l’amour. Aujourd’hui, l’ancien pilote de course se perd sur les chemins de sa mémoire. Pour l’aider, son fils va retrouver celle que son père évoque sans cesse.

 Le destin incroyable de Stubby, chien errant recueilli par John R. Conroy sur le campus de Yale, où le soldat s’entraînait avec les troupes US avant de rejoindre les alliés lors de la Grande Guerre. John embarque clandestinement son protégé sur l’USS Minnesota vers la France pour participer au combat.

 Douleur et Gloire raconte une série de retrouvailles après plusieurs décennies, certaines en chair et en os, d’autres par le souvenir, dans la vie d’un réalisateur en souffrance. Premières amours, les suivantes, la mère, la mort, des acteurs avec qui il a travaillé, les années 60, les années 80 et le présent.

COLD BLOOD LEGACY LA MÉMOIRE DU SANG

SÉDUIS-MOI SI TU PEUX !

(Comédie dramatique, 1h30). De Claude Lelouch. Avec Anouk Aimée, Jean-Louis Trintignant.

SIBYL

(Comédie, 1h40). De Justine Triet. Avec Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos.

 Sibyl est une romancière reconvertie en psychanalyste. Rattrapée par le désir d’écrire, elle décide de quitter la plupart de ses patients. Alors qu’elle cherche l’inspiration, Margot, une jeune actrice en détresse, la supplie de la recevoir. En plein tournage, elle est enceinte de l’acteur principal.

(Animation, 1h25). De Richard Lanni.

(Action, 1h31). De Frédéric Petitjean. Avec Jean Reno, Sarah Lind.

 Le plus recherché des tueurs à gages goûte une retraite solitaire au bord d’un lac isolé dans le grand Nord-Américain. Une jeune femme grièvement blessée vient trouver refuge dans son chalet. Pour la sauver, il pourrait bien risquer sa propre vie…

JUST CHARLIE

(Drame, 1h52). De Pedro Almodóvar. Avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia.

(Comédie, 2h04). De Jonathan Levine. Avec Charlize Theron, Seth Rogen.

 Fred, un journaliste au chômage, a été embauché pour écrire les discours de campagne de Charlotte Field, en course pour devenir la prochaine présidente des États-Unis et qui n’est autre... que son ancienne baby-sitter ! Tout les sépare et pourtant leur complicité est évidente.

(Drame, 1h39). De Rebekah Fortune. Avec Harry Gilby, Scot Williams.

 Charlie vit à Tamworth, une petite ville anglaise où tout le monde se connaît. C’est un adolescent destiné à un bel avenir dans le football et son père voit en lui le professionnel qu’il n’a jamais pu être. Mais Charlie se retrouve tiraillé entre le désir de répondre aux attentes de son père et le fait qu’il se sente emprisonné dans le corps d’un garçon.

HELLBOY

(Action, 1h54). De Neil Marshall. Avec David Harbour, Ian McShane.

 Hellboy est de retour et il va devoir affronter, en plein cœur de Londres, un puissant démon revenu d’entre les morts pour assouvir sa vengeance.

audiodescription sourds et malentendants

City Presse 04 91 27 01 16

À L’AFFICHE DU 22 AU 28 MAI La Comète Dieu existe, son nom est Petrunya (VO) jeu dim 20:30, ven 18:00

Drôles de cigognes ! dim 16:00

L'adieu à la nuit

mer sam 20:30, lun 14:30

Le rêve de Sam

Avengers : endgame

mer sam 13:45, jeu mar 14:15, ven 20:45, sam dim 20:30, dim 10:15, lun 14:00, mar 20:15

Douleur et gloire

(VO) mer dim 16:15, mer 18:30, jeu 14:15, jeu mar 18:15, jeu lun 20:45, sam 17:30, 20:15, dim 10:45, 18:45, 21:00, lun 17:45

John Wick Parabellum

mer ven 14:15, mer 16:00, 17:30, mer jeu lun 20:30, jeu 14:30, ven 18:00, 20:45, sam lun mar 14:00, sam 16:45, 19:45, 22:15, dim 10:15, 13:45, 18:30, 21:00, mar 20:15

Mais vous êtes fous

La Princesse des glaces, le monde des miroirs magiques

Monsieur Link

Les Crevettes pailletées

mer 16:00

mer dim 18:00, ven 20:30 sam 16:00

Synonymes jeu 18:00

mer 14:00, mer sam 16:15, dim 16:30 mer dim mar 18:00, jeu 21:00, sam 20:15, 22:30, dim 13:45

Lourdes

The bookshop

mer jeu lun 14:15, mer 21:00, ven 14:30, ven mar 18:30, sam 13:45, 18:00, dim 10:45, 16:30, mar 20:45

Virgin suicides

mer 18:45, mer dim 21:00, jeu lun 18:15, ven 14:30, sam 16:00, 20:00, dim 14:00, 18:30

(VO) (SÉANCE SPÉCIALE) sam 18:00 (VO) lun 20:00

Mega CGR CinéMajestic After - Chapitre 1 tlj 15:30

Aladdin

tlj 11:00, 13:45, 16:30, 19:50 (3D) tlj 22:20

Avengers : endgame

tlj 20:00, 21:45 + mer 10:30, 14:00 + mer sam dim 17:30 + jeu ven sam dim lun mar 11:00, 13:40 + jeu ven lun mar 16:15

Douleur et gloire

tlj 13:30, 15:45, 18:00 + mer jeu ven sam dim lun 20:10 + jeu ven lun mar 11:00

Dumbo

Mais vous êtes fous

Nous finirons ensemble

mer 17:30, mer mar 20:30, jeu 14:30, 18:15, ven mar 18:00, ven dim 21:00, sam lun 14:00, sam 17:00, dim 10:30, lun 20:15

Pokémon Détective Pikachu

Douleur et gloire

SAINT-DIZIER

Avengers : endgame

Dumbo

mer 13:30, 20:45, jeu mar 14:30, jeu 20:30, ven 19:00, 21:45, sam 13:45, 16:20, 21:30, dim 11:00, 14:00, 16:45, lun 17:45 (3D) mer 17:00, lun mar 20:30

Douleur et gloire

(VO) mer 14:00, 16:15, mer jeu ven sam dim mar 20:50, jeu 11:40, jeu dim 15:45, ven 14:30, ven sam lun 18:35, sam 13:30, dim 10:30, lun 12:15, 16:20, mar 12:00, 16:45 mer 14:00, 16:10, sam 14:45, dim 16:00

El Reino

Gloria Bell

(VO) mer 12:00, jeu 13:40, 17:50, ven mar 12:50, sam lun 17:00, dim 10:40, 13:00

Haïdar, l'homme qui plante des arbres mer 18:30

Just Charlie

John Wick Parabellum

tlj 11:00, 13:50, 16:30, 19:45, 22:15

(VO) lun 18:00

mer lun 20:40, jeu 19:10, ven 14:00

Hellboy

Le jeune Ahmed

mer 18:20, sam 19:00, lun mar 18:00

mer ven dim mar 12:00, 15:40, 19:20, jeu lun 13:50, 17:30, 21:10, sam 14:10, 17:50, 21:30

mer sam dim 11:10

w w w. j a c q u e s o n . c o m

Les Crevettes pailletées

tlj 17:45 + mer jeu ven sam lun mar 11:10 + mer jeu ven sam dim lun 19:40 + mar 20:10 mer sam 14:00, dim 11:00

The dead don't die

tlj 11:00, 19:45 + mer jeu ven dim lun mar 13:40 + mer jeu ven sam lun mar 22:20 + jeu ven lun mar 16:30

Un tramway à Jérusalem

Pokémon Détective Pikachu

tlj 11:00, 13:40, 15:45, 17:50 + mer jeu ven sam dim mar 20:00

Rocketman

lun 20:00, 22:20

mer 14:00, jeu 21:00, ven 18:15, sam 22:00, lun 14:30 (VO) mer 18:45, jeu 18:30, dim lun 20:45, mar 18:00 mer 16:30, jeu 21:00, ven 21:15, sam 15:45, dim 14:00, 18:45, lun 18:15, mar 14:15

MONTMIRAIL

mer sam dim 11:10

Le Don Camillo Aladdin

mer sam dim 16:15, 21:00, jeu ven lun mar 11:00, 17:10, 20:00, jeu ven dim mar 22:30

Gloria Bell

Royal Corgi

Séduis-moi si tu peux ! Stubby

mer sam dim 11:10, 14:00, 15:45

The dead don't die

tlj 15:50, 18:00, 20:10, 22:15 + jeu ven sam dim lun mar 13:30

Venise n'est pas en Italie mar 19:50

ÉPERNAY Le Palace Aladdin

mer 13:45, mer ven 18:15, jeu lun 20:30, ven 21:15, sam lun 14:15, sam 17:15, 22:15, dim 10:30, 16:00, mar 18:00, 20:45 (3D) mer 16:00, mer dim 20:45, jeu lun 18:00, sam 20:00, dim 14:30

mer dim 14:00, mer sam dim 18:00, ven mar 20:30, sam 16:00

TÉL

03 24 38 12 34

mer 18:00, dim 16:15, lun 20:30

REIMS Opéra 90's

L'adieu à la nuit

jeu 16:00, dim 20:00, lun 18:00, mar 14:00

La bande à Picsou au cinéma mer sam dim 11:00

Le parc des merveilles

mer sam dim 13:10, 17:10, mer 15:15, sam dim 15:10

Le parc des merveilles

Les plus belles années d'une vie

mer 14:00, dim 11:00

tlj 11:25, 13:30, 15:50, 18:00, 20:15, 22:30

Les Crevettes pailletées

mer 14:00, mer dim 16:15, mer mar 20:45, jeu ven dim lun mar 14:30, jeu lun 18:00, ven 19:30, 21:45, sam 17:00, 21:30, dim 20:30

Nous finirons ensemble

mer dim 20:45, jeu 14:25, 17:45, ven 19:00, sam 21:45, dim 11:00, 16:00, lun mar 14:30, mar 18:00

Pokémon Détective Pikachu

mer sam dim 14:00, mer 16:00, 18:45, 20:45, jeu lun mar 18:00, ven sam 19:15, sam 16:15, dim 11:00, 16:35

Nous finirons ensemble tlj 11:15, 14:20, 17:15, 20:30

Pokémon Détective Pikachu tlj 11:20, 17:55, 20:05, 22:20 (3D) tlj 13:30, 15:45

Rocketman mar 20:00

Royal Corgi

mer sam dim 11:10

Séduis-moi si tu peux !

tlj 14:05, 16:45 + mer jeu ven lun mar 11:15 + mer ven sam dim lun mar 19:30, 22:10

Sibyl

Séduis-moi si tu peux !

ven sam dim lun mar 14:00, 16:35, 19:35, 22:20, sam dim lun mar 11:20

Sibyl

tlj 14:30, 17:10, 22:30 + mer jeu ven sam dim lun 11:55, 19:50 + mar 11:45

mar 20:30

mer 13:30, 16:10, 18:15, 20:45, jeu 14:30, 18:00, 20:30, ven 21:30, sam 14:00, 21:45, dim 11:00, 16:00, 18:10, lun 17:45 ven lun mar 14:30, ven sam 19:30, ven 21:45, sam 14:00, 16:45, dim 13:45, 18:45, 20:45, lun mar 18:00, lun 20:30

Venise n'est pas en Italie

SÉZANNE

The dead don't die

Venise n'est pas en Italie mar 20:00

VITRY-LE-FRANÇOIS

Cinéma Pierre Brasseur Aladdin

mer sam 13:30, mer sam dim lun 20:30, dim 11:00, 17:00

Lourdes

L'adieu à la nuit

(VO) mer 16:45, ven 18:30, sam 16:30, dim 20:00, mar 14:30, 20:30

Nous finirons ensemble

mer ven mar 14:30, mer jeu mar 20:30, ven sam 21:00, sam 16:30, dim 10:30, 17:30, 20:00

Retour de flamme

jeu sam lun 14:30, jeu lun 20:30, ven 18:30, sam 19:00, dim 15:00

Sibyl

mer jeu ven sam 14:30, mer 16:45, mer lun 20:30, ven sam 21:00, sam 19:00, dim 10:30, 15:00, 17:30

ven mar 14:50, ven sam dim lun mar 19:00, ven 20:55, sam dim lun 15:00, sam lun mar 21:00, dim 17:00

The dead don't die

(VO) mer ven mar 11:45, mer ven dim mar 17:00, 21:40, jeu 12:35, jeu lun 14:15, 18:55, sam 12:40, 14:30, 19:10, dim 10:50, lun 16:30

(VO) mer 19:00, jeu mar 21:20, ven 12:15, sam 12:45, 16:55, dim 12:40, 20:40, lun 18:35

Toi d'Europe

(VO) mer lun 12:00, jeu 14:40, ven 16:10, mar 14:20

(VO) jeu dim 18:00

Astrid

tlj 11:00, 22:10 + mer jeu sam dim lun mar 13:45 + mer ven sam dim mar 19:15 + ven sam dim lun mar 16:35 (VO) mer 16:35, jeu lun 19:15, ven 13:45

Hellboy

(VO) mer 16:30, ven 20:30, sam 18:40, dim 18:10, mar 18:50

Victor et Célia

John Wick Parabellum

mer 12:10, 20:30, jeu dim 13:55, ven sam 16:45, ven 18:40, dim 10:40, lun 14:30, mar 12:30, 19:00

Lourdes

mer sam 20:30, dim 16:00

mer dim 14:00, mer ven sam lun 20:30, sam 16:00, dim 18:30

mer jeu 14:25, 17:00, 19:45, 22:20, jeu ven 11:20

Cinéma Sez'Art El Reino

(VO) sam 18:15, mar 20:30

Pokémon Détective Pikachu

Hellboy

mer ven dim mar 13:50, 17:30, 21:10, jeu lun 12:00, 15:40, 19:20, sam 12:20, 16:00, 19:40

mer ven mar 13:50, mer ven dim mar 19:05, jeu lun 11:40, 16:20, 21:00, sam 16:35, 21:15, dim 14:25

Nous finirons ensemble

jeu 20:15

tlj 22:30 + mer jeu ven sam lun 20:10 + jeu ven lun mar 11:05 + jeu ven lun 13:25 + ven lun 15:40 + ven mar 17:50

lun 20:30

Les plus belles années d'une vie

Électre / Oreste (Comédie-Française - Pathé Live)

Les Crevettes pailletées

Les plus belles années d'une vie

AU DÉPART DE CHEZ VOUS

Le parc des merveilles

tlj 11:10, 13:55, 16:25, 18:50, 21:50

mer 13:30, 16:10, 20:55, jeu lun 14:30, jeu mar 17:45, jeu dim lun 20:30, ven sam 19:00, 21:45, sam dim 14:00, mar 20:45 mer 18:30, jeu 20:30, ven mar 14:30, ven 21:45, sam 14:00, 16:30, 19:30, dim 13:45, 18:40, lun mar 20:45

VACANCES & VOYAGES

mer jeu sam dim lun mar 11:55, mer ven dim lun mar 15:40, jeu ven sam lun mar 20:30 (VO) mer dim 20:30, jeu sam 15:40, ven 11:55 (3D) tlj 11:20, 16:00, 20:00

John Wick Parabellum

Rocketman

tlj 22:20

Nous finirons ensemble

Électre / Oreste (Comédie-Française - Pathé Live) El Reino

La lutte des classes

La malédiction de la Dame blanche

Merlin l'enchanteur

Douleur et gloire

jeu 20:15

Sibyl

mer jeu ven sam dim mar 22:10, jeu ven lun mar 11:00, 13:40, lun 22:30

mer 16:15, 18:40, jeu ven 14:30, jeu mar 18:00, sam 16:45, 19:15, 21:45, dim 14:00, 16:00, 18:15, 20:50, lun 20:30

sam 15:45, dim 10:30, 12:55

La cabane aux oiseaux

mer 21:00, jeu 18:00, ven mar 14:15, sam 22:00, dim 18:30, lun 17:45

Hellboy

Cold blood legacy - La mémoire du sang

mer 18:20, jeu 11:30, 15:40, ven mar 16:50, sam lun 12:50, dim 21:00

L'adieu à la nuit

Séduis-moi si tu peux !

mer 09:30, mer sam dim 17:30

mer sam 13:30, mer jeu dim mar 20:30, ven 14:30, ven sam 21:30, dim 11:00, 16:45

mer 18:20, jeu mar 14:30, jeu 18:00, ven sam 19:15, sam 16:30, dim 11:00, 18:30, lun mar 20:30 (VO) jeu 20:30, ven lun 14:30, dim 20:45, mar 18:00

(VO) mer lun 14:30, jeu 17:10, sam 21:10, dim 14:00, mar 16:50

mer 13:45, mer jeu lun mar 20:45, jeu ven 18:30, ven 21:00, sam dim 14:00, sam lun 18:15, sam 22:30, dim 16:15

ven lun 14:30, ven 18:30, 21:15, sam 13:45, 20:00, sam lun 18:00, dim 10:45, 14:00, 16:30, 18:45, lun 20:30, mar 18:15, 20:45

Cinéma Multiplexe Ciné Quai Aladdin Avengers : endgame

(VO) ven 12:00, lun 20:50, mar 14:15

2000363328

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

(VO) (CINÉ-DÉBAT) jeu 20:00

Wildlife - Une saison ardente

Pokémon Détective Pikachu

THILLOIS

Gaumont Parc Millésime Aladdin

tlj 11:30, 14:10, 16:50, 22:20 (3D) tlj 19:35 (3D) (IMAX) tlj 11:00 + mer 13:40 + mer jeu ven sam dim mar 16:30 + mer ven sam dim lun mar 19:20 + mer jeu ven sam lun mar 22:00 + jeu sam dim lun mar 13:50 (VO) (3D) (IMAX) jeu 19:20, ven 13:50, dim 22:00, lun 16:30

mer sam dim 17:00, mer jeu mar 20:30, ven 18:30, sam 21:30, dim lun 14:30

Avengers : endgame Hellboy

mer 17:00, ven 21:00, sam 16:15 ven sam 18:30, lun 20:30

La malédiction de la Dame blanche ven 21:00, sam 21:30

La Princesse des glaces, le monde des miroirs magiques mer dim 14:30, sam 17:00, dim 11:00

Le vent de la liberté jeu dim 20:30 (VO) lun 14:30

Nous finirons ensemble

mer 17:00, jeu dim lun mar 20:30, sam dim lun 14:30, sam 18:45

Pokémon Détective Pikachu

mer 14:30, mer mar 20:30, ven 18:30, 21:00, sam 14:00, 19:30, dim 11:00, 17:00


LUNDI

LE CARNET

20

mémento

2000370836VD

27 MAI 2019

AVIS DE DÉCÈS

OBSÈQUES

REIMS, MUIZON Chantal (✝), Danielle et Jean-Michel DUCARNE, Brigitte et Didier GODART, Anne et Denis PETIT, Véronique et Pascal MALCZUK, ses enfants ; Ses petits-enfants, ses arrière-petits-enfants et son arrière-arrière-petit-fils, ainsi que toute la famille et ses amis, ont la tristesse de vous faire part du décès de

REIMS Alex RIHAY et Isabelle POQUET, Félix RIHAY et Cindy POUPARD, Xavier RIHAY et Amélie BAILLAT, ses enfants ; Elisa, Charles et Eloïse, ses petits-enfants, Ainsi que toute la famille, ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Lucienne GIBOUT

Monsieur Gilles RIHAY

née DAUTREMONT

survenu le 24 mai 2019 à l’âge de 68 ans.

Anciennement Gobillard 34, rue Chanteraine 51800 SAINTE-MENEHOULD Tél. 03 26 60 81 59 Mail : pf.gugert@orange.fr PERMANENCE DÉCÈS 24H/24 ET 7J/7

Organisation d’obsèques Chambres funéraires Transport de corps toutes distances Entretien et travaux de sépulture Contrat obsèques Hab. : 2014.51.144

Monsieur RIHAY repose à la chambre funéraire de la Neuvillette, 1, rue du Chanoine Hess à Reims.

La Maison des obsèques - sas PFME- HAB 2014-51-2 25 rue Betheny, la Neuvillette-51721 REIMS cédex ✆ 03.26.87.96.24.

COURVILLE

20 boulevard Anatole-France CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE 03 26 65 74 47 03 26 68 34 60 Hab. : 2014-51-161

Cet avis tient lieu de faire-part. TRAXLER et FILS Av de Laon REIMS ✆ 03.26.09.07.98 Hab: 2013.51.34 Condoléances sur www.pompes-funebres-traxler.com

née RAMDANI

1470835800

Chambre funéraire

survenu à l’âge de 41 ans.

VOUZY, AVIZE

Monuments

La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 29 mai 2019 à 15 h 30 en l’église de Courville.

Gilbert CHABROULLET, son époux ; Marie-France PERJEAN, Jean-François et Evelyse PERJEAN, ses neveu et nièces ; Matthieu, Maximilien, Nicolas, ses petits-neveux ; Denise et Christian SABATIER-PREVOSTAT, Alain et Jeanne-Marie PREVOSTAT, ses cousins et cousines ; Aline et Alain DUBOIS, sa belle-sœur et son beau-frère ; Bruno et Peggy, Alix, Agathe, Abel, Flavie et Ludovic, Lila , Audrey et Laurent, Noam, Yael, ses petits-cousins, toute la famille et ses nombreux amis,

2000370916

ART FUNÉRAIRE

Elle remercie également les personnes qui s’associent à sa peine.

Madame Agnès TELLIER

Fleurs et plaques

Pompes Funèbres de FISMES et Marbrerie ✆ 03.26.48.01.37 - Hab: 18-51-146 pompesfunebresdefismes@orange.fr

Ouvert du lundi au dimanche 7 j/7 - 24 h/24 h

1470880000

MONTMIRAIL Joselyne et Gilbert MALET, ses enfants ; Corinne et Fabrice, Bruno et Christelle, ses petits-enfants ; Estelle, Anaëlle, Julie, Paul, Nathael et Nolan, ses arrière-petits-enfants, et toute la famille,

marbrerie.calme@akeonet.com Hab. : 16-55-01.

