Page 1

ARRAGEOIS

MARDI 28 MARS 2017 76e ANNÉE - No 23087 - 1,25 €

PREMIÈRE RÉUSSIE POUR L’URBAN TRAIL TOUR À ARRAS

Plein les yeux !

SA01.


2

Urban Trail Tour à Arras

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Le concept a déjà séduit de nombreux adeptes La première édition de l’Urban Trail Tour, samedi soir à Arras, a été à la hauteur des attentes des organisateurs, mais aussi et surtout des mille cinq cents participants. Vivement la suite !

Place des héros, samedi à 19h15. Départ des trois cents premiers concurrents. Quatre autres vagues échelonnées partiront à l’assaut de la ville d’Arras et de ses plus beaux bâtiments. PHOTOS PIB ET PASCAL BONNIERE PAR DAVID DELPORTE sports@lavoixdunord.fr

On connaissait les autobus à étage mais dans les Hauts-deFrance, les offices de tourisme vont bientôt pouvoir proposer un autre mode de découverte, si le circuit Urban Trail, lancé par la ligue régionale d’athlétisme et La Voix du Nord prend l’essor souhaité. Samedi soir à Arras, c’est en marchant ou en courant que mille cinq cents personnes ont pu SA02.

admirer les plus beaux monuments, les plus belles places, les plus beaux sites de la ville. Un selfie dans la salle des mariages du Beffroi, une pause devant les œuvres du musée des BeauxArts, un petit tour à l’hôtel de Guînes, une photo au Bastion des chouettes, un petit air de fête en pénétrant dans la citadelle sous les lampions et bien sûr cette place des Héros, théâtre des départs et des arrivées… Le programme des réjouissances était particulièrement chargé et l’ambiance en nocturne en a séduit

J’avais pris mon chrono pour boucler le parcours le plus vite possible et puis, je me suis laissé prendre au jeu. J’ai souvent ralenti et je me suis même arrêté deux ou trois fois pour prendre des photos. »

plus d’un. Initialement décidés à limiter cette grande première à mille participants, le directeur de la Ligue Jean-Pierre Watelle et ses équipes ont finalement placé le curseur à 1500 et on ne doute pas que la demande sera encore plus forte pour les prochains rendez-vous. « On n’a pas eu de retours négatifs, tout le monde semblait content », se réjouissait hier soir Jean-Pierre Watelle. Rassembler la population des Hauts-de-France, l’amener vers la culture et l’activité physique,

lui permettre de découvrir autrement le patrimoine régional, tels étaient les principaux défis des différents organisateurs. À en juger par les premiers témoignages, le contrat a été rempli. « Même si je savais qu’il n’y avait pas de classement, j’avais pris mon chrono pour boucler le parcours le plus vite possible et puis je me suis laissé prendre au jeu, j’ai souvent ralenti et je me suis même arrêté deux ou trois fois pour prendre des photos », sourit Christophe, un Liévinois de 37 ans, habitué des courses hors stade.


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Urban Trail Tour à Arras

3

À la découverte du patrimoine architectural arrageois Ça fait partie du concept d’un trail urbain. Les quinze cents participants ont eu le privilège de pénétrer dans quelques-uns des monuments qui font la fierté et la renommée de la préfecture du Pas-de-Calais. Retour en images sur quatre lieux emblématiques du parcours.

PAR LA RÉDACTION ARRAGEOISE arras@lavoixdunord.fr

L'HÔTEL DE GUÎNES Quelques minutes après le départ, les 1 500 traileurs sont partis à l'assaut de l'Hôtel de Guînes, un des rares hôtels particuliers de la ville d'Arras. Construit au XVIIIe siècle, ce monument historique a permis, après une entrée dans la cour pavée, d'observer la richesse de ses salons. Situé dans le quartier des arts, il sert également pour des spectacles en plein air, notamment lors de la Fête de la chanson.

LA CATHÉDRALE Pas de passage dans la magnifique cathédrale d'Arras, mais une belle ascension de ses marches. Certains furent d'ailleurs contents de les escalader dès les premiers kilomètres car elles sont finalement assez raides. D’autres n'hésitèrent pas à s'arrêter pour poser, faire quelques selfies souvenirs d'une belle soirée de ce monument à la craie blanche locale, une des plus grandes cathédrales gothiques au nord de Paris.

LE BEFFROI Après un top départ prestigieux place des Héros et une première boucle, les coureurs sont entrés dans le Monument préféré des Français, le Beffroi. Une affluence qui n’a pas permis à tous de découvrir le bureau du maire d'Arras. Un passage très apprécié quand même puisqu'ils furent nombreux à couper leur effort pour découvrir la salle d'honneur, ses toiles marouflées, ses boiseries sculptées, son plafond en caissons... Magique !

LA CITADELLE Après un petit ravitaillement, du côté du jardin du Gouverneur, il était temps pour les trailers de découvrir la Citadelle. Construite par Vauban entre 1668 et 1672, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, elle servait à la défense de la place d'Arras. Les coureurs ont eu droit à une entrée par la Porte royale pour ressortir du côté du mémorial britannique. Et les petites lampes frontales ont été bien utiles... Au total, près d’une vingtaine de sites (Théâtre, Hospice SaintPierre, les places de la cité, le bastion des Chouettes, le Pont-de-Cité...) étaient sur le circuit. SA03.


4

Urban Trail Tour à Arras

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

ET VOUS EN AVEZ PENSÉ QUOI ? « Sympa en nocturne » « On est de Douai, ça nous donnait l’occasion de découvrir la ville d’Arras autrement. L’organisation mise en place avait l’air extraordinaire, et puis en nocturne, c’est toujours sympa. On a pu prendre notre temps, prendre des photos des lieux cultes, des plus beaux bâtiments. On est venu déguisés, pour s’amuser. » CATHY, DOUAI

« Le passage à la Citadelle était très joli »

« Chapeau à l’organisation »

« Une course plaisir, sans challenge »

« Super parcours, bien fléché, sécurisé »

« On a fait ça entre copines marathoniennes, on est inscrites au RC Arras. J’ai été impressionnée par la sécurité tout au long du parcours, c’est une très grosse organisation. J’ai vraiment bien aimé. On a découvert le conservatoire, même si on n’est pas passé à l’intérieur. Le passage à la Citadelle, avec les lampions, est très joli, tout comme le Bastion des chouettes. »

« On est sportifs réguliers et aussi collègues de travail. C’était notre premier urban trail. Comme on a beaucoup aimé, on fera peut-être celui de Valenciennes. C’est super, il y avait des gens partout, des signaleurs. Belle organisation, je leur tire mon chapeau. »

« On est tous les deux un peu sportifs, mais là c’est une course plaisir, sans challenge. Se balader de nuit à Arras, avec la ville à nous, sans voitures, c’est rare ! J’ai trouvé que le passage à l’Hôtel de Guînes était un peu court et, à l’inverse, on a beaucoup attendu pour pouvoir retirer les dossards, mais sinon c’était top, bien organisé. Créer des événements comme ça à Arras, c’est chouette. On fait les courses pédestres en août, c’est bien, le tracé est différent. »

« L’idée c’était de faire la course en équipe : on est une quinzaine de la fac d’Artois à participer, c’est même le président de l’université qui nous a offert l’inscription ! Je fais un peu de sport en amateur, des trails. J’avais peur d’être un peu déçu parce que j’aime courir dans la boue, la forêt… Mais pas du tout ! C’est très bien, super parcours, bien fléché, sécurisé. Le passage dans la Citadelle est très beau, mis en scène. Avec une ambiance bon enfant en plus. Il est possible que je fasse celui de Valenciennes. Petit bémol : les ravitos un peu légers… »

ISABELLE, ARRAS

PHILIPPE, BÉTHUNE

« J’ai habité un an à Arras, mais j’ai découvert plein d’endroits. Je me suis arrêtée à chaque étape pour faire des photos ! J’ai beaucoup aimé la salle des mariages. » CATHY, BÉTHUNE

MATHIEU ET TIPHAINE, SAINTE-CATHERINE-LEZ-ARRAS

MANU, ACHICOURT

Frédéric Leturque, le maire d’Arras, ici avec Philippe Lamblin, le président de la ligue d’athlétisme, a transmis le flambeau à Valenciennes pour la prochaine étape de cet Urban Trail Tour, en septembre. SA04.


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Urban Trail Tour à Arras

5

SA05.


6

SA06.

Urban Trail Tour à Arras

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Urban Trail Tour à Arras

7

Retrouvez notre vidéo ici

SA07.


8

SA08.

Urban Trail Tour à Arras

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Urban Trail Tour à Arras

9

SA09.


10 Urban Trail Tour à Arras

SA10.

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Urban Trail Tour à Arras

11

Retrouvez notre vidéo ici SA11.


12 Urban Trail Tour à Arras

SA12.

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017


OR GA NI SÉ PA R

HAUTS-DE-FRANCE

lIG UE HAU TS- DE- FRA NCE

ATHLe

R U O T IL A R T N UwwRw.uBrbAantrail-tour.fr 2017 e l l e r u t l u c e t r e v u o c 10 km de dé e l l i v a l s r e v a r t à e v i et sport

e r b m e t p e s 6 1 I S E N N E I VA L E N C Inscrivez-vous dès maintenant sur

www.urbantrail-tour.fr

Cliquez ici


ARRAGEOIS

MARDI 28 MARS 2017 76e ANNÉE - No 23087 - 1,25 €

FAITS DIVERS

APRÈS DEUX ACCIDENTS MORTELS À ROUBAIX, PEUT-ON METTRE UN FREIN À CE PHÉNOMÈNE ULTRA-DANGEREUX ? LIRE P. 3

Le retour des rodéos sauvages

PHOTO ARCHIVES ÉDOUARD BRIDE

ÉVÉNEMENT

ROUBAIX

Les repas à domicile, une veille efficace pour les aînés

Les cinq nouveautés de la braderie de Lille 2017

Un chirurgien soupçonné de violences sur des agents et des patients

LIRE P. 6

LIRE P. 5

"!*%&'*&9:::#:

LIRE P. 10

1395885400VD

ARRAS

SUPPLÉMENT

16 pages spéciales sur l’immobilier dans la région AU CENTRE DE CE JOURNAL 1015.


2

Région

LE BILLET DE… BERNARD VIREL, JOURNALISTE AU SERVICE RÉGION

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

« J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. » Hier, à la rédaction, un collègue, avec cette formule que nous aimons tous utiliser, m’a fait penser au week-end dernier. Deux jours qui, l’air de rien – vous pouvez faire un sondage autour de vous – nous ont laissé un excellent souvenir. Alors que la perspective de dormir une heure de moins avait tendance à nous rendre chagrins, voilà que le soleil s’est invité pour faire passer la

pilule. Et de quelle manière ! Ne cherchez pas : avec 21,3 heures d’ensoleillement en deux jours, il n’y a pas mieux depuis le début d’année. Plutôt sympa, même si on ne rêve pas forcément à un soleil d’enfer pour l’avenir, en pensant au réchauffement climatique. De toute façon, pour aujourd’hui, c’est râpé. Mais comme il n’y a pas de mauvaise nouvelle à l’horizon (soyons optimistes !), on va la prendre comme elle vient, cette journée…

LE REGARD DU PHOTOGRAPHE

« Suspendus au ciel, les habitants ont trouvé la bonne méthode pour profiter du printemps naissant, s’élevant tour à tour, chacun avec son style. Le bonheur n’a pas l’air loin en haut. En bas, on les jalouse, et on attend son tour. Pas le temps pour le photographe de faire un tour, même si les prises de vue, loin de la terre ferme, doivent être bonnes. Témoignons juste de cette balade dans le ciel, un dimanche. » PHOTO PIB

HAZEBROUCK DIMANCHE – 16 H 14 OBJECTIF 200 MM – VITESSE 1/1 000 OUVERTURE F 8 – ISO 200

LA BONNE NOUVELLE

LE VOILIER ARGENTIN « LIBERTAD » À BOULOGNE Pour tous les amateurs de voiliers, c’est la promesse d’un beau spectacle. Le voilier géant argentin Libertad – près de 100 m de long pour 14 de large – sera à Boulogne-sur-Mer entre le 22 et le 25 juillet, avec son équipage (plus de trois cents personnes !). Une bonne nouvelle

LE CHIFFRE

ÇA S’EST PASSÉ LE 28 MARS 2014

5 344 €

➔ PIERRE RICHARD QUITTE LA SCÈNE

C’est le montant du chèque qui a été remis hier par Le Défi de Fortunée, association qui lutte contre les cancers de l’enfant, au centre Oscar-Lambret. Cette somme, récoltée lors d’une course caritative organisée en février à la citadelle de Lille, permettra d’aider la recherche contre les cancers de l’enfant et de sensibiliser le grand public à ces maladies. 1070.

Pierre Richard a choisi sa ville natale – Valenciennes – pour quitter la scène à 80 ans. Pour ce départ en public, il raconte ses souvenirs de cinéma. Et le « grand blond » n’en manque pas… Avec des films dans toutes les mémoires (Le Distrait, La Chèvre…). Une vie d’acteur retracée avec délicatesse : « J’ai rencontré des gens drôles sur l’écran comme dans la vie… Les séquences choisies montrent le caractère drolatique, mais aussi le temps qui passe, des choses plus personnelles. »

d’autant plus qu’il était déjà passé par Boulogne le 14 juillet dernier mais n’avait pu entrer dans la rade, faute d’en avoir l’autorisation. Ce qui n’arrivera pas cette année puisque tout est déjà bien calé. Il ne reste plus qu’à espérer qu’on pourra le visiter…

LA PHRASE L’idée est de parler sa langue et d’essayer de comprendre l’autre. Avec mille mots, on se débrouille. PIETER PAESSENS, BELGE VIVANT À DUNKERQUE, PUBLIE DES PETITS DICOS EN SIX LANGUES.


Région

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

3

Que faire contre le retour des rodéos sauvages ? Avec le printemps, c’est le retour des rodéos à moto, quad ou scooter, avec casque ou de préférence sans, à la ville, mais aussi dans les champs. Ainsi, Roubaix vient d’être endeuillé à deux reprises, un élu a été agressé à Quesnoy-sur-Deûle… Peut-on mettre un frein à ce phénomène ultra-dangereux ?

Avec les beaux jours reviennent les jeunes sans équipements de sécurité sur des motos non homologuées. PH. ARCHIVES CH. LEFEBVRE PAR LAURENT DECOTTE ET LES RÉDACTIONS LOCALES region@lavoixdunord.fr

RÉGION.

1

Deux morts à Roubaix. Le 20 mars, à Roubaix, un jeune homme de 20 ans circulant sans casque, à vive allure, sur une moto volée, perd la vie. Vendredi, c’est le passager d’un quad, 16 ans, sans casque lui aussi, qui est tué. Le pilote est dans un état grave. « À l’association France Urbaine, qui représente 30 millions d’habitants, on en parle beaucoup. C’est un phénomène en hausse constaté partout en France. Tout le monde voit arriver les beaux jours avec une vraie appréhension », témoigne Margaret Connell, adjointe à la sécurité à Roubaix. À moto, minimoto, quad ou scooter, de préférence sans casque et sur une seule roue, en wheeling, on « s’amuse ». C’est vrai dans les quartiers, les centres-villes, mais aussi dans les champs, sur les chemins de halage… Jeudi, à Quesnoy-sur-Deûle, un élu ten-

tant de mettre fin à un rodéo dans un champ a été agressé et blessé par le motard.

2

Mais que fait la police ? Pas de course-poursuite, interdit, trop dangereux (lire ci-contre). Que faire ? La vidéo peut être une solution. Elle permet de sanctionner le conducteur sans l’interpeller, mais a posteriori, à partir d’images. Avant le 1er janvier, cela pouvait concerner quatre catégories d’infractions : feu rouge - stop, vitesse, voie de bus et dépassement. Depuis, le non-port du casque a été ajouté. De son côté, le maire de Tourcoing, Gérald Darmanin, a équipé sa police municipale de trois motos, « bientôt six », demande à ses policiers d’« intervenir, notamment dans les parcs. » Et « regrette que la police nationale ne le fasse pas ». Le maire de Roubaix a lancé un appel, « Stop aux quads », estimant qu’ils n’ont « rien à faire dans une ville ». Il en appelle aux parents pour sensibiliser leurs enfants et demande à « tous ceux qui ont connaissance d’engins illicites » d’en informer la police.

3

Les députés s’en saisissent, mais… Dans une proposition de loi, le député PS Rémi Pauvros demande plus de fermeté sur les nuisances sonores, mais surtout la saisie des quads et motos non homologués pour la route dès la première infraction et non après récidive, comme actuellement (même si ça permet déjà une centaine de saisies par an dans la seule circonscription de Roubaix, selon l’adjointe à la sécurité de la ville). Dans sa proposition, le député LR du Nord Sébastien Huyghe prévoit lui une saisie possible du véhicule – homologué ou non – même quand le conducteur n’est pas le propriétaire. Et il souhaite une définition juridique du « rodéo » afin que celui-ci puisse être un délit et non plus une contravention. Problème : le socialiste a vu sa proposition adoptée en juin en première lecture à l’Assemblée, mais le Sénat ne s’en est pas saisi. Ce qui, vu les échéances, lui donne peu de chances de passer. Quant à celle du législateur LR, déposée en février, elle n’a même pas eu le temps d’être examinée.

UN POLICIER : « ON NOUS DEMANDE DE “CESSER LA CHASSE” » Policier de terrain à Lille, Laurent (prénom d’emprunt) est familier des rodéos : « C’est la folie, les quads, les motos de cross on en voit de plus en plus en ville et même partout dans la région, d’après mes collègues. » Pour lui, il y a deux types de rodéo. « Soit c’est l’effet soleil et les jeunes font n’importe quoi pour “s’amuser” et ça, c’est plutôt le week-end, soit ils font vraiment tout pour se faire remarquer. Là on a affaire à des gens qui veulent éloigner les patrouilles du deal. Nous, on va se mettre un peu derrière mais on ne veut pas mettre de gyrophare ni rien. »

Responsables en cas d’accident Avant chaque départ, la première question que pose Laurent est de savoir si la législation a changé : « Il faut savoir que si on les prend en chasse on est responsable de tout ce qu’il se passe. S’ils renversent quelqu’un ou qu’ils ont un accident c’est pour nous. Du coup, à la radio, si on annonce que l’on est derrière une moto de cross ou un quad, on nous demande de “cesser la chasse”. En plus, on est forcément gêné : avec leurs deux-roues ils peuvent passer partout et pas nous. En fait, tout ce qui est infraction routière, tu n’as pas le droit de commencer une chasse. Si on demande au véhicule de s’arrêter et qu’il ne le fait pas, on ne peut pas le suivre, on prend la plaque, on signale, on fait un PV… Parfois, bien sûr, on fait du zèle mais on reste super-vigilant. On a tous des maisons à payer et s’il se passe quoi que ce soit, c’est sûr, le flic perd son boulot. En fait, on ne peut poursuivre que s’il y a un crime de sang. Par exemple, si quelqu’un sort une Kalach, tire sur une personne et part dans son véhicule. Autant dire que c’est assez rare. » RECUEILLI PAR SOPHIE FILIPPI-PAOLI 2070.


4

Région

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

L’ultra-violence d’un groupe aux limites repoussées de l’ultra-droite

Un nouveau blessé par balle, hier matin LILLE. Hier matin, peu après 4 h, une voiture a déposé un homme blessé par balle à la cuisse aux urgences du CHRU de Lille. Il a été pris en charge aussitôt. Ses jours ne sont pas en danger. Le projectile, qui a traversé la cuisse, n’a pas été retrouvé. L’enquête a été confiée à la Sûreté de Lille, mais les premiers éléments donnés par le blessé (déjà connu) et par celui qui l’a déposé ne permettent pas de savoir qui a tiré, dans quelles circonstances et où. Ce sixième tir depuis le début de l’année à Lille ne semble pas en relation avec ceux de la porte d’Arras (vendredi soir), qui avaient fait trois blessés dont un ado de 14 ans. Là, l’enquête est confiée à la Sûreté du Nord. Une dizaine d’étuis et cartouches de 9 mm, sans doute tirées avec une arme de poing, avaient été retrouvés. Les très rares témoignages évoquaient un individu masqué fuyant en voiture, après avoir tiré. Les deux victimes adultes étant connues pour des affaires de stupéfiants, et la porte d’Arras étant une zone de deal, ces tirs pourraient être liés au trafic de drogue. « Mais rien n’est certain pour l’instant », soulignait hier une source proche de l’enquête. A. D.

Le tribunal correctionnel d’Amiens juge cette semaine dix-huit jeunes gens d’un groupuscule néonazi. Leurs motivations sont pathétiques, leur violence, qui s’est exprimée une fois à Valenciennes, est affolante. Récit de ce qui peut être raconté. PAR ÉRIC DUSSART edussart@lavoixdunord.fr

AMIENS. Ils sont sept à la barre. Des colosses, pour la plupart. Le huitième, Jérémy Mourain, est dans le box, c’est lui le plus grand à défaut d’être le plus costaud. C’était lui le chef. Une terreur, d’après les autres. « On avait tous déjà subi des passages à tabac », disent-ils. C’était la règle, dans le clan. La discipline de fer. La folie. Au fil de l’audience, la présidente égraine les violences gratuites, le racisme à son paroxysme, les jets de cocktails Molotov, les coups de poing américain… On verra pour « Le but était de le laisser presque mort. » C’est bien comme cela qu’il est arrivé à l’hôpital. l’idéologie néonazie dans l’audience d’aujourd’hui. On entend juste : « On est raciste, ça oui. » Mais ici aussi, manifestement, la consigne est de ne pas trop en dire. Pourtant, il y a de quoi dire de cette expédition punitive du 4 janvier 2014 à Valenciennes. Il s’agissait d’aller corriger un type sur le point de quitter le clan. Un jeune Cédric surnommé « Vengeance ». Le guet-apens est implacable. Au rendez-vous, « Vengeance » monte en voiture et le piège se referme. La présidente raconte : « Des coups de poing et de pied sur le visage, des

FAITS DIVERS UN GARÇONNET RENVERSÉ PAR UNE VOITURE

Prévenus et public mêlés, les travées du tribunal d’Amiens bruissent de cruelles histoires, cette semaine. PHOTO AFP

ANICHE. Hier, vers 13 h, un garçon de 4 ans a été percuté par une voiture alors qu’il traversait la chaussée à hauteur du GAEC horticole d’Aniche, dans le Douaisis. L’enfant, grièvement blessé, a été transféré au CHR de Lille. Une enquête a été ouverte par la police, notamment pour identifier l’automobiliste en cause dans l’accident et qui n’était plus sur place à l’arrivée des secours.

CONTRESENS MORTEL coups de batte de base-ball dans les testicules… Quelqu’un aurait essayé de lui enfoncer les pouces dans les yeux, il servait de punching-ball à terre, et quand il s’évanouissait, on le réveillait pour continuer… » On passe les détails. C’est cruel, presque inhumain. « Tout ça est la vérité », dit le premier qui s’avance. Avec les autres, il dit qu’il n’en a pas dormi pendant des nuits, et si la présidente leur demande comment on peut aller si loin… « Par peur des représailles. Il nous avait dit qu’on subirait le même sort, si on ne participait pas… » Mourain, tranquille, dit que « c’était bien aussi cruel qu’ils le

disent ». C’est même « peut-être le seul fait qu’il regrette ». Le gamin de Valenciennes est passé par une belle porte. « Le but était de le laisser presque mort », c’est bien comme ça qu’il est arrivé à l’hôpital. Il n’avait même pas osé déposer plainte, dans un premier temps. Aujourd’hui, il n’est pas à l’audience. Les séquelles… Il n’est pourtant pas question de racisme, cette fois. C’est juste qu’il avait « couvert » un autre gars coupable d’avoir quitté le clan sans avoir rendu son blouson. Ses « couleurs ». Tout ça pour un mensonge, demande la présidente. « Oui, c’est ça. Il fallait que quelqu’un prenne… »

LIÉVIN. Dimanche soir, un violent accident s’est produit sur le CD 58 entre Liévin et Bully-les-Mines. L’un des occupants de la Citroën Saxo, un jeune homme de 23 ans, originaire de Liévin, a succombé à ses blessures. Tout avait commencé un peu plus tôt, à Liévin, où un banal accident matériel de la circulation entre les occupants de la Saxo et un autre véhicule avait tourné à la confrontation sur la route, à vive allure, et à contresens sur le CD 58. Jusqu’à l’accident avec une Peugeot 206 arrivant en face. Les deux jeunes hommes dans la Saxo n’avaient pas le droit de conduire. L’un faisait l’objet d’une suspension du permis, l’autre d’une annulation.

VINGT VEAUX PÉRISSENT DANS UN INCENDIE BAILLEUL. Hier en début d’après-midi, le feu a pris dans l’un des hangars de la ferme Moreau, au hameau de La Crèche à Bailleul. Vingt-cinq pompiers ont été mobilisés pour venir à bout de cet incendie qui a tué une vingtaine de veaux. L’origine du sinistre est encore à déterminer.

Une plainte déposée contre un instituteur de maternelle, et une enquête ouverte à Lille LILLE. La brigade des mineurs de la Sûreté de Lille a commencé l’audition d’une trentaine d’enfants de 3 à 5 ans et de leurs parents, après une plainte déposée par une famille il y a une quinzaine de jours, contre un instituteur d’une école maternelle de Saint-Maurice-Pellevoisin à Lille. Ce dernier n’a pas encore été entendu, ni placé en garde à vue. Il est soupçonné de s’être exhibé devant plusieurs enfants. L’instituteur est suspendu depuis le 3070.

13 mars, « à titre conservatoire » précise l’inspection académique. Il reste présumé innocent.

« ON VEUT DES RÉPONSES ! » Ces soupçons ont provoqué un fort mouvement de colère des parents, notamment ceux ayant découvert la suspension de l’instituteur sans en connaître les raisons. « On n’en a eu connaissance que vendredi matin devant l’école, en croisant les parents qui ont déposé plainte, explique la maman d’un

enfant scolarisé dans la classe de l’instituteur. Au départ, la direction de l’école n’a rien voulu nous dire, ni l’inspection. C’est inadmissible, on a le droit de savoir ce qui s’est passé exactement et à quoi nos enfants ont pu être exposés. » D’autant que cette maman a observé un changement de comportement de son enfant depuis cet hiver : « Mon enfant rentrait de l’école et se mettait en position fœtale sur le canapé. Il refusait de dire comment s’était passée la journée à l’école. Je suis très in-

quiète. Même si, pour l’instant, il n’a évoqué aucun fait. » Hier après-midi, une réunion était organisée à l’école. Les parents espéraient y obtenir « des réponses à nos questions ». « J’attends des informations sur le suivi psy de nos enfants », dit une autre maman. Car, que les faits soient avérés ou non, le besoin d’une assistance psychologique se fait sentir. « Il faut qu’on nous dise quelles démarches adopter, comment préserver nos enfants. » ARNAUD DUFRESNE (AVEC EM. C.)

Les enfants et leurs parents sont entendus par la Sûreté de Lille.


Région

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

5

Un chirurgien soupçonné de violences sur des agents et des patients Depuis son arrivée au centre hospitalier de Roubaix en 2000, un chirurgien ferait régner un climat de terreur au bloc opératoire. Il est visé par une enquête du Conseil de l’ordre et du Centre national de gestion.

ROUBAIX. « En tant qu’infirmière, durant la prise en charge chirurgicale d’une carotide chez un patient, et étant alors instrumentiste, le docteur, une nouvelle fois dans un état de stress et d’énervement, m’a porté le bistouri froid au niveau de ma jugulaire. (…) Face à cette menace physique, j’ai dit au docteur : “Comptez-vous avoir une deuxième carotide sur la table ? Arrêtez maintenant.” Il s’est ensuite contenu puis m’a répondu : “J’ai fait ça pour vous tester, vous avez bien réagi.” » Des témoignages édifiants comme celui-ci, le dossier envoyé par la direction de l’hôpital de Roubaix au Conseil de l’ordre des médecins et au Centre national de gestion (le CNG, qui gère la carrière des médecins hospitaliers), en contient une vingtaine. Certains sont anciens, comme celui précité, datant de 2010, d’autres récents. Pres-

Devant le nombre de témoignages accumulés contre lui, le chirurgien a été suspendu de bloc opératoire. PHOTO ILLUSTRATION SAMI BELLOUMI

crites ou non, tous font état de dizaines de situations gravissimes, d’humiliations, de maltraitances à l’égard d’agents mais aussi de patients. Le dernier épisode, au mois de décembre, aurait mis le feu aux poudres : une infirmière aurait reçu des coups de pied aux fesses sous prétexte qu’une intervention se serait mal passée. « C’est l’omerta depuis quinze ans, estime un agent. La direction a étouffé toutes les affaires. » La CGT, syndicat majoritaire qui a demandé et obtenu fin janvier la protection fonctionnelle des agents de bloc, va plus loin. « Il y a eu des précédents, une pétition dès 2003, ou encore une affaire d’agression sexuelle en 2013, explique Jacques Adamski, délégué CGT. Mais la direction n’a jamais bougé car c’est un professionnel qui rapporte de l’argent à l’hôpital. » Omerta ou non, de fait, aucune plainte n’a pour l’heure visé le chirurgien incriminé, « par peur », note un agent. Parce qu’on ne savait pas, répond en substance le Dr Liesse, présidente de la com-

mission médicale d’établissement depuis deux ans : « J’ai découvert quantité de choses qui ne sortaient pas des blocs. » La direction n’a pas souhaité s’exprimer. Elle a pour l’heure relevé le chirurgien de ses fonctions hiérarchiques et lui a interdit l’entrée au bloc, « par mesure de précaution et non à titre

La direction n’a jamais bougé car c’est un professionnel qui rapporte de l’argent à l’hôpital. JACQUES ADAMSKI, DÉLÉGUÉ CGT conservatoire », insiste le Dr Liesse. L’enquête administrative diligentée par la direction est aujourd’hui instruite par le Conseil de l’ordre des médecins. Le CNG, lui, a demandé au praticien mis en cause des éléments de réponse. Le CHSCT, de son côté, étudie la possibilité de déposer une plainte collective des agents.

1393859300VD

PAR PERRINE DIÉVAL region@lavoixdunord.fr

4070.


6

Région

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Les cinq nouveautés de la braderie de Lille 2017 Sécurité renforcée, retour à l’esprit originel. Vendredi, Martine Aubry dévoilera en conseil municipal le nouveau visage du plus grand vide-greniers d’Europe, annulé l’an dernier à cause du risque terroriste. Nous vous révélons les principaux changements envisagés, dont certains restent à trancher.

LILLE.

brocanteurs seront cette fois déplacés sur les grandes artères situées à proximité : les boulevards Louis-XIV et de la Liberté. Le boulevard Lebas restera bradé, mais uniquement par les habitants.

1

3

PAR BENJAMIN DUTHOIT region@lavoixdunord.fr

Un périmètre réduit, avec des « check points » Trop grande, impossible à sécuriser. La braderie de Lille était un casse-tête chaque année. « Il faut dire stop à ce modèle qui n’est plus en résonance avec les exigences de sécurité de notre temps, dans un contexte terroriste », martelait le préfet Michel Lalande, lors de l’annonce de l’annulation de l’édition 2016. Pour 2017, le périmètre sera réduit. Il reprend ce qui avait déjà été prévu l’an dernier, en cas de maintien de l’événement : disparition du boulevard Victor-Hugo, des rues de Douai, d’Arras et Gambetta. En enlevant ces morceaux de Moulins et Wazemmes, l’idée est de se cantonner au centre-ville et au Vieux-Lille. Les commerçants de la rue Gambetta devraient toutefois pouvoir brader, mais à l’intérieur des boutiques. Enfin, les points d’entrée dans le périmètre seront moins nombreux, sans doute pas plus d’une vingtaine. Sous surveillance policière.

Vers une limitation des commerçants ambulants Martine Aubry veut « retrouver l’esprit originel » de la Braderie, a-t-elle expliqué à plusieurs reprises. Et de déplorer un rendezvous devenu « un peu trop commercial » au fil du temps. Dans son viseur, les très nombreux commerçants ambulants (kebabs, marchands de babioles...), en particulier boulevard de la Liberté. Une limitation stricte, voire une interdiction, de leur présence est envisagée. Des discussions sont toujours en cours, d’ici à vendredi, sur ce point sensible.

4 PLUSIEURS MOIS DE CONSULTATION

2

La fin des brocanteurs boulevard Lebas Avec ses brocanteurs, le très prisé boulevard Jean-Baptiste-Lebas drainait beaucoup de monde. Une affluence synonyme de risque pour Martine Aubry, qui a souvent pris ce secteur en exemple du pire à redouter : « Poser une bombe ou se faire sauter au milieu de la foule : il y a parfois 100 000 personnes autour du parc Lebas ! » Sauf changement, les

Une foule immense se presse chaque année à la Braderie, que les autorités veulent mieux contrôler, dans le contexte terroriste. PH. ARCHIVES C. LEFEBVRE

Plusieurs mois de réflexion ont précédé les décisions concernant la Braderie 2017, qui se tiendra les 2 et 3 septembre. Dès l’annonce de l’annulation de l’édition 2016, François Lamy, conseiller spécial de Martine Aubry, et Jacques Richir, son adjoint « Braderie », ont été missionnés pour imaginer une édition 2017 différente et plus sûre. Déjà la maire PS de Lille annonçait vouloir un vide-greniers plus « authentique ». Les forces vives des quartiers (associatifs, commerçants…) situés dans le périmètre ont été reçues cet hiver, un questionnaire « boîte à idées » a été mis en ligne et a recueilli plus de 3 200 réponses. Ces derniers temps, les réunions avec la préfecture, la police, les pompiers, ont été très rapprochées (« deux par semaine », a rapporté J. Richir). Le 3 mars, en conférence de presse, Martine Aubry se refusait à toute annonce définitive, à l’exception de la relocalisation du semi-marathon à Villeneuve-d’Ascq. Les autres ingrédients de cette Braderie « repensée » seront dévoilés vendredi. ST. F.

Véhicules enregistrés et réservations obligatoires ? Une bombe ou des armes amenées dans un véhicule de vendeur de la Braderie. C’est l’une des hantises des autorités. Pour mieux contrôler ces voitures et fourgons, un système d’inscription (identité du propriétaire, plaque d’immatriculation…) auprès de la mairie est étudié. Autre mesure possible, une réservation obligatoire pour tous les emplacements, ce qui n’était pas toujours le cas.

5

Davantage de culture Une braderie de la BD avait été organisée au palais des Beaux-Arts pour « Lille reste en fête », en septembre dernier. Vu son succès, la mairie souhaite la maintenir pour la Braderie 2017. Elle aimerait aussi créer d’autres événements culturels, encore à définir.

Pour ses 105 ans, Le Touquet s’offre un symbole, la tour Paris-Plage LE TOUQUET. Quasiment 10 m de haut, un peu plus de 2 t et un coût d’environ 100 000 €. Voici les trois chiffres à retenir si l’on veut résumer la tour ParisPlage, la nouvelle sculpture géante de l’artiste Alain Godon. Plantée sur le front de mer, face à l’Aqualud, cette réplique revue et corrigée de la création de Gustave Eiffel se veut un trait d’union entre la capitale et Le Touquet, la vraie plage de Paris ! Ce soir, l’œuvre constituée de po5070.

lystyrène et de résine sera officiellement inaugurée par le député-maire Daniel Fasquelle qui a réservé à sa population une soirée de fête avec guinguette, lâcher de lampions et feu d’artifice.

UN PUBLIC ASSEZ ACIDE Une soirée joyeuse avant que la sculpture ne soit véritablement jugée par le public, notamment cet été quand des dizaines de milliers de personnes déambuleront

quotidiennement devant ce lieu très passant. Depuis quelques jours déjà, l’œuvre attire l’œil du public parfois heureusement surpris, incrédule aussi, en colère de temps en temps. Ferou et son époux Albert, parisiens, n’y vont pas de main morte : « On la regarde se monter depuis trois jours, on a déjeuné devant… on ne comprend pas pourquoi ils installent cette horreur. » « Une tour Eiffel n’a rien à faire ici », lancent Sheila et Christine, de Forges-les-Eaux

(Seine-Maritime). Rolande, une Touquettoise de 74 ans est, elle, heureuse : « Je trouve cette tour très bien, elle donne un genre à la place. Je connais des tas de gens qui l’aiment aussi. » Alain Godon, bien conscient des critiques, ne s’en offusque guère. « On ne répond pas aux polémiques parce que sinon on perd un temps fou, confie l’artiste. (…) Il y a un débat qui va se faire, il y aura la curiosité qui va arriver et on aura gagné. » O. M. ET E. C.

La nouvelle tour Paris-Plage mesure 9,5 mètres de haut.


Région

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

7

Les mille et une vies de nos anciens préfets de région Les préfets du Nord, qui sont également préfets de région (et jamais préfètes...), ne font qu’un passage dans nos contrées. Alors que l’on retrouve l’ex-préfet nordiste Jean-François Cordet en Guyane, attardons-nous sur ce que sont devenus ces derniers représentants de l’État qui ont fait halte à Lille.

Jean-François Cordet, casque bleu en terre guyanaise RÉGION. Les images émanaient de Guyane dimanche mais elles ont provoqué un certain écho dans le nord de la France. C’est bien Jean-François Cordet que le gouvernement a envoyé à la tête d’une mission interministérielle pour désamorcer la vive colère sociale qui paralyse le territoire ultramarin (lire aussi page 34). Jean-François Cordet ? Oui, c’est le même qui a été préfet du Nord et préfet de région Nord - Pas-deCalais d’août 2014 jusqu’en mai 2016, date à laquelle il est devenu « conseiller maître » à la Cour des comptes. Si le Premier ministre Bernard Cazeneuve a pensé à lui pour une acrobatique mission en Amérique du Sud, c’est que le haut-fonctionnaire a été préfet de Guyane de 1992 à 1995. Le changement de cap est radical pour celui qui, il y a moins d’un an, avait sur son bureau des dos-

siers estampillés canal SeineNord, migrants, baisse des dotations aux collectivités ou encore fusion des régions (au fait, il a été préfet de l’Aisne de 1998 à 2000, et préfet de Somme et Picardie de 2012 à 2014). La mobilité est ancrée dans les gènes du boulot de préfet (généralement trois ans maxi sur un poste). En nous faisant visiter la préfecture de Lille, Dominique Bur, ancien représentant de l’État, nous confiait : « Je dois pouvoir être joint à toute heure du jour et de la nuit. Le préfet doit toujours pouvoir être trouvé physiquement à un endroit donné. Ce n’est pas qu’un appartement, c’est aussi mon lieu de travail. » Et d’avouer avoir vécu « toute (sa) vie dans des logements de fonction ». Alors, quelles nouvelles de nos anciens préfets du Nord (pas de préfètes...) qui furent aussi préfets de région ? CHRISTOPHE CARON

DOMINIQUE BUR 2011-2014 Cet Alsacien né en 1947 a laissé son fauteuil de préfet du Nord à Jean-François Cordet en juillet 2014, atteint par la limite d’âge... mais non sans avoir joué la prolongation quelque temps (il était alors le doyen du corps préfectoral français en exercice). L’homme a ensuite rejoint un cabinet indépendant de conseil en stratégie de communication d’entreprise et institutionnelle (CLAI, pour Conseil, Lobbying, Advocacy, Image), où il exerce toujours en tant qu’expert en affaires publiques. Au fil des trois années passées à Lille, Dominique Bur a dû traiter l’aggravation de la crise économique, la délicate gestion des implantations des camps de Roms ou encore la mise en place du nouveau schéma de coopération intercommunale, avec des découpages territoriaux qu’il a fallu arbitrer malgré les grincements de dents.

RÉMY PAUTRAT 1999-2002 Une fois l’heure de la retraite préfectorale arrivée en 2005, à l’âge de 65 ans, ce spécialiste du renseignement et de l’intelligence économique, ancien patron de l’exDST (le contre-espionnage français), s’est illustré à la tête de l’Institut d’études et de recherches pour la sécurité des entreprises, ou encore au comité d’éthique de la ville de Paris sur la vidéosurveillance. Le visage de Rémy Pautrat est apparu à nouveau aux yeux du grand public lorsqu’il a été désigné pour faire partie de la haute autorité chargée de veiller au bon déroulement de la primaire du Parti socialiste en 2012. C’est Jean-Pierre Richer qui lui succédera à la préfecture lilloise de 2002 à 2004. Ce dernier deviendra ensuite président national du Secours catholique.

JEAN-MICHEL BÉRARD 2008-2011 Au terme de trois ans de mandat à Lille, Jean-Michel Bérard a été nommé à 64 ans au Conseil d’État en service extraordinaire par le ministre de la Justice. À ce titre, il s’est vu confier en 2014 la mission de piloter en tant que délégué interministériel la mise en œuvre de la réforme du stationnement payant sur voirie (avec par exemple disparition de l’amende pénale). Au moment de son séjour nordiste, il avait confié que son épouse était native de Lens.

JEAN ARIBAUD 2004-2006 Dans la foulée de Lille, le préfet Aribaud conduit une mission d’évaluation de l’action des préfets. Après le Conseil supérieur de l’administration territoriale ou la préfecture de Seine-SaintDenis, on le croise à nouveau dans la région dès septembre 2014, chargé d’une mission de sept mois pour analyser la situation des migrants dans le Calaisis. Le préfet continuera d’être associé au dossier, en médiateur, même au moment du démantèlement de la « jungle » en octobre 2016.

DANIEL CANEPA 2006-2008 Il a quitté le Nord en octobre 2008 pour devenir préfet d’Ile-de-France et atteindre le « sommet » de sa carrière, nous confiait-il. Sa fierté ? « L’affirmation du rôle de l’État », assurait celui qui restera comme un préfet « politique », d’une grande intransigeance, soucieux des questions de sécurité, exmembre du cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur... et donc perçu avec beaucoup de méfiance voire de défiance par les élus de gauche, plus nombreux à l’époque. L’homme sera ensuite pêle-mêle président de l’Association européenne des représentants territoriaux de l’État ; ou encore président d’honneur de l’Association du corps préfectoral et des hauts fonctionnaires du ministère de l’Intérieur. Il va fonder un cabinet spécialisé dans la stratégie, la formation des élus, la préparation aux crises, l’intelligence économique et la communication (DCC, Daniel Canepa Conseil). Candidat malheureux en 2014 aux municipales de La Seyne-sur-Mer (DVD) et aux européennes (Nous citoyens), son nom revient sur le devant de la scène lorsqu’il est condamné avec Claude Guéant en appel en janvier dernier à un an avec sursis dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’Intérieur. 6070.A


8

Région

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

C’est pas des histoires

Les informaticiens passent en mode veille ENNEVELIN. Chez Norsys, nul besoin de se planquer derrière son écran d’ordinateur pour « fermer ses petits yeux lourds » quelques instants (« mais non, là, je réfléchis, en fait »). La société de service numérique envoie en effet ses 150 salariés dans la salle de sieste. « C’est la société qui les invite à dormir », déculpabilise la directrice des ressources humaines. La boîte informatique a compris qu’il n’y a pas que le mode veille qui permet de s’économiser, un petit somme, ça recharge aussi les batteries. Ainsi donc, à l’abri de l’effervescence des open spaces (« espaces de travail ouverts »), on peut s’étendre sur des gros poufs colorés posés sur un filet, façon hamac. La salle a été investie dès le premier jour de son installation, mi-février. Mais certains incorrigibles ont déjà dévoyé le concept. Grégory, architecte, y étudie carrément des dossiers – parce qu’après tout, « c’est plus confortable qu’au bureau ».

■ CALAIS

Il fait beau, cueillons notre jardin dans ceux des voisins

■ DUNKERQUE

■ ENNEVELIN GRENAY ■ ■ LENS

FOURMIES ■

Qui mettra la main sur Léon le furet ?

LENS. Il a 6 ans, un pelage blond et noir, mesure 30 cm et répond au gentil nom de Léon. Enfin il y répond quand il est là, Léon, le furet qui s’est carapaté de chez lui, dans la nuit de samedi à dimanche. Il court, il court quelque part dans le centre-ville de Lens. Déborah, sa maîtresse, placarde des avis de recherche à chaque poteau qu’elle croise. « Que les gens se rassurent, démine-t-elle, Léon ne mord pas, il est très, très gentil et sociable. Une dame l’a vu dans le quartier peu après sa fuite. Léon s’est approché et s’est laissé caresser. Il voulait même monter dans son sac à main ! » Mais ne sachant pas que Léon était un fugitif, elle l’a laissé poursuivre sa vadrouille. « Si quelqu’un le voit, ce serait formidable de me prévenir », supplie Déborah. À défaut de sac à main pour l’appâter, une clémentine, ça suffira : « Il viendra tout de suite, il adore ça… » Si vous voyez Léon (qui répond VRAIMENT à son prénom) : 06 76 50 57 90.

7070.

GRENAY. Le beau temps arrivant, quoi de mieux que de s’aménager une terrasse en bois et d’y installer un joli salon de jardin ? Hein ? Justement, les voisins ont tout ça, eux, y a

plus qu’à se servir… Voilà l’idée qu’a eue la semaine dernière ce Grenaysien. Et que je passe de jardin en jardin et que je fais mon marché. Là des morceaux de bois qui, joliment jointoyés, feront une parfaite terrasse ; là du chouette mobilier ; et puis là encore, une remorque pour pas se casser le dos à tout

COUP DE JUS

transporter dessus. Au passage, autant prendre deux vélos électriques et un cyclo. Y aurait eu un furet qu’il l’aurait embarqué… Mais un voisin dépouillé, constatant le méfait, a tôt fait de retrouver ses biens chez le riverain kleptomane. Arrêté par la police, il explique sa simple envie d’aménager son jardin pour les beaux jours. Une partie du butin est d’ailleurs retrouvée chez lui mais pas les vélos, ni le cyclo, ni la remorque, déjà vendus. Il devra s’expliquer à la barre du tribunal de Béthune. Mais, oh ! on la prend pas !

Tout juste achetée, la voiture se retrouve (trop) arrosée

LES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES PLONGENT SES FINANCES DANS LE NOIR FOURMIES. Après une expérience heureuse en 2010, Alain a posé de nouveaux panneaux photovoltaïques sur le toit de sa maison. Pas une idée lumineuse pour le retraité de 75 ans, tombé cette fois sur une entreprise « défaillante ». « En 2010, je suis passé par une filiale de GDF et je n’ai eu aucun problème. » Les panneaux fonctionnent, l’argent tombe. Cette fois, la société, qui se dit « introduite par EDF » lui pose du matériel défectueux : la maison n’est pas

chauffée l’hiver et l’électricité produite est revendue à EDF moitié moins cher qu’avant. De quoi se plaindre, mais à qui ? Car l’entreprise est aux abonnés absents, depuis la vente. La banque, elle, ponctionne bien le crédit chaque mois pour rembourser l’installation à 25 000 euros. Alain, qui va entamer une action en justice, communique aussi sur sa mésaventure. Car l’ancien agent EDF (!) refuse que d’autres se fassent « embobiner ».

DUNKERQUE. Les pompiers se sont déployés samedi matin quai de la Citadelle, entre le quai et le Duchesse-Anne, pour sortir un véhicule de l’eau. Pas d’inquiétude, personne à l’intérieur. Mais sur le quai, un Jean-Paul dépité. Qui explique : la veille au soir, il avait garé sa Citroën DS3 d’occasion au bord de l’eau avant d’aller se rincer le gosier non loin de là. « Je suis allé boire un coup avec mon frère dans un bar. En ressortant, il m’a dit que la voiture n’était plus là. J’ai d’abord cru à un vol et puis on est allé voir dans l’eau. » Et elle était bien là, la fugueuse. Jean-Paul se désole pour sa Titine à laquelle il n’avait pas tellement eu le temps de s’attacher, pourtant : « Je venais tout juste d’acheter le véhicule, vendredi à 18 h. Je voulais célébrer ça et puis voilà. » Plouf. Titine aussi voulait arroser ça. Jean-Paul espère maintenant que son assureur sera compréhensif, histoire que les 11 000 euros investis ne finissent pas à l’eau, eux aussi.

CLOCLO, LA CORNEILLE QUI NE VA PAS CHEZ TOTAL PAR HASARD CALAIS. Il est de ces légendes urbaines, parfois… Il se raconte qu’à la station Total de Marcel-Doret, un corbeau hanterait les lieux. Un corbeau « apprivoisé », aux ailes « coupées », « abandonné par un chauffeur polonais », et qui n’hésitait pas à « se poser sur les épaules » des clients. On a pris notre plus belle plume pour investiguer. Et en effet, une corneille (pas un corbeau) semble se plaire là. Elle a été reconnue par la LPA, à 700 m. En septembre, l’association avait recueilli « Cloclo » élevée dans une famille puis abandonnée. Pas rancunière, Cloclo, qui s’est sauvée de la LPA en décembre, goûte toujours le contact humain. Et joue les pies voleuses sur les tables de pique-nique des routiers qui font des miettes. La LPA conseille pourtant de ne pas la nourrir afin de « l’aider à retrouver son comportement naturel » et un jour, « trouver un groupe de corneilles pour partir avec elles ». Une belle fin pour ce qui n’était pas juste une histoire. PAGE RÉALISÉE PAR CHRISTELLE BEN AVEC LES RÉDACTIONS LOCALES


MARDI 28 MARS 2017

Arrageois AUJOURD’HUI CONFÉRENCE Cycle économie avec Christian Traisnel, directeur général de CD2E TEAM sur le thème « L’économie circulaire, pour relever le défi de la gestion des ressources ». De 17 h à 19 h, amphithéâtre Jean-Monnet de l’Université d’Artois, Arras.

BONJOUR

PENSEZ-Y

TILLOY ET HÄAGEN DAZS S’INVITENT DANS LA CAMPAGNE. C’était hier matin sur Europe 1. Invitée de la matinale de Thomas Sotto, Marine Le Pen. Que le journaliste s’emploie habilement à tancer sur le manque de pertinence de son programme économique, et notamment le mirage du protectionnisme. Thomas Sotto prend l’exemple probant de la firme américaine Häagen Dazs, « implantée à Tilloy-lès-Mofflaines, près d’Arras, qui fabrique là les

CINÉ BULLE glaces qu’elle distribue partout dans le monde ». Faudrait-il sacrifier l’usine sur l’autel du protectionnisme, alors que la société investit ses capitaux en France et emploie des Français ? Forcément, Marine Le Pen est plutôt embêtée. Comme d’habitude lorsqu’on lui objecte des choses allant dans le sens contraire de ses fantasmes et illusions ! En attendant, elle devrait goûter aux glaces tilloysiennes, elle changerait sans doute d’avis ! H. Fé.

Pour la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, le Réseau Bulle 62 organise un ciné-bulle avec l’avant première du film Les Schtroumpfs et le village perdu. Dimanche 2 avril, 10 h 30, Cinémovida, Arras. Tél. : 06 61 11 29 29.

Repas à domicile : bien plus qu’un simple service LIRE P. 10

ARRAS

ACHICOURT

Parking provisoire sur l’ancien site de La Foir’Fouille P. 13

Les commerçants inquiets sur le devenir des 4 As P. 14

MARŒUIL

BREBIÈRES

Malgré les buttes, on entend encore les coups de fusil P. 16

Tout savoir sur le salon du mariage du 9 avril P. 18

PARISEAUX Fermetures -30%

• Fenêtres PVC • Portes PVC • Volets • Portails ALU • Clôtures ALU JUSQU’AU 30 AVRIL 2017

1393694700VD

PHOTO ARCHIVES SÉVERINE COURBE

25 ans DEVIS GRATUIT d’expérience (avec ou sans pose) 19, rue des Rosati ARRAS - 03 21 71 www.pariseaux-fermetures.com

88 12 1215.


10 Arrageois

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Les repas à domicile, une veille efficace pour la santé des aînés Le CCAS livre chaque jour de la semaine cent vingt repas au domicile des personnes âgées. Ils sont 282 à profiter de ces services à Arras. Avec ces visites quotidiennes, la Ville assure plus efficacement une surveillance de ces populations, souvent esseulées. PAR NICOLAS ANDRÉ arras@lavoixdunord.fr

ARRAS. Branle-bas de combat au service de repas à domicile, chaque matin, aux Grandes-Prairies ont l’on traite les livraisons des plateaux-repas préparés par la société API. Marc, Raphaël, Julien et Christophe préparent leur tournée qui les occupera jusqu’à midi avec leur chef, Ghislaine Meuret. Par binômes, l’équipe se répartit dans les deux nouveaux fourgons réfrigérés acquis par le CCAS. Premier arrêt chez René Candelier, boulevard Churchill. Il est ce qu’on peut appeler un retraité actif, ancien président des Aînés ruraux et de la Semaine bleue, il apprécie ce service. « C’est une belle opportunité pour suivre des aînés qui n’ont plus de famille et donner l’alerte quand leur situation de santé le nécessite. Mon épouse est décédée en juillet 2015 et ce n’est pas à 85 ans que je vais me mettre à faire de la cuisine. C’est bien pratique, équilibré, et je ne me fais un petit restaurant

avec mes amis Aimé et Chantal, le week-end ». Pour Nicole Canlers, vice-présidente du CCAS, ce service est devenu « indispensable et utile pour les personnes âgées. Mais plus qu’un service de restauration à domicile, c’est aussi une belle opportunité pour suivre des aînés qui n’ont plus de famille à proximité et donner l’alerte quand leur situation de santé le nécessite. » Un service qui a connu un développement, augmentant de 11 % son nombre d’usagers cette année. « Nous offrons plusieurs formules, de 3 à 8,60 €, selon le niveau de vie des usagers et les repas choisis », précise Anne-Sophie Savary, responsable du service de soutien aux personnes âgées et de la résidence du Foyer soleil (quarante logements). L’équipe a été formée pour être chaleureuse avec les usagers et attentive à leur santé. « L’an dernier, l’hôpital nous

Chez René Candelier, Raphaël met les portions du jour au frigo.

avait signalé que quelques personnes âgées avaient été médicalisées avec des carences nutritionnelles. C’est donc important

DES PLATEAUX-REPAS À DOMICILE OU AU BUREAU POUR LES SALARIÉS ? Le prêt à manger à domicile fait tellement recette que des entreprises privées sont forcément attirées par ce marché. La société Élior, qui se présente comme le leader de la restauration collective en France, cherche à se positionner dans l’Arrageois. Elle devrait participer au prochain appel d’offres du CCAS et pourrait envisager de rafraîchir la partie technique des GrandesPrairies ou louer une partie des chambres froides de la ville. La société étudie clairement l’hypothèse d’une implantation dans l’Arrageois. Une autre société dont le nom ne nous a pas été communiqué serait également en phase d’études pour proposer des livraisons de plateaux-repas (liaison froide) à domicile ou au bureau pour les salariés. D’ici que les restaurateurs développent eux aussi ce service… Sur l’Artois, seule la commune d’Arras semble offrir ce service de liaison chaude à destination des personnes âgées. À Brebières, Vitry-en-Artois, Biache-Saint-Vaast, Vimy ou Bapaume, on oriente les demandes vers des prestataires comme l’association Allégra (repas à réchauffer) de Monchy-le-Preux. Certaines ADMR (aide à domicile en milieu rural) proposent, non pas des repas chauds, mais des livraisons de courses à domicile. Il y a aussi des traiteurs comme à BiacheSaint-Vaast, par exemple, où le traiteur Dupont assure le portage de plateau-repas à des prix très abordables. 2215.

de veiller à leur santé, de leur apporter les menus équilibrés », rappelle Nicole Canlers.

