Page 1


Il était une fois, dans le désert du Sahara, un monsieur qui s’appelait Mandela. Il avait un trésor qui contenait plein de bijoux en or et de l’argent. Comme il ne pouvait pas le garder sur lui, il a pensé à le cacher dans le Sahara où il n’y a personne. Pour le retrouver, il a mis une pierre avec son nom écrit dessus.


Malheureusement, il y a eu une tempête qui a recouvert la pierre et a caché le signe et Mandela a oublié l’endroit où il avait caché son trésor.


Mandela était démoralisé alors il a pris sa guitare et a commencé à chanter une chanson sur son trésor.


Sarkozy a entendu Mandela et il est venu vers lui. Il lui a posé la question : « Qu’est-ce que tu fais là ? - Je chante pour mon trésor car je l’ai perdu. - Quel trésor ? - J’avais un trésor mais je ne pouvais pas le garder donc je l’ai caché. - Qu’est-ce qu’il y a dans le trésor ? - Il y a des bijoux et de l’argent. - Si tu veux, je peux t’aider. Est-ce que tu te rappelles de l’endroit précis où tu l’as caché ? - Je l’ai mis dans le désert avec une pierre mais elle a disparu à cause d’une tempête. - Je peux t’aider. - D’accord. » À ce moment-là, Sarkozy est malin et il pense qu’il va chercher le trésor pour lui.


Mandela et Sarkozy partent chercher le trĂŠsor.


Sarkozy creuse et trouve la pierre avec le trésor mais il ne le dit pas à Mandela et il dit : « Je suis fatigué, je rentre ! » Mandela, désespéré, continue à chercher le trésor puis, fatigué, il rentre aussi. Plus tard, Sarkozy revient à l’endroit du trésor et le récupère.


Sur le chemin, Mandela rencontre Tarzan qui lui demande : « Qu’est-ce qui vous arrive ? Vous avez l’air triste. » Mandela lui raconte son histoire et lui parle de Sarkozy qui était avec lui mais qui est parti. Tarzan lui dit : « Je viens de cet endroit mais il n’y avait personne. Si vous voulez, je retourne le chercher ».


Tarzan repart dans le désert et il voit Sarkozy en train de voler le trésor. Tarzan lui dit : « Qu’est-ce que vous faites avec ce trésor ? - Il est à moi ! - Non, ce n’est pas à vous ! J’ai rencontré un homme qui s’appelle Mandela et qui cherchait son trésor. Il y a la preuve : sur la pierre, il y a son nom dessus ! »


Finalement, Sarkozy rend le trésor et Tarzan le ramène à Mandela. Mandela, heureux de retrouver son trésor, offre sa guitare à Tarzan pour le remercier. FIN


Il y a bien longtemps, un homme qui s’appelait Jean Paul, avait 30 ans et n’était pas très grand. Il était très beau, travaillait comme professeur d’économie dans un lycée et avait tout pour être heureux.


Mais il n’arrivait pas à se marier. Il était trop timide pour rencontrer une femme ! Dès qu’une femme lui parlait il ne pouvait rien dire, aucun mot ne sortait de sa bouche. Jean Paul était très seul, et très malheureux.


Jean Paul aimait bien les voyages, alors un ĂŠtĂŠ il partit en Afrique Du Sud pour les vacances.


Un jour, alors qu’il faisait une balade à cheval, il tomba dans un champ de cactus magiques. Ces cactus étaient magiques parce qu’ils ont enlevé toute timidité à Jean Paul : il pouvait enfin parler aux femmes !


Justement, Valérie, une belle infirmière, brune aux yeux verts, se promenait par là. Elle vit Jean Paul dans le champ de cactus, couvert d’épines. - Qu’est-ce qu’il vous est arrivé ? - Je suis tombé de mon cheval ! - Vous vous êtes fait mal ? - Oui, je me suis piqué avec les cactus ! - Je vais vous soigner, je suis infirmière.


Valérie emmène Jean Paul à l’hôpital, où il doit rester deux semaines pour se faire soigner. Son ami le Professeur Beauvisage le remplace pendant ce temps au lycée. Valérie lui rend visite tous les jours. Peu à peu, Jean Paul et Valérie deviennent amis. Mais au bout de quinze jours, Jean Paul doit rentrer en France.


Pour remercier Valérie, Jean Paul lui propose de venir passer des vacances en France. Quand elle arrive, Jean Paul a préparé un délicieux repas qu’il a acheté au marché des Etats : de la salade, des légumes, un bon steak, des éclairs au chocolat…


Mais en prenant sa serviette pour se servir à manger, Valérie trouve une bague, cachée dans son assiette ! Elle lui répondit « Oui », sans hésiter !


Ainsi, Jean Paul et Valérie se sont mariés, ont vécu très heureux même si tous leurs enfants sont nés couverts d’épines ! FIN

Contes le trésor perdu les cactus magiques  

Conte crées par des apprenants de FLS

Advertisement