• Pompes funèbres marbrerie • Organisation complète des obsèques • Chambres funéraires • Transport de corps toutes distances 7j/7 24h/24 • Articles funéraires • Fleurs artificielles et naturelles • Contrats obsèques • Entretien et travaux de sépultures

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Monique CHABROULLET née PERJEAN

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Ginette POUYMAYON née RONDEAU

Ses obsèques religieuses auront lieu le mercredi 29 mai en l’église Saint-Etienne de Montmirail, à 15 heures, suivies de son inhumation au cimetière. Cet avis tient lieu de faire-part. PFG Services Funéraires ( Face au cimetière) - MONTMIRAIL ✆ 03.26.81.20.19 - Hab: 2014.51.66 1470833400

Retrouvez l’ensemble de nos avis d’obsèques sur notre site www.enmemoire.fr

Avis aux lecteurs Le service

nécrologie sera fermé le jeudi 30 mai

est un site dédié aux familles de la région confrontées au deuil. Il offre plusieurs services ; Déposez vos condoléances, témoignages et photos en ligne.

Notre équipe est là pour vous accompagner.

La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 29 mai 2019, à 14 heures, en l’église Saint-Martin de Vouzy.

Hélène et Georges, ses parents ; Jacques, son frère. Cet avis tient lieu de faire-part. PF MOUSSY Le MESNIL sur OGER 51190 ✆ 03 26 57 52 20 Hab: 2017.51.132 1470896400

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE, CHEPPES-LA-PRAIRIE Michel (✝) et Andrée (✝) GUERIN, son frère ; Nicole et Daniel (✝) VILAIN, sa sœur ; Hugues, Emmanuel, Eric et Rémi VILAIN, François-Xavier et Pierre GUERIN, ses neveux, ainsi que toute la famille, vous font part du rappel à Dieu de

Monsieur André GUERIN

Ancien élève de l’école supérieure de commerce de Reims survenu le samedi 25 mai 2019, dans sa 99ème année. La cérémonie religieuse sera célébrée le mardi 28 mai 2019 à 15 heures en l’église de Cheppes-la-Prairie, suivie de l’inhumation au cimetière de Cheppes-la-Prairie. Un registre à signatures tiendra lieu de condoléances.

2000374524VD

Accédez à une base d’archives des avis de décès publiés dans les journaux L’union, l’ardennais, l’est-éclair et libération champagne.

survenu le 25 mai 2019, dans sa 82ème année.

Une pensée sera demandée pour

survenu le 24 mai 2019, à l’âge de 92 ans.

2000370908

1, rue des Déportés 55120 CLERMONT-EN-ARGONNE Tél. 03 29 80 54 37 - 06 85 41 10 25 23, rue de Cheppy 55270 VARENNES-EN-ARGONNE Tél. 03 29 80 08 32 - 06 85 41 10 25

sa fille Chantal, son époux Roger et son arrière-petite-fille Jeanne. La famille remercie l’ensemble du personnel de la maison de retraite de Fismes.

Maxime TELLIER, son époux ; Sylvain, Elise, ses enfants ; Monsieur Jean-Claude RAMDANI, son père ; Madame Annie TELLIER, sa belle-mère, et toute la famille, ont la douleur de vous faire part du décès de

Contrat obsèques

La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 29 mai 2019 à 10 heures en l’église Saint-Thomas, suivie de la crémation à 12 heures.

Une pensée est demandée pour 1470880700

Organisation d’obsèques

survenu le 24 mai 2019, dans sa 92ème année.

Madame GIBOUT repose au funérarium, 446, avenue de Laon à Reims.

Le présent avis tient lieu de faire-part.

2000370895

POMPES FUNÈBRES MARBRERIE GUGERT

La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 31 mai 2019 à 10 heures, en l’église Saint-Thomas de Reims.

Envoyez vos demandes d’insertions pour parution le VENDREDI 31 MAI au plus tard le MERCREDI 29 MAI à 17 heures

André repose au funérarium "BOITEUX Funéris" rue Fernand Brémont à Châlons-en-Champagne. Cet avis tient lieu de faire-part. BOITEUX S.A. "FUNERIS" ✆ 03.26.65.17.68 - Hab. 2013.51.99 Vos condoléances sur www.boiteux.eu 1470900200


LUNDI

LE CARNET

27 MAI 2019

BASSUET

MARDEUIL-BOUZY

Anne-Marie et François LHUILLIER, Danièle et Daniel COLIBERT, Jean-Paul (✝) et Bernadette JACQUES Roby et Patricia MAISON ses enfants ; Sophie et Cyrille, Nicolas et Cécile, Caroline et Thomas, Angélique et Thierry, Christophe et Lucie, Sébastien et Coralie, Romain et Delphine, ses petits-enfants ; Sandy, Rudy, Marine, Agathe, Baptiste, Manon, Léa, Maxime, Allison, Charlie, Elisa, Ses arrière-petits-enfants ; Serge et Camille WELTY, son frère jumeau et sa belle-sœur, et toute la famille ont la douleur de vous faire part du décès de

Sandrine et Eric THOUVENOT, sa fille et son gendre ; Gwendoline, Jérémy, ses petits-enfants ; ses beaux-frères, belles-sœurs, neveux, nièces, toute la famille, ont la douleur de vous faire part du décès de

mémento

2000370863VD

Monsieur Daniel VIGOURT Un savoir-faire familial depuis 70 ans

survenu le 22 mai 2019, à l’âge de 72 ans. La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 29 mai 2019 à 10 heures en l’église de Bouzy, suivie de la crémation dans l’intimité familiale.

POMPES FUNÈBRES SZAMWEBER

La famille remercie toutes les personnes qui prennent par à sa peine.

survenu à l’âge de 88 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le mercredi 29 mai 2019 à 17 heures, en l’église de Bassuet. Madame JACQUES repose au funérarium de Frignicourt. Une pensée est demandée pour

son époux et ses filles, Jean-Michel, Régine et Isabelle.

Dons pour la recherche contre le cancer.

marbrerie.szamweber@orange.fr

Cet avis tient lieu de faire-part.

Hab. : 2014-51-10

PFG Services Funéraires - Marbrerie Rousseau - EPERNAY ✆ 03.26.55.51.51 Hab : 2014-51- 65 1470688800

Cet avis tient lieu de faire-part.

REIMS

P.F. PHELIZON 51300 Frignicourt - 51240 La-Chaussée-sur-Marne ✆ 03.26.74.05.34 - Hab. 2014.51.46

On nous prie de vous annoncer le décès de

1470884000

16, avenue du Général Leclerc 51600 SUIPPES Tél. 03 26 70 11 96

Pas de fleurs.

Nous sommes plus proches de vous que vous ne l’imaginez !

Madame Anna VERHOENE

Intervention 24 h/24 - 7 j/7

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

survenu le 21 mai 2019, dans sa 100ème année.

Michelle HENRION, son épouse ; Stéphanie HENRION, sa fille et Xavier son conjoint, ainsi que toute la famille, ont la tristesse de vous faire part du décès de

La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 29 mai 2019 à 14 h 30 en l’église Saint-Joseph.

POMPES FUNÈBRES DE FISMES ET MARBRERIE Fabrice LAURIN 28, place de l’Hôtel de Ville 51170 FISMES Tél. 03 26 48 01 37

Madame VERHOENE repose au funérarium, 446, avenue de Laon à Reims.

Monsieur Yves HENRION

Cet avis tient lieu de faire-part.

survenu le jeudi 23 mai 2019, à l’âge de 74 ans. Selon sa volonté, un hommage civil lui sera rendu le mercredi 29 mai 2019 à 10 heures au crématorium de Châlons.

Organisation d’obsèques Transports toutes distances Chambre funéraire Exposition de monuments Large choix d’articles funéraires Travaux de cimetière Entretien de sépultures

2000370936

Une pensée est demandée pour

Monique, son épouse.

née WELTY

OBSÈQUES

pompesfunebresdefismes@orange.fr

TRAXLER et FILS Av de Laon REIMS ✆ 03.26.09.07.98 Hab: 2013.51.34 Condoléances sur www.pompes-funebres-traxler.com

Accompagnement du deuil Contrats obsèques 2000370952

Madame Nicole JACQUES

21

Caveaux - Monuments Plaques funéraires personnalisées

Hab. : 2018 51 146. N° Orias : 07024222 1470523700

Une pensée est demandée pour CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

Un engagement de chaque instant...

Emmanuel et Karine COEFFIER, Fabien et Sybille COEFFIER, ses enfants ; Abel BOURGOIN, Sacha et Gabriel, ses petit-enfants, ainsi que toute la famille,

PFG Services Funéraires - CHALONS EN CHAMPAGNE ✆ 03.26.68.20.67- Hab: 2014.51.80 1470776500

très touchés par les marques de sympathie témoignées lors des obsèques de

VITRY-LE-FRANÇOIS Viviane, son épouse ; Ses filles, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants, ont la tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Bernard FETROT

SERVICE ECO FUNÉRAIRE

Madame Eliette COEFFIER née MAHOUT

25, rue Léon-Bourgeois 51000 CHÂLONSEN-CHAMPAGNE 03 26 22 99 41

La famille remercie très sincèrement toutes les personnes, amis et connaissances qui se sont associées à leur peine par leurs présences, leurs messages de condoléances et leurs envois de fleurs.

survenu à l’âge de 87 ans. Un dernier hommage lui sera rendu le mercredi 29 mai 2019 à 16 heures au crématorium de Rosières-près-Troyes.

Hab. : 16-10-158

Pompes funèbres Marbrerie Accès à toutes chambres funéraires Contrats obsèques Fleurs artificielles Plaques personnalisées

2000371034VD

Henri et Cécile, ses parents ; Jean-Pierre, son frère.

PERMANENCE 7 J/7 - 24 H/24

Du lundi au vendredi : 9 h - 12 h et 14 h - 18 h Samedi : 9 h - 12 h et 14 h - 17 h

Favre-Funéraire-Châlons en Champagne Hab: 2013-51-151. Condoleances sur www-pf-favre.fr

Selon la volonté du défunt, pas de fleurs ni de plaques.

1470882500

Retrouvez l’ensemble de nos avis d’obsèques sur notre site www.enmemoire.fr

Cet avis tient lieu de faire-part. P.F. JECKER-DENTZ - 329 Faubourg Croncels - 10000 TROYES Hab.:08.10.134 ✆ 03.25.75.09.36 1470883600

Madame Mauricette FLAMAND, son épouse ; Corinne, Christophe et Sabrina, ses enfants ; Marjorie et Valentin, Mélyne et Cyril et Laurie et Nicolas, ses petites-filles ; Ses frères, sa sœur, ses beaux-frères et belles-sœurs, Alain PROCUREUR, toute la famille et ses amis, ont la tristesse de vous faire part du décès de

• Pompes Funèbres • Contrats Obsèques • Salons Funéraires • Marbrerie • Fleurs

Monsieur Paul FLAMAND survenu le 24 mai 2019 à l’âge de 84 ans.

CHAUFFERT "FUNERIS", Sainte-Ménehould, Hab.: 2012.51.150 Vos condoléances sur www.chauffert.fr ✆ 03.26.60.18.63 1470879100

est un site dédié aux familles de la région confrontées au deuil. Il offre plusieurs services ; Déposez vos condoléances, témoignages et photos en ligne. Accédez à une base d’archives des avis de décès publiés dans les journaux L’union, l’ardennais, l’est-éclair et libération champagne.

La cérémonie religieuse aura lieu le mardi 28 mai à 10 h 30 en l’église de Braux-Sainte-Cohière. Pas de plaques, fleurs naturelles uniquement.

2000335717VD

BRAUX-SAINTE-COHIÈRE

25 rue de Bétheny ZA La Neuvillette - REIMS Face au terrain de football

03 26 87 96 24

Notre équipe est là pour vous accompagner.


HIPPISME

22 SAINT-CLOUD

Tiercé - Quarté+ - Quinté+ - Multi - 2 sur 4

R.I - C.1 - Prix de l'Autoroute de l'Ouest

Plat - Classe 2 - Hand. div. - 1re épr. 5 ans et plus - Réf. : +19,5 - 52 000 € 2 000 m - 18 partants - Départ à 13 h 50

I

ls sont dix-huit au départ de ce handicap. Aucune jument ne se retrouve engagée en première épreuve et ce tournoi va donc se circonscrire à une lutte entre mâles et hongres pour le succès et entre les cinq ans et leurs aînés. Et attention aux huit ans, à commencer par Café Royal, très bon second à ce niveau la dernière fois à ParisLongchamp et qui ne peut que confirmer sur ce tracé corde 3.

LE PRONOSTIC DU PATRON

PMU CHEZ ÉRIC Éric Pagnié

33, Rue Roger Sondag

AY (51)

LA SÉLECTION

CAFÉ ROYAL VILARO CHILL WIND ZARIYANO MOONWALK STEP PASCASHA D'OR RED MOUNTAIN JUNGLEBOOGIE

9-2-16-5-14-7-12-1

L’INFO DU PELOUSARD

VILARO (9) Décevant en dernier lieu, à ParisLongchamp, le pensionnaire de David Smaga se plait néanmoins tout particulièrement au "Val d'Or". Correctement situé sur l'échelle des valeurs, il s'affirme comme un séduisant outsider.

LA PRESSE

9 12 16 7 14 11 17 5 4 2 6 1 3 10 8 13 15 18

17 12 7 7 11 12 17 14 9 9 9 7

12 3 12 17 4 7 11 11 1 16 7 16

9 9 16 14 12 17 7 12 12 14 12 9

2 7 14 11 2 9 14 4 14 5 16 11

11 16 17 16 14 14 12 7 17 12 6 6

RÉCAPITULATIF DE LA PRESSE

7 6 2 12 5 11 16 17 16 2 1 5

16 11 4 3 16 10 4 16 5 11 17 12

VILARO. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 ZARIYANO . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 CHILL WIND . . . . . . . . . . . . . . . . 12 JUNGLEBOOGIE. . . . . . . . . . . . . . 11 CAFÉ ROYAL. . . . . . . . . . . . . . . . . 11 MOONWALK STEP . . . . . . . . . . . . 9 RED MOUNTAIN . . . . . . . . . . . . . 8 JUST A FORMALITY . . . . . . . . . . . 5 PASCASHA D'OR . . . . . . . . . . . . . 4 HOUT BAY . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 FURIOUS DES AIGLES. . . . . . . . . . 3 JACKSUN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 OCTOKING . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 TARATCHI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 RUBENS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0 BO PAPA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0 AMIRVANN . . . . . . . . . . . . . . . . . 0 VEAKALTO . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0

ENTRAÎNEURS N° CHEVAUX / (ŒIL) M. Figge 1 JACKSUN (Œil) M. Hofer 2 HOUT BAY (Œil) R. Martens 3 OCTOKING (Œil) S. Wattel 4 PASCASHA D'OR C. Escuder 5 JUST A FORMALITY (Œil) C. Barande-Barbe 6 FURIOUS DES AIGLES (Œil) Mlle C. Fey 7 JUNGLEBOOGIE V. Luka 8 RUBENS (E) D. Smaga 9 VILARO J. Parize 10 TARATCHI T. Castanheira 11 MOONWALK STEP L. Gadbin 12 ZARIYANO R. Chotard 13 BO PAPA A. Kleinkorres 14 CAFÉ ROYAL S. Wattel 15 AMIRVANN D. & P. Prod'homme 16 CHILL WIND H. Blume 17 RED MOUNTAIN V. Luka 18 VEAKALTO (E)

ORIGINES Zambezi Sun - Jackanory Whipper - Iocaste Kingsalsa - Marie Octobre Mr Sidney - Reine Annicka Spirit One - Formalité Fuissé - Folie des Aigles Nicaron - Jive Oasis Dream - Rhythm Queen Whipper - Envoûtement Chichi Creasy - Al Tottara Whipper - Egypt Moon Linngari - Zariyana Clodovil - Conceive Nicaron - Cariera High Chaparral - Amenapinga Halling - Lakuta Dark Angel - Red Begonia Slickly - Allegrete

S.A.R. H 5 al.br. H 6 b.f. M 7 gr. H 5 al. M 5 b.f. H 7 b.f. H 7 b. H 6 b. H 6 b. H 7 b. H 6 b. H 7 al. H 5 b. H 8 al. H 7 b. H 8 al. M 5 b. M 7 b.

PDS 60 59 59 58,5 57,5 57 57 57 56,5 56,5 55,5 55,5 55,5 55,5 55,5 55 55 55

JOCKEYS A. Hamelin C. Soumillon F. Blondel T. Bachelot M. Barzalona R. Thomas E. Hardouin B. Murzabayev P.-C. Boudot Mlle M. Eon G. Benoist S. Pasquier Mlle I. Magnin M. Guyon M. Delalande A. Badel Mlle C. Pacaut A. Lemaitre

CDE GAINS C. PR. 11 105 574 18/1 10 135 520 14/1 8 232 360 20/1 6 101 990 16/1 4 219 770 24/1 13 161 930 25/1 12 203 083 10/1 18 103 740 50/1 2 155 370 6/1 14 125 490 30/1 17 135 800 8/1 5 219 000 15/1 16 95 895 28/1 3 208 900 4/1 15 79 750 35/1 7 168 130 7/1 1 49 980 17/1 9 155 140 40/1

(E) Ecuries - Porteront des œillères : (Œil)

60 5-JUST A FORMALITY

57,5 9-VILARO

56,5

8p 1p 2p 4p 9p (18) 0p 1p Son succès à ce niveau Quinté sur les 2 100 m de Maisons-Laffitte le 15 avril lui a valu 7 livres de pénalité. Il dispose désormais de beaucoup moins de marge en 40,5 de valeur et d’ailleurs il n’a pu faire mieux que huitième la dernière fois à ce niveau. Il demeure trop chargé pour l’instant.

2p 0p 0p 1p 5p 7p 2p (18) Il semble avoir affiché ses limites dans les Quintés parisiens et paraît davantage compétitif dans les événements provinciaux comme il vient encore de le prouver à ce niveau à Lyon-Parilly. Son mentor insiste pourtant à Paris avec lui mais sa marge se réduit surtout à son poids de 58 kg.

0p 6p 2p 2p (18) 6p 8p 0p Il dépend d’une écurie en grande forme et son poids ne cesse de fondre depuis la saison dernière. Encore pris en 46,5 de valeur il y a un an, il évolue désormais en 37, ce qui va lui permettre de pleinement se réhabiliter à ce niveau Quinté. Il est grand temps de lui refaire confiance.

04/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain souple Grand Handicap de Paris - Plat - Handicap Réf: +18 - Classe 1 - 4 ans et plus - 70 000 € 2 000 m (M.P.) - 16 partants 1. Kabir 57,5 (13) 2. Café Royal 54 (8) 3. Moonwalk Step 54 (12) 4. Ficelle du Houley 60 (9) 8. JACKSUN 58,5 (11) (A. Hamelin)

08/05/2019 - LYON-PARILLY - Terrain souple Prix de Parilly - Plat - Classe 2 - Handicap divisé Première épreuve - 4 ans et plus - Réf. : +21 52 000 € - 2 000 m - 16 partants 1. Palavas 56,5 (13) 2. JUST A FORMALITY 59 (14) (M. Barzalona) 3. Fox Tin 57,5 (5) 4. Malaaw 57 (6) 5. Incampo 58 (1)

04/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain souple Grand Handicap de Paris - Plat - Handicap Réf: +18 - Classe 1 - 4 ans et plus 70 000 € - 2 000 m (M.P.) - 16 partants 1. Kabir 57,5 (13) 2. Café Royal 54 (8) 3. Moonwalk Step 54 (12) 4. Ficelle du Houley 60 (9) 14. VILARO 57 (2) (S. Pasquier)

2-HOUT BAY

LA SÉLECTION DU PELOUSARD

AISNE NOUVELLE 14 LA MARSEILLAISE 5 BILTO 9 WEEK-END 9 LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ 9 L'ALSACE 16 OUEST-FRANCE 9 PRESSE OCÉAN 9 L'INDÉPENDANT 7 DÉPÊCHE DU MIDI 7 PARIS TURF 14 LE PARISIEN 14

PROPRIÉTAIRES Ecurie Première Classe G.W.H. Schmitt S. François Aubry-Dumand Elevage Le Haras de la Gousserie R. Dupouy/C. Barande Barbe Stall Allegra Racing Club Leram S.R.O. A. Louis-Dreyfus R. Frances D. Dahan/T. Castanheira B. Raber X. Brelaud German Racing Club Lord Clinton/A. Pratt B. Giraudon/Ecurie Ascot C.-M. Holschbach Leram S.R.O.

1-JACKSUN

9-14-2-3-7-5-11-12

14 9 16 12 11 4 17 7

LUNDI 27 MAI 2019

59 6-FURIOUS DES AIGLES

57 10-TARATCHI

L’ANALYSE DES PARTANTS Les jockeys à suivre 2 C. Soumillon 9 P.-C. Boudot 12 S. Pasquier 14 M. Guyon 16 A. Badel Remarqués en dernière sortie 5 Just a Formality 10 Taratchi 14 Café Royal 15 Amirvann 16 Chill Wind

Entraîneurs à suivre 9 D. Smaga 12 L. Gadbin 14 A. Kleinkorres

Pour une surprise 5 Just a Formality 6 Furious des Aigles 13 Bo Papa

Pour une belle cote 2 Hout Bay 4 Pascasha d'Or 12 Zariyano

Pour battre les favoris 7 Jungleboogie 11 Moonwalk Step 16 Chill Wind

Outsiders à surveiller 1 Jacksun 3 Octoking 17 Red Mountain

Des champs à tenter 14-X-9-X-7 sur 4-11-12-16 16-X-5-X-11 sur 4-7-9-14

Avant de faire valider vos jeux, vérifiez l’ordre des courses et la numérotation des partants dans vos points de vente.