Le service livre un repas chaque jour et double ses livraisons le jeudi et le vendredi pour alimenter les usagers le week-end.

C’est très bon, j’utilisais déjà ce service il y a huit ans lorsque mon mari était alité et je me suis habituée. Mme DAMIENS, 72 ANS RÉSIDENCE BRONGNIART

Je ne peux plus faire des courses. J’ai une aide à domicile. Mes enfants les plus proches sont très occupés. Mes enfants sont grands-parents… J’utilise ce service bien pratique depuis cinq ans.

Moi, cela me permet de manger jusqu’à la fin du mois car j’ai une petite retraite et les repas ne sont pas chers. J’ai choisi la formule à cinq euros.

Mme WIEDZELLE, BOULEVARD SCHUMAN

M. BOQUET, 64 ANS RÉSIDENCE SAINT-MICHEL


Arrageois

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Attention aux mauvaises surprises dans l’attribution de la bourse Erasmus

11

La fête foraine débute samedi au Val-de-Scarpe ARRAS. Du samedi 1er au lundi 17 avril (lundi de Pâques), la foire de printemps et sa centaine d’attractions va animer l’esplanade du Val-de-Scarpe, à l’entrée nord d’Arras. Six nouveautés sont au programme de cette édition 2017 : l’Outbreak, le Sky Flyer, Jurassic World 3D, Circus Tagada, Labyrinthe Circus, le Master Dreams. Pour ce qui est des retours, le Bad Trip (notre photo) et L’Outer Limit reviennent à Arras. Trois journées promotionnelles sont prévues : le samedi 1er avril, opération un ticket acheté = un ticket offert (sur présentation du coupon de réduction) et les mercredis 5 et 12 avril (tarifs réduits sur tous les manèges).

La commission d’attribution des bourses allouées à des étudiants participant à des séjours Erasmus n’a pas pu satisfaire toutes les demandes reçues. Problème : les étudiants refusés sont déjà à l’étranger.

Renseignements sur www.foire-arras.fr

SPÉCIALISTE EN CARRELAGE ET FAÏENCE

DISCOUNT

SOLDEUR EN CARRELAGE

La demande de bourse formulée par l’étudiant est soumise à une commission, qui décide de lui attribuer l’aide, ou non. PAR ACHILLE THOMAS arras@lavoixdunord.fr

ARRAS. Participer à un séjour Erasmus, c’est l’occasion d’aller étudier dans un autre pays, de découvrir une nouvelle culture, d’apprendre une langue et de rencontrer des jeunes de toute l’Europe. Une chance unique qui a bien souvent un coût assez conséquent. C’est pourquoi les étudiants sont invités à faire une demande de bourse, avant leur départ. De nombreuses aides financières existent, à l’image de la bourse Mermoz, octroyée par la région Hauts-de-France.

RIEN N’EST JAMAIS ACQUIS La demande de bourse formulée par l’étudiant est ensuite soumise à une commission, qui décide de lui attribuer l’aide, ou non. Jusqu’ici, rien de bien surprenant. Le problème : lors de cette délibération, les universitaires sont déjà en séjour Erasmus… M. Tlili, dont la fille est partie étudier en Espagne, n’arrive pas à com-

prendre. « Elle a juste reçu un mail de la part de la faculté de droit de Lille, sans aucune explication. » Pour M. Tlili, comme pour plusieurs parents d’élèves, la surprise est de taille. Lui percevait cette demande de financement comme acquise. Pourtant, « sur le site du conseil régional, il est bien indiqué que la région se réserve le droit de refuser », commente Mme Depoorter, attachée au service des relations internationales de la faculté de Droit de Lille.

C’est simplement une question de financement allouée par la région. L’enveloppe n’était pas assez grande pour tout le monde. « C’est simplement une question de financement allouée par la région. L’enveloppe n’était pas assez grande pour tout le monde », explique Mme Depoorter, qui regrette évidemment d’avoir dû annoncer la mauvaise nouvelle à certains

étudiants de sa faculté. De son côté, M.Tlili assure comprendre la situation budgétaire. Selon lui, « on en subit tous les conséquences. Quand c’est serré, il faut serrer. Seulement ce qui est embêtant c’est qu’ils laissent partir les jeunes. Le site les y encourage. Et dans n’importe quel domaine, le budget est voté à l’avance ! Là ce n’est pas sérieux ». M. Tlili rit jaune, en évoquant « toutes les affaires qui surgissent en ce moment » face à la demande de sa fille, de toucher quelques centaines d’euros.

PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS Il y a avant tout une question de principe, avancée par le père de l’étudiante partie en Espagne. Pour ce qui est de la bourse Mermoz, rien n’est perdu. Mme Depoorter envisage de présenter les noms des sept étudiants de sa faculté refusés lors d’une réunion de la commission du conseil des Hauts-de-France… en septembre. À l’heure où leur voyage sera derrière eux, et où d’autres jeunes chanceux prendront la route.

S E T R E V U O PORTES ER AVRIL SAMEDI 1

40 000 m2 !!!

de stock

1394634100VD

MAT

9 h - 19 h

% 0 8 -

Jusqu’à

ck o t s e l t u sur to e et faïence i 1 avril carrelag t le samed n e m e u iq un

er

Carrelages sol 45 x 45

er

1

choix

à partir de

1 90 m

2

Faïence à partir de

1€20 m

2

RN 43 - Rue Jules Ferry 62970 COURCELLES-LES-LENS (entre Douai et Hénin-Beaumont)

03 21 69 60 12 - www.matdiscount.fr 3215.


12 Arrageois

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

L’affaire du trafic de drogues à la gare renvoyée, les six suspects restent en prison Le trafic de drogues de la gare et de la rue Ronville, démantelé lundi dernier par le commissariat d’Arras, sera finalement jugé le 28 avril. Cinq des six mis en cause ont demandé un délai pour préparer leur défense, lors de leur comparution immédiate ce lundi. En attendant, ils restent en détention provisoire.

Des pompiers pour... un feu de papier toilette ARRAS. Ce lundi vers 16 h 30, un important dispositif de pompiers a été déployé dans l’une des tours Saint-Jean. « On a été appelé pour des fumées au dixième étage, sur le palier, explique Marc Pigache, responsable de l’intervention pour les pompiers d’Arras. Le logement n’était pas occupé par son locataire, qui venait de s’absenter ». Lorsque les soldats du feu ont pu pénétrer dans l’appartement, ils ont découvert qu’un rouleau de papier toilette était en train de brûler sur une plaque de cuisson. Il a été aussitôt noyé et les locaux ont ensuite été largement ventilés. Il n’y a aucun intoxiqué ou blessé à déplorer. Personne n’a été évacué. S. C. PHOTO PASCAL BONNIERE

JUSTICE « LE RSA, JE PENSAIS QUE C’ÉTAIT POUR CEUX QUI N’ONT PAS TROP LES MOYENS »

Du speed, du cannabis et de l’ecstasy ont été saisis en perquisition. PAR THOMAS BOURGOIS arras@lavoixdunord.fr

ARRAS. « Vous n’êtes pas en classe, vous êtes des prévenus ! Qui comparaissent devant un tribunal correctionnel… » Le président d’audience a eu bien du mal à effacer les sourires de deux des six suspects ce lundi après-midi en comparution immédiate, alors que ces derniers venaient pourtant de passer quatre jours en garde à vue et trois en détention provisoire… Ils sont soupçonnés d’avoir participé à un trafic de cannabis, de speed et d’ecstasy qui alimentait Vous n’êtes pas en classe, vous êtes des prévenus ! Qui comparaissent devant un tribunal correctionnel. les abords de la gare, la rue piétonne Ronville, et même la maison d’arrêt d’Arras depuis plusieurs mois. Cinq d’entre eux ont demandé un délai pour préparer leur défense. Ils seront donc jugés sur le fond 4215.

du dossier lors d’une audience ultérieure, le 28 avril. En attendant, le tribunal s’est penché sur leur situation personnelle, afin de décider de leur maintien ou non en détention. Le substitut du procureur Olivier Humbert l’a requis. Au regard des casiers des prévenus, dont la plupart ont déjà été condamnés pour usage ou trafic de stupé-

fiants, mais aussi à cause du « risque de renouvellement des faits » et de « concertation » entre les suspects, « dans un dossier où les choses sont extrêmement imbriquées ». Les six prévenus, dont deux étaient déjà détenus pour d’autres faits, intègrent différentes maisons d’arrêt en attendant leur procès.

LES BRÈVES DE L’AUDIENCE Elle fume un joint en garde à vue C’est la seule femme des six suspects, mais aussi la seule à avoir un casier judiciaire vierge. Une Arrageoise de 27 ans est soupçonnée d’avoir poursuivi le trafic de drogues de son concubin, après son incarcération début janvier. Enceinte de quatre mois, elle s’est distinguée en garde à vue « en trouvant le moyen de consommer un joint » confectionné par son amoureux, relève le président. Sa réponse : « Avec tout ce qui se passait, j’étais perturbée. » ● « Difficile d’arrêter » de fumer en prison Alors que le tribunal s’interroge sur la consommation de cannabis d’un des suspects, actuellement détenu pour des violences conjugales : « Il est difficile d’arrêter quand on a tout devant soi. Ça ne date pas d’aujourd’hui que tout rentre en prison… » souffle-t-il. ● Un braquage au Vincennes. Un autre prévenu âgé de 19 ans se distingue des autres suspects pour avoir également avoué le braquage du bar-tabac Le Vincennes à Brebières. Il voulait, d’après sa version, éponger une dette de stupéfiants. ●

TRIBUNAL D’ARRAS. Freddy Anquet a joué le candide face au tribunal d’Arras… Mais les magistrats connaissent bien le trentenaire, moult fois condamné. Alors son arnaque au RSA camouflée derrière une prétendue ignorance du système, ils n’y ont pas cru. Bilan : quatre mois de prison et une lourde amende. De 2011 à 2015, le trentenaire vivant à Humerœuille (Ternois) touche chaque mois le revenu de solidarité active (RSA) pour les personnes sans activité. Il en a pourtant une, Freddy Anquet. Elle est même plutôt lucrative. Il vend de la ferraille. Beaucoup. Presque chaque semaine. En 2013, le trafic lui rapporte 15 000 €. L’année précédente, il encaisse 18 000 € ! Durant ces années fastes, il acquiert une pelle à 19 000 €, une remorque à 6 000 €, un mobile-home à 18 000 €… Ce père de trois enfants prétend, face à des juges qui l’ont déjà vu une dizaine de fois, qu’il ignorait les règles du jeu. « Aujourd’hui, je connais le sens du mot RSA. Avant, je pensais que c’était pour les gens qui n’ont pas trop les moyens… » En face, on rit jaune. « Vous ne savez pas qu’il fallait déclarer aux impôts, mais à côté de çà, vous saviez comment faire votre demande de RSA », vise – juste – la présidente Élise Hibon. M. Anquet est aussi poursuivi pour travail dissimulé… La procureure Laureydane Ortuno en remet une couche, espérant faire œuvre de pédagogie. « Le système de redistribution s’arrêtera si on constate qu’il y a trop de monde qui en profite ! »

PLUSIEURS REMBOURSEMENTS Le jugement devrait faire passer l’envie à Freddy Anquet de gruger à nouveau les organismes sociaux. Il écope de quatre mois de prison ferme et d’une amende de 5 000 €. Il doit aussi rembourser 12 993 € au conseil départemental (qui verse le RSA) et 3 392 € au Régime social des indépendants (RSI) pour les prestations non acquittées. FABIEN BIDAUD


Arrageois 13

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

LES ÉCHOS DES ARCADES DES SOUVENIRS AUSTRALIENS REMIS À BAPAUME Samedi soir, juste avant le spectacle nocturne qui s’est tenu place Guidet à Bapaume, Ruth Newton a souhaité remettre à Jean-Jacques Cottel, député-maire, quelques objets ayant appartenu à son oncle Ralf Smith disparu dans la destruction de l’hôtel de Ville de Bapaume, le 25 mars 1917. Elle a ramené le chapeau retrouvé dans les décombres de l’hôtel-de-ville et ramené en Australie par son père qui combattait également sur le territoire du Sud Artois. Elle a également remis quelques roches volcaniques situées sous sa maison à Auckland et une croix avec la seule photo connu de son aïeul. Cette remise s’est faite en présence du Major Coburn, officier d’état-major de l’ambassade d’Australie et des représentants de la famille d’Albert Tailliandier (député disparu dans la même explosion) au rang desquels on pouvait compter Dominique de la Gorce ancien conseiller général du canton d’Hucqueliers jusqu’en 2001.

Un parking provisoire sur l’ancien site de La Foir’Fouille La démolition du site de l’ancien magasin La Foir’Fouille, avenue Lobbedez a débuté à la mi-mars. L’espace est quasiment dégagé depuis quelques jours. La communauté urbaine d’Arras et la ville d’Arras envisagent, dans un premier temps, de destiner les lieux à un nouveau parking de proximité.

EN LEVANT LES YEUX... Dans la rue Ronville, il suffit de lever les yeux vers les bleuets et les coquelicots qui flottent au vent, pour se rendre compte que les commémorations de la Bataille d’Arras approchent à grands pas (le 9 avril), et que la ville se prépare à accueillir des milliers de visiteurs. Les bleuets et les coquelicots, les fleurs sauvages qui poussaient même sur le champ de bataille resteront peut-être en place jusqu’en mai. Qui sait, cela pourra donner un peu de baume aux cœur aux électeurs.

UN TRAIL À LA FOURRIÈRE Le premier trail d’Arras, disputé samedi soir, a rencontré un beau succès avec 1 500 coureurs comptabilisés. Mais en raison des arrêtés d’interdiction de stationnement liés à l’événement, certains ont couru... pour d’autres raisons. En effet, selon nos informations, quarante voitures ont été embarquées par les forces de l’ordre et les dépanneurs. Les conducteurs ont dû un peu moins apprécier la manifestation sportive.

Le site est partiellement dégagé. Il devrait accueillir un parking... provisoire. PAR NICOLAS ANDRÉ arras@lavoixdunord.fr

ARRAS. Le terrain a l’avantage de se situer proche de la gare et du pont Leclerc. Il jouxte le magasin du Cercle des objets, avenue Lobbedez. Ce site de plus d’un hectare est désormais dégagé, désamianté. Le coût de cette démolition s’est

TRAVAUX JUSQU’À LA FIN AVRIL Les travaux devraient durer encore jusqu’à la fin avril. Rien n’ayant été projeté pour l’instant sur cet espace baptisé également

site Comart. Il sera provisoirement dévolu au parking. Un élément de confort qu’apprécieront les usagers de la SNCF, du centreville et surtout les riverains du quartier du Rietz Saint-Sauveur tout proche, qui manifestaient depuis des semaines leurs déconvenues en matière de stationnement aux abords de leurs résidences. Ce parking provisoire pourrait offrir des dizaines de places.

OUVERTURE à ARRAS

PASSAGE DE RELAIS...

MANUTENTION

CML MANUTENTION Avenue d’Immercourt 62000 ARRAS

1391093800VD

Le premier Urban Trail organisé par La Voix du Nord (via La Voix Events) et la ligue d’athlétisme des Hauts-de-France a eu pour magnifique cadre la ville d’Arras, ce samedi. Et le premier magistrat de la ville, Frédéric Leturque, n’a pas hésité à endosser l’équipement du trailer pour participer à l’événement festif qui a rassemblé 1 500 coureurs. L’occasion aussi pour le maire de passer le flambeau pour le prochain Urban Trail programmé à Valenciennes. Ce sera en septembre.

élevé à 105 000 €. Ce terrain au no 25 de l’avenue Lobbedez, a été rétrocédé dans un premier temps à l’Établissement public foncier (EPF) dans le cadre du programme pluriannuel des espaces dégagés.

03 21 07 62 62 www.cmlmanutention.fr 5215.A


14 Arrageois

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

« Si ça continue, le centre commercial des 4 As va mourir » Face à la concurrence des grandes surfaces, la ville et la communauté urbaine sont démunies pour opérer une revitalisation du commerce de proximité. Exemple édifiant place Flers-de-l’Orne, où le propriétaire de la supérette Timy n’a pour l’instant pas trouvé de repreneur. PAR LAURENT BOUCHER lboucher@lavoixdunord.fr

ACHICOURT. Gilbert Smolinski tenait depuis vingt-neuf ans la supérette Timy, place Flersde-l’Orne, au cœur du quartier des 4 As. Le 26 juin 2016, il a pris sa retraite et baissé le rideau, sans avoir pu trouver de repreneur. Depuis, la présence d’un commerce de proximité manque à certains habitants du quartier. « Le petit supermarché rendait service, commente ainsi Alain, qui s’y rendait à pied depuis la rue de Laval. Maintenant, je me rends à Lidl ou à Intermarché au moulin. Je vais où c’est moins cher. » QUARTIER DE PERSONNES ÂGÉES On trouvait à Timy les produits de première nécessité, mais aussi un rayon traiteur qui attirait du monde, de même que le service Relais Colis. Monique y a travaillé comme caissière pendant vingt-

C’était un magasin de dépannage. Le travail le dimanche dans les grandes surfaces nous a fait du tort, comme à tous les petits commerces. six ans. « Les mamans emmenaient les enfants à l’école derrière (JeanMacé maternelle) et venaient chercher du pain, faire des courses. C’était un magasin de dépannage. Mais le travail le dimanche dans les grandes surfaces nous a fait du tort, comme à tous les petits commerces. C’est dommage car les 4 As, c’est

Contrairement à la supérette Timy ou au café Le Derby, qui ont fermé, le salon de coiffure de Dominique Caruel reste ouvert et possède une clientèle fidèle.

un quartier de personnes âgées. Elles avaient besoin d’un magasin de proximité. Si ça continue, le centre commercial va mourir. » UNE ORTHOPHONISTE S’EST RÉINSTALLÉE Venue se faire coiffer dans le salon à l’arrière de l’ancienne supérette, Christiane tient le même discours. « Les gens regrettent la fermeture. On y allait en dépannage,

c’était pratique. Mais ça a subi la concurrence des grandes surfaces : Intermarché, Leclerc… » La coiffeuse, Dominique Caruel, déplore aussi la fermeture des commerces autour de son salon. Le café Le Derby, fermé il y a quelques années au décès du propriétaire, n’a jamais rouvert. « C’est inquiétant, même si je n’ai pas de souci pour mon salon. J’ai une clientèle d’habitués. Mais on

aimerait bien une revitalisation. » La mairie et la communauté urbaine d’Arras (CUA) ont lancé une étude. « Le problème, c’est qu’il n’y a pas de flux passant, rapporte Dominique Caruel. Si on ne connaît pas, on ne vient pas. Et pourtant, on a un parking, c’est pratique. » Le lieu n’est donc pas totalement déserté, pour peu qu’on le connaisse. Ainsi, une orthopho-

niste s’est réinstallée dans une partie des locaux qui en accueillaient deux auparavant, et le cabinet médical, avec deux praticiens, « marche très bien », assure la coiffeuse. Hélas, les aides publiques liées à la signature du contrat de ville concernant le quartier des 4 As ne pourront être actionnées pour relancer un commerce privé, à en croire le maire d’Achicourt.

Un projet d’épicerie sociale en attente

La supérette, entourée de logements, est fermée depuis neuf mois. Le propriétaire n’a pas trouvé de repreneur pour l’instant. 6215.

Neuf mois après la fermeture du Timy, le propriétaire des murs (400 m2) et du fonds de commerce cherche toujours à vendre. « On a plusieurs contacts, on attend des nouvelles », souffle Gilbert Smolinski, qui reste en relation avec le maire et son adjoint à la vie économique. « On a étudié la possibilité d’y faire une épicerie sociale avec la CUA, précise Pascal Lachambre, maire et vice-président de la CUA. On en est au stade des études. » L’ancienne supérette servirait à créer une deuxième épicerie sociale pour l’association Le Petit Marché ar-

rageois, qui gère un magasin devenu trop petit à la Maison Colucci, dans les quartiers ouest d’Arras.

UNE REPRISE « ASSEZ COMPLEXE » « On a lancé avec Pas-de-Calais Actif un dispositif local d’accompagnement (DLA) pour étudier avec un cabinet extérieur toutes les possibilités, notamment celle d’ouvrir un deuxième site », précise Philippe Eeckhout, président du Petit Marché arrageois. L’épicerie sociale d’Arras accueille environ soixante-dix personnes par jour et compte près de 1 200 familles bé-

néficiaires. Une antenne aurait sa place à Achicourt, où le quartier des 4 As accueille une population défavorisée qui a déjà recours à l’aide des Restos du cœur en hiver. La reprise du site de l’ex-magasin Timy, qui comporte des logements à côté et au-dessus, semble toutefois « assez complexe ». Elle s’accompagnerait de surcroît d’une hausse des effectifs de l’association du Petit Marché arrageois, ce qui implique d’obtenir des aides financières supplémentaires. « On se positionnera dans la deuxième moitié de l’année », indique Philippe Eeckhout. L. B.


Arrageois 15

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Malgré une légère reprise, le patron des artisans du bâtiment reste réaliste Pour la première fois, la CAPEB (chambre des artisans et des petites entreprises du bâtiment) organisait ses portes ouvertes dans ses locaux, rue Eiffel. L’occasion de prendre le pouls du secteur du bâtiment.

PAS-DE-CALAIS. Ce rendezvous aura permis à des chefs d’entreprise du bâtiment de découvrir la panoplie des services proposée par l’organisation professionnelle, représentant en majorité les petites et moyennes entreprises du bâtiment (d’un à vingt salariés).

ON REVIENT AU NIVEAU DE 2010 Président de la CAPEB (chambre des artisans et des petites entreprises du bâtiment) depuis 1962, Alain Leleu a le sourire des grands jours, mais il reste réaliste. Si on a constaté comme dans d’autres départements une légère reprise du marché du bâtiment, (+ 1,5 %), « les marges se cassent la figure ». On reviendrait péniblement au niveau de 2010, date à laquelle

les entrepreneurs ont encaissé la crise. On se félicite de la mise en place progressive de la nouvelle carte d’identification à puce pour les salariés qui pourront être contrôlés sur les chantiers car cette mesure devrait limiter le recours à de la main-d’œuvre étrangère non déclarée. Mais une préoccupation demeure pour l’embauche de salariés, très difficile en hiver. Autre souci des adhérents de la CAPEB : la paperasserie. « Dans mon entreprise de dix salariés, mon gars au bureau passe la moitié de son temps à remplir des formulaires ! »

domaines aussi divers que l’administratif, la sécurité des échafaudages, les normes pour les chauffagistes. Reste un taux de syndicalisation encore modeste dans la profession. La CAPEB revendique 1 200 adhérents ce qui

TAUX DE SYNDICALISATION MODESTE La CAPEB est plutôt satisfaite de cette première qui aura permis aux visiteurs de découvrir les partenaires (banquiers, assureurs, groupement d’achat…) et de mettre en avant tout l’intérêt d’un chef d’entreprise d’adhérer : 11 000 heures de formation ont été dispensées en 2016 dans des

représente 20 à 22 % des entrepreneurs du bâtiment dans le département. La CAPEB s’apprête à lancer en juin, ses « 100 jours pour relancer l’artisanat du bâtiment et l’économie française… sans plomber le budget de l’État ». Force de propositions, l’organisation nationale entend s’inviter dans le débat après la Présidentielle.

Dans mon entreprise de dix salariés, mon gars au bureau passe la moitié de son temps à remplir des formulaires.

www.capeb.fr

Alain Leleu, président de la CAPEB 62.

Quelles nouveautés attendues cette saison à l’hippodrome ?

ARRAS. La société des courses hippiques prépare sa saison avec son nouveau président, Michel Boilot. L’hippodrome, avec sa piste très appréciée, est classé parmi les meilleurs de sa catégorie (cinq ou six réunions annuelles). L’an dernier, Arras s’est classé juste derrière Craon (Mayenne) et Tours, en termes de public et d’enjeux réalisés pour la réunion du Trophée Vert (national du trot sur herbe et par étapes). Quelques aménagements. Le souci étant d’offrir un accueil de qualité, des travaux sont envisagés pour améliorer les déplace-

ments et la sécurité des personnes à mobilité réduite. Au programme également : la poursuite d’un chemin bétonné pour les personnes en fauteuil, des garde-corps pour un accès sécurisé à la tribune et la réservation exclusive (Vigipirate oblige) de l’entrée est (près des boxes) aux fourgons des professionnels. La piste. On vient à peine de semer l’engrais sur la pelouse que l’on pense à améliorer la piste d’entraînement dite « cendrée » qui sera désormais sablée. Sponsoring. Un gros effort est fait cette saison pour développer le sponsoring qui a augmenté.

Nouveau conseil d’administration : président, Michel Boilot ; vice-présidents, JeanPierre Boistel et Richard Caudroy ; secrétaire générale, Brigitte Sailly qui sera assistée par René Dupré ; trésorier, Vincent d’Aubreby ; trésorière adjointe, Dominique Dobin ; présidents d’honneur, Hervé Lamoril et Jacques Tricart ; chef du protocole, Chantal Wattrelos.

ENTS

PELCHUNS O

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN

T

TOYOTA FRANCE - 20, bd de la République, 92420 Vaucresson - SAS au capital de 2 123 127 € - RCS Nanterre B 712 034 040.

Le nouveau conseil d’administration de la Société des courses. Michel Boilot, le nouveau président, est au centre.

L’accueil des sponsors sera plus confortable avec l’installation de tentes qui leur seront réservées et d’un bar à champagne, lors des réunions. Ces derniers pourront également réserver la tribune des professionnels et bénéficier d’un véhicule qui suivra la course derrière la fourgonnette des commissaires de course. Des nouveautés. Des discussions sont engagées avec le commissariat pour assurer la sécurité des réunions dans le cadre de Vigipirate. Une peintre animalière présentera ses œuvres durant les réunions. En avril, les chevaux de la Garde républicaine qui participera aux manifestations du centenaire de la Bataille d’Arras sont attendus dans les boxes. En juillet, le cirque Médrano, s’installera sur le champ de courses. Le programme. Départ des courses à 14 h 30 les dimanche 30 avril, dimanche 14 mai, lundi 5 juin, dimanche 18 juin et dimanche 20 août. N. A.

LES MOM

TOYOTA YARIS FRANCE À partir de

* 119 €/MOIS

(1)

LOA* 37 mois. 1er loyer de 1 950 € suivi de 36 loyers de 119 €. Montant total dû en cas d’acquisition : 13 344 €.

ENTRETIEN INCLUS /// SANS CONDITION DE REPRISE **

+ + +

CLIMATISATION

+

VOLANT MULTIFONCTION EN CUIR

+

SYSTÈME MULTIMÉDIA

ÉCRAN TACTILE 7” BLUETOOTH®

1394983800VD

PAR NICOLAS ANDRE arras@lavoixdunord.fr

*Voir conditions en concession

7215.


16 Arrageois ARRAGEOIS EXPRESS MIA KELDER HONORÉE PAR LE LIONS CLUB ARRAS BEFFROI ARRAS. Le Lions Club Arras Beffroi sollicite chaque année, depuis 2008 le pôle enseignement supérieur du lycée Baudimont-Saint-Charles pour une pré-vente de Tulipes contre le cancer. À la tête de cette équipe de lycéens qui sillonnent le CUA pour la bonne cause, Mia Kelder, une professeur, ne cesse de donner de sa personne pour motiver les troupes, résultat de l’opération : trois cents dons sont collectés depuis neuf ans chaque année. Pour remercier Mia qui a fait valoir ses droits à la retraite, une réception a été organisée en son honneur et la récipiendaire a reçu un plat en porcelaine de bleu d’Arras en cadeau. Elle a également témoigné « Ce sont les étudiants qu’il faut féliciter à travers leurs investissements qui entrent dans le cadre de leur formation et qui leur permettent d’acquérir de l’expérience ».

UN STAGE À L’ÉCOLE MUNICIPALE DES SPORTS

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Malgré des buttes rehaussées, « on entend encore les coups de fusil » Les travaux ayant nécessité l’apport de 20 000 m3 de terre au stand de ball-trap sportif de Marœuil n’ont pas stoppé les nuisances sonores subies par des habitants à Neuville-Saint-Vaast. Le problème semble insoluble. PAR LAURENT BOUCHER lboucher@lavoixdunord.fr

MARŒUIL - NEUVILLESAINT-VAAST. Pour répondre à la protestation exprimée par Bruno Dessein, initiateur d’une pétition en 2015 contre le bruit des détonations des tireurs de ball-trap, le propriétaire du stand de Marœuil, Dominique Martin, a employé les gros moyens. Depuis le début de l’année, il a fait venir 20 000 m3 de

On a fait le maximum de ce qu’on pouvait faire. On a réalisé entre 20 000 et 25 000 € de travaux. ACHICOURT. Un stage sportif à destination des jeunes achicouriens de 11 à 14 ans, se déroulera du 11 au 14 avril sur les lieux sportifs de la ville, la piscine et la salle Léo-Lagrange. Ce stage permettra aux enfants indécis de mieux connaître les différents sports. « S’ils le souhaitent, ils pourront ensuite pratiquer une activité sportive en club », argumente Marie-Paule Mariani. Le matin à la piscine : natation, vitesse, sauvetage, nage avec palmes et waterpolo… L’après-midi à la salle Léo-Lagrange, jeux et sports collectifs, cirque, danse, boxe française et tennis de table… « L’objectif est de transmettre le goût du sport et des activités physique à notre jeunesse. C’est un bon moyen de leur apprendre l’esprit d’équipe et le respect des autres », souligne le maire, Pascal Lachambre. L’encadrement sera assuré par des animateurs sportifs diplômés d’associations locales et extérieures. Lionel Debuisson et Mathieu Lefebvre du service des sports d’Achicourt sont sur le pont. Inscriptions le 29 mars de 10 heures à 12 heures à la piscine et le 31 mars, de 16 h 30 à 18 heures, à la salle Léo-Lagrange. Tél. : 03 21 24 85 55.

DOMINIQUE MARTIN terre pour relever de quelque trois mètres les buttes, qui atteignent désormais une quinzaine de mètres de haut, au bout du parcours de plein air. Une haie de sapins de 1,80 mètre de haut sur 160 mètres de long a été plantée ; des arbres qui pousseront jusqu’à cinq à six mètres de haut. « On a fait le maximum de ce qu’on pouvait faire », indique Dominique Martin, qui chiffre « entre 20 000 et 25 000 € » le montant des travaux, « presque terminés ». Problème : « Aucune amélioration pour l’instant », déplore le créateur du Collectif neuvillois contre les nuisances sonores du ball-trap de Marœuil, gêné par des « fortes détonations » entendues notam-

La butte à l’extrémité du parcours de plein air en direction de Neuville a été réhaussée avec l’apport de plus de 20 000 m3 de terre au total. PHOTO PASCAL BONNIERE

ment le premier week-end de mars. Le Neuvillois s’est rendu sur le site. Il a pu découvrir les aménagements réalisés, sans être convaincu par leur efficacité supposée. « Une haie de thuyas ne va pas arrêter le bruit, commente Bruno Dessein. Nous avons le droit à la tranquillité et comptons bien le faire respecter. »

LE MAIRE « DÉÇU DE L’EFFICACITÉ » Réponse de Dominique Martin : « M. Dessein a proposé de déménager le stand de tir hors de la CUA, mais nous avons fait les mesures de bruit, et nous sommes en dessous du niveau limite. Si c’est invivable, c’est à lui de déménager. Le stand de tir existait avant son arrivée à Neuville. »

Bruno Dessein a demandé une nouvelle fois au maire d’intervenir. Jean-Pierre Puchois a rencontré M. Martin sur le site du ball-trap, le 15 mars, découvrant lui aussi les aménagements réalisés. « Je reconnais l’effort qui a été fait par M. Martin, réagit l’élu. Hélas, je suis déçu de l’efficacité. Il y avait une grosse compétition le week-end des 18-19 mars et on a encore entendu les coups de fusil. » Une gêne plus ou moins forte selon le sens et l’intensité du vent. M. Dessein et un autre couple de plaignants disent préparer « une nouvelle démarche auprès de M. Martin », s’appuyant sur le respect du code de la santé publique. Et de demander au maire de relater ses constats de nuisances dans le bulletin municipal et de les aider dans leur action.

WEEK-END HAUTS-DE-FRANCE PROPRES ATHIES. Impulsée par la Région Hauts-de-France et les Fédérations des chasseurs et de pêche, l’opération « Hauts-de-France Propres » a été un franc succès avec la participation des associations Athésiennes, des chasseurs « l’Entente », des pêcheurs « La Gaule » et le conseil municipal des jeunes. L’opération a réuni une quarantaine de personnes, dont une vingtaine de jeunes. En fin de collecte, une trentaine de sacs de détritus, soit environ 150 Kg, et une centaine de bouteilles en verre ont été conduits à la déchetterie.

Les vélos électriques auront la cote, le 29 mars BEAUMETZ-LÈS-LOGES.

Choisir le vélo électrique, c’est moins consommer et polluer moins. 9215.

Stéphane Travers, responsable des vélos électriques pour Artis leur fera découvrir le Vel’electric et répondra à toutes les questions, mercredi 29 mars, à 19 heures, à la salle des fêtes. « Le choix d’un vélo à assistance électrique, c’est aussi celui d’utiliser moins son véhicule.», précise-t-il. Pour tout savoir sur le Vel’electric, une réunion d’information aura lieu. - Si vous avez une carte d’abon-

nement à Artis. Tarifs : 36 € pour trois mois, 90 € pour neuf mois, 96 € pour douze mois. - Sans d’abonnement à Artis. Tarifs : 45 € pour trois mois, 108 € pour neuf mois, 120 € pour douze mois. Le paiement de la totalité de l’abonnement ainsi qu’une caution de 500 € sont demandés lors de la remise du vélo. Contact au tel : www.bus-artis.fr et Tél. : 0811 000 089.


Arrageois 17

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

La foule des grands jours et Milko Potisek en vainqueur En MK1 Daymond Martens, le vainqueur de l’Enduropale 2017, a terminé derrière Milko Potisek, le funambule nordiste, qui n’avait fini qu’à la septième place au Touquet. GOUY-EN-ARTOIS. Cette année, la saison des courses du championnat des Flandres s’ouvrait du côté de Gouy-en-Artois. Un clin d’œil certainement pour le président du club local, Frédéric Schots, qui est aussi le président de la Ligue des Flandres. Une Ligue qui bosse dur, qui ratisse large et qui ouvre déjà ses portes à la Picardie en prévision de la création de la Ligue des Hauts-de-France d’ici 2020. Et qui a relancé la catégorie des 125 cc, où Miot et Hanquier ont assuré un beau spectacle. Sur un terPlus de deux cent cinquante pilotes ont répondu à notre invitation, un beau chiffre également pour l’ouverture de la saison. rain soigneusement préparé par les organisateurs, l’autre bagarre du jour est venue de la catégorie reine des MX1. Dans le duel avec Daymond Martens, le vainqueur de l’Enduropale 2017, Milko Potisek, est sorti vainqueur. « C’était une très belle journée, confiera le président Schots. Avec du spectacle

ARRAGEOIS EXPRESS « DES HISTOIRES DE MAUVAISE FOI » ARRAS. Ce mercredi, le Médialab de l’atelier Canopé (37, rue du temple), organise une journée de conférences et de débats pour mieux décrypter l’information et les mécanismes de la rumeur et du complot. Une journée pour découvrir les techniques des médias et comprendre la pratique, les enjeux de l’image et de l’information. Si la matinée est réservée aux scolaires, plusieurs conférences et ateliers sont proposés au grand public. - 14 heures : conférence-débat autour de La propagande djihadiste à l’ère des réseaux sociaux.Avec Ryma Rouibi - 15 h 30 : Comment internet favorise-t-il les croyances irrationnelles ? Avec Nicolas Gauvrit. - De 14 heures à 17 heures : ateliers création d’un complot dans le but d’en comprendre les mécanismes. Accès libre avec un médiateur Canopé pour vous accompagner. Ateliers retouche d’image et montage audiovisuel, jouez et entrez dans la peau d’un journaliste développer l’esprit critique, vidéos sur lesite.tv, exposition Dessine-moi la guerre, kit pédagogique #Jedessine.

LES LIONS S’UNISSENT POUR PROPOSER PLUS DE TULIPES

Daymond Martens a subi la loi d’un Milko Potisek déchaîné, qui avait terminé septième à l’Enduro. PHOTO LAURENT RAISON

sur la piste, et certainement une de nos meilleures affluences avec près de mille personnes sur le site. Et puis deux cent cinquante pilotes ont répondu à notre invitation, ce qui est un beau chiffre également pour l’ouverture de la saison. » On est déjà impatient d’être dimanche à Fontaine-lès-Croisilles pour la deuxième manche de ce championnat des Flandres, avec une organisation du moto club de l’Artois et de son président Do-

minique Allard. Sur un tout autre terrain, dans une autre configuration, ils seront certainement encore nombreux à faire le déplacement. Et oui, l’Artois est désormais la terre d’accueil C. H. du moto-cross régional ! Les classements : 85 CC.- 1. Cœnen, 2. Zaoui, 3. Fornier ; 125 CC.- 1. Miot, 2. Hanquier, 3. Boulanger ; MX1.- 1. Potisek, 2. Martens, 3. Gambala ; MX2.- 1. Meersschout, 2. Gritti, 3. Siriez ; Vétérans.- 1. Houque, 2. Moukin, 3. Heringuez.

Les « Tringlots » ont deux cent dix ans !

ARRAS – BAPAUME. Désormais il faudra compter également sur le Lions Club de Bapaume qui vient de signer une convention de partenariat avec son voisin arrageois. Franck Tillier, le président arrageois et son homologue bapalmois Marc Leleu sont donc maintenant main dans la main pour mener à bien cette opération qui permettra certainement de proposer plus de tulipes qu’auparavant. À cet effet, ce sont 81 000 oignons qui ont été plantés sur un terrain prêté gracieusement du côté du lycée agro-environnemental de Tilloy. L’objectif sera de proposer deux mille bouquets à Arras et cinq cents du côté de Bapaume. L’arrachage devrait débuter vers la deuxième semaine d’avril.

UN CONCOURS HIPPIQUE, CE DIMANCHE DUISANS. La saison des concours reprend aux Écuries des Charmes avec un concours de sauts d’obstacles, dimanche 2 avril. Les épreuves se poursuivront tout au long de la journée, sur des obstacles allant jusque 1,05 mètre l’après-midi. Concours couvert. Rue de la Chapelle à Duisans. Début des épreuves en milieu de matinée. Restauration sur place toute la journée à partir de 8 h 30. Accès libre et gratuit.

ARRAS. Dimanche, les anciens

UN NOUVEAU COQ SUR LE CLOCHER

« tringlots » fêtaient le 210e anniversaire de la création de l’Armée du Train. Cette journée de commémoration était placée sous la présidence du général de division Daniel Remondin, président de la Fédération Nationale du Train et ancien chef de corps du 601e Régiment de circulation Routière. Après l’assemblée générale et avant l’office à la chapelle de la Citadelle, une gerbe a été déposée en souvenir des soldats morts au champ d’honneur, par Gauthier Osseland, représentant le maire d’Arras, Yves Delrue, chargée des affaires patriotiques, et Yves Coclet, président du comité d’entente d’Arras. L’Amicale des anciens tringlots a été créée en novembre 1959, à la caserne Schramm (GAT 525). Après avoir pris les noms

FRÉMICOURT. Il y a de nombreuses années, la municipalité avait décidé de remplacer le paratonnerre de l’église soupçonné d’être radioactif. C’est chose faite depuis quelques jours. La société de cordistes intervenue au sommet de l’édifice en a profité pour descendre le coq installé depuis 1965. Une fois au sol, le paratonnerre a été mis dans un container étanche et emmené par une société spécialisée. Une entreprise de couverture a également procédé aux changements des gouttières et à la réfection de la nef tandis que des maîtres verriers remplaçaient les armatures métalliques et les vitres de plusieurs baies de l’édifice religieux. Pour le maire, Daniel Tabary : « Nous avons monté un paratonnerre correspondant aux nouvelles normes et un coq flambant neuf. Un budget conséquent de 95 000 € pour l’ensemble des travaux avec une subvention de 20 % du Département et l’espoir d’obtenir 25 % par l’État ».

Jean-Raymond Lefebvre, président de l’Amicale des Anciens Tringlots du Cobra et des Hauts-de-France a réuni ses anciens camarades à la chapelle de la Citadelle.

des régiments qui se sont succédé, l’Amicale devient cette des anciens Tringlots du Cobra et des Hauts-de-France en 2014. L’Armée du train a été créée en 1807 par Napoléon 1er. Durant la Grande Guerre, elle contribua à la défense de Ver-

dun. Elle participa également à la Libération avant d’envoyer ses soldats dans les opérations extérieures (Indochine, Algérie, exYougoslavie, Afrique, Liban...) et de participer à la protection du territoire dans le cadre du dispositif Vigipirate.

1315.


18 Arrageois

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Élégance et prestige au rendez-vous du salon du mariage Préparer son mariage, c’est toute une organisation. Dimanche 9 avril, de 10 h à 18 h, les futurs mariés auront l’occasion d’affiner leurs recherches dans les salles du Châtelet et Pierre-Moreau. BREBIÈRES. C’est la sixième édition de ce salon du mariage et de l’événementiel qu’organise la municipalité. C’est « le seul de la communauté de communes OsartisMarquion », note Jocelyne Cieslak, première adjointe au maire et organisatrice. L’événement n’est pas uniquement dédié aux mariés, il touche à tous les événements de la vie : fiançailles, communions, noces d’or. « Nous voulons apporter du rêve, de l’élégance et une dynamique avec les commerçants qui travaillent avec nous, appuie l’élue. La décoration à l’intérieur sera très belle. Les visiteurs seront surpris avec les tables rondes, les nappes longues. Quand ils seront rentrés, ils n’auront plus envie de sortir ».

PLUS D’EXPOSANTS Cette année, la municipalité a quasiment doublé le nombre d’exposants, passant de dix-sept, lors de la dernière édition, à une trentaine. Il y aura une agence de voyages, la Cristallerie

Jocelyne Cieslak promet du spectacle et du rêve pour cette nouvelle édition qui accueillera une trentaine d’exposants.

Les championnats corporatifs d’été vont reprendre ARRAGEOIS. La belle saison revenant, les corpos vont bientôt permettre à leurs adeptes de reprendre le chemin des terrains ou

des salles de sport. Sont concernées toutes les entreprises de la CUA (actifs ou retraités). Muriel Le Lagadec, la présidente depuis

Canoë à la base de loisirs de Saint-Laurent, cross, cyclotourisme, golf, handball, javelot sur cible, de nombreux sports loisirs sont possibles. 2315.

2013, relance la machine. « Avis aux entreprises et leurs responsables pour reprendre contact avec nous (Tél. : 06 70 23 40 55) afin de s’inscrire dans le (les) sport(s) individuel(s) ou collectif(s) concerné(s). La cotisation de 2 € permet d’obtenir une licence individuelle par le biais de sa corporation, ou individuellement. Il faut bien sûr être assuré soit par son entreprise soit personnellement, la fourniture d’un certificat médical attestant l’aptitude à la pratique du sport étant seule exigée ». Ce sont une quinzaine de disciplines qui sont pratiquées en corpos par près de quatre cents adhérents : badminton, ball-trap, boules lyonnaises, canoë, cross, cyclotourisme, golf, hand-ball, javelot sur cible, natation, pêche, pétanque, squash, tennis, tennis de table, tir, volleyball. « On peut pratiquer quel que soit le niveau. Dans certains sports, il y a des divisions, mais là, nous sommes sur le sport de masse pratiqué dans un esprit de convivialité et de camaraderie », insiste la présidente. À noter que ces championnats corporatifs ne sont possibles que grâce à l’aide logistique de la CUA et de la ville d’Arras qui mettent à disposition terrains et salles de sport. Contact : Tél. 06 70 23 40 55.

d’Arques (pour les listes de mariage), trois coiffeurs dont le Brebièrois Simon coiffure, des esthéticiennes, de la lingerie, des maillots, des robes de cocktail, des fleuristes présentant des bouquets de mariée, des macarons (avec Mag’ourmandise), des traiteurs, bijoutiers, photographes. « Nous donnons la priorité aux commerçants de la ville qui nous sont toujours fidèles comme Virginie Voisin, une Brebièroise qui tient une boutique à Douai. Elle a reçu le prix Intima 2015 de la lingerie », reprend Jocelyne Cieslak. Et pour que vous soyez la plus belle mariée, un nouveau créateur a été choisi : Olivier Sinic, de Verlinghem. Il proposera notamment des robes plus près du corps. Des défilés seront organisés à 11 heures et 16 heures, avec une douzaine de mannequins dont trois garçons : Tom Lesage de Vitry-en-Artois (finaliste Top Model Europe 2016) ou encore Steeven Monvoisin (deux fois primés Modèle élégance Nord-Pas-de-Calais 2016).

À l’extérieur, de jolies voitures de prestige seront à découvrir : limousine avec bar, BMW et Renault haut de gamme. Des spectacles non stop sont prévus de 10 heures à 18 heures. On retrouvera Marilyn Fox qui animera cette manifestation toute la journée avec ses tours de magie,

Nous donnons la priorité aux commerçants de la ville qui nous sont toujours fidèles. JOCELYNE CIESLAK la chanteuse Magali D’Autriche, un duo de salsa, Claud’in Charlot (mime Charlie Chaplin), une comédie burlesque sur le mariage. Et un week-end gastronomique sera à gagner. Salon du mariage et de l’événementiel, dimanche 9 avril, de 10 heures à 18 heures, salles Le Châtelet et Pierre-Moreau. Entrée gratuite.

« Mister Bin » est en vente, à Pablo-Neruda VITRY-EN-ARTOIS. La nouvelle mini-entreprise du collège Pablo-Neruda a mobilisé des élèves volontaires des classes de 4e. Cette année c’est un sachet que l’on peut accrocher à un siège passager ou au levier de vitesse d’une voiture, qui a été conçu. Les collégiens en ont eu l’idée en constatant le nombre de papiers et de déchets divers qui jonchaient le bord des routes. Car il s’agit bien d’une poubelle destinée à recevoir paquets de chewinggums vides, mouchoirs en papiers, tickets de caisse… Ce petit sachet est vendu 3 € au profit de Nord Nature environnement. Voilà trois ans qu’une mini-entreprise permet aux collégiens de se livrer à cet exercice de conception, réalisation, et commercialisation. Les collégiens ont ainsi proposé au public un bracelet pour accrocher un téléphone portable à l’avant-bras et l’an dernier, une ventouse pour accrocher son téléphone sur une surface lisse, dans une voiture.


Arrageois 19

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Des trophées pour les artisans de l’Artois-Douaisis : c’est ce soir à Arras ARTOIS-DOUAISIS. Avec plus de 30 000 sociétés recensées dans les Hauts-de-France, une masse salariale qui dépasse le milliard d’euros, l’artisanat fait figure de poids lourd sur la carte du tissu économique. Mais c’est aussi un savoir-faire qui est mis en lumière en Nord - Pas-de-Calais, à l’occasion de la Semaine de l’artisanat, avec La Voix du Nord (via La Voix Events) et la chambre de métiers et de l’artisanat qui se sont associées pour organiser quatre soirées de

VERRA CARLOTA, LES VITRAUX CONTEMPORAINS ET LE FUSING POUR PASSION (SAILLY-LABOURSE)

Présente sur de nombreux salons, Verra Carlota, de son vrai nom Charlotte Cadot, est artisan verrier. Sa passion remonte à l’adolescence. Formée au Centre européen de recherche et de formation des arts verriers en Lor-

prestige dans le Hainaut (hier soir), en Artois-Douaisis (ce soir) et la semaine prochaine pour la métropole et le littoral. Manifestations visant à mettre les artisans à l’honneur dans six catégories. Nous avons présenté les nominés des catégories Nouveaux publics de l’artisanat, Artisan sans frontières, Artisan innovant, Jeune artisan et Artisan formateur dans le supplément paru lundi. Les internautes, via un panel, ont également été invités à sélectionner un

raine (CERFAV), elle a travaillé sur des sites prestigieux avec des pointures, réalisant notamment un vitrail sur le thème « La Science et l’Art », dans le cadre d’un symposium en Lituanie, en 2007. Charlotte a ouvert son atelier en 2010 à Sailly-Labourse, au 5, rue d’Annequin, dans le cadre très campagnard qu’est celui de la ferme familiale. Son expérience, elle la partage volontiers lors de stage chez elle ou pendant des expositions-ventes.

nominé sur le web (que nous présentons ci dessous) pour décerner le Trophée des lecteurs. Résultat ce soir pour l’Artois-Douaisis lors d’une soirée (à l’Atria Mercure à Arras à 18 h 30) avec conférence sur « Le digital au service des artisans », remise des trophées avec l’humoriste Jérémy Cirot, concert jazzy avec Crazy Gentlemen, cocktail… M. V. La soirée de remise des trophées est ouverte gratuitement aux artisans et au public. S’inscrire sur : trophees@lavoixdunord.fr

CHRISTELLE PERRIER ET LA TRADITION DE LA PORCELAINE (ARRAS)

Christelle Perrier sera dans quelques semaines officiellement la dépositaire d’une tradition arrageoise qui remonte au XIXe siècle : le bleu d’Arras sur porcelaine. Maurice Segard, son prédécesseur, l’initie pour l’instant encore aux décors typiques arrageois. Issue de L’école nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art, la jeune femme ne compte pas se contenter de reproduire les décors traditionnels à la ronce sur de la porcelaine de Limoges.

Avec l’aide de son époux, céramiste, elle envisage de recréer une porcelaine typiquement arrageoise et de gagner de fait une appellation. La tradition des sœurs Delemer, qui avaient créé leur atelier en 1770, aurait pu bien disparaître si Maurice Ségard n’avait pas pris soin de la faire perdurer... et de la transmettre.

Trophée des lecteurs KARIMA KANARSKI, TAPISSIÈRE D'AMEUBLEMENT (HERMIN)

Elle s’est installée dans l'un des plus petits villages du Bruaysis, à Hermin (près d’Houdain). Karima Kanarski y pratique l’activité de tapissière d’ameublement. Au rez-de-chaussée de la maison familiale, elle restaure et conçoit des fauteuils. Un métier traditionnel qu’elle a appris seule, en compagnie de son mari. C’est tout un vocabulaire qui rythme son travail: créer, coudre, rembourrer, clouer, dégarnir, guinder, lacer, bouler... Elle sait désormais tout faire et tout mettre en œuvre pour rendre vos fauteuils plus beaux, voire leur redonner leur lustre d’antan. CHRISTOPHE DUVAL ET LA CRÉATION D’AUTOMATES (DIVION)

Christophe Duval a créé la société BandiCréa. Il s’est spécialisé dans la création de personnages automates, mais également dans la réalisation de décors à thèmes, de scènes décoratives animées et destinées à la décoration des vitrines de magasins, des galeries de centres commerciaux, ou encore de marchés de Noël. Tout un univers merveilleux et coloré... C’est notamment grâce à lui que les décors festifs prennent vie, pour le plus grand bonheur des petits… et des grands !

BOULANGER : UNE PASSION POUR MATHIEU ÉLOUARD (WINGLES)

Depuis tout petit Mathieu Elouard rêvait d'être boulanger : « C'est avant tout une passion plus qu'un métier ». À 32 ans, l'artisan pâtissier boulanger est depuis trois ans et demi à la tête de sa première affaire Aux douceurs sucrées, rue Jules-Guesde à Wingles. Après des études en lycée professionnel en Normandie, il travaille dans des entreprises du Nord où il finit chef pâtissier. Il rencontre sa femme, vendeuse... en boulangerie ! « C'est devenu une évidence d'ouvrir notre propre boutique. Ça nous a pris quatre ans ». Il confectionne pains, chocolats aux saveurs typiques du Nord, pâtisseries, glaces, réalise des pièces montées, se diversifie avec des spécialités sans sucre, sans gluten... « pour que tout le monde arrive à se faire plaisir. On essaie de se diversifier et si un client veut quelque chose de particulier, il peut le demander ». Le couple a pour projet d’exporter son savoir-faire sur d'autres communes. 8215.


20 Arrageois

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Votre agenda

La ligne rouge ARRAS. De Terrence Malick. Guadalcanal, 1942. Sur une île paradisiaque en plein cœur du Pacifique, des soldats américains vont livrer une bataille sanglante où tous perdront une partie d’eux-mêmes. D’après le roman de James Jones, un film essentiel pour appréhender l’œuvre métaphysique et spirituelle de Terrence Malick. Projection suivie d’analyses filmiques avec Guillaume Winter, enseignant en anglais à l’Université et Éric Miot, délégué général de l’Arras Film Festival. Mardi 4 avril, à 20 h, Cinémovida. Entrée gratuite sur réservation pour les personnels et étudiants de l’université (places à retirer au service vie culturelle et associative). Extérieurs, 4 €. Tél. : 03 21 60 49 49, culture@univ-artois.fr.

AGENDA AUJOURD’HUI EXPOSITION Poteries et céramiques. Organisée par le foyer des jeunes. Les mardi 28 mars et mercredi 29 mars, de 10 h à 18 h, salle polyvalente, Vitry-en-Artois. Gratuit.