56,5 13-BO PAPA

55,5 16-CHILL WIND

55

0p 0p 6p 0p (18) 2p 5p 1p Sa victoire à ce niveau Quinté sur les 1 600 m de Lyon-Parilly en octobre dernier lui avait coûté une lourde pénalisation de 4 kg. Malgré toute une série de contreperformances depuis, le handicapeur a mis du temps à le baisser au poids. Il reperd encore un kilo et se voit confié à Soumillon.

0p 0p 0p 1p 7p 2p (18) 0p Il a réussi à gagner 2 Quintés depuis l’automne dernier sur le gazon de Fontainebleau et sur le sable de Chantilly mais il a vu son poids bondir. Bien que le handicapeur lui concède encore une livre, il a encore besoin de perdre quelques kilos pour refaire parler de lui à ce niveau.

1p (18) 5p (17) 3p 6p 4p 0p Il avait gagné 2 Quintés consécutifs mais en février 2016 et sur le sable de Cagnessur-Mer. Depuis il a toujours échoué à ce niveau. Il n’a couru que 2 fois depuis juillet 2017 suite à des soucis de santé à répétition et il semble s’attaquer à trop forte partie dans ce Quinté parisien.

9p 7p 0p 4p 3p 0p (18) 7p Il est obligé d’attendre le retour des terrains pénibles pour pouvoir exprimer sa pleine mesure à ce niveau Quinté. Ses contre-performances à ce niveau ces derniers temps ont le mérite de le voir baisser au poids. Une nouvelle fois, la piste ne sera pas assez lourde pour ses aptitudes.

5p 2p 3p 1p 4p 4p (18) 0p Il réalise un très bon début de saison et son break en décembre semble lui avoir fait le plus grand bien. À 8 ans et après un passage dans le Sud de la France, il vient de prouver qu’on pouvait compter sur lui à ce niveau à Paris. Bien placé au poids et corde 7, il a sa place à l’arrivée.

16/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain bon Prix de la Place Vendôme - Plat - Classe 2 Hand. divisé - 1re épr. - 5 ans et plus - Réf. : +19,5 52 000 € - 1 600 m (M.P.) - 15 partants 1. Kayenne 61 (13) 2. Esperitum 56,5 (12) 3. Zalamea 62,5 (16) 4. Rominou 64 (7) 10. HOUT BAY 60 (15) (M. Barzalona)

16/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain bon Prix de la Place Vendôme - Plat - Classe 2 Handicap divisé - 1re épreuve - 5 ans et plus 52 000 € - 1 600 m (M.P.) - 15 partants 1. Kayenne 61 (13) 2. Esperitum 56,5 (12) 3. Zalamea 62,5 (16) 4. Rominou 64 (7) 13. FURIOUS DES AIGLES 57,5 (11) (R. Thomas)

08/05/2019 - NORT-SUR-ERDRE - Terrain bon Prix Avants - Plat - 5 ans et Plus 10 500 € - 1 800 m 8 partants 1. TARATCHI 57 (6) (S.martino) 2. Silver Cape 56.5 (5) 3. Sea Spectre 59 (1) 4. Villa Caprara 55 (7) 5. Vixenta 52 (8)

08/05/2019 - LYON-PARILLY - Terrain souple Prix de Parilly - Plat - Classe 2 - Handicap divisé Première épreuve - 4 ans et plus - Réf. : +21 52 000 € - 2 000 m - 16 partants 1. Palavas 56,5 (13) 2. Just a Formality 59 (14) 3. Fox Tin 57,5 (5) 4. Malaaw 57 (6) 9. BO PAPA 57,5 (9) (F. Blondel)

04/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain souple Grand Handicap de Paris - Plat - Handicap Réf: +18 - Classe 1 - 4 ans et plus 70 000 € - 2 000 m (M.P.) - 16 partants 1. Kabir 57,5 (13) 2. Café Royal 54 (8) 3. Moonwalk Step 54 (12) 4. Ficelle du Houley 60 (9) 5. CHILL WIND 53,5 (1) (A. Badel)

3-OCTOKING

59 7-JUNGLEBOOGIE

57 11-MOONWALK STEP

55,5 14-CAFÉ ROYAL

55,5 17-RED MOUNTAIN

55

7p 4p 0p 0p 6p (18) 1p 7p Lui aussi tarde à baisser au poids dans les handicaps et pourtant il n’a réussi à gagner qu’un seul Quinté en 18 participations en mai 2017 à Chantilly en 38 de valeur. Il avait subi les foudres du handicapeur au printemps dernier et il va encore manquer de marge avec 59 kg sur le dos.

6p 5p 1p 0p 2p 7p (18) 0p La dernière fois qu’il a couru sur ce parcours en mars, il avait enlevé son premier Quinté. C’était certes en terrain lourd et il s’est vu punir de 7 livres pour ce succès. Il vient pourtant de prouver par 2 fois qu’il fallait encore composer avec lui pour les places dans cette catégorie.

3p 9p 1p (18) 0p 2p 8p 9p Il s’affiche sur la montante comme l’atteste sa dernière troisième place dans le Quinté du 4 mai sur les 2 000 m de Paris-Longchamp. Une confirmation est donc attendue de sa part d’autant qu’il continue d’évoluer dans une zone de poids favorable. Même corde 17, on n’hésite pas à le reprendre.

2p 5p 4p 9p 5p 8p (18) 7p Il a beau avoir 8 ans, il revient bien cette saison et il sait profiter du fait que son poids a beaucoup baissé depuis l’été 2017 où il était encore pris en 49 de valeur. En 36 désormais, il reste à suivre dans ces gros handicaps et ne peut que confirmer sa récente seconde place à Longchamp.

0p 0p 2p 1p (18) 4p 0p 1p Il avait créé une petite surprise le 21 mars dernier sur ce parcours en n’échouant que d’une tête face à Jungleboogie. Il le retrouve cette fois avec un net avantage au poids en sa faveur mais il n’évoluera plus en terrain lourd. Allant, sa corde 1 va pourtant servir ses intérêts.

04/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain souple Grand Handicap de Paris - Plat - Handicap Réf: +18 - Classe 1 - 4 ans et plus - 70 000 € 2 000 m (M.P.) - 16 partants 1. Kabir 57,5 (13) 2. Café Royal 54 (8) 3. Moonwalk Step 54 (12) 4. Ficelle du Houley 60 (9) 7. OCTOKING 57,5 (16) (V. Cheminaud)

04/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain souple Grand Handicap de Paris - Plat - Handicap Réf: +18 - Classe 1 - 4 ans et plus 70 000 € - 2 000 m (M.P.) - 16 partants 1. Kabir 57,5 (13) 2. Café Royal 54 (8) 3. Moonwalk Step 54 (12) 4. Ficelle du Houley 60 (9) 6. JUNGLEBOOGIE 55,5 (10) (E. Hardouin)

04/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain souple Grand Handicap de Paris - Plat - Handicap Réf: +18 - Classe 1 - 4 ans et plus 70 000 € - 2 000 m (M.P.) - 16 partants 1. Kabir 57,5 (13) 2. Café Royal 54 (8) 3. MOONWALK STEP 54 (12) (T. Bachelot) 4. Ficelle du Houley 60 (9) 5. Chill Wind 53,5 (1)

04/05/2019 - PARISLONGCHAMP - Terrain souple Grand Handicap de Paris - Plat - Handicap Réf: +18 - Classe 1 - 4 ans et plus 70 000 € - 2 000 m (M.P.) - 16 partants 1. Kabir 57,5 (13) 2. CAFÉ ROYAL 54 (8) (M. Guyon) 3. Moonwalk Step 54 (12) 4. Ficelle du Houley 60 (9) 5. Chill Wind 53,5 (1)

08/05/2019 - LYON-PARILLY - Terrain souple Prix de Parilly - Plat - Classe 2 - Handicap divisé Première épreuve - 4 ans et plus - Réf. : +21 52 000 € - 2 000 m - 16 partants 1. Palavas 56,5 (13) 2. Just a Formality 59 (14) 3. Fox Tin 57,5 (5) 4. Malaaw 57 (6) 13. RED MOUNTAIN 56,5 (3) (C. Lecœuvre)

4-PASCASHA D'OR

58,5 8-RUBENS

57 12-ZARIYANO

55,5 15-AMIRVANN

55,5 18-VEAKALTO

55

8p 7p 1p (18) 4p 4p 4p 5p Il avait réalisé une belle fin de saison dernière dans cette catégorie Quinté avant de quelque peu décevoir à ce niveau depuis sa rentrée en avril après un break depuis janvier. On peut enfin s’attendre à le voir courir en progrès d’autant que le handicapeur le baisse de 1 kg. À racheter.

(18) 0p 7p 7p 4p 5p 5p 0p Il a beaucoup couru sur le sable cet hiver à ce niveau Quinté et s’il compte une victoire à ce niveau, c’était en septembre 2017 à Nancy. Il n’a plus été revu depuis décembre et il ne semble pas avoir la pointure parisienne. Son poids a été revu à la baisse mais corde 18, ce sera dur.

0p 3p 8p (18) 0p 0p 2p 0p Il vient de décevoir à Lyon-Parilly à ce niveau mais il avait hérité de la corde 16 et avait dû fournir trop d’efforts en début de parcours pour venir bien se placer. Il avait prouvé sa compétitivité auparavant dans ces Quintés parisiens et il mérite d’être racheté corde 5 cette fois.

5p 1p (18) 0p 1p 9p 2p 2p Il avait réussi à remporter son Quinté chez lui sur le sable de Deauville durant l’été 2016. Victime ensuite d’ennuis de santé, c’est surtout en province depuis qu’il a évolué et réussi ses meilleures performances. Il paraît un peu juste pour son retour à Paris et dans cette catégorie.

7p (18) 0p 9p 0p 6p 5p 4p Second atout de V. Luka dans ce Quinté, pour lui aussi il va s’agir d’une course de rentrée puisqu’il n’a plus été revu depuis le 5 janvier en piste. Surtout vu sur le sable, il reste peu confirmé sur le gazon même s’il s’en sort plutôt bien. Il risque pourtant d’avoir besoin de courir.

06/05/2019 - CHANTILLY - Terrain souple Prix de Chevrières - Plat - Classe 2 Handicap divisé - 1re épreuve - 5 ans et plus 52 000 € - 2 400 m - 13 partants 1. Alacovia 51,5 (2) 2. More Than This 55 (14) 3. Spirit's Revench 52 (12) 4. Nabunga 60 (6) 8. PASCASHA D'OR 60 (11) (T. Bachelot)

18/12/2018 - DEAUVILLE - Terrain psf standard Prix de Sainte-Mère-Eglise - Plat - Course D Handicap divisé - 1re épreuve - 4 ans et plus 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 16 partants 1. In The Lope 61 (3) 2. Golden Rajsa 57 (6) 3. Bharuch 55,5 (2) 4. Pascasha d'Or 59 (5) 15. RUBENS 58 (12) (M. Forest)

08/05/2019 - LYON-PARILLY - Terrain souple Prix de Parilly - Plat - Classe 2 - Handicap divisé Première épreuve - 4 ans et plus - Réf. : +21 52 000 € - 2 000 m - 16 partants 1. Palavas 56,5 (13) 2. Just a Formality 59 (14) 3. Fox Tin 57,5 (5) 4. Malaaw 57 (6) 10. ZARIYANO 57 (16) (T. Bachelot)

06/05/2019 - CHÂTEAUBRIANT - Terrain bon Prix Claude Rouget - Plat - Classe 2 4 ans et Plus - 24 000 € - 1 950 m 8 partants 1. Al Mashrab 59 (7) 2. Haya of Fortune 59,5 (5) 3. Asfaar 57 (6) 4. Shutterbug 55,5 (3) 5. AMIRVANN 54,5 (8) (M. Remy)

05/01/2019 - DEAUVILLE - Terrain psf standard Prix des Manoirs - Plat - Course G Handicap divisé - 1re épreuve - 5 ans et plus 24 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 16 partants 1. Red Mountain 51,5 (13) 2. Mehzam 55 (10) 3. Bello Mattéo 54,5 (8) 4. Good Deal 53,5 (7) 7. VEAKALTO 57 (2) (P. Foret)


LUNDI

HIPPISME

27 MAI 2019

SAINT-CLOUD - Réunion 1 - 13h20

AMIENS - Réunion 2 - 11h25

2) PRIX HUNYADE (14H25) 11 Spirit of Liberty (Œil.) C. Soumillon 57,5 9 3p 6p 5p Plat - Inédits - Mâles - 2 ans 12 Lady Walli T. Piccone 57,5 16 6p 4p 0p 27 000 € - 1 200 m - 11 partants 13 Happy Bean M. Guyon 57,5 5 2p 0p (18) COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 14 Tireur NON-PARTANT A. Hamelin 56,5 2 8p 6p 0p N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 15 Mont Artiste 1 Chill Chainnigh T. Bachelot 58 3 Inédit 16 Roca Nivaria (Œil.) M. Androuin 56 7 5p 7p 2p 2 Hard Rock A. Lemaitre 58 2 Inédit 17 Where Is Charlie (Œil.) A. Lemaitre 56 17 0p 6p 9p 3 Star Lord A. Werlé 58 6 Inédit 18 Tosen Ciara Y. Aouabed 55,5 8 3p 0p 7p 4 Sujet Libre C. Soumillon 58 8 Inédit Favoris : 4 - 11 - 13 - 6 5 Wilshire J. Moutard 58 7 Inédit Outsiders : 10 - 3 - 1 - 9 6 Assier M. Guyon 58 11 Inédit 7 Get Set A. Hamelin 58 9 Inédit 6) PRIX DE VAURÉAL (16H45) 8 Lordelio P. Bazire 58 1 Inédit Plat - A réclamer - 2 ans 9 Restiany P.-C. Boudot 58 4 Inédit 27 000 € - 1 200 m - 8 partants 10 Happy Chrisnat F. Veron 58 10 Inédit COUPLÉS - TRIO - SUPER 4 11 Barakatle S. Pasquier 58 5 Inédit N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. Favoris : 4 - 9 - 6 1 Goldmembers I. Mendizabal 59 4 1p 5p Outsiders : 11 - 5 - 2 2 Golden Warrior A. Chesneau 55 2 Inédit 3 Pink Princess M. Barzalona 57,5 6 4p 3) PRIX LA BELLE II (15H00) 4 Carmague T. Piccone 57,5 5 3p Plat - Inédites - Femelles - 2 ans 5 Has d'Emra (Œil.) M. Guyon 56 3 1p 4p 4p 27 000 € - 1 200 m - 11 partants 6 On The Nod P. Bazire 56 7 Inédit COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 7 Morgenstern T. Trullier 53,5 8 9p N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 8 Illumina S. Pasquier 54,5 1 9p 1 Havasu V. Cheminaud 57 5 Inédit Favoris : 5 - 3 - 4 2 Les Hogues C. Pacaut 55,5 9 Inédit Outsiders : 1 - 8 - 7 3 Secret Style A. Badel 57 11 Inédit 4 Astakida P.-C. Boudot 57 4 Inédit 7) PRIX BURGOS (17H20) 5 Visite Privee J. Delaunay 53,5 2 Inédit Plat - Classe 2 - 3 ans 6 Blueyes M. Michel 55,5 6 Inédit 28 000 € - 2 000 m - 8 partants 7 Follow Your Heart M. Barzalona 57 8 Inédit COUPLÉS - TRIO - SUPER 4 8 Rock Your Breeze G. Benoist 57 3 Inédit N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 9 Carribean Bay S. Pasquier 57 7 Inédit 1 Shendam C. Soumillon 58,5 3 5p 6p (18) 10 Mequinenza B. Murzabayev 57 1 Inédit 2 Hodeng C. Pacaut 57 5 5p 1p (18) 11 Sound Machine I. Mendizabal 57 10 Inédit 3 Battle of Toro M. Barzalona 58,5 1 2p (18) 1p Favoris : 7 - 4 - 2 4 Flambeur M. Guyon 58,5 8 2p 5p 3p Outsiders : 1 - 3 - 6 5 Saam G. Benoist 57 4 2p 2p (18) 6 Bellariva T. Trullier 54,5 2 1p (18) 6p 4) PRIX CADUM (15H35) 7 Slickly Dancing S. Akari-Souidane 51,5 6 8p 0p Plat - Classe 2 - 4 ans et plus 8 Ludella A. Badel 55,5 7 8p 1p 28 000 € - 1 600 m - 9 partants Favoris : 3 - 4 - 2 COUPLÉS - TRIO - SUPER 4 Outsiders : 1 - 5 - 8 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 1 Wetrov M. Michel 56,5 5 7p 2p 2p 8) PRIX DU TRIANGLE DE ROCQUENCOURT (17H55) 2 Rajkumar P.-C. Boudot 57 9 2p (17) 1p Plat - Classe 2 - Handicap divisé 3 Ninario A. Lemaitre 56 3 (18) 1p 5p Deuxième épreuve - 5 ans et plus 4 Impulsif M. Barzalona 56 6 8p (18) 5p 26 000 € - 2 000 m - 18 partants 5 Sun At Work E. Hardouin 56 1 (18) 0p 2p COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 6 Bagel R. Thomas 56 2 0p (18) 0p PICK 5 7 Repercussion (Œil.) S. Pasquier 56 4 (18) 1p 8p N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 8 Northern Fox B. Flandrin 56 7 1p (18) 8p 1 Dame d'Id T. Bachelot 60 1 1p 3p 3p 9 Latita M. Guyon 54,5 8 5p (18) 3p 2 A Head Ahead C. Stéfan 60 15 1p 7p 0p Favoris : 9 - 2 - 4 3 Heir To a Throne M. Guyon 60 10 1p 5p 1p Outsiders : 3 - 1 - 5 4 Vieux Moulin A. Badel 60 14 2p 0p 5p 5 River On The Hills M. Barzalona 60 2 6p (18) 1p 5) PRIX DE LA CROIX VERTE (16H10) 6 Asfaar NON-PARTANT Plat - Handicap de catégorie - 3 ans 7 Zanzibar C. Soumillon 59,5 5 4p 3p 1p 23 000 € - 1 600 m - 18 partants 8 Green Bay A. Hamelin 58,5 17 8p 5p 5p COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 9 Zahid P.-C. Boudot 58,5 18 7p 3p (18) PICK 5 10 Rogue Runner E. Hardouin 58 7 3p 1p 6p N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 11 High Dream V. Cheminaud 58 3 6p (18) 4p 1 Lifkarita M. Eon 57,5 11 3p 5p 0p 12 Olympic Torch J. Claudic 58 8 0p (18) Ah 2 Karaktair A. Werlé 59 1 3p 7p 8p 13 Sri Prada A. Lemaitre 57,5 9 0p (18) 1p 3 Sharela F. Blondel 59 6 6p 2p 9p 14 Serenu S. Maillot 57 4 0p 0p (16) 4 Rio Dancer (Œil.) M. Barzalona 58,5 4 4p 5p 0p 15 Zaverna S. Pasquier 56,5 16 0p 1p 0p 5 Kawkabba T. Bachelot 58,5 15 0p 7p 3p 16 Great Dream I. Mendizabal 56,5 13 9p (18) 4p 6 Merci Madame S. Pasquier 58,5 14 3p 6p 5p 17 Max's Spirit A. Chesneau 56 11 3p 2p 1p 7 Vadrouilleur T. Trullier 57 10 0p (18) 6p 18 Kourkar G. Benoist 55,5 6 2p 9p 9p 8 Pauledance M. Waldhauser 55 18 2p 0p 8p Ecurie Victoria Dreams : 11 - 16 9 Goutte de Lune (Œil.) F. Veron 57,5 3 6p 0p 5p Favoris : 7 - 3 - 9 - 5 10 Lady Dya (Œil.) P.-C. Boudot 57,5 13 5p 7p 3p Outsiders : 17 - 18 - 15 - 8

1) PRIX DE LA TOUR PERRET (11H55) Attelé - Course E - Départ à l'Autostart - 3 ans 18 000 € - 2 400 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers 1 Ghostbuster C. Raimbaud 2 Ginala P.-Y. Verva 3 Garcon de Corday N. Bridault 4 Gazelle Senoville F. Lagadeuc 5 Gordon d'Occagnes J.-Ch. Piton 6 Geisha Ceijy M. Verva 7 Gipsy Queen G. Sucaet 8 Gauguin Maza G. Demoulin 9 Graal du Pinaguet Ph. Daugeard 10 Goldy Love de Rem J. Koubiche 11 Gengis Th. Gauchet 12 Gamin de Laumont V. Boulogne 13 Gabriel Al J.L. Giot 14 Gandhi Turgot J. Petit Ecurie J.l. Giot : 9 - 13 Favoris : 2 - 5 - 6 - 3 Outsiders : 1 - 7 - 10

Perf. Da 6a 6a 3a 1a 1a 7a 6m (18) 4a 1a Da 1a 3a 2a 4a Da 2a 5a 9a 3a 2a (18) 4a 6a 2a Da Da Dm Da 3a Da 3a 3a 7a

2) PRIX DE LA CATHÉDRALE D'AMIENS (12H25) Attelé - Course E Départ à l'Autostart - Femelles - 4 ans 18 000 € - 2 400 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers Perf. 1 Fabuleuse Idee B. Lerebourg 1a 5a 8a 2 Fortune de Cerisy (D.4) L. Verva 3a 5a 4a 3 Fading de Mortree (D.2P) F. Ouvrie 2a 6a 2a 4 Fidji de Lair Q. Michel 6a 3a Da 5 Freyja des Champs (D.2P) P.-Y. Verva 8a (18) 4a 6 Foudre du Bas Bosq F. Giard 8a 3a 4a 7 Fidelis J.-F. Senet (18) Da 1a 8 Flower of Love (D.2A) G. Lannoo 5a Da (18) 9 Farouche P. Groussard 8a 5a 6a 10 Folle Tigresse J. Koubiche 2a 5a 6a 11 Fabella des Liards (D.4) B. Piton 6a 1a 5a 12 Federovka Ph. Daugeard (18) 0a 2a 13 Fortune d'Opale A. Garandeau Da 6a 3a 14 Filly Gala (D.4) Ch. Martens 0a 0a (18) Favoris : 3 - 1 - 8 - 5 Outsiders : 2 - 6 - 10 3) PRIX DU BEFFROI (12H55) Attelé - Course G Départ à l'Autostart - Amateurs - 6, 7 et 8 ans 5 500 € - 2 400 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers Perf. 1 Baklov De Vandel P. Ujkaj Da 8a Da 2 Baila Comigo M. Plassais 0a 5a 6a 3 Cool Rendez Vous (D.4) L. Rivenet 2a 2a 6a 4 Celebrity De Ginai (D.4) P. Plassais 6a 6m (18) 5 Corail de Bellande (D.4) A. Gand Da 4a 2a 6 Bergh D'Ylea (D.2P) P.M. Allais 9m 5a Da 7 Banjo d'Or (D.2P) M. Seoane-Gil Dm (18) Da 8 Bailey de Watou N. Geiregat Da Da 0a 9 Cyrius Rose R. Lhomme 5a Da 0a 10 Bahia Des Amazones CH.M. Duval 5a 1a (18) 11 Call Boy Danover S. Campain 1a Da 1a 12 Bolide Senonchois (D.2A) V. Baledent Da 9a 9a 13 Biniou Du Beuvron A. Chantris 4a 9a 0a 14 Doriforo Th. Lemaitre 0a 3a (18) Favoris : 3 - 11 - 9 - 5 Outsiders : 4 - 7 - 13

DEMAIN À STRASBOURG 13H50

Plat - Classe 2 - Hand. divisé - 1re épr. - 4 ans et plus - Réf. : +22 - 52 000 € - 3 000 m - 16 partants ENTRAÎNEURS Mme P. Brandt F. Vermeulen S. Kobayashi M. Rulec F. Rossi W. Gülcher A. Suborics W. Hickst M. Krebs J. Parize P. & F. Monfort S. Steinberg Mlle Y. Vollmer H.-A. Pantall Mlle Y. Vollmer Xl. Le Stang

N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

4) PRIX DU QUARTIER ST LEU (13H25) Attelé - Course E Départ à l'Autostart - Mâles - 4 ans 18 000 € - 2 400 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers 1 First Piya N. Viel-Pierre 2 Fuzin d'Erpion (D.4) G. Jouve 3 Fidzi Rose M. Verva 4 Fly du Vertain F. Ouvrie 5 Fil Rouge (D.4) B. Piton 6 Flood of Love (D.2P) C. Delbecq 7 Flipper d'Occagnes J.-Ch. Piton 8 Flamenco du Bois (D.2P) R.-Ch. Larue 9 Foxy d'Orgeres P. Houel 10 Farouk d'Ourville (D.2A) CH. Heot 11 Fingalo (D.2P) G. Lannoo 12 Favori de Nay L. Roelens 13 Fiz de la Besvre (D.2P) J.-F. Senet 14 Fjord Pan (D.2P) G. Celis Favoris : 5 - 11 - 7 - 4 Outsiders : 6 - 2 - 1 5) PRIX DE L'HORLOGE DEWAILLY (14H07) Attelé - Course E Départ à l'Autostart - Femelles - 5 ans 20 000 € - 2 400 m - 12 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers 1 En Folie (D.4) D. Lefèvre 2 Eva Luna Voirons (D.4) Ch. Martens 3 Elite du Mouchel P.-Y. Verva 4 Easy des Sarts (D.4) Y. Gérard 5 Etoile Rochelaise D. Héon 6 Engala de Lou (D.2A) J. Travers 7 Early Star (D.4) F. Ouvrie 8 Emba du Vivier (D.4) F. Lagadeuc 9 Evla de Vive (D.4) M. Verva 10 Etincelle de Mai Ch. Nicole 11 Etoile de Christal P. Houel 12 Etincelle du Parc Q. Michel Favoris : 1 - 2 - 4 Outsiders : 7 - 3 - 8 6) PRIX DU LOGIS DU ROI (14H42) Attelé - Course F Apprentis et Lads-Jockeys - 6 ans 16 000 € - 2 400 m - 13 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers 1 Danse Javanaise (D.2P) J. Travers 2 Domino de la Brise (D.2P) B. Blary 3 Dreamsam d'Oscar (D.4) B. Gallon 4 Deesse of Fairy (D.4) M. Herrault 5 Divine Nuit (D.4) D. Thouroude 6 Diana Marina (D.2P) A. Ternisien 7 Dorestan Q. Michel 8 Dock Americain C. Delbecq 9 Diego du Coudou (D.4) J. Hocde Suivants à 2425 mètres 10 Deci Dela (D.2A) P. Groussard 11 Dixie de Vandel (D.2A) B. Lerebourg 12 Dynastie d'Enfer (D.4) P.-A. Delacour 13 Dauphine de Clecy CH. Heot Favoris : 9 - 7 - 8 Outsiders : 11 - 5 - 6

Perf. Da 2a 2a Da 1a 1a 6a 2a 5m 9a 1a 0a 3a 2a Da Da Da 1a 5a 3a Da 8a Da 0a 2a Da 3a Da 7a 1a 5a 1a 9a 7a 5a 6a 6a Da 1a 6a 7a

CHEVAUX / (ŒIL) KARLSTAD AIRFIELD BEAUTY (Œil) MAIDEN VOYAGE MALAAW CUTTY PIE (Œil) HARD TALK KING NONANTAIS SHINING LORD KAILYN (Œil) MORTRÉE (Œil) RED WHISPER ATTENTIONADVENTURE GOING FOR GLORY MENUETTO JARNISY (Œil) ARIA LAFORLONGEUSE (Œil)

ORIGINES S.A.R. Stormy River - Kill The Crab H 4 b. Delegator - Anthéa F 5 b. Motivator - Atlantic Light F 4 b. Kendargent - Sky High Flyer H 4 b. Cape Cross - Whisper to Dream F 5 b. Redoute's Choice - Soft Ice H 5 b. Air Chief Marshal - Castries H 7 al.br. Lord of England - Serienhoehe H 5 b. Manduro - Kaziyma F 6 b. Le Havre - Sallen F 6 b. Redoute's Choice - Becomes You F 4 b. Poseïdon Adventure - Akilinda H 8 b. Duke of Marmalade - Bird Of Paradise F 4 rou. Dubawi - Measured Tempo F 4 b. Croco Rouge - Belle Neyev H 4 al. Masterstroke - Wonderful Life F 4 b.

Perf. 3a 1a 1a 4a 0a (18) Da 5m 3a 2a Da 3a 4a 6a 5a 0a 9a 8a 8a 8a 7a Da 1a Da 1a Da 2a Da 1a Da 3a 6a 2a 4a 0a 3a

Perf. 9a (18) 5a 0a 4a Da 3a 0a Da 7a 8a 7a 3a (18) 0a Da 1a 7a 8a 2a (18) 8a 7a (18) 4a Ga 2a 0a 5a 6m 1a 5a 1a 4a 7a 6a 7a 7a Da

(E) Ecuries - Porterons des œillères : (Œil)

Les informations de cette rubrique sont données à titre indicatif. Seuls les documents publiés par le Pari Mutuel Urbain ont valeur officielle. Nous invitons les parieurs à s’y référer. La responsabilité du journal ne saurait, en aucun cas, être engagée.

CORDE GAINS COTES 6 55 700 7/1 5 87 760 5/1 16 52 780 20/1 3 36 560 18/1 13 56 930 17/1 2 61 465 16/1 11 120 030 15/1 15 46 005 10/1 8 96 980 24/1 9 156 100 4/1 14 15 450 14/1 10 88 810 25/1 7 26 300 21/1 1 6 380 12/1 12 32 560 40/1 4 24 500 30/1

7 Delta de la Vallee 8 Donaria 9 Disco Match 10 Dream du Choquel 11 Derby de Nay 12 Destrier d'Isques 13 Djyoti du Patural 14 Delle du Luot 15 Dahlia Blanc Favoris : 15 - 14 - 9 - 5 Outsiders : 1 - 8 - 11

F. Letonturier

Dm 0a 0m 7m 8m Dm (D.4) A. Gendrot 1m Dm 4m (D.4) J. Vanmeerbeck (18) 9m 9m B. Blary 0m (18) 8a A. Garandeau 6a 5a Da W. Aveline 9a 6a 8m F. Lagadeuc 5m 5m 2m G. Gervais 5a 6a 6a (D.4) P.-Y. Verva

LES RÉSULTATS

PARISLONGCHAMP - hier TIERCÉ (Pour 1,00 euro) 7 - 15 - 10

Ordre.................................567,90 Désordre .............................93,80

Ordre .............................3 994,25 Désordre ...........................289,64 Bonus .................................23,40

Tiercé - Quarté+ - Quinté+ Multi - 2 sur 4

POIDS JOCKEYS 60 A. Badel 59 M. Guyon 58,5 P. Bazire 58 A. Hamelin 57,5 F. Blondel 57,5 T. Piccone 57 A. Chesneau 57 A. Crastus 56,5 E. Hardouin 56 F. Forési 56 P.-C. Boudot 55 F. Minarik 54,5 A. Lemaitre 54 V. Cheminaud 53,5 M. Pecheur 53 Mlle M. Eon

7) PRIX DE LA MAISON DU SAGITTAIRE (15H17) Monté - Course E - 6 ans 20 000 € - 2 900 m - 15 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Jockeys Perf. 1 Dourasie du Roi Mlle M. Asseline 0m Ra (18) 2 Dalika de Bray (D.4) M. Tijou Ra (18) 8a 3 Donato du Louvain J. Condette Dm 0m 7a 4 Dali Dore F. Desmigneux Dm 9m Dm 5 Dalomane (D.4) M. Joly Da 0a 8m 6 Diva des Semailles P. Houel Da 0a Da

QUARTÉ+ (Pour 1,30 euro) 7 - 15 - 10 - 16

10 - 2 - 1 - 12 - 8 - 14 - 11 - 7

1re PRIX DE LA MUSIQUE PROPRIÉTAIRES T. E. Kjeseth B. Cambier M. Ogawa Cometica Ag J.-C. Seroul Mme A. Moser/G. Moser Galopp-Club Rhein-Main G. Wittekindshof R. Meder P. Walter Elevage P. Levesque Stall Salzburg Ecurie Luck Godolphin SNC W. Tschudin S. Hurson

23

QUINTÉ+ (Pour 2,00 euros) 7 - 15 - 10 - 16 - 8

Ordre ...........................73 906,00 Désordre ...........................538,20 Bonus 4 ..............................40,40 Bonus 3 ................................9,60

MULTI (Pour 3,00 euros)

Multi en 4........................1 701,00 Multi en 5 .........................340,20 Multi en 6...........................113,40 Multi en 7 ...........................48,60

2 SUR 4 (Pour 3,00 euros)

2 sur 4.................................25,20

1) PRIX DE VIROFLAY (SUPER 4) 7 partants - Tous partants 1. 1 Zarkallani (C. Soumillon) G. 1,70 ; P. 1,20 2. 5 Bliss For Ever (P.-C. Boudot) P. 1,50 3. 6 Arise (G. Benoist) 4. 3 Varoki (T. Bachelot) Couplé Ordre : 3,60 - Trio Ordre : 1-5-6 8,90 Super 4 : 28,20 2) PRIX DE VERNEUIL (MINI MULTI) 10 partants - Tous partants 1. 7 Astonished (M. Guyon) G. 8,10 ; P. 1,70 2. 4 Villa Marina (O. Peslier) P. 1,30 3. 2 Sabi River (P.-C. Boudot) P. 1,30 4. 5 Lucky Doe (S. Pasquier) Couplé : 7-4 G. 9,40 - P. 3,30 - 7-2 P. 3,60 4-2 P. 2,40 - Trio : 7-4-2 12,20 Mini Multi en 4 : 28,20 - Mini Multi en 5 : 7,80 - Mini Multi en 6 : 4,50 2 sur 4 : 3,60 3) PRIX DU LYS (SUPER 4) 5 partants - Tous partants 1. 5 Quest The Moon (C. Demuro) G. 7,50 ; P. 3,50 2. 3 Khagan (M. Barzalona) P. 3,00 3. 2 Moonlight Spirit (J. W. Doyle) 4. 1 Talk Or Listen (S. Pasquier) Couplé Ordre : 40,80 Trio Ordre : 5-3-2 158,60 Super 4 : 261,70

4) PRIX DE L'ILE DE LA CITÉ (QUINTÉ +) 16 partants - Tous partants 1. 7 El Manifico (A. Badel) G. 10,30 ; P. 3,30 2. 15 Five Ice Cubes (M. Barzalona) P. 4,30 3. 10 Shamsabad (P.-C. Boudot) P. 3,00 4. 16 Beat Generation (F. Lefebvre) 5. 8 Holdbacktheriver (M. Guyon) Couplé : 7-15 G. 59,40 - P. 19,10 - 7-10 P. 14,40 - 15-10 P. 19,60 Multi en 4 : 1 701,00 - Multi en 5 : 340,20 Multi en 6 : 113,40 - Multi en 7 : 48,60 2 sur 4 : 25,20 5) PRIX SAINT ALARY (MINI MULTI - PICK 5) 11 partants - Tous partants 1. 2 Siyarafina (C. Soumillon) G. 1,70 ; P. 1,10 2. 5 Olendon (S. Pasquier) P. 4,70 3. 3 Imperial Charm (A. Atzeni) P. 2,10 4. 7 Cala Tarida (G. Benoist) 5. 9 Merimbula (A. Lemaitre) Couplé : 2-5 G. 32,50 - P. 8,80 - 2-3 P. 5,00 5-3 P. 14,80 - Trio : 2-5-3 55,10 Mini Multi en 4 : 814,50 - Mini Multi en 5 : 162,90 - Mini Multi en 6 : 54,30 2 sur 4 : 17,10 - Pick5 : 2-5-3-7-9 512,50 6) PRIX D'ISPAHAN (SUPER 4) 9 partants - Tous partants 1. 1 Zabeel Prince (A. Atzeni) G. 4,00 ; P. 1,50 2. 4 Study of Man (S. Pasquier) P. 1,60 3. 6 Trais Fluors (P.-C. Boudot) P. 2,10 4. 3 Intellogent (C. Demuro) Couplé : 1-4 G. 12,90 - P. 5,30 - 1-6 P. 6,60 4-6 P. 5,40 - Trio : 1-4-6 38,30 Super 4 : 1 584,10 7) PRIX VICOMTESSE VIGIER (MINI MULTI - PICK 5) 11 partants - Tous partants 1. 4 Called To The Bar (T. Bachelot) G. 6,30 ; P. 2,00 2. 5 Way To Paris (C. Demuro) P. 2,40 3. 2 Call The Wind (A. Lemaitre) P. 1,60 4. 3 Malkoboy (F. Veron) 5. 1 Holdthasigreen (T. Piccone) Couplé : 4-5 G. 18,70 - P. 5,90 - 4-2 P. 4,60 5-2 P. 6,50 - Trio : 4-5-2 27,10 Mini Multi en 4 : 409,50 - Mini Multi en 5 : 81,90 - Mini Multi en 6 : 27,30 2 sur 4 : 15,00 - Pick5 : 4-5-2-3-1 45,50 8) PRIX DE L'ILE SAINT-LOUIS (MINI MULTI) 13 partants - Tous partants 1. 2 Ultra Cool (A. Lemaitre) G. 7,80 ; P. 2,60 2. 4 Rock Or Bust (T. Bachelot) P. 2,20 3. 1 Paris Paris (M. Nobili) P. 5,40 4. 7 Buster (C. Soumillon) Couplé : 2-4 G. 14,90 - P. 7,00 - 2-1 P. 14,20 4-1 P. 16,90 - Trio : 2-4-1 58,30 Mini Multi en 4 : 576,00 - Mini Multi en 5 : 115,20 - Mini Multi en 6 : 38,40 2 sur 4 : 20,70

LA CAPELLE - hier 1) PRIX ALBERT LEFEBRE 12 partants - Tous partants 1. 2 Gentleman du Mirel (M. Verva) G. 2,50 ; P. 1,90 2. 1 Gamer de Buliere (B. Vassard) P. 4,60 3. 8 Girl Gema (M. Sassier) P. 2,40 Couplé : 2-1 G. 23,90 - P. 12,40 - 2-8 P. 3,90 1-8 P. 21,80 - Trio : 2-1-8 47,10 2) PRIX DE SAINT-QUENTIN 12 partants - Non-partant : 5 1. 1 Eva Nika (Th. Peltier) G. 18,60 ; P. 5,20 2. 11 Empereur Darling (A. Viel) P. 4,70 3. 6 Esperance Amax (M. Tijou) P. 3,90 Couplé: 1-6G. 139,60 - P. 169,30 - 1-11P. 169,30 Trio : 1-11 13,90 3) PRIX DE VERVINS (QUARTÉ RÉGIONAL) 15 partants - Non-partant : 9 1. 11 Brandeis Jet (P. Vercruysse) G. 2,60 ; P. 1,70 2. 2 Already Du Poli (B. Piton) P. 3,20 3. 8 Atrium Gede (L. Verva) P. 3,80 4. 12 Baron Daidou (C. Chenu) Couplé : 11-2 G. 14,40 - P. 5,20 - 11-NP G. 3,80 - P. 1,80 - 11-8 P. 4,70 - 2-8 P. 8,70 2-NP P. 2,30 - 8-NP P. 2,10 Trio : 11-2-8 28,40

Quarté+ Régional : Ordre : 199,81 - Désordre : 16,77 - Bonus : 4,81 4) PRIX DE LA FÈRE (GR. A) 12 partants - Tous partants 1. 5 Falco d'Airel (J. Mieras) G. 1,60 ; P. 1,60 2. 7 Forlando du Vivier (P. Vercruysse) P. 1,60 3. 3 Fighter Cehere (X. Thevenet) P. 9,00 Couplé : 5-7 G. 5,40 - P. 3,10 - 5-3 P. 3,70 7-3 P. 9,90 - Trio : 5-7-3 33,70 5) PRIX DE LA FÈRE (GR. B) 12 partants - Tous partants 1. 3 Francois d'Houlbec (M. Verva) G. 6,30 ; P. 2,10 2. 2 Fier d'Ars (M. Huygens) P. 1,80 3. 4 Fleuron de Choc (Ch. Petrement) P. 2,80 Couplé : 3-2 G. 14,90 - P. 7,00 - 3-4 P. 12,20 2-4 P. 6,90 - Trio : 3-2-4 21,60 6) PRIX DE MARLE 16 partants - Non-partant : 16 1. 2 Ecureuil Babou (A. Clerin)G. 12,60 ; P. 3,10 2. 15 Eros du Choquel (N. Bridault) P. 5,60 3. 7 Elton du Ham (L. Roelens) P. 3,20 Couplé : 2-15 G. 27,20 - P. 27,70 - 2-7 P. 27,20 15-7 P. 17,90 Trio : 2-15 71,30


LUNDI

LES ANNONCES CHAMPAGNE-ARDENNE

Mut’Accueil

VENTESAPPT.STUDIO/TYPE1 77 500 €

51 Reims

CONVOCATION A ASSEMBLEE GENERALE Les membres adhérents de Mut’ Accueil sont conviés à assister à l’Assemblée Générale qui se tiendra le jeudi 6 juin 2019 à 14 h 30 au 11, rue des Elus à Reims (51100). Si le quorum n’est pas atteint, une deuxième Assemblée Générale délibèrera quel que soit le nombre de délégués présents ou représentés (article 19 des statuts cités ci-dessous). Ils auront à délibérer sur l’ordre du jour suivant : - Approbation du procès-verbal de l’Assemblée Générale de 2018 ; - Approbation des comptes 2018 : o Rapport de gestion ; o Affectation du résultat ; - Résolutions ; - Cotisations ; - Cooptation d’administrateur ; - Prolongation du mandat des administrateurs rééligibles. Article 14 des statuts : Les membres empêchés d’assister à cette assemblée peuvent s’y faire représenter par un autre membre de la Mutuelle sans que le nombre de mandats réunis par un même représentant puisse excéder 3. Article 19 des statuts : Pour délibérer valablement, l’Assemblée Générale doit être composée du quart au moins de l’ensemble des participants et membres honoraires à jour de leurs cotisations. Si ce quorum n’est pas atteint, une deuxième Assemblée Générale est convoquée simultanément par voie de presse. Elle délibère valablement quel que soit le nombre de délégués présents ou représentés. Les différents rapports présentés le 6 juin 2019 pourront être consultés au siège de la Mutuelle. Les bulletins de présence et pouvoirs pourront être retirés audit siège (Hôtel de la Mutualité - Secrétariat de Direction - 11, rue des Elus à Reims). Le Président du conseil d’administration Jean-Louis MAILLIOT 1470462000

Achète toutes GRUMES très belle sur pied comptant CHENE diam. 30/34 Px 100 à 160€ ; 60 et + 230 à 460€ ; SURBILLE et BROGNEUX 50 et + 54 à 122€ ; MERISIER 45 et + 305 à 1220€ ; FRENE 45 et + 230€ et + ; PEUPLIER diam 35 et + 28 à 58€ ; HETRES, GRISARDS TAILLIS FEUILLUS RESINEUX. tél. 06.87.73.54.94

Au 6ème étage avec asc, STUDIO de 29m2, sdb, cuis, séparés, balc. avec vue sur basilique Saint Remy, cave au soussol, chauff. collec. gaz. Classe énergie :D. tél. 06.68.63.34.25 ACHETEUR de GRUMES DE FRENE, CHENE, PEUPLIER à scier et non à exporter, tél. 07.67.72.78.73.