PROCHAINEMENT AVANT-PREMIÈRE À bras ouverts. En présence de Philippe de Chauveron et Ary Abittan. Figure de la scène littéraire et médiatique française, Jean-Étienne Fougerole est un

intellectuel humaniste marié à une riche héritière déconnectée des réalités. Alors que Fougerole fait la promotion dans un débat télévisé de son nouveau romanÀ bras ouverts, invitant les plus aisés à accueillir chez eux les personnes dans le besoin, son opposant le met au défi d’appliquer ce qu’il préconise dans son ouvrage... Vendredi 31 mars, à 19 h, Cinémovida, 48 Grand’Place, Arras.Tél. : 03 21 15 54 39.

CONFÉRENCE

Notre santé. Par le professeur

Samedi 1er avril de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h, salle des fêtes, Thélus. Gratuit.

CHANSON

Bernard Sablonnière (médecin et neurobiologiste, à Lille). Sur le thème : Mieux comprendre le cerveau pour prévenir les démences. Le professeur dédicacera ses ouvrages à l’issue de la conférence. Vendredi 31 mars, à 19 h 30, salle communale François-Mitterrand, Vitry-en-Artois.

Deux chorales en concert. La chorale de Quéant et Les chœurs de Bayard, de Bogny-sur-Meuse, proposent un concert au cours duquel seront interprétées des œuvres classiques et variété. Entrée gratuite avec libre participation pour les programmes. Dimanche 2 avril, à 16 h, église, Quéant. Gratuit.

HUMOUR Ary Abittan. Il revient avec son nouveau spectacle My story. Vendredi 31 mars, à 20 h, Casino, Grand’Scène, Arras. 40 €. Tél. : 03 21 16 89 00.

EXPOSITIONS

DANSE

Le Lac des Cygnes Avec le ballet et l’orchestre de l’Opéra National de Russie. Ce ballet reste le plus joué au monde et continue de captiver des générations de spectateurs entre duos romantiques et chorégraphies enlevées, où les danseurs exceptionnels, sublimés par l’orchestre, enchaînent pas espagnol, Mazurka, danse des grands cygnes… Jeudi 6 avril, à 20 h, Casino, Grand’Scène, Arras. Carré Or 62 €, catégorie 1 : 49 €, catégorie 2 : 39 €. Tél. : 03 21 16 89 00. 1415.

Le Centenaire des batailles de Bullecourt. Deux expositions seront visibles en accès libre dans la commune et mettront en valeur l’engagement des Diggers. Bullecourt dans la Grande Guerre sera visible dans les rues de Bullecourt du 1er avril au 17 septembre , elle rappellera la présence australienne dans le secteur de Bullecourt. So far from home retracera le parcours de soldats australiens sur le front occidental et sera présentée à la salle des fêtes de Bullecourt, du 5 au 15 avril. Du samedi 1er avril au dimanche 17 septembre, salle des fêtes et dans les rues, Bullecourt. Tél. : 03 21 55 33 20. Commémoration du centenaire. Exposition de 260 photos relatives à la commémoration du centième anniversaire de la victoire de Vimy le 9 avril 1917, organisée par la municipalité et l’association Thélus Terre d’Histoire.

MONUMENTS Lumière sur l’architecture art déco Bapalmoise. Levez les yeux sur les belles façades de la rue de Péronne et suivez votre guide à la découverte de l’établissement scolaire Saint-Jean-Baptiste. Reconstruit en 1931, c’est l’un des plus bels exemples de l’architecture Art Déco Bapalmoise. Samedi 1er avril à 14 h 30, rendez-vous à l’office de tourisme de Bapaume, 10, place Faidherbe, Bapaume. 3 €, gratuit moins de 12 ans.

MUSIQUE Graine de pianiste au musée. Après une visite guidée au musée des Beaux-Arts, les élèves pianistes et comédiens du Conservatoire d’Arras ont choisi une œuvre des collections permanentes : Un cabinet italien du 17e siècle. Avec une mise en scène originale et un programme musical spécialement conçu pour l’occasion, ils vous

raconteront l’histoire, leur histoire, de ce meuble en ébène, parsemé d’écaille, incrusté d’ivoire et orné de colonettes. Dimanche 2 avril, à 16 h, Musée des Beaux-Arts, Arras. Gratuit. Tél. : 03 21 71 26 43. Concert de printemps. Avec les 130 musiciens des trois harmonies de Beaurains, Biache-Saint-Vaast et Bucquoy. Samedi 1er avril à 20 h, centre multisports Jean-Haniquaut, Beaurains. Gratuit. Tél. : 03 21 50 90 60. Concert de chorales. Organisé par l’association Bien vivre à Pierre Bolle, avec la participation du groupe vocal Sud-Artois, la Bigarde de Biache, Crescendo de Beaurains. Samedi 1er avril à 19 h (ouverture des portes à 18 h30), église du Saint-Curé d’Ars, Arleux-en-Gohelle. Gratuit. Tél. : 03 21 71 32 71. Concert de printemps. Organisé par le réveil musical. Samedi 1er avril à 19 h 30, salle des fêtes, Bailleul-Sir-Berthoult. Gratuit. The Troubles Notes. Virtuoses et passionnés, The Troubles Notes transmettent une histoire à travers leurs notes et leurs mélodies. C’est un mélange de sonorités hip hop, rock Indie, électro aux mélodies disciplinées du classique, Gipsy et du jazz. Dimanche 2 avril, à 19 h, Couleur Café, 35, place des Héros, Arras. Gratuit.


Arrageois 21

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Services

Baptiste, Mya, Marius... ont vu le jour à Arras

Eden est né le 12 mars. Bienvenue à tous ces nouveaux-nés.

URGENCES

12 mars. Eden Moreau-Lelieux, hameau de Béthencourt. 16 mars. Swan Joly, d’Arras ; Baptiste May, de Rœux ; Henry Maurin, d’Arras. 17 mars. Mya Viez, d’Anzin-Saint-Aubin. 19 mars. Marius Wacheux, de Fampoux. 20 mars. Isaac Gonzalez, de Carvin. 21 mars. Louis Roussel, de Marœuil ;

Jean Painblan, de Mingoval.

de la prise de la crête de Vimy. Vendredi 31 mars, à 19 h, salle des fêtes.

18 € pour les moins de 16 ans. Renseignements auprès de Nicolas, tél. 06 43 66 59 28.

SAINT-LAURENT-BLANGY

TORTEQUESNE

Don du sang. Mercredi 29 mars, de 14 h à 19 h, maison du Temps libre.

Parcours du cœur. Les enfants scolarisés dans la commune participeront au parcours du cœur scolaire les mardi 28, jeudi 30 et vendredi 31 mars, de 13 h 30 à 16 h 30. Des épreuves sportives, de la sensibilisation aux bonnes habitudes alimentaires et des dégustations de fruits seront au programme de ces séances organisées dans le cadre des activités périscolaires.

Si vous souhaitez voir mentionnée la naissance de votre bébé, dans la rubrique de l’ État-civil de notre journal, n’oubliez-pas de l’indiquer auprès du service État-civil de la mairie.

Hôpitaux CH Arras : 03 21 21 10 10. Clinique des Bonnettes : 08 26 30 20 10. Médecins de garde : 03 21 71 33 33, de 20 h à 7 h Pharmacies de garde : 0 825 74 20 30.

La photo de votre bébé dans cette rubrique ? Adressez-là nous sur : arras@lavoixdunord.fr Nous ne manquerons pas de la faire paraître !

EN BREF BAPAUME Faites le geste citoyen. Don du sang, vendredi 31 mars, de 8 h 30 à 12 h 30, salle Juvénal, rue du Général-de-Gaulle.

BEAURAINS Bibliothèque municipale Louise-Michel. Ouverte les mercredi 29 et vendredi 31 mars, de 14 h à 18 h et samedi 1er avril de 9 h à 12 h.

NEUVILLE-SAINT-VAAST Soirée. Organisée par le comité du centenaire. À 15 h, exposition d’une fresque géante de dessins des enfants des écoles ; diaporama de Playmobil

SAINT-NICOLAS-LES-ARRAS Sortie à Bruxelles. Organisée par l’association Être ensemble à Saint-Nicolas, le samedi 15 avril. Visite du parc mini-Europe au pied de l’Atomium et quartier libre dans le centre de Bruxelles l'après-midi. Tarif : 22 € pour les adhérents, 29 € pour les extérieurs et

PRATIQUE

SOS Mains. 0 826 20 95 75. Centre des Brûlés. 03 20 44 56 10 Centre antipoison et de toxicovigilance. 0 825 812 822. Sida info service. 0 800 840 800. Vétérinaire de garde. 06 86 97 38 61. SOS Amitié. 03 21 71 01 71 (24 h sur 24). Dépannage EDF. 09 726 750 62. Dépannage GDF. 03 21 51 28 28. Véolia. En cas de fuites (24 h sur 24, 7 jours sur 7), 0 810 108 801. Agence de « La Voix du Nord » Arras 7, rue Frédéric-Degeorge. Tél. 03 21 16 13 13 . Uniquement en cas de faits divers ou d’actualité sociale, vous pouvez contacter un journaliste 7 jours sur 7 et 24 h/24 au 06 10 84 33 67.

FUNÉRAILLES

MARDI 28 MARS

Marché Hamblain-les-Près : dès 16 h. Piscines – Élie-Desbin à Arras : de 12 h à 14 h et de 17 h 30 à 19 h 30. – Georges-Daullé à Arras : fermée. – Aquarena à Arras : de 12 h à 14 h et de 16 h 30 à 22 h. – Aquatis à Vitry-en-Artois : de 9 h à 21 h. – Piscine d’Achicourt : fermée. – Piscine de Bapaume : de 17 h à 19 h. Médiathèques Palais Saint-Vaast, rue Paul-Doumer Section adultes, de 10 h à 17 h 45. Section enfants : de 14 h à 17 h 45. Médiathèque Verlaine, pôle culturel, rue Charles-Péguy, de 14 h à 18 h. Médiathèque Ronville, centre Torchy,

rue du Dr-Baude, de 14 h 30 à 17 h 45.

PROPRETÉ Déchetteries À Achicourt, Dainville et Saint-Laurent-Blangy de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30. Dégraffitage SOS voirie et éclairage public 03 21 50 50 65. sosvoirie@ville-arras.fr

VOS DROITS Point d’accès au droit et aide aux victimes. Pour être écouté, informé et orienté gratuitement. Place des Écrins, à Saint-Nicolas (ligne de bus No3). Tél. : 03 21 73 85 62. point.acces.droit@cu-arras.org.

200 commerçants vous donnent rendez-vous dans les rues du centre-ville avec

MERCREDI 29 MARS ACHICOURT Funérailles de M. André Dignoire, à 15 h, à l’église Saint-Vaast. ARRAS Funérailles de M Pierre Roche à 14 h 30, à l’église Notre-Dame des Ardents. NOYELLES-SOUS-BELLONNE Funérailles de Mme Monique Douche, née Vantorre, à 10 h 30, à l’église. WANQUETIN Funérailles de M. Henri Baudrin, à 15 h, à l’église.

EN VOS LIEUX ET PLACES 1392905100VD

LOISIRS

ACHIET-LE-PETIT Funérailles de Mme Christine Caulier, à 14 h 30, à léglise d’Haspres (59). ARRAS Funérailles de M. Antonio Raimundo à 15 h, à l’église Saint-Jean-Baptiste. BLAIRVILLE Funérailles de M. Augustin Saudmont, à 15 h, à l’église. BOIRY-SAINTE-RICTRUDE Funérailles de M. Lionel Derancourt, à 15 h, à l’église.

2415.


22 Arrageois

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Cinéma

FILM BRIMSTONE Western, 2h25, Us.

CHACUN SA VIE Comédie, 1h53, Fr.

GOING TO BRAZIL Comédie, 1h34, Fr.

KONG : SKULL ISLAND Fantastique, 1h58, Us.

HISTOIRE

★ De Claude Lelouch. Avec Éric Dupond-Moretti, Julie Ferrier. Ils sont juges, avocats ou jurés, femmes et hommes. Ils sont tous au tournant de leur existence.

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer 18:30, mer jeu dim lun mar 21:00, ven 20:00, sam 17:50, 20:10, dim 11:00, 16:15, lun mar 14:00 MAJESTIC (DOUAI) tlj 18:15, 20:30 + mer jeu ven sam lun mar 16:00 + jeu ven lun mar 13:15 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) mer jeu sam lun mar 16:45, mer jeu sam dim lun mar 19:00, ven 16:15 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 19:20 + mer jeu ven dim lun mar 13:50 + dim 10:45

0 De Patrick Mille. Avec Vanessa Guide, Alison Wheeler. À peine arrivées à Rio où elles doivent assister au mariage de leur meilleure amie, trois copines tuent accidentellement un jeune homme trop insistant.

MAJESTIC (DOUAI) tlj 16:00 + mer jeu ven dim lun mar 13:40 + mer ven lun mar 18:35 + mer ven sam dim lun mar 20:35 + jeu 18:10, 20:25 + ven sam 22:45 + sam dim 18:20 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 14:00, 16:45, 21:15 + mer ven sam dim lun mar 18:45 + ven sam 23:20 + dim 11:00 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 13:30, 22:30 + mer jeu ven sam dim lun 15:40, 18:15, 20:25 + dim 11:15 + mar 15:35, 17:25, 19:45

De Jordan Vogt-Roberts. (NC) Avec Tom Hiddleston, Brie Larson. Des explorateurs s’aventurent au cœur d’une île inconnue du Pacifique. Ils ne savent pas encore qu’ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong.

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer 21:00, ven 14:00, sam 13:50, 22:20, lun mar 18:00 (3D) CINÉMOVIDA (ARRAS) mer 16:15, ven 22:20, dim 14:00, dim lun mar 21:00 CINÉMOVIDA (ARRAS) jeu 21:00, sam 18:00 MAJESTIC (DOUAI) tlj 13:15, 15:50, 18:10 + mer jeu ven dim lun 20:30 + ven 22:50 + sam 20:20, 22:45 + dim 10:30 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 14:00, 16:40, 18:55 + mer jeu dim lun mar 21:15 + ven sam 21:30 + dim 11:00 (3D) CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) ven sam 23:15 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 14:30 + mer jeu ven sam dim lun 20:10 + mar 20:00 (3D) PATHÉ (LIÉVIN) tlj 17:15, 22:05 + dim 10:55

L'EMBARRAS DU CHOIX ★ De Eric Lavaine. Avec Alexandra Lamy, Arnaud Ducret. Comédie romantique, 1h37, Fr. Juliette ne parvient jamais à choisir. Un jour, le destin lui fait rencontrer deux hommes, dont elle tombe amoureuse.

LA BELLE ET LA BÊTE

SALLES - HORAIRES

CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 14:00, 17:00, 20:00 + ven sam 22:45 ★ De Martin Koolhoven. + dim 11:00 Avec Guy Pearce, Dakota Fanning. Dans l’Ouest américain, à la fin du XIXe siècle. Une jeune femme fuit un sinistre prêcheur qui la traque sans répit depuis l’enfance.

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer 16:15, mer dim lun 21:00, jeu ven 18:00, ven 22:15, sam dim lun 14:00, sam 18:20, 20:20, mar 17:45 MAJESTIC (DOUAI) tlj 15:50, 18:15, 20:30 + jeu ven lun mar 13:40 + ven sam 22:45 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) mer jeu ven dim lun mar 16:45, mer jeu ven sam dim mar 18:45, mer ven sam mar 21:15, lun mar 14:00 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) ven 14:00, sam 16:45, dim 21:15, lun 18:45 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 13:40, 15:50, 17:55, 20:00, 22:10 + dim 10:55

Découvrez notre sélection de DVD et plongez dans la culture et l’histoire de notre région. Rendez-vous sur

www.laboutiquedeslecteurs.fr LES SÉANCES DU 22 AU 28 MARS ■ 50 NUANCES PLUS SOMBRES 0

MAJESTIC (DOUAI) ven sam 22:45 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) ven sam 23:15 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 16:25, 19:05, 21:30

■ ALIBI.COM 0

IDÉAL CINÉMA (ANICHE) mer dim 15:00, sam 14:30

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer dim 16:15, ven 22:15, sam 16:00, 22:20, dim 13:45 MAJESTIC (DOUAI) tlj 20:30 + mer jeu ven lun mar 13:40 + mer jeu ven dim lun mar 15:50 + mer ven lun mar 18:25 + ven sam 22:30 + sam 16:00 + dim 10:30, 13:45 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 14:00, 16:15, 18:50 + mer jeu dim lun mar 21:15 + ven sam 21:30, 23:20 + dim 11:00 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 16:05, 18:00, 20:00, 22:35 + mer jeu ven dim lun mar 13:35 + sam 14:00

■ CHOUETTE... UN NOUVEL AMI ! (NC) CINÉMOVIDA (ARRAS)

mer sam 14:00, dim 11:00

■ CONNAISSANCE DU MONDE L'INDE - AU MILLIARD DE REGARDS (NC)

■ MANCHESTER BY THE SEA ★★★

LE RÉGENCY (SAINT-POL-SUR-TERNOISE) mer 21:00, jeu 15:00

■ MONSIEUR ET MADAME ADELMAN ★★

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer dim 18:30, ven 17:45, sam 20:10, dim 11:00

■ MOONLIGHT (NC)

(VO) LE RÉGENCY (SAINT-POL-SUR-TERNOISE) jeu 20:30, ven 18:30, sam 19:00, lun 14:15, mar 18:45

■ NORM (NC)

CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) mer sam dim 14:00

■ NOTRE RÉVOLUTION INTÉRIEURE (NC)

CINÉMOVIDA (ARRAS) jeu 20:00

■ PANIQUE TOUS COURTS (NC) CINÉMA PAUL DESMARETS (DOUAI) mer 14:30, dim 11:00

■ PATIENTS ★

CINÉMOVIDA (ARRAS) jeu sam mar 18:00, ven dim lun 14:00, ven 20:00

MAJESTIC (DOUAI) tlj 15:50 + mer ven sam dim lun mar 18:10

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer 13:50, jeu mar 14:00, ven 22:15, sam 15:10, 20:00, dim 11:00, 16:15, lun 18:00 (3D) CINÉMOVIDA (ARRAS) mer 16:15, mer jeu dim lun mar 21:00, jeu mar 18:00, ven lun 14:00, ven 20:00, sam 13:45, 22:15, dim 13:50 MAJESTIC (DOUAI) tlj 13:15, 15:50 + mer dim lun mar 20:30 + ven sam 20:15, 22:45 + dim 10:30 (3D) MAJESTIC (DOUAI) tlj 18:00 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 14:00, 16:15, 20:45 + ven sam 23:00 + dim 11:00 (3D) CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 18:10 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 13:50, 16:30, 19:30 + jeu 09:30 + dim 10:30 (3D) PATHÉ (LIÉVIN) tlj 14:45, 20:45, 21:55 + mer jeu ven sam dim lun 17:30 + mar 17:05 LE RÉGENCY (SAINT-POL-SUR-TERNOISE) mer 14:00, 18:45, jeu 17:30, ven 20:30, sam dim 14:15, 16:45, sam 21:00, dim 11:00, lun 18:30, mar 20:45

MAJESTIC (DOUAI) mar 14:00

De Kiyoshi Kurosawa. Avec Tahar Rahim, Constance Rousseau. ★★★ Un ancien photographe de mode vit seul avec Drame psychologique, 2h11, Fr. sa fille qu’il soumet à d’éprouvantes séances de pose. La mort rôde.

CINÉMA PAUL DESMARETS (DOUAI) mer 18:15, jeu 18:00, ven mar 20:45, sam 17:30, dim 15:00

(VO) PATHÉ (LIÉVIN) sam 17:55

LES FIGURES DE L'OMBRE

De Théodore Melfi. ★★ Avec Taraji P Henson, Octavia Spencer. L’histoire de Katherine Johnson, Dorothy Vaughn et Mary Jackson, trois Afro-Américaines qui travaillaient pour la NASA en 1962.

CINÉMOVIDA (ARRAS) ven mar 14:00, ven 19:50, sam 17:45, lun 18:00 (VO) CINÉMOVIDA (ARRAS) mer dim 18:30 MAJESTIC (DOUAI) mer jeu ven dim lun mar 18:00 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) mer ven sam dim lun mar 14:00, mer ven sam dim lun 20:45, jeu 21:15, dim 11:00 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 16:30, 21:40

■ LA LA LAND ★★★

14:00, ven 17:50, sam 16:00, dim 18:30

■ SPLIT ★

★★ De James Mangold. Avec Hugh Jackman, Patrick Stewart. Dans un futur proche, un certain Logan s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière mexicaine.

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer dim 13:50, mer dim mar 21:00, jeu lun 18:00, ven sam 22:15, sam 13:40 MAJESTIC (DOUAI) mer jeu ven lun 13:15, mer ven lun mar 15:50, mer jeu dim lun mar 20:30, ven sam 20:15, 22:55 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 16:15, 20:45 + mer ven sam dim lun mar 18:35 + jeu ven sam dim lun mar 14:00 + ven sam 23:00 + dim 11:00 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 13:25, 16:10, 18:55, 21:45 + dim 10:10

IDÉAL CINÉMA (ANICHE)

MAJESTIC (DOUAI) mer ven dim lun mar

Fantastique, 2h10, Us.

De Bill Condon. (NC) Avec Emma Watson, Dan Stevens. Adaptation en live et en chansons du dessin animé Disney de 1992.

LE SECRET DE LA CHAMBRE NOIRE

Drame, 2h07, Us.

LOGAN Action, 2h16, Us.

SAGE FEMME

★★ De Martin Provost. Avec Catherine Frot, Catherine Deneuve. Comédie dramatique, 1h57, Fr. Une sage-femme mène une vie bien tranquille jusqu’à ce que déboule, telle une tornade, l’examante de son défunt père.

THE WARRIOR'S GATE Fantastique, 1h43, Fr.

3415.

■ ELLE ★★★

LE RÉGENCY (SAINT-POL-SUR-TERNOISE) ven 14:30, lun 21:00, mar 16:30

■ ET LES MISTRALS GAGNANTS ★★

PATHÉ (LIÉVIN) tlj 14:25 + dim 11:30

■ GHOST IN THE SHELL (NC) (3D) MAJESTIC (DOUAI) mar 20:30 (3D) CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) mar 20:45 (3D) PATHÉ (LIÉVIN) mar 19:30

■ GRAVE ★

CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) mer jeu ven mar 14:00, mer jeu dim lun mar 21:15, ven sam 21:30

■ IDOMENEO (OPÉRA) ■ L'AUTRE CÔTÉ DE L'ESPOIR ★★★

(VO) CINÉMOVIDA (ARRAS) mer dim 18:30, jeu 21:00, ven lun 14:00, ven lun mar 18:00, sam 16:10, mar 14:30

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer jeu ven lun mar 14:00, mer dim 16:20, mer 18:30, mer jeu lun mar 21:00, jeu mar 18:00, ven 17:45, ven sam 20:00, sam 16:10, 18:10, 22:15, dim 11:00, 18:45 MAJESTIC (DOUAI) tlj 15:50, 18:00, 20:15 + mer jeu ven dim lun mar 13:25 + ven sam 22:45 + dim 10:30 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 13:55, 16:10, 18:30, 20:45 + dim 11:00 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 16:10, 21:10 + mer jeu ven dim lun mar 13:40 + mer ven sam dim lun mar 18:45 + dim 10:25 PATHÉ (LIÉVIN) jeu 18:45, sam 13:40

PATHÉ (LIÉVIN) tlj 14:35, 17:10, 22:15 + mer ven sam dim lun mar 19:50 De Matthias Hoene. + jeu 20:00 + dim 11:00 (NC) Avec Uriah Shelton, Ni Ni. Un adolescent passionné de jeux vidéo se retrouve, par magie, transporté dans la Chine médiévale.

LE RÉGENCY (SAINT-POL-SUR-TERNOISE) mer 16:30, dim 19:15, lun 16:15, mar 14:15

■ LA CONFESSION 0

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer 18:40, jeu

■ LE CERCLE - RINGS (NC) mer ven sam mar 20:30

■ LE CONCOURS ★★

CINÉMOVIDA (ARRAS) jeu lun 18:00, ven 20:00

■ LE MISANTHROPE (THÉÂTRE) (NC)

PATHÉ (LIÉVIN) jeu 20:00, lun 16:00

■ LES SCHTROUMPFS ET LE VILLAGE PERDU (NC) CINÉMOVIDA (ARRAS) dim 16:00 MAJESTIC (DOUAI) dim 10:30, 13:40 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) dim 11:00, 16:15 (3D) PATHÉ (LIÉVIN) dim 11:00

■ LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ (BALLET) (NC) CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) jeu 19:30

■ LES OUBLIÉS ★★

(VO) CINÉMOVIDA (ARRAS) ven 18:00, dim 11:00, 18:30, lun 21:00

■ LION ★

MAJESTIC (DOUAI) mer jeu dim lun mar 18:05, ven sam 17:55

CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 16:15, 18:45

CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) mer jeu ven sam lun mar 16:15, 19:00, dim 16:45 PATHÉ (LIÉVIN) mer jeu ven dim lun 19:30, jeu ven mar 14:15, jeu ven 16:50, lun 13:40, mar 17:40

■ RAID DINGUE ★★

CINÉMOVIDA (ARRAS) jeu sam mar 14:00, sam 20:20, dim 16:15

MAJESTIC (DOUAI) tlj 15:50, 20:30 + mer jeu ven dim lun mar 13:30 + ven 22:45 + sam 22:30 + dim 10:30 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 14:00, 16:45, 20:45 + dim 11:00 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 13:50, 15:30, 17:45 + mer ven sam dim lun mar 20:00, 22:15 + dim 10:40

■ RAMMSTEIN : PARIS (NC) MAJESTIC (DOUAI) jeu 20:00

■ SAHARA ★

MAJESTIC (DOUAI) mer sam dim 13:40 PATHÉ (LIÉVIN) mer dim 14:30, 17:10, sam 14:05, 15:50, dim 11:10

■ SAM LE POMPIER : ALERTE EXTRATERRESTRE LE FILM (NC)

MAJESTIC (DOUAI) sam 13:40, dim 10:30 PATHÉ (LIÉVIN) sam 14:00, dim 10:45

■ SEULS ★

IDÉAL CINÉMA (ANICHE) jeu 20:30, sam 17:00, dim 17:30

CINÉMOVIDA (ARRAS) mer 16:15, ven 22:15, sam 15:50, 22:20, dim 21:00 13:20, 20:25, ven sam 22:45, dim 10:30 CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) tlj 13:55, 18:55 + mer jeu dim lun mar 21:15 + ven sam 21:30, 23:15 PATHÉ (LIÉVIN) tlj 19:30, 22:00 + jeu ven lun mar 14:05, 16:40

■ THE LOST CITY OF Z ★★★★

(VO) CINÉMA PAUL DESMARETS (DOUAI) mer jeu sam 20:30, jeu 14:15, ven mar 18:15, sam 15:00, dim 17:30

■ TOUS EN SCÈNE ★★★

MAJESTIC (DOUAI) mer sam 13:30, dim 10:30, 16:00

CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) mer sam dim 14:00, dim 11:00 PATHÉ (LIÉVIN) mer sam dim 14:15, 16:35, dim 10:55

■ TRAQUE À BOSTON ★

PATHÉ (LIÉVIN) mer jeu ven dim lun mar 21:50

■ YOUR NAME (NC)

CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) jeu 20:45, ven dim 18:30, mar 14:00 (VO) CINÉVILLE (HÉNIN-BEAUMONT) jeu 18:30, lun 20:45


Carnets et avis

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

LE CARNET

Hermies Doignies

Avis de décès

Nous avons la douleur de vous faire part du décès de

Carvin Monsieur le docteur Michel RENARD, son fils Madame Liliane LEMAIRE et ses enfants, sa belle-sœur Ses neveux et nièces, Toute la famille,

Paulette RINGEVAL

ont la douleur de vous faire part du décès de

née BEGARD

Ablain-Saint-Nazaire Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Monique ROBILLART née DELCROIX Retraitée des PTT survenu à Ablain-Saint-Nazaire, le vendredi 24 mars 2017 dans sa 83e année. Les funérailles religieuses auront lieu le mercredi 29 mars 2017, à 10 heures, en l’église d’Ablain-Saint-Nazaire, suivies de l’incinération au crématorium de Beaurains. Réunion en l’église à 9 h 30. L’offrande tiendra lieu de condoléances. Les cendres reposeront dans le caveau de famille au cimetière d’Ablain-Saint-Nazaire. De la part de : Monsieur Ernest ROBILLART, son époux

Conseillère municipale Déléguée du CCAS d’Hermies Présidente de la maison d’accueil la MARPA d’Hermies

Toute la famille.

survenu à Lens, le jeudi 23 mars 2017, dans sa 94e année. Les funérailles religieuses auront lieu le mercredi 29 mars 2017, à 15 heures, en l’église Saint-Martin de Carvin, suivies de l’inhumation au cimetière dudit lieu, dans le caveau de famille. Réunion à l’église à 14 h 30. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

De la part de :

Dans l’attente des funérailles, Madame RENARD repose aux salons funéraires du Centre, 93, rue Jean-Moulin à Carvin (salon nº 2), ouverts de 9 heures à 19 heures.

Jean RINGEVAL, son époux Isabelle et Jean-Jacques COQUEL-RINGEVAL, Jean-Luc RINGEVAL, ses enfants Céline, Louis, ses petits-enfants Guy (✝) et Marie-Louise ELOY-BEGARD, sa sœur Ses beaux-frères et belles-sœurs, Ses neveux et nièces, Toute la famille,

Vos condoléances sur www.pompesfunebres-carvin.fr 62220 Carvin - 41 bis, rue des Millionnaires Pompes Funèbres du CENTRE - Claude WAUCQUIER 53, rue Edouard-Plachez - CARVIN ✆ 03.21.40.21.97 1396100900

Auberchicourt - Masny

La famille ne souhaite pas de visites, merci de respecter l’intimité familiale. Pompes Funèbres Ronnelle - 62124 Bertincourt ✆ 03.21.73.33.88

Complexe funéraire LAURENT 62800 LIEVIN - 18, rue du Chevalier de la Barre ✆ 03.21.44.20.00

1396081200 1396050200

Madame Paulette RINGEVAL

née LEFEVRE

La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 30 mars 2017 à 14 h 30 en l’église Saint-Nicolas de Bapaume où l’on se réunira à partir de 14 heures, suivie de l’inhumation au cimetière dudit lieu.

La cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 30 mars 2017, à 15 heures, en l’église d’Hermies, où l’on se réunira à 14 h 30. Pompes Funèbres Ronnelle - 62124 Bertincourt ✆ 03.21.73.33.88

L’offrande tiendra lieu de condoléances.

née Irène MOREAUX

Dans l’attente de ses funérailles, Madame POULAIN repose au salon funéraire des services funéraires Sauthieux, au 3, rue Henri Dunant à Masny. La famille souhaite y recevoir les visites de 15 heures à 18 heures.

Conseillère municipale Déléguée au CCAS d’Hermies

survenu le dimanche 26 mars 2017 à l’âge de 86 ans.

Madame Veuve Maurice POULAIN

Réunion en l’église d’Auberchicourt à 9 h 15. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Carmen DOUCHET

Le Seigneur a accueilli dans sa paix et sa lumière

Les funérailles religieuses seront célébrées le jeudi 30 mars 2017 à 9 h 30 en l’église Notre-Dame de la Visitation d’Auberchicourt, suivies de l’inhumation au cimetière de Masny dans le caveau de famille.

Le maire, Les adjoints, Les conseillers municipaux, Le personnel communal,

Nous avons la douleur de vous faire part du décès de

« Elle quitte ceux qu’elle aime pour rejoindre ceux qu’elle a connus et aimés. »

décédée le samedi 25 mars 2017 à l’âge de 90 ans.

Hermies Bapaume

née Denise LEMAIRE

La cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 30 mars 2017, à 15 heures, en l’église d’Hermies, où l’on se réunira à 14 h 30. L’inhumation aura lieu au cimetière de Doignies, dans le caveau de famille. L’offrande tiendra lieu de condoléances

Cet avis tient lieu de faire-part

Dans l’attente des funérailles, Madame Monique ROBILLART repose au funérarium Laurent, rue Carnot à Souchez. Visites de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 19 h 30. La famille sera présente de 17 heures à 19 heures.

Madame Veuve Georges RENARD

survenu le samedi 25 mars 2017, à l’âge de 70 ans.

Ses amis Hélène, Dorothée, ses infirmières Les personnes qui l’ont entourée et soignée.

Xavier ROBILLART, son fils

23

1396094300

Pas de plaques s’il vous plaît.

De la part de : Monsieur Maurice POULAIN (✝), son époux Marie-France et Jean-Paul SEBILLE-POULAIN, Mauricette POULAIN (✝), Chantal et Jean-Jacques (✝) MINTA-POULAIN, ses enfants Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,

De la part de : Monsieur Gilbert DOUCHET, son époux Alain et Marie-Christine DOUCHET-PLÉE, Gilles et Emilia DOUCHET-SPZINDOR, Hervé et Marie-France DOUCHET-PLÉE, Christian et Martine DOUCHET-CLAY, Raymond et Agnès DOUCHET-MARAT, Lysiane et Guy ALEXANDRE-DOUCHET, ses enfants Ses petits-enfants, arrière-petits-enfants, Ses amis, Le personnel soignant de la clinique des Bonnettes à Arras. Dans l’attente de ses funérailles, Madame DOUCHET repose au salon funéraire des Ets Dessein, 37 bis rue de Douai à Bapaume où la famille ne souhaite pas de visites. Cet avis tient lieu de faire-part. PF Dessein - Le Choix Funéraire - Bapaume ✆ 03.21.07.11.68

Hermies

Madame Raymonde FRANÇOIS-MOREAUX, sa sœur

Madame Maryline HOQUET, la directrice Les membres du bureau et du conseil d’administration, Les résidents, Le personnel de la maison d’accueil la MARPA La Bergerie d’hermies,

Toute la famille,

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Ses amis. Services Funéraires SAUTHIEUX 3, rue Henri-Dunant - 59176 MASNY ✆ 03.27.87.19.19

Madame Paulette RINGEVAL

1396111900

Présidente de la maison d’accueil la MARPA d’hermies Les funérailles auront lieu ce jeudi 30 mars 2017, à 15 heures, en l’église d’hermies, où l’on se réunira à 14 h 30. Pompes Funèbres Ronnelle - 62124 Bertincourt ✆ 03.21.73.33.88

1396083600

Hénin-Beaumont La direction, le personnel et les résidents de la résidence du Bruille de Saint-Amand-les-Eaux, Ses amis, ont la tristesse de vous faire part du décès de

1396139900

Monsieur Marceau BLANCQUART survenu à Saint-Amand-les-Eaux, le samedi 25 mars 2017, à l’âge de 87 ans. Les funérailles religieuses auront lieu le jeudi 30 mars 2017, à 15 heures en l’église Saint-Henri (rue Pierre Brossolette) à Hénin-Beaumont, suivies de l’inhumation au cimetière dudit lieu (centre) dans le caveau de famille.

Pour trouver ce que vous cherchez, rendez-vous chaque dimanche dans La Voix Annonces.

Réunion à l’église à 14 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances. Dans l’attente des funérailles, Monsieur BLANCQUART repose à la résidence du Bruille, 42, rue du Bruille à SaintAmand-les-Eaux (59230). Services Funéraires ROC’ECLERC 62700 HENIN-BEAUMONT - 57, place de la République ✆ 03.21.75.19.32 1396149900

1815.


24 Carnets et avis

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Avis de décès

Achicourt - Beaurains

Sin-le-Noble Waziers

Nous avons la douleur de vous annoncer le décès de

Avesnes-le-Comte

Madame Maryse FOURNIER

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de

née VILLETTE

Monsieur Régis MARTIN

survenu le dimanche 26 mars 2017 dans sa 62e année.

survenu le lundi 27 mars 2017, à l’âge de 61 ans. La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 30 mars 2017, à 10 h 30, en l’église d’Avesnes-le-Comte, où l’on se réunira à 10 heures, suivie de l’incinération au crématorium de l’Artois à Beaurains, à 14 heures. L’inhumation de l’urne aura lieu au cimetière de Couturelle. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

Les funérailles religieuses auront lieu le jeudi 30 mars 2017 à 10 h 30 en l’église Saint-Curé d’Ars où l’on se réunira à 10 heures. A l’issue de la cérémonie, selon la volonté de la défunte, son corps sera conduit au crématorium du Pays d’Artois à Beaurains.

Jean-Louis PLATEL, son époux Jean-Marc et Myriam PLATEL-PAROUTY, ses enfants Simon PLATEL, son petit-fils Pierre et Nicolle LANGUETTE-PLAY, sa sœur et son beau-frère Joël et Martine PRUVOST-LANGUETTE, Patrick et Annie DEFAUX-LANGUETTE et leur fils Hugo, Evelyne LANGUETTE et son fils Mathias, Yves LANGUETTE, ses neveux et nièces Ses amis et voisins, Les amis de Sin-le-Noble, ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Monique PLATEL

L’offrande tiendra lieu de condoléances.

De la part de : Micheline, son épouse Aude et Jérôme, David, Sylvain et Cathy, Julien, ses enfants Charlotte, Maxime, Céliane, Alexia, Mélina, Anthony et Benjamin, ses petits-enfants Jacqueline, sa maman Michelle, sa belle-mère Toute la famille,

De la part de : Jean FOURNIER, son époux Antoine FOURNIER et Marjorie, Emilie FOURNIER et son compagnon, ses enfants Les familles DELEURY, PUCHOIS, VILLETTE, COTRET, FOURNIER, FUSCHETTO, ses sœurs, frères, beaux-frères et belles-sœurs Son filleul, ses neveux et nièces, Ses cousins et cousines, Ses anciennes collègues de l’école Notre-Dame, Monsieur et Madame SPEZIALE, Tous ses amis.

Ses voisins et amis.

Ni plaques, ni fleurs artificielles s’il vous plaît.

Pas de plaques, pas de fleurs, s’il vous plaît.

Dans l’attente de ses funérailles, Madame Maryse FOURNIER repose aux salons funéraires 2 bis, rue Georges Clemenceau à Arras (face au cimetière) où la famille sera présente ces mardi 28 et mercredi 29 mars 2017 de 16 h 30 à 18 h 30.

Dans l’attente des funérailles, Régis repose à son domicile, au 6, rue des Prés à Avesnes-le-Comte (62810), où les visites sont souhaitées de 16 h 30 à 19 h 30.

née PLAY

survenu au centre hospitalier de Douai à Dechy, le dimanche 26 mars 2017, à l’âge de 83 ans. Ses funérailles religieuses seront célébrées le vendredi 31 mars 2017, à 14 h 30, en l’église Sainte-Rictrude à Waziers, suivies de l’inhumation au cimetière Faidherbe, dans le caveau de famille. Réunion à l’église à 14 h 15. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

Vos condoléances sur www.pf-arras-funeraire.fr

Cet avis tient lieu de faire-part. Condoléances sur www.pf-petit-jp.fr Pompes Funèbres AVESNOISES 62810 AVESNES-LE-COMTE - 63, Grand’Rue ✆ 03.21.58.55.23

Dans l’attente des funérailles, Madame PLATEL repose aux salons funéraires des Pompes Funèbres Delaby-Antos, salon Equinoxe, 17, rue Victor-Hugo à Waziers. Visites de 9 heures à 18 heures. Visites souhaitées les mercredi 29 et jeudi 30 mars 2017, de 15 heures à 18 heures. Vous pouvez déposer vos condoléances sur le site www.pf-delaby-antos.fr Cet avis tient lieu de faire-part.

Pompes funèbres ARRAS FUNÉRAIRE 146, rue Gustave-Colin - 62000 ARRAS ✆ 03.21.24.86.30 - fax : 03.21.07.86.81

59450 Sin-le-Noble - 201, rue Gambetta SARL DELABY-ANTOS ✆ 03.27.98.07.76 21, rue Victor-Hugo - WAZIERS - hab nº 13.59.915

1396210900

1396228400

1396129400

Gœulzin Monsieur Patrick DUHAYON, son époux Jérémie et Séverine BEAUDOIN-DUHAYON, Valérie DUHAYON et Frantz BOREL, ses enfants Nino, Emma, Sacha, ses petits-enfants Monsieur et Madame (✝) Georges GELLEZ-GILQUIN, ses parents Jean-Pierre GELLEZ, son frère Toute la famille, Ses amis et collègues, Les membres de « La clef des chants » de Lauwin-Planque et du « Golf éducatif du marais de Gœulzin », Madame Anne MOREAU, Monsieur Didier BENOIT, ses médecins et amis dévoués Marie-Carole et Virginie, ses infirmières Martine DURUT, son amie dévouée ont la douleur de vous faire part du décès de

Lauwin-Planque « Il quitte ceux qu’il aime pour rejoindre ceux qu’il a aimé. » C’est avec peine que nous vous annonçons le décès de

Monsieur Gérard DUCHILLIER survenu à Lauwin-Planque, le dimanche 26 mars 2017, à l’âge de 74 ans. Les funérailles religieuses seront célébrées le mercredi 29 mars 2017, à 14 h 30, en l’église Saint-Ranulphe de Lauwin-Planque, d’où son corps sera conduit au crématorium de Vendin-le-Vieil. Réunion à l’église à 14 h 15. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

Madame Colette DUHAYON née GELLEZ

survenu à Dechy, le 26 mars 2017 dans sa 64e année. La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 30 mars 2017 à 10 heures, en l’église Saint-Jacques de Gœulzin. Réunion à l’église à 9 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances. Ni fleurs, ni plaques, s’il vous plaît, merci de bien vouloir les remplacer par un don au profit de la recherche des maladies de la moëlle osseuse et du sang. Selon la volonté de Colette, son corps sera conduit au crématorium de Roost-Warendin afin d’y être incinéré. Dans l’attente de ses obsèques, Madame Colette DUHAYON repose à la maison funéraire 304, rue de Cambrai à Douai. Visites libres de 9 heures à 20 heures. 59169 Goeulzin - 202, résidence la plaine - rue d’Oisy POMPES FUNÈBRES GÉNÉRALES 304, rue de Cambrai - 59500 DOUAI ✆ 03.27.88.85.04

De la part de : Marie-Paule DUCHILLIER-HERMANT, son épouse Isabelle et Philippe LEOSZEWSKI-DUCHILLIER, Frédéric et Christine DUCHILLIER-BAELEN, Delphine et Frédéric FOVAUX-DUCHILLIER, ses enfants Alexandre, Thomas, Julien, Doriane, ses petits-enfants Bernard (✝) et Annie DUCHILLIER, Monique et Guy BERNAR, ses frère, sœur, beau-frère et belle-sœur Ses neveux et nièces, Ses oncles, tantes, cousins, cousines, toute la famille, Et l’ensemble du personnel soignant. Dans l’attente des funérailles, Gérard repose au salon funéraire des pompes funèbres Lucien Dubois, 356, rue Charles Behague à Cuincy. Un recueil de condoléances est ouvert de 10 heures à 18 heures. Veuillez, s’il vous plaît remplacer les fleurs et plaques par un don au profit de la ligue contre le cancer. Une urne sera mise à votre disposition à l’entrée de l’église. Adressez votre message de condoléances sur www.pompes-funebres-dubois.fr

Hulluch Mme Armelle HANOT et son épouse Mme Mary DALLE, ses enfants M. Axel DALLE et son épouse Emilie, ses petits-enfants Liam et Sélina, ses arrière-petits-enfants Toute la famille, ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur Henri HANOT veuf de Mme Josiane THERY

survenu à Ault (80), le lundi 27 mars 2017, à l’âge de 91 ans. Dans l’attente de ses funérailles, M. Henri HANOT repose au salon funéraire des Pompes Funèbres Frédéric Ponche, 3, rue du Général-Leclerc (face à l’église), à Hulluch (62410), ouvert de 10 heures à 19 heures. La famille recevra le mercredi 29 mars 2017, de 16 heures à 18 heures. Les funérailles civiles auront lieu le jeudi 30 mars 2017, à 11 heures, au cimetière d’Hulluch, suivies de l’inhumation dans le caveau de famille. Il ne sera pas envoyé de faire-part, le présent avis en tenant lieu.

Pompes Funèbres Lucien DUBOIS 356, rue Charles Behague - 59553 CUINCY ✆ 03.27.80.03.85 1396095300

Pompes Funèbres Frédéric PONCHE HULLUCH - 3, rue du Gal-Leclerc ✆ 03.21.40.31.42 CUINCHY - 7, rue A-France ✆ 03.21.25.21.46

1396165700

1396163600

CHER ABONNÉ

Vous avez une question concernant votre abonnement ? Co onttactezz vottree Servvice Cliients 2815.

Par téléphone en appelant le

Par mail : serviceclients@lavoixdunord.fr

Par courrier : La Voix du Nord - Service Clients CS 10 549 - 59023 LILLE Cedex


Supplément au journal du Mardi 28 mars 2017 - Ne peut être vendu séparément - Directeur de la publication : Gabriel d’Harcourt - Imprimerie : ZI La Pilaterie, rue du Houblon, 59700 Marcq-en-Barœul

PHOTO ÉDOUARD BRIDE

EXCLUSIF

IMMOBILIER EN NORD - PAS-DE-CALAIS

LES PRIX DANS 200 VILLES DE LA RÉGION


2

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

SOMMAIRE LE POINT SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER

PAGES 7 À 10 LES PRIX Neuf ou ancien, maison ou appartement, terrain : 200 communes du Nord et du Pas-de-Calais passées au crible

VENDRE ET ACHETER, LES BELLES COULEURS DE L’ANNÉE

Tout va bien, on se détend ! Les prix moyens sont stables, aucune flambée à l’horizon alors que les conditions de crédit n’ont jamais été aussi optimales qu’en ce début d’année.

Le baromètre des prix dans les grands secteurs de la région

Évolution globale des prix 2016-2017 2015-2016

-1%

DUNKERQUE UNKERQU UNK RQ

2017 2016

+3%

Pas-de-Calais + 15 %

-2%

Secteur de la

MÉTROPOLE LILLOISE 2017 2016

180 365 182 134

DUNKERQUE 158 375 162 483

-2,5% Berck

Appartements anciens

2017 2016

3 983 /m2 NC /m2

2017 2016

Béthune

Hesdin

Secteur de

2017 2016

122 333 124 863

+4,1%

Appartements anciens

1 832 /m2 1 760 /m2

LENS

Montreuil

NC

Prix moyen en euros

VALENCIENNES

Maisons anciennes

LILLE

Maisons anciennes

2017 2016

2017 2016

-2%

Hazebrouck

Boulogne-sur-Mer

des prix XX% Évolution de 2016 à 2017 en %

1 852 /m2 2 060 /m2

Saint-Omer Secteur de

-10,1%

Appartements anciens

Maisons anciennes

Calais

Nord + 5 %

DOUAI

Saint-Polsur-Ternoise

VALENCIENNES Maubeuge

ARRAS Cambrai

Avesnessur-Helpe

-17,9%

Secteur de

LENS

Maisons anciennes

2017 2016

108 167 131 700

«I mmobilier, la ruée vers l’emprunt », avions-nous titré dans notre édition du 10 mars. Nous exprimions alors le sentiment général ressenti par les professionnels de l’immobilier et par les banques ou les courtiers d’une période particulièrement favorable à l’achat d’un bien, le plus souvent après une vente. « L’accélération des volumes d’instructions de crédits immobiliers a été incroyable, du jamais-vu au dernier trimestre 2016. C’est simple, expliquait Sylvie Rodier, directrice commerciale au Crédit Agricole, nous avons travaillé deux fois plus par rapport à 2012-2013. » Au Crédit Foncier, on met en avant l’augmentation de 30 % du pouvoir d’achat entre 2008 et 2016. Chez le courtier lillois Immoprêt, on annonce un prêt moyen à vingt ans (les plus courants) à 1,45 % en mars contre 1,43 % en février quand l’optimisme est de rigueur chez les

+47%

Appartements anciens

2017 2016

2 269 /m2 1 543 /m2

+9,3%

Secteur d'

ARRAS

Appartements anciens

Maisons anciennes

2017 2016

139 429 127 556

0%

2017 2016

agents. « Les taux ont atteint des niveaux record à la baisse et ne devraient pas remonter de manière trop sensible alors que les prix restent stables », estime Philippe Descampiaux à la tête du plus grand réseau immobilier indépendant de la métropole lilloise. NOTAIRES, RECORD DE VENTES Et les notaires qui confirment ! Leur dernier baromètre publie les valeurs immobilières dans les territoires et les communes du Nord - Pas-de-Calais, un travail des plus pertinents puisqu’il prend en considération ce qui est réellement vendu. Et en 2016, les notaires n’ont jamais autant vendu ! Les volumes explosent : +9,5 % pour les maisons anciennes (plus de trois ans), +18 % pour les appartements neufs, +3,8 % pour les appartements anciens. Une maison ancienne se négocie en moyenne 145 000 € dans

2 368 /m2 2 368 /m2

+4,9%

Secteur de

DOUAI

Maisons anciennes

2017 2016

110 786 105 563

+27,6%

Appartements anciens

2017 2016

le Nord, un prix stable sur un an et en baisse de 5,2 % sur cinq ans. Dans le Pas-de-Calais, la maison ancienne s’évalue en moyenne à 131 300 € (-0,6 % sur un an, - 6,2 % sur cinq ans). Les appartements dans le Nord sont estimés à 2 230 € le m2 dans l’ancien et à 3 530 € dans le neuf. Dans le Pas-de-Calais, les valeurs s’établissent, en 2016, à 1 900 € le m2 dans l’ancien et à 3 210 € dans le neuf. « On revient dix ans après aux niveaux de 2007, avant la crise », explique Jean-François Ryssen, vice-président de la chambre régionale des notaires. Le marché s’était stabilisé en 2007 après dix ans de flambée des prix. Un marché qui reste sage à présent, sans humeurs excessives à la hausse et à des conditions optimales de financement des projets. Comme on dit toujours dans l’immobilier, c’est bien le moment d’acheter ! YANNICK BOUCHER

1 629 /m2 1 276 /m2

Source : Square habitat, Crédit Agricole

À Lille . . . . . . . . . 3 À Villeneuve-d’ascq . . 4 À Roubaix . . . . . . . 4 À Tourcoing . . . . . . 4 Dans la métropole lilloise . . . . . . . . . 5 Dans l’Arrageois . . . . 6 Dans le Ternois . . . . 6 Dans le Béthunois . . . 6 Dans le Bruaysis. . . . 6 À Lens . . . . . . . . 11 À Hénin-Beaumont et Carvin . . . . . . . 11 Dans le Douaisis . . . 11 Dans le Valenciennois 12 Dans le Cambrésis . . 12 Dans le Denaisis . . . 12 En Sambre et dans le Quercitain . 13 Dans l’Avesnois . . . 13 Dans le Dunkerquois . 14 À Calais . . . . . . . 14 Dans le Boulonnais . . 15 Dans le Montreuillois . 15 En Flandre intérieure . 16 Dans l’Audomarois . . 16

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

CRÉDIT MOINS CHER ! Le Crédit Foncier a fait ses calculs. Il s’est basé sur un appartement que nous appellerons témoin, un T3 (avec deux chambres), vendu 250 000 € au cours du dernier trimestre 2013. Au regard des taux de l’époque, il fallait y ajouter 59 303 € liés au coût du crédit. Trois ans plus tard, fin 2016, le prix de ce même appartement est resté stable : 249 764 €, selon le Crédit Foncier (qui concède que ce montant dépend de la localisation de l’appartement, il s’agit bien ici d’une moyenne nationale). En revanche, sur la même période, le coût total du crédit a diminué de 58,6 % pour atteindre 24 544 €. Le prix total d’acquisition de cet appartement aurait donc atteint 274 308 € fin 2016 contre 309 303 € fin 2013. V.S.

ONT PARTICIPÉ À CE SUPPLÉMENT Coordination rédactionnelle : Yves Smague, rédacteur en chef adjoint. Textes : Véronique Bertin, Yannick Boucher, Charles-Olivier Bourgeot, Reynald Clouet, Benjamin Cormier, Éric Dauchart, Christophe Declercq, Alexis Degroote, Marie Delattre, Lucie Delorme, Romain Douchin, Hubert Féret, Jean-François Guybert, Audrey Halford, Marie Jansana, Odette Lavallez, Stéphane Hubin, Frédérick Lecluyse, Christophe Le Couteux, Jérémy Lemaire, Brigitte Lémery, Lionel Maréchal, Agnès Mercier, Marie-Catherine Nicodème, David Sagot, Valérie Sauvage, Delphine Tonnerre, Perrine Verscheldem. Photos : Pascal Bonniere, Édouard Bride, Jean-Pierre Brunet, Didier Crasnault, Marc Demeure, Guy Drollet, Ludovic Maillard, PIB. Recherche et collecte des données : Pauline Delevoye. Maquette et mise en page : Stéphane Pralat et José Rei. Éditeur : Olivier Facon. GV02.


Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

3

À LILLE, C’EST ENCORE LE MOMENT D’INVESTIR DANS LA PIERRE sembler au cru 2016 : le marchÊ de l’immobilier lillois est toujours fluide et doit le rester. Conclusion : c’est toujours le moment d’y investir dans la pierre. La capitale des Flandres demeure une ville chère mais elle reste la plus abordable parmi les grandes villes de France.

 À LILLE, LE MARCHÉ EST OUVERT PARTOUT, MÊME SI DES QUARTIERS COMME LE VIEUX-LILLE OU VAUBAN DEMEURENT HISTORIQUEMENT CHERS. 