VENTESAPPT. TYPE3 51 Reims 134 000 € Appartement de type III d’environ 72 m2, situé au 2C rue Gosset, 4ème étage porte C - REIMS - Classement énergétique «C» 134 000€, garage compris (priorité aux locataires de Reims Habitat). RENSEIGNEMENTS I-MMOCOOP au 03.26.97.67.37

AUTRESDÉPARTEMENTS MEUBLÉS

VENTESMAISONS 51 Vitry-le-François 100 000 € 51. Vends centre ville, Maison 5 pièces avec jardin et garage, chaudière gaz, proche école. Classe énergie :B tél. 06.84.19.82.57 51 Reims 185 000 € Pavillon de type VI d’environ 120 m2, situé au 10 rue de Dunkerque, REIMS - Classement énergétique «N/A» - 185 000 €(priorité aux locataires de Reims Habitat). RENSEIGNEMENTS I-MMOCOOP au 03.26.97.67.37

REIMS : Ideal investisseur, vends chambre meublée, très bonne rentabilité, à St Remi, rue Tournebonnaux. Entièrement rénové, sans tvx à prévoir, indépendante, ds résidence de standing, sécurisée avec gardien.Visiophonne, calme, ensoleillé, tt équipé, armoire, lit, frigo, plaques, évier etc...7è etg avec asc. Classe énergie Ctél. 06.81.40.19.18.

LOCATIONSAPPT.TYPE2 51 Reims

LOCAUXINDUSTRIELS ENTREPÔTS

610 €

LOCATIONS

7 Rue Ruissellet quart. St Maurice com. école, gd. F2, 66m2, , très lumineux, séj., entrée, cuis., sdb, grand placard, rangt. 4m2, 2ème ét., inter., asc. (Charges eau+ chauff. Collec., gardien), pas de vis à vis, poss. gge. Classe énergie : D tél. 06.07.77.94.49

BATIMENT INDUSTRIEL ISOLE, 1000 m2 avec bureaux sur 2 niveaux, magasin de stockage, parking de 20 places, 2 portes éléctriques de 4/4m, terrain clos. Zone industrielle de Oiry prés d’ Epernay. Libre de suite. tél. 06.80.33.68.56.

Rencontres VIEÀ2

51 Reims 550 € Quart. de Cernay F3, 50 m2 proche bus, 2ch., cuis. éq., SDB, WC indép., chauff. élec., classe énergie : G , 580€ CC tél. 03.24.30.99.42 HR

LAVOIXIMMO.COM DÉMÉNAGE DANS 360 M2

I Plus de 20.000 appels d’offres en cours I 100% gratuit I Alertes par email

37 800 €

51 Marne

ɀ 08. Homme 70ans recherche Femme 69/71ans. Aime le cinéma, la marche, les restaurants. Souhaite combler la solitude.Envoyer réponse sous réf. DAJGI au journal qui transmettra.

RETROUVEZ UNE VISION À 360° DE L’IMMOBILIER DANS VOTRE RÉGION

ɀ TRES SERIEUX, 58ANS, UNE RETRAITE MERITEE, 1m78, brun, svelte, vous le trouverez sympathique, ouvert,…. et il a le cœur sur la main !!! Veuf, amateur de sorties, restau, nature, de brocantes, de musique … Sentimental et tendre, il a le sens de l’amitié et aime les animaux. Vous : peu importe votre niveau socio-culturel si vous êtes douce et tendre, tout simplement. REF PQR21-100400RAYHARMONIE CHALONS - LAON - CHARLEVILLE- REIMS Tél : 03 26 64 91 91

ACHETE TRES CHER Meubles anciens Pendules - Carillons - Bibelots Tableaux - Argenteries Pièces et billets - Montres Cartes postales Machines à coudre - Etc. DÉBARRAS DE MAISON SUCCESSIONS

RAPID, spaceback, TDI, 105CV, Business. 1ère MEC 02/06/2014, 96500 kms, équip.GPS, radar recul, clim auto, JA, blue tooth.Régul vitesse.tél. 06.80.37.04.15.

J.-Claude - 06 07 88 02 30

VOLVO 22 500 €

V40

CROSS COUNTRY XENIUM, mise en service 23/09/14, 35000 kms, pft état, très nombreuses options.tél. 06.11.54.86.76.

Bonnes Affaires

ɀ 51. Homme 81 ans, veuf, 1.84m, passionné de sport, dynamique, aimant les voyages, propriétaire, jardinage, sorties, resto, campagne, animaux , cherche Dame jolie, avec de l’humour, 70/75 ans, partageant les mêmes passions. Envoyer réponse sous réf. DBAFJ au journal qui transmettra.

Salon

HABITAT AMEUBLEMENT

ɀ Urgent Luthier ACHETE TRES BON PRIX VIOLONS VIOLONCELLES CONTREBASSES, SAXO anciens ds l’état où ils se trouvent. Se déplace. ESTIMATION RAPIDE ET GRATUITE. Paiement immédiat. tél. 06.09.46.03.85 ou 06.78.66.83.09

CHAUFFAGE ɀ 08. VDS BOIS DE CHAUFFAGE petite quantité 0.50 cm, 0.40cm, 0.33 cm avec ou sans livraison, Détail, Achat peupliers, tél. 03.24.72.91.20 le soir / 06.07.07.98.74.

ACHETE TOUTES PARCELLES BOISEES avec ou sans le fond, feuillus, résineux, paiement comptant, VENTE et LIVRAISON bois de chauffage, élagage, transport de grumes, tél. 06.64.84.14.77.

RENCONTRESLIBRES FEMMES ɀ En principe je ne couche jamais au 1er rdv. Sauf si je tombe amoureuse... Apl moi au 0895 07 96 61 (aby-0,80€/min+ prix d’un appel)

Automobile AUTOMOBILE ACHAT ACHAT CASH ET PAYE COMPTANT ts véhicules diesel, essence, utilitaires, camping-cars et 4x4, de 2006 à 2018, même HS, en panne, fort kms, accidentés, gagés, roulants ou pas. Chq de banque ou esp. Me déplace 7j/7. SPEED AUTO 51 REIMS 06.58.13.98.98

PEUGEOT

ɀ PREMIER RDV GRATUIT. + Réservé aux personnes seules, cherchant une rencontre sérieuse et réelle. + documentation gratuite sur demande. + de 500 profils et de nombreuses infos sur www.agenceharmonie.fr + Envie d’en savoir plus ? NºVERT 0800 77 82 37 (appel gratuit ) ou au 06 58 68 59 60 ; Agence Harmonie CHALONS, 32 av Maréchal Leclerc 51000 à bientôt … si vous osez PS: Toutes les personnes sont de la région (ou limitrophe).Donnez du sens à votre vie : un simple SMS au 06 58 68 59 60 avec votre nom + âge

3008 7 000 € 89. Vds PEUGEOT ALLURE 1L6 HDI 112ch, FAB, bvm6, an2012, gris thorium, 162.000km, entretien concessionnaire peugeot, ttes opts, attelage. CT OK.tél. 06.74.53.30.88

68ANS, BONNE CUISINIERE ET EPICURIENNE, toujours soignée et avenante, très solaire, elle est toujours partante…. sera facile à vivre pour vous !!! Technicienne en retraite, divorcée, elle aime aussi bien marcher que conduire, souhaite à nouveau profiter de son confort de vie, mais à 2, partager les plaisirs simples de la vie…à 2, avec vous : sincère et confiant si possible. REF PQR21-402541VIPHARMONIE CHALONS - LAON - CHARLEVILLE- REIMS Tél : 03 26 64 91 91

9 500 €

Autres

ɀ 84ANS, TOUJOURS SVELTE ET DYNAMIQUE, il a le sens de la diplomatie !!! En retraite, excellent danseur, il a de la conversation, de l’esprit… et de l’humour ! Divorcé, respectueux d’autrui et bricoleur, il aime voyager avec ou sans son auto, sortir et continuer à faire des projets, positivement, avec organisation et intelligence. Vous : positive si possible, âge en rapport. REF PQR21-10160281 HARMONIE CHALONS - LAON - CHARLEVILLE- REIMS Tél : 03 26 64 91 91

FEMMES

ɀ

Divers

SKODA

HOMMES

ɀ 08. Veuf 83ans sobre nf, cherche amie de 75 à 84ans, gaie, soignée, dynamique aimant la campagne. Pour rompre solitude. Envoyer réponse sous réf. DAJIE au journal qui transmettra.

LOCATIONSAPPT.TYPE3

Le portail d’avis de marchés publics le plus complet du web

ANS, CELIBATAIRE SANS ENFANT, elle recherche son âme sœur pour fonder un foyer !!! Cheveux châtains clairs et jolis yeux noisette, souriante, fonctionnaire, sociable, sensible et affectueuse, elle fait de l’athlétisme et vous attend pour partager ses activités : cinéma, concert, voyages… et les vôtres… Vous : positif et ouvert avec de l’humour si possible. REF PQR21-584202rayHARMONIE CHALONS LAON - CHARLEVILLE- REIMS Tél : 03 26 64 91 91

2000385663VD

FORÊT

ɀ 32

RENAULT Koleos 37 800 € Initiale Paris 4*4, boîte auto, état neuf, 1800 kms certifiés, sous contrat garantie +entretien jusqu’en 2022 ou 60000 kms. Tts options dont toit ouvr.pano, pack hiver+attelage élec.rétractable jamais servi et alarme. Prix catalogue actuel 53400 € + d’infos au tél. 06.08.00.50.50.

FORD Fiesta 6 300 € TREND, Essence, 4 CV, 47000 kms, 1ère main, option radar recul, blanche 3 portes, entr.gar.Argus 7000 €.tél. 06.95.62.80.76

ɀ VENDS CANAPES+FAUTEUIL DANS L’ETAT, tissus, rouge. Pas de livraison. 600€ à débattre.tél. 06.74.94.04.23. ɀ 02. Vds BOIS DE CHAUFFAGE sec 2ans, DUR (Frene, chêne, charme) 45 €/ stère coupé en 50 cm, 47 € en 33 cm, en 25 cm 49 € Livraison comprise. + ACHETE BOIS SUR PIEDS. tél. 06.26.44.48.72

BROCANTE

MAISON À VIDER

CHEMINÉE

Antiquités - C. MOLYN Achats - Successions Déplacement dans toute la France Intervention rapide 7j/7

2000365668

Immobilier

Vie juridique des sociétés Divers (Créances, Convoc., Comptes.. ) 11, rue des Elus - 51100 Reims Mutuelle de Livre III régie par le Code de la Mutualité SIREN 444.270.599

FÔRETSETAGRICULTURE

Bois chauffage

EPERNAY 06 47 46 60 49

ANTIQUITÉ ACHETE AU PLUS CHER Carillons, pendules, vieilles montres, pièces de monnaie, manteaux de fourrure, tableaux, miroirs, cartes postales, anciennes pubs émaillées, anciennes poupées, vieux jouets, instruments de musique, tous objets militaires et pompiers, vieux vélos, mobylettes, solex, vieilles motos, déco de jardin, statues, auges en pierre...

2000397445

ANNONCES LÉGALES ET JUDICIAIRES

ɀ 51. Vds BOIS DE CHAUFFAGE Sec 2 ans , coupé 50cm 46€./stère, 33cm 48€./stère, 1m 45€./stère. Mélange chêne, charme, hêtre, frêne. Livraison poss. tél. 06.48.48.97.40 ou 06.58.73.21.02. Achat bois et tous types de grumes sur pieds.

ACHAT

06.16.36.37.29

J’ACHÈTE TOUT

SUR LE JARDIN Statues - Bancs - Médisix en fonte - Salons de jardin en fer anciens

P. PIERREJEAN 06.08.57.25.18

2000385719

24

27 MAI 2019

ɀ ACHETE GRDS VINS, CHAMPAGNES, WHISKYS, RHUMS, CHARTREUSES, COGNACS même très vieux ou imbuvables, je me déplace Frédéric, tél. 06.09.85.48.98. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.


LUNDI

LES ANNONCES

27 MAI 2019

PRODUITFERMIER

Antiquité Brocante Maison ANTONY

Vends

DÉPLACEMENT GRATUIT PAIEMENT IMMEDIAT

POULETTES

Achète CHER ɀ Collectionneur ACHETE CHER, GRANDS

Manteaux de fourrure

VINS de Bordeaux, Bourgogne, etc, même très vieux. Paiement comptant. "L’abus d’alcool est dangereux pour la santé" tél. 06.74.16.07.78

쏽 03 24 30 33 06 DIVERS

06 maison.antony@yahoo.com 38 39 97 45

ɀ Collectionneur ACHETE VIEUX CHAMPAGNE DE GRANDE MARQUE même très ancien ou imbuvable. "L’abus d’alcool est dangereux pour la santé" tél. 06.74.16.07.78

ANIMAUX Loi 99.5 du 6-1-1999 - Article 16 Toute publication d’une offre de vente d’un chat ou d’un chien doit mentionner le nº d’identité de l’animal ou le nº d’identification de la femelle ayant donné naissance aux animaux, l’âge, ainsi que le nombre d’animaux de la portée. Dans cette annonce doivent figurer également l’âge des animaux et l’existence ou l’absence d’inscription de ceux-ci à une ligne généalogique reconnue par le ministère de l’Agriculture. En résumé, l’annonce doit comporter : le numéro de tatouage ; l’âge (pas moins de deux mois) ; le nombre d’animaux de la portée ; l’inscription ou non au livre généalogique (exemple : LOF) ; le nº SIRET si l’annonce émane d’un professionnel La vente ou la cession à titre gratuit des chiens dangereux de première catégorie est interdite, conformément à l’article L215-2 du code rural. 1469752300VD

Tableaux Pendules - Toutes montres Jouets anciens Manteaux de fourrure - Pièce de monnaie Meubles et bibelots anciens - Argenterie Instruments de musique - Maroquineries de luxe Bijoux (fantaisie) - Cuivre et étain - Vin Déplacements gratuit - Paiement immédiat

La vente d’animaux non domestiques (perroquets gris du Gabon, reptiles...) doit faire l’objet d’une autorisation de vente et de la détention d’un certificat de capacité par l’annonceur, conformément aux articles L413-2 et L413-3 du code de l’environnement. Présentation des justificatifs obligatoires (autorisations, déclarations, certificats de capacité).

fallet.antiquités@gmail.com • 06 43 47 03 83

ANIMALDEFERME

N° SIREN 848 175 139

ɀ PASSIONNEE DE POUPEES ANCIENNES, ACHETE CHER SELON MODELES : POUPEES TETE PORCELAINE OU TETE SEULE, DE 1850 A 1930, MEME ABIMEES, VETEMENTS DE POUPEES ANCIENS, ACCESSOIRES, AUTOMATES ET MANEQUINS DE VITRINE EN BOIS ANCIEN. FAIRE OFFRE tél. 06.61.69.18.82.

Emploi RECHERCHE D’EMPLOI ɀ 51. Reims et env., JARDINIER SPECIALISE jardin d’agrément à entretenir, taille fruitier, élagage, abattage, réfection pelouse, plantation, fleurissement, pose dallage et clôture, sérieuses réf., assurance, CESU. tél. 06.07.66.30.14 ɀ

ANTIQUITÉ DÉCORATION

Résultats des tirages du dimanche 26 mai 2019 Tirage du midi

3

ACHAT - VENTE

4

9 10 11 14 19 22 27 38

40 41 44 47 49 58 59 60 63 69 2000397234VD

Estimation - Succession n de toutes antiquités Tout mobilier pour meubler Châteaux, Tous manteaux de fourrure Tous tableaux Toutes décorations :

x2 ɀ Vds BELLES POULES PONDEUSES ROUSSES, 6€/pièce, Commande à partir de 10, Forfait liv. 5€. tél. 07.83.55.66.54.

CHIEN

glaces, lustres, montres, bronze, pendules, poupées, violons, Gallé, Daum, Lalique... Monnaies : pièces Or et Argent

Vieux vins et spiritueux Bijoux Or et fantaisie Stephan Henri

CHAMPAGNE-ARDENNE ET HAUTS-DE-FRANCE

51. SPECIALISTE CARRELAGE 23 ans expériences, nombreuses références, travail soigné propose chez Part. et Professionnels : carrelage, faiences, briques, pierres, ttes maçonneries et rénovations, enduits, terrassement,crépis, façade, peinture, déclaré, tél. 06.09.83.30.20 ou 03.26.03.00.79

7 556 716

Tirage du soir

2

3

4

8 10 12 13 16 17 21

29 30 36 39 41 49 59 60 64 65

ɀ

DÉPLACEMENT

03 26 66 51 98 06 07 54 02 92

dans toute la France

henri.stephan4@orange.fr

x2 Résultats et informations :

Application FDJ ®

PLAN ?

TRES BEAUX CHIOTS BOXER. 4 M, 3F. Fauve ou bringés, queue courte. Nés le 15/02/2019, très racés, non LOF, vacc., pucés, mère 250268500695174 parents et grds parents visibles, siret 351762547, tél. 06.08.60.64.10

0,35

/ min

envoyez KENO au

61 113

0,35 € PAR SMS + PRIX SMS

JOUER COMPORTE DES RISQUES : DÉPENDANCE, ISOLEMENT... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)

PEINTRE PROPOSE CHEZ PARTICULIERS ET PRO : PEINTURE INT. ET EXT., TOILE DE VERRE, POSE DE SOLS (Lino, Parquets, Moquettes...), DECORATION INTERIEURE. Déclaré. Devis rapide. Travail soigné. tél. 06.45.10.67.96.

VIEPRATIQUE ACHAT

Vous cherchez un

EMPLOI ? Consultez gratuitement sur

Retrouvez toutes les annonces BONNES AFFAIRES de la région Rendez-vous les MERCREDIS et VENDREDIS dans votre journal

3256

Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir règlement.

ɀ VDS

Vous cherchez un BON

6 575 944

La Française des Jeux, 3-7 quai du Point du Jour, 92650 Boulogne-Billancourt Cedex, RCS Nanterre B 315 065 292

2000373007VD

Manteaux fourrure : toutes sortes même en mauvais état (vison, astrakan, cuir). Vestes, étoles, toques. même en mauvais état. Mobilier : meuble, buffet, armoire, machine à coudre. Horlogerie : pendule, horloge ancienne, carillon, montre. Sacs à main, bagagerie, malles vintage. Disques : vinyl. Briquets de collection. Livres : encyclopédies, Larousse, religieux. Instruments de musiques : pianos, saxos, violons.... Armes anciennes : fusils, pistolets, épées, médailes. Art africain, art asiatique. Cuivre et étain, argenterie, ménagère. Pièces de monnaie française et étrangère. Tableaux, vins, champagne, vaisselle, porcelaine.

Souche fermière Prêtes à pondre 08 - PAUVRES

2000390323

Achète Ch Cher

25

www.leschasseursdemploi.com

ɀ ACHETE ART ASIATIQUE ANCIEN : vases, porcelaines, statues (ivoire, caorail, bronze..etc), pierres dures, jades, bouddhas, tabatières, textiles, mobilier et tous objets. tél. 06.76.08.74.60.

toutes les offres d’emploi de la région Rendez-vous tous les SAMEDIS et MARDIS

Grand quotidien issu de la Résistance

Directeur Général - Directeur de la Publication : DANIEL PICAULT. Rédacteur en chef : Didier LOUIS. Actionnaire principal : SAS NEW POLE CAP (NPC). Président : Michel NOZIERE. - Capital social : 38.000 € S.A. Société du Journal R.C.S. Reims 335.680.674 - Siège social : 14, rue Edouard Mignot CS 20001 - 51083 REIMS Cedex - Tél. 03.26.50.50.50 - www.lunion.fr Imprimerie du Journal : 4/6 rue Gutenberg, 51100 Reims Publicité locale : GLOBAL EST MEDIAS - 14, rue Edouard Mignot CS 20001 - 51083 REIMS Cedex - Tél. 03.26.50.50.51 Publicité nationale : SAS 366 - 101, boulevard Murat - 75116 Paris - Tél. 01.80.48.93.66 Renseignements et relations abonnés : 03.66.89.04.04 Abonnements@lunion.fr • Tarif abonnement papier pour 360 numéros : 390 € Prélèvement mensuel : 32,50 € (en moyenne). • Tarif abonnement numérique 1 an : 219 € Tirage en couplage avec : 95.775 exemplaires C.P.P.A.P. 0420 C 86339 - I.S.S.N. 0751 - 6134 La reproduction ou utilisation de nos contenus, sous quelque forme que ce soit, est rigoureusement interdite. Provenance du papier : France, Espagne ET BELGIQUE. les papiers utilisés sont certifiés pefc. Taux de fibres recyclées : supérieur à 50 % et jusqu’à 100%. La fabrication de ce journal a généré l’émission de 90 g eq CO2.


LUNDI

À LA UNE

26

27 MAI 2019

JUSTICE AFFAIRE TOSCAN DU PLANTIER

LE MEURTRE ÉNIGMATIQUE AUX ASSISES, 22 ANS APRÈS

Le procès du meurtrier présumé de Sophie Toscan du Plantier, en 1996 dans la lande irlandaise, s’ouvre aujourd’hui à Paris, en l’absence de l’accusé que Dublin refuse d’extrader. n meurtre sauvage en Irlande à Noël 1996, une victime française et un suspect britannique : le procès du meurtrier présumé de Sophie Toscan du Plantier, Ian Bailey, s’ouvre aujourd’hui en son absence devant les assises de Paris. Ian Bailey, ex-journaliste pigiste âgé de 62 ans qui conteste être l’auteur du crime, ne sera « ni présent ni représenté », ont affirmé ses avocats Dominique Tricaud et Franck Buttimer. Le Britannique, que Dublin a refusé d’extrader, sera donc jugé « par défaut » devant une cour uniquement composée de magistrats professionnels (lire par ailleurs). Les parents, le fils et d’autres proches de la victime, mariée au producteur de cinéma Daniel Toscan du Plantier (décédé en 2003), seront en revanche bien là et garniront les bancs des parties civiles. « Ce procès, même en absence d’accusé, même en absence de défense se tiendra et œuvre de justice sera faite », estime Marie Dosé, l’une des avocates de la famille.

U

GISANT DANS UNE MARE DE SANG Sophie Toscan du Plantier avait été retrouvée morte au matin du 23 décembre 1996, en vêtements de nuit, en contrebas de sa maison isolée de Schull, un village du comté de Cork sur la côte sudouest de l’Irlande. La troisième épouse de l’ancien patron de la société Gaumont, Daniel Toscan du Plantier, était arrivée seule le 20 décembre et devait rester quelques jours avant Noël. ...............................................................

Des blessures aux mains démontrent qu’elle s’est considérablement défendue Le corps de la Française, 39 ans, gisant dans une mare de sang, avait été découvert par une voisine. À proximité, étaient retrouvés une grosse pierre et un parpaing, eux aussi maculés. Selon l’autopsie, Sophie Toscan du Plantier a succombé à de multiples coups portés à la tête et des blessures aux mains démontrent qu’elle s’est considérablement défendue.

Le cadavre étant resté dehors, recouvert d’une simple bâche pendant 36 heures avant l’arrivée du médecin légiste, l’heure exacte de la mort n’a pu être déterminée et aucune preuve scientifique n’a été relevée sur la scène de crime. En dépit de cette absence de trace ADN, Ian Bailey, journaliste pigiste et poète auto-proclamé résidant à une dizaine de kilomètres de là, avait rapidement fait figure de suspect.

affirmé qu’il leur avait avoué le meurtre ou reconnu indirectement celui-ci, sous l’empire de l’alcool. Des « sarcasmes » selon les avocats du suspect britannique, qui dénoncent une instruction

“CITIZEN KANE RATÉ ET ALCOOLIQUE” Ian Bailey était l’un des premiers à être arrivé sur la scène du crime. Il portait sur le front et les avant-bras des égratignures qu’il disait avoir eues en découpant des dindes et un arbre de Noël. Il avait évoqué dans ses articles des éléments censés être connus uniquement du meurtrier et des policiers. Surtout, il avait assuré ne pas connaître la victime, ce qui avait été contredit par des témoignages. Plus déconcertant encore, plusieurs témoins ont

française « uniquement orientée contre Ian Bailey ». « Citizen Kane raté et alcoolique » selon

La Française Sophie Toscan du Plantier a été assassinée, à l’âge de 39 ans, en Irlande en 1996. AFP

“ERREUR JUDICIAIRE” FRANÇAISE Avançant que Ian Bailey, aujourd’hui vendeur de pizzas sur le marché de Schull, a été « innocenté » par l’Irlande, ses avocats évoquent une « erreur judiciaire » française. S’exprimant dans les médias irlandais, Ian Bailey juge avoir « déjà été condamné » en France. ...............................................................

“Ian Bailey ne vient pas au procès parce qu’il a peur d’être condamné et à raison”

POUR JUGER UN ACCUSÉ EN SON ABSENCE, LE PROCÈS “PAR DÉFAUT” Le Britannique Ian Bailey, qui clame depuis vingt-deux ans son innocence, a fait savoir qu’il ne serait ni présent ni représenté par un avocat à l’audience, la qualifiant de « parodie de procès ». En son absence et en application des dispositions prévues par le code de procédure pénale, il sera donc jugé par trois magistrats professionnels, sans l’assistance des jurés. Instaurée par la loi du 9 mars 2004, la procédure dite de « défaut criminel » s’est substituée à la contumace, multiséculaire, pour permettre une audience plus conforme aux exigences du procès équitable. La France avait supprimé la contumace après avoir été condamnée en 2001 par la Cour européenne des droits de l’Homme. Cette dernière critiquait l’impossibilité pour un accusé jugé par contumace d’être représenté par un avocat et de se pourvoir en cassation contre l’arrêt rendu. À la différence de la contumace, l’accusé, bien qu’absent, peut lors d’un procès « par défaut » être défendu par un avocat, et la cour peut entendre des témoins et des experts, comme lors d’une audience ordinaire. L’accusé condamné par défaut ne peut pas faire appel du verdict.

Me Dominique Tricaud, Ian Bailey a été placé en garde à vue à deux reprises, en 1997 et 1998, mais n’a jamais été poursuivi par la justice irlandaise, à défaut de preuves « au-delà du doute raisonnable ». Les autorités françaises ont délivré deux mandats d’arrêt à l’encontre de Ian Bailey en 2010 et 2016, mais Dublin a refusé sa remise à la France, invoquant l’absence de réciprocité entre les deux pays en matière d’extradition. S’il est condamné, Ian Bailey devrait faire l’objet d’une nouvelle demande d’extradition, laquelle pourra être « difficilement refusée » par l’Irlande, estime Me Marie Dosé.

Ian Bailey n’assistera pas à son procès à Paris. Archives AFP S’il se constitue prisonnier ou s’il est arrêté avant que la peine prononcée ne soit éteinte par la prescription, l’arrêt de la cour d’assises est annulé et il est rejugé, en sa présence.

Me Marie Dosé Ses avocats, Mes Dominique Tricaud et Franck Buttimer, ont annoncé « la prochaine constitution d’un tribunal Russell en Irlande », une référence au tribunal d’opinion cofondé par Jean-Paul Sartre en 1966 pour juger la politique des États-Unis pendant la guerre du Vietnam. Selon ses défenseurs, Ian Bailey, qui vit toujours dans le comté de Cork, s’est « engagé à se ranger aux conclusions données » par ce tribunal. De « l’indécence » dénonce la partie civile. « Leur décision, c’est de nier la procédure française et de la dénigrer , souligne Me Marie Dosé. Ian Bailey ne vient pas au procès parce qu’il a peur d’être condamné et à raison. » Il encourt trente ans de réclusion criminelle. Le verdict est attendu vendredi.


FRANCE MONDE

IRAK

Trois Français de Daech condamnés à mort our appartenance au groupe jihadiste État islamique (EI), trois Français ont été condamnés à mort, hier, en Irak, un verdict inédit pour des ressortissants d’un pays qui refuse la peine de mort. Il s’agit de Kévin Gonot, Léonard Lopez et Salim Machou, arrêtés en Syrie par une alliance arabo-kurde anti-EI avant d’être transférés en Irak avec neuf autres Français en février, a indiqué un magistrat du tribunal de Bagdad qui les a jugés. Ils ont 30 jours pour faire appel selon la loi irakienne, qui prévoit jusqu’à la peine de mort pour quiconque a rejoint une organisation terroriste, qu’il ait combattu ou non. Les verdicts de dimanche pourraient relancer le débat sur l’épineuse question du retour des jihadistes dans leurs pays, qui suscite un vif rejet dans l’opinion publique en Europe. Converti à l’islam, le Parisien Léonard Lopez, 32 ans, a répondu aux questions du juge en arabe, après quatre mois d’interrogatoires, sur la base desquels la cour a rendu son jugement. Dénonçant une « justice expé-

P

Bagdad a déjà condamné plus de 500 étrangers de l’EI dont jusqu’ici aucun n’a été exécuté. ditive », son avocat français Me Nabil Boudi a annoncé interjeter appel avec son confrère irakien : « On condamne à la peine capitale un ressortissant français, sur la base uniquement d’interrogatoires dans des geôles

à Bagdad. Le ministère des Affaires étrangères nous avait pourtant garanti que les Français auraient droit à un procès équitable même en Irak. » Léonard Lopez a fait partie des plus actifs sur le site jihadiste francophone Ansar Al-Haqq. En juillet 2015, sous contrôle judiciaire, il est parti avec sa femme et leurs deux enfants, à Mossoul en Irak puis en Syrie. Il a été condamné en son absence en 2018 en France à cinq ans de prison dans le dossier Ansar al-Haqq. Il est surtout connu des services de renseignement pour avoir cofondé l’association Sanabil, dissoute fin 2016 car elle contribuait, sous couvert d’aide, à radicaliser des détenus. Kévin Gonot, 32 ans, né à Figeac, a dit au juge « regretter » d’avoir rejoint l’EI. En France, il a été condamné en son absence à neuf ans de prison, selon le Centre d’analyse du terrorisme (CAT). Le troisième homme, Salim Machou, 41 ans, a appartenu à la brigade Tariq ibn Ziyad, une cellule d’Européens de l’EI que les autorités américaines décrivent comme un « vivier d’auteurs d’attaques ».

27

Libre opinion

Le monde est en crise : comment y répondre ?

Des Gilets jaunes aux menaces de Trump, du Brexit aux déclarations péremptoires des populistes, des fausses nouvelles reprises des milliards de fois par les réseaux sociaux aux manifestations des jeunes pour le climat, etc. On aimerait voir un coin de ciel bleu ! Dans ce monde où tout s’accélère, où l’instantané prime sur la réflexion, chacun peine à dominer ses émotions et graduer l’importance de chaque événement. De plus, les campagnes électorales de ces dernières semaines, tant en France que dans la plupart des 28 pays européens, n’auront en rien éclairé la situation ! La guerre commerciale ouverte entre Trump et les Chinois – et dans une moindre mesure avec les Européens – ne peut pas se limiter au seul niveau des taxes. En interdisant certains échanges, les protagonistes influent sur les approvisionnements en énergie, les métaux rares, et les produits industriels dont nous avons besoin. Avec le bras de fer entre les États-Unis et l’Iran, nombre de grandes entreprises françaises ont perdu des marchés importants et cela relance des conflits locaux au Moyen Orient. L’Afrique explose de tous côtés : conflits ethniques et religieux, terrorisme, instabilités politiques, pré-

Jean Marie Beaupuy Président Mouvement européen Marne

sence des Chinois, corruptions à tous les niveaux. Sur ce continent, la France et l’Europe sont directement concernées aux niveaux commerciaux, diplomatiques, culturels, militaires. Les dégradations de l’environnement et de la biodiversité, le réchauffement climatique sont déjà très sensibles et seront catastrophiques si l’ensemble des puissances mondiales n’agissent pas rapidement. Tous ces grands sujets, qui ne nous touchent que partiellement aujourd’hui, peuvent dégénérer et provoquer des explosions en chaîne. La France et les Français n’échapperaient pas à un tel cataclysme. Dans ce contexte mondial, seule la dimension européenne peut permettre d’éviter un tel risque d’embrasement. C’est pourquoi il est urgent que les nouveaux députés européens, avec les nouveaux commissaires et les 27 chefs d’État (que l’on espère être animés par l’intérêt général et non pas par leur seul intérêt électoral) apportent dès cet automne des réponses aussi rapides que « fortes et adéquates ». Nos 27 chefs d’États ont su montrer leur capacité à s’unir face au Brexit. Souhaitons que cette même Union et une nouvelle détermination guident leurs choix. Notre paix, nos conditions de vie en dépendent.

1468551200VD

LUNDI 27 MAI 2019


28

LUNDI

REGARDS

27 MAI 2019

INSOLITES ÉTATS-UNIS Perdue en forêt depuis le 8 mai, une Américaine retrouvée vivante

Une résidante d’Hawaï, partie en randonnée et portée disparue depuis quinze jours, a été retrouvée vivante, vendredi, après un vaste élan de solidarité, avec plus de 70 000 dollars récoltés ayant permis de lancer des recherches par les airs et de la localiser. « Légèrement blessée, Amanda était coincée entre deux chutes d’eau, au fond d’un profond ravin dans le lit d’un ruisseau. » Une photo postée sur Facebook montre les deux chevilles de la jeune femme, âgée de 35 ans, couvertes d’ecchymoses. La trentenaire a fini par être repérée par un hélicoptère et évacuée vers un hôpital.

ESPAGNE Le “rituel de la mort du taureau” célébré et contesté à Madrid

Quand le « toro » s’effondre face au matador, le silence se fait dans les arènes de Madrid. Leur patron français, Simon Casas, défend fougueusement le « rituel de la mort du taureau », toujours plus contesté en Espagne. Pour la feria de San Isidro qui dure jusqu’au 16 juin, 500 0000 aficionados doivent passer par la Plaza de Las Ventas, « la cathédrale de la tauromachie mondiale » selon Don Simon, premier Français à la diriger. Seulement la politique s’en mêle. La maire de gauche sortante de Madrid a promis des corridas « sans sang ni mort », avant les municipales d’hier. La droite et l’extrême droite défendent une « tradition » qu’elles associent à « l’identité » espagnole et avaient enrôlé trois toreros lors des législatives d’avril.

NÉPAL La haute saison bat son plein sur l’Everest (8 848 m), au point que des files d'attente se forment à proximité du sommet. Des embouteillages dans lesquels les alpinistes risquent la mort à cette altitude. Quatre d’entre eux ont péri dernièrement.

MEXIQUE Pour une concentration maximum, un cours de yoga géant est organisé dans le désert, dans l'État de Chihuahua.

MONACO Le « A », plus grand yacht de luxe du monde, appartenant au milliardaire russe Andrey Melnichenko, était en baie de Monaco à l’occasion du Grand Prix de Formule 1. Le navire, conçu par le français Philippe Starck, mesure 143 m de long alors que ses mâts culminent à 100 m de haut.

CHILI Sur l’aéroport de Santiago du Chili, l’avion-hôpital ne se différencie pas des autres avions commerciaux, mais l’intérieur dévoile un centre médical qui forme des ophtalmologues tout autour du monde.


LUNDI 27 MAI 2019

SORTIR DANS LA RÉGION

29

MUSIQUE

CINQ BONNES RAISONS D’ALLER À PLOUCKSTOCK FESTIEUX (AISNE) Le festival aura lieu le week-end prochain et mêlera des groupes rock, métal,

électro. Une diversité musicale voulue. Voici un petit choix des plus redoutables… avec moult cuivres et une chanteuse, venus de Bristol. Ça devrait cartonner. De l’énergie et de la performance à revendre avec du funk, de la soul et du hip-hop. Un mélange qui va vous donner, à coup sûr, envie de bouger lors de cette huitième édition.

PLOUCKSTOCK ● Où ? au stade de Festieux, dans l’Aisne, entre Reims et Laon. ● Quand ? les vendredi 31 mai, samedi 1er et dimanche 2 juin. Restauration (et de la bonne), buvette, exposants, camping et parking gratuits, animations pour les enfants. ● Tarifs : entrée gratuite. ● Infos Au 06 03 55 12 70 et sur www.lesvolfonis1.jimdo.com

D 1

4

VYRYL

5

THE CROSSROAD PROJECT

Voici un groupe qui est sur les routes depuis mars 2001. Taillé pour la scène, il a l’habitude lui aussi de remuer les foules avec ses cuivres joyeux (plus de 400 concerts au compteur en Europe). Il donne dans le ska festif aux paroles en français souvent engagées, parfois loufoques. Il s’est forgé une réputation live indiscutable.

es nouveaux, des fidèles, des joyeux drilles, des métalleux, mais toujours du bon. C’est ce que nous promettent les Volfonis pour cette huitième version du festival PloucKstocK.

BEB DE SOGGY ET LES GUTTER KIDS

Parmi les nouveaux à Festieux, les rockers du coin reconnaîtront peut-être Beb, le chanteur de Soggy. Un Rémois drogué aux abdos et au lait de chèvre. Un phénomène rare. Une boule d’énergie qui remonte sur scène 30 ans après la sortie d’un 45 tours mythique (Waiting for the war), de son groupe Soggy. Ce morceau culte s’est retrouvé sur une compil en 2015 et a fait le tour de la toile. Le groupe américain The Shrine l’a repris. Les musiciens étaient persuadés que les frenchies étaient dans les choux. Certes, après l’explosion du groupe, Beb est devenu jardinier à

3

SKARBONE14

A 63 ans, Beb de Soggy va tout donner, comme toujours. Mais c’est vous qui allez repartir en civière... Il est ici entouré des Gutter kids. la ville de Reims. Mais il n’est pas rentré dans le rang. Il passait la tondeuse avec Iggy Pop dans le casque et il n’est jamais parti très loin de sa collection de vinyles. Sauf quand il a fait sensation sur la scène du Hellfest et au Psycho Las Vegas. Les cheveux sont blancs mais l’énergie est intacte.

Il est aussi la star d’un documentaire émouvant, drôle, et intense, le fameux « Truc de dingue », réalisé par son vieux pote Olivier Hennegrave, ex-batteur du groupe. Le réalisateur rémois viendra filmer quelques morceaux sur la scène de PloucKstocK où se produit Beb et les Gutter

Kids (autres Rémois en grande forme) le samedi soir. Soggy était un groupe culte. Il l’est toujours, grâce à son chanteur.

2

CUT CAPERS

Pour titiller le rock, on peut aussi compter sur le groupe british Cut Capers. Six gaillards

Ces deux-là, Anne et Philippe, tournent beaucoup en Allemagne (une année à Berlin). Depuis 2013, ils donnent dans l’electro-rock de haut niveau. Ils proposent une musique simple et efficace pour donner aux gens l’envie de sauter partout.

Et voici le duo de Toulousains de The crossroad project qui va débarquer sur les chapeaux de roue. Le chanteur oscille entre Bashung et Arno. Atypique, groovy et fortement pêchu…

MARIE-CHRISTINE LARDENOIS

RETROUVEZ désormais nos pages "SORTIR DANS LA RÉGION" tous les vendredis et samedis Également sur nos sites


LUNDI

HIGH TECH

30

27 MAI 2019

DIGITALISATION

La carte Vitale s'apprête à passer au tout numérique C’est au tour de l’éternelle carte Vitale de céder aux sirènes de la numérisation. À partir de cet été, une vaste expérimentation aura lieu, avant la mise à disposition d’une application appelée à remplacer le sésame vert à moyen terme.

R

ien ne semble pouvoir s’opposer à la dématérialisation des documents administratifs. Le gouvernement souhaite, dans les prochaines années, que la majorité des démarches puissent se faire en ligne ou via une application dédiée. La carte Vitale n’échappera pas à cette tendance qui permet tout de même de gagner un temps certains et de faire d’importantes économies d’échelle. Lors de la présentation de sa feuille de route pour les années à venir, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzin, a en effet présenté son projet de création d’une « application carte Vitale », baptisée apCV. « La demande des patients d’accéder à des droits en toutes circonstances et de bénéficier de démarches en ligne (comme, par exemple, la déclaration de médecin traitant) ont amené les pouvoirs publics à imaginer et concevoir une version dématérialisée de la carte Vitale. La population étant largement équipée en smartphone en France, il a été décidé de lancer le développement d’une « appli carte Vitale » (dite « apCV »). Cette « appli carte Vitale » est destinée à devenir l’outil d’identification et d’authentification des patients dans le système de santé », explique la ministre.

FACILITER LES DÉMARCHES DE SANTÉ

Ce projet d’application santé s’inscrit dans un plan plus vaste de digitalisation de la sphère médicale française. Agnès Buzin a insisté, entre autres,

Le grand mouvement de dématérialisation administratif se poursuit et c’est au tour de la carte Vitale de devenir une application sur smartphone. © iStock / City Presse sur l’importance que le dossier médical personnalisé se généralise et soit facilement accessible, notamment en ligne. Reste tout de même deux écueils de taille que le développement de cet apCV ne semble pas pour le moment considérer à leur juste mesure. Le premier tient dans le fait qu’en devenant une application disponible sur les stores de Google

(PlayStore d’Android) et d’Apple (appStore d’iOS), l’apCV sera soumise aux conditions générales d’utilisation de ces deux géants qui auront potentiellement accès à des données hautement personnelles et sensibles. On connaît aujourd’hui l’appétence des GAFAM pour ces informations privées, qu’elles utilisent pour nourrir leurs algorithmes et qu’elles

SMARTPHONE

Google Pixel 3a, un photophone de milieu de gamme performant Google s'est relancé dans la bataille des smartphones haut de gamme avec son dernier Pixel, prêt à ferrailler avec Samsung, Apple, Huawei ou Xiaomi. Mais la firme de Mountainview n'a pas pour autant tiré un trait sur le milieu de gamme, comme le prouve le Pixel 3a XL, un smartphone excellent photographe. Là où la concurrence la plus féroce, majoritairement venue de Chine, avance des puces ultra-performantes, comme le Snapdragon 855 C, le Pixel 3a XL fait ainsi confiance au plus modeste Snapdragon 670. Pour une

utilisation quotidienne des applications proposées par le store d’Android, c’est largement suffisant et la puissance de calcul reste largement suffisante. Seuls les jeux les plus gourmands présenteront quelques signes de faiblesse. Pour ce 3a XL, Google a entendu les critiques faites à son grand frère le 3 XL et sa disgracieuse encoche au-dessus de l’écran. Deux larges bordures font leur apparition faisant mécaniquement diminuer la surface d’écran disponible (taux d’occupation de 78%). Ce smartphone reste toujours aussi imposant et cible

avant tout les amateurs de phablette. Il faudra également se contenter du stockage interne de 128 Go, puisque le port microSD a disparu. Pour le reste, l’écran Oled est toujours aussi satisfaisant, avec une qualité d’image au niveau de celle des téléphones à plus de 1 000 €. La grande force de ce 3a XL est son dispositif photo. Le rendu est tout simplement spectaculaire pour ce niveau de prix – le 3a XL est vendu sous la barre des 500 €. Ceux qui veulent un bon téléphone relativement abordable et doué en photographie ont trouvé leur nouveau héros. 

revendent à prix d’or à des sociétés tierces. La boîte de Pandore qui verrait, par exemple, des sociétés d’assurance avoir accès aux dossiers médicaux des patients, risque d’être ouverte. Dans le même ordre d’idée, un important travail de sécurisation devra être fait pour éviter tout piratage de l’application. Celle-ci se trouvant sur un smartphone, la sécurité

ZOOMSUR...

du système dépendra grandement des efforts consentis par les constructeurs pour protéger leurs terminaux. En centralisant sur nos téléphones de plus en plus de données cruciales (carte de paiement, clé de voiture et maintenant données de santé), nous les rendons de plus en plus attrayants pour les pirates. Et ceux-ci ont toujours un coup d’avance. 