Ulrich Maurel, patron lillois d’Immoprêt

 Avec des taux d’intÊrêt qui demeurent historiquement bas, même s’ils ont très lÊgèrement augmentÊ et que la tendance pourrait le confirmer, l’activitÊ du marchÊ du logement va rester soutenue , analyse Philippe Descam-

Dans le marchÊ de l’ancien, le m2 lillois s’Êvalue à 2 892 ₏ contre 2 243 ₏ à Arras ou 2 209 ₏ à Amiens. PHOTO PIB

le marchÊ de l’ancien, le m2 lillois s’Êvalue à 2 892 ₏ contre 2 243 ₏ à Arras ou 2 209 ₏ à Amiens. Une maison ancienne vaut ainsi en moyenne 240 000 ₏ à Lille. Selon Ulrich Maurel, les biens les plus ÊlevÊs – au-delà de 400 000 ₏ – commencent Êgalement à bien se nÊgocier.  La concurrence de la Belgique et ses optimisations fiscales sont moins fÊroces.  Comme partout, les investisseurs sont nÊanmoins dans l’attente des rÊsultats des Êlections.  Imaginez que l’ISF soit revu‌  Du côtÊ de la location, l’encadrement des loyers, en vigueur à Lille depuis le 1er fÊvrier (deuxième ville après Paris), est-il susceptible de modifier la donne ? Philippe Descampiaux n’y croit pas :  Plus de 80 % des loyers sont dans la norme. Cela pourrait toucher les petites surfaces et les marchands de sommeil surtout.  Dans la capitale des Flandres, le loyer moyen se situe à 565 ₏. À Paris, c’est deux fois plus ! FRÉDÉRICK LECLUYSE

POUR DEVENIR

PROPRIÉTAIRE A LA

CrĂŠdit photo : Istock- 440 676 559 RCS LILLE METROPOLE - ND : 1711B04

piaux, patron indÊpendant d’un rÊseau de six agences immobilières. Le premier trimestre 2017 semble confirmer la tendance.  On note une intention d’achat en hausse de 16 % , constate Ulrich Maurel, le patron lillois d’Immoprêt (80 agences en France), spÊcialisÊ dans le courtage en financement.  À Lille, le marchÊ est ouvert partout, même si des quartier comme le Vieux-Lille ou Vauban demeurent historiquement chers.  Selon Philippe Descampiaux, les prix de vente ont lÊgèrement grimpÊ de 2 % en raison de la demande. Ainsi, le prix d’un appartement neuf à Lille se situe en moyenne à 3 484 ₏ le m2, selon les statistiques du CrÊdit Foncier. Il est à peine moins cher (3 306 ₏) dans les villages de la mÊtropole lilloise. Dans

Selon les professionnels, le millĂŠsime 2017 devrait res-

J’AI FRAPPÉ

BONNE PORTE 1ER ACHAT IMMOBILIER &RQVHLOOHUƓQDQFHUDVVXUHU QRXVYRXVDFFRPSDJQRQV¢FKDTXHWDSH

03.66.33.34.44

Appel non surtaxĂŠ

FDQRUGGHIUDQFHIU

1390900200VD

LUNDI AU VENDREDI : 8H-20H & SAMEDI 8H-18H

6RXVUÂŤVHUYHGĹ?DFFHSWDWLRQGHYRWUHGRVVLHUGHSUÂŹWLPPRELOLHUSDUYRWUH&DLVVHUÂŤJLRQDOHGH&UÂŤGLW$JULFROHSUÂŹWHXU&DLVVH5ÂŤJLRQDOHGH&UÂŤGLW$JULFROH0XWXHO1RUGGH)UDQFH6RFLÂŤWÂŤFRRSÂŤUDWLYH ¢FDSLWDOYDULDEOHDJUÂŤÂŤHHQWDQWTXĹ?ÂŤWDEOLVVHPHQWGH&UÂŤGLWGRQWOHVLÂŞJHVRFLDOHVWDYHQXH)RFK%3/LOOH&HGH[5&6/,//(0(75232/(6RFLÂŤWÂŤGHFRXUWDJHGĹ?DVVXUDQFH LPPDWULFXOÂŤHDXUHJLVWUHXQLTXHGHVLQWHUPÂŤGLDLUHVHQDVVXUDQFHEDQTXHHWĆ“QDQFH 25,$6 VRXVOHQr ZZZRULDVIU 9RXVGLVSRVH]GĹ?XQGÂŤODLGHUÂŤĹ´H[LRQGHMRXUVSRXUDFFHSWHUOĹ?RIIUH GHSUÂŹW/DUÂŤDOLVDWLRQGHODYHQWHHVWVXERUGRQQÂŤH¢OĹ?REWHQWLRQGXSUÂŹW6LFHOXLFLQĹ?HVWSDVREWHQXOHYHQGHXUGRLWYRXVUHPERXUVHUOHVVRPPHVYHUVÂŤHV

GV03.


4

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

VILLENEUVE-D’ASCQ, UN SECTEUR PRISÉ AU TICKET D’ENTRÉE ÉLEVÉ L e bond de 10 % enregistré en 2015 sur le nombre de transactions s’est confirmé en 2016 avec une nouvelle hausse de l’ordre de 10 %. La commune de Villeneuve-d’Ascq – l’un des secteurs les plus prisés de la métropole lilloise pour son taux de services à la population, son environnement préservé avec les parcs et les lacs, son marché de l’emploi dynamique, son réseau de transports en commun, ses lycées et ses facs – reste un Eldorado pour de nombreux ménages désireux de bénéficier des atouts d’une grande ville sans pâtir de ses inconvénients. Revers de la médaille : acheter à Villeneuve-d’Ascq nécessite un budget un peu plus conséquent qu’ailleurs. Depuis la crise de 2008, les prix n’ont baissé que d’à peine 8 % jusqu’en 2015, année de la stabilisation. En 2016, ils reprennent de la vigueur. « Le marché remonte et les gens achètent dans la fourchette haute, au prix estimé. Il n’y a pas assez de biens sur le marché

pour se risquer à discuter. Les biens restent donc chers, mais la qualité de vie attire énormément », analyse Pascaline Haimez, de l’agence Côté Nord, à Ascq, l’un des quartiers les plus recherchés avec Annappes, Flers et surtout Brigode et ses 4 000 € le m2. Ici, en bordure du golf, les biens proposés sous la barre des 500 000 € sont quasiment inexistants. À Ascq, où le m2 oscille entre 2 800 et 3 200 €, on peut trouver pour un peu moins de 300 000 € une maison 1930 de 100 m2 avec un bout de jardin. + 30 % DE TRANSACTIONS DANS LA PÉVÈLE ! Pour trouver un bien plus récent et plus confortable avec le même budget, une seule solution : renoncer à Villeneuved’Ascq pour viser les communes voisines. En première couronne, Sainghin-en-Mélantois, Chéreng, Anstaing, Tressin, puis Gruson et Bouvines conservent une cote élevée, mais on gagne 10 % de budget

Les communes un peu plus éloignées de Villeneuve-d’Ascq proposent de meilleures affaires, comme ici à Cysoing.

par rapport à Villeneuved’Ascq. Les meilleures affaires nécessitent de s’intéresser aux communes un peu plus éloignées de Villeneuve-d’Ascq. Au-delà de 10 km, dans la Pévèle, les budgets les moins huppés se sont jetés sur les biens

DES « MAISONS À 1 € » MISES EN VENTE EN 2017 À ROUBAIX

GV04.

enoît Lamblin, responsable de l’agence ORPI implantée depuis vingt ans dans le secteur, est confiant : « 2016 a été une bonne année et 2017 démarre très bien. » Pour l’activité de son entreprise, comme pour le budget des acquéreurs : « Il y a encore de bonnes affaires à faire car, depuis trois ou quatre ans, les prix ont bien baissé. On a vendu beaucoup de maisons anciennes à petit prix. » Et l’expert de nous donner son estimation du prix moyen au m2 : 700 à 900 € pour une maison 1930 à rénover. Lorsqu’elle est en bon état, avec une cour, le Les acquéreurs des « maisons à 1 € » s’engageront à réaliser des travaux. PHOTO LUDOVIC MAILLARD

ville, devrait profiter au secteur. Sa transformation visible ne se traduirait pourtant pas encore par une hausse des prix. Les villes voisines de Hem, Croix ou Wasquehal – commune où plus de 800 logements neufs doivent sortir de terre dans les trois prochaines années – demeurent en revanche très demandées et plus chères qu’à Roubaix. « À Roubaix, les acquéreurs vont d’abord chercher un prix alors qu’à Wasquehal ou Croix, ce sera surtout une adresse », rapporte Emmanuel Di Girolamo. CHARLES-OLIVIER BOURGEOT

Thierry Langlois pour qui la fenêtre de tir pour acheter n’a jamais été aussi favorable. « Les prix avaient beaucoup baissé, ils vont remonter, comme les taux d’intérêt. Il faudra se décider avant l’été. » STÉPHANE HUBIN

ENCORE DE BONNES AFFAIRES À FAIRE À TOURCOING B

L e dispositif ne concerne, pour le moment, qu’une vingtaine de maisons murées, essentiellement dans le quartier du Pile, mais c’est un projet marquant qui a déjà fait le tour des médias. Pour contribuer à la requalification de ce quartier, la ville de Roubaix a imaginé, inspirée en ce sens par l’expérience de Liverpool, proposer des maisons à 1 €. Les futurs acquéreurs vont en réalité s’engager à réaliser des travaux dont le montant est évalué en moyenne à 40 000 €. Les premières maisons devraient être mises en vente en 2017. Ce projet a-t-il fait baisser le prix des maisons roubaisiennes ? D’aucuns l’estiment. « Les prix ont baissé ces dernières années à Roubaix. Ce n’est pas l’effet des maisons à 1 €, à part peut-être pour une maison qui se situerait dans une rue voisine, analyse pour sa part Emmanuel Di Girolamo, directeur de l’agence immobilière Solima. Mais les maisons à 1 € se situent dans un secteur où il y avait déjà peu de transactions. » La particularité de Roubaix reste le contraste important d’un secteur à l’autre, à l’inverse de Wattrelos où le marché est très homogène. Dans les années à venir, la profonde mutation du quartier de la gare, proche du musée et du centre-

tels que cette individuelle de quatre chambres avec jardin, à Cysoing, vendue 350 000 €. « À Cysoing, Templeuve ou Mérignies, le nombre de transactions a augmenté de 30 % en 2016. On retrouve les chiffres d’avant 2008 », assure l’agence

Selon les professionnels, l’année 2017 a très bien démarré. PHOTO LA VOIX DU NORD

tarif oscille entre 900 et 1 100 €. Si le bien propose un jardin, la fourchette va de 1 300 à 1 600 €, en fonction de l’état de la demeure. Pour un appartement des années 60 par exemple, le prix du m2 varie souvent entre 800 et 900 €. C’est la typologie de logement où la baisse est la plus importante. Pour les lofts, souvent d’anciennes usines réhabilitées, la facture monte un peu : entre 1 300 et 1 500 € le m2. « Mais, confie l’agent immobilier, notre stock diminue légèrement notamment sur les bons produits qui risquent de grimper. » Autre indicateur : le délai moyen de vente, descendu à 98 jours. « Depuis le début de l’année, affirme-t-il, la moitié de nos ventes ont été réalisées en moins de 30 jours. Si le bien est proposé quasiment au prix du marché, il se vend bien. » Concernant le neuf, un nouveau quartier est en cours de commercialisation sur l’ancien site de la confiserie Lamy-Lutti à Tourcoing. Au total, 155 logements, dont 45 en locatif social, mais aussi 16 appartements et 17 maisons avec jardin en location-accession. Le prix plancher des appartements (T2) est de 124 000 € et celui des maisons (89 m2 pour un T4) de 181 000 €. CHRISTOPHE DECLERCQ


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

5

ZOOM SUR LA MÉTROPOLE LILLOISE veau des prix des transactions réalisées, on constate cependant une stabilité par rapport à l’an dernier. On note, phénomène intéressant, un regain d’intérêt des investisseurs pour la ville d’Armentières. « Ils achètent principalement des appartements », explique Corinne Lemahieu, de l’agence du même nom. Des biens autour de 60 000 à 70 000 € sont prisés par des acheteurs métropolitains qui les proposent ensuite à la location.

LA MADELEINE : « Le marché est stable, selon l’agence Apolite, ça ne baisse pas. » L’axe du tram dans le secteur Botanique-Romarin, Saint-Maur attire une clientèle de Parisiens et de Bruxellois aux moyens importants. L’agence vient de vendre 372 000 € une maison sans extérieur de 120 m2. Pour les appartements années 70, c’est plus compliqué car les charges sont souvent très importantes et donc les prix baissent. Mais les appartements anciens haussmaniens sont toujours très prisés. LAMBERSART : les prix y sont plutôt stables, indique Abrimo, sauf sur les appartements où l’on note une légère baisse. Les secteurs en légère évolution (+3 à 4 %) et les plus prisés de Lambersart demeurent le Canon d’Or et mairie. Une maison 1930 de 100 m2 au Canon d’or avec un vrai jardin, sans travaux, a ainsi été vendue 310 000 €. Sur le secteur mairie, une maison avec un petit jardin sans travaux est partie à 295 000 €. Les résidences années 70-80 aux charges importantes (250 à 300 € par mois) et au foncier élevé subissent une sacrée décote.

maison 1930, des années 80-90 ou bel étage (premier prix à 400 000 €) ou les résidences très récentes avec parking, terrasse, espaces verts.

ils préfèrent des maisons aux normes et au goût du jour », selon Xavier Hanne, responsable de l’agence Laforêt de Mérignies.

SECLIN : le marché immobilier est dynamique au sud de Lille. Les prix sont stables, avec une légère hausse ressentie à Seclin et ses environs. Si la Pévèle reste davantage prisée que le Mélantois ou le Carembault, la demande reste, pour chacun de ces secteurs, plus importante que l’offre. Avec une préférence pour le neuf mais « les parcelles sont plus petites », constate Laurent Lesage, notaire à Templeuve, et les terrains constructibles commencent à se raréfier. Quant à « ceux qui optent pour l’ancien,

ARMENTIÉROIS : c’est un territoire dans lequel on peut trouver une maison bourgeoise 30 % moins chère que dans la première couronne lilloise, alors que la capitale des Flandres n’est qu’à un quart d’heure de trajet en train. L’hiver a été calme, un peu trop même, au goût des agences immobilières dans le secteur d’Armentières. On note chez Abrimmo que « le marché a du mal à redémarrer, peut-être à cause des élections qui approchent », commente Valérie Rackelboom, la responsable d’agence. Au ni-

1391979100VD

MARCQ-EN-BARŒUL : la ville attire toujours une clientèle très exigeante. Les prix y sont en légère hausse mais il y a peu de biens en vente et beaucoup d’acheteurs. Une tendance générale sur le secteur. Donc ce qui est rare, est cher, allant de 250 000 € à plus d’un million d’euros. Il y a une forte demande pour la

Chantier à Marcq-en-Barœul : les résidences très récentes sont prisées dans la ville. PHOTO PATRICK JAMES

LOOS/WEPPES : spécialisée dans la transaction vente, l’agence Square Habitat Nord France Loos propose tous types de produits : de « petits produits » convoités par les primo-accédants et des habitations anciennes ou plus récentes « avec du volume » (115-120 m2) pour une deuxième accession. Départ de prix : 250 000 €. Sequedin étant un petit village avec tout à proximité, cette localisation est plutôt recherchée. À Loos, il y a deux types de clientèles (primo-accédants et deuxième acquisition), des gens qui n’ont pas pu trouver à Lambersart mais qui peuvent rester proches de Lille. De son côté, Christophe Cousin, de chez Abrimmo pour le secteur allant d’Haubourdin à La Bassée, constate « énormément de ventes » malgré une légère remontée des taux. Toutefois jamais une telle disproportion entre les acquéreurs et les vendeurs de biens n’avait été constatée. « Cela a commencé en fin d’année dernière et, aujourd’hui, on a de moins en moins de biens à la vente. » La moyenne à l’achat est de 192 000 €.

GV05.


6

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

À ARRAS, RETOUR VERS LES ZONES URBAINES O

n reste, dans l’Arrageois, et souhaitant revenir dans le sur les mêmes tendances que centre pour profiter de ses celles de 2016. Ainsi, les biens atouts. les plus recherchés sont touÀ noter que les jeunes couples, jours les maisons de lotisseautrefois attirés par la camment. « C’est un marché encore pagne pour y jouir de plus d’estrès actif, témoigne Estelle Boupace avec un investissement hier, négociatrice de l’étude armoindre, ont revu leur copie, rageoise Chène-Margollé-Marcomme le soulignent aussi bien tinage-Bertoux. C’est le cœur Estelle Bouhier que Valérie Dede cible des primo-investisbuisson : « On s’éloigne de seurs qui, s’il y a un jardin et pas moins en moins, 15 km grand de travaux, peuvent mettre jusmaximum. » qu’à 170 000 €. Sinon, on est Et le retour vers la ville devrait dans une fourchette entre encore s’accentuer à la faveur 150 000 et 160 000 €. » Ce que de deux gros projets de requaliconfirme Valérie Debuisson, de Après sa réhabilitation, l’ex-caserne Schramm pourra accueillir fication mis en branle par la mul’agence éponyme : « 80 % des jusqu’à 500 habitants. PHOTO PASCAL BONNIÈRE nicipalité. Sur la friche Diderot, biens vendus le sont à un prix indans les quartiers ouest, l’opéférieur à 170 000 €. » En dépit de taux rénover) et 420 000 €. » En revanche, ration s’étalera sur pas moins de 8 ha, d’intérêt bas, la capacité d’endette- Estelle Bouhier déplore une certaine avec la construction de plus de 300 loment n’est pas extensible et les carence dans la catégorie « apparte- gements à l’horizon 2020. Au Sud, sur ment de standing », sur des surfaces la friche Herriot, va éclore un quartier banques sont toujours aussi frileuses. Ce qui n’a pas empêché Valérie De- dépassant les 90 m2, avec plusieurs pavillonnaire de 90 logements sur buisson de réaliser, ces derniers mois, chambres, cave et garage. « La com- 2 ha. Tout cela s’ajoutant à la fin du quelques belles opérations sur des mercialisation des résidences tradi- vaste chantier de réhabilitation de l’exbiens exceptionnels, comme cette vil- tionnelles (studio, T2, T3) tourne bien, caserne Schramm qui continue de se la de 240 m2 habitables en hyper- à la faveur de l’attractivité du dispositif muer en un nouveau quartier qui pourcentre vendue 690 000 €. « On a aussi Pinel. Mais on manque d’apparte- ra accueillir jusqu’à 500 habitants. On signé les ventes de cinq immeubles de ments plus grands. Il y a pourtant une notera aussi que la société Domitys rapport et de plusieurs maisons de clientèle en attente. » Profil type : re- projette de construire une résidence maître de 170 à 200 m2 habitables, traité(s), plutôt aisé(s), ayant élevé les pour seniors de 110 appartements sur pour des prix variant entre 310 000 € (à enfants dans un pavillon en périphérie le boulevard Schuman. HUBERT FÉRET

BÉTHUNOIS : DE NOMBREUX PROGRAMMES IMMOBILIERS S’ il fallait une preuve que le marché immobilier se porte mieux à Béthune,

reur déboursera de 800 à 2 500 € le m2 selon qu’il achète un appartement au les biens d’exception (entre 300 000 Mont-Liébaut (ZAC) ou un logement et 400 000 €) intéressent à nouveau rénové près du beffroi ou vers le les cadres supérieurs ou les profescentre hippique. sions libérales. Les taux d’intérêt hisDans la périphérie de Béthune, plutoriquement bas ne sont pas étransieurs secteurs séduisent. Au Nordgers à l’embellie. Tony Perrigault, Est, les communes mettent en avant agent immobilier, s’en réjouit des taxes d’habitation deux car si l’offre existe, la demande fois plus basses que dans le est soutenue depuis deux ans. chef-lieu d’arrondissement. Dans le neuf, les programmes C’est le cas à Annezin (12,94 % immobiliers se multiplient. Celui en 2014), à Vendin-lès-Béthune de la friche de l’ancienne Sécu(13,25 %) ou Oblinghem rité sociale, rue Herriot, à Bé(12,20 %). Béthune fait toutethune, est emblématique. Porté fois des efforts puisque la part par European Homes, Ardéko communale de la taxe d’habipromet, à la fin de l’année protation est passée de 25,09 % chaine, 34 appartements haut en 2014 à 24,10 % en 2016. de gamme. « Il y a un très bon À l’Est, les communes dessertaux de réservation pour ces vies par la RD941 (Béthune-La appartements vendus entre Bassée) et la RD943 (Béthune2 800 et 3 000 € le m2. Les traLens) proposent aussi des provaux vont pouvoir débuter », grammes immobiliers, comme détaille l’agent indépendant. à Beuvry (résidence Les MousDeux autres programmes sont quetaires) ou à Sailly-Labourse en cours à deux pas de la (domaine Saint-Martin). Même Grand-Place. Celui des Précas de figure à Violaines (La ludes (27 logements du T2 au Grande Becque) ou à Lestrem T4) se situe boulevard Kitche(Symphony, etc.). Autant de ner. La résidence Narratio À Béthune, Ardéko promet, à la fin de l’année prochaine, signes qui ne trompent pas. (23 appartements du T2 au T5) 34 appartements haut de gamme. PHOTO LA VOIX DU NORD REYNALD CLOUET

GV06.

s’implante rue Herriot (environ 2 800 € le m2). Dans l’ancien, le quartier de la gare – où un cinéma doit sortir de terre – reste moins coté que celui du jardin public ou du centre aquatique. Tony Perrigault note une fourchette de prix qui va du simple au triple. Un acqué-

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

TERNOIS : APRÈS LA BAISSE, LES PRIX STAGNENT A près une tendance à la baisse ces dernières années, les prix de l’immobilier ont tendance actuellement à stagner, commente Cyril Bridoux, de l’agence Bridoux Immo basée à Saint-Pol-sur-Ternoise. Actuellement, dans le Ternois, « le marché est raisonnable en ce qui concerne les prix. Avec des taux bancaires assez bas, ça vaut le coup d’acheter. Sauf que les banques ont tendance à être frileuses… » Au niveau des demandes, « ce qui marche plutôt bien, ce sont les premières acquisitions avec des budgets jusqu’à 120 000 ou 130 000 € ». L’investissement en petite maison locative est aussi assez couru. « Il y a des biens disponibles dans le secteur et il y a pas mal de demandes en location. » Saint-Pol-surTernoise reste un bon secteur au niveau de l’immobilier. « Le gros avantage, ça reste la zone industrielle. Et puis il y a les deux lycées, deux collèges, une gare intéressante. C’est une petite ville où il y a tout à proximité. » Les villages alentour attirent également. Pour les communes de Frévent ou d’Auxi, « ça reste compliqué », note Cyril Bridoux, même si les prix sont plus bas qu’à Saint-Pol-sur-Ternoise. ALEXIS DEGROOTE

COMPARER LES PRIX, C’EST LA CLÉ DANS LE BRUAYSIS L es agents immobiliers s’accordent à le dire : dans le Bruaysis, pas simple de donner un prix au m2. « Ça dépend de la commune, voire du quartier et de l’état de la maison », explique Valérie Tousart, de Bruay Immobilier. Gaëtan D’Alessandro, qui chapeaute les agences Abrimmo de Béthune, Bruay-La Buissière et Lillers, précise : « Un petit prix à Bruay, c’est 80 000 € ; à Auchel, ce sera 60 000 € ; à Lillers, 40 000 €. » Dans le secteur, on peut trouver une maison avec trois chambres, jardin et garage pas attenant, avec travaux, à partir de 60 000 €. Toutefois, le panier moyen des acheteurs tourne autour de 120 000 €. À Bruay-ville, certains quartiers souffrent de leur réputation comme la Gare ou le 3. « Pourtant, souvent, ce ne sont que des a priori, observe Claire Deforge, de Logéhome. Quant à Labuissière et les quartiers résidentiels, ils ont toujours la cote. » Pour ce qui est des villes prisées, tout dépend des centres d’intérêt des acheteurs. « Ceux qui travaillent à Béthune, observe Valérie Tousart, se tourneront vers Hesdigneul ou Gosnay. » Parmi les critères qui reviennent souvent : la proximité avec la Porte Nord, l’échangeur de l’A26, la rocade minière ou la chaussée Brunehaut, le tout sans être sur des axes passants. Autant dire que la chasse au trésor n’est pas toujours aisée. AGNÈS MERCIER


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

EXCLUSIF : 200 COMMUNES DU NORD - PAS-DE-CALAIS PASSÉES AU CRIBLE C e tableau (ci-dessous et pages suivantes), qui donne l’état actuel du marché immobilier pour 200 communes du Nord et du Pas-de-Calais, est une exclusivité de notre journal. Nous l’avons bâti à partir des statistiques du Conseil régional des notaires du Nord Pas-de-Calais et du Centre d’études de la conjoncture immobilière auxquelles s’ajoutent les estimations des notaires des deux départements, des

promoteurs du groupe SOFIM et des agences immobilières. Quelques explications pour mieux le comprendre : Les maisons. Le prix des maisons pour l’ancien comme pour le neuf est estimé pour une surface d’environ 100 m2 habitables Le prix médian, c’est quoi ? Selon les prestations (quartiers, jardin ou non, exposition, mitoyenneté...), le prix des maisons peut subir des varia-

tions importantes. C’est pourquoi la donnée médiane est préférée à une moyenne. Le prix médian indique que la moitié des transactions immobilières ont eu cours à un prix inférieur et l'autre moitié à un prix supérieur. Le prix médian donne une idée plus exacte du marché immobilier. Les appartements et les terrains. Les prix de vente moyens des appartements (anciens et neufs) ainsi que

des terrains correspondent à des valeurs estimées au m2. La taxe d’habitation moyenne par commune. On calcule d’abord la somme totale collectée en ajoutant à la taxe communale, la taxe intercommunale (quand il y en a une) et la taxe d’équipement. Puis on divise le total obtenu par le nombre de foyers fiscaux de la commune en 2015. Pourquoi 2015 ? Parce que les chiffres ne sont réactualisés

7

par l’INSEE que tous les deux ans. Le taux foncier bâti. C’est le taux communal auquel on ajoute le taux intercommunal, quand existe une intercommunalité. Ces taux sont votés chaque année. Les chiffres sont de 2015. Le revenu fiscal moyen des ménages. Le site des impôts donne le revenu fiscal total perçu par commune (en 2014, donnée la plus récente). Il suffit ensuite de le diviser par le nombre de foyers fiscaux de la commune pour obtenir un revenu moyen. Ce dernier chiffre donne une idée (ce n’est pas le seul critère mais c’est le plus pertinent) de la richesse ou de la pauvreté des habitants d’une commune donnée. À l’échelle d’une grande ville comme Lille ou Calais, ce chiffre peut cependant varier considérablement d’un quartier à l’autre.

GV07.


8

GV08.

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

9

GV09.


10 Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

GV10.

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017


Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

11

LE CENTRE DE LENS ATTIRE, LA CAMPAGNE PÉRIPHÉRIQUE AUSSI L

e marché de l’immobilier se porte bien à Lens et dans les ville environnantes. « Les prix se stabilisent, on espère que ça va durer », confie Nicolas Linglart, directeur général de Lens immobilier. L’agence travaille surtout sur l’ancien. « Ce sont souvent des gens qui cherchent une maison de 80 à 100 m2, avec trois chambres, jardin et garage. Pour un tel bien, les prix vont de 130 000 à 150 000 €. » Le centre-ville de Lens attire. « Ce sont soit de jeunes couples, soit des retraités qui étaient dans une grande maison à la campagne et veulent revenir en centre-ville mais pas dans un

Le centre-ville attire soit de jeunes couples soit des retraités qui souhaitent redevenir urbains.

À HÉNIN-BEAUMONT ET CARVIN, DES PRIX ATTRACTIFS PORTENT UN MARCHÉ DYNAMIQUE C

hristophe Makucz, patron de l’agence Acquérim de Carvin, est formel : « Ça tourne très très bien ! » Comme lui, les professionnels de l’immobilier notent une nette reprise de l’activité depuis la fin de l’an dernier. « Avec les taux d’intérêt bas qui remontent doucement, les gens se disent

que c’est le moment d’acheter. Il y a davantage de concrétisations », note Céline Bigotte, de Square Habitat Hénin-Beaumont, qui relativise : « Cela reste assez fragile car les gens ne savent pas à quelle sauce ils vont être mangés au mois de mai », présidentielle oblige.

tout petit appartement. Là, on a beaucoup de demandes mais peu d’offres. Alors, dès qu’un bien correspond à ces critères, il part très vite, que ce soit une maison ou un appartement. Et là, la rareté d’un 110 à 140 m2 peut faire augmenter les prix : on peut aller jusqu’à 250 000 voire 300 000 €. » Beaucoup d’appartements en centre-ville se libèrent ces derniers temps, « des gens qui avaient bénéficié de la loi de Robien à l’achat et arrivent à la fin et qui se séparent de leur bien ». Hors centre-ville de Lens, ce sont les villes de campagne périphérique qui sont très prisées, entre Lens et Arras (Vimy, Givenchy-en-Gohelle) ou entre Lens et La Bassée (Loos-enGohelle, Vendin-le-Vieil). « Là, on est plutôt dans un budget de

Christophe Makucz confirme une concordance entre offre et demande : « Les propriétaires sont devenus plus raisonnables, les prix plus attractifs. Une maison des années 30 avec travaux et un jardin de 80 m2 se vend à 110 000120 000 €. C’était 150 000 € il y a dix ans. » Conséquence : la migration de Nordistes découragés par un foncier hors de prix dans la métropole lilloise se poursuit. La proximité des axes autoroutier et ferroviaire joue aussi sur l’attractivité d’une agglo où on relève une nette disparité de prix. « Ils sont moins élevés de 20 à 25 % à Hénin-Beaumont

200 000 à 250 000 €. » Quant aux maisons les plus abordables, elles se trouvent plutôt dans les villes minières qui longent l’ancienne nationale entre Lens et Hénin-Beaumont (Sallaumines, Fouquières-lèsLens…). En tout cas, le professionnel de l’immobilier est catégorique : « On sent une reprise par rapport aux années précédentes. Les gens ont envie d’investir et c’est vraiment le moment d’acheter, les taux sont bas et les vendeurs nombreux.» Côté programmes neufs, il y en a un à Lens qui marche déjà très bien : Luminesens où les 150 appartements de la phase 1 ont été vendus en cinq mois. À terme, c’est un quartier de 1 000 habitants qui sortira de terre. AUDREY HALFORD

par rapport à Carvin », observe Céline Bigotte. Carvin touche le Nord, ce qui en fait un secteur très recherché. D’ailleurs, dans le neuf, les programmes immobiliers pullulent. À Hénin-Beaumont, les petits prix compensent la hauteur des impôts locaux, héritage des années 2000, malgré une baisse amorcée il y a quatre ans. Cela n’empêche pas l’immobilier héninois d’être au vert : « Sur les deux agences d’Hénin et Carvin, la ville d’Hénin-Beaumont représente 40 % des transactions des trois premiers mois de l’année », indique la responsable d’Abrimmo, Martine Nowak. CHRISTOPHE LE COUTEUX

À DOUAI, LE MARCHÉ REPREND VIE DOUCEMENT A près des années de disette, le marché de l’immobilier à Douai commence tout juste à se remettre des conséquences de la crise de 2008. Notamment parce que les propriétaires, qui ont longtemps tergiversé, ont fini par baisser leurs prix pour pouvoir vendre. Ce qui posait jusqu’ici un sérieux problème, surtout pour ceux qui avaient acheté au plus haut et espéraient une reprise qui ne venait pas. D’un autre côté, la légère hausse des taux d’intérêt (même s’ils restent encore très bas et donc attractifs) pousse aujourd’hui certains acheteurs à passer à l’acte par crainte que cette remontée se poursuive. Jean-Christophe Dochez, de chez Guy Hoquet, résume ainsi la situation : « Les volumes de ventes ont effectivement augmenté depuis l’an passé. Pas les prix… » Qui, au final, restent stables. Voire continuent de baisser pour certains produits.

Autre constat : il est plus aisé de revendre une maison qu’un appartement dans la cité de Gayant. Et encore : ce sont les biens inférieurs à 130 000 € qui trouvent facilement preneur. Pour les grandes habitations bourgeoises, à 300 000 € et plus, il n’en va pas de même. « Les clients sont plus exigeants. Ils ont le choix et ils le savent », poursuit notre interlocuteur. D’où l’importance, pour le vendeur, de proposer un bien en rapport avec les prix du marché. Au risque, autrement, de le garder longtemps sur les bras. Les appartements que l’on trouve en vente ont souvent été construits à une époque où on se préoccupait moins d’économies d’énergie. Or les clients sont désormais beaucoup plus attentifs à ce sujet. Comme ils regardent aussi l’ensemble des charges inhérentes au bien.

Alors, si le marché, au global, s’améliore localement, il reste malgré tout fragile. Du côté de L’Immobilière du Douaisis, où l’on est plus spécialisé dans les appartements, on constate cependant un regain d’intérêt pour les grands volumes (trois chambres et plus) avec garage. Chez Century 21, Sébastien Carpentier constate, lui aussi, une tendance générale à la hausse depuis juillet-août de l’année dernière. Même chose chez les notaires. « Les gens veulent surtout des maisons », selon Me Quatrebœufs. Et il reste beaucoup d’appartements vacants à Douai : « Ceux qui acceptent de baisser vendent. Mais tout n’est pas encore au bon prix… » Petite lueur d’espoir : le notaire assure que le moral de ses clients remonte parce que l’emploi repart. Et puis « être propriétaire, c’est aussi une protection pour l’avenir ». JEAN-FRANÇOIS GUYBERT

Il reste beaucoup d’appartements vacants à Douai. PHOTO LA VOIX DU NORD GV11.


12 Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

VALENCIENNOIS : LES TAUX MONTENT MAIS LE MARCHÉ NE FAIBLIT PAS D eux ans déjà que les prix de l’immobilier ne flambent plus dans le Valenciennois. Depuis le début de l’année, les acheteurs sont peut-être un peu plus nombreux à franchir le pas. En cause ? L’augmentation des taux d’intérêt. « Elle est amorcée depuis le début de l’année », constate Stéphane Derieux, du CAFPI à Valenciennes. Le courtier en prêts immobiliers constate aussi une exigence plus forte des banques : « Se faire financer sans apport est compliqué. » Malgré cela, le marché de l’immobilier ne se porte pas trop mal dans le Valenciennois. Avec toujours des secteurs très prisés comme Valenciennes (et notamment certains quartiers) mais aussi SaintSaulve et des villages de la périphérie (Estreux ou Préseau) « à moins de dix minutes de la villecentre », dixit le patron d’Abrimmo. Arnaud Miot, de Lemercier immobilier, installé à Bruay, constate « un dynamisme dans les contacts et les volumes ». Jérôme Noulin, patron d’Abrimmo Valenciennes, ressent, lui, « un regain d’intérêt des acquéreurs ». « Mais comme ils sont nombreux, nous n’arrivons pas toujours à satisfaire la demande », ajoute-t-il. Par exemple

dans l’Amandinois où les Lillois sont toujours aussi nombreux à vouloir investir, faute de pouvoir acheter dans la métropole lilloise : « Ils ont un pouvoir d’achat supérieur mais c’est aussi une clientèle qui veut aboutir vite. » L’Amandinois n’a justement pas connu de crise. Dorian Dupont, négociateur chez Marcy et Colin, constate que les primo-accédants sont séduits par les maisons de ville dans certains secteurs de Saint-Amand, « la campagne à la ville », et des villages comme Lecelles, Rosult ou Saméon. À Valenciennes, Christophe Derasse, de l’agence éponyme, a vu arriver moult personnes intéressées pour investir dans du locatif : « C’est une tendance qui se dessine. » Dans son agence en tout cas. Tous sont unanimes sur un point. Un bien au bon prix peut se vendre très vite. Récemment, l’agence Lemercier d’Onnaing a vendu deux maisons en trois jours « parce que les vendeurs n’étaient pas trop gourmands ». VÉRONIQUE BERTIN À Valenciennes, un bien au bon prix peut se vendre très vite. PHOTO DIDIER CRASNAULT

DANS LE CAMBRÉSIS, « ON ATTEND QUE QUELQUE CHOSE SE PASSE »

UN MARCHÉ QUI STAGNE DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES DANS LE DENAISIS L es taux ont beau être bas et 200 000 €. » Et cette spécialiste les prix aussi, les profession- de l’immobilier depuis vingt-

L a situation est sans appel : les volumes de vente tout

nels de l’immobilier constatent une stagnation du marché dans le Denaisis avec une situation plus compliquée dans la villecentre, Denain. Pourtant, les voyants sont au vert pour les acquéreurs. Des taux bas, même s’ils « ont tendance à augmenter depuis un mois et demi », analyse Bruno Bachelet, de l’agence JDS Immobilier à Abscon. Et des biens à des prix plus qu’abordables. « Cela fait trois ans qu’ils sont au plus bas », poursuit son collègue, Benjamin Pieron. Pour l’ancien, dans le Denaisis, « on peut avoir une petite maison avec travaux pour 65 000 €. Et pour 100 000 € sans travaux. 70 % des budgets de nos clients sont à moins de 100 000 €. » Même analyse pour Anne Delattre, chez Ognard Immobilier à Bouchain : « C’est compliqué dans le Denaisis. On est dans des tarifs qui vont de 50 000 à

comme les prix dans le Cambrésis poursuivent leur lente mais certaine chute. « C’est une tendance qui dure depuis maintenant quelques années, commente Peter Fontenelle, de l’agence immobilière Les Clés du Cambrésis. Entre 2002 et 2007, les prix ont flambé sur ce territoire. Depuis 2008, il y a un réajustement du marché. » Les prix baissent d’année en année et ce n’est pas près de s’arrêter, pour le neuf comme pour l’ancien. « Avant, on vendait des maisons familiales, avec trois chambres et un jardin, autour de 140 000 €. Aujourd’hui, on peine à les faire partir à plus de 100 000 €. » Le marché d’acquéreurs – beaucoup de biens en vente, peu d’acheteurs – n’arrange rien. « Les gens vendent leur bien moins cher et ont donc GV12.

moins de budget pour racheter derrière », poursuit l’agent immobilier. Les plus gros budgets, 200 000 € et plus, retrouvent une certaine stabilité. « Les pavillons récents, très limitrophes de Cambrai, à Awoingt ou Tilloy-lès-Cambrai par exemple sont très prisés. » Les appartements dans l’hyper-centre de Cambrai se font rares et donc plus chers également, autour de 1 500 € le m2. À Caudry et au Cateau-Cambrésis, la situation n’est pas beaucoup plus engageante, même si la cité de la dentelle connaît une timide tendance à la hausse. L’effet bénéfique d’un effort de redynamisation des commerces de la ville. Au Cateau, en revanche, les prix comme les volumes chutent dangereusement. Le problème, pour Peter Fontenelle, c’est l’enclavement du secteur, coupé de l’accès à la

Dans le secteur, les prix immobiliers baissent d’année en année.

métropole lilloise par le train, et la baisse de dynamisme à Cambrai. « Les loyers commerciaux sont trop chers, beaucoup ferment à cause de ça. On attend vraiment que quelque chose se passe pour que la ville arrête de vieillir. » Et attire de nouveaux habitants. LUCIE DELORME

sept ans s’attend à « une année de transition : c’est toujours comme ça quand il y a des élections, les acquéreurs ont du mal à se lancer. Ils attendent de voir quelles seront les orientations ». À noter que le territoire reste marqué par de fortes disparités. Ainsi, la ville-centre, Denain, continue d’afficher des tarifs bas. « Pour la même maison, comptez 20 000 € de moins que dans une ville voisine, explique Bruno Bachelet. Le problème, c’est qu’on est dans la commune où il y a le plus de maisons à vendre et où on a le moins de demande. » En revanche, d’autres secteurs tirent leur épingle du jeu comme Mastaing par exemple. « On a l’impression que les gens privilégient la tranquillité d’un village plutôt que les commerces par exemple. » Le havre de verdure. JÉRÉMY LEMAIRE


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais 13

SAMBRE ET QUERCITAIN : LES PRIX AU M2 RESTENT FAIBLES

En Sambre, comptez environ 1 000 € le m2 pour une maison, entre 700 et 800 € pour un appartement. PHOTO LA VOIX DU NORD

D es années que l’orage grondait sur l’immobilier. Les nuages

D

ans le Sud de l’Avesnois, la tendance est stationnaire avec une légère reprise. Il y a d’abord des villages autour de Fourmies qui tirent bien leur épingle du jeu, comme Ohain (où les impôts locaux sont peu élevés) ou Wallers-en-Fagne, le village de la pierre bleue (où le programme d’accession à la propriété séduit). Fourmies intra-muros retrouve un peu de couleurs, plutôt dans l’achat de logements (autour de 60 000 €) avec travaux quand la ville met les bouchées doubles en équipements (théâtre rénové, médiathèque neuve inaugurée, complexe cinématographique en projet) pour attirer de nouveaux habitants. LIONEL MARÉCHAL

Wallers-en-Fagne, le village de la pierre bleue, séduit de plus en plus. PHOTO LA VOIX DU NORD

1392971800VD

semblent se dissiper, à en croire ce notaire installé à Maubeuge : « On a assisté à une baisse importante des prix liée à la crise, de l’ordre de 25 %, puis à une diminution du volume des ventes. » Depuis un mois, « les taux remontent doucement et les banquiers annoncent une reprise ful-

gurante ». La conséquence ? « Un marché dopé, mais une tendance qui peut être éphémère. » En Sambre, le prix au m2 reste relativement faible : environ 1 000 € pour une maison, entre 700 et 800 € pour un appartement. « De l’ancien » uniquement. Parmi les secteurs les plus prisés, « Mairieux, Élesmes, Feignies, Colleret. Les villages en périphérie de Mau-

beuge sont recherchés. » Une maison à bâtir en Sambre (90 m2) s’acquiert autour de 90 000 €. Pour un appartement de 65 m2, comptez dans les 45 000 €. Peu de biens d’exception dans le portefeuille de l’étude, mais des prix défiant toute concurrence. Comme cette bâtisse bourgeoise, route de Ferrière-la-Grande, à Rousies : 400 m2, un parc arboré, 200 m2 de dépendances aménagées… Mise à prix : 450 000 €. « En banlieue de Lille, on atteindrait les 2 millions d’euros. » « Ça a beaucoup baissé à Valenciennes, donc on subit l’onde de choc ici, précise Me Traisnel, installé au Quesnoy. Ça va un peu mieux, mais ce n’est pas flamboyant. » Dans le Quercitain, un terrain à bâtir (700 à 900 m2) s’achète 30 000 €. « Pour une maison, il faut compter dans les 100 000 €. » Parmi les villages attrayants, Sebourg, Villers-Pol, Jenlain. Les biens d’exception ? Assez rares et difficiles à vendre, apparemment. « Il n’y a pas forcément l’attrait ou le portefeuille », côté acquéreurs. Mais globalement, Me Traisnel estime qu’« on est revenu, sur le secteur, à des prix cohérents avec la valeur vénale des biens ». MARIE DELATTRE

FOURMIES VEUT MISER SUR SES ÉQUIPEMENTS

GV13.


14 Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

DANS LE DUNKERQUOIS, L’ACHAT « COUP DE CŒUR » FONCTIONNE BIEN L’ an passé, nous évoquions « le retour des acquéreurs » sur le marché immobilier dunkerquois après quelques années de ralenti. Cette tendance se confirme en ce début d’année. « Depuis trois mois, nous avons enregistré une vingtaine de transactions », note Julien Rouzet, responsable de l’agence Dunkerque Immobilier qui gère un portefeuille de 450 vendeurs pour une centaine d’acquéreurs. Dunkerque reste un marché actif : « L’investissement locatif fonctionne très bien par exemple, poursuit le professionnel. Nous avons énormément de demandes pour des petites surfaces, pour des personnes de l’extérieur qui viennent travailler à Dunkerque, pour des étudiants, etc. » Mais en achat résidentiel, les disparités perdurent. « Dunkerque-Centre se vide de ses habitants et n’attire plus et les projets de refondation du centre-ville n’ont pas encore livré leurs effets pour inverser la tendance. On peut facilement y trouver un 100 m2 pour 100 000 €, illustre Julien Rouzet. Ce qui est beaucoup plus difficile à Malo-les-Bains ou à Rosendaël. » Le quartier de bord de mer et son voisin direct restent « les valeurs sûres » du marché dunkerquois. « Ils tirent les prix vers le haut, poursuit Julien

« L’INVESTISSEMENT LOCATIF FONCTIONNE TRÈS BIEN PAR EXEMPLE. NOUS AVONS ÉNORMÉMENT DE DEMANDES POUR DES PETITES SURFACES, POUR DES PERSONNES DE L’EXTÉRIEUR QUI VIENNENT TRAVAILLER À DUNKERQUE, POUR DES ÉTUDIANTS, ETC. »

Julien Rouzet, responsable de l’agence Dunkerque Immobilier

Rouzet. Les acquéreurs sont prêts à mettre plus cher pour y habiter. Ils achètent un cadre de vie. » Si le prix moyen du m2 dans de l’ancien à Dunkerque est autour de 1 400-1 500 €, il peut grimper à plus de 2 000 € pour de belles malouines qui partent vite. L’achat « coup de cœur » fonctionne toujours… Autre effet propre au quartier de Malo-les-Bains : l’engouement croissant de Belges, de Lillois voire d’habitants de l’Est de la France pour des pied-àterre sur la digue. « On retrouve cela aussi à Bray-Dunes ou à Leffrinckoucke, ajoute Julien Rouzet, une forte demande pour des appartements en résidence secondaire. Et pas forcément hors de prix. Récemment, nous avons vendu un vue-sur-mer de 60 m2 avec deux chambres pour 95 000 €. » Au chapitre des projets immo-

biliers marquants, le programme de la résidence séniors La Cantate (sur la friche du lycée Benjamin-Morel, à deux pas de la place DeGaulle en centre-ville) proposera 130 logements, complétés par 60 logements « classiques », en accession à la propriété et locatifs. La livrai-

son de l’ensemble est prévue pour 2020. En Flandre maritime, qui profite toujours de la désertification du centre de Dunkerque, les lotissements continuent de fleurir : à Téteghem, Wormhout, Brouckerque ou encore Coudekerque-Village.

À Rosendaël, l’autre quartier « valeur sûre » avec Malo-les-Bains, certains biens se vendent toujours bien au-dessus du prix moyen du marché. PHOTO MARC DEMEURE

BENJAMIN CORMIER

LES TRANSACTIONS EN HAUSSE À CALAIS A ntoine Flitz, responsable de l’agence Stéphane Plaza

immobilier à Calais, confirme une tendance générale : « 2016 a été l’une de nos meilleures années. » Environ 1 100 transactions ont été enregistrées contre 850 en 2015. Une hausse des ventes que l’agent met d’abord sur le compte « des taux très bas » : « J’en ai vu passer à 1,2 % sur vingt ans, voire 0,6 % sur dix ans… » Parmi les biens en vogue en 2016, Antoine Flitz remarque À Calais, environ 1 100 transactions ont été enregistrées en 2016, contre 850 en 2015. PHOTO JEAN-PIERRE BRUNET

GV14.

un retour « aux maisons bourgeoises, situées en hypercentre-ville ». « Celles de 130 à 160 m2, avec du cachet, autour de 230 000 €, partent rapidement, détaille-t-il. Il y a l’attrait des services et des activités à proximité. » Toujours à Calais, les primoaccédants se dirigent vers des biens de 100 m2 situés dans une fourchette de 70 000 à 130 000 €. « On y retrouve beaucoup de Calaisiens qui souhaitent rester dans leur ville. En fait, peu de gens quittent Calais », ajoute Antoine Flitz qui explique ne pas avoir souffert, en 2016, des problèmes d’image liés à la forte présence migratoire. Concernant les appartements,

les prix ont chuté ces dernières années. « On en vend encore. On trouve des biens à 2 400 € le m2 avec ascenseur et d’autres à 1 200 € le m2 dans de petites copropriétés. Les acheteurs sont souvent des gens d’environ 70 ans qui ont vendu leur maison », poursuit-il. Enfin, dans la périphérie, les ventes s’effectuent surtout dans un rayon de 10 km autour de Calais, des pavillons avec jardin de 1 000 m2 dans des communes recherchées : Peuplingues, Saint-Tricat, Nielles-lès-Calais… Selon l’agent immobilier, « il y a moins de demandes pour des maisons situées au-delà de ce périmètre ». ÉRIC DAUCHART


CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

Immobilier en Nord - Pas-de-Calais 15

LES PETITS BUDGETS FONT REPARTIR LE MARCHÉ BOULONNAIS

MONTREUILLOIS : BERCK-SUR-MER ET L’ARRIÈRE-PAYS À LA PEINE D

ans l’arrondissement de Montreuil-sur-Mer, l’année 2016 a été marquée par une stabilisation des prix de vente. Après plusieurs années de baisse. Ce phénomène est surtout remarqué sur la côte et dans le nord de l’arrondissement. Car en effet, le sud et l’ouest (les cantons de Fruges, Hucqueliers, Hesdin et la zone comprise entre Montreuil-sur-Mer et l’arrière-pays) sont fortement touchés par le manque d’acheteurs pour les biens proposés. Les prix du marché à Berck-sur-Mer ont souffert du manque de dynamisme économique de la cité et d’une paupérisation croissante. Les prix d’achat y ont fortement baissé, rattrapant en quelque sorte leur retard par rapport aux autres communes importantes de l’arrondissement. « Cela faisait un moment que les prix étaient trop hauts, il fallait que cela arrive. Et c’est arrivé en 2016 », souligne un agent immobilier. À part à Berck-sur-Mer, les vendeurs de biens situés dans des villes situées sur ou près de la côte commencent à sortir la tête de l’eau : Étaples voit le retour des investisseurs ; Sainte-Cécile, l’arrivée de la clientèle belge de manière significative ; Montreuilsur-Mer et ses environs continuent de plaire ; Le Touquet également, même si les villas en forêt attendent toujours impatiemment leurs futurs propriétaires. DAVID SAGOT

années, montre des signes de reprise depuis quelques mois. « On travaille bien depuis six mois », confie Annick Maury, de Square Habitat. « Mais on reste sur une tendance de petits prix », indique Christophe Lefebvre, de l’Immobilière de France. « Les taux de crédit attractifs encouragent les gens à acheter », estime Alexis Fourmaintraux, gérant de l’agence Duhamel. À Boulogne-sur-Mer, les affaires se font essentiellement avec les primo-accédants « avec des budgets qui n’excèdent pas 130 000 € » et les petits investisseurs qui « placent dans la pierre une partie de leur épargne qui ne rapporte pas grand-chose à la banque », analyse Annick Maury. Ils achètent des studios à partir de 40 000 €, voire beaucoup moins comme ce bien de 21 m2 si-

tué dans une belle résidence et « bradé » à 26 500 € : ses propriétaires l’avaient payé 49 000 €. Il y a aussi ceux qui revendent une maison devenue trop grande pour acheter un appartement à Boulogne-sur-Mer, proche des commerces. On est là sur des budgets plus conséquents de 200 000 €. La mer attire toujours, que ce soit à Wimereux ou Hardelot. « À Wimereux, il y a encore des coups à faire, souligne Alexis Fourmaintraux. Une dame vient d’acheter un appartement de 48 m2, rue Carnot, en plein centre, 115 000 €. Il s’est vendu en quarantehuit heures. » À Hardelot, les appartements front de mer restent chers, 5 000 € le m2. À l’inverse, les villas en forêt ont baissé : elles se négocient à 2 500 € du m2, soit par exemple 470 000 € pour une superbe villa avec piscine de 170 m2. ROMAIN DOUCHIN

Alexis Fourmaintraux, gérant de l’agence Duhamel, a vendu en quarante-huit heures un très bel appartement à Wimereux. PHOTO GUY DROLLET

À part à Berck-sur-Mer, les vendeurs de biens dans des villes situées sur ou près de la côte commencent à sortir la tête de l’eau.

Portes ouvertes Danilith • samedi 25 et dimanche 26 mars • de 13 à 17h

Visitez nos ateliers et découvrez notre nouvelle maison témoin quasi zéro énergie ! 1390944500VD

L e marché immobilier boulonnais, qui avait sévèrement dévissé ces dernières

Waregemseweg 146 9790 Wortegem-Petegem Info : www.danilith.be - T. 056 69 42 00

GV15.


16 Immobilier en Nord - Pas-de-Calais

E

819 214 537 RCS Amiens.* Dans la limite des stocks disponibles. Les illustrations sont des libres interprétations de l’artiste. Document non contractuel.

n Flandre, où les habitants sont attachés à l’idée de patrimoine, le marché de l’immobilier se porte bien. Hazebrouck – plus grosse ville du secteur – tire notamment son épingle du jeu. « Les gens veulent se rapprocher des commodités, analyse Ignace Blondé, président de l’association des notaires du pays Cœur de Flandre. Depuis deux ou trois ans, on voit de plus en plus de Lillois qui cherchent à acheter ici. » Les prix, beaucoup plus bas que dans la métropole lilloise (comptez 150 000 € pour une maison de ville avec trois chambres et un petit jardin), et une gare bien desservie attirent de plus en plus de familles. « Une maison affichée au bon prix peut être vendue en deux jours », poursuit le notaire. Autres stars du secteur : les communes situées à proximité de l’A25, comme Caëstre où une parcelle de 650 m2 se vend aux alentours de 70 000 €. « Les terrains à bâtir

teurs recherchent désormais des parcelles plus petites, de 300 à 500 m2. » Les villages des monts des Flandres restent, eux, « prisés mais assez chers ». PERRINE VERSCHELDEM

ont la cote car cela revient moins cher que d’acheter dans l’ancien, note Ignace Blondé. Mais pour réduire les coûts et éviter un entretien trop contraignant, les ache-

Les prix, beaucoup plus bas que dans la métropole lilloise, et une gare bien desservie attirent de plus en plus de familles. PHOTO LA VOIX DU NORD

L’ année 2016 aura été celle du rééquilibrage entre l’offre et la demande, remarquent les professionnels audomarois de l’immobilier. « L’offre s’est épurée », commente Carole Lobry-Cockenpot, notaire, qui évalue les ventes en augmentation de 20 à 25 %. À l’étude notariale, le prix médian s’établit à 160 000 €, contre 140 000 € en 2015. Une somme toujours d’actualité dans d’autres études et agences. Une nette préférence s’affirme pour des maisons de moins de 10 ans en dehors du centre-ville. D’où l’importance d’un projet à SaintOmer de dix maisons neuves pour 2018 (environ 190 000 €). Guillaume Jacquart, notaire, apprécie « un retour du neuf à Saint-Omer » avec des programmes d’appartements dans le centre-ville. Mais ils restent trop peu nombreux, déplore l’agence Marie-Anne Helman, au vu d’une demande tournée vers le moyen et le haut de gamme. Les terrains à bâtir trouvent preneurs, de 50 à 70 € le m2, et Carole Lobry-Cockenpot s’attend à en voir davantage ces prochains mois, avant que les plans locaux d’urbanisme ne figent le périmètre des constructions futures. Dans l’ancien, les prix sont redevenus plus rationnels, évaluent les agences immobilières. Et l’étude Cockenpot renchérit en soulignant le retour de grosses ventes, au-delà de 350 000 €. Autre donnée importante, la communauté d’agglomération du pays de Saint-Omer (53 communes) offre 4 000 € (*) aux primo-accédants. Plusieurs villes ajoutent leur participation (4 000 € à Longuenesse, 2 000 € à Saint-Omer, 1 500 € à Aire-sur-la-Lys…). L’effet positif s’est déjà fait sentir, estiment les professionnels. MARIE JANSANA * Renseignements au guichet unique d’information sur l’habitat au 03 21 98 66 44.

CÔTE D'OPALE DES APPARTEMENTS 'GRAND CONFORT' AU CŒUR DE STATIONS BALNÉAIRES DE RENOM 2 OU 3 PIÈCES

W

I

M

E

R

E

U

À PROXIMITÉ DE LA MER, CENTREVILLE

X

DU STUDIO AU 4 PIÈCES,

VUE MER*

BALCONS OU TERRASSES

TRAVAUX EN COURS

LE TOUQUET PARIS-PLAGE

WIMEREUX Sur les hauteurs de Wimereux, vous profiterez d'une vue mer magnifique. Les rez-de-jardins privatifs ou appartementsterrasses sont pensés pour votre bien-être.

WWW.IMMOBILIER-EDOUARDDENIS.COM

GV16.

AUDOMAROIS : UNE AIDE POUR LES PRIMO-ACCÉDANTS

1393962900VD

EN FLANDRE INTÉRIEURE, LA PROXIMITÉ DE L’AUTOROUTE ET DES CENTRES-VILLES PLAÎT

CAHIER SPÉCIAL MARDI 28 MARS 2017

N'attendez plus pour vous offrir un appartement dans LA station de renom de la Côte d'Opale. Au cœur d'un quartier rénové par un architecte de renom : un investissement garanti !

0825.895.460


Carnets et avis 25

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Avis de décès

ANNONCES MARCHES PUBLICS

Béalencourt Par votre présence, une parole de réconfort, un geste d’amitié, une pensée, une prière, un envoi de fleurs, vous nous avez aidés à supporter notre peine et à accompagner

« Tu nous a quittés trop tôt, pour rejoindre Maman. »

Monsieur René ALISSE

veuf de Madame Raymonde ALISSE-CARON nous a quittés à Rang-du-Fliers, ce lundi 27 mars 2017, dans sa 86e année. La cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 31 mars 2017, à 14 h 30, en l’église de Rollancourt, suivie de l’inhumation au cimetière dudit lieu, dans le caveau de famille. Réunion en l’église à 14 heures. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

Madame Martine LAGNIER

née HANICQUE veuve de Monsieur Eugène LAGNIER Vivement touchés par ces marques d’affection, nous vous en remercions du fond du cœur. De la part de :

P.F Dechamps Frères - 62310 Fruges ✆ 03.21.04.43.31 1395932500

ANNONCES ADMINISTRATIVES

Dans l’attente de ses funérailles, Monsieur René ALISSE repose au salon funéraire, 25 rue Andrée Patoux à Hesdin, où la famille vous recevra de 17 heures à 19 heures. Vous pouvez déposer vos condoléances sur le site www.pf-cailleret.fr

Arrêté de décembre 2015 relatif au tarif annuel des annonces judiciaires et légales. Prix Unitaire ht à la ligne par colonne : Nord 5.25 euros - Pas-de-Calais 5.25 euros.

Enquêtes publiques

COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION DU PAYS DE SAINT-OMER

1, rue d’Hesdin - 62770 Rollancourt Pompes Funèbres Bernard CAILLERET 62140 HESDIN ✆ 03.21.86.00.48 ✆ 03.21.81.09.12 1396222600

Marchés publics de travaux Procédures adaptées de - 90 000 euros

Jean-Paul (✝) et Danièle LAGNIER-MERLOT, Daniel et Christiane LAGNIER-LEJEUNE, Bernard et Dany LAGNIER, Monique et Daniel DUPUIS-LAGNIER, Colette et Philippe DAMIENS-LAGNIER, Patrick et Sylvie LAGNIER-HÉDIN, ses enfants Toute la famille.

De la part de : Nicole et Gérard LOZINGUEZ-ALISSE, Monique et Jean-Luc LAGACHE-ALISSE, Annie et Gilles CATEZ-ALISSE, Patrick (✝) ALISSE, Brigitte et Gilles LEBRUN-ALISSE, Claudie et Jean-Marie (✝) BRANQUART-ALISSE, Christine ALISSE et Olivier, Philippe et Dorothée ALISSE-DEROLLEZ, ses enfants Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, Toute la famille, Et de ses voisins et amis.

Arrêté de décembre 2015 relatif au tarif annuel des annonces judiciaires et légales. Prix Unitaire ht à la ligne par colonne : Nord 5.25 euros - Pas-de-Calais 5.25 euros.

Avis de mise à l’enquête publique du PLU de la commune de MAMETZ

VILLE DE CAMBRAI Avis d’appel public à la concurrence Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur : Ville de CAMBRAI. M. le Maire, rue de Nice, B.P. 409, 59407 CAMBRAI Cedex - Tél. : 03-27-73-21-00, télécopieur : 03-27-73-21-01. Courriel : marchespublics@agglo-cambrai.fr Adresse internet du profil d’acheteur : https://marches.rvvn.org/cambrai. Objet du marché : TRAVAUX D’ISOLATION DE LA MAISON DE QUARTIER ST DRUON A CAMBRAI. Lieu d’exécution : Maison de quartier St Druon - Rue Raymond Gernez à Cambrai. Nature et étendue des travaux : La présente consultation comporte 1 lot unique : Menuiseries extérieures aluminium. Variantes et prestations supplémentaires : Les variantes ne sont pas autorisées. La présente consultation ne comporte pas de prestations supplémentaires. Modalités essentielles de financement et de paiement : Les prix sont fermes et définitifs. Mandat administratif suivi d’un virement. Délai global de paiement 30 jours à compter de la date de réception de factures. Marché financé sur les fonds propres de la commune. Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché : Aucune forme de groupement n’est imposée. Le candidat pourra se présenter : soit de façon individuelle, soit sous la forme d’un groupement conjoint ou solidaire. Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat : La liste des pièces exigibles est fixée à l’article 3 du règlement de la consultation. Critères d’attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères suivants : Prix de la prestation (Note sur 70) - Valeur technique de l’offre (Note sur 30) analysée au regard des éléments figurant dans note méthodologique. Type de marché et procédure : Marché de travaux lancé sous forme de procédure adaptée. Date de visite du lieu obligatoire : Elle se déroulera le jeudi 13 avril 2017 à 14h30. Le rendez-vous est fixé à la maison de quartier St Druon - Rue Raymond Gernez à Cambrai. Date limite de réception des offres : Mardi 9 mai 2017 à 12 heures. Délai minimum de validité des offres : 90 jours à compter de la date limite de réception des offres. Conditions et mode de paiement pour obtenir les documents contractuels : Les documents peuvent être téléchargés à l’adresse suivante : https://marches.rvvn.org/cambrai. Conditions de remise des offres ou des candidatures : Les conditions de remise des candidatures et des offres sont indiquées dans le règlement de la consultation. Date d’envoi du présent avis à la publication : 24 mars 2017. 1395921100

Remerciements Foncquevillers Très touchés par les nombreuses marques de sympathie reçues lors du décès de

Madame Amélie GROSSEMY née MALVOISIN

Philippe et Margaret GROSSEMY-GENDRIN, Alain et Annie GROSSEMY-LECADIEU, ses enfants Ses petits-enfants et toute la famille vous expriment leurs très sincères remerciements. Pompes Funèbres CARON - BERLES-AU-BOIS ✆ 03.21.07.67.18 1395344200

Bucamps (Azincourt) Un regard, un geste, une présence, une fleur, quelques mots de soutien. Tous ces témoignages d’amitié en ces jours d’épreuve lors du départ de

Monsieur Daniel HUBO nous ont apporté réconfort et encouragement. Nous vous en remercions vivement. Madame Cécile HUBO-ALISSE, son épouse Ses frères, sœurs, beaux-frères et belles-sœurs, Ses neveux et nièces, Toute la famille. P.F Dechamps Frères - 62310 Fruges ✆ 03.21.04.43.31 1395948900

Par arrêté nº 2352-17 en date du 23 MARS 2017, Monsieur le Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de SAINT-OMER a ordonné l’ouverture d’une enquête publique sur le projet de Plan Local d’Urbanisme de la commune de MAMETZ. Cette enquête se déroulera du 14 AVRIL au 15 MAI 2017 inclus, pour une durée de 32 jours consécutifs. A cet effet, Monsieur Michel REUMAUX, retraité, a été désigné en qualité de Commissaire Enquêteur, par le Président du Tribunal Administratif de LILLE, par décision du 22 mars 2017. Pendant le délai susvisé, le dossier de PLU sera consultable à l’Hôtel de la Communauté d’Agglomération du Pays de SAINT-OMER, siège de l’enquête (rue Albert Camus à LONGUENESSE), à la mairie de la commune de MAMETZ, afin que chacun puisse en prendre connaissance aux jours et heures habituels d’ouverture des bureaux, ainsi que sur le site www.ca-pso.fr. Le dossier du Plan Local d’Urbanisme comprend l’état initial de l’environnement, une analyse de l’impact du projet sur celui-ci, ainsi que l’avis de l’autorité administrative de l’Etat compétente en matière d’environnement. Afin de répondre aux demandes d’information présentées par le public, une permanence sera assurée par le Commissaire Enquêteur : ● A l’Hôtel de la Communauté d’Agglomération du Pays de SAINT-OMER Le VENDREDI 14 AVRIL 2017 de 9H à 12H Le LUNDI 15 MAI 2017 de 14H à 17H ● En mairie de MAMETZ Le SAMEDI 22 AVRIL 2017 de 9H à 12H Le JEUDI 27 AVRIL 2017 de 15H à 18H Le MERCREDI 3 MAI 2017 de 14H à 17H Pendant la durée de l’enquête, les observations du public pourront être consignées sur les registres d’enquête déposés au siège de la Communauté d’Agglomération du Pays de SAINT-OMER, à la mairie de la commune de MAMETZ, ou par courriel à l’adresse suivante plu.mametz@ca-pso.fr. Elles peuvent également être adressées par écrit à Monsieur le Commissaire Enquêteur à l’Hôtel de la Communauté d’Agglomération du Pays de SAINT-OMER (4 rue Albert Camus. CS 20079. 62968 LONGUENESSE cedex) ou à la mairie de la commune de MAMETZ (69 Grand Rue, 62120 MAMETZ). Toute personne pourra obtenir sur sa demande et à ses frais, la communication du dossier d’enquête publique auprès de la Communauté d’Agglomération du Pays de SAINT-OMER, dès la publication de l’arrêt d’ouverture d’enquête. Dans un délai de 30 jours à compter de la date de clôture de l’enquête, le commissaire enquêteur transmet à Monsieur le Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de SAINT-OMER son rapport et ses conclusions motivées. A l’issue de la clôture de l’enquête, et pendant un an, le public pourra consulter le rapport et les conclusions motivées du Commissaire-Enquêteur à la Communauté d’Agglomération du Pays de SAINT-OMER aux jours et heures habituels d’ouverture des bureaux. Les personnes intéressées pourront en obtenir communication. Au terme de l’enquête, le conseil communautaire se prononcera sur les modifications à apporter au projet et approuvera par délibération le Plan Local d’Urbanisme.

VENTES ET ADJUDICATIONS JUDICIAIRES

Arrêté de décembre 2015 relatif au tarif annuel des annonces judiciaires et légales. Prix Unitaire ht à la ligne par colonne : Nord 5.25 euros - Pas-de-Calais 5.25 euros.

Sabrina GUEDOUAR, Avocate au Barreau de Béthune, 14, rue Jules Noyelles à BRUAY-LA-BUISSIÈRE, Tél. 03.21.54.86.06

VENTE SUR SURENCHERE Commune de COURCELLES-LES-LENS (62970) Le Jeudi 11 mai 2017 à 11 heures A l’audience du Tribunal de Grande Instance de Béthune, place Lamartine. Un ensemble immobilier, situé 1 place de la République, 5, 5 bis et 5 ter rue des poilus, cadastré section AO numéros 867 pour 61 ca, 955 pour 38 ca, 950 pour 2 ares 17 ca, soit globalement 3 ares 26 centiares. Un garage cadastré section AO numéro 952 pour 26 ca, DPE impossible.

Mise à prix : soixante-six mille euros ..................... 66 000,00 € Les enchères ne seront reçues que par Ministère d’Avocat exerçant près le TGI de Béthune. Se munir du livret de famille. Pour tous renseignements, s’adresser : 1 - au greffe du Tribunal de grande instance de Béthune où est déposé le cahier des conditions de vente. 2 - au cabinet de Maître Sabrina GUEDOUAR, Avocate au Barreau de Béthune, 14 rue Jules Noyelles à Bruay-La-Buissière, 3 - au cabinet de la SELARL BRUNET CAMPAGNE VENIEL, Avocats au Barreau de Béthune, 44 rue Louis Blanc, où il peut être consulté le cahier des conditions de vente.

1395971200

1395924300

Boiry-Sainte-Rictrude Madame Marie-Louise BIZART-LEGRAND, son épouse Ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, Et toute la famille, vous remercient du fond du cœur pour les preuves de sympathie et d’affection que vous leur avez témoignées lors du décès de

Monsieur Jean LEGRAND par un message d’amitié, des envois de fleurs, votre présence aux funérailles et par vos pensées. Pompes Funèbres JP LEGRAND - 62116 Bucquoy ✆ 03.21.59.48.97

Vous vendez ? Profitez de l’efficacité de La Voix Annonces !

1396012800

3815.


26

Sports

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

L’Espagne a très envie de voir les phénomènes L’équipe de France affronte la Roja dans un match pour le plaisir et va en profiter pour poursuivre les expérimentations avec sa jeunesse dorée. Si les Espagnols connaissent bien Umtiti, ils veulent voir de plus près Lemar, Rabiot mais aussi Mbappé. Avant de les accueillir ensuite en Liga ?

Mbappé, après un petit quart d’heure plein de promesses contre le Luxembourg pour sa première cape, devrait débuter sur le banc ce soir. À 18 ans, il attise les convoitises en Europe, notamment en Espagne. PHOTO AFP PAR ANTOINE PLACER sports@lavoixdunord.fr

FOOTBALL. Équipe de France France - Espagne n’a besoin d’aucune dramaturgie pour être en soi un magnifique écrin. Pas de points, pas de qualifications, pas de suspense : c’est une soirée pour le plaisir des yeux, et c’est d’ailleurs ce qui devrait attirer la foule devant le téléviseur, des deux côtés des Pyrénées. Et sans doute avec un intérêt aigu chez nos voisins : car si l’Espagne est en passe de retrouver son lustre, retapée par Lopetegui (lire page suivante), la presse du pays ne cesse de parler de ces petits phénomènes français qui défient les lois de la précocité : les Monégasques Lemar (21 ans) et Mbappé (18 ans), comparé à Thierry Henry, sont les têtes d’affiche, bien sûr, mais le Parisien Rabiot (21 ans) et Dembélé (19 ans), le funambule de Dortmund, sont d’autres bons sujets d’observation. Les fans du Barça et du Real Madrid, et les clubs eux-mêmes évi1071.

demment, se penchent avec intérêt sur l’émergence de ces joueurs techniques, matures dans leur jeu et performants en Ligue des champions, l’échelon suprême. Ils savent qu’un jour, comme Umtiti (Barça), ils viendront garnir les rangs de leurs meilleurs clubs. C’est le sens de l’histoire, avec la puissante Liga, où évoluent déjà Messi, Ronaldo, Griezmann…

La jeunesse a beaucoup d’avantages, mais l’expérience au niveau international est très importante. Du coup, les journaux en font des tonnes, notamment sur Mbappé, qui est entré en jeu face au Luxembourg et devrait récidiver ce soir : le quotidien As a évoqué une offre un peu dingue de 110 millions d’euros du Real pour la pépite de 18 ans, avant de laisser entendre que si Ramos n’était pas mis au repos, c’était notamment pour se faire une idée de la valeur réelle du

gamin… Pour Lemar, c’est l’Atlético Madrid de Diego Simeone qui est sous le charme, avec une première offre refusée l’an passé. PROCÉDER PAR PETITES TOUCHES Deschamps devrait titulariser le second et se contenter de lancer le premier en cours de match. Il semblait hésiter encore entre Matuidi le cadre et Rabiot la valeur montante dans l’entrejeu. Face à l’Espagne, il ne veut pas partir à l’abordage, quelle que soit la qualité des joueurs. « La jeunesse a beaucoup d’avantages, mais l’expérience au niveau international est quelque chose de très important », a-t-il rappelé, lui qui préfère procéder par petites touches et observer d’abord la vie quotidienne à Clairefontaine. La dernière fois, Dembélé n’avait pas convaincu. Deschamps : « Ça ne s’était pas bien passé. Il était le petit jeune, tout sourire, plein de vie, mais sur le terrain, c’est là la seule vérité. Après, il a bien réagi avec son club. » Et il est de retour. Pour lui comme pour les autres, la route sera longue. Mais il faut bien qu’elle commence un jour.

FRANCE - ESPAGNE, ce soir (21 h), en direct sur TF1 et sur notre site Stade de France

Arbitre M. Zwayer (All)

20 3 Ɂ Ɂ Lemar 14 Ɂ 10 Ɂ 22 Ɂ Matuidi Kurzawa

1 Ɂ Lloris (c)

Umtiti

21 Ɂ

ou Rabiot

2 Ɂ

Kanté

Koscielny

13 Ɂ

Jallet

Gameiro

7 Ɂ

20 Ɂ

Vitolo

7 Ɂ

11 Ɂ

8 Ɂ Koke

Morata

Griezmann Dembélé

2 Ɂ

11 Ɂ

Pedro

REMPLAÇANTS Aréola, Costil (g.) ; Corchia, Laporte, Bakayoko, Matuidi ou Rabiot, Thauvin, Payet, Mbappé, Gameiro BLESSÉS Mendy, Kimpembe, Sidibé, Rami

5 Ɂ

Busquets

22 Ɂ

4-4-2 SÉLECTIONNEUR DIDIER DESCHAMPS

Carvajal

Isco

16 Ɂ

Nacho

15 Ɂ

1 Ɂ

De Gea

Ramos (c)

18 Ɂ Alba

4-3-3 SÉLECTIONNEUR JULEN LOPETEGUI REMPLAÇANTS Sergio Rico, Kepa (g.) ; Azpilicueta, Javi Martinez, Piqué, Aspas, Monreal, Thiago Alcantara, Illarramendi, Deulofeu, Iniesta, Herrera, D. Silva, D. Costa

ARBITRAGE VIDÉO, PREMIÈRE EN FRANCE Le choc de ce soir sera marqué par l’utilisation de la vidéo. « Les officiels devront s’appuyer sur le protocole élaboré veillant à garantir un minimum d’interférences dans le jeu, tout en s’appuyant sur un principe fondamental : les images apportent-elles la preuve incontestable que la décision de l’arbitre est erronée ? », a précisé la FFF. Seuls quatre cas de figure peuvent être étudiés : après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger l’identité d’un joueur sanctionné à tort.


Sports 27

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Grâce à Lopetegui, la Roja a mis de côté la guéguerre des clans Les supporters de Lille se souviennent peut-être de lui. Julen Lopetegui était le coach du FC Porto qui avait squeezé les rêves de Ligue des champions du LOSC de René Girard, en août 2014. Aujourd’hui, le jeune technicien (50 ans) a tourné la page club et est revenu sur ses terres : il est celui qui tente de réanimer la grande équipe d’Espagne, celle qui a tout gagné entre 2008 et 2012 (deux Euros, un Mondial), mais qui a difficilement vécu sa fin de cycle, polluée en interne par des petites tensions entre joueurs du Real Madrid (Casillas, Ramos, Carvajal, Morata) et du FC Barcelone (Puyol, Busquets, Iniesta, Piqué…).

IL A ÉVOLUÉ DANS LES DEUX CLUBS Le puzzle reprend forme doucement. À l’époque, certains mettaient plus d’huile que d’eau sur le feu. Piqué, après une Supercoupe remportée avec le Barça, avait par exemple lâché : « Allez, les gars, il faut célébrer. Que les Madrilènes aient les boules en nous regardant »… Évidemment, ce genre de provocations n’a pas aidé à pacifier les relations entre les uns et les autres, dans une période où le

Barça et le Real n’en finissent pas de se livrer des batailles sportives et marketing pour la conquête du territoire national. Lopetegui a une grande force : joueur, il a évolué dans les deux clubs, il en connaît donc les coutumes et les particularismes. Technicien en apprentissage, il a œuvré (et gagné) avec les sélections des moins de 19 et 21 ans, et maîtrise donc bien le réservoir à sa disposition. Il a déjà dirigé les plus jeunes des deux clubs (Carvajal, Sergi Roberto et Isco du Real, Thiago Alcantara et Morata du Barça), ce qui lui offre un temps d’avance et une légitimité dans le vestiaire. Le B-A-BA. Il a ensuite insufflé le goût de la révolution mais en douceur : il a renouvelé les cadres, fait évoluer la philosophie avec un peu moins de possession et davantage de jeu rapide, amené un peu de fraîcheur dans la communication après le règne d’un baron (Del Bosque)… Le mécanisme fonctionne parfaitement : il est invaincu, et la Roja est en tête de son groupe de qualification pour le Mondial, malgré la présence de l’Italie, avec quatre victoires, un nul, et seulement deux buts encaissés… La France, même au matin d’un amical, sait à qui elle va s’adresser. A. PLACER

FOOTBALL MATCHS AMICAUX ៑Sénégal - Côte d’Ivoire.................................. 1-1 ៑Russie - Belgique ........................................ 18 h ៑Macédoine - Biélorussie............................. 18 h ៑Estonie - Croatie .......................................... 18 h ៑Albanie - Bosnie-Herzégovine .................... 19 h ៑Luxembourg - Cap Vert ................................ 20 h ៑Maroc - Tunisie ........................................... 20 h ៑Cameroun - Guinée...................................... 20 h ៑Autriche - Finlande ................................. 20 h 30 ៑Irlande - Islande...................................... 20 h 45 ៑Pays-Bas - Italie...................................... 20 h 45 ៑Portugal - Suède ..................................... 20 h 45 ៑FRANCE - Espagne....................................... 21 h

BASKET-BALL PRO A

Le nouveau sélectionneur espagnol Julen Lopetegui a remplacé en juillet l’emblématique Vicente Del Bosque. Avec succès jusqu’à présent. PHOTO AFP

៑Limoges - Paris-Levallois .......................... 76-84 0 Clubs /0V J. G. P. p. c. 1 Monaco 88 24 21 3 1987 1698 2 Pau 75 24 18 6 1871 1758 3 Chalon 71 24 17 7 1933 1782 4 Nanterre 67 24 16 8 1964 1847 5 Strasbourg 62 24 15 9 1890 1744 6 Paris-Levallois 62 24 15 9 1797 1684 7 GRAVELINES 58 24 14 10 1907 1850 8 Villeurbanne 50 24 12 12 1786 1809 9 LE PORTEL 46 24 11 13 1716 1729 10 Limoges 46 24 11 13 1798 1837 11 Le Mans 46 24 11 13 1711 1774 12 Dijon 38 24 9 15 1753 1788 13 Hyères-Toulon 38 24 9 15 1709 1746 14 Châlons-Reims 38 24 9 15 1885 2029 15 Cholet 33 24 8 16 1776 1911 16 Antibes 29 24 7 17 1673 1821 17 Orléans 29 24 7 17 1646 1841 18 Nancy 25 24 6 18 1773 1927

1393595200VD

FOOTBALL. Équipe de France

2071.


28 Sports

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

« Ma prochaine RTT, c’est pour voir la première séance de Marcelo Bielsa »

EN BREF TROIS NORDISTES CHEZ LES BLEUES FOOTBALL. La quasi-intégralité du groupe qui s’est récemment offert les championnes du monde américaines a été reconduite pour le match amical aux Pays-Bas le 7 avril à Utrecht, répétition générale avant le championnat d’Europe organisé dans le pays. Vingt-deux des 23 joueuses retenues par Olivier Échouafni étaient déjà convoquées pour la SheBelieves Cup, un tournoi amical qu’elles ont remporté aux États-Unis le 8 mars. Seul petit changement chez les milieux de terrain, la Roubaisienne Kheira Hamraoui (Lyon) a été préférée à Sandie Toletti (Montpellier). Deux autres Nordistes font partie de la liste : la Calaisienne Claire Lavogez (Lyon) et la Lilloise Amandine Henry (Portland Thorns FC).

Ça n’était pas encore arrivé en 2017. Hier après-midi, le LOSC a ouvert ses portes au public pour un entraînement du groupe professionnel. Environ 150 fans ont répondu présent, sous un soleil printanier. Ambiance.

LES BLEUETS TERMINENT SANS VICTOIRE FOOTBALL. L’équipe de France U19 a terminé le Tour Élite par un match nul contre Israël (0-0) à Blois, après deux défaites contre la Bulgarie (2-1) et la Bosnie (2-0) qui l’avaient de toute façon éliminée de la course à la qualification pour l’Euro. L’été dernier, la France avait pourtant décroché le titre européen U19 avec dans ses rangs notamment le prodige Kylian Mbappé.

JOHNSON COMPLÈTE SON GRAND CHELEM GOLF. Le no 1 mondial Dustin Johnson est devenu à Austin, au Texas, le premier joueur à avoir remporté les quatre tournois comptant pour le championnat du monde en s’adjugeant le championnat du monde de match-play. Insatiable depuis son sacre à l’US Open 2016 en juin, Johnson, 32 ans, a remporté son 3e tournoi consécutif, son 2e depuis qu’il a pris les commandes du classement mondial en février.

WORLEY CHAMPIONNE DE FRANCE DE GÉANT SKI ALPIN. Après avoir conquis le titre mondial et le Globe de cristal de la spécialité, Tessa Worley a conclu son exceptionnelle saison en remportant le slalom géant des championnats de France à Lelex, dans l’Ain. La Haut-Savoyarde de 27 ans s’est imposée avec plus d’une seconde d’avance sur la jeune Jade Grillet Aubert (19 ans) et Romane Miradoli. Adeline Beau-Mugnier, qui avait décroché dimanche le titre de championne de France de slalom, a terminé au pied du podium.

Pour la première fois de l’ère Passi, le LOSC a ouvert ses portes au public, hier après-midi. PHOTO STÉPHANE MORTAGNE PAR OLIVIER FOSSEUX sports@lavoixdunord.fr

FOOTBALL. Ligue 1. Désormais, la séance d’entraînement du lundi après-midi du LOSC, la première d’une semaine normale avec un match le weekend, sera ouverte au public. Franck Passi en a accepté le principe un mois et demi après son arrivée. L’entraîneur nordiste avait eu le réflexe de fermer Luchin pour mieux connaître son nouveau groupe et lui éviter une forme de pression supplémentaire liée à son mauvais classement. Maintenant que les résultats et la place en Ligue 1 sont meilleurs, Passi a lâché du lest.

On les entend crier, parler et on comprend mieux les affinités entre les uns et les autres. NICOLAS, 20 ANS Tout en jouant le jeu. Car hier, pour la première, les cent cinquante fans assis en tribune ont pu assister à une séance avec des jeux pour travailler la possession de balle et une petite confrontation, toujours très prisée des spectateurs. Quentin, 22 ans, travaille dans le transport et a posé une RTT pour l’occasion : « Cette proximité, c’est important. Ça nous permet de voir les

joueurs dans un cadre différent. » « On les entend crier, parler et on comprend mieux les affinités entre les uns et les autres », embraye Nicolas, 20 ans. Aymeric, 18 ans, a séché un cours de deux heures sur le commerce pour suivre les faits et gestes d’Adama Soumaoro car il occupe le même poste, défenseur central, dans son club. « Il est encore jeune mais il assure », sourit-il avant d’applaudir une frappe pleine lucarne d’El Ghazi. Quand on leur parle du futur, les trois supporters s’emballent. Quentin le premier : « Ma prochaine RTT, c’est pour voir la première séance de Marcelo Bielsa. Je sais qu’il faudra que je me lève tôt. »

contraire d’autres favoris du Tour des Flandres (dimanche), participe à partir d’aujourd’hui aux Trois jours de La Panne, ultime répétition avant le Ronde. Le Belge, deuxième du GP de l’E3 vendredi, prend du plaisir à rouler sur les routes de Flandre après avoir privilégié pendant plusieurs saisons les classiques ardennaises. Le Wallon, tête de gondole de l’équipe Quick Step cette semaine sur la côte belge, a pris la décision 3071.

inverse des principaux favoris du Ronde. Trouvant les « Trois jours » risqués en raison des chutes, ils sont plusieurs à renoncer (Greg Van Avermaet, Peter Sagan). Les stars seront les sprinters Marcel Kittel et Alexander Kristoff. Tony Gallopin sera, comme Gilbert, candidat à la victoire finale. Aujourd’hui, 1re étape : La Panne - Zottegem (205,5 km). Demain, 2e étape : Zottegem Coxyde (192,9 km). Jeudi, 3e étape A : La Panne - La Panne (118,5 km) ; 3e étape B : La Panne (CLM individuel de 14,2 km).

TENNIS. Adrian Mannarino (sur la photo), 65e mondial, s’est qualifié pour les 8es de finale du Masters 1000 de Miami en venant à bout du Croate Borna Coric, 62e au classement ATP, 6-4, 2-6, 7-6 (7/3). Au prochain tour, il sera opposé au Tchèque Tomas Berdych, 14e mondial et vainqueur plus tôt du Luxembourgeois Gilles Muller (no 29) 6-3, 6-4. Mannarino réalise à Miami sa meilleure prestation d’une saison jusque-là décevante : il n’avait jamais dépassé le 2e tour lors de ses sept précédents tournois en 2017. Il y aura donc deux Français en 8es de finale, Mannarino et Nicolas Mahut (no 5), qui défie aujourd’hui Rafael Nadal (no 7).

Palmieri et Bissouma, blessés contre le Red Star, ont participé à la séance.

Trois jours de La Panne : ultimes tours de roues avant le Ronde CYCLISME. Philippe Gilbert, au

MANNARINO USE CORIC

À LA TÉLÉVISION 14.00

CYCLISME

EUROSPORT 1 DIRECT

17.50

FOOT+ DIRECT

20.00

EUROSPORT 2 DIRECT

20.40

Philippe Gilbert est candidat à la victoire finale. PHOTO AFP

Portugal / Serbie Match amical.

20.55

TF1

FOOTBALL

DIRECT

03.40

FOOTBALL

BEINSPORTS 2 DIRECT

Brésil / Paraguay Qualifications Coupe du Monde.

Valence / Malaga Finale Eurocoupe.

FOOTBALL

DIRECT

France / Espagne Match amical.

Russie / Belgique Match amical.

BASKET

BEINSPORTS 4

Irlande / Islande Match amical.

Trois Jours de La Panne-Coxyde 1ère étape : La Panne - Zottegem.

FOOTBALL

20.40

FOOTBALL

BEINSPORTS 2 DIRECT

05.15

FOOTBALL

BEINSPORTS 4

Pérou / Uruguay Qualifications Coupe du Monde.

DIRECT


Sports Artois 29

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Avec sept points en dix jours, Arras s’en sort plutôt bien Battu à Amiens en milieu de semaine, Arras a su se remettre la tête à l’endroit pour ramener un excellent match nul de son déplacement à Lille. Même s’il peut nourrir des regrets au regard du match.

FOOTBALL CFA. On ne remettra pas une louche sur l’incompétence de la Fédération à gérer un calendrier de CFA, le quatrième niveau national, et à proposer quatre matches en dix jours à une formation dont les trois quarts de l’effectif a un emploi au quotidien. On ne reviendra pas non plus, une fois de plus, sur la légèreté des arbitres de ce niveau, qui ne doivent pas connaître le football ou en avoir une conception bien différente de celle des entraîneurs et des joueurs. Il est en effet plus facile

LA BALADE VIMYNOISE

HOCKEY-SUR-GAZON NATIONALE 3. Les joueurs du président Rogiez ont subi une lourde défaite à Cambrai ce week-end (3-0). Heureusement, Lille n’a fait que match nul, et le Racing pointe donc à deux longueurs du leader. Mais attention, derrière, ça revient et il faudra impérativement s’imposer contre Valenciennes, la lanterne rouge, la semaine prochaine, pour relancer la machine.

LE TTI RETOURNE EN NATIONALE 3 TENNIS DE TABLE NATIONALE 2. Lourdement battu à Caen (8-2), le TTI est désormais bon dernier et jouera la saison prochaine en Nationale 3. Le premier maintien avait déjà été délicat et acquis lors de la dernière journée, mais il n’en sera pas de même là. Reste que les Immercuriens ont fait tout de même une saison complète dans le deuxième niveau français. En Prénationale, victoire difficile des filles de l’entente Arras – Bully-les-Mines contre Gouvieux-Lamorlay (8-6), mais un succès qui donne la deuxième place aux protégées du président Marc Guille.

REYNALD DABROWSKI

LE RACING DÉSORMAIS DERNIER Le gardien arrageois Crombez a été expulsé lors de ce match face au LOSC. Il est suspendu pour le prochain match. PHOTO STÉPHANE MORTAGNE

garçons ont respecté le plan de jeu, les consignes, et le coup est passé finalement très près. » À un coup de sifflet de Monsieur Riche, l’arbitre de la rencontre, qui fut le seul à ne pas voir la faute sur Thomas Delaine à une minute de la fin du match. « C’est un gros match tout de même, le quatrième en dix jours, et vous savez ce que je pense du calendrier. C’est une

grande satisfaction pour l’équipe. » Une équipe qui va lever un peu le pied en ce début de semaine et retrouver un peu de fraîcheur avant la venue de Poissy samedi. Un match que ne verront pas Crombez, expulsé samedi, et Deledeuil, suspendu pour trois cartons jaunes. – LOSC – Arras : 2-2 (0-1). Buts pour Arras : Bernard (8e), Diallo (58e).

Les murs ayant dû trembler la pause, les équipières de Marion Mancion montrèrent un tout autre visage après le repos. « On domine copieusement les débats, on frappe sur la barre et on se procure un nombre important de situations dangereuses. Mais on ne marque pas. »

REBONDIR CONTRE ROUEN Et souvent, dans ce cas-là, l’adversaire vient dans votre camp et en profite pour réaliser le hold-

VOLLEY-BALL RÉGIONALE 1. Battu, dans sa salle, par Aubigny-en-Artois (1-3), le Racing est désormais dernier de Régionale 1 après le succès de Marquette face à Hellemmes (3-0). Les Arrageois finiront donc leur saison, le week-end prochain, à Valenciennes et retourneront en Régionale 2.

ACHICOURT EN DIFFICULTÉ HANDBALL EXCELLENCE RÉGIONALE FÉMININE. Battues dans leur salle par Carvin (25-26), les Achicouriennes sont en difficultés au classement puisqu’elles occupent aujourd’hui l’avant-dernière place. Mais trois points seulement les séparent de Biache, cinquième, qui a obtenu un bon match nul à Courrières (25-25).

BILAN MITIGÉ CHEZ LES JEUNES

Un tout petit Arras FCF s’incline à Reims Les jours se suivent et ne se ressemblent pas du côté d’Arras FCF. Alors que l’équipe avait retrouvé une âme contre SaintMaur, elle est passée totalement à côté de sa première période, à Reims. « On a été inexistant et catastrophique, envoie Daniel Krawczyk, le coach arrageois. On se voit refuser un but pour un horsjeu et c’est le seul fait de ces quarante premières minutes où on s’est fait bouger par une équipe jeune. »

RUGBY PROMOTION FÉDÉRALE FÉMININE À VII. Le stade Grimaldi accueillait, dimanche, la quatrième journée de la deuxième du championnat territorial féminin à 7. Les Arrageoises n’ont pas fait dans la dentelle en atomisant tous leurs adversaires un par un. Elles battaient d’abord Gravelines (38-0), enchaînaient contre l’entente Laon – Soissons (34-5), se baladaient contre Grande-Synthe (44-7) et finissaient en trombe contre Tourcoing (44-12). Au classement, depuis le début de cette deuxième phase, elles cumulent quatorze victoires et un match nul.

COUP D’ARRÊT POUR LE RACING

Les garçons ont respecté le plan de jeu, les consignes, et le coup est passé finalement très près.

FOOTBALL D2 féminine.

LES LIONNES CARTONNENT

FOOTBALL LIGUE. En match en retard, ce week-end, Vimy s’est largement imposé sur la pelouse du Touquet (0-3). Les joueurs de Maklhoufi Rebattachi ont ouvert la marque en première période par Lucas (20e), avant de doubler la mise au retour des vestiaires par Christophe (47e), Demory finissant le travail en fin de match (87e). Un succès net et sans bavure puisque Lucas et Froissart ont également frappé sur les montants. Au classement, Vimy remonte à la neuvième place, avant un déplacement à Saint-Omer, dimanche prochain.

PAR CHRISTOPHE HUMETZ arras@lavoixdunord.fr

de virer un dirigeant du banc que de siffler un penalty, que tout le stade a vu, à l’entrée du temps additionnel. Bref, sur les quatre matches, Arras a collectionné deux victoires, un nul et une défaite, même si le partage des points de ce week-end peut amener certains regrets puisqu’Arras menait 0-2 à l’heure de jeu. « Pour moi, c’est comme une victoire, analysait Reynald Dabrowski, le coach arrageois. On a joué à dix contre douze pendant une grande partie de la rencontre. Les

ARRAGEOIS EXPRESS

up parfait. « Selon les filles, le but n’est même pas valable, car le ballon n’est pas rentré. Mais c’est le football. On a su élever notre niveau de jeu, mais on a joué qu’une mitemps. » Dommage donc pour les Arrageoises qui devront vite rebondir contre Rouen, le weekend prochain, pour ne gâcher une saison qui reste entièrement positive pour le moment. Arras FCF a une place sur le podium à défendre. C. H. – Reims – Arras : 1-0 (0-0).

HANDBALL CHAMPIONNAT DE FRANCE U18. De jeunes Arrageois et Arrageoises participent, au sein d’ententes, aux championnats de France U18 masculin et féminin. Chez les garçons, l’entente du bassin minier est leader après sa large victoire sur Massy (33-26). Par contre, les féminines de l’entente Galaxie 62 se sont inclinées, à domicile, contre Chatenay-Malabry (35-36)

LES RATS S’INCLINENT EN PICARDIE FOOTBALL AMÉRICAIN.- Les Rats d’Arras se sont inclinés, ce week-end, à Beauvais, contre les Prédators – Jaguars (13-0). Avec deux défaites au compteur, ils voient s’éloigner la possibilité de jouer le barrage d’accession en Régionale 1 en fin de saison. Ils joueront leur prochain match, le dimanche 9 avril, contre les Frelons de Fayet, le leader actuel du championnat, au stade Grimaldi. À noter que le samedi 15 avril, le club arrageois organise un événement international, au stade Grimaldi, avec un match entre le Pôle France et l’équipe canadienne du CEGEP de Terre-Neuve. 1715.


30

Hippisme

SAINT-CLOUD

Tiercé - Quarté+ - Quinté+ - Multi - 2 sur 4

R. I - C. 3 - Prix du Languedoc

Plat - Course D - Hand. divisé - 1re ép. Réf: +20 - 4 ans - 52 000 € 2 100 m - 18 partants - 13 h 47

L

es gros handicaps réservés à la génération des quatre ans sont toujours les épreuves les plus difficiles à cerner. En effet, il y a souvent de nouveaux venus à ce niveau de la compétition et les surprises restent donc très nombreuses. Pour notre part, nous avons fait confiance à Orfeas. Il faut dire qu’il a montré tout au long de l’année dernière qu’il avait le potentiel pour briller à ce niveau et que lors de sa course de rentrée, il n’a pas été très heureux.

LE PRONOSTIC DU PATRON

PMU LE CARROUSEL Dany et Alain

5, Rue du 11 Novembre

LOCON (62)

LA SÉLECTION ORFEAS FILS PRODIGUE PRINCE ADMIRAL HAWWA MASHKOOR CANDY REAL PEUT ETRE ICI STONIFIC

LE PRONO

10-3-8-7-9-1 ensuite ... 18-13

8-10-3-9-1-13 ensuite ... 12-6

LA PRESSE

AISNE NOUVELLE 2 LA MARSEILLAISE 3 BILTO 3 WEEK-END 3 LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ 10 L'ALSACE 3 OUEST-FRANCE 15 PRESSE OCÉAN 3 L'INDÉPENDANT 13 DÉPÊCHE DU MIDI 18 PARIS TURF 3 LE PARISIEN 18

10 10 2 18 3 6 3 6 10 3 2 15

3 9 1 14 15 10 2 10 7 6 18 10

1 14 10 11 8 15 10 9 3 10 13 13

11 8 15 15 13 13 18 15 9 15 15 2

12 7 12 6 14 18 8 13 12 13 6 3

13 1 8 10 18 1 13 14 2 2 8 12

18 18 13 13 6 2 1 18 14 1 10 9

RÉCAPITULATIF DE LA PRESSE 3 10 13 18 15 2 6 1 14 8 9 12 7 11 4 5 16 17 1183.

ORFEAS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 FILS PRODIGUE . . . . . . . . . . . . . 12 MASHKOOR . . . . . . . . . . . . . . . . 11 KOMODO. . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 HAWWA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 VILARO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 BELGIAN GENTLEMAN . . . . . . . . . 6 DÉÏTÉE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 PRINCE ADMIRAL. . . . . . . . . . . . . 5 STONIFIC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 PEUT ETRE ICI . . . . . . . . . . . . . . . 4 CANDY REAL . . . . . . . . . . . . . . . . 4 KALIMERA . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 FASTNET LIGHTNING . . . . . . . . . . 2 PENJACK . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0 SPRING PRINCESS . . . . . . . . . . . . 0 PRINCE DONEGAL . . . . . . . . . . . . 0 DIABOLO JAMES . . . . . . . . . . . . . 0

ORIGINES Shakespearean - Baroness Snouckart Whipper - Envoûtement Galiléo - Light Quest Orpen - A Ma Yen Nayef - Voie de Printemps Turtle Bowl - Ealore Kitten's Joy - Independent Grace Sea The Stars - Sapphire Pendant Holy Roman Emperor - Muccia Shakespearean - Ribadesella Fastnet Rock - Arosa Candy Ride - Beauty O'Gwaun Shamardal - Mokaraba Zanzibari - Acatama Turtle Bowl - Grandes Illusions Montmartre - Princess Argenta Manduro - Fall View Le Havre - Kinlochrannoch

60

5-SPRING PRINCESS

58

9-PEUT ETRE ICI

S.A.R. F 4 b. H 4 b. M 4 b. M 4 b. F 4 b. M 4 al. F 4 b. H 4 b. M 4 b. H 4 b. H 4 b. M 4 al. M 4 b. H 4 al. F 4 b. H 4 b.br. M 4 b.f. H 4 b.

PDS 60 59 58,5 58 58 58 58 57,5 57 57 56,5 56 56 55 54,5 54,5 54,5 54

JOCKEYS R. Thomas G. Benoist O. Peslier P. Bazire A. Lemaitre I. Mendizabal A. Badel M. Guyon T. Thulliez P.-C. Boudot V. Cheminaud M. Barzalona F.-X. Bertras S. Pasquier J. Cabre M. Delalande T. Bachelot T. Piccone

11/02/2017 - CAGNES- Terrain très souple Prix Germinis - Prix du Vieux Bourg Plat - Course E - 4 ans - 19 000 € 2 400 m - 11 partants 1. Barou 60 (6) 2. Party Animal 55,5 (8) 3. Simano 57 (4) 4. DÉÏTÉE 58,5 (11) (P.-C. Boudot) 5. Sisène 58,5 (1)

11/10/2016 - SAINT-CLOUD - Terrain bon Prix de Saint-Pair du Mont - Plat - Course D Handicap divisé - Première épreuve - 3 ans Réf. : +20,5 - 60 000 € - 2 100 m - 17 partants 1. Instant de Rêve 60 (4) 2. Indécence Choisie 60 (8) 3. Orfeas 59 (6) 4. Vincento 58,5 (5) 15. SPRING PRINCESS 59 (15) (A. Lemaitre)

10/03/2017 - CHANTILLY - Terrain bon Prix du Centre d'Entraînement - Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Réf: +21 - Course D 4 ans - 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants 1. Kenfay 54,5 (12) 2. Komodo 54,5 (9) 3. Happy Cause 59 (11) 4. Isacc 60 (13) 8. PEUT ETRE ICI 58,5 (17) (C. Demuro)

2-VILARO

6-BELGIAN GENTLEMAN

10-FILS PRODIGUE

59

58

57

CDE 11 12 5 17 13 15 18 10 14 8 9 3 6 16 7 4 1 2

GAINS 63 850 36 250 52 100 80 700 42 700 114 350 31 500 21 500 40 435 52 035 22 600 25 000 21 690 21 200 48 290 48 220 52 920 57 530

C. PR. 8/1 16/1 3/1 15/1 14/1 13/1 9/1 5/1 6/1 7/1 19/1 11/1 10/1 18/1 17/1 24/1 23/1 12/1

TIRELIRE DU JOUR : 1 000 000 €

L’ANALYSE DES PARTANTS

57

8p 1p 7p 1p (16) 4p 4p 4p Celui-ci connaît un parcours plutôt atypique. Il est passé par les courses à réclamer puis les gros handicaps. Il commence à avoir un métier énorme ce qui peut lui permettre dans cette épreuve d’envisager une allocation. Nous ne pouvons pas le balayer d’un revers de main

Les jockeys à suivre 8 M. Guyon 10 P.-C. Boudot 13 F.-X. Bertras 14 S. Pasquier 18 T. Piccone Remarqués en dernière sortie 2 Vilaro 7 Kalimera 12 Candy Real 13 Mashkoor 14 Prince Admiral

Entraîneurs à suivre 3 C. Laffon-Parias 10 F.-H. Graffard 14 C. Delcher-Sanchez

Pour une surprise 14 Prince Admiral 16 Prince Donegal 17 Diabolo James

Pour une belle cote 2 Vilaro 11 Fastnet Lightning 15 Hawwa

Pour battre les favoris 6 Belgian Gentleman 12 Candy Real 13 Mashkoor

Outsiders à surveiller 5 Spring Princess 11 Fastnet Lightning 15 Hawwa

Des champs à tenter 3-X-10-X-9 sur 8-1-13-12 10-X-9-X-8 sur 3-6-15-18

Avant de faire valider vos jeux, vérifiez l’ordre des courses et la numérotation des partants dans vos points de vente.

13-MASHKOOR

56

16-PRINCE DONEGAL

54,5

1p (16) 6p 1p 2p 3p 5p 2p C’est un sujet qui adore le terrain très souple. Il vient de nous en apporter la preuve lors de sa course de rentrée sur la piste d’Amiens où il s’est imposé avec un certain courage sous un très lourd fardeau. Il va tenter ici tout simplement de doubler la mise. Capable d’y arriver !

8p 5p 4p (16) 1p 2p 2p 8p C’est un cheval qui a désormais un métier énorme mais qui a maintes fois indiqué ses limites. Lors de sa plus récente tentative, son parcours n’a pas été mauvais du tout et sa fin de course mérite que l’on s’attarde quelque peu sur son cas dans cette épreuve.

5p 0p 1p 3p (16) 4p 7p 0p Voilà encore un sujet qui n’a pas ménagé sa peine depuis ses débuts en compétition. Le 10 mars, dans cette catégorie, son effort final a été très apprécié. Il semble avoir une certaine marge devant lui actuellement ce qui nous oblige à une certaine prudence. Attention.

4p 7p (16) 2p 2p 2p 3p 3p Depuis la saison dernière, nous savons qu’il est destiné à s’imposer à ce niveau de la compétition. Ses deux sorties de l’année lui ont permis de bien gagner en condition physique. Il sera cette fois tout simplement parfait. Il va donc se révéler redoutable dans la phase finale.

0p 0p 1p 6p (16) 0p 1p 0p Il s’est imposé dans la catégorie inférieure en début de saison en causant quand même une légère surprise. Depuis, il a échoué par deux fois dans des gros handicaps comme celui-ci. Maintenant il faut faire attention car il va retrouver le gazon qu’il affectionne par-dessus tout.

15/03/2017 - AMIENS - Terrain lourd Prix Gérard Dimpré - Plat - Course E 4 ans - 16 000 € 1 650 m - 12 partants VILARO 62 (10) (G. Benoist) Haggle 57,5 (12) Gagner Sa Vie 55,5 (8) Trento 55,5 (5) Creach Light 55,5 (2)

27/02/2017 - CAGNES-SUR-MER - Terrain bon Prix de Marseille-Borély - Plat - Course D Handicap divisé - 1re épreuve - 4 ans et plus 52 000 € - 2 150 m (G.P.) - 16 partants 1. Dark Dream 59,5 (1) 2. Chill Wind 60 (16) 3. Into The Rock 54,5 (3) 4. Rosny 56 (9) 8. BELGIAN GENTLEMAN 59,5 (11) (C. Soumillon)

10/03/2017 - CHANTILLY - Terrain bon Prix du Centre d'Entraînement - Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Réf: +21 - Course D 4 ans - 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants 1. Kenfay 54,5 (12) 2. Komodo 54,5 (9) 3. Happy Cause 59 (11) 4. Isacc 60 (13) 5. FILS PRODIGUE 58 (14) (S. Breux)

08/02/2017 - CAGNES - Terrain bon Prix du Bord de Mer - Plat Course E - 4 ans - 19 000 € 2 000 m (P.S.F.) - 8 partants Primero 60 Rubens 57,5 Un Beau Mec 60 MASHKOOR 57 (F.-X. Bertras) Alcyone 58

(5)

10/03/2017 - CHANTILLY - Terrain bon Prix du Centre d'Entraînement - Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Réf: +21 - Course D 4 ans - 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants 1. Kenfay 54,5 (12) 2. Komodo 54,5 (9) 3. Happy Cause 59 (11) 4. Isacc 60 (13) 12. PRINCE DONEGAL 55,5 (3) (M. Delalande)

7-KALIMERA

11-FASTNET LIGHTNING

55

17-DIABOLO JAMES

3-ORFEAS

ON EN PARLE

CHEVAUX / (ŒIL) DÉÏTÉE VILARO ORFEAS PENJACK (Œil) SPRING PRINCESS BELGIAN GENTLEMAN KALIMERA STONIFIC PEUT ETRE ICI (Œil) FILS PRODIGUE FASTNET LIGHTNING CANDY REAL (Œil) MASHKOOR (Œil) PRINCE ADMIRAL HAWWA (Œil) PRINCE DONEGAL DIABOLO JAMES KOMODO

(16) 0p 0p 1p 8p 5p 1p 3p Elle n’a pas été revue en compétition depuis ses très mauvaises tentatives de la fin d’année. Bien entendu, nous avons véritablement besoin qu’elle nous rassure avant de pouvoir lui faire de nouveau confiance. De plus, son écurie n’est pas encore à son top niveau.

2. 3. 4. 5.

9-3-8-1-12-13 ensuite ... 18-6

N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

4p 3p (16) 0p 3p 2p 3p 2p Très régulière tout au long de la saison dernière, elle a déjà très bien couru par deux fois cette année. Bien sûr, ici elle va devoir rendre pas mal de poids à ses rivaux mais elle semble quand même avoir du potentiel. Elle n’est pas totalement hors d’affaire pour un lot.

1.

RISQUETOUT

ENTRAÎNEURS L. Baudron D. Smaga C. Laffon-Parias A. & G. Botti M. Delzangles C. Rossi R. Le Dren-Doleuze A. Fabre A. & G. Botti F.-H. Graffard D. Watrigant Mme P. Brandt F. Rohaut C. Delcher-Sanchez Y. Barberot J.-Y. Artu G. Bietolini Mlle C. Fey

(E) Ecuries - Porteront des œillères : (Œil)

1-DÉÏTÉE

10-9-8-3-6-5-14-15

3 10 14 15 13 12 9 8

PROPRIÉTAIRES L. Baudron A. Louis-Dreyfus Stilvi Compania Financier F. Fratini/A&G. Botti L. Roy Racing/A. Morley J.-F. Gribomont Ecurie F. Corda/G. Loggia Wertheimer & Frère G. Augustin-Normand / Effevi Comte G. de Saint Seine D. Pageault F. Boson H. Al Maktoum D. Miner J.M. Salhani Mme J.-Y. Artu Scuderia Il Quadrif P. Bouvard/J.-P. Zaoui

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

58,5

58

56,5

1. 2. 3. 4. 5.

14-PRINCE ADMIRAL

(8) (4) (6) (1)

54,5

0p (16) 3p 0p 2p 1p 4p 8p Lors de sa récente course de rentrée, il n’a pas connu une fin de parcours très heureuse. Il a cependant montré qu’il était déjà en très belle condition physique. En retrouvant un tracé qui ne peut que l’avantager, il devrait tout simplement jouer un premier rôle. A suivre !

1p (16) 3p 2p 3p 2p 2p Très bien née, elle a enfin gagné sa course lors de sa rentrée le 12 janvier. Dans la foulée, elle a changé de casaque et d’entraînement. Son nouvel entourage tente sa chance au niveau supérieur en espérant que sa marge de progression soit plutôt importante. A ne pas négliger !

4p 3p 2p (16) 4p 1p 4p 3p C’est un cheval qui adore aller de l’avant mais qui ne possède pas de véritable changement de vitesse. Ici, il va monter de catégorie et surtout se retrouver face à un peloton touffu. Cela ne fait toutefois pas peur à son mentor qui en attend une belle prestation. Possible !