JEUX VIDÉO

Dark Devotion, la mort toujours recommencée Quelques semaines après la sortie du redoutable Sekiro : Shadows Die Twice, implacable dernier né des créateurs de la série Dark Soul, le petit studio Hibernian Workshop propose, avec Dark Devotion, une aventure tout aussi relevée. À l’origine, le projet, porté par cinq Français, a été présenté sur la plateforme de financement participatif Kickstarter où il a rapidement recueilli 30 000 $ sur les 20 000 demandés. Le jeu met en scène une jeune héroïne, initiée de l’ordre des Templiers. Celle-ci doit, sans grande originalité, nettoyer le monde du mal qui s’est répandu sur lui. La narration limitée sert ici d’excuse au déroulement, en sublime 2D, d’un univers rempli de monstres tous plus ardus à vaincre les uns que les autres. Chaque combat est une épreuve, chaque défaite un apprentissage vers une hypothétique victoire. Dark Devotion est une franche réussite qui toutefois se mérite. • Dark Devotion, PC, 20 €


JEUX MOTS CROISÉS

MOTS COUPÉS

PIS

ITR

IDO

FIS

AIR

NTE

BOT

OST

ÉCL

ULI

AFF

NAI

AGE

IMP

TOC

LUE

AGE

SSA

ASS

OLE

EUR

GAM

AIG

DÉL

ITÉ

SIF

UIS

QUE

RÉG

LÂT

CAL

ARB

RES

ANT

LIT

SEN

Le mot découvert est : ....................

SUDOKU

O D N T I H R S L R U G P T

7 ERREURS

I N O I A T E O S A A H M C

S I S V T D A L M A V I I A

E U E E I C I C U A N A S P

S U R F M B A N I A G C S E

R A I E A F E E V R I E E Y

A B V B T E T O R P B P L E

T M A A A E U Q O R C M X R

E C N E T E P M O C S A I F

ACTINIE ARCEAU AVALEUR BABILS BIFIDE CAFTAN CAPEYER CITADIN COMPÉTENCE CRABES CRAPULE CROQUÉ DURCIR ENCLOS

FIASCO FRAISE FROMAGE GRELOT HARENG HAVEUR HILOIRE IMBRICATION INAVOUÉ INDICE LIGOTÉ MISSEL NAVIRES NOISES

OBÉISSANCE ORBITES PIAULE PROTÊT SECOUÉ SEGHIA SIMPLE SÛRETÉ TARSES TATAMI VOTIVE

MOYEN 7 8 5

7 2 7 5 6 3 1 6 1 5 6 4 1 5 9

2 5 6 8 4 9 8 2 9 1 8 5 6 4 5 3 6 8 1 5 3 4 6

QUIZ 1 – Qui est Pantagruel pour Gargantua ? A. Son père B. Son fils C. Son frère D. Son précepteur 2 – À quelle université Albert Einstein a-t-il légué ses archives ? A. À l’université hébraïque de Jérusalem B. À l’université de New York C. À l’université Humboldt de Berlin D. À l’université de Genève 3 – Quelle est la distance d’un marathon ? A. 38,5 km B. 40 km C. 42,195 km D. 53,14 km

SOLUTIONS

1. Réponse - B : Dans l’œuvre littéraire de François Rabelais, Pantagruel est le fils du géant Gargantua. 2. Réponse - A : Les archives d’Einstein sont conservées à l’université hébraïque de Jérusalem. 3. Réponse - C : La distance parcourue lors d’un marathon est de 42,195 km.

N I I O R F I E F C N E L O

4 - Le paquet 5 - L’étoile 6 - La pancarte du niveau inférieur 7 - Le client au pied du 2e escalator

E C N V U E U O C E S S E L

moyen

S E T I B R O C R A P U L E

5 4 1 8 7 2 9 3 6

H I L O I R E A D U R C I R

SOLUTIONS

MOT MYSTÈRE : AMOUREUX

S E B A R C H E T O G I L G

Complétez cette grille avec des chiffres de 1 à 9 de sorte qu’ils n’apparaissent qu’une seule fois dans chaque ligne, colonne et carré.

Verticalement A. Peintre belge. B. Leur pluralité les féminise. Cheville en terre. C. Hommes de tête. Moitié de couple. D. Cap d’Espagne. Réunion mondaine. E. Réveils des coqs. Marianne de fronton. F. Mathématicien norvégien. Élément de poulie. G. Casse la croûte. Germandrée à fleurs jaunes. H. Qui porte un crochet. Cité engloutie. I. Sécessionniste, c’est sûr. Parties du corps. J. Ouvrage de réflexion. Satellite naturel.

MOTS COUPÉS : DÉLASSANT

Rayez dans la grille les mots de la liste pour découvrir le MOT MYSTÈRE dont voici la définition : « AMANT » Le mot à trouver est : ...............

Horizontalement I. Veilleur de nuit. II. Cour intérieure. Noble castillane. III. États d’âne. IV. Déchiffrée des lettres. Respecté les arrêts. V. Piège à gogo. Fait du tort. VI. Homme au shekel. VII. L’appel de la mer. Politique française. VIII. Étranger sympa. Près d’Oléron. Personnel familier. IX. Guerrier brutal. Cent sens. X. Associe père et fils. Déforme la vérité.

VERTICALEMENT A. SPILLIAERT. B. ORGUES. TEE. C. MENEURS. IL. D. NAO. RAOUT. E. AURORES. RF. F. ABEL. RÉA. G. BINE. IVE. H. UNCINÉE. YS. I. LEE. UNITÉS. J. ESSAI. LUNE.

MOT MYSTÈRE

X

7 ERREURS 1 - La sangle du sac à dos 2 - L’écouteur 3 - Le blouson de l’homme

RIE

IX

E S S O R

INE

VIII

N E V E

ION

VII

2 9 8 1 6 3 7 5 4

NCE

J

VI

6 3 7 9 4 5 1 2 8

OPP

I

V

4 8 9 3 5 7 6 1 2

PRO

H

IV

1 6 5 2 9 4 3 8 7

EUR

G

III

3 7 2 6 1 8 5 4 9

AUX

F

II

9 2 6 5 8 1 4 7 3

RER

E

I

8 1 4 7 3 6 2 9 5

IDOLÂTRER IMPOSTEUR NAISSANTE OPPRESSIF PISSENLIT PROTOCOLE RÉGIONAUX

D

7 5 3 4 2 9 8 6 1

8 9 10 11 12 13 14

C

S E O N N T R L E E S

AFFLUENCE AIGUISAGE ARBITRAGE BOTULIQUE ÉCLAIREUR FISCALITÉ GAMINERIE

B

S B A T I O R O B A I N V E M E C A N I A I N D B E R O A D A R C I G A T E L

1 2 3 4 5 6 7

A

P P R R E L A I V E P E N P R E U E U M L I P S S E T S N O E U N U E S S S I N

Les quatorze mots de la liste ci-dessous ont été découpés en trois morceaux (par groupe de trois lettres, sans distinction de syllabes) et sont cachés dans cette grille. Une fois tous les mots trouvés, il vous restera un quinzième mot à découvrir.

HORIZONTALEMENT I. SOMNAMBULE. II. PRÉAU. INÈS. III. IGNORANCES. IV. LUE. OBÉI. V. LEURRE. NUI. VI. ISRAÉLIEN. VII. SOS. VEIL. VIII. ET. RÉ. TU. IX. REÎTRE. YEN. X. TEL. FAUSSE.

MOTS FLÉCHÉS

31

C C O N A S E U N S M U E B L L D E

LUNDI 27 MAI 2019

UNIVERSAL JEUX 04 91 27 01 16


LUNDI

TÉLÉVISION

32

En coulisses

27 MAI 2019

FRANCE 3

Il était une fois dans l'Ouest, et ailleurs

© Shutterstock/City Presse

Bryan Cogman, l’un des scénaristes de Game of Thrones, vient de rejoindre la série Le Seigneur des Anneaux, en cours de développement chez Amazon. Prévue pour 2020, celle-ci devrait se concentrer sur le Deuxième Âge de la Terre du Milieu et explorer la civilisation númenóréenne.

LE PROCHAIN NOLAN SE DÉVOILE

Deux ans après Dunkerque, Christopher Nolan s’apprête à faire son retour au cinéma avec Tenet. Pour ce nouveau film d’action prévu pour 2020, le réalisateur a déjà recruté pléthore d’acteurs dont Aaron Taylor-Johnson, Clémence Poésy, Michael Caine et Robert Pattinson.

JOHNNY DEPP ACCUSE AMBER HEARD

La guerre entre Johnny Depp et Amber Heard n’est pas finie. L’acteur, qui réfute les accusations de violences conjugales, accuse désormais son exfemme d’avoir falsifié ses blessures. Une déclaration qui intervient deux ans après l’accord signé par les deux anciens conjoints.

Ce soir, à 21 h 00, France 3 vous donne rendez-vous avec un étrange western fantastique, signé Jon Favreau. Cowboys & envahisseurs réunit les acteurs Harrison Ford, Daniel Craig et Olivia Wilde. Hi ha !

A

près Les Sentiers de la perdition de Sam Mendes et Nos voisins, les hommes signé Tim Johnson, les studios DreamWorks adaptent à nouveau, en 2011, un comics : celui de Scott Mitchell Rosenberg publié en 2006. Le résultat, Cowboys & envahisseurs, est à découvrir ce soir, sur France 3.

LES COWBOYS SE METTENT AU VERT Des ovnis au XIXe siècle ? Sur le papier, le scénario fait sourire, voire ricaner. Niveau ambiance, on se situe donc dans un quelque part improbable entre Wild Wild West et Rencontres du troisième type. Nous sommes en 1873, en Arizona. Un homme (Daniel Craig) se réveille blessé et sans aucun souvenir dans la ville paumée d’Absolution, tyrannisée par le terrible colonel Woodrow Dolarhyde (Harrison Ford). À son poignet, un étrange bracelet semble

Le bon (Daniel Craig) et le truand (Harrison Ford) vont devoir faire équipe face à une menace extraterrestre. être une des clefs de son passé oublié. Mais un danger, plus terrible encore, menace la petite communauté... À la réalisation, on retrouve l’américain Jon Favreau, metteur en scène des deux premiers Iron Man, du Livre de la jungle et du très attendu Roi Lion, dont la sortie est prévue en juillet. Exploitant les codes des deux genres, Cowboys & envahisseurs res-

pecte le deal : on a effectivement du western et de la science-fiction. Dommage que les faiblesses scénaristiques et le manque d’audace rendent le tout inachevé. Reste que la mise en scène et le traitement de l’image font passer un bon moment.

DUEL AU SOMMET Aux côtés de seconds rôles campés

ENTRETIEN

Lucie Lucas : “Une saison plus sombre” Quel est le ton de cette neuvième saison ?

Si elle ne se souvient de rien à son réveil, Clem ne va pas tarder à avoir des flashs. Mais nous avons quand même voulu garder une touche d’humour et de joie. Forcément, avec ce drame et les problèmes de son fils, Valentin, le ton est un peu plus sombre…

Avant cet événement tragique qui l’a plongé dans le coma, Clem avait 24 ans. Aujourd’hui, elle en a 30. Pour elle, c’est comme si l’accident venait d’arriver… Alors que pour son entourage, six ans se sont écoulés et beaucoup de choses ont changé.

J’en garde un très bon souvenir, même s’il faisait un froid inimaginable. J’ai été ravie de partager des scènes avec de nouveaux acteurs. Ils apportent une certaine fraîcheur à la série. La mayonnaise a tout de suite

TF1 propose le final de la neuvième saison de Clem à partir de 21 h 00. Lucie Lucas revient sur les changements de la série qui a fait un bond de six ans dans le temps.

ERIC NAULLEAU EN SOLO

C’est officiel ! Éric Naulleau, chroniqueur dans Balance ton post !, aura son propre talk-show à la rentrée prochaine sur C8. En parallèle de ce nouveau projet, il reviendra sur Paris Première pour une nouvelle saison de Zemmour & Naulleau. Par contre, son émission Ça balance à Paris ne continuera pas.

© 2011 UNIVERSAL STUDIOS AND DREAMWORKS II DIST.

DE WESTEROS À LA TERRE DU MILIEU

TWEETS & CIE #Clem Audrey @AudreyDRDLS « En vrai, ça me manque de ne plus entendre “claro que si”, “yen Paul” et “Ravier”. » Lauria @Lauriiiia « Faut quand même avoir un sacré culot pour avoir une aventure avec le mec de ta meilleure amie alors que tu es mariée à son frère. » FanDeMusic @FanDeMusic81 « Vous avez décidé de nous faire pleurer à chaque épisode cette saison ou quoi ? »

Que retenez-vous du tournage ?

pris avec Thomas Chomel (Valentin) et Elina Solomon (Emma) !

À titre personnel, quelle maman êtes-vous ? Comme dans la série, je suis très affectueuse, très complice et, en même temps, assez sévère avec mes enfants. La notion de respect est très importante pour moi. J’ai besoin que mes filles de 7 et 8 ans se respectent elles-mêmes mais aussi les autres et leur environnement. Mon fils n’a qu’un an donc nous n’en sommes pas encore là ! ■ LAURENT VAN ROEY

ILS L’ONT DIT « Vous vous voyez à la télé et vous vous dites : “Oh mon Dieu, je suis énorme”. Déjà que j’étais plus épaisse que Courteney et Jennifer, j’avais en plus l’impression que mes os étaient plus gros. Je me sentais simplement énorme comparée à elles. » Dans le podcast WTF with Marc Maron, Lisa Kudrow, l’interprète de Phoebe Buffay dans Friends, a évoqué ses anciens complexes.

TF1, 21 h 00

AUJOURD’HUI

BON ANNIVERSAIRE Alain Souchon Alain Souchon est un auteur-compositeur-interprète français. Après avoir écrit L’Amour 1830 en 1973, il remporte le concours de la Rose d’or d’Antibes et enregistre son premier album dans la foulée. Au même moment, il rencontre Laurent Voulzy. Grâce à cette collaboration, ses titres comme J’ai dix ans, S’asseoir par terre et Bidon deviennent de véritables succès. Au cinéma, L’Été meurtrier montre au public et à la critique l’étendue de son talent. Il préfère néanmoins ne pas poursuivre dans cette voie. Toujours dans l’introspection et le questionnement, Alain Souchon est un artiste sensible qui transcende les générations. Il fête aujourd’hui ses 75 ans.

par Olivia Wilde et Paul Dano, on retrouve Daniel Craig dans la peau du cow-boy amnésique Jake Lonergan. Pour l’anecdote, le Britannique, qui renfilera bientôt le costume de l’agent 007 dans Bond 25, a été choisi pour sa ressemblance physique avec Yul Brynner, acteur abonné aux westerns spaghetti et figure phare des Sept Mercenaires (1960) de John Sturges. Dans le rôle du despotique colonel, Harrison Ford ne démérite pas, bien au contraire. L’éternel interprète de Han Solo, loin de servir de fairevaloir à son jeune camarade, insuffle à l’ensemble sa présence bourrue et toujours aussi efficace. À 76 ans, le comédien est prochainement attendu dans l’adaptation du classique de Jack London, L’Appel de la forêt, et dans le cinquième volet des aventures d’Indiana Jones, prévu en juillet 2021. ■ VIRGINIE BECK

CE SOIR À LA TV CINÉMA

Le Masque de l'araignée

Ce soir, à 21 h 00, W9 nous propose de retrouver Morgan Freeman dans Le Masque de l’araignée. Megan Rose, une jeune fille brillante inscrite dans un pensionnant renommé de Washington, vient d’être enlevée. Une proie idéale pour des ravisseurs qui comptent bien extorquer un maximum d’argent à ses parents. En effet, son père est sénateur et sa mère star de cinéma. L’agent spécial Jezzie Flannigan, qui était pourtant assigné à la protection rapprochée de l’étudiante, est réprimandé LAURENT VAN ROEY par sa hiérarchie. W9, 21 h 00


LUNDI

TÉLÉVISION

27 MAI 2019

33

15.40 Une inquiétante baby-sitter 17.10 4 mariages pour 1 lune de miel 18.15 Qui veut gagner des millions ? 19.20 Demain nous appartient 20.00 Le journal 20.35 Le 20 h le mag 20.45 Loto 20.50 C’est Canteloup

13.00 Journal 13 h 00 13.50 Ça commence aujourd’hui 14.55 Tennis : Les Internationaux de France de Roland Garros 18.40 N’oubliez pas les paroles 20.00 Journal 20 h 00 20.40 Un si grand soleil

13.55 Un cas pour deux, série, 2 ép. 16.10 Des chiffres et des lettres 16.45 Personne n’y avait pensé ! 17.30 Slam 18.10 Questions pour un champion 19.00 Le 19/20 20.00 Vu 20.20 Plus belle la vie 20.45 Tout le sport

13.35 Je vais mieux 15.00 La vie selon Stan 15.55 The passenger 17.40 The Tonight Show Starring Jimmy Fallon 18.30 L’info du vrai 19.55 L’info du vrai, le mag 20.50 Le JT pressé 20.55 Catherine et Liliane

13.40 Le magazine de la santé 14.35Allô docteurs 15.10 Des trains pas comme les autres 15.40 Planète insolite 16.40 Décollage pour l’Amérique 17.30C à dire ?! 17.45 C dans l’air 19.00 C à vous 20.00 C à vous la suite 20.20 Entrée libre

12.45 Le 12.45 13.40 Scènes de ménages 13.55 En route vers le mariage : faits l’un pour l’autre 15.50 L’amour fait sa loi 17.30 Les reines du shopping 18.40 Mon invention vaut de l’or 19.45 Le 19.45 20.25 Scènes de ménages

13.10 Arte Regards 13.40 Phoenix 15.35 Papouasie-Occidentale 16.30 Invitation au voyage 17.05 Xenius 17.35 FranceAllemagne, une histoire commune 18.05 Mystérieuse Arabie 18.55 Un rêve d’îles 19.45 ARTE Journal 20.05 28 minutes

21.00 CLEM « Garder la foi » Série Avec Lucie Lucas, Agustin Galiana

21.00 COW-BOYS ET ENVAHISSEURS Film de Jon Favreau Avec Daniel Craig, Harrison Ford Histoire : Nouveau-Mexique, 1875. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé débarque de nulle part dans la petite ville isolée d’Absolution. Seul indice relatif à son histoire : un mystérieux bracelet qui enserre son poignet. 23.00 SOIR 3 Information présentée par Francis Letellier 23.45 Qui sommes-nous ?, doc. 00.40 Qui sommes-nous ?, doc.

21.00 DEUTSCHLAND 86 « Confrontations » Histoire : De retour en RDA, Martin est interrogé par Annett au QG de la Stasi. Tina est enfin libérée ; elle ignore encore que ses deux filles sont retenues dans un orphelinat dans l’attente d’une adoption. 21.50 Deutschland 86, série 22.40 Calls - Chapitre 2, série, 3 ép. 23.25 PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE Film de Christophe Honoré Avec Vincent Lacoste, Pierre Deladonchamps 01.35 Rencontres de cinéma, mag.

20.50 BRAZIL Film de Terry Gilliam Avec Jonathan Pryce, Robert De Niro

Histoire : Valentin est en garde à vue. Malgré l’insistance de Clem, il refuse d’expliquer son geste. Clem fait front alors que son monde s’écroule… 22.05 CLEM « En mémoire de ton sourire » Série 23.15 New York, unité spéciale, série 00.00 New York, unité spéciale, série

21.00 MEURTRES AU PARADIS « Destination de rêve » Série avec Joséphine Jobert, Ardal O'Hanlon Histoire : La noyade de la jeune Catrina McVey, fringante présentatrice de l’émission Destination de rêve, rend perplexe l’inspecteur Mooney… 21.55 Meurtres au paradis, série 22.55 STUPÉFIANT ! « « L’art d’être Français » » Magazine présenté par Léa Salamé 00.10 Stupéfiant !, mag.01.40 13 h 15, le samedi, mag.

Histoire : Sam Lowry, un bureaucrate d’un monde rétro-futuriste totalitaire, essaye de corriger une erreur administrative, et va lui-même devenir un ennemi de l’État... 23.10 C DANS L’AIR Magazine présenté par Caroline Roux 00.20 La grande guerre, film 02.20 Les maisons insolites de Paris, doc. 03.15 La nuit France 5

21.00 LE MEILLEUR PÂTISSIER PROFESSIONNEL : LE CHOC DES NATIONS « France / Maroc - France / Russie » Jeu présenté par Julia Vignali Pour cette nouvelle soirée de qualification, deux nouveaux chocs des nations explosifs et gourmands vous attendent. Le premier duel de la soirée oppose la France au Maroc… 23.20 LE MEILLEUR PÂTISSIER PROFESSIONNEL : ARTUS REFAIT LE MATCH « France / Canada » Magazine présenté par Artus 00.15 Incroyables gâteaux, doc.

20.55 3H10 POUR YUMA Histoire : Après avoir attaqué une diligence et volé le coffre d’or qu’elle contenait, Ben Wade est arrêté. Le propriétaire du coffre volé offre alors une récompense de 200 dollars à qui conduira le hors-la-loi dans le train de 3h10 pour Yuma, ce qui ne sera pas si aisé qu’il ne parait… 22.30 ENQUÊTE SUR UN CITOYEN AU-DESSUS DE TOUT SOUPÇON Film de Elio Petri Avec Gian Maria Volontè 00.20 L’exilé, doc.

15.50 Inspecteur Barnaby, série 17.45 C’est que de la télé ! Première partie 18.30 C’est que de la télé ! 19.05 TPMP : le before 19.35 TPMP : Première partie 20.35 Touche pas à mon poste !

14.00 Bones, série 15.00 Bones, série 16.00 Bones, série 16.40 Un dîner presque parfait, jeu 17.50 Un dîner presque parfait, jeu 18.50 Moundir et les apprentis aventuriers

13.55 Monk, série 14.50 Monk, série 15.40 Monk, série 16.35 Monk, série 17.30 Monk, série 18.25 L’avant Quotidien, mag. 19.25 Quotidien, première partie, mag. 20.10 Quotidien, mag.

13.50 Friends, série 14.20 Friends, série 14.50 Friends, série 15.20 Friends, série 15.50 Friends, série 16.20 Friends, série 16.5010 couples parfaits 17.5010 couples parfaits 18.50 2 Broke Girls, série, 5 ép.

14.55 Le jour où tout a basculé, mag. 15.25 Le jour où tout a basculé, mag. 15.55 Le jour où tout a basculé, mag. 16.25 Les Anges 11 20.00 The Big Bang Theory, série, 2 ép.