3p 2p 1p (16) 5p 0p 3p 3p Voilà encore un provincial aux dents très longues. Lui aussi reste sur des sorties très plaisantes et ne fait pas le déplacement sans raison. Ce parcours corde à gauche ne devrait pas le déranger et à ce poids, le négliger serait une grossière erreur. Attention à lui.

6p 1p 5p 0p 9p (16) 1p 9p Après quelques courses moyennes, il s’est imposé le 17 février dans un petit handicap. Dans la foulée, il a tenté de gravir un échelon et n’a pas été ridicule du tout. Dans cette épreuve, il va essayer de profiter de la moindre défaillance des principaux favoris.

10/03/2017 - CHANTILLY - Terrain bon Prix du Centre d'Entraînement - Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Réf: +21 - Course D 4 ans - 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants 1. Kenfay 54,5 (12) 2. Komodo 54,5 (9) 3. Happy Cause 59 (11) 4. Isacc 60 (13) 11. ORFEAS 59,5 (1) (O. Peslier)

12/01/2017 - PORNICHET - Terrain bon Prix Surcouf - Plat - Course E 4 ans - 14 000 € 2 100 m (P.S.F.) - 13 partants KALIMERA 56,5 (3) (M. Guyon) Diam's de la Gesse 56,5 (9) Palm Harbor 55 (7) Zafri 54,5 (12) Elektra Street 54,5 (8)

05/03/2017 - BORDEAUX - Terrain lourd Prix Commandant Bacque - Plat Course E - 4 ans - 17 000 € 1 900 m - 5 partants 1. Finger Roll 58 (4) 2. Ever After 58,5 (5) 3. Prince Admiral 55,5 (1) 4. FASTNET LIGHTNING 60 (2) (D. Michaux) 5. Amazing Lady 56,5 (3)

05/03/2017 - BORDEAUX - Terrain lourd Prix Commandant Bacque - Plat Course E - 4 ans - 17 000 € 1 900 m - 5 partants 1. Finger Roll 58 (4) 2. Ever After 58,5 (5) 3. PRINCE ADMIRAL 55,5 (1) (J. Plateaux) 4. Fastnet Lightning 60 (2) 5. Amazing Lady 56,5 (3)

10/03/2017 - CHANTILLY - Terrain bon Prix du Centre d'Entraînement - Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Réf: +21 - Course D 4 ans - 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants 1. Kenfay 54,5 (12) 2. Komodo 54,5 (9) 3. Happy Cause 59 (11) 4. Isacc 60 (13) 6. DIABOLO JAMES 55,5 (10) (C. Soumillon)

12-CANDY REAL

15-HAWWA

18-KOMODO

4-PENJACK

58

1. 2. 3. 4. 5.

8-STONIFIC

57,5

56

54,5

54

0p (16) 5p 3p 1p 7p 0p 1p Il s’est imposé en plusieurs occasions la saison passée et pour sa rentrée, n’a pas été très brillant force est de le constater. Il devrait bien entendu accuser pas mal de progrès sur cette tentative et va tenter ici de refaire parler de lui en bien. Il faut y faire attention pour les places.

7p (16) 8p 1p (15) 5p 2p En ce moment, cette casaque marche sur l’eau. Lui connaît de récurrents soucis de santé. Lors de sa récente course de rentrée, il a rapidement abdiqué dans la phase finale. À ce poids, il est tout à fait logique de garder un œil bien ouvert sur sa candidature. Pourquoi pas ?

3p 3p (16) 7p 4p 3p 1p Autant le dire tout de suite, tout semble réussir à cette écurie depuis plusieurs semaines. Il reste sur deux tentatives plutôt plaisantes et va essayer dans cette épreuve de faire parler de lui en bien. À ce poids, nous allons tout simplement nous en méfier.

0p 2p (16) 2p 1p 3p 2p 3p Le 10 mars dernier dans une épreuve de ce type, elle a connu tous les malheurs de la terre tout au long de la phase finale. Elle grimpait sur les autres sans jamais pouvoir véritablement s’exprimer. Elle trouve ici une nouvelle occasion de faire parler d’elle en bien.

2p 1p 4p 3p (16) 1p 2p 1p Il est terrible celui-là. Il vient de faire trois entraîneurs en quelques semaines. Cerise sur le gâteau, en montant considérablement de catégorie dernièrement, il était écrasé d’argent et a pris une excellente deuxième place. Nous attendons bien sûr une confirmation.

10/03/2017 - CHANTILLY - Terrain bon Prix du Centre d'Entraînement - Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Réf: +21 - Course D 4 ans - 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants 1. Kenfay 54,5 (12) 2. Komodo 54,5 (9) 3. Happy Cause 59 (11) 4. Isacc 60 (13) 15. PENJACK 59 (4) (P. Bazire)

13/03/2017 - COMPIÈGNE - Terrain collant Prix de Bethisy Saint-Pierre - Plat Course D - 4 ans et plus - 28 000 € 2 000 m - 9 partants 1. King Platin 54,5 (4) 2. Palang 56 (3) 3. Zuberoa 52,5 (6) 4. Parsenn 56 (8) 7. STONIFIC 56 (2) (M. Guyon)

02/03/2017 - LYON-LA SOIE - Terrain bon Prix de Vaulx-en-Velin - Plat - Course E 4 ans - 16 000 € 2 400 m (P.S.F.) - 8 partants 1. Sandovan 59 (7) 2. Grants Pass 57 (2) 3. CANDY REAL 58 (3) (H. Journiac) 4. Sweet Zappa 58 (4) 5. Mehrts 58 (6)

10/03/2017 - CHANTILLY - Terrain bon Prix du Centre d'Entraînement - Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Réf: +21 - Course D 4 ans - 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants 1. Kenfay 54,5 (12) 2. Komodo 54,5 (9) 3. Happy Cause 59 (11) 4. Isacc 60 (13) 13. HAWWA 55,5 (2) (J. Cabre)

10/03/2017 - CHANTILLY - Terrain bon Prix du Centre d'Entraînement - Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Réf: +21 - Course D 4 ans - 52 000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants 1. Kenfay 54,5 (12) 2. KOMODO 54,5 (9) (T. Piccone) 3. Happy Cause 59 (11) 4. Isacc 60 (13) 5. Fils Prodigue 58 (14)


Hippisme 31

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

SAINT-CLOUD - Réunion 1 - 12h10

NANTES - Réunion 2 - 11h55

1) PRIX DE MARNES-LA-COQUETTE (12H40) Plat - Course E - A réclamer Femmes Jockeys - 5 ans et plus 19 000 € - 1 600 m - 7 partants COUPLÉ ORDRE TRIO ORDRE N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Rockyl (Œil.) Mlle Z. Pfeil 60 5 1p 5p 1p 2 Blacksou Mlle I. Magnin 57,5 1 4p 1p 6p 3 Nisham Mlle P. Dominois 59 6 4p 8p 4p 4 Lotus Garden Mlle N. Desoutter 59 4 7p 7p 3p 5 Nabucco Mlle D. Santiago 59 2 4p (16) 8p 6 Calaf Mlle A. Duporte 57,5 3 9p (16) 0p 7 Shaslika Mlle P. Prod'homme 56 7 6p 0p (16) Favoris : 5 - 6 Outsiders : 7 - 1

6) PRIX CADUM (15H20) Plat - Course D - 4 ans et plus 28 000 € - 1 600 m - 9 partants COUPLÉS - TRIO N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 King Platin J. Monteiro 2 Mister Mowgli M. Lerner 3 Takadiyr A. Badel 4 Snaad G. Benoist 5 Black Max P.-C. Boudot 6 Lunar Halo M. Barzalona 7 Star Chief I. Mendizabal 8 Leader Writer O. Peslier 9 Promettre V. Cheminaud Favoris : 1 - 3 - 4 Outsiders : 6 - 7 - 2

2) PRIX VERSO II (13H10) Plat - Classe 1 3 ans - 35 000 € 1 600 m - 5 partants COUPLÉ ORDRE TRIO ORDRE N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 Raaghib I. Mendizabal 2 Veranda P.-C. Boudot 3 Stunning Spirit A. Lemaitre 4 La Dame En Rouge R. Thomas 5 Sisterleon Davis (Œil.) D. Michaux Favoris : 1 - 2 Outsiders : 3 - 4

7) PRIX DE CHATOU (15H50) Plat - A réclamer - 3 ans 23 000 € - 1 400 m - 11 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Danarosa J. Smith 58,5 8 5p (16) 8p 2 Tap Tap Boom M. Guyon 59 11 (16) 0p 1p 3 Tawaret (Œil.) A. Hamelin 57,5 1 7p (16) 8p 4 Zouk L.-P. Beuzelin 57,5 9 7p (16) 4p 5 Sirma Traou Land A. Merou 53 10 1p 6p (16) 6 Elusive Blue P.-C. Boudot 57,5 6 2p 4p 1p 7 Silver Poker T. Speicher 56 5 (16) 6p 7p 8 Tu Te Calmes (Œil.) I. Mendizabal 56 4 0p 9p (16) 9 La Testerine F. Malbran 51 3 (16) 7p 0p 10 Weekfair (Œil.) R. Thomas 54,5 2 3p 7p 7p 11 La Undecima V. Cheminaud 54,5 7 3p 0p (16) Ecurie J.-F. Vignion/ J. Phelippon : 6 - 10 Favoris : 5 - 6 - 1 Outsiders : 10 - 11 - 8

Pds. Cde. Perf. 56,5 1 1p 2p 56,5 5 (16) 1p 56,5 4 1p (16) 2p 55 2 6p 2p 9p 53,5 3 (16) 0p 0p

4) PRIX DE LA PORTE DE MADRID (14H20) Plat - Listed 4 ans et plus - 52 000 € 2 400 m - 5 partants COUPLÉ ORDRE TRIO ORDRE N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Talismanic M. Barzalona 58 2 (16) 0p 1p 2 Tiberian O. Peslier 57 3 (16) 2p 4p 3 Prestige Vendôme T. Thulliez 57 1 (16) 7p 3p 4 Mauve P.-C. Boudot 56,5 4 1p (16) 4p 5 Travelling Man A. Lemaitre 56,5 5 (16) 1p 1p Favoris : 4 - 5 Outsiders : 2 - 1

Pds. Cde. Perf. 55 1 1p 5p 4p 58,5 9 (16) 6p 1p 57 3 (16) 1p 5p 57 6(16) 4p (15) 57 5 (16) 0p 9p 57 8 (16) 1p 57 7 (16) 6p 0p 57 4 6p (16) 9p 57 2 (16) 3p 1p

5) PRIX DE MAUREPAS (14H50) Plat - Course E A réclamer - 4 ans 19 000 € - 1 600 m - 9 partants COUPLÉS - TRIO N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Ali Spirit Mlle L. Poggionovo 56,5 3 0p 1p 7p 2 Jonny Winner S. Maillot 59 2 (16) 0p 0p 3 Familiar Destiny (Œil.) P.-C. Boudot 57,5 7 7p 5p (16) 4 Alfieri J. Moutard 55 9 0p 0p 4p 5 Insolito G. Benoist 57,5 1 0p 0p (16) 6 Baroja Mlle D. Santiago 55,5 5 7p (16) 2p 7 A Song For You A. Hamelin 57,5 8 6p 3p (16) 8 Zappeuse (Œil.) T. Bachelot 56 6 9p (16) 8p 9 Disquotational E. Hardouin 54,5 4 (16) 9p 9p Favoris : 9 - 6 - 7 Outsiders : 1 - 3 - 4

8) PRIX DU ROUSSILLON (16H25) Plat - Course E - Handicap divisé - Deuxième épreuve 4 ans - 26 000 € - 2 100 m - 18 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 - PICK5 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Rochenka E. Hardouin 60 1 9p (16) 3p 2 Mitch A. Lemaitre 60 5 2p 0p (16) 3 Shanakee T. Piccone 60 7 (16) 0p 0p 4 Scandaleux T. Thulliez 59,5 15 4p 8p 5p 5 Meandro J. Cabre 59 6 3p 4p 3p 6 See You Me (Œil.) M. Barzalona 58 2 (16) 8p 3p 7 Multideal (Œil.) R. Thomas 57,5 17 0p 1p 9p 8 Olirodigan (Œil.) T. Bachelot 57,5 4 (16) 3p 6p 9 Talismana C. Lecœuvre 56,5 10 7p (16) 2p 10 Salerno (Œil.) M. Guyon 56,5 16 2p 1p 8p 11 Sign of Life S. Pasquier 56,5 3 (16) 3p 5p 12 Avec Laura (Œil.) A. Badel 56 18 4p 4p 6p 13 Opallia P.-C. Boudot 56 8 9p (16) 3p 14 Sea And Stars NON-PARTANT 15 Zip Code (Œil.) V. Cheminaud 55 14 0p 6p 4p 16 Bonnie And Clyde (Œil.) A. Hamelin 55 9 1p 4p 3p 17 Texas Bright Moon L. Boisseau 55 13 9p (16) 0p 18 Sir Allonne (Œil.) G. Benoist 54,5 11 8p 0p 3p Favoris : 1 - 2 - 5 - 10 Outsiders : 16 - 11 - 12 - 9

NOTRE SÉLECTION GAGNANT

NOTRE SÉLECTION PLACÉ

Huitième course 1 - ROCHENKA

Quatrième course 5 - TRAVELLING MAN

Cinquième course 9 - DISQUOTATIONAL

Deuxième course 2 - VERANDA

L

1) PRIX DE LA DUCHESSE ANNE (12H25) Plat - Maiden - 3 ans 22 000 € - 2 200 m - 11 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Roy Burg A. Fouassier 58 4 4p (16) Tp 2 Clos Fuisse (Œil.) F. Veron 58 6 9p 3 Liberty Ride T. Baron 54,5 2 8p 4 Silver Saint J. Guillochon 58 3 (16) 2p 0p 5 Maklau B. Hubert 56,5 1 (16) 6p 6 Sweet Bay A. Bourgeais 57,5 9 (16) 9p 7p 7 Makata Blue C. Grosbois 56,5 5 3p (16) 0p 8 Cosmic Empire A. Bernard 56 7 Inédit 9 Oistrakh le Noir F. Lefebvre 56 10 Inédit 10 Great Tonio Y. Barille 56 11 Inédit 11 Majifine R. Juteau 54,5 8 Inédit Ecurie Cerdeval : 1 - 6 Favoris : 5 - 4 - 1 Outsiders : 7 - 10 - 3 2) PRIX BELLALY (12H55) Plat - Course D - 4 ans et plus 20 000 € - 1 600 m - 7 partants COUPLÉ ORDRE - TRIO ORDRE N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Sussudio Mlle M. Eon 61 2 (16) 7p 7p 2 Chika Dream A. Bourgeais 62 4 (16) 4p 6p 3 Temperino A. Fouassier 59 7 (16) 6p 1p 4 Asterina M. Berto 57,5 1 (16) 4p 1p 5 Cabidochop (Œil.) Mlle L. Le Pemp 55 3 8p 0p (16) 6 Viking One G. Fourrier 57 6 0p 0p 9p 7 Olija (Œil.) C. Grosbois 55,5 5 4p 0p (15) Favoris : 1 - 2 Outsiders : 3 - 5 3) PRIX D'ANCENIS (13H25) Plat - Maiden - 3 ans 22 000 € - 1 600 m - 8 partants COUPLÉS - TRIO N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 Guerlin M. Androuin 2 Apsisneo A. Bourgeais 3 Galapaga F. Gavilan 4 Bar Mina T. Baron 5 Darling Point A. Fouassier 6 Flower Festival F. Veron 7 Ottavia L. Oger 8 Mia Wallace C. Grosbois Favoris : 2 - 4 - 6 Outsiders : 7 - 8 - 5 4) PRIX DES SORINIÈRES (14H05) Plat - A réclamer - 3 ans 12 000 € - 1 600 m - 12 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 If I Say So (Œil.) Mlle M. Eon 2 Glicourt (Œil.) A. Fouassier 3 Evalya Senora R. Marchelli 4 Meteorite J. Guillochon 5 Miss Monterey F. Veron 6 Highly Bay T. Baron 7 Divine Elodie (Œil.) C. Grosbois 8 Hann Yoyo Avenue R. Juteau 9 Atnaga (Œil.) J. Claudic 10 Cydalise L. Oger 11 Ilovetoboogie G. Le Devehat 12 Etta G. Fourrier Ecurie D. Fernandez-Ortega : 1 - 2 Favoris : 3 - 4 - 8 Outsiders : 11 - 2 - 1

Pds. Cde. Perf. 58 6 0p 0p (16) 58 2 (16) 2p 3p 55 7 0p 3p 53 1 4p 9p 7p 56,5 4 6p 3p 5p 54,5 8 Inédit 50 5 Inédit 54,5 3 Inédit

Pds. Cde. Perf. 60 6 9p (16) 0p 60 3 7p (16) 6p 58,5 2 (16) 4p 0p 58,5 4 5p 4p 9p 56,5 5 (16) 6p 7p 53 1 9p 6p (16) 56,5 10 0p 9p 56 11 6p (16) 7p 54,5 7 8p 7p 9p 50 8 0p 5p (16) 53 9 7p 6p 3p 54,5 12 0p 0p 0p

5) PRIX DE SAINT-FLORENT (14H35) Plat - Course E - Handicap de catégorie divisé Première épreuve - 4 ans et plus 18 000 € - 2 400 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 PICK5 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Bamaxsar (Œil.) A. Bourgeais 60 9 7p 5p 6p 2 Bright Dinasty J. Guillochon 60 12 (16) 0p 9p 3 Il Duomo (Œil.) A. Fouassier 59 8 8p (16) 5p 4 Funky Mary (Œil.) T. Baron 57 7 0p (16) 7p 5 Armyr M. Androuin 58,5 13 8p 0p 9p 6 Irishcafe (Œil.) Y. Barille 58,5 3 (16) 1p 3p 7 Holdgreen (Œil.) A. Le Lay 56,5 14 2p 2p 3p 8 Flash Des Aigles R. Juteau 57,5 2(15) 0p (14) 9 Versailles du Lys A. Zuliani 57 6 Ah (16) 0p 10 King Nelson (Œil.) F. Veron 56 5 1p 7p (16) 11 Dhangadhi (Œil.) S. Martino 56 10 2p 8p 7p 12 Rocna L. Oger 52 1 1p (16) 8p 13 Craic Mlle M. Eon 53,5 11 5p 6h (16) 14 Downhill Only (Œil.) C. Grosbois 55 4 0p (16) 0p Favoris : 1 - 6 - 7 - 10 Outsiders : 11 - 12 - 13 - 8

8) PRIX DE SUCÉ (16H10) Haies - Premier Peloton - 4 ans 21 000 € - 3 500 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 Yellow Field (Œil.) M. Govaerts 2 Derby des Bruyeres (Œil.) D. Cottin 3 Zureka P.J. Carberry 4 Sabay Sabay B. Lestrade 5 Indaya N. W. O'driscoll 6 Speed Roze J. Rey 7 Noble des Ducs S. Paillard 8 Serisilver (Œil.) R. Julliot 9 Korearl L. Solignac 10 Allez Malherbe D. Ubeda 11 Lauyann de Bodean F. Neveu 12 Electro Bell A. Brunetti 13 Ana du Bois V. Bernard 14 Dragey Rose M. Danglades Favoris : 11 - 12 - 8 - 13 Outsiders : 2 - 4 - 5

6) PRIX VERMOUT (15H05) Plat - Course G - Handicap de catégorie divisé Deuxième épreuve - 4 ans et plus 16 000 € - 2 400 m - 13 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Ruling Pole (Œil.) A. Bourgeais 60 6 5p (16) 7p 2 Diane Bere (Œil.) A. Fouassier 60 12 4p 4h Ah 3 Destiny Highway (Œil.) M. Androuin 59,5 2 8p (16) 0p 4 Esla (Œil.) L. Oger 54 5 7p (16) 8p 5 Bridjnaia (Œil.) F. Veron 55,5 1 9p 4p 2p 6 Epaline Tivoli J. Guillochon 55,5 9 9p 3p 1p 7 Tamarissimo Mlle M. Eon 52,5 3 1p (16) 0p 8 Sethi Quercus (Œil.) C. Grosbois 53,5 10 6p 5p 0p 9 Sun And Polo S. Martino 54 13 0p 7p 0p 10 United Star A. Bernard 53 7 (15) 3p 8p 11 Zalayouni J. Claudic 52 4 2p 1p 0p 12 Bancomat G. Fourrier 52 11 4p (16) 0p 13 Lilalco D. Boche 51 8 9p 9p 0p Ecurie A. Bidon : 1 - 7 Favoris : 4 - 5 - 6 Outsiders : 7 - 8 - 11

COMPIÈGNE - hier

7) PRIX DE LA BERNERIE (15H35) Haies - 5 ans et plus 22 000 € - 3 900 m - 15 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 Banonito D. Delalande 2 All Pepper A. Poirier 3 Pourtoimarco L. Solignac 4 Pagomix N. W. O'driscoll 5 Cabriole Mag J. Reveley 6 By Lucky R. Le Stang 7 Vel Paz D'Ange P.J. Carberry 8 Resent Full (Œil.) C. Lefebvre 9 Key Of The Kingdom T. Beaurain 10 Brasil de Lune M. Regairaz 11 Breizh Alko R. M. Murphy 12 Diamant Catalan (Œil.) J. Charron 13 Docteur Vigousse (Œil.) Jo. Audon 14 Irmao Joao Has (Œil.) D. Cottin 15 Diamond Kiss A. Champenois Favoris : 6 - 2 - 1 - 8 Outsiders : 10 - 9 - 14

Pds. 72 71 70 68 69 66 68 68 68 68 66 68 68 67,5 63

Demain à Marseille-Borély

e Grand national du trot nous attire cette fois du côté de Marseille. Il y aura trois échelons de départ mais avant le coup, un élément semble être véritablement l’épouvantail. Aprionqui ne cesse de faire parler de lui en bien depuis plusieurs mois, découvre ici un engagement superbe à la limite du recul et ne devrait laisser aux autres que les miettes. Bolide Jenilou qui vient de refaire surface au cours de sa plus récente tentative, va tenter en partant 25 mètres derrière lui, de lui apporter la contradiction. And de Saint Prest sera lui aussi un concurrent à prendre très au sérieux. Il faut en effet complètement oublier sa récente tentative qui comporte des excuses.

LA SÉLECTION

8 - 14 - 4 - 15 - 3 - 5 - 7 - 12

1re Grand National du Trot

Attelé - 2e étape du G.N.T. - Groupe III - 5 à 10 ans inclus - 90 000 € - 3 000 m - 16 partants

PROPRIÉTAIRES Ecurie S. Roubaud Mme R. Bejot P. Bonnifait E. Lépine O. Bizoux J. Lepeudry J.-F. Senet M. Candillier J.-Y. Rozé Ecurie Haras de l'Epinay P.-G. Cavey Mlle A. Baudu Ecurie Danover J.-P. Masselin E. Allard Ecurie Danover

ENTRAÎNEURS N° CHEVAUX / (DÉF.) ORIGINES J.-M. Roubaud 1 ALAIN D'OCCAGNES D.2P Nice Love - La Lolita D. Alexandre 2 UP NANIE D.2P Karikal - Nina d'Escoville B. Goetz 3 VICTORIA DU VIADUC D.4 Canada - Luna du Viaduc V. Martens 4 AND DE SAINT PREST D.4 Quatre Juillet - Queen Madone O. Bizoux 5 BEST DU HAUTY Roc Meslois - Nadrema J. Van Eeckhaute 6 BEST BUISSONAY D.2P L'écu du Vernay - Nyota Buissonay J.-F. Senet 7 VANAÉ DES VOIRONS D.4 Quido du Goutier - Danaé des Voirons N. Vimond 8 APRION D.4 Nahar de Béval - Idole Verte Th. Raffegeau 9 BON COPAIN Love You - Haie N. Ensch 10 BUFFALO DE BEYLEV Memphis du Rib - Rafale du Plessis R. Jaffrelot 11 TAMISSO Nobody du Chêne - Hastavissa R. Mourice 12 VARUS DU BOCAGE D.4 Paisy Dream - Noria du Bocage St. Provoost 13 URSA MAJOR (E) D.2A Ganymède - Good Way G. Thorel 14 BOLIDE JÉNILOU D.4 Késaco Phédo - Mélodie Jénilou E. Allard 15 UN NUAGE D'OSMOZ D.4 Nuage Noir - l'Etoile d'Escrit St. Provoost 16 TIGER DANOVER (E) D.4 Ipsos de Pitz - Kelly du Bouquet

S.A.R. H 7 b.br. F 9 n.p. F 8 b. H 7 al. H 6 b. M 6 b. F 8 b. H 7 b. M 6 b. M 6 al. H 10 al. M 8 b. F 9 b.f. H 6 al. M 9 b. H 10 b.

Perf. 1h 1s Ts 1h (15) 4h (16) As 1h 4h 3h (16) (16) 9h 3h (14) 8p 0p (16) 4h 5h Ds 4s 7s 2s 1s (15) (15) 1h (16) 6h (15) 5h 3s Ts 8h (16) 1s 1s (16) 3s 3h

Pds. 68 69 68 68 66 67 67 67 67 67 67 65 63 65

Perf. 7p (16) 1h 5s 1s 4s (16) 1h 8p 2h 6h As 7h 3h (16) (16) 6p 3p 0h Ah Ah 7h Th Inédit 8h (16) 8p (16) Th (16) 5h (16) 4h 0p 0h

9) PRIX DE SUCÉ (16H50) Haies - Deuxième Peloton - 4 ans 21 000 € - 3 500 m - 13 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. 1 Don du Jour (Œil.) J. Charron 68 2 Grandgarde O. Jouin 68 3 Kugar (Œil.) Jo. Audon 68 4 Park Square V. Chatellier 65 5 Poker de Ballon P.J. Carberry 67 6 Koning Berry NON-PARTANT 67 7 Derby des Pictons B. Claudic 8 Berkame S. Piton 65 9 Le Gandin S. Evin 65 10 Kimo Royal D. Delalande 67 11 Serbian Lass C. Lefebvre 65 12 Royale Spirit S. Paillard 65 13 Honri a la Motte A. Gasnier 65 Favoris : 5 - 2 - 3 Outsiders : 10 - 11 - 1

Perf. 5h (16) 3h 3h 7h (16) As 6s (16) 8h 7p 8p 0h 1s 8p (16) (16) 5h 2h 7h (16) Th 4h 0p (16) 5h (16) 7p 8h (16) 0p Inédit

LES RÉSULTATS TIERCÉ (Pour 1,00 euro) 14 - 13 - 10

Ordre .............................1 808,00 Désordre............................361,60

QUARTÉ+ (Pour 1,30 euro) 14 - 13 - 10 - 2

Ordre.............................16 051,23 Désordre..........................1 476,93 Bonus..................................91,26

QUINTÉ+ (Pour 2,00 euros) 14 - 13 - 10 - 2 - 3

Ordre............................35 726,40 Désordre...........................500,80 Bonus 4..............................137,80 Bonus 4 sur 5 ......................20,40 Bonus 3 ...............................13,60 Numéro Plus Gagnant..........0607 1) PRIX DE L'OISE (QUINTÉ +) 14 partants - Tous partants 1. 14 Tottebourg (C. Lecœuvre) G. 8,10 ; P. 3,40 2. 13 Al Zahr (L. Boisseau) P. 7,70 3. 10 Temple Boy (G. Congiu) P. 6,10 4. 2 Montesquieu (A. Hamelin) 5. 3 Chill Wind (P.-C. Boudot) Couplé : 14-13 G. 107,00 - P. 29,90 - 14-10 P. 27,80 - 13-10 P. 57,50 - Couplé Ordre : 193,00 Trio : 14-13-10 597,30 - Multi en 4 : 4 977,00 Multi en 5 : 995,40 Multi en 6 : 331,80 Multi en 7 : 142,20 - 2 sur 4 : 82,50 2) PRIX DU BERVAL 8 partants - Tous partants 1. 2 Liwanu (P.-C. Boudot) G. 2,20 ; P. 1,40 2. 8 Spirited (M. Guyon) P. 1,90 3. 4 Guanacaste (M. Barzalona) P. 1,70 Couplé : 2-8 G. 6,50 - P. 3,40 - 2-4 P. 3,30 8-4 P. 5,80 - Couplé Ordre : 11,40 Trio : 2-8-4 16,30 Trio Ordre : 2-8-4 42,80

13h47

Tiercé - Quarté+ - Quinté+ Multi - 2 sur 4

DIST. 3000 3000 3000 3000 3000 3000 3000 3000 3000 3025 3025 3025 3025 3025 3025 3050

RCD 1'12"8 1'12"5 1'12"1 1'12"5 1'12"2 1'11"1 1'13"2 1'13" 1'13"4 1'13"1 1'12"4 1'12"3 1'13"3 1'12"9 1'12"2 1'12"5

DRIVERS A. Barrier D. Békaert S. Cingland Ch. Martens O. Bizoux J.-G. Van Eeckhaute J.-F. Senet J.-Ph. Monclin Y.-A. Briand N. Ensch R. Jaffrelot R. Mourice P. Ch. Jean J.-Ch. Féron E. Allard J. Guelpa

GAINS 234 370 236 840 237 050 240 090 240 280 243 120 244 730 245 450 245 780 319 660 348 710 404 390 406 600 413 885 427 170 479 670

(E) Ecuries - Intentions de déferrer : D.4 : 4 pieds - D.A : 2 antérieurs - D.P : 2 postérieurs

Les informations de cette rubrique sont données à titre indicatif. Seuls les documents publiés par le Pari Mutuel Urbain ont valeur officielle. Nous invitons les parieurs à s’y référer. La responsabilité du journal ne saurait, en aucun cas, être engagée.

COTES 34/1 23/1 5/1 8/1 9/1 21/1 11/1 3/1 6/1 13/1 16/1 12/1 26/1 7/1 22/1 45/1

3) PRIX DE LA FONTAINE ROCH 7 partants - Tous partants 1. 3 Incampo (P.-C. Boudot) G. 2,10 ; P. 1,30 2. 2 Happy Dream (A. Hamelin) P. 2,30 3. 4 King of Spades (C. Soumillon) Couplé Ordre : 8,60 Trio Ordre : 3-2-4 26,90 4) PRIX DU CHÂTEAU DE PIERREFONDS 9 partants - Tous partants 1. 7 North Wedge (A. Badel) G. 25,50 ; P. 4,20 2. 9 Rosamunde (M. Guyon) P. 2,60 3. 4 Volute (P.-C. Boudot) P. 1,40 Couplé : 7-9 G. 87,30 - P. 17,50 - 7-4 P. 8,20 9-4 P. 4,70 Couplé Ordre : 216,40 Trio : 7-9-4 58,10 Trio Ordre : 7-9-4 1 241,00 5) PRIX MICHELINE LEURSON (MINI MULTI) 11 partants - Non-partant : 1 1. 2 Forilie (B. Guenet) G. 3,20 ; P. 1,30 2. 3 King Air (P. Cheyer) P. 1,70 3. 5 Windsea (B. Weber) P. 1,40 4. 10 Saint Pois (S. Brotherton) Couplé : 2-3 G. 7,70 - P. 3,00 - 2-5 P. 2,50 3-5 P. 3,50 Couplé Ordre : 13,30 Trio : 2-3-5 6,40 Mini Multi en 4 : 19,50 Mini Multi en 5 : 3,90 Mini Multi en 6 : 3,15 2 sur 4 : 3,60 6) PRIX DE CRÉPY-EN-VALOIS 8 partants - Tous partants 1. 1 Borderforce (P.-C. Boudot) G. 4,70 ; P. 2,00 2. 6 Nordic Dream (V. Cheminaud) P. 1,70 3. 4 Hopeless (J. Monteiro) P. 8,30 Couplé : 1-6 G. 8,60 - P. 4,00 - 1-4 P. 30,50 6-4 P. 32,60 Couplé Ordre : 24,80 Trio : 1-6-4 127,90 Trio Ordre : 1-6-4 453,20 7) PRIX DE MARGNY LES COMPIÈGNE (MULTI) 14 partants - Tous partants 1. 5 Equilady (E. Etienne) G. 13,20 ; P. 3,70 2. 4 Noble Agrippina (P.-C. Boudot) P. 2,20 3. 8 See Your Starr (E. Hardouin) P. 4,20 4. 6 Jayjinski (A. Lemaitre) Couplé : 5-4 G. 35,10 - P. 11,30 - 5-8 P. 15,70 4-8 P. 16,70 Couplé Ordre : 87,40 Trio : 5-4-8 146,60 Multi en 4 : 1 795,50 - Multi en 5 : 359,10 Multi en 6 : 119,70 - Multi en 7 : 51,30 2 sur 4 : 37,80 8) PRIX DE L'AISNE (MINI MULTI - PICK 5) 12 partants - Tous partants 1. 1 Bleu Astral (M. Forest) G. 3,70 ; P. 1,80 2. 9 Turtle Beach (S. Maillot) P. 3,00 3. 5 Douceur Perdue (P.-C. Boudot) P. 4,10 4. 11 Bubbly (A. Badel) 5. 2 Amiga Intima (D. Michaux) Couplé : 1-9 G. 19,00 - P. 7,40 - 1-5 P. 11,10 9-5 P. 22,00 Couplé Ordre : 42,70 Trio : 1-9-5 64,30 Mini Multi en 4 : 796,50 Mini Multi en 5 : 159,30 Mini Multi en 6 : 53,10 2 sur 4 : 17,40 Pick5 : 1-9-5-11-2 282,10

2083.


32 Hippisme MARSEILLE-VIVAUX - Réunion 3 - 16h10 1) PRIX "SAUVONS LE CHEVAL ET NOS EMPLOIS" (16H40) Plat - Course E Handicap divisé Première épreuve - 4 ans et plus 18 000 € - 1 500 m (P.S.F.) - 13 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Grey Mirage (Œil.) M. Forest 62 2 2p 3p 3p 2 Fawley G. Millet 61,5 11 4p 0p 1p 3 Asterion E. Fontaine 58 4 8p (16) 3p 4 Après l'Amour (Œil.) A. Orani 60 10 4p 7p 0p 5 Spotted Cat F. Forési 60,5 13 3p 2p 9p 6 Sainte Colere (Œil.) F. Pardon 57,5 6 0p 8p (16) 7 Petit Humus E. Lacaille 56 12 (16) 6p 0p 8 Viking's (Œil.) J.-B. Eyquem 55,5 8 1p 4p 2p 9 Maryenkhor (Œil.) G. Congiu 55 9 0p 3p 7p 10 Boyway Cerisy (Œil.) S. Leger 50,5 5 0p 0p 6p 11 Provision (Œil.) R.-C. Montenegro 53,5 7 9p 6p 4p 12 Speed Machine (Œil.) I. J. Koplikova 51,5 1 5p (16) 9p 13 San Juan A. Lachkar 52 3(15) 0p (14) Favoris : 8 - 5 - 4 Outsiders : 2 - 1 - 12 2) PRIX DE FONTVIEILLE (17H15) Plat - Course G Handicap divisé Deuxième épreuve - 4 ans et plus 14 000 € - 1 500 m (P.S.F.) - 13 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Pierre Precieuse J.-B. Eyquem 60 4 7p 3p 0p 2 Campione N. Perret 60 12 1p 3p 1p 3 Black Princess A. Orani 58 8 5p 7p 5p 4 Ribot Dream R. Campos 59,5 6 0p 0p 4p 5 Grey Frost (Œil.) G. Millet 59 11 7p 1p 7p 6 Divine Carla Mlle S. Callac 57 10 6p 0p (16) 7 La Primera Copa S. Saadi 57,5 13 (16) 9p 5p 8 Olgivanna (Œil.) M. Grandin 55 9 4p 6p 5p 9 White Squall V. Seguy 56,5 1 (16) 6p 2p 10 Altare Si M. Forest 56 3 9p 4p 2p 11 Amandichope F. Blondel 56 2 (16) 0p 3p 12 Adjudant Chef (Œil.) R.-C. Montenegro 55,5 7 3p 4p 9p 13 Kadou F. Forési 55,5 5 9p 5p 6p Ecurie B. Cambier : 2 - 4 Ecurie F. Boualem : 6 - 12 Favoris : 7 - 8 - 9 Outsiders : 10 - 13 - 2 3) PRIX DES BAUX DE PROVENCE (17H45) Plat - Course G Handicap divisé Troisième épreuve - 4 ans et plus 12 000 € - 1 500 m (P.S.F.) - 13 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Zemiro (Œil.) F. Forési 60 13 1p 0p 0p 2 The Racer (Œil.) G. Millet 59,5 3 8p 6p 8p 3 Celina Bere (Œil.) N. Perret 59,5 11 9p 9p 0p 4 Lady Violet R.-C. Montenegro 59,5 1 7p 3p 0p 5 Victorianvalentine F. Masse 59 12 (16) 4p 5p 6 Boltcity (Œil.) J.-B. Eyquem 58 6 6p 3p 3p 7 Aratika (Œil.) F. Blondel 58 10 5p 4p 0p 8 Split Step (Œil.) M. Forest 57 8 2p 1p 8p 9 Romanne S. Saadi 56,5 4 8p 0p 2p 10 Living Desert (Œil.) V. Seguy 56,5 7 3p 8p (16) 11 Prince Gris (Œil.) M. Grandin 53,5 2 4p 5p 7p 12 Suprana E. Lacaille 54 5 6p 0p 0p 13 Be On The Bell Mlle S. Callac 51,5 9 0p 7p 7p Favoris : 6 - 9 - 11 Outsiders : 13 - 1 - 4

3083.

4) PRIX DE CAMARGUE (18H15) Plat - Maiden - 3 ans 16 000 € - 1 500 m (P.S.F.) - 7 partants COUPLÉ ORDRE - TRIO ORDRE N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Shajjy (Œil.) M. Forest 58 5 (16) 3p 2p 2 Bissin F. Forési 58 1 4p 4p 6p 3 Dibazari P. Bazire 58 6 4p 4p 3p 4 Charlie The Lad (Œil.) F. Masse 55,5 3 3p 4p 4p 5 Like a Trinity I. J. Koplikova 54,5 7 3p (16) 0p 6 Balle Reelle F. Blondel 54,5 2 Inédit 7 Tesoro Moi M. Grandin 52 4 Inédit Favoris : 1 - 3 Outsiders : 4 - 6 5) PRIX DES ELEVEURS DU SUD-EST (18H45) Plat - Course E - Handicap divisé - Première épreuve 4 ans et plus - 18 000 € - 2 600 m (P.S.F.) - 14 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Sfarzosa S. Saadi 60,5 13 9p 9p (16) 2 Superburg S. Leger 57 9 5h 2s (16) 3 Darselect (Œil.) M. Forest 59,5 14 4p 4p 0p 4 Mumgala F. Blondel 59 3 0p 5p 3p 5 Akram (Œil.) J.-B. Eyquem 59 11 7p 1p (16) 6 Princess Charlotte G. Millet 58,5 12 5p 0p 6p 7 Viking Quest R. Campos 58,5 4 0p 2p 8p 8 Ty Cobb F. Forési 57,5 1 2p 8p 7p 9 Zinzichera E. Lacaille 57,5 2 0p 0p 0p 10 Raphaelus (Œil.) N. Perret 56,5 10 4p 0p 7p 11 Voisin M. Grandin 51,5 8 1p 8p 0p 12 Ernie A. Orani 52 7 9p 0p 3p 13 Star White A. Lustière 50 5 2p 5p 7p 14 Monsieur le Prince (Œil.) R.-C. Montenegro 52,5 6 1p 9p (16) Ecurie G. Mosse : 11 - 12 Favoris : 5 - 6 - 8 - 11 Outsiders : 3 - 2 - 13 6) PRIX JULES MORGAN (19H15) Plat - A réclamer - 3 ans 13 000 € - 2 000 m (P.S.F.) - 6 partants COUPLÉ ORDRE - TRIO ORDRE N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 First Wood F. Blondel 60 2 7p 2p 2p 2 Miss Charlotte (Œil.) F. Masse 56 5 2p 3p 1p 3 Heida A. Orani 54 6 3p 2p 7p 4 Berlin Calling A. Lustière 53 3 1p 3p 7p 5 Absolute Summer E. Fontaine 52 4 5p 6p 0p 6 Douce Evasion R. Campos 55 1 9p Favoris : 2 - 4 Outsiders : 3 - 1 7) PRIX DE CAGNES (19H45) Plat - Course G - Handicap divisé - Deuxième épreuve 4 ans et plus - 14 000 € - 2 600 m (P.S.F.) - 13 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds. Cde. Perf. 1 Grand Gala (Œil.) J.-B. Eyquem 60 4 4p 4p 2p 2 Diaspora N. Perret 60 1 9p 8p 0p 3 Arizona Run (Œil.) G. Millet 59,5 10 2p 6p 4p 4 Fleuron (Œil.) G. Congiu 59,5 5 4p 7p 8p 5 Crescendo Forte F. Forési 59 13 2p 4p 0p 6 Mr Bojangles (Œil.) V. Seguy 58,5 3 3p Tp 0p 7 Stonehedge (Œil.) R. Fradet 58 2 0p 9p 7p 8 Zafora (Œil.) M. Forest 57 7 7p 0p 0p 9 River Moon A. Lachkar 55 9 (15) 1p 5p 10 Broken Journey (Œil.) N. Kasztelan 54,5 11 8p 4p 0p 11 El Valito A. Orani 53,5 8 9p (16) 0p 12 Ambita F. Blondel 55 6 0p (16) 6p 13 Colador (Œil.) L. Proietti 54,5 12 (14) 0p 3p Ecurie M. Charleu : 2 - 13 Favoris : 9 - 4 - 5 Outsiders : 6 - 7 - 3

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

VINCENNES - Réunion 5 - 19h30 1) PRIX MARTHA (20H00) Attelé - Course A - Course Européenne - 5 ans 62 000 € - 2 850 m (P.P.) - 16 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 - PICK5 N° Chevaux (Déf.) Drivers Perf. 1 Top Model Ok V. Ciotola 0a Da Da 2 Orange Venus (D.4) M. Nimczyk 2a 1a (16) 3 Temon Your Sm (D.2P) Y. Lorin 5a (16) Da 4 Titty Jepson (D.2P) J.-Ph. Monclin 0a 2a (16) 5 Condor de l'Aulne J. Dubreil 1a 0a 1a 6 Carlo de Carsi (D.4) J.-M. Bazire Da 0a Dm 7 Curly Light L. Guinoiseau 7a 7a (16) 8 Class Thourjan A. Dollion 1a 0a 1a 9 Coranie Lebel P. Sorais 5m 7m Dm 10 Câline des Loyaux N. Pacha (16) 2a 6a 11 Cleangame (D.2P) E. Raffin 1a 1a 3a 12 Cantin de l'Eclair (D.2P) T. Le Beller Da 1a 1a 13 Cash Maker (D.4) S. Ernault 0a 7a Da 14 Calin de Morge (D.2P) F. Ouvrie Da 9a 1a 15 Charmeuse Royale (D.4) M. Abrivard 4a 1a (16) 16 Cirrus Atout (D.4) G. Gelormini Da 3a 2a Ecurie L.-D & M. Abrivard : 10 - 15 Favoris : 2 - 6 - 13 - 15 Outsiders : 16 - 14 - 10 - 4 2) PRIX APPOLONIA (20H30) Attelé - Course C - Femelles Départ à l'autostart - 5 ans 50 000 € - 2 100 m (G.P.P.) - 15 partantes COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 - PICK5 N° Chevaux (Déf.) Drivers 1 Cats de la Ferme D. Thomain 2 Catsokette (D.4) E. Raffin 3 Conchitana Jenilou H. Langlois 4 Coumba Kuky (D.4) G.-A. Pou Pou 5 Caracas (D.4) P. Vercruysse 6 Charmante Fierte (D.4) J.-M. Bazire 7 Comtesse Flore (D.4) T. Le Beller 8 Capucine Dancer (D.4) P. Houel 9 Chance Des Douits (D.4) Y. Lorin 10 Chelsea des Champs D. Bonne 11 Clef de Fa M. Abrivard 12 Classic Glory E. Dubois 13 Comete Darche J. Guelpa 14 Cup of Smart (D.2P) G. Gelormini 15 Capucine De Meslay F. Ouvrie Favoris : 4 - 5 - 6 - 7 Outsiders : 8 - 9 - 2 - 14 3) PRIX BRASILIA (20H57) Monté - Course C - Femelles - 5 et 6 ans 48 000 € - 2 850 m (P.P.) - 16 partantes COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Jockeys 1 Coconut Citrus (D.2P) A. Abrivard 2 Calypso Vinoir (D.2P) Y. Lebourgeois 3 Bakota D'Occagnes (D.4) A. Prat 4 Callisto Marjack (D.4) J. Lehericey 5 Belina des Agos J.-Y. Ricart 6 Cassate (D.2A) A. Garandeau 7 Baronne Va Bene (D.4) A. Lamy 8 Breeder's Cup F. Prioul 9 Biche Bot Eur Moël (D.4) M. Mottier 10 Caline De Faco J. Raffestin 11 Babouche Poulotte (D.4) A. Dabouis 12 Baraka de Lou (D.4) A. Dollion 13 Benjamine Gede (D.2P) D. Bonne 14 Birgitt Menuet (D.2P) M. Abrivard 15 Bombe De Caillons J.-L. Cl. Dersoir 16 Bambolina Ch. Le Coz Favoris : 7 - 9 - 11 - 12 Outsiders : 3 - 4 - 14

Perf. 4a 3a Da (16) 0a 0a 5a (16) 0a 1a 8a 2a 4a 1a 9a 1a 6a (16) 6a 4a (16) Da Dm (16) 9a 5a 2a (16) 0a Da Da 5a (16) 9a 0a 7a Da Da 7a 3a Da 4a 6a Aa 7a

Perf. 4m Da 0a 0a 0m 1m 2m 5m 2m 7m (16) 7a Dm 5m Dm Dm 6m 4m Da 4a 3a Da Da 3m 5m Da Dm 2m 3m 6m 9m 8a 7m 1m 6a 3m 7m 2m 4m 5m 1m Da 3a 8m Dm 4a Dm (16)

4) PRIX VANADIS (21H24) Attelé - Course E - Mâles - Départ à l'autostart - 4 ans 34 000 € - 2 100 m (G.P.P.) - 13 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers Perf. 1 Diamant d'Isques (D.4) T. Le Beller Da 3a (16) 2 Diablo Beji (D.4) J.-M. Bazire 3a Da 6a 3 Desir de Pembo (D.4) M. Abrivard 0a (16) 5a 4 Danseur Baroque (D.2P) E. Raffin 3a 8a (16) 5 Duc des Bordes (D.2P) Y. Lebourgeois 6a 0a 4a 6 Damocley de Bea P. Vercruysse 1a 4a 3a 7 Droghedo (D.4) J.-Ph. Monclin 2a Dm 6a 8 Desirez Moi T. Devouassoux 8a 4a 3a 9 Djoko Meslois (D.4) P. Belloche Da 1m Da 10 Dream Paradise L. Koubiche 1a (16) 6a 11 Diego Griff (D.4) D. Thomain Da 1a Da 12 Dandy du Bourg (D.2P) H. Monthule 5a (16) 8a 13 Declic du Radon (D.2P) J. Guelpa 5a Da 3a Favoris : 7 - 9 - 1 Outsiders : 2 - 3 - 6 5) PRIX ADELHEID (21H51) Attelé - Course D - Mâles - 3 ans 33 000 € - 2 850 m (P.P.) - 12 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers 1 El Paso d'Occagnes B. Bonne 2 Exzo Reglisse P.-Y. Verva

Perf. 1a 4a 2a 5a (16)

3 Escaro des Angles 4 Eclair de Fourches 5 Eureka Vrie 6 Emphasis Turbo 7 Eagle Pass 8 Elusive Love 9 Espoir Rose 10 Enzo du Klau 11 Eole d'Erpe 12 Edmonton Favoris : 7 - 10 - 12 Outsiders : 3 - 5 - 1

F. Ouvrie E. Raffin Th. Chalon J.-M. Bazire S. Ernault Ch. Martens D. Delaroche A. Dollion P. Vercruysse B. Carpentier

6) PRIX ALGEIBA (22H18) Monté - Course E - Mâles - 4 ans 36 000 € - 2 200 m (G.P.P.) - 9 partants COUPLÉS - TRIO N° Chevaux (Déf.) Jockeys 1 Diamant de Godrel (D.4) C. Theault 2 Darios de Corveil (D.4) G. Martin 3 Duc d'Havane (D.4) W. Jehanne 4 Diego Fortuna (D.2P) E. Raffin 5 Derby Show (D.4) Y. Lebourgeois 6 Defenseur d'Am (D.2A) L. Abrivard 7 Dino du Chateau A. Wiels 8 Delice du Wallon (D.4) P. Houel 9 Djimmy (D.4) D. Bonne Favoris : 4 - 1 - 3 Outsiders : 5 - 8 - 9

1a Da 1a 4a 2a 5a (16) (16) 5a 3a 1a 5a 7a 2a Da (16) 1a 6a (16) 2a 7a 1a 5a 6a 0a 3a 6a 1a

Perf. 7a 8a 7a 6m 8m 7m Dm 1a 0a 2m 2m 7a 1m 1a (16) 3m 6m Dm Dm Dm 5m 3m 2m 5m Da 1m 0a

7) PRIX AUSONIA (22H45) Attelé - Course F - Amateurs - 6 à 9 ans inclus 14 000 € - 2 850 m (P.P.) - 16 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers Perf. 1 Alice De Thennes (D.4) P. Desprez 0a (16) 3a 2 Api D'Avignere R. Poree Da 2a (16) 3 All Top M. Trihollet (16) Da Da 4 Bistrot P.L. Devouassoux 4m 3a 2a 5 Be Good (D.2P) Anais Michel Dm 5a 2m 6 Vulcain De Corbery (D.2A) L. Bretaudeau 0a 6a 7a 7 Voyageuse G.J. Lefebvre 3a 6a 4a 8 Business Class C. Baty 9a 6a 4a Suivants à 2875 mètres (D.2P) B. Debris 3a Ra (15) 9 Un Reve de Star 10 Ulf Haie Neuve (D.4) A. Renaudin 5a 3a 8a 11 Version Star's (D.4) F. Robin 4a 0a 3a 12 Vénéon D. Crespel 7a 0a (16) 13 Uzzao de Blary (D.2A) M. Poirier 5a 0a 9a 14 Ulma d'Aubrière L. Rivenet 7a 8a (16) 15 Vanille du Perche L. Lizee 4a (16) 0a 16 Udako P. Divare 0a (16) 0a Favoris : 1 - 10 - 11 - 14 Outsiders : 15 - 4 - 7

NOTRE SÉLECTION GAGNANT Sixième course 4 - DIEGO FORTUNA

LES RÉSULTATS

CHERBOURG - hier 1) PRIX ALBERT VIEL (MULTI) 17 partants - Tous partants 1. 3 Camelia Nay (C. Theault) G. 7,50 ; P. 1,80 2. 2 Chloe de Jade (R. Lamy) P. 1,40 3. 14 Cilady Pierji (J. Balu) P. 1,40 4. 17 Brabant De Buliere (V. Saussaye) Couplé : 3-2 G. 10,50 - P. 4,30 - 3-14 P. 4,40 2-14 P. 3,30 - Couplé Ordre : 28,70 Trio : 3-2-14 5,90 - Multi en 4 : 126,00 Multi en 5 : 25,20 - Multi en 6 : 8,40 Multi en 7 : 3,60 - 2 sur 4 : 4,80 2) PRIX GR. AUBERT AUTOMOBILES (MINI MULTI) 12 partants - Tous partants 1. 8 Elegance Elde (N. Lemetayer) G. 11,80 ; P. 2,30 2. 12 Elissi James (Th. Duvaldestin) P. 1,30 3. 3 Egerie de Landemer (H. Langlois) P. 2,70 4. 11 Etincelle Sun (D. Locqueneux) Couplé : 8-12 G. 3,10 - P. 3,50 - 8-3 P. 12,00 12-3 P. 4,40 - Couplé Ordre : 29,10 Trio : 8-12-3 31,90 - Mini Multi en 4 : 108,00 Mini Multi en 5 : 21,60 Mini Multi en 6 : 7,20 - 2 sur 4 : 8,70 3) PRIX DU CASINO DE CHERBOURG (MULTI) 16 partants - Non-partant : 10 1. 8 Axel Haufor (F. Bridault) G. 10,40 ; P. 2,90 2. 6 Bogota D'Herfraie (J. Yvon) P. 1,60 3. 13 Vital (M. Poirier) P. 5,60 4. 4 Valeur Danover (M.-G. Lemarchand) Couplé : 8-6 G. 16,60 - P. 7,40 8-NP G. 10,40 - P. 2,90 - 8-13 P. 34,40 6-13 P. 14,00 - 6-NP P. 1,60 - 13-NP P. 5,60 Couplé Ordre : 36,90 - 10,40 Trio : 8-6-13 128,50 - 8-6-NP 16,60 Multi en 4 : 567,00 - Multi en 5 : 113,40 Multi en 6 : 37,80 - Multi en 7 : 16,20 2 sur 4 : 10,20 - 6,90

4) PRIX DE SAINT-PIERRE-EGLISE (MULTI) 18 partants - Tous partants 1. 18 Dolly America (T. Le Beller) G. 4,70 ; P. 2,30 2. 12 Disis d'Hameline (A. Wiels) P. 2,60 3. 9 Diva du Pont (A. Dollion) P. 3,50 4. 2 Divine de l'Iton (T. de Genouillac) Couplé : 18-12 G. 17,30 - P. 8,20 - 18-9 P. 10,70 12-9 P. 13,90 - Couplé Ordre : 21,60 Trio : 18-12-9 49,90 - Multi en 4 : 882,00 Multi en 5 : 176,40 - Multi en 6 : 58,80 Multi en 7 : 25,20 - 2 sur 4 : 18,60

7) PRIX DYNAVENA (GR. B) (MULTI) 16 partants - Non-partant : 15 1. 13 Chicago Dream (S. Roger) G. 3,30 ; P. 1,80 2. 14 Concerto d'Em (S. Houyvet) P. 1,90 3. 5 Colt de Tillard (Et. Lefranc) P. 4,50 4. 2 Cyr de Coquerie (J. Travers) Couplé : 13-14 G. 8,90 - P. 4,70 13-NP G. 3,30 - P. 1,80 - 13-5 P. 15,50 14-5 P. 19,20 - 14-NP P. 1,90 - 5-NP P. 4,50 Couplé Ordre : 11,20 - 3,30 - Trio : 13-14-5 67,30 - 13-14-NP 8,90 - Multi en 4 : 4 410,00 Multi en 5 : 882,00 Multi en 6 : 294,00 Multi en 7 : 126,00 - 2 sur 4 : 16,80 - 4,50

5) PRIX QUATRIÈME SALON CAMPING-CARS ET CARAVANES (MULTI) 17 partants - Non-partants : 3-10 1. 12 Destin Carisaie (J.Et. Thuet) G. 13,60 ; P. 3,60 2. 15 Diamant du Ruel (J. Bordas) P. 3,70 3. 14 Diego Nay (S. Ernault) P. 3,20 4. 13 Dix des Racques (E. Raffin) Couplé : 12-15 G. 52,20 - P. 12,30 12-NP G. 13,60 - P. 3,60 - 12-14 P. 16,30 15-14 P. 15,70 - 15-NP P. 3,70 - 14-NP P. 3,20 Couplé Ordre : 128,10 - 13,60 Trio : 12-15-14 170,40 - Multi en 4 : 441,00 Multi en 5 : 88,20 - Multi en 6 : 29,40 Multi en 7 : 12,60 - 2 sur 4 : 20,70 - 19,50

8) PRIX FRANCE BLEU COTENTIN (MULTI) 18 partants - Non-partant : 3 1. 12 Civette du Pont (A. Lamy) G. 9,20 ; P. 2,70 2. 4 Charmeuse (V. Viel) P. 3,50 3. 17 Cadence Del Fretta (S. Tribourdeau) P. 4,00 4. 1 Celebre Peinture (B. Angot) Couplé : 12-4 G. 37,80 - P. 12,10 12-NP G. 9,20 - P. 2,70 - 12-17 P. 15,60 4-17 P. 17,10 - 4-NP P. 3,50 - 17-NP P. 4,00 Couplé Ordre : 69,70 - Trio : 12-4-17 128,00 Multi en 4 : 5 071,50 - Multi en 5 : 1 014,30 Multi en 6 : 338,10 - Multi en 7 : 144,90 2 sur 4 : 39,00 - 3,30

6) PRIX DYNAVENA (GR. A) (MULTI - PICK 5) 17 partants - Tous partants 1. 17 Calva Normand (E. Raffin) G. 6,70 ; P. 2,10 2. 13 Cepage des Ulmes (F. Nivard) P. 1,80 3. 15 Celeste Destin (Th. Duvaldestin) P. 1,40 4. 11 Clery Dairpet (B. Mascle) 5. 12 Cesario Bello (Ph. Daugeard) Couplé : 17-13 G. 19,90 - P. 7,20 - 17-15 P. 5,10 13-15 P. 3,20 - Couplé Ordre : 28,60 Trio : 17-13-15 20,20 Multi en 4 : 157,50 - Multi en 5 : 31,50 Multi en 6 : 10,50 - Multi en 7 : 4,50 2 sur 4 : 5,70 - Pick5 : 17-13-15-11-12 294,10

9) PRIX C. DEP. MANCHE (MULTI - PICK 5) 16 partants - Tous partants 1. 3 Amour du Loup (F. Anne) G. 4,50 ; P. 2,40 2. 8 All Feeling (M. Lemercier) P. 8,30 3. 1 Voilà Ecus (M. Gilard) P. 4,20 4. 4 Astor de Rozoy (Th. Duvaldestin) 5. 10 Pantarei Ans (S. Ernault) Couplé : 3-8 G. 67,50 - P. 23,40 - 3-1 P. 14,10 8-1 P. 57,70 - Couplé Ordre : 99,60 Trio : 3-8-1 464,60 - Multi en 4 : 2 047,50 Multi en 5 : 409,50 - Multi en 6 : 136,50 Multi en 7 : 58,50 - 2 sur 4 : 30,60 Pick5 : 3-8-1-4-10 1 090,20


LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

France - Monde

33

LE DÉBAT DU JOUR

SI LA FUSÉE DÉCOLLE, LA GUYANE RESTE AU SOL Le département du continent américain s’invite dans l’élection présidentielle avec un mouvement de grève générale et de ras-le-bol. Pour avoir eu la chance de m’y rendre à deux reprises, la Guyane est une contrée magique et un département français à nul autre pareil. Entre la forêt originelle la plus authentique, sauvage, hostile (crocodiles, serpents, mygales, moustiques) et la démonstration technologique humaine la plus puissante et pointue qui soit, avec le centre spatial, ses fusées, ses satellites. Quel improbable et merveilleux chemin entre les Indiens wayapis des rives de l’Oyapock et la fusée Ariane à Kourou !

Seulement, comme le dit un amusant proverbe local – à arroser (raisonnablement) de rhum La Belle Cabresse –, « si la fusée décolle, la Guyane reste au sol ». S’enfonce même, comme l’exprime avec colère ce mouvement de grève générale. « Nou bon ké sa », on en a marre de ça. De quoi au juste ? Mais de tout ! De l’hyper-violence (42 meurtres l’an dernier, record de France), des trafics (drogue, or, humains), de la démographie (30 naissances pour 1 000 habitants contre 11 en métropole), de l’immigration impossible à endi-

guer. La maternité de Saint-Laurent-du-Maroni, à la frontière avec le Suriname, explose avec 2 500 bébés par an ! Même si le droit du sol ne s’envisage pas automatiquement, la Guyane peut incarner un Eldorado. On y vient de toute l’Amérique, jusqu’en Haïti ! Et la France ne parvient pas à suivre l’infernal rythme. On manque de tout, d’hôpitaux, d’écoles, de centres de formation professionnelle, de logements, de tribunaux, de prisons. D’une économie locale quand l’État est le premier employeur, que le seul Centre spatial guyanais représente 15 % du PIB et 35 % de la contribution financière à l’octroi de mer (taxe locale). Comme Mayotte et La Réunion dans l’océan in-

L’ACTU EN IMAGE

dien, la Guadeloupe et la Martinique aux Antilles, la France considère toujours ses départements d’outre-mer comme des dominions, organisant la dépendance, investissant peu sur le développement local. « Nou bon ké sa ».

PAR OLIVIER BERGER oberger@lavoixdunord.fr

PHOTO AFP

Paris. Environ 3 000 litres de mélasse ont été déversés tôt hier par des militants de Greenpeace devant le siège de Total à La Défense, près de Paris, pour protester contre des projets d’exploration pétrolière au large de l’embouchure de l’Amazone, au Brésil.

LE VISAGE CHRISTIANE LAMBERT Christiane Lambert pourrait devenir la première femme à prendre la tête de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), à l’issue du congrès du principal syndicat agricole français qui s’est ouvert à Brest aujourd’hui. Une édition qui s’inscrit dans un contexte troublé, à quatre semaines de l’élection présidentielle, et

alors que les agriculteurs se débattent dans une crise dont ils ne voient pas la fin. Christiane Lambert, 55 ans, est l’actuelle première vice-présidente de la FNSEA. Elle assure l’intérim depuis le décès du président, Xavier Beulin il y a un plus d’un mois. Elle est la seule candidate déclarée à la succession, selon l’organisation syndicale.

LE CHIFFRE

4,07 millions d’euros C’est le montant en euros de la totalité des promesses de dons de la 23e édition du Sidaction. Depuis 1994, cette association de lutte contre le sida finance des programmes de recherche et soutient des associations d’aide aux malades, et de prévention du VIH. L’opération médiatique d’appel aux dons connaît une très légère baisse par rapport à l’édition précédente, puisque les promesses de dons en 2016 avaient atteint quelque 4,2 millions d’euros. 1072.


34 France - Monde

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Grève générale en Guyane, des ministres bientôt « sur place » La mobilisation était timide pour le démarrage de la « grève générale illimitée » hier en Guyane, alors que le Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé la venue de ministres « avant la fin de semaine », répondant à l’une des revendications des acteurs sociaux. GUYANE

LES CHIFFRES CLÉS

252 338 habitants (2014) Revenu fiscal de référence (par foyer en 2014) 17 007 €

Guyane

25 696 €

France

Part des ménages propriétaires de leur logement (2013)

44,3 % 57,7 %

Prix à la consommation 13% supérieurs à ceux de France métropolitaine

Délinquance (2016) Violences

Taux de chômage (2014)

39 %

Bénéficiaires de la CMU (2015)

28,5 %

10,4 %

23,46 cas pour 1 000 hab. 18,19 cas (Seine -Saint - Denis ) Cambriolages

3,6 %

7,87 cas pour 1 000 hab. 5,38 cas

Saint-Laurentdu-Maroni

Homicides 42 en 2016

892 Kourou Cayenne

GUYANA SURINAME

G U YA N E FRANÇAISE

50 km

BRÉSIL

*couverture maladie universelle. Sources : Insee, ministère de l’Intérieur, cmu.fr

Des centaines de manifestants se sont retrouvés devant le rectorat de Cayenne dans un contexte de « grève générale illimitée ». PHOTO AFP

GUYANE. Hier, les voitures circulaient dans Cayenne. Les stations-service ont été approvisionnées à nouveau après avoir été vide durant le week-end. La mobilisation était timide pour le démarrage de la « grève générale illimitée ». Alors que les commerces étaient ouverts, plusieurs centaines de personnes, pour la plupart des enseignants, se sont rassemblées calmement dans la matinée devant le rectorat de Cayenne. « Ceux qui sont hors Cayenne n’ont pas pu passer les barrages », a noté un professeur de sport gréviste, qui s’« attendait à plus de monde ».

L’affluence était moindre que lors des précédents jours autour des barrages routiers. Hier, ils n’étaient que quelques dizaines de manifestants pour empêcher les voitures d’entrer ou sortir de Cayenne, là où des centaines d’entre eux se tenaient au même endroit la veille. Comme au rondpoint de l’aéroport, où l’un des coordinateurs de Sainte-Rose de Lima, livrait dimanche : « L’immigration est massive ici et on a l’impression que ça n’intéresse personne. Il faut arrêter de parler de la Guyane uniquement par rapport au spatial. »

« Ça fait trop longtemps que ça dure ! Tout ce que nous avons est pillé, il est temps que l’on recon-

Aujourd’hui, il y a encore 30 % de la population qui n’a pas accès à l’eau potable ou à l’électricité.” naisse la population guyanaise », ajoutait le même jour une femme venue prêter main-forte pour barrer l’accès à l’aéroport. Les reven-

dications elles étaient bien présentes. Et elles sont multiples. « LE PLUS IMPORTANT, C’EST LE CHÔMAGE » L’insécurité est souvent en tête des préoccupations en Guyane, territoire le plus violent de France, avec 42 homicides en 2016. « En France, l’image de la Guyane se résume à la délinquance, mais il n’y a pas que cela. Le plus important, c’est le chômage », regrette PierreÉdouard, près d’un barrage. La semaine dernière, la direction de l’agriculture et de la forêt est occupée en permanence par cinquante

agriculteurs mécontents. « On a l’impression que le gouvernement ne perçoit pas le ras-le-bol de la population », a déploré le sénateur PS de Guyane, Antoine Karam, sur BFMTV. « Aujourd’hui, il y a encore 30 % de la population qui n’a pas accès à l’eau potable ou à l’électricité. Nous ne sommes pas traités au même titre que les Français de l’Hexagone », a-t-il ajouté. « Pour l’instant, les réponses de la délégation sont plus sur la santé, la sécurité. Nous, on veut un plan de développement et pas des mesurettes », a insisté un porte-parole des socio-professionnels.

« Un pacte d’avenir dans les meilleurs délais » Alors que le Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé la venue de ministres « avant la fin de semaine », répondant à l’une des revendications des acteurs sociaux, hier Air France a annulait ses vols vers Cayenne. « La première priorité, c’est la lutte contre l’insécurité, le renforcement des moyens », a déclaré François Hollande depuis Singapour. « Une délégation ministérielle sera sur place avant la fin de la semaine » pour conclure les discussions engagées par la mission de hauts fonctionnaires dépêchée samedi, a déclaré Bernard Cazeneuve à 2072.

Matignon, au côté de la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts. « Si toutefois les conditions du respect (…) et de l’ordre républicain sont réunies », a-t-il précisé, en annonçant aussi notamment qu’un « centre pénitentiaire et un tribunal de grande instance » seraient « construits à Saint-Laurent-du-Maroni ».

DAVANTAGE DE MOYENS Le Premier ministre a affirmé vouloir signer un « pacte d’avenir » dans « les meilleurs délais ». La mission interministérielle a fait dimanche plusieurs annonces vi-

sant à désamorcer le mouvement social. Mais, a souligné une source gouvernementale, « les revendications sont éparses et les collectifs ne sont pas d’accord entre eux ». Jean-François Cordet, ancien préfet de Guyane qui pilote la mission, a notamment annoncé le renfort de « 25 policiers, 23 gendarmes », ainsi que « la fidélisation d’un escadron de gendarmes mobiles à Cayenne ». Il a annoncé également une enveloppe d’urgence de « 60 millions d’euros supplémentaires » pour le centre hospitalier de Cayenne, fortement endetté.

Bernard Cazeneuve, au côté de la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts, a annoncé la venue de ministres avant la fin de semaine en Guyane. PHOTO AFP


France - Monde 35

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Macron et Mélenchon les mieux notés pour leur campagne Dans le dernier baromètre mensuel Odoxa pour la presse régionale, la cote d’adhésion à ces deux candidats fait un bond et la façon dont ils mènent leur campagne est aussi remarquée

2

Les cotes d’adhésion à Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon font respectivement un bond de 8 et 7 pts à 45 % et 40 %. Et pour la première fois, le candidat de la « France insoumise » prend la deuxième place derrière Emmanuel Macron et devant Alain Juppé puis Benoît Hamon, quatrième, mais 10 pts derrière son principal concurrent à gauche. Emmanuel Macron réalise sa plus forte progression chez les sympathisants de gauche (+ 10 pts).

PARIS. Le baromètre Odoxa pour la presse régionale L’Express et France Inter publié ce matin, a mesuré, d’une part, l’intérêt des Français pour cette campagne hors norme, l’évolution de la cote d’adhésion aux candidats, et d’autre part, le jugement des Français sur leur campagne. Voici les principaux enseignements de l’enquête

1

Pour Céline Bracq et Gaël Sliman, d’Odoxa, « la présidentielle 2017 intéresse les Français comme nulle autre ! ». Et ce, malgré le feuilleton politico-judiciaire autour d’un des principaux candidats qui nuit au débat sur le fond. 83 % des Français se disent intéressés par cette campagne, 10 points au-dessus de la campagne 2012 et 4 points au-dessus de celle de 2007. Les jeunes de moins de 25 ans sont 77 % à s’in-

38 % des Français se disent « surpris en bien » par la campagne du candidat d’En Marche.

Les cotes d’adhésion à Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon font respectivement un bond de 8 et 7 pts à 45 % et 40 %. PHOTO AFP

En revanche chez les électeurs de droite, il n’arrive que troisième, derrière François Fillon (66 %) et Alain Juppé (61 %).

À droite on note aussi la remontée de 9 pts de Nicolas Dupont-Aignan, à 25 %, Le candidat de « Debout la France » a réalisé un bon coup de communication en quittant le plateau du 20 h de TF1 pour protester contre son absence au premier débat télévisé. S’il reste solide à droite, François Fillon poursuit sa descente auprès de l’ensemble des électeurs (– 3 pts) désormais à la 13e place avec 19 % seulement d’adhésion.

3

Les bonds de la cote d’adhésion à Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon s’expliquent aussi par la qualité de leur campagne. 38 % des Français se disent « surpris en bien » par la campagne du candidat d’En Marche ! 38 % le sont par celle de Jean-Luc Mélenchon, contre 23 %, 19 % et 9 % pour respectivement Benoît Hamon, Marine Le Pen et François Fillon.

Enquête réalisée par Internet les 22 et 23 mars auprès d’un échantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

1395141600VD

téresser au scrutin. PAR HERVÉ FAVRE hfavre@lavoixdunord.

3072.


36 France - Monde

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Theresa May en Écosse à deux jours du lancement officiel du Brexit À deux jours du lancement du Brexit, la Première ministre britannique Theresa May s’est rendue hier en Écosse pour répéter que ce n’était « pas le bon moment » de réclamer l’indépendance, alors que la crise politique continue en Irlande du Nord. ROYAUME-UNI. Theresa May la Première ministre britannique, s’est entretenue hier, avec son homologue écossaise Nicola Sturgeon. C’est la première fois que les deux femmes se voient en tête à tête depuis que la dirigeante écossaise a annoncé il y a deux semaines son intention de réclamer un nouveau référendum d’indépendance pour la fin 2018 ou début 2019. « Ma position n’a pas changé et elle est très simple : ce n’est pas le bon moment d’évoquer un deuxième référendum sur l’indépendance. Au moment de commencer les négociations pour quitter l’Union européenne, nous devrions nous rassembler plutôt que de nous diviser », a répété Theresa May a dû répéter à la cheffe du parti indépendantiste SNP alors qu’elle s’apprête à lancer les négociations de divorce avec Bruxelles. LE PROCESSUS DU BREXIT LANCÉ DEMAIN Demain, Londres activera l’article 50 du Traité de Lisbonne qui lancera officiellement le processus de sortie de l’Union européenne, neuf mois après le vote des Britanniques pour quitter l’UE. L’ambassadeur du Royaume-Uni à Bruxelles Tim Barrow devrait remettre en milieu de journée au Conseil européen la lettre – de huit pages, selon le Sunday Times – ouvrant ainsi la voie à deux ans de

négociations qui mettront fin à 44 ans d’une relation en dents de scie. En Écosse, Nicola Sturgeon revendique un nouveau référendum d’indépendance, deux ans après celui de septembre 2014. Il faut dire que 62 % des Écossais ont voté pour rester dans l’UE et, selon elle, le Brexit menace des dizaines de milliers d’emplois écossais.

62 % des Écossais ont voté pour rester dans l’UE et, selon Nicola Sturgeon, le Brexit menacerait des milliers d’emplois écossais.

Theresa May (à droite) a rencontré la cheffe du gouvernement écossais afin de la convaincre d’attendre pour réclamer un référendum sur l’indépendance de l’Écosse. PHOTO AFP

L’opposant russe Alexeï Navalny condamné à 15 jours de détention RUSSIE. Alexeï Navalny, principal opposant à Vladimir Poutine, a été condamné hier à quinze jours de détention, au lendemain de vastes manifestations organisées dans tout le pays. « Viendra le moment où ce sera nous qui les jugerons (honnêtement cette fois-ci) », a écrit Alexeï Navalny sur Twitter, avant d’entrer au tribunal Tverskoï de Moscou. Un mouvement de protestation lancé par l’opposant et blogueur anticorruption, qui compte défier Poutine à la présidentielle russe de 2018. Alexeï Navalny avait appelé à des rassemblements après avoir publié un rapport accusant le Premier ministre Dmitri Medvedev de se trouver à la tête d’un empire immobilier financé par les oligarques. Le Kremlin avait dénoncé une « provocation », et avait interdit les rassemblements. À Moscou, sur les milliers de manifestants, plus de 1 030 personnes ont été arrêtées, selon l’organisation 4072.

OVD-Info, spécialisée dans la surveillance des manifestations. Près de 120 personnes étaient toujours détenues hier matin.

DE TRÈS JEUNES MANIFESTANTS Le mouvement a été suivi dans des villes de province, plutôt calmes d’habitude, mais surtout, l’âge moyen des participants a considérablement rajeuni, puisque des lycéens – qui n’ont donc connu que Vladimir Poutine comme président – ont largement participé. Selon OVD-Info, des enquêtes pour « manquement à leurs obligations parentales en matière d’éducation » auraient été ouvertes contre les parents de mineurs ayant défilé dans certaines régions russes. Le Kremlin a accusé les organisateurs d’avoir promis des « récompenses financières » aux mineurs s’ils se faisaient arrêter par la police, en refusant toutefois d’avancer des preuves.

Comme Alexei Navalny, au moins 1 030 personnes ont été arrêtées à Moscou à l’issue des manifestations. PHOTO AFP

Aujourd’hui, le Parlement écossais devrait voter sans problème la motion l’autorisant à réclamer à Londres ce nouveau référendum. Theresa May elle va faire valoir, dans un discours, qu’elle ne permettra pas que le pays soit « affaibli » par les velléités écossaises. D’autant qu’un autre casse-tête occupe Londres, cette fois en Irlande du Nord, où les républicains du Sinn Féin et les unionistes du DUP doivent trouver un accord dans les heures qui viennent sur une coalition gouvernementale, faute de quoi la province pourrait être administrée provisoirement par Londres.

Premiers pas timides pour bannir l’arme nucléaire ÉTATS-UNIS. Les premières négociations sur un traité interdisant les armes nucléaires ont débuté hier au siège de l’ONU à New York. Le lancement de ces négociations inédites sur un texte légalement contraignant, a été décidé en octobre dernier, avec le soutien de 123 pays membres des NationsUnies. La plupart des puissances nucléaires (déclarées ou non), avaient néanmoins voté contre ces négociations (États-Unis, France, Israël, RoyaumeUni, Russie), ou s’étaient abstenues (Chine, Inde, Pakistan). Même le Japon, seul pays à avoir subi, en 1945, des attaques atomiques, a voté non, inquiet de voir l’absence de consensus sur ces négociations « saper les avancées sur un désarmement nucléaire effectif ». Mais l’opposition de ces pays n’a pas dissuadé les nations en pointe sur ce dossier – comme l’Autriche, l’Irlande, le Mexique, le Brésil, l’Afrique du Sud ou la Suède – ni les centaines d’ONG engagées à leurs côtés.


France - Monde 37

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

L’ESSENTIEL JUSTICE – Six élus LR ont saisi hier, le procureur de Paris et le procureur national financier pour des « infractions » pointées selon eux, dans le livre « Bienvenue place Beauvau ». Ces cadres LR ont recensé 17 passages, qui d’après eux, relèvent des qualifications de « corruption », « trafic d’influence », « atteinte à la vie privée », et encore « abus d’autorité » de la part de l’exécutif. – La réclusion criminelle à perpétuité a été requise hier par l’avocat général devant la cour d’assises spéciale de Paris, à l’encontre d’Ilich Ramirez Sanchez, dit « Carlos », pour son implication dans l’attentat du Drugstore Publicis, là où, l’explosion d’une grenade qui avait fait deux morts et 34 blessés à Paris en 1974. ....................................................

TERRORISME Le « préjudice d’angoisse » a été reconnu par le Fonds de garantie des victimes d’actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI), qui n’a toutefois pas tranché les modalités

d’éligibilité et d’indemnisations. ....................................................

PRÉCISION Dans notre compte rendu du débat sur TF1 publié le mardi 21 mars, nous avons fait dire à Jean-Luc Mélenchon qu’il voulait « abolir la monarchie parlementaire » ! Il fallait lire bien sûr « abolir la monarchie présidentielle » en passant de la Ve à la VIe République. ....................................................

PRÉSIDENTIELLE Lors d’un déplacement à Nantes hier, François Fillon, candidat LR à l’élection présidentielle, a changé de train en direction du Croisic (Loire-Atlantique) pour échapper à un comité d’accueil de plusieurs dizaines de militants, comme ce fut le cas lors de sa précédente visite où un concert de casseroles des jets d’œufs et de tomates l’attendaient. ....................................................

DROGUE Plus de 630 kg de cannabis ont été saisis dans un camion, hier matin, lors

d’un contrôle routier des gendarmes à un péage de l’A10, dans les Yvelines. Le chauffeur du poids lourd, un jeune homme de 25 ans qui réside en Seine-Saint-Denis, a été interpellé et placé en garde à vue. ....................................................

MEDEF Le conseil exécutif du MEDEF a donné son aval pour proposer d’augmenter la cotisation chômage des employeurs de 0,05 point. En contrepartie, le MEDEF demande la suppression de la surtaxation des CDD de moins d’un mois (sauf CDD d’usage), décidée en 2013, et une baisse de 0,05 point de la cotisation des entreprises à l’AGS, le régime de garantie des salaires. ....................................................

vu. Des enfants irakiens qui ont fui leurs maisons sont déplacés en raison des combats entre les forces gouvernementales et les combattants du groupe État islamique, sont amenés au centre de Hammam al-Alil, au sud de Mossoul. Récemment, plusieurs raids aériens ont causé la mort de nombreux civils irakiens. Le chef des forces américaines au Moyen-Orient a qualifié ses pertes de « terrible tragédie » alors qu’une enquête a été ouverte.

FINANCE L’ONG Oxfam a dénoncé les bénéfices réalisés par les vingt plus grandes banques européennes « en décalage flagrant » avec l’activité qu’elles y déclarent. Selon l’ONG, les banques européennes « déclarent 26 % de leurs bénéfices dans les paradis fiscaux », soit un

global de 628 millions d’euros de bénéfices dans des paradis fiscaux où elles n’ont pourtant aucun employé. ....................................................

trouvé aucun lien entre l’auteur de l’attentat qui a fait quatre morts à Londres et des groupes jihadistes, ni de preuve qu’il ait eu des complices, même si Scotland Yard ajoute que Khalid Mansoor avait cependant « clairement un intérêt pour le jihad ».

LONDRES Après cinq jours d’enquête, la police britannique n’a

XC60 INITIATE EDITION il semble inaccessible… en apparencE

1395890200VD

Design extérieur et intérieur unique, système de navigation GPS, connexion Internet, technologie City Safety… et un avantage client de 5 500 €(1). Jamais vous n’auriez imaginé vous offrir un tel SUV.

375 €

À PARTIR DE

* /MOIS

LLD** 48 mois et 60 000 km jusqu’au 30/06/17 (2)

RÉSERVEZ VOTRE ESSAI SUR VOLVOCARS.FR

(1) Par rapport au prix public conseillé d’un Volvo XC60 Momentum D3 BM6 type 46-16 et des options individuelles au 02/11/2016. * Avec un premier loyer majoré de 3 000 €. (2) Exemple de ** Location Longue Durée sur 48 mois et 60 000 km pour la location d’un Volvo XC60 Initiate Edition D3 BM6 aux conditions suivantes : apport de 3 000 € TTC, suivi de 47 loyers mensuels de 375 € TTC. Cette offre est réservée aux particuliers dans le réseau participant. Sous réserve d’acceptation du dossier jusqu’au 30/06/17 par le loueur Cetelem Renting, 414 707 141 RCS Nanterre, N° ORIAS : 07 026 602 (www.Orias.fr). Voir conditions sur volvocars.fr . Modèle présenté : Volvo XC60 Initiate Edition D4 BM6 190 ch avec option peinture métallisée. 1er loyer de 3 000 €, suivi de 47 loyers de Volvo XC60 Initiate Edition : Consommation Euromix (L/100 km) : 4.5-5.7 – CO2 rejeté (g/km) : 117-149. Volvo Car France SAS, RCS Nanterre n° 479 807 141.

417 €

5072.


38 Économie

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Bourse TABLEAU DE BORD

Cac 40

Prix à la consommation : Février 2017. Avec tabac : +0,12% (+1,21% sur 1 an) Indice maximum des loyers : 4e trimestre 2016 : 125,50 (+0,18% sur 1 an) Prix moyen dans l’ancien : Appartement ancien 3 pièces : 2 220 €/m2 Maison ancienne 4 pièces : 137 500 € Pétrole : -1,51% à 50,20$ Prix du baril à Londres :

ZOOM

-0,07% à 5017,43 pts

Aviation Latécoère

L’action de l’équipementier aérofrançais se replie dans le -0,20% à 3437,14 pts nautique sillage de la publication des résultats annuels 2016. Le résultat net attriau groupe a pourtant bondi -0,51% à 5799,10 pts buable de 2,40 à 30,20 millions d’euros en un an, pour un chiffre d’affaires de millions d’euros, en hausse -0,70% à 20452,78 pts 655,20 de +5,32 %. Par ailleurs, le groupe a

Eurostoxx 50 Nasdaq Dow Jones

-3,64 % à 3,97 € amélioré sa rentabilité. Le résultat opérationnel courant a bondi de 18,90 millions d’euros lors de l’exercice 2015 à 47,90 millions d’euros en 2016. La marge opérationnelle a ainsi progressé en une année de 3 % à 7,30 % du chiffre d’affaires.

EUROLIST %Veille

%An

ABC Arbitrage Acanthe Develop. Accor Acteos ADL Partner Adocia ADP Affine Air France - KLM Air Liquide Ales Groupe Alstom Altamir Alten Altran Technologies Amundi ANF Immobilier Aperam April Archos Areva Arkema Artprice Com Assystem Atari Atos Aviation Latecoere AXA Axway Software Baccarat Bains Mer Monaco Beneteau Bic BioMérieux Bleecker Blue Solutions BNP Paribas Boiron Bollore Bonduelle Bourbon Bouygues Bureau Veritas Burelle Sa Cap Gemini Carrefour Casino Guichard Cegedim Cegereal Cegid Group CFAO CGG Chargeurs Christian Dior CIC A Cie des Alpes Cnim Constr. CNP Assurances Coface Colas Crcam Brie Pic2cci Crcam Nord Fr Crcam Paris et IDF Credit Agricole Danone Dassault Aviation Dassault Systèmes DBV Technologies Derichebourg Devoteam Dupont St Edenred EDF Eiffage Elect De Strasb Elior Elis Engie Eramet Essilor Intl. Esso

2073.

6,63 0,61 38,23 1,85 18,17 18,57 114,80 15,45 7,16 106,45 11,50 27,14 13,92 68,73 14,83 52,68 20,00 46,16 12,16 1,18 4,40 90,95 13,72 33,39 0,20 113,15 3,97 23,71 32,68 227,86 33,01 12,04 113,65 154,10 81,80 16,88 60,36 83,80 3,55 30,17 9,95 38,19 18,62 1136,00 84,81 21,71 49,43 26,40 37,00 74,26 37,50 6,15 20,81 212,20 181,60 19,30 127,18 18,78 7,15 156,00 26,48 19,90 81,42 12,25 64,20 1142,25 79,00 64,26 4,66 59,25 0,19 21,84 7,65 72,28 112,00 20,80 18,20 12,60 38,54 113,40 41,71

-1,49 0,00 +1,23 +0,54 +2,95 -0,64 +0,31 -0,32 -4,60 +0,24 -0,09 +0,28 +0,22 -0,41 -1,17 -0,70 -1,28 -3,11 -0,33 -0,84 -0,23 -1,29 0,00 +0,30 -4,76 -0,04 -3,64 +0,66 +1,33 0,00 +1,29 -0,08 -0,83 -0,36 0,00 0,00 -0,17 0,00 +0,42 -1,50 +1,12 -0,68 +0,43 -0,35 +0,18 0,00 -0,45 +1,54 0,00 -1,00 0,00 -2,38 -1,79 +0,31 -0,22 0,00 +1,51 +0,27 +1,56 0,00 +0,11 -0,30 +0,01 -0,28 +0,93 -0,50 -0,54 -1,14 -2,02 -1,25 -5,00 -0,14 +0,35 -0,24 -0,43 0,00 -0,95 +0,16 -2,38 -0,13 -1,40

-7,79 -4,69 +7,89 +71,30 +12,16 -69,56 +12,77 +3,34 +38,42 +0,76 -3,93 +3,69 +9,01 +3,01 +6,81 +9,07 -1,23 +6,19 +1,42 -12,59 +2,30 -2,14 +19,30 +26,14 -13,04 +12,87 -5,25 -1,17 +6,80 +0,38 +9,70 -12,44 -12,00 +8,60 +13,67 +46,78 -0,31 -0,44 +6,09 +20,63 -18,78 +12,18 +1,14 +19,58 +5,81 -5,16 +8,42 +0,76 -1,88 +20,92 0,00 -55,14 +30,39 +6,50 +4,55 +2,12 +11,15 +6,70 +15,32 +10,76 +13,26 +8,74 +2,82 +3,95 +6,64 +7,60 +9,13 -3,15 +10,88 +3,04 +5,56 +15,95 -14,80 +9,10 +7,01 -4,24 +7,37 +3,96 -32,08 +5,64 +1,34

Libellé Etam Develop. Euler Hermes Group Eurazeo Euro Disney Euro Ressources Eurofins Scientif. Euronext Eurosic Eutelsat Comm. Exel Industries A Faiveley Transport Faurecia FDL Fimalac Fleury Michon Foncière des Murs Foncière Lyonnaise Foncière Régions Gameloft Gaumont Gecina Générale de Santé Genfit Gfi Informatique Gl Events Groupe Crit Groupe Eurotunnel Groupe Fnac Groupe Partouche GTT Guerbet Haulotte Group Havas Hermes Intern. Icade Iliad Imerys Ingenico Innate Pharma Inter Parfums Intle Plant.Heveas Ipsen Ipsos Jacquet Metal Service JC Decaux SA Kaufman & Broad Kering (Ex PPR) Klepierre Korian L'Oreal LafargeHolcim Lagardere S.C.A. Laurent-Perrier LDC Legrand Lisi LVMH M6-Metropole TV Maisons France Manitou Bf Manutan Intl Maurel Et Prom MBWS Mercialys Mersen Michelin Montupet Natixis Naturex Neopost Neurones Nexans Nexity NextRadioTv Nicox NRJ Group Odet (Financ) Orange Orpea Pernod Ricard Peugeot Pierre Vacances

Dernier €

%Veille

%An

30,10 84,77 60,13 2,00 3,66 402,95 39,80 35,49 20,19 80,30 117,57 41,47 7,76 108,60 61,00 27,54 47,99 76,87 7,80 75,00 120,85 14,80 29,40 7,75 21,26 73,71 9,03 66,70 35,00 34,38 88,89 13,11 8,32 437,45 67,25 212,55 76,56 86,91 11,04 31,21 61,00 92,20 28,91 23,05 32,17 34,40 236,80 36,46 27,74 179,50 53,35 26,13 69,00 93,74 54,83 32,50 201,55 20,75 55,55 23,72 70,45 3,30 15,30 17,11 24,41 111,05 71,53 5,56 85,36 30,00 24,45 46,69 44,35 37,03 9,16 10,57 771,00 14,78 88,57 107,85 18,41 41,98

-3,00 -0,27 -0,13 0,00 +0,27 +0,03 -0,28 +0,82 +0,20 -0,01 0,00 -1,27 0,00 +0,36 0,00 -1,61 0,00 +0,03 0,00 +0,07 -0,21 +0,34 -4,64 -1,27 +0,85 -0,99 +0,08 -0,24 +0,29 -0,94 +0,78 +0,69 -1,20 +0,49 -0,46 +0,83 +0,09 -0,18 -1,95 +3,86 -3,18 +0,75 -0,57 -0,43 -0,12 +0,29 -0,32 +0,22 -0,88 +0,93 -0,69 -0,21 0,00 +0,01 -0,36 -0,67 +0,22 +0,92 +1,00 +1,72 +0,66 -1,79 -1,29 -0,47 -2,28 -0,72 0,00 -0,50 +0,02 -0,20 0,00 -1,61 +0,40 0,00 -0,44 +1,44 +1,45 +0,89 +0,75 -0,19 -0,05 -0,97

+8,86 +1,52 +8,19 +65,29 +1,10 -0,51 +1,52 -1,96 +9,76 +5,17 +17,41 +12,57 +3,60 +6,63 -5,28 +5,80 -1,96 -7,32 0,00 +35,38 -8,06 -5,97 +39,93 -5,02 +25,06 +8,40 -0,04 +3,85 -11,62 -16,35 +24,86 -6,76 +3,96 +12,17 -0,80 +16,37 +6,23 +14,55 -24,44 +13,91 +16,04 +34,21 -3,15 +16,36 +15,16 +1,78 +11,02 -2,37 -0,38 +3,52 +6,88 -1,00 -4,17 -0,79 +1,63 +6,04 +11,11 +17,43 +16,97 +26,84 +1,08 -21,80 -14,33 -11,12 +20,13 +5,06 0,00 +3,79 +0,42 +0,94 +9,35 -5,12 -0,25 0,00 +7,43 +10,68 +7,08 +2,39 +15,39 +4,76 +18,81 +10,68

Communiqué Le choix du refuge

Libellé

Lundi, le CAC 40 (-0.07%) a terminé dans le rouge, à l’instar des principales Bourses européennes alors que le revers de Donald Trump auprès de sa majorité n’a pas rassuré les investisseurs, qui ont privilégié les emprunts d’Etats, l’or, le franc suisse et le yen. Côté valeurs, ArcelorMittal (-4.9%) a chuté dans le sillage de la baisse des cours des métaux. De même, le secteur des biens d’équipement (Schneider Electric -1.4%, Airbus Group -1.0%, Legrand -0.4%) et de la construction (Saint-Gobain -1.4%, LafargeHolcim -0.7%, Vinci stable) ont clôturé en territoire négatif. A l’inverse, Nokia (+1.6%), Danone (+0.9%) et les titres liés aux services aux collectivités (Veolia Environnement +1.1%, Engie +0.2%) ont bien résisté à la tendance baissière. 

Libellé

Dernier €

Plastic Omnium Publicis Groupe SA Rallye Recylex S.A Rémy Cointreau Renault Rexel Robertet Rothschild & Co Rubis Safran Saint Gobain Samse Sanofi Sartorius Sted Bio Savencia Schneider Electric Scor Reg Seb Seche Environnem. Sequana SFR Group Societe Generale Sodexo Soitec Solocal Solvay

33,45 62,53 18,34 3,61 88,99 80,60 16,34 345,24 26,25 90,63 69,65 46,00 148,73 83,47 62,17 78,27 66,34 35,01 128,30 26,50 1,32 28,86 47,13 107,45 41,29 0,99 109,95

%Veille -0,85 +0,76 -0,70 -0,82 -0,03 -0,31 -0,94 -3,83 0,00 -0,31 +0,07 -1,37 0,00 +0,72 -0,72 0,00 -1,44 +0,07 +0,55 -0,23 -2,22 0,00 -0,39 +0,47 -3,26 +5,46 -1,48

%An +10,29 -4,61 -0,43 -16,05 +9,84 -4,63 +4,48 -1,36 +2,14 +15,70 +1,80 +3,94 +1,87 +8,54 +3,67 +17,00 +0,35 +6,63 -0,35 -8,46 -21,89 +7,57 +0,82 -1,60 +40,44 -20,15 -1,26

Somfy International Sopra Steria Group SPIE Stallergenes Greer Stef TFE Suez Sword Group Synergie Tarkett Technicolor TechnipFMC Teleperformance TF1 Thales Thermador Groupe Tonn.Francois Fres Total Toupargel Tour Eiffel Transgène Trigano Ubisoft Entert Unibail-Rodamco Union Fin.France Valeo Vallourec Veolia Environ. Vetoquinol Vicat Viel Et Compagnie Vilmorin & Cie Vinci Virbac Vivendi Vranken-Pommery Wendel Invest. Worldline XPO Logistics Zodiac Aerospace

Dernier €

%Veille

%An

392,90 132,45 22,80 31,10 79,98 14,20 31,00 38,00 40,26 3,96 28,90 98,14 11,19 89,10 89,75 123,01 46,13 4,10 54,49 2,60 91,30 38,24 217,70 26,50 59,34 5,34 16,97 51,64 62,32 5,45 65,05 74,35 146,90 17,30 22,07 116,30 28,99 195,05 23,24

+1,26 -0,34 +1,81 -0,54 -0,09 +0,28 0,00 -0,68 -0,42 +0,20 -0,52 +1,00 +1,04 -0,89 -0,39 -3,12 -0,18 -1,21 +3,01 +0,39 -0,53 +0,42 -2,25 -0,56 -1,08 -3,47 +1,07 -0,04 -0,75 -0,37 -0,81 -0,01 -0,44 +0,76 -0,50 +0,30 -0,03 -1,94 +3,02

+1,37 +22,81 +13,89 +0,65 +0,19 +1,32 +6,75 +8,57 +18,08 -23,04 -13,08 +2,98 +18,35 -3,29 +7,49 +23,01 -5,33 -14,58 +3,79 -2,99 +22,83 +13,12 -3,99 +11,34 +8,66 -18,47 +4,91 +13,42 +8,08 +25,29 +8,72 +14,91 -12,14 -4,21 -1,87 +1,66 +8,25 -4,85 +7,36

-0,99 +0,65 -2,57

+10,33 +3,36 +33,69

-2,32 -0,35 -4,87 +0,35 +0,46 -0,71

-9,07 +12,67 +8,30 -7,58 -2,91 -2,51

69,33 10,78 14,41

Afrique du Sud Rands Australie Dollars Danemark Couronnes Dollar Américain Dollar Canadien Franc Suisse Hong Kong Dollars Israël Livre Sterling Norvège Couronnes Russie Roubles Singapour Dollars Suède Couronnes

Achat

Vente

0,0698 0,6792 0,1310 0,9050 0,6768 0,9204 0,1148 0,2445 1,1380 0,1052 0,0146 0,6397 0,1017

0,0742 0,7212 0,1378 0,9326 0,6974 0,9484 0,1218 0,2649 1,1726 0,1118 0,0177 0,6793 0,1079

0,59 105,15 25,21 7,35 32,92 13,00 49,22 13,73 44,99 5,03 38,43 19,63 34,64 139,00 86,60 41,30

%Veille

%An

+1,72 -0,52 -0,16 -0,68 -0,42 -8,52 -1,54 -0,29 -0,47 +1,55 -0,36 -0,56 +0,63 -0,49 -0,35 -0,02

+11,32 -3,22 +20,62 +10,68 -10,00 -3,35 -10,38 +2,66 -2,99 +10,21 +3,98 -6,19 -6,04 +1,65 +2,01 -3,41

61,10 160,05 82,91 17,60 34,78 67,48 1,97 27,06 73,42 11,22 895,99 26,96 7,46 79,11 0,04 12,84 56,71 0,09 101,65 83,10 8,81 70,27 141,00 8,02 15,12 15,00 0,20

0,00 -2,35 -4,76 0,00 -0,46 -1,17 0,00 +1,73 -1,28 0,00 0,00 -1,89 -0,53 -0,64 0,00 -0,70 -2,91 -10,00 -0,73 +0,12 +0,69 -1,56 -0,28 -4,75 0,00 0,00 0,00

+5,07 +9,55 -9,88 0,00 +15,77 +7,90 0,00 +10,45 +2,64 0,00 0,00 -9,98 +0,58 +19,86 0,00 -2,43 +2,98 -43,75 +16,84 +1,34 +8,63 -12,00 -9,64 +1,26 0,00 0,00 0,00

VALEURS ZONE EURO Aegon Altice Arcelor Mittal Ascencio (D) Banimmo A (D) Befimmo-Sicafi

4,75 21,22 7,60 57,90 3,97 52,02

VALEURS RÉGIONALES Libellé AB INBEV Acteos Akka Technologies BigBen Interactive Bonduelle Bridgestone Crcam Nord Fr Damartex Eaux de Douai Esker Generix Genfit Groupe IRD Hiolle Industries Recylex S.A

MARCHÉ DE L’OR

CHANGE GUICHET Libellé

Dernier €

Beni Stabili Cofinimmo-Sicafi Coil Dalenys Eurocommercial Fedon Giorgio Gemalto ING Groep Montea C.V.A Nokia Robeco Eur G SES Global FDR VastNed retail Volkswagen WDP-Sicafi Wereldhave

AbbVie Boeing Cert Caterpillar Inc China Forest Coca-Cola Eur Colgate-Palmolive Darty Diageo Plc Dupont de Nemours Ford Motor Forest. Equatoriale General Electric HSBC Holdings Lilly & Co Lionax Maroc Telecom Merck & Co Inc Oxis Intl Rgpt Philip Morris Intl Procter & Gamble Rusal Gds (S) Schlumberger Total Gabon Vale Vale Pref Weatherford Intl. Zambia Copper Inv.

VALEURS ASSIMILÉES Airbus Group Dexia Stmicroelectronics

Libellé

VALEURS INTERNATIONALES

1384406700VD

Dernier €

VALEURS FRANÇAISES

Libellé

Dernier €

Lingot de 1 KG 37390,00 Lingotin 50 gr 1930,00 Pce 10 florins holl. 224,00 Pce 20 $ USD 1260,00 Pce 20 F (Napoléon) 224,90 Pce 50 pesos mex. 1399,00 Pce latine 20 F 216,00 Pce Suisse 20 F 219,80 Souverain 279,90

%Veille

%An

-0,29 +0,53 0,00 +0,80 -0,13 -1,48 0,00 -0,05 0,00

+5,78 +5,19 +4,79 +4,13 +6,39 +5,16 +4,35 +4,67 +6,43

La parution ou non des SICAV et FCP est liée à une décision des établissements gestionnaires. Elle ne dépend pas de notre volonté.

Dernier € 102,40 1,85 43,20 6,02 30,17 36,96 19,90 30,98 125,00 48,11 2,29 29,40 19,46 3,34 3,61

%Veille 0,00 +0,54 +1,41 -1,31 -1,50 -1,04 -0,30 -3,13 0,00 +0,61 -0,44 -4,64 0,00 0,00 -0,82

%An +1,84 +71,30 +24,75 -14,00 +20,63 0,00 +8,74 -1,21 +13,53 +7,39 -19,65 +39,93 +18,80 -4,57 -16,05

SICAV et FCP Libellé

VL

%An

Date

CAISSE D’ÉPARGNE

04 91 27 01 16

Libellé

Ecur. Invest. D Ecur. Obli Euro C Ecur. Profil 5 C Ecur. Profil 5 D Ecur. Profil 50 Ecur. Profil 75 D Ecur. Profil 90 D Ecur.Act.Europ. C Eparcourt D

F F F F F F F F

60,60 74,22 44,41 32,78 53,35 48,96 43,69 23,54 24,46

+3,01 -1,34 -0,29 -0,27 +1,79 +2,68 +3,83 +4,15 -0,61

23/03/17 23/03/17 23/03/17 23/03/17 23/03/17 23/03/17 23/03/17 23/03/17 23/03/17


Économie

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Une nouvelle fondation Impact au service de l’innovation sociale C’est un outil supplémentaire qui souhaite forger de nouvelles solidarités dans une économie sociale qui se cherche toujours. C’est une fondation née à Lille mais qui pense rayonner dans toute la région. PAR YANNICK BOUCHER economie@lavoixdunord.fr

LILLE. Frustrée par tous ces projets non aboutis faute de moyens, de temps ou de conseils… Caroline Senez est consultante au sein d’Initiatives et Cité, un cluster lillois regroupant des entreprises du développement durable local. Des projets hors cadre qui manquaient juste d’un petit rien pour devenir réalité. Et des projets dont les porteurs disposent désorLes porteurs de projets doivent pouvoir avoir une idée et pouvoir la développer sans soucis. CAROLINE SENEZ mais d’une solution faite à leur main. Une fondation Impact voit le jour sous l’égide de la fondation Entreprendre pilotée par Blandine Mulliez. Caroline Senez explique. « Les porteurs doivent pouvoir être entrepreneurs de leur propre vie, avoir une idée et pouvoir la développer. » Bien sûr ! L’innovation so-

90 millions pour l’extension d’Auchan NOYELLES-GODAULT. C’est un investissement de taille pour un projet de très grande envergure, porté par Immochan. En effet, l’extension de la galerie marchande d’Auchan, dont l’ouverture se ferait en deux temps (à la rentrée 2018 puis à la rentrée 2019), prévoit de quasiment doubler la surface commerciale utile qui atteindrait, selon le document vidéo diffusé par Outsign, le cabinet d’architectes, 80 000 m2 et accueillerait 135 boutiques en tout, soit 55 de plus qu’à l’heure actuelle. Avec, dans le viseur, une fréquentation potentielle de 12 millions de visiteurs par an. Un sacré défi pour le centre commercial qui souhaite devenir une destination shopping à part entière de par son emplacement au cœur de l’Europe et de sa situation stratégique dans la région, grâce à la proximité de l’A1.

Caroline Senez porte la nouvelle fondation d’innovation sociale à Lille. En espérant l’élargir à toute la région pour un maximum de microprojets. PHOTO « LA VOIX »

ciale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales. Impact met en place des comités d’experts qui vont étudier des dossiers présentés au préalable en comités d’agrément. Les nouvelles formes d’emploi sont éligibles (incubation de chômeurs dans des espaces de coworking pour favoriser leur retour à l’emploi, mise en

place de coopératives jeunesse de services etc.). Comme l’entreprenariat culturel (paniers culturels, création d’une péniche culturelle, etc.), ou comme les initiatives citoyennes ou les nouvelles formes d’habitat (conciergerie sociale de quartier, colocations pour malades psychiques ou pour personnes âgées, etc.). Impact vise 200 000 € de soutien à trois ans. Et cherche des financeurs. www.initiativesetcite.com.

Canard, leader européen du cercueil, prend son envol HÉNIN-BEAUMONT LEFOREST. Il paraît que le marché du funéraire ne connaît pas la crise. Mieux : que dans un avenir très proche, la disparition annoncée des papy boomers va provoquer un pic d’activité. « Là, on doit être à 550 000 décès par an en France et on sait qu’on va monter à 700 000… », argumente Lionel Pinte, responsable de la plate-forme Nord du groupe Canard, premier fabricant européen de cercueils, discrètement implanté à HéninBeaumont depuis 23 ans. Pour anticiper, et parce que les locaux dans lesquels il se trouve sont petits et vétustes, Canard va déménager sa plate-forme Nord vers Leforest, dans un entrepôt de 1 500 m2 (avec stockage pour 1 500 cercueils) sur la zone d’activités de la Tuilerie.

39

ÉCORÉGION UNE GRÈVE NATIONALE ILLIMITÉE CHEZ ENDEL DUNKERQUE. Depuis le 22 mars, un mouvement de « grève illimitée » touche plusieurs sites en France du groupe Endel, filiale d’Engie, dont le site de Dunkerque. Prestataire dans la maintenance industrielle pour de grosses entreprises (ArcelorMittal, Total), le site emploie 350 personnes. Selon l’intersyndicale FO-CGT, 150 personnes sont en grève. Les grévistes réclament la réouverture des négociations afin d’obtenir 30 € d’augmentation par mois. « La direction est fermée à la discussion alors que le groupe a fait un bénéfice de 17,4 millions en 2016. » La direction, qui affirme que « les discussions sont toujours en cours avec les syndicats », a proposé une hausse des salaires de 1,25 % « supérieure à l’inflation à 0,2 %, c’est donc un effort de notre part ».

ATTERRISSAGE IMMINENT POUR SAFRAN ROSULT. Depuis l’annonce de la bonne nouvelle en mai 2016 par le président de la République, le dossier aura été rondement mené. Permis de construire, enquête publique, vente du terrain : le géant français de l’aéronautique Safran doit démarrer le 3 avril les travaux de construction de son site à Rosult (au bord de l’A23, entre Lille et Saint-Amand). Ce site accueillera une unité de réparation et de maintenance de moteurs d’avion pour Air France-KLM. La livraison et le démarrage de l’activité sont prévus pour fin 2017-début 2018. Une cinquantaine de personnes auront alors été recrutées. À terme, en 2020, l’usine emploiera 250 personnes. Canard va partir pour la zone de la Tuilerie, à Leforest, où l’entreprise sera moins à l’étroit.

Le déménagement est prévu début avril. La société a été créée en 1962 par un menuisier de village. Aujourd’hui le groupe, familial, emploie 248 personnes, et dis-

pose de trois sites de production, deux scieries, quinze dépôts en France, fabrique environ 100 000 cercueils par an et fournit 20 % du marché français.

JEUMONT ELECTRIC GRAND PRIX DE LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE DU NORD JEUMONT. Déjà prix de la filière électrique, prix décerné par le pôle MEDEE, Jeumont Electric a remporté le grand prix de la SINF, une institution dans le soutien au monde industriel régional. L’entreprise de 600 salariés pilotée par Brahim Ammar est un équipementier majeur du marché de production et conversion d’électricité. Elle produit depuis un siècle des alternateurs et des moteurs électriques spécifiques, notamment pour les sous-marins. 1073.


40

On vous en dit plus

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

LES PROGRAMMES (2/5) : LA SANTÉ

Bon médecin ou pas, votre candidat ? Chaque lundi et mardi, nous ouvrons un débat de la présidentielle. Cette semaine : une problématique cruciale pour les habitants de la région qui cumule de nombreux handicaps (faible espérance de vie, manque de médecins, record de cancers...) PAR ALICE BONVOISIN ET BERNARD VIREL region@lavoixdunord.Fr

Incontestablement, la santé est une de vos grandes préoccupations. Elle arrive au troisième rang des priorités, avec 47,1 %, juste derrière la sécurité (47,4 %) et l’emploi (72,4 %). D’où votre déception quand le débat sur la santé est quasi absent de la campagne : vous êtes 75 % à le déplorer. C’est d’autant plus navrant pour les habitants que les indicateurs (espérance de vie, surmortalité) restent, année après année, dans le rouge. Alors que tous les Français devraient être égaux devant la santé, ce qui n’est pas le cas. D’ailleurs, près de la moitié des personnes interrogées (48,3 %) voudraient que des moyens supplémentaires soient alloués à notre région – comme à toutes celles en difficulté – ce qui fut un temps le cas. Il n’en est plus rien, et par voie de conséquence, le coût de la santé (médicaments, mutuelles, médecins) – une mesure universelle, elle – ne peut qu’inquiéter davantage les habitants, plus défavorisés (aussi) qu’ailleurs, et les amener à annuler ou reporter des soins. Un vrai cercle vicieux.

PHOTO ARCHIVES MAX ROSEREAU

LES MAISONS DE SANTÉ Plus de la moitié des Nordistes (51,9 %) trouve qu’il faut « favoriser les maisons de santé », sachant qu’une centaine de projets, quoi qu’il arrive, sont déjà actés dont certains vont aboutir à des ouvertures très prochaines. Visiblement, la mesure saluée par tous pour lutter, autant que possible, contre les déserts médicaux, commence à entrer dans les esprits. Malgré les nombreux projets déjà sur les rails – au moins au niveau régional – Emmanuel Macron annonce vouloir « doubler le nombre des maisons plurdisciplinaires de santé ». Une logique que fait sienne aussi Jean-Luc Mélenchon qui prévoit « le développement massif de centres de santé locaux et pluri-professionnels » avec des professionnels... salariés. Plus précisément (au moins sur le nombre), Benoît Hamon imagine une aide à la création et au fonctionnement de 1 500 maisons de santé. Alors que de son côté, Nicolas DupontAignan propose de « remettre de l’ordre dans l’implantation des maisons de santé » afin de s’assurer qu’elles « couvrent correctement le territoire et ne créent pas de nouveaux déséquilibres ». Marine Le Pen prévoit juste de « développer les maisons de santé », sans plus de précisions, alors que François Fillon voit à travers les maisons médicales (à développer également) un bon moyen de réduire les temps d’attente aux urgences. Une approche partagée avec Jacques Cheminade qui ne parle pas de les développer mais de les « réorganiser », en y intégrant les maisons de garde. 1074.