14.35 Une saison au zoo 8, doc. 15.05 Une saison au zoo 8, doc. 15.40 Une saison au zoo 8, doc. 16.00 Titeuf 16.30 Les Minikeums 18.00 Les Minikeums 20.05 Une saison au zoo 10

15.45 Top 90 16.50 Top streaming 17.55 Storage wars : enchères surprises 18.55 Pawn Stars : les rois des enchères 19.15 Le top quotidien 19.20 Pawn Stars : les rois des enchères

21.00 HUNGER GAMES –LA RÉVOLTE : PARTIE 2 Film avec Jennifer Lawrence Histoire : Alors que Panem est ravagé par une guerre désormais totale, Katniss et le président Snow vont s’affronter pour la dernière fois… 23.40 THE PUNISHER Film avec Thomas Jane, John Travolta Histoire : Ancien membre de la Delta Force puis agent spécial du FBI, Frank Castle s’apprête à se retirer. 02.00 Programmes de nuit

21.00 LE MASQUE DE L’ARAIGNÉE Film avec Morgan Freeman Histoire : Profiler vedette de la police de Washington, Alex Cross doit retrouver la fille d’un sénateur, kidnappée sous les yeux de Jezzie Flannigan, l’agent des services secrets affectée à sa protection. 23.00 BONES « La place du père » Série

21.00 EXPENDABLES 3 Film de Patrick Hughes Avec Sylvester Stallone, Jason Statham Histoire : Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. 23.15 EXPENDABLES 2 : UNITÉ SPÉCIALE Film de Simon West Avec Sylvester Stallone, Jason Statham

21.00 APPELS D’URGENCE « Chauffards et cambriolages : les gendarmes des Yvelines contreattaquent » Les Yvelines, un secteur sensible pour les gendarmes. 21.55 Appels d’urgence, mag. 23.05 APPELS D’URGENCE « Gendarmerie : unités de choc à Toulouse » Magazine présenté par Hélène Mannarino 00.15 Appels d’urgence, mag.

21.00 CRIMES « Crimes en Nouvelle-Aquitaine » Magazine Coup de sifflet final. À l’été 2010, à Bordeaux, c’est l’effervescence pour le lancement de la saison de football. 22.55 CRIMES « Crimes en Méditerranée » Magazine

21.00 APRÈS HITLER Documentaire

21.00OÙ SONT PASSÉS LES MORGAN ? Histoire : Rien ne va plus entre Paul et Meryl. Alors qu’ils passent ensemble la soirée de la dernière chance, le couple est témoin d’un meurtre et envoyé dans un trou du Wyoming par la police afin d’échapper au tueur. 22.55 POUR UN GARÇON Film avec Hugh Grant, Rachel Weisz Histoire : Will, célibataire londonien, est un incurable dragueur. Sa nouvelle cible : les mères célibataires. 00.45 Programmes de nuit

23.50 Bones, série 00.45 Bones, série 01.15 90’ Enquêtes, mag. 01.35 Programmes de nuit

Ce soir, l’historien Olivier Wieviorka et le réalisateur David Korn-Brzoza plongent le spectateur au cœur de l’Europe de l’après-guerre. 22.30 APOCALYPSE STALINE « Le possédé » Documentaire Juin 1941. Hitler se rue dans une guerre à 00.50 Crimes et faits divers : le prime, mort contre Staline. 23.25 Apocalypse Staline, doc. mag.

SÉLECTION SPORTS

20.55 COMBO « Neg Marron, Lynnsha et Sean Chris Lyhia » 21.45 Vinyle, mag. 22.10 FUSION 23.50 Gawayn 00.00 Gawayn 00.10 Documentaire Gawayn 00.25 Gawayn 00.35 Gawayn 23.05 Mada Underground, doc. 00.00 01.00 Programmes de nuit Paris hip-hop latina, doc.

LE QUIZ DU JOUR

21.00 KAAMELOTT Série Avec Alexandre Astier, Franck Pitiot 22.20 KAAMELOTT Série Avec Alexandre Astier, Franck Pitiot

00.25 Programmes de nuit

01.40 Programmes de nuit

20.55 RÉVÉLATIONS « Grossophobie : une discrimination méconnue » Magazine 22.15 RÉVÉLATIONS « Mensonges et garde à vue » Magazine 23.10 Révélations, mag.

20.50 FLIPPING BANGERS : VOITURES À TOUT PRIX « 2 épisodes » Documentaire 22.40 WHEELER DEALERS FRANCE « 2 épisodes » Documentaire 00.45 Programme de la nuit

À VOUS LES STUDIOS

Raffinement l’Élégance Castings, public d’émissions,& jeux, concours, 3 . Où les présidents de la Le République italienne résident-ils ? A. À la Villa Borghese B. Au Capitole C. Au palais du Quirinal

témoignages, appels à témoin… La télé accueille ses téléspectateurs. par Chaque jour, découvrez comment passer de l’autre côté du petit écran !

Laura L

Maillots de bain, lingerie....

Chez Moix, Paris Première. Dans un lieu emblématique, La Bellevilloise Motus, France 2. 4 . Où se trouve l’hôpital des Quinze-Vingts ? à Paris, Yann Moix reçoit, chaque semaine, des Le vocabulaire, l’orthographe et plus largement A. À Marseille personnalités issues de la société civile, mais la langue française n’ont pas de secret Pain de Sucre • Antigel • Dans Livia • pour Freya B. À Nantes aussi des penseurs, des philosophes… vous ? Motus est fait pour vous ! D nu D • Lisel’esprit Charmel • ,Sunfl air ils abordent les • Empreinte... de Droit de réponse C. À Paris Pour participer au célèbre jeu de France 2, grands sujets qui agitent la société sur un ton présenté par Thierry Beccaro du lundi libre et décomplexé. Si vous souhaitez participer au vendredi, il faut s’inscrire aux sélections quatre 86 coins de99 la France. à l’émission, rendez-vous sur : www.weclap.fr. 94, rue Gambetta - REIMS - organisées 03 26aux 82

1 . Réponse C : Graham Swift a reçu le Booker Prize en 1996 pour La Dernière Tournée (Last Orders). 2 . Réponse A : Le Colosse de Rhodes, une des sept merveilles, était une statue de bronze haute de 30 mètres. 3 . Réponse C : Résidence d’été des papes jusqu’à 1870, aujourd’hui, le palais du Quirinal est la résidence des présidents de la République italienne. 4 . Réponse C : Cet ancien hospice est à Paris.

Laura L

JMC Téléprogrammes 04 91 27 01 16

1 . Qui s’est vu attribuer le Booker Prize en 1996 ? A. Roddy Doyle B. James Kelman C. Graham Swift 2 . De quel matériau Le Colosse de Rhodes était-il fait ? A. De bronze B. D’or C. De marbre

21.00 DR HOUSE « 2 épisodes » Série 22.35 DR HOUSE « 2 épisodes » Série

11.00 Tennis : Roland-Garros EUROSPORT 1 13.30 Cyclisme : Tour d'Italie 2019 - L'EQUIPE 14.55Tennis : Les Internationaux de France de Roland Garros - FRANCE 2 15.55 Football : Derby County / Aston Villa - BEIN SPORTS 1 19.00 Tennis : Roland-Garros - EUROSPORT 1

Vous retrouverez les dates et lieux de casting sur le site de France 2. En attendant, vous pouvez vous entraîner en jouant en ligne. Les Z’Amours, France 2. Vous vivez en couple et vous avez plus de 18 ans ? Participez aux Z’Amours et vous gagnerez peut-être un voyage d’une semaine pour deux ! Les castings de l’émission ont lieu toute l’année à Paris et tournent aussi dans toute la France. Retrouvez les dates des prochaines sélections sur le site : www.france2.fr/emissions/ les-z-amours.

2000395574VD

21.00 KIRIKOU ET LA SORCIÈRE Film d’animation de Michel Ocelot 22.25 LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE Film d’animation de Sylvain Chomet


MÉTÉO

Crédit d’impôt de 30 (sur fourniture et pose)

Prime économie d’énergie TVA 5,5%

BAT CONSEIL

20 ans d'expérience Plus de

Isolation • Aménagement de combles • Couverture Zinguerie • Velux • Traitement de charpente et toiture

ZA Entrée des Verriats 51500 CHAMPFLEURY 03.26.84.88.69 - bat-conseil51@orange.fr

www.bat-conseil.com

CRÉATION

MODIFICATION AGRANDISSEMENT REMPLACEMENT

2000367998

%*

VOLETS ROULANTS

Qualibat • RGE

*Selon législation en vigueur

34

ISOLATION

LUNDI 27 MAI 2019


LUNDI

ÉPHÉMÉRIDE DU SUD © Agneau Presto / N. Louis

LA RECETTE DU JOUR

Bruschettas aux lardons d'agneau 4

15 min

6 min

Ingrédients : 400 g de lardons d’agneau, 4 tomates,

60 g de roquette, ½ bouquet de basilic, 2 gousses d’ail, Jusqu’au 150 g de mozzarella, 40 g de2019 copeaux de 8 juin parmesan, 4 tranches de pain de campagne, 40 g de tapenade d’olives noires ou vertes, 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive, sel et poivre du moulin.

E Préchauffez le four à 200 °C.R E I N R Lavez les et le basilic. E la salade Dtomates, UEPelez Q l’ail, effeuillez le basilic, coupez les tomates et R A la mozzarella en tranches. Dans le bol d’un DEM

2000395434VD

mixeur, disposez les 2/3 de la roquette et de l’huile d’olive, le basilic, l’ail et la tapenade, mixez en ajoutant très peu de sel et du poivre. Tartinez les tranches de pain avec ce mélange, recouvrez-les de tranches de tomates et de mozzarella, salez-les et poivrez-les légèrement, disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson et faites cuire quelques minutes au four, le temps de laisser fondre la mozzarella. Pendant ce temps, chauffez une poêle avec le reste d’huile et colorez rapidement les lardons d’agneau, 2 à 3 min à feu vif, salez-les et poivrez-les. Répartissez-les sur les tranches de pain avec le reste de roquette et les copeaux de parmesan. Servez les bruschettas bien chaudes.

HOROSCOPE DU JOUR Si vous fêtez votre anniversaire aujourd’hui

Choisissez une approche directe avec votre conjoint. Dites clairement ce que vous pensez pour éviter les malentendus.

a

BÉLIER (21/03 - 20/04)

x Travail-Argent : revenez sur une promesse si vous ne pouvez pas la tenir. Amour : remettez-vous en question, le fautif n’est pas celui que vous croyez ! Santé : faites vérifier votre vue.

TAUREAU (21/04 - 20/05) x Travail-Argent : vous aurez l’art

b

et la manière d’éviter les difficultés et de montrer plus fermement votre motivation. Amour : des plaisirs hautement voluptueux sont à votre portée, que vous viviez en couple ou pas. Santé : vous ne manquerez pas de tonus.

c

GÉMEAUX (21/05 - 21/06)

x Travail-Argent : votre mémoire vous sera d’un grand secours aujourd’hui. Elle vous évitera de perdre un temps précieux en recherches inutiles. Amour : votre vie affective évolue. Vous vous sentez bien dans votre peau. L’heure est à la complicité. Santé : risque de migraines. Vous avez besoin de grand air.

d

CANCER (22/06 - 22/07)

x Travail-Argent : le travail que vous aurez à effectuer demandera une bonne dose de concentration. Amour : un être proche ressentira le besoin de se confier à vous. Prêtez-lui une oreille attentive. Santé : bonne résistance nerveuse.

LION (23/07 - 22/08) x Travail-Argent : vous serez fort

e

habile pour présenter vos projets sous leur meilleur jour. Amour : vous aurez très envie que l’on vous chouchoute. Faites-le savoir ! Les célibataires ne sont pas à l’abri du coup de foudre. Santé : allergies possibles.

f

VIERGE (23/08 - 22/09)

x Travail-Argent : vous jetterez les bases d’importants projets à long terme et votre avenir se présentera sous un jour fort prometteur. Amour : des rencontres pourraient bien enflammer vos sens et chez vous, la morosité n’aura pas droit de cité. Santé : les reins sont votre point faible.

BALANCE (23/09 - 22/10) x Travail-Argent : vous risquez

g

d’être confronté à des difficultés liées à des erreurs passées. Amour : la chance vous épargnera les disputes et les tromperies. Santé : bon tonus.

h

SCORPION (23/10 - 22/11)

x Travail-Argent : il y aura des tensions sur votre lieu de travail. Vous ne vous sentirez pas concerné et n’en serez pas affecté. Amour : le climat serait plus

35 harmonieux si vous acceptiez de faire des concessions pour détendre l’atmosphère. Santé : évitez les courants d’air.

SAGITTAIRE (23/11 - 22/12) x Travail-Argent : on vous fait des

i

remarques au travail ? Ne vous braquez pas, elles peuvent être très constructives. Amour : vous supporterez assez mal les reproches que votre partenaire aura tendance à vous faire. Santé : le stress gagne du terrain.

CAPRICORNE (23/12 - 20/01) x Travail-Argent : vous aurez des

j

efforts à fournir pour garder la maîtrise de points importants dans vos activités. Amour : vous devrez rompre avec certaines traditions qui ne correspondent plus à vos exigences présentes. Santé : bon moral malgré des douleurs musculaires.

VERSEAU (21/01 - 19/02) x Travail-Argent : vous êtes dans

k

une période favorable à une promotion, n’hésitez pas à mettre votre savoir-faire en avant. Amour : vous ne pourrez pas vous empêcher de douter de votre partenaire. Santé : bonne hygiène de vie.

POISSONS (20/02 - 20/03) x Travail-Argent : soyez patient et

l

croyez un peu en votre bonne étoile. Amour : vous ferez preuve de patience avec votre entourage. Santé : fatigue générale.

ÉPHÉMÉRIDE

Saint Augustin de Cantorbéry Prieur dans un monastère romain, saint Augustin partit en Angleterre afin d’évangéliser les Anglo-Saxons. Devenu évêque, il fonda le siège épiscopal de Cantorbéry. Il décéda en 604. Demain : Germain

Quelques 27 MAI : 1968 : Deux jours après le début des négo-

ciations, les accords de Grenelle sont signés au ministère des Affaires sociales entre le gouvernement, le patronat et les syndicats. Mais la classe ouvrière n’est pas satisfaite par les concessions obtenues. 1973 : Naissance de Jack McBrayer, acteur américain ; il a révélé son talent d’improvisation sur les planches à Chicago, Los Angeles et New York. Après avoir participé à quelques films au succès relatif, il s’impose dans le rôle récurrent de Kenneth Parcell dans la série télévisée 30 Rock à partir de 2006. En 2008, Mariah Carey le choisit pour jouer dans son clip Touch My Body. Depuis, il a fait quelques apparitions dans les séries à succès The Big Bang Theory ou The Middle. Jour pour jour 27 mai 2018 : Le décès du célèbre animateur, écrivain et producteur Pierre Bellemare est annoncé. Mort la veille à 88 ans, ce conteur hors pair était une grande figure de la radio ; il avait également popularisé le téléachat et les premières caméras cachées en France.

© SHUTTERSTOCK/CITY PRESSE

27 MAI 2019

2000399389VD

Trouvez l’abonnement qui vous correspond !

Par internet : lunion.fr/abonnement

Téléphone service clients 03 66 890 404 ( prix d’un appel local ) de 8 h à 18 h du lundi au vendredi et de 8 h à 12 h le samedi


LUNDI 27 MAI 2019

Le dessin de Chaunu

Le vent des urnes Le vote écologiste était en embuscade et si bien camouflé que personne n’avait imaginé son score au scrutin européen. Aussi, l’échec enregistré par la majorité et plus encore par le président de la République a été relégué au deuxième plan alors que la victoire, comme en 2014, du Front devenu Rassemblement national est apparue comme sans surprise d’autant qu’elle n’est pas spectaculaire. Derrière une droite étriquée et sonnée guère plus vaillante que des socialistes anémiés mais réveillés et des insoumis amaigris, le paysage politique témoigne aussi d’un émiettement des voix vers tant de petites listes, ce qui en dit long des divisions à gauche comme à droite et de l’incapacité des grandes coalitions à faire des scores qui en imposent. Ce qui n’a pas empêché une mobilisation inattendue de l’électorat. Fort de sa stratégie du « en même temps », Emmanuel Macron peut être tenté de verdir son équipe

L'éditorial d’Hervé Chabaud

pour répondre aux attentes environnementales signifiées partout en Europe lors de ce scrutin. En l’état, le Président ne peut tirer aucun avantage des résultats enregistrés. Ce manque de souffle des marcheurs dans la campagne l’a contraint à monter en première ligne et il se trouve donc comptable d’un résultat qui n’est pas à la hauteur de ses espérances. L’opportunité peut être celle d’élargir sa majorité alors que la mobilisation et la peur des jeunes et des familles face au réchauffement climatique attestent des attentes insuffisamment prises en compte jusqu’alors. Le chef de l’État, dont la voix risque d’être moins écoutée dans l’Union, est-il prêt à un virage chlorophylle pour conforter sa base politique sans se priver des soutiens qui l’ont fait entrer à l’Élysée ? Il détient seul la réponse, tout en sachant que les ambitions affichées par Europe Écologie les Verts vont en faire une force coriace si elle ne vole pas en éclats entre-temps.

Emmanuel Macron peut être tenté de verdir son équipe pour répondre aux attentes écologistes signifiées partout en Europe

......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

VOUS RÉAGISSEZ

Cet hommage n’a pas laissé indifférent Le salut de la Nation aux deux militaires tombés en « héros » au Burkina Faso a aussi touché des lecteurs qui expriment leurs sentiments. a mort de deux membres du commando Hubert, au cours d’une opération de libération d’otages au Burkina Faso, a suscité beaucoup de réactions chez les lecteurs qui ont souhaité rendre hommage à leur manière à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. « Pour moi, veuve de guerre, cela a été très douloureux et a réveillé en moi souvenirs et tristesse et, en même temps, cette fierté de voir que, comme hier, nous avons de beaux combattants qui vont jusqu’au bout de la mission. Cette sangle de vie qui reliait les deux cercueils recouverts du drapeau tricolore marquait l’esprit de corps et cette force indestructible dans l’action jusqu’à la mort », relève Thérèse, lectrice depuis les années cinquante. « J’ai suivi toute la cérémonie à la télé. Je n’avais pas les moyens de me rendre à Paris mais je voulais, qu’avec mes deux voisines par ce petit geste, montrer que nous pensons à nos soldats qui risquent leur vie pour nous. Dans nos Ardennes, notre

L

LUNDI

Le chef de l’État a présidé l’hommage national aux Invalides, saluant le courage des deux militaires. dernier régiment, le 3e Génie, part régulièrement en Opex », relève Céline Boutin avec ses amies Mélanie et Anne-Claire. « Voir nos commandos le visage dissimulé, porter les cercueils de leurs camarades, cela avait de la gueule et j’ai pensé à tous nos camarades tombés en Opex, en Afrique, au Liban,

MARDI

MERCREDI

dans les Balkans, en Afghanistan. Des vies données à un grand pays qui est la France et qui ne doit pas les oublier », insiste l’Axonais Kevin Durand. Antoine Thibault et Matthieu Cousin saluent deux officiers mariniers qui sont des « figures de l’engagement total » et nous interrogent sur le nôtre. ■ HERVÉ CHABAUD

JEUDI

VOTRE COURRIER Roger Krettnich, un lecteur ardennais, dit ses inquiétudes sur la retraite par points que le gouvernement veut mettre en place. La retraite par points sera gérée par des sociétés, des banques, des organismes cotés en bourse et si la bourse chute, ce sera une catastrophe comme cela a notamment été le cas aux États-Unis. Qu’on ne s’y méprenne pas, les futurs retraités seront obligés de travailler jusqu’à 70 ans dans la peur que le système s’effondre. Il existe en Suède, et c’est loin d’être le bonheur pour tous. Notre régime actuel est beaucoup plus sécurisant. Pour moi, il s’agit bien d’une destruction en marche de notre système de retraites qu’il aurait fallu garder à tout prix. Quand je pense aux anciens qui se sont battus pour nous, ils doivent se retourner dans leurs tombes. Micheline Marcelin, une lectrice de l’Aisne, est heureuse d’être à la retraite aujourd’hui. Bien sûr, j’ai dû travailler plus longtemps que mes parents pour bénéficier de la retraite mais, avec mes trois enfants, j’ai pu la prendre et j’ai bien envie d’en profiter tout en étant disponible pour eux et mes petits-enfants. En revanche, je m’interroge souvent pour savoir si eux pourront en bénéficier un jour. Cette réforme de la retraite par points me paraît suspecte. Je peux me tromper et j’ai bien conscience que l’allongement des études et les difficultés pour accéder au monde du travail retardent l’âge où l’on commence à cotiser, mais j’ai un gros doute sur la capacité d’un tel système à satisfaire vraiment les générations futures. Il faut dire qu’à la vitesse où changent les choses et surgissent les problèmes, il est de plus en plus compliqué de se projeter dans l’avenir. Paul Mauprivez, un lecteur marnais, évoque le cumul retraite, emploi. On entend toujours maugréer contre ceux qui cumulent parfois une retraite et un emploi, mais qu’observe-t-on : que certaines entreprises ou des artisans ne trouvent pas le personnel dont ils ont besoin et peuvent, en recrutant à temps partiel ou sur une courte période, apprécier chez un retraité une aptitude professionnelle, une envie restée intacte pour bien travailler et une personne qui ne se torture pas les neurones à la moindre question ou observation, soupçonnant du harcèlement. On ne peut pas reprocher à des gens courageux de chercher à mettre du beurre dans les épinards, ni à un patron de rechercher activement le personnel dont il a besoin.

ÉCRIVEZ-NOUS Vous aussi, l’actualité vous fait réagir ? Ecrivez-nous à : Courrier des lecteurs, 14, rue Edouard-Mignot 51100 Reims ou envoyez un courriel à : mediateur@lunion.fr

VENDREDI

SAMEDI

DIMANCHE

Profile for VDN

20190527_courir_bezannes  

20190527_courir_bezannes

20190527_courir_bezannes  

20190527_courir_bezannes

Profile for vdn6