L’INSTALLATION DES MÉDECINS Alors que la région souffre de plus en plus de la désertification médicale, près de la moité des habitants (46 %) souhaiterait que la liberté d’installation soit supprimée, sachant que l’arrivée de médecins étrangers est vue d’un mauvais œil : 13 % l’approuvent. Parmi les candidats, c’est Benoît Hamon qui propose la solution la plus radicale avec un non-conventionnement des médecins qui iraient « dans des zones déjà sur-dotées ». Emmanuel Macron prévoit de « former davantage de praticiens et d’adapter les capacités de formation aux besoins de santé des territoires ». François Fillon souhaite « régionaliser le numerus clausus et les épreuves classantes pour s’adapter aux besoins des territoires en matière de présence médicale ». Former plus de médecins : une piste pour Jacques Cheminade (avec le recours à l’armée) et pour Marine Le Pen qui veut instaurer un stage d’internat dans les déserts médicaux et « relever le numérus clausus pour éviter le recours massif aux médecins étrangers ». Tout comme Nicolas Dupont-Aignan qui veut « organiser et systématiser des consultations avancées de généralistes et de spécialistes venant des zones bien dotées vers des zones sous-médicalisées », en payant plus les médecins s’installant dans les zones sous-dotées.


On vous en dit plus 41

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

LE REMBOURSEMENT DES SOINS Dans notre région, plus de 90 % des personnes interrogées estiment qu’il y a de moins en moins de médicaments remboursés. Côté soins, la grande majorité des candidats sont également pour un meilleur remboursement. Parmi les plus « engagés » : Fillon qui « d’ici à 2022, vise un “reste à charge” zéro pour les dépenses les plus coûteuses » ; Le Pen (« garantir le remboursement de l’ensemble des prises en charge par l’Assurance maladie ») ; Macron (« aucun soin utile ne sera déremboursé pendant les 5 ans qui viennent, avec un objectif de 100 % de prise en charge pour 2022 ») ; Mélenchon (« instaurer le “100 % Sécu” ») ; Poutou (« pour la gratuité intégrale des soins en ville ou à l’hôpital et la suppression des “assurances complémentaires santé”). Et si Arthaud estime qu’il serait « normal que le système de Sécurité sociale soit exclusivement financé en prenant sur les revenus de la classe bourgeoise », Dupont-Aignan et Hamon se montrent plus modérés avec, pour le 1er, la promesse tout de même de « revoir à la hausse tous les tarifs de remboursement des actes les plus lourds » et, pour le 2nd, « une diminution du reste à payer du patient en optique, audio prothèses et soins dentaires ».

82 %

des sondés * estiment que consulter un professionnel de santé coûte cher.

LA PRÉVENTION

31 % des sondés * pensent qu’il faudrait rendre obligatoires les actions de dépistage ou de prévention.

« Faire de la prévention de masse », « la prévention au cœur de la politique de santé »… Parmi les candidats à la présidentielle, Benoît Hamon, Emmanuel Macron (qui va jusqu’à parler de « révolution de la prévention »), Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont-Aignan ou encore Jacques Cheminade semblent accorder une place de choix à la prévention, notamment dans les écoles, voire « dès la maternelle » estime Fillon. Si Marine Le Pen, candidate du FN, reste plus évasive sur le sujet, Macron, Hamon et Mélenchon affirment vouloir se lancer dans une « lutte anti-tabac ». « Objectif : que la génération qui naît aujourd’hui soit la première sans tabac », appuie Macron dans son programme, tandis que Hamon promet d’en augmenter les prix. En ce qui concerne la légalisation du cannabis, seul Hamon se positionne clairement pour, estimant d’ailleurs qu’il faudrait « consacrer les centaines de millions d’euros utilisés pour la répression du cannabis pour les rediriger vers de la prévention ». Enfin, Fillon promet le remboursement d’une consultation de prévention tous les deux ans pour les Français. Hamon, lui, déclare vouloir « mettre fin à l’épidémie de sida à l’horizon 2030 », toujours en passant par la prévention.

LES HÔPITAUX Parmi les remèdes prescrits par les candidats : des créations de postes, la sortie du « T2A » ou encore le déploiement de la télé-médecine. Pour ce qui est du premier point, Mélenchon promet de recruter 62 500 soignants et médecins à l’hôpital quand Poutou réclame 120 000 créations d’emplois pour « maintenir les établissements de proximité ». Pas de chiffres pour Marine Le Pen qui entend toutefois « augmenter les effectifs de la fonction publique hospitalière ». De leur côté, Dupont-Aignan et Fillon militent pour une « amélioration des conditions de travail » du personnel avec, en plus, pour le candidat des Républicains, le souhait de créer un label « Hôpital-France » qui permettrait ensuite de « mieux exporter » les savoir-faire hospitaliers. Asselineau, lui, est catégorique : il faut « réévaluer les salaires du personnel des hôpitaux de l’Assistance publique ». Autre débat, la sortie du « T2A » ou « tarification à l’activité » que réclament les candidats Hamon, Mélenchon, Cheminade, Poutou ou Macron (plus nuancé, ce dernier souhaite « la réduction de la place » accordée à cette tarification). À noter que le candidat d’En Marche veut aussi « consacrer 5 milliards d’euros à un plan d’investissement en soins primaire, dans l’innovation en santé (…) et dans l’hôpital de demain ». Enfin, tous ou presque se positionnent en faveur de la télé-médecine. Fillon promet même « la téléconsultation sur tout le territoire d’ici la fin du quinquennat »

75 % des personnes interrogées (1) ont le sentiment que les questions de santé ne sont pas suffisamment prises en considération lors de la campagne présidentielle. 1. Sur un échantillon de 929 personnes, représentatif de la population régionale de 15 ans et plus. 2074.


42

Temps libre

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

« Ghost Recon Wildlands » : monde ouvert, infiltration et grand spectacle Avec « Ghost Recon Wildlands », Ubisoft nous emmène en Bolivie à la tête d’une escouade de soldats d’élite chargée de mettre un terme aux agissements d’un cartel de la drogue. Dépaysant et captivant !

SÉLECTION UN CD

DRAKE MORE LIFE

Encore un nouveau Drake ! Cela pourrait être lassant mais le Canadien, qui sort des albums à la pelle et vient de remplir Bercy 3 soirs de suite, n’est pas la plus grosse popstar du moment pour rien. Lui qui a définitivement abattu la frontière entre hip-hop et pop. Rappeur hors pair (Portland, No Long Talk, Do Not Disturb), « Drizzy » découpe chaque prod’ pour faire la leçon aux chanteurs de charme (l’évident single Passionfruit), glissant sur du reggaeton et autres rythmes caribéens (Madiba Riddim, Blem, Nothings Into Somethings). Hormis la prestation de Kanye West, les featurings sont à la hauteur. Quant à ce sample, de J. Lo, son ex, DEF JAM, 14 €. on vous laisse fouiller dans les 22 pistes. Allez courage... P. BOU. LUCAS BELVAUX,

LE COUP DE CŒUR DE...

CINÉASTE (« CHEZ NOUS », « PAS SON GENRE »)

L’HOMME QUI TUA LIBERTY... JOHN FORD « Liberty Valance ! C’est un film qui parle à la fois du progrès et du changement de civilisation. Il évoque ce moment où la justice doit prendre le pas sur la vengeance ou sur la violence immédiate et brute. C’est très beau. Il y a du politique, sans avoir l’air d’y toucher, et de l’intime, de l’humain également. C’est important. Ça nous renvoie à nous, immédiatement. Ces films – celui-là, Les Deux Cavaliers, de John Ford également – m’ont construit autant en tant que cinéaste qu’en tant qu’homme. » PHL PARAMOUNT PICTURES, ENVIRON 5 €.

UN LIVRE Derrière mes trois équipiers virtuels, prêts à « sniper » les cibles que je leur ai désignées. CAPTURE « LA VOIX »

PAR SÉBASTIEN JACQUEMART sjacquemart@lavoixdunord.fr

JEUX VIDÉO. N’étant pas un grand fan des jeux d’infiltration, je m’étais dit qu’une prise en main d’une demi-heure en rentrant du journal suffirait à découvrir Ghost Recon Wildlands. Cinq heures plus tard, j’étais toujours scotché à ma manette, à crapahuter dans la pampa bolivienne, complètement hypnotisé par ce monde ouvert immense (et encore, je n’en avais exploré qu’une petite partie !). Mention spéciale à l’interface qui bascule entre vue « FPS » et « 3e personne » selon les événements. Jour, nuit, pluie, soleil, déserts, montagnes, neige, marais, lacs... Ubisoft a modélisé des centaines de km2 du pays, avec les routes, les ponts, les voies de chemin de fer, les villages, les habitants, les ani-

maux. Un dépaysement total, renforcé par la haute définition, qui en ferait presque oublier la mission principale : mettre à terre un cartel de la drogue tout en donnant un coup de main aux rebelles du coin. Vaste programme.

Dans tous les cas, pas question d’y aller comme un bourrin et de tout arroser au fusil-mitrailleur. Pour cela, on est aidé par trois équipiers virtuels à qui l’on peut donner quelques ordres basiques. Ils sont aussi d’excellents tireurs, ce qui est bien utile pour mener à bien les innombrables missions et sous-missions contre le cartel de la drogue. On peut aussi la jouer multi avec une escouade de joueurs humains, casque et micro

requis pour coordonner les mouvements. Certaines missions permettront d’aider les rebelles, d’autres rapporteront des équipements ou donneront des points d’expérience pour améliorer votre personnage ou votre escouade. Dans tous les cas, pas question d’y aller comme un bourrin et de tout arroser au fusil-mitrailleur : Ghost Recon requiert du repérage (avec un drone, très pratique), de la discrétion et de l’anticipation, notamment en préparant sa fuite avec un véhicule. Car tout se conduit, de la moto au tracteur, du Zodiac à l’hélico, du monospace au blindé. Cette grande liberté d’action, associée à l’étendue des maps, fait de ce Ghost Recon Wildlands un jeu particulièrement captivant.

JARDINS ANTHOLOGIE RÉUNIE PAR ESTELLE PLAISANT-SOLER Voilà un livre magnifique à découvrir comme on musarde, nez au vent, yeux brillants, dans un de ces jardins qu’il soit ordonné à la française, à l’anglaise, japonais, exotique... S’appuyant sur l’exposition « Jardins » du Grand Palais (jusqu’au 24 juillet), Estelle Plaisant-Soler convoque Ovide et Dante, La Fontaine, Rimbaud ou Gide et nous prend par la main en leur compagnie. Voici le verger du Roman de la Rose, le « clos flori » de Clément Marot, « l’humble tonnelle » chez Verlaine, les escarpolettes chez Maupassant. En regard des textes, des reproductions – toujours magnifiques, qualité d’une irréprochable maison d’édition – de tableaux. Le promeneur traverse le jardin, le jardin CITADELLES&MAZENOD, 49 € traverse les siècles et les esthétiques. J.-M. D.

UNE BD

RALENTIR ALEXIS HORELLOU/DELPHINE LE LAY David, un cadre commercial à qui une proposition de promotion vient d’être faite rentre chez lui en voiture. À une station-service, une autostoppeuse s’invite dans son véhicule. Sa présence, les rencontres qu’elle suscite vont profondément changer la vie de David, bientôt séduit par un mode de vie à l’opposé de sa frénésie productiviste. Cette histoire très bien menée et qui sonne juste s’inscrit dans un courant politique qui ne s’éteint pas, qui prône la décroissance, la frugalité, l’autonomie, le refus de courir comme un poulet décapité pour gagner sa vie. La démonstration est ici chimiquement

UBISOFT ; SUR PS4, XBOX ONE ET PC. PEGI 18 ; ENVIRON 50 EUROS

ALPINE

Les pilotes du Nord - Pas-de-Calais

1395863600VD

Un livre avec 62 portraits des pilotes amateurs de rallyes à bord de la mythique Berlinette surnommée « Bombinette ».

1079.

45€

256 pages

300 photos inédites de cette belle aventure régionale.

En ce moment en librairie sur www.laboutiquedeslecteurs.fr

Réf : YEE230

(+5,90€ de frais de port)

ou par téléphone au 03 20 39 00 39

pure mais se lit fort bien. LE LOMBARD, 104 P., 16,45 €.

DRS


Jeux

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

43

L’HOROSCOPE DBELIER (21/03-20/04) Professionnel  Vos initiatives seront

efficaces et vous verrez le succès s’annoncer au bout de vos démarches. Affectif  Profitez des moments sereins qui semblent vouloir s’installer pour vous montrer surprenant et attentionné.

Rapprochez-vous des personnes susceptibles de vous aider, et ne vous laissez pas manipuler par ceux qui flattent trop facilement votre ego. Sans être paranoïaque, restez sur vos gardes. Vous risquez d’être en moins bonne forme. Tenez-en compte. HCANCER (22/06-23/07) Professionnel  Il importe de montrer à

vos travaux. Une bonne méthode vous permettra de gagner du temps. Affectif  Vos paroles sont parfois maladroites. Maîtrisezvous et soyez davantage pondéré dans vos discours.

la fois sa force de caractère et son esprit de décision pour s’imposer avec efficacité. Affectif  Des projets vont se réaliser. Ça va bouger tout en vous apportant une bouffée de bien-être.

GGEMEAUX (21/05-21/06) Professionnel  Montrez-vous déterminé car d’autres pourraient profiter de vos faiblesses. Affectif  Célibataire, gare au coup de foudre ! Vous allez passer tout près d’un véritable tourbillon affectif.

sVIERGE (24/08-23/09) Professionnel  Vous avez des choix à

Il faut donc en profiter et poser des jalons pour l’avenir. Affectif  Célibataire, vous vivez une période intéressante, pleine de rencontres ! L’une d’elle sera la bonne !

fSCORPION (24/10-21/11) Professionnel  Prenez le wagon qui

AVERSEAU (20/01-19/02) Professionnel  Contentez-vous de faire

faire et c’est avec grande lucidité que vous avancerez à pas sûrs. Affectif  Un peu de tension dans l’air ? Vous devriez reconnaître vos fautes avant d’essuyer une tempête.

vous conduira où vous souhaiteriez aller pour entreprendre un travail intéressant. Affectif  Tendres perspectives sentimentales. Tout concorde à rendre votre ciel serein et ensoleillé.

votre travail avec le maximum de sérieux et de professionnalisme. Affectif  Provoquez la discussion pour tout mettre à plat, et les nuages se dissiperont à vive allure.

aLION (24/07-23/08) Professionnel  Ne soyez pas avare

dBALANCE (24/09-23/10) Professionnel  Vous devriez peaufiner

gSAGITTAIRE (22/11-21/12) Professionnel  Ne mélangez pas tout.

SPOISSONS (20/02-20.03) Professionnel  Vous voyez le bout du

d’efforts. C’est à ce seul prix que vous aurez des chances de réussir. Affectif  Il ne faut pas vous laisser dominer par des éléments extérieurs trop négatifs. Soyez moins émotif.

vos travaux et chercher à améliorer tout ce qui n’est pas tout à fait au point. Affectif  Les couples s’animent et les célibataires pourraient bien rencontrer l’âme sœur.

DU 1 ER AU 8 AVRIL, SEMAINE DE LA CARAVANE s

essoire ping-cars • Acc

Caravanes • Cam

Affaires et sentiments doivent être dissociés ou vous irez au-devant de problèmes. Affectif  Vous avez tendance à trop douter de tout et à mener la vie dure à celui qui partage votre quotidien.

RE 1947 70 ANS O U V E RE T2 U 2017 DANS LES LOISIRS DIMDAEN14CHH À 19AHVRIL

Beauvois-en-Cambrésis 03 27 76 56 80

Seclin 03 20 32 25 99

Louvroil 03 27 64 89 33

Renseignements sur www.lestringuez.com

MOTS CROISÉS

tunnel et cela vous rassure. Vos efforts n’auront pas été vains. Affectif  Solo, votre charme opère totalement. Laissez-vous aller à la romance qui s’offre à vous.

N° 8245

1392005700VD

FTAUREAU (21/04-20/05) Professionnel  Mettez de l’ordre dans

hCAPRICORNE (22/12-19/01) Professionnel  La chance vous sourit.

Si vous fêtez votre anniversaire aujourd’hui

CAMPING-CARS - FOURGONS

MOTS FLÉCHÉS

HORIZONTALEMENT  1. User du coupe-papier. 2. Mur d’icônes. 3. Agnès, la favorite. Petit bateau. 4. Appris et retenu. Mélisse des bois. 5. Dernier du culte. Petit mot pour licenciés. 6. Ancienne circonscription grecque. Huile de palmeraies. 7. Peut marquer la manière. Région d’Europe centrale. 8. Clair. Flotteur de planchiste. Patron diminué. 9. C’est bien souvent un champion. Protège d’une couche d’étain. 10. Résine aromatique. Près de. VERTICALEMENT  1. Différence d’opinion. 2. Terre habitable. 3. Handicap du marcheur. Kalachnikov. Partie d’un mouvement d’horlogerie. 4. Elles ne donnent pas bonne mine. Il y a là quelque chose de réfléchi. 5. Coup sur la nuque d’un chevalier. Ilot en Méditerranée. 6. Plus bon à rien. Femmes de Chambre. 7. Œuvre de soutien. 8. Doigté. Cité en 21. Initiales de voleur. 9. Hermétisme. 10. Guides. Quarts chauds. Mots fléchés

FACILE

N° 7807

MOYEN

6 9 5 3 3 1 9 1 5 9 4 8 8 6 7 1 8 2 6 5 8 6 2 2 9 6

2 5

9

4

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

Complétez cette grille de manière à ce que pour chaque ligne, chaque colonne et chaque carré de neuf cases, tous les chiffres de 1 à 9 soient utilisés.

SOLUTIONS

SUDOKU N° 7806

Mot mystère : Mainmise

Mots croisés

N° 8244 Sudoku (facile)

N° 7804 Sudoku (moyen)

N° 7805

9

7

1

8

6

2

5

4

3

2

4

3

1

7

5

6

9

8

8

6

5

9

4

3

7

2

1

7

8

2

6

9

1

4

3

5

1

3

4

2

5

8

9

7

6

6

5

9

7

3

4

8

1

2

5

9

6

3

2

7

1

8

4

3

1

7

4

8

6

2

5

9

4

2

8

5

1

9

3

6

7

1080.


44

Télévision 06.00 La radio à la télé avec Contact. « le réveil du Grand Nord » 09.00 Euroshopping 09.30 MA RÉGION CONTINUE Infos, Sport, Découvertes, Économie, Tourisme, Jeux… À tout moment Wéo vous emmène aux 4 coins de la région.

12.00 Ma région Continue 14.30 SUR UN AIR D’ACCORDÉON Émission présentée par Michel Pruvot, notre spécialiste de l’Accordéon qui anime aussi avec son orchestre depuis plus de 50 ans tous les bals et thés dansants de France.

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Sur un air d’accordéon est une émission distrayante qui permet aux téléspectateurs de découvrir les nouveaux talents de l’accordéon, de voir ou de revoir tous ces grands noms de l’accordéon, de retrouver toutes ces mélodies qui leur rap-

6.25 TFou 8.30 Téléshopping 9.15 Météo 9.20 Petits secrets entre voisins, 3 ép., série 11.00 Les feux de l’amour, série 12.00 Les 12 coups de midi, jeu 12.55 L’affiche du jour 13.00 Le journal, Météo 13.50 Les péchés du passé, téléfilm 15.30 Kidnappée, téléfilm 17.00 L’addition, s’il vous plaît 18.00 Bienvenue chez nous 19.00 The wall : Face au mur 19.55 Météo 20.00 Le journal 20.30 My Million, Météo

6.30 Télématin 9.30 Amour, gloire et beauté 9.55 C’est au programme 10.50 Motus 11.25 Les Z’Amours 11.55 Tout le monde veut prendre sa place 13.00 Journal de 13 h, Météo 13.55 Mille et une vies, mag. 15.40 Visites privées, mag. 16.40 Vu, mag. 16.50 Parents mode d’emploi 17.00 Chéri(e), c’est moi le chef 18.00 Tout le monde a son mot à dire, jeu 18.40 N’oubliez pas les paroles 20.00 Journal de 20 h, Météo 20.50 Parents mode d’emploi

6.30 Ludo 8.50 Dans votre région 9.50 9h50 le matin, mag. 10.50 Midi en France, mag. 11.50 Météo 12.00 Le 12/13 12.55 Météo à la carte, mag. 13.50 Rex, 3 ép., téléfilm 16.10 Des chiffres et des lettres 16.50 Harry, jeu 17.30 Slam, jeu 18.10 Questions pour un champion, jeu 19.00 Le 19/20, Météo 20.00 Tout le sport, mag. 20.20 Météo régionale 20.25 Plus belle la vie, série

Sport

Magazine

Téléfilm

20.50 FOOTBALL : FRANCE / ESPAGNE

20.55 TOUT LE MONDE JOUE AVEC LE CORPS HUMAIN

« Match Amical » Commenté par Grégoire Margotton, Bixente Lizarazu En direct du Stade de France, à Saint-Denis. Les Bleus affrontent la Roja dans un match de prestige. L’Espagne veut renouer avec son glorieux passé récent où elle dominait le monde du football.

Présenté par Nagui, Michel Cymes Une soirée en direct, coanimée par Michel Cymes et Nagui, où se mêleront des questions pour évaluer vos habitudes, des conseils pour savoir comment traiter son corps le mieux possible et des anecdotes scientifiques…

22.55 ESPRITS CRIMINELS

23.05 INFRAROUGE

« Tueuse de luxe » Série avec : Shemar Moore Histoire : Le BAU est appelé à enquêter sur un serial killer qui attire ses victimes, des riches hommes d’affaires, en se faisant passer pour une call girl de luxe... Esprit malin. Alter ego. 1.20 New York Police Judiciaire, série

« Les Enfants du terril : vivre malgré la misère » Documentaire Loïc, 15 ans, est en phobie scolaire et peine à terminer sa classe de troisième. Du fer à la finance l’empire Wendel. 0.55 Mardi cinéma l’hebdo 1.10 Tout compte fait, mag. 2.00 Déconne cheese

Demain soir à 20.55 Série : Grey's anatomy

pellent tant de souvenirs et d’apprécier par la même occasion les couples de danseurs qui évoluent sur la piste de danse. 15.00 Ma région Continue 17.30 MA RÉGION CONTINUE Infos, Sport, Découvertes, Économie,

Tourisme, Jeux… À tout moment Wéo vous emmène aux 4 coins de la région. Dans l’appartement de Wéo, Laurent Dereux recevra en direct ses invités qui font bouger notre territoire. 20.00 Ma région continue

Infos, Sport, Découvertes, Économie, Tourisme, Jeux… À tout moment Wéo vous emmène aux 4 coins de la région. 22.30 SANG ET OR LE MAG & LE MATCH STADE BRESTOIS / RC LENS REDIFFUSION DU 31 OCTOBRE 2016

8.15 Les souvenirs de Mamette 8.40 Sammy & Co 9.00 M6 Boutique 10.05 Desperate Housewives, 2 ép. 11.45 Ma mère cuisine mieux que la tienne ! 12.45 Le 12.45, Météo 13.30 Scènes de ménages 13.45 Amoureusement vôtre, téléfilm 15.45 Enquêtes gourmandes : meurtre quatre étoiles, téléfilm 17.25 Les Reines du shopping 18.40 Chasseurs d’appart’, jeu 19.45 Le 19.45 20.10 Météo 20.25 Scènes de ménages

8.40 Expédition aux sources de l’Essequibo, doc. 9.20 Les Alpes vues du ciel, doc. 12.20 Jardins d’ici et d’ailleurs 12.50 Arte Journal 13.00 Arte Regards, mag. 13.30 Compartiment tueurs, film 15.15 Humanima, doc. 15.35 Reliques du Bouddha, doc. 16.30 Invitation au voyage 17.05 Xenius, mag. 17.35 Jardins d’ici et d’ailleurs 19.00 Quand arrive le printemps 19.45 Arte journal 20.05 28 minutes, mag.

20.55 CAPITAINE MARLEAU

21.00 PATRON INCOGNITO

« La nuit de la lune rousse » De Josée Dayan Avec : Corinne Masiero, Sandrine Bonnaire Histoire : Jeanne Dewaere, 40 ans, directrice d’un parc zoologique, détruit les indices qui prouvent que Manon, sa jeune protégée, est mêlée à une affaire de vandalisme… 22.35 Météo 22.40 Grand Soir 3

« Stéphanie Estre, coprésidente de « Carlance », réseau d’instituts de beauté » À 39 ans, Stéphanie Estre est la co-fondatrice de Carlance, 3e réseau français de centres esthétiques en France. Entre sa vie de famille et ses responsabilités professionnelles, la dirigeante s’est éloignée du terrain alors que la profession a beaucoup évolué.

20.50 FANS DE POUTINE LES EXTRÊMES DROITES D’EUROPE ET LA FASCINATION DU KREMLIN

23.20 LE DIVAN DE MARCOLIVIER FOGIEL

22.45 PATRON INCOGNITO

22.50 EGONOMICS

« Invitée : Françoise Hardy » Marc-Olivier Fogiel invite une personnalité issue du monde de la culture, des arts ou de la politique. 0.40 Votre télé et vous, mag. 1.10 Espace francophone, mag. 1.40 Midi en France, mag. 2.40 Sarajevo, des enfants dans la guerre

« Philippe Herbette, président Club Moving » Philippe Herbette a 43 ans et il est le nouveau président directeur général du groupe Moving. Jérôme Faucheur, Directeur Général de Homair Vacances. 2.10 Extant, série 2.55 Météo 3.00 M6 Music, mag.

« Mon chef, ce psychopathe » Documentaire Tout le monde ou presque a son mot à dire sur les managers. Avides de pouvoir, autoritaires, dénués de scrupules, carriéristes… : on leur prête tous les vices. 23.45 Chefs de meute, doc. 0.45 Condamnés à réussir, doc. 1.20 Philosophie, mag.

Demain soir à 20.55 Série : Les témoins

Demain soir à 20.55 Mag. : Des racines & des ailes

Demain soir à 21.00 Magazine : Top chef

Demain soir à 20.55 Film : Le Havre

Demain soir à 20.55 Magazine : 90' Enquêtes

Demain soir à 20.55 Série : Chicago Police Department

20.55 LES TROIS PROCHAINS JOURS

20.55 LES ANNÉES 2000, LA B.O. DE NOTRE VIE

20.50 PLUS QU’UN DESTIN : LA STORY DE CÉLINE DION

20.50 GOOBY, POIL DE MONSTRE

20.55 LE MARIAGE DE MON MEILLEUR AMI

20.55 EN FAMILLE

20.55 LE PAIN DU DIABLE

Film de Paul Haggis Avec : Russell Crowe 23.25 The secret, film 1.30 Tellement Vrai, mag.

Documentaire 22.25 Parodies musicales : 30 ans de succès, doc. 23.55 Comédies musicales…

Documentaire 22.40 Glamour et pouvoir : la story des divas Documentaire

Téléfilm avec : Robbie Coltrane, Ingrid Kavelaars 22.35 Cadet Rousselle, film 0.24 Zig et Sharko

Film de PJ Hogan Avec : Julia Roberts, Rupert Everett 22.55 The holiday, film

Série avec : Yves Pignot, Marie Vincent 22.20 En famille, série 23.30 En famille, série 0.10 En famille, série

Téléfilm de Bertrand Arthuys Avec : Julien Tortora 22.45 Eichmann : un procès pour l’histoire, téléfilm 0.30 Ripper street, série

Demain soir à 20.55 Téléfilm : Sous haute protection

Demain soir à 20.55 Film : Le vélo de Ghislain Lambert

Demain soir à 20.50 Film : La loi du tueur

Demain soir à 20.50 Téléfilm : Victor Sauvage

Demain soir à 20.55 Série : R.I.S. police scientifique

Demain soir à 20.55 Téléfilm : Prête-moi ta vie (1/2)

Demain soir à 20.55 Série : Génération war

20.55 IN HER SHOES

20.40 COLD BLOOD

20.55 CRAZY, STUPID, LOVE

Film de Curtis Hanson Avec : Cameron Diaz, Toni Collette 23.25 Petits meurtres entre voisins, téléfilm

Film de Stefan Ruzowitzky Avec : Olivia Wilde, Eric Bana 22.20 Escapade fatale, film 0.05 Fantasmes, 2 ép., série 1.00 Libertinages

Film de John Requa Avec : Steve Carell 23.30 L’avis des Belges 23.25 Containment, 2 ép. 1.00 En quête de sens

Demain soir à 20.55 Téléfilm : Doc Martin

Demain soir à 20.40 Film : Bad times

1075.

Film de Lenny Abrahamson Avec : Brie Larson, Jacob Tremblay 22.55 Spotlight, film 1.00 Le fils de Saul, film 2.45 Rencontres de cinéma 3.00 L'œil de Links

20.50 MON FILS, UN SI LONG COMBAT Documentaire 22.30 C dans l’air, mag. 23.35 Entrée libre, mag. 0.00 Voyage aux origines de la terre, doc. 0.50 Je serai un homme, doc.

Demain soir à 21.00 Spectacle : Le plateau télé de Catherine…

Demain soir à 20.50 Doc. : Aux sources d'Angkor

21.00 QUAND LE DIRECT PART EN LIVE ! VOL. 2

20.55 MARVEL : LES AGENTS DU S.H.I.E.L.D.

Divertissement 23.00 Quand le direct part en live ! Divertissement 0.45 Programmes de nuit

« Saison 3 : Les lois de la nature / Le portail » Série avec : Clark Gregg 22.45 OFNI, l’info retournée par Bertrand Chameroy

Demain soir à 21.00 Div. : 40 ans de disco : le concert événement

Demain soir à 20.55 Mag. : Enquêtes criminelles…

20.55 MENTALIST

20.55 LA VIE SECRÈTE DES ENFANTS

Documentaire

Pourquoi la Russie de Vladimir Poutine s’applique-t-elle à tisser des liens avec les partis populistes d’extrême droite européens ? 21.45 Le populisme à la barre - Alliances nouvelles en Europe de l’est, doc.

1395867700VD

Reportage

21.00 ROOM

« La veuve joyeuse - Tapis rouge » Série avec : Simon Baker, Robin Tunney 22.40 Mentalist, série 23.30 90’ Enquêtes, mag. 3.05 Programmes de nuit

Demain soir à 20.30 Magazine : Questions à la Une

« Épisodes 1 & 2 » Magazine 23.10 La vie secrète des enfants, mag. 1.25 Prématurés : un combat pour la vie, doc.

20.35 CE QUE CACHE L’ALIMENTATION PAS CHÈRE Documentaire 22.15 Matière Grise Express 22.30 Le 12 minutes 22.45 Nurse Jackie, série Demain soir à 20.25 Série : Engrenages


Météo

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

45

ÉVOLUTION À 5 JOURS

MERCREDI

JEUDI

VENDREDI

10° 14°

10° 18°

SAMEDI

10° 14°

DIMANCHE 9° 13°

11° 15° 8° 20°

7° 12° 9° 14°

11° 17°

6° 13° 7° 19°

Presque estival, avec un soleil généreux et une grande douceur !

Même scénario que la veille, entre éclaircies et rares ondées.

8° 13°

10° 16°

Dégradation active, avec le retour de la pluie.

Ciel de traîne avec des averses.

DUNKERQUE

BELGIQUE

7° 15°

De moins en moins d'averses.

LAVOIXEMPLOI.COM, VOTRE PARTENAIRE LOCAL POUR TROUVER UN JOB.

Variable, rares ondées 30

5° 12°

1395862500VD

9° 13°

CALAIS

50

7° 15° COURTRAI

5° 16°

7° 16°

HAZEBROUCK

5° 16°

MÉTÉO MARINE CE MATIN

BRUXELLES

SAINT-OMER

BOULOGNESUR-MER

Etat de la mer :

5° 16°

7° 15°

Dir. de la houle

OBSERVATION À LESQUIN

BETHUNE

EUIIL MONTREUIL

Hier à 10h. Pression : 1022 hPa/ Température : 10,0°C Vent : Est/ Vitesse : 15km/h Visibilité : 5km / Ciel : dégagé. Extrêmes d'avant-hier : 6°C/16°C .Précipitations : 0 mm

5° 16°

8° 16°

50

PAS-DE-CALAIS

ENS LENS

SAINT-POL sur-TERNOISE

DOUAI

4° 16°

5° 16°

5° 16°

NNES VALENCIENNES

Dir. de la houle

~0,8m

5° 15°

3

6° 16°

7° 16°

EUROPE AUJOURD’HUI

~

4° 8° Strasbourg 5° 20°

7° 16°

07:32 20:13 +4 min

8° 13°

08:00 20:46

Pleine lune: le 11-04

S'il gèle à la Saint Gontran, le blé ne deviendra pas grand 8° 15°

4° 18°

7° 16°

Marseille 10° 18

PLUVIOMÉTRIE Modérée

Forte

risque de neige/grésil

01h09 13h30

BOULOGNE

08h18 20h41

9h

09h19 21h37 6° 13°

00h50 13h09

7° 14°

01h45 14h08

BOULOGNE

09h02 21h23

ies om GIE n o Éc NER d’E

02h09 14h33

CALAIS

09h14 21h33

01h29 13h49

Directeur général délégué, directeur de la publication : Gabriel d’HARCOURT. Directeur des rédactions, rédacteur en chef : Jean-Michel BRETONNIER.

VOIX DU NORD S.A.

Demain 24h

01h35 13h57

DUNKERQUE

4° 17° 11° 18°

15h

08h38 20h56 CALAIS

Coefficient : 105/108

2° 17°

6h

DUNKERQUE

(basses mers et pleines mers) 5° 15°

Aujourd’hui

Coefficient : 96/101

Demain

Bordeaux 8° 19°

Sec Faible Avec risque d’orage

Aujourd’hui (basses mers et pleines mers)

08h33 20h53

6° 14° 5° 10°

Lyon 5° 20°

Direction et force du vent (Beaufort) Température de l’eau 1,5m Houle

HORAIRE DES MARÉES

Mardi 28 mars Saint Gontran G 0° 3°

Paris

BERCK

18°

AISNE

0° 6°

Lille 5° 16°

4

Légende :

SAINT-QUENTIN

AMIENS

WISSANT

10°

AVESNESSUR-HELPE

SOMME

3

DUNKERQUE

4

NORD

6° 16°

FRANCE AUJOURD’HUI

0,8m ~10°

3 peu agitée

CAMBRAI

ne sera pas exclue. Une belle douceur se maintiendra malgré cela.

BERCK

Etat de la mer :

4° 16°

5° 16°

Le temps restera lumineux ce mardi, surtout le matin avec un franc soleil. Dans l'après-midi, des cumulus devrait toutefois apparaître et bourgeonner, donnant un ciel plus variable.

4

CET APRÈS-MIDI

ARRAS

40

WISSANT

10°

~0,8m

3

DUNKERQUE

4

5° 16°

5° 16°

Brest 10° 14°

~0,8m 10°

3 peu agitée TOURNAI

LILLE

SOLUTION CRÉATIVE POUR RÉNOVER ET ISOLER VOTRE MAISON AVEC FACILITÉ

18h

Calais Dunkerque

✔ Isolation thermique par l’extérieur ✔ Economies d’énergie ✔ Crédit d’Impôts ✔ Financement personnalisé

Montreuil Arras Lille Avesne-surHelpe

Président directeur général : Michel NOZIERE. Directeurs généraux délégués : Marien BONIEUX, Eric LEDUC. Administrateurs : Jacques HARDOIN, François MACÉ , Bernard MARCHANT, Michel NOZIERE, Bernard PACORY, ROSSEL et Cie. Actionnaire principal GROUPE ROSSEL LA VOIX S.A. Président : Bernard MARCHANT. Siège social : 8, place du Général-de-Gaulle, CS 10549 - 59023 LILLE Cedex ☎ 03.20.78.40.40 Fax : 03.20.78.42.44 - www.lavoixdunord.fr Imprimerie : Z.I. La Pilaterie, 2, rue du Houblon, 59700 Marcq-en-Barœul S.A. au capital de 450 000 euros. Durée : 99 ans à compter du 10 mars 1945.

6 6 6 6

6 6 6 6

6 6 6 6

1393227100VD

Tous droits de reproduction réservés.

Large choix de briques et de coloris.

Tirage moyen : 240 685 ISSN : 0999-2189

Audience mesurée par

Commission paritaire : 86.576.

PUBLICITÉ : lavoixmedias.fr ABONNEMENTS : La Voix du Nord - Service clients CS 10549 - 59023 Lille cedex - Tél. 03 66 880 200 Le groupe opte pour des matériaux respectueux de l’environnement : l papier, les encres (sans composés organiques volatils). Il s’engage aussi avec Ecofolio, ce journal pouvant être recyclé. Provenance du papier : France et Espagne Taux de fibres recyclées : supérieur à 50% et jusqu’à 100% La fabrication de ce journal a généré l’émission de 105g eq CO2 oursvdn

Demandez IT un devis GRATU 03 21 68 52 50 ou sur vetafrance.com

1090.


De vous à nous

LA PENSÉE DU JOUR

Chacun de nous est un désert : une œuvre est toujours un cri dans le désert. François Mauriac (1885-1970), écrivain français.

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

ÇA S’EST PASSÉ UN 28 MARS 1910 Le premier hydravion, inventé par l’ingénieur français Henri Fabre, effectue son baptême de l’air au-dessus de l’étang de Berre. L’engin parcourt 800 mètres et réussit à amerrir sans encombre.

voir l’homme qui créera le cinéma national-socialiste, refuse de collaborer avec le régime nazi. Il rejette donc la proposition du Docteur Goebbels et s’exile à Paris.

1930 Sept ans après le transfert de la capitale turque à Ankara, Constantinople change de nom et se fait rebaptiser Istanbul par Ataturc. Le nom Istanbul évoque une version modernisée de la vieille ville de « Stambul ».

1936 Naissance de Mario Vargas Llosa, écrivain péruvien naturalisé espagnol et auteur de romans, de poésie et d'essais politiques. Son œuvre engagée, qui dresse une « cartographie des structures du pouvoir » lui a valu

1933 Le réalisateur allemand Fritz Lang, en qui Hitler voulait

© Shutterstock/CityPresse

46

le Prix Nobel de littérature en 2010. Parmi ses romans les plus emblématiques figurent La Ville et les Chiens, La Guerre de la fin du monde et La Fête du bouc. 1939 Les hommes de l’armée du général Franco s’emparent de Madrid. Les militaires investissent tous les bâtiments officiels de la capitale espagnole. Les républicains vaincus se rendent ou prennent la fuite. 1963 Un cargo espagnol, éperonné par un navire américain, s’échoue près d’Ambleteuse.

1994 Eugène Ionesco, dramaturge français d’origine roumaine, décède à l’âge de 84 ans. Sa pensée libre et provocante marie comédie et détresse dans un théâtre de l’absurde qui témoigne du ridicule de la condition humaine. 2016 Des coups de feu retentissent à Washington à proximité du Capitole. Le fauteur de troubles est immédiatement interpellé et mis en garde à vue après la blessure d’un policier. Tout le secteur de la Maison blanche sera ensuite immédiatement bouclé.

YANNICK HORNEZ PASSE À TABLE

RÉTROACTIF

Dos de cabillaud au lard et saucisse de Bergues

Deux roues mais quatre jambes…

Toute la semaine je suis dans les cuisines du Steger, un charmant restaurant flamand en compagnie de Pascal Persyn.

Ingrédients pour 4 personnes : 4 dos de cabillaud avec peau, 12 rondelles de saucisse de Bergues, 4 fines tranches de lard séché, pluches de persil plat, 2 échalotes, 300 g de lard en dés, porto, vinaigre balsamique, 1 litre de bouillon de volaille, bouquet garni, beurre, huile, 100 g de purée de carotte, 100 g de lentilles vertes, 1/2 oignon piqué d’un clou de girofle, une ½ carotte. Progression : Faire blondir le lard avec l’échalote et le vinaigre. Déglacer au porto et ajouter le bouillon de volaille et le bouquet garni. Faire réduire des 2/3, passer au chinois et monter au beurre froid. Faire blondir la 1/2 carotte en dés, avec l’échalote ciselée et les lardons, ajouter les lentilles, le bouillon de volaille et la garniture aromatique. Cuire à feu doux 30 min. Ajouter la saucisse. Saisir le cabillaud dans une poêle avec du beurre. Retourner côté peau et terminer au four 5 min à 150 °C. Dresser la purée, les lentilles, le cabillaud, les rondelles de saucisse, herbes, lard et sauce. Coût : ** – difficulté : *

Cette photo n’est pas si vieille car elle a été prise un dimanche matin au milieu des années 70 sur la place d’Armes à Valenciennes. C’est surtout la présence du cheval et de la calèche qui lui donne son côté rétro. « C’est mon père, Michel Gouverneur, photographe à La Voix du Nord Valenciennes à l’époque, qui l’a réalisée, raconte sa fille Florence Gouverneur. Le propriétaire

du poney était parti boire un verre et le photographe revenait d’une cérémonie à la mairie. Il a voulu immortaliser cet instant cocasse et atypique. » Bien saisi ! Derniers jours pour trouver chez votre marchand de journaux le hors-série « Vos images d’autrefois », réalisé à partir de plus de 100 photos rétro envoyées par nos lecteurs sur les thèmes de la famille, des loisirs, du travail et qui traversent plus de 100 ans de vie dans la région.

POUR OU CONTRE – À LILLE Le passage à l’heure d’été

« Je suis pour. Parce que ça permet de prolonger les apéros au soleil ! Plus sérieusement, ça donne un avantgoût d’été. Les journées sont plus longues, on peut plus en profiter. Avec l’heure d’hiver, c’est bien simple : quand on bosse, on ne voit jamais la lumière. Et ce n’est pas dû qu’à la saison… » 1091.

Nadège, 41 ans, professeur

« Foncièrement, je suis contre les changements d’heure. Parce que ça perturbe les organismes, notamment des plus jeunes, et qu’il faut un moment d’adaptation. Après, rester en permanence à l’heure d’été, là, je suis pour ! Finalement, c’est quand même nettement plus agréable. »

1390097400VD

Lylian, 23 ans, étudiant


De vous à nous 47

LA VOIX DU NORD MARDI 28 MARS 2017

Le courrier des lecteurs Cette photo de Guyanais qui font la queue dans une station-service à Cayenne en prévision de la grève générale n’est probablement pas l’image qui vous impressionne le plus. Un lecteur parle du collectif des « 500 frères contre la délinquance » et de leurs cagoules et « tee-shirts guerriers » qui le mettent mal à l’aise. « La pauvreté, la vie chère, la criminalité

méritent un vrai débat (et des solutions) sur ce territoire français. Mais pourquoi ces masques ? », demande-t-il. Emmanuel Macron, en campagne sur l’île de La Réunion, a qualifié la Guyane « d’île ». Un lecteur lui reproche vertement cette bourde géographique, ce qui le rend, dit-il, « indigne » de toute élection à la fonction suprême… M. D. – PHOTO AFP

Guyane, terre de France INTIMIDATION. Cette semaine, la Guyane, le plus vaste et un des plus pauvres départements français, sera, suite à un vaste conflit social, paralysée par une grève générale. Les images à la télé de ces hommes encagoulés, vêtus de noir avec tee-shirts guerriers me mettent mal à l’aise. Ils ont par ailleurs une carrure imposante. Ces collectifs, qui se font appeler les « 500 frères contre la délinquance » et « Trop Violans » (créole ?), me font penser à une sorte de milice qui rappelle des heures sombres. Je me souviens aussi de nationalistes corses masqués qui paradaient avec armes devant les caméras. La pauvreté, la vie chère, la criminalité méritent un vrai débat (et des solutions) sur ce territoire français abandonné. Mais pourquoi ces masques ? L’intimidation est-elle une solution ? Imagine-t-on la CGT et la CFDT accueillir les émissaires du gouvernement dans cet accoutrement ?

Champions sur route Pourriez-vous rappeler aux « champions » cyclistes qui circulent à Bondues (et ailleurs aussi) que l’utilisation de la piste cyclable, quand elle existe, est obligatoire ? La collectivité a dépensé des millions d’euros pour leur sécurité et faciliter la circulation des voitures et ils n’en ont rien à fiche. Irresponsables et égoïstes, ces « champions » ! Et devinez qui sera coupable en cas d’accrochage avec un véhicule ? Mais que fait la police ? (Précisons qu’il existe plusieurs panneaux pour indiquer si une piste ou une voie cyclable est obligatoire ou non.) M. J.

M. P. – Aulnoy-lez-Valenciennes

Recalé Une raison de plus pour les Guyanais de se mettre en colère : avoir un futur président qui croit que la Guyane est une île (sic). Si c’était une île, ils auraient déjà moins de problèmes d’insécurité. L’ignorance de Macron est consternante et le rend indigne d’être élu. E. B. – Seclin

pensée sécuritaire et cela amène de l’eau à son moulin. Laissons les spécialistes démonter point par point ses arguments et les incohérences de son programme. Faisons preuve d’intelligence pour contrer ses errances. S. O. – Coudekerque-Branche

Admirative Dossiers noirs Madame Le Pen se targue d’avoir rencon- Je souhaite réagir au courrier de J.-C. S. tré un grand chef d’État en la personne de Monsieur Poutine, qu’elle semble beaucoup admirer. Quand on voit ce qui se passe dans ce pays, corruption généralisée, journalistes et opposants incarcérés, on peut avoir quelques craintes quant à sa vision de la démocratie. Qu’en sera-t-il des juges « qui la persécutent » si l’instruction en cours qui la concerne, ainsi que son cher papa, pour fraude fiscale émerge enfin ? Il s’agit de la sous-estimation de biens immobiliers. D. V.

même… Depuis le temps qu’on en parle, ce n’est pas l’urgence qui a fait décider ce mariage entre l’université de Lille 1, Lille 2 et Lille 3 – c’était urgent depuis très longtemps –, mais son absolue nécessité dans un monde universitaire qui a tant évolué. Enfin, c’est décidé après tant de temps perdu. Toutes les difficultés n’ont pas disparu pour autant. Quel est le contrat de mariage qui est signé à cette occasion ? Un mariage d’amour ou de raison ? On parle de fusion, comment seraelle perçue par les trois universités à différents niveaux évidemment ? Que conserveront-ils d’indépendance après tant d’années, et tant d’oppositions internes à la perdre ? On en saura plus, sans doute, dans les mois, voire les années qui viennent… F. B. – Roubaix

concurrents du camp adverse voire du même camp. La Ve République, où tout remonte systématiquement au président, n’échappe pas à cette coutume ! G. W.

Pan sur le bec Bienvenue chez les psys ! Des journalistes du Canard enchaîné soupçonnent Penelope Fillon d’emploi fictif : c’est un quasi-coup d’État institutionnel ! Des journalistes du Canard enchaîné publient Bienvenue place Beauvau (deux des auteurs y travaillent), François Fillon et les fillonistes dénoncent un pseudo-cabinet noir et s’appuient sur le travail et le désormais professionnalisme de ces mêmes journalistes ! Pan sur le bec. Sans doute encore un livre tuyauté par les filles de Bruno Le Roux lorsqu’il était ministre de l’Intérieur ! A. S. – Lille

d’Auby (La Voix du 26 mars), qui s’est dit « scandalisé » par les propos tenus par François Fillon à propos de l’existence d’un cabinet noir mettant ainsi en cause indirectement le chef de l’État : je conseillerais simplement à ce lecteur de prendre connaissance du dernier numéro de Valeurs Actuelles intitulé « Les dossiers noirs de l’Élysée », dans lequel on apprend que l’espionnage politique au sommet de l’État est devenu une habitude (Richelieu en était un farouche partisan) afin d’être branché en continu sur la vie privée des Mieux vaut tard que jamais, mais quand

Université unique

Opposer l’intelligence Je suis une farouche opposante à Madame

BIEN REÇU

Le Pen et à son parti, pourtant je désapprouve les manifestations qui ont lieu à proximité de ses meetings. C’est accorder trop d’importance à sa personne et à son discours rétrograde. De plus, en cas d’incident, certains de ses partisans y trouveront une justification supplémentaire à sa

Banquiers. Emmanuel Macron, en début de carrière, a passé quatre ans chez Rothschild, ce qui est une irrémédiable traîtrise à la gauche. Henri Emmanuelli, éternellement sanctifié, y a passé deux fois plus de temps. M. Macron aurait-il dû y rester plus longtemps pour devenir une vraie idole de gauche ? D. D. Nostalgie. J’ai regardé dimanche Les Saveurs du palais et je me dis que François Hollande avait des valeurs gustatives, certes, mais aucun candidat actuel n’a son charisme ! Quel désastre. Plus personne ne nous donne envie de voter. M. H. – Montigny-en-Gohelle

Sous condition Je tiens à faire remarquer que la demipart des veufs ou veuves n’est attribuée qu’aux personnes ayant élevé des enfants et non à toutes les veuves et veufs comme j’ai l’impression de le lire dans vos différents courriers. Étant veuve sans enfant, cet avantage ne m’a jamais concernée. M.-S.-V.

Hausse Le tout-à-l’égout avec mise aux normes obligatoires est arrivé dans notre commune. Et ma première facture pour 50 m3 est 9,38 euros le m3 + abonnement de 223,73 euros. Total : 692,52 euros. À Lille, je payais 4 euros le m3. Il se trouve que je suis, par ailleurs, retraité. Sans que ma retraite n’augmente, je constate que les mutuelles sont en hausse, de même que l’assurance (vu qu’on est plus âgé), EDF et maintenant l’eau. Et l’on dit que le coût de la vie n’augmente pas ? J.-L. B. – Acquin

De vous à nous Dès à présent, envoyez-nous vos courriers, commentaires. analyses et réflexions. Par courrier : Martine DESVAUX et Florence DE NY, La Voix du Nord, 8, place du Général-de-Gaulle, CS10549, 59023 Lille cedex. Par mail : devousanous@lavoixdunord.fr

Découvrez à travers de nombreuses anecdotes et photos exclusives cet événement incontournable du Nord - Pas-de-Calais.

14,€90 REF : YEE241

En ce moment chez votre marchand de journaux et en librairie

sur www.laboutiquedeslecteurs.fr

ou par téléphone au 03 20 39 00 39

(+5,90€ de frais de port)

2091.


MARDI 28 MARS 2017

48 CHIC PLANÈTE

AVENTURE

MARIÉES

RENVOYÉ

Après Michaël Youn et M Pokora, Laure Manaudou est à l’affiche de l’émission de M6, « À l’état sauvage ». L’ancienne championne de natation est partie cinq jours au Botswana pour le tournage, court mais intense, puisqu’elle explique à Télé Star avoir « pleuré mais pas craqué ». L’émission sera diffusée le 3 avril.

On la connaît surtout pour son rôle de Poussey, dans la série Orange is The New Black. L’actrice Samira Wiley a épousé ce week-end sa compagne Lauren Morelli, qui travaille en tant que scénariste sur la série. Les deux jeunes femmes sont en couple depuis trois ans.

Le frère d’Angelina Jolie vient d’être licencié... par sa sœur. James Haven travaillait pour l’actrice depuis sa séparation avec Brad Pitt en septembre, s’occupant notamment de superviser les nounous des six enfants. D’après Grazia, Angelina Jolie était « inquiète » de voir son frère aussi fatigué et a jugé que c’était la meilleure solution.

.................................. ......MONDE ................... ............................. LE A....L’ENVERS

L’IMAGE DU JOUR

Un boulevard Trump en Albanie La ville de Kamza, en Albanie, a donné à un boulevard le nom de Donald Trump, après avoir déjà inauguré des rues Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi. Fief de la droite, Kamza, 200 000 habitants, avaient déjà fait Donald Trump citoyen d’honneur juste après sa victoire. Mais tous les habitants ne sont pas convaincus : « On a donné une rue à Sarkozy, à Berlusconi, à Bush, à la Banque mondiale, à Paris et à Tokyo. Mais à quoi bon ? Cela ne nous sert qu’à faire de beaux rêves car la réalité quotidienne n’est qu’un cauchemar », grommelle Haxhi Hyra, 52 ans. Il assure la survie de sa famille de douze personnes en vendant cigarettes et pop-corn dans un coin de ce qui est désormais le boulevard Donald Trump.

Hawking comme Mélenchon

Ce « Jurassic Park » australien a failli être détruit par un projet de traitement du gaz naturel. Vingt et un différents types d’empreintes de dinosaures ont été identifiés dans des roches d’une région australienne. PHOTO AFP

Le célèbre physicien Stephen Hawking s’est adressé vendredi à un auditoire hongkongais par hologramme. Il évoquait sa carrière et répondait à des questions sur la probabilité d’une vie sur d’autres planètes, l’utilisation de la technologie dans l’éducation et l’impact du Brexit sur la GrandeBretagne. Le scientifique britannique de 75 ans souffre de sclérose latérale amyotrophique, une maladie neurodégénérative qui l’a laissé paralysé. La technologie de l’hologramme, qui permet à un être humain d’apparaître et interagir avec des foules simultanément à plusieurs endroits, se développe. Jean-Luc Mélenchon s’en est servi le mois dernier pour s’adresser à des partisans durant sa campagne.

LES PLUS BELLES PHOTOS

«RÉTRO» des lecteurs de La Voix du Nord €

4,90 100 pages

Voyagez dans le temps à travers trois thématiques: - Les métiers d’autrefois - Les loisirs - Les mariages et la famille

En ce moment chez votre marchand de journaux. sur www.laboutiquedeslecteurs.fr Réf : SUP074

1077.

(frais de port 5,90€)

ou par téléphone au 03 20 39 00 39

1395663500VD

Un hors - série intemporel avec plus de 110 photos et autant d’histoires racontées par nos lecteurs.

20170327 urbantrailarras vdn  
20170327 urbantrailarras vdn